Aller au contenu
Warhammer Forum

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'Warhammer'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Général & Associatif
    • /!\ Annonces Importantes /!\
    • Suggestions & Forum
    • Association, projets et évenements Warfo
  • Communauté
    • Autour du Warfo
    • Rapports de Batailles
    • Animations Warfo
    • Récits, Poésie et Dessins
    • Rencontres entre joueurs
  • Modélisme
    • Figurines
    • Armée Unique
    • Armées Multiples
    • Décors
    • Animations Warfo
    • Choix des Armes
    • Techniques
    • Tutoriels
  • Warhammer 40K
    • 40K - Général
    • 40K - Rumeurs et Nouveautés
    • 40K - Règles
    • 40K - Armées
    • 40K - Création & Développement
    • 40K - Background
    • 40K - Manifestations
  • Warhammer Age of Sigmar
    • AoS - Général
    • AoS - Rumeurs et Nouveautés
    • AoS - Règles
    • AoS - Armées
    • AoS - Création et Développement
    • AoS - Background
    • AoS - Manifestations
  • Jeux du Seigneur des Anneaux
    • SDA - Général
    • SDA - Rumeurs et Nouveautés
    • SDA - Règles
    • SDA - Armées
    • SDA - Création et Développement
    • SDA - Background
    • SDA - Battle of Five Armies
    • SDA - Manifestations
  • Specialist Games & Dérivés GW
  • Autres Wargames
  • Autres Types de Jeux
  • Brocante du Warfo
  • Archives

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Lieu


Jeux

41 résultats trouvés

  1. Oyez, oyez, Ici sera présentée l'histoire de l'incroyable Chaman McKornik et de sa tribu. Cette histoire vous sera narrée par Hubert Riepel, dernier survivant du village de Bokenhof dans l'Ostland. Cet ost est taillé pour joué à Warhammer V6/V7, d'abord sur un format patrouille, puis sur un format classique.
  2. Bonjour, je vends mon armée bretonnienne peinte, en dehors des 10 archers jaunes et des chevaliers du royaume dont la peinture est médiocre, le reste est d'un bon niveau. Paiement par Paypal ou en espèce si on se rencontre( Marseille ). l'envoi par mondial relais + FDP et frais de Paypal à la charge de l'acheteur. Lot complet 270 euros : Baron avec hache grande bannière Damoiselle à pied Damoiselle montée Esclave 14 hommes d‘armes 10 archers seigneur de guerre 10 chevaliers du royaume 5 sergents montés 7 Chevaliers errants/quêtes 9 archers métal Mallette de transport En dehors du lot précédant je vends : hommes d’armes métal blister 12 euros archers bretonniens métal blister 12 euros Sorcier chevalier empire métal marteau 10 euros Voila pour le moment. Paiement par Paypal ou en espèce si on se rencontre. l'envoi par mondial relais + FDP et frais de Paypal à la charge de l'acheteur. http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=bretonniens_01.jpg http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=bretonniens_02.jpg http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=bretonniens_03.jpg http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=bretonniens_04.jpg http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=bretonniens_05.jpg http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=bretonniens_06.jpg http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=bretonniens_07.jpg http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=bretonniens_archers01.jpg http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=bretonniens_archers02.jpg http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=bretonniens_archers03.jpg http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=bretonniens_Gbanniere01.jpg http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=bretonniens_Gbanniere02.jpg http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=bretonniens_hommes01.jpg http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=bretonniens_hommes02.jpg http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=bretonniens_pretresses01.jpg http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=bretonniens_pretresses02.jpg http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=_DSC_0665.JPG http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=_DSC_0672.JPG http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=_DSC_0670.JPG http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=_DSC_0679.JPG http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=_DSC_0688.JPG http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=_DSC_0689.JPG http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=_DSC_0690.JPG http://ma.palo.free.fr/photos/dirsys/showpict.php?0=battle&1=bretonien&last=_DSC_0670.JPG
