Aller au contenu
Warhammer Forum

Zugrub

Membres
  • Compteur de contenus

    774
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

Profile Information

  • Lieu
    Marseille

Previous Fields

  • Jeux
    WHB : Empire, Orcs & Gobelins, Comtes Vampires. W40K : Orks, Spaces Marines, Death Guard, World Eathers

Visiteurs récents du profil

9 532 visualisations du profil
  1. Zugrub

    [WB] Les décors à Zugrub

    Bonsoir les hobbystes Merci Karezeg Merci pour tes compliments Héhé, oui, mes mésaventures, il m'arrive de pouvoir être comparé avec Gaston Lagaffe voir Mr Bean, et à justes titres ! Du coup j'apprend à composer avec. Pour ta remarque judicieuse concernant le maron quelque peu uniforme de ma table de jeu, effectivement, tu as raison. Je reconnais que pensant de même, j'ai toujours été tenté de travailler cela davantage, mais j'ai peur que le rendu ne soit pa à la hauteur. Cette notion du "le mieux et l'ennemi du bien" m'effraie à ce sujet. Mes jus et traitements rendent bien sur de socles individuels, mais sur l'ensemble d'une table de jeu, ça risque de faire trop chargé, j'en ai peur. Quant aux touffes d'herbes (mais par endroit), je ne veux pas car la table se doit de demeurer le plus plate possible afin de pouvoir recevoir les divers décors, qui ont tous leur propre socle plat et lisse dessous. Merci Cromaal Héhé oui : je lève un peu le pied niveau peinture figurines cette année, afin de pouvoir respecter mon planning trés chargé en réalisation de décors. Effectivement, cette table marécageuse et quelque peu lugubre sied bien à mes Sylvaniens. Merci Marell le fou La régularité du thème est voulu afin d'unifier au mieux le tout. Quant au souci du détail, c'est toujours un aspect auquel j'octroie le plus grand soin, car c'est ça qui fait la différence, qu'il s'agisse de figurines ou de décors (entre autre). Pour l'eau artificielle, j'ai utilisé "eaux calmes" de chez Prince August . Mais gaffe : c'est moins évident à faire que ce qu'il y paraît ! Et puis surtout, si l'on veut un tant soit peu d'épaisseur, il faut beaucoup de patience et s'y reprendre à plusieurs reprises en laissant à chaque fois sécher au minimum 24h. Bon hobby à tous
  2. Zugrub

