Jump to content
Warhammer Forum

Red

Membres
  • Content Count

    310
  • Joined

  • Last visited

About Red

  • Birthday 04/10/1984

Contact Methods

  • MSN
    lothos11@hotmail.com
  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Location
    Suisse (FR)

Previous Fields

  • Jeux
    WH 40k (IG, Chaos)

Recent Profile Visitors

1,692 profile views
  1. Ils sont politiquement puissants. Peut-être l'institution politique impériale la plus puissante. Il s'agit d'une oligarchie familiale (l'oeil est une mutation qui se transmet uniquement par génération suite à une manipulation génétique), très organisée, et très soudée. La Navis Nobilite précède la fondation de l'Impérium lui-même et prend ses racines dans le Moyen-Âge Technologique (soit une institution qui a plus de 30'000ans). L'Impérium ne les a pas soumis. Ils ont construit l'Imperium. On trouve des navigateurs dans tous les Adeptus, y compris l'Adeptus Terra. Ils sont donc implanté de manière transverse dans l'ensemble des sphères de l'Impérium. Ils n'ont pas de "concurrent" - pas plus que l'AM, pour le domaine technologique. Et leur participation volontaire est nécessaire au fonctionnement de l'Imperium (comment aller dans le warp si le guide souhaite y faire perdre le vaisseau?). Et, au vu de la description de leur force mentale comme psychique, je doute qu'ils sont du genre à se soumettre, même un bolter sur la tempe. Guillimann peut abattre un Pater Nova, c'est un événement politique plus qu'autre chose - après tous les navigateurs s'assassinent entre eux déjà. Le suivant sera d'une autre famille, sera plus conciliant ou au pire fera usage de son pouvoir dans les coulisses plutôt que frontalement et sera dans une position passive-aggressive. Mais Guillimann ne peut les assujettir de force. (Après GW trash tellement le fluff et la logique depuis quelques temps que bon, on serait plus à ça près, malheureusement...)
  2. Red

