Aller au contenu
Warhammer Forum

CodoulePou

Membres
  • Compteur de contenus

    69
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de CodoulePou

  • Date de naissance 18/06/1996

Contact Methods

  • MSN
    noelcraft@hotmail.fr
  • Skype
    codoulepou

Profile Information

  • Lieu
    les Brumes

Previous Fields

  • Jeux
    Empire, Peaux Vertes
  1. CodoulePou

    Mes ennuis

    Ajout du Philosophe dans le premier message. Genèse : Un poème construit au fil des semaines, sur des idées différentes. Il y a donc de multiples interprétations possibles.   ClP, back to work
  2. CodoulePou

    Mes ennuis

    Salut à tous, voici encore un fragment pour accompagner cette rentrée. Je ne ferais aucun commentaire, donc bonne lecture. Le gardien de phare (ajouté au premier post) ClP, en progrès ?
  3. CodoulePou

    Rêves d'un soir

    Un poème plutôt réussi ! Le fond est très réussi, mais pour ce qui est de la forme, on aperçoit quelques erreurs de métrique. Le Je s'affirme bien au milieu du poème comme puissance de volonté (ou puissance créatrice) et j'aime bien cette idée de le rajouter une fois le décor posé (ville/nature. Cependant, si tu nous livre un sonnet quasi-baudelairien, j'avoue ne pas comprendre la "beauté sage". Premièrement, ça fait une antithèse avec le "serpente sinueuse" du début de vers, et avec tout le reste du quatrain d'ailleurs. Deuxièmement, j'ai l'impression que ça ne s'intègre pas bien dans l'univers du poème, m'enfin ça c'est subjectif. Pour ce qui est de la métrique : Aux /a/bords/ des /champs,// la /nuit/ nous/ ap/par/tient,//-> 11 syllabes Dans /le/ fond/ d’un/ lac/ où// se/ des/sine /un/vi/sage,// -> la césure à "où" surprend, on aurait tendance à la voir après "lac", mais pourquoi pas Re/flet/ de /som/bres/ astres// au/ re/gard/ a/é/rien.// -> je ne suis pas sûr, mais je crois qu'on met en général une virgule en cas de "e" muet à la césure Et/ je/ songe/ aux/ té/nèbres,// in/ten/ses/ et/ si/ pro/fondes.//-> 13 syllabes Ô,/ noc/tur/nes/ lu/eurs,// dans /les/ ci/mes/ et/ sous/ l’onde !// -> 13 aussi (le "e" n'est pas muet dans ce cas là) Je/ songe/ à/ ces/ vieux /mondes,// en /plein/ cœur/ des /eaux//-> 11 syllabes Voilà voilà, en tout cas j'aime beaucoup, et si j'ai dis des trucs faux, n'hésitez pas à le dire que je me couche moins con =) ClP
  4. CodoulePou

    [concours] à la rentrée, on s'y remet

    Voilà le début du texte. Je rappelle le thème : l'angoisse « Veux-tu m’épouser ? » Un simple texto, pourtant. Mais si effrayant... Vous me direz qu’il n’y a rien d’effrayant là dedans. Vous foutez pas de ma gueule. Tous ceux qui connaissant ce genre de situation savent de quoi je parle. Les situations où tu dois choisir, mais tu bloques. Tu bloques, parce que quoi que tu fasses, tu te sens baisé. Moi je les connais bien ces situations. Les premières se pointent au lycée, l’orientation, tout ça. Après – ou en même temps – t’as les merdes sentimentales. Quand ton cœur déconne, qu’il s’embrouille avec ta tête et tes couilles. Tu dois gérer tes sentiments, tes désirs et ta réputation en même temps. Et évidemment, il y en a toujours un des trois qui fout la merde. Quand tu grandis, tu crois que t’es sauvé, que les merdes d’adolescent ça te touche plus. Tu finis ton école, ta fac, tu bosses ton diplôme en pensant que c’est la ligne d’arrivée. Mais dès que tu la franchis, tu te rends compte. Tu te rends compte qu’en fait c’était une nouvelle ligne de départ, tu te rends compte que c’est encore la misère. Sauf que cette fois, tes parents te consolent plus ; ils commencent à se demander quand est-ce que tu vas te casser de chez eux. Et là, mon pote, c’est chacun sa voie. Chacun sa misère. Bref, à force de se sentir baisé, tu deviens indifférent. Parfois, tu vas jusqu’à choisir à pile ou face. Le fond de l’absurdité. Je pourrais choisir à pile ou face. La pièce est là, dans les mains, il ne reste plus qu’à la lancer. Une jolie pièce d’un euro. Je la lance ou pas ? Putain, je flippe grave. C’est qu’une pièce pourtant. Oui, mais si elle retombe sur le chiffre, je suis enchaîné à vie – on refuse de penser au divorce quand on n’est pas marié. Si l’aigle apparaît, je suis seul. Je fais quoi là ? J’y arriverai pas, il me faut de l’aide. Mais à qui demander ? Un vrai ami. Pas une meuf, pas un mec marié, pas un mec qui enchaîne les aventures... Faut que je regarde si j’ai ça dans mes contacts moi. Rien qu’à l’idée de partager mon poids avec un pote, je le sens qui s’allège. Mes doigts tremblants trouvent les touches avec peine, mais la tonalité finit par se faire entendre. « Allô mec ? — Y’aurais pas moyen qu’on se voie vite fait ? Y’a un truc dont il faut que je te parle Allez, à qui le tour ? ClP
  5. CodoulePou

