Jump to content
Warhammer Forum

Search the Community

Showing results for tags 'rapport de bataille'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Général & Associatif
    • /!\ Annonces Importantes /!\
    • Suggestions & Forum
    • Association, projets et évenements Warfo
  • Communauté
    • Autour du Warfo
    • Rapports de Batailles
    • Animations Warfo
    • Récits, Poésie et Dessins
    • Rencontres entre joueurs
  • Modélisme
    • Figurines
    • Armée Unique
    • Armées Multiples
    • Décors
    • Animations Warfo
    • Choix des Armes
    • Techniques
    • Tutoriels
  • Warhammer 40K
    • 40K - Général
    • 40K - Rumeurs et Nouveautés
    • 40K - Règles
    • 40K - Armées
    • 40K - Création & Développement
    • 40K - Background
    • 40K - Manifestations
  • Warhammer Age of Sigmar
    • AoS - Général
    • AoS - Rumeurs et Nouveautés
    • AoS - Règles
    • AoS - Armées
    • AoS - Création et Développement
    • AoS - Background
    • AoS - Manifestations
  • Jeux du Seigneur des Anneaux
    • SDA - Général
    • SDA - Rumeurs et Nouveautés
    • SDA - Règles
    • SDA - Armées
    • SDA - Création et Développement
    • SDA - Background
    • SDA - Battle of Five Armies
    • SDA - Manifestations
  • Specialist Games & Dérivés GW
  • Autres Wargames
  • Autres Types de Jeux
  • Brocante du Warfo
  • Archives

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Jeux

Found 42 results

  1. Hello ! Notre tournoi mensuel a eu lieu hier avec 10 participants. On retrouvait deux joueurs skaven (Thanquol+moines+guerriers+9jezzails+persos+verminlord d'un côté et jezzail, guerriers, cloche, stormfiends, roue+persos de l'autre), deux joueurs Flesh eaters courts (Un blisterskin king sur terror king sur dragon, archregent, +3+3flayers en bataillon avec un courtier et l'autre FEC avec King terror+dragon et des crypts horrors), un Khorneux (3buveurs + skarbrand), 1 gloomspite (2 arachnaroc 1 mangler 60 gob 25 araignées 1 shaman des snufflers des sporesplattas), 1 bonesplitterz (kunnin ruk à 1750 points ou un truc dans le genre), 1 Nurgle (blight kings en bataillon + sorcerer harbringer of decay gutrot spume et lord of plague), un Kharadron (Frégate, Ironclad, arkanaut khemist ballons et gundstrok thunderer). Et moi même en Legion of blood avec une liste différente de la megabash ici et de ma liste au dernier tournoi ici. Je quitte mes squelettes adorés et mes 2 béhémoths + 3 packs et 2 béhémoths + 2 packs pour une liste qui aligne cette fois 4 béhémoths ! Ma liste ci dessous : Allegiance: Legion of Blood - Mortal Realm: Ulgu LEADERS Bloodseeker Palanquin (320)- Artefact : Betrayer's Crown - Lore of the Vampires : Amaranthine Orb Arkhan the Black Mortarch of Sacrament (320)- Lore of the Dead : Overwhelming Dread (Deathmages) Neferata Mortarch of Blood (400)- General- Lore of the Dead : Fading Vigour (Deathmages) Vampire Lord on Zombie Dragon (440)- Vampiric Sword & Shield & Chalice- Artefact : Miasmatic Blade - Lore of the Vampires : Amethystine Pinions Vampire Lord (140)- Flying Horror- Lore of the Vampires : Amethystine Pinions UNITS 5 x Dire Wolves (60) 5 x Dire Wolves (60) 5 x Dire Wolves (60) BATTALIONS Court of Nulahmia (110) ENDLESS SPELLS Prismatic Palisade (30) TOTAL: 1940/2000 EXTRA COMMAND POINTS: 2 WOUNDS: 83 La liste : A 1940 points j 'ai de bonnes chances d'avoir un jet de triomphe, ce qui est très intéressant. J'ai aussi 50 points non dépensés pour disposer d'un point de commandement supplémentaire indispensable. C'est super challenge, 4 béhémoths, seulement 20 figurines et 83PV. ça passe ou ça casse, et on va s'arranger pour que ça passe pour Nagash ! Le bataillon : La court of Nulahmia rentre Neferata, le bloodseeker palanquin et les deux vampires. En une pose je place donc 1730 points d'armée. Le bataillon est plutôt intéressant pour des gros boeufs comme Neferata et le dragon. En effet à 9" du palanquin ils gagnent +4 en move, amenant Neferata à 20" de move et le dragon à 18. Le dragon dispose donc du sort ailes d'améthystine pour un +5 supplémentaire pouvant passer à +10 si je fais 9+ naturel au jet de lancement du sort. De quoi compenser les 2" manquant par rapport à Neferata. Le palanquin bouge lui aussi de 18" et le vampire ailé d'un respectable 14". Neferata : Neferata bénéficie de reroll to hit à 9" du palanquin si elle attaque un héro. Si un héros est tué à 9" du palanquin ce dernier donne +1 Attaque sur toutes les armées à tout les soulblight à 12" de lui (donc les deux vampires Neferata et lui même). Petite combo sympathique du coup, qui avec la legion of blood donnant +1A déjà sur le dragon et le vampire à pieds transforme ces deux là en machine à tuer. Son sortilège est excellent, puisqu'il permet une fois lancé sur une cible à 18" de l'armée d'ignorer le rend. Le point le plus important de la liste c'est elle, son aptitude de commandement "Séduction du crépuscule" permet dans un rayon de 15" (dégressif) de faire -1 to hit si une unité ennemie attaque dans ce rayon. Contrairement à d'autres aptitudes (vampire à pieds, wight king) elle n'a pas été erratée, elle peut donc être activée plusieurs fois pour cumuler le -1 to hit. Neferata seule est un personnage adapté au combat contre les héros ou les unités d'élite. Ses attaques touchent sur 2+ et blessent à 3+. Elle a sa dague qui sous réserve d'avoir infligé 1 wound peut achever sur 6+ la figurine ennemie (comme la hache noire du wight king with black axe que je jouais au dernier tournoi). Gadget mais plutôt intéressant comme outil. En sortilège bonus je lui donne vigueur vacillante pour un malus de -1A sur une cible ennemie et charge à 1D6 seulement. Toujours pratique. Vampire sur Dragon : Le vampire a la lame miasmatique en artefact, signifiant qu'il a un -1 to hit permanent pour les attaques le ciblant. Il peut donc s'éloigner de Neferata et son aura si besoin. Au corps à corps il est très violent, avec la legion of blood il gagne un +1A sur toutes ses lignes d'armes. Je l'ai joué à la megabash et à mon dernier tournoi c'est une valeur sure sur laquelle je peux compter. Son sort ailes d'améthystine pour avoir +5 en move et ne pas se faire distancer lors de l'alpha strike tour 1. Vampire ailé : Ce petit vampire est obligatoire dans le bataillon. Néanmoins il m'est très utile. En legion of blood il aligne 5 attaques 3+/3+/-1/1D3, pouvant permettre à lui seul de gérer une petite unité de 5-10 figurines sur un objectif. La bravery compte aussi dans le total puisqu'étant legion of blood il fait un malus de -1. Electron libre je l'utilise en retrait derrière mes lignes pour s'envoler sur un objectif seul ou soutenir un héros avec ses attaques comme finisher. Avec 5pv avec le calice pour regen 1D6 une fois par partie, il peut quand même pas mal encaisser les dégats avec l'aura de Neferata. En sortilège je lui fournis ailes d'améthystine pour lui permettre de jouer son rôle d'électron libre une fois que le vmapire sur dragon est au corps à corps et n'a plus besoin des ailes d'améthystine. Bloodseeker palanquin : On arrive la sur la taxe la plus importante du bataillon. 320 points, le coût d'Arkhan le noir pour beaucoup moins d'impact sur la table. Le soucis de cette figurine en dehors de son coût c'est ses attaques. Disposant de beaucoup de nuées d'esprit il peut mettre quelques mortelles, 2 en moyenne à full PV. La vampire dessus cogne comme un vampire à pieds, ce qui reste honnête. Mais il n'est pas "VAMPIRE LORD" donc pas de bonus d'attaques pour la légion. Son sortilège est compliqué à rentabiliser de base, puisqu'il ne cible que les héros. Il ne dispose pas de moyen de se soigner contrairement aux autres vampires et aux mortarchs. J'ai ici voulu donner plus de puissant au palanquin. Avec l'orbe d'amaranthine en sort j'essaie de lui permettre de pouvoir cogner dur, et à défaut donner le sort à Arkhan. Avec la couronne du traître du royaume d'Ulgu je lui donne un très bon outil contre les hordes, afin de l'envoyer seule dessus pour les gérer. La couronne s'utilise une fois par bataille, au corps à corps en début de phase de combat on sélectionne une unité et on lance 1D6 par figurine de la cible (il faut au moins 2 figurines dans l'unité cible pour l'utiliser). Chaque 5+ c'est une blessure mortelle. Equipée ainsi le palanquin passe d'un rôle purement de soutien (bataillon+fin millésime quand les héros sont tués qui donne +1A aux soulblights) à un puissant rôle offensif rendant plus qu'intéressant ce béhémoth. Arkhan le Noir : Le choix d'arkhan a été assez rapide. J'ai hésité à jouer des packs de squelettes ou de chainrasps à la place des dire wolves en ligne, principalement pour obtenir des boucliers de points de vie devant mes béhémoths. Le soucis de cette stratégie c'est que je me retrouve avec une liste qui dépend assez de la magie sans avoir de fiabilisateur. J'ai rapidement donc abandonné l'idée des packs pour sélectionner Arkhan. Terreur abyssal son sort de domaine fait -1 to hit et -1 bravery, intéressant là aussi au cas ou le dragon en ai besoin pour reste à -2 to hit contre une unité qui l'attaque ou pour compenser si Neferata meurt. Les lignes Dire wolves: Premier argument, c'est pas cher à 60 points, seuls les zombies les égalent à ce coût mais contrairement à eux ils ont 2PV tête, ce qui réduit l'impact de la bravery et ils ont une sauvegarde. En plus de ça, les direwolves bougent de 10 et sont par unité de 5 permettant un bon déplacement/zonage et d'avoir quand même quelques figurines sur les objectifs. Prismatic Palissade : Je voulais jouer un sort persistant pour tester un peu. Mon choix s'est porté sur de dernier pour deux raisons. Tout d'abord c'est une figurine qui ne peut donc pas être "marchée" au travers en dehors des figurines avec le vol. un bon bloquant donc. Ensuite sa règle fait que les unités à 6" sur 5+ ont encore un -1 to hit. Et finalement si du tir est disponible en face je peux me protéger derrière. Le -1 to hit j'aurais pu l'avoir avec les geminids aussi, mais je voulais jusqu'au bout jouer un truc moins vu sur la table de jeu. Ronde numéro 1 Je suis appareillé contre l'un des joueurs skavens. Il jouait cette liste : Greyseer sur screaming bell, warlock bombardier, warlock engineer 1 autre petit perso dont j'ai oublié le nom. 3 jezzails 3 stormfiends 1 doomwheel 1warplightning cannon 40 clanrats 20 clan rats 20 clan rats Deux unités de gutter runners Deux assassins On joue sur le scénario terre brûlée. 6 objectifs au centre de chaque carreaux. Chaque objectif contrôlé rapporte 1 point, et à partir du tour 2 on peut détruire les objectifs qu'on contrôle chez l'adversaire pour +1D3 points de victoire. Tout est sur table sauf 5 gutter runner et les 2 assassins. Arkhan et Neferata sont les cibles du clan eshin (assassins) Au déploiement je tente de bloquer les attaques de l'unité de gutter runner avec mes loups, et je me place aussi sur le gnawhole pour pas me retrouver avec 40 clans rats sur mes objos. Mon bataillon est au centre avec tout le monde à 9" du palanquin. Tour 1 Legion of Blood : Sans plus de réflexion je décide de prendre le tour 1 et de foncer tout droit. Il faut que je m'assure de bloquer tout ce beau monde en face et si possible même de prendre des objectifs. Le flanc gauche est prenable avec mon dragon, s'il charge de flanc les clans rats il peut contrôler l'objectif tout en les pulvérisant avec l'aide du palanquin et de sa couronne. Au centre Neferata peut se faire la screaming bell avec le vampire en soutien et Arkhan si besoin. J'active donc deux fois l'aptitude de neferata, elle est sous bouclier mystique et non rendable avec brume lugubre. Arkhan passe la prismatic palissade face aux jezzails. Mes loups à droite viennent sur le gnawhole en cordon pour l'empêcher de se téléporter et bloquer les gutters runner d'arriver derrière mes lignes. Au tir le dragon à gauche tue le warlock bombardier avec l'aide du palanquin et de ses banshees qui tuent aussi des clans rats et entament le canon. Je charge au corps à corps avec toute l'armée au front. Le dragon sur la gauche des clans rats, le palanquin de face sur toute la longueur de l'unité pour forcer les pile-in vers lui et non vers le dragon et l'objectif. Neferata charge la cloche, le vampire et arkhan chargent la roue infernale. Je claque la couronne du palanquin et tue 5 clans rats. Le dragon et le palanquin pulvérisent le pack de 20 après que l'assassin se soit révélé ici et ai attaqué le palanquin sans succès. Neferata gobe la roue au centre avec l'aide du vampire ailé qui la termine. Arkhan mange la roue infernale mais l'assassin qui est apparu lui met une belle torgnole (il lui mets 5pvs mais arkhan ayant tué la roue il régénère de 2. A gauche je laisse l'assassin le canon entamé et le perso dont j'ai oublié le nom en vie. Au centre arkhan est engagé avec l'assassin, le reste est dégagé. Je marque donc 5 points tour 1 (mes trois objectifs, l'objectif du flanc gauche et au centre avec Neferata et le vampire. Tour 1 Skaven : Le gros pack de 40 clans rats manoeuvre en se placant à 3" du vampire et à 6" de l'objectif du milieu et sans pression en prend le contrôle avec trois figurines contre 2 pour moi. Le canon à malefoudre fait un beau 5PV en moins sur le palanquin, les stormfiends à droite courent vers arkhan en contournant la tour, la palissade n'est pas dissipée et les jezzails sont forcés de tirer sur Neferata. Au centre les gutter runner qui étaient en réserve apparaissent. A droite les clans rats et les gutter runner avancent vers mes 5 loups sur le gnawhole. Au corps à corps le palanquin ne prend rien mais parvient à tuer le compagnon de l'assassin. à droite les gutter runner ratent leur charge sur mes loups funestes. Mon adversaire marque 2 points. Tour 2 Legion of Blood : On garde l'ordre d'initiative du tour et je commence donc le tour 2. Avec la magie je tente un vieillissement sur les clans rats, j'en tue 4-5 mais ne parvient pas à raser le pack. Je replie mes loups sur le flanc droit pour rendre plus difficile la tache des gutter runner, Neferata se pose sur le ghnawhole pour charger le warlock. Au tir je fais quelques mortelles avec le cris du palanquin. L'assassin se fait tuer par le bloodseeker palanquin ce qui donne une attaque en plus à mon dragon qui avait chargé le canon et le déchiquette. Neferata charge le petit héro près du gnawhole avec pour objectif de le tuer pour empêcher une frappe des clans rats via le gnawhole. Ce dernier va la pousser dans ses retranchements les plus compliqués puisqu'il va réussir quasi tout ses attentions messire dans le pack de clans rats à proximité et je ne parviens donc pas à le tuer. Saleté de rat ! Du coup je décide de détruire l'objectif central et je marque 7 points à ce tour (en faisant un beau 3 points sur l'objectif brûlé). Tour 2 skaven : Mon adversaire doit maintenant remonter mes lignes avec ses runners et les clans rats pour prendre mes objectifs et les raser en occupant mes persos avec ses packs. les runners poursuivent donc les loups et les clans rats restent sur l'objectif de droite craignant l'arrivée de Neferata et d'arkhan. les stormfiends s'approchent d'arkhan pendant que le bienheureux survivant warlock dissipe ma prismatic palissade. Au tir c'est Arkhan qui se fait cibler par les stormfiends et les jezzails, et les malus -2 to hit de neferata ne l'aident en rien, il perd quelque chose comme 6PV. Au corps à corps les gutter runners chargent les loups funestes. Mais je tape le premier et.... Le plan skaven de reprise d'objectif s'effondre avec leur mort. En revanche Arkhan n'a pas vécu la même chose avec les stormfiends : Il se fait pulvériser sans commune mesure. Ne ferata se fait charger par les clans rats qui parviennent à lui arracher une poignée de points de vie. En retour elle massacre les skavens et se soigne un peu. Le dernier gutter de l'attaque ninja fuit. Mon adversaire marque 2 points. Le total est à 12-4 pour moi à la fin du tour 2. Tour 3 Legion of Blood : J'approche le palanquin des stormfiends en guise de bouclier et j'envoie le dragon aider neferata contre les clans rats. Leurs attaques combinées permettent de tuer tout les clans rats restant. Je marque 4 points de plus. Tour 3 Skaven Mon adversaire envoie les tirs stormfiends sur le bloodseeker qui rejoint arkhan dans la non-vie. Ils chargent ensuite mon vampire ailé mais ne parviennent pas à le tuer. Il ne marque qu'un point, pour 5 au total contre 16 pour moi. On arrête donc ici puisque je vais marquer encore 1D3+1 point sur le flanc gauche tout en pouvant envoyer Neferata et le dragon sur les clans rats à droite. Victoire Legion of blood.
