Aller au contenu
Warhammer Forum

Ser Eddard

Membres
  • Compteur de contenus

    2 357
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Ser Eddard

  • Date de naissance 19/06/1984

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Previous Fields

  • Jeux
    AOS, 40K, Saga

Visiteurs récents du profil

11 439 visualisations du profil
  1. Ser Eddard

    [Gw] Politique de Gw, le retour

    Ce qui a donc de fortes chances de se révéler assez riche du coup.... Comme si la "grande majorité" était un critère. Merci Albrecht... Nan parce que... 1er troll puant... Et c'est ce qui ressort des dessins tout fade que tu as l'air de trouver si extraordinaires, où tout le monde il est beau tout le monde il est gentil, même avec une grosse armure et un flingue gros comme un frigo. Ça en langage forumesque; ça s'appelle un gros troll puant (n°2 donc)... Si Warhammer (40K ou pas), GW, le fluff, les "grosses armures et flingues gros comme un frigo" et ceux que ça fait triper te saoulent autant et t'inspirent autant de mépris, quesce que tu fais là? Il y a tellement d'autres choses bien plus dignes de toi ailleurs, comme tu aimes à nous le rappeler sans cesse! (comme Kingdom Death, dont les nana difformes objectifiées habillées de jupes phalliques sont certainement le comble de la subtilité, du bon goût et représentent sans conteste un érotisme transcendant et un fantasme d'une finesse rare.... c'est enseigné en quelle classe ça déjà?). J'espère que tu as conscience au moins un tout petit peu du grotesque qu'il y a à ramener Hugo et des notions littéraires dont beaucoup (dont moi) auront pas grand chose à carrer dans la discussion (ah la référence à la "grande" Littérature et son élitisme à la française... c'est magique, c'est tout à fait le genre de réflexion qui me donne envie de lire des BD pas fines, des bouquins GW mal écrits bourrés de coquilles et de franglais et de la grosse SF pornbolt qui tâche...). Et le "sans vouloir vous ramener à vos cours de première" qui dégouline de mépris et de condescendance, c'est le méga troll puant n°3. Ce mépris pour tout ce qui n'est pas aristocratisé et érigé officiellement en Art , 'tain, on en est encore là??? Sans déconner...
  2. C'est moi ou de tout temps on a un duel Slaanesh/ Khaine à 40K? Et ce ne sont pas des "mini" dieux elfes, ils ont le même statut qu'Asuryan ou Isha pouvaient avoir à battle ou 40K. Les dieux du chaos ont toujours eu une "incarnation", même si on peut effectivement considérer ces histoires comme des paraboles, des mythes dépeignant des choses beaucoup plus complexes et ésotériques qui se passent dans le warp. Mais dans ce cas.... c'est pareil à AOS non? L'essence de Slaanesh a été enfermé dans une bulle de réalité entre Hyish et Ulgu afin de lui faire régurgiter les âmes elfiques. Mais on peut tout à fait imaginer ça en terme d'énergies warp et d'entités informelles. Comme Sigmar qui reste accroché aux reliquats du Monde qui fut avant de trouver les royaumes. Il y a quand même quelque chose qui me dérange pas mal dans le warp appliqué de la même manière à 40K et à AOS (ou battle, on va dire à la fantasy): on cherche à rationaliser un truc qui par définition est irrationnel et surnaturel (donc ne répondant pas à des lois physiques). C'est comme la Toile dans les Royaumes Oubliés (pas la Toile Eldar hein!): faut absolument une explication rationnelle à.......... la magie! Y a pu de magie du coup... Il ne le fait pas totalement ouvertement. Il refuse de prêter allégeance à un dieu en particulier, du coup chaque dieu essaye tantôt de le chouchouter, tantôt de le punir. Et justement, il cherche, il me semble, à détruire les mortels afin d’affaiblir les dieux du chaos: on reste dans une logique "warpienne". Et ça rejoint ce que tu disais: les dieux du chaos sont mutliples, informels et pas une volonté unique. Archaon peut être ainsi dans le même temps favorisé par leurs pouvoirs tout en étant leur ennemi (car il a su jouer justement avec cette multiplicité changeante du chaos pour ne pas être sous la coupe d'une seule entité). Et c'est déjà plus crédible que babaddon hein... Ca a toujours été le cas. C'est seulement en gardant à l'esprit que le warp est une dimension d'énergies et d'émotions pures qu'on comprend entre les lignes qu'effectivement tout ça n'est pas "physique", mais on a toujours présenté les dieux du chaos comme des sortes d'archi démons ou de diables résidant dans le warp. Les ROC décrivaient déjà leurs apparences (et je met bien le pluriel). D'ailleurs ces descriptions sont reprises en partie dans le livre de règles V2 d'AOS. Encore une fois je te renvoie à la mythologie eldar (qui est quand même super vieille dans l'histoire du fluff de 40K) ou aux agissement des 4 affreux pendant la Grande Croisade et l'Hérésie. Ils ne peuvent s'incarner dans le monde réel comme les démons, mais ce sont bel et bien des entités conscientes qui pensent, agissent et "font des trucs". Juste qu'on comprend qu'à leur échelle, c'est plus complexe que ça en a l'air... que l'ensemble de leurs actes ne correspond pas à la somme de leurs actions. Oui c'est ce qu'on comprend (c'est marqué noir sur blanc quelque part?). Il n'empêche que Khorne "est là" et "fait des trucs" quand il s'incarne dans cette image. Mais il ne se résume pas à ça on est d'accord. Oui, on en avait déjà parlé, et c'est là où on voit que les méthodes de l'Empereur (même avant l'hérésie) sont à l'opposé de ce qu'il faudrait faire pour combattre le chaos. Pour moi, toute la subtilité de 40K vient de là: le chaos et l'Imperium au fond ne sont pas très différents, et pour l'humanité, c'est choisir entre la peste et le choléra.
  3. J'aimerais savoir sur quoi tu te bases (si ce n'est d'éternels à priori érigés en dogme) pour dire ça. Les dieux du chaos à AOS sont décrits exactement comme les dieux du chaos à 40K. Et c'est pas nouveau que ce dernier est largement simplifié en ce qui concerne le chaos. Bien sûr, les éléments de l'ancien fluff décrivant la nature réelle des dieux du chaos et du warp ne sont pas évoqués... pas plus qu'à 40K actuellement. Et même dans l'ancien fluff, les dieux du chaos avaient également cet aspect "humanisé".... Papa Nurgle et son chaudront de maladie, Khorne en homme chien assis sur son trône....etc, etc, ça existait déjà, tout comme les conflits entre eux. La différence entre le chaos d'AOS et celui de 40K, c'est que le premier est abordé selon un angle magique, réellement surnaturel, alors que le second est d'avantage rationalisé (le warp sert aussi aux communications et aux voyages spatiaux, on parle des dieux et des démons en terme d'énergie) et pensé "scientifiquement", avec un fonctionnement, des règles (même si elles sont instables et changeantes) (même si on garde un côté mystique). Mais c'était déjà le cas à battle (où les énergies warp se transforment en "vents de magie"). En fantasy, il est logique que le chaos soit abordé de façon plus mythologique et cosmogonique que dans un univers de SF (même si 40K c'est clairement de la SF/fantasy). C'est exactement ce que raconte le fluff d'AOS. Là totalement d'accord avec l'Inquisiteur Thorsteinn: dans la cosmogonie des univers GW, une entité Warp est un dieu, et un dieu est par définition une entité warp. Il y a des entités "mineures", comme les démons (qui participent de la même entité que le dieu auquel ils sont liés, ce ne sont pas des "créatures" au sens strict, mais des agglomérations d'énergie reflétant les pulsions et émotions qui en sont à l'origine), mais qui n'ont rien de différent d'un dieu. La "Vérité" Impériale sous entendait qu'il n'existait pas d'entités surnaturelles d'aucune sorte, alors que l'Empereur lui-même a été créé pour combattre les dieux du chaos. C'est donc un énorme mensonge. Ceci dit c'est une idée un peu débile... les humains nourrissent les dieux du chaos sans forcément les vénérer directement.... sinon, ils ne seraient jamais apparus (les dieux du chaos sont nés d'aglomération d'énergies psychiques instables (chaotiques) créées par les pulsions et émotions les plus intenses des mortels): difficile de vénérer un dieu qu'on ne connait pas puisque pas encore né. Et le chaos a bien préexisté aux dieux du chaos eux-même, qui sont apparus après que le warp ait commencé à être désordonné. Donc interdire les religions, ça n'empêche pas le chaos de se nourrir des émotions des mortels. Peut-être que ça limite un peu leur montée en puissance, mais ça ne remet pas en cause l'existence du chaos. Tzeencht est l'essence du changement.... perdre, gagner, planifier, ça ne veut pas dire grand chose pour lui. C'est le plus irrationnel et incompréhensible des dieux du chaos. Il est même le dieu de l'irrationnel, de l'absurdité. Donc non il ne planifie pas et n'organise pas tout. Mais la manipulation, l'intrigue, sont ses méthodes, mais en tant que fin... y a même pas forcément de but derrière.
  4. Ser Eddard

