Aller au contenu
Warhammer Forum

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'Rapport de Bataille'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Général & Associatif
    • /!\ Annonces Importantes /!\
    • Suggestions & Forum
    • Association, projets et évenements Warfo
  • Communauté
    • Autour du Warfo
    • Rapports de Batailles
    • Animations Warfo
    • Récits, Poésie et Dessins
    • Rencontres entre joueurs
  • Modélisme
    • Figurines
    • Armée Unique
    • Armées Multiples
    • Décors
    • Animations Warfo
    • Choix des Armes
    • Techniques
    • Tutoriels
  • Warhammer 40K
    • 40K - Général
    • 40K - Rumeurs et Nouveautés
    • 40K - Règles
    • 40K - Armées
    • 40K - Création & Développement
    • 40K - Background
    • 40K - Manifestations
  • Warhammer Age of Sigmar
    • AoS - Général
    • AoS - Rumeurs et Nouveautés
    • AoS - Règles
    • AoS - Armées
    • AoS - Création et Développement
    • AoS - Background
    • AoS - Manifestations
  • Jeux du Seigneur des Anneaux
    • SDA - Général
    • SDA - Rumeurs et Nouveautés
    • SDA - Règles
    • SDA - Armées
    • SDA - Création et Développement
    • SDA - Background
    • SDA - Battle of Five Armies
    • SDA - Manifestations
  • Specialist Games & Dérivés GW
    • SG&D - Batailles Fantastiques : Le 9e Âge (T9A)
    • SG&D - 40K Anciennes Versions
    • SG&D - Specialist Games & Dérivés 40K
    • SG&D - WHB Anciennes Versions
    • SG&D - Specialist Games & Dérivés WH
    • SG&D - Manifestations
  • Autres Wargames
    • AW - Général
    • AW - Rumeurs et Nouveautés
    • AW - Règles & Armées
    • AW - Background
    • AW - Manifestations
  • Autres Types de Jeux
    • Jeux de Plateaux
    • Jeux de Rôles
    • Jeux Vidéos
  • Brocante du Warfo
    • Achats/Ventes/Echanges
  • Archives
    • Archives Jeux
    • Archives Projets
    • Archives Diverses
    • Gamesplanet

