Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Kwakdonald

Membres
  • Content Count

    230
  • Joined

  • Last visited

Previous Fields

  • Jeux
    WB Nain ; Emp; HE ; Skav

Recent Profile Visitors

4,269 profile views
  1. Il me semble que c'est dans un roman sur la GI (ou sur l'assassinorium je ne sais plus je me fais vieux), dans un contexte d'infiltration d'une planète renégate, où une escouade tombe sur un SM à la "retraite", qui a abandonné son chapitre et tourné le dos à l'armée. Bon dans le roman, le SM a un sursaut "d'honneur" et leur vient en aide mais pourquoi pas après tout... Concernant les ultramarines renégats je ne vois pas pourquoi cela ne se produirait pas de temps à autre. L'erreur des astarates et de penser qu'il existerait un gène de la trahison et que les ultra en sont exempts. Ce n'est pas parce qu'ils n'en parlent pas que cela n'existe pas. Après, comme dit plus haut les rassembler en escouade me semble hautement improbable ou alors ça pue le bataillon sacrifié d'avance par Abaddon... Mais tu peux tout à fait intégrer quelques fragments d'escouades qui auraient retourné leur cutille. Sur le principe d'une escouade tombée c'est tout à fait possible que certains de ses membres se soient tournés vers le chaos mais cela créé invariablement des conflits internes à l'escouade. Ils peuvent même servir le chaos sans s'en rendre compte (dirigés par un officier ou un chapelain corrompu) mais rentrer dans la black legion ce n'est pas aussi flou et cela ne peut laisser l'unité indemne. Donc pour résumer : -3-5 SM menés éventuellement par un officier ou sous-off dans la BL : why not (un équipage de char...) -des ultras renégats : ok -des unités de renégats dans la BL : hautement improbable -des renégats n'ayant pas succombé au chaos dans la BL : impossible -une unité de renégats composée de plusieurs chapitres rassemblés : très difficile à imaginer : pas les mêmes méthodes de combat, la même mentalité, aucune cohésion de groupe et aucun but en commun (un SW n'a pas trahi pour les mêmes raisons qu'un DA et je ne pourrai pas les imaginer compte tenu du passif des chapitres se battre cote à cote) Mais en tout cas l'idée est très intéressante
  2. N'oublie surtout pas que tu es DIEU. Faire le mal est beaucoup plus punitif que faire le bien; pense donc à durcir la difficulté lorsqu'ils sont tentés de faire le mal (garde badass devant chaque échoppe, avis de recherche diffusés, têtes mises à prix, guilde des assassins à leur trousse, mauvaise réputation auprès de la guilde des marchands qui sur-facturent les prix quand ils acceptent de les servir, séjour en prison...) Violer des poney c'est rigolo mais rares sont les médecins qui accepteront de soigner les MST contractées sans en référer aux autorités qui se feront une joie de monter un bûcher... Il faut leur faire bien entendre que faire le méchant peut être très amusant mais que toute action à ses répercutions sur l'univers Si tu sens que l'un de tes joueurs prend un peu trop la confiance, les calamités peuvent tout à fait lui tomber sur le coin de la gueule (la malchance ça existe aussi dans les jeux de rôle). Parfois, isoler un meneur un peu trop récalcitrant du reste du groupe (par une pirouette scénaristique) peut avoir un double effet kisscool : calmer les esprits ("ah bah sans tel joueur on adopte une autre façon de jouer pas désagréable"; "si j'avais su j'aurai pas venu") et offrir d'autres ouvertures ("bon, maintenant faut se mettre à la recherche de l'autre peigne-cul qui s'est fait sanctionner pour le réintégrer au groupe" ; "ah merde, je ne peux plus me cacher derrière le groupe pour faire mes conneries"). N'oublie pas pour autant que vouloir aller dans le sens des objectifs du groupe, même s'ils vont dans un sens complètement opposé à ton scénar n'est pas inintéressant, au contraire, cela renforce leur immersion et leur émerveillement lorsque tu leur proposeras des ouvertures. EDIT : Et en me relisant je me rends compte que mes prédécesseurs ont déjà tout dit ^^
  3. Bonjour à tous, Je me permets un brin de nécromancie pour vous informer que Northeros reviendra pour sa conclusion d'ici quelques temps, bien sûr toujours sous le copyright eldoce corp (le sieur doce a pris de la hauteur et étend son regard bienveillants sur nos dos pleins de sueur zébrés par ses coups de fouet^^ ). L'organisation de la partie demandant énormément de temps nous teaserons régulièrement le sujet : présentation des protagonistes, previously, éléments de bg plus dévastateurs que G.R. Martin, présentation du scénario, adaptation de certaines règles V8, biographie des joueurs (les pieds dans les dés), un documentaire exclusif sur le mode de reproduction du doce (qui ne l'empêche pas de rester très humain) et d'autres surprises... La totalité de la bataille devrait sortir au 1er trimestre 2017. Nous reviendrons vers vous lorsque les agendas seront plus précis D'ici là, pour faire saliver nous avons le plaisir de vous informer que 40.000pts (une main tendue vers nos collègues de l'espace) de protagonistes seront présents dans ce conflit pour la victoire sur Northeros Stay tuned !