  2. Hello ! Hier un tournoi à Tableraze Marseille auquel j'ai participé. C'est notre tournoi mensuel à Marseille, principalement où on va tester des trucs. J'y reviens au travers de ces trois rapports de bataille. Ma liste : Allegiance: Legion of Blood - Mortal Realm: Ulgu LEADERS Vampire Lord on Zombie Dragon (440) - General - Command Trait : Aura of Dark Majesty - Vampiric Sword & Shield & Chalice - Artefact : Miasmatic Blade - Lore of the Vampires : Amethystine Pinions Vampire Lord on Zombie Dragon (440) - Vampiric Sword & Shield & Chalice - Artefact : Doppelganger Cloak - Lore of the Vampires : Amaranthine Orb Wight King with Black Axe (120) UNITS 40 x Skeleton Warriors (280) - Ancient Blades 40 x Skeleton Warriors (280) - Ancient Blades 10 x Skeleton Warriors (80) - Ancient Blades 5 x Grave Guard (80) - Great Wight Blades 5 x Black Knights (120) BATTALIONS Deathmarch (160) TOTAL: 2000/2000 EXTRA COMMAND POINTS: 1 Une liste avec une base commune à ma liste megabash : J'ai néanmoins remarqué que la présence de 3 packs d'unités bien qu'importante (Qui fait 5 menaces avec les dragons) m'handicapait parfois par manque de petites unités tampons/ninja tout en étant compliqué à manoeuvrer par moment. Après quelques discussion avec @Skevin je finis par builder une liste que j'avais ébauché avant la megabash, à base du bataillon deathmarch et de mes dragons. Je conserve donc 4 menaces sous la forme des dragons et des 80 squelettes. Je gagne cependant en nombre de poses (je tombe à 3 au minimum) et surtout un artefact supplémentaire. Je migre du royaume de ghur avec le très bon gryph feater charm (+1 move -1 to hit) en artefact pour la lame miasmatique d'ulgu (-1 to hit) et la dopelganger cloak (1 fois par bataille à la phase de combat le porteur l'active et ne peut être attaqué que s'il a lui même déjà attaqué. Ulgu est un très bon realm, il procure un -1 to hit toujours agréable, la cloak, mais aussi la couronne du félon (une fois par bataille à 3" d'une unité ennemie l'activation de la couronne permet de lancer 1d6 par figurine de l'unité, chaque 5+ c'est une mortelle) pour gérer les gros packs de figurines à 1pv et même une seconde arme, la lame des treize royaumes, qui permet d'avoir un -1 to hit au corps à corps si le porteur tue des figurines avec. Je pars donc avec la lame miasmatique (sur le dragon général qui a donc -2 pour être touché au corps à corps) et la cape du doppelganger (permettant au second dragon qui était sans équipement à la megabash de subitement devenir beaucoup plus tanky). Ronde 1 : Le scénario est tiré, on joue sur trois sites de pouvoirs. SUr la diagonale au centre 3 objectifs. Les héros avec artefact et les sorciers doivent s'y mettre à 3" pour marquer des points de victoire. 1 tour 1 point, 2 tours deux points, 3=3 etc... Je suis apparié contre une liste gloomspite gitz mélangée avec : Le bataillon des araignées, 3*10 araignées, un shaman sur arachnarok, une arachnarok avec catatoile, 1 madcap shaman, 1 boss sur araignée, 1 boss sur mangler, 20 gobelins stabbas et 5 boingrots bounderz. Déploiement : 80 squelettes dans les tombes. Le reste du bataillon sur le flanc gauche face au shaman et au madcap shaman. Les deux dragons seuls au milieu et à droite. Mon plan : Je deny l'objectif de gauche en envoyant de quoi tuer les persos pendant que mes dragons vont scorer au milieu et à droite sous protection des squelettes. Tour 1 Legion of blood : Je prends le T1 pour m'installer le premier : Les dragons invoquent les squelettes sur les tombes en protection. Le wight king et son bataillon avancent vers le madcap shaman main de gork face à l'objectif qu'il souhaite prendre. La phase de charge est rapide, mes black knight chargent le shaman et le tuent. L'arachnarok le venge en laissant seul le champion black knight survivant à 1pv au corps à corps. 2 points pour moi. Tour 1 gloomspite : Le mouvement entraîne la fuite de l'arachnaroc avec le shaman contre le dernier black knight. Les gobelins et les 10 araignées s'avancent vers mes dix squelettes près de la tour à gauche. Au centre 10 araignées et les boingrots avancent vers les squelettes. à droite l'arachnaroc se pose sur la tour en ruine, le mangler et les araignées s'approchent de mes squelettes. Charges : Les araignées chargent à gauche contre les 10 squelettes et impactent le wight king. Les boingrots chargent les 40 squelettes du milieu mais bloquent les araignées derrière qui ne parviennent pas à se joindre à la partie. Sur le flanc droit le mangler charge accompagné des 10 autres araignées. L'arachnarok sur la tour se foire aussi. Les corps à corps sont sanglants. 8/10 squelettes meurent sur le flanc gauche, mais le wight king les vengent en faisant un perfect, décapitant deux arachnées. Au centre les boigrots pulvérisent les squelettes qui peinent à infliger des dégats en retour. à droite en revanche le dragon cogne le premier, dévorant 6 spiderfangs. Le mangler tuera 8 squelettes. Mon adversaire ne marque pas de points. Tour 2 Legion of blood : Je ramène des squelettes morts à droite à gauche, le black knight esseulé se rapproche des araignées sans parvenir à charger, les grave guards y parviennent eux. Au corps à corps je tue les boingrots bounderz, je tombe le mangler à 7 pvs perdus, pile la moitié de son profil (là où il est le moins fort). Les araignées de droite sont pulvérisées et celles de gauche j'en laisse 2. avec mes grave guards. Je marque 4 points. Tour 2 gloomspite : Le shaman sur arachnarok se rapproche de son point de départ pour aller chercher l'objectif de gauche faute d'héros sorcier ou avec artefact à lui opposer il pourra scorer. Le boss sur araignée se place sur la tour à la place de l'arachnarok à droite. L'arachnarok de droite contourne pour aller charger et aider le mangler. Les araignées au centre se placent pour faire une charge multiple. les gobelins s’apprêtent à charger le black knight. Corps à corps : L'arachnarok les araignées et le mangler pulvérisent les squelettes, il n'en reste qu'une poignée que j'immunise au moral avec un point de com'. Les gobelins tuent le black knigt. Je parviens simplement à tuer quelques araignées au centre et finir l'unité de gauche. Mon adversaire ne score pas. Tour 3 Gloomspite Gitz : L'arachnarok à gauche se place sur l'objectif et commence à scorer. Les gobelins chargent les grave guards et engagent aussi le wight king (dommage, il voulait tester sa hache noire sur l'arachnarok !) Au centre les spiderfang riders sont épaulées par le boss araignée. Le boss sur araignée se fait gober par le dragon, les gobelins découpés par les grave guard, et seul deux araignées survivent face au squelettes du milieu. L'arachnarok et le mangler finissent de tuer les squelettes derrière la tour de guet à droite. 1 point pour les gloomspite. Tour 3 Legion of blood : Mon dragon à droite tente une orbe d'amarantine sur le boss mangler à 2pvs mais se foire. Il charge l'arachnarok de droite. Les black knights sont ressucités au centre avec pour objectif d'aller aider le wight king sur le flanc gauche, car les grave guards commencent à faiblir. Au corps à corps Le dragon de droite mange l'arachnarok, les dernières araignées au centre sont finalement occis. Les gobelins de gauche tiennent encore face au wight king et à sa garde personnelle. je marque 6 points de plus, amenant mon total à 12 contre 1. La partie est donc déjà gagnée mais on poursuit car le temps n'est pas terminé. Tour 4 gloomspite gitz : Le mangler squig tente de tuer le dragon (profil à fond en dégats de nouveau puisqu'il lui reste 2 pvs) mais n'y parvient pas, et meurt sans infliger de mortelles. Les gobelins finissent les grave guards. L'arachnarok balance ses tirs dans mon wight king sans le tuer. Mon adversaire marque 2 points. Tour 4 Legion of blood : Les black knight chargent les gobelins et les tuent sans autre forme de procès. Je marque 8 points. Tour 5 : Mon adversaire ne bouge pas et score simplement, amenant son total final à 6 points. Je termine la partie en mettant 10 points de plus, pour un total de 30 points. Victoire Legion of blood ! Les deux autres rapports bientôt
  3. Bonjour à tous, Je viens de lancer mon premier rapport de bataille vidéo mettant en scène mes orques et gobelins contre les dynasties immortelles de mon pote Nobla. Je partage ici mes premiers pas dans la famille des "youtubers" du 9th Age : N'hésitez pas à commenter, afin d'améliorer les suivants Bon visionnage
  4. Bonjour à tous, Dans la continuité de mon sujet Kharadron de l'année dernière à l'inter région ici, voici mon retour sur ma liste à la megabash 2019. Nous étions l'équipe Tableraze Marseille avec de gauche à droite Alexandre @Xoudii, Moi même en tant que Capitaine (Mathieu), Kevin @Skevin et Quentin. Sans plus attendre, ma liste : Legion of Blood L'idée de la liste est très simple. Tout d'abord, bénéficier du bonus pour les vampires en Legion of blood (+1 attaque), ensuite utiliser le trait de commandement qui procure -1 pour être touché au corps à corps sur le général vampire. Je lui ai donné l'artefact de Ghur pour un second -1 to hit et +1 mouvement. Ainsi il part confortablement au front avec -2 to hit au corps à corps pour survivre tranquillement et +1 mouvement pour être plus tranquillement déplaçable. Le choix d'ailes d'améthystine sur le général rajoute +5 move s'il passe et en cas de 9+ naturel il ajoute +10 move. De quoi aller où je veux avec une valeur de 25 de mouvement avant de pouvoir charger. Le second dragon lui est punis et doit compter sur lui même pour survivre ! Ou profiter des sorts des royaumes... Par la suite le reste de la liste est plutôt simple. Trois groupes de combats à haut effectif et bon potentiel offensif. Les squelettes sur socles 25mm peuvent arroser un bon nombre d'attaque, encaisser les attaques sans rend avec une bonne efficacité, et garder les objectifs par leur nombre. Le choix des grimghasts permettait deux choses. Tout d'abord, d'encaisser des charges comme rideau défensif avec leur 4+ d'armure non rendable et l'invulnérable à 6+. Dans un second temps en tant qu'arme, ils bougent vite en volant et cognent assez au corps à corps pour se défendre. Les loups sont là pour la troisième ligne, et le nécromancien pour les sorts qu'il apporte (danse macabre permettant à un des trois packs de pile in deux fois à ma prochaine phase de corps à corps et terreur abyssale apporte un -1 to hit et -1 bravery sur une unité ennemie à 18", qui passe à -2 -2 si je fais 9+ en lancement. De quoi aider les vampires ou le reste) et le fait qu'il soit héros pour certains scénarios en plus d'apporter le laquais de la non vie aux figurines loin des dragons. Je pars donc avec 5 menaces dans la liste, c'était l'objectif. Première ronde : Nous sommes appariés contre l'équipe "Le Cercle". L'appariement me lance contre leur joueur Stormcast : Je suis plutôt confiant, je pars du principe que je vais ignorer le stardrake ou l'embeter avec des charges bidons des squelettes ou grimghasts pour le bloquer autant que possible. Le gros soucis reste les balistes qui peuvent tuer mes dragons assez aisément... Le scénario est tiré et nous allons jouer Guerre frontalière (deux objectifs à 2points/tour au milieu de la table, un dans mon territoire à 1pts et celui d'en face chez l'adversaire à 4pts). Le déploiement se passe et je décide de mettre mes trois packs d'unités dans mes tombes sachant que je peux prendre le tour 1 et m'amuser un peu avec ça. Tour 1 Blood : Je décide de prendre le premier tour pour m'assurer un bon placement sur les objectifs. J'avance donc un dragon sur chaque objectif à 2 points et j'avance le nécromancien vers ma tombe au centre. J'invoque donc 40 squelettes autour de chaque dragon et mes grimghasts au centre. Mon adversaire s'était déployé un peu loin au milieu, mais il joue stormcast et il a donc peu de figurines. Je décide de tenter le coup et de charger avec les grimghasts. 11" à parcourir, et un lancement de dés plus tard c'est réussi ! Je parviens à charger au centre et engager tout le monde en laissant le stardrake libre. Malgré quelques pertes, mes grimghasts tiennent bon et se retrouvent plus nombreux sur l'objectif. Je contrôle les 4 objectifs et je marque 9 points. Tour 1 Stormcast : Une pluie dorée tombe du ciel. Face à mon dragon non général tombent les balistes et l'ordinator. Derrière mon nécromancien tombent les évocators. La phase de tir arrachera de nombreux PV au dragon sans que celui-ci ne meurent. Les évocators ne parviennent pas à charger les loups funestes et à me prendre mon objectif. Le carré defensif autour de l'objectif à 4points stormcast ne tue pas les grimghasts, il en reste 11. Mon adversaire ne marque pas de points. Tour 2 Legion of Blood : Je parviens à conserver l'ordre des tours. Mon dragon blessé boit son calice et lance le sort du domaine de la table pour faire relancer les jets pour blesser le ciblant. Une danse macabre sur les squelettes l'entourant de la part du nécromancien vient parachever le renforcement de mon flanc droit. En mouvement je décide de faire fuir mes grimghasts pour garder le contrôle de l'objectif sans me faire taper dessus. Le dragon à droite charge les balistes et les squelettes se replient pour charger les évocators. Au corps à corps je ne parviens pas à tuer les balistes, j'en laisse 3 entamées avec 2-3 pvs chacune. Les évocators subissent des pertes ramenant l'effectif à plus que 4 figurines, ce qui m'assure de ne plus pouvoir perdre mon objectif à 4 points tant que les loups et le nécromancien veillent. Je marque à nouveau 9 points. Tour 2 Stormcast : Le dernier carré défensif stormcast explosent les derniers grimghast et reprend le contrôle de l'objectif dans son territoire. Les balistes parviennent à achever le dragon qui les agressaient, mais toutes doivent y concentrer leur tir. Le stardrake qui s'était déplacé n'a plus de cible pour charger et ne peut donc pas reprendre contrôle de l'objectif à 2 points du flanc droit. Les évocators massacrent les squelettes sans subir de pertes en retour. Tour 3 Legion of Blood : L'ordre des tours reste fixe encore une fois. J'invoque à nouveau mes grimghasts avec mon aptitude de com' du général sur la tombe qui les avait fait apparaître en début de partie. La légion de squelettes qui accompagnait mon général le suit dans une charge multiple visant à reprendre l'objectif valant 4 points des mains de mon adversaire en tuant un maximum de stormcast. Paris réussi, je ne laisse en vie que les figurines trop éloignées de ma charge et reprend l'objectif de son territoire. Je marque encore 9 points supplémentaires. Ainsi au tour 3 avec 27 points marqués contre 1 pour mon adversaire je gagne la partie puisque même en marquant 9 points pour les deux tours restant il ne peut plus remonter au score. Nous nous arrêtons donc ici pour aller soutenir nos camarades puisque les matchs sont serrés ! Une partie très agréable avec un adversaire fort sympathique. Victoire Legion of Blood. En équipe nous faisons deux victoires deux défaites pour 6 points au total, donc égalité ! Big up à la team et au capitaine Rondes suivantes à venir
