Jump to content
Warhammer Forum

Miles

Membres
  • Content Count

    218
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

Recent Profile Visitors

388 profile views
  1. Bien joué Artefact! (et avec le nom impérial pour frimer, ^^) Du coup, je n'ai pas souvenir qu'on ai jamais su le pourquoi du comment de cette action... Ca correspond à l'époque où les nécrons était extremement mystérieux...
  2. Je suis d'accord que le coup du grand maître qui est lui même assassin et qui doit maitriser les spé de tout les temples, c'est un peu Bancal. Le principe des Assassins des Temples Impériaux, c'est d'être les meilleurs assassins de l'Impérium, point. Sauf que si le grand maître est sensé maîtrisé toute les techniques des temples ça signifierai qu'il y'as un pool de "prétendant" qui as tout moment développent les capacités des 4 temples. Donc que l'impérium dispose d'Assassin Bi, tri ou quadriclassé et que ceux qu'on pose sur les tables ne sont pas les meilleurs des meilleurs qu'on nous vend. Ou alors, les assassins sont tous les mêmes et ce sont les missions qui sont spécialisé:" Roger aujourd'hui, c'est mission Calidius, voici ta mallette avec la polymorphine et la lame de phase. Laisse ton fusil exitus au vestiaire" Mais ça n'est pas cohérant avec les Culexus et les Eversors. D'ailleurs, ça impliquerai aussi que le gène Pariah s'aquiert...
  3. On est d'accord! Ciler: Non, ce n'est pas ça. C'est beaucoup plus ancien...(l'intérêt étant justement de donner un exemple où les nécrons "old old school" font autre chose qu'exterminer toute vie)
  4. Allez, petit jeu! Une publication de Gamworkshop de 1998 , tout à fait canon, raconte la manière dont des nécrons ont sauvé des humains du massacre par une force Xenos dans les franges orientales. Quel est le titre de ce bouquin? (Ou si vous voulez frimer, quel est le nom impérial de la planète en question?) D'ailleurs, on as jamais su le pourquoi de ce sauvetage ^^
  5. Félicitation Zugrub! Et tes pieux me font penser au jeu... Seigneur de Guerre! ou déjà ils servaient à repousser des orcs!
  6. Alors, je suis pas fan de cette histoire de Psyker chaoteux: Ca ramène le Chaos dans l'intrigue et ça donne un coté "on peu rien faire sans le chaos". Il y as déjà du Chaos dans ton scénario "Titan" Du Chaos dans le BG du space marine de l'équipe, du Chaos dans le Passée d'Istvann... Le Psyker est très surnuméraire. En plus de ça, devenant le ressort qui permet au savant de fuir, il tue toute l'importance des magouilles des marines. Et puis quel serait les motifs de ce Psyker Noir? Qu'est ce qu'il en as à braire des Tyranides? Et pourquoi le savant, qui est Impérial l'écouterai? Et pourquoi les joueurs aurait le moindre questionnement sur "Le savant avait il raison?" si ils peuvent penser que le savant était sous influence chaotique? Concernant la prise d'otage, je ne partage pas tes réserves. Le savant à tout à fait les moyens d'y parvenir. Il ne s'est pas arrêté dans une taverne pour engager trois ivrogne avec 9€50 dans le premier port venu. Ses moyens de fuite ont été fournis par un puissant mécène (le chapitre space marine on as dit?). Les gros bras ce sont potentiellement des types bien entrainé et bien organisé. Le chapitre space marine dispose d'information sur les forces militaires présente dans son secteur. Ses intermédiaires anonymes ont très bien pu recruter une compagnie mercenaire sans scrupule mais compétente repéré bien en amont. Compagnie qui voyagera avec le savant, partageant sa couverture (Le magna du Grox et sa suite, une confrérie de Pelerins en route pour Macharia etc, les raisons pour une où deux centaines de personne de voyager ensemble sont légion.) Ces mecs savent qu'ils seront payé rubis sur l'ongle si le savant parvient à ses fins. Et leur code leur impose d'aller au bout d'un contrat. Avec ça y'as tout à fait moyen de prendre le contrôle d'un transport civil de 22 000 âmes en prenant d'assaut la tour du Navigator lors