    Space Wolves are coming

    Non mais le protagoniste de l'image, c'est clairement un Primaris (genouillères, tassettes sur les cuisses, plaque pectorale).
  5. Ser Eddard

    Évolution fluff 2018

    Je suis en pleine lecture du Bt Stormcast et je suis effectivement surpris par la qualité (par contre l'écriture, entre les coquilles (et pas des moindres, sachant que le bouquin de base en a aussi par brouettes! On croirait que ça a été à peine relu!) et le franglais, franchement... et la traduction est parfois un peu trop littérale). On a beaucoup d'éléments sur les relations entres SE et les simples humains, sur les aspects plus tourmentés des SE qui acquièrent vraiment du caractère (mais ils continuent de se rapprocher de leurs grands frères SM, notamment dans leurs relations avec les humains). Les quelques pages sur les forts de l'orage donnent de la profondeur et fixent enfin ces armées dans le paysage d'AOS. Franchement c'est pas mal. Le GBR V2, y a du bon et du moins bon... Le récapitulatif de l'histoire des 8 royaumes est sympa (par contre y a des sacrés redites dans le bt Stormcast, après il faut bien que ceux qui prennent juste le bt comprennent quelque chose, mais ça fait pas cher la page d'écriture), mais le chapitre sur les factions est vraiment pas terrible... justement parce qu'ils essayent de faire en sorte que toutes les factions puissent se retrouver partout et tout le temps, et du coup ça noie un peu le truc: ils ne sont pas ancrés dans le paysage d'AOS et manque du coup de "corps". Le chapitre sur les morts vivants est soporifique par exemple (on apprend juste qu'ils font très très peur et sont très très méchants, et c'est la faction qui est le plus reliée au "Monde qui fut" et franchement faut vraiment qu'ils laissent tomber cette histoire, ça appauvrit les 08 Royaumes (besoin d'un autre univers pour l'expliquer): ils auraient très bien pu expliquer le vampirisme sans passer par Neferata, Lamhia et Nehekara... franchement quand on me parle du vieux monde alors que j'attend de voir les 08 royaumes, je décroche tout de suite, ça fait vraiment paresse d'écriture et d'imagination), pareil pour la destruction (vous saviez que les orcs sont brutaux et les ogres violents et bourrins? Qu'une hache ça coupe? Qu'une masse ça broie? Ce sont les infos que vous trouverez dans ces chapitres: rien sur l'organisation tribale de ces races, sur leur historie, leurs coutumes ou habitudes...). On tombe un peu dans les mêmes écueils pour le chaos, moins pour l'ordre. En revanche, la partie qui décrit Aqshy, Ghyran, Chamon et Shyish est vraiment top. Ça c'est du fluff, pas du remplissage de pages. On a un certain nombre de détails sur des cultures et des civilisations de chacun de ces royaumes, sur la manière dont les choses se sont passées durant l'âge du chaos. Et oui, les cartes, ça en dit plus que 10 pages de fluff! (on apprend rien qu'en regardant la carte qu'il y a des fimirs à Ghyran par exemple). Honnêtement, les continents présentés pour chacun de ces royaumes devraient être les royaumes eux-même, on a pas besoin des immensités au-delà évoquées. Les autres royaumes sont juste survolés et pour l'instant c'est assez intangible (j'aurais quand même aimé avoir plus d'éléments sur Azyr... y a que 3 lignes sur Azyrheim, censé être la plus grande et magnifique cité des royaumes). Hâte d'en savoir plus sur Hyish et Ulgu.
  6. Ser Eddard

