Jump to content
Warhammer Forum

Zugrub

Membres
  • Content Count

    955
  • Joined

  • Last visited

3 Followers

Profile Information

  • Location
    Marseille

Previous Fields

  • Jeux
    WHB : Empire, Orcs & Gobelins, Comtes Vampires. W40K : Orks, Spaces Marines, Death Guard, World Eathers

Recent Profile Visitors

10,973 profile views
  1. Bonsoir les hobbystes de bons goûts et nostalgiques du socle carré Alors, je sais, ce post concerne mon "Armée de l'Empire", de la Province de Sylvanie. Mais, ce qui me suivent savent que cela s'étend à de nombreux registres annexes, tels que, pour ne citer que quelques exemples pelles mêles, du Mercenaire, du hors-la-loi, du Stirlander etc. Or, le présent thème étant La Sylvanie Féodale, il faut par là comprendre, comme le background au dessus le révèle, qu'il s'agit ni plus ni moins des régions au coeur de la Sylvanie, et qui sont demeurées sous la coupelle des Comtes Vampires -du moins l'une d'entre-elle : le Comté de Waldsberg. Bref, tout cela pour expliquer que du coup, ce qui suit n'est pas une erreur de post (ou de tag), mais fait bel et bien partie dans cette présence force... ...et ce n'est pas le premier vampire présenté dans ce sujet d'ailleurs ! Loin de là !! ...Mais celui-ci n'a pas à se cacher en se mêlant aux humains -ou comme le dirait si bien ce bien cher Comte Miles : en se mêlant au bétail Désolé d'avance pour ceux qui se posent la question, mais je ne me souviens plus de la gamme proposant cette superbe figurine... Le fait est que je suis particulièrement passionné des vampires, et en possède beaucoup (mais vraiment beaucoup ! ...Non, plus que ça encore !!), de toutes sortes de gammes différentes. Celui-ci m'avait tapé dans l'oeil de part sa allure générale, son aspect des plus lugubre, mais aussi une certaine noblesse dans sa posture. Le seul ajout auquel j'ai procédé est le sceau à tête de loup écarlate à la taille, qui symbolise la faction (initialement c'est un sceau Chevalier du Loup Blanc). Je suis très insatisfait de ma peinture ! Pourtant je me suis appliqué comme rarement autant, mais, non, il y a quelque chose qui ne va pas. Le seul point que je suis parvenu à atteindre dans mes objectifs, c'est le contraste entre la peau et le reste. Mais là où j'ai butté, c'est sur ces lambeaux de peaux décorant son armure. Je trouve ça bof en terme d'idée, et ma peinture s'en est faite ressentir. Je sais, c'est sans doute trop turqoisé, mais je voulais à tout prix éviter que cela se rapproche trop visuellement de la peau du vampire. Un dernier petit cliché de Walack. Oui, je me suis plus appliqué qu'il n'y paraît, mais peu passe en photo... Par exemple les yeux rouges à pupilles jaunes, la transparence des veines sur le crâne, un reflet bleuté sous les yeux... Bah, tant pis, j'ai fait de mon mieux, c'est le principal. En revanche, je sais : c'est avec mon nouvel appareil photo qu'il faut que je me familiarise davantage. Toutefois, si certains ont des idées sur ce que j'aurais dû ou devrait faire pour rendre plus honneur à la figurine : je suis preneur ! Et bien je retourne à ma prochaine unité de Waldsberg, et vous souhaite un bon hobby
  2. Bonjour les hobbystes Merci Comte Miles. Le vert et moi, c'est une histoire... indissociable ! Mais effectivement, sur le principe, ils sont fidèles et obéissants à leur seigneur et maître. De là à dire qu'ils sont civilisés... Tout est relatif ! Content que ces irréguliers te plaisent, car je sais que tu as bons goûts. Oui, bien vu Comte : l'idée demeure qu'au besoin, ils puissent être intégrés au reste de mes Sylvaniens, bien que ce n'est pas du tout leur vocation première. Merci Manheim Effectivement, je ne chôme pas ! Mais quand on aime, on ne compte pas ! Oui, tu as parfaitement cerné la chose, et ce n'est qu'en te lisant que je le réalise ! Il s'agit bel et bien du genre d'individus que des PJ rencontreraient lors d'une aventure de Jeu de Rôle ! J'ai débuté le hobby par le biais de Warhammer le jeu de rôle, et ai exercé durant plus de 5 ans en temps que Maître de Jeu. Du coup forcément, lors du processus de création de mes unités et personnages, c'est plus de maître de jeu qui est à l'oeuvre que le "ouargaïmeur" héhé. Cela se constate par le background accompagnant chacune de mes réalisations, mais aussi dès la conception, la conversion, et jusque dans la peinture. Et bien en parlant de peinture, une autre unité m'attend Bon hobby à tous
  3. Bonsoir les hobbystes Et bien, plus de quinze mois sans poster sur ce sujet, de mes chers Sylvaniens ! Ca passe ! Bon, je n'ai pas chômé hein ! Pour ceux qui n'auraient point vu, 2019 a été productive sur deux axes, et mes Sylvaniens ont été sur le devant de la scène ! La Campagne des Douze Mois a vu les braves Sylvaniens combattre l'invasion d'une horde de peaux vertes sous les ordres du seigneur de guerre Grosstorgnoll. Le récit de cette campagne, les rapports de batailles, le background et tout le reste sont ici, sur mon site. Niveau modélisme, ce fut du décor, du décor, et encore du décor !! Sur le thème de la Sylvanie. Tout est ici sur le Warfo (l'équivalent est aussi sur le Zugrub Bunker). Voilà, ça c'est pour ceux qui pensent que je me suis roulé les pouces héhé ! Mais a nouvelle année, nouveau projet ! Et Cela faisait trop longtemps que j'avais délaissé mes chers Sylvaniens niveau modélisme et créations de troupes. Mais !... Mais il y a Sylvanien, et... Sylvaniens !!! Laissez moi donc vous présenter mon projet du moment comme il se doit ! Et voici la très vaste région (de mon crû) qui verra naître de nombreux projets de modélisme cette année : Et, voici enfin de la figurine, avec la première unité réalisée dans le cadre de ce vaste projet Encore une unité de pouilleux comme je les aime tant ! Du mécrant, du gueux, du serf, du manant, bien rustique et mal dégrossi haha ! De l'irrégulier, il n'y a que ça d'vrai ! Héhé ! Pour coller au background créé, j'ai souhaité donner à cette unité de milice locale un aspect dépenaillé mais violent, en utilisant au maximum des teintes naturelles, notamment toutes sortes de marrons. Comme toujours avec moi, il y a "joyeux" mélange de figurines de toutes marques et surtout de toutes époques !! Cela signifie qu'il y a forcément des différences d'échelles... Mais ma longue expérience sur ce terrain familier permet de lisser les différences et de donner même une certaine homogénéité au groupe. Malgré la mise en unité, je trouve -et c'est particulièrement voyant sur cette photo- qu'il y a un certain dynamisme général. Les miliciens se pressent et se font menaçants ! Et voici quelques clichés d'un peu plus près. Comme savent ceux qui me suivent, j'aime à donner un coté vivant à mes réalisations, et cela passe en particulier avec des expressions de visage adéquates au reste de la figurine... De gauche à droite, et on commence par un trio de personnalités de premier rang dans La Meute : Gabi, le bourreau de Waldsberg, niais, vicieux et saoulot par dessus le marcher ! Maître Dimitri, le chef des soudards. Très vieille figurine. C'est un demi hobgobelin en réalité ! Mais on ne voit pas sont visage effrayant car j'ai préféré, et de loin, vous montrer toute mon affection pour les chats ! ... : Il a sur son couvre chef volumineux une peau de chat en guise de trophée !!! Haha Et Omar, un homme de main particulièrement imposant, violent et agressif. Egalement une très vieille figurine. De gauche à droite, avec cette fois des figurines très récentes, puisqu'il s'agit du trio de chefs ruffians de chez Forge World pour Le Seigneur des Anneaux : Lucian qui semble bien décidé à vous dérouiller ! Avec Victor c'est pas mieux ! Un individu des plus avenant ! ...Quand on ne possède pas d'arme conventionelle, rien ne vaut un bon gourdin manié avec violence ! Haha Et Andréa, qui lui préfère son vieux poignard rouillé. Tous trois sont préposés aux geôles, et portent comme il se doit une paire de menottes. De gauche à droite, avec des artisans, ou assimilés. Ces trois figurines sont de gammes alternatives. Petru, un maréchal ferrant quelque peu associal. Andreï, le forgeron, qui de ses grands yeux menaçants vous toise du haut de ses deux mètres ! ...m'est avis que mieux vaudrait ne pas le contrarier !! Et Cyril un paysan qui s'exprime en roulant les "r", mais qui se fait comprendre surtout à l'aide de son gros gourdin ! De gauche à droite, avec trois très vieilles figurines (qui ont plus de trente ans !) : Razvan, qui se remonte les manches et de son air agressif impressionnerait même des soldats réguliers haha ! Ion (avec un "i"), en quelque sorte "l'ancien" du groupe, mais qui n'a rien perdu en méchanceté ! Et Stefan, le cocher qui préfère se battre à mains nues plutôt que de risquer d'abîmer son fouet ! De gauche à droite toujours, avec d'autres figurines de chez GW, les excellent Ruffians ! Chacun d'eux est en plusieurs exemplaires dans l'unité, mais a été peint de manières différentes afin de masquer visuellement les doublons / triplettes. Robert, qui ne rigole pas avec son hachoir ! Andréa, le borgne, qui sort visiblement de la taverne locale héhé Et enfin Vasil, avec un poignard aussi rouillé que dissuasif ! Et voilà pour la mise en place et la présentation du projet modélisme 2020, et pour cette première unité. De nombreuses suivront, toutes sur ce thème fort de la Sylvanie féodale au coeur de l'immense Province, et dont les habitants demeurent fidèles aux "Anciens Comtes d'Antan" ! Bon hobby à tous
