Aller au contenu
Warhammer Forum

Tiki

Modérateurs Section SDA
  • Compteur de contenus

    1 112
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Tiki

  • Rang
    Modérateur Background - SDA
  • Date de naissance 15 mars

Previous Fields

  • Jeux
    Aucune (BA quand j'avais 10 ans)

Visiteurs récents du profil

15 695 visualisations du profil
  1. Tiki

    De la couleur des chevaux du Rohan

    D'accord. Le roi peut tout à fait avoir une écurie à sa disposition, l'important est que les mearas ne se laissent monter que par lui/ou une seule personne. Et de fait, on parle systématiquement "du cheval d'untel" comme si le cavalier n'en avait qu'un : Oromë, Fingolfin, Eorl, Théoden... même s'ils avaient pléthore de chevaux, un seul avait le statut de "cheval de". C'est justement comparable aux chevaux d'Alexandre et César, par exemple. Je cite Suétone (César, 61) "Il avait un cheval extraordinaire.... il fut le premier à la monter, car il ne supportait pas d'autre cavalier".
  2. Tiki

    De la couleur des chevaux du Rohan

    A mon sens, c'est une conclusion à éviter, et j'en reste à des mearas qui, une fois qu'ils décident de se laisser monter, n'ont pas besoin d'être dressés. Ils peuvent cependant supporter un équipement plus ou moins lourd. On peut comparer ce cas à celui de Huan qui s'est exceptionnellement laissé monter par Lùthien, car la soumission consentie n'allait absolument pas de soi. D'où les deux jours que met Gandalf pour maîtriser Shadowfax : on peut penser qu'il était le premier à y arriver. Idem Felarof : personne ne l'avait monté avant Eorl et il le prend illico pour cheval à ce moment là. Donc pas de dressage nécessaire, juste un consentement. Les mearas sont comparables à Huan et aux autres chiens d'Oromë, car ils étaient des animaux valinoriens à l'origine, n'étaient pas disposés à obéir au commun des mortels,et disposaient de capacités supérieures aux autres animaux (Huan comprenait le langage humain, tout comme les mearas ou les plus nobles d'entre eux).
  3. Tiki

    De la couleur des chevaux du Rohan

    Dans ce que j'ai lu, ils n'en ont qu'un je crois. Mais c'est vrai que même Bucéphale est considéré comme étant le cheval inconditionnel d'Alexandre, alors que ce n'était pas le cas. Pour moi, la question vient du fait que le roi ne va pas s'occuper du dressage du cheval depuis sa naissance, il y a des palefreniers pour ça, mais il va le monter une fois qu'il est déclaré apte. Or les mearas ne se laissent monter que par les rois (ou proches parents).
  4. Tiki

    De la couleur des chevaux du Rohan

    Pupille est plus exact oui. C'est une nièce qu'il a élevée. "Comme ma fille" aurait enfoncé une porte ouverte. Je pense qu'il l'aimait (et que tous l'aiment) pour ce qu'elle est.
  5. Tiki

