Jump to content
Warhammer Forum

Cromaal

Membres
  • Content Count

    63
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

Previous Fields

  • Jeux
    WHB (Vampires, Bêtes, Chaos) WJDR, W40k (Chaos,..)

Recent Profile Visitors

364 profile views
  1. Wiffy je te découvre un incroyable talent ! Bravo pour commencer pour tes dessins et ces animations sont superbes ! C'est super aussi de voir comment tu travailles dans Dessine moi un héro. Donc encore mes félicitations et j'espère à très vite !
  2. Coucou les gars, vous pensez que vous pourriez me les faire tourner également ? Je vous envoie plein d'amour ! Merci d'avance Cromaal
  3. Pour la partie Tzeench, fais des îles volantes; un peu comme ça :
  4. Bonjour tout le monde ! J'espère que vous allez tous bien. Moi j'ai eu deux mois qui étaient spécialement long et désagréable (surtout au boulot). Mais bon, grâce à Dieu je suis descendu à 60% a partir d'aujourd'hui donc ça va changer ma vie je suis trop content. Et bien sûr, cela impactera positivement ma productivité en ce qui concerne la peinture de figurines. Bon petit remaniement du sujet. Finalement, on arrive pas trop à ce voir régulièrement et j'ai de la peine à trouver le temps pour écrire les rapports et surtout ça "pollue" un peu le présent sujet. Ducoup je ferai comme @Zugrub à l'avenir et je ferai des rapports de batailles (et si possible aussi bien que les siens à découvrir impérativement ici) et je garderai ici uniquement les photos de figurines et décors. D'ailleurs. Les choses avancent gentiment. Je vous présente "l'enfant maudit" et l'arbre qui l'a accueilli. Un nourrisson corrompu abandonné auprès d'un arbre dans les profondeurs de la forêt par sa mère qui n'a pu se résoudre à le jeter de la falaise qui borde le village de Kerzer comme le lui avait ordonné l'ancien du village. 18 ans après, il revient. Comme vous l'avez remarqué, j'ai pas mis les espèces de tentacules que je trouve pas très belles. Et enfin mes 3 arbres morts (par la corruption de nurgle) qui sont maintenant finis. Et j'ai attaqué les accessoires pour notre caserne (encore et toujours en WIP...). Ils viennent de l'excellent site Russe http://tiny-furniture.com/ Je recommande. Tous les produits qu'on a acheté la-bas sont MAGNIFIQUES ! Je me résjouis de vous les faire découvrir. Les premiers: Voilà ! A tout vite les copains.
  5. Merci pour tout ton travail Mahar. J'aime beaucoup tes vidéos.
  6. Ah ouai c'est super comme ça; beaucoup mieux Franchement c'est incroyable ce que t'es en train de nous pondre. C'est vraiment chouette ! Lâche rien ! Je me réjouis de le voir monté. Les tourelles du classe Iowa tu vas les faire toi même ? A bientôt
  7. Vendeur sérieux, disponible et très compétent en ce qui concerne l'emballage ! Un grand Merci !
  8. Bien co-légionnaire ? Pour ma part, les battles dammages je me suis inspiré d'un vieux container noir qui avait rouillé et je trouvais pas mal. En gros des tâches brunes, puis du brun orange et je surligne certain élément en couleur de lining (bon la photo est pas top et je suis pas un peintre de ouf mais tu vois l'idée):
  9. Bon après j'arrête de commenter parceque ça commence vraiment à faire groupie, mais mec. Tu inscris ton nom au panthéon du hobby ! C'est à la fois réjouissant, inspirant et enchantant, du grand art ! Continue de nous faire rêver
  10. "Zugrub ! Zugrub !" Cria la foule avide de nouvelles photos ! Et bah bravo gros, tu nous renvoies encore du très lourd ! D'ailleurs, toujours dans mon but d'agrandir ma ville de l'empire, je voulais savoir comment se mariait les maisons de Lacville avec Warhammer... Pas trop de problèmes d'échelles ? Bonne suite ! à tout vite, Cromaal
  11. Armée magnifique ! Super la photo de famille ainsi que ton plateau. ça claque ! Bravo et vive la suite du chantier !
  12. Wesh Crevette ! Super, comme toujours ! Je suppose que t'es aux anges avec les nouvelles sorties FW ! Bref, bon hobby, toujours un plaisir de voir ton travail; que ça soit ici ou sur tes topics DM et BL.