  3. bonjour, je recherche des figurines des années 80 appelées "Melnibonean", voilà à quoi elles ressemblent, si vous n'en avez pas l'utilité, pensez à moi je recherche aussi ce modèle d'attendrisseur nain du chaos si vous n'en avez plus l'utilité, complet,
  4. Bonsoir, J'ouvre ce sujet centralisateur pour discuter du projet connexe de la communauté JdR Warforum JDR, l'encyclopédie en ligne gratuite Warhammer appelée la Bibliothèque Impériale. « Ma bibliothèque regorge de savoir : les Dieux nouveaux comme oubliés, les tyrans, les héros, les cités et les civilisations perdues... ainsi que des connaissances interdites. En effet, certaines choses ne devraient pas tomber entre toutes les mains. Et si on y jetait un œil ? » - Andreas Halldenstadt, Scribe en chef de la Grande bibliothèque d’Altdorf La Bibliothèque Impériale est un site ayant comme ambition de réunir toutes les connaissances existantes ayant trait à Warhammer Fantasy. C’est donc une encyclopédie non officielle et gratuite sur Warhammer, le jeu de figurines de Games Workshop, utilisant la célèbre infrastructure qui régit Wikipedia. Cette encyclopédie Warhammer est affiliée à Warforum JDR, communauté Forum de RolePlay non officiel dans le fantastique monde de Warhammer, en activité depuis Avril 2007 ! La plupart des articles initialement présents lors de la création de ce site proviennent du Lexicanum, qui est désormais abandonné, et où j'avais largement contribué en terme d’enrichissement en articles. J'ai donc naturellement récupéré la plupart de mon travail pour la Bibliothèque. Depuis, nous avons largement développé notre propre contenu en articles, qui est actuellement de 1 596 pages. Récemment, suite à un vote public avec 670 voix pour et 204 voix contre, Age of Sigmar est arrivé sur la Bibliothèque Impériale. Nous avons repensé notre page d'accueil pour proposer deux volets principaux en termes de contenu, Warhammer classique et Warhammer Age of Sigmar. Après avoir fouillé un peu la Bibliothèque, n'hésitez pas à nous rejoindre et à participer à l'enrichissement de notre base de connaissance en créant un compte. Nous avons récemment ouverts les inscriptions pour accueillir toute aide qui viendrait à nous Des questions ? Une section sur Warforum JDR est consacrée à la Bibliothèque Impériale, ainsi qu'un canal de discussion Discord. À bientôt !
  5. Bonjour à tous, je recherche des figurines Melnibonean elfes (années 80) pour ceux qui auraient ça dans leurs cartons et qui ne sauraient pas quoi en faire, merci,
  6. Bonjour, je vis à paris et je cherche une personne pour acheter la boite warhammer âge of sigmar: La guerre des âmes, j'aimerais me procurer la faction nighthaut, cependant la faction stormcast ne m'intéresse pas ni le reste de la boite. J'aimerais donc pouvoir prendre rendez vous avec une personne sur paris pour acheter à deux cette boite en se basant sur le principe du 50/50, je ne veut que les figurine nighthaut et je suis prêt à payer 70 euros sur les 125. ps: j'ai 19 ans donc n'aillez pas peur d'un traquenard pédophile XD
  7. Bonjour à tous, J ai récemment acheté la battleforce DOK et je me suis rendu compte que les charges d unités de la hag queen, de la slaughter queen, et de la bloodwrack médusae n était pas présente. Comment faire pour les avoir gratuitement ?
  8. Bonjour à tous, Je vais jouer une partie de Warhammer Age of Sigmar dans une semaine face à des Seraphons. Pour cette bataille, j'ai choisi d'aligner mon armée d'ironjawzs. Ma liste comporte 5 héros : Gordrakk, un méfaboss, un weirdnob shaman et deux warchanter. Je ne sais pas quels artefacts leur mettre et j'aimerais que vous me fassiez part de vos idées sur ce sujet. Merci d'avance à tous.
  9. Depuis un moment j'ai en projet de me faire une force de khorne pour AoS dans le thème de viking (un peu comme dans battle ) Il y aura de la conversion, le dorée et le métal en nmm. Le tout sur des socle du même type que morbäck dont j’apprécie énormément le travail et surtout les socle glace.
