Jump to content
Warhammer Forum

$word

Membres
  • Content Count

    279
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Location
    Suisse

Previous Fields

  • Jeux
    Wharhammer 40'000 : Garde Impériale ; Inquisition ; Adeptus Astartes

Recent Profile Visitors

8,427 profile views
  1. Concernant d'éventuels Eldars du Chaos, le fluff est très clair quand même. L'ensemble de la page Taran sur les errants est intéressant car on y voit bien ce qui advient d'un esprit Eldar sorti de la Voie. L'Eldar devient plus violent, plus extrême, plus lunatique. Les pirates sont de bons exemples de cette psyché incontrôlable. La situation la plus extrême est la corruption de l'Eldar par le Chaos. Si la Voie protège très bien du Chaos (encore heureux, c'est sa fonction), tout errant est lui très vulnérable à la corruption. https://taran.pagesperso-orange.fr/eld_errant.htm Il existe de nombreux dangers auxquels un errant doit faire face. La plupart sont des dangers matériels qui peuvent être surmontés. Mais les périls qui guettent l'esprit de l'eldar sont bien plus insidieux et dangereux. Loin de chez eux et sans leurs anciens maîtres pour les guider, les eldars peuvent sombrer dans la damnation. Il est extrêmement facile à un eldar de céder aux attraits du Chaos car Slaanesh n'est que l'incarnation des pires excès de l'esprit eldar. La moralité humaine ne s'applique pas aux eldars et pour le cote obscur de l'esprit eldar la vie ne signifie rien. La cruauté et la générosité ne sont que des caprices passagers. La beauté et la sensibilité sont des vertus qui peuvent être exprimées dans le sang et la violence aussi bien qu'en chanson. Pour un esprit eldar sans tabous, il n'y a ni folie, ni bon sens, la vie n'est qu'une suite de moments à vivre intensément. De tous les servants du Chaos, peu sont aussi maléfiques et autant à la merci de leurs maîtres que les champions du Chaos eldars, leurs âmes à jamais tourmentées sont irrémédiablement perdues pour la race eldar.
  2. Sujet très intéressant, les gars. Vraiment pas le temps d'y participer, je donne juste la source que vous semblez chercher: https://taran.pagesperso-orange.fr/ad_mech.htm La planète Mars a énormément changé depuis que l'homme a posé le pied pour la première fois sur sa surface aride et accidentée. Durant le 22e siècle, elle fut le premier monde à être terraformé. On lui donna une atmosphère et ses déserts furent fertilisés. Toutefois, l'agriculture ne fut jamais très importante sur Mars. Sa principale source de richesse réside dans son sous-sol, sous la forme de gemmes, de minéraux et de minerais métalliques. Une fois terraformée. Mars fut occupée par des cartels industriels et leurs armées de travailleurs. Elle devint bientôt le premier monde-ruche de l'humanité et un centre de recherche et de production industrielle si important que le nom de Mars devint synonyme de progrès technologique et scientifique. La planète devint le tremplin de l'expansion humaine dans le système solaire. Aujourd'hui, Mars est devenue le domaine réservé de l'Adeptus Mechanicus et ses usines ruches fournissent la majeure partie des objets de haute technologie en usage dans l'Imperium. Les vaisseaux spatiaux et autres constructions de dimensions comparables sont fabriqués dans des chantiers orbitaux qui tournent autour de sa ceinture équatoriale. Les vaisseaux de la flotte de guerre solaire sont bases dans d'immenses docks flottants et des navires en provenance de tout l'Imperium transitent par des pontons qui sont les plus grands objets que la main de l'homme ait jamais façonnés. Etant donne leur âge, les ruches industrielles de Mars sont toutes plus ou moins vétustes. Certaines zones sont encore entretenues et de nombreux bâtiments nouveaux y ont été rajoutés. Les zones trop touchées par le temps ne sont plus entretenues et restent à l'état de ruines. Un voyage à travers le système de transport peut mener une personne d'un extrême à l'autre, des quartiers les plus modernes jusqu'à d'anciennes désolations industrielles. Les lignes de transport serpentent entre les blocs de buildings flambant neufs, montrant encore leur charpente d'acier comme les gréements d'un navire, et traversent les vieux quartiers obscurs ou des trappes de condensation brisées libèrent leur vapeur et recouvrent les tubes de transport d'un brouillard perpétuel. Les désolations industrielles couvrent une vaste partie des cités, ce sont des déserts de plastacier brisé et de poutrelles tordues, avec parfois des tours en ruines pointant vers le ciel rose de Mars.