    [WFB] La Campagne des Douze Mois

    Bonsoir les hobbystes Merci Typoyon Effectivement : les arbres vont bien visuellement et connaissent ainsi 'un bon baptême". Avec autant de zones de bois réalisées ce mois-ci, j'avais pensé qu'il y en avait bien assez. Mais lorsque pour cette partie j'ai dû remplir ma table de jeu en zones boisées, je me suis rendu compte qu'une dizaine de zones supplémentaires n'auraient pas été de trop ! Merci Supercorbeau ! Je m'applique à tous les niveaux, même si je confesse être toujours insatisfait de mes photos... Au sujet des photos justement, je les ai d'ailleurs un peu travaillées afin de renforcer l'idée de brumes, en y ajoutant un très léger filtre opaque (plus prononcé sur les plans éloignés). Je suis resté néanmoins mesuré car il faut faire la part belle aux figurines ! Pour les règles, il s'agit en grande partie de la dernière version de Warhammer Battle, mais avec quelques règles maison pour corriger les travers de cette version (plus de redirecteurs de charge par exemple...) En tout cas je suis bien content si mon rapport de bataille vous donne envie de vous y remettre ! Le socle carré : y'a qu'ça d'vrai ! héhé Merci Sire Patatovitch Pour simuler la brume, j'avais peur que les cotons fassent quelque peu .... bizarres, mais une fois disposés sur la table de jeu, ils faisaient bien leur office. Héhé oui, Warhammer JdR... : Tant de souvenirs !! Ma vision du hobby, son approche, son ambiance et sa perception, resteront à jamais telles que je les ai alors découverts via le jeu de rôle Warhammer V1 ! Effectivement, les patrouilleurs ruraux sont un bon ajout à une force Impériale. Lorsque je m'atèle aux Hommes de l'Empire, Il m'arrive très souvent de puiser mon inspiration dans les diverses carrières proposées pour les joueurs, qu'il s'agisse de figurines individuelles, voire carrément d'unité entière (comme les patrouilleurs ruraux, mais aussi quelque organisation criminelle, de pirates, bandits de grands chemins, francs archers, forestiers, trappeurs.... les sujets d'inspirations et projets de modélisme ne manquent pas !!) Allez, la suite TOUR 3 Animé par son sens du devoir à toute épreuve, le sergent Karl prend la sage décision de quitter la bataille avec ses patrouilleurs ruraux afin d'aller quérir des secours. Conscients du danger avec les chevaucheurs de loups sur leurs arrières, les Flèches Noires se repositionnent pour faire face à cette soudaine menace. Encouragés par le bruit des luttes intestines que les gobelins se livraient, les paysans accourent pour surprendre leurs adversaires ! Grand Johann et ses miliciens, sachant l'ennemi tout proche, pressent le pas. Mais les peureux gobelins semblent trop lâches pour venir à leur rencontre. Une bande de gobelins sauvage se jette sur les paysans, qui font courageusement face. La seconde unité de chevaucheurs de loups rejoint enfin la proximité des combats, menaçant le flanc gauche des Sylvaniens. Alors qu'à l'opposé de la ligne de bataille, la bande du chef gobelin referme le piège sournois qui menace désormais d'encercler complètement tous les hommes de l'Empire ! Lors du premier corps à corps de l'affrontement, les gobelins sauvages prennent le dessus en tuant un paysan, mais à défaut de prouesse martiale, ces derniers, probablement trop bêtes pour sauver leur peau, tiennent la ligne. En revanche, les lanciers poursuivent très intelligemment leur repli stratégique, s'éloignant ainsi de la menace des chevaucheurs de loups. TOUR 4 Grand Johann et sa milice atteignent enfin les gobelins au centre de la ligne, gobelins qui, à défaut d'avoir cherché à s'approcher du corps à corps, serrent les rangs comme des poltrons pour encaisser la charge. Alertés par des grognements de loups en approche, les archers sur le flanc gauche tirent en cette direction et malgré la brume abattent un gobelin. Les Flèches Noires, conscients d'être le dernier rempart empêchant que la ligne des Sylvaniens soit prise à revers, ajustent leurs tirs et abattent deux chevaucheurs de loups. Ces derniers détalent alors comme des lapins apeurés, démontrant, si besoin était, la supériorité des Hommes de l'Empire sur cette bien vile engeance. Poussé par un instinct visiblement suicidaire, le chef gobelin défie Grand Johann, qui lui explose la trogne d'un grand coup de son lourd bâton, avant même que la vile créature ait pu comprendre ce qui lui arrivait ! Les miliciens de Waldenhof, fidèles à leur réputation de baroudeurs, étrillent les gobelins en éliminant plus de la moitié de la bande, sans subir la moindre perte en retour ! Privés de leur chef et largement surclassés, les méprisables peaux vertes tournent lâchement les talons et tentent de se disperser à la faveur du brouillard, mais sont irrémédiablement fauchés jusqu'au dernier ! Non loin de là, séparé par quelques arbres, le corps à corps entre les gobelins sauvages et les niais paysans se poursuit, une fois encore les peaux vertes prennent le dessus, et repoussent les gueux qui sont rattrapés dans leur fuite. Une perte des plus acceptable. Le flanc gauche des Sylvaniens se trouve percé, et seuls les citoyens archers cachés à l'orée des buissons tiennent encore. Le chef gobelin parvient à rallier ses chevaucheurs de loups qui se reforment maladroitement, menaçant à nouveau les arrières des Hommes de l'Empire. Avec la couardise qui les caractérise, les gobelins sur le flanc gauche poursuivent leurs percées de part et d'autre des archers esseulés. Ces derniers doivent désormais faire face à une grosse bande de gobelins archers qui sortant d'un bosquet embrumé... A l'autre extrémité, une seconde bande d'archers fait pression, menaçant tout ce flanc d'être également percé ! Ouf, c'est tout pour aujourd'hui.... La suite et fin très prochainement Bon hobby à tous
  3. Mon projet pour cette année 2019 est de faire moultes éléments de décors, qui verront tous une mise en valeur particulière dans une campagne narrative au cours de laquelle s'affrontera les Homme de l'Empire de la Province de Sylvanie aux peaux vertes de la Waaagh Grosstorgnoll. Depuis des mois j'ai travaillé de fond en comble cette campagne afin de lui donner une dimension unique, et de personnaliser au mieux les 9 parties scénarisées qui la composeront. Tout cela (et bien davantage) est expliqué plus en détails sur le Zugrub Bunker, mon site et à cette page. J'invite les intéressés et les plus curieux à y faire un saut. Mon site est mis à jour régulièrement, mais avant d'y poster le tout premier rapport de bataille de la campagne, j'offre la primauté aux hobbystes du Warfo, et avec une pensée de gratitude pour tous ceux qui me suivent dans mes diverses réalisations. Mais place à l'action ! Avec la première partie du rapport de bataille de l'Acte Premier de la Campagne : Zone du Bosquet de Sorbrume où eut lieu l'affrontement. Tous les détails du scénario, ainsi que les quelques règles spéciales sont ici. Le signalement de quelques gobelins maraudant en forêt était assez fréquent dans l'Empire, aussi, à Waldenhof, capitale de la Sylvanie, la menace ne fût pas prise au sérieux. Mais lorsque fut avancé des effectifs d'une soixantaine de peaux vertes, le perspicace commandant Jean de Brünhoff, Chef des Armées renommé en Sylvanie, dépêcha Grand Johann, un commandant de milice, d'aller à leur rencontre pour leur barrer passage avant qu'ils ne fassent razzia sur quelque malheureux hameau. Meneur d'homme expérimenté à la solide réputation, Grand Johann fut chargé de lever une force de milice armée pour contrer la menace. De basse extraction, rustre et renfrogné, ce colosse était néanmoins fort apprécié du petit peuple, et n'eut pas de mal à trouver une cinquantaine d'hommes : miliciens, citoyens, paysans et même quelques individus peu scrupuleux, tous se montrèrent prêts à prendre les armes pour quelques Couronnes d'Or. De leur coté, les autorités locales joignirent quelques patrouilleurs ruraux dont la mobilité et la connaissance du terrain seraient précieuses, ainsi qu'une missive pour dépêcher quelques lanciers réservistes du bourg de Egling, sur le chemin. Détails des forces de Sylvanie : GJ : Grand Johann, commandant de milice (général pour la partie) (profil de capitaine de l'Empire, équipé d'un bâton de combat : F+1, I-1, Svg +1, Svg ennemie +1.) 1 : Les Miliciens de Waldenhof 19 combattant de Franches Compagnie avec Porte étendard et Musicien. 2 : Les Patrouilleurs de Karl 5 Patrouilleurs ruraux dont le sergent Karl, ils sont équipés d'arme de base, d'armure légère et d'arbalète. 3 : Garnison de Egling 10 lanciers dont le sergent Herbert 4 : Les Flèches Noires 10 archers dont Ruprecht, chef archer 5 : Archers citoyens 10 citoyens archers 6 : Rabatteurs paysans 10 paysans avec armes improvisées (Svg de l’ennemi +1) M4 CC2 CT2 F3 E3 PV1 I3 A1 Cd5 pas de Svg Règle spéciale : L’union fait la force (si l’unité est impliquée dans un corps à corps où ils sont au moins à deux contre un, les paysans ont +1 en Cd). Les gobelins en maraude étaient en réalité nettement plus nombreux que ce qu'avançaient les rapports des quelques éclaireurs, et il se révéla par la suite qu'il s'agissait en réalité d'une avant-garde ! Naturellement, cette avant-garde était aussi désordonnée qu'indisciplinée, et bien avant les premiers heurts, les hommes de l'Empire entendaient les piaillements nasillards de ces stupides créatures. Cette avant-garde était menée par un grand gobelin sur loup géant à la tête de sa propre bande de chevaucheurs de loups. Une autre unité identique mais plus réduite encadrait le reste des forces : des gobelins à pied et en grand nombre, rassemblés en plusieurs groupes diversement équipés, et dont les effectifs dépassaient de loin ceux de nos courageux miliciens. Détails des forces gobelines : R : Rapia, Grand chef monteur de loups (général pour la partie) Grand chef gobelin sur loup géant. Arme de base, armure légère et grand bouclier orque sombre (non magique, qui lui donne +1 en Svg et -1 en Init.) 1 : Cavalerie de Rapia 9 gobelins chevaucheurs de loups géants. Chef gobelin Snorglub, porte étendard et musicien, équipés avec lances, d'armures légères et boucliers. 2 : Les Bléros 20 gobelins mineurs (compte comme gobelins de la nuit). Chef Snurtt, musicien, équipés d'armes de base et d'arcs courts. 3 : Les Frapp 15 gobelins Chef Teign', tous équipés d'armes de base, de boucliers et d'armures légères. 4 : Les Farfadets 15 gobelins mineurs Equipés d'armes de base et d'arcs courts. 5 : Les flaireurz 12 gobelins sauvages (comptent ici comme gobelins communs) Chef Snirfl, tous équipés d'armes de base et de peaux de bête (compte comme armures légères) 6 : Les Zoeils 5 gobelins sur loups géants. Chef Ouwolf, tous équipés d'armes de base, d'arcs courts et d'armures légères. En ce jour glacial, le bosquet de Sorbrume tenait bien son nom : d'épaisses nappes de brume matinale recouvraient les environs de telle sorte que l'on ne voyait qu'à quelques mètre au-devant de soi. A l'approche de l'ennemi, prévenu par le vacarme des disputes, des cris, des chants et autres jappements de gobelins, Grand Johann déploya ses hommes en ligne de part et d'autre de sa position, où à la tête de sa propre milice il tenait le centre. Les quelques éléments des autorités locale de Sylvanie se placèrent quant à elles sur le flanc droit, sous les ordres du sergent Karl. TOUR 1 Rapidement, les citoyens archers prennent position, cachés dans d'épais buissons, alors que les rabatteurs paysans se montrent nettement plus rétifs. Fidèle à son habitude, Grand Johann montre l'exemple et s'engage vers le centre des forces ennemies à la tête de sa milice, couverts par une bande d'archers plus en retrait. A l'extrémité de la ligne, les lanciers progressent également dans la brume, tandis que Karl et ses patrouilleurs ruraux couvrent le flanc droit afin de prévenir un éventuel débordement. Tirant au jugé dans l'épaisse brumasse un pitoyable cri leur apprit qu'ils avaient fait mouche ! Les gobelins, bien plus nombreux que ce à quoi les Sylvaniens s'attendent, sont alignés en un semblant pitoyable de ligne de bataille, mais le brouillard ne couvre ni leurs piaillements aigus ni leurs odeurs nauséabondes. Le chef des gobelins et ses chevaucheurs de loups se sont sournoisement mis à l'extrémité gauche de la ligne peau verte, prêts à déborder les vaillants combattants de Sylvanie. C'est donc l'un de ces scélérats qui fut la première perte de l'affrontement, fauché par un trait d'arbalète digne de la précision des héros d'antan ! TOUR 2 Harangués par les menaces tonitruantes et colorées de Grand Johann, les paysans se hâtent de rejoindre la ligne, alors que les archers progressent timidement. Faire part à un affrontement est déjà un défi pour les manants , serfs et autres gueux, mais si en plus cela a lieu dans des bois recouverts de brume, on ne peut blâmer ces pauvres bougres niais et balourds ! Courageusement, le reste de la ligne des hommes de l'Empire continue de progresser vers les vils peaux vertes. Les lanciers, force oh combien redoutable de nos armées régulières, plus aguerris et disciplinés que les irréguliers, poursuivent leur avance avec vaillance. Alerté par des jappements de loups s'approchant à grande vitesse, les patrouilleurs ruraux décochent une seconde salve et atteignent à nouveau leur cible, désarçennant un autre vil gobelin. Encouragés par l'habile performances des patrouilleurs ruraux, la compagnie d'archers tire au jugé une volée dans la brume mais les flèchent se perdent sans atteindre le moindre ennemi. Des cris et des heurts se font soudainement entendre au loin, probable signes de disputes intestines habituelles entre deux groupes de stupides peaux vertes... D'ailleurs tout le flanc droit des gobelins semble en proie à un manque de discipline évident ! Surgissant sournoisement de la brume, la charge du chef gobelin et de sa bande sur loups s'avère aussi lâche que foudroyante, et les patrouilleurs ruraux, n'ayant même pas eu le temps de réarmer leurs arbalètes, préfèrent se replier avec stratégiquement. Les premières flèches gobelines imprécises s'abattent sur les soldats de l'Empire, dont certaines très chanceuses tuent deux lanciers. Sans guère de protections, ces derniers refluent intelligemment, et s'aperçoivent dans leur retraite que les vils chevaucheurs de loups ont déjà débordé la ligne ! Ouf, fin du second tour. J'arrête là provisoirement car c'est très très long à faire, mais soyez rassurés : la suite ne tardera guère. En attendant, bon hobby à tous
  4. Zugrub