  4. Merci Tueur Nain ! J'espère en tout cas que cette campagne sera à la hauteur ! Mais ça ne dépend pas que de moi ! Mon bien cher Comte Miles !!! Haaa ! Très heureux que ce soit toi qui, le premier, poste le tout premier récit dans cette nouvelle campagne !!! Toi qui avait eu l'année passée la brillante idée de faire participer ceux qui voulaient écrire des morceaux de background qui s'inscrivaient dans la campagne précédente. Cela a donné une fantastique page aussi longue qu'immersive et surtout de grande qualité ! Naturellement, maintenant que Miles a inauguré le premier récit de sa plume, aussi habile qu'humoristique, tous ceux qui souhaitent participer par un récit qui s'inscrit dans le cadre de la présente campagne sont bienvenus. Que ce soit pour soutenir un des peau verte prétendant au commandement de la horde -de ce qu'il en reste du moins-, que ce soit pour sponsoriser une unité, un régiment ou un camp, ou simplement pour le simple plaisir de nous faire partager un récit sympathique et de circonstance, n'hésitez pas ! En outre, si vous en avez la possibilité , vous pouvez également participer à cette campagne en tant que joueur. Il ne s'agit pas de présence régulière : une seule partie est d'ailleurs ce qui est proposé. Donc si vous êtes assez motivé, mobile et disponible pour une journée de hobby dans le Zugrub Bunker, n'hésitez pas à me le dire ici sur ce sujet, ou par MP où je pourrais répondre à vos questions diverses. Je suis d'ailleurs et également bienheureux Miles que tu sois le premier à être partant ! Chez les peaux vertes pluss k'ailleurs, c'est "premier arrivé premier servi !" Si je comprend bien tu souhaites jouer le camp de Bosskila, avec notamment et enfin le tant attendu et oh combien puissant et redoutable Zlathan !? On se tient au jus par MP pour la suite... Mais les "zinskripssion" demeurent ouverte ! Au cas ou il y ait désistement ou pour les parties suivantes. N'hésitez pas si le coeur -et la possibilité- vous en disent ! Et bien je devais poster la suite au sujet de ce tout premier scénario de la campagne, la voici : G : Seigneur Grosstorgnoll Chef de Guerre Orque avec arme lourde et Armure du Destin (armure lourde offrant une Sauvegarde Invulnérable à 4+). R : Roustass'Ozor Grand Chef Orque, Porteur de la Grande Bannière, avec Lame d'Or Vif (I=10) et armure légère. K : Ik Kassarass Grand Chef Orque Sombre (Orque Noir) avec Vaste Arsenal de Kikoups, armure lourde et bouclier. 1 : La Kohort 16 Kostos avec un état major complet dont Bork Tèt'en Pierr', le champion Kosto. Equipé avec deux armes de base et armure légère. 2 : Les Gars à Kassarass 19 Guerriers Orques avec un état major complet dont Snigor le champion. Equipé avec arme de base, bouclier et armure légère. 3 : L'Ramassi 18 Guerriers Orques dont Akka le champion. Equipé avec arme de base, bouclier et armure légère. 4 : Les Zarchers d'Ooglook 18 Archers Orques avec un état major complet dont Ooglook le champion. Equipé d'arc, arme de base, d'armure légère et de bouclier. 5 : Larrièr Gard' 6 Orques sur Sangliers. Equipé de lance, arme de base, bouclier et armure légère. 6 : Les Lutins Maudits 21 Archers Gobelins Mineurs (Gobelins de la Nuit) avec un état major complet dont Lutin Ouarchieff le champion. Equipé d'arc court, arme de base et armure légère. Le champion est lui équipé d'une arme de base et d'un bouclier. Total : 1500 Points B : Seigneur Bosskila Chef de Guerre Gobelin avec arme lourde et Armure de la Bonne Etoile (armure lourde offrant une Sauvegarde Invulnérable à 5+). K : Kitan Grand Chef Gobelin, Porteur de la Grande Bannière, avec arme de base, armure légère et Potion de force (usage unique : le porteur gagne +3 en Force jusqu'à la fin du tour). Z : Zlathan Grand Chef Gobelin, avec Lames d'Escrimeur (deux armes magiques donnant CC.10) et un Talisman de Protection (Sauvegarde Invulnérable de 6+). De plus, il possède la règle spéciale Coup Fatal. 1 : Les Balaizgobs 28 Balaizgobs dont un porte étendard et un musicien. Ces gobelins d'élite ont un profil de gobelin standard, mais possèdent CC3 et Cd7. Equipé d'arme de base, de bouclier et d'armure légère. L'unité comprend des Rétiaires et cache 1 Fanatique. 2 : Les Skouigz Troupeau de Squigs, avec 18 Squigs et 7 Bergers Gobelins Mineurs (Gobelins de la Nuit). Les gobelins mineurs sont équipés d'arme de base. 3 : Les Reskapés 40 Gobelins avec un état major complet dont Jymy le champion. Equipé de lance, d'arme de base, de bouclier et d'armure légère. 4 : Les Bléros 30 Gobelins Mineurs (Gobelins de la Nuit) avec un état major complet dont Moufett’ le champion. Equipé d'arc court et d'arme de base. L'unité cache un Fanatique. 5 : Les Zékléreurs 10 Gobelins sur Loups avec un état major complet dont Grinto le champion. Equipé de lance, d'arme de base, de bouclier et d'armure légère. 6 : Lanss' Gob Catapulte à Plongeur de la Mort. A noter pour ce scénario la règle spéciale de froid glacial qui empêche les Plongeurs de la la Mort de rectifier leur trajectoire en vol. Total : 1500 Points Ca promet du bon bourre pif dans le museau ! ...Et dans le groin bien entendu haha ! Bon hobby à tous
  5. Et bien et bien, que dire !? Une grand merci à toi Torcanam !!! Merci de clore ainsi cette campagne par une contribution d'une telle qualité !! Une fois encore, la mise en scène est terriblement efficace : l'on se croirait présent à leur coté. Et les échanges sont si vivants, si réalistes, sonnent si vrai ! Sans parler des références aux évènements, personnages et background de la campagne, très habillement intégré au tout, en prenant même soin de faire des clins d'oeil à d'autre contributions !! Vraiment chapeau mon cher ! Et ce qui m'a le plus plu, c'est cette notion de "après", que je vie d'autant plus que pour moi joueur, effectivement : la campagne est bien terminée, cette Grande aventure, c'est désormais du passé ! Je ne sais pas si d'autre ont ressenti cela, mais cette notion de nostalgie palpable, je l'ai personnellement et pleinement ressenti au travers de ton récit... Vraiment bravo Torcanam ! Héhé, oui, j'avais bien compris dès les premiers mots de ta première participation que tu n'avais pas saisi le concept proposé par Miles... Mais j'en suis plus que content !!!! Et je ne pense pas être le seul ! Tu as su créer de toutes pièces ce groupe de mercenaires à la personnalité si forte ! Aux personnalités si fortes même !! Pour ma part j'ai dessuite trouvé cela génial -cette incompréhension, ET ton superbe boulot, qui par la suite a laissé dans l'histoire de cette campagne une emprunte forte, et indélébile ! Ce n'est que justice que ce soit toi qui clôture ainsi cette Campagne. Et Encore merci pour ce si agréable sentiment de nostalgie que j'ai pris en plein visage à la lecture de ce dernier récit ! Et hâte d'un jour pouvoir réaliser le projet hobby de modéliser ces mercenaires et individualiser les divers membres pour rendre justice à ton travail accompli ! Et bien voilà, cette fois la campagne est bien clôturée -dans tous les sens du terme-. La superbe page consacrée aux nombreux et très très talentueux auteurs est mise à jour, et demeure disponible sur mon site, où tout est compilé par ordre chronologique au sein de la campagne. La page est ici. Vous pourrez vous en délecter sans modération ! Un grand merci à nouveau aux nombreuses contributeurs : Miles, Bhârka, DrussDharan, Solkills, Torcanam, Jaguar Flemmard, Nadrindel, Skalde, et J.C. Vous avez contribué à rendre cette campagne plus vivante que ne pouront jamais le faire des photos de figurines, et je vous suis des plus reconnaissant pour cela ! Merci également au très nombreux intervenants, qui par leurs post et leurs commentaires m'ont encouragé tout au long de l'année. Vous avez dû voir le premier fruit de vos contributions et messages d'encouragement : une autre campagne est bien prévue pour cette année 2020. "Bourre Pif dans l'Groin" ! Elle s'inscrit dans la continuité de la Campagne des Douze Mois. Contre toute attente, elle se focalise sur la défaite des peaux vertes et les conséquences directes qui en découlent, au sein de cette engeance que j'apprécie tant !!! Pour ceux qui ont donc aimé cette présente campagne, je vous invite à suivre la suite, sous un autre angle de vue cette fois, mais avec le même esprit du beau jeu, qui fait la part belle aux figurines et au background, bref, au Hobby dans ses lettres de noblesse ! Et peut-être même à pouvoir y participer, en tant qu'auteur, mais aussi joueur !... Il ne me reste qu'à vous souhaiter : Bon hobby à tous