  3. En soi, au vu des capacités de l'Empereur et de sa vision à long terme, c'est tout à fait probable en effet. Lors du Moyen Âge Technologique, l'humanité a néanmoins développé beaucoup de technos impressionnantes, il n'est pas improbable que les Navigateurs aient été créés sans l'aide de l'Empereur. En fait, les deux théories vont bien, et il est difficile de savoir ce qu'il en est vraiment. Donc il n'y aurait pas location mais bien vente du Navigator auprès du client. C'est plus logique en effet compte tenu des difficultés à voyager (temps + risque) et à communiquer de procéder à une vente plutôt qu'une location qui nécessiterait une logistique plus importante. Justement, @Miles développe l'incohérence et se demande si Roboute n'aurait pas plutôt destitué l'envoyé du Paternova, qui lui est Haut Seigneur. @gilian: dans ton quote, tu parles du Consul pro-eminus représentant la guilde des Navigateurs, ça me fait personnellement plus penser à l'envoyé. Je trouve par contre étrange la notion de guilde des Navigateurs, au vu de mes lectures, je les voyais plus en maisonnées concurrentes qu'en conglomérat. Quand je dis qu'il n'y a pas d'unité, je pensais uniquement à l'aspect commercial: les familles travaillent en concurrence les unes des autres selon ma compréhension. Par contre, une unité culturelle, oui, je le pense aussi. Un peu comme les cités grecques en concurrence économique et prêtes à se faire la guerre, mais partageant la même civilisation et les mêmes croyances avec un esprit d'unité lorsque des non-grecs les menacent (au hasard, les Perses par exemple).
  4. En quoi c'est une hérésie? Un Navigator dans un vaisseau, c'est la norme, non? Sinon, je connais ces sites que je consulte aussi parfois. Je n'ai trouvé l'hypothèse d'une création de l'Empereur que sur warhammer40K.fandom, mais ce n'est pas sourcé. En plus, ce n'est qu'une théorie, rien de pertinent à mon sens. Quels passe-droits administratifs? En tout cas, un Navigateur qui fait du commerce devra obtenir soit une charte soit une licence auprès de la Flotte Impériale. Je ne pense pas qu'un poste de Haut Seigneur soit suffisant pour déduire une unité au sein de l'organisation. D'autant plus qu'on a des sources expliquant qu'il y a compétition/rivalité parmi les maisonnées. On pourrait dire que la Navis Nobilite est le regroupement d'une espèce abhumaine dont les dons les rendent indispensables à l'Imperium. Ce qui explique qu'un des leurs dispose d'un siège de Haut Seigneur et qu'ils aient des postes à haute responsabilité un peu partout dans l'Adeptus Terra. Le représentant est l'envoyé du Paternova. Il représente donc la famille la plus puissante parmi celles de Navigateurs. Le Paternova est aussi le guide de tous les Navigateurs puisqu'il accroit leurs pouvoirs à tous (mais surtout à sa famille). Ce sont plutôt eux qui guident l'Imperium, je dirais Je pense qu'une famille puissante va penser en termes de revenus en effet. Et la notion de rendement explique très bien pourquoi des Navigateurs sont envoyés sur d'autres vaisseaux que ceux de la famille. Imagine une famille de 300 Navigateurs avec une flotte privée de 20 bâtiments (déjà une grosse flotte). Une fois que tu as mis un capitaine de ta famille à la tête de chacun ainsi qu'un autre au poste de navigateur, que fais-tu des autres membres de la famille? Ils ont un don rentable qui n'est pas utilisé étant donné le manque de vaisseaux privés: il y a un manque à gagner. La solution: la famille loue ses services à d'autres propriétaires de vaisseaux, que ce soit d'autres privés, la Flotte Impériale, le Mechanicum, etc... Par le combat en fait: Le plus puissant des navigateurs de chaque famille est appelé héritier présomptif. Cela signifie qu'il pourrait un jour disputer la position de Paternova, le maître de la Navis Nobilite. Le Paternova peut venir de n'importe quelle famille quelle que soit sa puissance et sa richesse. L'héritier évident est habituellement le plus vieux des navigateurs. Il a subi les changements physiques décrits plus haut. Les héritiers sont toujours des rivaux acharnés qui complotent les uns contre les autres et vont jusqu'à s'éliminer physiquement. Parfois, ces luttes prennent la forme de vengeance personnelle ou même de guerre entre deux maisonnées. L'Adeptus Terra tolère quelques escarmouches mineures mais les guerres ouvertes sont découragées le plus possible par la menace de sanctions. Malheureusement, ces rivalités entre les héritiers peuvent les conduire à des pratiques carrément illégales. Leur ambition personnelle les rend vulnérables à toutes sortes d'influences néfastes comme les interventions extraterrestres ou, pire, démoniaques. Ces cas sont, par bonheur, minoritaires mais toujours inquiétants. Le Paternova est le leader de tous les navigateurs et le plus puissant d'entre eux. Il peut vivre prés de mille ans. Lorsqu'il vient à mourir, les héritiers