    [R&H] 400pts

    Mon ami et moi avons décidé de commencer doucement la V8, avec une première partie (introduction) à 400pts. Merci de vos avis sur la liste Adversaire: Il joue Space Wolf. Il va facilement chercher le corps à corps. Je m'attends à une armée axée piétons pour chercher le corps-à-corps, avec du tir de soutient (régulièrement razorback ou whirlwind, plus rarement longs crocs). Même s'il a les fig, je ne pense pas qu'il sortira avec une armée "what the fuck" comme en infanterie mécanisée (tous en rhino/razor') ou que des terminators. Un bloqueur est nécessaire car il adore jouer les cyberwolves (V2, V3, V4, je m'attends donc aussi à eux en V8). Stratégie: - R&H souffre d'un moral faible (sauf investissement) et sont équipés de t-shirt, la moindre touche les abattra et la moindre perte les fera fuir. La stratégie est de multiplier les cibles potentielles; chaque unité à son potentiel de danger, mais toutes sont sacrifiables. Et ça permet un bataillons et ses 3 CP (importants pour la sentinelle et les plasmas) - Armée versatile, assez mobile et adaptée à la prise d'objectifs: militia + mauraudeur plasma pour les objectifs mid/avancés; cultistes, sniper et mortiers en arrière; sentinelle et enfant du chaos en "libéro". - Comme à 400pts je peux difficilement aller chercher un SW au càc, je mise donc sur le tir: les plasma et le convenant de Tzeentch pour des overwatchs plasma efficaces. - La sentinelle blindée est la puissance de feu anti-char et permettra de bloquer une unité avec sa forte endurance. - L'enfant du chaos (et dans une seconde mesure la sentinelle) est un bloqueur de càc et fera diversion dans la phase de tir. Défaut: - Positionnement crucial (couverts, lignes de vue) - On peut s'occuper d'un razorback facilement, de long croc avec de la peine, mais très difficilement d'un whirhwind (ou autre fig) caché. Le whirhwind sera conséquemment un problème. Liste: QG Renegate Commander, autopistol+brutal weapon, convenant of Tzeentch (Tz): 25pts TROOPS Renegade militia (10), lasguns, 2 plasma guns, Tz: 54 pts Renegade militia (10), lasguns, 2 plasma guns, Tz: 54 pts Cultists (10), autoguns, 1 heavy stubber, Tz: 54 pts ELITE Renegade marauders (5), autoguns, 2 plasma guns, stalker, Tz: 44 pts Renegade marauders (5), autoguns, 2 snipers rifles, stalker, Tz: 34 pts FAST ATTACK Chaos spawn (1): 33 pts Armoured sentinel (1), hunter-killer missile, missile launcher: 66pts HEAVY SUPPORT Renegade heavy weapon squad (6), lasguns, 3 mortars, Tz: 33pts TOTAL: 399pts, 6 CP
  3. Question: Dans quelles conditions les R&H peuvent-ils faire des invocations ? Aka les R&H n'ont pas les démons dans leur codex, faut-il donc un détachement (SMC, DG, TS, Démons) dans l'armée R&H ou peuvent-il d'eux-même faire des invocations ? S'ils ne peuvent pas faire d'eux-même des invocations, est-ce qu'avoir un détachement disponible - mais inutilisé - suffirait (comme un détachement "démons", sans unités mais avec des pts de réserve d'invocation) ? S'ils peuvent faire des invocations d'eux-mêmes, sont-ils limités aux troupes (démonettes, etc.) comme on retrouve dans le codex SMC, ou peuvent-ils invoquer n'importe quels démons ? Merci.
  4. J'avais lu qu'ils accompagnaient la croisade. Mais bon, 300 gus (dans Codex Imperialis), EDIT: 10'000 en M41, 300 dans la chambre. My bad. Reste que même s'ils sont plus fort que des SM et on retrouvé leur effectifs de légion, c'est à peine une goute d'eau dans les forces de l'Administratum... Et qui du coup protège le Palais de l'Empereur? Ce fluff récent me semble vraiment souvent être mal torché et/ou révisionniste. Etant donné que l'Empereur ne parle pas, je le vois mal tenir la discussion avec Guilliman et qu'ils fasse ensemble un topo "listen to me boy" avant que Papi retourne faire une sieste sur son trône "Dans les premier temps, il était encore capable de communiquer avec cohérence pendant de brèves périodes, puis il sombra dans un silence complet. Ce silence n'a pas été rompu depuis 10000 ans." (de Lost and Damned) "Son corps physique est irrémédiablement mort et son esprit est entièrement