d'une opé commando. Ca le fait plus qu'un psyker noir qui arrive on ne sais trop comment à atteindre le Navigator (qui vit dans les quartiers, gardé, de sa tour), lui retourner le cerveaux (un Navigator, c'est un mutant Psychique âchment balaise) et réussir à pas planter le vaisseau dans le warp (trafiquer la tête du mec qui tient la barre en plein cap Horn, ça me semble risqué). Passer par le système Istvann est improbable, même si il y as des systèmes habité proche: Le Warp c'est l'autoroute. On ne prend pas la sortie marqué "Danger, radiation mortelles" pour faire une pause sur le trajet... Sauf si le chauffeur à un flingue sur la tempe... Et là on revient à notre postulat de base (et j'aime bien l'idée de "Protocole de sortie du Warp? Mais, ce n'est pas normal, le trajet devrais durer encore 2 jours? Mais ou sommes nous?) Du coup moi je vois ça: - Les savants : Tenter de détruire la flotte Tyranide toute proche en la déviant et piégeant sur Istvan pour la détruire. Expérimenter en paix et rendre des comptes au Mecanicus. Servir l'Empereur par cet acte et prouver le bien fondé de leurs recherches. Disposent d'argent offert par leur mystérieux allié et d'une troupe de gros bras recommandé par ce même allié. - L'Inquisiteur des PJs : Purger les savants avant que sous prétexte de recherche ils ne fassent de gros dégâts à l'Impérium Vas courir avec les pjs de port en port derrière le savant et son groupe avant de finalement embarquer sur le même vaisseau. Dispose des PJs, mais vas se débrouiller pour préparer l'interception du savant et de ses gros bras par la flotte impériale dans le système de destination du vaisseau. Ce qui avortera car le vaisseau ira dans le système Istvann à la place. -L'inquisition en général (oui, y'as des objectifs contradictoire, c'est l'inquisition!): *Trouver qui magouille quoi *Défendre l'Impérium des Tyranides *Détruire les profanateurs de systèmes interdits *Accumuler du savoir sur les ennemis *détruire le savoir douteux *Est largué mais peu être contacté par les pjs - Les Space Marines : Rester en dehors du truc officiellement. Regarder de loin si le piège à Tyranides fonctionne. Ont commandité et financé la fuite du savant, grâce à leur réseaux et leur argent, tout en restant anonyme. - Les PJs : Survivre et Servir l'Empereur au mieux.
  7. Joli texte Torcanam! Et si les flèches d'argent sont massacré... Bah on se retrouvera au paradis des mercenaires! Mais j'ai confiance! Les Chevaliers Panthères sont présent en masse et l'ordre à une dette envers lers archers de Julian! Joli texte Torcanam! Et si les flèches d'argent sont massacré... Bah on se retrouvera au paradis des mercenaires! Mais j'ai confiance! Les Chevaliers Panthères sont présent en masse et l'ordre à une dette envers lers archers de Julian!
  8. L'image de Cadien présenté apparait si je ne m'abuse dans le codex V4 de la garde. Le pistolet automatique y est mentionné comme une arme non réglementaire que le garde s'est procuré. Quand on voit les trois soldats présenté ici, je pense qu'on peut imaginer facilement une ordonnance tel que "Un fusil laser, une protection rigide couvrant le torse et les épaules, des chausseurs fermées, un pantalon long, et une arme de mêlée." C'est un standard. Assez ouvert, mais un standard quand même. Pas d'espadrille, une certaine protection du torse, un fusil laser, de quoi se battre au contact... Pour Only War, à titre informatif, sans posséder le bouquin, j'ai relevé un potentiel conflit de sources avec dark hérésie au sujet des régiments scintilliens (beaucoup de ganger selon Dark Hé, avec des unités "dure", tas de planqué avec une cueillère en argent selon Only) je ne sais pas si ça entame la crédibilité de ces ouvrages comme source. De plus ils présentent tout deux la garde comme équipé en standard d'armure pare balles couvrant tête, bras, torse et jambes qui ne semblent pas en adéquations avec les illustrations classique (voir page précédente).