changent physiquement : ils deviennent plus grands et plus forts. Leurs sortes de branchies deviennent pleinement fonctionnelles. Ils peuvent survivre dans le vide, sous l'eau ou dans des environnements empoisonnés. Plus important, ils commencent à se battre. Ils cherchent irrésistiblement à se combattre les uns les autres, ignorant toutes les autres considérations. Il ne doit rester qu'un seul survivant. C'est le vainqueur qui devient à son tour, Paternova. Le Paternova vit dans le Palais des navigateurs sur la Terre, au centre de la zone tenue par la Navis Nobilite. Après son ascension, il ne quittera plus jamais ce palais. Le personnel, soldats et serviteurs du palais, est remplacé par des gens de sa propre maison. Le chef de ses serviteurs et le premier d'entre eux et l'Envoyé Paternovial qui est l'un des Hauts Seigneurs de la Terra. Le rôle réel du Paternova est mal connu mais il a sans aucun doute son importance. Il est décrit par les autres navigateurs comme le guide dont les pouvoirs transcendent le Warp lui-même. Pendant la vacance du siège paternovial, les navigateurs autres que les héritiers voient leurs pouvoirs considérablement diminués. Leur faculté à percevoir le Warp est affaiblie. Les voyages deviennent plus longs plus dangereux et de jeunes navigateurs peuvent même perdre irrémédiablement leurs pouvoirs. Aussitôt le nouveau Paternova en place leurs pouvoirs reviennent mais pas tous de la même façon : les membres de la famille du Paternova deviennent plus perspicaces et efficaces (donc leurs tarifs augmentent, accroissant la richesse de leur maison), les autres ne sont pas particulièrement avantagés.
  5. Il y a aussi Taran qui compile pas mal d'infos sur les Navigateurs, issues de Rogue Trader et de White Dwarfs notamment. https://taran.pagesperso-orange.fr/navisnobilite.htm https://taran.pagesperso-orange.fr/flotte.htm Je n'ai rien lu sous-entendant que l'Empereur les avait créé. Que dit de plus le jeu de rôle sur eux? A noter qu'ils ne sont pas "arrivés au bon moment", les Navigateurs existent depuis le Moyen Âge Technologique et étaient donc présents longtemps avant le lancement de la Grande Croisade. Le terme de monopole n'est pas très heureux dans leur cas je trouve, puisque les Navigateurs ne sont pas vraiment une institution et ne sont donc pas unifiés. Les maisonnées sont indépendantes et même rivales, ce qui génère donc un marché dont l'offre est constituée de nombreux acteurs (ce qui ne correspond pas à un monopole). Sur quelle base dis-tu qu'ils sont hors juridiction de l'Administration? C'est vrai que les navigateurs ne sont pas contrôlés comme les autres psykers, mais leurs flottes privées doivent être enregistrées auprès de la Flotte Impériale par exemple. Les Navigateurs ne sont pas plus corrompus par le Warp qu'un humain ordinaire. Attention, les navigateurs et les astropathes sont des êtres complétement différents, avec des rôles bien différents aussi. Les Navigateurs peuvent obtenir des chartes ou des licences en effet, il en sont obligés même s'ils veulent utiliser leurs vaisseaux. Taran donne d'ailleurs l'exemple de la plus grande flotte civile de l'Imperium (sous licence donc, il n'y a pas de charte dans ce cas) qui appartient à une maisonnée de navigateurs. Et oui, les Navigateurs peuvent faire du commerce. Si les Navigateurs étaient une institution unie, ils auraient eu une telle puissance qu'effectivement tous les vaisseaux non militaires auraient peut-être pu être sous leur contrôle. Mais ce n'est pas le cas, il y a une quantité importante de maisonnées. Il suffit que certaines aient plus de Navigateurs que de vaisseaux et se faire engager son surplus par la Flotte ou des privés est intéressant. Ensuite, on s'installe dans un marché concurrentiel où l'offre perd de son pouvoir économique (comparé à un monopole/oligopole). En gros, pour tout contrôler, il faudrait que toutes les maisonnées s'allient en cartel, mais c'est improbable qu'elles y parviennent. En résumé, le contre-pouvoir d'une maisonnée de Navigateurs, ce sont toutes les autres maisonnées qui sont en concurrence avec elle (sauf ses alliées). Bien que la grande majorité des vaisseaux soient des navires marchands, plusieurs milliers d'astronefs sont propriétés de particuliers, de familles ou de compagnies commerciales. Tous les vaisseaux privés opèrent le long de routes qui leurs sont indiquées par les autorités du segment : une licence doit être achetée et renouvelée au bout d'un certain temps (généralement 100 ans). Les vaisseaux particuliers se risquent rarement à de longs voyages de peur de trouver leur licence expirée à leur sortie du warp. Une flotte privée varie entre un seul et plusieurs douzaines de vaisseaux. L'une des plus importantes est celle des Redondo, une famille de Navigateurs qui possède 47 vaisseaux interstellaires. La plupart des propriétaires de vaisseau n'ont qu'un seul appareil.