    Traduction du noms des unités

    Sympa ce topic, moi aussi j'en ai marre des noms en anglais de partout. Pour les Stormcast, je trouve rien de satisfaisant. Le plus élégant est pour moi de ne garder que "les Eternels". Ca splite une partie du nom, mais ça sonne mieux que "foudreforgés" et plus encore que Foudreforgé Eternels qui est particulièrement lourd. Ces combinaisons de mots donnent des trucs hyper lourds en français, et je trouve plus intéressants parfois d'en oublier une partie. Par exemple, à 40K, les Vengeurs (eldars) ça sonne mieux que "Vengeurs Lugubres", qui fait lourd et ampoulé. Exemple: pour les Idoneth Deepkin, ne garder que "Idoneth" qui sonne très elfique et ne laisse aucun doute, je trouve ça pas mal. Pour le reste des SE, tout ce qui est "lord-quelque chose" ou "knight-quelque chose", suffit de traduire le premier mot (seigneur et chevalier du coup), le reste c'est du pseudo verbiage latinisant donc on peut garder tel quel (liberator, prosecutor, sequitor....Etc). Ost tempête pour Stormhost, ça rend très bien. Pour les noms d'ost tempêtes, ça marche dans la plupart des cas, mais pour d'autres c'est moins évident ("celestial Warbringers" par exemple "porteurs de guerre célestes" c'est lourd). Pour les sylvaneth, les anciens noms de l'armée Elfes sylvains de battle étaient biens (homme arbre, homme arbre ancien (ou vénérable), fils de durthu, dryades, là c'est pas trop compliqué). Le reste c'est pas trop sorcier: - Kurnoth Hunter: chasseur de Kurnoth - tree revenant: arbre-fantôme? - spite revenant: je garderais bien le "lémure" qui n'est plus utilisé. parce qu'avec "revenant" et "dépit" je trouve pas grand chose (les "spectres amers"? bof...) - Branchwych: sorcière ormebranche? (je suppose que "wych est un jeu de mot entre l'orme, un arbre quoi, et "witch" qui veut dire sorcière, non?) - Branchwraith: branchespectre ou simplement garder "hamadryade" Ils sont vachement branchés fantômes en fait les Sylvaneht... Sinon, en parlant de ça gros morceau aussi, les nighthaunts tout récents.... et là y a du boulot avec tous les noms composés.... Quelques propositions: - Knight of Shrouds: chevaliers des suaires, ou chevalier des linceul - Grimghast reapers: faucheurs sombreffrois? faucheurs sombrespectres? (le dernier est moins littéral)= version plus légères en simple "faucheurs" (vu que ce sont des spectres, on se doute qu'ils sont sombres et qu'ils font peur...) - Bladegheist revenants: revenants lamesprits? (geist c'est "esprit" en allemand, même racine que "Ghost" je suppose, pas trouvé "geist" en anglais= ne garder que "lamesprits"? Sinon, j'avais pensé à "gardes revenants" ou des trucs plus exotiques comme "lames éthérées". - Dreadscythe Harridans: typiquement le truc qui rend méga lourd en français (ça a pas l'air léger en anglais non plus...): les mégères faucheuses? toujours lourd.... mais là je sèche un peu. - chainrasp hordes: les hordes grincechaines...si c'était moi, j'irai au plus simple: les hordes enchaînées et hop... pas tout à fait le même sens, mais faut faire des concession (c'était le cas à l'époque où les noms étaient traduits). - Glaivewraith stalkers: harceleurs spectrelames? ne garder que "spectrelames"? trop proche des bladegheist... "spectres harceleurs" sinon, tout simplement... ou même "spectres chasseurs" ou "spectres traqueurs" si on se réfère à leur fluff. - Dreadblade harrow: alors là.... "harrow" ça me donne "herse" et je sais pas quoi en faire.... les lames de l'épouvante, ça irait bien ou "lameffrois" si on veut quelque chose de plus condensé. - Myrmourn Banshee: pareil, j'arrive pas à traduire "myr"... garder juste "banshee endeuillées"? Ce serait cool de faire une sorte de recueil des meilleures idées de tout le monde je trouve.
  7. Ser Eddard