  10. Bonjour à toutes et à tous. Après avoir créé un bestiaire pour Warhammer V2, je vous propose 9 fiches pour PJ mauvais. Donc ces neuf fiches sont prêtes à l'emploi. Je n'ai juste pas écris les éléments que vous devrez modifier durant le cheminement et l'avancée en expérience de votre personnage. On aura donc ici : - Un acolyte de Slaanesh, Halfling - Un acolyte de Khorne, Nain - Une acolyte de Nurgle, Elfe - Une acolyte de Tzeentch, Humaine - Une voleuse, Halfling - Un nécromancien, Humain - Un maraudeur, Norse - Une hierogrammate, Naine du Chaos - Un ombre, Elfe noir Ils ont chacun leur propre histoire et personnalités. Pour accompagner ces fiches, des aides sont disponibles : Un premier scénario, leurs possibles futures carrières, diverses cartes et plans et la police d'écriture des fiches originales. J'ai écris le scénario pour moi, donc il contient sûrement quelques fautes, autres coquilles et peut-être des passages flous. Refaite le à votre propre sauce ou ignorez le simplement. J'ai volontairement boosté l'exp des personnages en fin de scénar, car ne jouant que rarement (quelques fois par ans), je ne veux pas que ça s'éternise. Remplacer les points de destin possiblement gagnés par diverses marques du Chaos. Et remplacez quelques loots du scénar à votre guise, certains ne sont pas pertinents. N'hésitez pas à me partager vos retours ! Bon jeu à vous Lien : https://www.casusno.fr/viewtopic.php?f=26&t=32269 (oui c'est un lien vers un autre forum, c'est normal).
  11. Salutation, Ça fait déjà un bon moment que je parcours le Warfo, les forums raciaux, le forum du 9e Âge et celui de Kings of War et je remarque énormément de questions à propos des quatre jeux qui se disent "successeurs de battle". Les débats à ce sujet sont souvent animés et il est très difficile de trouver une synthèse sur ces quatre jeux. En rassemblant tout ce que j'ai lu à ce sujet et avec mon expérience sur ces jeux, je vous propose une présentation synthétique qui, je l'espère, aidera ceux qui ont été un peu déboussolés après la Fin des Temps. Concernant la synthèse, j'essayerai d’être le plus objectif possible. Néanmoins, en ce qui concerne les critiques négatives et positives de chaque jeux, j'essaye de maintenir un certain équilibre de sorte à ce qu'il y ai autant de points négatifs et positifs dans un jeu comme pour un autre car aucun jeu n'est parfait. De plus, pour ne pas discréditer un jeu, il y aura toujours plus de points positifs que négatifs (13 contre 12), après tout, chaque jeu consiste à pousser des figurines peintes sur une table ce qui est forcément génial Cette synthèse est bien sûr prévue pour évoluer, aucun jeu n'est figé dans le temps. De plus, je ne suis pas omniscient et je suis ouvert à toutes critiques. Si vous voyez des choses à rajouter n'hésitez pas à en faire part dans ce sujet. Cette discussion sera aussi ouverte sur les forums battle, 9e Âge et KoW pour rassembler le plus de point de vue possible. La synthèse suit un certain plan : Introduction, présentation rapide du background, présentation rapide du jeu et finalement la foire aux avis (positifs et négatifs). La partie battle sera un peu plus longue car c'est de ce jeu que tout a commencé. Warhammer Fantasy battle (battle) Général : Premier grand jeu de figurine de Games Workshop datant de 1983 permettant de jouer des batailles rangées dans un univers fantastique. Games Workshop arrête de produire des figurines et des règles pour ce jeu 32 ans après sa création. La licence : L’univers de Warhammer ne se limite pas qu’au jeu de figurine de bataille rangée, le background est très riche notamment grâce aux livres et suppléments du jeu de rôle sortis sur cet univers. De nombreux autres jeux de figurines se déroulent dans ce même monde dont Mordheim, Man O War, Warmaster et Blood Bowl ainsi que de nombreux jeux vidéo (Warhammer Online , Vermintide, Mordheim, Blood Bowl, Man O War, Warhammer Total War etc) dont des créations non officielles ajoutées à d’autres jeux vidéo par le biais de Mods (Mount and blade, Medieval Total War, Civilization etc). Le background : Le monde de Warhammer, souvent appelé « Le Vieux Monde » ou « Le monde qui fut » se déroule dans une ère semblable à un mélange de médiéval