Aller au contenu
Warhammer Forum

Paulus

Membres
  • Compteur de contenus

    187
  • Inscription

  • Dernière visite

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Visiteurs récents du profil

1 293 visualisations du profil
  1. Paulus

    [SM] Le prestige des Chapitres

    De mon point de vu, les DA ne sont pas vraiment sympathiques et d'ailleurs ils s'en moquent pas mal de l'être. Pour ce qui est d'être glorieux, si être glorieux c'est avoir une bonne côte de popularité, certainement pas. Si Glorieux c'est gagner des batailles au nom de l'İmperium, ils sont candidats, certainement.
  2. Paulus

    [40K][Série HH]Thousand Sons

    Les marins de l'antiquité savaient utiliser les vents et les courrants et naturellement admettaient leur existence sans pour autant comprendre exactement comment ils fonctionnaient. On peut utiliser les choses tout simplement de manière empirique ou alors avoir une vague connaissance des choses sans plus. Ainsi Magnus connaissait l'existence du warp et l'utilisait sans doute sans vraiment exactement savoir comment ça fonctionnait. Peut-être même connaissait-il l'existence d'une forme de vie dans le warp sans avoir vraiment conscience de sa vrai nature. PS: Je précise que je n'ai pas lu le livre.
  3. Paulus

    Dieux loyaux

    Ah merci, je pensais avoir tout bien consulté avant de poser ma question mais merci à toi
  4. Paulus

    Dieux loyaux

    Merci pour vos réponses, cela dit j'ai quelques remarques par rapport à l'Empereur, ce dernier est certe super fort et tout ce qu'on veut de génial mais à priori si j'ai bien tout compris du background, il n'est pas encore un dieu (même s'il est vénéré comme tel par la majorité des humains, pas les SM il me semble), au mieux il est un dieu qui n'a pas encore atteint sa pleine conscience (d'ailleurs petite remarque, s'il devient un dieu un jour, il ne devrait pas être un dieu du chaos, il existe donc potentiellement d'autres dieux que ceux du chaos, non ?). De plus l'Empereur est certe très vieux mais l'humanité et les autres espèces encore plus, ainsi Khorne est par exemple bien plus vieux que l'Empereur il me semble, des dieux ont donc pu naître bien avant même que l'Empereur n'existe. Ce que je veux dire finalement c'est que même si personne ne prie Arianka, İlluminas et Solkan on peut imaginer qu'ils existent tout de même, même finalement à travers le culte de l'Empereur. Genre un Dark Angel qui consacrera toute sa vie à capturer et punir les déchus pour leur faire expier leurs péchés même s'il le fait au nom de son chapitre et de son primarque, il nourit Arianka déesse de la loi et Solkan dieu de la vengeance. L'inquisiteur qui consacre toute sa vie à la traque des hérétiques nourrit également ces dieux même sans le savoir finalement. Ou alors pour "nourrir" un dieu faut-il avoir pleinement conscience de son existence ? Pour ce qui est de la simplicité des émotions, il me semble que le besoin de justice, de vengeance, d'amour, de stabilité etc. sont des sentiments et émotions aussi simples que celles portés par les dieux du chaos, m'enfin bon... PS: Désolé pour l'écriture laborieuse mais je suis sur un clavier qwerty avec des tas de lettres qui n'existent pas en français, bref je galère un peu.
  5. Paulus

    Dieux loyaux

    Je me posais une série de questions concernant les divinités, les dieux loyaux décrits dans le background de warhammer existent-ils dans warhammer 40000 ? Un dieu dans warhammer 40000 est forcément lié à l'immaterium mais pas forcément au chaos, les émotions comme l'amour, la loyauté etc. ont forcément donné des dieux eux aussi, non ? Si un citoyen vénérait un dieu loyal, il ne serait pas un renégat vu que leurs enseignements ne sont pas incompatibles avec celui du culte de pépé, voir il pourrait vénérer les deux, genre Arianka pour ce qui touche de la justice et de la loi et pépé pour ce qui est de l'unité de l'İmpérium, non ?
  6. Paulus

    [SM] Le prestige des Chapitres

    Oui bon les fluffs se contredisent souvent sur la question. Cela dit pour les marines ce n'est pas tout à fait exact. Le marine qui affronte le chaos est ensuite interrogé et osculté pour voir s'il n'a pas été corrompu par ce dernier. Si ça n'est pas le cas, rien ne lui arrive, s'il y a un faible doute on lui efface la mémoire, si le doute est trop important ou s'il a été corrompu on l'exécute proprement. Cela dit effacer la mémoire d'un marine ça ne doit pas arriver tous les jours, l'expérience est une des clefs pour former un soldat d'élite, exécuter un marine doit être encore plus rare, c'est déjà assez dur comme ça de le former...
  7. Paulus