  5. Le week-end dernier avait lieu la Chute de Kazad Lok, un week-end Warmaster et Man O'War durant lequel s'est joué le dernier chapitre d'une campagne débutée en 2014 sur le thème de la Fin des Temps dans la région de Kazad Lok. La région de Kazad Lok est mise à feu et à sang par les hordes du Chaos et les verminhordes Skavens. Depuis les ruines de Wielstadt, Vytor le Corrompu impose le règne de terreur des puissances de la ruine. Seuls quelques bastions des hommes, des nains et des elfes s'opposent encore à la Fin des Temps. Dans la cité de Belport, la garnison Bretonnienne a été renforcée par les survivants de Wielstadt et de la forteresse naine de Kazad Lok. Au nord-est, la Forteresse Etoilée des Hauts-Elfes continue à résister aux assauts ennemis tandis qu'à l'ouest des Montagnes de la Roche Noire les cohortes d'Hommes-Lézards assurent la défense des Marais de la Désolation où se dresse désormais la cité d'Azka. Pour ce dernier chapitre de la Saga de Kazad Lok, rejoindrez-vous les forces du Chaos et des Skavens ou jetterez vous vos dernières forces dans la défense des Hommes, des Elfes et des Nains ? Quel que soit votre destin, préparez vous à la Fin des Temps ! Le détail du contexte romancé de la campagne est disponible ici. L'une des originalités de cette campagne est que les différents arcs narratifs ont été joués non seulement à Lyon mais aussi à Vallauris (dans les Alpes-Maritimes) mais aussi Nouméa (oui, en Nouvelle-Calédonie) et à West Lothan (oui, oui, en Ecosse !). C'était donc une campagne multisystèmes et multilocalisée ! Je vous propose de découvrir le compte-rendu des événements arc narratif par arc narratif... Plusieurs armées coalisées avaient quitté la cité Bretonnienne de Bel Port : Bretonniens, Hauts-Elfes, Nains et même Morts-Vivants étaient tous réunis sous la bannière du Duc Sébastien de la Fouche. Leur objectif était d'investir Wielstadt et de découvrir la cachette du Bâton de Jade. En canalisant la puissance magique rassemblée par les alliés de Bel Port partout dans la région, le Duc de la Fouche espèrait activer l'artefact et accomplir les prophéties découvertes par le prêtre-mage d'Azka : sauver Kazad Lok de la Fin des Temps ! Mais Wielstadt était devenue le repère de Vytor le Corrompu, l'envoyé d'Archaon lui-même. Le Champion du Chaos avait d'autres plans pour l'antique artefact de Lustrie qu'il voulait utiliser à ses propres fins pour défier Archaon et prendre sa place auprès des Puissances de la Ruine. Il avait tendu un piège aux armées de l'Ordre qu'il voulait attirer jusqu'au Bâton de Jade pour l'abreuver des âmes de ses ennemis. C'est à Wielstadt que devait se jouer le destin de Kazad Lok ! TOUR 1 - LES PLAINES DE WIELSTADT Les éclaireurs envoyés vers Wielstadt rapportèrent au duc et à ses alliés que d'importantes forces ennemies campaient au pied des murailles de la ville. Ces hordes de démons et d'adorateurs du Chaos devaient être dispersées avant de pouvoir assiéger la cité. En réalité elles avaient reçu l'ordre de Vytor le Corrompu de procéder à une résistance de façade avant de battre en retraite afin d'attirer les armées de l'Ordre dans la cité. Après s'être concerté avec le comte vampire von Heiltse et l'envoyé de la Forteresse Etoilée, Sébastien de la Fouche décida de lancer l'assaut rapidement. Une armée de Khemri et un ost de Hauts-Elfes prirent la tête de l'assaut. Les morts-vivants se heurtèrent à la sauvagerie des légions démoniaques invoquées par Vytor le Corrompu et il fallut toute la force de sa volonté pour imposer aux créatures du Warp de ne pas détruire leurs ennemis et de se retirer en bon ordre. Olrick mène ses Démons contre les Morts-Vivants de Magnus L'attaque des Hauts-Elfes contre une armée de guerriers du Chaos et d'Hommes-Bêtes fut quant à elle si soudaine que les adorateurs du Chaos furent promptement massacrés sans opposer de réelle résistance. Seb Seb à la manoeuvre ! VICTOIRE MINEURE DE L'ORDRE A la fin de la journée, les plaines de Wielstadt avaient été nettoyées de toute présence des serviteurs des Puissances de la Ruine. Malgré la résistance de ses démons, la plupart des forces de Vytor le Corrompu n'avaient pas eu le temps de battre en retraite et avait été détruite... Résultats détaillés Morts-Vivants de Khemri (Magnus) vs Légions Démoniaques (Olrick) : Victoire des Légions Démoniaques Hauts-Elfes (Seb Seb) vs Chaos (LaTribuneLudique) : Victoire des Hauts-Elfes
  6. Le gyrocoptère apparut enfin à l'horizon, rasant la cime des arbres et traînant derrière lui un long panache de fumée noire. Lorsqu'il passa au-dessus de Gibur Gudfudrorn, son pilote lui fit de grands signes de la main et largua le petit tonneau à l'origine de la sombre émanation. L'engin reprit de la hauteur au-dessus de la passe et survola l'armée Naine en cours de déploiement pour lui apporter son appui dans la bataille à venir. Gibur se tourna vers ses capitaines. - C'est parti les gars, ils ont mordu à l'hameçon ! dit-il en s'emparant de son bouclier et de sa hache. Quelques temps plus tôt, les rangers avaient repéré une armée de serviteurs du Chaos en marche vers les ruines de la forteresse de Kazad Lok. Les éclaireurs nains avaient clairement reconnu les bannières élimées de l'un des lieutenants de Vytor le Corrompu, un homme connaissant certainement la cachette du Bâton de Jade à Wielstadt. Il n'avait pas fallu longtemps à Gibur pour préparer son piège. Il avait déployé ses troupes en travers de la route menant aux Montagnes de la Roche Noire, une zone parsemée de collines où il pourrait profiter au mieux de la puissance de son artillerie et de l'endurance de ses guerriers. Il avait même dépêché des Mineurs pour faire une petite surprise à l'ennemi. Puis il avait envoyé le gyrocoptère qui avait feint d'être un éclaireur en difficulté pour attirer les hordes du Chaos jusqu'ici... Alors que les thanes rejoignaient leurs bataillons, le général fut rejoint par le sorcier impérial Reinhard Werich. - Si nous n'arrivons pas à le capturer, profitez au moins du désordre de la bataille pour l'approcher et siphonner son esprit retors ! dit le nain. Ce sera peut-être notre dernière chance de localiser précisément l'artefact ! Puis il prit la tête de sa garde personnelle de brise-fer et rejoignit le reste du throng Deuxième prologues au Codex Lugdunum 2019 - La Chute de Kazad Lok qui aura lieu en mars prochain : l'Ordre tente une nouvelle fois d'obtenir des informations sur la cachette exacte du Bâton de Jade dans la cité de Wielstadt devenue le repère de Vytor le Corrompu, envoyé d'Archaon dans la région en cette période de Fin des Temps... Magnus déploie ses Nains sur le champ de bataille Bondelk Sgestmirn avait bien cru que le voyage vers les ruines de Kazad Lok serait d'un ennui mortel mais manifestement il s'était trompé. Cela avait commencé par un vulgaire piège dans lequel il était tombé comme un débutant. Un gyrocoptère était apparu à l'horizon, il zigzaguait dans le ciel en laissant traîner un gros nuage de fumée noire derrière lui. Dès qu'il avait repéré la horde dirigée par Sgestmirn il avait fait demi-tour pour s'enfuir. Mais vu son état il ne pouvait pas aller bien loin. Sgestmirn avait alors décidé de donner un peu de bon temps à ses hommes (et hommes-bêtes) dont l'ennui commençait à poser problème d'un point de vue discipline. Il avait donc mené sa horde sur la piste du gyrocoptère pour tomber nez à nez avec une armée Naine déployée autour de pas moins de deux batteries de canons ! Le plaisir de combattre avait alors soudainement été remplacé par une légère inquiétude. Les ordres de Vytor le Corrompu était clair, il devait rejoindre la forteresse de Kazad Lok pour s'assurer que les Skavens lui remettent bien les artefacts Nains trouvés dans les ruines et il craignait encore plus la colère du Champion du Chaos que la gueule menaçante des canons qui lui faisaient actuellement face. Il s'étonnait également de voir que, malgré la situation générale, les Nains aient encore le cran et les ressources pour monter une telle embuscade. Cela ne lui disait rien qui vaille. Il n'avait cependant plus vraiment le choix et il commença à distribuer ses ordres pour que son armée se lance dans la bataille ! L'armée Naine de Gibur Gudfudrorn s'était entièrement déployée sur le flanc gauche du Chaos. Le throng était divisé en deux avec d'un côté deux régiments de Rangers appuyés par un régiment de Marteliers et un autre de Tueurs de Trolls et de l'autre deux batteries de Canons, un terrifiant Canon à Flammes deux régiments de Guerriers, un régiment de Rangers, un régiment de Tueurs de Trolls et enfin le fameux Gyrocoptère qui avait finalement cessé d'émettre sa sinistre fumée noire et semblait voler tout à fait normalement. De son côté, Bondelk Sgestmirn avait envoyé sa cavalerie lourde loin sur son flanc droit, les deux unités de Chars et l'escadron de Chevaliers du Chaos avaient pour objectif de frapper les Nains sur le flanc. Sur son flanc gauche se trouvaient les deux hardes de Centigores et la bande de Harpies dont le rôle était plus d'occuper l'ennemi que de représenter une réelle menace. Tout le centre de la horde était tenu par l'infanterie, quatre hardes d'Hommes-Bêtes et un régiment de puissants Guerriers du Chaos, appuyée par deux bandes de Bêtes de Nurgle dont le rôle était de servir de chair à canon... littéralement ! Les Nains prirent l'initiative et avancèrent en bon ordre même si leur flanc droit avait pris un peu de retard sur le reste de l'armée. La horde du Chaos réagit immédiatement en ouvrant une immense serre, les flancs droit et gauche constitués des unités rapides, prête à se refermer sur l'ennemi. Le tonnerre sembla résonner sur le champ de bataille quand les premiers boulets de canon commencèrent à faucher les Bêtes de Nurgle, massacrant les créatures démoniaques et les repoussant dans la confusion. Les Bêtes de Nurgle sont envoyées en première ligne pour attirer le feu des canons Nains ! La cavalerie lourde du Chaos menace le flanc gauche des Nains... Le général Nain Gibur Gudfudrorn est en première ligne ! Les Bêtes de Nurgle (count as Chiens du Chaos) servent littéralement de chair à canon ! Conscient de la menace que lui faisait peser la cavalerie lourde du Chaos, Gibur Gudfudrorn fit glisser sa ligne de bataille sur la gauche pour placer un bois en protection de son flanc. Mais une fois encore son flanc droit fut un peu trop lent ce qui créa une faille dans le dispositif. Les harpies s’engouffrèrent dans la brèche et s'abattirent sur une batterie de canons qu'elles mirent en pièces. Elles furent ensuite repoussée par les artilleurs du Canon à Flammes avant d'être chargées par des Rangers et des Tueurs de Trolls qui les massacrèrent jusqu'à la dernière. Les Harpies profitent d'un défaut dans la ligne de bataille Naine pour charger leur artillerie ! Les Harpies détruisent une batterie de Canons avant d'être repoussées par le Canon à Flammes... Elles sont finalement massacrées par des Rangers et des Tueurs Malgré les pertes, les canons continuaient de tonner et de massacrer les Bêtes de Nurgle et Bondelk Sgestmirn commençait à perdre patience. Bien que dans une position idéale pour charger la ligne Naine, les Chevaliers et les Chars refusaient de bouger. Finalement ce furent les Centigores qui montrèrent l'exemple en se ruant sur le flanc droit des Nains. Mais les hommes-bêtes ne causèrent que quelques pertes aux Rangers et Marteliers Nains avant de devoir battre en retraite. L'une des deux hardes fut même rattrapée et encerclée par les Nains qui furent sans pitié. Suite à cette démonstration de force, la deuxième harde préféra rester à distance respectueuse des guerriers de Kazad Lok... Les Centigores contournent la ligne Naine pour l'attaquer de flanc La deuxième harde de Centigores a compris la leçon et reste à distance respectueuse des farouches Nains... Toujours sous le menace des canons Nains, le centre du Chaos piétinait derrière une forêt. Les manoeuvres de l'infanterie étaient d'autant plus difficiles que le Gyrocoptère passait régulièrement en rase motte pour l'arroser de tirs. Voyant que la cavalerie lourde continuait à refuser d'obéir, Bondelk Sgestmirn décida de se déplacer en personne pour s'occuper des quelques réfractaires à son autorité. Après quelques décapitations expéditives, les chevaliers et les chars prirent enfin de la vitesse pour percuter le gros de l'infanterie Naine ! Les combats furent violents alors que les Nains défendaient chèrement leur vie. Cependant, petit à petit, ils cédèrent du terrain à la cavalerie du Chaos. Deux régiments furent écrasés sous les sabots et les roues du Chaos puis la ligne Naine finit par céder ! Après avoir massacré un régiment de Guerriers Nains, les Chevaliers du Chaos s'abattirent sur le flanc de l'artillerie et la balaya sans difficulté. La situation était désormais désespérée et Gibur Gudfudrorn ordonna de battre en retraite. Sous les ordres directs de Bondelk Sgestmirn, la cavalerie lourde du Chaos est prête à charger ! Pour le plus grand malheur des Nains, un Grand Immonde participe aux combats ! Prudent, Bondelk Sgestmirn a rejoint sa garde personnelle et assiste au massacre à distance... L'artillerie est la cible suivante sur la liste des Chevaliers du Chaos ! Gibur Gudfudrorn remonta le long de la colonne des survivants sans trouver trace du sorcier impérial Reinhard Werich. Celui-ci avait dû trouver la mort durant la bataille. Le général Nain sentit le désespoir l'envahir. Cette embuscade était la dernière tentative pour capturer un laquais de Vytor le Corrompu que pouvait se permettre le Dernier Conseil avant de lancer l'assaut sur Wielstadt. Impossible désormais de savoir où était la cachette exacte du Bâton de Jade et Les armées de l'Ordre auraient donc à fouiller la cité à la recherche de l'artefact. Cet échec était un rude coup porté à la réussite de l'ultime offensive des armées de Bel Port pour sauver Kazad Lok...