  6. Bonsoir les hobbystes Merci Oberon. Merci J-C Ah, cool si tu souhaites contribuer par un (ou plusieurs) récit(s) ! Ecrire sur les peaux vertes, c'est toujours sympa héhé. Merci Miles Effectivement, Grosstorgnoll reste invaincu. D'ailleurs, seuls son champion attitré porteur de la grande bannière Rousstass'Ozor ainsi que le terrible Anzo, le Maître de l'ombre, peuvent également s'en vanter ! Une fois de plus tu as vu juste et cette première bataille va être fort déterminante ! J'ai trouvé sympa de commencer fort, et c'est avec Ze duel au sommet que débutera cette campagne 2020 : avec les deux "têtes d'affiche" comme on dit ! Merci Kartoffel von Strudhell. Vi c'est vrai, de bonnes bastons en perspective ! Humour, violence et rentre dans le lard, que demander de mieux !? Héhé Merci DrussDharan. Je t'assure que c'est très amusant d'écrire des récits de peaux vertes ! Surtout quand on l'est sois-moi haha ! Après, c'est sûr qu'en tant que chevalier Bretonnien, tu es positionné quelque peu à l'opposé héhé Merci Artp, espérons, espérons. Merci Malhakie. Au fait, sais-tu que : bien Malhakie ne profite jamais ? ...Hum, ok ok... Et bien pour les différentes factions, s'agissant de peaux vertes, c'est avant tout basé sur les prétendants au pouvoir et leur zafinités. Je révèlerai au fil des parties de qui il s'agit, ça réserve un peu la surprise... Je peux juste dire qu'il y a naturellement ze boss Grosstrognoll, et 5 boss qui vont tenter d'être boss à la place du boss ! Les trois premiers scénarios opposeront donc les 6 boss (à chaque fois un contre un), dans une "course au prestige". Le quatrième devrait être un pugilat plus généralisé... mais chaque chose en son temps héhé ! Et voici enfin sans plus attendre les forces en présence pour ce premier affrontement ! Et voilà, si certains veulent venir jouer, dans les conditions mentionnées lors du post d'ouverture, les inscriptions sont ouvertes, Vous pouvez me le faire par MP, ou ici même, en précisant quel camp vous aimeriez jouer. Je comprend que selon là où vous habitez, ce n'est pas jouable de venir à Marseille pour la journée... Mais si certains sont dans les parages ou prévoient de passer dans les environs, ça peu être l'occasion. Sachant que la partie se jouerait en février ou mars, à voir ensemble... Suivra très prochainement la photo d'ensemble des forces et leur liste d'armée, ainsi que les règles spéciales de ce scénario prometteur en bourres pifs Bon hobby à tous
  7. Bonjour les hobbystes Et voici le titre, et le premier post de la nouvelle campagne, pour 2020, et qui opposera les peaux vertes... entre eux ! Après tout, comme chacun sait, et nous avons pu le constater une fois encore à la Bataille d'Ellarchen : se battre entre eux, c'est ce que les peaux vertes font de mieux ! "Bourre Pif dans l'Groin" s'inscrit dans la suite directe de la Campagne des Douze Mois que vous avez pu suivre en 2019. Cette nouvelle campagne racontera les conséquences de la défaite du seigneur de guerre orque Grosstorgnoll dans son invasion de la Sylvanie, de la retraite et surtout des luttes intestines entre les peaux vertes qui en résultent ! Après tout, un boss qui échoue voit son autorité remise en question, et les prétendants au pouvoir ne tardent pas à se faire connaître dans la violence ! Voici en quatre points les grandes lignes de cette campagne, et je pense fort que le point numéro 1 est susceptible d'intéresser certains... Toutefois, lisez attentivement jusqu'au bout ! Les katre Z : Mon fils, adversaire m'ayant fait face durant la Campagne des Douze Mois, ne souhaite plus jouer (ces jeunes, ils n'en ont que pour les jeux sur écran !) ...Mais à toute chose malheur est bon, comme dit le dicton ! Je vous propose donc de jouer vous-même, chez moi, et avec mes figurines, les parties qui composeront cette campagne 2020. Vous, oui oui vous ! A savoir donc que cela implique que vous veniez sur Marseille pour une journée dans Le Zugrub Bunker ! Les parties se joueraient donc contre Zugrub en personne (quoi, il n'y a pas que César qui a le droit de parler de lui-même à la troisième personne du singulier !), ou, si ça se bouscule au portillon, entre deux valeureux hobbystes, ce qui me laisserait plus de temps pour les photos toussa. Et puis un maitre de jeu est un plus indéniable dans une partie... ...Il y aurait même possibilité éventuelle, pour la / les dernière(s) partie(s) de la campagne, de jouer à deux contre deux, ce qui serait bien dans l'esprit de la dite campagne, cela reste à voir... Déjà abordées plus haut, il est donc nécessaire de venir sur Marseille, et de jouer avec mes figurines. Mais pas que... Les obligations ne sont pas la pour restreindre les joueurs par un Zugrub diktatorial, mais parce que le dit Zugrub est garant du bon esprit du hobby ! Seul compte plaisir des jouer des parties originales, scénarisées, avec des personnages et des forces adéquates s'inscrivant dans mon background. Ni liste bourrine, ni personnage Gotrekifié, ni vile optimisation ! Par conséquent, le background et les scénarios seront de mon cru, mais aussi les listes d'armée pour chaque partie. Certes dit ainsi cela peut paraître restrictif, toutefois, si vous avez aimé la Campagne des Douze Mois, il n'y a pas de raison que ces points déplaisent aux joueurs intéressés, bien au contraire ! Les parties se joueront avec les règles de la dernière version de Warhammer Fantasy Battle, SAUF deux règles maison visant à corriger le bourrinisme : - Lors d'une charge, c'est l'unité ayant le moins d'effectifs qui s'aligne sur l'autre (exit donc les petites unités de 5 clampins qui orientent dans le mauvais sens des unités de 50 adversaires !). - Les distances de charge pour l'infanterie sont de 2D4 + le Mouvement -et pas 2D6 + M- (exit donc les unités d'infanterie qui sur un jet de dé chanceux en viennent à charger à la vitesse de la cavalerie légère au galop !). Naturellement, je cherche des hobbystes sérieux de part leur engagement à venir jouer, sans quoi ça tombe à l'eau, mais aussi des hobbystes qui savent ne pas se prendre au sérieux quant au résultat des parties : seul compte l'amusement partagé quel que soit l'issue des scénarios joués. Tout cela étant une première, je ne sais pas encore comment gérer les zélekssion... Si certains d'entre eux sont intéressés, je souhaite dans un premier temps privilégier les divers contributeurs de la précédente campagne, qui de part leur implication talentueuse ont participé au background de la Campagne des Douze Mois. Ormis cette priorité, toute personne intéressée et rentrant dans le cadre proposé pourra postuler. Je ferais, comme précédemment, pour chaque scénario proposé un cadre immersif, avec une présentation des forces de part et d'autre. C'est à partir de là que vous pourrez "postuler" à participer à la partie, en précisant quel camp vous aimeriez jouer, et donc en connaissance de cause du scénario et de la composition des combattants. Idéalement, cela sera fait un mois avant la partie, ce qui nous permet ensuite, en MP avec le(s) Zélu(s), de convenir et arrêter une date pour jouer la partie. La Campagne Bourre Pif dans l'Groin est en cours de construction, mais en voici les grandes lignes : Il y aura 4 à 5 parties livrées au fil de l'année 2020. Chaque partie sera originale, et scénarisée, avec naturellement un suivit des unes aux autres. L'idée générale serait au fil de la campagne d'opposer six boss prétendants au pouvoir, chacun cumulant "du prestige" (ou pas) au fil des parties. Et voilou, je crois que j'ai fais le tour de cette présentation innovante pour la campagne 2020. Je suis ouvert à tout conseil ou suggestion. Et bien il ne me reste plus qu'à planter le décor ! Suivra dès que possible la présentation du premier scénario de la campagne, avec son background, ses règles spéciales et les forces en présence. Alors, et seulement alors, vous pourrez vous zinskrire pour avoir le privilège de mettre des Bourre Pif dans l'Groin ! Bon hobby à tous
