• Annonces

    • Crilest

      Facebook, Twitch et Youtube Warfo!   29/01/2017

      Facebook, Twitch et Youtube Warfo! N'hésitez pas à vous abonner! (Cliquez pour avoir les liens directs) :
      Twitch https://www.twitch.tv/warfo_ // Youtube https://www.youtube.com/channel/UCdfGqlNnp_NRXtUkD9zB1Uw // Facebook https://www.facebook.com/groups/28144942833/

Jaguar_Flemmard

Membres
  • Compteur de contenus

    162
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Jaguar_Flemmard

  • Date de naissance 03/09/1987

Profile Information

  • Lieu
    Sur une branche, au calme.

Previous Fields

  • Jeux
    Battle / Blackhammer: Gobelins, Mercennaires et Elfes Sylvains

Visiteurs récents du profil

878 visualisations du profil
  1. J'ai fait l'acquisition d'une maison, d'une forge et d'un puits l'hiver dernier (pour jouer du battle). Et je dois dire que le résultat est à la hauteur du prix. On ouvre le colis, on pose 3 / 4 éléments les uns sur les autres, tout s’emboîte parfaitement, on colle un détail (le sommet d'une cheminé sur un toit par ex) et ça peut être posé sur la table. Je n'ai pas constaté de détails approximatif, pas de défauts d'injection (bulle, manque de matière ou surplus). J'ai même pas le souvenir d'avoir sorti le cuter pour grattouiller une ligne de moulage ni sorti de green stuff pour une jointure. En plus, j'ai vraiment l'impression que la conception à tenu compte de l'aspect durable de l'objet. On a pas d'éléments stupidement fins (pour économiser de la matière), les détails (genre un seau) sont moulés dans le bloc. Limite de bons produits à acheter d'occasion. xD Niveau peinture, les surface très texturés et le niveau de détail font que c'est super agréable à peindre mais demandera un peu plus de temps: les gros brossage / lavis de bourrin vont toujours laissés des ratés à retoucher. L'exemple typique ce sont les tuiles de bois des bâtiments. Ce que je reprocherais principalement à la gamme c'est un peu trop de gros éléments (manoir, auberge, murailles...) alors qu'il manque des petits éléments d'agréments pour compléter une scénette (mes murets bricolés ont honte d'être posés pas loin). Mais aussi certains choix qui manquent de souplesse d'utilisation: la maison en ruine est difficilement utilisable pour faire deux éléments de décors distincts, la rivière est super pour la création de plaque de jeu mais pas du tout adapté à l'intégration dans table basé sur un tapis de jeu (la profondeur fait que cela oblige les rebords hauts façon canal artificiel). Bilan personnel: C'est bon! Mangez en.
  2. Des mercenaires et du violet... *-* Il a tout pour me plaire ce sujet! D'ailleurs je crois que je vais te piquer l'idée du tabouret pour l'un de mes propres halfings (qui est bien trop petit à mon goût) et suivre tes travaux avec attention. Faut vraiment que je me décide à ouvrir un sujet pour ma compagnie... -_-'
  3. Deepcut Studio, mais c'est peut être un peu cher pour vouloir le découper... http://www.deepcutstudio.com/product/wargames-terrain-mat-cobblestone/
  4. J'ai pas compris ton histoire de fac de droit mais passons... De ce que j'ai compris, tu avances ça comme argument: Mais tu n'expliques pas pourquoi, comment. A la place, tu demandes à ton interlocuteur d'aller chercher (à ta place) les éléments qui prouveraient la réfutation de ton idée. Dans une discussion, c'est problématique car ton hypothèse (comparaison impossible) te permet de réfuter l'argumentaire avancé par ton interlocuteur. Après, j'ai pas personnellement des idées sur le sujet.
  5. @Junkyz Tu fais un renversement de la charge de la preuve. C'est toi qui avance une hypothèse (la comparaison est impossible) à toi de la démontrer et d'apporter les faits appuyant ton argumentation. Par exemple, ce n'est pas évident que l'évolution du mode de consommation empêche cette comparaison. Une stratégie commerciale est plus ou moins adapté à un contexte (le mode de consommation) mais pourquoi l'on ne peut rien en dire? La comparaison entre l'inquisiteur et Asselineau me semble aussi inappropriée. Même si tu n'es pas d'accord avec lui, il déroule un raisonnement sur des bases factuelles. Assselineau, lui, multiplie les détails inutiles dans l'exposition des faits (le fameux "Connaissez nous le nombre de chômeurs mâles ouvriers entre 24 et 27 ans de catégorie C dans la commune de truc et machin? Et bien moi oui car je maîtrise mes dossiers." utilisé par tellement de nos hommes politiques) pour paraître plus compétent et pourvoir utiliser, dans la suite de son intervention, un argument d'autorité.
  6. Je sais qu'il y a ceux fait pour le 9ème age par Tabletop Miniatures Solutions. Par contre, je n'ai pas encore acheté chez eux donc je ne peux pas de faire de retours personnel (mais on en a déjà dit du bien). https://tabletop-miniatures-solutions.com/special-units/121-ud-shabti.html
  7. Rapport intéressant, comme toujours. La suite de la campagne est prévu ou abandonnée?
  8. Je ne sais pas trop qui surveille les deux forums (ici et celui de l'association Brume) mais tu devrais aussi y poster pour être sur. D'ailleurs, j'y ai vu un sujet parlant d'une asso Parisienne. Tu pourrais peut être les contacter: http://associationbrumes.forums-actifs.com/t564-club-de-figurine-a-paris-ou-jouer-a-blackhammer