    [SM] Le prestige des Chapitres

    Je dirais pour commencer qu'à mon vis les chapitres de la première fondation et de la seconde fondation font partis des plus prestigieux, question d'ancienneté et donc de visibilité à long therme. Ensuite on doit avoir des phénomènes d'époque, genre tel chapitre s'est particulièrement illustré dans une campagne récente, tel maître de chapitre est particulièrement populaire etc. Bref des phénomènes qui mettent le chapitre en lumière pour une période donnée. Allez pour faire une liste de trois noms je dirais: - Ultramarines, ils sont de la première fondation, leur primarque est en très grande partie le créateur de l'İmperium post pépé, leur domaine est très étendu. - Blood Angels, chapitre de la première fondation, primarque très populaire, longévité de leur maître de chapitre donc plus grande visibilité (c'est souvent lui qui dirige les campagnes auxquelles il participe). - Space Wolves, chapitre de la première fondation, très nombreuses victoires, très grande popularité de leur maître de chapitre (conf: Codex SW).
  8. Paulus

    [40K] Night Lord par Simon Spurrier

    Night Lord de Simon Spurrier Résumé: Night Lord nous raconte l'histoire de deux personnages, Zso Sahaal ancien capitaine de la légion des Night Lords, emprisonné à bord de son vaisseau depuis dix milles ans et qui est libéré lorsque ce dernier s'écrase sur le monde-ruche d'Equixus. Sur les lieux du crash, un groupe de pillards lui dérobent un trésor inestimable et dés lors il fera tout pour le retrouver. L'autre personnage principal du livre est une psyker, interrogatrice de l'inquisiteur Kaustus, qui se lance dans une traque du space marine renégat. Critique: Je dois dire que lorsque j'ai commencé la lecture du bouquin, je n'ai franchement pas été emballé, c'est plutôt grossier au niveau de l'écriture et les ficelles me semblaient assez énormes. Cela dit une fois entré c'est finalement pas trop mal, pourquoi ? Parce que les deux personnages principaux (en fait surtout celui de Zso Sahaal, je trouve) gagnent en profondeur à mesure que l'intrigue se déroule et que cette dernière est au final pas trop mal ficelée et laisse la place à pas mal de possibilités futures. Je dois dire aussi qu'il y a pas mal de background sur les Night Lords et Konrad Kurze est loin d'être une carricature dans le bouquin. Bref au final, si on passe la dimension écriture pas top top, l'intrigue, elle, est plutôt pas mal et on passe un agréable moment, je trouve.
  9. Paulus

    Dieu eldar

    Le nombre d'adorateurs ou plutôt d'émotions et pensées du même type (joie, peur, espoir, unité etc.) aident à la naissance d'un dieu et ensuite à sa puissance lorsqu'il est né, cependant lorsqu'un dieu est né il a sa propre volonté, sa propre vie indépendant même des émotions et des pensées qui l'ont aidé à naître et sa mort potentiel est elle aussi (dans une certaine mesure) indépendante des émotions et pensées qui l'ont fait naître. Autrement dit, un dieu peut avoir plein "d'adorateurs", il peut quand même mourrir (il sera par contre très puissant et donc plus difficile à tuer qu'un dieu sans adorateur). Au contraire un dieu sans "adorateur" peut vivre indéfiniment (il sera par contre très faible).
  10. Paulus

    SdB corrompues?

    Une organisation secrète ne veut pas dire "pas organisé", nos services secrets sont très probablement très "administratifs".
  11. Paulus

    [space wolves] Débriefing fluffique du nouveau codex

    Un loup solitaire c'est surtout un gars qui a fait le serment de venger son unité et ça, les sements, les Space Wolves les respectent même si le gars est un garde loup ou un griffe sanglante, à partir du moment où il a prêter serment, on lui fout la paix jusqu'à ce qu'il remplisse sa quête ou qu'il meurt. Il n'y a de mon point de vu rien de choquant fluffiquement parlant.
  12. Paulus

    La galaxie, le warp, mais au delà ?

    C'est juste une légende ça, rien dans le fluff ne peut permettre d'affirmer une telle chose, je conteste et même je réprouve. Le fait de dire que le squat reviendra un jour ne repose sur rien, absolument rien fluffiquement parlant...
  13. Paulus

    La galaxie, le warp, mais au delà ?