  8. Merci Skalde, bonne année à toi également. Pour ce qui est des tirs, oui ils ont leur place mais il y a trois éléments à prendre en compte, notamment dans cette bataille : - Le nombre de tireur : 70 !! Et deux canons ! Si souvent c'est la fête niveau machines de guerres, généralement il y a nettement moins d'effectifs en infanterie de tir, ce qui forcément a un impact moindre. - Les peaux vertes ont joué de malchance en se disputant sous le nez des tireurs, et ce à plusieurs reprises, ce qui forcément n'est pas une bonne idée ! Nul doute que dans d'autre circonstances, les nombreux effectifs d'orques sur sangliers auraient pu enfoncer les maigres lignes de tireurs ! Mais les luttes intestines ont laissé le temps aux nombreux archers et canons de faire un massacre ! - Et une autre chose particulièrement cruciale : la concentration des tirs ! Quatre unité qui tirent chacune sur une cible différente ça n'a que peu d'incidences, mais quatre qui tirent sur la même cible, là ça fait toute la différence !! Merci Dajobi13, une très bonne année à toi aussi. Héhé, bien content que tu aies ainsi apprécié cette Campagne. C'est sûr que trois soirées, c'est un minimum vu tout le contenu cumulé des neuf scénarios. Toutes ces pages ont de quoi remplir les soirées d'hiver ! Après, le hic, c'est que sur le warfo le sujet désormais terminé va progressivement descendre et tomber dans les limbes de l'oubli... C'est pour cela aussi que j'ai pris soin de tout consigner en détails sur mon site, le Zugrub Bunker, et même davantage : la mise en page est plus sympa et les ajouts y sont nombreux par rapport à ce qui est posté ici. Tu as fais le deuil de Battle !!? Et bien je me félicite de faire revivre pour toi les fantômes du passé héhé ! Bon hobby à tous
  9. Bonne année les hobbystes ! La santé, les dégradés, les jets de dés, et être prolifique pour déstocker Et bien mon cher DrussDharan, je reste sans voix ! Félicitations pour ce récit particulièrement original et inattendu, qui colle très bien au background général de la Sylvanie, et de cette Campagne ! Lugubre à souhait et bien sombre comme j'aime. Tu as remarqué que je met toujours une image associée à chaque récit sur la page qui leur est consacrée sur mon site (généralement de l'unité concernée, mais pas que. Tu verras celle que ta nouvelle contribution m'a inspiré... Encore bravo et merci à toi DrussDharan. On est sur la même longueur d'onde Kartoffel von Strudhell, seul compte l'amusement ! Après tout il est infiniment plus plaisant de perdre en s'amusant que de gagner sans amusement ! Héhé, merci Patatovitch. Vi, je me suis appliqué à rendre la campagne et les rapports de bataille le plus attrayante possible, et jusque dans chaque combat comme tu dis. Effectivement, les personnages s'en sont bien sorti ... mais peut-être que la table des blessures "maison" est-elle trop "cool" ?... Je vais tâcher de la revoir. Le hic après, c'est que si des personnages meurent, ça fait raide pour le background des autres campagnes... Merci Bharkâ. Ca c'est un message motivant pour moi ! Ce fut en 2019... Voilà, la Campagne des Douze Mois est terminée. Cette campagne était née dans mon esprit voilà bien 5 ans ! L'idée -et je m'en suis tenu- était de réaliser un nouvel élément de décor pour chaque scénario de cette campagne. Et je n'ai pas chômé ! Mais outre le plaisir de (enfin !) réaliser des décors, celui de jouer tous ces scénarios originaux aux règles spéciales appropriées fut un vrai régal. J'espère que vous avez pris plaisir à suivre / regarder les diverses batailles, que cela vous a donné envie de peindre figurines et décors avec amour, et de jouer des parties scénarisées originales pour le simple plaisir de s'amuser, quelle qu'en soit l'issue. Encore merci à vous de m'avoir suivi, merci beaucoup pour vos messages d'encouragement, qui, soyez en sûr, furent une source de motivation pour continuer et tâcher de mieux faire encore. La fin fut des plus ardue, car outre l'ampleur de la dernière bataille, peu de temps avant, mon ordinateur et mon appareil photo avaient rendu l'âme ! J'ai donc dû faire tout cela en me familiarisant avant le nouvel appareil photo tout pleins d'options inconnues, mais aussi un nouvel ordi, dont le programme que j'utilisai pour les photos n'étaient plus utilisable !! J'ai donc dû faire avec un tout nouveau programme (Gimp pour ceux qui connaissent), et toutes ces nouveauté, leurs découvertes et les prises en mains allongèrent exponentiellement le temps passé ! Merci aux nombreux et très talentueux auteurs, qui par leurs compositions de qualité ont abondamment contribué au background de la campagne et à son enrichissement. Un très grand merci à vous tous ! La page consacrée à la compilation chronologique de leurs récits est enfin à jour : Les excellents récits des nombreux scribes sont ici. Comme dit le vieux et bien désagréable dicton : "toutes les bonnes choses ont une fin !" Mais comme répliquaient ces chers Goscinni et Uderzo : "Toutes ?" Haha Et ce sera en 2020 ! Oui, comme certains l'on déjà soulevé : je ne peux pas m'arrêter là ! Certes c'est un boulot de fou, et le temps consacré tout au long de l'année pour réaliser les rapports de batailles (ainsi que les "avant" et les "après") m'aura demandé largement plus que ..... mais quand on aime on ne compte pas !! Haha. Cela dit, ce fut tout de même parfois trop lourd à gérer, aussi, pour 2020, je vais restreindre les rapports de batailles à 4 ou 5 maximum. Après avoir trouvé motivation pour réaliser des tas de décors dans le but de les jouer lors des scénarios de ma campagne 2019, l'idée désormais est d'appliquer cette formule à toutes mes armées dont les stocks en réserves ne demandent qu'à être (enfin) hobbyfiés ! Dans les grandes lignes, je réaliserai chaque semestre un tas de projets pour une seule et même armée, et l'année suivante verra s'affronter les deux belligérants ainsi traités. Par exemple, pour 2020... ha ben non, ça constitue une exception dans mon programme... Bref en 2020 je consacrerait 6 mois à faire des Sylvaniens fidèles aux Comtes de la Nuit -mais bel et bien vivants-, et 6 autres mois à faire des morts vivants (plus morts que vivants cette fois), toujours dans le thème des Comtes Vampires. L'exception ici sera que ces deux éléments sont dans le même camp. Puis, l'année suivante (2021 pour ceux qui suivent), la Campagne jouée opposera les Sylvaniens Impériaux (que vous connaissez bien désormais grâce à La Campagne des Douze Mois) face aux Comtes de la Nuit et leurs serviteurs, vivants et morts. Mon planning peinture de 2021 sera également divisé en deux semestres, et consacré (sauf changement) aux Nains puis aux Gobelins. Ces deux armées s'affronteront donc lors de la Campagne de 2022 ! Et ainsi de suite ! Oui oui, je vois loin héhé ! Ce d'autant que sur le papier je suis ainsi allé jusqu'en 2028 !! Je sais je sais, il est bien probable qu'un apocalypse ait lieu d'ici là mais bon, ceci est une autre histoire ! Les rares qui auront pu saisir ce charabia de dément me demanderont, mais qui sera en campagne 2020 alors ? Et bien c'est tout trouvé et même trop facile me direz-vous... Tout ce que je puis vous dire c'est que ça s'inscrit directement dans la continuité de La Campagne des Douze Mois !... Mais c'est certainement à l'opposé total de ce que vous pensez... Vous en saurez davantage prochainement... A bientôt pour la présentation de la Campagne 2020... Bon hobby à tous
  10. Et voilà pour clore la Bataille d'Hellarchen : La Campagne des Douze Mois prennant fin, le suivi des points d'expériences et des blessures n'est plus nécessaire. Toutefois, pour ce qui est de l'expérience, à titre informatif, voici dans l'ordre les éléments qui ont mérité un gain lors de la Bataille d'Ellarchen : Pour rappel, il faut survivre à la bataille pour gagner de l'expérience !! - Les Chevaliers Panthère, pour avoir éliminé une unité d'archers orques, mis hors d'état de nuire le Gran Moss en mettant en déroute sa pléthore de servants, et dispersé et (alors qu'eux-même n'étaient plus que quatre !) massacré la quarantaine de lanciers gobelins qui tenaient le centre et avaient défait De Brünhoff et sa garde rapprochée. - Les Templiers de la Lune Funeste, pour avoir vaincu la terrible horde d'orques sombres et annihilé le chamane orque réfuigié en son sein, puis pour avoir contribué à mettre en déroute et massacré la régiment de guerriers orques au centre. - Capitaine Dezzoto, pour ses tirs de canon aussi réguliers qu'exceptionnels, et dont le fait le plus décisif fut de réduire en charpie la cavalerie orque sur sangliers ainsi que le héros à sa tête. - Les Flèches d'Argent, les Flèches Noires, les Archers du Baron et les Panthères de Franco pour leurs tirs meurtriers tout au long de la bataille, et qui ont fini par occasionner de terribles pertes chez les peaux vertes. - Les Milciens de Johann, pour avoir conservé le flanc droit verrouillé, et tenu puis vaincu face à une charge de flanc meurtrière de la cavalerie gobeline. - Maître Pompadour qui a mené ses Templiers avec courage et intelligence, et lors de son duel victorieux face au champion orque sombre. - Ursula, le Grand Canon Impérial, pour sa régularité