Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Ser Eddard

Membres
  • Content Count

    2,535
  • Joined

  • Last visited

About Ser Eddard

  • Birthday 06/19/1984

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Previous Fields

  • Jeux
    AOS, 40K, Saga

Recent Profile Visitors

11,915 profile views
  1. Ce sont des décalco de chez Little Big men studios, ils en font pour beaucoup de marques, et c'est en effet superbe (et leur application originale et pratique).
  2. 08/05/19 à 00h02 mp pour un des seigneur ES.
  3. Ca ça se discute... Bien sûr la fantasy est un espace de liberté et ça ne me gêne pas qu'on change parfois les codes classiques du genre (mais je préfère à la rigueur qu'on invente autre chose pour le coup). Mais si on reste sur le postulat de base de la fantasy; reprendre des éléments mythiques et mythologiques dans des récits modernisés, avec tout ce que ça suppose de paraboles et de métaphores, les races classiques de la fantasy ne sont pas réellement des races au même titre que les humains. Chez tolkien, les orcs ne sont pas une race à proprement parler: ce sont des êtres asservis et avili par le "mal": ils représentent tout ce qui est mauvais chez l'homme: avidité, violence, cruauté, volonté instinctive de saccager.... ce sont d'avantage des démons: des êtres sans réel libre arbitre mus par une nature plus "magique" que biologique (ils sont sous l'influence des ténèbres, ils n'ont pas "choisi" d'être ce qu'ils sont... pour rappel ce sont soit des hommes soit des elfes (selon les versions des différents textes) avilis par le premier seigneur des ténèbres). Dans le cas d'une lecture plus superficielle il y aurait d'ailleurs un léger problème éthique à mettre en scène des races foncièrement maléfiques par nature (et donc que l'on peut tuer et exterminer sans remords). Il ne faut pas omettre l'aspect mythique de la chose. A l'inverse, les elfes étaient conçus par Tolkien comme l'incarnation des aspects plus "artistiques" et esthétiques des hommes, leur quête d'harmonie et de beauté, avec les défauts que ça sous entend (comme l'orgueil qui conduit Feanor à trahir les Valar ou Celebrimbor à forger les anneaux de pouvoir). Les elfes de GW tiennent d'ailleurs autant des Melnibonéens de Morcoock (qui ne sont pas des elfes, mais une sorte de métaphore de l'empire brittanique vieillissant et totalement décadent: un peuple raffiné et civilisé au point d'en être devenus totalement pervers et amoraux) que des elfes de Tolkien (d'avantage des créatures semi mythologiques). Comme dans les mythologies, les créatures fantasy sont des métaphores de divers aspects de l'humanité. Donc oui, les hommes peuvent être à peu près tout, mais les races magiques et mythiques que l'on retrouve dans la fantasy sont déterminées par leur nature mythique (et non raciale ou biologique, les univers de fantasy sont à la base (enfin surtout Tolkien en fait) des univers mythologiques, par rationnels). Les races de la fantasy classique ne sont donc en effet pas conditionnées par des aspects culturels ou physiques mais bien par des aspects mythiques. Après on peut s'en affranchir, voir prendre le total contrepied (et autant j'ai souvent vu des orcs "civilisés", ou tout du moins pas foncièrement maléfiques, autant on nous a rarement pondu des hordes d'elfes barbares assoiffés de sang), mais je me demande quel est alors l'intérêt de toujours les qualifier d'elfes ou d'orcs. Ceci dit la fantasy fourmille d'exemples intéressants (comme les elfes "primitifs", proches des cultures amérindiennes d'un Monde sans Dieux, ou les nains gansta tatoués de Symbaroum). De la même manière, Tolkien a quand même teinté tous ces mythes d'une bonne couche de Christianisme (ce qui est loin d'être inintéressant) et je trouve ça intéressant également quand des univers arrivent à renouer avec des thèmes plus païens (ou les notions de bien et de mal et les enjeux mythiques ne sont pas les mêmes).