    [WB] Les décors à Zugrub

    Merci Daffy Dwarf héhé La suite est déjà là car j'en ai profité pour prendre photo de mes bois fraîchement terminés. Je te souhaite une belle tablée ! Cela dit nul besoin de salle de jeu exclusive... Aujourd'hui (contrairement à une époque) je n'ai plus de salle de jeu, j'ai donc du composer avec et cette table est "rangée" à la verticale sur un mur (le verso est peint en blanc). Bon je n'ai pas fait de photo de cette "installation maison" mais du coup ça permet de trouver place. Merci Thane ...Darffy, Thane... C'est une assemblée de Nains ou quoi ?! Héhé. Oui, il faut ! Pour ma part j'ai déjà bien trop reculé ce genre de projets en accumulant des décors "à faire un jour". C'est pourtant notre table et nos décors qui subliment nos figurines lors des parties. Allez, la suite donc ! Ce mois de janvier, était prévu la réalisation de tas et de tas d'éléments forestiers. Ayant pu prendre un peu d'avance -vu la quantité de décors à faire sur l'année, mais aussi les parties en rapport, sans oublier les rapports de batailles- j'ai terminé le "projet décors" de janvier, et vous le partage ci-dessous. Le projet de ce mois de janvier était donc de faire des éléments forestiers, et essentiellement des bois. Voici les quelques éléments de bois que je possédais déjà, et que j'ai réalisé il y a à peu près deux / trois ans. Les arbres ont été acheté tels quels, et j'ai surtout travaillé les socles en apportant une attention particulière à tous les petits détails. Depuis des années, j'avais acquis divers arbres de modélisme différents et en grand nombre, il était donc plus que tant de réaliser des éléments de forêt afin de les rendre jouables. Etant satisfait des éléments ci-dessus, j'ai donc réalisé les suivants à peu près avec le même procédé. Ces arbres-là proviennent d'ensembles proposés pour faire des décors de Noël ! A la base ils étaient recouvert de blanc aux extrémités, que j'ai découpé aux ciseaux. Comme vous le verrez pour chaque zone boisées : j'ai varié la taille et la forme des socles. Par soucis de réalisme, j'ai mis peu de verdure sous les sapins (ces résineux nuisent à cela dans la réalité). Mais entre les arbres, de ci de là, j'ai collé quelques buissons et touffes d'herbes diverses. D'autres zones boisées réalisées à l'aide d'arbres de modélisme ferroviaire. Toutes les zones sont faite avec de la carte plastique, qui a l'immense qualité de ne pas s'incurver, contrairement aux cartons (plume ou pas). Puis j'ai créé des dénivelés et pentes douces à l'aide d'enduit de rebouchage, qui permettent de ne pas avoir une surface au sol lisse, plate et peu réaliste. Une fois sec, j'ai collé mon habituel mélange à base de sable, sans oublier l'ajout de quelques pierres en guise de rochers. J'ai peint les zones aux mêmes couleurs que ma table de jeu avec des brossages successifs. Par endroit j'ai aussi appliqué divers encrages dilués, comme je le fais sur mes socles. Après la peinture, des tas petits végétaux ont été rajoutés par ci par là pour parfaire le tout. Généralement il s'agit de touffes d'herbes de diverses couleurs tailles et origines. Il y a aussi un peu de lichens, des brindilles, de l'herbe statique etc... J'ai réalisé une bonne cinquantaine de champignons, avec du fil de fer en guise de corps, et du Green Stuff pour la tête. J'ai diversifié les formes et les tailles. Préférant éviter le tape à l'oeil rouge à pois blancs, je les ai peint dans des tons neutres de marrons qui s'approchent visuellement des cèpes. Puis je les ai répartis par petits groupes sur mes socles forestiers. Dans ce vaste sous-bois, j'ai carrément recréé une petite scène de vie réaliste avec une étendue d'eau et un petit reptile qui vient y boire. Cette grande mare a été réalisée avec de l'eau artificielle passée en plusieurs couches. Enfin, j'ai également réalisé ces trois zones végétales, dénuées d'arbres mais buissonneuses. Ces éléments proposent donc des couverts tout en étant des terrains difficiles, mais qui ne bloquent pas les lignes de vue. Notez la présence d'une petite grenouille près de la mare sur l'élément au premier plan Sauf deux ou trois grandes zones, j'ai trouvé préférable de regrouper les arbres par essences. Cela permet de varier l'aspect des bois d'une partie sur l'autre, voire d'obtenir des zones boisées différentes pour les parties exigeant beaucoup de densité forestière. Et voilà pour ma réalisation de moultes éléments de bois, et la figurine d'archer de l'Empire au premier plan vous donne l'idée de volume que ça peut faire. Tous ces éléments sont mis à l'honneur dans le rapport de bataille du scénario de ce mois de janvier, dont le lien est ici En attendant, bon hobby à tous
  5. Zugrub