    De la couleur des chevaux du Rohan

    C'est parce que foster-father ou fosterson n'a pas de valeur légale, cela désigne simplement une relation de fait quand il y a eu absence et remplacement du père naturel. C'est la situation typiquement tolkinienne (Elrond-Aragorn, Thingol-Turin, Turgon-Maeglin, Turgon-Huor, voire Gandalf-Faramir). Cela n'a donc pas de conséquence en matière de succession. C'est pourquoi Théoden précise officiellement ses volontés, même si Eomer était déjà le mieux placé pour lui succéder, afin qu'il n'y ait pas de controverse (ne serait-ce sur le fait qu'Eomer n'ait pas été désigné...). Pour l'expression "dearer than daughter" c'est une démonstration d'un profond amour de Théoden, oui.
  6. Il faut déjà revenir à l'idée qu'il n'y a pas de magie chez Tolkien, ni de pouvoirs magiques. Certains individus peuvent certes naturellement maîtriser les "lignes de code' d'Arda, mais cela peut aussi s'apprendre. Tout "pouvoir" est issu d'un savoir. A commencer par le pouvoir de la parole, qui est la base dans toutes les confrontations : entre Finrod Felagund et Sauron ; entre Lùthien et Morgoth ; entre Gandalf et le Balrog ; entre Gandalf et le Roi-Sorcier : aucune action en réalité, mais un assaut de paroles et d'incantations. Cette capacité, oratoire ou autre, est souvent acquise et pas toujours innée : ainsi les Palantiri ne peuvent être maniées que par leurs utilisateurs légitimes parce que ceux-ci connaissaient seuls la procédure. Aragorn est tenu pour roi thaumaturge, alors qu'il ne fait qu'utiliser un savoir médicinal ancestral. Ce savoir remonte aux Valar par l'intermédiaire des Elfes, a été appris par les plus nobles des Humains et peut se comprendre comme un savoir réservé à une élite sociale. Il n'y a donc pas de "pouvoir magique" car le monde est déjà magique : il n'y a donc que du "pouvoir" (le "pouvoir" de faire), et le plus puissant remonte naturellement aux premiers êtres supérieurs (qui sont pourtant bien "réels" et pas "magiques"), c'est-à-dire à Eru, aux Valar et à Melkor. Ainsi les disciples humains de Sauron pouvaient apprendre à invoquer les esprits des Elfes. Ces compétences ont été tenues comme étant de la sorcellerie par le commun des mortels, simplement parce qu'ils n'y avaient pas accès et ne la comprenaient pas (ainsi de l'utilisation du palantir à Orthanc quand c'était une tour gondorienne). D'autre part, la noblesse du sang prédispose aux capacités supérieures, car ce sang remonte toujours aux Ainur ou d'un don particulier : ainsi des pouvoirs de Lùthien, des capacités supérieures des Eldar-Calaquendi sur les autres Elfes, de la lignée d'Elros. Grâce à cette noblesse, les Dùnedain bénéficient du don de voyance ponctuel qui est une caractéristique partagée par les Ainur incarnés et les Elfes (Melian, Felagund). Ainsi d'Aragorn, Gilraen, Ivorwen : "suddenly the foresight of his kindred came to him" (App. A) mais elle peut aussi être approchée à l'orée de la mort (Fëanor, Huor, Halbarad). Il s'agit d'un pouvoir de lecture des eaux du temps dont le Chant a déjà été entendu : d'où le fait que certains clairvoyants sont aussi des chanteurs (le barde Glirhuin du conte de Hurin, Silm. ch.22). Cela peut aussi venir de songes provoqués par les dieux (Turgon, Felagund). Autre cas, les malédictions et les serments : tout individu, pour peu qu'il sache le faire (c'est-à-dire, donc, les souverains Elfes ou Humains) peut en appeler aux Valar ou à Eru pour la réalisation d'une malédiction. C'est le cas du Serment de Fëanor, de la Malédiction d'Isildur. Les Valar ont ce pouvoir en eux-mêmes (Morgoth avec Hurin, Mandos avec les Fëanoriens). Bref, à partir du moment où le pouvoir divin est effectif, il n'y a pas de magie.
  7. Lire vos pavés par désoeuvrement et s'apercevoir que mon avis est sollicité : que demander de plus 😂 Je n'ai plus souvenir de la discussion sur la magie, mais c'est l'opposition du Balrog et son contre-sort qui empêche la réalisation du sort et pas la fatigue de Gandalf : La traduction de Ledoux est à ce titre imprécise avec "l'effort se révéla trop grand". C'est un peu une anticipation de la suite où Gandalf se dit "déjà fatigué". Ici, la porte se brise du fait de la confrontation entre les deux maiar. La pression était trop forte pour elle. Elle pouvait se briser par force, mais ici elle se brise par magie : or, le Balrog commençait à ouvrir la porte, il n'essayait pas de la briser. Je ne suis donc même pas sûr que Gandalf ait perdu la rencontre et ait été inférieur. Dans tous les cas, c'est une configuration particulière qui n'intervient jamais qu'entre des êtres supérieurs, maiar ou Eldar. La plupart du temps, il n'y a pas de contre-sort.
  8. Tiki

    De la couleur des chevaux du Rohan

    Shadowfax n'avait pas de bride ni de harnachement, Gandalf avait mis deux jours pour le maîtriser et je doute qu'un écuyer du Rohan ait réussi à y survivre : "But Shadowfax will have no harness. You do not ride Shadowfax: he is willing to carry you-or not" SdA III, 11. Felarof également se laissait monter sans équipement (App. A) et avait accepté Eorl seul : "and Felaróf submitted, though he would allow no man but Eorl to mount him." App. A. En réalité ils n'avaient pas besoin d'équipement pour être montés à partir du moment où ils acceptaient le cavalier. Les Mearas étaient uniquement montés par les rois ou leurs fils, non pas par loi royale mais parce que les chevaux n'autorisaient personne d'autre : '"These were the mearas, who would bear no one but the King of the Mark or his sons, until the time of Shadowfax" ("no one could tame it" App.A; Shadowfax, "whom no other hand can tame", SdA III 7 ). Je pense que cela pouvait inclure Eomer, comme étant un prince de sang royal.
  9. Tiki