et de renaissance. De plus, sa géographie et les factions humaines sont fortement inspirées du monde réel. Pourtant, ces nations humaines côtoient des races fantastiques, elfes, nains, hommes lézards, orcs, morts-vivants, hommes rats ainsi que les puissances de la ruine engendrées par les quatre dieux du Chaos. L’univers est plutôt sombre où les forces de l’Ordre luttent dans relâche contre les races hostiles qui menacent sans cesse de détruite toutes formes de civilisation sur terre. La Fin des Temps : Quand Games Workshop décida de ne plus commercialiser Warhammer battle, il sortit une série nommée « The End Times » (La Fin des Temps) mettant en scène la destruction totale du monde par le Chaos concluant ainsi le background par une fin officielle telle les dernières pages d’un grand roman. Mais de nombreux fans n’ont pas accepté la fin de leur univers préféré y voyant plutôt une suite non-officielle, en effet, la fin de Warhammer battle impliqua énormément la communauté vers des jeux et des univers alternatifs tous inspirés du monde de Warhammer voir même détourner la version officielle de la destruction totale en développant leurs propres suites et règles de Warhammer. Le jeu de figurines : Warhammer fantasy battle est un jeu de bataille fantastique où de nombreuses figurines sont misent en scène dans des batailles rangées. La dernière version du jeu en date est la V8. Les figurines (environ 28 mm de haut) doivent adopter un socle carré pour former des régiments solidaires et se déplacent grâce à des plateaux de mouvement adaptés. Les dimensions tactiques et stratégiques y sont très importantes dont les facteurs suivants : Le déploiement, les vents de magie, le tir, le nombre, le moral, les flancs, la redirection, le champ de vision, le type de troupe, les améliorations, les héros etc. La complexité de ces règles en fait un jeu très appréciée par les tacticiens du dimanche et favorise les compétitions (Tournois, campagnes…). Les règles de jeu très complètes se trouvent dans un grand livre de règle (GBR) atteignant facilement les 200 pages. A cela s’ajoute les livres d’armée comprenant le background de l’armée en question, des illustrations, le coût en points et les règles de chaque unité. La foire aux avis : Chaque avis pris indépendamment est purement subjectif, mais l’ensemble de ces points forme un tout objectif donnant les différents points de vue de la communauté sur le jeu et son univers. Ainsi, un point peut aussi bien être considéré à la fois comme négatif et comme positif, à vous de voir quel point de vue vous correspond le mieux face à ce jeu. Les plus : + Un univers très riche et connu de la communauté du Wargames, du Jeux de Rôle et du Jeux vidéo. + Un univers pseudo-historique ou Médiéval-Fantastique pouvant éventuellement s’identifier au notre. + Un univers fantastique sombre, glauque et original. + Détails et profondeur du jeu. + Un jeu très stratégique adapté pour tous types de joueur et de parties (Tournois, amical, scénarisé, campagne etc). + Comporte de nombreux suppléments et une bonne quantité de règles et d’unité (17 armées officielles, règles de campagne, siège, escarmouche, guerre civile, objectifs, chacun pour soi, tempête de magie etc). + Règles et suppléments non-officiels crées par les fans très nombreux sur Internet. + Bataille rangée, possibilité de jouer de très grandes batailles avec plus d’une centaine de figurines. + Malgré la Fin des Temps on trouve toujours des fans du jeu, beaucoup de ceux qui ont migré vers des jeux alternatifs connaissent encore les règles de Warhammer. + Modélisme et liberté de création et de conversion. + Bonne qualité des figurines officielles récentes. + Nombreuses figurines présentes sur le marché de l’occasion depuis la Fin des Temps et gammes alternatives qui ne manquent pas avec qualités et prix pour tous les goûts. + De nombreuses figurines officielles continuent d’être commercialiser grâce à leur basculement dans la gamme de Age of Sigmar. Les moins : - Un univers trop riche et limité dans l’espace ce qui peut nuire à une liberté totale de créer son propre background de peur de transgresser les règles de l’univers officiel. - Univers peu évolutif borné par une fin des temps et plusieurs