  6. Les stratagèmes RG suite au live FWS: - mouvement gratuit pour une unité devant se terminer à plus de 9ps de l'ennemi avant le premier round. 1PC - choix d'une unité ennemie en phase de charge: tous les unités qui chargent uniquement cette unité relancent leur jet de charge. 1 PC - utilisable une fois par partie pour tout le premier round si on joue du Phobos ou scouts: à chaque utilisation de stratagème ennemi, sur 5+, il lui coûte +1PC, s'il ne paie pas, les PC utilisés sont perdus. 2 PC - une unité qui fall back peut tirer et charger. 2 PC - lors d'une charge contre un personnage ou contre une unité avec au moins une fig avec au moins 4PV, +1 pour blesser (ne fonctionne pas sur les véhicules). 1PC - en fin de son tour, une unité qui n'a pas attaqué (pas de tir, pas de charge) gagne -1 pour être touché au tir pour un tour. 1 PC - déploiement en FeP. 1 PC - relance des jets de touche au CàC contre les Légions chaotiques ayant participé à Istvaan (sauf la Black Legion). 1 PC - une fois par partie si la doctrine tactique est en cours: toute l'armée gagne +1PA sur ses 6 pour blesser avec les armes tir rapide et assaut. 2 PC - quand le seigneur de guerre adverse a été tué par une unité Raven Guard, toute l'armée adverse a un malus de 1 au commandement pour toute la partie. 2 PC - une fois par objectif par bataille: définir un objo avec du Raven Guard dessus sans adversaire dans les 3ps: la prochaine fois qu'un adversaire arrive dans les 3ps de l'objo, il prend d3 BM sur 2-4 ou 3BM sur 5+. 1 PC - au début du tour adverse si la Raven Guard contrôle un objo dans la zone de déploiement adverse: on choisit un objectif tactique ennemi qu'il doit défausser et retirer. 1 PC - pour une unité réacteurs dorsaux: advance + charge pour ce tour et +1 au jet de charge. 1 PC - le seigneur de guerre non nommé peut recevoir un trait Raven Guard supplémentaire. 1 PC - relique supplémentaire pour un sergent (choix limité à quelques reliques): 1 PC - relique Raven Guard pour un successeur. 1 PC Pour son prix, Shrike est vraiment intéressant je trouve, d'autant plus qu'il combote avec beaucoup de choses. Il peut faire un double move + advance avec corridor temporel, puis charger avec +1 à la charge pour 1 PC. 43ps de portée d'engagement en moyenne (et même plus puisqu'il relance les jets de charge et que corridor permet de lancer 3 dés de sprint) Parmi les reliques, il y a les bolts Korvidari, seulement pour les armes à bolts: +6ps de portée et ignore les lignes de vue, mais l'arme ne peut faire qu'une seule attaque. Je l'aime beaucoup sur un capitaine Phobos avec le trait Markmans honour: le capitaine cible les persos à 36ps sans ligne de vue et fait un tir à 2+ relançable de F4 relançable PA-2 flat 4. Avec +1 touche, +1 blessure et +1 PA si doctrine tactique! J'aime beaucoup ce qui a été fait pour la Raven Guard. Le style de jeu correspond plutôt bien au fluff et semble très sympa à jouer.