  7. Samedi dernier mon armée du Chaos a affronté l'armée impériale d'Olrick pour écrire un premier prologue de la Chute de Kazad Lok, le Codex Lugdunum 2019 qui aura lieu les 16 et 17 mars prochains. Encore un village abandonné. Rien qui ne puisse fournir un bon exutoire. Chevauchant à la tête de son armée, Skultalr commençait à regretter d'avoir quitté Wielstadt sur un coup de tête. Mais il devenait à fou à tourner en rond dans l'ancienne cité de l'Empire, attendant que Vytor le Corrompu daigne quitter les sous-sols où il cachait son précieux Bâton de Jade pour enfin reprendre la guerre. Skultalr était un guerrier du nord, un champion des Puissances de la Ruine. Il n'était pas fait pour tenir les murailles d'une ville mais pour les réduire en pièces et massacrer tous ceux qui se cachaient derrière ! Alors il avait rassemblé une vaste horde d'hommes-bêtes dont il appréciait l'agressivité et, accompagné de sa garde personnelle formée des membres de son clan, il était parti piller la région. Il était conscient qu'il avait poussé un peu trop à l'Ouest, vers Bel Port toujours tenue par les ennemis du Chaos, et que sa horde avait été repérée par des éclaireurs à cheval. Mais les couards de l'Empire et de Bretonnie ne sortaient plus guère de leur forteresse, ils savaient que leur fin approchait. Le sourire que Skultalr affichait à cette pensée disparut soudain pour faire place à la surprise. Dans la plaine qui s'ouvrait à la sortie du village s'étendait une vaste armée impériale en ordre de bataille. La surprise céda à son tour la place à un sentiment de satisfaction. Ces fous voulaient certainement abréger le temps qu'il leur restait à vivre et ils lui fourniraient une bonne distraction. Mais à aucun moment ne lui vint à l'esprit que les forces impériales s'étaient déployées là depuis un long moment, attendant avec patience l'arrivée de leur proie : un lieutenant de Vytor le Corrompu, un homme connaissant tout de Wielstadt, de ses défenses et de l'endroit où était caché le Bâton de Jade... Avant le début de la bataille, discussion décontractée entre Diégo (président du club du KRAC) et Olrick La horde du Chaos dirigée par Skultalr affronta l'armée impériale du général Siegfried Olrick aux alentours du petit village Bretonnien de Notre Dame d'Ardière, à l'est de Bel Port. Alertées par ses éclaireurs, les forces impériales s'étaient déployées pour bloquer le passage aux hommes-bêtes et guerriers du Chaos : le centre du dispositif était tenu par l'infanterie soutenue par deux batteries de canons tandis que chaque flanc était constitué deux escadrons de Chevaliers et d'un de Pistoliers. Le plan du général Olrick semblait assez clair : tenir le centre en bombardant l'ennemi de boulets de canon tandis que la cavalerie se rabattrait sur les ailes. Bien que peu réputé pour sa subtilité, Skultalr avait opté pour un plan assez similaire : plusieurs hardes d'hommes-bêtes (une infanterie sacrifiable à ses yeux) tenaient le centre avec un certain nombre de Bêtes de Nurgle destinées à attirer le feu de l'artillerie impériale, le flanc gauche était constitué de puissants Guerriers du Chaos chargés de prendre le village Bretonnien accompagné de deux hardes de Centigores. Sur le flanc droit se trouvait la force de frappe de la horde, avec deux unités de Chars et une de terrifiants Chevaliers du Chaos ! Les deux armées se font face ! Sans surprise, les serviteurs des Puissances de la Ruine prirent l'initiative. Au centre, les Hommes-Bêtes et les Bêtes de Nurgle se portèrent au-devant de l'ennemi. Les artilleurs impériaux ouvrirent le feu sur les créatures de Nurgle dont plusieurs furent fauchées. Certaines crurent que ces gros ballons en métal était un appel à jouer et se ruèrent joyeusement vers les deux batteries. En deux temps trois mouvements, les Bêtes de Nurgle atteignirent les canons sur lesquels elles sautèrent avec entrain, écrasant le bois et les os sous leur poids. Une batterie fut mise hors de combat tandis que l'autre survécut miraculeusement grâce à l'intervention des hallebardiers chargés de leur protection. Les Bêtes de Nurgle veulent jouer avec les canons impériaux ! Sur le flanc droit du Chaos, la cavalerie lourde des deux camps manœuvrait pour prendre l'autre de vitesse. Dirigée par un Grand Immonde manifestement plus habile au corps à corps qu'à donner des ordres, la cavalerie du Chaos mit du temps à dépasser la colline qui lui faisait face. Les cavaliers impériaux quant à eux s'avancèrent fièrement et réussirent même à repousser, sans pour autant lui occasionner de pertes irrémédiables, une bande de harpies qui cherchaient une bonne position pour charger l'infanterie ennemie de flanc. Cela mit cependant les chevaliers impériaux à portée de charge de plusieurs hardes d'Hommes-Bêtes qui, soutenues par un Enfant du Chaos, réussirent à détruire une unité et à semer la confusion dans une autre. Cela permit à la cavalerie lourde du Chaos de se mettre enfin en branle et de lancer une charge implacable qui massacra chevaliers et pistoliers jusqu'aux derniers. La cavalerie lourde du Chaos prend position sur une colline Ralentis après avoir chassé des harpies, les cavaliers impériaux sont pris à partie par des hardes d'hommes-bêtes ! Les chevaliers et pistoliers sont finalement submergés par les serviteurs du Chaos... De l'autre côté du champ de bataille, les affrontements se concentrèrent autour et dans Notre Dame d'Ardière. Les Centigores galopèrent au devant de la cavalerie impériale en tentant de la surprendre sur le flanc. Mais les hommes-bêtes avaient vu trop court et ils furent eux-mêmes contournés par les chevaliers et pistoliers impériaux avant d'être rapidement massacrés. Le reste de la cavalerie impériale contourne un piton rocheux... Des Centigores tentent de les prendre de vitesse ! Les Hommes-Bêtes sont finalement pris à leur propre piège et massacrés par les Chevaliers du Loup Blanc... Détail de l'action : Dans un premier temps les Centigor tentent de prendre les impériaux par surprise mais le deuxième ordre de charge échoue... Puis les Hommes-Bêtes sont finalement eux-mêmes contournés par la cavalerie impériale qui les charge de flanc ! Leur sacrifice n'avait cependant pas été vain car pendant ce temps le Chaos remportait les combats dans Notre Dame d'Ardière. Plusieurs régiments de Hallebardiers et d'Arbalétriers qui avaient pénétré dans le village avait vu leur progression stoppée nette par la présence des Guerriers du Chaos de l'autre côté de la rue principale. Trop occupés par cette sinistre menace, il furent pris par surprise par l'assaut de plusieurs hardes d'Hommes-Bêtes et d'un Enfant du Chaos (NdA : Erreur de ma part, l'Enfant du Chaos n'aurait pas du pouvoir charger une unité en défense dans un terrain difficile) et les survivants durent battre en retraite précipitamment. Ainsi lorsque la cavalerie impériale s'engagea dans l'artère principale du village après avoir massacré les Centigores, elle fut accueillie par un mur d'acier formé par les Guerriers du Chaos et promptement détruite. Seuls les Pistoliers parvinrent à s'enfuir et s'attelèrent à chasser les Bêtes de Nurgle survivantes qui batifolaient à l'arrière des lignes du Chaos. Les régiments de Hallebardiers sont interceptés par les hardes d'Hommes-Bêtes dans Notre Dame d'Ardière Les Guerriers du Chaos mettent la cavalerie impériale en déroute... La situation était critique pour l'Empire qui avait perdu toute sa cavalerie. Cependant le général Olrick ne s'était pas résigné à la défaite et l'infanterie serra les rangs au centre, autour de la dernière batterie de canons, pour tenter de résister à l'assaut final lancé par l'ennemi. Skultalr décida de porter le coup décisif sur son flanc gauche. Pendant que le dernières Harpies s'abattaient sur la batterie de canons survivante, les régiments de Guerriers du Chaos sortirent de Notre Dame d'Ardière pour s'élancer sur les hallebardiers de l'Empire. L'élite des combattants de la horde était rendue encore plus dangereuse par la magie impie invoquée par des démons mineurs de Nurgle et par la présence du Grand Immonde qui avait quitté le flanc droit pour se joindre à la curée. Malgré leur courage, les soldats impériaux ne faisaient pas le poids et le flanc droit de l'Empire s'effondra, forçant Olrick à sonner la retraite... Privée de cavalerie, l'armée de l'Empire serre les rangs ! Les Guerriers du Chaos se préparent à lancer l'assaut final... Juché sur les restes d'un canon, le bras en sang, le général Siegfried Olrick braillait ses ordres aux troupes afin qu'elles battent en retraite en bon ordre. Plusieurs régiments de hallebardiers avaient formé une dernière ligne défensive pour tenter de contenir les hordes du Chaos mais leur sacrifice ne ferait pas gagner beaucoup de temps, il était urgent de quitter le champ de bataille rapidement. L'officier impérial fut rejoint par Reinhard Werich, le sorcier de l'armée qui avait passé une bonne partie de son temps à lancer des boules de feu dévastatrices sur les hardes d'Hommes-Bêtes. - Dites-moi que tout cela n'a pas été fait en vain, dit le général d'une voix épuisée. Dites-moi que vous avez réussi à entrer dans la tête du chef de cette horde de malheur ! Werich soupira. - J'ai réussi à capter plusieurs de ses pensées au cours de la bataille, Siegfried. Rien de très précis, juste des images fugaces de Vytor le Corrompu en contemplation devant le Bâton de Jade dans une immense grotte. L'artefact est bien à Wielstadt, dans les sous-sols de la cité mais c'est tout ce que j'ai pu voir. - C'est peu mais c'est déjà mieux que rien. Espérons que les autres auront plus de chance que nous... Un grand merci à Olrick de m'avoir rejoint au Crazy Orc pour cette première partie Warmaster (première partie tout court en fait) de l'année ! C'est toujours un plaisir de guerroyer contre lui et cette partie n'a pas fait exception. D'autant plus qu'il a eu l'amabilité de ne faire que de mauvais jets de dés, aussi bien au niveau des ordres (jets de commandement médiocres) que des corps à corps (attaques et sauvegardes catastrophiques). A contrario je bénéficiais d'une sacré chance avec des jets de commandement passant au meilleur moment (à une ou deux exceptions près) et surtout des stats monstrueuses au corps à corps (c'est simple, j'ai dû tourner autour des 70 à 80% de réussite en attaque ! OO ). Malgré ces handicaps, Olrick s'est particulièrement bien battu car je suis loin d'avoir remporté la bataille facilement. Ses chevaliers m'ont donné du fil à retordre du côté de Notre Dame d'Ardière et son unité de pistoliers, qui se baladait dans mon dos pour massacrer les unités de chiens du Chaos (Bêtes de Nurgle) que je tentais soigneusement de faire survivre pour préserver mon point de rupture, a été une sacrée épine dans le pied. La bataille a été amusante (c'est facile à dire quand on l'a emporté ceci dit ^^) et plutôt simple à gérer à quelques points de règle près. Nous avons testé une règle optionnelle permettant d'effectuer un demi-mouvement après le premier ordre raté et j'ai trouvé cela très sympa. Faut continuer à tester mais je pense l'autoriser au Codex Lugdunum 2019. Je suis aussi assez content de l'aspect visuel de mon armée du Chaos : il n'y avait pratiquement plus de figurines peintes à la truelle et tout de suite c'est plus agréable à contempler. Je dois cependant encore travailler un peu pour habiller un peu mieux ma table : je pense pas forcément à des décors impactant le jeu mais plus à des éléments d'ambiance à placer ici ou là pour éviter les grandes zones vides. D'un point de vue narratif, cette bataille illustre les tentatives du Dernier Conseil pour obtenir des informations sur la localisation exacte du Bâton de Jade. Cela impactera directement la narration du Codex Lugdunum 2019 si l'Ordre ne parvient pas à obtenir plus d'indices... Prochain prologue en février si tout se passe bien !
