Jump to content
Warhammer Forum

Giggle

Membres
  • Content Count

    423
  • Joined

  • Last visited

Previous Fields

  • Jeux
    Kill Team

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Oserais-je ajouter que sur une unité à jetpack, les cheveux longs, comme les capes, mettent des coups de boutoir à la suspension d'incrédulité. Nan parce qu'une fois qu'une mèche est coincée dans le réacteur...
  2. Mon pognooooon prenez tout ! ...et mettez m'en 10 boîtes.
  3. Je me goure peut être, mais je crois que la FAQ a modifié les règles de frappes en profondeur pour le jeu égal seulement. Pour les parties en narratif ou libre, la FAQ ne s'applique pas sur ce point. (et du point de vue de GW, ce sont des modes de jeu qui comptent) Du coup, ça me semble normal que le codex n'ait pas été modifié : il autorise le redéploiement à 9 pouces parce que dans certains modes de jeu, c'est toujours légal de le faire. Et, en mode Nostradamus, je ne pense pas qu'on puisse en déduire que la prochaine FAQ fera un retour en arrière sur les FEP.
  4. Tu as raison de ne pas y croire : si c'était vraiment une quatrième armure Primaris, ça ne sortirait pas sous la forme d'une fig exclu pour des évènements où 99% des joueurs ne vont pas. Et sur des critères objectifs : -il a des jambières de terminators -Son armure a des tassettes de terminator -son armure n'a pas de backpack, comme tous les terminator -il a des câbles d'alimentation sous les bras comme un Terminator -ses épaules sont plantées au niveau de ses oreilles comme un terminator -le haut de l'armure est de forme carrée comme tous les terminators … si ça ressemble à un canard, et que ça fait le bruit d'un canard, moi, j'appelle ça un canard.
  5. Ho tu sais, moi, j'attends depuis 2004. Au bout d'un moment, on s'y fait
  6. On ne nous a pas vraiment expliqué ce qu'on devait faire à la fin du CDA multi13, alors je vais procéder d'initiative et à l'imitation de mon CDA précédent. Voilà de quoi jouer à Killteam un bon moment avec des équipes Skitarri, Genestealer cult et Tau. le thread d'origine est ici : Thread central d'origine : [Multi-13] Sujet central Voilà.
  7. Il y a d'autres figurines de SM ou SMC qui ont de l'allure et une pose un peu instable, et ils sont en 32mm. Meilleur exemple : les sorciers exaltés thousand sons à pied. J'ai beau chercher, je crois que c'est le premier perso en armure énergétique normale qui ait un socle de 40mm. ça m'inquiète un peu.
  8. J'ai une question : Le master of possession, c'est un perso Space Marine "normal" (comprendre ni primaris, ni grobill death guard) avec une armure énergétique mais qui se retrouve planté sur un socle de Terminator. Faut-il s'attendre selon vous à une (nouvelle) vague de resoclage en space marine, pour tous les persos ? Je sors d'en prendre, ça va me saouler.
  9. Merci pour la titre. ça m'en fait un deuxième, c'est la classe : je pense que je vais mettre ça sur mon CV. Après, je vous avoue que je me suis pas autant éclaté que sur mon premier CDA. Mention spéciale à mon collègue de Killteam Bharka, qui sort un truc très joli.
  10. Merci les gars c'est sympa. J'attends l'occase de poster ma dernière photo dans le hall de la gloire. En attendant, je m'attaque à mon armée d'IK
  11. Bim ! Il vous nous poser toutes ses figs d'un coup
  12. Donc, voilà où j'en suis : Les pions objo : c'est fini. Les décors : J'ai pas tout fini, mais j'en ai désormais suffisamment pour remplir une double table de Killteam C'est difficile de tout faire tenir sur une photo, voici donc deux échantillons : -les deux thermic plasma regulators (j'ai aussi peint un partie du magnavent) -2 containers munitorum (j'en ai peint 6 dans des coloris variés) Les bonus : Comme évoqué dans le sujet, je joue aussi pas mal à Killteam avec mes enfants. Comme Killteam se joue avec des bidasses de base, il leur manquait le côté héroïque du gars balaise qui sauve l'équipe à lui tout seul. J'ai donc peint un héro pour toute la famille. -Un psyker primaris pour mon fils qui joue Ultramarine ("parce que je veux des space marines comme papa, mais avec la même couleur que l'équipe de France") -un lieutenant primaris pour moi, en peignant la figurine spéciale que GW a sorti pour l'ouverture de son 500eme magasin -un assassin callidus "avec des cheveux de princesse" pour ma fille, qui a choisit la seule figurine féminine du magasin (je l'ai peinte au tout début de la session pour l'offrir à son anniversaire) Les Tau : Drones + guerriers de feu + stealth armor. On a le minimum requis pour une Killteam de Vior'la Photo d'ensemble :
