Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Seigneur Khornien

Membres
  • Content Count

    150
  • Joined

  • Last visited

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Previous Fields

  • Jeux
    Astra Militarum

Recent Profile Visitors

2,730 profile views
  1. Salut ! Alors fais bien attention à ce que ta bombe soit bien frapper de la mention "primer". Si "primer" est écrit, c'est que tu peux l'utiliser en sous couche. Si ça n'est pas le cas, passe une sous couche blanche ou noire (primer). Ce serait bête de flinguer tes figurine à cause d'une sous couche qui ne tient pas... Sk'
  2. Salut. Tu fais un bon jus de colle à bois (pva), tu colle les plaque entre elles et sa devrais bien tenir. Sk'
  3. Superbe pièce que tu nous présente, j'espère que tu va continuer comme ça D'ailleurs il vient d'où celui ci ? Tu l'a eu sur FW ? SK'
  4. J'adore tes décors ! Les LEDs rajoute un vrais plus dans l'immersion, à quand la suite ?! La peinture est très bien réalisé et là dessus rien à redire SK'
  5. Très bien, alors je vais modifier le texte pour y inclure cette fameuse installation orbitale. Donc si on a pas la domination au sol, on peut se faire poutrer quand même, selon les défenses de la planète en question ? Les Magic's World (j'ai pas encore trop travailler dessus) mais ce sera en effet la première vague repousser par la croisade, j'ai encore rien fait la dessus, pour ça que c'est encore vague. Je t'avoue que j'en suis encore au tout début de la création de mon empire, que ce soit côté Imperium ou côté "les méchants" =p
  6. Salut Inquisiteur, Pour te répondre, Donc si je met une telle installation dans mon fluff (ce qui serait sympa en terme de table de jeu en plus) il faudrait obligatoirement qu'elle soit en orbite d'Orion III donc ? Et non sur son sol ? Le truc avec la croisade c'est que je la voyais bien avoir été victorieuse contre les Magic's World (Le chaos) Et que la on se trouverais (pour les narrations type interview) Au moment de décimer le reste des troupes chaotiques. (D'où la destruction entière de Padax II) et donc la croisade serait entre le chaos et la Waaagh dans un moment non calme, mais relativement calme comparer à la tempête qui approche (la Waaagh) Donc l'objectif serait de tenir les positions contre celle ci, avec le restant de la croisade (ayant bien morfler au premier round). Qu'en pense tu ? SK' ps: Inquisiteur, je suis content de ton aide (véritablement tu es fin connaisseur).
  7. Salut à toi Inquisiteur ! Sa fait plaisir de te voir me répondre. Pour la faute du système c'est corrigé, merci de me recadrer, je m'emballe parfois Justement, par là je souligne le faits que ce sont les matières première qui sont prisée partout, qu'elles soient acheminé ou non, sa fait too much ? Pour tes autres remarques, tu a raison, dans mon imagination ,c'était que Vidar se voit confié (plus tard que l'histoire que j'établie pour le moment) la croisade pour repousser le chaos, dont tous parle pour le moment au passé, ensuite cette croisade ayant abouti et étant victorieuse, se vois défendre ce qu'il ont repris, avec les forces restantes contre cette fameuse Waaaagh! ( qui sera au présent). Je m'imaginais donc d'implacables combats ou avec ses forces réduites, plus très neuves et donc à bout de forces, Vidar se voit la responsabilité tant qu'il a encore cette croisade sous ses ordres de protéger ce qu'il a réussi a reprendre au chaos. N'hésite pas à me reprendre si tu ne comprend pas, c'est sûrement plus clair pour moi dans ma tête, pour l'instant je fais du par ci par là, et tout est encore bancal. Je te laisse pour ce soir, Real Life m'appelle, bonne soirée et lecture. SK'