  13. Tannhausen Les aventuriers commencèrent sans grande surprise par visiter “le mulet” l’auberge de Tannhausen. Elle est tenue par Oskar Schultz, un homme imposant dont les rondeurs laissent supposer qu’il apprécie les petits plaisirs de la vie. Il propose lit, boissons et nourriture - dont le fameux ragout du chef halfing - à quiconque possède quelques sous de cuivres à dépenser. Ulrich retrouva son vieil ami, Matéo Grizzini. Il était accoudé au bar buvant tranquillement une bière. Le batelier s’empressa d’aller menacer discrètement Matéo. Ce dernier se montra exagérément content de revoir Ulrich et se dit “soulagé de le voir en si bonne forme”. Il se confond en excuse, offre un verre au jeune et surtout, lui propose de retrouver son bâtiment. Il a besoin d’aide pour aller chercher un coffre rempli de couronnes d’or. Ulrich ne semble pas intéressé. Il demande simplement où se trouve son canot. Grizzini lui donne alors un petit bout de papier servant de référence pour trouver la petite embarcation dans le port de Tannhausen. D’ailleurs, Ulrich part directement pour le port retrouver son canot. Sigmund part trouver les archives de la ville. Après de longues et laborieuses heures passées à étudier les volumineux manuscrits, il ne trouve rien d'intéressant. Sauf peut-être qu’il apprend qu’il n’est pas censé y avoir de comte à Tannhausen. Mais en vérité, il le sait déjà. Il alla ensuite interroger les membres du guet. Il dut, au préalable, se procurer un “laissez-passer” afin de pouvoir obtenir des réponses. Il reçoit la description de trois fugitives et membres avérés des gibets railleurs. Magnus et Ezekiel, pour leur part, sortir par la porte ouest de Tannhausen et se dirigèrent à la lisière de la forêt. Ezekiel ajouta une pierre à un petit autel de Taal érigée au bord de la route, s’accorda un instant pour prier et s’enfonça dans la forêt. Magnus lui emboîta le pas. S’ensuivit une marche de quelques heures au milieu des imposants arbres de la forêt. Ils rencontrèrent alors un chasseur. Ulrich retrouve, avec un grand soulagement, son canot. Matéo ne lui avait pas menti. Flânant au port, il discute avec d’autres marins. Alors que Ulrich aborde le sujet de la bande des gibets railleurs, la mine des gens auxquels il parla se grisa. Ils lui parlèrent de leur ami Otto. Ce dernier était un fier défenseur du Stir. Lorsqu’il eut vent de la tempête qui déferlait dans le Nord, il quitta la patrouille fluviale pour s’engager dans l’armée régulière. Il revint estropié, amer et taciturne. Il avait perdu tous ses cheveux aussi; ce qui, combiné au fait qu’il était petit et portait des lunettes, le faisait maintenant ressembler à une taupe. Quelques semaines après être revenu, il disparu et l’on le reconnut quelques jours plus tard, dépouillements de pauvres réfugiés venus de Kislev. Sans le savoir, Ulrich avait reçu la description de l’homme qui allait bientôt lui glisser un couteau sous la gorge et lui subtiliser sa bourse contenant tout son or. La rencontre avec le chasseur, Magnus et Ezekiel, ne fut pas concluante. Ils n’apprirent rien de nouveau en discutant avec l’homme trouvé dans les bois. Magnus s'arrêta au gibet devant la porte. Comme il ne sait pas lire, il ne parient pas à déchivrer l'inscription sur la potence. Ezekiel s'en contrefichait. Ils rentrèrent à Tannhausen et les 2 aventuriers se dirigèrent vers l’auberge. Pendant qu’Ezekiel s’installait au bar et commençait sa thérapie à base d’alcool, Magnus joua aux dés avec des villageois quelques peut avinés. Après quelques parties (qui se soldaient par une écrasante victoire de Magnus; ce qui lui rapporta une pistole d’argent) les villageois le mirent en garde sur le fait qu’il ne devait pas trop jouer et