• Annonces

    • Crilest

      Facebook, Twitch et Youtube Warfo!   29/01/2017

      Facebook, Twitch et Youtube Warfo! N'hésitez pas à vous abonner! (Cliquez pour avoir les liens directs) :
      Twitch https://www.twitch.tv/warfo_ // Youtube https://www.youtube.com/channel/UCdfGqlNnp_NRXtUkD9zB1Uw // Facebook https://www.facebook.com/groups/28144942833/

Newlight

Membres
  • Compteur de contenus

    1 703
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Newlight

  • Date de naissance 15/05/1979

Contact Methods

  • Website URL
    http://auroreobscurethega.wixsite.com/swidenth

Profile Information

  • Lieu
    Le Puy en Velay

Previous Fields

  • Jeux
    AdvSOBH, X-Wing, SW-Armada, Mordheim, Frostgrave

Visiteurs récents du profil

10 559 visualisations du profil
  1. Ravissante cette reine au lion! Beau travail!
  2. Ouais je sais que c'est énormément de taf une campagne kickstarter. Alors courage! Et puis bonne chanc. Mais votre projet est très bien donc ca devrait le faire!
  3. Wouaw! On peut dire que cela envoie du steak! Franchement bravo, le mage est super, les piétons très réalistes et l'apprenti super!
  4. Merci à toi Kruger, çà fait plaisir! Un autre petit récit sur une incartade entre Gens de l'Eglise et Gardes du Doge : Mission d'escorte d'un dignitaire hérétique par la garde du Doge et embuscade de l'Eglise : Les membres du petit groupe avançaient d'un pas alerte au milieu des canaux du quartier des frippeurs, comme si quelque chose les inquiétait. A la tête se trouvait un grand elfe à la cape majestueuse et dont le casque à cimier indiquait clairement sa fonction de Lieutenant de la Garde du Doge. A sa suite se trouvaient trois gardes du Doge, humains, dont un arbalétrier et un quatrième, Elfe habillé de manière plus excentrique. Ce dernier était de toute évidence un Noble d'une certaine importance que les gardes devaient protéger. A leurs démarches et aux regards qu'ils se lançaient, on pouvait conclure que le Lieutenant et le Noble devaient être des jumeaux incarnés. Vite, Messire, dépêchons nous, nous avons encore à franchir deux quartiers avant d'être en sécurité. L'Eglise ne nous lâchera pas comme ça. Du calme Yii Keltan, dit le Noble, tu sais, ce n'est pas parce que deux de ces ahuris m'ont vu en pleine orgie Achante cette nuit qu'ils vont chercher à m'abattre dans la journée. Messire, mieux vaut prendre des précautions tout de même. Vous savez ce que l'Eglise réserve à ceux qui sont coupables d'hérésie. Coupable, coupable...tout de suite les grands mots ! Mais soit, allons y ! Ils passaient à ce moment près d'un portail d'énergie qui vibrait à la surface du canaux. Les elfes s'en méfiaient instinctivement et ne les prenaient quasiment jamais. Mais malgré leur ouïe extrêmement fine, ils n'entendirent rien lorsque deux pénitents cagoulés surgirent silencieusement du portail, l'arme à la main. D'autres hommes, des flagellants, le torse nu plein de cicatrices morbides recouvert d'huile pour ne pas sentir d'odeur détectable, suivaient dorénavant les gardes à quelques mètres d'eux. Une flèche partit alors de l'autre côté du canal, et alla se ficher droit dans la tête de l’arbalétrier de la Garde. Les pénitents saisirent l'occasion pour se jeter, toutes armes dehors, sur les Gardes humains. « Fuyons Messire, dit le Lieutenant au Noble, le refuge n'est plus très loin. » Mais au milieu du pont qui les séparait du refuge, un imposant Templier leur barrait la route, à la suite duquel se trouvait un Inquisiteur et l'archer qui avait fait feu l'instant d'avant.
  5. Très chouette, ça dégage vraiment quelque chose.
  6. Joli projet, je viens d'y jeter un œil et ça a l'air vraiment très fun. Dommage que je ne sois pas très jeu de carte sinon j'aurais pledgé à ce prix.
  7. Magnifique! Oui tu as raison moi aussi j'ai le même problème avec les films, les vampires sont des créatures très maléfiques POINT! Très joli dessin en tout cas, bravo!
  8. Merci de ta tribune Francois, en effet cela n'a pas l'air du tout à la hauteur des attentes que cela a pu susciter.