  8. Salutations le Warfo ! Tout d'abord je me permet de mettre un lien de mon ancien sujet : http://www.warhammer-forum.com/index.php?/topic/223926-gi-recherche-de-fluff/& Alors voilà, après 3 ans et quelques sans avoir vraiment bosser dessus, je reviens aux sources. Pour ceux qui n'aurais pas lu l'ancien sujet, (ou oublié hein) je suis en train d'inventer une croisade pour justifié le fait que mon armée soit hétérogène. J'essai donc avec mes quelques connaissances de l'univers 40k de faire quelque chose qui respire le bon fluff des familles. C'est pour cela que j'ai besoin de vos avis, car franchement je ne m'y connais vraiment pas assez dans le fluff, que ce soit la GI ou l'Impérium en général. Je vous met donc un début de contexte. Un WIP (je ne le cache pas, mes compétences en la matière sont limitées). Alors dites moi ce que vous en pensez pour un petit début. J'ai ensuite voulu faire un type de narration style interview, quelqu'un qui raconte une histoire. Ce que je trouve est mieux en terme de transmissions d'émotions... Ne pas oublier que c'est au passé Un petit bonus ? Oh oui allons y Voilou, n'hésitez pas à me dire vos avis, bon ou mauvais. Je ne suis pas susceptible. Ah et si vous trouvez qu'il est trop badass, c'est que le début Cordialement SK'
  9. Salut ami de l'AM, alors très jolies tes figouzes. Chouette conversions =) Pour ta sentinelle, j'aurais rajouter des cables allant des commandes du bonhommes à la machine, si c'est pas trop tard biensur /> Je vais suivre tout sa =p SK'
  10. Salut ami de la GI =) Tout d'abord, très jolie ton camouflage, j'adore le style réaliste et aussi c'est qu'il est bien peint ! J'attend de voir les socles aussi, sa va être dur, mais pas infaisable, faut essayer avec plusieurs teinte Je suis ce poste de près SK'
  11. Que d'idées les amis, franchement. Y'a du bons je vous le dis, je ne savais pas trop comment faire l'histoire, l’exagérer ou non, mais avec vos exemple je vois oui Je pense que j'ai voulu aller trop vite, je vais tout enlever, pour pouvoir mieux le refaire. Je garde quelques idées promis, mais je fais une refonte totale =) Cependant j'ai reçu mes nouveaux pinceaux, j'ai réaliser une chimère, 1 unité et 1 équipe d'armes lourde. Et je vais donc mettre un peu de temps à refaire l'histoire, soyez patient Bis' à bientôt Ps: j'ai commander de la GS et squi faut pour convertir, sa va y aller je vous le dis. SK'
  12. Voilou, je me disais que je verrais bien mon fluff comme une sorte d'histoire autour de mon Seigneur Militant, qui serait l'acteur principal, et donc l'armée de GI juste une facette de celui ci. Qu'en pensez vous ? Juste un petit WIP pour ceux qui n'aurait pas vue, histoire de vous montrez le style que je pense faire />/>/>/> [quote]SA PERSONNALITE Il s’appelle Thorben Vidar, un nom à la connotation nordique, car il l’es belle et bien d’origine. Il n’a jamais connu ses parents. Abandonner sur un glacier d’une planète anciennement luxuriante. Son père a été celui qui l’a récupéré dans la misère, un soldat des mondes de glace de Valhalla. Sont père adoptif, Niels Vidar, était un Chef de compagnie qui s’était vue enlever sa femme et ses deux enfants par les orks, sur cette même planète où il trouva ce bébé… Sa rédemption. A 8 ans Thorben était déjà dans la suite de l’impérium, il préparait les plats, avec les cuisiniers, c’était sa seul façon d’aider à ce moment ci. Durant 5 ans il vit défiler les nouvelles recrues, qui allaient faire leurs baptêmes du feu. Et qui ne revenaient pas souvent, sans cesse de nouvelles têtes. C’est à 13 ans qu’il comprit qu’il y avait quelque chose d’énorme derrière tout sa, l’Impérium. Il demanda à être au plus proche des soldats, sont père ne refusa pas. Les soldats déblatéraient sans cesse sur l’Empereur. Dieu ou Homme, Thorben se posait des questions, ces hommes croyaient en quelque chose qui n’était pas matériel, mais seulement psychologique. Ce n’est qu’à l’âge de 16 ans qu’il décida qu’il était l’heure. Toutes les recrues, tous ces visages, il en faisait parti désormais. Il ne pouvait plus reculer, mais de toute façons sa n’étais pas sont but. Mais plus le temps de penser, la guerre était là. Les orks envahissaient une planète. Problème habituel. Thorben suivait une chimère en courant pour évité les tirs, lui et l’unité de son affectation devaient se positionner au niveau d’un trou d’obus pour pouvoir faire suppression sur des Boys un peu trop énervé. Des hommes à côté de lui tombais, une balle dans la tête, des avions larguaient des bombes, comment se sortir de là… Croire au ordre, et c’est là qu’il comprit, croire en l’Empereur. Seul lui pouvais le protégé, même sa concentration partait. Par miracle, il atteignit la position. Avec seulement 25 des 200 hommes de l’unité. Pas le temps de chercher qui commanda dorénavant, il prit le commandement des hommes, aucun