Jump to content
Warhammer Forum

$word

Membres
  • Content Count

    247
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Location
    Suisse

Previous Fields

  • Jeux
    Wharhammer 40'000 : Garde Impériale ; Inquisition ; Adeptus Astartes

Recent Profile Visitors

8,304 profile views
  1. Tout à fait, c'est d'ailleurs explicitement écrit dans la règle Réserve tactique: Je compatis pour l'état désastreux de ce codex que je jouais du temps du Codex: Chasseurs de Démons. Les Chevaliers Gris sont dans le mal et ça fait plaisir de voir des motivés. Je connais mal le codex actuel, mais je voulais juste revenir sur une partie de la liste proposée par @Madakill: Quitte à ne pas jouer les arquebuses, ne serait-il pas mieux de sortir un bataillon de gardes? C'est vrai que ça coûte 15pts de plus et que tu perds le -1 à la touche (si je me trompe pas de monde forge). Mais tu gagnerais des PV et la possibilité de récupérer des PC sur 5+. Et surtout, en Maëlstrom, les Gardes bougent de 19ps par tour grâce à l'ordre qui donne double mouvement + advance. Tu te retrouverais avec une capacité de scorer nettement supérieure.
  2. Concernant les chapitres successeurs, il y a une grande différence entre la deuxième fondation et les suivante. La deuxième fondation a été l'acte de diviser les légions en plus petites organisations, une seule d'entre elles gardant le nom, l'héraldique et le monde chapitral de la Légion d'origine. Donc tous les membres des chapitres étaient à ce moment-là des anciens légionnaires. La seconde fondation n'est pas la création de nouvelles troupes, mais leur réorganisation. Puis, lors des fondations suivantes, on parle véritablement de création de Marines qui vont servir une nouvelle organisation chapitrale. Pour se faire, le matériel génétique d'un chapitre existant est utilisé pour créer de nouvelles troupes. Je te conseille ces deux textes qui expliquent bien l'histoire des chapitres ainsi que son organisation (notamment pour une nouvelle fondation): http://taran.pagesperso-orange.fr/sm_intro.htm http://taran.pagesperso-orange.fr/smorga.htm Lors de la Seconde fondation: toutes les légions ont créé des chapitres successeurs à l'exception des Salamenders dont le cas a été expliqué plus haut. Dans mon premier lien, tu trouveras un tableau (non exhaustif, principalement pour les Ultras qui étaient très nombreux) des chapitres créés lors de cette fondation particulière. Lors des fondations suivantes, on sait que les Space Wolves n'ont jamais eu de successeurs (les Wolf Brothers sont de la deuxième) jusqu'à Ultima: les Wolves Spears. Merci @hénuel, je connaissais pas. Quand aux Salamenders, on ne sait pas. Il me semble qu'ils n'ont pas de successeur dont on soit sûr, mais il y a des doutes sur certains chapitres comme les Black Dragons. Pour les autres Légions, elles ont toutes eu des successeurs post-2ème fondation, j'ai juste un doute pour les Iron Hands. J'ai pas cherché longtemps, mais je ne suis tombé que sur des successeurs de la 2ème. Mais à priori, rien ne l'empêche dans le fluff. Oui, puisque les nouveaux Marines sont créés à partir du matériel génétique du chapitre d'origine. A ma connaissance, non. Mais ça veut peut-être juste dire que c'est un secret bien gardé On peut lister plusieurs éléments qui font la particularité d'un chapitre: - le matériel génétique - l'héritage de la légion affiliée - la culture de son monde chapitral - son histoire propre Tout ça pour dire qu'il est tout à fait possible que des chapitres se créent des traditions, une philosophie et une stratégie qui va grandement varier de sa Légion d'origine. D'autant plus que les chapitres vivent et combattent avec beaucoup d'indépendance, ce qui laisse beaucoup de lattitudes pour que les moeurs évoluent. D'autant plus sur un intervalle de temps aussi grand. Le 41ème millénaire est si éloigné du temps des Légions et de l'Hérésie que ce n'est qu'une mythologie probablement déformée et incomplète qui reste. Je ne connaissais pas les Scar Lords mais ça ne m'étonne pas que leurs idées différent tellement de leur Légion, que tout rattachement