  7. Si on considère l'Imperium comme une entité centralisée, c'est vrai que cette exemption d'impôt n'est pas centrale. Mais ce n'est pas comme ça que fonctionne l'Imperium: à cause des contraintes liées aux voyages Warp et à la communication astropathique, on a un système très décentralisé, notamment sur le sujet fiscal. Si tu as un Secteur dont 20% de ses planètes sont d'un coup intégrées à Ultramar, ça fait une baisse des revenus fiscaux énorme pour ce Secteur. En effet, pas de Dîme pour les Astartes, je l'avais relevé après ma citation dans mon précédent post. Un monde Astartes est par contre susceptible d'envoyer des hommes à la Garde, mais pas dans le cadre de la Dîme bien sûr. Seulement en cas de réaction à un conflit environnant. Sinon, je ne comprends pas les commentaires concernant une potentielle prise de pouvoir de Guilliman. Il n'a pas à le faire simplement parce qu'il l'a déjà: il a été nommé Seigneur Commandeur de l'Imperium et possède les pleins pouvoirs. Par contre, les pleins pouvoirs sont très théoriques dans un empire aussi vaste dont la navigation et la communication sont compliquées, où la décentralisation est de mise avec des Secteurs disposant du pouvoir sur de nombreux points. Un seul homme -même un Primarque- peut-il véritablement contrôler et surtout changer une structure aussi plurielle et fédérale dans son fonctionnement? D'autant plus qu'il a pris le commandement de la Croisade Indomitus puis a livré la Guerre de la Peste. Pas idéal pour exercer le pouvoir impérial. Concernant son lien avec les Custodes, il semble qu'ils acceptent son commandement puisqu'une partie des prétoriens ont suivi Guilliman dans sa Croisade. De plus, comme le mentionne @gilian, il semble qu'ils soient utilisés comme émissaires auprès de l'Astartes. Je ne connaissais pas ce bout de fluff mais ça montre la confiance qu'il a en eux. Après, les Custodes sont effectivement une force militaire plutôt secondaire avec seulement 10'000 membres. Normal pour une force d'élite à la mission si particulière. Mais c'est surtout le poids politique qui me semble pertinent dans ce sujet, et là, il faut dire qu'il est plutôt conséquent: ils disposent d'un siège au Haut Conseil. Même si ce siège n'est pas permanent, ça les place quand même au cœur de la politique impériale. J'ai cherché des textes qui aborderaient l'aspect politique des Custodes, je n'ai trouvé que ce commentaire de Taran (donc pas du fluff brut, mais une conclusion des contributeurs de Taran):
  8. J'aime bien ce Shrike 2.0, dans une optique full Primaris, c'est un excellent QG comparé aux autres qui ne bougent que de 6ps. Sinon, même s'il fait moins mal qu'un Smash Captain, ça reste une bulle de relance des touches sans avoir besoin de payer de PC avec assez de mobilité et de punch pour faire de la contre-charge sur pas mal de trucs. Le bonus aux charges ainsi que la full relance pour toucher le rend plutôt intéressant avec des Incursors sous stratagème Gene-Wrought Might. Sinon, entouré de 10 intercessors et 6 agressors pour prendre le milieu de table, c'est pas mal aussi. Les questions que je me pose à son sujet: - garde-t-il le même trait? - garde-t-il la FeP? - gagne-t-il l'infiltration? J'ai pas pu suivre l'ensemble du sujet, est-ce qu'on a plus d'infos au sujet des autres stratagèmes/traits/reliques/pouvoirs psy en Raven Guard?
  9. Honnêtement, je connais mal le fluff Ultramarine V8, mais voilà ce qu'on peut en dire avant le retour du grand schtrumpf. Un monde chapitral est régenté par le Maître de chapitre qui fait office de gouverneur planétaire. Dans le cadre d'Ultramar, le chapitre dispose de nombreux systèmes plutôt que juste une planète. Mais la logique reste la même. Les devoirs d'un gouverneur planétaire sont au moins les suivants (de Taran): A noter que depuis, le fluff a un peu évolué: il n'y a plus de différence entre impôt payé à l'Administratum et dîme payée au Ministorium. Les deux types d'impôts ont été regroupés sont le nom commun de dîme. On peut supposer que l'Administratum reverse une partie à l'Ecclésiarchie derrière. Aujourd'hui, les marines sont exemptés de dîme