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Lieu


Jeux

32 résultats trouvés

  1. Bonjour à vous! La BBT vous propose un troisième rapport de bataille, voici le lien: Bonne vidéo!
  2. LISTE REBELLE (commandeur MCFillis) Luke avec réflexe de la Force, lunette de visée et ruse jedi(160+10+15+6) 186 pts Une unité de 6 rebelles urbains avec lunette de visée mitrailleuse z6 et un soldat supplémentaire et grenade conc (44+ 6+ 22 + 10+5 ) 83pts Une unité de 6 rebelles forestiers avec lunette de visée mitrailleuse z6 et un soldar supplémentaire et grenades conc (44+ 6+ 22 + 10+5 ) 83pts un TL TT avec blaster rotatif+ comlink (55 +30+10) 95 pts TOTAL: 447 pts LISTE EMPIRE (commandeur Zazael) Dark Vador avec réflexe de la Force, et lancer de sabre laser ( 200 + 15+ + 10 ) 225 pts Une unité de 6 troopers avec DL T19 (44 + 24+) 68 pts Une unité de 6 troopers avec DL T19 (44 + 24+) 68 pts Une unité de speederbike 90 pts TOTAL: 451 pts Des rebelles plutôt buffés face à des forces de l'Empire moins nombreuses mais plus fortes sur le papier, notamment avec Dark Vador. CONDITION OPTIMALE , DÉPLOIEMENT LA LONGUE MARCHE, POSITIONS CLES Le joueur rebelle et l'empire jouent tenir la position. Ils désignent respectivement le TL TT et les speeder bikes. Le joueur rebelle obtient un blocage et garde donc l'initiative. Les rebelles activent les troopers urbains. Ils avancent deux fois a couvert derrière la barricade. Les motos s'activent, mouvement obligatoire, déplacement derrière la barricade des ruines et attendent les soldats forestiers s'avancent de deux et se mettent à couvert derrière la barricade près de leur zone de déploiement Les troopers bleus s'activent et vont se mettre à couvert derrière la petite ruine de droite Le TL TT s'active, avance et se met en attente Les troopers oranges s'activent, avancent de deux en trompant la vigilance du TL TT et se mettent à couvert derrière la barricade avant les ruines Luke s'active, il effectue un déplacement vers la ruine et saute sur la hauteur pour se mettre à couvert et dominer tactiquement le champ de bataille Dark Vador s'active et avance entre les deux troupes impériales FIN DU TOUR 1 L'empire joue poussée et les rebelles mon allié est à la force Les rebelles désignent les deux troupes rebelles L'empire désigne les speeder bikes et les troopers bleus. L'empire rate sa tentative de prise d'initiative Les forestiers s'activent. Ils visent, infligent 4 touches de blaster et une seule touche de z6 au moto, malgré les 3 relances. Les speeders annulent deux touches grâce au couvert et sauvent les deux dernières sur deux dé blancs Les motos s'activent, mouvement obligatoire. Elles visent et tirent sur Luke, lui infligeant 4 touches dont deux annulées par le couvert. Luke subit une blessure et gagne un pion de suppression. LE TL TT avance, vise Vador, inflige 4 touches. Vador annule deux touches grâce au couvert mais rate ses deux dernieres sauvegardes, prenant ainsi deux blessures. Les troopers oranges s'activent. Ils visent, font 2 touches de blaster et 1 critique au DL, relancent grâce à la visée et inflige une touche qui se change en critique grâce à impact 1. LE TL TT rate ses sauvegardes et prend deux points de dégats. Luke s'active, il ne parvient pas à enlever sa suppression. Il active gratuitement réflexe de la Force, tire au blaster sur les speeders. Il inflige une touche perforante et donc une blessure aux speeders. Les troopers bleus s'activent, ils foncent en contact socle à socle avec le bosquet qui fait office de position à tenir les urbains s'activent, avancent à couvert vers les ruines pour trouver un angle de vue sur les troopers derrière les bois. Vador s'active, utilise reflexe de la force, vise, avance vers les ruines et lance son sabre sur le TL TT. Il inflige deux touches qui se changent en critique grâce à impact et qui infligent deux blessures au TL TT qui lui font atteindre son seuil critique. Sur le jet de dégats mécaniques, il obtient arme détruite et perd son blaster rotatif Phase finale: Luke retire son pion de suppression et Vador redresse sa carte réflexe de la Force FIN DU TOUR 2 Les rebelles jouent assaut sur le TL TT , Luke et les forestiers. L'empire joue implacable sur lui même. Initiative pour l'Empire donc. L'empire commence et active Vador. , joue gratuitement réflexe de la Force pour gagner un pion d'esquive, s'avance vers le TL TT et entre en contact socle à socle avec la fenetre des ruines qui sert d'objectif à tenir. Il lance une fois encore son sabre et acheve le TL TT avec trois touches critiques. Premier sang pour l'empire. Vador subit une blessure pour remelanger son pion dans le pile d'ordre. Il totalise désormais 5 points de vie. Luke s'active , redresse sa carte reflexe de la force pour ensuite l'activer gratuitement. D'un tir magistral de son blaster , il inflige deux touches de blaster aux motos et en élimine donc une. Les troopers bleus s'activent , visent et infligent 3 touches dont une critique aux urbains. La relance de visée ne donne rien. Les rebelles annulent deux sauvegardes grâce au couvert lourd et ne parviennent pas à stopper le critique qui élimine donc un urbain. Les rebelles gagnent un pion suppression Les urbains s'activent. Ils suppriment leur pion de suppresion grâce à un dé blanc de blocage. Ils avancent et infligent 2 touches et 2 touches critiques aux troopers bleus. Le couvert léger annule une touche classique et les stormtroopers, faisant appel à leur entrainement impérial, réussissent toutes leurs sauvegardes, Ils obtiennent quand même un pion de suppression. Le speeder restant s'active. Il fait son mouvement obligatoire, vise et inflige deux touches critiques aux forestiers. Ces derniers ratent leur sauvegarde et perdent deux des leurs, tout en gagnant un pion de suppression. Les forestiers s'activent. Ils ne parviennent pas à enlever leur pion de suppression. Ils font feu sur le speeder restant. Ils infligent 3 touches en tout, une est supprimée par le bonus couvert 1 du véhicule et une autre est sauvegardée. Le speeder subit donc une blessure. Les troopers oranges; motivés par la présence de Vador, s'avancent frénétiquement dans les ruines pour entrer en contact avec l'objectif qu'elles contiennent Vador reprend son pion dans la pile d'ordre, avance et envoie gratuitement son sabre sur Luke en lui infligeant deux touches. Luke, ne faisant qu'un avec la Force, dépense son pion d'esquive pour relancer sa seule sauvegarde ratée et fait une adrénaline, ce qui lui permet de renvoyer un dégat à son Papa Vador a perdu la moitié de ses points de vie et Luke a pris un pion de suppression. PHASE FINALE: Luke et les forestiers, ainsi que les troopers bleus retirent chacun leur unique pion de suppression. Vador redresse sa carte réflexe de la Force. Bilan: Un speeder abattu, un TL TT abattu . Deux forestiers et un urbain en moins. Vador a 4 points de vie, Luke 5. FIN DU TOUR 3 Les rebelles jouent fils de Skywalker et désignent Luke. L'empire joue Maitre du Mal et désigne Dark Vador ainsi les deux unités de troopers. Initiative pour les rebelles donc. Luke s'active, il redresse réflexe de la force, et l'utilise gratuitement. Il attaque Vador au blaster, lui inflige deux touches que même le maitre Sith ne peut dévier. Il l'attaque une fois supplémentaire grâce aux effets des ordres rebelles, espérant faire mordre la poussière à son Papa. Vador réussit à contrer un tir de blaster mais prend une blessure. Il ne lui reste désormais qu'un seul point de vie. Vador s'active. Sa colère est telle que les rebelles forestiers et urbains gagnent trois token de suppression chacun. Vador avance frénétiquement vers les ruines où Luke se cache. Il lance son sabre laser mais Luke évite une nouvelle fois le coup, sans pour autant achever son père d'une déviation qui lui aurait été fatale. Luke gagne toutefois un token de suppression Les forestiers s'activent. Il n'arrivent qu'à supprimer un seul token suppression mais la présence de Luke les ragaillardit et ils ne paniquent pas. Ils ne peuvent toutefois effectuer qu'une seule action. Ils décident de tout miser sur un feu nourri sur le speeder mais ratent lamentablement tous leurs tirs. Les troopers bleus s'activent et arment leur matraques énergétiques pour entamer le corps à corps avec les urbains. Les troopers parviennent à asséner trois touches mais un seul des rebelles est assez vif pour l'esquiver. Deux urbains meurent Les urbains s'activent à leur tour. Ragaillardis par la présence de Luke au sommet de la ruine et avides de revanche, ils dissipent tous leurs tokens de suppression ! Ils visent et infligent 3 touches au stormtroopers au corps à corps mais les armures immaculées de l'Empire absorbent tous les coups. Les troopers orange s'activent. Ils visent , cherchant à faire tomber le chef de la rebellion. Malgré les relances, leur phase de tir est plutôt mauvaise et n'inflige que deux touches dont une critique à Luke, cette dernière ne sera pas déviée par Luke qui subit un blessure et gagne un autre token de suppression. Le speeder s'active. Il effectue son mouvement obligatoire en survolant les forestiers, il se repositionne ensuite derrière les ruines en tirant sur Luke avec son canon avant en faisant fit du couvert grâce à cette manoeuvre. Il inflige deux adrénalines à Luke qui pare admirablement les tirs et ne subit aucun dégat. Phase finale: Luke possède deux tokens suppression, les forestiers 1. Luke à 4 pts de vie, Vador 1 FIN DU TOUR 4 L'empire joue nouvelle technique de motivation et désigne les deux unités de troopers. Les rebelles jouent le retour du Jedi et désignent Luke, qui gagne un token esquive , les urbains et les forestiers. L'empire a donc l'initiative et active les troopers bleus. Vador a foi en eux et choisit de ne pas les" motiver". Ils visent, infligent 3 touches au corps à corps que les rebelles ne peuvent contrer. L'escouade urbaine est vaincue et la forêt sous le controle de l'Empire. Sentant que la partie lui échappe, le joueur rebelle active Luke, le fait sauter en contrebas de la ruine et charge Vador. Le duel est épique ! Luke inflige 4 touches de sabre laser à Vador, ce dernier est acculé . Il doit impérativement réussir ses 4 sauvegardes pour survivre. Le seigneur noir des Siths réalise trois blocages... et une adrénaline de défense qui ne le sauve pas car il n'était pas en position d'esquive ce tour . Vador est vaincu, sous les yeux de ses stormtroopers. Ces derniers restent complètement hébétés car Luke a utilisé la vieille ruse Jedi pour influencer leurs faibles esprits et leur faire gagner deux token de suppression. Un brillant mouvement salué par le joueur impérial. Le speeder s'active, contourne la ruine de par son mouvement obligatoire. Sa manoeuvre audacieuse contre Luke l'a toutefois mis dans une position défavorable et il lui faut toute son adresse de pilote pour se redresser et prendre à revers les rebelles, son seul fait d'armes d'un tour plutôt inutile du coup. Les rebelles, revigorés par les faits d'armes de Luke,dissipent leur dernier token de suppression (le retour du jedi). Ils sortent du couvert lourd et avance vers les ruines. Ils ouvrent le feu sur les stromtroopers oranges et infligent 5 touches à ces derniers. Deux stormtroopers s'effondrent et l'unité gagne un token de suppression, portant son total à trois. Les stormtroopers oranges s'activent. Ils dissipent un token de suppression mais ils paniquent tout de même à l'approche des rebelles. Il se replient dans les ruines et le chef parvient à tenir avec chance l'objectif representé par la fenêtre brisée. Phase finale: les stormtroopers oranges n'ont plus qu'un token de suppression. Luke a toujours 4 points de vie. Les storms oranges tiennent la fenêtre, les bleus tiennent la forêt et leur chef est le nouveau commandant impérial suite à la débâcle de Vador. FIN DU TOUR 5 Sans surprise, l'empire et les rebelles jouent embuscade. Ils désignent respectivement le speeder et Luke, les deux unités qui peuvent leur permettre de remporter la partie par des manoeuvres audacieuses. L'empire obtient la priorité suite à un beau lancer de dé rouge. Le speeder s'active. Il effectue son mouvement obligatoire, vise et fait feu sur les rebelles forestiers exposés. Il inflige trois touches aux rebelles grâce à sa relance de visée et trois des rebelles sont fauchés par les tirs. Il ne reste que le chef d'unité en vie et il prend un token de suppression. Luke s'active. Il part à la poursuite des derniers stormtroopers de l'escouade orange. Il les aperçoit et bondit par dessus la fenêtre brisée grâce à sa compétence saut. Il inflige 5 touches de sabre-laser à ces derniers, en décapitant deux nets (perforants) et , malgré un dernier élan de gloire, le chef d'escouade succombe à un dernier revers de sabre de Luke (il avait arrêté deux blessures sur les trois restantes). Luke controle désormais le coeur de la ruine. Les troopers bleus s'activent . Il s'avance en maintenant le chef en contact avec l'objectif symbolisé par la forêt. D'une dernière volée de tir , ils abattent méthodiquement le chef d'escouade des forestiers, l'empéchant d'atteindre le couvert salvateur des ruines et de tenir un nouvel objectif pour les rebelles FIN DU TOUR 6 ET DE LA PARTIE Les rebelles n'ont plus que Luke sur la table qui tient l'objectif central. L'empire possède encore un speeder qui a décimé les rebelles forestiers à lui tout seul, et l'escouade bleue qui tient la forêt sans avoir perdu aucun de ses membres lors de la bataille ! CONCLUSION: L'empire tient l'objectif de la forêt et les rebelles l'objectif central de la ruine. On aurait pu rester sur une égalité, pour le principe, mais il ne me semble pas que ce soit possible dans l'univers Star Wars L'empire a détruit 261 points d'armée rebelle sur 447. Les rebelles ont détruit 337 points sur les 451 de l'armée impériale. (292 si on considère que l'unité de moto est complète car non détruite). Les rebelles remportent donc la partie ! Compte rendu du joueur impérial (Zazael): Cette première partie était très dynamique et tactique jusque dans les derniers tours. Je dois tout de même avouer que j'ai sous-estimé les talents Jedi et la gâchette de Luke et que j'ai été un peu trop confiant sur la tankiness et la puissance de Vador. Je l'ai joué petit bras en essayant de contrôler le centre et en n'allant pas chercher Luke au corps à corps alors que Vador excelle dans ce domaine... Vador a quand même fait le taf en éliminant le TL-TT rapidement et en distillant de bons ordres à ses unités. Le MVP restera quand même mon escouade bleue qui a décimé les rangs rebelles dans la forêt et qui n'a perdu aucun homme lors de cet affrontement. Ma grosse déception a été l'escouade orange qui s'est faite repoussée et annihilée sans avoir fait grand chose de la partie au final. Je tiens tout de même à dire que nous débutions tous deux dans l'univers SWL, mon adversaire et moi, mais il a fait preuve d'une bien plus grande patience et maitrise tactique selon moi. Nous verrons s'il pourra contrer la puissance de feu impériale lors de notre prochaine partie avec les nouveaux ajouts de extensions impériales. Compte rendu rebelle (MCFillis): Honnêtement je comptais vraiment jouer la défense et le contre avec les rebelles mais quand j'ai vu mes troupes se faire annihiler si vite en début de partie j'ai cru que la partie m'échappait et j'ai même failli renoncer... Heureusement que la polyvalence de Luke et ma bonne utilisation des ordres a fait la différence dans les trois derniers tours. Luke est clairement le MVP de la game grâce à sa ruse et la précision de ses coups de sabre et de blaster. Les escouades de troupiers rebelles ne font clairement pas le poids sans token d'esquive actifs sur eux , notamment les urbains qui se font fait contrer au corps à corps même avec le buff fourni par Luke. C'était une très bonne partie même si nous avons un peu modifié le scénario d'initiation dans le livre des règles pour la rendre plus compétitive et équilibrée. Je suis impressionné par la dimension tactique du jeu avec les ordres et la suppression qui fait vraiment la différence sur le champ de bataille. J'ai hâte de jouer des parties plus importantes avec les futurs ajouts de la collection FFG que nous avons pré commandé et qui receveront dans une semaine un peu près leurs coups de pinceaux respectifs (Leia et Soldats de la flotte pour moi , Veers et Snowtroopers pour mon adversaire, le TR TT est en cours de montage et mon air speeder presque peint).
  3. Salut les barbus ! Aujourd’hui une nouvelle chronique voit le jour ! Les batailles inutiles et méconnues où l’on trouvera des rapports de batailles de plusieurs jeux. Je pourrais vous énumérez les petits trucs de cette chronique, mais je l’explique en introduction de la vidéo ! Il y a plein de clin d’œil caché, notamment il y a un truc à trouver, mais je n’en dis pas plus. Je vous laisse regardez cela et j’attends vos commentaires ! j’ai plein de trucs à améliorer pour les prochaines vidéos, mais je pense que vous allez bien vous marrez avec celle-ci. N’oubliez pas de liker, commenter et partager amis barbus ! Que le poil soit avec vous !
  4. Il y a quelques semaines a eu lieu le Codex Lugdunum 2018, le week-end Warmaster du club lyonnais du Crazy Orc. A cette occasion une douzaine de joueurs répartis entre Lyon et Nouméa (oui, oui, en Nouvelle Calédonie ) ont combattu pour écrire un nouveau chapitre de la Fin des Temps dans la région de Kazad Lok. Plusieurs campagnes ont déjà été jouées dans ce cadre : l'avènement des serviteurs de Nagash pendant la Guerre des Lamentations ou encore l'invasion de la région par les Frères de l'Apocalypse. Vous trouverez un résumé de tous ces événements sur la page dédiée à la Saga de Kazad Lok. D'Acier et de Malepierre a permis de suivre plusieurs éléments narratifs : la mise à sac de la région de Kazad Lok par les forces du Chaos, le transfert vers Belport de l'artefact de Lustrie connu sous le nom du Bâton de Jade, le destin de la forteresse Naine de Kazad Lok, le choix du chef de guerre Morglock le Sauvage et la capture des pyramides de la Cité sans Nom en Lustrie. Je vais partager avec vous le compte-rendu de ces divers récits dans les jours à venir mais en attendant voici déjà un petit texte résumant le résultat de la campagne : Fredyll le Jeune marchait d'un pas fatigué à l'avant de la colonne. Ses guerriers encadraient la longue file des survivants de la forteresse Naine de Kazad Lok. Événement inconcevable pour les Nains, leur foyer était maintenant devenu l'antre des Skavens du clan Rilk qui avaient submergé leurs dernières défenses. Le roi Tanagor et le général Boltror Croc d'Ours s'étaient sacrifiés avec une partie de la garnison pour permettre l'évacuation de la forteresse. Les Nains avaient alors pris la route de Belport, le dernier grand bastion de l'Ordre dans la région. Ils avaient découvert que cette dernière avait été mise à sac par les armées du Chaos rayonnant à partir des ruines de l'ancienne cité impériale de Wielstadt. Les champs étaient ravagés et les villages brûlés. Le cadavre de ceux qui n'avaient pas fui à temps pendaient aux arbres arborant dans leur chair l'étoile à huit branches du Chaos ou d'immondes symboles Skavens. Les guerriers de Fredyll avaient également été obligés de repousser à plusieurs reprises les attaques de bandes d'orques, preuve que Morglock le Sauvage était toujours en activité et qu'il n'avait pas renoncé à submerger la région sous sa Waaagh ! Le moral de Fredyll avait considérablement chuté lorsque, sur le chemin de Belport, ils avaient découvert les cadavres des guerriers de la forteresse chargés d'escorter le Bâton de Jade à la cité Bretonnienne. L'antique artefact de Lustrie était l'une des dernières chances de survie de Kazad Lok et il devait maintenant être entre les griffes de Vytor le Corrompu à Wielstadt. Quel espoir restait-il en cette fin des temps se demandait Fredyll alors qu'au détour d'une colline il apercevait enfin les hautes tours de Belport. Ses murailles étaient gardées par une garnison disparate : hommes d'armes Bretonniens, fantassins de l'Empire et mercenaires Arabiens. Le Nain pouvait même apercevoir la bannière damnée du comte von Heiltse qui avait mis ses pouvoirs nécromantiques au service du Duc de la Fouche. L'espoir ? Il viendrait peut-être du Nord-Est et des Marais de la Désolation. C'était là qu'Inkur Belsi avait situé l'origine de la puissante vague magique qui avait balayé la région quelques jours plus tôt. Le vieux maître des runes avait été catégorique, c'était une antique magie qu'il avait ressenti. Quelque chose de semblable à la puissance émise par le Bâton de Jade. Une magie venue de Lustrie. Fredyll haussa les épaules. Il y avait bien des choses qu'il ignorait mais il savait que la fin était proche. En attendant son objectif était de mettre les derniers des siens à l'abri et il continua sa marche vers Belport.
