Jump to content
Warhammer Forum

Ser Eddard

Membres
  • Content Count

    2,575
  • Joined

  • Last visited

About Ser Eddard

  • Birthday 06/19/1984

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Previous Fields

  • Jeux
    AOS, 40K, Saga

Recent Profile Visitors

12,009 profile views
  1. Second degré? Délire visuel? délire erotico-geek? Faut lire un peu les post qu'on se fait chier à taper, sinon ça sert à rien de discuter... Je rajouterai juste au vol que le culte impérial, si il y puise la plupart de ses codes visuels et de ses rengaines, n'est pas le Christianisme, et que du coup, cette histoire de chasteté, bon.... même si effectivement, je pense pas que l'ambiance dans les couvents de l'Adepta Sororita soit à l'orgie tous les soirs... On peut effectivement concevoir le look de ces armures comme une affirmation de la féminité de ces guerrières saintes, qui sont à la base je le rappelle, un culte guerrier féminin ("les filles de l'Empereur"). C'est simple, un peu basique, et permettra à la "team 1er degré" de dormir un peu plus tranquille. Cachez ce sein que je ne saurais voir.... Étrangement, souvent, les termes les plus vulgaires passent mieux que les mots de base et sont finalement plus courants.
  2. J'y pense: étonnant qu'on ait pas eu les soeurs de bataille.... en tous cas rien ne s'y apparente. Ce serait trop facile? (c'est vrai que c'est une des rares sorties qu'on ait bien en avance. Quand à ces têtes, du darkoath ou du warcry semble fort probable. Cultiste de Slaanesh aussi? Le fait que les deux aient des couronnes interpelle (d'ailleurs ces couronnes renvoient à une imagerie médiévale très classique... serait temps qu'ils fixent ça dans l'univers d'AOS). Y a-t-il un personnage tueur de roi dans le fluff de la BL? A part la "Tueuse de rois" d'Archaon, ça m'évoque rien. en tous cas y a un thème régicide..... Leto?
  3. Ben les gens se plantent. 40K, c'est bien d'avantage de la fantasy que de la SF. On a des elfes, des orcs, des humains typés "médiévaux" dans un univers futuriste avec des vaisseaux qui ressemblent à des cathédrales. On peut pas dire qu'ils s'agit de "science" fiction puisque la technologie marche surtout selon des principes ésotériques et mystiques (communication et voyage spatial par le warp par exemple), de la magie quoi.... Y a très peu de principes scientifiques abordés dans 40K. Ou plutôt c'est un univers où science et ésotérisme se confondent. Je ne suis pas sûr qu'une uniformisation des univers de SF soit une bonne chose: plus y aura de diversité, plus y en aura pour tous les goûts. Et ce qui fait la spécificité de 40K, c'est bien cette imagerie haut en couleur, baroque et décomplexée que tu juges ringarde. si c'est pour retrouver du Infinity, Mass Effect, Halo ou autre, je vois pas trop l'intérêt (d'ailleurs, pourquoi ceux qui n'aiment pas cet aspect baroque de 40K ne sont pas plus attirés par Infinity alors que là c'est quasi de la pure SF bien high tech et futuriste?). En plus, je ne trouve même pas que les soeurs aient mal vieillies. Elles restent bien plus chouettes visuellement que nombre de paladino-guerrière en porte jarretelles qu'on peut voir ici et là. Cyberpunk, c'est un jdr qui remonte à 1988 hein. De la "sf crédible", ça existe depuis que la SF existe, et en roman, niveau crédibilité on est à des éons de ce qui se fait en matière ludique où la plupart des univers sont bien WTF d'un point de vue scientifique. Parce que si on vous écoute, y aurait que la hard SF qui serait valable car crédible. Dans ce cas faut jeter à la poubelle la totalité des univers de SF dans les domaines des jeux videos, des jeux de fig et de la plupart des films et séries. Pour ne citer qu'un exemple: des vaisseaux aérodynamiques qui naviguent comme des bateaux et des chasseurs qui se font des dogfight comme des avions dans l'espace, c'est juste un non sens. On peut être dans un univers décalé et irréaliste sans être dans une ambiance cartoon qui n'est pas crédible. Les figurines étaient autrefois limitées par la technique, mais il n'a jamais été question de sortir volontairement des figurines disproportionnées. Après, y a le style aussi, parce qu'une figurine, c'est une vision, pas seulement un reflet d'une "réalité" (on peut comparer aux drapés aériens des figurines rackham par exemple: c'était pas beaucoup plus réaliste). Comme déjà dit: je n'ai pas parlé de perte de modularité... j'ai juste dit que vu les poses et les éléments scéniques, ce kit ne sera probablement pas très modulable. Et j'ai ajouté que finalement je préférais presque parce qu'à tout prendre, autant avoir des poses sympas et dynamiques même si elles se répètent qu'une infinité de poses bof différentes.
