Lucius Cornelius

Grands Modérateurs
  • Compteur de contenus

    5 100
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Lucius Cornelius

Contact Methods

  • ICQ
    0

Profile Information

  • Lieu
    Nogent-le-Rotrou

Previous Fields

  • Jeux
    SDA : Communauté, Rohan, Isengard, Gondor, Mordor, Erebor..

Visiteurs récents du profil

15 420 visualisations du profil
  1. Je pense que ce qui attire dans les décors, Sorent, c'est l'esthétique très réussie de la première trilogie. D’où sans doute le fait qu'on n'aille pas voir ailleurs. Tu n'as pas tort non plus : GW n'a pas tapé dans les décors les plus typés, et a sans doute raté le coche. Espérons que Lacville leur donnera des idées... Dans mon esprit la Moria est d'abord une architecture naine et donc un décors Nain. D'ailleurs, à part de mauvaises passerelles et quelques dégradations, elle le reste. Mais l'avantage c'est que c'est un décors qui se prête, en le dégradant plus ou moins, au réveil du Balrog, à l'expédition de Balin, aux voyages de Gandalf et Aragorn, au passage de la Communauté et à la reconquête par les Nains. j'ai toujours voulu avoir une table de jeu de ce type, grâce à cet excédent L'Ombre et la Flamme, et aussi à Khazad-dum. Pour les décors du mal, c'est sans doute qu'ils sont peu présent en termes de combats dans le cœur du récit. Barad-dur a été assiégée une fois, et ce n'est pas la période la plus jouée par nous autres (et on manque de figurines et de profil pour cette époque). Minas Morgul n'a jamais été attaquée sous ce nom. Cirith Ungol n'est jouable dans le récit qu'avec Sam et la guerre civile de Shagrat et Gorbag, il me semble.. Bien sûr, il est toujours possible de broder, mais ça n'a pas la puissance du Tombeau de Balin, d'Amon-Hen, du Gouffre, de Minas Tirith... Qu'on joue scénario narratif ou partie libre, je pense que la puissance du récit guide beaucoup nos choix. Et comme ce sont les régions du Bien qui morflent le plus...
  2. Facile : il sera vendu 332€. Cher ou pas?
  3. Partons de ce qui est vraiment utile, soit les champs de bataille de notre jeu (parce que Fondcombe, les Havres, Dunharrow, on ne s'y bat guère, voire pas du tout ) : En kit modulaires : - un décors Nains pour la Moria en complément de ceux de la boîte "Les mines de la Moria". - un décors Lorien : des arbres avec les plates formes et passerelles - effectivement, un kit modulaire de maison du Rohan serait utile, pour le pillage de l'Ouestfolde. - un décor de Minas Tirith, c'est-à-dire des maisons en meilleures état qu'à Osgiliath, quitte à pouvoir en faire des versions dégradées. - un bateau corsaire, - un kit de la Comté, modulable et réversible : recto normal, verso "Pillage". Clairement, du rond dans une grappe c'est pas facile, mais s'ils fournissent murs, portes, fenêtres, cheminées, barrières, plus des bâtiments "droits" : auberge, moulin... Pour le Hobbit : - maison de Dale (pareil, moitié intact, moitié détruite) Diorama : - un décors Amon Hen. Clairement, la dissolution de la Communauté est un moment fort où les décors sont importants pour l'ambiance et le jeu. Gros décors (en kit ou en résine) : - Le Mont venteux (mais ça, ça arrive!) - Gouffres de Helm, en plus conforme au film et plus ambitieux (le Mur, le Gouffre, et soyons fous, le Hall.) Déjà, le bastion et le Mur, ce serait bien, et les statues en arrière. C'est ça le plus dur à reproduire en fait! - Murs de Minas Tirith, la aussi plus conforme : la porte est un peu riquiqui. mais bon, là, ça monte vite en prix, et on sort du raisonnable. Moins courants mais utiles pour sortir du fil rouge : - bâtiment Haradrim/d'Umbar - ruines TDM, mais en mieux (genre des murs d'épaisseur crédibles : statuts, piliers... - Bree - Edoras (Palais, écurie, remparts) - un kit Orc : statues, éléments de décors (portes), campement... Vu comment part Lacville, il n'est pas interdit d'espérer. Quand on voit le choix en 40K/WHB/AOS... Niveau prix, tout dépend du contenu. Lacville, Osgiliath sont à bon rapport qualité/prix. Gobelinville est cher pour ce que c'est, heureusement, il