    [WB] Les décors à Zugrub

    Bonjour les hobbystes Peindre des figurines par milliers c'est bien, mais il faut de beaux décors pour les mettre en valeur lors des parties ! Depuis fort fort longtemps j'ai privilégié le plaisir de peindre par milliers des figs (si si : par milliers !), mais mes décors accumulés au fil des années attendent leur tour depuis des lustres ! Voilà pourquoi je me suis fixé l'objectif d'en réaliser des tas durant cette année 2019. D'ailleurs, pour me donner encore plus de motivation, je les réaliserai dans la trame d'une campagne dont voici le lien pour les intéressés et curieux : La Campagne des Douze Mois Grosso modo, l'idée est de réaliser des décors chaque mois afin de les jouer chacun dans une partie à thème qui les mettra à l'honneur. Mais avant d'aller plus avant avec ce nouveau sujet, il faut que je commence par vous partager quelques photos de ma table de jeu. Pour le support, il s'agit de la planche de bois le plus grosse qui était achetable au magasin de bricolage à côté de chez moi ! Elle mesure grosso modo 1m20 sur 2m40. J'ai ajouté des baguettes les longs des quatre bordures afin d'éviter les chutes de figurines qui sont placées sur les bords. Le sol est constitué de plaques de faux plafond de polystyrène texturé, que j'ai collé directement sur le bois, afin de chercher un rendu "tout sauf lisse". Par endroit j'ai appliqué de ci de là de l'enduit, là aussi pour viser un rendu inégal. Le hic s'est produit lorsque j'ai eu la mauvaise idée d'utiliser de la colle inadaptée pour ajouter du flocage... Résultat : la colle a rongé le polystyrène, créant ainsi de grosses crevasses !!! Du coup, devant composer avec cela, j'ai eu idée de transformer cet affreux accident en ... tables un peu marécageuse ! Et puis il est sensé s'agir plus ou moins de régions de Sylvanie, donc c'était approprié, tant pour ces terres maudites que pour donner une atmosphère inquiétante ! Voulant faire ça bien, avant d'appliquer de l'eau artificielle afin de combler les creux, j'ai collé et peint au fonds des marais divers objets, des pierres, des bois vermoulus, des squelettes divers, humais ou pas, des armes et armures rouillées par ci par là, etc. Mais une fois de plus, mon travail s'est révélé pitoyable : les couches d'eau artificielles successives se sont avérées être trop épaisses, et ont donc revêtues un aspect blanchâtre qui n'est pas parti ! Sniff pour tout mon travail de modélisme. Par conséquent j'ai peint les marécages de ce vert. J'ai tenté d'améliorer l'aspect visuel des marécages avec des tons de verts différents pour représenter ou pas la profondeur, mais aussi en appliquant du vernis brillant pour leur conférer un aspect humide. De ci de là j'ai peint des zones en vert, directement sur la surface de jeu donc. Ces zones, qui entourent généralement les marécages, n'ont pas qu'un but visuel, elles ont aussi un but de jeu très important : elles peuvent être menées à définir au sol les limites des éléments de décors qui y seront placés (généralement des bois). Voici donc l'idée en image : selon la partie jouée, telles zones sont considérées comme des zones de décors, et les autres n'ont aucun impact en terme de jeu, et seront donc juste jolies visuellement. A noter que les marécages omniprésents sont la plupart du temps eux aussi juste là pour faire beau, donnant à mes parties l'aspect lugubrement que j'aime tant ! L'avantage que les zones soient ainsi délimitées au sol, c'est qu'il est par conséquent possible pour les besoin de la partie, de pousser / déplacer les éléments de décors afin d'y placer les figurines, tout en gardant le repère visuel délimitant la zone au sol. Et voilà donc pour ma table de jeu. La suite arrive avec les premiers éléments de décors : des bois, des bois, et encore des bois ! Bon hobby à tous
  6. Zugrub

    [WHB-Orques] Waaagh Grosstorgnoll

    Merci Comte Miles Comme à l'accoutumée, tel le marteau Nain d'un Maître des Runes : tes messages tapent toujours d'aplomb héhé. En fait il y aurait des tas de trucs qui me viennent pour justifier ce que tu soulignes, à savoir : la présence de gobs armurés de-ci de-là, et qui par conséquent dénotent avec le reste de l'unité, mais surtout avec leur background. Par exemple le fait que ces gobelins, plus mastars que leur congénères, s'approprient -de force cela va sans dire- les quelques rares protections à la disposition du groupe, les autres devant se contenter de ce qui reste, voire de rien du tout ! Pour les armes, elles sont tout de même plus répandues de manière générale pour ce qui est de la disponibilité, mais je pense que peu doivent être en véritable acier ! Et puis bon, les équiper d'armes (quelle qu'en soit la piètre qualité) est tout de même un minimum pour leur permettre d'occasionner un tant soit peu de pertes chez l'ennemi. Mais la réalité est avant tout que j'ai utilisé les figurines que j'avais ! Certes l'idée de base est (toujours) centrée sur le background, et pour cette unité je voulais : - les gobelins les plus petits que j'avais dans ma vaste collection - un grand nombre : vers la cinquantaine - dotés d'arme de base et sans bouclier. Du coup, n'ayant pas à ma disposition la cinquantaine de gobs pouilleux que je voulais, j'ai dû faire des compromis et y inclure aussi des gobelins mieux équipés, tout en respectant le critère de la petite taille -puisqu'il s'agit de Gobelins Mineurs Voilà, tu sais tout Bon Noël à toi cher Comte.
  7. Zugrub