    De la couleur des chevaux du Rohan

    Cela revient au même, puisque pour entraîner il faut monter la bête, or les Mearas n'acceptent d'être montés que par l'aristocratie des hommes vu qu'ils sont eux-mêmes les seigneurs des chevaux. Bon exhumage de topic au passage...
  10. Tiki

    Activités Tolkiendil

    France inter fera une émission sur Tolkien mardi 24 juillet, de 11 à 12 ("Blockbusters" de Frederick Sigrist), avec des intervenants de tous bords, universitaire, journaliste, et des membres de Tolkiendil. Je ne sais pas à quoi ressemblera l'émission, mais c'est déjà pas mal qu'il y en ait une
  11. Tiki

    Un changement vis à vis de lsda?

    ça ne choquera personne de dire que le Hobbit est en perte de vitesse, non ? Un nouveau livre de règles, ça ne veut pas dire de nouvelles figurines, j'imagine. Je ne suis pas sûr qu'il y ait grand chose à attendre de GW.
  12. Tiki

    Adaptation du SdA en série, pour bientôt ?

    Le Seigneur des Anneaux est construit sur une absence de surprise scénaristique : Frodon va aller jeter l'anneau dans le feu, et le troisième tome prévoit "Le retour du Roi". Le coup de théâtre ne fait pas tout, cf Star Wars, tu sais déjà pas mal de choses en attaquant la prélogie, ça n'a pas empêché d'avoir justement une prélogie et deux mini-séries sur la guerre des clones La question n'est pas vraiment de concurrencer GoT, c'est un peu réducteur, mais plutôt répondre à un goût du public pour ce genre d'univers.
  13. Tiki

    Adaptation du SdA en série, pour bientôt ?

    Peter Jackson ne serait en aucune façon impliqué dans la nouvelle série, contrairement aux rumeurs qui laissaient entendre qu'il chapeauterait l'équipe artistique : http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18673483.html http://www.digitalspy.com/movies/news/a858922/peter-jackson-not-involved-in-amazon-lord-of-the-rings-series/
  14. Tiki

    Adaptation du SdA en série, pour bientôt ?

    C'est même probable. Après une introduction rappelant que son père est mort au combat contre les orques, et qu'il est élevé dans l'ignorance de son ascendance par oncle Elrond. épisode 1 et 2 : Elrond lui révèle son ascendance royale et il part. Un des trucs difficiles, ça va être l'autre fil rouge, l'histoire avec Arwen. Pour rendre ça pas trop mièvre et intéressant sur tout le long de la série, ça va nécessiter un bon lot de doutes de part et d'autre
  15. Tiki

    Sortie : The Fall of Gondolin

    En effet, c'est le premier écrit de Tolkien (1917), publié dans les Contes Perdus posthumes, qui raconte la prise de la ville à la veille du solstice d'été fêté par les Elfes, lorsque le soleil se coucha une dernière fois sur Gondolin et que les flammes des dragons apparurent au nord. Mais l'histoire avait été remaniée depuis 1917 et faisait son apparition dans les autres écrits publiés après la mort du professeur : les Contes et Légendes Inachevés (De Tuor et de sa venue à Gondolin), le Silmarillion ; ainsi que dans War of the Jewels (Home 11). Le Seigneur des Anneaux et Bilbo y font référence, comme une histoire dans l'histoire. C'est pourquoi il n'est pas sûr que ce The Fall of Gondolin contienne de nouveaux matériaux. Mais, s'agissant d'un des piliers du légendaire (aux côtés de Beren & Lùthien et les Enfants de Hurin), Christopher souhaitera a minima ordonner ce récit dispersé, en revenant par exemple sur des choix contestables faits par le Silmarillion qu'il avait édité. En bref, c'est un livre historique, car ce sera probablement le dernier. Mais il faut encore attendre quelques mois pour savoir s'il sera incontournable.
×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.