  4. Le problème est le suivant: quesce qu'un orc? Si derrière ce mot on peut mettre n'importe quoi, du légionnaire romain au pacifiste philosophe, on perd un peu ce qu'est l'orc non? Orc vient d'un mot latin qui désigne une sorte de démon (qui a donné ogre en français), donc un vecteur de destruction et de désordre. Si certains univers (Warcraft pour ne pas le citer) ont donné aux orcs une culture, une civilisation et un rôle moins manichéen que d'habitude, on retrouve les créatures monstrueuses taillées pour la violence et très brutales. Pareil pour les elfes ou les nains: ils sont des thèmes mythologiques réemployés dans des récits modernes, en faire totalement l'inverse de ce qu'ils sont à la base, pourquoi continuer à les appeler elfes ou nains (la plupart des univers de fantasy ne le font pas d'ailleurs, et c'est en fait rare de croiser ces créatures en dehors des jdr et jeux de fig (et même là à part GW...)? En ce qui concerne la querelle elfes/nains, elle vient du fait que ces deux races sont diamétralement opposés: les uns sont grands, élégants, rêveurs, aiment les forêts, les seconds sont trapus, rudes à la tâches, plutôt sérieux et terre à terre, et aiment les grottes. Normal que leurs mentalités s'opposent (même si dans Tolkien, c'est loin d'être aussi carricatural qu'à Warhammer ou donjons et dragons, cf les arbres de Celebrimbor devant la porte occidentale de la Moria qui témoignent de l'amitié entre les elfes d'Eregion et les nains de Kazhad Dum). Sinon pour le reste, pour moi c'est là où AOS est encore très bancal: dans le fait que finalement, il puise allègrement dans le monde de battle. Je préfère considérer que c'est deux univers bien à part mais dont le plus récent reprend les thèmes et visuels du plus anciens dans un contexte différent: là ça passe. Les anciens héros de battle déifiés dans le monde d'AOS sont tellement différents (même de Sigmar qui passe du roi barbare patron de l'Empire à démiurge roi de l'ordre) qu'ils auraient pu avoir d'autres noms qu'on les aurait pas reconnu (et j'aurais préféré). A côté, on retrouve les orcs, skavens, gob que l'on a connu (beaucoup moins les elfes et nains, et d'une façon assez surprenante, on a l'impression que ce sont les factions dont GW ne savait plus quoi faire à battle, et ce sont elles qui ont connu les évolutions les plus surprenantes à AOS: Fyreslayers, Idoneth, sylvaneth, Kharadron, Fyreslayers, stormcast finalement, ce sont les armées de l"ordre" qui connaissent les plus gros bouleversements par rapport à battle (à relier à cette timidité de Gw de sortir de nouveaux humains côté ordre) que ce soit fluffiquement ou visuellement (les armées de la Mort, de la Destruction ou du chaos auraient pour la plupart pu largement exister dans le monde de battle). Mais le contexte est différent, plus vaste, plus ouvert à diverses possibilités (qui n'en doutons pas ne seront absolument pas exploitées par GW malheureusement.... multiplier les races et factions, je pense qu'ils en reviennent... en revanche, c'est une immense, colossale source d'inspiration pour les collectionneurs amateurs d'armées à thème ou originales, d'ailleurs je nous trouve bien frileux à ce niveau). concernant les races de l'ordre, c'est comme si GW avait rejeté en bloc l'héritage de Tolkien... assez surprenant en fait quand on y pense (d'autant que plus grand monde n'utilise cet héritage). Je me demande à quel point ce sont les films du SDA qui ont précipité la fin de l'univers de battle...
  5. Et ben.... sérieux? J'avais pas l'habitude d'être déçu comme ça par GW ces derniers temps. Même les petites lames sur le côté de la tête ça fait tyranides. Comme son homologue tree revenant casqué (même si celui-ci est pas si mal à la revoyure, mais la pose gâche vraiment tout): 0 inspiration... Je sais pas au moins au niveau des plaques de carapace, y avait pas moyen de faire autre chose que tu tyranide-like? vu le socle texturé, je pense plus à un endless spell qu'à une nouvelle entrée.... et avec tout le thème des arbres, de la forêt, des nuées de papillons, (de nuit avec des griffes, pourquoi pas), des feuilles dans le vent, d'animaux sauvages, et on a droit à un trydon miniature? Même la sculpture, on croirait une fig Hordes datée. Désolé d'être aussi négatif, mais j'attendais pas mal de cette sortie sylvaneth... Pour le coup j'aurais presque préféré une sortie à la fyreslayer si ça continue comme ça.
  6. Le problème étant que si on joue déjà l'une des factions, on a déjà ces kits en plusieurs exemplaires, et pour le coup ça devient tout de suite moins intéressant. J'en attendais peut-être beaucoup... Et même en voulant être plus indulgent, la pose, c'est pas possible quoi.... C'est vraiment ce qui m'a choqué au moment où la photo s'est affichée... y avait tellement moyen de faire un truc ultra dynamique (rien que restituer la pose sur l'illustration). Une créature féerique volante qui a la même pose que le gros bourrin de Stormcast récemment sortie, je me demande juste ce qui est passé par la tête du scultpeur/designer. Je veux dire: quand on voit ce qu'ils ont été capable de faire avec les nighthaunts, je ne comprend plus ce genre de pose ultra statique vue et revue (sauf pour un gros bourrin en armure, mais là c'est pas le cas, c'est même l'inverse).