    [Gw] Politique de Gw, le retour

    Merci! Et pour continuer sur la randonnée, que j'aime également beaucoup pratiquer: la performance sportive, le fait de marcher, j'en ai rien à battre, ce que j'aime là dedans ce sont les paysages, les coins que tu découvres et que t'aurais jamais imaginé si t'avais pas marché jusque là, les ambiance, passer du temps dans la nature...Etc. Pour les jeux de fig, j'ai la même approche. Suis-je un OVNI? M'est avis que pas tant que ça (voir la fin de ce message). Ah non, le jeu ne m'attire vraiment pas plus que ça. Lancer des dés et faire avancer des figurines en faisant semblant qu'ils se tapent dessus j'aime pas plus que ça. Je trouve ça amusant de temps en temps, surtout pour voir des tables couvertes de décors et de fig en fait (même si les nôtres sont pas super), mais honnêtement, quitte à passer une soirée avec des potes, autant parler fluff et techniques de peintures (et beaucoup d'autres choses qui n'ont rien à voir avec le hobby) autour d'un repas ou d'un verre.... mais là c'est purement mon point de vue, paradoxal, qui est que j'adore les jeux (leur esthétique, leur design, leur ambiance) mais je n'aime pas jouer plus que ça. "Mon" Hobby ("ah non j'ai pas de chien, non", comprenne qui pourra), c'est avant tout la peinture et le fait de triper sur un univers alternatif. C'est pareil pour les JDR, même si parfois j'ai fait d'excellentes parties, je ne suis jamais autant dans l'ambiance que quand je lis les bouquins décrivant l'univers en question. J'arrête de raconter ma vie, mais ça permet de clarifier un peu mes autres propos. Et ceci dit, comme par hasard, le fabriquant de figurines qui marche le plus, le plus durable et le plus attractif semble-t-il, est celui qui bâtit systématiquement un "univers" le mot vaut ce qu'il vaut, il en faut bien un et je préfère largement celui-là à tous les anglicisme qu'on utilise régulièrement) autour de ses jeux, avec une identité visuelle et des thèmes forts (et à mon avis une grande partie du désamour pour AOS vient justement qu'il est du genre super couillu visuellement parlant, et que forcément ça ne plait pas à tout le monde). ALors c'est vrai, l'autre chose qu'on peut reprocher à GW, c'est que c'est la grosse boîte face aux "petits" passionnés qui essayent de monter un truc dans leur garage. DEux nuances, même si je partage en partie le constat: - ces deux images sont des fantasmes, d'un côté comme de l'autre... GW n'est pas la grosse multinationale de méchants capitalistes, même si c'est clair qu'on peut pas dire qu'ils soient subversifs ou alternatifs, ça reste une petite entreprise d'un marché de niche, et d'un autre côté, j'ai pu constater des comportement scandaleux et des attitudes vraiment hallucinantes d'arrogance et d'auto satisfaction chez les "petits". - je fais gaffe à ma manière de consommer dans beaucoup de domaines. Et GW, ce sont peut-être de gros capitalistes méchants qui étouffent les vrais passionnés, en attendant, leurs fig sont pas produites en Chine histoire d'économiser sur les salaires et la protection sociale des gens qui le font. Après, je sais bien que GW c'est pas mère Thérésa et qu'ils font pas ça par éthique, il n'empêche que.... Bref...
  8. Ser Eddard

    [Gw] Politique de Gw, le retour

    C'est ton point de vue... Et si la table que tu montes est magnifique, tout le monde n'a pas la place/temps/moyens d'avoir la chance de jouer là dessus. Persos je n'ai jamais joué ailleurs que sur la table d'une cuisine avec un tapis vert et des décors heureusement assez fournis, non pas que j'aurais pas aimé avoir une giga table conçu quasiment comme un diorama où chaque détail est soigné, mais j'en ai jamais eu l'occasion). Et si j'aime écrire mon fluff, toujours et encore le même problème: le temps. Pour moi, fluff ne veut pas dire histoire dans le sens "histoire qu'on se raconte". J'achète, collectionne, peins et parfois joue avec des figurines parce qu'elles m'immergent dans une ambiance et un univers, des choses qui ont trait au mythe, à l'Histoire, à la Géographie, à l'ethnologie, mais imaginaires. C'est principalement ça qui me plait dans ces univers/ jeux. Et je pense être loin d'être le seul. Des parties scénarisées j'ai jamais fait... parce que déjà qu'une partie à l'arrache en sabrant les règles qui font chier, je trouve déjà qu'une partie de jeu de fig est déjà largement interminable. Franchement sont-ils si nombreux ceux qui sont capables de mobiliser un ou deux soirs par semaines, avec toute l'intendance qui suit (transport des fig, de décors), les gosses ou autre (j'en ai pas) à s'occuper, la popotte à faire, le boulot le lendemain à 8h00 (alors que c'est rare qu'une partie se finisse à des heures décentes quand la plupart du temps "on se retrouve à 9h00" se transforme en "en fait je serai là dans une demi heure" quand tu viens de voir qu'il était 10h00". Donc heureusement qu'il y a le fluff. Sans les univers qui servent de contexte aux jeux de figurines, ben je ne m'y intéresserait probablement plus. Je ne sais même pas si je peindrais encore. Et je pense être très très loin d'être le seul quand je vois que GW est encore et toujours là alors que ce qui les distingue de la concurrence, c'est la qualité des fig mais également au moins autant le fluff qu'ils développent systématiquement. Le Fluff de Frostgrave va-t-il plus loin que "on a une cité perdue dans une région glaciale avec des bandes de mages et leurs acolytes qui s'affrontent pour en récupérer les trésors". Ok, mais moi il me manque clairement un (gros) truc.
  9. Ser Eddard