  9. Bon, les petits vaisseaux, ça vas pas le faire: Pour le voyage Warp , il y as besoins de ressources beaucoup trop particulière et précieuses: Navigateur, champs geller, moteur warp... Dans rogue trader justement, le plus petit navire présenté (avec capacité warp) c'est 18 000 membres d'équipage. Alors pour être honête dans un roman d'Abnett, je suis tombé sur un taco à 40 membre d'équipage, mais ça me parait étrange qu'une maison de navigator daigne passer un contract avec aussi cheap. Et je sais pas où ils ont la place de coller les moteurs warps. Mais pour ton intrigue, c'est pas un problème. On as déterminé que le Savant avait reçu du pognon de la part de ses commanditaires. Il peut se faire embarquer sous un alias moyennant finance sur n'importe quel transport. Voyager par exemple en temps que "Rufus, maître éleveur de Grox accompagné de ses assistants" Et après il s'agit d'identifier quel bâtiment il as pris, quels ports ils dessert ect, pour lui courrir après. Ou une fois dans le vaisseau, enquêter pour essayer de déterminer que groupe de passager n'est pas ce qu'il prétant... Après se pose le problème de "prendre le contrôle du vaisseau". Mais quelques astuces permettent de justifier le détournement ponctuel d'un transporteur malgré les milliers d'hommes d'équipage. Pour moi le mieux, ça reste de forcer l'accès à la tour du Navigator, et prendre ce dernier en otage. Sans Navigator, pas de voyage Warp. Avec un flingue sur la tempe, on peu forcer le navigator à guider le vaisseau jusqu'au système Istvann. Comme on ne dérange pas un navigator pendant un voyage warp, le reste de l'équipage ne s'en appercevra que trop tard. Et une fois sur place, si le Navigator meurt, on restera bloqué dans ce système qui craint: une bonne raison de céder aux chantage des terroristes. Bien sur, même sur un navire civil, la tour du navigator et sa personne sont gardé. Mais les gros bras de notre scientif sont pas obligé d'être de gros manche. Toi qui aime les refs starwars, il as pu engager un squad (ou un peloton, c'est 40k un groupe de voyageur transystème ça peut être nombreux) de mandalorien locaux. Les mecs ne connaissent pas les tenant et les aboutissants, mais sont compétant et bien payé. Y'auras des pertes mais prendre et tenir la tour du Navigator, ça se fait! (puis ça fait une bonne résistance pour tuer l'inquisiteur au moment T) Après une fois le vaisseau dans le système Istvann, si tu veux vraiment les faires chier avec un vaisseau "hostile" le savant peu menacer l'équipage de tuer le Navigator si on ne lui livre pas les pjs. Et là, faut échapper à l'équipage, vaincre les gros bras merco, capturer/tuer le savant et sauver le navigator (et pas de bol quelqu'un s'enfuit avec sur la planète). Oùla, dangereux ça: Un perso ça la boucle peut être, mais un joueur ça se pose des questions. Mieux vaut donc préparer des réponses pour que l'univers soit cohérant et immersif. Ca aide aussi en temps que MJ à gérer l'impro quand le scénar part dans une direction inattendue. (Pourquoi il voulait être discret déjà mon inquisiteur? Est ce que la nouvelle situation concorde avec ça? Oui/Non etc) Au passage, l'ombre dans le warp brouille les transmissions psy. Pour les ondes physiques, y'auras pas de problème on pourra entendre les copains hurler à l'autre bout de la ligne. Pour le "pas de warp" des tyranides: ça tu peut éluder: organisme mutant capable de warper, attaque par en dessous de la galaxie qui justifie que des flottes d'ampleur trainent pas loin dans le vide(léviathan), la larve attirant toujours une flotte proche (et donc rapidement sur place) etc.
  10. Qu'est ce que tu appelle Cloaké? Pour se barrer, il suffit de mettre les moteurs à font et de se casser. Un petit saut Warp dès que possible et tchao. N'importe quelle frégate peu faire ça, les Tyranides sont pas connu pour leur vitesse spatiale (d'ailleurs, ils ont pas le voyage warp me semble il... ils sont désespérément lent.) Pour descendre au sol bah, ils peuvent poursuivre l'objectif, un compagnon de l'objectif (ce type à moustache qui vient de s'éjecter en drop pod! Il sait tout, chopons le! Pas de trace, pas de témoin!) Après moi, ce que je vois pas c'est ce que tu veux leur faire faire du vivant de l'inqui pendant la poursuite... Ils sont sur un navire, la cible sur un autre... Enquêter dans les ports pour connaitre le chemin de la cible? Son nouveau navire? Finir par embarquer sur le même et fouiller partout (un transport standard 20 000 hommes d'équipage!) pour trouver la cible et son équipe? A ce stade, vas falloir réfléchir sérieusement aux moyens de la cible pour cavaler et à ceux de l'Inqui pour courir