  7. J'adore les sylvaneth, vraiment, c'est vraiment l'armée qui me parle le plus à AOS. Mais cette figurine.... bof, vraiment, je sais pas quand je vois les réactions plus haut, je me dis que je dois être dans un mauvais jour, mais franchement, je suis assez déçu, depuis le temps qu'on attendait du neuf chez les sylvaneth. Les ailes membraneuses (je préfère largement les ailes de branches et de feuilles d'Alarielle) et les cornes, j'ai l'impression de voir une daughter of Khaine qui s'est mise au vert. Ca me fait bien penser à Illidan aussi et comme je l'ai dit à propos de l'illustration, la généralisation d'une esthétique "démoniaque", vraiment bof. Si on ajoute à ça une pose vue et revue au point où on frôle le gag (alors que pour un patron volant comme ça, y avait quand même moyen de s'éclater à ce niveau), un casque bien que classe qu'on a déjà sur les cavaliers sauvages, un corps qui est celui d'un tree revenant, je trouve que cette figurine manque cruellement d'inspiration. Et la toute petite targe qu'il lève de manière assez random, vraiment pas inspiré non plus. Y a que la cape de feuilles qui trouve grâce à mes yeux... C'est bien de sortir des factions bien perchées et à l'esthétique bien particulière, mais si c'est pour caler niveau inspiration au bout de trois types de figurines bon... Et pourtant je vous jure, j'aime vraiment beaucoup les sylvaneth. Mais quand je vois certaines allusions du battletome (Alarielle a semée de nombreuses graines âmes durant l'âge des mythes, du coup on peut imaginer beaucoup de créatures différentes liées à la nature), c'est décevant d'avoir juste un tree revenant un peu amélioré. Si on ajoute à cela que cette figurine n'est accessible que dans une boîte ne contenant que les deux kits déjà vus et revus (et au moins acquis en double depuis le temps) et qui risque d'être à 100+ euros, ben je passe largement mon tour. Dommage.... (déçu...)
  8. En revanche, l'espèce de grand cornu à droite évoque le personnage principal de l'image mais sans les ailes.
  9. Sauf qu'il a des bouts en bois, ça reste dans la lignée des tree revenant. A voir, mais là comme ça à chaud, je ne suis pas du tout convaincu: ces cornes et ces ailes, ça fait beaucoup trop démoniaque. On croirait que GW cherche à donner à toutes ses factions un aspect plutôt maléfique.... ça doit faire plus badass peut-être... sauf qu'on manque de quelque chose de plus léger.
  10. J'aimerais juste que tu cites la phrase où j'ai dit ça... J'ai dit que le centre des royaumes était plus "normal" que leurs pourtour où la magie devient tellement puissante qu'elle empêche la "réalité" de se stabiliser. Et j'ai comparé avec les mondes des hommes des mythologies fréquemment situés au centre de plusieurs mondes surnaturels. Mais à AOS, ils peuvent être peuplés d'elfes, de trolls, de saloperies du chaos, de sylvaneth et que sais-je encore. Mais oui, l'humanité, c'est quand même un peu le peuple de Sigmar, donc en effet, une race très importante dans les royaumes. Mais ils ont pris très cher lors de l'âge du chaos et sont désormais soit des serviteurs du chaos, soit des barbares style mad max mais en fantasy, des exilés à Azyr (et sont représentés dans le jeu par les guildes franches et autres résidus de l'Empire), ou quelques rares peuples libres dans les royaumes dont nous ne savons quasi rien pour le moment. Maintenant si ça ne te parle pas, pourquoi ne pas aller voir ailleurs?
  11. Je vois vraiment pas en quoi l'aspect "fluff" n'a pas sa place dans le sujet sur AOS post V2.... sinon au niveau des règles et figurines , y a une section dédiée aussi, alors on parle plus de rien dans ledit topic? C'est fou que le fluff soit toujours considéré comme un thème à part et secondaire.... en section rumeur ça peut parler méta et règles pendant des pages, mais dès qu'on cause fluff, c'est hs... Toutes les nouvelles de Malign Portents ne se déroulaient pas du tout à cette échelle, pas plus que certains romans. Et à battle, tout le monde chouinait pour le retour de Nagash, à 40K, ça bave au moindre embryon de début de rumeur de retour d'un primarque, alors faudrait savoir. Faut lire le fluff. Et les SE (je suppose que c'est bien des