nextgen (donc impôt + dîme old school). En dehors du dernier point donc, les obligations ci-dessus doivent être assumées par Ultramar. Un bout de texte expliquant plus en détail le lien entre Eglise et Astartes, de Taran: Avec ces bases, on peut répondre comme ça: - Ministorum: absent du Royaume d'Ultramar - Inquisition: obligation théorique de coopérer avec les Inquisiteurs - Arbites: obligation théorique de coopérer avec les Juges - Garde Impériale: obligation de fournir des troupes en cas de menace dans un rayon proche d'Ultramar, mais pas de recrutement lié à la dîme - Vaisseaux Noirs: obligation de livrer ses psykers Pour l'Inquisition et l'Arbites, je parle d'obligation théorique car on connaît l'indépendance des Astartes, surtout de la 1ère fondation, vis-à-vis des institutions qui devraient avoir autorité sur eux. Cela dit, Ultramar est grand et le chapitre est aussi petit qu'un autre, donc un Inquisiteur va clairement avoir la main s'il communique avec un humain lambda citoyen d'Ultramar, mais en face de Marines, la coopération va dépendre du bon vouloir des Astartes. Encore que ça dépend aussi de la nature des accusations. Mais l'Inquisition fait partie de l'équation, Ultramar n'est pas hors de leur champ de compétence sur le papier. Ultramar ayant un bon tissu économique interplanétaire, il y a forcément des marchands, qui sont liés à la Flotte du Segmentum normalement. Mais est-ce qu'un libre marchand ne travaillant qu'en Ultramar doit prêter serment à la Flotte Impériale ou à Maccrage? ça je ne sais pas. Un autre point qui serait intéressant serait de savoir aussi quel est le lien entre Ultramar et les mondes environnants (même si ce n'est pas tout à fait ta question): est-ce qu'on parle d'un royaume protectionniste car autosuffisant et dynamique au sein de ses frontières ou parle-t-on d'un royaume ouvert à la communication/au commerce avec les "non Ultramarines"? Je me suis permis de développer la situation avant retour de Roboute parce que je ne pense pas que cette situation doit avoir beaucoup changé depuis qu'il est de retour. Mais si c'est le cas, ça m'intéresse aussi. Le fait d'étendre Ultramar aux 500 mondes aurait en effet un impact très important. ça voudrait en effet dire 500 mondes qui du jour au lendemain ne payent plus de dîme aux Secteurs. Donc ces derniers auraient beaucoup moins de ressources, de produits manufacturés et de troupes levées pour la Garde Impériale. L'Administratum ainsi que les Hauts Commandements de Secteur risquent de ne pas apprécier du tout. Pareil pour les institutions impériales qui contrôlent directement certains mondes d'ailleurs (mondes-forges, mondes cardinaux notamment). Ou encore de mondes chapitraux d'autres chapitres. Par contre, plusieurs gouverneurs risquent d'être contents et d'autres moins: ils perdent en souveraineté mais relancent leur économie en gagnant une exemption d'impôts. Comme je le disais plus haut, il y a une différence entre enquêter sur le chapitre, et enquêter sur des événements sur les mondes du royaume. Si le premier point est très compliqué, le deuxième est plus que probable par contre: l'Inquisition a les compétences et l'autorité pour traiter des cas de fonctionnaires corrompus, de sectes Genestealers, de sectes du Chaos, de commerce de produits xénos, etc...
  10. Très sympa, en effet. Ce serait vraiment bienvenu de ne pas voir du Crafworlds vs Comoragh vs Ynnari, mais plutôt d'avoir quelque chose de plus complexe et intéressant, avec des factions mélangées. des vaisseaux-monde qui se battraient aux côtés des Ynnaris contre d'autres, des cabales du côté des Ynnaris pour contrer Vect et le Coeur Sombre, etc... Avec des alliés solides et d'autres qui changent de camp. Pour l'instant, on a peu d'infos sur lesquelles s'appuyer, mais cette perspective me plaît. J'achéterai même le bouquin je pense s'ils proposent quelque chose comme ça. Les Exarques sont sympa, et le fait qu'ils donnent une variation Ynnari, même si elle est légère, c'est bienvenu. EDIT: vu le texte de la page Psychic Awakening, il semble assez probable que ce volet sera uniquement une histoire Eldar.