y a une grosse réduction sur le lot en ce moment. Pour des décors en résine, je pense que 100€/150€ est la limite pour des trucs type Gouffre de Helm/Minas Tirith (les anciens étaient à 80€ je crois). Ou alors il faut un décors ambitieux, quitte à proposer plusieurs produits complémentaire (porte bastionnée, tours, murs...). Le retour du Mont Venteux, c'est un peu cher, mais en même temps, je n'en ai pas vu beaucoup de réussi en décors maison... Globalement, la plus-value est sur les choses difficile à reproduire : statues, décors architecturaux typiques et compliqué. De ce point de vue, la chaumière du Rohan ou la maison de Bree sont assez facilement faisables avec des décors de modélisme et de la récupération, donc moins prioritaires. Il semble qu'il faille choisir, alors je dis : Amon Hen.
  4. Le sujet de participation pour la deuxième catégorie du concours est ouvert. Alors on se motive, surtout les adeptes de Saurons et autres vilains qui ont déclaré forfait pour la première catégorie!
  5. A noter que le décors Lacville est de retour ce matin, y compris le lot de 3. Pour combien de temps? J'en suis bien d'accord, mais c'est quand même paradoxal cette schizophrénie : le décor Lacville en plastique bien foutu et très bon marché qui part comme des petits pains mais est sous-produit, et des sorties FW globalement de qualité mais hyper chères qui se vendent sans doute moins. Le message est pourtant clair, et pas original : c'est ce que beaucoup de gens disent sur GW, quelle que soit la gamme : la qualité, pas forcément toujours au RDV, ne justifie pas de tels prix.
  6. Au troisième plan, il l'a toujours été de toute façon. Je suis d'accord avec toi, le mieux aurait été de regrouper tout chez GW, qui a plus de visibilité, et est en Français et en euros. La gamme du Hobbit coupée en deux (Gundabad notamment), c'est assez ridicule. C'est le même groupe, alors que du FW soit vendu sur le site GW, où est le problème? On le voit avec Warhammer Community, les nouvelles FW sont dans la section FW, et le reste est dans la section générale. Qu'est ce que ça leur aurait coûté de faire une section Hobbit avec tous les articles? Rien. Pour le stock, c'est a priori un problème de flux tendu trop tendu, qui touche toutes les gammes. Et en bonus, ça crée de la rareté, mais c'est vraiment bidon comme bonus. Ce matin, c'était peut-être la quatrième réédition de Lacville, en plusieurs mois, et à peine le mail reçu, c'était épuisé. Depuis, 2-3 mails de disponibilité quand des paniers ne sont pas confirmés. Autant qu'ils sous-estiment le besoin pour la sortie, qu'ils la joue prudente, je comprend, autant quand chaque réédition est épuisée à peine annoncée, un moment tu anticipes et tu fais une série qui tienne 2-3 jours... Ils n'ont même pas eu le temps de remettre les lots disponibles. Notez que les sorties Hobbit chez FW n'ont quasiment pas de problèmes de rupture. Meilleures gestion de la production, ou demande moindre...
  7. Non, rien depuis des semaines. Peut-être le sur commande AOS/40K prend-t'il déjà trop de place? En tout cas le décor de Lacville a été remis en vente ce matin, et indisponible dans l'heure. Je commence à croire que les chaînes de production sont saturées entre tous les jeux à fournir et les nouveautés. Parce que ça devient ridicule, là, les quantités produites. A force, ça devient contre-productif.
  8. Sauf que Argeleb est tué dans une guerre contre le Rhudaur et l'Angmar en 1356, et que c'est son fils qui étend les fortifications vers le sud et meurt en 1409. A ce moment, l'Angmar semble être ouvertement en guerre avec l'Arthedain. Il me semble aussi que ta citation complète fait référence aussi à Angmar : qu'on ignore la nature de son chef n'empêche pas que ce royaume soit clairement une menace à l'époque. "Les Hommes de l'Ouest n'ont pas vécu ici ; bien que dans les derniers temps ils aient défendu un moment ces collines contre le mal qui venait d'Angmar. " Visiblement, l'Angmar est bien devenu l'ennemi principal à cet époque.