  5. En mars prochain aura lieu le week-end Warmaster du Crazy Orc, D'Acier et de Malepierre. Il s'agit du troisième événement ayant pour cadre la région de Kazad Lok et la Fin des Temps. Pour préparer les joueurs à cette campagne narrative, j'organise quelques sessions préparatoires. La dernière en date a eu lieu samedi dernier et a vu se jouer une bataille navale Man O'War et une bataille Warmaster dont voici le compte-rendu (le debrief complet de l'après-midi est disponible sur warmaster_fr) La colonne s'étirait le long de la route passant par le Col des Deux Aigles. En ajustant la lunette à vision longue qu'il avait acheté à prix d'or au clan Skryre, Skryt put identifier les bannières d'une demi-douzaine de forteresses mineures des choses-naines. Ce n'était pas une armée en marche pour porter assistance à Kazad Lok mais bel et bien des survivants de l'effondrement de l'empire nain partout dans le Vieux Monde. Encore une fois les coureurs d'égouts s'étaient montrés utiles pensa le Prophète Gris. En localisant pour lui cette proie facile, ils lui fournissaient l'occasion de rattraper le fiasco de la bataille contre les choses-hommes de Bel Port. Il abandonna son poste d'observation pour rejoindre les vermines de choc de sa garde personnelle et préparer la verminhorde à l'attaque à venir. Au loin, la colonne continuait de progresser à travers les Montagnes de la Roche Noire. La lunette à vision longue n'avait pas permis à Skryt de plonger au fond du regard des nains, il aurait pu y voir danser une flamme qui lui aurait fait dresser les poils de sa fourrure grise. Ces guerriers nains étaient bien conscients que leur monde était à l'agonie mais ils étaient déterminés à combattre jusqu'au dernier et à faire payer à leurs ennemis le prix du sang. VERMINHORDE DU CLAN RILK 4 Griffes de Guerriers des Clans 2 Griffes de Vermines de Choc 4 Griffes de Jezzails 2 Griffes de Moines de la Peste 4 Nuées de Rats 2 Griffes de Coureurs d'Egouts 4 Meutes de Rats-Ogres 1 Roue Infernale 2 Canons à Malefoudre Prophète Gris Skryt 3 Héros des Clans Majeurs dont 1 avec Epée du Destin 2 Techno-Prêtres du clan Skryre Point de Rupture : 13 SURVIVANTS DES FORTERESSES MINEURES NAINES (de mémoire) 6 unités de Guerriers Nains 4 unités de Rangers 1 unité d'Arquebusiers 2 batteries de Canons 2 Gyrocoptères Général Nain 1 Héros avec Epée de Puissance 2 Maîtres des Runes dont 1 avec Parchemin Anti-Magie Point de Rupture : 8 Skryt avait déployé sa verminhorde en étalant ses troupes de manière à bloquer complètement le passage du Col des Deux Aigles. Il avait placé ses forces d'élite sur chaque flanc, à gauche les Rats-Ogres et les Vermines de Choc de sa garde personnelle, à droite les Moines de la Peste et une Roue Infernale. Au centre se trouvaient les griffes composées de Jezzails et de Guerriers des Clans. Le Prophète Gris avait cependant senti poindre une once d'inquiétude lorsqu'il avisa que les Nains avaient quant à eux former une solide ligne de bataille : au centre se trouvaient deux formations composée chacune de deux unités de Guerriers et d'une batterie de Canons, elles étaient soutenues par deux Gyrocoptères et des Rangers sur leur flanc gauche. Ce n'était pas là le comportement d'une bande de survivants paniqués, comme d'habitude la détermination des choses-naines ne devait pas être sous-estimée pensa Skryt. Le Prophète Gris n'entendait cependant pas se laisser impressionner et il fit signe à ses lieutenants de faire avancer la vermihorde. Les deux flancs progressèrent avec prudence, les Rats-Ogres étaient précédés de plusieurs Nuées de Rats pour attirer le feu Nain tandis que les Moines de la Peste et la Roue Infernale restaient à l'abri d'un pic rocheux. Mais malgré de nombreuses menaces et l'exécution de quelques Guerriers des Clans, Skryt ne parvint pas à faire avancer le centre de la vermihorde. De leur côté les Nains ne faillirent pas à leur réputation et ils manoeuvrèrent avec précision. Les unités de Rangers prirent position sur une colline face aux Moines de la Peste qui ne reculèrent pas sous leurs tirs. Les Gyrocoptères se placèrent sur le flanc droit de l'armée Naine, prêts à intervenir à la moindre faille détectée dans la ligne de bataille Skaven. Le centre de l'armée avança afin de permettre aux Canons d'ouvrir le feu sur les Nuées de Rats qui encaissèrent les boulets de canon sans battre en retraite. Pris sous les tirs des canons Nains, les lieutenants de Skryt eurent beau menacer les chefs de meute, les Rats-Ogres restèrent à l'abri d'une grande colline et une partie des unités de Jezzails continua à se cacher dans un bois. C'était tout le flanc gauche de la verminhorde qui refusait ainsi de manoeuvrer. Heureusement pour le Prophète Gris, le flanc droit se révéla plus docile. Les Moines de la Peste et la Roue Infernale progressèrent vers la colline où s'étaient retranchés les Rangers Nains et le reste des Jezzails accompagna le mouvement. Skryt prit également soin d'avancer des Nuées de Rats pour tenter d'attirer les Nains plus près de ses lignes et faciliter ainsi une contre charge. Les manoeuvres Skavens furent couverte par une pluie de Malefoudre lancée par les Technomages du clan Skryre, un canon Nain fut vaporisé par ces attaques magiques que les Maîtres des Runes se révélèrent incapable de contrer (c'était la Fin des Temps et l'ère du Chaos, la magie des Runes disparaissait lentement ce qui peux expliquer pourquoi les Maîtres des Runes Nains ne parviendraient à bloquer aucun sort Skaven tout au long de la bataille). Et la tentation fut en effet trop grande pour une partie des Rangers qui dévalèrent leur colline pour s'en prendre aux rats géants. Ces derniers ne firent pas le poids et furent rapidement massacrés par les Nains. Pendant ce temps le reste de l'armée progressa sur le champ de bataille afin de consacrer toute sa force de frappe sur le flanc droit des hommes-rats, leur flanc gauche étant contenu par la menace d'une batterie de canons et de la paire de Gyrocoptères. Skryt était bien conscient que si son flanc gauche refusait d'obéir aux ordres, son flanc droit risquait fort de rompre sous la pression. Fort heureusement les fouets des chefs de meute se montrèrent cette fois-ci efficaces et les rats-ogres prirent enfin position au sommet de la colline derrière laquelle ils se cachaient. Dans le même temps les unités de Jezzails et de Guerriers des Clans dissimulées dans le bois sortirent également de leur cachette et progressèrent vers l'ennemi tandis que les canons à malefoudre ouvraient le feu pour les couvrir. Satisfait de voir qu'il pouvait compter sur toute son armée, Skryt lança ses troupes au combat sur son flanc droit. Les Moines de la Peste piétinèrent devant la colline où se terraient la moitié des Rangers Nains mais une unité de Coureurs d'Egouts surgit sur le flanc de ces derniers, imprégnés d'une magie malsaine, ils se ruèrent sur leurs ennemis avec la ferme intention de les déchiqueter. Les Rangers qui avaient chargés les Nuées de Rats se trouvèrent à leur tour pris pour cible par les équipes de Jezzails et les survivants des Rats Géants. Comme les Coureurs d'Egouts, les hommes-rats étaient poussés par une rage surnaturelle et de nombreux Rangers périrent avant que les Nains puissent battre en retraite. Les deux armées étaient maintenant si proches que les guerriers des deux camps pouvaient s'échanger injures et menaces. La bataille ne faisait que commencer ! Les Nains avaient décidé de venger leurs morts et ils chargèrent les lignes des Skavens. Les tirs des Jezzails ricochaient sur leurs boucliers et la mêlée fut bientôt générale ! Si la contre-charge des Rangers fut contenue et même repoussée par les hommes-rats, les Guerriers Nains abattirent un grand nombre de Jezzails avant de battre en retraite pour reformer un semblant de ligne de bataille. Sur le flanc droit de l'armée Naine, les canons et les Gyrocoptèrent manoeuvrèrent afin de pouvoir combiner leurs tirs contre une unité de Jezzails qui fut entièrement détruite par une telle puissance de feu. La réplique de Skryt ne se fit pas attendre. Les Gyrocoptères avaient été obligés de se rapprocher pour ouvrir le feu et ils furent rapidement submergés par des Rats-Ogres et des Guerriers des Clans. Sur le flanc droit de la verminhorde, les combats s'intensifiaient. Les Rangers de la colline déjà engagés par les coureurs d'égouts furent finalement également assaillis par la Roue Infernale et les Moines de la Peste et nombre d'entre eux mordirent la poussière. Cette victoire rendit le pilote de la Roue Infernale trop téméraire, il chargea de front une unité de Guerriers Nains mais la machine avait perdu trop d'élan et elle fut mise en pièces. Au pied de la colline, les combats continuaient et petit à petit les Skavens repoussaient les Nains. Mais les pertes dans les deux camps s'accumulaient à une vitesse prodigieuse et la victoire pouvait basculer à tout instant. La journée tirait à sa fin et les Nains lancèrent leurs dernières attaques pour tenter d'ouvrir un passage vers la forteresse de Kazad Lok. Malheureusement les canons ne parvinrent pas à repousser les Rats-Ogres et les dernier assauts des Guerriers s'enlisèrent contre les Coureurs d'Egouts ou ne réussirent qu'à disperser une poignée d'unités Skavens déjà mal en point. Tout leur flanc droit restait sous la menace d'une charge des Rats-Ogres et des Vermines de Choc, il était plus sage pour eux de battre en retraite et d'attendre la tombée de la nuit pour tenter de passer à la faveur de l'obscurité. Mais si les Nains reculaient à la fin de la bataille ce n'était pas sans avoir causé d'énormes pertes à la verminhorde. Skryt avait appris de la pire des façons qu'il n'y avait pas plus dangereux qu'un Nain désespéré ! Boltroc Croc d'Ours pénétra dans l'antichambre de la salle du trône au moment où les représentants des survivants des petites forteresses prenaient congé du roi Tanagor. Le vieux général Nain nota avec satisfaction que la bataille au Col des Deux Aigles n'avaient pas entamé leur détermination. Malgré les attaques Skavens et les pertes énormes qu'ils avaient enduré, ils avaient réussi à rejoindre Kazad Lok et rien n'avait étouffé leur combativité. A la porte de la salle du trône, les deux gardes de faction hésitèrent à lui bloquer le passage. Mais quelque chose dans son regard et le trophée sanglant qu'il tenait à la main les dissuadèrent d'agir, ainsi Boltror put-il continuer son chemin. Le roi Tanagor fixait les antiques dalles de la salle. Le récit des survivants l'avait fortement affecté. Il confirmait les rares nouvelles qui lui parvenaient encore de l'extérieur. L'Empire Nain était en train de s'effondrer. Les forteresses tombaient les unes après les autres et même les plus puissantes d'entre elles ne semblaient pas pouvoir résister à la tempête qui secouait le Vieux Monde. Il n'entendait plus ses proches conseillers qui égrainaient toujours les mêmes arguments en faveur de l'isolement de Kazad Lok, il comprenait aujourd'hui qu'il était futile de chercher à échapper à son destin. Soudain le silence s'imposa dans la salle du trône. Un bruit mat retentit lorsque la tête d'un homme-rat frappa le sol et roula jusqu'au pied du trône. Tanagor releva la tête pour découvrir Boltror Croc d'Ours. Le vieux général ignorait les cris offusqués des conseillers royaux et fixait le roi d'un regard sévère, les deux poings sur les hanches. Tanagor crut un instant être redevenu un enfant. - Mon roi, tonna Boltror, les guerriers de Fredyll le Jeune ont intercepté des hommes-rats au premier sous-sol. A ses mots Tanagor se leva à moitié mais le général le rassura immédiatement. - N'ayez crainte, dit-il, ils n'ont pas atteint la salle des trésors. IL y est toujours à l'abri sous la veille constante de Fredyll lui-même. Le roi se laissa retomber sur son trône avec un soupir de soulagement mais la voix qu'il entendait dans ses rêves résonna à nouveau dans son esprit. - Le Bâton de Jade doit rejoindre Bel Port, affirma Boltror Croc d'Ours en écho aux pensées de Tanagor. - Que sais-tu du Bâton de Jade ? répliqua le roi sur la défensive. - Je sais que mes rêves sont habités par la même créature que les vôtres, mon roi. Son pouvoir en Lustrie faiblit mais sa volonté reste claire : le Bâton de Jade doit rejoindre Bel Port si Kazad Lok veut avoir une chance de survivre à ces temps maudits. Le roi Tanagor hocha la tête puis se leva lentement. Il fixa du regard tous les Nains présents dans la salle du trône afin de les prendre à témoin. L'heure n'était plus à la faiblesse, l'heure était à la guerre. - Alors Kazad Lok partira en guerre, mon vieil ami. Le Bâton de Jade ira à Bel Port et les Nains à la rencontre de leur destin ! Quelle bataille ! J'attendais beaucoup de cet affrontement entre Nains et Skavens et j'avoue avoir été servi. Les bons jets de dés, aussi bien pour les ordres que pour les attaques et les sauvegardes, étant bien répartis d'un camp à l'autre, NoPeace et moi avons pu pleinement profiter de cette partie n'impliquant pas de cavalerie. Cela a été un festival de manoeuvres et de contre-manoeuvres, les Skavens tentant de refermer leur piège sur les Nains en rabattant leur flanc gauche plein de Rats-Ogres et les Nains qui de leur côté jouaient avec leurs canons pour ralentir l'ennemi ou même lui infliger de terribles pertes (mes Jezzails s'en souviennent encore... dans leur tombe ^^). Finalement c'est sur mon flanc droit que le gros des combats a eu lieu : NoPeace a habilement contenu mon flanc gauche en début de partie pour pouvoir concentrer ses forces sur cette partie du champ de bataille. Les Nains auraient pu me submerger si je n'avais pas été sauvé par l'intervention de mes Coureurs d'Egouts, apparus au bord de la table pour intercepter une partie des Rangers Nains et les immobiliser dans un long combat. Les affrontements n'ont été qu'une suite de charge et de contre-charges, les deux camps s'épuisant l'un l'autre dans des combats meurtriers. Une vraie bataille entre Nains et Skavens, quoi ! Nous n'avons pas eu le temps d'aller jusqu'au bout de la partie, les Nains étaient à 1 point du break et moi à 2 ou 3 points du mien. C'était cependant à mon tour de jouer et mon flanc gauche était en position de revenir en jeu avec en particulier des Guerriers Nains à portée de charge par initiative de mes Rats-Ogres. Du point de vue des PV, c'était plus ou moins une égalité avec un léger avantage Skaven de moins de 150 points. Bref c'était tendu et c'était donc une excellente partie !
  6. En mars prochain aura lieu le week-end Warmaster du Crazy Orc, D'Acier et de Malepierre. Il s'agit du troisième événement ayant pour cadre la région de Kazad Lok et la Fin des Temps. Pour préparer les joueurs à cette campagne narrative, j'organise quelques sessions préparatoires. La dernière en date a eu lieu samedi dernier. Trois batailles ont été jouées, leur contexte est disponible ici. Ca va saigner au Crazy Orc Voici le compte-rendu narratif (et les photos) de ces batailles du point de vue du prophète gris Skryt du clan Rilk. On commence par le premier affrontement opposant des Skavens et des Nains... Le prophète gris Skryt s'était confortablement installé sur une corniche pour assister au retour triomphal de la verminhorde de Biomecanysm. Ses espions auprès de l'envoyé du clan Moulder lui avaient déjà décrit par le menu la bataille qui avait opposé les Skavens aux choses-naines dans les Montagnes de la Roche Noire. Les hordes d'hommes-rats avaient progressé sous les boulets de canons et sous les tirs des arquebuses puis le corps à corps s'était engagé. Comme à leur habitude les choses-naines avaient résisté avec vaillance, opposant un mur de boucliers à la férocité de leurs ennemis héréditaires, mais le nombre avait finalement joué en la faveur des Skavens. Petit à petit la garnison de l'avant-poste avait reculé jusqu'à finalement devoir battre en retraite à l'abri de ses fortifications. Elle devait maintenant se demander pourquoi ses ennemis n'avaient pas poussé leur avantage plus loin mais elle ignorait que la bataille n'était qu'une diversion pour permettre à une bande de coureurs d'égouts d'infiltrer ses souterrains. L'objectif des membres du clan Eshyn était de repérer et si possible de s'emparer du Bâton de Jade, un artefact dont Vytor le Corrompu avait ordonné qu'il lui soit remis en gage de soumission de la part des Skavens. Or les ordres du Conseil des Treize étaient clairs, les enfants du Rat Cornu n'étaient pas encore assez puissants pour s'opposer aux desseins du Chaos et de son champion, Archaon. Le Bâton de Jade devait être remis à son envoyé à Kazad Lok. Les Nains de Magnus affrontent les Skavens de Daviddu38 Vous ne passerez pas ! Les hordes Skavens en marche ! Bientôt le choc ! Les premiers corps à corps s'engagent ! La mêlée devient générale...
  7. http://www.warhammer-forum.com/index.php?/topic/254988-craftworld-alaitoc-1500-pts-liste-concept-savonette/ Je poste ici le rapport de bataille qui suit ma liste "savonnette" Eldar. Je vous ai épargné les photos de notre table de ping pong, de nos proxy et moulte figurines non peintes. Mais la partie a été très plaisante. La mobilité des armées ayant mené à de nombreux rebondissements.
  8. latribuneludique