  11. OK, je vois. Le Rogue Trader d'avant correspond aujourd'hui à un marchand ayant reçu une charte particulièrement libérale ayant un pouvoir étendu: la lettre de marque abordée par @Swompy Time. Les marchands plus standards disposent eux des chartes plus limitées. Le vaisseau de guerre dont il est question dans ce post est-il fourni en même temps que la lettre? Parce qu'un marchand lambda ne dispose pas de tel vaisseau en principe, il commande un bâtiment civil, peu ou mal armé. Je me rappelle mal de Ravenor. Mais effectivement, celui dans Eisenhorn est considéré comme un libre marchand. C'est ce genre de confusion entretenue qui fait que je ne suis jamais sûr si on parle de libre marchand dans le sens Rogue Trader (le point 1 de mon post précédent) ou si on parle de marchand indépendant, mais soumis à une charte (le point 2). Maintenant, je comprends cette confusion: les Rogue Traders tels que décris sur Taran n'existent plus en tant que tel, mais sont maintenant des marchands disposant d'une charte très étendue. Cela dit, l'intervention reste valable il me semble. Parmi la population de la flotte du Rogue Trader, il devrait y avoir des colons dans le lot. Effectivement. Par contre, pour pouvoir utiliser un vaisseau personnel, il y a des contraintes, à savoir obtenir une licence auprès des autorités (probablement la Flotte segmentaire). Bien que la grande majorité des vaisseaux soient des navires marchands, plusieurs milliers d'astronefs sont propriétés de particuliers, de familles ou de compagnies commerciales. Tous les vaisseaux privés opèrent le long de routes qui leurs sont indiquées par les autorités du segment : une licence doit être achetée et renouvelée au bout d'un certain temps (généralement 100 ans). Les vaisseaux particuliers se risquent rarement à de longs voyages de peur de trouver leur licence expirée à leur sortie du warp. Une flotte privée varie entre un seul et plusieurs douzaines de vaisseaux. L'une des plus importantes est celle des Redondo, une famille de Navigateurs qui possède 47 vaisseaux interstellaires. La plupart des propriétaires de vaisseau n'ont qu'un seul appareil.
  12. En effet, très sympa! D'autant plus qu'ils sont officieusement toujours restés une légion puisque leurs chapitres successeurs sont sous les ordres du Cercle Intérieur des Dark Angels. Le Grand Maître Dark Angels est objectivement le plus puissant des commandants Astartes de par le nombre de chapitres sous ses ordres (même si ce n'est pas officiel). Cette piste permettrait d'avoir un développement fluff différent des simples conflits militaires, pour développer un jeu de pouvoir et d'influence au sein de l'Imperium. D'autant plus si le Lion revient (et il est fluffiquement le Primarque dont le retour est le plus probable AMHA). Mon fluff DA est un peu rouillé, mais j'avais le souvenir que les membres de la Ravenwing n'étaient pas membres du cercle intérieur, en dehors des officiers. En soi, un changement dans le type d'unités utilisées au sein de la Deathwing et de la Ravenwing ne serait pas une mauvaise chose du moment que ça reste logique vis-à-vis de la mission de chaque wing. Comme dit au dessus, une Ravenwing constituée de Phobos serait plutôt cohérente. Même si ça modifie profondément le visuel d'une armée Dark Angels.
  13. Je suis ce sujet depuis ces débuts, mais certains posts m'ont mis le doute. On parle de Rogue Traders ou juste de marchands? Sachant qu'en anglais, les termes sont proches, je ne suis pas sûr. Pour être plus explicite: 1) Rogue Trader: mandaté par l'Adeptus Terra pour explorer les mondes hors Imperium, coloniser des planètes, nouer des relations commerciales avec des xénos ou les exterminer. 2) Marchand: commandant de vaisseau rattaché à la Flotte Impériale par le biais d'une charte lui permettant d'exploiter certaines routes commerciales définie dans la charte. De ce que je comprends de votre discussion, il s'agit du 1). Si c'est bien ça, le Rogue Trader dispose effectivement d'une quantité importante de soldats, mais aussi de colons, qui n'ont pas été pris en compte dans les calculs. A noter que les Rogue Traders disposent en principe de plus d'un vaisseau: on parle d'une véritable flotte pour le coup.