par analogie est impossible, et qu'ils puissent être devenus son inverse me semble plausible. Tels que présentés, on a envie de les lier aux White Scars, mais même si on apprenait qu'ils descendent en fait des Ultramarines, ça me semblerait cohérent. Pour le coup, tu mélanges deux époques qui sont tellement éloignées l'une de l'autre qu'elles n'ont plus rien en commun. D'autant plus que depuis l'Ecclésiarchie a été officialisée comme religion impériale et donc l’idolâtrie passe plutôt bien au sein de l'Imperium. Par contre, les chapitres Astartes en général ne reconnaissent pas l'Eglise car ne voient pas l'Empereur comme un Dieu, ce sont eux en fait qui sont plutôt borderline au 41ème. Concernant les Black Templars en particulier, je trouve que ça illustre assez bien ce que je disais plus haut: en 10'000 ans, avec son histoire et l'évolution des idées à l'interne, on se retrouve avec un chapitre dont l'identité est profondément différente de sa Légion. Concernant ta parenthèse, les chapelains ne prêchent pas l'Empereur-Dieu (bon, sauf chez les Black Templars sûrement). C'est vraie qu'ils ont un thème très prononcé "Moines" mais ce n'est pas leur fonction. On pourrait plus les comparer à des commissaires impériaux en fait: ils sont là pour maintenir la discipline, surveiller le mental des soldats, etc. Ou à des prêtres athées. Mais les termes utilisés en ce qui les concerne sont si fortement liés à la religion qu'on s'y perd un peu. De plus, dans le vieux fluff, toutes les Légions avant l'Hérésie possédaient des chapelains. Un petit texte sur le rapport entre chapelains et Eglise, tiré du Saint Taran (Taran n'est pas un Dieu, c'est juste un grand site ^^):
  3. Je rajouterais que l'Adeptus Astartes est pluriel et les chapitres peuvent avoir des visions et philosophies très différentes. Donc vouloir répondre à cette question avec une définition générique du Space Marine me semble faux. Il y a des chapitres qui jamais ne se camoufleraient pour différentes raisons. Et il y en a d'autres qui ne s'en privent pas du tout. Je pense aux Raptors en particulier et le vieux fluff donnent pas mal d'autres exemples. Donc des Marines peuvent potentiellement se camoufler. La question, c'est est-il fluff que des Imperial Fists puissent le faire? La citation de Rogal Dorn va plutôt dans le sens du non, mais il s'est passé plus de 8'000 ans depuis sa disparition. Dans un tel intervalle, des mentalités et traditions ont bien le temps de changer. Je connais mal les Imperial Fists, mais j'ai trouvé ce texte dans leur Index Astartes (situé après la mort/disparition de Dorn): Ce texte me fait plutôt dire que la camouflage est possible même si ce n'est pas écrit noir sur blanc. D'autant plus si un Primarque, figure mythologique d'un temps vénéré par les Astartes, revient à la vie et met en place de telles pratiques. Du coup, des Phobos en noir iraient bien aussi dans le même esprit.
  4. Ok, je vois la nuance. Si on avait eu the Shooting phase, la réponse aurait peut-être pu être différente, mais ce n'est pas le cas. Encore que le point soulevé par @Titiii bloquerait probablement aussi. Bon, il faut que je rase tout pendant ma phase quoi : ) Merci
  5. Bonjour à tous, Ma question concerne le tir de contre-charge d'un Leman Russ avec son arme de tourelle: suis-je autorisé à tirer deux fois lors de cette action? Le cas n'est pas très clair pour moi parce que Grinding Advance permet de tirer deux fois à la phase de tir spécifiquement. Le tir de contre-charge se fait lors pendant la phase de charge, mais se résout comme en phase de tir. Du coup, lors de mon tir, j'utilise les règles de la phase de tir (avec les exceptions spécifiques à l'Overwatch), mais les règles spéciales telles que Grinding Advance s'appliquent-elles aussi? Dans le doute, je me suis toujours limité à ne tirer qu'une fois. Mais la dernière FàQ apporte un nouvel élément au sujet: Il me semble que cette réponse permet aux Leman Russ de tirer deux fois lors de l'Overwatch (si j'ai bougé de moins de la moitié du mouvement du tank lors de ma précédente phase de mouvement). J'ai bon? Merci!