que cela pouvait avoir de grandes conséquences. Ils appuyèrent leurs propos en racontant l’histoire de l’ancien Burgemeister d’Ins. Cet individu était accro aux jeux. Il dépensa tout son argent dans divers jeux; ce qui amena certains débiteurs peut porter sur le crédit de lui sectionner l’auriculaire de sa main gauche. Ceci ne l’arrêta pas et ne se priva pas de puiser abondamment dans les fonds communaux. À tel point qu’il fut chassé du village. Nul de nouvelles de lui. Le groupe nouvellement formé passa à l’auberge en quitta la ville peut après le lever du jour. Direction Walendorf et Kerzer. --------------------------------------------------------------------- Sigmund Wittelsbach Carrière: Scribe Dieu : Verena, déese du savoir et de la Justice *montage, peinture et histoire par @Valakhan Fils d'un artisan né sur les terres de la famille Kreiglitz-Untern. Il fut pris comme protégé par le père de la comtesse Elise Kreiglitz-Untern, qui paya ses études en échange de son voeu de fidélité. Suite à la disparition du compte Feuerbach, la comtesse Kreiglitz-Untern pris le pouvoir et remplaça une part importante de la bureaucratie de la cité par ses compétents hommes de confiance. Sigmund comptait parmi ces hommes de confiance, en tant que protégé du défunt père de la comtesse. Il fut nommé assistant du juge de quartier de Fort Schwartz-Porte Nord. Sigmund fit de son mieux pour s'acquitter de son devoir, mais le volume de travail lui étant imposé était trop élevé, et ses talents pas assez développés. Il finit par faire une erreur de procédure menant à la libération d'un individu coupable de meurtre. Le juge, furieux, remplit une plainte à la comtesse, qui bannit publiquement Sigmund de sa cour, le renvoyant de son service. Celui-ci veut à présent retrouver le meurtrier qui a échappé à son sort et lui rendre justice. Il veut en plus de cela retrouver son poste dans la justice de la ville, mais ne peut le faire tant que Kreiglitz-Untern est au pouvoir, car sa parole et sa décision sont irrévocables. Objectif à cours terme: retrouver le meurtrier qui lui a échappé Objectif à long terme: devenir magistrat important de Talabheim
  14. --------------------------------------------------------------------- “Durant la fin de la matinée, sous un grand ciel gris, les aventuriers avaient aperçu les imposants et rassurants murs de la petite ville fortifiée de Tannhausen. Au bord du Stir, elle avait été épargnée par les armées du Seigneur de la fin des temps. Les petits taudis s’amoncelant devant la porte ouest rappelaient que cette chance n’avait pas été donnée à tous. Les réfugiés de l’Ostland et de Kislev qui les habitaient avaient été plutôt bien accueillis par les citoyens de Tannhousen. À la porte, pour une raison qui leur échappe encore, les aventuriers avaient été sèchement sommés de se rendre devant la demeure de la comtesse qui dirige la ville (de manière exemplaire à en juger par la mine apparemment satisfaite qu’affichent les citoyens). Un garde les avait tous accompagnés devant une porte latérale de l’enceinte de l’imposante bâtisse de la comtesse. Là, un soldat portant l’uniforme de Talabheim les avait accompagnés dans ce qui ressemblait à une antichambre. La décoration été épurée - pour ne pas dire absente; le mobilier, sans aucun doute de grandes valeurs, avait été soigneusement mis en avant. Il ne faisait aucun doute que les personnes se trouvant dans cette pièce savaient que probablement jamais ils ne pourraient prendre place dans de fauteuils plus beaux que ceux qui étaient disposés autour d’eux, mais personne ne s’assit. Ils attendaient un bref instant lorsqu’un homme fit son apparition. Il se présente alors comme étant l’échevin de la