    [WHB-Orques] Waaagh Grosstorgnoll

    Et voilà les détails. Cette fois et plus que jamais, je me suis méga appliqué pour les photos : réglages, éclairages et tout et tout ! J'espère que ça se voit... Allez, on commence par "l'état major", ou du moins son équivalent : Héhé, oui vous verrez des bonnes trognes de gob partout ! Les trois premiers sont l'état major, mais j'ai fais le quatrième larron (à droite donc) dans l'idée que c'est lui le vrai chef du groupe. D'ailleurs, en bon boss gobelin, il est au dernier rang, à l'abri, et prêt à détaler dès que ça tourne mal (et non pas si ) ... d'où son sourire sournois haha. Il (on le voit au fond sur la seconde photo qui montre le régiment). Pour faciliter la chose j'ai utilisé quelques socles régimentaires. Comme d'hab j'ai fait des tas de teintes de peau, mais ai cette fois atteint un record dans le domaine, puisque il y a là 15 teintes différents de verts !!!!!!!!!!!!!!! Encore plus que coutume j'ai mixé des tas et des tas de figurines plus ou moins anciennes et de nombre de gammes différentes. Certains des modèles de l'unité sont parmi les premières figurines de gobelins Citadel à être sorti sur socle plastique !! Il y a de tout, mais tous sans exception sont en bon vieux métal ! Ce n'est pas parce qu'ils sont de petite taille qu'il n'y a pas de teignes dans l'unité ! Mieux vaut se méfier de ces quatre lascars ! Le premier typé gladiateur m'amuse beaucoup Héhé, oui je me suis fait plaisir à rosir / rougir nombre de pifs et oreilles, ça s'y prête bien sur les gobelins Notez que le quatrième gob (à droite) est certainement le plus redoutable car il s'agit d'un zigouillard (l'équivalent des assassins chez les gobelins). Notez au passage le poison vert et poisseux appliqué sur le tranchant de ses lames. Héhé ces quatre là m'amusent bien. Le premier a l'air assez âgé (chose rare chez un gob !). Le second a une bonne tête qui inspire des valeurs importante chez cette race, telle que la sournoiserie, la ruse, la cruauté... Le troisième est carrément ma figurine favorite, aussi vieille si ce n'est davantage que la moyenne d'âge des gars du Warfo ! Sur son coté à la ceinture il a des tas de champignons récoltés, mais surtout il a ... des pantoufles !! Haha. Quand au dernier, il a vraiment une sale gueule qui donne envie d'y mettre des coups de masse à deux mains ! Sauf erreur de ma part, ces quatre gobelins sont de chez Knightmare Miniatures. Bien sympa à peindre. A l'exception de quelques couleurs sur certains membres, j'ai tenté de limiter les couleurs vives en faisant grand usage de teintes neutres et maronnasses. Notez l'arme du quatrième, que je n'ai pas souhaité colorer en rouge pour ne pas qu'il dénote trop ; une sorte de crâne symbolique y est sculpté entre les lames. Ces quatre p'tits gobs, et nombre d'autres y sont disséminés dans l'unité, sont de chez Black Tree Design. Comme je voulais des gobelins mineurs, j'ai trouvé tout indiqué de les y entasser. Allez, une dernière photo, où bon nombre de gobs ont voulu s'y ajouter de peur de ne pas y apparaître ici haha. Travailler chaque visage pour donner une identité a chacun fut certes long, mais c'est l'aspect que je préfère dans le travail de peinture. Je vous ai épargné des tas et des tas de détails (sinon vu le nombre de gobs j'aurais rempli la page du Forum !), mais il y en a partout ! La rouille et l'usure est souvent l'élément le plus visible, mais il y a aussi salissures, taches, blessures, entailles, coupures, yeux au beurre noir, tatouages, nez qui coulent ou saignent, verrues, etc. etc. etc............. Ouf et voilà pour ce dernier ajout qui boucle mes réalisations terminées en 2018, à savoir 264 figurines (sans compter mes nombreux éléments de décors et autres chariots pour mes Sylvaniens). Pour 2019 je m'attèlerai principalement à la réalisations de décors (j'ouvrirai sujet Warfo sur le forum approprié), mais compte bien rester sur du peau verte, qu'il soient Médiéval Fantastique ou futuriste... En attendant, je souhaite un Joyeux Noël à chacun de vous, et de bons déballages de figs sous le sapin héhé
  8. Zugrub

    [WHB-Orques] Waaagh Grosstorgnoll

    Merci Snorri. Et une fois encore merci pour tes conseils. Et ben, ça m'aura prit trois bonnes semaines mais voilà, enfin la suite Avec mes potes du hobby, dont l'un d'eux joue skaven, il y a quelques mois, ça discutait sur la société des hommes rats et sur l'absence totale de valeur de ses individus, et en particulier les esclaves... En général, les joueurs envient les éléments grobills des autres armées que la leur, moi c'est l'inverse haha ! Je voulais un "équivalent d'esclaves" pour mes gobelins ! Dans ma über collection gargantuesque, j'ai choisi uniquement les plus petits modèles de gobelins afin de représenter ce qui à l'époque était connu sous l'appellation de "gobelin mineur". Il s'agissait d'une espèce de gobelins plus petite que les gobelins communs (et n'étaient donc pas nommé ainsi à cause de leur âge ni de leur fonction). C'était une espèce distincte de peaux vertes à part entière qui a depuis disparu des livres d'armée (dans une certaine mesure l'on peut dire que les gobelins de la nuit leur ont succédé). En bon vieux de la vieille, je redonne donc vie à cette espèce et c'est ainsi que je les considère au niveau de mon background. Pour représenter leur condition misérable au sein de la société gobeline, j'ai souhaité ne pas les équiper de bouclier. Néanmoins ce fut une difficulté de modélisme conséquente à cause des vieilles figurines d'époque qui possèdent généralement un gros picot sur le revers de la main afin d'y insérer le bouclier, et que du coup j'ai dû faire disparaître sur les trois quarts d'entre eux. Et voilà. Je prends des photos plus en détails et vous partage cela dès que possible. ...rassurez-vous, cette fois je n'ai pas nommé chaque gob et ils n'auront pas tous droit à leur photo individuelle haha En attendant, bon hobby à tousss
  9. Zugrub

    [WHB-Orques] Waaagh Grosstorgnoll

    Merci Snorri ! Et voilà, j'ai pris en compte tes remarques éclairées, et retouché ce cher berger gobelin. Pour les deux champignons, je les ai fait en mauve afin de les diférencier du rouge du vêtement. Concernant les braises du chaudron, j'ai appliqué du rouge et de l'orange encré de ci de là. Quant au fer pour marquer les squigs, j'ai rougi davantage l'extrémité avec plusieurs lavis successifs afin de tenter de produire l'effet de fer rouge. J'espère que c'est mieux ainsi. Encore merci pour tes conseils judicieux ! D'ailleurs, si d'autres lisent ces lignes et ont aussi des avis et conseils : n'hésitez pas ! Merci Azhagmorglum Héhé, je me demande quelle est l'origine d'un tel pseudo ! Bah, si tu possèdes déjà les figurines, fais-toi plaisir en les peignant. ...ou attend un peu, il se pourrait que GW ressorte les gobelins un de ces quatre et que l'envie te reprenne ! Allez, je reprend mes pinceaux avant qu'ils ne refroidissent héhé Bon hobby à tous
  10. Zugrub