ne s’y interposa. Il leurs cria quoi faire, les Boyz périrent sous le feu. Les blindés pouvant avancer sur les fortifications ennemies, la bataille était fini. Un homme s’était détaché durant le combat, Niels vint le félicité, et lui dire que dorénavant il dirigera une escouade d’éclaireur, les têtes de mort. Les yeux et les oreilles du général dit-on. En renseignement direct à l’Etat Major. Ils traquèrent les orks jusqu’au dernier sur cette planète, sans perdre un seul homme, c’est pendant ces 2 ans de rêves qu’il aurait vue les assassins mettre fin à des batailles avec une seule balle placé dans la bonne tête. Il fût impressionné par l’utilisation dont il pourrait en faire preuves. En ayant fais preuve de sa ruse, et de sont talent sur le terrain, il alla de promotion en promotion. Jusqu'à être au même niveau que son père, Chefs de Compagnie. Les deux dans les mains, les guerres ne duraient jamais plus d’un an. Le rusé et le carnet d’adresses, le fils était le conseiller du père. Niels avait pour habitude de participer au combat, au moins au final, pour montrer à ses hommes qu’ils n’étaient pas seul, que lui aussi risquait sa vie. Thorben le suivait souvent. Ce n’était qu’une petite rébellion cette fois, mais des orks sont toujours là pour faire les rabats joies. Cette fois ci en tout cas… Thorben était dans un convoi en direction de la zone de conflit. Il était assis dans sa chimère tandis que son père était dans la sienne, plus en amont du convoi. Quand en traversant des ruines sur plusieurs étages une détonation se fit entendre. Une roquette explosa la chimère de Niels. Un coup de canon remédia au problème orks, mais pas à celui de Thorben qui n’aurait même pas un cadavre à enterrer… Sa colère se sentait au plus profond de lui, mais il ne le montrait pas, c’était un stratège, montrer ses émotions c’est montrer ses faiblesses. Une fois la rébellion réprimandée, l’Etat Major lui fit savoir qu’il commandait désormais les deux compagnies à la fois. Lui offrant plus de liberté. Jusqu’à ces 25 ans il traqua la bande d’orks qui avaient tué son père. Jusqu’aux confins de la galaxie, l’Impérium ne fit rien pour l’en empêcher, car grâce à sa, toute une planète de xenos fut détruite. Exterminer par Thorben et son armée. INFLUENCES ET CONNAISSANCES Certains Hauts Seigneur de Terra en entendirent parler, mais un seul osa lui parler, un seul comprit qu’il pouvait canaliser la rage du jeune Thorben à bonne escient, du moins à sont avantage. Quelques jours après sa victoire complète contre les orks il reçut un servo-crâne, marqué du sceau de l’Officio Assassinorum, lui disant qu’une fête aurait lieu sur Terra, la capital de toute la galaxie connue. Thorben ne se méfia pas, il avait compris que c’était pour parler de stratégie, et surtout de politique. Ayant donner des nouvelles à ses supérieurs depuis tout le temps passer à tuer du xenos, il lui fut aisé de demander un transport pour Terra, surtout qu’un refus de leurs part leurs auraient valu une visite d’un Vindicare ou un autre assassin de l’Impérium. Mais qui plus est il lui avait fournit le meilleur de leurs vaisseau avec le meilleur des Navigateur, sachant quel portail Warp prendre, il gagna Terra en quelques jours. Il n’avait jamais vue pareille cité, des bâtiments tellement hauts qu’on aurait pu croire qu’ils grattaient les nuages. Une foule de monde s’attelant chacun à sa tâche, toutes ces personnes étaient importantes, en tout cas elles en donnaient l’impression, des bureaux de partout, des papiers volant partout, et des gardes partout. Des hommes en armes nous ralliaient, se présentant comme les gardes d’un dignitaire, surement le haut fonctionnaire qui l’avait fait venir. Sans se poser de question il les suivit, accompagner de ses plus fidèles hommes, seulement 10, cela semblait superflue vue tout les hommes armée qu’il croisa. Après avoir marché pas loin de 30 minutes dans ce dédale de rue et ruelle, il y arriva, une sorte de grande tour en plein milieu de la ville, après être monté tout en haut tandis qu’il fut obligé d’abandonner ses armes et ses hommes, une vue surprenante s’offrait à lui, mais pas le temps, il était déjà agrippé par 3 hommes, directement emmené dans une salle. Un somptueux bureau, deux sièges, on lui fit comprendre