    [Gw] Politique de Gw, le retour

    Oui voilà... c'est pas faute d'avoir précisé: "Ben en fait c'est ça le truc.... Il n'y a pas d'alternative à GW si on cherche des ambiances proches ou similaires. Si on aime la SF/manga, le steampunk victorien ou le post apo, là y a de quoi faire. Mais cherchez un jeu med fan classique avec un tant soit peu de fluff et des figurines qui arrachent pas la rétine tellement elles sont bof, et c'est beaucoup plus compliqué. Et oui, quand je m'intéresse à un jeu de ce genre, j'aime avoir un contexte suffisamment fort pour ne pas avoir de fig "interchangeables" entre univers." Surtout que toutes les gammes que tu nous donnes sont des proxy pour battle, donc pour un univers donné avec son design, son ambiance, et je parlais justement d'alternative à GW (donc à battle et au Vieux Monde). Y a des trucs qui pourraient (quand je dis que j'ai cherché): http://www.northstarfigures.com/list.php?man=257&page=1 https://www.para-bellum.com/ https://www.kickstarter.com/projects/250544710/the-legends-of-fabled-realms?lang=fr Celui là par exemple, j'ai pledgé et je l'attend avec impatience, mais j'ai peur que ça reste un jeu/univers de niche qui va survivre quoi? Longtemps j'espère, mais je me fais pas trop d'illusions. LEs autres, ça sort à peine, et c'est pour l'instant assez générique (sutout Oathmark donc les fig sont pas non plus dingues (parfait exemple: je suis très sensible à l'esthétique old school qui se dégage des figurines, mais entre une boîte remplie de clones et une boîte GW pour approximativement le même prix, ben la hype est clairement du côté de la seconde).... quand je dis que c'est compliqué). Je trouve étonnant que malgré le fait que GW ait lâché battle, personne n'ait pris le créneau. Et je parle bien en terme d'univers et d'ambiance, pas de jeu... niveau jeu on a pléthore de systèmes sympathiques (dont battle pour lequel j'ai 4 éditions en ma possession, et Age of Sigmar, qui en outre a ce que n'a pas la concurence: du fluff). Mais je remarque juste que dans le créneau fantasy "classique" (ce qui ne veut pas dire générique), y a pas grand monde (Frostgrave? Où est le fluff? Les différentes cultures, factions, civilisations, races, pays....etc?). Ici, la taille est justifiée... et l'ancien est vraiment tristounet à côté. Là je suis plus d'accord même si je le verrai mal faire la taille d'un humain.... C'est pareil pour Alarielle, quelle raison avait-elle d'être si grande? Ceci dit je suis pas contre avoir de magnifiques pièces de ce genre en pièce centrale d'une armée (y en a généralement pas besoin de beaucoup). Alarielle je me suis régalé, j'ai bien mis 5 mois à la peindre, donc j'ai l'impression d'en avoir eu pour mon argent, d'autant que la fig est sublime. Après les prix restent délirants même si en passant par les bonnes adresses, ça nuance un peu la chose. Les simples troupes à 40 euros les 5, ou les cavaliers à 55 euros les 2 me dérangent beauuuuucoup plus. Les boîtes de base intéressantes mais bourrées d'unités en sous effectifs (que tu payes comptant en points puisque maintenant c'est plus à la fig mais à l'unité), donc qui nécessite un rachat (je cherche toujours deux retributors et deux evocators au passage), pareil. C'est THE défaut de Soul Wars qui est sinon presque un sans faute (l'ajout du gros bouquin dans la boîte de base est par contre clairement appréciable).
  10. Ser Eddard

    [Gw] Politique de Gw, le retour

    Ben en fait c'est ça le truc.... Il n'y a pas d'alternative à GW si on cherche des ambiances proches ou similaires. Si on aime la SF/manga, le steampunk victorien ou le post apo, là y a de quoi faire. Mais cherchez un jeu med fan classique avec un tant soit peu de fluff et des figurines qui arrachent pas la rétine tellement elles sont bof, et c'est beaucoup plus compliqué. Et oui, quand je m'intéresse à un jeu de ce genre, j'aime avoir un contexte suffisamment fort pour ne pas avoir de fig "interchangeables" entre univers. Pour m'être tourné à un moment vers Zombicide, ça n'a rien à voir: tout l'aspect modélisme passe à la trape avec des figurines certes assez fine, mais vraiment de qualité moyenne. elles ne sont absoluement pas agréables à peindre et on a des tas de fig semblables. Là dessus ils sont indécrottables... Pourtant la sortie Soul Wars donnait vraiment un message allant dans le bon sens. Déjà à la sortie de Lady Olynder et Kurdoss à 35 euros par tête de pipe je me suis dit "ouais bon, sur Wayland ils seront à 20/25, déjà plus proche d'un prix "normal" pour des fig un peu plus imposantes qu'un simple piéton". Et pis là le carosse noir et le pégase SE, fig quand même moins impressionnantes qu'un Nagash ou qu'une Morathie, bim! 90 balles chacun.... et les troupes SE qui restent aussi chères que les précédentes... ça m'a bien douché l'enthousiasme j'avoue. Ceci dit les prix de la concurrence sont pareils voir pires (on parle de la cavalerie Warhamhordes à 90 balles les 5 dont deux doublons?). Quand j'ai voulu aller voir ailleurs, j'ai un peu halluciné sachant que pendant des années et des années on entendait partout "GW ce sont des Gros Voleurs, ils t'arnaquent, c'est 'achement moins cher ailleurs". Euh, ouais, non, c'est pas moins cher et en plus c'est moins beau (et quand c'est (presque) aussi beau, c'est plus cher, ex: Mierce). Exception: KOW, mais bonjour le design à la ramasse et la sculpture approximative de beaucoup de pièces. Y a que les gammes historiques où la qualité sans cesse augmente et où les prix restent très corrects (ex: VeV (pour 12 euros, 4 figurines hyper détaillées en résine), Victrix, Drabant, qui font des fig d'une qualité approchant ce qu'on attend de figurines fantastiques).
  11. Ser Eddard