    [WHB-Orques] Waaagh Grosstorgnoll

    C'est sûr Kommandoboy. En tout cas c'est vraiment du peau verte comme je les aime ! Kevin Adams Pawa !! Allez, suite et fin avec quelques derniers clichés que je voulais vous partager concernant Durakuir Park Trois p'tits trucs... 1 : Plutôt que de répartir mes chevaucheurs de squigs au sein de l'unité, je les ai massé sur un seul coté. Cela créé un déséquilibre visuel qui ajoute au bordel ambiant héhé. D'ailleurs, ces chevaucheurs sont sensés encore plus entraîner les squigs dans leur élan (et pas seulement ceux qu'ils chevauchent) . Voilà pourquoi j'ai centré autour d'eux les modèles qui courent et bondissent, cela créé une sorte de vague désordonnée qui s'apprête à charger. A l'inverse, de l'autre coté j'ai placé des squigs "plus calmes", ou en tout cas moins mobiles, ce qui renforce l'idée de squigs qui s'emballent à un endroit précis, et souligne en même temps l'aspect peu maîtrisable du troupeau 2 : Mini scénette composée du gobelin avec sa pique au bout de laquelle est ficelé un pauvre snot, et un squig qui lui montre un certain intérêt haha (on les voit à part sur la photo juste ci-dessous. 3 : Autre mini scénette, cette fois avec le squig que tient à grand mal l'un des bergers, et qui semble vouloir foncer pour gober le tout petit squig-rat juste devant lui ! Haha on dirait vraiment que le squig maintenu rue et tire comme un forcené ! Petite scénette dont je parlais juste au-dessus haha. Parfois, nul de besoin de lourdes conversions ou de grands socles regroupant plusieurs figurines pour former une scénette au sein d'une unité. Il suffit de laisse son imagination courir au regardant les figurines, et ce qu'il serait possible d'en faire. Pour celles-ci, j'ai juste collé les figs de manière appropriée sur leur propre socle, notamment le squig pour qu'il semble regarder en hauteur, puis j'ai placé au sein de l'unité ce dernier dans son propre sens (et non "le sens de la marche"), afin de créer la scénette humoristique Nombre de squigs possèdent des petits détails amusants sculptés. Souvent des nervures ainsi que des boutons (ou verrues), tout cela peint de manière appropriée leur confère un aspect organique bien vivant. D'autres détails viennent renforcer cette idée comme des cicatrices, et même parfois des pansements, et ça, ça m'amuse toujours haha On ne peut le voir sur les photos déjà mises, mais le squig-araignée "couve" des tout petits champignon ! Non non : ce ne sont pas des oeufs (en regardant de près tout en manipulant le squig l'on s'en aperçoit mieux. Mais bon chez cette ..."espèce", les champignons font aussi office de progéniture, car ne l'oublions pas : dans le background, les squigs sont des créatures a base de champignons !!! Hop, je me devais de conclure avec l'excellent clan gobelin de la nuit pour Shakespeare ! C'est donc cette bande, offerte par mes amis du hobby, qui m'a donné idée de faire une unité de gobelins centrés sur ces figurines. A la base je pensais juste monter les effectifs à quinze voir vingt... Mais, de fil en aiguille, et de squigs en aiguillons, je suis arrivé au troupeau de Durakuir Park ! Vue sous un autre angle. Elles sont vraiment superbes, et surtout pleines de caractère ! Du coup pour l'occasion je me suis même mis au fameux jeu en question, il est sympa. Héhé, je termine avec mon squig préféré, qui a tout pour me plaire ! Son expression laisse transparaître une niaiserie absolue ! Et puis le nez qui coule, les champignons qui poussent au sommet de sa tête, et même les trois pansements alignés hahaha ! Je sais, un rien m'amuse, mais que voulez-vous : on est peau verte ou on ne l'est pas Allez, je m'atèle désormais au projet suivant, déjà en cours, tout en commençant à réfléchir à celui d'après !! Bon hobby
  11. Zugrub

    [WHB-Orques] Waaagh Grosstorgnoll

    Merci Nigmidiv Oui, je suis assez fier de moi pour ce qui est du joyeux bordel qui se dégage de l'unité ! ...si l'on peut réellement appeler cela une unité héhé ! Quant aux gobelins sauvages qui précédaient Durakuir Park, oui, une fois de plus j'envoi louanges à Knightmare Miniatures. Merci Typoyon Oui, le mélange des gammes et des époques en ma matière de figurines est une de mes marques de fabrique dont je ne me départis jamais, en particulier pour ce qui qui est des peaux vertes. Haha, oui, j'ai des vieilleries, qu'il s'agisse de cette unité ou de mes stocks sans fond, qui feraient pâlir même les plus anciens hobbystes !! Et effectivement, certaines références sont d'une rareté impressionnante -et l'étaient déjà à l'apoque, c'est dire ! Certains des squigs de ce troupeau en font parti. Merci Kommandoboy Le Squig chien est un très vieux modèle GW, qui était sorti pour 40k en tant que "Squig-berger", il y a fort fort fort longtemps ! Héhé l'on comprend qu'avec une telle bête, les gretchs filent droit ! Héhé Punaise oui : ils sont réellement excellents les gobs du site dont tu as envoyé le lien !!!! Haha, celui sur bernard l'hermite est délirant c'est vrai. D'ailleurs nombres de figs m'ont tapé dans l'oeil ! Faudra que j'y passe commande un de ces quatre. Merci beaucop pour ces précieuses références ! Merci Snorri Punaise mais tu as totalement raison ! Je regrette mon choix de couleur du coup, mais je ne me sens pas de repeindre son vêtements... En revanche, si je repeins juste les champignons (dans la bouche et celui qui cuit) en mauve, comme je l'ai fait sur d'autres modèles de l'unité, tu penses que ça le ferait mieux ? Quand au casque, je le voyais jaune avant tout à cause de sa forme de lune si représentative. Mais c'est vrai que peut-être je pourrais changer le type d'usure fait de la sorte avec ce noir + métal... Que penses-tu que je devrais changer pour que ça fasse mieux ? Je peux conserver le jaune en base ? Merci pour tes critiques très éclairées, j'attend tes avis avant de reprendre un peu la fig. Ha et pour son fer, j'ai appliqué deux lavis rouges, mais sans doute étaient-ils trop légers... Merci MadMek Litrik héhé Nan, chez Knightmare je ne prend que du Fantasy, et maintenant que j'ai quasi tous les peaux vertes, j'ai attaqué les chaoteux Quand au fait des lier les figs entre elles, c'est vraiment pas sorcier ! Tant que c'est peint et traité en même temps et de la même manière, ça le fait ! Bon, je retourne à mes pinceaux, sinon mon autre unité de 50 ne va pas avancer héhé Bon hobby à toussss
  12. Zugrub