  8. Bonjour à vous! La BBT vous propose un troisième rapport de bataille, voici le lien: Bonne vidéo!
  9. Bonjour, Petite vidéo de présentation des future vidéos de rapport de bataille ainsi que un projet de mega campagne entre chaque alliance ou chaque défaite ou victoire changeras la tournure du récit. Le lien ici:
  10. Pendant que NoPeace et Prince Philippe s'affrontent, Alaric69 est en pleine réflexion... ++ Extrait du rapport du capitaine Baraqiel, commandant de la garnison Sea Dragon sur Talors ++ ... une colonne de Gardes Impériaux sur la route principale traversant l'ancienne cité-ruche industrielle d'Anachor. Je ne me faisais cependant pas berner par les vives protestations du colonel Alaric et je considérais ces hommes comme des déserteurs ou pire encore des renégats. Une compagnie d'infanterie progresse sur la route principale... Les renégats comptaient une compagnie de Leman Russ dans leurs rangs ! C'est à la sortie d'Anachor que je déployais ma compagnie soutenue par deux titans Warhound de la Legio VI et une escadrille de Thunderbolts de la Navy. Je savais qu'un croiseur inconnu survolait la zone et ne connaissant pas ses intentions, je faisais progresser mes troupes avec prudence. Je n'hésitais pas à m'avancer sur le champ de bataille au sein de mon détachement Tactique Les Whirlwinds furent les premiers à donner de la voix, leurs obus fauchant des dizaines de soldats au sein d'une formation d'infanterie adverse. Les titans de la Legio VI profitaient du moindre couvert car l'ennemi avait non seulement déployé plusieurs blindés super-lourds de classe Shadowsword mais également une batterie de missiles Deathstrike. Fort heureusement l'indiscipline semblait régner au sein des renégats car cette dernière n'ouvrit pas le feu immédiatement. J'exauçais alors les vœux du chapelain Leoctus Kyro qui s'était porté volontaire avec ses hommes pour une attaque directe contre l'ennemi : la formation Terminator se matérialisa dans un bâtiment surplombant la position des missiles Deathstrike et une volée de leurs bolters les détruisit jusqu'au dernier. La réplique d'un Baneblade balaya les fiers Space Marines, que leurs noms soient loués car ils sont morts pour l'Empereur ! Menés par le chapelain Leoctus Kyro, les Terminators se téléportent à proximité des missiles Deathstrike pour les détruire... Mais isolés au centre du dispositif ennemi, leurs chances de survie sont nulles ! Les renégats progressaient sur mon flanc gauche, une formation d'infanterie blindée s'emparant d'un point stratégique selon les règles de la guerre édictées par Terra. Ils avaient trahi l'Empereur mais ils se souvenaient encore de leurs leçons : pour cela ils paieraient ! L'ennemi progresse sur mon flanc gauche ! Je décidais de continuer à contourner l'ennemi par mon flanc droit. Les motards testèrent le dispositif ennemi en s'attaquant à des cavaliers mais ils furent repoussés. Il fallut finalement l'intervention d'une formation de Land Speeders pour en venir à bout. Pendant ce temps les titans Warhound avançaient pour défier une formation d'infanterie qui avait quitté le couvert d'un bâtiment afin de s'emparer d'un deuxième point stratégique. Déjà affaiblie par les tirs des Whirlwinds, une compagnie d'infanterie sort à découvert pour s'emparer d'un objectif... ... elle va devenir la proie des Warhound de la Legio VI ! Les tirs des titans massacrèrent les renégats qui battirent en retraite dans le bâtiment qu'ils venaient de quitter. J'ordonnais au Thunderhawk d'entrer en action, il débarqua une formation Devastator soutenue par deux Dreadnoughts Feu d'Ender qui prirent d'assaut les survivants et les massacrèrent jusqu'au dernier. Les titans à découvert, l'ennemi profita pour les cibler de ses meilleures armes : les tirs des Shadowsword et la frappe orbitale du croiseur inconnu endommagèrent gravement l'un des Warhound. Dans un grondement de chenilles, une dizaine de Leman Russ entrèrent alors en action, leurs puissance de feu achevant la fière machine de guerre. Enfin les renégats avançaient leur pièce maîtresse ! Les Warhounds font l'objet d'un feu nourri ! L'un d'eux n'y survivra pas... Alors qu'un bombardement orbital s'abattait sur une zone de ruines fort heureusement inoccupée, la formation Devastator se redéploya pour faire face aux puissants blindés, détruisant l'un d'entre eux de leurs tirs et résistant vaillamment à la contre-offensive qui s'en suivit. Vous ne passerez pas ! Les Leman Russ étaient bloqués, je pouvais enfin faire intervenir mes propres blindés ! Quatre Predators de classe Annihilator, qui patientaient à l'abri des ruines, surgirent pour faire s'abattre une pluie d'obus sur les renégats, plusieurs Leman Russ explosèrent et la formation dû battre en retraite sous les bombardements des Thunderbolts et du Thunderhawk. A la fin de l'action, seul un blindé ennemi, mené par un Commissaire, avait survécu ! L'aviation traque les survivants de la compagnie de Leman Russ ! Malgré ces quelques succès, la bataille était loin d'être gagnée. L'ennemi tenait fermement autant d'objectifs stratégiques que mes propres forces. Ma formation tactique sécurise l'un des objectifs stratégiques du champ de bataille La situation est confuse alors que la nuit va tomber... C'est à ce moment que mes éclaireurs m’amenèrent un prisonnier. Il s'avérait qu'il était en possession de tous les certificats administratifs prouvant que l'ennemi était bien issu d'un régiment officiel de la Garde Impériale. Je faisais immédiatement cesser les hostilités et autorisais le colonel Alaric à continuer sa route. Ce qu'il fit immédiatement sans même me remercier d'avoir purgé sa troupe de ses éléments les plus faibles... ++ Fin de l'extrait ++ Retour réussi à Epic Armageddon après de très longs mois d'abstinence ! Un grand merci à Alaric69 pour cette belle bataille très serrée que nous avons malheureusement dû terminer à la fin du troisième tour (tie break très serré en ma faveur de quelques 200 points). Le quatrième tour aurait été passionnant et pouvait tourner à l'avantage de n'importe lequel des deux camps... Au niveau des jets de dés, Alaric69 et moi avons bien réparti la poisse : à moi les jets de combat médiocres (assaut, tirs, sauvegarde) et à lui les jets d'initiative calamiteux et une bonne dose de foirage sur les moments importants (j'ai rarement vu autant de 1 sur des tirs à 2+). A dire vrai, si je m'en tire aussi bien c'est surtout parce que les dés ont trahi Alaric69 au pire moment : impossible d'activer ses Deathstrike au premier tour, sauvegardes calamiteuses de ses Leman Russ face aux tirs de mes Predators, etc. C'était un plaisir d'affronter sa belle Garde Impériale et je suis pressé de pouvoir jouer contre ses Tyranides.
  11. Parmi les multiples dangers qui menacent les Secteurs Coalisés, on trouve l'essaim Tyranide Horg Nogrod, le Dévastateur de Nogrod. Attirée par le réveil des Globes Psychiques sur Talors, la flotte ruche s'est abattue sur le domaine des Iron Wolves en commençant par la petite colonie Squat de Nogrod. Depuis des années le monde minier est devenu un vaste champ de bataille où les autorités impériales tentent d'arrêter la progression Tyranide. ++ Extrait du rapport du capitaine Sarandiel du 3ème Corps Expéditionnaire Sea Dragon sur Nogrod ++ ... repéré loin derrière nos lignes. Les xénos avaient profité d'une faiblesse dans le dispositif du IVème Régiment Scarisien pour enfoncer nos défenses et progresser vers l'entrée sud du vieux secteur industriel Squat ## Information Classifiée ## . Mes forces étaient les seules disponibles à ce moment là pour arrêter la menace. L'Esprit de la Ruche Alaric69 déploie ses créatures sur Nogrod En arrière plan Prince Philippe et le Moustachu Masqué en plein travaux de modélisme sous le regard des membres du KRAC (club historique période Napoléonienne) Mon armée était déployée afin de couper la route des Tyranides. Le gros de la horde, menée par une Dominatrix et un gigantesque Hydraphant, était précédé d'une masse de Genestealers. J'avais maintes fois affronté ces redoutables tueurs dans les sombres corridors des Space Hulks et je savais leur efficacité au corps à corps, j'ordonnais donc l'éradication immédiate de la menace ! Les deux essaims cachés dans le secteur industriel, sur mon flanc gauche, furent rapidement repoussés par les Land Speeders et les motards soutenus par mes forces aériennes. Les Thunderbolts de la Marine Impériale bombardent les Genestealers Les Land Speeders et Motos Sea Dragons progressent dans le secteur industriel Les Tyranides contre-attaquèrent immédiatement sur le flanc droit en envoyant un Harridan et des Gargouilles tenter de s'emparer de mon poste de commandement mais l'essaim fut décimé par les tirs conjugués de la meute de Warhound de la Legio VI et des Predator. Ces premières escarmouches avaient été très satisfaisantes, l'ennemi n'ayant jamais réussi à m'inquiéter. Mais l'Esprit de la Ruche ne faisait que tester mes défenses et son piège devait se refermer rapidement sur nous ! Les Tyranides grouillent dans les ruines de Nogrod Pendant que je concentrais mes efforts sur les Genestealers et les raids contre le poste de commandement, les xénos avançaient leurs pions. Les plus gros essaims progressaient sous le couvert des ruines. Et soudain le sol trembla ! Sur mon flanc droit, le Hiérophant s'avança pour défier les Warhound de la Legio VI, ses tirs d'acide neutralisant les boucliers de l'un d'entre eux. Le Hiérophant s'avance ! Conscient de ne pouvoir faire face à une si terrible créature, j'évacuais le gros de mes troupes vers le flanc gauche. C'est là qu'intervint la Dominatrix et son escorte de Trygons ! Mon armée se trouvait coincée entre ces deux terribles menaces. La Dominatrix referme le piège... Impossible d'éviter le combat comme j'espérais le faire en détruisant les essaims plus faibles. Le sort de la bataille allait se jouer sur ma capacité à neutraliser au moins l'une des deux créatures. Je décidais de concentrer mes efforts sur la Dominatrix avec l'espoir de couper la tête de l'essaim et ainsi le désorganiser. J'ordonnais aux Terminator de se téléporter à portée de fusillade et tandis que les Warhound s'éloignait du Hiérophant pour mieux prendre la Dominatrix pour cible, je lançais l'assaut par mes Land Speeders ! Malheureusement la fusillade qui s'ensuivit ne tourna pas à notre avantage, les tirs se perdaient ou ricochaient contre la solide armure de chitine de la Dominatrix. A la fin du combat, seul un Trygon avait mordu la poussière et la créature Synapse était toujours parfaitement opérationnelle ! L'Esprit de la Ruche pouvait désormais tranquillement refermer le piège sur mes troupes ! Les premiers à tomber furent les Warhound que la Dominatrix réduisit rapidement en pièces pendant que de l'autre côté du champ de bataille des Lictors apparaissaient de nul part pour réduire au silence mes Whirlwinds. Les xénos payèrent cependant cette action de leur vie car ils furent immédiatement la cible des tirs des Predators et des Thunderbolts de la Marine Impériale. Les Warhound sont mis en pièces par la Dominatrix Des Lictors s'abattent sur les Whirlwinds... Avec un rugissement terrifiant, le Hiérophant rejoignit la Dominatrix pour faire face à ce qui restait de mes forces. J'en étais désormais réduit à essayer de sauver ce qui pouvait encore l'être. Il n'était plus question de remporter la victoire mais d'essayer d'évacuer le plus de guerriers possibles pour reprendre les combats plus tard. Mais la situation continua à se dégrader avec l'apparition de fouisseurs en plein dans le secteur industriel, des Trigons et des Termagaunts qui participèrent aux assauts Tyranides pour massacrer les motards et mettre en déroute les Land Speeders. Des Trygons et des Termagaunts surgissent de terre Je tentais vainement une manoeuvre de contournement à la tête d'une formation tactique mais les tirs du Hiérophant massacrèrent mes hommes et m'obligèrent à battre en retraite. Seul le centre de commandement semblait pouvoir tenir encore un peu de temps grâce à la puissance de feu des Devastator fraîchement débarqués par le Thunderhawk. Le Thunderhawk débarque une formation Devastator pour ralentir la progession Tyranide vers le centre de commandement Les Terminator firent alors la fierté du Chapitre. Ils repoussèrent un premier assaut de l'ennemi avant de s'avancer au-devant de la horde pour la défier et permettre aux survivants d'évacuer le champ de bataille. Leur sacrifice sera honoré sur Infinitus Mare. Dernier carré des Terminator face à la horde Tyranide Peu de temps après cet affrontement, la progression de cet essaim Tyranide fut finalement stoppé par un bombardement viral. Cette percée démontre une fois de plus la vulnérabilité du front sur Nogrod. A chaque instant qui passe, nos forces peuvent s'écrouler et les hordes Tyranides s'abattre sur le reste de la planète. Il est urgent de planifier une contre-offensive majeure capable de repousser définitivement la menace et je... ++ Fin de l'extrait ++ + Demande de renforts refusée. Suite à la réapparition de Fendi V, les ressources et les hommes nécessaires sont mobilisés ailleurs dans les Secteurs Coalisés pour tenir en respect les armées des puissances de la ruine. + Cela faisait des années que je n'avais pas croisé le chemin des Tyranides et je remercie Alaric69 de m'avoir permis des les affronter à nouveau. La bataille a rapidement tourné à l'avantage de mon adversaire qui a parfaitement bien joué ses troupes : il n'a pas paniqué au premier tour alors que ses pertes s'accumulaient sous mes tirs et il m'a complètement coincé en avançant ses deux plus grosses formations pour me défier sur deux fronts en sachant que je ne pouvais pas gérer les deux menaces à la fois. Cela m'apprendra à ne pas utiliser le déploiement en coin qui aurait rendu cette tactique plus compliquée. J'ai joué le tout pour le tout sur un assaut contre la Dominatrix mais j'ai été trahi par les dés avec des fusillades risibles et un double 1 fatal à la fin. De manière générale et à quelques exceptions près, j'ai effectué des jets médiocres qui ne m'ont pas aidé. Si les attaques des Tyranides n'ont pas forcément été spectaculaires, leur chitine était par contre en acier trempée. Manifestement Alaric69 est un champion des sauvegardes ! Il n'empêche qu'il a parfaitement maîtrisé son sujet et que sa victoire est parfaitement méritée, bravo à lui ! La prochaine fois, on tente un affrontement entre ses Space Marines et mes Orks. Cela va être chaud vu que je ne maîtrise vraiment pas ces derniers mais cela sera sympa de pouvoir continuer à varier les plaisirs. \o/