    [Gw] Politique de Gw, le retour

    - pas de fluff; - figurines à la ramasse (enfin, plutôt modèle de fig pas chère/pas belle qui va un peu à l'econtre de ce qui fait plonger dans les jeux de fig: bah... les figs!) - des règles peut-être très bonnes, mais on confond totalement jeu et univers. Et du coup, je trouve AOS cent fois plus attrayant, à tous les niveau, que KOW. Si GW est devenu ce qu'il est c'est pour son fluff et ses figurines. Points. Des règles léchées, équilibrées, ça n'intéressent que les plus joueurs d'entre nous, les tournoyeurs et personnes qui s'intéressent avant tout à l'aspect compétitif. La majorité silencieuse des joueurs du garage/peintres/collectionneur/amateur d'univers imaginaires, ce sont eux qui font le chiffre in fine. Moi du moment que j'ai de la belle figurine à mettre sous mes pinceaux (et par "belle", j'entend "agréable"), et un univers qui titille le trip et l'imaginaire, tout en pouvant les pousser sur une table de temps en temps, ça me va. C'est l'alchimie de ces trois choses qui fait l'intérêt d'un jeu/univers. Et c'est pas si courant de la trouver (c'est chaud, même, en fait). Je pense pas être leu seul dans toute la clientèle de ce genre de chose. KOW, ben je lui vois pas le moindre intérêt, honnêtement (ce qui ne veut pas dire que je traite les gens qui aiment d'abrutis, je précise! Juste qu'ils sont je pense minoritaires). Et AOS, on a du fluff (discutable, mais il est bel et bien là, et commence à être touffu) et des figurines magnifiques.... what elfe? J'ai eu beau chercher l'équivalent chez la concurrence, j'ai fait chou blanc (dans des domaines relativement classiques, si vous tripez sur du steampunk/zombi/victorien, y a de quoi faire). Par contre, ça n'empêche pas de se demander pourquoi lâcher battle alors qu'on aurait pu avoir tout autant de fluff, avec un socle ultra solide, voire qui sert de mesure étalon à un large pan du med fan dans le milieu ludique (JDR, JV....) et tout autant de belles figurines (parce que j'en vois tout simplement pas à AOS qui n'auraient pas pu s'intégrer à battle). Vous avez l'air de brosser un tableau de ce débat très manichéen: il y aurait les défenseurs d'AOS d'un côté, où battle était nécessairement à remplacer et AOS nécessairement génial sous tous ses aspects et les vioques indécrotables défendant battle qui aurait été génial et à garder à tous prix. Je m'inscris en faux parce que j'ai vraiment l'impression d'être un peu des deux: je regrette battle, parce que c'est une partie de ma jeunesse, de mon imaginaire qui appartient désormais au passé et que plus objectivement c'était un univers-monument qui avait de réels intérêts, des ambiances qui me manquent mais je salue dans le même temps l'audace et l'exotisme d'AOS qui arrive dans ses meilleurs aspect à combiner classicisme (on a toujours des elfes, des nains, des orcs, des gros paladins) et des thèmes réellement novateur (univers basée sur des fondements magiques plutôt que "newtonien", design osé, et idées louffoques). Et sinon, la petite histoire dans le bouquin V2 où deux Stormcast causent et évoquent le fait qu'un plan possible de Sigmar soit de "relier" les portails entre eux jusqu'à faire fusionner les 8 royaumes entre eux pour ne donner qu'un seul monde, vous en pensez quoi? Rétropédalage en vue? Simple histoire insignifiante ou bête clin d'oeil aux nostalgiques du Vieux Monde?
  12. Ser Eddard

    [Gw] Politique de Gw, le retour

    Là dessus, c'est quelque chose que j'entend souvent mais non... GW a atteint une maîtrise à ce niveau qu'on peut pas leur retirer. Je connais aucune autre marque qui est capable de produire des figurines aussi finies et bien pensées (le design, le niveau de détail, c'est autre chose). L'Eidolon Idoneth, le maw krusha, ou même des pièces comme l'idoneth avec son poulpe ou les kurnoth hunter creux, les armures ornementées (sans être surchargées) des Custodes, je ne connais pas d'autre marque qui propose ce genre de figurines, avec un niveau de finition pareil. Si c'était le cas, je pense qu'on passerai pas du temps à en parler ici. Je pense que la plupart des critiques émanent de gens qui aiment les univers et les produits GW... ce qui ne veut pas dire aimer GW en tant qu'entreprise et dire amen à tout ce qu'ils font. J'ai fait... et j'ai rien trouvé qui m'a convenu... ni Warhmahordes et ses figurines très inégales et aussi chères sinon plus que GW, ni les kgplastoc jeux de plateau à la CMON et leur fonctionnement en crowfunding lamentable (jeux fast food dont on ne reparle plus ou très peu après leur financement) et autres. Le fluff est quasiment inexistant dans la plupart des jeux, et je préfère encore celui bancal de GW que pas de fluff du tout. Et en matière de figurines y a pas photos. Les seuls qui font vraiment de très belles choses, c'est Mierce, mais la finesse des détails rend ces figurines rébarbatives à peindre (GW a trouvé le parfait compromis pour ça) et sont hors de prix (et faut adhérer au style assez bourrin/glauque qu'on confond un peu trop souvent avec "mâture" ). Je guette quelques petits projets (Legends of the fabled Realms, Parabellum Conquest ou Dropfleet commander par exemple) qui me plaisent, mais au finale je reviens toujours et encore vers GW. Au risque de passer pour un cuistre, j'en ai un peu rien à faire (moi, hein): - J'ai pas les connaissances pour réellement le comprendre; - J'ai envie de dire, c'est leur affaire. Moi je vois tout ça en tant que hobbyiste: ce qui m'intéresse c'est leur politique en terme de fluff, de design, de figurines et si ça me convient ou pas. Certes, les deux sont liés, mais un simple résumé en mode "ça a marché/pas marché pour GW cette année" donne déjà une indication sur ce qu'ils font marche ou pas.
  13. Ser Eddard