    [WHB-Orques] Waaagh Grosstorgnoll

    Merci Jaguar Oui, de par le fait que les différentes figurines sont traitées et soclées de la manière, ça unifie le tout, de sorte que les différences radicales d'une gamme ou d'une époque à l'autre sont un peu lissées. Un autre plus indéniable à ce niveau, c'est le "fouillis de couleurs et de teintes". Si les figurines étaient peintes avec seulement deux couleurs par exemples, telles une Province Impériale, ça se verrait davantage. Or, avec plusieurs couleurs réparties de ci de là, ça trompe l'oeil pour ce qui est de déceler les différences. Bon après ce procédé se prête mieux au aux peaux vertes qu'à d'autres armées. Pour ta question concernant la bande de Shakespare, non c'est bien eux tels quels, je n'y ai apporté aucune conversion -elles sont déjà bien sympa ainsi- (à par la translation sur bon socles carrés). Allez, la suite avec les squigs de Durakuir Park ! Vous le verrez : j'ai utilisé des tas de squigs différents, dont nombre dormaient dans ma caverne d'Alibaba depuis des décennies ! Les deux premiers modèles sont de la dernière mouture, qui soit dit en passant date elle aussi ! Et les deux autres sont bien plus vieux. Héhé oui : j'ai appliqué sur les langues dehors avec du vernis brillant ! Ceux là sont tous très vieux, mais certains sont carrément des antiquités ! Le squig-chien par exemple ! Oui, mon squig préféré est flouté sur la gauche ! Mais il est délirant avec ses champignon et son nez qui coule ! J'aime beaucoup leurs différences, qui fait que chaque squig est quasi unique, pas seulement dans sa pose, mais également dans sa morphologie. La variété, y a k'ça d'vrais Contrairement à ceux que j'avais déjà peint pour mes gobs il y a quelques années, j'ai voulu cette fois reste dans les clous pour ce qui est de la couleur de peau des squigs. De même que j'ai inclu certains gros modèles, j'ai aussi mis plusieurs tout petits squigs. Encore une fois : la variété est le maître-mot. Ce trio est antédiluvien ! Le squigs sniffeur est mon favori, mais le squig araignée est bien rigolo lui aussi. Quand au troisième, c'est un genre de squig rat. Les deux squigs les plus récents, à savoir : ceux que l'on trouve dans la boite de la bande de gobs pour Shakespeare. Ils sont géniaux !!!! Héhé, leur touts petits yeux porcins respirent la sauvagerie et la bêtise en même temps ! Tous deux possèdent une marque de lune faute au fer rouge, fer que l'on trouve sur le berger de la boite. Superbe idée !! Mais j'ai préféré ne pas faire ressortir ce détail niveau peinture pour ne pas les différencier trop des autres squigs du troupeau. Ah ben je parlais de squigs petits modèles, en voici deux autres, mais aussi et surtout le big maousse ! Il s'agit de la première figurine de Gobbla, énorme squig domestiqué de Skarsnik. Cette figurine m'a toujours séduit, car elle est vraiment bizarre ! Avec ce genre d'énorme langue qui sort en bourrelet d'entre ses dents héhé ! Je ne résiste pas à vous le montrer sous d'autres angles. Son énorme langue peinte s'est vue recevoir du vernis brillant, ce qui la fait ressortir encore davantage ! Effrayant ! Quand aux petits squigs devant lui, ils sont encore plus vieux que cet ancien modèle ! Il y a à gauche un genre de sale petit squig roquet teigneux, et à droite un modèle de ésquig klaxon" haha ! Espèce de squig qu d'ailleurs est ressorti avec un des vhéicule ork pour Speed Frick je crois. Autre squigs, cette fois plus récents, regroupés sur un gros socle, afin de me permettre de faire cette petite mise en scène. Je voulais illustrer la cohue que l'on peut trouver au sein du troupeau, notamment le faits qu'ils courent en tous sens mais aussi bondissent de même ! Autre point du vue de la même petite scénette désordonnée A la base je comptais bien mettre un quatrième bestiau (puisque ce socle est sensé en représenter quatre), mais la configuration des figs faisait que ce n'était pas possible. Ou bien il aurait fallu en placer un tout petit derrière, mais que l'on aurait pas vu. Mes chers petits squigs sont trop précieux pour cela héhé ! Haha, lui vous l'aviez déjà vu, mais pas sous cet angle ! Et son faciès vaut le détour ! Regardez-moi ces yeux inexpressif et sa langue au vent !! Mais aussi et surtout sa dentition !!! Le bestiaux il pourrait même pas fermer la bouche tant ses dents sont longues et effilées !! Délirant ! Et croyez-moi, croyez-moi pas : ça c'est autre chose qu'un lapin adulte, ou même qu'un faisant !!! Haha je n'ai pas résisté, comme pour mon précédent troupeau de squig, d'y adjoindre le fameux Nain ficelé de la boite Col du Crâne ! Bon lui je n'ai pas voulu le peindre avec des cheveux oranges de tueurs. Ben quoi, mon adversaire régulier joue les Nains, c'est donc un bel hommage non !? Ouf, et voilà pour les squigs !! Bon hobby à toussss
  13. Zugrub

    [WHB-Orques]A vaincre sans péril, on triomphe sans soucis.

    Et ben mon cher Jaguar, pour le coup tu n'as pas été Flemmard !! Et je suis content d'être le premier a t'en féliciter C'EST EXCELLENT !!!!!!!!! Tu as créé un background EN OR !! A plusieurs reprises j'ai ri en le lisant -au moins une fois par paragraphe !- Cet excellent fluff te permet non seulement de donner vie à ton projet et à ta caravane, mais aussi te fournit des tas et de tas d'idées de projets ! Triplement génial !! Niveau peinture, c'est du bon boulot. Après, si je puis me permettre quelques avis, puisque tu les demande : une chose me "choque", c'est la notion très propre et surtout assortie de chacun de tes gobelins ! Alors oui, comme dirait nombre de hobbystes qui ne considèrent que cet aspect : c'est un schéma de couleur qui claque bien. Mais ma vision est plus réaliste... Et pour des peaux vertes, qui plus est avec l'excellent background que tu leur as fait, c'est à mon avis inapproprié. Tu devrais varier davantage les couleurs utilisées, et surtout mettre à l'honneur des teintes naturelles telles que les cuirs (et là tu as des tas de choix de marrons de toutes teintes !). Quitte à tout de même conserver tel ou tel schéma d'ensemble de manière générale qui se retrouvent plus épars au sein de l'unité (deux capuches rouges par ci, une autre turquoise par là... Parce que là, en l'état, ça fait vraiment régiment de Province Impériale voir unité de sale elfe ! (sale pas à ton encontre, mais passke je hais les elfes héhé) Naturellement je ne te dis pas de repeindre ces figs, mais pour les autres éléments à venir. Là tu peux par exemple donner à cette unité un fluff qui justifie leur assortiment impeccable, par exemple riche garde d'honneur ou autre. Mais ce n'est que mon avis hein ! Toujours dans l'idée de troupes peaux vertes itinérantes, n'hésites pas à "salir" leur vêtements. Ces rouges et turquoises sont nickels propres ! Même si les socles son enneigés -ce qui est aussi bien vu que réalisé !), tu peux pratiquer quelques brossages ou taches terreuses aux bas de leurs tenues. D'ailleurs, pour bien se conjuguer avec le soclages, tu peux aussi faire un "aspect détrempé" aux bas des robes. Pour les engelures c'est bien vu, et bien réalisé, bien que faille le savoir -mais ça tu n'y est pour rien-. Tu pourrais parfois compléter de ci de là avec des nez rouges, sympa et rigolos aussi, qui feraient enrhumés héhé. Quant au rouge, puisque tu le demandes, je te conseille d'essayer de l'éclaircir avec du Jokaero Orange (peinture GW), qui est un orange qui a la particularité d'être désaturé, et donc permet des éclaircissements plus naturels, pas du tout criards (faut y aller doucement quand même, style 85% de ton rouge et 15% de Jokaero pour commencer). Et voilà. En tout cas ne considère pas mes avis comme négatifs hein, je suis fan de ton background et ta peinture est très clean et propre ! (trop pour moi héhé). Ah et la couleur de peau de gob est très réussie ! Ca change du vert habituel, et ça leur va bien. Très bonne continuation Boss Jagouarr'
  14. Zugrub