    [EPIC] La chute des portes de Krieganes

    Samedi dernier nous fêtions l'Epic Day au Crazy Orc. Le thème de la journée étant la Fin des Temps, nous avons décidé de nous projeter sur Cadia peu de temps avant sa chute face aux hordes d'Abaddon ! Pour ce faire nous avons réuni 10 joueurs répartis entre Space Marines loyalistes et leurs Légions Titaniques de soutien et Space Marines du Chaos et leur Légions Titaniques corrompues. Malheureusement nous n'avons pas pu finir cette bataille Epic Armageddon (un figuriniste, ça papote !) mais cela nous a quand même permis de vivre de grands moments comme l'assaut massif d'Elus du Chaos en téléporation rapidement repoussé par les titans loyalistes, l'arrivée des Emperor's Children par drop pod pour désorganiser tout un flanc impérial, la destruction d'un titan Reaver devenu la cible de toute la puissance de feu des hérétiques ou encore de nombreux assauts lancés de part et d'autre sur le flanc droit de l'Imperium. Une belle partie servie par un très beau champ de bataille et de belles armées ! A défaut de véritable rapport de bataille, voici un échantillon de photos... D'autres photos sont disponibles sur le forum epic_fr. La bataille va bientôt commencer... Le Reaver de la Legio VI est la cible de toutes les attaques du Chaos ! Les Land Raiders des Emperor's Children progressent avec le soutien d'un Ravager... ... ils seront cependant mis en fuite par une salve de tirs des Predators Sea Dragons Les Space Marines loyalistes déploient leurs propres Land Raiders sur leur flanc droit Ce flanc sera le théâtre de nombreux et sanglants assauts de part et d'autre
  9. Karak dorn

    [DW] La Bataille de Lianosino

    Bonjour a tous ! Voila un petit rapport de bataille en vidéo, version muet avec un effet vieux film des années 20, la musique est tiré d'un vrai gramophone bonne vidéo !
  10. LA FUITE D'ULTHUAN - CHAPITRE III - PARTIE 1 Alors que la guerre civile entre Malekith et Tyrion fait rage, la flotte Haut-Elfe de l'amiral Elianor fuit Ulthuan pour installer une colonie dans la région de Kazad Lok. La flotte est immédiatement prise en chasse par l'amiral Elfe Noir Kray Sangsoif, un proche de la sorcière Morathi. Dans la Mer des Griffes, les deux flottes Elfes tombent dans une embuscade tendue par des Nains du Chaos (voir Chapitre I). Si la flotte Haut-Elfe s'en tire bien et peut effectuer des réparations sur l'île de Mustaemara après s'en être emparée (voir Chapitre II), l'avant-garde des Elfes Noirs est anéantie par les serviteurs des puissances de la ruine. Kray Sangsoif ordonne de traquer les Nains du Chaos pour laver l'affront. Mais il découvre que l'amiral ennemi, Gargath le colérique, détient peut-être une information vitale qui lui permettra de rattraper son retard sur les Hauts-Elfes... Nous étions 4 joueurs The Uncharted Seas au Crazy Orc de Lyon. Deux batailles ont été jouées, l'une opposant les Hauts-Elfes aux Morts-Vivants et l'autre les Elfes Noirs aux Nains du Chaos. Vous pouvez dès maintenant découvrir le rapport de bataille et les photos de l'affrontement entre Elfes Noirs et Nains du Chaos sur la Tribune de la Baie des Crocs. L'autre rapport est en cours d'écriture.
  11. latribuneludique

    [EPIC][30k] Death Guard vs Imperial Fists

    Je ne peux pas m'empêcher de partager avec vous le superbe rapport de bataille décrivant l'affrontement de la Death Guard de BigZ et les Imperial Fists d'El Luce qui a été publié sur epic_fr. Cela se passe pendant l'Hérésie d'Horus et les deux armées sont absolument superbes ! N'oubliez pas qu'on parle de figurines à l'échelle 6mm ! Petit échantillon :
  12. Pour ceux qui veulent découvrir le jeu, v'là un rapport de bataille des dingues de jeux : Bon visionnage.
  13. Bonjour à tous! La BBT est fier de vous présenter son deuxième rapport de bataille avec le le lien qui va bien: On attend vos avis avec impatience, et si vous le souhaitez, venez aussi sur le twitter de la chaine: https://twitter.com/BBTwargaming Bonne journée et bon jeu!
  14. La Fuite d'Ulthuan est une campagne narrative multi-systèmes jouée au Crazy Orc. Elle met en scène une flotte Haut-Elfe qui fuit Ulthuan alors que la guerre civile y fait rage entre le Roi Phénix Malekith et Tyrion l'incarnation de Khaine. Le Chapitre I de la campagne expliquait comment, dans la Mer des Griffes, les navires Hauts-Elfes et leurs poursuivants Elfes Noirs étaient tombés dans une embuscade tendue par des Nains du Chaos. Le compte-rendu de la bataille navale The Uncharted Seas est disponible ici. Le Chapitre II de la campagne met en scène la flotte Haut-Elfe qui a subi de gros dégâts lors de l'embuscade et qui débarque une armée sur l'île de Mustaemara pour s'emparer d'un comptoir commercial Arabien et de ses ressources... Voici le compte-rendu de la bataille Warmaster jouée il y a deux semaines. Alors qu'Ulthuan plongeait un peu plus dans la guerre civile, l'amiral Elianor menait toujours sa flotte vers Kazad Lok où il espérait trouver un refuge pour son peuple. Dans la Mer des Griffes, les navires Hauts-Elfes étaient tombés dans une embuscade tendue par des Nains du Chaos et après de rudes mais rapides combats, la flotte avait réussi à échapper à ses ennemis. Tel n'était pas le cas de ses poursuivants Elfes Noirs qui avaient souffert face aux adorateurs des entités du Warp. Malgré leur bonne fortune, les Hauts-Elfes avaient subi des pertes et plusieurs de leurs navires étaient gravement endommagés. Elianor décida alors de dévier sa route vers la petite île de Mustaemara, un comptoir commercial Arabien, où il espérait pouvoir trouver refuge le temps de se réapprovisionner et d'effectuer quelques réparations d'urgence. Mais en ces temps troublés où la Fin des Temps semblait avoir sonné, les refuges autrefois accueillants s'étaient transformés en des forteresses assiégées et les autorités de Mustaemara n'était pas enclines à faire bon accueil aux elfes... Du haut des plus hauts remparts de Mustaemara, le vizir Yahi et son aide de camps Khasim observaient le rapide navire haut-elfe quitter le port fortifié. L'émissaire de l'amiral Elianor s'était montré hautain et arrogant, il avait exigé l'aide des Arabiens pour ravitailler et réparer les navires de la flotte qui mouillait à proximité du port. Et lorsque ses interlocuteurs lui avaient opposé une fin de non recevoir, il était passé aux menaces directe. Il n'ignorait pourtant pas que, malgré les récentes attaques des morts-vivants et des serviteurs du Chaos, les fortifications et les défenses de Mustaemara étaient assez puissantes pour repousser toute tentative d'assaut des navires elfes. Tout cela laissait Yahi fort perplexe. - Vous avez agi sagement, seigneur, finit par lâcher Khasim. En ces temps troublés nous ne pouvions pas venir en aide à ces elfes errants. Nous devons restés fermes alors que nous sommes régulièrement menacés par les flottes des pillards du Chaos et des non morts. Son maître restant silencieux, Khasim s'enhardit à poser une question. - Je ne comprends cependant pas pourquoi cet émissaire est venu nous menacer et perdre son temps... - Perdre son temps ? s'interrogea à voix haute Yahi. Perdre son temps ou gagner du temps ? - Seigneur ? Le vizir tourna le dos au port pour scruter les collines et les bois s'étendant au-delà de la ville. Il agrippa son aide de camp par le bras. - Rassemble la garnison, Khasim ! Ce fils de chien ne venait pas négocier, il détournait notre attention. Ils ne peuvent nous atteindre par la mer, ils ont profité des pourparlers pour débarquer des troupes dans notre dos !
  15. latribuneludique