préoccupe par sa lutte incessante dans le Warp pour la sauvegarde de l'humanité. Tout ce qui reste de l'Empereur est une conscience libérée du monde matériel, un esprit incapable de communiquer normalement avec la multitude de ses serviteurs dévoués." (du Codex Imperialis) Donc: - Soit Guilliman ment et utilise l'Empereur pour ses intérêts personnels et devenir Vandire 2.0. - Soit GW fait (à nouveau) du révisionnisme cette fois sur l'Empereur. Et du coup laisse beaucoup de questions sur pourquoi il a rien dit les 10'000 dernières années... Ou comment détuire du bon fluff pour faire "pan pan boum avec Rebout" *facepalm (je suis un vieux con de c'était-mieux-avant-iste, et je l'assume haha) A noter qu'une 3e possibilité serait une incursion de l'Empereur dans l'univers physique (car on rappel qu'il existe toujours en tant qu'entité Warp) - par ex. dans un ultime effort post Cicatrix Maledictum pour lancer une Croisade. Mais la scène serait tellement épique que GW ne l'aurait jamais élipsée - ce qui infirme pour moi cette possibilité. Ouais mais non. Les SM, ainsi que l'AM, ont été complètement passifs. Ils n'ont pas été plus ou moins malmenés à la fin du règne de Vandire qu'à ses débuts. Ils ont subit sans rien dire. D'ailleurs ce ne sont pas les SM ou les BT qui ont lancé la chute de Vandire, c'est Sebastian Thor. Sans l'arrivée Sébastian Thor, ni les SM ni l'AM ne se seraient soulevés: "Lorsque l'existence de Sebastian Thor et la propagation de la Confédération de la Lumière arrivèrent a leurs oreilles, de nombreux maîtres de chapitre Spaces Marines du Segmentum Solar et des secteurs les plus proche de l'Imperium rallierent peu a peu ce mouvement." (codex Soeurs de bataille V2) Est un haut seigneur ? Pas tant. Respectivement, le Capitaine Général de l'Adeptus Custodes n'est pas un Haut Seigneur permanant. Il se partage un des trois postes tournant avec d'autres, comme le Grand Connétable de la Garde Impériale ou les Cardinaux du St Synode de Terra. En comparaison, le Prévôt Général de l'Adeptus Arbites ou l'Envoyé Paternovial des Navigateurs sont plus puissants et sont des membres permanants. Personne n'a autorité sur eux ? Depuis quand ? Ils sont soumis aux décisions du Haut Conseil au même niveau et au même titre, par exemple, que l'Adeptus Astra Telepathica. Eliminé des menaces dans l'ombre / "assassiner tel ou tel culte, c'est courant" ? J'imagine que c'est du révisionisme hardcore V8, car avant ce sont "que" la garde prétorienne de l'Empereur. Ils bougent pas du Palais et ne s'occupent que du Palais. Ce ne sont pas des inquisiteurs ou des assassins. Même si les 300 sont partis en croisade (lol), ils ne sont jamais sortis du palais avant; dur d'assassiner et éliminer ainsi. Non?
  5. Les custodes ont changé dans le fluff. Je me réfère au fluff pré-V8 (que je n'ai pas / pas encore lu) où les custodes ne sont "que" l'armée de protection de Terra. Militairement parlant, les custodes sont à la ramasse par rapport aux ordres adeptus - en particulier l'adeptus Administratum auquel est rattaché l'armée: la GI, les SM et la flotte. Et politiquement, ils ne se mêlent pas des affaires. Ils ont une légitimité symbolique supérieure, mais ça reste de la symbolique étant donné qu'ils sont militairement et politiquement "inactifs". (Après, y a peut-être eu des changements conséquent dans le fluff V8, mais comme dit, il ne m'est pas encore arrivé) A noter également que Guilliman n'est pas la "voix de l'empereur". Sauf si j'ai raté qqch ? (Volontiers avec source, le cas échéant) Non. D'une part ils n'étaient pas seuls, il y avaient aussi les Impérial Fists, les Fire Hawks et les Soul Drinkers. Sans oublier l'Adeptus Mechanicus. D'autre part, ils étaient incapables de faire tomber le Palais impérial: "Bien que le palais de l'Ecclésiarchie soit tombé en ruine, le complexe central hébergeant la salle du trône de Vandire restait une forteresse imprenable. Depuis des mois, les technogardes et les Space Marines s'efforçaient de percer ses murs, mais les Promises de l'Empereur, alignant environ dix mille guerrières, tenaient tous leurs efforts en échec". (Codex Sœurs de bataille V2) Ce sont les custodes qui ont amené les Promises de l'Empereur devant se dernier, celles-ci se retournant et assassinant ensuite Vandire.