    [Gw] Politique de Gw, le retour

    Faux et refaux.L'univers de battle est tout sauf étriqué car tu peux imaginer n'importe quel plan parallèle. Ensuite tu penses qu'on est obligé de copier les cultures rélles? Quel manque d'imagination! Et les fimir? Sans parler de plans parallèles, je ne comprend pas cette idée que battle aurait été étriqué.... l'Empire faisait la taille de l'Europe hein.... Rien que dans ses frontières, y avait moyen de développer une foule de particularités, de factions. Beaucoup se sont laissé abusé par le planisphère du monde de battle qui donnait une impression d'être étriqué. Mais rien que le Vieux Monde, y avait moyen, en détaillant, en développant, en "zoomant" sur des régions plus locales (et je parle du coup d'endroit qui auraient fait la taille d'un pays européen moyen) de developper beaucoup de choses. L'intérieur des frontières de l'Empire était loin d'être sous son contrôle. Combien de forêts, de landes, de montagnes, de marais et autre n'attendaient que d'être peuplés par d'autres factions? En outre, je croyais que le problème de GW c'était de gérer ses gammes et ses stocks... Ils arrivaient déjà pas à suivre les 15 armées de battle.... j'ai comme un doute pour l'avenir de toutes les mini factions AOS en terme d'actualisation de gammes de fig... Et oui, refaire les troupes HE par exemple, j'attendais ça comme le messie depuis ces horribles kit plastoc début V6. Ils en auraient vendu des brouettes. Même si on avait des "à côté", l'ambiance de battle, c'était quand même une Europe sombre et un peu grotesque inspiré de la fin du Moyen Age/Renaissance. Battle c'était avant tout le Vieux Monde, la grande carte n'était là que pour la replacer dans son contexte. Et rien qu'avec le Vieux Monde (et les Royaumes elfiques on va dire), il y aurait eu moyen de développer tout un tas de trucs. Y aurait d'ailleurs eu moyen, en rajoutant 200 ans à la timeline, d'intégrer plein de factions AOS: - SE envoyés par Sigmar pour repousser Archaon, sont devenus protecteurs de l'Empire et ont construits leurs forts de l'orage un peu partout. - Idoneth: elfes de Mathlann vivant au fond des océan, maudits par Slaanesh et raidant les côtes autant d'ulthuan, de Naggaroth ou du Vieux Monde - Ironjawz: nouvelle race d'orc ayant émergée des terres sombres. Expérience des nains du chaos? Evolution "naturelle" de la race peau verte? En tous cas, ils représentent une nouvelle menace pour le Vieux Monde et une waaagh d'un nouveau genre se prépare. - Nigthaunts: spectres à l'aspect "gothique".... on croirait qu'ils ont été imaginé pour le Vieux Monde. - Kharadron: Nains d'une citadelle "x" ayant mis au point une nouvelle technologie leur permettant de faire voler des bateau et de créer diverses armes. Très peu nombreux, dominent les cieux au Sud des Montagnes du Bord du Monde - Fireslayers: ben.... évolution des tueurs en culte à Grminir sous la férule du roi tueur de Karak Kadrin? - sylvaneth: ils existaient déjà les esprits de la forêt. A la rigueur "Alarielle" aurait fait une très belle "Ariel". Pour les Kurnoth, on avait déjà les lémures, et pour les tree revenant, on nous a toujours raconté que les profondeurs d'Athel Loren abritait des esprits sinistres et mystérieux. Bref, ça m'a pris 10 minutes (désolé pour ceux que j'ai oublié). Parce que pour tous ces peuples, on a guère beaucoup plus de choses qui les enracinent réellement à AOS. Je viens de finir la partie fluff du livre V2 d'AOS. Ca s'est largement amélioré c'est sûr. La partie sur les Royaumes est très intéressante. Cependant @cracou2 a raison: on ne nous décrit que d'infimes parties de chaque royaumes (en fait de trois d'entre eux)......... On a l'impression que cette partie des royaumes, c'est juste "un exemple" et que finalement on s'en fout un peu, qu'il existe tellement de continents et de mondes que ce qui se passe dans les parties décrites n'ont pas tant d'importance. Après, ça fonctionne à 40K où on a des milliers et des milliers de planètes qui sont donc tous loin d'être décrites. Pourquoi ça fonctionnerait moins à AOS? En effet, et c'est ce que j'essaye d'imaginer quand je lis le fluff AOS, en remplaçant la technologie par la magie. Reste tout de même une sorte d'impression de flou et de vide: si tout est possible dans ces royaumes, les factions existantes perdent de leur force et l'histoire de ses enjeux. Comme à 40K... et 40K, c'est presque du Med fan.... Je vois pas pourquoi ça marcherait pas pour du med fan en tous cas, surtout en remplaçant la technologie par la magie. C'est même assez étonnant que le med fan se cantonne généralement à des mondes très historiques (quand c'est le cas j'adore, parce que je suis passionné d'histoire, mais je suis pas contre le fait d'explorer d'autres voies... et ce que j'aime à AOS, c'est justement qu'on identifie pas une civilisations d'un coup en disant "ah bah oui, ce sont comme des romains") et avec une physiques assez newtonienne (la magie n'étant qu'un outil utilisé occasionnellement ou "améliorant" cette physique plus qu'elle ne la définit). Je trouve que sur ce point, AOS est assez novateur et intéressant. Cette volonté que GW a eu de rendre toutes les factions AOS "universelles" (c'est à dire qu'on peut les trouver tout le temps et partout dans les 08 Royaumes) est pour moi un gros problème de l'univers AOS. Un peuple, une race, une culture, est enracinné à un territoire. Même nomade, il ou elle est lié à un territoire, à des paysages, à des ambiances. Et là, j'avoue que je trouvais vraiment le fluff V2 très intéressant jusqu'à la partie sur les factions.... ennuyante à mourir, parce qu'elles ne sont jamais rattaché à un espace en particulier des 08 Royaumes. On y apprend juste que les morts vivants font très peur, que les HB déchiquètent, que les bloodbound massacrent, que les Ironjawz sont très violents.... Mais on a rien, pas même une brève allusion à leur culture ou leur société, qui les ancrent réellement dans l'univers. Ca reste encore trop "on a besoin de pleins de factions délirantes med fan qui se tapent sur la tronche" sans chercher à rendre le tout cohérent. Les allusions très fréquentes au "monde qui fut" appauvrissent d'autant AOS.... A ce titre la partie sur la faction "death" m'a bien déçu. On y évoque toujours Nehekara, Lamhia. Perso ça m'a totalement fait sortir de l'histoire, parce que si AOS a besoin d'un autre univers pour s'expliquer, c'est également anti immersif à souhait: on invente un univers immensément vaste que ce soit dans l'espace ou dans le temps... mais on a besoin de faire perpétuellement allusion au "monde qui fut" pour l'expliquer (alors que les 8 Royaumes ont censé avoir déjà des milliers et des milliers d'années). C'est pour moi la plus grande faiblesse de l'univers AOS et la V2 n'arrange pas le problème. Heureusement, les 20 pages qui décrivent Ghyran, Aqhsy, Chamon et Shyish (les autres sont à peine survolés, à croire que cet univers dépasse leurs créateurs mêmes) apportent un peu de grain à moudre et ancrent certaines factions dans l'univers (notamment les cartes).
  14. Ser Eddard

