Aller au contenu
Warhammer Forum

Inquisiteur Thorstein

Membres
  • Compteur de contenus

    9 489
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Inquisiteur Thorstein

  • Date de naissance 21/07/1989

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Profile Information

  • Lieu
    clermont de l'oise

Visiteurs récents du profil

24 403 visualisations du profil
  1. Inquisiteur Thorstein

    Combat Arena

    Il faut croire que Games a investi dans le carton et a besoin d'en vendre Je trouve chaque figurine intéressante, parfois pas forcément pour elle-même mais plutôt pour ses rabiots ou ce qu'on pourrait en faire dans un autre but. Ca fait plaisir de voir des figurines "exotiques" en plastique et à l'unité, comme le psyker ou le croisé. Games étend sa gamme plastique dans des directions vraiment très cool en terme de figs. Jouer à Inquisimunda / Inq28 n'a jamais été aussi évident.
  2. Inquisiteur Thorstein

    Combien de GI pour conquérir un système

    On peut y voir un simple raccourci Le gouverneur reçoit une demande, il ordonne la levée des régiments ^^ D'un point de vue "planétaire" c'est bien le gouverneur qui décide de tout, quand bien même il répondrait à une demande "extérieure". C'est effectivement comme ça que ça doit se passer la plupart du temps. [edit] à supposé qu'il y a des vaisseaux dans le coin bien sûr ^^ Même les tyranides balancent des spores mortelles avant de débarquer, pour tuer le plus de monde possible (si si c'est dans le codex v3) et pratiquent donc le bombardement orbital. Les orks balancent des astéroïdes sur Hellsreach au tout début de la 3eme guerre d'Armageddon. Et encore, les orks aiment la baston, pour eux c'est une fin en soi. Comparer l'Imperium à nos pays au 20eme siècle n'a aucun sens. Du moins, ces raisonnements se heurtent à un million de choses qui composent l'univers de 40k. Les chiffres d'une armée locale sont sans importance : si les troupes sont concentrées autour des grandes agglomérations à défendre elles se feront atomiser lors des premiers bombardements orbitaux. Si elles sont réparties sur l'ensemble de la planète de façon plus homogène alors elles seront trop loin pour participer à certaines phases du conflit. L'instabilité causée par les bombardements rendra inopérantes bien des forces ennemies. Rappelons le, 40k est aussi un univers "d'ignorance". Les gens du commun (les rebelles avec) n'ont pas forcément idée de l'incroyable puissance de feu d'un vaisseau spatial, et ne s'attendent pas du tout à voir leur grande cité être explosée en quelques heures. Ils ne savent pas forcément quelle forme prendra l'assaut impérial, sa dureté, ni l'équipement qui sera engagé contre eux. C'est encore plus vrai dans le cas d'un monde coupé du reste de l'Imperium pendant des siècles. Après rien n'empêche in fine que des centaines de millions d'hommes soient impliqués dans un conflit pour peu qu'il dure dans le temps. Il est également tout à fait possible que les renforts n'arrivent pas plus que ça et que les troupes impériales sur place doivent se débrouiller sans aide extérieure... et qu'elles perdent. On recommencera plus tard.
  3. Inquisiteur Thorstein

    Combien de GI pour conquérir un système

    Pas forcément plus "salement" que par une guerre en bonne et dû forme. Envahir un monde impérial / ex-monde impérial avec une armée et une flotte de guerre c'est quand même pas banale comme réponse ^^
  4. Inquisiteur Thorstein

    [w40k-DRUKHARI] Thème Comtes Vampires

    L'idée est très bonne et ya du talent mais j'aurais une petite critique à émettre : les éléments "comtes vampires" et les éléments "eldars noirs" ne sont pas toujours bien mélangés. Le nécromancien est clairement un nécromancien de feu battle posé avec des grotesques, qui elles pour le coup sont bien mixées (même si ironiquement cette conversion est si courante et évidente que j'ai mis quelques secondes à me rappeler qu'il ne s'agit pas des figs officielles ^^). Je ne vois aucun lien entre l'archonte (au demeurant très beau) et les femmes vampires, elles auraient peut-être méritées d'avoir des têtes d'eldars noires (ou d'elfes). Yvette par contre me semble très bien adaptée. L'ensemble reste bien sympa !
  5. Inquisiteur Thorstein