  9. Admettons. Mais Angmar, l'allié du Rhudaur? Je doute que l'Angmar soit lui perçu comme s’intéressant juste à Amon Sûl. Les forts le long des murs, ce ne peut être les murs des forts côté sentier. Des forts le long d'un mur, ou des murs entre des forts, ça revient au même. Sauf que dans un cas tu as un mur, et le fort devant ou derrière, et dans l'autre les murs peuvent relier les forts en différents endroits (et les forts couper le mur, qui du coup en est plusieurs, avec ses propres murs). Dans tous les cas, on a bien une fortification continue.
  10. Précommande des Ogres (merci à Dwalin...), socles de 50 mm : Ogre de Gundabad 1 : 28 £, environ 38 € Ogre de Gundabad 2 : 28 £ (environ 38 €) Lot de 2 Ogres de Gundabad (56 £, 76 € environ), 0 réduction Lot de Briseurs de lignes de Gundabad : 2 Ogres + 6 Berserkers de Gundabad (100 £, environ 130 €), 0 réduction :
  11. Oui, c'est vrai (raccourci), mais l'Arthedain et le Cardolan fortifient bien un linéaire non négligeable. Là, je ne te suis pas : tout ce dont on parle, c'est bien du conflit entre l'Arthedain et le Cardolan avec Rhudaur et Angmar. Mise à part Amon Sûl, plus ancien, tout le reste des fortifications c'est lié au conflit avec le Rhudaur. Mais c'est la que c'est bizarre. Qu'ils veuillent tous contrôler cette zone frontière, c'est normal. Qu'ils la fortifient, ça se comprend. mais qu'il la fortifie pour se défendre d'un seul côté, alors que ça n'apporte aucune protection ni à Amon Sûl ni à la grande route (c'est comme si les Français avait fortifié les Alpes dans les années 30 en laissant la route de la côte, passage naturel vers Nice, ouverte aux Italiens)), et qu'il suffit de contourner la ligne fortifiée par le nord ou par le sud pour l'attaque facilement... Je peux comprendre que faute de temps ou d'argent, le dispositif soit incomplet, mais logiquement, ce n'est pas par là qu'on commencerait à se protéger. Le relief, c'est ce qu'on fortifie en dernier, parce que c'est là que le défenseur est avantagé. Pour résumer, imagine les Romains qui fortifie les crêtes des Alpes, mais ne font rien derrière le Rhin, ni sur les grandes vallées... Je (l'Arthedain) bloque les sentiers impropres aux grosses formations, à la cavalerie et aux chariots, mais je laisse ouverte la belle voie au sud qui mène au cœur de mon territoire. J'en suis d'accord, mais pour le coup, Amon Sûl ne tire guère avantage de ces fortifications. Il faut attendre l'extension des fortifications vers le sud pour qu'elle soit protégée d'une attaque depuis l'est sur une longue distance. Une forteresse autour d'Amon Sûl serait bien plus efficace, la protégeant des attaques de tous les côtés et verrouillant la Grande Route. Donc Fornost n'a besoin d'aucune défense dans la plaine à l'est, mais les Collines du Temps qui se prêtent peu à une invasion sont fortifiées? C'est pourtant la capitale de l'Arthedain, avec deux Palantir, c'est sans doute plus important qu'Amon Sûl (c'est d’ailleurs à sa chute que les carottes sont suites pour l'Arthedain). On peut considérer que Fornost se défend avec ses fortifications et en déployant son armée dans la plaine, mais pour le coup, la même tactique serait encore plus efficace du côté d'Amon Sûl : une grosse forteresse à l'endroit stratégique. L'objectif se tient, mais la stratégie du Rhudaur, de l'Angmar et de l'Arthedain... - le Rhudaur peut sans problème contourner les collines par le nord et par le sud et rendre inutile les fortifications. Quand celles-ci s'étendent jusqu'à la Bruinen, il trouve plus simple de passer en force sur les fortifications que de contourner par le nord? Avec Fondcombe sur le flanc (qui ne manque pas d'intervenir). - l'Angmar n'a qu'à foncer plein sud-est pour attaquer Fornost, prendre les collines du Temps à revers ou attaquer Amon Sûl par l'est. Et je ne parle même pas d'une attaque combinée avec le Rhudaur par l'est en même temps. Surtout que l'avantage du nombre est de leur côté. Mais il préfère attaquer par l'endroit le mieux protéger. - l'Arthedain finit par fortifier toute sa frontière sud, y disposant pourtant d'avantages (relief, cours