qu’il fallait qu’il s’asseye. Il attendu, de longues minutes durant, quand tout à coup la porte se rouvrit, le laissant apercevoir deux hommes armée et bien protégé gardant la porte, il comprit qu’il avait tout intérêt à accepté ce que le Haut Dignitaire allait lui proposé. Il l’aurait fait de toute façon, si à la fin il gagnait une position plus élevé. L’homme prit la parole, se présentant comme le Fonctionnaire en charge de l’Officio Assassinorum, en charge des assassins donc. Il lui proposa une « mission » officieuse. Impliquant lui et ses deux compagnies. L’homme lui présenta le « projet » comme un service qu’il rendrait à toute la tablée de Haut Dignitaire, et de tout le gratin de l’Impérium, apparemment quelque donnée a récupéré, mais pourquoi l’avoir choisi lui. « Tout simplement parce que ce sont des orks » lui dit le High Lord. Et juste pour cette raison, il accepta, ce fut une mission suicide pour tous ceux qui avaient accepté, il le savait, mais lui n’était pas comme tous les autres. Les orks, c’étaient sa spécialité, leurs tactiques il les connaissait. Il serait, après cette mission, promu au rang de Gouverneur Planétaire. Après avoir passé plusieurs semaines sur le théâtre d’opérations, à tuer à tour de bras les xenos, il fut enfin en possessions des si précieuses donnée, qu’il envoya directement à ses nouveaux amis, pas sans en faire une copie bien sur. Cela devait être des données très précieuse et convoité car après avoir reçu les données, les High Lords se rassemblèrent, et décidèrent tout simplement de lui faire l’honneur de confier la charge de Seigneur Stellaire, et il le valait bien, après tant d’efforts, de pertes… UN NOUVEAU JOUR Il passa 7 ans à faire sans trop d’accroc ce qu’il savait faire, protégé tout ce beaux monde, allant de planète en planète sous sa charge, collectant les dîmes, renforçant les positions et les défenses planétaires. Entraînant les troupes levées, il faisait souvent des apparitions parmi ses troupes, tant à la vie de tous les jours que sur le champ de bataille, il n’à jamais oublier que lui aussi vient de là, à l’instar de Lord Castellan Creed, depuis le début de son ascension, son but n’est pas de seulement gagner les batailles si c’est pour perdre la moitié de son armée, il fera ce qu’il faut pour gagner en utilisant le moins d’hommes possible. Il à d’ailleurs sa propre unité d’assassins désormais, des hommes d’honneur qui on été entraîner par les mêmes hommes qu’il avait aperçu derrière la porte du bureau sur l’Adeptus Terra. Ces tueurs qui vont tuer une rébellion dans l’œuf en tuant les protagonistes. Ses tactiques de bataille, il les applique aussi dans la vie de tout les jours, car chaque jour est une bataille quand on dirige. Mais un jour, il fut levé au pied de guerre, entendant des explosions de tous les côtés. Des cris qui résonnent à ce jour encore dans sa tête la nuit… (à suivre il est tard) [/quote] Sur ce Warfo, il est 1h58 et je vous dis bonne nuit, ou fin de nuit plutôt =) Edit: j'ai rajouté quelques ligne à l'histoire, j'étais motivé cette nuit />/>/> SK'
  13. Ton armée de la DK est juste sublime, l'effet de boue je trouve sa réaliste, comme il sont souvent dans les guerres de positions. Tes tanks sont magiques, tu devrais juste faire les marquages, sur tes hommes aussi d'ailleurs. Une belle armée en perspective, à suivre de près Pas encore de transport de troupes mhm ? Je pense que sa viendra SK'
  14. Voilà, j'ai commencer l'histoire de mon Seigneur Militant. C'est du WIP, dites moi juste ce que vous en pensez />/>/> [quote]SEIGNEUR MILITANT Il s’appelle Thorben Vidar, un nom à la connotation nordique, car il l’es belle et bien d’origine. Il n’a jamais connu ses parents. Abandonner sur un glacier d’une planète anciennement luxuriante. Son père a été celui qui l’a récupéré dans la misère, un soldat des mondes de glace de Valhalla. Sont père adoptif, Niels Vidar, était un Chef de compagnie qui s’était vue enlever sa femme et ses deux enfants par les orks, sur cette même planète où il trouva ce bébé… Sa rédemption. A 8 ans Thorben était déjà dans la suite de l’impérium, il préparait les plats, avec les cuisiniers, c’était sa seul façon d’aider à ce moment ci. Durant 5 ans il vit défiler les nouvelles recrues, qui