    [THE UNCHARTED SEAS] La Fuite d'Ulthuan

    La Fuite d'Ulthuan est une campagne narrative The Uncharted Seas (jeu de bataille navale médiéval-fantastique qui fut édité par Spartan Games avant d'être lâchement abandonné par cet éditeur, comme quoi il n'y a pas que Games Workshop qui se comporte mal) jouée dans le cadre de la Fin des Temps (grosso-modo cela fait écho à La Fin des Temps : Kaine). La guerre civile fait rage sur Ulthuan, l'île-continent des Hauts-Elfes. Alors que le Roi Phénix Malekith s'oppose à Tyrion, l'avatar de Kaine, le mage Téclis charge la flotte de l'amiral Elianor d'escorter une expédition coloniale vers Kazad Lok. Téclis sait que les chances de sauver Ulthuan sont minces et il veut qu'une colonie soit établie dans la région dont il a vu le destin hors norme. Mais alors que les navires d'Elianor s'éloignent d'Ulthuan, ils sont pris en chasse par les forces de Kray Sangsoif, un serviteur de la sorcière Morathi, la maîtresse de Tyrion. La poursuite s'est donc engagée entre Hauts-Elfes et Elfes Noirs dans la Mer des Griffes. Cette époque est cependant celle de l'avènement du Chaos et les elfes ne sont plus les maîtres incontestés des mers. Les deux flottes sont chacune prises dans une embuscade tendue par les Nains du Chaos de l'amiral Gargath le colérique et de son bras droit Uruk SaleTrogne... Le Chapitre 1 de notre campagne s'intéresse au sort de la flotte Elfe Noire (celui de la flotte Haut-Elfe n'a pu être jouée, Nurgle ayant frappé l'un des participants à qui l'on souhaite un bon et rapide rétablissement). Le rapport de bataille complet est sur la Tribune de la Baie des Crocs mais voici un petit échantillon de photos :
  16. Voici un petit compte-rendu rapide de la grande bataille multi-joueurs Epic Armageddon jouée au Crazy Orc le 03/12 à l'occasion de l'Epic Day 2016. Le thème de l'Epic Day étant la guerre civile, nous avons décidé de faire s'affronter les fidèles de Gork et les adeptes de Mork ! Tout avait commencé sur un monde impérial conquis par les Orks. Les boyz s'ennuyaient. Soudain l'un d'entre eux demanda qui était le plus fort entre un grot et un zumain. De fil en aiguille le débat enfla et se répandit sur toute la planète pour en arriver à l'ultime interrogation : "Ki c'est l'plus kosto entre Gork et Mork ?" Les uns après les autres les seigneurs de guerre et les clans choisirent leur camp : les Goffs, les Blood Axes et les Snakebites choisirent Mork tandis que les Orkimédés et le Kulte de la Vitesse choisirent Gork. A ce stade le débat intellektuel ne pouvait que dégénérer. Une grande bataille eut lieu dans les ruines de la capitale impériale. Les Orks s'affrontèrent dans une orgie de destruction. Les super-krabouillators des Orkimédés se téléportaient dans les rues abandonnées et balayaient les chokboys Goffs, les brigades blitz du Kulte de la Vitesse et les forteresses kanons Blood Axes se lançaient dans des duels d'artillerie finalement arbitrés par l'intervention des krabouillators Orkimédés. Au paroxisme de la bataille, la grande idole de Gork se dressa face au centre du dispositif de Mork tenu par les Goffs et les Snakebites. Les super-krabouillator, grokalibr' et autres super-zaps des adorateurs de Mork ouvrirent le feu et une énorme explosion s'en suivit, le grand gargant avait été remplacé par un cratère fumant. Malgré ce terrible revers, les fidèles de Gork mettaient la pression sur leurs adversaires partout sur le champ de bataille mais aucun camp ne prenait véritablement le dessus. Alors Gork et Mork se firent entendre. Les deux frères étaient satisfaits du comportement de leurs enfants. Les plus faibles d'entre eux avaient péri dans cette joyeuse confrontation et la récréation était maintenant terminée. Il était temps pour la Waaagh! de reprendre le chemin des étoiles et de repartir à la conquête de la galaxie. Alors les Orks oublièrent leurs différents et leurs chants de guerre se firent entendre partout sur la planète : "WAAAAGH !!!!! MORT AUX ZUMAINS !!!!! LES PLUS FORTS, C'EST LES ORKS !!!!!"
  17. Il y a deux semaines a eu lieu le Codex Lugdunum 2016 au cours duquel une dizaine de joueurs ont joué la campagne narrative des Frères de l'Apocalypse. La Fin des Temps a frappé la petite région de Kazad Lok, alors que les Frères Glottkin sont en route vers Altdorf, Archaon a ordonné que les cités impériale et bretonnienne de Wielstadt et Bel Port soit également détruites (voir le prologue de la campagne ici ). Ce sont Miasm' et Pustul' qui sont envoyés dans la région pour mener deux forces d'invasion. Les hordes du Chaos, appuyées par un serviteur renégat de Nagash, doivent cependant faire face aux défenseurs Arabiens, Bretonniens et impériaux qu'un comte-vampire aide discrètement... CHAPITRE I Venant de la Baie des Crocs et des Terres du Nord, les hordes des Frères de l'Apocalypse entrèrent en Kazad Lok. Au nord-est, après avoir surmonté de nombreux obstacles, les armées de Pustul' progressaient dans les Marais de la Désolation. C'étaient les troupes du champion de Slaanesh N'Peace qui formaient l'avant-garde de la horde avec la ferme intention de semer la désolation et la destruction partout dans la région. Mais les défenseurs de Kazad Lok ne comptaient pas laisser les hordes du Chaos ravager Kazad Lok sans leur opposer la moindre résistance. Le général Neusergmann avait été chargé par le gouverneur de Wielstadt de harceler les forces ennemies pour les ralentir le plus possible afin de laisser le plus de temps possible pour organiser la défense des cités. Le fier général impérial avait ainsi décidé d'intercepter les serviteurs de Pustul' le plus au nord possible et c'est pourquoi son armée s'était déployée dans les marais pour couper le chemin de l'ennemi. La fière cavalerie impériale forma sa ligne de bataille, prête à se jeter contre les créatures impies du Chaos mais N'Peace brandit alors un antique artefact de pouvoir qui insuffla une énergie malsaine à ses troupes. Chevaliers, Maraudeurs montés et Chiens du Chaos s'élancèrent avec une rapidité surnaturelle et balayèrent la cavalerie impériale. Sans l'appui de la fine fleur de ses chevaliers, l'armée de Neusergmann fut rapidement submergée et le général impérial dut se résoudre à battre en retraite. La progression des forces de Pustul' vers Wielstadt pouvait continuer. Bataille opposant le Chaos de NoPeace à l'Empire de Serge. Victoire du Chaos 925 points contre 500 points. Au nord-ouest, des légions de démons placées sous le commandement de Caym ouvraient la voie aux armées de Miasm'. Nul humain n'osait risquer son âme face à ces monstres venus du Warp. Mais ce ne fut pas un humain qui se dressa contre eux ! Agissant sous les ordres de Vlad von Carstein, le vampire von Zarovich avait traversé la région de Kazad Lok à la tête d'une puissante armée de ses serviteurs afin de s'opposer aux desseins du Chaos. Ainsi commença une bataille cauchemardesque pour la petite garnison humaine de la tour fortifiée au pied de laquelle les morts luttèrent contre les démons. Les combats furent indécis pendant un long moment jusqu'à ce que les Chevaliers Noirs de von Zarovich chargent la cavalerie démoniaque. Renforcés par la sinistre magie du vampire, les morts-vivants piétinèrent les démons et les renvoyèrent dans le Warp. Caym fut obligé d'ordonner à ses légions de battre en retraite sous les ricanements de von Zarovitch mais pour le démon ce n'était qu'une question de temps avant son retour avec des forces encore plus nombreuses... Bataille opposant les Légions Démoniaques d'Olrick aux Comtes-Vampires de Daviddu38. Victoire des Comtes-Vampires 597 points contre 240 points. Peu de temps avant l'invasion de Kazad Lok par les Frères de l'Apocalypse, le vizir al bob'bob avait été chargé par Sébastien de la Fouche, duc de Bel Port, de récupérer le Bâton de Jade, un artefact pouvant jouer un rôle dans la défense de la cité. Dans les Marais de la Désolation, les Arabiens avaient assistés à l'ouverture d'un portail magique par le Prêtre-Mage Slann Azka qui apportait le Bâton de Jade depuis la lointaine Lustrie. Une grande bataille eut lieu autour du portail car la puissance magique de l'artefact avait également attiré les ennemis de Kazad Lok. Depuis lors al bob'bob et ses mercenaires arabiens fuyaient devant les légions de morts-vivants envoyées par l'Emissaire pour l'empêcher d'apporter son précieux chargement à Bel Port. Le vizir tenta de tromper la vigilance de ses poursuivants en empruntant d'antiques routes souterraines autrefois utilisées par les Nains de Kazad Lok mais la ruse fut éventée par le Roi des Tombes Fredhotep IV dont les prêtres-liches n'avaient qu'à suivre la piste magique de l'artefact. Ainsi al bob'bob dut se résoudre à arrêter sa fuite pour faire face à ses ennemis et bientôt le fracas de la bataille emplit les grottes géantes s'étendant sous les Montagnes de la Roche Noire. Le vizir ne voulait pas laisser les combats s'éterniser ainsi lança-t-il des assauts coordonnés sur les deux flancs de l'armée des morts-vivants. Mais rapidement ses troupes ralentirent sous les tirs des archers de Khemri et des redoutables catapultes à crânes. L'affrontement tourna rapidement en un combat indécis et ni al bob'bob ni Fredhotep IV ne pouvait en deviner la conclusion. Ne pouvant prendre le risque de voir le Bâton de Jade tomber entre les mains du Roi des Tombes, le vizir décida de confier l'artefact à une petite troupe composée de ses gardes personnels afin qu'elle quitte rapidement le champ de bataille tandis que le reste de l'armée rompait le combat pour attirer les morts-vivants sur une fausse piste. Ainsi se perdit le Bâton de Jade dans les entrailles de Kazad Lok... Bataille opposant les Arabiens de bob_bob aux Morts-Vivants de Khemri de Magnus. Egalité 495 points pour les Arabiens contre 485 points pour Khemri. Le Chaos et ses alliés n'étaient pas le seul danger menaçant Kazad Lok. Au sud des Montagnes de la Roche Noire se dressait une immonde idole dédiée à Gork (ou à Mork qui peut bien savoir). C'était là le point de ralliement des tribus d'orques et de gobelins qui avaient été dispersées lors des premiers assauts du Chaos plusieurs mois avant la guerre de l'Arche des Lamentations. Mais sentant ses forces lui revenir, Morglock le Sauvage avait désigné l'un de ses meilleurs lieutenants, un grand orque noir connu sous le nom de Chamsnik, pour unifier les tribus et profiter du désordre causé par les Frères de l'Apocalypse pour lancer des raids dans toute la région. Malheureusement pour les peaux-vertes, leur rassemblement fut repéré par les éclaireurs sur pégase de l'ost du baron de la Pierre. Le fier chevalier Bretonnien battait la campagne à la recherche de la dépouille du fils du du Duc de Bel Port tué en Bretonnie et qu'une caravane arabienne devait ramener à son père. Malheureusement les mercenaires arabiens avaient croisé le chemin des hordes de Pustul', le chevalier protecteur du corps de Tristan de la Fouche n'eut que le temps de se cacher dans les terres sauvages pour éviter la capture. Malgré sa quête, de la Pierre détourna son armée pour courir sus aux orques. Certainement sous l'influence de l'idole de Gork, le boss Chamsnik rassembla rapidement ses guerriers pour faire face aux Bretonniens. Avides d'en découdre il lança ses chevaucheurs de sangliers contre l'infanterie humaine, balayant des dizaines de malheureux archers dans une charge meurtrière. Mais la témérité de l'orque noir avait placé sa cavalerie lourde à portée des chevaliers du royaume qui chargèrent en criant leurs prières à la Dame du Lac. Le choc fut terrible et la ferveur des chevaliers l'emporta sur la sauvagerie des orques qui furent massacrés. Le Baron de la Pierre n'eut plus qu'à pousser son avantage pour remporter une grande victoire sur les orques et les gobelins qui s'enfuirent devant la fureur des Bretonniens. Bataille opposant les Bretonniens de Pierre aux Orques & Gobelins de Chamsnik. Victoire des Bretonniens 1105 points contre 370 points. Après une première série d'affrontements, les défenseurs de Kazad Lok pouvaient se permettre de respirer. Même si les hordes de Pustul' n'avaient pas été ralenties par l'intervention des armées impériales et si le Bâton de Jade était perdu pour tout le monde dans les souterrains de Kazad Lok, l'intervention inattendue du vampire von Zarovitch avait considérablement ralenti les légions de Miasm'. Mieux encore les chevaliers Bretonniens avaient en partie neutralisé la menace des tribus d'orques et de gobelins. Mais la guerre ne faisait que commencer et le malheur n'allait pas tarder à s'abattre sur les hommes de Bel Port et de Wielstadt.
  18. Alors que la Fin des Temps frappait le Vieux Monde, le Bâton de Jade émergeait à nouveau en Lustrie. Pendant des siècles l'antique artefact était resté entre les mains d'un comte-vampire qui pensait pouvoir se tailler un empire dans les jungles protégées par les hommes-lézards (voir la Campagne du Bâton de Jade #1, #2 et #3) mais ses efforts avait été contenus par l'action du Prêtre-Mage Slann Azka. Or les prophéties se réalisaient et Azka avait récupéré le Bâton de Jade pour l'apporter en Kazad Lok afin qu'il participe à la défense des cités humaines face aux hordes du Chaos. Le Slann avait activé un portail magique dont le secret avait été gardé grâce à l'intervention des Hauts-Elfes avant même la Guerre de la Barbe et il l'avait fait franchir à ses cohortes pour se matérialiser dans les Marais de la Désolation, au nord des Montagnes de la Roche Noire. Là l'attendaient deux armées : la première était une ost de Hauts-Elfes dont il avait influencé les songes de son mage, Chrystof, et la deuxième était la force de mercenaires arabiens du vizir al bob'bob envoyée par le Duc de Bel Port après qu'Azka ait fait croire à une Prophétesse que la Dame du Lac lui envoyait ses instructions. Car les prophéties indiquaient clairement que les sombres puissances du Warp souhaitait s'emparer du Bâton de Jade. Ainsi lorsque les cohortes d'Hommes-Lézards se furent matérialisés en Kazad Lok apparurent les hordes de serviteurs de Slaanesh du champion N'Peace et de démons du terrifant O'lrick soutenues par les légions de morts-vivants du Roi Fred-Rik, un serviteur de Nagash corrompu par le warp... Christophe (Hauts-Elfes) et Jean-François (Arabiens) font face à Antoine (Chaos), Frédéric (Khemri) et Loïc (Légions Démoniaques) Pendant que la cavalerie elfique restait en retrait en attendant une ouverture sur le flanc ennemi, Arabiens et Hommes-Lézards formaient une ligne de bataille assez homogène en s'emparant de collines et bois stratégiques. Face à eux les démons et les morts-vivants avançaient avec prudence mais sur leur flanc gauche le champion de Slaanesh N'Peace se montrait plus impatient : une partie de son infanterie investit des bois face à une colline tenue par les sauriens tandis que le reste de son armée piétinait derrière. N'Peace, impétueux, ordonna à ses guerriers, maraudeurs et enfant du Chaos de se lancer à l'assaut de la colline solidement défendue par les cohortes d'hommes-lézards soutenues par un terrifiant Stégadon. Malgré leur puissance et leur sauvagerie, les guerriers du Chaos furent massacrés par les Kroxigors solidement retranchés en hauteur. Ailleurs sur le champ de bataille les armées manoeuvrèrent peu sous les tirs et la magie qui se déchaînaient de part et d'autre. Même si ses alliés étaient bloqués, le Prêtre-Mage Azka transmit l'ordre à ses troupes de lancer l'assaut. Les Kroxigors soutenus par