  6. @Aeneas @gilian Oui, ce sont des actes politiques. Mais on ne peut pas comparer un primaris nouvelle cuvée répondant aux Astartes avec la même implication, réseau, connaissance qu'un Adepte qui a passé toute sa vie dans les rouages de l'Administratum. Guilliman peut imposer la tête, mais le corps peut ne pas suivre - les réactions passives aggressives ou de non-coopération. On peut douter que c'est possible: lors de la description des Guerres de l'Apostasie, il est dit que "Jusqu'à maintenant [durant les 70ans du règne de Vandire], l'Adeptus Mechanicus et les chapitres Space Marines avaient joue un rôle mineur durant l'Age de l'Apostasie". Certes cela peut simplement être une introduction pour l'implications militaires des SM et de l'AM contre Vandire, mais cela signifie aussi qu'ils ont pu répondre de manière faible ou amoindries aux ordres du Haut Conseil ; qu'un ordre du Haut Conseil n'est pas suivi automatiquement, mais qu'il y a le besoin de coopération des seigneurs et adeptes subordonnés. C'est pour ça que Guilliman, àmha, ne devrait pas être capable de contrôller l'Imperium. Il peut placer ces amis et des primaris aux postes clefs, mais ceux-ci n'auront pas l'influence pour faire respecter les ordres de Guilliman. D'autre part, Guilliman vient d'un "sous-ministorum" politiquement mineur (adeptus astartes) là où Vandire était le Maître de l'Administratum (et donc parfaitement compétent de maîtriser l'Administratum et faire réaliser ses décisions). Remplacer des Hauts Seigneurs par la force et imposer ses choix par son charisme ou par la force et regretter de pas avoir pris le pouvoir suprême (en M31)... Hmmm Vandire, sors de ce corps !
  7. Je dis pas que Rebout est le dernier des couillons où n'a aucune compétence organisationnelle. Mais il faut reconnaître d'une part que ses compétences phares sont dans le domaine militaire: "Ses compétences en matière d'histoire, de philosophie et de science étonnaient ses aînés, mais son plus grand talent s'exprimait dans l'art de la guerre." (Codex Ultramarine V2) C'est d'ailleurs ainsi qu'il a gouverné le royaume d'Ultramar: "Roboute prit le titre d'unique Consul de Macragge. Le nouveau maître agit rapidement pour écraser l'ancien ordre. Ceux qui s'étaient tournés contre son père furent exécutés et des colons honnêtes et travailleurs reçurent la propriété de leurs domaines. Avec une vision et une énergie surhumaines, le Consul réorganisa l'ordre social de Macragge, récompensant les bonnes volontés, plaçant des hommes d'honneurs aux postes clés et bâtissant une armée puissante et bien équipée. Macragge prospéra comme jamais auparavant." Cet extrait montre à nouveau que Rebout est un maître de guerre impitoyable; et dont les responsabilités organisationnelles et administratives sont déléguées en des personnes de (sa) confiance. D'ailleurs, on retrouve cela pour la création du Haut Conseil de Terra: à la mort de l'Empereur, il ne veut - ou il ne peut - pas reprendre le lead et s'entoure et délègue en des gens de confiance. Guilliman est un génie militaire et une personne éclairée; mais pas un administrateur ou un politicien. De plus, Guilliman se réveillant après plusieurs millénaire, n'a plus aucun contacts ni sur Terra sur à Ultramar - ils sont tous morts. Il n'a aucun réseau et ne peut compter que sur la fidélité per se à son statut (ce qui fonctionnera mieux chez les ultramarins que chez les magos de l'AM...). Et les Astartes ayant toujours été en retrait des questions politiques et administrative, il ne peut compter sur son sous-Ministorum pour combler son manque de réseau au sein de l'Imperium. D'autre part, il faut reconnaître que l'Imperium a bien changé en 9'000. Le Haut Conseil n'est plus un conseil de gens éclairé pour guidé l'Imperium et permettre à la race humain de se surpasser comme sous l'égide de l'Empereur. Chaque branche sont devenues des monstres bureaucratiques. Ils