après. Notre scientif à du partir relativement précipitament du labo. Ok. Mais il as été prévenu et financé par Faction X (Space marine/mécha/navigateur?) donc il as un peu de ressource. Est ce suffisant pour affrêter un vaisseau? Sans doute non. Donc faut embarquer sur des lignes commerciales connue. Il récupère sur le passage des hommes de mains (fournis par un contact de faction X. Ces mecs savent rien, mais ont des biscoto, pour protéger le scientif lors du combat final, mais aussi pour l'aider à transporter la larve, éloigner les attentions indésirables d'autre passager etc. Leur motivation: Le fric? Les lignes commerciales, ça prend du temps. Y'en as probablement pour des mois à faire des sauts de puce entre différent port où on change de cargo. Avantage, tes joueurs peuvent enquêter dans les ports pour choper des infos sur la cible et le navire qu'il a pris en suivant. Soucis: Faut pas que l'inqui réquisitionne une frégate pour juste rattraper et arraisonner le navire en question. (soucis de discrétion? Mais par rapport à qui?) Une fois pas loin du Système Istvann, y'as probablement pas de trajet commerciaux pour aller là bas. Vas falloir trouver une autre soluce. Proposition: Notre scientif aidé de ses gros bras détourne le vaisseau marchand dans le quel ils se trouvent (par exemple en braquant le Navigator où le capitaine, deux mecs dont la vie peut valoir plus que le trajet). Ils les forcent à aller dans le Système Istvann. Avantage: scène sympa: Les pjs sont arrivé au dernier port avant que la cible ne l'ai quitté. Il embarquent inextrémis sur le même vaisseau. Ils savent où il vas. A "Insername". Leur maître à prévenu les autorités à l'arrivé qui préparent un commité d'accueil pour intercepter le vaisseaux. La seule chose qu'on as faire les accolytes: identifier précisément la cible pour pouvoir ensuite la désigner aux renfort. Sauf qu'à la sortie du warp, à la place du Système "Insername" et des ses vaisseaux d'interception, nos amis se retrouvent dans le systèmes Istvan IV avec des passager du vaisseau terrorisé, des preneurs d'otages à bord et une cible qui visiblement à un coup d'avance! Il faudra faire sans les renforts! Et petit effet Kiscool: Si tu veux les faire descendre au sol, une excellente raison: Un des gros bras à fuit le vaisseau pendant la baston avec un otage. Sauf que l'otage, c'est le navigateur! Impossible de quitter le système sans lui! Et il vas falloir faire vite, les premiers organismes précurseurs tyranides arrivent...
  11. Ca promet du carnage... Les unités humaines sont bien maigre face à la horde. Mais avec un peu de chance l'artillerie réduira le grand Moss en poussière et le volume de tir de l'armée Impériale réussira à écrémer les régiments orques les plus dangereux... Après, rien ne sera gagné, faudra finir à la filoche, à coup de hache et de sabre au contact...
  12. Alors réponse rapide sur la première partie (j'aborde pas encore le scénario space Hulk) Oui, le garde et le technoprêtre sont bien distinct "technaugure" c'est titre de technoprêtre. Juste que la première référence que je connaisse à ce titre est dans le codex garde v4. Pour Instvan , n'oublie pas que c'est un système entier. T'as Instvan IV mais aussi III où y'as eu de la fritte de manière canon. Et y'as au moins un Istvann I et Un II qui traine. Sans compter les satellites et autres objets célestes que tu peu utiliser... Bref, t'as de la marge pour planquer un titan ^^
  13. On est d'accord, ces histoires de réquisition dépendent moultement des circonstance. Mais la question était "les Marines peuvent ils se permettrent n'importe quoi n'importe quand. Le but était donc de trouver des contres exemples possibles. Et on en as trouvé. Par rapport au biais de l'Univers: Qu'on puisse être heureux de donner à l'ordre de chevalerie prestigieux sans verser de larme sur le pognon par devoir foi et tout ça, pas de problème. La question était encore une fois: Le chevalier peut il se permettre de rentrer sans frapper, de mettre les pieds sur la table, de vider le pichet de vin, de roter et de dire "aboule le fric connard ou j'te démonte!" Comme on l'a dit, outres leurs pouvoir intrinsèque, dans l'ordre céleste impérial, les gouverneurs planétaires sont des représentants de l'Empereur chargé par Lui de diriger Ses mondes. Bref, des gens dignes d'égards à partir du moment où ils ne merdent pas.
  14. Certes, mais là du coup, si on commence à préserver certaines suceptibilités, on rentre dans la diplomatie et la politique. On n'est plus sur une "réquisition" unilatérale et dans le "m'en fout je fait ce que je veux".
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.