  4. mmmmm? Non, pas de commentaires...
  5. C'est dingue, y en a vraiment de plus en plus qui prennent 40K au premier degré... Non, mais c'est pas parce que l'écclesiarchie n'a pas le droit de recruter des hommes que les soeurs ont des boobs plate! Et si ça avait été l'inverse alors, leurs troupes aurait eu des armures avec deux grosses c.....? C'est absurde de chercher de ce côté là: imaginons qu'il y ait enquête, je pense pas que l'enquêteur s'arrête en disant: "ah les armures ont des boobs donc ça va". Ce serait même illustrer "l'arnaque" que l'ecclesiarchie a fait en jouant sur les mots (parce que le but à la base c'est qu'elle ne puisse avoir aucune force armée). L'esthétique des Soeurs de bataille est inspirée par toute une imagerie erotico pulp des années 80/90, c'est totalement assumé, de l'armure moulante à la coupe de cabaret en passant par la boobs plate. On est un peu dans ce délire là quoi (le fantasme de la bonne soeur en plus): celui qui cherche du réalisme et du pragmatisme là dedans: Il a pas trop capté sur quels fondements l'univers de 40K s'est créé. Ces soeurs semblent sinon être exactement ce qu'on attendait: une refonte (enfin!) de la gamme telle qu'on la connait. Les poses et éléments de socles ont l'air sympa même si j'ai peur que la modularité en prenne un coup (mais ont s'y attend un peu et à tout prendre.... je préfère des poses non modulables qui ont la classe que pouvoir faire une infinité de poses moches). Quelques détails comme les petit "rondaches" sur les épaulières apportent une diversité bienvenue.
  6. Certains voient du retcon partout, mais je suis loin d'en être convaincu: Oh mais qu'est-ce au dessus du crâne? Oh mais qu'est-ce accroché au canon d'assaut et au cordon qui barre le plastron? Des plumes... des plumes? Oui des plumes. Quesce que des plumes viennent foutre dans l'ornementation gothique et médiévale d'un chapitre de moines guerriers? Ben juste peut-être parce que ce chapitre n'a pas de monde chapitral attitré, donc qu'il recrute sur diverses planètes (souvent primitives comme dans le cas de beaucoup de chapitres) et que sur l'une d'elle il y a peut-être des peuplades ressemblant aux amérindiens, et que comme il y a une nouvelle cool là dessus, ben c'est pas déconnant d'imaginer que certains membres du chapitre continue à arborer des plumes sachant que c'est issu de leur culture guerrière, mais que ça n'entre absoluement pas en contradiction avec le fluff gothique et "médiéval" des Dark Angels, qui lui vient de la culture de l'Ordre et de Caliban et que les deux peuvent très bien coexister.......... Mais malheureusement, on veut tout réduire à une poignée de stéréotypes. Moi je trouve que c'est le genre de détails qui apporte complexité et nuance. Et je dirais que complexité et nuances sont mes principaux critères d'appréciation d'un fluff. que le fluff soit récent, pas récent, BL, codex, c'est avant tout la profondeur et la subtilité qu'il va apporter à l'univers qui vont retenir mon attention. Je ne comprend pas non plus la méfiance que succite Taran et l'ancien fluff: il est très riche, très aisé à lire, et librement accessible, et souvent plus développé que ce qui se produit aujourd'hui qui a tendance à se répéter encore et encore (codex, d'ailleurs au passage 80% du fluff dans les codex aujourd'hui sont des copié collé ou presque de ce qui était dans les codex V2 et donc de ce qui se retrouve sur Taran) ou à partir au contraire dans des méandres qui laissent parfois dubitatif (BL). sachant que 90% du contenu de Taran est parfaitement compatible avec le fluff d'aujourd'hui, et vient même le préciser, l'étayer et l'approfondir.