  12. LISTE REBELLE (commandeur MCFillis) Luke avec réflexe de la Force, lunette de visée et ruse jedi(160+10+15+6) 186 pts Une unité de 6 rebelles urbains avec lunette de visée mitrailleuse z6 et un soldat supplémentaire et grenade conc (44+ 6+ 22 + 10+5 ) 83pts Une unité de 6 rebelles forestiers avec lunette de visée mitrailleuse z6 et un soldar supplémentaire et grenades conc (44+ 6+ 22 + 10+5 ) 83pts un TL TT avec blaster rotatif+ comlink (55 +30+10) 95 pts TOTAL: 447 pts LISTE EMPIRE (commandeur Zazael) Dark Vador avec réflexe de la Force, et lancer de sabre laser ( 200 + 15+ + 10 ) 225 pts Une unité de 6 troopers avec DL T19 (44 + 24+) 68 pts Une unité de 6 troopers avec DL T19 (44 + 24+) 68 pts Une unité de speederbike 90 pts TOTAL: 451 pts Des rebelles plutôt buffés face à des forces de l'Empire moins nombreuses mais plus fortes sur le papier, notamment avec Dark Vador. CONDITION OPTIMALE , DÉPLOIEMENT LA LONGUE MARCHE, POSITIONS CLES Le joueur rebelle et l'empire jouent tenir la position. Ils désignent respectivement le TL TT et les speeder bikes. Le joueur rebelle obtient un blocage et garde donc l'initiative. Les rebelles activent les troopers urbains. Ils avancent deux fois a couvert derrière la barricade. Les motos s'activent, mouvement obligatoire, déplacement derrière la barricade des ruines et attendent les soldats forestiers s'avancent de deux et se mettent à couvert derrière la barricade près de leur zone de déploiement Les troopers bleus s'activent et vont se mettre à couvert derrière la petite ruine de droite Le TL TT s'active, avance et se met en attente Les troopers oranges s'activent, avancent de deux en trompant la vigilance du TL TT et se mettent à couvert derrière la barricade avant les ruines Luke s'active, il effectue un déplacement vers la ruine et saute sur la hauteur pour se mettre à couvert et dominer tactiquement le champ de bataille Dark Vador s'active et avance entre les deux troupes impériales FIN DU TOUR 1 L'empire joue poussée et les rebelles mon allié est à la force Les rebelles désignent les deux troupes rebelles L'empire désigne les speeder bikes et les troopers bleus. L'empire rate sa tentative de prise d'initiative Les forestiers s'activent. Ils visent, infligent 4 touches de blaster et une seule touche de z6 au moto, malgré les 3 relances. Les speeders annulent deux touches grâce au couvert et sauvent les deux dernières sur deux dé blancs Les motos s'activent, mouvement obligatoire. Elles visent et tirent sur Luke, lui infligeant 4 touches dont deux annulées par le couvert. Luke subit une blessure et gagne un pion de suppression. LE TL TT avance, vise Vador, inflige 4 touches. Vador annule deux touches grâce au couvert mais rate ses deux dernieres sauvegardes, prenant ainsi deux blessures. Les troopers oranges s'activent. Ils visent, font 2 touches de blaster et 1 critique au DL, relancent grâce à la visée et inflige une touche qui se change en critique grâce à impact 1. LE TL TT rate ses sauvegardes et prend deux points de dégats. Luke s'active, il ne parvient pas à enlever sa suppression. Il active gratuitement réflexe de la Force, tire au blaster sur les speeders. Il inflige une touche perforante et donc une blessure aux speeders. Les troopers bleus s'activent, ils foncent en contact socle à socle avec le bosquet qui fait office de position à tenir les urbains s'activent, avancent à couvert vers les ruines pour trouver un angle de vue sur les troopers derrière les bois. Vador s'active, utilise reflexe de la force, vise, avance vers les ruines et lance son sabre sur le TL TT. Il inflige deux touches qui se changent en critique grâce à impact et qui infligent deux blessures au TL TT qui lui font atteindre son seuil critique. Sur le jet de dégats mécaniques, il obtient arme détruite et perd son blaster rotatif Phase finale: Luke retire son pion de suppression et Vador redresse sa carte réflexe de la Force FIN DU TOUR 2 Les rebelles jouent assaut sur le TL TT , Luke et les forestiers. L'empire joue implacable sur lui même. Initiative pour l'Empire donc. L'empire commence et active Vador. , joue gratuitement réflexe de la Force pour gagner un pion d'esquive, s'avance vers le TL TT et entre en contact socle à socle avec la fenetre des ruines qui sert d'objectif à tenir. Il lance une fois encore son sabre et acheve le TL TT avec trois touches critiques. Premier sang pour l'empire. Vador subit une blessure pour remelanger son pion dans le pile d'ordre. Il totalise désormais 5 points de vie. Luke s'active , redresse sa carte reflexe de la force pour ensuite l'activer gratuitement. D'un tir magistral de son blaster , il inflige deux touches de blaster aux motos et en élimine donc une. Les troopers bleus s'activent , visent et infligent 3 touches dont une critique aux urbains. La relance de visée ne donne rien. Les rebelles annulent deux sauvegardes grâce au couvert lourd et ne parviennent pas à stopper le critique qui élimine donc un urbain. Les rebelles gagnent un pion suppression Les urbains s'activent. Ils suppriment leur pion de suppresion grâce à un dé blanc de blocage. Ils avancent et infligent 2 touches et 2 touches critiques aux troopers bleus. Le couvert léger annule une touche classique et les stormtroopers, faisant appel à leur entrainement impérial, réussissent toutes leurs sauvegardes, Ils obtiennent quand même un pion de suppression. Le speeder restant s'active. Il fait son mouvement obligatoire, vise et inflige deux touches critiques aux forestiers. Ces derniers ratent leur sauvegarde et perdent deux des leurs, tout en gagnant un pion de suppression. Les forestiers s'activent. Ils ne parviennent pas à enlever leur pion de suppression. Ils font feu sur le speeder restant. Ils infligent 3 touches en tout, une est supprimée par le bonus couvert 1 du véhicule et une autre est sauvegardée. Le speeder subit donc une blessure. Les troopers oranges; motivés par la présence de Vador, s'avancent frénétiquement dans les ruines pour entrer en contact avec l'objectif qu'elles contiennent Vador reprend son pion dans la pile d'ordre, avance et envoie gratuitement son sabre sur Luke en lui infligeant deux touches. Luke, ne faisant qu'un avec la Force, dépense son pion d'esquive pour relancer sa seule sauvegarde ratée et fait une adrénaline, ce qui lui permet de renvoyer un dégat à son Papa Vador a perdu la moitié de ses points de vie et Luke a pris un pion de suppression. PHASE FINALE: Luke et les forestiers, ainsi que les troopers bleus retirent chacun leur unique pion de suppression. Vador redresse sa carte réflexe de la Force. Bilan: Un speeder abattu, un TL TT abattu . Deux forestiers et un urbain en moins. Vador a 4 points de vie, Luke 5. FIN DU TOUR 3 Les rebelles jouent fils de Skywalker et désignent Luke. L'empire joue Maitre du Mal et désigne Dark Vador ainsi les deux unités de troopers. Initiative pour les rebelles donc. Luke s'active, il redresse réflexe de la force, et l'utilise gratuitement. Il attaque Vador au blaster, lui inflige deux touches que même le maitre Sith ne peut dévier. Il l'attaque une fois supplémentaire grâce aux effets des ordres rebelles, espérant faire mordre la poussière à son Papa. Vador réussit à contrer un tir de blaster mais prend une blessure. Il ne lui reste désormais qu'un seul point de vie. Vador s'active. Sa colère est telle que les rebelles forestiers et urbains gagnent trois token de suppression chacun. Vador avance frénétiquement vers les ruines où Luke se cache. Il lance son sabre laser mais Luke évite une nouvelle fois le coup, sans pour autant achever son père d'une déviation qui lui aurait été fatale. Luke gagne toutefois un token de suppression Les forestiers s'activent. Il n'arrivent qu'à supprimer un seul token suppression mais la présence de Luke les ragaillardit et ils ne paniquent pas. Ils ne peuvent toutefois effectuer qu'une seule action. Ils décident de tout miser sur un feu nourri sur le speeder mais ratent lamentablement tous leurs tirs. Les troopers bleus s'activent et arment leur matraques énergétiques pour entamer le corps à corps avec les urbains. Les troopers parviennent à asséner trois touches mais un seul des rebelles est assez vif pour l'esquiver. Deux urbains meurent Les urbains s'activent à leur tour. Ragaillardis par la présence de Luke au sommet de la ruine et avides de revanche, ils dissipent tous leurs tokens de suppression ! Ils visent et infligent 3 touches au stormtroopers au corps à corps mais les armures immaculées de l'Empire absorbent tous les coups. Les troopers orange s'activent. Ils visent , cherchant à faire tomber le chef de la rebellion. Malgré les relances, leur phase de tir est plutôt mauvaise et n'inflige que deux touches dont une critique à Luke, cette dernière ne sera pas déviée par Luke qui subit un blessure et gagne un autre token de suppression. Le speeder s'active. Il effectue son mouvement obligatoire en survolant les forestiers, il se repositionne ensuite derrière les ruines en tirant sur Luke avec son canon avant en faisant fit du couvert grâce à cette manoeuvre. Il inflige deux adrénalines à Luke qui pare admirablement les tirs et ne subit aucun dégat. Phase finale: Luke possède deux tokens suppression, les forestiers 1. Luke à 4 pts de vie, Vador 1 FIN DU TOUR 4 L'empire joue nouvelle technique de motivation et désigne les deux unités de troopers. Les rebelles jouent le retour du Jedi et désignent Luke, qui gagne un token esquive , les urbains et les forestiers. L'empire a donc l'initiative et active les troopers bleus. Vador a foi en eux et choisit de ne pas les" motiver". Ils visent, infligent 3 touches au corps à corps que les rebelles ne peuvent contrer. L'escouade urbaine est vaincue et la forêt sous le controle de l'Empire. Sentant que la partie lui échappe, le joueur rebelle active Luke, le fait sauter en contrebas de la ruine et charge Vador. Le duel est épique ! Luke inflige 4 touches de sabre laser à Vador, ce dernier est acculé . Il doit impérativement réussir ses 4 sauvegardes pour survivre. Le seigneur noir des Siths réalise trois blocages... et une adrénaline de défense qui ne le sauve pas car il n'était pas en position d'esquive ce tour . Vador est vaincu, sous les yeux de ses stormtroopers. Ces derniers restent complètement hébétés car Luke a utilisé la vieille ruse Jedi pour influencer leurs faibles esprits et leur faire gagner deux token de suppression. Un brillant mouvement salué par le joueur impérial. Le speeder s'active, contourne la ruine de par son mouvement obligatoire. Sa manoeuvre audacieuse contre Luke l'a toutefois mis dans une position défavorable et il lui faut toute son adresse de pilote pour se redresser et prendre à revers les rebelles, son seul fait d'armes d'un tour plutôt inutile du coup. Les rebelles, revigorés par les faits d'armes de Luke,dissipent leur dernier token de suppression (le retour du jedi). Ils sortent du couvert lourd et avance vers les ruines. Ils ouvrent le feu sur les stromtroopers oranges et infligent 5 touches à ces derniers. Deux stormtroopers s'effondrent et l'unité gagne un token de suppression, portant son total à trois. Les stormtroopers oranges s'activent. Ils dissipent un token de suppression mais ils paniquent tout de même à l'approche des rebelles. Il se replient dans les ruines et le chef parvient à tenir avec chance l'objectif representé par la fenêtre brisée. Phase finale: les stormtroopers oranges n'ont plus qu'un token de suppression. Luke a toujours 4 points de vie. Les storms oranges tiennent la fenêtre, les bleus tiennent la forêt et leur chef est le nouveau commandant impérial suite à la débâcle de Vador. FIN DU TOUR 5 Sans surprise, l'empire et les rebelles jouent embuscade. Ils désignent respectivement le speeder et Luke, les deux unités qui peuvent leur permettre de remporter la partie par des manoeuvres audacieuses. L'empire obtient la priorité suite à un beau lancer de dé rouge. Le speeder s'active. Il effectue son mouvement obligatoire, vise et fait feu sur les rebelles forestiers exposés. Il inflige trois touches aux rebelles grâce à sa relance de visée et trois des rebelles sont fauchés par les tirs. Il ne reste que le chef d'unité en vie et il prend un token de suppression. Luke s'active. Il part à la poursuite des derniers stormtroopers de l'escouade orange. Il les aperçoit et bondit par dessus la fenêtre brisée grâce à sa compétence saut. Il inflige 5 touches de sabre-laser à ces derniers, en décapitant deux nets (perforants) et , malgré un dernier élan de gloire, le chef d'escouade succombe à un dernier revers de sabre de Luke (il avait arrêté deux blessures sur les trois restantes). Luke controle désormais le coeur de la ruine. Les troopers bleus s'activent . Il s'avance en maintenant le chef en contact avec l'objectif symbolisé par la forêt. D'une dernière volée de tir , ils abattent méthodiquement le chef d'escouade des forestiers, l'empéchant d'atteindre le couvert salvateur des ruines et de tenir un nouvel objectif pour les rebelles FIN DU TOUR 6 ET DE LA PARTIE Les rebelles n'ont plus que Luke sur la table qui tient l'objectif central. L'empire possède encore un speeder qui a décimé les rebelles forestiers à lui tout seul, et l'escouade bleue qui tient la forêt sans avoir perdu aucun de ses membres lors de la bataille ! CONCLUSION: L'empire tient l'objectif de la forêt et les rebelles l'objectif central de la ruine. On aurait pu rester sur une égalité, pour le principe, mais il ne me semble pas que ce soit possible dans l'univers Star Wars L'empire a détruit 261 points d'armée rebelle sur 447. Les rebelles ont détruit 337 points sur les 451 de l'armée impériale. (292 si on considère que l'unité de moto est complète car non détruite). Les rebelles remportent donc la partie ! Compte rendu du joueur impérial (Zazael): Cette première partie était très dynamique et tactique jusque dans les derniers tours. Je dois tout de même avouer que j'ai sous-estimé les talents Jedi et la gâchette de Luke et que j'ai été un peu trop confiant sur la tankiness et la puissance de Vador. Je l'ai joué petit bras en essayant de contrôler le centre et en n'allant pas chercher Luke au corps à corps alors que Vador excelle dans ce domaine... Vador a quand même fait le taf en éliminant le TL-TT rapidement et en distillant de bons ordres à ses unités. Le MVP restera quand même mon escouade bleue qui a décimé les rangs rebelles dans la forêt et qui n'a perdu aucun homme lors de cet affrontement. Ma grosse déception a été l'escouade orange qui s'est faite repoussée et annihilée sans avoir fait grand chose de la partie au final. Je tiens tout de même à dire que nous débutions tous deux dans l'univers SWL, mon adversaire et moi, mais il a fait preuve d'une bien plus grande patience et maitrise tactique selon moi. Nous verrons s'il pourra contrer la puissance de feu impériale lors de notre prochaine partie avec les nouveaux ajouts de extensions impériales. Compte rendu rebelle (MCFillis): Honnêtement je comptais vraiment jouer la défense et le contre avec les rebelles mais quand j'ai vu mes troupes se faire annihiler si vite en début de partie j'ai cru que la partie m'échappait et j'ai même failli renoncer... Heureusement que la polyvalence de Luke et ma bonne utilisation des ordres a fait la différence dans les trois derniers tours. Luke est clairement le MVP de la game grâce à sa ruse et la précision de ses coups de sabre et de blaster. Les escouades de troupiers rebelles ne font clairement pas le poids sans token d'esquive actifs sur eux , notamment les urbains qui se font fait contrer au corps à corps même avec le buff fourni par Luke. C'était une très bonne partie même si nous avons un peu modifié le scénario d'initiation dans le livre des règles pour la rendre plus compétitive et équilibrée. Je suis impressionné par la dimension tactique du jeu avec les ordres et la suppression qui fait vraiment la différence sur le champ de bataille. J'ai hâte de jouer des parties plus importantes avec les futurs ajouts de la collection FFG que nous avons pré commandé et qui receveront dans une semaine un peu près leurs coups de pinceaux respectifs (Leia et Soldats de la flotte pour moi , Veers et Snowtroopers pour mon adversaire, le TR TT est en cours de montage et mon air speeder presque peint).
  13. Salut les barbus ! Aujourd’hui une nouvelle chronique voit le jour ! Les batailles inutiles et méconnues où l’on trouvera des rapports de batailles de plusieurs jeux. Je pourrais vous énumérez les petits trucs de cette chronique, mais je l’explique en introduction de la vidéo ! Il y a plein de clin d’œil caché, notamment il y a un truc à trouver, mais je n’en dis pas plus. Je vous laisse regardez cela et j’attends vos commentaires ! j’ai plein de trucs à améliorer pour les prochaines vidéos, mais je pense que vous allez bien vous marrez avec celle-ci. N’oubliez pas de liker, commenter et partager amis barbus ! Que le poil soit avec vous !