    [concours] à la rentrée, on s'y remet

    Je propose l'angoisse. C'est assez large et il y a moyen de faire des trucs originaux.
  6. CodoulePou

    TROLLDRENGI

    Je plussoie XAW. La longueur est bien choisie, car on n'a pas le temps de s'ennuyer. La construction en alternance entre histoire et transformation capillaire du Nain est assez bien menée, voire remarquablement bien même. Voilà pour ce qui est de l'éloge. Concernant la critique – car il faut toujours – je dirais que la scène de bataille est un poil trop courte. On veut de l'épique, que diable ! Du sang, des tripes, de hauts faits d'armes ! Par ailleurs et bien que l'immersion psychologique soit bien menée, je pense qu'on ne ressent pas assez la douleur du personnage. Il faudrait probablement s'étendre dans le pathétique (donc l'expression de la douleur) en évitant le piège du ridicule, bien évidemment. J'avoue que c'est un dosage difficile à maîtriser et que tu le manies plutôt bien, mais cela pourrait être encore meilleur. Voili voilou, je t'encourage à écrire d'autres nouvelles sur l'univers battle, car on n'en voit que trop peu et que c'est un plaisir de commenter. Et si tu as envie d'un peu de challenge ou d'idées, je ne saurais que te conseiller d'aller faire un tour dans la section Travaux communs & Concours ClP, ahlala les Nains. PS: j'ai oublié de dire que le passage où le Nain s'étend sur le rapport à l'argent est limite cliché, mais bon ça ne nuit pas vraiment à l'ensemble
  7. CodoulePou

    Mes ennuis

    @Autnagrag : autant pour moi j'avoue n'avoir pas tellement recompté, me basant sur le rythme,mais tu as bien raison, merci de le signaler (il faudra que je retravaille ce poème à l'occasion. Sinon, j'ai une autre oeuvre à proposer. Je ne peux pas vraiment la qualifier de poétique, étant donné qu'il s'agit plus d'une foule d'impressions, parfois insensées, recueillies sur le moment. Donc pour la genèse : un cours d'économie (oui ça m'inspire) où je commence à écrire de... courtes phrases, basées sur des impressions. Il n'y a aucun travail dessus, aucune réflexion, il d'agit uniquement de mot qui m'ont traversé l'esprit l'espace d'un instant. Le tout donne un tableau intéressant conceptuel, je trouve. En attendant [i]enjoy[/i], et essayez de capter l'impression dont cela découle. PS: il est en PDF pour la disposition (les paragraphes en ligne se correspondent mais l'odre d'écriture correspond aux colonnes) mais si quelqu'un en fait la demande, je rajoute le texte dans le premier poste. http://myreader.toile-libre.org/uploads/My_5330789491549.pdf ClP, qui ne sait que capter l'instant, sans travail aucun
  8. CodoulePou

    [concours] à la rentrée, on s'y remet

    Désolé je n'avais pas vu les réponses... Kayalias avait proposé le texte engagé. Alors projet commun ou concours ? Je propose qu'on traite tous sur le même sujet mais chacun d'une vision différente (style : un texte dépressif, un texte indigné, etc.) ou bien sous une forme différente (récit, lettre ouverte, lettre à un ami, poème, etc.) ClP, le projet se monte
  9. CodoulePou