  7. Ah non non pas moi! Mettez moi du surchargé, des marines en mode "rouleaux de pq" pleins de dorures. J'aurais moins l'impression de peindre 10 fois la même fig sur une seule unité d'intercessors avec des poses vaguement différentes. Et vous vous méprenez sur mon propos: je trouve que les primaris sont une des meilleures idées de GW de ces dernières années (enfin les figurines.... elles auraient du remplacer les marines classiques (plutôt que de pondre cette idée de SM++). J'étais très enthousiaste à la sortie de Dark Imperium et la sobriété, voir le copié collé, des fig était excusé par l'aspect nouveauté et boîte de démarrage. Mais j'ai de plus en plus déchanté par la suite: des marines commando? Bon... Des kits "modulables" aussi sobres et rigides que ceux de la boîte de base ou presque? bon.... Des.... land rhinos en forme de briques volantes hérissés d'armes que c'en est ridicule? euh.......... La boîte Shadowspear a pour moi enfoncé le clou: deux ans après le lancement des primaris et après les reivers on a eu..... des scouts dans la même armure bermuda... où sans parler de dorures et de parchemins, on retrouve sur CHAQUE fig exactement les mêmes formes de plastrons, de genouillères, d'épaulières....etc. Pas la moindre variété au sein d'une même unité, et encore moins entre unités du même type. Même les officiers ont EXACTEMENT la même armure que leur subalterne: pas de renforts sur les plaques, pas d'armures plus détaillées, plus complexes, non, toujours la même armure.... Pour une gamme pour laquelle ils ont soit disant des années et des années de sorties extraordinaires sous le coude, je trouve que ça fait léger et qu'au final, pour l'instant l'armée SM est beaucoup moins attrayante qu'avant (parce que bon, pour moi elle se limite maintenant aux primaris: pas question de revenir aux déglingués qui ont trop fait de cheval).
  8. Pourtant ils nous sortent la même fig ad nauseam, jusqu'aux "scouts" de la boite shadowspear qui ont la même armure que les reivers, les officiers et sergents qui ont exactement la même armures que les intercessors de base. Pour moi, les primaris n'ont pour eux pour l'instant que leurs proportions élégantes et leur échelle.... mais ça reste bien fade quand même jusque là. Et c'est pas les 2 briques anti grav de prévues (à la rigueur avec des chenilles, ça passait, mais là...) qui changent la donne.
  9. non non y a pas que sur Internet... Moi ce que j'aime chez les SM, c'est le côté moine guerrier fanatique et guerrier angélique qui en jette, pas le gars qui sort d'un cours de Feng Shui... Juste pour dire qu'en employant ce genre de formules, tu peux dire tout et son contraire. A mais oui.... moi je n'imagine pas deux secondes jouer les tau parce que je n'aime pas du tout leur look, leur fluff, leur concept... mais je vais pas le balancer de façon méprisante "je veux des types badass, pas des machin en plastoc qui sortent d'un manga", je les joue pas et je les collectionne pas, c'est tout. Mais quand il s'agit du SM, les avis sont tranchés et polémiques... D'autant que GW a depuis longtemps réglé le problème pour nous: d'un côté y a tout ce qui est BA, DA, BT.... de l'autre les ultras, RG, IH, et tous les chapitres ultra de la 2nde fondation: y en a pour tous les goûts! D'autant que la gamme SM a toujours été très modulable et permissive: on a toujours (ou presque, depuis les années 2000 on va dire) pu faire quelque chose de très baroque, ou quelque chose de très sobre. Rien n'interdisait même de peindre son chapitre en camouflage. PAr contre, depuis l'avènement des primaris, ce n'est plus le cas, et j'avoue pour l'instant ne leur trouver quasi aucun intérêt en dehors des intercessors de base (pour leurs proportions et leur taille, mais sinon, t'en peint 1, tu les as tous peint). On a le droit de trouver cette sobriété toute "militaire" assez barbante et pas fun quoi.