  6. On a ce débat depuis longtemps dans notre cercle concernant les deux lectures que tu expliques. Si on admet ton deuxième point, il y a une question qui se pose: cela sous-entend que le commander lui-même peut bouger (moyennant qu'il n'utilise pas la relance). Donc, s'il bouge, la bulle de 6ps se déplace-t-elle avec lui ou these units concerne les unités à 6ps lorsque Kauyon est activé?
  7. Oui, je me suis limité à expliquer le pourquoi dans mon post. Concernant le comment, je suis tout à fait d'accord avec toutes tes remarques @Schattra : )
  8. La déportation de psykers n'a pas juste été mise en place pour nourrir le Trône, c'est beaucoup plus large. Tous les psykers de l'Imperium sont censé être amenés sur Terra pour intégrer la Scholastia Psykana (quoique je suis pas certain pour les navigateurs mais c'est pas le sujet). Cette organisation a pour fonction d'entraîner les psykers à maîtriser leurs pouvoirs et à renforcer leurs capacités à résister au Chaos. Après, on a des psykers qui parviennent à éviter les rafles, on les appelle des Wyrds je crois. Un bout de fluff sur le sujet de Taran: La Scholastia Psykana est une vaste institution d'éducation dont la fonction est l'entraînement des psykers. La plupart des recrues sont issues des contingents prélevés par les Vaisseaux Noirs, mais une minorité est fournie par l'Inquisition, les juges ou d'autres réseaux. Son r8le est d'apprendre aux jeunes psykers à développer et contrôler leurs pouvoirs. L'avenir de chaque psyker dépend de son caractère et de ses compétences. Psykers primes Psykers primes est le nom donne a ceux dont les pouvoirs et la force de caractère sont suffisants pour résister aux possessions et aux corruptions démoniaques. Les psykers primes sont sélectionnés pour servir l'lmperium seulement s'ils sont jeunes, intelligents et s'ils ont la volonté d'apprendre. Apres cinq ans d'entraînement au sein de la Scholastia Psykana, ils sont prêts a rejoindre une organisation impériale pour occuper un poste approprie. Les plus jeunes peuvent rejoindre les marines en tant qu'archivistes tandis que les plus talentueux peuvent devenir des inquisiteurs ou des Chevaliers Gris. Les psykers primes ne sont pas invulnérables face aux démons ou a d'autres psykers mais leur entraînement leur permet de combattre même les plus puissantes de ces créatures. Astropathes Les astropathes sont sélectionnés au sein des psykers ordinaires, ceux dont les pouvoirs sont considérables mais ne leur permettent pas de résister aux dangers de la possession ou de la corruption démoniaque. Comme les psykers primes, ils doivent etre jeunes et motives. Les astropathes suivent leur entraînement de base avant d'assumer leur fonction de communicateurs télépathiques a travers l'Imperium. On leur enseigne l'utilisation du Tarot de l'Empereur, des horoscopes et de la chiromancie. Une fois préparés de cette manière, ils participent au rituel de l'Unification des Ames qui leur donne une fraction de la force de l'Empereur. L'Adeptus Astronomica Certains psykers primes et psykers ordinaires rejoignent l'Adeptus Astronomica. Ils sont pris en mains par cette organisation qui achève leur formation. Les sacrifiés Les contingents de psykers contiennent inévitablement des gens dont les pouvoirs sont trop aléatoires ou dont l'esprit est trop vulnérable. Si on ne les élimine pas. ils périront bientôt, entraînant avec eux de nombreuses victimes, voire des planètes entières. Dans un univers surpeuplé, leur mort n'est pas une grande perte car ils peuvent être sacrifies a l'Empereur, qui doit se nourrir d'énergie mentale pure afin de survivre pour protéger l'humanité. Ces âmes alimentent le Trône d'Or, permettant la survie de l'Empereur et celle de l'Imperium. Les corrompus Grâce a la vigilance des capitaines des