années de stagnation voir même de régression de l’évolution du Background. - Univers pseudo-historique qui n’est pas au goût de tout le monde. - Règles pas forcément équilibrées, - Certaines armées n’ont pas été mises à jour et sont restées avec plusieurs versions de retard (Mercenaires, Bretonnie, Hommes bêtes, Skaven). - Plus d’une centaine de pages de règles, la maitrise du jeu et de ses subtilités arrivent après de nombreuses parties. - Règles et réflexions pouvant rallonger le temps du jeu ou réduire sa fluidité. - Investissement important pour y jouer à la fois en temps et en argent, nécessite beaucoup de figurines. Contrainte matérielle important pour les nouveaux. - Les régiments forcent à peindre de nombreuses figurines similaires, peu être contraignant voir lassant. - Jeu n’étant plus soutenu par son entreprise, difficulté pour un nouveau joueur de trouver les livres de règles et certaines figurines. - Communauté fragmentée s’étant tournée vers d’autres jeux depuis la Fin des Temps (Le 9e Âge, Kings of War, Age of Sigmar etc) - Ne peut plus être joué dans les magasins Games Workshop. Encore joué dans certains clubs ou entre amis mais avec une fréquence de plus en plus décroissante. Difficulté de trouver des adversaires et des nouveaux joueurs. Warhammer Age of Sigmar (AoS) Général : Après avoir arrêté Warhammer Fantasy Battle, Games Workshop lance un nouveau jeu appelé Age of Sigmar en 2015 et y recycle de nombreuses références de battle. Age of Sigmar est un jeu d’escarmouche dans un univers « high fantasy » bien différent de Warhammer battle. Background : Officiellement, l’univers se place des millénaires après la Fin des Temps de battle. Bien qu’une poigné de personnages ont vécu dans le monde qui fut, ils se retrouvent complètement transformés et élevés au rang de quasi-dieu. L’univers se compose de huit mondes chacun lié à un élément (Feu, Ombre, Vie etc) ainsi que le monde du Chaos. A l’heure actuelle (Juin 2016) le background de AoS n’est pas encore très riche, mais on peut retenir que les nations fantastiques (Elfes, nains, orcs etc) luttent pour la domination des huit mondes dont les forces du Chaos (démons, bêtes, cultistes et chevaliers corrompus) qui s’opposent aux Stormcast Eternal (chevaliers éternels envoyé par le dieu Sigmar pour vaincre le Chaos). L’univers est fortement inspiré de la mythologie scandinave. Le jeu de figurines : Warhammer Age of Sigmar est un jeu d’escarmouche qui se joue avec des figurines sur socle rond de préférence (bien qu’officiellement il n’y ait pas d’obligation de socle) où des escouades de dizaines de figurines progressent en formation dispersée sur la table. Le jeu se base sur quatre pages de règles générales et concentre les détails sur les profils des unités elles-mêmes. Les profils de ces unités sont appelés des « Warscroll » (Parchemin de guerre). Les règles sont disponibles gratuitement mais elles peuvent aussi être trouvée dans les livres vendus par Games Workshop. Ces livres sont illustrés et comportent le background de l’univers ainsi que des scénarios. Ainsi, chaque grande alliance a droit à un livre complet. Le système de jeu est très libre permettant aux joueurs d’utiliser toutes les figurines qu’ils leur plaisent au format qu’ils veulent. Finalement, les scénarios et les objectifs sont souvent mis en avant rendant le jeu plus intéressant qu’un simple combat à mort. La foire aux avis : Chaque avis pris indépendamment est purement subjectif, mais l’ensemble de ces points forme un tout objectif donnant les différents points de vue de la communauté sur le jeu et son univers. Ainsi un point peut aussi bien être considéré à la fois comme négatif et comme positif, à vous de voir quel point de vue vous correspond le mieux face à ce jeu. Les plus : + Un nouvel univers de style High Fantasy à découvrir, vaste et libre. + Peut être joué à l'époque du Vieux Monde (anciens warscrolls toujours mis à jour dans le Manuel du Général) + Constitution d’armée très libre. + Jeu et règles simples et rapidement assimilés sans être dénudés de stratégie. + Parties fluides et rapidement jouées. + Règles gratuites. + Escarmouche-Tirailleurs (ici, en opposition à bataille rangée avec régiments carrés) et format