    Combien de GI pour conquérir un système

    <( °-° )>
  6. Inquisiteur Thorstein

    [40k-Imperium] Aide pour mon schéma de couleur SM

    Quelle couleur prévois-tu pour le socle ? Je le verrais bien ocre, quelque chose de ce genre. Je pense que ça ferait bien ressortir la figurine dessus. Un socle noir, gris ou (horreur !) vert atténuerait complètement l'ensemble par contre. Si tu penses que ta fig est un peu fade tu peux tenter l'OSL (l'effet lumineux) rouge autour des yeux, par contre ça demande à être bien dosé sinon ça fait vite too much. Mais quand c'est bien fait ça permet de donner vie à la figurine.
  7. Inquisiteur Thorstein

    Black Legion

    Je trouve cet oblit un peu dégueulasse, mais pas dans le bon sens du terme. Trop de chair, mais surtout... qu'est-ce que c'est que cette "armure gay" avec des bottes hautes qui montent jusqu'aux genoux et ces gros gants qu'on imagine volontiers en cuir ? Je ne comprends pas du tout le délire. Avec en plus des épaulières posées à même la chiar, et un torse dont l'armure a l'air juste posée sur une grosse masse de chair. Je suis vraiment perplexe. Je comprends absolument pas l'idée derrière ça, sauf à en faire un genre de spartiate en pagne qui aurait muté. Si l'idée est d'en faire une sorte de méta-brutuss au stade précédent je le trouve beaucoup trop propre, le méta est bien plus stylé, bien plus glauque et décharné. Et bon sang.... pourquoi donner des MAINS surmontées de canons alors que le concept même de l'oblit c'est que ses membres se transforment en armes ? Je ne comprends pas Franchement j'y vois clairement des centurions contaminés par le virus obliterator, et pas tellement des "obliterators à l'ancienne". J'ai vu dix fois mieux en conversions : (Ah merde je me rends compte que ça vient du blog des kouzes, pas étonnant que ce soit mieux que l'officiel )
  8. Inquisiteur Thorstein

    Combien de GI pour conquérir un système

    Attention tout de même cette "spécialisation" des régiments est bonne pour vendre des figurines et écrire des histoires mais ne devrait pas être la norme. C'est même un peu parce qu'ils sont si spécifiques que le fluff s'attarde sur eux. Il me semble d'ailleurs que les Taniths "spé infiltration" ont quand même tendance à devenir un peu plus lambda avec le temps non ? A mesure qu'ils recrutent d'autres soldats issus de planètes différentes (disons au moins de Vervun). Ils restent orientés régiment léger et infiltration mais perdent petit à petit leurs capes de camouflage par exemple. On ne peut pas trop "mettre de côté" la flotte ni les agents impériaux envoyés avant le conflit (je parle d'ailleurs "d'agents" et pas spécifiquement d'assassins qui renvoient à des temples spécialisés et sur-sur-sur-efficaces que je ne considère pas non plus comme étant forcément la norme, un acolyte de l'inquisition formé à la polymorphine pouvant aussi faire le job, et encore je dis "inquisition" mais il doit y avoir d'autres corps susceptibles de jouer les espions, avec moins de matériel peut-être tout de même). La Garde impériale va de paire avec la flotte. Finalement une armée de gardes impériaux c'est une armée portée par une flotte, sinon ce sont des forces de défense planétaire (ou des "gardes impériaux en garnison" mais c'est très proche des forces de défense).
  9. Inquisiteur Thorstein