Vaisseaux Noirs, peu de psykers corrompus atteignent la terre. Ceux qui y parviennent sont isoles et détruits parce qu'ils sont possédés par un démon ou a cause des pouvoirs destructeurs qu'ils possèdent. Malgré tout, certains parviennent à s'échapper. Par le passe, des membres importants de l'Imperium se sont révélés être des psykers de ce type. Qui sait combien ont trompe la vigilance de l'Imperium et sont devenus des fonctionnaires importants dont la vraie nature n'est toujours pas révélée ? Comme tu le dis, le fait de nourrir l'Empereur avec des psykers est tardif, mais les Vaisseaux Noirs ne procèdent pas aux déportations uniquement dans ce but. Au contraire, le but de ce processus est de fournir aux diverses institutions des psykers plus fiables (ou moins dangereux). L'Imperium ne peut fonctionner sans eux, mais ils sont en même temps son plus grand danger. Je comprends ta logique: finalement, si l'Humanité a pu s'en sortir jusqu'en M29, pourquoi ne peut-elle pas continuer à survivre? D'autant plus que, comme tu le dis, même si des mondes tombent, l'Humanité s'est si développée que l'impact sur l'ensemble est faible. Mais il y a l'éveil psychique de l'espèce qui vient complétement rebattre les cartes sur le long terme. Concrètement, l'éveil psychique, c'est une augmentation du nombre de psykers au sein de la population. Donc une augmentation des risques constante. Si l'Interex pour reprendre ton exemple est capable de bien tourner avec un taux de psykers de 0.5% (chiffre complétement aléatoire hein), il est probable que la situation sera beaucoup plus complexe à gérer si ce taux passe à 10% par exemple. A noter que cette évolution n'est pas qu'un point de vue de l'Empereur, elle est actée dans le fluff objectif (voir page 165 du GBN V6 par exemple). Donc le but de l'Empereur est louable et pertinent. Sur le moyen employé, c'est tout de suite plus borderline, on est d'accords. Par contre, on parle d'évolution naturelle de l'espèce, ça ne se fait pas en 20 ans. La proportion critique de psykers ne sera peut-être atteinte qu'après des dizaines de milliers d'années d'évolution. Le but de l'Empereur est à incroyablement long terme, à un horizon si lointain qu'aucun humain ne peut résonner comme Lui. De plus, son but est de se défaire d'une menace que presque personne ne comprend vraiment. Même ceux qui sont mis au courant du Chaos ne peuvent appréhender aussi bien que l'Empereur toute son étendue. Il suffit de lire Alpharius expliquer le Chaos dans Légion pour le comprendre (même si connaissant l'animal, il ne dit sûrement pas tout ce qu'il sait du Chaos). Et là, je reviens au sujet: aucun humain n'est véritablement capable de comprendre les véritables raisons qu'a l'Empereur à lancer sa Grande Croisade, à instaurer des déportations massives ou à prendre certaines décisions. On est sur du trop long terme, et l'ennemi est si complexe à appréhender. Les critiques d'Angron vis-à-vis de l'Empereur et de la tâche qu'il lui fait accomplir sont très pertinentes compte tenu du fait qu'il n'est juste pas capable de véritablement comprendre les vraies raisons derrière ce projet. Et ça doit être un vrai problème pour l'Empereur de justifier auprès de ses contemporains certaines décisions quand les raisons sont inexplicables (dans le sens trop complexes à expliquer). Quand un de ses hommes est en proie au doute comme Angron, il ne peut pas se reposer sur la logique pour appuyer ses choix et expliquer ses actes. Donc le doute s'installe et s'étend dans les esprits. En conséquence, quand le recours à la logique n'est plus possible, il ordonne/punit/dirige pour que le job soit fait. Il n'a pas le choix pour continuer à avancer. Et je pense que ça explique peut-être un peu le comportement parfois inhumain de l'Empereur dans le fluff.