  13. J'ai fini ma séance photo. Je vous pose tout ça demain. En attendant, un teaser :
  14. C'est un des principaux reproches des vieux joueurs de 40K vis-à-vis de Killteam : le format des plateaux est alien. Un plateau légal fait 22 x 30 pouces. En centimètre et collant 2 plateaux côtes à côtes, on est à 110x75 cm Pour la partie, on a pris notre temps. On a du faire ça en 2 heures et demi. Pas de codex spécial : les couts des figurines et de leurs armes est dans le livre de base. Si tu veux jouer des personnages spéciaux, il faut acheter l'extension "commanders" en sus. Au niveau des couts en points des figurines, Killteam est aligné sur Warhammer 40K. C'est au niveau des armes spéciales qu'il y a une grosse différence : elles sont beaucoup moins chères dans Killteam. le livre de règle peut s'acheter à part : https://www.games-workshop.com/fr-FR/Wh40k-Kill-Team-Rulebook-2018-fre La boite de base est chère mais son contenu est très intéressant (le décor seule est assez onéreux par exemple) Oui, indirectement. Dans une killteam, tu choisis des soldats qui ont un profil (une datasheet). Certains ne peuvent être pris qu'en quantité limitée et en général, ce sont eux qui ont le droit de porter des armes lourdes. Les mouvements effectués ont un gros impact pour la suite du tout : les marqueurs permettent de se souvenir des mouvements effectués. Les principaux marqueurs sont : -préparé : la fig a pas bougé, mais tiré avant toutes les autres à la phase de tir -mouvement : la fig a bougé, elle tire après les figs préparées -Avance : la fig a couru, elle ne peut pas tirer -charge : la fig a foncé au cors à corps, ses cibles ne peuvent pas rompre le combat ce tour-ci -retraite : la fig a quitté un corps à corps, elle ne peut pas tirer On trouve ces jetons dans la boite de base, ce sont ceux que j'utilise. Mais on peut aussi les acheter en achetant une killteam vendue en boite avec un peu de décor. C'est le cas de Drach : ses sicarians viennent d'une boite de killteam qui incluait 5 figs, un peu de décors, quelques règles spé et des jetons spécifiques. Corback a fait le troisième choix : il s'est fait ses jetons lui-même. Toute considération de gout mise à part, pour moi Killteam, ça a été l'occasion de revenir dans le wargame. Une team, ça se peint en une semaine et ça coute de 30 € à 50 €. Et au delà de ça, tous vos potes ont une killteam en puissance dans leur armoire, donc on peut se trouver des adversaires facilement.
  15. Rétrospectivement, on aurait dû admettre plus tôt qu’on n’avait pas pioché le bon scénar J De toute façon, ça avait mal commencé vu qu’on devait faire une partie à 4 et que le 4ème s’est jamais pointé. ça nous apprendra à compter sur un gamin de 15 ans. Voici donc un rapport de bataille où tout a merdé ! Pourtant, sur la table, je me suis foutu de la gueule de personne. A Killteam, quand on joue à 3 ou plus, il faut 2 plateaux. Heureusement, avec ma boîte de décors munitorum, il y a un deuxième plateau de fourni, qui représente un hangar côté recto, mais qui a une face compatible avec le sector imperialis de la boîte de base côté verso. J’ai donc réparti tous mon décor sur les deux plateaux (vous voyez que c’était utile que j’en fasse de trop). Vous pouvez constater au passage ce que donnent mes containers une fois peints. Les Killteam étaient au rendez-vous. Outre mes skitarii peints lors de la session 2, nous avions : -les imposteurs de Drach : une autre