Jump to content
Warhammer Forum

Luce

Membres
  • Content Count

    200
  • Joined

  • Last visited

About Luce

  • Birthday 09/26/1974

Profile Information

  • Location
    Paris

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Il sont tout simplement mis la charrue avant les boeufs.
  2. Présent aussi. Alors ce qui serait top c'est éviter les gros truc qui tachent a ce format mais bon on peut faire confiance au gens pour prendre du mal krusha éthéré, du dragon zombie éthéré et de la Morathie, ça risque d'être tout en finesse encore
  3. Bonjour à vous, Mes petits retours après une première utilisation. - Quand on crée un bataillon, il serait bien que ce soit possible d'y intégrer des unités déjà créé, en fait pouvoir faire passer une unité du bataillon à la liste principale. Peut être une case à cocher pour dire qu'une unité fait partie d'un bataillon tout simplement plutôt que de reprendre le système aln40K des détachements qui me semble moins pertinent. - Pouvoir choisir une allégeance en amont et cela coche automatiquement les mots clés concernés - A l'export textuel et autre, le cout du bataillon n'est pas pris en compte dans le total de l'armée et ne s'affiche pas non plus. - Ah oui petit plus personnel, pouvoir ajouter des unités à la suite, sans avoir besoin d'utiliser le bouton ajout a chaque fois (je ne sais pas si je suis clair) Autrement le reste est comme d'habitude très bien, encore du très bon Taff de votre part.
  4. Je trouve cela amusant et en même temps très offensant pour les barbus
  5. je regarde sur Azyr c'est toujours à jour sur les règles de bases
  6. Pourtant si tu regardes la phase d'attaque des règle de base, picking unit (choix de la cible) est la première phase. Donc si on te dit ignorer la séquence d'attaque tu ignores aussi la phase de choix de cible, pour te référer a ce que dis la règles du warscroll. edit : Ok plus loin dans le chapitre il y a un encadré avec une séquence d'attaque, d'ou la confusion, donc en effet il faudrait une ligne de vue (mais avoue ne pas être sur, car pourquoi préciser de choisir une unité dans la portée si c'est déjà a faire dans le choix de la cible normalement)
  7. je dirais que si ce n'est pas préciser "and visible" alors c'est que la ldv n'est pas obligatoire. De plus au début de chaque règles, est précisé (do not use the attaque sequence) donc ignore les règles génériques de la séquence d'attaque.
  8. oui, en fait ce qu'ils disent c'est qu'ils nous ont créé une sélection de Memes à utiliser sur les réseaux sociaux pour notre amusement et nous épargner la confection. Bref, pour ce qui est des socle carrés, je ne pense pas que ce sera leur retour, par contre comme certain le pense des plateaux régimentaires accueillant les socles ronds ou des adaptateurs carré>>rond (après tout c'est presque la com de départ even square become round). Pour moi ca signifie que même le vieux monde va se mettre au socle rond (après tout faut pouvoir jouer du stormcast dans ce jeu) et que ce sera à mon avis le vieux monde pendant la fin des temps, la grosse période de crise qui fait écho à l'hérésie d'horus version AOS/battle.
  9. C’est parce que AoS comme 40k ne pratique pas la death clock (plus de temps tu as perdu) mais AoS n’a pas de mort subite possible comme le caster kill de warmachine/hordes ou le système de clock assure un jeu équilibré. donc si le système de clock AoS ou quand tu n’as plus de temps tu ne peux que faire tes actions obligatoires (save et combat cc), n’est pas parfait c’est à mon sens le moins pire et qui dit clock dit équité, on ne vas pas commencer à vouloir aider le mec qui c’est clock, c’est le jeu et la pénalité doit autrement aucun intérêts de mettre ne clock. allez j’ajoute un petit historique de la clock aux échecs qui est une death clock La pendule La pendule est un élément indispensable du jeu d'échecs pour jouer des parties sérieuses et équitables. La pendule permet d'assurer le même temps de jeu à chaque joueur et de limiter la durée de la partie. Le temps devient alors un facteur supplémentaire à gérer pour le joueur qui peut perdre une partie au temps même s'il est totalement gagnant sur l'échiquier. Historique Le contrôle du temps dans une partie d'échecs apparaît à partir de 1850. On utilisait alors deux sabliers qui furent remplacés par les premières horloges à partir de 1880.
  10. oui l'adversaire n'a quasiment plus d'armée au T2/T3 !
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.