  14. Si j'ai bien compris, tu compares l'unité de base du codex SMC avec celle de la liste d'armée FW des renégats? Si je suis à côté, le reste de mon message n'a pas d'intérêt ^^ Les incohérences que tu décris sont dues à mon avis au fait que ces deux unités ne représentent pas deux types de renégats différents, ce sont les mêmes unités mais avec un niveau de détail différent. En V7, la liste d'armée FW proposait des miliciens avec un profil d'humains non entraînés (touche sur 5+). Mais à côté de ça, on devait choisir un thème de liste. Le thème des gardes renégats donnait à l'infanterie tous les bonus permettant de les mettre à niveau par rapport à des gardes. Sinon, il y avait au choix les miliciens zélés d'un prêcheur, les suivants d'un technaugure hérétique, des gangers tournés vers le Chaos et peut-être d'autres. Je ne me rappelle plus des règles que ces derniers thèmes gagnaient mais leur infanterie restait des humains non entraînés, ce qui est plutôt logique. Je ne connais pas les règles V8 par contre, je ne sais pas si ces thèmes existent encore, mais ce serait dommage de ne plus pouvoir upgrader ses miliciens renégats pour en faire des gardes. Si tu peux te procurer l'IA Renegades & Heretics de la V7 juste pour la feuilleter, tu verras une liste hautement personnalisable. Tout ça pour dire que la liste des renégats FW V7 proposait un haut niveau de personnalisation qui permettait de représenter plus ou moins tout type de suivants du Chaos avec des règles bien définies. Suivant le choix du thème, on pouvait jouer des gardes bien entraînés et équipés, ou alors représenter une masse de fidèles incompétente dans le maniement des armes. En fonction du choix de ces traits particuliers, on jouait soit ce que tu appelles des miliciens, soit ce que tu appelles des cultistes. Avec une vraie différence de profil et de manière de les jouer sur les tables. Le niveau de détails que permettait cette liste était bienvenue: la liste d'armée FW braquait ses projecteurs sur les renégats non-Marines et proposait donc des profils détaillés. Les cultistes du codex SMC sont là pour représenter le type d'adorateur que veut le joueur. Ganger énervé passé au Chaos, garde impérial renégat, cultiste non entraîné, ... Par contre, le codex SMC lui se focalise sur les Astartes renégats, ce sont eux qui ont pleins de règles spéciales pour représenter au mieux la Légion/l'allégeance selon le fluff des joueurs. L'unité de cultistes a été rajoutée, mais ils ne sont pas le thème central du codex, donc on fait simple: un profil unique avec un équipement simple. Leur profil n'est pas incohérent pour représenter des gardes renégats (même si leur sauvegarde devrait être meilleure) et n'est pas trop incohérent pour représenter du cultiste de base (même si leur capacités de combat/de tir devrait être moins bonne). En résumé, je dirais que tu compares deux unités qui sont prévues en fait pour représenter la même chose, c'est à dire la diversité extrême qu'il y a parmi les adorateurs du Chaos. Que ce soit le milicien FW V7 ou le cultiste des SMC, tu peux le jouer avec une fig de Cadien ou une fig de pélerin du Grall, ça passe. Seulement, le niveau de détails des profils n'est pas le même. Je dirais même que la liste d'armée Renégats de FW est en fait un zoom de l'unité des cultistes du codex SMC. Bon, la première liste Renégats de FW est sortie avant l'arrivée des cultistes dans le codex SMC, donc disons plutôt: l'unité SMC des cultistes est une synthèse très (trop?) concise de la liste Renégats de FW.
  15. Merci @gilian et @Titiii pour ces infos, je vais creuser de mon côté. L'idée d'utiliser ces pylônes (ou des reproductions) pour réduire l'intensité de ces tempêtes Warp a déjà été abordée dans Eisenhorn et ça fait plaisir que la solution amenée ne soit pas une nouveauté sortie du chapeau, mais que ce soit un moyen déjà présent dans le fluff. Même si la procédure imaginée par Quixos était légèrement différente. Il y a donc une piste de posée pour au moins réduire la Cicatrix, ce qui derrière permettrait probablement à Nihilus d'utiliser l'Astronomican et les transits seraient alors à nouveau possible entre les deux entités, tout en laissant des "zones infectées" à plusieurs endroits pour offrir plus de liberté au Chaos. GW a cassé le principe des Légions chaotiques coincées dans l'Oeil et presque incapables d'en sortir et ça fait du bien. Mais cette piste permettrait de rendre le nouveau statu quo un peu moins radical. Il faut dire que gérer l'équilibre fluff de belligérants tels que les Légions chaotiques (les Tyranides aussi d'ailleurs) est complexe: leur puissance est telle que leur donner trop de réussite casse tout équilibre qu'on pourrait avoir. D'un autre côté, les faire échouer trop souvent en fait des incapables au vu de leur puissance. C'est malheureusement un peu ce qu'ils étaient avant Gathering Storm: les éternels perdants d'une guerre de 10'000 ans. La Cicatrix a rendu le Chaos tellement puissant qu'on imagine mal comment l'Imperium pourra tenir debout à terme. Réduire un peu cette variable permettrait d'arriver à un équilibre entre ces deux extrêmes. Personnellement, la série de l'Hérésie d'Horus ne m'intéresse absolument pas, ce n'est pas du tout une cause de mon intérêt pour 40K bien que ce soit le fluff qui me plaise le plus dans le hobby. Vu que son impact est très limité sur 40K, je peux me contenter de l'ignorer, la synthèse de cette période qu'on trouve dans le GBN ou sur Taran me suffit amplement. Mais c'est vrai qu'elle en passionne beaucoup et tant mieux, il en faut pour tous les goûts. Tu prêches un converti
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.