Killteam Adeptus Mechanicus, mais avec des Sicarian, des espèces de cyborgs de combat rapprochés équipés de pistolets mitrailleurs qui saturent à courte portée -les kriegers de Corbach, joués comme un mélange de gardes imperiaux et de tempestus scions, avec masse fuseurs, plasma et lance grenade : la garde va tirer mal, mais elle va tirer beaucoup. Là où a commencé à foirer, c’est au tirage du scénario : on est tombé sur « faire des prisonniers ». Et capturer des prisonniers, ça se fait au corps à corps… et nous avions trois killteam de combat à distance. Mais on a percuté que plus tard. On s’est donc engagés dans une bagarre de laquelle on ne pouvait sortir qu’en fumant tout ce qui bougeait. J’ai eu le privilège de me déployer en premier. J’ai choisi le quart sur ouest. Drach a déployé son mechanicus de l’autre côté des containers, au nord de ma position et Corbach a mis son équipe dans les ruines à l’est. T1 La partie commence avec un coup de pot et un coup de pas de bol. Un double 6 à l’initiative me donne le douteux privilège de jouer en premier… et donc de me déplacer en premier et de permettre ainsi aux autres de bouger en fonction de ce que j’ai fait sans que je ne puisse rien y faire. Mais un troisième 6 au jet de cantique me donne un bonus au tir pour le tour. En effet, les skitarri se battent en scandant des cantiques à la gloire de l’omnimessie. Les effets des cantiques se tirent au hasard (quoique des dépensent de points de commandement puissent aider), mais sur le coup, le bonus et le rang de premier à l’initiative m’ont convaincu d’attendre et de tirer sur ce qui bouge. J’ai donc annoncé que personne ne bougeait dans ma team, et que tout le monde préparait son action, bien planqué derrière des abris. Des soldats préparés ont la priorité au tir, ce qui est pratique quand on a justement un bonus pour tirer. Mes deux adversaires ont convergé vers le centre de la table… et comme je me trouvais entre eux deux, le nombre de cible à ma disposition a rapidement dépassé ma capacité de traitement. J’ai notamment identifié un porteur de couleuvrine à plasma chez Drach, que j’ai abattu d’entrée de jeu, me débarrassant d’une menace assez importante. Je blesse aussi le sicarian à proximité, que je sentais bien du genre à tenter de me charger au tour suivant. Mes deux adversaires ont passé l’essentiel de leur phase de tir à se tirer dessus, tant et si bien que je m’en sors indemne. Les deux équipes sont trop éloignées l’une de l’autre pour qu’un corps à corps s’engage, on passe au tour suivant. T2 Mon cantique, le psaume linceul, m’accorde un bonus de couvert pour le tour : à nouveau toutes les bonnes raisons pour rester au chaud et allumer ce qui bouge ! D’autant que je joue à nouveau le premier : si je bouge, les autres pourront s’adapter à mon mouvement. Je tente tout de même une charge sur un des gardes de Corback qui me semble accessible. Mais à Killteam, quand on est victime d’une charge, on a deux réactions possibles : -Faire un tir de réaction, qui touchera sur un résultat de 6 au dé -Faire un repli de 3 pouces, rendant la charge plus difficile à réaliser. C’est cette deuxième option que choisit ce chacal, planquant son gazier derrière le container et rendant ma charge impossible, car trop longue. Drach comprend qu’il s’est un peu exposé et que les tirs ne pardonnent pas trop dans ce jeu. Il retourne se mettre à couvert et, grâce à un stratagème, répare son sicarian ! Corb cesse sa progression vers moi : un binôme de ses GI tentent de passer de l’autre côté de la cathédrale pour prendre Drach à revers. Moi, je m’en fous, je suis un bon chasseur : quand je vois un truc, je tire. Bon, par contre, j’ai tout foutu dans le plafond. T3 Au début du tour, il semble donc que le beau jeu va se dérouler de l’autre côté de la table, vu que je suis un peu coincé entre le marteau et l’enclume. A nouveau, avec 4 au jet de cantique, le psaume linceul m’encourage à garder mes miches au chaud : grâce à lui, les tirs contre mes figurines se font