  10. Un peu comme ça quoi: C'est tout l'art de 40K de mêler un univers futuriste et des références/ des thèmes visuels historiques... A la guerre on a toujours aimé faire les marioles, en jeter le plus possible. Le but est autant d'étaler sa puissance et sa richesse (et son statut social) par un look qui en jette et qui impressionne que de se massacrer joyeusement. Sauf de nos jours où tout est standardisé, pragmatique, mécanique... et oui, non, ce n'est pas être dogmatique que de dire que c'est le socle de l'Imperium au moins que d'être grandiloquent, baroque, mystique, et ce au dépend de l'efficacité et du pragmatisme. Et honnêtement, niveau peinture de figurine, je préfère m'éclater sur ce genre de tenues pleines de détails (ou leur équivalent fantasmé et réinterprétés dans un univers med fan/futuriste) que de me taper des uniformes kaki à la chaîne... ou des primaris qui se ressemblent tous (quand t'en as peint 3, tu les as tous peint). Et encore une fois, il existe d'autres jeux/univers pour ceux qui n'aiment pas. Pourquoi s'accrocher à un univers que vous trouvez bancal et peu réaliste (en gros vous aimez pas la breloque, mais vous voulez quand même de l'Imperium de 40K) alors qu'il en existe d'autres?
  11. Chui pas totalement d'accord avec ça. A battle, même si toutes les races avaient des nuances (et c'était bien), y avait des peuples comme les bretonniens, les elfes sylvains, les Hauts Elfes, l'Empire dans une certaine mesure, qui évoluaient dans un environnement et une ambiance bucolique/lumineuse/ou à minima à peu près "normale". Ils ont carricaturalement imprégné tout ça de grim dark en cours de route (jusqu'à arriver à des carricature où on avait l'impression qu'il y avait un homme bête planqué derrière chaque arbre et un skaven derrière chaque pavé de chaque ville), mais ça restait des peuples luttant pour vivre à peu près en paix ou tout du moins sans aller chercher en permanence à massacrer tout ce qui bouge. C'était cet aspect qui donnait du sens, comme je le disais, au chaos, aux skavens, aux morts vivants: on avait un sentiment d'opression en pensant aux ilôts de civilisation ou de nature en proie à ces menaces horribles et bien flippantes. Là à AOS, on a l'impression que de toute façon, toutes les forces en présence sont plus ou moins flippantes. Sinon, concernant Sigmar, j'avais du mal dès le début à voir en ce dieu patriarcal, borné, brutal et guerrier un dieu fondamentalement "bon". Toute l'histoire d'AOS se résumait à "Sigmar a tué ça" ou "Sigmar a apporté l'ordre là" ou "Sigmar a enfermé un truc". L'ordre par la trique oui, mais "bon" non. En revanche, oui, j'aimais bien le côté "demi dieux vengeurs invincibles" des stormcast en V1, c'était une approche différente et c'était assez satisfaisant de voir que même les serviteurs du chaos les plus badass se faisaient dessus en affrontant les SE. Qu'il soit un peu nuancé me plait plutôt pas mal. C'est sur d'autres trucs qu'ils devraient nuancer le grimdark: des races comme les sylvaneth, les aefls, les duardins, et oui, décidément, des humains normaux, qui sont là pour défendre leur cité, leur famille, et pas nécessairement infestés par des cultes, des maladies, et juste destinés à crever ou à vivre des trucs horribles dans un encarts dans un battletome juste pour nous décrire à quel point la faction décrite est trotrodark.