    Combien de GI pour conquérir un système

    Ta démonstration ne me parait pas si pertinente que ça dans l'univers de 40k Premièrement il est admis qu'à 40k l'attaque d'une planète passe par une phase de bombardement orbital. Les 200 millions de russes et leur armée auraient bien fait la gueule si Moscou avait été intégralement rasée au 2eme jour du conflit. Les usines qui ont craché des tanks par milliers ont résisté pour des raisons... "logistiques" que la garde impériale / flotte impériale n'a pas trop à prendre en considération. La simple défaite de la France montre que le nombre d'hommes n'a pas forcément un impact si évident que ça. Et il ne faut pas oublier la capacité de projection, très importante : tes millions de soldats ne peuvent pas faire la moitié du continent sur leurs petits pieds, ils ont besoin d'infrastructures très importantes pour se déplacer... des infrastructures qui auront surement été mise à mal. Et de toute façon la flotte impériale a la capacité de réduire en cendres les concentrations de troupes trop importantes. En fait on peut imaginer le début d'un conflit à 40k comme une sorte de grosse apocalypse qui déstabilise énormément la planète attaquée (du moins, la planète humaine rebelle). Le reste du conflit est pour ainsi dire un peu "post apo" pour les attaqués, qui se sont mangés des frappes orbitales de plus ou moins grandes ampleurs. 9 milliards d'êtres humains c'est quand même beaucoup pour une planète impériale. Et c'est 9 milliards répartis sur l'ensemble du globe donc à tout moment il y en a une large portion qui n'a aucune importance. Il serait même probable que de nombreux soldats ne participent jamais au conflit et voient la capitulation de leurs dirigeants bien avant d'arriver sur un lieu de conflit important. J'ajoute que les russes ont été très soutenu par leurs alliés, "seuls" avec le désordre au niveau de l'armée ils étaient fichus. Ils ont aussi été bien aidé par l'hiver russe, et franchement c'est pas le truc évident à reproduire Tu remplaces Staline par un agent impérial tout d'un coup la Russie s'en sort moins bien C'est oublier qu'une large partie de la population d'une Ruche est "hors cadre", pour ainsi dire inaccessible. Et que la société de la Ruche elle-même pourrait ne pas permettre qu'une telle armée voit le jour (trop "risqué", trop bordélique, trop gros). Déplacer des millions de soldats ça veut dire fournir le ravitaillement qui va avec. Les ruches sont peut-être un exemple parfait : ce sont des structures gigantesques et fermées qui n'ont pas nécessairement la capacité de projection requise, qui ne peuvent pas assumer le ravitaillement lointain d'une armée, ou même tout simplement qui n'ont- ironiquement - pas la place physique de poster autant d'hommes sur ses défenses extérieures, par exemple. Et une ruche est incroyablement vulnérable au sabotage. Va faire remonter les rations de combat du niveau -20 jusqu'à la surface... Pas forcément évident. De toute façon Ruche = niveau technologique élevé, qui ne correspond pas du tout à la question posée au départ ^^ Je comprends très bien ton raisonnement mais à mes yeux il ne prend absolument pas en compte les spécificités de 40k. En plus on extermine jamais TOUTE l'armée adverse, tout comme on explose pas toute la population, les gens se rendent : des humains de 40k se rendront à d'autres humains de 40k. N'oublions pas aussi qu'une technologie "moyenne" dans l'Imperium ne comprend pas forcément (voir même "rarement") les unités bien spécifiques de la garde impériale, et comprend encore moins les chevaliers, titans, et autres engins un peu exotiques de l'arsenal impérial. Les gardes impériaux eux-même sont des soldats d'élite par rapport aux troupes locales (en tout cas par rapport à des "troupes locales moyennes d'un monde moyen"). Faut bien garder à l'esprit que la Garde impériale ne correspond PAS à "l'armée moyenne d'un monde impérial moyen", et que la notion de monde impérial moyen est d'ailleurs très nébuleuse, tant les différences peuvent être nombreuses (rien n'empêche un monde globalement moyenâgeux dans sa techno et sa société d'avoir des boucliers surpuissants protégeant ses cités). La Garde impériale frappe très fort, bombarde très fort, et une force d'invasion impériale pourrait même avoir quelques escouades de space marines dans sa besace (RIP le gouverneur ). Après ton raisonnement se tient bien plus contre un culte stealer par exemple, ou n'importe quel ennemi qui ne se rendra vraisemblablement pas. Mais alors ça risque de bombarder très sévèrement ^^'
  10. Inquisiteur Thorstein