avec un malus de -2, voire -3 en cas de longue portée. Dur dur de toucher sur un 6. Je tente tout de même une charge sur un garde impérial, qui fuit à nouveau. Pour le combat grandiose, on repassera. Malgré cela, un connard de lance plasma de la garde bute Dak-0.44/K, mon porteur d’électro-fusil. Delpha-1010, mon porteur d’arquebuse transuranique, équilibre les scores en abattant le facheux : grâce au support du spécialiste communication à côté de lui, il ignore les couverts et touche sur 2+, ça aide. Quel dommage qu’il n’ait fait que des 1 sur les deux premiers tours ! T4 Mon jet de cantique donne un truc pourri. Je décide de dépenser 2 points de commandement pour choisir à nouveau le psaume linceul. Et dès la phase de mouvement, je tente pour la troisième fois de charger avec Teppa-Nyxos-7, un de mes deux Vanguard, sauf que cette fois, ça passe avec un jet de 9 qui me permet de couvrir la distance me séparant des GI de Corb. J’entre en contact avec 2 d’entre eux. Mais une fois encore, j’ai l’initiative. Du coup, à sa phase de mouvement, Corb contre-charge avec un troisième bidasse. Je me retrouve en infériorité importante, mais les Vanguard émettent des ondes radioactives au contact : cela veut dire que l’endurance des kriegers est réduite de 1. A la phase de tir, Drach ressort du bois et me fume au plasma Lho-97/mk24, mon chef d’équipe qui s‘était trop exposé ! Drach était le seul à avoir des figurines de corps-à-corps, et plutôt que d’essayer d’engager, il se planque dans sa cabane et me plasmate mon patron ! Je vais donc devoir finir la bataille en ne générant qu’un seul point de commandement par tour au lieu de 2. Le mouvement de tenaille de Corb tourne court quand Drach abat sèchement un des scions qui tentait de le prendre sur le flanc. Pour achever le tout, je fais chou blanc au corps à corps. On assiste à une bagarre d’aveugles qui se ratent. T5 A nouveau, j’ai l’initiative, mais pour une fois ça m’arrange. Mon cantique me donne un bonus de +1 en Force, ça va être pratique pour avoiner. J’ai peur que Corb rompe le combat, ce qu’il peut faire, sauf le tour où il est victime d’une charge. J’active Rho-666/2, mon Vanguard alpha et je le jette dans le corps à corps pour qu’il verrouille tout le monde. C’est un zélote du culte mechanicus : il bénéficie d’une attaque bonus et de +1 en force au corps à corps quand il charge ! Avec ses trois attaques de masse énergétique force 6, normalement, il va débroussailler ! Corb voit le danger et fait charger son propre sergent. La phase de tir est à nouveau particulièrement fructueuse puisque la couleuvrine à plasma de Neng-Pho-99 lui explose à la gueule, me privant ainsi de mon spécialiste sniper. Heureusement, il ne meurt pas en vain, emportant un krieger armé d’un plasma avec lui. Rhy-656 meurt aussi sur un coup de pas de bol : il ne reste plus que 5 combattants sur 9 : je suis à deux doigts du jet de démoralisation. La phase de corps à corps va être l’occasion de briller ! Rho-666/2 fait ses trois attaques : 1 - 2 - 2 Et plus de points de commandement pour relancer : les gardes impériaux sont indemnes. Le sergent de Corb, qui est venu s’ajouter à la fête, sort son épée énergétique et il fait de meilleurs dés que moi : Rho-666/2 fini découpé ! Heureusement, comme il est à proximité d’un autre de mes soldats, il ne compte pas comme capturé. Par contre, mon équipe a le moral dans les cyber-chaussettes : je lance un jet de démoralisation, que je loupe : toutes mes actions se feront avec un malus de -1. Heureusement pour ma pomme, la bataille s’arrête là. Le score est donc un match nul tout à fait prévisible : dans un affrontement de trois armées de tir, un scénario demandant d’aller capturer des prisonniers au corps à corps, c’est pas joué d’avance. Mon équipe est celle qui a mangé le plus : mais en étant obligé de choisir ma zone de déploiement en premier, je me suis retrouvé coincé entre les deux autres sans rien pouvoir y faire.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.