et les pertes infligées à l'ennemie durant la bataille. - Grand Johann pour son courage et son aptitude à commander sa milice, ainsi que son duel gagné malgré une blessure importante. De Brünhoff, Vogel, Ulgren ainsi que nombre d'unités de Sylvaniens sont héroïquement tombés au combat, et ne peuvent ainsi accéder au gain d'expérience, alors que chez les peaux vertes, parmi les rares survivants encore debouts à la fin de la bataille, nul ne peut prétendre avoir mérité un gain d'expérience, si ce n'est les trolls, qui ont causé un vértibale carnage dans le centre ennemi... mais es-ce que des trolls peuvent réellement gagner de en expérience ?... Ceci est une autre histoire haha. Toujours est-ils que chez les peaux vertes, seuls les Bouftou le méritent (amplement) ! Détail que je voulais porter à votre connaissance : Les Flèches Noires sont les combattants ayant le plus acquis d'expérience au cour de cette campagne. Concernant les blessures des personnages, et ils sont nombreux à être tombés (trois dans chaque camp !), les jets furent effectués juste pour voir si certains succombaient à leurs blessures. Aucun ne trouva la mort. Les résultats indiquèrent des blessures de diverses gravités, mais la Campagne étant terminée, les conséquences (et temps de convalescence) ne furent pas répertoriés. Vous l'attendiez tous, -et le redoutiez également !- voici le terme de cette Campagne des Douze Mois ! ...Conclusion quelque peu "pro Sylvaniens", en raison de votre soutien en nombre pour cette faction, mais pas que... Pas de larmoiements fiers Hommes de l'Empire, et autres peaux vertes, il y aura bien une autre campagne pour 2020. Vous en saurez davantage en janvier... Et je n'oublies pas que je dois mettre à jour le Zugrub Bunker avec cette fin de Campagne, et surtout avec la page qui rendra honneur aux nombreux auteurs de grand talent qui ont contribué richement au backgrounb de cette campagne ! D'ailleurs, si vous souhaitez y ajouter quelques dernières contributions (que vous l'ayez déjà fait ou pas), vous pouvez encore le faire. Ce sera définitivement clôt en mi-janvier. En attendant, je vous souhaite une bonne fin d'année, de coller, convertir et sous-coucher les figurines que vous avez eu sous le sapin afin de pouvoir les peindre avec amour dès le début de l'année, et bien sûr, un bon hobby J'ai gardé le meilleur pour la fin : un très grand merci de m'avoir suivi, et encouragé ! Vos messages ont été une véritable source de motivation car le temps passé à faire ces rapports est inimaginable !! Et en quelque sorte vous en êtes doublement récompensés puisque, outre cette campagne menée à son terme, une autre se profile pour 2020 Merci à chacun de vous
  11. Bonjour les hobbystes. Bon, ça va être une bonne tartine, mais ceux qui me suivent savent que je met un point d'honneur à répondre au mieux à chacun Merci Miles. Oui, je suis en train de bosser sur un épilogue digne de ce final, et qui puisse clore correctement cette Campagne. Merci d'avoir gardé le compte des pertes de ce concours improvisé entre les trois corps d'archers. Ainsi ce sont les célèbres Flèches Noires qui ont gagné, suivis de près par les mercenaires. A noter que les trois unités ont fait au minimum autant de pertes que leurs propres effectifs. Merci El Maestro C'est vrai que le parties serrées sont plus Sympa. Pour autant, celle-ci aurait largement pu cesser au tour 6 s'il n'y avait eu la règle spéciale pour qui a permis de faire deux tours supplémentaires. La partie était certes très intéressante, mais c'est ces tours 7 et 8 qui ont largement contribués à la rendre géniale en intensité dramatique et en héroïsme ! Le fait que De Brünhoff finisse par tomber au champ d'honneur est le couronnement de son rôle incroyable dans cette campagne et lors de la grande bataille finale. Je crois que nulle autre fin n'aurait pu être plus glorieuse ! Mais sois rassuré, il n'a pas succombé ; l'épilogue à venir très prochainement abordera cela. C'est vrai que les canons Sylvaniens n'ont pas chômés, en particulier celui du Capitaine Dezzoto qui effectivement a fait un véritable carnage ! C'est surprenant de constater comme souvent "le hasard" est surprenant : parfois l'on obtient un incident de tir dès le début, et d'autres fois -comme ici, les deux canons tirent durant 8 tours sans subir d'incident notable ! Quant aux trolls, j'ai été le premier surpris de voir le chemin de mort qu'ils ont tracés sur leur passage ! Dire que je croyais qu'ils allaient être l'unité la plus inutile chez les peaux vertes ! Merci Kartoffel von Strudhell Ton message me va droit au coeur. J'ai tâché de partager le hobby que j'aime, tel que je l'aime. Il y a tant de possibilité en matière d'histoire, de scénarios, de règles spéciales et plus encore... qu'il y a toujours matière à faire, jouer et obtenir des parties pleine de saveur et d'originalité ! A mille lieux des empoignades roxatoires sans queue ni tête qui se ressemblent toutes et ou seul le gars avec la liste la plus bourrine gagne ! D'ailleurs je poursuis toujours, petit à petit, ma série d'articles sur le sujet sur mon site, et ou je partage mes concepts sur ces thèmes. Merci J-C Et bien, on peut dire que tu nourris une hargne contre les peaux vertes toi ! Héhé Je suis très heureux d'apprendre que tu es motivé pour créer une campagne ! Voilà le genre de récompense qui me motive à poursuivre ! Excellent ton récit ! J'avais l'impression de voir un des vieux films dont je suis fan, tel Robin des Bois avec Errol Flynn, ou Ivanhoé ! Et plus de grandes qualité descriptives que tu nous dépeins et qui nous immerge dans la grande salle, j'aime beaucoup les notions de réalismes plus terre à terre qui sont abordés, et qui nous ramène d'autant plus dans un "réalisme de terrain" ! Vraiment bravo ! Et merci ! La page consacrée aux récits est toujours en cour de compilation, mais ta contribution donnera plus de profondeur au terme de la Campagne. Merci Solkills L'épilogue est en cour. Mh, oui tu as belle matière à faire pour récit centré sur les Templiers de la Lune Funeste, et/ou les Chevaliers Panthère ! La campagne suivante sera quelque peu surprenante... Héhé, patience ! Merci The Frenchy Récit d'heroic Fantasy ! Quelle belle image ! C'est vrai que la campagne est digne de figurer également en épisodes télévisés haha ! J'imagine d'ici, avec les passages mettant en scène les batailles, tel que l'on en voit dans Le Seigneur des Anneaux ! Et les moments entre les combats, plus centrés sur les personnages principaux et les préparatifs, tels que l'on voit dans Trône de Fer ! Haha oui, j'ai une imagination débordante ! Mais mine de rien, ça ferait plaisir de voir notre hobby sur grand écran ! Une jour peut-être... n tout cas, à propos de récits, merci également (et je ne le redirais jamais assez !) aux nombreux contributeurs de récits, qui ont pleinement participer à rendre cette campagne plus vivante ! Merci Artp Un épilogue suivra, et à défaut de te rassasier apportera un final plus complet pour cloturer cette Campagne des Douze Mois. Merci Tortus Tes compliments sont fort encourageant. Effectivement, l'enlisement des peaux vertes est à déplorer, mais c'est avant tout dû aux incessantes tests échoués d'animosité, a un tel point que ce fut un fléau, en particulier sur les orques sur sangliers, qui du coup ont non seulement été paralysés, mais ont tout bonnement été détruits à grands coups de canon, alors qu'ils auraient pu aisément défoncer tout le flanc droit des Sylvaniens ! Pour ce qui est de la tactique et du placement, dit ainsi après coup ca peut paraître évident, mais c'est faire fit de ce qui aurait pu se passer dans d'autre configuration. Mettre les gobelins devant permettait à la fois de fixer l'ennemi et de au pire l'affaiblir, et mieux le vaincre sous le nombre, ainsi que de garder l'élite avec le boss protégés des tirs. Dans un sens cela a trop bien marché, puisque les gobs (avec l'aide des trolls) sont parvenus à annihiler l'escorte d'élite du général, ainsi que De Brünhoff et Vogel... C'est juste que l'héroïsme de l'unité et du général ont considérablement rallongé le délais prévu. Quant aux tirs, et bien il n'y a qu'à voir quel étrillage ce fut lorsque les kostos n'ont plus été protégés derrières les gobs... ! D'autres campagnes sont prévues, mais à chaque fois différentes quant aux belligérants... A suivre donc... Et oui, Miles a bien répondu -merci Miles- : la figurines de Berthe est bien de la gamme Hell Dorado. En plus d'être amusante et originale, elle possède de nombreux détails sculptés et qui sont intéressants visuellement et à peindre. Merci Gilthanas Et bien, avec autant d'hobbystes de bons goûts intéressés par une autre campagne de cet acabit, en effet, il ne peut qu'y avoir "un après" ! ...Un bon "petit" cloturaj' suit...