  9. Je comprends le point de vu et je ne veux pas critiquer des questions de goûts. J'ai même rien du tout contre les univers démesurés, torturés voir oniriques. Typiquement, w40k en est un très bon exemple avec l'Imperium. Seulement la différence avec AoS, c'est qu'il y a des règles de cohérence interne à l'univers qui structurent mieux l'ensemble. Et cela fonctionne parfaitement même si elles ne seraient pas applicable à notre univers. J'ai vraiment du mal à voir comment raconter un récit (après tout c'est une forme de récit le fluff) en voulant s'affranchir totalement de cela. Cela veut en quelque sorte dire que tout ajout, quel qu'il soit, est forcément cohérent avec AoS. Le truc qui m'embête avec l'idée d'un univers 100% TGCM est en fait assez discriminant puisque cela exclu (dans une certaines mesure) toute critique, remarque ou appropriation par le public. Je sais pas si le parallèle est vraiment juste mais j'ai l'impression qu'il faudrait être en quelque sorte "croyant" en cet univers. Typiquement si, comme Ser Eddard avec la taille de la ville, on est sorti du récit par quelque chose, il faut se forcer à passer outre (ou l'accepté) mais pas chercher à le comprendre car TGCM. Dans un sens l'auteur (ici GW) est seul détenteur du pouvoir et du vrai mais en avoir à en esquisser les contour.* Cela retire une grand partie de la place du public au sain de l’œuvre. *: Ce qui est différent d'un univers figé ou du fait de créer une nouvelle version d'un univers.
  10. La croissance démographique d'une région comprend aussi les migrations/colonisations... Ce type de mouvement c'est très bien pour passer vite d'une population rurale à un ville de bonne taille (50 000 hab) après la masse de population fait le gros du travail. Pour le voir, tu peux t'amuser à comparer les chiffres de Paris et ceux de New York par exemple. Ce n'est hyper impressionnant en tenant compte du caractère fantaisiste de l'univers et du fait qu'il n'est pas vraiment borné. Notre terre à passé le million d'habitant en une dizaine de milliers d'année avant JC. La population mondiale vers la fin du moyen âge c'est 500-600 millions d'habitants. Sept milliards de terriens peut sembler beaucoup de monde mais répartis dans une galaxie ça fait pas beaucoup de primate au km². C'est un faux raisonnement. Bien sur que si je dit qu'il y a dix milles milliards d'humains dans les royaumes mortels, je peux mettre des gros chiffres à une ville en ayant l'air de dire un truc logique. Seulement ça reste du TGCM, pas une explication cohérente de manière interne que cela soit au niveau de l'affirmation de base ou de sa conséquence. Maintenant, s'il y a une explication (même non scientifique) pour expliquer la prospérité de la région, c'est différent et ça me va. Si dans AoS les humains sont défini comme n'ayant plus vraiment besoin de manger car ils sont régénérés par les vents de magie c'est une explication interne. Si ce sont des humains normaux avec des besoins normaux, il manque un truc. Là, visiblement, l'agriculture n'est même pas possible à cause de la végétation envahissante (il est dit texto que la cité en est protégée par les ravages de la lave) et la ville est récente.
  11. Tu triches, la période industrielle et moderne a vue la population humaine exploser. Pour cela, il faut des moyens massifs de production et une grosse population de base. Même en étant très généreux (fantasy tout ça) il serait plus raisonnable de comparer avec les chiffres de Paris durant le moyen âge (une des plus grandes villes de l'époque).
  12. Il y aura des états majors en plus du flûtiste et de la bannière présents dans les freebies ou se sont eux?
  13. C'est pas l'histoire du jeu de mots romain entre coq et gaulois en latin? S'il y a le choix entre plusieurs têtes d’étendard, c'est marrant sinon c'est un peu con.
  14. C'est pas parce qu'il s'agit juste d'un seul modèle de figurine avec une variation sur les bras? J'ai l'impression que la tête, position des épaules et des jambes sont identiques. Les bras avec l'épée levée ou en avant semblent avoir simplement pivotés autour de l'épaule. Il y a le fourreau plein ou pas mais si c'est comme les figs Perry Miniatures, c'est un unique modèle à couper (ou pas) puis à coller sur la fig.
  15. @Rippounet: C'est peut être pas très original comme opinion mais je ne vois pas l'intérêt de m'en chercher une autre. Visiblement notre principal point de désaccord, c'est le fait qu'il est justifiable dans certaines conditions (et dans le contexte d'un rapport aux loisirs) de faire pression sur quelqu'un parce qu'il s'écarte de la norme. Suite à tes remarques, j'ai détaillé mon opposition à cette idée, désolé si cela ne t'apporte rien. Moi, plutôt que de finir par dénigrer mon intervention, j'aurais préféré que tu m'expliques le comment et le pourquoi. Quand a en faire un sujet de société, je ne vois pas de quoi tu parles... Je parlais de réactions à l'échelle des individus, de l'acceptation de la pression dans la posture des "victimes" et au mieux de la récurrence de la difficulté rencontré par l'auteur du sujet.