ont chacun leurs crédos, leurs pratiques, leurs forces armées, leurs règles de pouvoir internes. De plus, contrairement à sa fondation, le Haut Conseil ne fonctionne plus comme ensemble pour le bien de l'humanité, mais comme un repère de salopards avide de pouvoir: (description des Hauts Seigneurs:) "La rivalité et une ambition démesurée caractérise ces hommes et leurs organisations se livrent une guerre froide pour obtenir une parcelle du pouvoir impérial." L'histoire de l'Apostasie montre Vandire arriver au pouvoir par chantage, manipulations et assassinats - ce qui ne choque personne. En parallèle on rappellera que l'Imperium tend à fonctionner comme un système féodal (c'est rappelé régulièrement), et tolère, jusqu'à un certains points, les guerres internes (notamment entre Gouverneurs). Il y a donc beaucoup de liberté dans l'organisation et la gestion par les subordonnés, dont il faut alors s'assurer de leur soutien autant politique que financier et militaire. Le fonctionnement de l'Imperium est donc plus proche d'un "Conseil des 13" skaven que du Conseil fédéral suisse. On a donc d'un côté un génie militaire qui a besoin de s'entourer d'administrateurs, qui a un réseau particulièrement restreint, et de l'autre côté une administration fragmentée, corrompue et violente (symboliquement ou non). Sur cette analyse, Rebout ne pourra tenir que s'il purge et impose - arrive à imposer - "ses" hommes en menant l'Imperium comme un nouveau tyran.
  8. C'est pas le boulot d'un inquisiteur. L'inquisiteur nettoie plus blanc que blanc les psykers, xenos et démons. Et que veux faire un inquisiteur ? Il n'a pas d'armée, juste un pouvoir de réquisition. ( @Inquisiteur Thorstein pourrait en dire plus via le fluff Inquisitor). Y a pas besoin d'aller chercher la bénédiction de l'Empereur pour être tyran. Le fluff sur l'Age de l'Apostasie et le règne de Vandire offre un parallèle intéressant. Pour rappel, Vandir a été un tyran brutal, contrôlant l'entier de l'Imperium en étant à la fois Haut Seigneur de l'Administratum et de l'Ecclésiarchie (!) et en ayant remplacé par de subtiles manœuvres (et des assassinats) les autres Hauts Seigneurs pour que cela devient un conseil fantoche. Un règle qui a duré 70ans sans partage. Il y a donc aucun doute que Guilliman puisse en faire de même et devenir tyran. Par contre, Vandire avait compris la politique et contrôlait directement l'Administratum et (d'abord indirectement avec Benedin IV, puis directement) l'Ecclésiarchie. Là où Guilliman n'a que son charisme. Il n'a aucune idée des jeux politiques et des fonctionnements des hiérarchies administratives de l'Imperium - et même s'il connait bien les SM, ils sont très marginaux dans l'organisation politiques de l'Administratum. Réellement, je ne verrai aucune chance à Guillimann pour tenir l'Imperium en main, et parierai sur la décomposition de l'Imperium / guerre civile en une multitude d'organisations et royaumes relativement indépendants et des tensions - voire guerre - entre les différents Ministorum (ou ce qu'il en resterait). Je ne vois par contre pas GW aller dans ce sens - le jeu est pour les enfants maintenant - et y préférer une réalisation à la kikoolol et Guillimann comme quasi équivalent de l'Empereur pour repousser le chaos toussa toussa. Hélas... In extenso, c'est aussi ce qui me chagrine d'ailleurs le plus avec le fluff new-Guilliman. Le fonctionnement de l'Imperium est en train de changer et passe d'une oligarchie (des Hauts Seigneurs) à une tyrannie (de Rebout Guilliman). Cela va changer les rapports de force entre les différents Ministorum. Et le royaume d'ultramar bis amène une couche supplémentaire.