  9. A ce propos, le vieux fluff donne un début d'explication (faut quand même poser une hypothèse, mais c'est pour ça qu'on est là ) From Taran with love: L'Empereur n'a jamais fait l'erreur de sous-estimer la menace de Chaos. Pour contrer cette menace, il a mis au travail les plus grands scientifiques de la terre de l'époque. Les armes et les vaisseaux spatiaux étaient construits en masse dans les usines martiennes pour soutenir les forces assiégées partout dans la galaxie. Le plan de l'Empereur à plus long terme pour résister aux influences insidieuses des Pouvoirs de Chaos était la création des Primarques : des surhommes créés génétiquement avec des pouvoirs quasi-divins. L'intention de l'Empereur était de créer une race entière de ces super humains à partir des empreintes génétiques des Primarques. En les faisant loyaux et forts, il espérait qu'ils pourraient prouver leur immunité aux influences du Chaos. Le Primarques devaient être des exemples frappant d'hommes guéris de la souillure de la corruption. L'énergie du Warp non corrompue coulerait en eux comme elle coulait par l'Empereur lui-même, les fortifiant et leur conférant des pouvoirs comme en possédaient les anciens chamans. Malheureusement, les choses ne se passèrent pas tout à fait comme prévues. Malgré les tentatives de l'Empereur pour cacher le projet des yeux perçants des Puissances du Chaos, elles réussirent à l'apprendre. Les Primarques étaient encore des fœtus, grandissant dans leurs réservoirs amniotiques spéciaux, quand les Puissances du Chaos combinèrent leurs énergies pour les enlever dans une opération audacieuse et surprenante. Même pour les Puissances du Chaos, ce kidnapping représenta une dépense colossale d'énergie. Les Primarques furent projetés dans le Warp et éparpillés sur des mondes humains à des endroits distants dans la galaxie. Les Puissances du Chaos n'avaient pas assez de ressources pour les détruire, mais ils firent la meilleure chose qu'elles pouvaient faire en les cachant de l'Empereur. Ils restèrent cachés jusqu'au réveil de Slaanesh. Au-delà de créer des êtres au physique et à l'intellect supérieur, le but de l'Empereur était de concevoir les Primarques de telle manière qu'ils soient complétement détachés des énergies du Chaos. Un peu à la manière des Senseï finalement dont leur nature même les rend totalement incapables d'être corrompus. Il a cherché à créer des êtres tels que les humains devraient devenir par évolution pour être libérés du Chaos. Bon, l'Hérésie nous prouve que de ce point de vue là, le projet Primarque est un échec. Ils sont corruptibles et imparfaits, plus humains qu'ils ne devraient être en fait. Ce qui colle assez bien avec le fluff actuel pour le coup. Cela dit, il est possible que l'Empereur était durant la Grande Croisade persuadé d'avoir atteint son objectif. Au vu de la nature "pure" qu'auraient dus avoir les Primarques, il est possible que l'Empereur ait sous-estimé l'importance de certains événements. Notamment la manière dont il a géré le cas Angron, ou le délire religieux de Lorgar. Bon, je suis dans l'hypothèse quand même, rien de fiable. Mais cette hypothèse expliquerait aussi bien le comportement de l'Empereur vis-à-vis des Primarques: s'Il les considérait comme incapables d'être corrompus, il n'avait pas trop à s'inquiéter de la manière dont il les traitait. L'Empereur avait une mission: unifier l'humanité éparpillée dans toute la galaxie, et il avait besoin de ressources pour ce faire. Les Primarques étaient des ressources importantes qu'il se devait d'utiliser de la façon la plus optimale qui soit. Et peu importe les conséquences sur ces êtres puisque jamais ils n'auraient dus être capables de passer à l'ennemi. Si on peut considérer ce