  4. Les suiveurs évitent en général d'investir dans un échec (souvent ils ne peuvent tout simplement pas se le permettre). Si des boites ont à un moment de leur vie décidé de copier des figurines de systèmes tels que battle ou 40k, c'est en raison du succès de ces derniers. Il ne faut pas oublier non plus que même si GW est un des leader souvent copié, il n'est pas le seul sur le marché. D'autres marques et des JdR (sans parler des simples hobbyistes) proposent des alternatives tout aussi intéressantes pour ces suiveurs. Du coup je les vois mal mettre la clé sous la porte parce qu'un produit d'une marque, à laquelle rappelons-le ils ne sont pas liés, ne fonctionne pas. Il ne faut pas non plus mettre sans arrêt GW au centre de toutes les attentions. D'autres produits que ceux de cette marque sont eux aussi copiés. +1 Avec une remarque (parce que le kwak est pinailleur) : fw a souvent proposé ce genre d'alternatives. Je peux comprendre la coulante glissant du pantalon de l'équipe de fw qui voit son nouveau produit tout beau tout juste sorti pour se coller sur un produit de sa boite soeur (ou mère je n'ai pas le nez dans leurs bilan) concurrencé par un quidam au même moment et moins cher @Ser Eddard : là je rentre dans du HS, en plus subjectif, mais intrigué par le look "antique-mythologique" des fig je me suis moi aussi plongé dans le bg. Je suis prêt à entendre la remise en question de l'univers tels qu'on l'a connu. Effectivement le côté high fantasy grobill n'est clairement pas mon style mais je peux rigoler en la lisant. Mon principal reproche est sur le manque terrible de profondeur et parfois même de cohérence (oui je sais, tgcm mais bon...) de l'univers et des personnages présentés jusqu'à présent. Je trouve que cela coupe net l'immersion et tout empathie pour les personnages. Après je ne mets pas pour autant le bg de battle sur un piédestal (je dois vraiment me faire vieux). Peut-être que ce bg ira en s'enrichissant avec le temps (je lui souhaites en tout cas)...
  5. Je pense qu'il est encore un peu tôt pour juger de la réussite ou de l'échec de AoS (même si je te rejoins sur le peu d'attrait qu'à AoS sur moi). Sur un marché de niche et avec l'abandon aussi "soudain" de battle, GW a connu une perte telle de sa base historique qui lui faudra de toute façon du temps pour espérer atteindre, si elle y arrive un jour ce qui est loin d'être gagné, les niveaux de consommateurs qu'elle a pu connaître avec battle. Pourtant AoS propose de bonnes choses : le retour des campagnes, la construction de warbands (non sans rappeler mordheim) et pourquoi pas (même si ça ne plait pas à tout le monde) le retour à des effectifs moins pléthoriques... Mais encore une fois, la transition a été faite n'importe comment (le choix sans période de transition de passer à un soclage différent, des choix scénaristiques douteux etc...). Comme l'a dit Chéqué Varan, le fait de garder de vieilles références et de guillotiner battle dans la foulée est aberrant. +1 D'autant plus que je ne comprends toujours pas pourquoi, plutôt que de faire sauter l'univers et d'en recréer un autre, ils n'aient pas fait le choix de l'intervention divine des stormcast directement sur battle, pour un énième deus ex machina. Cela leur aurait permis d'intégrer une nouvelle armée (stormcast envoyés sur terre pour empêcher le dessin du chaos de se réaliser), d'en supprimer d'anciennes que visiblement ils ne veulent plus produire (breto, RdT dézingués dans EoT...), de réduire les effectifs (sauvé de justesse le monde est dévasté et les armées également, les frontières sont toutes remises en question, ce qui peut expliquer la fusion par exemple des breto et Emp, d'ailleurs l'Emp lui-même, tel qu'on le connaît, de par la disparition de ses figures dirigeantes et la destruction de ses grandes villes, n'a plus de système politique global...) et le tout avec une explication fluffique cohérente. Ils auraient ainsi pu y intégrer leurs règles, faire une transition de socles beaucoup plus maitrisée (en v1 seules les nouvelles figurines ont le socle rond obligatoire, les autres gardant les carrés jusqu'à la v2), conserver une part non négligeable de leur fanbase et ne pas sortir un fluff aussi manichéen et peu profond que celui d'AoS
  6. Après tout peut-être hein... Je n'appelle pas de mes souhaits la fermeture des boutiques. Je pense juste qu'en l'état elles ne sont plus satisfaisantes, que tu sois nouveaux prospects ou vieux de la vieille (manque de temps du vendeur à allouer pour initier, conseiller ou tout simplement parler hobby), manque de références, problème d'organisation (un exemple, plein de bonne volonté pour faire survivre ta boutique tu t'y rends pour acheter une réf, il n'en a pas et te propose de la commander; du fait des délais de livraison aux boutiques, tu te rends compte qu'en plus de devoir te bouger le cul une seconde fois, ta figurine arrivera plus tard que si tu passais par internet, si tu ajoutes à cela le fait qu'il n'y a, hormis la sympathie que tu peux éprouver pour ton vendeur, aucun intérêt à te rendre en boutique plutôt que commander par internet, tu ne te rendras dans ton magasin préféré que pour acheter 3 pots de peinture et une bombe...) :/ +1 Si si (pap, articles de sport...).