très libre. Nombre de figurine nécessaire pour commencer peu conséquent et donc à moindre coût. + Trois systèmes de jeux qui permet de s'adapter aux goûts de chacun ( Libre, Narratif, Compétitif avec système de points) + Figurines de bonne qualité. + Liberté de socle, modélisme très libre, défis de peinture très intéressant. + Compatibilité entre les références battle et AoS. + Jeu pouvant être joué en magasin Games Workshop. + Jeu supporté par une entreprise, visible, nouveautés, apport de figurines officielles, nouveaux joueurs etc. Les moins : - Univers High fantasy, cosmique et Steampunk pas au gout de tout le monde. - Univers abstrait (tgcm) et pas encore achevé. - Nouvelles figurines chères à l’unité. - Compatibilité Battle/AoS relative, certaines races et figurines ont disparu ou ont un avenir très improbable (Bretonnie, Rois des Tombes, Empire, Mercenaires…) - A récolté la rancœur de nombreux fans de battle rendant AoS responsable de la mort et du remplacement en boutique de leur jeu et univers préféré, tout en proposant un jeu et un univers complètement à l’opposé de leurs goûts. Ceci a provoqué une fragmentation de la communauté de Warhammer. - Règles simples souvent considérées comme trop simplistes ou « casual » peu adapté pour la compétition. - Équilibrage Games Workshop qui varie en fonction des sorties en bien comme en mal. - Franglais qui casse l’immersion. - Système d’Escarmouche-Tirailleurs (ici, en opposition à bataille rangée avec régiments carrés) pas au goût de tout le monde. - Manque de cohérence sur certains points de la transition de la gamme battle/AoS et multiplication des factions par rapport aux battletomes sortis pouvant égarer les nouveaux venus. - Jeu dépendant de Games Workshop qui, pour certains, a récolté une réputation de stratégie mercantile abusée, d’être peu soucieux de l’équilibre de ses jeux ou d’arrêter ses jeux phares au moindre problème de rentabilité. - Pas de gammes alternatives pour AoS, Games Workshop a le monopole des figurines et du prix. Le 9e Âge (9th Age) Général : Après l’arrêt de Warhammer Fantasy battle par Games Workshop, les fans de battle déçus de n’avoir plus de suite à leur jeu de batailles rangées se sont réunis autour de l’ETC (Organisateurs de tournois mondiaux de Warhammer) pour créer leur propre version tout droit inspirée des règles et de l’univers de Warhammer battle. Le 9e Âge est une licence indépendante à part entière et est pour l’instant soutenu par le vendeur de figurines Avatar of War. Background : Le 9e Age ayant déposé sa propre licence ne peut donc pas utiliser les termes de Games Workshop pour son jeu, par souci de copyright. Ils ont donc réinventé un univers fantastique fortement inspiré de Warhammer. A l’heure actuelle (juin 2016), le background du 9e Age est en cours de création. De ce qui a déjà été publié, l’univers reprend les principes de Warhammer à savoir un univers Médiéval-Fantastique inspiré de notre monde historique avec des nations fantastiques (Humains, Elfes, nains, hommes lézards, orcs, morts-vivants, hommes rats, puissances de la ruine etc). Le jeu de figurines : Les règles du jeu sont très ressemblantes à la dernière version de battle. La particularité du 9e Age est de présenter un système de jeu équilibré basé sur de nombreuses versions de tests et de mises à jour. Le jeu vient de passer en V1 il y a peu essentiellement pour fournir une version stable pour l’ETC 2016. Comme pour battle, le 9e Âge se joue avec des figurines sur socle carré qui composent des régiments compacts. Le niveau de tactique, de stratégie et de création de liste est très important et est complètement compatible avec les anciennes figurines de battle. Les règles de base sont disponibles gratuitement sur le site du 9e Âge ainsi que les pdfs des règles traitants chaque unité pour chaque armée. Pour l’instant (Juin 2016), l’essentiel des pdfs contenant uniquement les règles sont disponibles, les pdfs contenant les illustrations et le background sont encore en cours de développement. La foire aux avis : Chaque avis pris indépendamment est purement subjectif, mais l’ensemble de ces points forme un tout objectif donnant les différents points de vue de la communauté sur le jeu et son