    Mes ennuis

    Ajout de "La Voix" dans le premier post. Genèse du poème : une interro pendant laquelle je n'étais pas très inspiré, j'en ai profité pour écrire en une demi-heure ce petit poème. Le texte est resté inchangé, même si le titre et la ponctuation sont postérieurs (pour des raisons de compréhension). Si certains sont d'humeur à critiquer, notamment le respect ou non de certaines contraintes poétiques, je suis tout ouïe. ClP, un brin d'inspiration, enfin PS: merci Kayalias et BRAN, je lis bien vos commentaires et j'en tiens compte. En tout cas ça fait plaisir d'être lu =)
  10. CodoulePou

    [concours] à la rentrée, on s'y remet

    Bon le triple post c'est pas bien, mea culpa Mais je lance une petite relance au cas où il y des gens motivés. Si le concours ne tente pas grand-monde, on peut se monter un petit projet en commun ou un truc dans le genre, histoire d'animer le forum =) ClP, dont la plume se tarit
  11. CodoulePou

    Mes ennuis

    Voilà un petit texte très court. Je l'ai classé dans la section poésie car il n'y a pas de récit, même si le côté poétique peut paraître discutable. N'hésitez pas à critiquer, réagir, ou manifester un quelconque sentiment /> [size="5"][b]/!\ texte vulgaire /!\[/b][/size] Deux catins. L’une est belle, élégante même. Elle choisit avec soin ses petites tenues, ses fréquentations et ses bouteilles de champagne. L’autre est moche, dégueulasse même. Elle se fout de où elle baise et avec qui, pourvu qu’on lui donne un peu de fric. L’une est brune, se dit escort-girl et méprise les mendiants. L’autre est blonde, se fait traiter de salope et collectionne les maladies vénériennes. La première rêvait d’être une princesse, et méprise sa sœur. La deuxième rêvait d’être une princesse, et entend parler de sa sœur dans les grands quotidiens. La brune s’est fait refaire la poitrine et met des strings en fourrure. La blonde a les seins qui tombent et ne met de culotte que le dimanche pour aller à la messe. Qui aurait pu imaginer que Vice était sœur de Vertu ? Et pourtant, toutes deux poussent les mêmes cris de jouissance lorsqu’un mâle en rut les prend en levrette. ClP, hard-working
  12. CodoulePou

    [concours] à la rentrée, on s'y remet

    Une seule plume motivée en une semaine... Bon bah Kayalias,on se refera ça une autre fois quand il y aura plus de monde hein^^ En attendant je vais écrire mes textes dans mon coin et je ne pourrais que te suggérer de faire de même/ ClP, un peu déçu mais tant pis
  13. CodoulePou

    [concours] à la rentrée, on s'y remet

    Parce qu'on est sur Internet Déjà ce genre de débat n'est pas toujours productif IRL... Mais surtout ça serait vachement subjectif pour les votes sur de textes très axés (après texte engagé ne signifie pas forcément prise de position mais bon...) Et puis aussi parce que ça me soule. ClP, qui a encore faim (mais encore plus que d'habitude, c'est pas normal)
  14. Bonjour à tous, je me disais que le dernier concours datait un peu, alors pour bouger un peu le forum je propose un concours. Le thème est à définir selon les désirs de chacun, par exemple en reprenant un ancien thème... Quelques idées pas très nouvelles : concours à contraintes, sur le thème d'une musique, sur un thème choisi, écrire la suite d'une chanson, concours croisé poésie-récits, sur une oeuvre littéraire, sur un fait d'actualité (je pense à un exte engagé, tant que l'on évite le thème du mariage homosexuel), sur une citation, sur un personnage historique... Allez, qu'est-ce qui vous plairait ? ClP, qui a faim.
  15. CodoulePou

    Poèmes d'un Darv'

    J'ai beaucoup apprécié "Paroles à un ami", même si j'aurais peut être aimé voir la métaphore un peu plus apparente sur la fin. En tout, la conclusion donne tout son sens au poème. "Anormal" également est très bien construit. On s'imagine bien le texte slamé (imaginez la voix de Grand Corps Malade dessus par exemple ) Par contre, "Araignées", là je ne suis vraiment pas fan. Je sais pas, il ne m'évoque pas grand chose. En un mot, continues ! ClP, les copains d'abords PS: je te conseille d'essayer les formes fixes, certes plus rigoureuses, mais elles offrent des possibilités intéressantes.
×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.