  14. Il y a quelques semaines a eu lieu le Codex Lugdunum 2018, le week-end Warmaster du club lyonnais du Crazy Orc. A cette occasion une douzaine de joueurs répartis entre Lyon et Nouméa (oui, oui, en Nouvelle Calédonie ) ont combattu pour écrire un nouveau chapitre de la Fin des Temps dans la région de Kazad Lok. Plusieurs campagnes ont déjà été jouées dans ce cadre : l'avènement des serviteurs de Nagash pendant la Guerre des Lamentations ou encore l'invasion de la région par les Frères de l'Apocalypse. Vous trouverez un résumé de tous ces événements sur la page dédiée à la Saga de Kazad Lok. D'Acier et de Malepierre a permis de suivre plusieurs éléments narratifs : la mise à sac de la région de Kazad Lok par les forces du Chaos, le transfert vers Belport de l'artefact de Lustrie connu sous le nom du Bâton de Jade, le destin de la forteresse Naine de Kazad Lok, le choix du chef de guerre Morglock le Sauvage et la capture des pyramides de la Cité sans Nom en Lustrie. Je vais partager avec vous le compte-rendu de ces divers récits dans les jours à venir mais en attendant voici déjà un petit texte résumant le résultat de la campagne : Fredyll le Jeune marchait d'un pas fatigué à l'avant de la colonne. Ses guerriers encadraient la longue file des survivants de la forteresse Naine de Kazad Lok. Événement inconcevable pour les Nains, leur foyer était maintenant devenu l'antre des Skavens du clan Rilk qui avaient submergé leurs dernières défenses. Le roi Tanagor et le général Boltror Croc d'Ours s'étaient sacrifiés avec une partie de la garnison pour permettre l'évacuation de la forteresse. Les Nains avaient alors pris la route de Belport, le dernier grand bastion de l'Ordre dans la région. Ils avaient découvert que cette dernière avait été mise à sac par les armées du Chaos rayonnant à partir des ruines de l'ancienne cité impériale de Wielstadt. Les champs étaient ravagés et les villages brûlés. Le cadavre de ceux qui n'avaient pas fui à temps pendaient aux arbres arborant dans leur chair l'étoile à huit branches du Chaos ou d'immondes symboles Skavens. Les guerriers de Fredyll avaient également été obligés de repousser à plusieurs reprises les attaques de bandes d'orques, preuve que Morglock le Sauvage était toujours en activité et qu'il n'avait pas renoncé à submerger la région sous sa Waaagh ! Le moral de Fredyll avait considérablement chuté lorsque, sur le chemin de Belport, ils avaient découvert les cadavres des guerriers de la forteresse chargés d'escorter le Bâton de Jade à la cité Bretonnienne. L'antique artefact de Lustrie était l'une des dernières chances de survie de Kazad Lok et il devait maintenant être entre les griffes de Vytor le Corrompu à Wielstadt. Quel espoir restait-il en cette fin des temps se demandait Fredyll alors qu'au détour d'une colline il apercevait enfin les hautes tours de Belport. Ses murailles étaient gardées par une garnison disparate : hommes d'armes Bretonniens, fantassins de l'Empire et mercenaires Arabiens. Le Nain pouvait même apercevoir la bannière damnée du comte von Heiltse qui avait mis ses pouvoirs nécromantiques au service du Duc de la Fouche. L'espoir ? Il viendrait peut-être du Nord-Est et des Marais de la Désolation. C'était là qu'Inkur Belsi avait situé l'origine de la puissante vague magique qui avait balayé la région quelques jours plus tôt. Le vieux maître des runes avait été catégorique, c'était une antique magie qu'il avait ressenti. Quelque chose de semblable à la puissance émise par le Bâton de Jade. Une magie venue de Lustrie. Fredyll haussa les épaules. Il y avait bien des choses qu'il ignorait mais il savait que la fin était proche. En attendant son objectif était de mettre les derniers des siens à l'abri et il continua sa marche vers Belport.
  15. En mars prochain aura lieu le week-end Warmaster du Crazy Orc, D'Acier et de Malepierre. Il s'agit du troisième événement ayant pour cadre la région de Kazad Lok et la Fin des Temps. Pour préparer les joueurs à cette campagne narrative, j'organise quelques sessions préparatoires. La dernière en date a eu lieu samedi dernier et a vu se jouer une bataille navale Man O'War et une bataille Warmaster dont voici le compte-rendu (le debrief complet de l'après-midi est disponible sur warmaster_fr) La colonne s'étirait le long de la route passant par le Col des Deux Aigles. En ajustant la lunette à vision longue qu'il avait acheté à prix d'or au clan Skryre, Skryt put identifier les bannières d'une demi-douzaine de forteresses mineures des choses-naines. Ce n'était pas une armée en marche pour porter assistance à Kazad Lok mais bel et bien des survivants de l'effondrement de l'empire nain partout dans le Vieux Monde. Encore une fois les coureurs d'égouts s'étaient montrés utiles pensa le Prophète Gris. En localisant pour lui cette proie facile, ils lui fournissaient l'occasion de rattraper le fiasco de la bataille contre les choses-hommes de Bel Port. Il abandonna son poste d'observation pour rejoindre les vermines de choc de sa garde personnelle et préparer la verminhorde à l'attaque à venir. Au loin, la colonne continuait de progresser à travers les Montagnes de la Roche Noire. La lunette à vision longue n'avait pas permis à Skryt de plonger au fond du regard des nains, il aurait pu y voir danser une flamme qui lui aurait fait dresser les poils de sa fourrure grise. Ces guerriers nains étaient bien conscients que leur monde était à l'agonie mais ils étaient déterminés à combattre jusqu'au dernier et à faire payer à leurs ennemis le prix du sang. VERMINHORDE DU CLAN RILK 4 Griffes de Guerriers des Clans 2 Griffes de Vermines de Choc 4 Griffes de Jezzails 2 Griffes de Moines de la Peste 4 Nuées de Rats 2 Griffes de Coureurs d'Egouts 4 Meutes de Rats-Ogres 1 Roue Infernale 2 Canons à Malefoudre Prophète Gris Skryt 3 Héros des Clans Majeurs dont 1 avec Epée du Destin 2 Techno-Prêtres du clan Skryre Point de Rupture : 13 SURVIVANTS DES FORTERESSES MINEURES NAINES (de mémoire) 6 unités de Guerriers Nains 4 unités de Rangers 1 unité d'Arquebusiers 2 batteries de Canons 2 Gyrocoptères Général Nain 1 Héros avec Epée de Puissance 2 Maîtres des Runes dont 1 avec Parchemin Anti-Magie Point de Rupture : 8 Skryt avait déployé sa verminhorde en étalant ses troupes de manière à bloquer complètement le passage du Col des Deux Aigles. Il avait placé ses forces d'élite sur chaque flanc, à gauche les Rats-Ogres et les Vermines de Choc de sa garde personnelle, à droite les Moines de la Peste et une Roue Infernale. Au centre se trouvaient les griffes composées de Jezzails et de Guerriers des Clans. Le Prophète Gris avait cependant senti poindre une once d'inquiétude lorsqu'il avisa que les Nains avaient quant à eux former une solide ligne de bataille : au centre se trouvaient deux formations composée chacune de deux unités de Guerriers et d'une batterie de Canons, elles étaient soutenues par deux Gyrocoptères et des Rangers sur leur flanc gauche. Ce n'était pas là le comportement d'une bande de survivants paniqués, comme d'habitude la détermination des choses-naines ne devait pas être sous-estimée pensa Skryt. Le Prophète Gris n'entendait cependant pas se laisser impressionner et il fit signe à ses lieutenants de faire avancer la vermihorde. Les deux flancs progressèrent avec prudence, les Rats-Ogres étaient précédés de plusieurs Nuées de Rats pour attirer le feu Nain tandis que les Moines de la Peste et la Roue Infernale restaient à l'abri d'un pic rocheux. Mais malgré de nombreuses menaces et l'exécution de quelques Guerriers des Clans, Skryt ne parvint pas à faire avancer le centre de la vermihorde. De leur côté les Nains ne faillirent pas à leur réputation et ils manoeuvrèrent avec précision. Les unités de Rangers prirent position sur une colline face aux Moines de la Peste qui ne reculèrent pas sous leurs tirs. Les Gyrocoptères se placèrent sur le flanc droit de l'armée Naine, prêts à intervenir à la moindre faille détectée dans la ligne de bataille Skaven. Le centre de l'armée avança afin de permettre aux Canons d'ouvrir le feu sur les Nuées de Rats qui encaissèrent les boulets de canon sans battre en retraite. Pris sous les tirs des canons Nains, les lieutenants de Skryt eurent beau menacer les chefs de meute, les Rats-Ogres restèrent à l'abri d'une grande colline et une partie des unités de Jezzails continua à se cacher dans un bois. C'était tout le flanc gauche de la verminhorde qui refusait ainsi de manoeuvrer. Heureusement pour le Prophète Gris, le flanc droit se révéla plus docile. Les Moines de la Peste et la Roue Infernale progressèrent vers la colline où s'étaient retranchés les Rangers Nains et le reste des Jezzails accompagna le mouvement. Skryt prit également soin d'avancer des Nuées de Rats pour tenter d'attirer les Nains plus près de ses lignes et faciliter ainsi une contre charge. Les manoeuvres Skavens furent couverte par une pluie de Malefoudre lancée par les Technomages du clan Skryre, un canon Nain fut vaporisé par ces attaques magiques que les Maîtres des Runes se révélèrent incapable de contrer (c'était la Fin des Temps et l'ère du Chaos, la magie des Runes disparaissait lentement ce qui peux expliquer pourquoi les Maîtres des Runes Nains ne parviendraient à bloquer aucun sort Skaven tout au long de la bataille). Et la tentation fut en effet trop grande pour une partie des Rangers qui dévalèrent leur colline pour s'en prendre aux rats géants. Ces derniers ne firent pas le poids et furent rapidement massacrés par les Nains. Pendant ce temps le reste de l'armée progressa sur le champ de bataille afin de consacrer toute sa force de frappe sur le flanc droit des hommes-rats, leur flanc gauche étant contenu par la menace d'une batterie de canons et de la paire de Gyrocoptères. Skryt était bien conscient que si son flanc gauche refusait d'obéir aux ordres, son flanc droit risquait fort de rompre sous la pression. Fort heureusement les fouets des chefs de meute se montrèrent cette fois-ci efficaces et les rats-ogres prirent enfin position au sommet de la colline derrière laquelle ils se cachaient. Dans le même temps les unités de Jezzails et de Guerriers des Clans dissimulées dans le bois sortirent également de leur cachette et progressèrent vers l'ennemi tandis que les canons à malefoudre ouvraient le feu pour les couvrir. Satisfait de voir qu'il pouvait compter sur toute son armée, Skryt lança ses troupes au combat sur son flanc droit. Les Moines de la Peste piétinèrent devant la colline où se terraient la moitié des Rangers Nains mais une unité de Coureurs d'Egouts surgit sur le flanc de ces derniers, imprégnés d'une magie malsaine, ils se ruèrent sur leurs ennemis avec la ferme intention de les déchiqueter. Les Rangers qui avaient chargés les Nuées de Rats se trouvèrent à leur tour pris pour cible par les équipes de Jezzails et les survivants des Rats Géants. Comme les Coureurs d'Egouts, les hommes-rats étaient poussés par une rage surnaturelle et de nombreux Rangers périrent avant que les Nains puissent battre en retraite. Les deux armées étaient maintenant si proches que les guerriers des deux camps pouvaient s'échanger injures et menaces. La bataille ne faisait que commencer ! Les Nains avaient décidé de venger leurs morts et ils chargèrent les lignes des Skavens. Les tirs des Jezzails ricochaient sur leurs boucliers et la mêlée fut bientôt générale ! Si la contre-charge des Rangers fut contenue et même repoussée par les hommes-rats, les Guerriers Nains abattirent un grand nombre de Jezzails avant de battre en retraite pour reformer un semblant de ligne de bataille. Sur le flanc droit de l'armée Naine, les canons et les Gyrocoptèrent manoeuvrèrent afin de pouvoir combiner leurs tirs contre une unité de Jezzails qui fut entièrement détruite par une telle puissance de feu. La réplique de Skryt ne se fit pas attendre. Les Gyrocoptères avaient été obligés de se rapprocher pour ouvrir le feu et ils furent rapidement submergés par des Rats-Ogres et des Guerriers des Clans. Sur le flanc droit de la verminhorde, les combats s'intensifiaient. Les Rangers de la colline déjà engagés par les coureurs d'égouts furent finalement également assaillis par la Roue Infernale et les Moines de la Peste et nombre d'entre eux mordirent la poussière. Cette victoire rendit le pilote de la Roue Infernale trop téméraire, il chargea de front une unité de Guerriers Nains mais la machine avait perdu trop d'élan et elle fut mise en pièces. Au pied de la colline, les combats continuaient et petit à petit les Skavens repoussaient les Nains. Mais les pertes dans les deux camps s'accumulaient à une vitesse prodigieuse et la victoire pouvait basculer à tout instant. La journée tirait à sa fin et les Nains lancèrent leurs dernières attaques pour tenter d'ouvrir un passage vers la forteresse de Kazad Lok. Malheureusement les canons ne parvinrent pas à repousser les Rats-Ogres et les dernier assauts des Guerriers s'enlisèrent contre les Coureurs d'Egouts ou ne réussirent qu'à disperser une poignée d'unités Skavens déjà mal en point. Tout leur flanc droit restait sous la menace d'une charge des Rats-Ogres et des Vermines de Choc, il était plus sage pour eux de battre en retraite et d'attendre la tombée de la nuit pour tenter de passer à la faveur de l'obscurité. Mais si les Nains reculaient à la fin de la bataille ce n'était pas sans avoir causé d'énormes pertes à la verminhorde. Skryt avait appris de la pire des façons qu'il n'y avait pas plus dangereux qu'un Nain désespéré ! Boltroc Croc d'Ours pénétra dans l'antichambre de la salle du trône au moment où les représentants des survivants des petites forteresses prenaient congé du roi Tanagor. Le vieux général Nain nota avec satisfaction que la bataille au Col des Deux Aigles n'avaient pas entamé leur détermination. Malgré les attaques Skavens et les pertes énormes qu'ils avaient enduré, ils avaient réussi à rejoindre Kazad Lok et rien n'avait étouffé leur combativité. A la porte de la salle du trône, les deux gardes de faction hésitèrent à lui bloquer le passage. Mais quelque chose dans son regard et le trophée sanglant qu'il tenait à la main les dissuadèrent d'agir, ainsi Boltror put-il continuer son chemin. Le roi Tanagor fixait les antiques dalles de la salle. Le récit des survivants l'avait fortement affecté. Il confirmait les rares nouvelles qui lui parvenaient encore de l'extérieur. L'Empire Nain était en train de s'effondrer. Les forteresses tombaient les unes après les autres et même les plus puissantes d'entre elles ne semblaient pas pouvoir résister à la tempête qui secouait le Vieux Monde. Il n'entendait plus ses proches conseillers qui égrainaient toujours les mêmes arguments en faveur de l'isolement de Kazad Lok, il comprenait aujourd'hui qu'il était futile de chercher à échapper à son destin. Soudain le silence s'imposa dans la salle du trône. Un bruit mat retentit lorsque la tête d'un homme-rat frappa le sol et roula jusqu'au pied du trône. Tanagor releva la tête pour découvrir Boltror Croc d'Ours. Le vieux général ignorait les cris offusqués des conseillers royaux et fixait le roi d'un regard sévère, les deux poings sur les hanches. Tanagor crut un instant être redevenu un enfant. - Mon roi, tonna Boltror, les guerriers de Fredyll le Jeune ont intercepté des hommes-rats au premier sous-sol. A ses mots Tanagor se leva à moitié mais le général le rassura immédiatement. - N'ayez crainte, dit-il, ils n'ont pas atteint la salle des trésors. IL y est toujours à l'abri sous la veille constante de Fredyll lui-même. Le roi se laissa retomber sur son trône avec un soupir de soulagement mais la voix qu'il entendait dans ses rêves résonna à nouveau dans son esprit. - Le Bâton de Jade doit rejoindre Bel Port, affirma Boltror Croc d'Ours en écho aux pensées de Tanagor. - Que sais-tu du Bâton de Jade ? répliqua le roi sur la défensive. - Je sais que mes rêves sont habités par la même créature que les vôtres, mon roi. Son pouvoir en Lustrie faiblit mais sa volonté reste claire : le Bâton de Jade doit rejoindre Bel Port si Kazad Lok veut avoir une chance de survivre à ces temps maudits. Le roi Tanagor hocha la tête puis se leva lentement. Il fixa du regard tous les Nains présents dans la salle du trône afin de les prendre à témoin. L'heure n'était plus à la faiblesse, l'heure était à la guerre. - Alors Kazad Lok partira en guerre, mon vieil ami. Le Bâton de Jade ira à Bel Port et les Nains à la rencontre de leur destin ! Quelle bataille ! J'attendais beaucoup de cet affrontement entre Nains et Skavens et j'avoue avoir été servi. Les bons jets de dés, aussi bien pour les ordres que pour les attaques et les sauvegardes, étant bien répartis d'un camp à l'autre, NoPeace et moi avons pu pleinement profiter de cette partie n'impliquant pas de cavalerie. Cela a été un festival de manoeuvres et de contre-manoeuvres, les Skavens tentant de refermer leur piège sur les Nains en rabattant leur flanc gauche plein de Rats-Ogres et les Nains qui de leur côté jouaient avec leurs canons pour ralentir l'ennemi ou même lui infliger de terribles pertes (mes Jezzails s'en souviennent encore... dans leur tombe ^^). Finalement c'est sur mon flanc droit que le gros des combats a eu lieu : NoPeace a habilement contenu mon flanc gauche en début de partie pour pouvoir concentrer ses forces sur cette partie du champ de bataille. Les Nains auraient pu me submerger si je n'avais pas été sauvé par l'intervention de mes Coureurs d'Egouts, apparus au bord de la table pour intercepter une partie des Rangers Nains et les immobiliser dans un long combat. Les affrontements n'ont été qu'une suite de charge et de contre-charges, les deux camps s'épuisant l'un l'autre dans des combats meurtriers. Une vraie bataille entre Nains et Skavens, quoi ! Nous n'avons pas eu le temps d'aller jusqu'au bout de la partie, les Nains étaient à 1 point du break et moi à 2 ou 3 points du mien. C'était cependant à mon tour de jouer et mon flanc gauche était en position de revenir en jeu avec en particulier des Guerriers Nains à portée de charge par initiative de mes Rats-Ogres. Du point de vue des PV, c'était plus ou moins une égalité avec un léger avantage Skaven de moins de 150 points. Bref c'était tendu et c'était donc une excellente partie !