  12. Merci Miles. Donc au début du tour 7, les Flèches d'Argent sont en tête ! Mais ça joue serré avec les Flèches Noires... Héhé, alors comme ça tu te livres à des calculs dignes d'un mage Céleste !? Nous verrons bien... Merci Solkills pour cette nouvelle contribution, tout à fait dans l'ambiance, fracas des armes, incertitude des combats, violence, sang... Excellent ! Effectivement, les peaux vertes ont du mal, il faut dire que De Brünhoff et son unité se sont une fois encore révélés d'un héroïsme sans pareil ! Quant aux tirs, c'est sûr qu'à la longue, les dégâts occasionnés deviennent réellement énormes ! En tous les cas tu as raison : De Brünhoff mérite d'entrer dans l'histoire des plus grands héros de l'Empire !! Merci Yacine, ça fait plaisir. Allez, tour 8, et peut-être dernier de cette bataille ... et de cette campagne !... Les Chevaliers Panthère percutent enfin de plein fouet la horde de gobelins agglutinés contre De Brünhoff, et dans un grand fracas, lances baissées, pénètrent profondément dans la flanc du régiment ! Après avoir évité la charge furieuse de l'escorte du seigneur de guerre orque, Maître Pompadour fait faire demi-tour à ses Templiers, sans remors aucun pour le sorcier sauvage qui s'est fait massacré par sa faute ! Les Miliciens de Johann avancent en foulées rapides en direction des archers gobelins, tels des combattants agguérris n'ayant aucune crainte de l'ennemi ni du danger des flèches que celui-ci s'apprête à décocher à portée courte ! Chez les Impériaux, chacun comprend qu'il faut à nouveau saisir l'opportunité de concentrer tous les tirs de l'armée sur le général orque et son escorte ! A peine rechargées, les pirates du Stir font à nouveau parler leurs armes à poudre sur ces cibles mais à une telle distance, aucun tir n'abattra d'ennemi. Alors que les servants du Grand Canon Impérial s'affèrent au mieux sous le regard rageant du chef artilleur, la nouvelle mèche ne prend pas, et Ursula ne peut faire feu ! Le Capitaine Dezzoto s'avère une fois encore un redoutable chef mercenaire artilleur et Pedro son canon crache un boulet qui va transpercer deux orques. Les Panthères de Franco épaulent leurs arbalestres et décochent une salve terriblement précise malgré la portée lointaine. Trois orques sur le flanc de l'unité tomberont criblés. Leurs carquois quasiment vides, les Flèches Noires tirent une volée aussi adroite que meurtrière, abattant cinq guerriers d'élite ! Tant ils sont éloignés de leur cible, les Archers du Baron lèvent bien haut leurs arcs pour projeter leur volée le plus loin possible... Une fois encore leur précision proverbiale est confirmée : les derniers orques sont abattus par la pluie de flèches, ne laissant que le général orque et son porte bannière debouts ! Les Flèches d'Argent, sans doute par crainte de toucher les miliciens si proches de leurs cibles, ne causent qu'une perte chez les peaux vertes. Ayant perçu les Chevaliers prêts à impacter les peaux vertes, et ces derniers affolés par cette charge de flanc, De Brünhoff décide de cesser parades et esquives pour pourfendre l'ennemi afin de faitre pencher la balance du combat en leur faveur et tue deux gobelins. L'assaut des Chevaliers Panthère fait trois victimes de plus. Voyant le général ennemi baissant sa garde pour attaquer, une dizaine de peaux vertes l'assaillent de coups de lances, dont plusieurs le blessent... Mais c'est un troll qui, d'un violent coup dans le dos, verra finalement tomber De Brünhoff, son corps recouvrant la Grande Bannière de la Sylvanie au sol. Malgré la perte du général ennemi, le moral des gobelins épuisés défaille à cause de la violente charge de flanc et l'accumulation de pertes, et c'est la débandade totale ! Si la plupart des peaux vertes se dispersent pour se sauver comme ils peuvent, un grand nombre est broyés par les destriers. Les trolls suivent bêtement le mouvement, mais de leurs grandes enjambées échappent aux Chevaliers Panthère, qui parviennent à s'emparer de l'icône peau verte. Le seigneur de guerre Grosstorgnoll semblable à une montagne invincible et surtout totalement dénué de toute crainte demeurait là, invulnérable, ferme. La perte de plusieurs dizaines de ses meilleurs guerriers face à un feu nourrit de tirs n'avait semble t'il eut aucun effet sur lui, ni physiquement, ni psychologiquement ! Il faisait partie de ces rares individus d'exception sur lesquels le cours des choses semblait ne pas avoir d'emprise, mais plutôt l'inverse ! Tel feu De Brünhoff... A son côté, son fidèle champion, un nain en comparaison, brandissait toujours haut sa bannière personnelle. A la stupéfaction de tous, le duo charge les chevaliers, cette fois Maître Pompadour et ses Templiers voulant faire honneur à un tel acte demeurent fermes. Mais trop éloignés de leurs ennemis, Grosstorgnoll et Roustass'Ozor ne parviennent pas à les engager. Grosstorgnoll est doué d'une telle autorité naturelle qu'à son ordre, même les trolls cessent de fuir, et se réalignent face à leurs poursuivants ! Leurs vies en danger, les Lutins Maudits délivrent une salve de tir meurtriers à portée courte sur leurs assaillants arrivant au pas de course. Sans protection aucune, un tier des miliciens tombe criblé au sol. Mais les survivants, exhortés par Grand Johann et plus déterminés que jamais, poursuivent leur approche, et en particulier le zélé mercenaire au bouclier à tête de fauve. FIN DU TOUR 8 A la fin de ce huitième tour de jeu, les règles spéciales précisent que pour avoir réellement vaincu l'ennemi, il faut posséder 500 points de victoire de plus que son adversaire. Malgré les pertes des principaux personnages Sylvaniens, sacrifiés héroïquement, les pertes peaux vertes sont monumentales... Le résultat du décompte est le suivant : Le Sylvaniens ont 3304 points Et les peaux vertes ont 2312 points. Comme le précise le scénario, l'écart est plus que suffisant pour que les Sylvaniens obtiennent la victoire dans ce dernier scénario. C'est ainsi que se termine la Bataille du Vallon d'Ellarchen, par une victoire des Sylvaniens ! Cela mérite bien des chants appropriés !!! Maître Pompadour, Maître des Templiers de la Lune Funeste est victorieux de l'ennemi, et sera couronné des lauriers de la victoire pour avoir vaincu définitivement l'invasion peau verte sur la Sylvanie. Revers de la médaille pour les Sylvaniens victorieux : le seigneur de guerre Grosstorgnoll survécu. Reconnaissant sa défaite, il se replia, et nul chez les défenseurs épuisés et à l'armée régulière annihilée ne fut en mesure ni eut la témérité de le poursuivre. Avec Roustass'Ozor, et les dernières troupes peaux vertes ayant survécus, ils purent regagner leur contrée hors de la Sylvanie. Grand Johann, Héros du Peuple, bien que peu mis en avant par les autorités de la Sylvanie, sera désormais une véritable icône pour le petit peuple de la Province. La victoire à la Bataille d'Ellarchen fut obtenue au prix fort du sacrifice de maints héros, renommés ou inconnus, qui combattirent courageusement face à la multitude peau verte. Les grands héros tombés au combats survécurent à leurs blessures, et furent emmenés à Waldenhof la Capitale de la Province pour y recevoir les soins des meilleurs médecins. Des levées de recrutement eurent lieu pour reformer une armée locale. Les mercenaires reçurent importante solde pour leur rôle, et la plupart furent embauchés le temps qu'une force régulière puisse être remise sur pied. Voilà qui clôt cette Bataille, et cette Campagne des Douze Mois. J'espère que cette bataille, comme la campagne vous ont plu ! ...Au moins autant que moi de vous partager tout cela ! Merci de m'avoir suivi et encouragé, sans oublier vos nombreuses et oh combien talentueuses conributions en matière de récits ! Un dernier post viendra en conclusion de cette Campagne, avec la séquence "après bataille", quelque peu différentecette fois puisque celle-ci est désormais terminée. Mais vous aurez droit à un dernier petit background de fin. Et bien je vous souhaite un joyeux Noël, et des figurines sous le sapin ! Et un bon hobby !