comtesse.” --------------------------------------------------------------------- L’échevin loyauté: Description: Il s’agit d’un homme d’un âge avancé, à la mine blafarde et au regard peu engageant. Doté de sombres, mais beaux atours, son visage émacié, sa fine chevelure grise et clairsemée ainsi que ses mains décharnées apportent un aspect lugubre au personnage. Tout semble l'agacer et il ne fera rien pour le cacher. Sa gestuelle et ces mimiques semblent même avoir été travaillées dans le but d’exprimer à autrui son mépris perpétuel. Attitude: --------------------------------------------------------------------- “Voyageurs, la guerre et le chaos qu’elle a laissé dans son sillage à considérablement affaibli l’autorité impériale et les bandits en profitent pour attaquer réfugiés et honnêtes citoyens. Vous avez été choisi, car cous semblez honnêtes et vous n’êtes connu de personne pour le moment. Cela vous permettra de mieux mener l’enquête, car l’ennemi est aussi parmi nous. Nous vous demandons de localiser et d’éliminer la bande du gibet railleur. Il s’agit d’une bande de hors-la-loi qui s’attaque de plus en plus fortement et durement. Ils s’en prennent même à des villages. Trouvez-les et tuez-lez. La mission commence ici même et je me tiens à votre disposition pour répondre à vos questions”. La première question porte évidemment sur la question de la rétribution pour la participation à une entreprise qui semble des plus périlleuses. L’échevin y répondit ainsi: “Ah ! Ca messieurs ! Vous aurez l'immense privilège et honneur de porter le prestigieux titre auréolé de gloire de: “Protecteur de la Vessalie !”. Il accompagna l’annonce du titre par une gestuelle adaptée à l’offre “inestimable” qu’il proposait aux aventuriers. Il ajouta un sourire trop forcé qui soulignait. Les voyageurs restaient sans voix. Ce qui irrita l’échevin: “J’en conclue que vous acceptez ? - On peut faire quoi avec ce titre ? - On peut manger avec ? - Ça pait la nuit à l’auberge ? demandèrent-ils tour à tour. - Non. - Mais on ne peut pas manger, ni se loger ? Agacé l’échevin se retourna et s’approcha d’une commode. - Vous aurez droit à un domaine ! De quoi construire une maison confortable et faire paitre une dizaine de têtes de petit bétail.” Il sortit d’un tiroir une petite tapisserie sur laquelle figuraient des collines vertes (avec la mention “Les collines vertes”) et des paysans grossièrement dessiné et visiblement très heureux. - Qui est leur chef ? - On ne le connait pas. - Ou sont-ils ? - Justement probablement parmi la population d’un village voisin ou dans la forêt. - Sont-ils nombreux ? - On ne le sait pas...Ce qui est sûr, c’est que leurs “exploits”attirent de plus en plus de monde. Ulrich semblait prendre des notes. Il demanda où se situait la Vessalie sur une carte. Et dans quelle région sévissaient les malfrats. L’échevin sortit alors une grande carte représentant le Talabacland. Tous se pencherez dessus. Les collines montrées précédemment y figuraient clairement sous le nom cette fois de “collines stériles”. L’échevin regarda furtivement l’assemblée. Personne ne sembla relever la chose. Ils ne savaient probablement pas lire se dit il. En réalité Ezekiel cherchait avidement la forêt dans laquelle il pourrait, pense-t-il, faire revenir sa fille. Ulrich rêvait de posséder une telle carte. Magnus ne savait pas lire et Sigmund savait qu’il s’en sortirait bien quoiqu’il arrive. L’échevin s’empressa de ranger la carte avant que quelqu’un ne fasse un commentaire sur la malhonnêteté de l’offre. Il suggéra au groupe de commencer par se diriger vers Walhendorf. Tannhausen n’avait plus de liens avec le village. Les aventuriers sortirent alors de l'imposante demeure et commencèrent à mener leur enquête