d'eau, goulet de passage) facilitant sa défense,et ne fait rien pour couvrir le nord plus praticable? C'est un peu comme si le Gondor faisait ses forts derrière l'Anduin, mais laissait Osgiliath dégarni. Enfin bref, j'ai l'impression que les ouvrages des Collines du Temps ne protègent qu'elles, et mal. Pourtant, le texte en est obsédé et je ne comprend pas pourquoi. L'intérêt ne semble qu'y être militaire, mais négligeable si le reste est... négligé. La ligne Maginot dans les Ardennes seulement, en somme. Ce qui parait bien clair, c'est qu'au nord, il n'y aucune fortification quelle qu'elle soit, avant Fornost. Ou bien le Rhudaur et l'Angmar sont dirigés par des idiots obstinés. "Si, si je t'assure, on ne va pas faire dans le facile, on va attaquer ces collines fortifiées inutiles plutôt que les contourner". Le seul intérêt à passer par-là ce serait compter sur l'effet de surprise, or c'est tout le contraire.
  12. Le seul point clé que je vois là, c'est Amon Sûl, qui aurait été mieux protégée par une forteresse, comme dit plus haut, et la route.Hors Amon Sûl est tout au sud des Collines du Temps. On est d'accord que c'est un secteur, et j'y inclus la Grande route, de friction. Quant à savoir si être situé à la frontière de 3 pays est un avantage pour un camp ou l'autre... Si Amon Sûl tombe dès le début, c'est : - parce que l'attaque se fait par là - parce que le franchissement de la rivière se fait juste à côté - et que la grande route qui passe par le pont et à côté d'Amon Sûl est un axe de déplacement privilégié pour une armée Mais Amon Sûl en soit ne conditionne pas la chute de l'Arnor, contrairement à la prise de ses villes. On en revient à ma question : - pourquoi l'Arnor ne fortifie pas la zone au nord des Collines du temps, plaine plus attractive a priori que les Collines pour le déplacement d'une armée? - pourquoi le Rhudaur puis l'Angmar n'attaque pas par là? Autant attaquer au sud des collines, ça se tient comme dit plus haut, autant à travers... Et des montagnes : Minas Ithil, Cirith Ungol, les Tours des Dents. Mais là c'est plus classique : des forteresses et des bastions sur les axes de pénétration de la frontière. Probablement, mais du coup, pourquoi se concentrer sur un secteur a priori plus facile à défendre? Pour le coup, c'est très clair : "Ce sentier desservait les forts le long des murs". Il y a une série de forts reliés par des murs avec un sentier (autrefois une route) qui longe l'ensemble, un boulevard intérieur. Ce qui correspond à une configuration type Mur d'Hadrien ou grande Muraille. Ca ne peut en plus pas être le vestige d'un seul fort, il n'y aurait pas de raison de faire un sentier élaboré le long d'un mur clôt, alors qu'on peut circuler sur le mur. Un boulevard, ça se tient pour une longue fortification le long de laquelle il faut faire circuler des troupes, du matériel, du ravitaillement, ou au sein d'une grande fortification dont l'intérieur est encombré (une ville). Et les autres citations semble bien indiquer que ces fortifications sont les défenses mises en place sur les Collines du temps. Une très grande ville alors, pour avoir des forts le long de ses murailles.
  13. Il est vrai qu'on a pas de référence à ce mur ailleurs. En même temps on ne le connait que parce que nos amis passent par là. Mais à quoi sert ce type de muraille s'il est aisément contournable au nord et au sur? Pourquoi faire un mur sur des collines plutôt que dans la plaine, plus difficile à défendre sans fortifications? Pour protéger Amon Sûl? Dans ce cas, une vraie forteresse fermée de tous les côtés serait plus efficace. Et pourquoi le mur se restreint aux collines alors que prolongé vers le nord, il couvrirait Fornost d'une attaque ennemie? Et qu'au sud il couvrirait la Grande Route de l'Est, Bree, et pourrait fermer ce côté en joignant la Fontgrise ou la Bruinen, et Tharbad? Seules, je en vois pas en quoi ces fortifications limitées aux Collines du temps permettent de se protéger d'Angmar et de ses alliés du Rhudaur. Ou alors ils n'ont pas eu le temps de compléter le dispositif, qu'ils