  12. Merci pour cet avis qui éclaire un peu plus les choses. Globalement, je trouve que c'est quand même pas mal. totalement d'accord, j'ai l'impression que GW se complait un peu là dedans. C'est un peu la marque de leurs univers, mais il ne faut pas oublier que le grimdark ne fait plus beaucoup sens s'il ne contraste pas avec autre chose. Dans un univers de fantasy, faut un peu de trucs cools: des paysages bucoliques par exemple, des gens qui ne pensent pas que à massacrer et manger leur voisin, pour que le grimdark fasse sens. J'ai lu y a pas longtemps le bt skaven. Je connaissais mal le fluff skaven de battle, donc je ne sais pas à quel point c'est juste repompé de battle, mais j'ai trouvé ça pas mal. Sauf que les skavens perdent beaucoup dans leur côté horribles et flippants quand leurs adversaires principaux sont des morts vivants ou des nurgleux.... Y a un peu une surenchère qui fait que ça devient banal. Même les sylvaneth, qui sont un peu la race "bucolique" par excellence, je trouve qu'ils ont tendance à les "grimdarkiser" un peu trop. De toute façon j'ai pas l'impression qu'on en entende beaucoup parler dans Forbidden Power, je me trompe? Des armées aelfiques de Teclis et Tyrion (parce que jusqu'à maintenant, entre les filles de Khaine, des psychopathes hystériques, et les Idoneth, des chasseurs d'âmes des profondeurs, c'est pareil, on est pas beaucoup dans des trucs "cool".... A un moment, quand toutes les factions sont des tueurs psychotiques ultra violents, ben on finit par s'en foutre, qu'ils soient des tueurs psychotiques ultra violents, ça n'a plus de portée dramatique, plus d'épouvante...) assez lumineuses ne feraient pas de mal.
  13. C'est bien ce que je sous entendais
  14. Ah oui et comment? Comment ils feraient tes SM pour aller reconnaître les talibans des civils (surtout s'ils sont aidés par lesdits civils)? Pour savoir où ils vont frapper? Quand? Qui? (nan parce que les mecs sont pas débiles, ils s'attaquent pas à mains nues à une division blindée, ils frappent là où y a des points vulnérables, par surprise, tapent sur la population pour créer un sentiment d'insécurité et démontrer l'incapacité de leur ennemi à assurer la sécurité et la paix dans le pays)? Comment ils vont aller les chercher dans leurs tunnels? Et si les gars se fondent dans la population en attendant que ça se tasse, on va garder 10 SM mobilisés (alors qu'on en a besoin ailleurs, et que ça coûte potentiellement méga cher) pour faire de la patrouille et du gardiennage de mouton? Jusqu'à ce que les mecs arrivent à les dézinguer par un attentat suicide ou autre (en mettant suffisamment d'explosifs, je pense qu'il y a moyen de dézinguer même un SM.... alors avec les moyens disponibles à 40K)? Nan parce que bon, c'est un peu le principe de la guérilla: tu peux avoir d'énormes muscles et une technologie de fous, si le mec en face refuse de t'affronter en terrain découvert là ou tu l'attends et là où tu es efficace, ça sert à rien. La preuve avec l'exemple que tu donnes. Et 10 SM, non, ils ne peuvent pas tenir un pays entier, être partout sur des milliers de km², et ils ne sont quand même pas invulnérables. Y a la question d'épargner quelques populations civiles qui explique aussi en effet le fait que ce genre de guérilla marche... les SM pourraient exterminer tout le monde "pour être sûr", ça dérangerait pas l'Imperium. Mais pour revenir sur l'Afghanistan, on est tout à fait en mesure de le faire hein, de raser le pays "pour être sûr". En terme de force brute, y a pas photo, et je dirais qu'on a pas besoin de SM pour ça qui seraient d'ailleurs inadaptés. Non, sans déconner, dans n'importe quelle guerre (à part peut-être sur un champ de bataille rangée antique ou médiéval), un géant de 2,50m de haut en armure pétante qui passe pas la moindre porte, c'est pas méga utile. Mais comme dit au-dessus: l'idée c'est le fun, un univers haut en couleur et baroque. Sinon, puisque c'est dans l'air du temps, on m'explique l'intérêt d'aller à la guerre avec une armure composée d'un corset, de plaques moulantes et avec des bottes à talon? Cherchez pas un univers réaliste dans 40K: ce n'est pas l'idée ni le but.