    Combien de GI pour conquérir un système

    Les situations sont très variables à 40k. Beaucoup de planètes ont l'air finalement relativement peu habitées par rapport à leur taille. Certaines sont par ailleurs pas très hospitalières côté conditions de vie (je pense par exemple à Mordian) et peuvent donc être plus "faciles"à conquérir : tu tiens le bouton on/off des puits de chaleur d'une ruche tu tiens toute la ruche par les couilles. Donc tu la tiens, concrètement. Si les systèmes attaqués (puis défendus) sont humains et non-chaotiques on peut clairement tabler sur une capitulation de l'ennemi après qu'on ai bombardé la capitale depuis l'espace, le "politique" cédant bien avant le militaire, et du coup ces monde peuvent être relativement faciles à capturer, puis les nouveaux jeux de pouvoir permettront de se faire des alliés avec ses anciens ennemis et donc de recruter des soldats (ou du moins de défendre la planète avec des forces de défense planétaire) et de profiter des infrastructures en place. Entre humains on trouve toujours à s'arranger. Là il faut écarter la vision très "bourrine" qu'on peut avoir de l'Imperium, des rebelles cédant face aux impériaux peuvent espérer avoir une place dans le nouvel ordre. Il ne faut pas oublier qu'à 40k on peut considérer une planète "prise" quand on ne tient en réalité que le spatioport, les défenses sol-espace, et la capitale (ou du moins le pouvoir politique). Il y aura surement des forces rebelles pendant encore des décennies mais si elles ne font que quelques attentats et qu'elles combattent dans des lieux isolés (montagnes, petites villes reculées, etc) elles ne "comptent pas". Les forces locales s'en dépatouilleront avec le temps. Tant que les ressources de la planète sont dispo la planète est "impériale" Quand tu dis "un système" tu parles d'une seule planète ? Si c'est le cas perso je considère que quelques centaines de milliers de soldats peuvent suffire, si la planète se rend vite. Sinon tes 10 millions semblent corrects. Je n'irai personnellement pas beaucoup plus loin que ce chiffre pour capturer une seule planète humaine. Je considère aussi que le conflit ne dure pas très longtemps. Il ne faut pas oublier que l'Imperium dispose de troupes spécialisées qui peuvent incroyablement faciliter la résolution d'un conflit et notamment ce qui me parait le plus important et sous-estimé : les agents sous polymorphine (qui ne sont pas forcément des assassins callidus). Infiltrer, espionner, remplacer l'ennemi, est une formidable arme de guerre. En vérité un conflit de type rébellion est normalement déjà à moitié gagné quand la force impériale arrive sur place : des agents sont arrivés des semaines / mois avant et ont infiltré la planète. Les premiers bombardements finissent presque le travail. Débarquer des troupes et affronter les dernières forces ennemis combattives n'est que la toute fin du conflit. Ironiquement 40k se concentre énormément sur l'aspect qui est peut-être le moins important des conflits : le combat à pieds en face à face. Le plus important se joue à petite échelle avec des agents, et à très grande échelle avec des vaisseaux. Faut bien faire la différence entre, par exemple, une planète ork, qui résistera toujours uniformément à l'occupation, et une planète rebelle qui se mange des bombardements orbitaux et capitule assez rapidement. Après faut vraiment voir à quel point la planète est développée notamment sur les technologies un peu "exotiques". Selon le scénario envisagé la planète peut être d'un niveau technologique un peu similaire au nôtre (disons l'ère pré-internet quand même) et donc être très faible, tandis qu'une planète ayant développé (ou juste hérité) des technologies un peu badass ou une maîtrise de l'aspect psychique (genre des psykers assermentés dédiés à la traque des infiltrés) peut poser bien plus de problèmes aux stades préliminaires de l'invasion. Le nombre de défenses sol-espace peut aussi considérablement varier d'un monde à l'autre. Il me semble bien que les vaisseaux impériaux n'emportent pas tant d'hommes que ça (peut-être genre 10 - 20k maxi pour un transporteur ou un croiseur) et à 40k les batailles sont quand même souvent pensées sous un angle un peu "conquistadors" : assez peu d'hommes font des choses étonnantes. Faut quand même relativiser cette doctrine : la GI n'est pas économe de ses soldats MAIS c'est toujours (normalement) dans le but d'obtenir une victoire écrasante sur l'ennemi, d'y aller à fond et d'arrêter seulement quand il est au tapis. Il n'est pas question de perdre inutilement ses troupes en les gaspillant. La GI considère simplement que si il faut payer le prix fort alors elle paiera. Bien au contraire, les Tau sont des xenos et n'ont donc aucun intérêt à négocier une paix avec les humains une fois le conflit engagé. Du moins pas avant une sérieuse campagne militaire. En fait on a tendance à utiliser "rebelles" comme un terme fourre-tout mais concrètement a priori à 40k la révolte d'une planète n'est finalement pas si grave, ce sont surtout quelques dizaines / centaines de personnages au pouvoir qui décident qu'ils seraient mieux sans l'Imperium. Une fois qu'ils se sont fait exploser la gueule on reste entre humains raisonnables (un peu) et le conflit trouvera une solution. Comme presque toujours à 40k il faut vraiment déterminer la situation, qui risque bien d'être unique à chaque fois. ps: à 40k il semble quand même que le développement de l'humanité sur les différents mondes soit un peu différent de chez nous. On a pas une lente évolution de l'humanité qui va coloniser petit à petit tous les recoins de la planète tout en avançant technologiquement jusqu'à un stade plus ou moins avancé. C'est plutôt une colonisation à partir d'un point unique avec déjà une technologie déjà faite et qui aura parfois été perdu. On est souvent dans une sorte d'ambiance post-post-apo : la technologie est répandue sur le monde mais pas forcément maîtrisée. Des réacteurs à plasma plurimillénaires alimentent des cités et des réseaux électriques solides mais anciens, des boucliers de défense sont des reliques inutilisées depuis des siècles, etc Du coup on peut raisonnablement mettre en scène des mondes qui auront des "faiblesses structurelles" importantes, des réseaux routiers moins développés (voir uniquement des transports par trains par exemple), des villes très peuplées mais rares, éloignées, et une sorte de globalisation dans le pouvoir qui va de pair avec un gouvernement planétaire et qui atténue grandement les possibilités de résistances qu'on peut voir apparaitre sur la Terre du 20eme siècle. Sur une planète "lambda" à la technologie moyenne et au gouvernement planétaire il n'y a pas vraiment d'ethnies, de peuples différents, de structures indépendantes, d'histoires communes séparées, etc Diplomatiquement c'est plus facile à gérer.
  11. Inquisiteur Thorstein