des Skinks et un puissant Carnosaure dévalèrent de leur collines pour affronter les maraudeurs qui avaient survécu à l'assaut initial du Chaos. Les serviteurs de Slaanesh furent massacrés. L'enfant du Chaos, dernier survivant de la tentative de prise de contrôle de la colline, parvint détruire les saurus qui l'attaquaient et à rejoindre sa ligne de bataille. Au centre du champ de bataille, Azka se décida à supprimer la menace de la catapulte à crânes qui bloquait en partie l'avancée de la cavalerie Arabienne. Une volée de Terradons et deux cohortes de chevaucheurs de sang froid s'abattirent sur l'artillerie et les archers de Khemri. Les sauriens mirent en pièces leurs adversaires et une unité de chevaucheurs de sang froid continua même sa percée en dépit de toute prudence... Si Arabiens et Démons piétinaient les uns en face des autres, sous les ordres de Chrystof la cavalerie Haut-Elfe manoeuvrait lentement pour préparer son assaut et la cavalerie du Chaos de N'Peace s'approchait dangereusement de la ligne de bataille adverse. La Bataille fait rage ! Les événements commencèrent alors à se précipiter. Des maraudeurs du Chaos s'élancèrent hors d'une forêt pour s'en prendre à une cohorte de guerriers saurus et la détruire. Dans le même temps la cavalerie du Chaos s'approchait à distance de charge des lignes elfiques. Et soudain un grondement se fit entendre ! Les Chevaliers Hauts-Elfes chargeaient ! Les maraudeurs surpris en rase campagne furent pris en tenaille par des chevaliers elfiques et les kroxigors venus participer au massacre tandis que le gros du contingent de la cavalerie elfe s'abattait sur les chevaliers et chars du Chaos et brisait leur ligne de bataille avec l'aide des hommes-lézards. Les chars elfes profitèrent de la confusion pour contourner le flanc du Chaos et représenter une menace importante sur son dispositif. Au centre du champ de bataille, les cohortes de chevaucheurs de sang-froid et les terradons qui s'étaient aventurés trop près de la ligne de bataille des morts-vivants furent submergés par des hordes de lanciers soutenus par un sphinx et un géant squelette. Cela déclencha la fureur du Stégadon qui chargea les lignes d'archers squelettes, ces derniers ne durent leur salut qu'à une retraite dans des marais infranchissables pour la puissante créature. De l'autre côté du champ de bataille, Arabiens et Démons s'observaient... La situation commençait à être inquiétante pour les forces du Chaos et les morts-vivants. Malgré une résistance acharnée, les forces du champion de Slaanesh N'Peace menaçaient de s'écrouler devant la charge elfique tandis que le centre tenu par les légions de Khemri était sous la pression des hommes-lézards. C'est à ce moment là que le Démon Majeur O'lrick décida d'entrer enfin en action et de faire avancer ses légions vers la ligne de bataille Arabienne. Le vizir Al bob'bob comprit le danger et fit manoeuvrer à son tour son infanterie afin de ne pas laisser l'initiative à l'ennemi malheureusement ses troupes se coordonnèrent mal : une partie seulement de ses guerriers arriva au contact de l'ennemi et fut finalement repoussée... Il lança également un petit assaut de cavalerie légère contre les chars de Khemri qui se montraient un peu trop menaçants à son goût mais ses cavaliers furent également repoussé et détruits. Un combat décisif se préparait de ce côté du champ de bataille. A l'extrême opposé, les Heaumes d'Argent éliminaient les derniers survivants de la cavalerie du champion N'Peace tandis que les chars engageaient et détruisaient deux unités de chiens du Chaos. Sur ce flanc N'Peace ne pouvait plus compter que sur une brigade d'infanterie retranchée dans un bois et un enfant du Chaos enragé refusant de céder le point pouce de terrain. Au centre du champ de bataille le Stégadon continuait ses ravages : la gigantesque créature chargea le Sphinx de Khemri et piétina le construct jusqu'à ce qu'il soit réduit en miettes. Il s'en prit ensuite à des lanciers squelettes avant de finalement être rappeler vers sa ligne de bataille par Azka qui ne souhaitait pas le voir submergé par les morts-vivants. La bataille arrivait à son terme et chaque camp lançait ses dernières forces au combat. Soutenus par la cavalerie de Khemri, les innombrables démons d'O'lrick se jetèrent sur la malheureuse infanterie Arabienne. C'est tout le flanc gauche du dispositif d'al bob'bob qui disparut en une orgie de destruction. Mais hommes, hommes-lézards et elfes n'avaient pas dit leur dernier mot. Alors qu'une tentative de sortie de l'infanterie de N'Peace est repoussée par les Heaumes d'Argent, son dernier enfant du Chaos est abattu. Au centre du champ de bataille les lanciers et archers de Khemri étaient percutés par la charge de la cavalerie elfique et des saurus soutenus par le Stégadon. Malgré leur récente victoire sur le front des légions de démons, les forces du Chaos et de leurs alliés morts-vivants durent battre en retraite. Le Bâton de Jade était sauvé... Alors que les Hauts-Elfes du mage Chrystof se préparaient à rentrer en Ulthuan où régnait une terrible guerre civile, Azka remit l'antique artefact au vizir al bob'bob qui devrait se frayer un chemin vers Bel Port pour le remettre au Duc de la Fouche.
  19. Au Crazy Orc nous continuons à préparer le Codex Lugdunum 2016 et la campagne Warmaster des Frères de l'Apocalypse qui doit y avoir lieu... Alors que les hordes menées par l'élu de Nurgle Pustul' continuent de progresser vers la région de Kazad Lok, elle rattrape une caravane Arabienne en provenance de Bretonnie et chargée de rapporter le corps de son fils au duc de Belport. Les mercenaires Arabiens vont tout faire pour tenter de ralentir les hordes du Chaos et laisser le temps au chevalier escortant la dépouille du fils du duc de disparaître... La bataille oppose 2000 points d'Arabiens menés par bob_bob à 2 x 1000 points du Chaos (Slaanesh par NoPeace et Nurgle par votre serviteur). Scénario utilisé : La Confédération de Sigmar (livre des règles). Le général arabien bob_bob, le spectateur Uruk et le champion de Slaanesh NoPeace Conformément à sa promesse faite au vieux chevalier Dompierre, le Vizir al Bob Bob avait déployé son armée de façon à bloquer la route du sud aux hordes du Chaos qui progressaient le long des Montagnes de la Roche Noire. La route de Wielstadt était fermée. Epuisée par son combat contre les morts-vivants, l'avant-garde dirigée champion de Slaanesh N'Peace avait ralenti le pas et s'était fait rattrapée par les troupes de Pustul'. Ainsi N'Peace escorté de ses seuls chevaliers du Chaos débarqua sur le champ de bataille sur le flanc droit tandis que Pustul' et l'ensemble de sa cavalerie, des chars, des cavaliers maraudeurs et des chiens du Chaos, arrivaient par le flanc gauche. N'étant pas encore au complet, les forces du Chaos manoeuvrèrent avec prudence vers les positions Arabiennes. Al Bob Bob fit avancer sa ligne de bataille à l'exception de sa cavalerie lourde, peut convaincue par une destinée glorieuse mais mal rémunérée, refusa cependant d'obéir aux ordres et resta en arrière. Les serviteurs des Puissance de la Ruine, rejoints par le reste de l'armée, entrèrent alors en action. Pustul' envoya une une bande de harpies s'occuper de Méharistes qui tentaient de contourner ses positions. Les monstres volants massacrèrent une unité de chevaucheurs de chameaux avant de se replier derrière les positions tenues par des archers Arabiens. Dans le même temps des maraudeurs et des chevaliers reçurent l'ordre de N'Peace de s'emparer des positions tenues par des lanciers Arabiens dans des ruines mais ralentis par les décombres ils ne parvinrent pas à lancer leur assaut. Malgré les instructions de leur Vizir, les troupes Arabiennes refusèrent de manoeuvrer à l'exception des tapis volants qui furent envoyés harceler la cavalerie ennemie dans les ruines. Al Bob Bob fit alors se déchaîner la magie d'Arabie contre les troupes de Slaanesh : la cavalerie dans les ruines fut pris sous un tir croisé en provenance des tapis magiques et de l'un des sorciers tandis que guerriers du Chaos et maraudeurs subissaient les effets d'une tempête de sable. Ralentis par la magie ennemie, les forces de Slaanesh marquèrent le pas mais les chevaliers du Chaos parvinrent cependant à charger les lanciers Arabiens dans les ruines et commença à les repousser. De l'autre côté du champ de bataille, Pustul' semblait garder ses troupes en réserve, préférant manifestement laisser les serviteurs de Slaanesh s'occuper de l'ennemi. Seules les harpies s'abattirent dans le dos des archers Arabiens et les massacrèrent sans pitié. Al Bob Bob tenta de reprendre l'initiative mais ses troupes refusaient toujours de lui obéir. Sur son flanc droit, face aux hordes de Nurgle, seules quelques unités acceptèrent d'avancer vers l'ennemi et sur son flanc gauche les manoeuvres restèrent également timides l'empêchant de lancer le moindre assaut. Le champion de Slaanesh était libre de lancer un assaut massif : ses chars et ses guerriers du Chaos se jetèrent sur les archers et les éléphants Arabiens tandis que dans les ruines les chevaliers du Chaos pourchassaient les survivants de l'infanterie Arabienne. Les tapis volants furent attaqués par un enfant du Chaos et des maraudeurs. Lorsque les combats se calmèrent un peu, c'était tout le flanc gauche Arabien qui s'était effondré sous les coups de Slaanesh. Les deux armées passèrent quelques temps à tenter de reformer leurs lignes de bataille mais là encore ce fut le Chaos qui finalement prit l'initiative. Les chars et chevaliers de Slaanesh repoussèrent une brigade de Gardes du Vizir tandis que Pustul' se décidait enfin à voler au secours de la victoire en lançant sa cavalerie sur le champ de bataille. Prise en étau entre les chars et centigors de Nurgle d'un côté et chevaliers et chars de Slaanesh de l'autre, les gardes furent massacrés jusqu'au dernier. Dans le même temps deux hardes d'hommes-bêtes soutenues par un démon majeur de Nurgle repoussèrent les derniers éléphants Arabiens leur faisant subir de lourdes pertes. Les guerriers de Nurgle se portèrent quant à eux au devant de la dernière unité de Méharistes pour l'obliger à battre en retraite. La situation était désespérée pour les Arabiens et al Bob Bob ordonna de battre en retraite. Voilà une grande victoire du Chaos sur les mercenaires arabiens. Je ne peux malheureusement pas m'en vanter car mes jets d'ordre ne m'ont pas permis de beaucoup participer aux combats d'une part (c'est NoPeace qui a fait le gros du boulot) et aussi parce que bob_bob n'ayant pas eu plus de chance que moi a subi les combats et n'a donc pas pu opposer une grande résistance. Le bilan est à l'image de cette malchance : plus de 1200 points pour le Chaos contre 80 points pour les Arabiens... On ne peut que saluer le fair play et la bonne humeur de bob_bob qui ne s'est jamais énervé malgré ses terribles jets de dés. Avec cette défaite des mercenaires arabiens, la dépouille du fils du duc de Belport risque de ne jamais arriver à destination. Je posterai dans la semaine l'impact de cette bataille sur ce point de l'histoire. A noter que nous avons eu la bonne surprise de voir débarquer Seb Seb et Prince Philippe qui étaient venus pour tester des listes d'armée pour la partie Epic Armageddon du Codex Lugdunum 2016 (le compte-rendu de leur partie est disponible sur epic_fr
  20. Dans le cadre de la préparation au Codex Lugdunum 2016 qui sera le théâtre d'une nouvelle campagne Warmaster sur le thème de la Fin des Temps, j'ai organisé une première session de jeu préparant les événements de la campagne. Lors de ce premier prologue (dont vous trouverez plus d'informations sur le forum warmaster_fr) a été jouée une bataille The Uncharted Seas (notez que je pratique ce jeu dans l'univers de Warhammer plutôt que dans celui de l'éditeur qui n'a que peu de charme). J'ai en effet profité des circonstances pour initier David V. aux joies des batailles navales ! BATAILLE 2 - EN VUE DE LA BAIE DES CROCS Sur le Briseur Vert, le capitaine Argos le Gluant observait son second avec amusement. Tanos n'était visiblement pas à l'aise sur le pont du navire récemment capturé à une bande pillards orques. Evitant de marcher sur une planche mal ajustée, Tanos finit par atteindre son supérieur pour lui présenter son rapport. - Le vent est avec nous, capitaine ! dit-il en levant une tentacule vers l'unique et gigantesque voile rapiécée du Briseur Vert. Le reste des navires capturés aux peaux-vertes suit bien le rythme. Nous devrions bientôt arriver en vue de la Baie des Crocs. - Mais quelque chose continue à te tracasser, lui répondit Argos en souriant. Nous filons comme portés par les gaz de Nurgle lui-même mais tu n'es toujours pas content. Tanos hésita un instant avant de finalement vider son sac. - C'est que je n'ai toujours pas compris pourquoi on a pris le temps de s'emparer de ces rafiots. Les vider de leur équipage orque nous a coûté de nombreux hommes-bêtes et pas mal de guerriers de bonne valeur. L'image de l'immense flotte de Nurgle quittant le port Gniloy More après avoir débarqué les armées de Pustul' s'imposa alors dans l'esprit d'Argos. - Tu n'as pas tort, Tanos. Mais l'amiral Miasm' a deux excellentes raisons. Tout d'abord il tient à préserver sa flotte le plus longtemps possible. Ces eaux pullulent de navires Elfes, Humains ou Nains et, si les navires orques sont primitifs, ils sont cependant très efficaces dans leur genre. La deuxième raison est... - FLOTTE ENNEMIE A TRIBORD ! hurla la vigie en haut du mât du Briseur Vert. Argos et Tanos se tournèrent dans la direction indiquée et repérèrent rapidement les silhouettes basses et les panaches de vapeur qui les surplombaient. - Des Nains, grogna Argos. Nous en arrivons à la deuxième raison, Tanos. L'effet de surprise. J'aimerais voir la tête de ces Nains lorsqu'ils s'apercevront qu'ils n'ont pas à faire à de simples peaux-vertes...   Après avoir débarqué les hordes de Pustul' dans le port de Gniloy More, Miasm', le deuxième frère de l'Apocalypse, a pris la tête de la flotte des Corbeaux Nauséeux et fait voile vers le sud et la région de Kazad Lok. Pendant que son frère et ses guerriers cheminent à terre vers la cité impériale de Wielstadt, Miasm' et ses navires ont comme cible la ville Bretonnienne de Bel Port. Miasm' sait cependant que les eaux que sa flotte traverse sont régulièrement patrouillées par les Nains de Kazad Lok et les Elfes d'Ulthuan. Ainsi lorsqu'une flotte de pirates Orques a osé s'attaquer à ses forces, il a fait en sorte de capturer les navires des peaux vertes. Désormais les navires de Nurgle sont précédés d'une avant-garde aux allures d'orques et le champion de Nurgle espère que cela suffira à tromper la vigilance de ses ennemis et à cacher sa progression. Ce stratagème est mis à l'épreuve alors que les navires capturés arrivent en vue de la Baie des Crocs, aux portes de Kazad Lok, et qu'ils sont repérés par une patrouille Naine... La bataille programmée était une initiation à The Uncharted Seas au format battlegroup (old school) opposant ma flotte Orque (opérant pour le compte du Chaos donc) et ma flotte Naine commandée pour l'occasion par David V. Le résultat de l'affrontement permettra de déterminer si la Flotte de Nurgle peut continuer sa progression en toute tranquillité vers sa cible ou si elle devra faire face à une résistance féroce de la part des défenseurs de Kazad Lok.   Rapport de bataille à suivre très bientôt...
  21. latribuneludique