dans les rues de Tannhausen... --------------------------------------------------------------------- La suite arrivera bientôt ! Voici également le background de notre premier joueur: "Ulrich". Voici la description que le joueur à fait de son personnage: Ulrich: " Fils de prostituée du port de Krugenheim (Sud du Talabecland) et à en croire ma mère, je suis le fils d’un grand navigateur, capitaine de son propre navire « La licorne des mers ». Toujours selon ma mère plus je grandi et plus je ressemble à mon père, (mais peut être que ce n’est qu’un mensonge pour ne pas dire qu’elle en a aucune idée tellement de marins ont utilisé ses services). Ma jeunesse était partagée entre l’auberge du Chat à dix queue (lieu de travail de ma mère) et les quais du port pour rêver d’exploration des terres inconnues en écoutant les récits des marins (souvent des fausses histoires pour impressionné les enfants). Ou essayer de rencontrer mon père sur son navire « La licorne des mers », mais qui n’est jamais revenu à Krugenheim. A l’âge de 8 ans les contre-maitres m’envoyaient en haut des mâts pour faire les réparations nécessaires et ainsi me faire mes premiers sous de cuivre pour les dépenser à l’auberge (ma résistance à l’alcool provient de la?). A l’âge de 13 ans je bossais en tant que manouvrier pour décharger les marchandises. A force de petits vols et de passages de cargaisons clandestines, j’ai pu m’acheter mon canot pour aider les navires à faire leurs approches du port ou à faire garde contre les bandits/naufrageurs sur les bateaux dans les zones à risques aux alentours de Krugenheim. C’est en m’éloignant toujours un peu plus de Krugenheim que je compris l’importance des cartes pour retrouver mon chemin, après m’être perdu pendant une semaine entières à essayer de retrouver les bons cours d’eau.... C’est après cette mésaventure que j’ai commencé à faire mes premières « carte » (relever des points de repères à chaque embouchures de rivières pour retrouver mon chemin). Un soir de mes 22 ans, je dépense mes sous gagné durant la semaine dans une taverne de Talagaad. Un estalien se présentant comme étant le "grand Matéo Grizzini" me proposa un boulot qui semblait honnête. Je devais naviguer avec eux sur le modeste bâtiment et descendre le Stir jusqu'à Altdorf. On me demanda de prendre mon canoé "au cas ou". Ce que je fis. Un soir sur le bâtiment de Grizzini, des bandits attaquèrents durant la nuit; tirant des flèches enflammées sur le bateau. La panique s'empara rapidement de tout l'équipage et au moment où la formation se rompit, les braves matelots remarquère que le canot; que MON canot, avait été volé par Grizzini et son second; abondonnant son batiment et ses hommes par la même occasion. Je regagna la berge à la nage et erra une bonne semaine jusqu'à appercevoir de grand mur... je suis apparement arrivé à Tannhousen." Objectif à cours terme: Retrouver mon canot ! Objectif à long terme: Retrouver la licorne des mers ou posséder un grand bâtiment; pourquoi pas rejoindre le nouveau monde...
  15. Bonjour à tous ! Reprise du Hobby en 2019 avec une petite mise à jour de ma bande du "gibet railleur". J'ai donc repris les flammes selon ton conseil (pour lequel je te remercie). (non d'une pipe ! j'ai oublié sur celui de gauche ! Je le ferai lors de la peinture des 3 membres restants.) J'ai converti ceux qui suivent avec des pièces issus des grapes de miliciens de l'empire, archer bretons ainsi que des pièces de gnoblars Et voilà ! J'ai pu les sortir lors du début de notre campagne de JDR (content). Bientôt plus de mises en situation avec la compte rendu des aventures dans le Talabecland ! A bientôt la team ! Cromaal
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.