    Istvaan, armures énergétiques et virus

    Comme le Kaptain dans mes souvenirs ça ronge les joints. De toute façon après tout s'enflamme donc ça cramera ceux qui auront éventuellement survécu en extérieur.
  12. Inquisiteur Thorstein

    Sœurs de Bataille

    Le simple fait de tenir son étendard à deux mains rend l'ancienne figurine bien plus cohérente. Le bolter à la ceinture est correctement retenu par une sangle. Avec l'étendard, le bolter et la tête tournée l'ancienne fig a une belle harmonie je trouve. Ce wip qu'on voit est lourd, chargé, le bolter pend ridiculement au bras de la figurine, la position du bras qui tient la hampe met l'accent sur un des aspects les plus chiants des armures énergiques de 40k : les épaulières. Je vais essayer d'illustrer ça :
  13. Inquisiteur Thorstein

    Sœurs de Bataille

    Je la trouve un peu trop chargée, en tissu notamment, mais même le combo bolter-étendard ne fait franchement pas subtile. Ni l'équipement ni la pose pour mettre en valeur les nouvelles soeurs ^^'
  14. Inquisiteur Thorstein

    [R&N] Les nouveautés pour Necromunda

    De toute façon Forge nous a présenté des illustrations pour des "gangs" du genre guilde de l'eau, ça semble logique qu'ils les sortent avant les prochains gangs dont on a pas encore vu de concepts. Necromunda est décidément un super tremplin pour développer 40k avec des figs de qualité tip top d'aujourd'hui. Les illustrations et les figs envoient du bois et enrichissent vraiment l'univers du jeu (bien plus que les SM-likes). Entre Necro et le culte stealer ya vraiment un gros développement de 40k qui fait plaisir à voir, avec une échelle bienvenue (j'aime pas le full SM).
  15. Inquisiteur Thorstein

    Forgeworld

    On va quand même pas reprocher aux primaris d'être superbement proportionnés pour des SM Perso je suis un peu frustré de voir que FW continue à faire du "sm normal" quand il serait peut-être de bon ton de commencer à pondre des SMC façon Forgeworld à une taille plus imposante (comme les nurgleux récents). A défaut, je ne dirais pas non à des torses primaris adaptés à ces kits pré-hérésie (même si c'est surement un peu trop bricolage pour être envisagé).
×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.