    [WARMASTER] Campagne du Bâton de Jade #3

    Il y a trois ans, Daviddu38 et moi décidions de jouer une petite campagne arborescente publiée dans le Warmaster Magazine #17, nous ne savions pas que nous nous lancions dans un périple de trois ans pour en venir à bout ! ;)   C'est en avril 2014 qu’eut lieu le premier acte. Un convoi doit évacuer le Bâton de Jade, un puissant artefact, de la cité de Hexoatl vers un lieu secret. Mais un comte-vampire, obéissant aux ordres de Manffred von Carstein, tendit une embuscade aux Hommes-Lézards pour s'en emparer. Après une terrible bataille, les morts-vivants furent défaits. Le rapport de bataille peut être consulté ici.     Après moult rendez-vous ratés, c'est en avril 2015 qu'eut lieu le deuxième acte de la campagne ! Soucieux de détruire les morts-vivants jusqu'au dernier, Mazdamundi ordonne qu'on les pourchasse. Le comte-vampire laissa à l'un de ses sbires la charge de retarder les Hommes-Lézards de la rivière Urubamba. Les combats se focalisèrent autour de l'un des rares ponts enjambant le cours d'eau et finalement les Hommes-Lézards furent repoussés. Le rapport de bataille peut être consulté ici.     Il est maintenant temps de découvrir l'épilogue de la campagne ! Le dernier affrontement opposant les Hommes-Lézards et les morts-vivants afin de déterminer le destin du Bâton de Jade ! Et c'est ainsi que les cohortes de Mazdamundi firent face aux armées du comte-vampire qui avait juré de s'emparer du Bâton de Jade. Le puissant mort-vivant avait rassemblé toutes ses forces pour affronter le vénérable Slann, il savait qu'il devait vaincre s'il voulait avoir une chance de prospérer sur les côtes de Lustrie et se tailler son propre empire. Que von carstein aille au diable, lui et sa quête d'antiques artefects. La puissance du Bâton de Jade serait à son service à lui et non à celui du vampire qui se prélassait en Sylvanie plutôt que de venir risquer sa peau en Lustrie !   Nopeace (à gauche) est venu assister au début de la bataille. Daviddu38 (à droite) déploie ses troupes. LES COHORTES DE MAZDAMUNDI 4 cohortes de Skinks accompagnées de 2 bandes de Salamandres 4 cohortes de Guerriers Saurus 1 cohorte de Gardes du Temple 1 cohorte de Kroxigors 3 cohortes de Cavaliers Saurus sur Sang-Froid 1 volée de Téradons 1 Stégadon Mazdamundi (Parchemin anti-magie) Héros Saurus sur Carnosaure (Epée de Puissance) 2 Chamans Skinks 3 Héros Skink (dont un avec Epée du Destin) LES FORCES DE LA NON VIE Le Comte-Vampire 4 unités de Lanciers Squelettes 4 unités de Zombies 1 unité de Goules 3 unités de Gardes des Cryptes 2 Nuées Ethérées 6 unités de Chevaliers Noirs 1 unité de Loups Funestes 1 volée de Chauve-Souris Géantes Le Comte Vampire 1 Vampire transporté par un Carrosse Noir (Parchemin Anti-Magie) 1 Vampire 2 Nécromants Mazdamundi avait déployé ses forces en "gueule de l’alligator" : les Skinks tenaient le centre du dispositif, l'une des mâchoires était constituée de Saurus, de Kroxigors, de Gardes du Temple et du Stégadon tandis que l'autre était tenue par le reste des Saurus, la cavalerie et les Terradons. Le vampire avait opté pour un déploiement compacte, son armée formait une masse silencieuse de créatures cauchemardesques attendant patiemment les ordres de leur maître.   Mazdamundi Le comte-vampire La suite très vite...
  22. Salut à tous,   j'ai une énorme flemme de faire ce rapport de bataille, mais je vous met déjà les photos, histoire de m'obliger à décrire le reste^^, je les met quand même dans l'ordre chronologique histoire que vous puissiez comprendre le drame!   koloss koloss koloss chignoles chignoles grokasor groskasor grokasor groskasor wivern wivern 5 petits chamanes niveau 1 carte gros fouet sur koloss amiral. total:1300    Ma flotte de l'empire:   Caraque 2 cartes de bâtiment (gros canons, berzerk) Caraque 2 cartes de bâtiment (artlleurs expérimentés, prêtres guerriers) 3 loups 3 loups 3 galères 3vulcains 3 poings de fer   Mage niveau 2   Totale 1500 points (j'ai triché comme un caca, je me suis trompé dans mes calculs et en plus j'ai perdu triple honte sur moi!!!)                             Ceci est un message d'interlude afin de permettre au forum de pouvoir digérer mes images!
  23. La semaine dernière j'ai pu rejouer la campagne du Blocus de Boona (j'avais déjà fait un rapport de bataille à ce sujet ici) pour Fleet Commander, le jeu de plateau/jeu de figurines de bataille spatiale.   La campagne arborescente est en 4 actes et se joue en moins de 3h (2h30 ici). Mon adversaire était Orpheus, un membre du Crazy Orc Lyonnais. Il menait les forces de Phébé tandis que je prenais la tête de la flotte de l'Hégémonie d'Amyclès.   Rappel du pitch de la campagne :   Suite à un différend commercial, la Ligue de Phébé (une fédération commerciale pour qui un bon client est un client qui a un laser sur la tempe) a mis en place un blocus contre Boona. Désespérée, la reine de la petite planète a fait appel à l'Hégémonie d'Amyclès (une dictature militaire) pour mettre fin à la situation...   Lorsque la flotte de l'Hégémonie d'Amyclès sortit des courants gravitiques ce fut pour tomber nez à nez avec une escadre de la Ligue de Phébé chargée de l'intercepter loin de Boona ! Les deux flottes se jaugèrent un moment avant de se lancer à l'assaut l'une de l'autre. Amyclès concentra ses attaques sur son flanc gauche ne laissant qu'un destroyer tenir tête aux frégates et au cuirassé Phébéens. Usant régulièrement du Portail Vortex installé sur son vaisseau amiral, le Fleet Commander Amycléen encercla les destroyers ennemis les uns après les autres pour les détruire. Il tourna ensuite toute sa puissance de feu vers le reste de la flotte Phébéene qui ne put que subir les habiles manoeuvres de l'Hégémonie et fut repoussée lentement mais sûrement.   Victoire sans gloire de l'Hégémonie d'Amyclès, Orpheus reprenait contact avec le jeu et avait tiré un équipement spécial peu spectaculaire (l'Interdictor) qu'il n'a même pas eu l'occasion d'activer... Dans le cadre de la campagne, cette première bataille ne compte de toute façon que pour du beurre puisqu'elle est justement là pour que les joueurs s'échauffent. :rolleyes:     La flotte de la Ligue de Phébé n'avait effectué qu'une retraite stratégique et en reculant sa ligne de bataille elle avait attiré les vaisseaux Amycléens dans un champ d'astéroïdes ! Alors que les rochers géants dérivaient dans l'espace, les combats reprirent avec encore plus de fureur ! Le cuirassé d'Amyclès était en première ligne et il devint la cible de tous les tirs Phébéens. Malgré la présence d'un système nano-répérateur, le plus puissant vaisseau de la flotte Amycléenne finit par disparaître dans une immense explosion. La victoire de la Ligue de Phébé semblait acquise mais c'était sans compter sur l'opiniâtreté des frégates péregrines de l'Hégémonie. Profitant de leur vitesse, les petits vaisseaux lancèrent une véritable guerilla contre les forces de Phébé. Le cuirassé Phébéen en fut la première victime puis le reste des vaisseaux de la Ligue dont la flotte dut une nouvelle fois battre en retraite !   Victoire d'Amyclès pour une partie bien plus équilibrée que la précédente (même si une fois encore Orpheus a tiré une arme spéciale peu intéressante - des Missiles Vortex - car non utilisable à proximité d'astéroïdes). Juste avant de commencer la partie nous avions fait une petite pause et nous nous disions qu'il était inutile de s'acharner sur les cuirassés, trop résistants et restant pleinement opérationnel jusqu'à leur destruction complète. Or la bataille nous a prouvé le contraire puisque les deux cuirassés impliqué ont mordu la poussière très rapidement : le mien pour avoir été à la tête de mon assaut et le sien pour avoir été harcelé jusqu'à la destruction par des frégates ultra-rapides. La bataille a vraiment été intéressante et pleine de rebondissements.     La ligne de défense mise en place par Phébé s'était effondrée et l'Hégémonie d'Amyclès était maintenant en position de frapper ses lignes de communication à l'arrière. Le Fleet Commander Amycléen décida de s'emparer d'une frégate diplomatique qui devait transiter entre deux Portails. Sa flotte se déploya le long de la route que devait emprunter la frégate tandis qu'une force de défense Phébéenne arrivait en toute hâte. La frégate n'étant pas encore arrivée, les deux forces s'affrontèrent autour du Portail de sortie. Les Phébéens tentaient en effet de sécuriser un itinéraire à la frégate diplomatique tandis que les Amycléens cherchaient à bloquer le passage autour du Portail. Quelques escarmouches éclatèrent et virent la destruction de frégates de part et d'autre quand soudain la frégate diplomatique fit son apparition. Le petit vaisseau se fraya un chemin à travers la flotte Phébéenne et échappa aux assauts de l'Hégémonie pour finalement atteindre le Portail de sortie et disparaître du système...   Victoire Phébéenne. Le scénario "Le Passage" est assez particulier et nécessite qu'on y réfléchisse bien. Il me semble assez compliqué pour le joueur qui tente de détruire la frégate diplomatique car si celle-ci apparaît rapidement il n'a pas le temps de se déployer pour l'intercepter tandis que si elle apparaît plus tard la flotte qui tente de la détruire risque d'avoir subi trop de dégâts pour être en capaciter de la détruire. Il reste qu'Orpheus a très bien joué et sa victoire est amplement méritée.     Ayant été capable de protéger ses lignes de communication, la Ligue de Phébé avait réussi à maintenir le statut quo avec les forces de l'Hégémonie d'Amyclès. Le destin de Boona allait se jouer lors d'un dernier affrontement pour le contrôle des deux Portails situés à proximité de la petite planète. Le camp qui arriverait à s'en emparer pourrait faire venir assez de renforts pour l'emporter définitivement.   Phébé et Amyclès s'engagèrent dans un combat symétrique : le portail de chaque faction était sous la surveillance d'une Frégate et d'un Cuirassé tandis qu'une force d'intervention composée d'un Croiseur, d'un Destroyer et de plusieurs Frégates contournait la planète pour tenter de s'emparer du portail ennemi. Le Fleet Commander Phébéen fit une légère erreur en laissant la garde directe du Portail à sa seule Frégate, le Cuirassé navigant à proximité. Son adversaire Amycléen tenta plusieurs fois de lancer un assaut éclair pour détruire le vaisseau de classe 1 et remporter la victoire mais un manque de coordination dans ses forces l'en empêcha. Pendant ce temps, ses vaisseaux étaient bombardés par le Rayon Proton embarqué sur le vaisseau amiral Phébéen. Le Cuirassé Amycléen fut le premier à être détruit puis le reste de la flotte fut traqué et anéanti à son tour. La Ligue de Phébé avait réussi à repousser l'assaut d'Amyclès. Le blocus Les négociations commerciales avec Boona allaient pouvoir reprendre...   VICTOIRE MINEURE DE LA LIGUE DE PHEBE   La bataille finale de la campagne a tenu toutes ses promesses et a été si tendue que j'en ai oublié d'en faire des photos ! :blushing: J'ai bien cru tenir la victoire lorsque je me suis aperçu de l'erreur d'Orpheus : au lieu de tenir solidement son Portail avec son Cuirassé ce dernier se baladait à côté et en laissait la garde à une seule Frégate. Malheureusement les dés ont été contre moi et je n'ai jamais réussi à réunir l'énergie nécessaire pour mener une frappe capable de détruire la frégate d'un coup et ensuite de m'emparer du portail. Je ne pouvais en effet pas y aller par étape car j'aurais immédiatement informé Orpheus de son erreur. Pendant trois tours j'ai donc hurlé de rage contre mes mauvais jets pendant que le reste de ma flotte se faisait grignoter. En écrivant ce compte-rendu j'ai l'impression que nous avons fait une petite erreur de règles également puisqu'il me semble que cuirassé Phébéen bombardait son alter-ego Amycléen de l'autre côté du champ de bataille alors que la portée du Rayon Proton est de deux cases. Cependant je ne sais pas si cela aurait changé grand chose et cela reste une belle bataille ! :)  
  24. latribuneludique