  7. @Rippounet gros+1 @cracou2 Corrige moi si je me trompe mais je pense que tu ne m'as pas lu dans mon intégralité avant de me commenter (déformation professionnelle ? ). Si tu veux en échanger plus précisément je suis prêt à préciser ma pensée par mp et à te faire partager un grand nombre d'exemples d'entreprises (dans le Nord par exemple) qui s'en sortent très bien en circuit court sur du produit non périssable. Quant aux profils, c'est mon métier de les recruter donc je peux t'en parler. Quant à dire qu'il est trop tard, bien que je n'adhère pas à AoS et que je me considère comme trahit par GW, la qualité des figurines continue de me laisser espérer à des lendemains meilleurs (mais peut-être fais-je parti de l'exception qui ne fait pas la règle^^) @Master Avoghai Je pourrais être d'accord avec toi sur le besoin qu'a GW de "séduire" (ou recruter comme tu le dis^^) de nouveaux joueurs mais je pense que l'application des moyens que tu évoques arrive trop tardivement. Comme d'autres l'ont dit plus haut, on ne vient pas chez GW par hasard ^^. La promotion se fait souvent par un pair et on se plonge par la suite plus ou moins dedans. Or aujourd'hui nous sommes dans l'air du numérique ET de la communication (ça ne me fait pas forcément plaisir mais c'est comme ça). Il faut donc, à mon avis faire confiance aux leaders d'opinions et aux communautés pour promouvoir un produit, surtout quand il est de niche comme peut l'être le wargame de figurines. Comment je ferai mon "recrutement" (je n'aime pas ce mot, je l'utilise tout le temps dans mon boulot... Mais pas pour des client !) ? Bah comme tous les concurrents de GW qui ne s'appuient pas sur un réseau de boutiques. Lorsque l'on regarde son concurrent dont on parle le plus, à savoir warma, ils ont totalement intégré le process : pas de vente en magasin en dur estampillé warma (sauf erreur de ma part), que des distributeurs et un encouragement à la promotion par les joueurs et distributeurs (je ne suis pas très calé sur warma donc il est possible que je dise des conneries). Et ça marche ! Bon s'ajoute à cela un système de jeu bien pensé, pertinent et d'actualité avec les attentes de certains joueurs (système d'activation, moins de "lourdeurs", parties moins longues...) mais les règles ne font pas tout et rien n'empêche GW de sortir un système aussi bien pensé (c'est d'ailleurs, il faut le reconnaître, ce qu'ils ont tenté de faire avec AoS, sauf que SELON MOI -je le mets en capital pour qu'on ne me saute pas à la gorge, donc si quelqu'un a envie de commenter cela qu'il passe son chemin- , ils se sont ratés). Je ne parle pas de starwars (j'ai oublié le nom du jeu) qui eux bénéficient d'une notoriété de marque et de fait d'un réservoir de prospects quasiment sans fin. GW a la chance d'avoir un maillage de boutiques en dur; qu'elle s'en serve ! Mais autrement. Et pardon pour le pavé
  8. @cracou2 Je réponds à tes commentaires dans l'ordre ^^ : -Aujourd'hui, les boutiques allouent une partie de leur espace à table de jeu, table de peinture et achalandage. En transformant cet espace en zone de stockage c'est tout à fait envisageable -Concernant les effectifs et en me basant sur les effectifs de Paris, c'est tout à fait possible. Les profils ne seront pas les mêmes mais le nombre peut tout à fait l'être. Je n'ai pas d'information sur la province mais à ce niveau, je reconnais que des ajustements seraient sûrement à faire. Il est aussi possible d'envisager une communication à l'échelle nationale avec les associations et revendeurs -Oui, les revendeurs passent par un canal spécialisé et rencontrent un commercial une fois l'an. Je ne dis pas que le système fonctionnerait sans restructuration... -A ce niveau j'ai du mal me faire comprendre : les hommes et locaux qui prendraient en charge les outils de promotion de la marque sont les associations, revendeurs, groupes d'influences et autres leaders d'opinions et les moyens qu'ils ont à leur dispositions (salles...). C'est déjà le cas aujourd'hui (forum, assoc, pairs...). L'objectif serait de la rassembler et de la rationaliser (qui a dit contrôler ? ^^). Evidemment, cela nécessite des moyens pour les motiver (variables en fonction du canal) -Concernant la logistique, je ne serai pas aussi tranché que toi. Certes, les canaux courts ne sont pas la norme dans la distribution de biens non périssables mais ils ne sont pas non plus inexistants. Par contre, il est vrai qu'ils requièrent une gestion plus précise. Enfin, quand je parle d'approvisionnement de zone je parle pour la vente directe. Rien n'empêche de continuer d'exporter la vpc afin d'alléger les quantités stockées. -Ta dernière remarque est selon moi la plus pertinente. Effectivement la crise de confiance dont est "victime" (provocatrice) GW que ce soit par l'abandon de ses produits (et surtout la façon dont ils l'ont géré) vis-à-vis des consommateurs et de sa mauvaise relation avec les revendeurs, est ce qui demandera le plus de moyens, d'actions et surtout de temps. Ce pourra se faire auprès des consommateurs en remettant en place une vraie politique de fidélisation (cartes, reprise, bons...) et une communication globale (je comprends tout à fait que l'entreprise abandonne un produit mais ils doivent communiquer sur les raisons, et ne pas lancer des espoirs pour en suite tourner le dos à sa base historique) et auprès des revendeurs en leur laissant une totale liberté d'achat Je ne dis pas que ma proposition est réaliste, peut-être même est-elle utopique mais on a vu des entreprises sortir de gouffres bien plus profonds avec de bons produits, un peu d'utopie et beaucoup de communication
  9. Et si les boutiques se transformaient ? Aujourd'hui elles sont (à quelques exceptions historiques) très réduites en taille et font bien plus office de bazar fourre-tout, point-relais, que de zone de hobby. Ce que j'ai lu plus haut me semble très pertinent. Si GW réduisait ses boutiques à un rôle de dépôt-vente assumé, contenant tout le matériel proposé par GW sans exception et dialoguait avec les associations, les revendeurs, pour promouvoir la marques (tournois, concours de peinture, initiation, cours de modélisme...). Cela permettrait à toutes les villes où une boutique GW est présente de gérer un approvisionnement pour toute la zone. Le représentant de la boutique aurait donc pour rôle, au-delà de la vente directe, de gérer ces relations avec ces partenaires. Parce qu'aujourd'hui, tout seul dans son magasin, il n'a tout simplement plus le temps d'assumer les casquettes de vendeur, initiateur, conseiller et animateur. Cela permet à GW de conserver les économies faites en réduisant son personnel de vente et en définitive la promotion sera assurée par des intermédiaires qui ont tout intérêt à voir le jeu se développer et ce gratuitement. De plus, au prix de quelques motivations en nature, le maillage de certaines associations et beaucoup plus dense que ce que GW pourra jamais rêvé obtenir
  10. Entendons nous bien, je ne généralisais pas ce cas de vendeur obtus à tout GW; Par contre cela n'enlève rien à mes points précédents (politique de fidélisation, aucun intérêt à se rendre en boutique plutôt qu'en ligne chez GW etc...). Je pense que la plupart des consommateurs GW se rendent chez gw pour la qualité de leurs produits. Mais ces mêmes consommateurs attendent de GW qu'elle regagne leur confiance (dans mon cas pour repasser de client extrêmement ponctuel, quand je n'ai pas d'autre moyen, à client régulier)
  11. @Master Avoghai : je pense qu'il pensait ça (étant donné qu'il m'a fait cette remarque quand il a regardé dans un sac plastique que je portais sur moi contenant des produits gw et que je lui ai dit en réponse à sa question "J'ai ces produits, pourquoi ne pas les avoir pris ici ?" que je les avais acheté dans une autre boutique qui avait une politique de fidélisation)
  12. C'est d'eux dont je parle, d'où ma réaction face à la remarque du vendeur de chez GW