pragmatisme comme étant "pas très cool", on se rappellera que l'Empereur s'est fixé comme objectif de conquérir toute une galaxie avec au départ les ressources et moyens d'un seul système, c'est pas rien. A partir de là, faut être efficace, y a pas trop le choix. Le truc, c'est que lancer une guerre sur l'ensemble de la galaxie, avec les horreurs que ça comporte, ça va de toute façon nourrir le Chaos plus que d'habitude. Mais en contrepartie, les cultes Chaoteux diminuent fortement, les sociétés propices à nourrir le Chaos se réduisent. Ce que l'Empereur perd d'un côté, il le gagne de l'autre. Et au final, le fluff est clair: le Chaos a in fine perdu beaucoup de son influence pendant cette Croisade (cf un texte de fluff posté par @Rippounet page 2 je crois). Le truc, c'est qu'avec ce que l'Empereur connaît sur le Warp, il sait qu'il ne peut pas laisser un monde "dans son coin": les risques de corruption sont trop importants, notamment rapport aux psykers inconscients qui ont une cible dans le dos. De plus, quand un système déclare la guerre à une galaxie, il va avoir un besoin gigantesque de ressources, il n'a pas d'autres choix que de ponctionner au maximum l'économie des mondes qu'il possède. Comme dans notre histoire d'ailleurs: quand Rome était en danger, les impôts étaient une sinécure pour la population par exemple. Tout ça pour dire que quelles que soient les intentions de l'Empereur, sa Grande Croisade a nécessité des sacrifices gigantesques qui allaient forcément marquer des populations, ses Primarques et ses troupes en général. Une guerre totale partie pour durer autant de temps, c'est une horreur même si les buts recherchés son "bons".
  10. Peut-être, mais leur discussion était vachement intéressante ! Pour revenir dans le sujet: Il y a deux possibilités: soit les maîtres de Nuceria étaient prêts à se battre, refusant d'intégrer l'Imperium. Dans ce cas effectivement, le comportement de l'Empereur n'aurait eu aucun sens. Autant sauver ces esclaves à moitié morts, symboles de la liberté sur leur monde. La deuxième possibilité, c'est que les maîtres de Nuceria étaient prêts à se rallier à l'Imperium. Et dans ce cas, il fallait que ces gladiateurs rebelles meurent, puisqu'ils représentaient l'envie de liberté, la volonté de changer l'ordre établi, blablabla. Dans l'Index Astartes World Eaters, on ne sait pas quelle possibilité est vraie. En fait, la conquête de la planète n'est absolument pas abordée, c'est ce qui me fait dire que la solution 2 est la bonne. Il n'y a pas eu de conquête parce que le monde s'est rallié, et l'Empereur a sauvé sa création Angron de la mort discrétos mais a laissé faire le reste pour que la révolte soit matée, pour que le gouvernement plutôt pour l'Imperium ne soit pas fragilisé. Toujours dans l'hypothèse que le gouvernement de Nuceria s'est rallié à l'Imperium: il aurait été contre-productif d'aider Angron et ses gladiateurs à gagner cette bataille, puisque l'Empereur aurait ensuite été de fait en guerre contre les nations de la planète, qui pourtant étaient prêtes à coopérer. Tout ça pour sauver 1000 guerriers esclaves. Le fait que les high-runners soient toujours à la tête de Nuceria va dans le sens de l'hypothèse selon laquelle Nuceria s'est ralliée à l'Imperium sans combat. N'oublions pas qu'un monde Impérial possède une grande liberté d'action et une grande autonomie. Le Gouverneur planétaire a le pouvoir de mettre en place toute structure qui lui plaît et peut importe pour l'Imperium comment fonctionne la société du monde. Tant que le Gouverneur se plie aux règles de base: - livrer tous ses psykers aux Vaisseaux Noirs - payer la dîme impériale - reconnaître l'Empereur comme étant un Dieu (bon, ce point-ci n'existe pas