  9. Merci @Titiii. C'est un argumentaire brutalement excellent J'en suis maintenant pleinement convaincu. En fait, on pourrait contre-balancer le problème d'invocation des SMC ou des démons - qui demandent de bloquer un personnage - en multipliant les personnages H&R qui sont là uniquement comme pentacles d'invocation mobile. Ça permet de faire des trucs sales et largement optimiser des démons, non? Exemple 1 Detachment - Bataillon - commander, convent of Tzeentch (25) - commander, convent of Tzeentch (25) - commander, convent of Tzeentch (25) - 10x renegate militia, 2 plasmagun, convent of Tzeentch (54) - 10x renegate militia, 2 plasmagun, convent of Tzeentch (54) - 10x renegate militia, 2 plasmagun, convent of Tzeentch (54) Qui permet d'avoir 3 pentacles d'invocation universels, 6 lance-plasma overwatch 5+ et 3PC pour 237 points. (On pourrait ajouter walkyrie ou chimère pour plus de mobilité.) On peut aussi prendre des batteries de mortier pour 33pts / 3 mortiers (dans un bataillon, jusqu'à 9 pour 297 points). Exemple 2: Detachment: Suprem Command Detachement - commander, convent of Khorne (25) - commander, convent of Khorne (25) - commander, convent of Khorne (25) - commander, convent of Khorne (25) - commander, convent of Khorne (25) ev. en walkyrie ou chimère. Bonus possible à ajouter: - Baneblade (390) - Pack de brutes ogryns renégats convent of Khorne ( en charge: 4A F7 / ogryn) Qui permet d'avoir jusqu'à 5 pentacles d'invocation universels pour 125 points (+ transport) et une grosse surprise inattendue et 1PC pour pas cher. Dans les deux cas, il y a de multiples commander qui permettent de libérer les PD et autres Chaos Lord de leurs devoir d'invocation ET permet de sortir absolument n'importe quel démon de sa besace. Sale...
  10. FAQ SMC Q: If I take a unit of Daemons in a Chaos Space Marines Detachment, do I lose my Legion Trait? A: Yes. However, if you summon a unit of Daemons and add them to your army, doing so does not affect your Legion Trait
  11. 3x 5 SMC ça fait pas 3 datasheet ? Et donc pas de soucis pour les 169 points ? (ou alors j'ai pas compris comment fonctionnait les datasheet)
  12. Après une recherche, j'ai trouvé certaines info sur les marques des SMC, mais une manque: comment les représenter sur les figurines? Si on achète un meltagun (fuseur), l'arme va clairement être sur la figurine. Pareil pour le reste de son équipement (par ex. épée tronçonneuse plutôt qu'arme de base, par ex.). Cela permet de jouer WYSWYG, qui est conseillé - voire obligatoire. Mais quid des marques du chaos ? Certes, certaines lignes de peintures sont plus proche d'un dieu qu'un autre - comme le rose pour Tzeentch ou le vert pour Nurgle - néanmoins ce ne sont que des choix esthétiques (exception des horreurs roses et bleues, dont le nom est assez exigent sur la couleur attendue ). Les symboles et bannières sont clairement affiliés - une mouche, qu'elle soit violette flashy ou vert moisi, reste pour Nurgle ; tout comme on ne retrouve la cloche que dans les fig de Nurgle. Mais quid des unités sans de tels signes ostentatoires ? Par exemple, je n'aime pas le vert et ai peint mes marines de la peste en bleu - ainsi que mes porte-peste et mes nurglins. Pas de soucis, une figurine de marine de la peste ou de porte-pest est facilement reconnaissable qu'elle que soit la couleur. Mes marines "normaux" (ils devaient être des SMC chaos universel V2) sont peints en rouge; avec un symbole de chapitre ressemblant très vaguement à la marque de Nurgle (triangle avec des rond aux extrémités, pour mon narratif) peint en bleu. En terme de WYSWYG, comment l'adversaire peut-il savoir que ces SMC ont la marque de Khorne (parce que rouge), de Nurgle (parce que symbole sur l'épaulette) ou pas de marque (car pas de symbole de dieux clairement sur la fig) ? En posant la question à l'extrême: qu'est-ce qui empêcherait des SMC peints en rouge d'avoir la marque de Slaanesh et d'être WYSWYG ? Et même dans l'absurde: ma 2e unité de porte-peste sera en rouge (parce que j'aime toujours pas le vert et que je souhaite faire la différence avec la 1ere unité), le même rouge que les SMC que j'ai peints. Du coup si je ne sors que mes démons de Nurgle en rouge, comment l'adversaire peut-il savoir - WYSWYG - si les SMC rouge sont universel, Nurgle, ou autre?