  13. Haha, ça c'est de la bonne référence comme j'aime, merci Miles ! Seigneur de Guerre, que souvenirs !! Je l'avais acheté à l'époque ! Et de nombreuses années après avais réussi à mettre la main sur une autre boite ! ... Deux c'est mieux haha Merci Jaguar Flemmard. C'est vrai qu'après mon château, tout risque fort d'être un peu fade ! Effectivement, j'ai désormais une bonne collection de décors. Merci beaucoup pour la précision au sujet des gabions, je l'ignorais. En fait, jusqu'à ce qu'on me les mentionne ici sur le Warfo, je ne savais même pas ce que c'était ! C'est en cherchant sur Google Image que je suis tombé sur des tas de trucs, notamment et de manière récurrente ces fameux tressages de bois (d'où mon, erreur). On va dire alors que ce sont des "gabions du pauvre", ce qui est adéquats aux Sylvaniens haha ! ...Si je met là main sur cet escroc gobelin itinérant qui m'a vendu ça... Bon hobby à vous
  14. Mh, quelle juste appréciation cher Comte Miles ! La réponse à tout cela ne saurait tarder... M'est avis que tu as déjà belle matière à écrire au sujet d'Erzig, ce que tu as déjà prévu je n'en doute pas ! Héhé, pour le ton des commentaires sous les photos, là tu fais fausse route. Depuis le début du rapport de bataille (mais il me semble que j'avais fais de même pour les précédents), en fait je m'efforce de prendre le ton narratif du camp dont c'est le tour de jeu. Haha, c'est vrai que le sevrage va être brutal une fois la partie, et la campagne terminée(s). Mais comme l'on dit, même les meilleures choses ont une fin ! Pour le décompte, c'est bien dans l'ordre suivant : - Flèches Noires (irréguliers) - Archers du Baron (armée régulière) - Flèches d'Argent (mercenaires) ? Après, il ne faut pas oublier que les Archers du Baron ne sont que dix !... Encore merci de suivre le décompte. Allez, la suite tant attendue : Un cri profond et effrayant retentit sur le champ de bataille alors que Ulgren se transforme en ours titanesque !! Même les Templiers de la Lune Funeste marquent un temps d'arrêt devant la créature colossale ! Maître Pompadour ordonne à ses Chevaliers de charger les archers gobelins présentant leur flanc. Les Templiers éperonnent leurs montures... Effrayés, tant par l'ours énorme que par la cavalerie lourde amorçant sa charge, les gobelins préfèrent se débander et fuir. Non loin, les Miliciens de Johann accourrent vers ces pleutres ! Devant la couradise des gobelins détalant, les Templiers réorientent leur charge et assaillent le régiment orque de revers ! Ulgren se rue également sur les guerriers peaux vertes, qui déjà engagés au corps à corps, se retrouvent tout à coup dans une situation intenable ! Toujours trop éloignés pour porter secours au commandant De Brünhoff désespérément submergé, les Chevaliers Panthère poursuivent leur approche au triple galop. Tous les combattants des deux camps ont le sang glacé d'effroi par l'ours immense, qui surplombe de deux mètres les guerriers orques ! Le gros régiment d'orques du général ennemi peut enfin être ciblé, et le chef artilleur ordonne de préparer le tir au plus vite ! Ursula est mise à feu, et le boulet file droit vers sa cible... Bien que dans l'axe, le boulet passe juste au dessus du régiment ciblé, et décapite net le troll qui accompagnait les orques ! Pedro crache lui aussi son boulet, droit sur la même cible, mais cette fois le tir est trop court et ne tue qu'un orque, s'écrasant directement sur lui ! L'odre est donné, et tous ceux qui le peuvent tirent sur l'unité du général ennemi. Les Schwartzpearls envoient une volée de plombs qui trucide deux orques. Les arbalétriers mercenaires font de même, et abattent trois orques de plus. Sur l'autre colline, les Flèches Noire tirent une volée lointaine par dessus les combats, et éliminent deux orques supplémentaires. D'encore plus loin, les Vétérans du Baron ajustent leur cible, et décochent une volée qui rajoutera encore deux pertes ! N'ayant pas d'autre cible à portée, les Flèches d'Argent tirent sur les gobelins en fuite, et en tuent cinq. Une fois encore, la concentration des tirs a fait son oeuvre : l'unité d'orques d'élite du général peau verte a subit une bonne douzaine de pertes ! Les orques pris en tenaille se font tailler en pièces ! Maître Pomadour et ses Templiers en massacrent quatre, alors que Ulgren en déchire deux. Chez les civils volontaires, seule Berthe fracassera un ennemi, alors que ses Sylvaniens subiront deux pertes. Un orque parviendra tout de même à blesser Ulgren, qui, sous sa forme animale, aura surtout pour effet de le rendre frénétiquement sanguinaire !! Sans surprise, la formation peau verte est disloquée alors que les orques tentent de fuir la boucherie... Bien trop lents pour échapper à leurs poursuivants, les orques finissent massacrés. Nombre d'entre eux sont piétinés sous les lourds sabots des destriers, mais c'est essentiellement Ulgren qui, rendu fou furieux par sa blessure, se livrera à un véritable carnage, étripant les peaux vertes jusqu'au dernier ! Le fatidique corps à corps opposant les derniers combattants autour de Du Brünhoff à la horde de gobelins soutenus par les trolls semble trouver sa dramatique conclusion... Le Commandant Sylvanien fait preuve de tout son talent de bretteur et élimine trois gobelins, alors que Lucien Vogel en abbat deux autres. La densité de coups de lances des peaux vertes vient à bout des deux derniers Joueurs d'épée. Les trolls plus lents assaillent les deux héros : De Brünhoff parviendra à esquiver les attaques maladroites de l'un d'eux, alors qu'un magistral coup de rocher viendra à bout de Vogel, qui était déjà blessé. Alors que la Grande Bannière de Sylvanie choit dans la boue, De Brünhoff fera preuve du plus grand héroïsme, et de sa volonté de fer, choisira de combattre jusqu'à la mort plutôt que de fuir. Décidemment plus courageux qu'il n'y parraît, les gobelins mineurs cessent leur fuite et se réalignent face aux zumins en approche. Les trois derniers Zélus plus en retrait font de même. Beuglant la charge, Gosstorgnoll lache enfin ses kostos sur les chevaliérouj' ! Contre toute attente, la cavalerie lourde préfère fuir ! Le seigneur de guerre est prompt à donner un nouvel ordre à ses guerriers... La Kohort' réoriente sa charge et se rue sur l'ours gigantesque. Ce dernier voit bien arriver les nombreux peaux vertes, et toujours en proie à la frénésie, se montre également avide de se battre. D'une maîtrise de soi absolue, De Brünhoff garde son sang froid malgré la multitude qui le cerne de toutes parts. Il ne parvient pas à blesser qui que ce soit, mais focalise toute son attention à l'esquive et à la parade, et tel un dieu de la guerre, évite ou contre chaque coup donné ! Malgré la pression du nombre le Commandant Sylvanien demeure toujours prêt à combattre ! Cela plus que tout autre chose commence à effrayer les gobelins qui se demandent qui est cet individu qui, à lui-seul, tient tête à plusieurs dizaines d'ennemis et même de nombreux trolls !! Au centre du champ de bataille, les kostos se jettent littéralement sur l'ours titanesque ! L'animal est monstrueux, plus grand même que le seigneur de guerre orque ! Mais la présence de Grosstorgnoll au premier rang de l'unité provoque une ardeur au combat chez l'élite peau verte... De ses colossales pattes, le mastodonte déchire trois ennemis, mais les nombreux autres orques l'assaillent avec une telle pluie de coups de kikoups qu'ils en viennent très rapidement à bout. Grosstorgnoll parvient à réorganiser ses guerriers et les orientent face à l'ennemi effrayé d'avoir vu le formidable changeforme massacré dans un tel tourbillon de violence... Et voilà pour le tour 7 ! Difficile pour moi de mettre quelque commentaire que ce soit qui se monte à la hauteur de cet incroyable tour de jeu !! Aussi, et en espérant que vous soyez toujours autant pris dans le cour de la bataille, je vous dis à demain pour le tour 8... Bon hobby à vous