allaient faire leurs baptêmes du feu. Et qui ne revenaient pas souvent, sans cesse de nouvelles têtes. C’est à 13 ans qu’il comprit qu’il y avait quelque chose d’énorme derrière tout sa, l’Impérium. Il demanda à être au plus proche des soldats, sont père ne refusa pas. Les soldats déblatéraient sans cesse sur l’Empereur. Dieu ou Homme, Thorben se posait des questions, ces hommes croyaient en quelque chose qui n’était pas matériel, mais seulement psychologique. Ce n’est qu’à l’âge de 16 ans qu’il décida qu’il était l’heure. Toutes les recrues, tous ces visages, il en faisait parti désormais. Il ne pouvait plus reculer, mais de toute façons sa n’étais pas sont but. Mais plus le temps de penser, la guerre était là. Les orks envahissaient une planète. Problème habituel. Thorben suivait une chimère en courant pour évité les tirs, lui et l’unité de son affectation devaient se positionner au niveau d’un trou d’obus pour pouvoir faire suppression sur des Boys un peu trop énervé. Des hommes à côté de lui tombais, une balle dans la tête, des avions larguaient des bombes, comment se sortir de là… Croire au ordre, et c’est là qu’il comprit, croire en l’Empereur. Seul lui pouvais le protégé, même sa concentration partait. Par miracle, il atteignit la position. Avec seulement 25 des 200 hommes de l’unité. Pas le temps de chercher qui commanda dorénavant, il prit le commandement des hommes, aucun ne s’y interposa. Il leurs cria quoi faire, les Boyz périrent sous le feu. Les blindés pouvant avancer sur les fortifications ennemies, la bataille était fini. Un homme s’était détaché durant le combat, Niels vint le félicité, et lui dire que dorénavant il dirigera une escouade d’éclaireur, les têtes de mort. Les yeux et les oreilles du général dit-on. En renseignement direct à l’Etat Major. Ils traquèrent les orks jusqu’au dernier sur cette planète, sans perdre un seul homme, c’est pendant ces 2 ans de rêves qu’il aurait vue les assassins mettre fin à des batailles avec une seule balle placé dans la bonne tête. Il fût impressionné par l’utilisation dont il pourrait en faire preuves. En ayant fais preuve de sa ruse, et de sont talent sur le terrain, il alla de promotion en promotion. Jusqu'à être au même niveau que son père, Chefs de Compagnie. Les deux dans les mains, les guerres ne duraient jamais plus d’un an. Le rusé et le carnet d’adresses, le fils était le conseiller du père. Niels avait pour habitude de participer au combat, au moins au final, pour montrer à ses hommes qu’ils n’étaient pas seul, que lui aussi risquait sa vie. Thorben lui non, mais il décida cette fois d’accompagner sont père. Ce n’était qu’une petite rébellion cette fois, mais des orks sont toujours là pour faire les rabats joies. Cette fois ci en tout cas… Thorben était dans un convoi en direction de la zone de conflit. Il était assis dans sa chimère tandis que son père était dans la sienne, plus en amont du convoi. Quand en traversant des ruines sur plusieurs étages une détonation se fit entendre. Une roquette explosa la chimère de Niels. Un coup de canon remédia au problème orks, mais pas à celui de Thorben qui n’aurait même pas un cadavre à enterrer… Sa colère se sentait au plus profond de lui, mais il ne le montrait pas, c’était un stratège, montrer ses émotions c’est montrer ses faiblesses. Une fois la rébellion réprimandée, l’Etat Major lui fit savoir qu’il commandait désormais les deux compagnies à la fois. Lui offrant plus de liberté. Jusqu’à ces 25 ans il traqua la bande d’orks qui avaient tué son père. Jusqu’aux confins de la galaxie, l’Impérium ne fit rien pour l’en empêcher, car grâce à sa, toute une planète de xenos fut détruite. Exterminer par Thorben et son armée. [/quote] PS: J'ai reçu mes pinceaux, je reprendrais donc bientôt mon armée là ou je l'ai arrêté />/> Je mettrais des photos mais en section armée unique />/> SK'
  15. Salut à tous, Je me suis (re)poser une petite question, mon Seigneur Militant, aura gagner nombre de batailles en faisans juste appelle à l'Officio Assassinorum, qui aurait abattu les chefs de rébellion, et des hérétiques. Et donc comme c'est ses petit chouchou (en dehors de sa garde perso) il pourrait en appeler pour sa croisade, nan ? SK'
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.