    Il n'a jamais dit ça, il a dit que Khorne, Nurgle et Tzeentch ont été créé par les humains. Les autres espèces pensantes ont créé leurs propres divinités du chaos, sauf que l'espèce humaine étant extrêmement nombreuse et répartie dans toute notre galaxie et bien elle nourrit plus ses dieux que les autres espèces (à part les orks probablement). Cela dit il a été dit et répété un nombre incalculable de fois qu'il existe d'autres dieux que les 4 principaux dieux du jeu, que ces 4 principaux dieux se nourrissent des émotions des humains mais pas seulement etc.
  14. Les Fantômes de Gaunt, premier cycle, la Fondation par Dan Abnett Résumé: Premier et Unique: Dans un lointain futur déchiré par la guerre, la croisade des mondes de Sabbat vient de commencer. L'Imperium a lancé ses légions de gardes impériaux contre les forces du chaos et doit remporter la victoire, quel qu'en soit le prix. Le commissaire impérial Ibram Gaunt et les hommes du Premier et Unique de Tanith se retrouvent pris dans une situation où de nombreuses forces tentent de s'approprier l'un des plus grands secrets de l'univers. Les Fantômes de Gaunt parviendront-ils à protéger l'humanité de l'une de ses plus terribles menaces ? Les Fantômes: Après la mort de son prédécesseur, le maître de guerre Macaroth poursuit l'offensive impériale visant à libérer les mondes de Sabbat de l'emprise du Chaos. Voltemand, Ramilies, Caligula, Bucephalon; à mesure que se succèdent les zones de combat, Gaunt doit batailler non seulement pour refouler les serviteurs des ténèbres mais pour gagner le coeur et la confiance de ses Fantômes. Sur Monthax, une simple mission de reconnaissance dans la jungle soulève une nouvelle intrigue. Les Fantômes, se retrouvent entraînés dans le conflit millénaire entre le Chaos et la plus énigmatique des races extraterrestres, les eldars. Necropolis: Sur le monde éclaté de Verghast, Gaunt et ses Fantômes se retrouvent plongés dans les querelles anciennes d'une guerre civile et le siège acharné d'une immense cité-ruche. Lorsque la trahison frappe de l'intérieur et met à bas les défenses de la ville, les rivalités et la corruption menacent d'amener le Premier et Unique de Tanith au bord de la défaite. Le commissaire impérial Ibram Gaunt doit trouver de nouveaux alliés et de nouveaux Fantômes, s'il veut pouvoir sauver la ruche Vervun du plus grand de tous les dangers: l'invasion par les légions du Chaos. Critique: Premier et Unique est un très bon roman, je trouve. Dans un style très agréable, Dan Abnett inaugure sa série des Fantômes de Gaunt de bonne manière. J'ai aimé une intrigue intéressante, la description d'un régiment de la Garde atypique et plus largement le décors d'une croisade impériale. Dan Abnett nous fait pénétrer dans l'univers de Warhammer 40000 de manière profonde à travers des décors, des personnages, des situations, des histoires très réussis. Bref c'est très bon de mon point de vue. Les Fantômes sont également un bon roman je trouve. Tout en prenant pour contexte la bataille de Monthax qui possède sa propre intrigue (très intéressante d'ailleurs), il nous plonge dans les épisodes passés du régiment de Tanith, passé qui n'était qu'évoqué dans le premier tome et qui est vue ici plus en détail via des flashback. Nous pouvons donc avoir un éclairage particulier sur des évènements importants du régiment et sur les principaux protagonistes qui le compose. Par contre je dois dire que je suis assez déçu par Necropolis. Il y a certes de bonnes idées comme la description des commissaires planétaires mais plus largement les conflits d'intérêts entre les services planétaires et ceux de l'Imperium. Le cadre du roman, une cité-ruche assiégée est pas mal non plus bref le livre n'est pas mauvais en soit mais il est gaché par des répliques de mauvais films de guerre (Dan Abnett a aussi piqué la réplique de Han Solo dans l'étoile noire à propos de la princesse Leila), par des personnages pas toujours super réussis et surtout par le recours systématique de héros. En gros ce que je regrette c'est que la bataille n'est pas gagnée par une meilleure stratégie des défenseurs et des capacités tactiques supérieures mais par le recours d'une action d'éclat ça finit pas être lassant au bout du troisième tome. J'aurai préféré que Gaunt nous montre qu'il est capable d'être un bon stratège et un bon meneur d'homme plutôt que de savoir qu'il est trop trop fort. Bref ce roman sans être mauvais est tout juste passable et laisse un arrière goût assez désagréable selon moi. Je me demande s'il faut continuer la série.
  15. Paulus

    [40k][Séries HH] Légion

    Legion de Dan Abnett: Résumé: Un grand conflit s'annonce et il engouffrera l'Imperium de l'Humanité. Les Space Marines de l'Alpha Legion, la dernière et la plus insondable de toutes les légions Astartes, arrivent sur un monde dévoyé pour y soutenir l'Armée Impériale dans une campagne de pacification contre des forces étranges et incompréhensibles. Mais quelles sont leurs motivations ? L'Alpha Legion est-elle digne de confiance et quel camp choisira-t-elle quand la grande guerre débutera ? Les allégeances vont être mises à l'épreuve et les manoeuvres d'une organisation xenos révélées, alors que le destin de l'Humanité repose dans la balance. Critique: Alors à mon avis le ou un des meilleurs roman de la série, du Dan Abnett en pleine forme. Tout d'abord, l'intrigue, les personnages, tout cela est très bien ficelé. L'esprit de l'Alpha Legion est bien respecté pour ce qu'on en connaissait mais ce roman lui donne une profondeur bien plus importante, cette légion gagne une vrai âme qu'elle n'avait peut-être pas jusqu'à présent (en tout cas dans la littérature sortie en français). Le background général évolue sensiblement mais tout en respectant l'ancien. Des révélations croustillantes et à mon avis la trahison de l'Alpha Legion est la plus convaincante de toutes les légions traitées jusqu'à présent. Bref que du bon lisez le
×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.