  15. Effectivement DrussDharan, mais avec la plus grande dignité, et un courage hors-normes ! Et bien dis donc Miles, tu sembles aussi remonté que Erzig !! Haha Ah, merci de garder et mettre ainsi à jour le décompte des pertes de ce fameux concours héhé Merci Skalde pour les infos, ça donne envie ! Je me la commanderai. Hop, le fameux tour 6, où la bataille peut se terminer... Les derniers Dragons de Noailles quittent définitivement le champ de bataille. Toujours trop éloignés pour charger, les Templiers de la Lune Funeste arrivent au galop. Ulgren contourne le régiment d'orques à grandes enjambées, se retrouvant désormais derrière la horde. Conformément aux ordres reçus, les civils demeurent retranchés derrière leur barricade, même si le Ber et Berthe, les deux personnages emblématiques à leur tête, sont avides d'en découdre ! Devant l'urgence de la situation devenant dramatique au centre, les quatre derniers Chevaliers Panthère décident finalement de faire au plus court, et renoncent à prendre l'ennemi de dos. Ils passent à droite de la butte dans l'espoir d'une charge de flanc prochaine. Ulgren jette un sort de malédiction sur les nombreux archers gobelins dangereusement proches de lui. Ursula tonne une fois de plus, cette fois en direction de la horde d'orques sur le point de se ruer sur les civils. Un demi douzaine de peaux vertes sont fauchés par le boulet meurtrier. "Nom de Manaan, mille sabords, tonnerre de Marienbourg, vite, faites feu une fois encore sur ces fils de fimirs ! " Le Capitaine Dezzoto désigne les derniers orques sur sangliers ... Le boulet file diamétralement au dessus des combats, et atteint une fois de plus sa cible avec une précision effrayante, fauchant littéralement orques et sangliers dans un fracas sanguinolent ! Même Klatfass leur meneur est disloqué. Après des tirs nourris les Sylvaniens sont enfin venus à bout de la cavalerie orque. Avec une adresse peu commune, les Panthères de Franco font feu en tir tendu entre les deux régiments peaux vertes pour atteindre les guerriers orques en retrait, tuant trois d'entre eux. Sur la colline, les Schwarzpearls tirent sur l'unité du général ennemi pourtant nettement plus proche, mais aucun de trouvera sa cible. Les Flèches Noires décochent une volée sur les robustes orques proches et en tuent trois. Les archers mercenaires à coté tirent une volée de flèches sur les gobelins ralliés, mais à cette distance ne parviennent à en éliminer que deux. Du sommet de la colline, les archers d'élite tirent à portée extrême sur la même cible, et abattent deux gobelins de plus A proximité, le corps à corps fait rage entre les Miliciens de Johann et les gobelins sur loups. Malgré sa blessure, le Héros du peuple défi le champion ennemi pour poursuivre le duel, et cette fois parviendra à lui broyer le crâne d'une grand moulinet de son bâton de combat ! Encouragés par leur capitaine, les miliciens se battent comme des beaux diables, et en particulier le combattant mystérieux avec le heaume à grande panache : quatre gobelins sont tués alors qu'un seul milicien tombe. Face à de tels ennemis, les trois gobelins survivants détallent à toute allure, et grâce à leurs montures, bien trop vite pour pouvoir être rattrapés. Les Miliciens de Johan capturent leur emblème et se lancent à leur poursuite. Plus au centre, le combat opposant le dernier ogre mercenaire et les trolls se termine sans surprise. L'ogre parvient à mettre une énorme droite au troll lui faisant face, qui régénère sa blessure alors que ses congénères achèvent leur adversaire. Les quatre trolls se dirigent maintenant en direction du général et des Vétérans du Baron, qui ont déjà fort à faire face aux inombrables gobelins !... De Brünhoff et ses guerriers d'élite commencent à fatiguer... Le général tue en ennemi, Vogel déjà blessé parvient à en tuer un autre, alors que continuellement les lances de gobelins frappent, heurtant les armures de plates salvatrices ! Malgré ces protections efficaces, trois nouveaux Joueurs d'épée mordent la poussière. Le reste des Vétérans du Baron font deux pertes supplémentaires. Aucun des deux camps n'est prêt à céder ! Les Bouftou se ruent sur les zumins délitt' qui, déjà aux prises avec les Zinombrabs', ne peuvent qu'encaisser la charge. Dans un vacarme tointruant de cris de guerre, les gars à Kassarass chargent enfin l'ennemi retranché ! Encore assez nombreux pour constintuer un vrai danger, les Lutins Maudits pivotent en bandant leurs arcs vers le sorcier zumins ! Le seigneur de guerre Grosstorgnoll fait pivoter ses Kostos pour menacer la cavalerie lourde prennant la ligne de bataille à revers. Les trois Zélus sur loups poursuivent leur fuite à toute allure. Les Lutins Maudits décochent leurs flèches sur le shaman umin, mais victimes du sort de malédiction, la plupart ratent leur cible. Une flèche vient pourtant se ficher dans l'épaule du sorcier, le blessant profondément ! Au centre, la mêlée s'approche de son issue fatale pour les zumins désormais vraiment submergés avec l'arrivée des quatre monstueux trolls sur leur flanc ! Le général tue un lancier, le gars en armur' rouj' également, mais les gobelins ne parviennent à éliminer qu'un seul adversaire. Les trolls applatissent deux zumins de plus, et les deux derniers Joueurs d'épée, déterminés à combattre jusqu'à la mort, pourfendent chacun un ennemi. Désormais cernés et dans une situation totalement désespérée, les quatre zumins font honneur à leur rass' en poursuivant héroïquement le combat ! A quelques mètres de là, le combat s'est engagé entre les gars à Kassarass et les civils. Le Ber défi le champion orque, qui accepte le duel. Plus rapide, l'orque attaque adroitement, mais ne parvient pas à blesser l'ogre. Ce dernier répond par un magistral coup de table en bois massif, qui éclate littéralement la tête du peau verte comme un fruit mur !! Sans surprise, les guerriers orques prennent facilement le dessus face aux civils, qui n'ont que leur courage pour combattre. Huit zumins sont massacrés à coups de kikoups, alors que les leurs ne parviennent pas à éliminer le moindre ennemi ! En revanche, Berthe fracassera un peau verte avec son démont' fass' ! Elle sera pour l'occasion surnommée par les orques "la massiv femell' danjreuz" !! Les volontaires civils font également preuve de bravoure, et tiennent fermement leur position. Pour autant, la situation de plus en plus tendue semble totalement désespérée pour les Sylvaniens engagés au corps à corps. Les maigres éléments capables de leur porter secours arriveront-ils à temps, et seront-ils suffisants pour renverser les choses ?... Décompte des points pour déterminer si la Bataille s'arrête ou se poursuit : A la fin de ce sixième tour de jeu, les règles spéciales précisent que pour avoir réellement vaincu l'ennemi, il faut posséder 1000 points de victoire de plus que son adversaire. Si la situation pour les Hommes de l'Empire est critique, à ce stade de la bataille, ils ont pourtant accumulés beaucoup plus de points que les orques et gobelins... Le résultat du décompte est le suivant : Les Sylvaniens ont 2155 points Et les peaux vertes ont 1273 points. Comme le précise le scénario, un minimum de deux tours de jeu supplémentaires seront joués. A l'issue de ceux-ci, il faudra posséder au moins 500 points de victoire de plus que l'ennemi pour obtenir une victoire, sans quoi, deux autres tours seraient encore joués. Et voilà, c'est donc prolongé pour un minimum de deux tours de jeu supplémentaires, pour le plus grand bonheur du suspens en suspend ! Bon ouik Et bon hobby !
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.