  15. La plupart des univers de SF sont totalement irréalistes si on regarde d'un peu plus près ce que la science nous raconte déjà au XXIème siècle. Des vaisseaux spatiaux tels qu'ils sont représentés dans la plupart des univers de space opera? Qui manœuvrent comme des bateaux ou des avions dans le vide de l'espace? Qui arrivent toujours bien en face les uns des autres alors qu'il n'y a ni haut ni bas ni droite ni gauche dans l'espace (tout le monde est "droit'" dans son propre référentiel, et tous les référentiels se valent)? Qui s'affrontent à très courte distance, alors que n'importe quelle arme a une portée démesurée dans le vide de l'espace où rien ne freine un projectile (dans le cas d'une torpille, même pas besoin de se prendre la tête avec l'inertie)? Le seul truc de SF récent qui prenne un peu en compte tout ça et nous propose des combats spatiaux un tant soit peu réalistes, c'est The Expanse. Sinon faut taper dans la hard SF et en matière de jeu de fig, y en a pas et pour cause: ce serait chiant à mourir..... "donc je te tire dessus" "ah bon, mais elle est où ta fig"," ben à 20m dans le garage, vu qu'il tire avec un fusil de précision, à cette échelle ça donne ça", " ah ok".... nan parce qu'un bolter qui a une portée de 30 ps à l'échelle des fig, comment dire.... feraient mieux d'utiliser des arcs quoi. Et le dévoreur de vie alors? Et l'Imperium n'hésite pas à détruire des mondes entiers avec leur population. Je pense que ce qui hérisse le poil de l'Inquisiteur (mais je m'avance peut-être), c'est que faire une analyse très 1er degré de 40K comme tu le fais amène nécessairement à noter toutes les incohérences que tu pointes (et comme tu le fais remarquer, on peut faire pareil, voir pire, avec la plupart des univers de SF connus, Star Wars le premier). Mais c'est passer à côté de ce qui fait tout l'intérêt de l'univers... Mettre des chevaliers transhumains côte à côte avec des curés tarés du futur, des bonnes soeurs qui se battent en corset et armures moulantes, des caricatures de soldats soviétiques de la 2nde guerre, contre des elfes du turfu, des orks mécanos et des mort vivant terminatoir, il était peu probable que le résultat soit totalement réaliste et crédible... Pour le coup quand on y pense, c'est plutôt bien fait... En outre, ça a déjà été débattu mainte fois ici et ailleurs, et c'est vrai que c'est parfois étonnant à quel point les mêmes questions reviennent. En revanche, les chiffres ont toujours été le gros point noir de l’univers: 10 000 ans, c'est un abîme temporel, c'est ce qui nous sépare de la dernière glaciation. Je dois toujours faire un effort de suspension d'incrédulité pour imaginer comment l'Imperium (et les autres races) ont pu à ce point ne pas changer pendant tout ce temps (ou très peu). Même le pire régime obscurantiste et dogmatique imaginable serait incapable de maintenir un tel statut quo et une telle inertie pendant aussi longtemps. Rome a duré, en tant qu'empire, un peu plus d'un demi millénaire, et il a marqué toute la civilisation occidentale jusqu'à nos jours. Nous avons du mal à savoir ce qu'il s'est passé réellement il y a ne serait-ce que quelques siècles. Mais je parle d'évolutions sociales, politiques.... au niveau visuel et technologique, ça marche finalement assez bien. A savoir, une fois encore, qu'une période peut voir des civilisations d'effondrer, régresser (enfin tout dépend ce qu'on appelle le progrès...), le passé n'a pas comme seule et unique vocation de mener à une période plus "en avance" (là encore, ça mérite réflexion...).
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.