stormcat dont tu voulais parler?) font appel à des tas de références et d'inspirations diverses, parfois assez recherchées. C'est à la fois très classique (ce sont des palouf.... ) et original. Imagine juste deux secondes que le Vieux Monde n'existe pas et n'a jamais existé (je sais il a existé, mais essayons)..... Là on pourra causer sereinement du fluff AOS. Parce que pour les éternelles comparaisons en mode "c'était mieux avant", "ouin rendez moi le Vieux Monde", y a un sujet entier rien que pour ça. J'ai encore l'impression qu'on critique surtout pour critiquer, avec les mêmes arguments (on les connait maintenant, ça va, et je les partage en partie, ça ne m'empêche pas d'essayer de regarder ce qui est là plutôt que de pleurer sur ce qui n'est plus là, on est dans un domaine suffisamment léger pour se le permettre, non?). Moi je suis aussi nostalgique de battle, mais j'essaye de donner une chance à AOS parce qu'ailleurs je n'ai trouvé aucun univers qui me plaise plus que ça (surtout qui tienne sur plus d'un recto de feuille de papier à cloppe, et pour ça, le fluff AOS est loin d'être parfait, mais il a le mérite d'exister, et à part quelques exceptions (Warmachine, mais j'accroche très moyennement), on a pas grand chose à se mettre sous la dent. Le steampunk, c'est basé sur une technologie fonctionnant à la vapeur (et ça fait référence à toute une esthétique bien particulière même quand la vapeur est remplacée par un autre truc), je vois pas ce que ça viendrait foutre dans un univers où l'on a des vaisseaux spatiaux à moteurs à plasma... J'ai déjà développé ce point: pourquoi un univers de fantasy (où globalement, ce qui le différencie d'un monde de sf, c'est la présence prépondérante, au moins dans ses fondations, de la magie, et le réemploi d'anciens mythes et croyances) devrait correspondre aux lois physiques de notre monde? C'est bien là dessus que je trouve AOS très intéressant: les lois qui régissent les 8 royaumes, c'est la magie... Ça m'a toujours fait marrer les univers de fantasy qui sont incapables de se séparer d'une approche très rationaliste, voire scientifique (comme la magie des Royaumes oubliés qui est expliquée par la présence d'une "toile" ou Pathfinder, qui est juste un planète avec une étoile, un système planétaire...etc.... là oui, c'est de la SF) pour expliquer le monde, alors que précisément la fantasy prend racine dans des mythes anciens qui avaient une conception du monde radicalement différente (Tolkien a jamais expliqué comment les Valar ont "séparé" Valinor de la Terre du Milieu, comment fonctionnait le monde quand il était plat....etc). Le principe d'avoir un monde des hommes au centre, mais qu'autour, c'est un monde surnaturel étrange, toutes les mythologies le partagent. Pourquoi toujours ce besoin de limites, de cases, d'éléments rationnels que l'on peut expliquer alors que d'autre part ça n'a jamais gêné personne qu'un sorcier balance des boules de feu sans se cramer. Les 8 royaumes sont pour moi extrêmement intéressant dans le fait qu'ils remplacent les lois de la physique par la magie: le monde est par essence magique, mythologique. Et mythologique, ça veut pas forcément dire avec des dieux partout...
  12. Première fois à ma connaissance qu'une armée "oblige" à acquérir 11 fois le même décor.... Bref, dommage, suis pas près de les jouer (parce qu'à plus de 20 balles les 3 arbres.... d'une esthétique spéciale (goût perso avec leur feuillage en 2D), ce sera sans moi). Pourtant c'est clairement l'armée qui me parle le plus esthétiquement et fluffiquement (j'ai toujours collectionné les ES). J'ai vu que des gens utilisent un simple "patron" ayant la forme du bois sur la table (mais juste de belles images imprimées, genre sol forestier). Ça vous paraît être une totale hérésie?
  13. Ah bon pourquoi? La dernière fois que les soeurs ont été refaites, y avait des aéronefs chez personne. Mais je ne vois rien dans le fluff qui les empêcherait d'avoir un volant. Bon moi après, je trouve que ça n'apporterais pas grand chose mais bon.
  14. J'y ai pensé aussi! Ou un ost de Bromael! Et un commando Scoia'tel.... C'est vrai que ça ouvre plein de portes... trop? Ca va pas être possible de tout concrétiser... Voilà... sans parler de la peinture.
  15. Franchement.... Surtout que je les trouve pas super beaux en plus.... A la rigueur s'en bricoler soit même avec des arbres de modélisme doit être plus intéressant.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.