pendant la Grande Croisade) - apporter assistance aux officiels Impériaux (juges de l'Arbites, Inquisiteurs, etc) - être prêt à livrer des troupes en cas de menace imminente sur un monde voisin (en plus de la dîme) Donc, tout ça pour dire qu'un monde amené au sein de l'imperium sans combat gardera son ancien gouvernement, son ancienne structure de société et tout ce qui fait ses spécificités. Il y aura juste une petite adaptation pour prendre en compte les points ci-dessous. Autrement dit, il est tout à fait logique que Nuceria soit en même temps géré par les high runners et en même temps membre de l'Imperium. Par contre, effectivement, cela veut dire que Nucéria n'est pas devenu monde chapitral (je connais pas le terme HH du monde chapitral) des World Eaters. En résumé, situation plutôt logique si on admet mon hypothèse: Nuceria se rallie sans combattre à l'Imperium. Du moment que les high runners assument leurs nouvelles obligations envers l'Imperium, ils restent au pouvoir et le paradigme immoral de leur société n'est pas remis en cause. C'est ça l'Imperium: efficace, flexible, amoral, déshumanisé, rentable. Au top Sinon, essayons de ne pas relancer le "débat" vieux fluff / nouveau fluff svp, ça a tendance à faire partir en live les sujets. D'autant plus qu'il suffit en général de lire deux-trois posts à chacun pour comprendre ses préférences. On sait tous qui préfère l'ancien et qui préfère le nouveau, et on s'en fiche.
  11. Je suis votre discussion avec intérêt, et j'ai l'impression qu'un point de fluff n'a pas encore été trop abordé. Certes on a la propagation de la Vérité impériale qui, si bien construite, pourrait être un réducteur de l'énergie captée par le Chaos, comme l'a expliqué notre bon vieux squat. Mais on a surtout les Vaisseaux Noirs et l'Unification des Âmes, qui est une nécessité de premier plan dans la lutte contre le Chaos. En effet, les psykers ont un reflet Warp plus important, et donc ont plus de risques de se faire corrompre/posséder. De plus, il me semble qu'à leur mort, leur âme est beaucoup plus nourrissante pour les dieux. On a quand même un Imperium qui a mis en place des déportations massives et répétées de psykers pour tous les acheminer à Terra et procéder à l'Unification. Eviter que les psykers non entraînés n'utilisent des pouvoirs qui leur sont inconnus et endurcir l'esprit de ceux qui doivent utiliser ces pouvoirs, c'est une bonne raison d'unifier l'humanité selon moi. Se prémunir contre le Chaos est impossible sans une gestion efficace (bon, inhumaine et violente aussi) des psykers. Si si, c'est toujours d'actualité. En tout cas, dans le GBN V6, page 165, il y a un chapitre qui l'explique, chapitre nommé "une évolution létale". Et les bouquins V7 et V8 doivent aussi en parler en principe (les GBN ne diffèrent que très peu sur le fond). Par contre, je ne sais pas si ce sujet est abordé dans les romans, j'en ai pas lu assez de l'Hérésie. Mais ce point me semble assez central parmi les raisons qui expliquent la Grande Croisade quand même, donc ça doit sûrement être mentionné. D'autant plus quand un monde rejoint l'Imperium et qu'on leur dit: vous devez séquestrer tous vos psykers sans distinction et on viendra les prendre régulièrement, on en ramènera peut-être un ou deux, ben ça doit faire un peu jaser quand même. Je connais très peu l'Interex, comment géraient-ils le problème des psykers? Ces derniers ayant un post it "possède-moi" sur le front, comment minimisaient-ils les risques? Là par contre, je ne suis pas d'accord avec ces deux points. 