    [WHB-Orques] Waaagh Grosstorgnoll

    Merci Cromaal Mais bon, sans vouloir faire de la fausse modestie, ces figs et leurs expressions sont tellement bien sculptées que la moitié du travail est déjà fait avant le premier coup de pinceau ! Faut juste bien comprendre la figurine et les intentions de son sculpteur, puis retranscrire au mieux la personnalité du gobelin en la soulignant et la mettant valeur par la peinture. Allez, j'ai le temps de rajouter quelques gobs en photos Les Zarchés Bolé Mais que font des archers chez des meneurs de Squigs !? Et bien c'est tout simplement parce que ce sont les bien belles figs de la bande de gobs de Shakespeare, et comme c'est elles qui m'ont donné idée de former cet immense troupeau, je me devait d'y inclure toute la petite bande. Mais on peut trouver des raisons hein... Un squig incontrôlable qui fait demi tour et fonce sur le boss ! Hop, quelques volée de flèches salvatrices héhé... Bon ok, j'imagine mal qu'elle atteignent leur but Sepp Haha excellent celui là non !? Un archer qui ne voit absolument rien avec sa capuche rabattue, et qui plus est dont le carquois penche et se vide de ses flèches ! Quoi de mieux qu'un bon nez rouge pour parfaire le tout !? Jiroll Autres touches humoristiques dont je suis friand : la flèche plantée dans la capuche, mais surtout le carquois rempli de champignons !!!! Il faut croire que ce gobelin a au moins un ennemi chez les archers, ennemi qui non seulement lui a fait cette mauvaise blague avant de partir au combat, mais lui a également tiré dessus "tout à fait par inadvertance" Haha ! (j'ai justement pris soin de bien peindre l'empennage de la flèche plantée de la même couleur que celles des autres archers de l'unité) L'fou d'serviss Tifozi Fanatique prit sur le fait, en pleine consommation de produit illicite, et de son plein gré héhé. Très belle figurine pleine de dynamisme. Mon seul regret : n'être pas parvenu à conserver les pieds d'un infortuné gob qui dépassaient de sous l'immense boulet (c'est mon adaptation sur socle carré qui m'en a empêché). Mais j'aime beaucoup ce cinglé ! (oui, j'aime même pris soin d'appliquer du vernis brillant sur le liquide qui s'écoule ) Porteur Grinch Pauvre gob, Gnoblar à l'origine, qui est en quelque sorte le porteur. Armes de rechanges, bouffe pour appâter ou récompenser squigs obéi... pas trop désobéissants, trophées etc. Lé Cinglés ! Russul Quelques chevaucheurs de Squigs sont venus se joindre au troupeau, afin d'accompagner ces bestioles lorsqu'elles sont lancées. Il faut être totalement dérangé pour se hisser sur le dos d'une telle créature ! Haha regardez bien son faciès : il n'a pas l'air ivre de joie !?!! Russul est une très vieille fig parmi les tout premiers chevaucheurs de squigs a avoir été sculptés. Klavair L'épée en bois de ce gob est rigolote, mais après tout, quand on monte un squig, pas besoin d'arme ! Que ce soit contre l'ennemi , ...ou contre sa monture si l'on a la malchance d'en tomber : c'est le squig qui fait tout l'travail !! Haha z'avez vu l'air terriblement mauvais et sournois du squig !!? Lukk Héhé, en voilà un qui fait du rodéo en se la jouant ! J'ai toujours pensé, comme à la vieille -et bonne- époque, que peaux vertes et humour faisaient toujours bon ménage ! Que ce soit à Battle comme à 40k d'ailleurs. Beny Excellence de l'humour maladroit des peaux vertes : ce pauvre gob qui a monté son squig à l'envers, et s'y accroche comme il peut ! Héhé, sont expression terrifiée en dit long ! Remarquez : en particulier dans mon troupeau, au milieu de cette trentaine de squigs, je ne donne pas cher de sa peau si jamais il venait à tomber !! Kouiky Bien belle fig de chef sur maxi squig maxi mastar, je n'ai pas résisté au plaisir de l'inclure dans la bande. Je la trouve très bien réussie niveau sculpture, et le casque qui s'enlève m'amuse beaucoup Z'avez vu d'ailleurs : il s'agit à l'origine d'un casque de nabot ! (l'icône dorée devant) HAHAHA On voit bien a la tête de Kouiky qu'il ne maîtrise rien du tout, et se contente de se cramponner au mieux ! J'en suis fan !!! Autre angle de vue, qui souligne à merveille le dynamisme de cette figurine, avec notamment la longue capuche du gob. J'ai trouvé amusant d'adjoindre sur le même socle un autre squig, avec la langue dehors, et qui pend derrière, comme la capuche du chevaucheur héhé ! Allez, la suite dès que je peux, avec les squigs par paquets de beaucoup pleins intenables !
  15. Zugrub

    [WHB-Orques] Waaagh Grosstorgnoll

    Hop la suite avec... Lé Bergés à Squigs Morss Figurine bien sympa de la bande de Shakespeare, j'ai trouvé sa conception excellente. Son chaudron de charbons ardents dans le dos, et le fer encore fumant dont il se sert pour marquer les Squigs ! Son champignon à la bouche ou encore celui qui roussit. Mais surtout son casque en forme du fameux symbole de la Lune Funeste, dont la charnière pourraient permettre d'en descendre la visière : délirant et savamment bien pensé ! Laktairr Comment ne pas en profiter pour inclure également cette délirante fig de boss gob Col du Crâne avec son Squig !? Ahah ça m'a toujours amusé de voir ce Squig tirer si fort que la paupière de son oeil menace de faire sortir ce dernier de son orbite ! Ouaips sinon, comme vous pouvez le voir, j'ai pris soin d'appliquer toujours un minimum de rouille sur les métaux. Ce sera désormais incontournable de mes réalisations peaux vertes, et je regrette de ne pas m'y être mis plus tôt. Makkron et Aitah Haha, j'ai toujours été totalement fan de cette figurine de pikeur avec le pauvre snot ficelé à l'extrémité ! Le concept est délirant et totalement peau verte, mais c'est aussi les expressions très bien sculptées qui en donne un cachet véritablement parfait ! L'air mauvais et sournois du gobelin, et le hurlement de terreur du snot !! Je crois que c'est la quatrième que je peint, et ai déjà hâte de la prochaine ! Ofish Rétiaire de la bande de Shakespeare, comme tous les autres je l'ai intégré à cette "unité". C'est vraiment une très bonne idée d'avoir typé cette bande à la sauce Col du Crâne au niveau des tailles et du design. Ca change très agréablement des figs d'autres armées qui ont quasi doublé de taille par ailleurs ! Madbounz J'ai trouvé rigolo de recycler ce porte étendard Col du Crâne en berger. Il se sert principalement de l'icône pour pousser et ou tenir à distance les Squigs, du coup j'ai pris soin de faire des marques d'usures de griffes et de dents sur celle-ci. Lé Rabateurz Ghong Le concept des gobs faisant grands bruits pour effrayer -surtout énerver oui !- les Squigs m'a toujours amusé. J'ai donc pris soin d'inclure dans ces meneurs quelques gobelins pour produire du vacarme. Celui-ci est un mix d'éléments, en grande partie composés des Gobs de la Nuit vieux modèles plastique, certes plus grands mais bien sympa aussi, et qui ont surtout la tête sournoise de l'emploi ! Tohu Ce sonneur de Gong Col du Crâne trouvait une place toute faite dans cette unité. Et sa grande gueule édenté montre qu'il doit produire autant de vacarme par ses cris qu'avec son gong ! Comme toujours, j'ai utilisé des tas de teintes de verts différents pour les couleurs de peaux des gobs. Bohu Encore et toujours une figurine Col du Crâne... je vous ai dit que j'en étais fan !? Haha Tout comme la rouille faite sur les métaux argentés, les éléments cuivrés ont aux reçus leurs touches éparses de verts de gris (comme par exemple les trois gongs ci-dessus). Ouf, et voilà, la suite bientôt...
×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.