  13. Merci pour la réponse du chaos universel. EDIT: Je viens de relire le codex Démons. "Allegiance" n'est pas juste un mot littéraire; c'est un mot de règle (comme "Avancé" / "Advanced"). A la p. 84 du codex démons: "<ALLEGIANCE> With the exception of Be’lakor, all Chaos Daemons owe allegiance to one of the four Chaos Gods. Most datasheets specify which Chaos God the unit owes allegiance to (e.g. a Great Unclean One has the NURGLE keyword, so owes allegiance to Nurgle). If a Chaos Daemons datasheet does not specify which Chaos God it owes allegiance to, it will have the <ALLEGIANCE> keyword. When you include such a unit in your army, you must choose which of the Chaos Gods it owes its allegiance to. It then replaces its <ALLEGIANCE> keyword in every instance on its datasheet with the name of its patron Chaos God: KHORNE, TZEENTCH, NURGLE or SLAANESH." Dans le codex Heretics Astartes: ""If they do so, first choose one of the four Chaos Gods – KHORNE, TZEENTCH, NURGLE or SLAANESH. A CHARACTER who owes allegiance to one of the Dark Gods can only attempt to summon the units of their patron – for example, a KHORNE CHARACTER could only attempt to summon a KHORNE unit." Aussi, le mot clef <allegiance> est utilisé dans le codex Démons de la même manière que le mot <mark of chaos> dans le codex SMC. Cela se voit particulièrement pour l'enfant du chaos: dans le codex démon, il a le mot clef <allegiance> alors que c'est <mark of chaos> dans le codex SMC. Le mot allegiance n'est pas neutre. L'exemple "KHORNE CHARACTER" dans la description du Deamonic Ritual n'est que pour montrer, en exemple, qu'il faut associer un dieu du chaos avec un personnage. D'ailleurs la description est bien "KHORNE CHARACTER" (un personnage affilié khorne) et pas "<KHORNE> <CHARACTER>" (un personnage avec le mot clef <Khorne>); c'est une phrase avec des mots, pas des mots clefs. A mon sens. Par extension, <CONVENANT OF TZEENTCH> a un dieu tutélaire - Tz - et ne pourrait pas invoquer des sanguinaires.
  14. Je fais un peu de nécromancie car on en parle en MP avec @chikensoul @alt-f4 En quel honneur ? Comme je l'ai dit à Chikensoul, la règle d'invocation ne parle pas de "marque", mais d' "allégeance": "A CHARACTER who owes allegiance to one of the Dark God can only attempt to summon the units of their patron - for example, a KHORNE CHARACTER could only attempt to summon KHORNE DEAMONS" Qu'un personnage avec "CONVENANT OF KHORNE" puisse invoquer des sanguinaires, je suis ok. Mais qu'il puisse invoquer des démonettes, là outre le fait que ce ne soit pas fluff, cela me semble être une interprétation personnelle libérale. Et comme je l'ai dit en MP, si on voulait partir sur ce terrain d'interprétation de mot clef, alors les renégats ne pourraient peut-être plus du tout invoquer. Car ce ne sont pas des "<KHORNE>, <CHARACTER>" mais des "<CONVENANT OF KHORNE>, <CHARACTER>" : les mots clefs sont <MARK OF CHAOS> pour les SMC/démons et <CHAOS COVENANT> pour les R&H. Donc à mon avis, l'interprétation la plus correcte est qu'un personnage d'un convenant a) peut invoquer les démons et b) (que) de son dieu tutélaire. *** @chikensoul: d'ailleurs un personnage du chaos universel (sans dieu tutélaire) pourrait ne pas être capable d'invoquer. La phrase dans le codex spécifie "A CHARACTER who owes allegiance to one of the Dark Gods..." - ce qui sous-tend avoir une marque spécifique ("to one of the Dark Gods"); néanmoins a aucun moment il n'est spécifié dans les codex que "pas de marque" (<MARK OF CHAOS>) permet l'invocation de démons de tous les dieux. Je l'accepterais volontiers - ça se passait comme ça dans les versions précédentes - mais je ne sais pas si ce serait une interprétation libérale de la règle du "daemonic ritual" et que le codex SMC veut forcer à avoir une marque pour invoquer.
  15. Ok merci ... La différence de taille tout court. Ils sont plus petits que des SMC ! Et si à la limite on pourrait toujours dire "oui bon l'armure est la même taille mais c'est un pacte démoniaque qui lui donne ses forces et pouvoir bla bla", le fait est que la tête de la figurine est clairement 2x plus petite que la tête d'un SM/SMC V3+ (ou même qu'un GI)... Pour le coup, on dirait des figurines issues de gammes ou d'échelles différentes
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.