  9. Merci pour cette analyse François. J'ai juste une petite question (de toute façon je n'avais pas l'intention de l'acheter) Est ce que les affrontements asymétriques donnent des objectifs asymétriques, parce que se faire poutrer à coup sûr c'est sûr que c'es bof mais si on peut gagner quand même c'est pas trop gênant. Un peu comme faire évader le Carmicael vociférant avec un soutien léger devant une grosse flotte de l'empire mais peu de chasseurs (aaargh le fluff), ca reste faisable par exemple. Au passage je viens d'écrire deux petits scénarii d'affrontement un peu déséquilibrés mais que je n'ai pas eu l'occasion de tester, si ca t'intéresse. Leur intérêt est de n'utiliser que des petits vaisseaux (ouais je sais tu vas pas aimer il y a des raiders dedans lol.mais côté petite taille pour l'Empire, à part le nouveau croiseur que je n'ai pas et le gozanti, ne restaient qu'eux. Mais je pense que tu peux les jouer en remplaçant les raiders par le nouveau croiseur )
  10. Merci de ton intérêt :). En fait je pensais à des drapés, à des bâches, comme des toiles de tente, ce qui me semble différent du torchis. Mais tu as raison je n'ai pas été assez clair dans ma description. En tout merci de tes remarques et encouragement, ca fait plaisir :).
  11. Un autre petit récit : Assaut Lystèse sur un quartier de la ville pirate : Le quartier des douze briques était calme ce matin, et seul une dizaine d'enfants jouaient avec un ballon dans la rue. Le puit qui tronait au centre de la placette faisait office d'objectif dans lequel les enfants devaient arriver à lancer le ballon sans s'approcher trop près. En effet les adultes étaient tous affairés aux quais à préparer l'arrivée la cargaison du vaisseau de course le Couche-Marin. Le quartier était un quartier de la ville basse comme il y en avait beaucoup, si ce n'est qu'au milieu des maisons de bois et de torchons, douze bâtiments avaient été construits en grande partie en brique. Ceci était un vestige de la richesse passée du quartier, quand plusieurs petits armateurs de navires de course y habitaient et s'était fait construire des demeures fort cossues par rapport aux standards de la ville basse, dite la ville pirate. A côté des ces grandes maisons en briques, maintenant habités par quelques familles de marins privilégiées, le reste du quartier était à l'image des autres quartiers de la ville basse. C'est à dire que la plupart des maisons étaient un assemblage hétéroclite de bois et de drapés, même si certaines étaient entièrement bâtis en bois. Le Couche-Matin devait arriver ce matin, mais bizarrement il avait du retard. Le navire avait été annoncé à Port-Croche hier soir et il aurait du être là aux aurores. Il avait fait une bonne prise à ce qu'on disait, après des mois sans réelle prise d'importance. Le Couche-Marin appartenait à Gol Fagor, le dernier armateur du quartier des douze briques et tout le quartier comptait sur lui pour son commerce. Du coup les enfants et les viellards avaient été laissés seuls au foyer. Les enfants en profitaient pour s'amuser au jeu du trou-ballon sous le regard bienveillant des anciens qui les surveillaient de loin. Un enfant leva les yeux vers le ciel et hurla de terreur quand il le vit se teinter progressivement de rouge violacé. Les autres enfants reprirent avec lui son cri d'horreur. Un épais brouillard se répandit alors à une vitesse surnaturelle dans le quartier, accompagné d'une fine odeur de pourriture maritime. Les enfants se pétrifièrent alors de peur. Seul l'un d'entre eux eut le réflexe de partir en courant. Un bruit de course effréné se fit entendre à l'entrée de la rue et trois créatures plus ou moins difformes surgirent de la brume, grondant et jappant comme des chiens féroces. D'autres horreurs apparurent à leur suite, avancant plus lentement. Mais les enfants restaient pétrifiés...
  12. Un peu plus pour pénétrer un chouilla dans l'univers du jeu l'Aurore Obscure : Les relations entre les différentes factions décrites par un courtisan elfe : Moi je n'aurai qu'une chose à vous dire, très cher, c'est que c'est très, très compliqué à vous expliquer. Bien entendu, nous autres, Elfes, sommes supérieurs à toutes ces races inférieures, humains compris, et nous sommes faits pour dominer et gouverner cette cité. Les humains, nos serviteurs, font de bons guerriers, même si ils ne nous égalent pas en terme de compétences martiales. Mais les orcs et les nains, ces rebuts, ne servent vraiment à rien. L'Eglise les tolèrent dans ses rangs mais leur caractère et leur bétise sont tels que jamais l'un d'entre eux ne sera digne de servir un Noble. A propos