1/ Je n'ai jamais lu que la Toile était hermétique au Warp. Et on sait même que les démons peuvent s'y matérialiser. On sait aussi qu'une âme d'eldar noir qui meurt serait amalgamée par Slaanesh, bien que l'eldar soit dans la Toile. Donc le projet de la Toile permettrait de réduire les voyages avec moteur Warp, mais il ne permettrait pas de couper tout lien avec le Chaos. Il y aurait toujours risque de corruption, d'incursion et le Chaos serait toujours nourri par les Humains. 2/ Si c'est vrai que le risque de corruption est plus élevé lors d'un voyage Warp, je ne pense pas que ce soit la cause principale de corruption ou de transmission d'énergie au Chaos. Les voyages Warp ne sont pas la norme pour les citoyens de l'Imperium, la plupart des habitants passeront toute leur vie sur leur planète, et leur émotions/croyances iront au moins partiellement nourrir le Chaos. Peu importe que les Humains voyagent dans le Warp ou pas, peu importe qu'ils soient dans la réalité ou dans la Toile: leur existence nourrit le Chaos, et la corruption chaotique est possible. Pour lutter contre le Chaos, l'Empereur devait résoudre au moins ces deux problèmes majeurs: - réduire le risque lié à l'existence des psykers - minimiser les sentiments/croyances nourrissant le Chaos Pour parvenir à faire ça au niveau de l'ensemble de l'Humanité, je ne vois pas d'autre solution que celle qu'il a choisie: la Grande Croisade. Sinon, @la queue en airain, ça fait plaisir de te relire ici, bon retour
  12. J'imagine ce que pourraient donner des Primaris de CàC avec bouclier tonnerre et hache tronçonneuse ou eviscerator Attendons la sortie du kit, je m'attends à des options d'armes, comme ça a été fait pour les inceptors et d'autres. On attend tous des canons laser mais ce ne serait pas très cohérent avec la règle Tir de suppression. Par contre, des lance-missiles, vu qu'il y a le frag, ça me semble plus probable (portés comme les autocanons, pas comme les lance-missiles des tactiques). J'ai pas encore testé ces nouveaux Vanguards (faut d'abord peindre ^^) donc je peux me tromper, mais au niveau QG, je trouve que le capitaine ne vaut pas le coup. Le lieutenant en Seigneur de guerre pour des BA est intéressant pour la FeP et les nouveaux traits, mais je joue vanille. Par contre, c'est surtout l'archiviste Phobos joué en seigneur de guerre que trouve très bon. Il a de bons pouvoirs, de très bons traits et me semble suffisamment tanky si joué avec l'armure Indomitus pour pas donner Tuer le seigneur de guerre. Au milieu du dispositif avec ses pouvoirs portée 18ps, ça me semble bien. Il sera dans la liste de mon premier test.
  13. En terme de gameplay, des suppressors canon laser combleraient vraiment un manque en full Primaris, alors que la satu est déjà très bien. Mais pour ce qui est du style, un marine jump pack avec gatling, ce serait vraiment la classe!
  14. Et quand est-il des infiltrators? Le surcoût de cette troupe par rapport à des Intercessors est-il rentable? Aucune idée, mais je suis persuadé qu'à la sortie du kit, il y aura une autre option d'armes. Gros wishlist, mais j'espère vraiment une gatling.
  15. Tu as sûrement raison, l'idée est probablement d'illustrer cette fracture qui se creuse entre les militaires et les politiciens. Mais, et en dépit d'un lien avec ce qui a pu exister par le passé dans notre Histoire, je trouve la réalisation suffisamment mal faite pour que j'y voie tout autre chose. Quand je lis ces lignes, ça me fait penser que la loyauté d'Horus n'est pas acquise, qu'il n'est pas digne de confiance, voire même potentiellement dangereux. Et qu'Alpharius est capable de suivre son frère peu importe ses choix. Cela dit, comme quelqu'un l'a dit dans ce post, je m'interroge sur la présence du Khan dans cette scène. N'ayant que très peu lu les romans HH, je ne savais pas qu'il était particulièrement proche d'Horus.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.