    [Star Wars : Armada] La Bataille d'Ashyre

    En février, nous étions 6 joueurs à nous réunir au club lyonnais du Crazy Orc pour une session Star Wars : Armada.   Nous avons lié nos parties dans le cadre de la Bataille d'Ashyre durant laquelle les rebelles du secteur Heulwen ont tenté d'évacuer les tribus révoltées de la planète Ashyre en lutte contre la tyrannie impériale !     Le compte-rendu de cette mini-campagne multi-tables est disponible sur mon site, les Chroniques Ludiques. Entre évacuation d'un transport rebelle, déploiement d'un croiseur Interdictor, fuite d'un cargo corellien et embuscade d'une flotte impériale, vous y découvrirez le résultat de cette terrible bataille !        
  25. latribuneludique

    [Fleet Commander] Le Blocus de Boona

    Fleet Commander est un jeu de bataille spatiale à mi chemin entre le jeu de plateau (pour les mécanismes) et le jeu avec figurines (figurines pouvant être peintes, composition de flotte, scénarios de bataille, etc.). Il permet de jouer des batailles intenses (chaque coup doit être bien réfléchi et préparé) en un temps record (de 30 à 45 minutes la partie même avec des joueurs débutants) ce qui permet de jouer des campagnes complètes en une après-midi ! :good:   Pour en savoir plus je vous propose de lire ma revue du jeu sur les Chroniques Ludiques.     Je vous propose de découvrir le compte-rendu du Blocus de Boona. Il s'agit d'une campagne arborescente en 4 actes utilisant les scénarios officiels du jeu et qui est destinée à initier les joueurs à Fleet Commander.   Mon adversaire était mon neveu Alexandre (bientôt 15 ans) à qui je voulais faire découvrir le jeu. Pour l'occasion j'ai sorti le grand jeu avec des flottes 100% peintes, des tapis de jeu en néoprène (Deep Space et Orbit vendus par l'éditeur) et quelques accessoires en 3D à place de certains pions 2D fournis avec le jeu. Pour la petite histoire, la campagne a été jouée en moins de 2h30 (dont une petite demi-heure d'explication des règles).   Suite à un différend commercial, la Ligue de Phébé (une fédération commerciale pour qui un bon client est un client qui a un laser sur la tempe) a mis en place un blocus contre Boona. Déséspérée, la reine de la petite planète a fait appel à l'Hégémonie d'Amyclès (un régime militariste) pour mettre fin à la situation...   La Flotte d'Amyclès avait à peine émergé des courants gravitiques qu'elle fut immédiatement attaquée par les vaisseaux de la Ligue de Phébé chargés de l'intercepter. Le choc entre les deux forces fut d'une violence extrême. Plusieurs frégates Amycléenne subirent le feu roulant des puissants vaisseaux de la Ligue avant que le cuirassé Phébéen ne disparaisse lui-même dans une terrible explosion. Malheureusement pour le Fleet Commander Amycléen, s'acharner sur le vaisseau amiral ennemi n'avait pas été une bonne stratégie car pendant qu'il concentrait sa puissance de feu sur le mastodonte, la flotte Phébéenne grignotait ses forces et lui faisait perdre du terrain...     Au fil des offensives et des contre offensives, la bataille se déplaça dans un champ d'astéroïdes où le danger venait tout aussi bien de l'adversaire que des dangereux rochers géants errant dans l'espace. Le Fleet Commander Phébéen fit l'erreur d'avancer son flanc gauche, composé d'un destroyer escorté de deux frégates, plus rapidement que le reste de la flotte. Il fut décimé par le gros des forces Amycléennes mené par un puissant cuirassé. Le reste de la flotte Phébéenne tenta de compenser sa faiblesse en manoeuvrant entre les astéroïdes mais ses efforts furent vains, ses vaiseaux tombèrent les uns après les autres. Finalement, le Fleet Commander de la Ligue dut ordonner la retraite.     L'Hégémonie d'Amyclès avait réussi à percer les défenses de la Ligue de Phébé ce qui lui permettait de frapper à l'arrière des lignes ennemies. Le Fleet Commander Amycléen décida d'intercepter une frégate diplomatique en partance pour Phébé, il espérait ainsi couper les lignes de communication ennemies et capturer de hauts dignitaires de la Ligue. Cependant rien ne se déroula selon les plan Amycléens. Les flottes s'étaient à peine déployées le long des portails de transfert que la frégate diplomatique Phébéenne émergea de l'un d'entre eux. C'était bien plus tôt que ce que prévoyait le Fleet Commander de l'Hégémonie. Plusieurs destroyers d'Amyclès ouvrirent le feu à longue distance et endommagèrent la frégate mais celle-ci poussa ses moteurs à fond et trouva refuge auprès d'un croiseur allié qui lui offrit la protection de ses écrans. La flotte Amycléenne tenta une dernière offensive mais ne parvint pas à percer les défenses du croiseur, la frégate diplomatique Phébéenne parvint ainsi à s'enfuir par le portail de transfert. L'affrontement n'avait duré que quelques instants mais la Ligue de Phébé avait brillamment déjoué l'offensive Amycléenne.     Après plusieurs jours d'intenses combats, la Ligue de Phébé et l'Hégémonie d'Amyclès n'étaient pas parvenues à se départager. Tout allait se jouer à proximité de Boona où chaque camp possédait un portail de transfert. Celui qui parviendrait à prendre le contrôle des deux portails pourrait faire venir assez de renforts pour renverser le cours de la bataille et s'emparer de la petite planète.... Les flottes Phébéenne et Amycléenne émergèrent rapidement de leur portail respectif et concentrèrent toutes leurs forces sur le flanc droit de la Ligue. Les combats étaient tellement intenses que la population de Boona pouvait voir les explosions des vaisseaux dans le ciel étoilé depuis la surface de la planète !   Les cuirassés, appuyés par des croiseurs, des destroyers et des nuées de frégates s'affrontaient dans une orgie de destruction. Mais ce gigantesque affrontement n'était qu'un leurre... Le Fleet Commander Amycléen avait gardé deux frégates pour garder son portail, son adversaire n'avait cependant pas pris la même précaution. L'une des frégates de l'Hégémonie dériva toute son énergie vers ses moteurs et fonça à travers le champ de bataille : passant Boona sur le flanc gauche de Phébé, elle évita le gros de la bataille et parvint à s'emparer du portail de la Ligue sans même avoir à combattre !     Cette ultime défaite sonna le glas de la présence Phébéenne dans le système de Boona. Les flottes de la Ligue battirent en retraite et laissèrent l'Hégémonie d'Amyclès s'emparer de la planète et, malgré les vives protestations de sa reine, Boona devint un monde péregrin...   VICTOIRE MINEURE DE L'HEGEMONIE D'AMYCLES
×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.