    [Discussion] Stormcast Eternals - The Sacrosanct Chamber

    Glups.... On se croirait revenu 2/3 ans en arrière...
  15. Ser Eddard

    [Gw] Politique de Gw, le retour

    Quid de 40K alors? Les Primaris, ok... mais tout le reste de l'univers reste le même et ils doivent bien avoir les mêmes problèmes d'IP réglée à l'arrache? (GW c'étaient des punk dans les 80' ou pas loin (40K est très punk dans l'idée en tous cas), alors....). En tous cas ça fait un peu mal de penser que battle a été mis à la poubelle pour des histoires aussi triviales et surtout mal appréhendées, mal menées et mal comprises. Ceci dit cette V2 pour AOS donne quand même pas mal d'air frais aux amateurs de fantasy (perso 40K ça fait maintenant plusieurs années que ça me fait ni chaud ni froid). Mais je suis d'accord avec Thorsteinn: la plupart des sorties AOS auraient pu tout à fait s'inscrire dans l'univers de battle. L'impression de confinement n'était du qu'au fait que la géographie n'était plus développé au niveau local. Le Vieux Monde était vaste. Même les Kharadrons auraient pu y avoir leur place en cherchant bien (même si comme Thorsteinn à nouveau, je trouve qu'ils ont vraiment poussé loin le trip steampunk et qu'ils sont quand même à la limite de la fantasy: les bateaux volants, ok, les armures énergétiques et quasiment flingues de série, bof). Même si AOS a de plus en plus de potentiel et a définitivement ma sympathie, battle était mythique... c'était une référence dans l'univers ludique de la fantasy et même au-delà... surtout si on considère qu'un univers comme Warcraft s'est largement appuyé sur lui. Se couper de cette aura mythique comme ça, sur une sorte de caprice/panique lié à l'IP, c'est vraiment lamentable. Surtout que je trouve que la variété de poses dans les kits plastiques sont loins d'être là même aujourd'hui. Difficile d'assembler des Kurnoth Hunters d'une autre manière que comme c'est prévu, ou pour prendre un autre exemple: les "faucheurs" nighthaunts semblent très très peu modulables (je parle bien de la boîte par 10 sortie y a deux semaines, pas ceux de la boîte de base). Pareil pour la variété: les tree revenant, on peut varier les poses, mais les 5 que permet de monter la boîte sont très similaires. Et que dire des SE? Tous ont la même armures, les mêmes formes de plaques, d'épaulières, il n'y a que quelques légères variations en fonction du type d'unités. Seuls les récent Sacrosact ajoutent une diversité bienvenue (même si l'armure de base reste exactement la même). Mais ce problème est lié je pense à la conception dématérialisée des fig... Encore une fois, Thorstein a raison: y avait absoluement pas besoin de mettre le Vieux Monde à la poubelle. Le jeu AOS aurait très bien pu garder le Vieux Monde pour Toile de fond. D'ailleurs il est hallucinant de voir que le VM continue à faire l'objet de produits ludiques hors GW: jeux videos (et pas des moindres: la série Total War, et Vermintide qui en est à sa deuxième itération et ce depuis que GW a abandonné battle), et récemment un JDR papier qui a l'air vraiment sympa.... Je connais pas d'équivalent où une entreprise coule un univers mais permet à d'autres de continuer à l'exploiter. Ceci dit, là où ils sont forts à GW, c'est qu'ils commencent à se rattraper sur AOS. L'univers prend corps, devient de plus en plus intéressant, avec des concepts et des idées assez couillus et bien trouvés (bon, et un gros manque de subtilité, où dès qu'il se passe quelque chose dans les 8 Royaumes, faut que ce soit des titans dieux géants qui se tapent dessus à coup de nécroséismes et de tempêtes cosmiques.... AOS manque malgré tout d'une échelle locale et "apréhendable" même si les nouvelles de Malign Portents sont venues apporter un peu d'air frais là dedans... d'ailleurs, en parlant de JDR, j'ai vraiment hâte de voir ce que va donner celui sur AOS... Mais l'idée d'arpenter les rues et monuments dantesques de Hammerhall, les immenses terres naturelles de Ghyran ou les paysages étranges de Chamon, l'idée me plait). Je veux dire: pour un craquage en mode panique/foirage, finalement, ils retombent assez bien sur leurs pattes. Et ça me confirme définitivement que ce qui fait la force de GW, juste après la qualité des fig, et qui manque à la plupart de leurs concurrents, c'est le fluff..... Souvent méprisé ou relégué à quelque chose d'ultra secondaire, les faits sont là: 200 pages de fluff dans le bouquin de base, un effort sur sa qualité, et ça repart.
×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.