de religion, tous les êtres sont censés adorer Créo, le Dieu suprème du ciel, et l'Eglise, dominée par les humains, s'assurent qu'il est dignement vénéré par tous. Il ne souffre aucun rival et c'est la plupart du temps dans le secret que des adorateurs d'autres dieux se livre à leurs cultes. Mais bon nombre de Nobles se croient au dessus du Dieu Créo, et se targuent d'aimer les anciens dieux elfes. L'Eglise leur livre alors une guerre sans merci, cherchant la moindre faille dans la protection de la Cour du Doge pour les abattre. Car l'Eglise estime que, plus que tout autres, les Nobles doivent montrer l'exemple. Et dans sa lutte contre les cultes hérétiques, elle livre une farouche croisade contre les dissidents Nobles. Mais sa plus grande croisade concerne les Lystèses qui sont devenus l'extrème expression des forces démoniaques qui infestent ce monde. Tout le monde hait et redoute par dessus tous ces démons de Lystèses, mon cher, et moi même qui suis pourtant si érudit, ne sait pas vraiment ce qu'ils sont. Quoi qu'il en soit, toutes les factions sont susceptibles de s'allier pour lutter contre des Lystèses. Même notre bonne Garde est prête à s'allier avec ces sauvages pirates issus de la fange de la Cité, si ils ont pour ennemi commun une horde de Lystèses. Mais rassurez vous, cher ami, cette alliance ne restera que circonstancielle, et, aussitôt l'ennemi détruit, notre bonne Garde se mettra en chasse des brigands.
  13. J'ai essayé d'aérer un peu plus ce dernier récit : Affrontement entre Pirates et Gardes du Doge : Le Courtisan Elfe Shii Vann avait averti son Seigneur que les pirates allaient certainement arriver par l'Ouest, à découvert au milieu des entrepots de fournitures, sûrs qu'ils étaient de leur supériorité numérique. Mais les deux arbalétriers humains de la Garde du Doge avaient pris position sur le toit des deux maisons attenantes aux entrepots, et allaient pouvoir couvrir de tirs leurs adversaires. Le Maître de meute tenait sa meute de trois molosses au calme à côté du Seigneur Elfe Voraasii. Ce dernier vérifiait, de son côté, l'état de ses deux lames, joliment ornées de pierres elfiques. Seul le Courtisan Elfe montrait des signes évident d'inquiétude, malgré son arbalète-coquillage, qui, normalement, aurait du le rassurer. C'est alors que, les armes à la main, charga la bande de pirates, en plein milieu de la place qui était située entre les bâtiments de l'entrepot. Ils étaient complètement à découvert dans leur course et très vite, deux traits fusèrent. Le premier atterrit en plein torse d'un boucanier, qui lacha son sabre et sa hache en tournoyant sur lui même. Il finit par s'effondrer dans une mare de sang écarlate. Le deuxième carreau alla se ficher directement dans la jambe d'un pistolier nain, qui gémit de douleur. Malgré cela il continua sa course en trainant la patte. Une fois assez proche, l'orc canonnier fit feu en direction du Noble Elfe et du Maître de meute. Mais un dôme bleuté apparut magiquement au dessus des deux individus et dévia le boulet de canon. Le Noble Elfe remercia ses lames magiques avec une gratitude non feinte. C'est alors qu'un tir lumineux partit comme un éclair du courtisan en direction de l'orc, et ce dernier eut la tête carbonisée. De nombreux soubresauts agitèrent son corps, qui restait debout, en plein milieu de la place. Le corps décapité continua d'avancer, mais de toute évidence il était bel et bien mort. Shii Vann, le Courtisan, regarda son arme étrange qu'était l'arbalète-coquillage avec satisfaction.Très vite celle ci se rechargea toute seule et un nouveau carreau lumineux fit surface sur la rampe de l'arme. Les pirates n'avaient pas de chance car deux des leurs étaient encore tombés sous les carreaux des arbalétriers de la Garde du Doge. De l'autre côté, le chef pirate et un boucanier affrontaient le redoutable Noble Voraasii, qui virevoltait comme un beau diable avec ses deux épées magiques et les dominait largement. Les chiens avaient encerclé le nain pistolier et commencaient à le dépecer sur place. La partie allait être très difficile pour les pirates.
  14. Merci de tes avis, je vais les prendre en considération. En effet ce sont bien des historiettes dans ce style là que je cherchais à faire vu que c'est pour accompagner un livre de règle. En tout cas merci de les avoir lues et commentées :).