avaient commencé autour d'Amon Sûl, point stratégique? Toujours dans le même appendice : "Arveleg, fils d'Argeleb, refoula l'ennemi du pays des Collines, avec l'aide du Cardolan et du Lindon; et pour de longues années, l'Arthedain et le Cardolan mirent en défense toute la zone frontière que formaient le Collines du temps, la grand Route et le cours inférieur de la Fontgrise. On dit qu'à cette date, Fondcombe fur assiégée. En 1409, une puissante armée sortit de l'Angmar et franchissant la rivière, envahit le Cardolan et investit les Collines du Temps." Il semble bien que les Dunedains ont dans un deuxième temps prolonger les fortifications vers le sud jusqu'au long de la Fontgrise. Ce qui est logique vu qu'ensuite, pour passer la Bruinen plus au sud, il faut passer par Tharbad, et que le cours supérieur de la Bruinen en amont de la confluence avec la Fontgrise n'est franchissable que par le Gué de Bruinen, contrôle par Elrond. Ce qui fait qu'ainsi fortifiés, l'Arthedain et le Cardolan sont couverts jusqu'à à la mer. La rivière franchie par l'Angmar ne peut être que la Fontgrise, au Dernier Pont, venant donc du Rhudaur, et où la fortifiction doit s'incurver : suivant la Grande Route vers l'est, elle doit suivre la Fontgrise à partir de cet endroti, qui doit être particulièrement protégé en tant que point de passage de la rivière. Mais pourquoi rien n'est fait pour couvrir le nord et Fornost? Il semble qu'Angmar ne soit une menace qu'à partir de l'attaque de1409, voir un peu plus tôt si ce sont ses armées qui attaque Fondcombe. Mais le Rhudaur? En guerre ouverte avec ses voisins, lui, n'a-t-il pas sa frontière avec l'Arthedain qui se poursuit au nord des Collines du Temps? Il semble bien que si, vue la description des frontières des trois royaumes Dunedains. Curieux...
  14. Etant plongé dans ma lecture annuelle du SDA (c'est contractuel pour un GM SDA ), j'ai remarqué un détail qui m'avait complètement échappé : SDA, Livre I, Ch. XI Un Poignard dans la nuit : Alors qu'Aragorn et les Hobbits font route vers Amon Sûl mais en sont encore à plusieurs heures de marche: "Le long de la crête de la chaine, les Hobbits pouvaient voir ce qui paraissait être les restes de murs et de chaussées surélevées couverts d'herbe, et dans les fissures de dressaient encore les ruines d'anciens ouvrages de pierre." Puis plus loin Grand-Pas dit : "Les Hommes de l'Ouest n'ont pas vécu ici ; bien que dans les derniers temps ils aient défendu un moment ces collines contre le mal qui venait d'Angmar. Ce sentier desservait les forts le long des murs. Mais longtemps auparavant, dans les premiers temps du Royaume du Nord, ils avaient édifié une grosse tour de guet sur le Mont Venteux, qu'ils avaient appelée Amon Sûl. Elle fut brûlée et démolie, et il n'en reste plus qu'un cercle de pierres tombées ressemblant à une grossière couronne sur la tête de la vieille colline. Mais il fut un temps où elle se dressait, haute et belle. On raconte qu'Elendil s'y tint pour observer la venue de Gil-galad de l'ouest, aux jours de la Dernière Alliance. " L'explication est dans l'appendice A.III : "Sous le règne d'Argeleb, fils de Malvegil, comme il ne restait plus de descendants d'Isildur dans les autres royaumes, les Rois d'Arthedain firent valoir à nouveau leurs droits à la souveraineté sur tout l'Arnor. Le Rhudaur s'opposait à leurs prétentions; les Dunedains y étaient peu nombreux et un mauvais seigneur avait pris le pouvoir, et il entretenait de secrètes intelligences avec l'Angmar. C'est pourquoi Argeleb fortifia les Collines du Temps, mais il fut tué au combat, dans la guerre contre le Rhudaur et l'Angmar." Je n'avais jamais compris ni même imaginé que l'Arnor avait été traversé par une sorte de mur d'Hadrien dans les Collines du temps, avec un mur, un chemin de desserte intérieur et des forts de garnison. Je me demande jusqu'où il s'étendait...
  15. Et bien, on n'est qu'au début de l'histoire, et le mal flanche déjà? Le bien est vainqueur par forfait. Va falloir se bouger pour la deuxième partie du concours, les amis.