  16. En mars prochain aura lieu le week-end Warmaster du Crazy Orc, D'Acier et de Malepierre. Il s'agit du troisième événement ayant pour cadre la région de Kazad Lok et la Fin des Temps. Pour préparer les joueurs à cette campagne narrative, j'organise quelques sessions préparatoires. La dernière en date a eu lieu samedi dernier. Trois batailles ont été jouées, leur contexte est disponible ici. Ca va saigner au Crazy Orc Voici le compte-rendu narratif (et les photos) de ces batailles du point de vue du prophète gris Skryt du clan Rilk. On commence par le premier affrontement opposant des Skavens et des Nains... Le prophète gris Skryt s'était confortablement installé sur une corniche pour assister au retour triomphal de la verminhorde de Biomecanysm. Ses espions auprès de l'envoyé du clan Moulder lui avaient déjà décrit par le menu la bataille qui avait opposé les Skavens aux choses-naines dans les Montagnes de la Roche Noire. Les hordes d'hommes-rats avaient progressé sous les boulets de canons et sous les tirs des arquebuses puis le corps à corps s'était engagé. Comme à leur habitude les choses-naines avaient résisté avec vaillance, opposant un mur de boucliers à la férocité de leurs ennemis héréditaires, mais le nombre avait finalement joué en la faveur des Skavens. Petit à petit la garnison de l'avant-poste avait reculé jusqu'à finalement devoir battre en retraite à l'abri de ses fortifications. Elle devait maintenant se demander pourquoi ses ennemis n'avaient pas poussé leur avantage plus loin mais elle ignorait que la bataille n'était qu'une diversion pour permettre à une bande de coureurs d'égouts d'infiltrer ses souterrains. L'objectif des membres du clan Eshyn était de repérer et si possible de s'emparer du Bâton de Jade, un artefact dont Vytor le Corrompu avait ordonné qu'il lui soit remis en gage de soumission de la part des Skavens. Or les ordres du Conseil des Treize étaient clairs, les enfants du Rat Cornu n'étaient pas encore assez puissants pour s'opposer aux desseins du Chaos et de son champion, Archaon. Le Bâton de Jade devait être remis à son envoyé à Kazad Lok. Les Nains de Magnus affrontent les Skavens de Daviddu38 Vous ne passerez pas ! Les hordes Skavens en marche ! Bientôt le choc ! Les premiers corps à corps s'engagent ! La mêlée devient générale...
  17. http://www.warhammer-forum.com/index.php?/topic/254988-craftworld-alaitoc-1500-pts-liste-concept-savonette/ Je poste ici le rapport de bataille qui suit ma liste "savonnette" Eldar. Je vous ai épargné les photos de notre table de ping pong, de nos proxy et moulte figurines non peintes. Mais la partie a été très plaisante. La mobilité des armées ayant mené à de nombreux rebondissements.
  18. Samedi dernier nous fêtions l'Epic Day au Crazy Orc. Le thème de la journée étant la Fin des Temps, nous avons décidé de nous projeter sur Cadia peu de temps avant sa chute face aux hordes d'Abaddon ! Pour ce faire nous avons réuni 10 joueurs répartis entre Space Marines loyalistes et leurs Légions Titaniques de soutien et Space Marines du Chaos et leur Légions Titaniques corrompues. Malheureusement nous n'avons pas pu finir cette bataille Epic Armageddon (un figuriniste, ça papote !) mais cela nous a quand même permis de vivre de grands moments comme l'assaut massif d'Elus du Chaos en téléporation rapidement repoussé par les titans loyalistes, l'arrivée des Emperor's Children par drop pod pour désorganiser tout un flanc impérial, la destruction d'un titan Reaver devenu la cible de toute la puissance de feu des hérétiques ou encore de nombreux assauts lancés de part et d'autre sur le flanc droit de l'Imperium. Une belle partie servie par un très beau champ de bataille et de belles armées ! A défaut de véritable rapport de bataille, voici un échantillon de photos... D'autres photos sont disponibles sur le forum epic_fr. La bataille va bientôt commencer... Le Reaver de la Legio VI est la cible de toutes les attaques du Chaos ! Les Land Raiders des Emperor's Children progressent avec le soutien d'un Ravager... ... ils seront cependant mis en fuite par une salve de tirs des Predators Sea Dragons Les Space Marines loyalistes déploient leurs propres Land Raiders sur leur flanc droit Ce flanc sera le théâtre de nombreux et sanglants assauts de part et d'autre
  19. Bonjour a tous ! Voila un petit rapport de bataille en vidéo, version muet avec un effet vieux film des années 20, la musique est tiré d'un vrai gramophone bonne vidéo !
  20. LA FUITE D'ULTHUAN - CHAPITRE III - PARTIE 1 Alors que la guerre civile entre Malekith et Tyrion fait rage, la flotte Haut-Elfe de l'amiral Elianor fuit Ulthuan pour installer une colonie dans la région de Kazad Lok. La flotte est immédiatement prise en chasse par l'amiral Elfe Noir Kray Sangsoif, un proche de la sorcière Morathi. Dans la Mer des Griffes, les deux flottes Elfes tombent dans une embuscade tendue par des Nains du Chaos (voir Chapitre I). Si la flotte Haut-Elfe s'en tire bien et peut effectuer des réparations sur l'île de Mustaemara après s'en être emparée (voir Chapitre II), l'avant-garde des Elfes Noirs est anéantie par les serviteurs des puissances de la ruine. Kray Sangsoif ordonne de traquer les Nains du Chaos pour laver l'affront. Mais il découvre que l'amiral ennemi, Gargath le colérique, détient peut-être une information vitale qui lui permettra de rattraper son retard sur les Hauts-Elfes... Nous étions 4 joueurs The Uncharted Seas au Crazy Orc de Lyon. Deux batailles ont été jouées, l'une opposant les Hauts-Elfes aux Morts-Vivants et l'autre les Elfes Noirs aux Nains du Chaos. Vous pouvez dès maintenant découvrir le rapport de bataille et les photos de l'affrontement entre Elfes Noirs et Nains du Chaos sur la Tribune de la Baie des Crocs. L'autre rapport est en cours d'écriture.
  21. Je ne peux pas m'empêcher de partager avec vous le superbe rapport de bataille décrivant l'affrontement de la Death Guard de BigZ et les Imperial Fists d'El Luce qui a été publié sur epic_fr. Cela se passe pendant l'Hérésie d'Horus et les deux armées sont absolument superbes ! N'oubliez pas qu'on parle de figurines à l'échelle 6mm ! Petit échantillon :
  22. Pour ceux qui veulent découvrir le jeu, v'là un rapport de bataille des dingues de jeux : Bon visionnage.
  23. Bonjour à tous! La BBT est fier de vous présenter son deuxième rapport de bataille avec le le lien qui va bien: On attend vos avis avec impatience, et si vous le souhaitez, venez aussi sur le twitter de la chaine: https://twitter.com/BBTwargaming Bonne journée et bon jeu!
  24. La Fuite d'Ulthuan est une campagne narrative multi-systèmes jouée au Crazy Orc. Elle met en scène une flotte Haut-Elfe qui fuit Ulthuan alors que la guerre civile y fait rage entre le Roi Phénix Malekith et Tyrion l'incarnation de Khaine. Le Chapitre I de la campagne expliquait comment, dans la Mer des Griffes, les navires Hauts-Elfes et leurs poursuivants Elfes Noirs étaient tombés dans une embuscade tendue par des Nains du Chaos. Le compte-rendu de la bataille navale The Uncharted Seas est disponible ici. Le Chapitre II de la campagne met en scène la flotte Haut-Elfe qui a subi de gros dégâts lors de l'embuscade et qui débarque une armée sur l'île de Mustaemara pour s'emparer d'un comptoir commercial Arabien et de ses ressources... Voici le compte-rendu de la bataille Warmaster jouée il y a deux semaines. Alors qu'Ulthuan plongeait un peu plus dans la guerre civile, l'amiral Elianor menait toujours sa flotte vers Kazad Lok où il espérait trouver un refuge pour son peuple. Dans la Mer des Griffes, les navires Hauts-Elfes étaient tombés dans une embuscade tendue par des Nains du Chaos et après de rudes mais rapides combats, la flotte avait réussi à échapper à ses ennemis. Tel n'était pas le cas de ses poursuivants Elfes Noirs qui avaient souffert face aux adorateurs des entités du Warp. Malgré leur bonne fortune, les Hauts-Elfes avaient subi des pertes et plusieurs de leurs navires étaient gravement endommagés. Elianor décida alors de dévier sa route vers la petite île de Mustaemara, un comptoir commercial Arabien, où il espérait pouvoir trouver refuge le temps de se réapprovisionner et d'effectuer quelques réparations d'urgence. Mais en ces temps troublés où la Fin des Temps semblait avoir sonné, les refuges autrefois accueillants s'étaient transformés en des forteresses assiégées et les autorités de Mustaemara n'était pas enclines à faire bon accueil aux elfes... Du haut des plus hauts remparts de Mustaemara, le vizir Yahi et son aide de camps Khasim observaient le rapide navire haut-elfe quitter le port fortifié. L'émissaire de l'amiral Elianor s'était montré hautain et arrogant, il avait exigé l'aide des Arabiens pour ravitailler et réparer les navires de la flotte qui mouillait à proximité du port. Et lorsque ses interlocuteurs lui avaient opposé une fin de non recevoir, il était passé aux menaces directe. Il n'ignorait pourtant pas que, malgré les récentes attaques des morts-vivants et des serviteurs du Chaos, les fortifications et les défenses de Mustaemara étaient assez puissantes pour repousser toute tentative d'assaut des navires elfes. Tout cela laissait Yahi fort perplexe. - Vous avez agi sagement, seigneur, finit par lâcher Khasim. En ces temps troublés nous ne pouvions pas venir en aide à ces elfes errants. Nous devons restés fermes alors que nous sommes régulièrement menacés par les flottes des pillards du Chaos et des non morts. Son maître restant silencieux, Khasim s'enhardit à poser une question. - Je ne comprends cependant pas pourquoi cet émissaire est venu nous menacer et perdre son temps... - Perdre son temps ? s'interrogea à voix haute Yahi. Perdre son temps ou gagner du temps ? - Seigneur ? Le vizir tourna le dos au port pour scruter les collines et les bois s'étendant au-delà de la ville. Il agrippa son aide de camp par le bras. - Rassemble la garnison, Khasim ! Ce fils de chien ne venait pas négocier, il détournait notre attention. Ils ne peuvent nous atteindre par la mer, ils ont profité des pourparlers pour débarquer des troupes dans notre dos !
  25. La Fuite d'Ulthuan est une campagne narrative The Uncharted Seas (jeu de bataille navale médiéval-fantastique qui fut édité par Spartan Games avant d'être lâchement abandonné par cet éditeur, comme quoi il n'y a pas que Games Workshop qui se comporte mal) jouée dans le cadre de la Fin des Temps (grosso-modo cela fait écho à La Fin des Temps : Kaine). La guerre civile fait rage sur Ulthuan, l'île-continent des Hauts-Elfes. Alors que le Roi Phénix Malekith s'oppose à Tyrion, l'avatar de Kaine, le mage Téclis charge la flotte de l'amiral Elianor d'escorter une expédition coloniale vers Kazad Lok. Téclis sait que les chances de sauver Ulthuan sont minces et il veut qu'une colonie soit établie dans la région dont il a vu le destin hors norme. Mais alors que les navires d'Elianor s'éloignent d'Ulthuan, ils sont pris en chasse par les forces de Kray Sangsoif, un serviteur de la sorcière Morathi, la maîtresse de Tyrion. La poursuite s'est donc engagée entre Hauts-Elfes et Elfes Noirs dans la Mer des Griffes. Cette époque est cependant celle de l'avènement du Chaos et les elfes ne sont plus les maîtres incontestés des mers. Les deux flottes sont chacune prises dans une embuscade tendue par les Nains du Chaos de l'amiral Gargath le colérique et de son bras droit Uruk SaleTrogne... Le Chapitre 1 de notre campagne s'intéresse au sort de la flotte Elfe Noire (celui de la flotte Haut-Elfe n'a pu être jouée, Nurgle ayant frappé l'un des participants à qui l'on souhaite un bon et rapide rétablissement). Le rapport de bataille complet est sur la Tribune de la Baie des Crocs mais voici un petit échantillon de photos :
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.