  13. Voici plusieurs mois que je boude GW. Mais force est de constater que la qualité n'a jamais été aussi bonne et que la société a l'air de tenter quelques efforts de communication. Concernant les points noirs de GW : -le prix : je n'ai même plus envie de le mettre dans cette catégorie. Certes, c'est cher, peut être trop... Mais il en a toujours été ainsi. Après les comparaisons au jvd... Moi je claque mon argent dans les deux donc dire lequel est le plus rentable... Je dirai les baskets, ca coûte 60€ et on peut courir 200 bornes avec... Ou un livre, 8€ et on peut le lire toute sa vie... Bref pas vraiment de sens dans ce débat... -la fidélisation : c'est ici selon moi que GW pêche. Entre le doigts faits au fans de warhammer avec EoT, l'absence complète de geste commercial (là où n'importe quel vendeur en fait), tels que des bons de réduction, une carte de fidélité, une reprise des anciennes fig, des déstockages, bref, tout ce que GW a fait un jour et se refuse à faire aujourd'hui, il y a assez ici pour plomber cette boîte et sentir une remontée acide au fond de la gorge en l'évoquant -la politique de GW vis-à-vis de ses revendeurs indépendants : GW a un sérieux problème de positionnement. Parfois elle se positionne comme un simple éditeur et compte donc sur le maillage de vendeurs indépendants. On peut le voir lorsqu'elle décide plus ou moins de réduire le nombre de vendeur à 1 par boutique GW, à ne donner aucun avantage à se rendre en boutique GW plutôt qu'en ligne... Et d'autre fois elle part dans le sens inverse, se plaçant en géant de la distribution, ne serait-ce qu'en voyant les quotas qu'elle impose à ces mêmes revendeurs indépendants pour continuer de travailler avec eux, en ne donnant aucun avantage à acheter en ligne plutôt qu'en boutique. A ce propos, intox ou vérité ? Un vendeur de GW m'a confié que d'ici 1 an GW ne travaillerait plus avec ses revendeurs indépendants ("parce que quand tu vas chez eux, tu tues le petit commerce pour 10 cent/pot de peinture"... La blague ! Si je vais chez un vendeur indépendant, par ailleurs un petit commerce que par définition ne sera jamais une boutique GW, c'est parce que je paye les mêmes produits moins chers, parce que j'ai une carte de fidélité qui me permet de les payer encore moins cher et parce que son propriétaire ne m'accuse pas de génocide s'il apprend que j'achète des produits ailleurs que dans sa boutique !)
  14. Salut, je me permets de réagir à ton poste pour convenir que le niveau de jeu influe forcement sur la réussite ou l'échec du lancé de dé (par exemple que la réussite de l'esquive dépende de la zone sur laquelle se rend le joueur et sur les marquages mis en places) mais pas seulement, et c'est sur ce "pas seulement" que je voudrais m'attarder :) Il m'est arrivé à plusieurs reprises en match que dès l'engagement certains de mes joueurs se fasse kof (kill on field ^^). On peut décemment convenir que ma façon de jouer n'ait en rien influer sur ce jet de dé; oui, celui qui décide de lâchement me supprimer deux joueurs d'affilée dès le coup d'envoi, et malgré un apothicaire qui me converti généreusement un mort... en mort (et encore un jet moisi ! je ne dois pas cliquer comme il faut sur ma souris). Ajoute à cela la crispation liée au fait que tu passes plusieurs saisons à monter laborieusement un gdc au rang de brute infernale et tu conviendras que le rage quite et le coup (immédiatement regretté) dans le mur sont somme-toute des réactions tout à fait logique face un jeu qui te sanctionne alors que tes seules actions in game ont été le kick d'engagement. Cet exemple n'en est malheureusement qu'un parmi tant d'autres, comme le fait de tenter les actions réussies par l'ordinateur qui te semble impossibles, tant la conditionnelle est faible, dans les mêmes actions de jeu et qui se solderont dans ton cas invariablement par un échec, ou encore qu'à mesure de proba en match, l'ordi ait systématiquement une meilleure réussite (bien sûr des exceptions existent et il a pu m'arriver de sécher des adversaires sans raison apparente). Heureusement que l'IA est aux fraises, sinon la victoire serait tout simplement...improbable   Et malgré cette diatribe, que certains qualifieraient de ouinouin (ce que je déteste ce terme!), je ne peux pas m'empêcher de continuer à jouer, c'est dire le degré de masochisme :D
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.