univers. Ainsi un point peut aussi bien être considéré à la fois comme négatif et comme positif, à vous de voir quel point de vue vous correspond le mieux face à ce jeu. Les plus : + Univers Médiéval Fantastique proche de Warhammer. + Une "V9" de Warhammer battle, incluant de nombreux avantages (et aussi inconvénients) de battle. + Batailles rangées. + Un jeu très stratégique adapté pour tout type de joueur et de partie (Tournois, amical, scénarisé, campagne etc). + Règles équilibrées et optimisées pour la compétition. + Règles traduites en plusieurs langues et disponibles gratuitement. + Évolution régulière des règles et du système de jeu. + Licence indépendante notamment au niveau financier. + Version crée par une communauté internationale active à l’écoute des joueurs. + Liberté d’achat de figurine peu importe la gamme. + Possibilité de réutiliser à 100% ses anciennes figurines Warhammer + Marché de l’occasion important, gammes alternatives nombreuses, les figurines de Games Workshop pour AoS notamment reprises de battle encore largement disponibles. Soutient de plus en plus de fabricants de figurine pour fournir des nouvelles figurines adaptées pour le 9e Age. + Nombreux tournois organisés en France. Communauté de tournoi assez active. Les moins : - Background et noms différents de Warhammer. - Background trop ressemblant à Warhammer donnant une impression de "déjà vu" pour les vétérans. - Plus de 100 pages de règles rendant le jeu très (trop ?) complexe. - Mises à jour des règles très (trop ?) fréquentes et jeu toujours en bêta (actuellement avril 2017). - A été créé dans le but d’être optimisé pour les tournois. - Adapté pour les vétérans de Warhammer et les personnes qui compte s’investir énormément dans le hobby. Limité pour les nouveaux venus ou ceux qui jouent peu fréquemment. - Avenir incertain, non supporté par une grosse entreprise. - Investissement important pour y jouer à la fois en temps et en argent, nécessite beaucoup de figurines. Contrainte matérielle important pour les nouveaux. - Les régiments forcent à peindre de nombreuses figurines similaires, peu être contraignant voir lassant. - Considéré pour certains comme un Warhammer "non officiel". Les règles et l'équilibrage ne sont pas créés par une société professionnelle. - Visibilité restreinte (principalement sur internet ou discuté dans les clubs). - Ne peut pas être joué en magasin Games Workshop. A jouer uniquement en club, lors de tournois ou entre amis. Kings of War (KoW) Général : Jeu de batailles rangées fantastiques crée par Mantic, entreprise fondée par d'anciens membres de Games Workshop. L’entreprise et le jeu sont jeunes (2008) et ils ont connu un gain de popularité conséquent après la fin Warhammer battle chez Games Workshop. Background : L’univers de Kings of War se passe dans le monde de Mantica, un monde Medieval-fantastique inspiré de notre Europe antique et médiévale. Les nations humaines de ce monde sont des vestiges fragmentées d’une grande république antique qui dominait jadis la majorité du monde connu dans une époque de paix, mais une guerre mythologique entre des "dieux" et des catastrophes naturelles signa sa chute. On retrouve aux côtés des humains des nations d’autres races, orgueilleuses et avides de pouvoir ou de destruction comme par exemple les elfes, les nains, les morts-vivants, les orcs ou les démons engendrés par une faille crée lors de l’antique guerre mythologique. Le jeu : Kings of War est un jeu de bataille rangée où les régiments forment une entité à part entière. Les figurines ne sont là que pour indiquer le type du régiment et leur nombre n’a pas beaucoup d’importance. Les figurines peuvent ainsi avoir n’importe quel type de socle tant qu’ils peuvent intégrer une plaque de mouvement adaptée. Les règles du jeu se tiennent sur une trentaine de pages à cela s’ajoute des listes d’armées et les objets magiques qui permettent de former une armée pour chaque race avec leurs règles et leurs coûts en points. Les règles de base, les objets magiques et les listes d’armées principales se trouvent tous dans le livre de règle de Kings of War. Comme on peut s’attendre d’un jeu de bataille rangée le jeu est très tactique, les décisions et les placements sont cruciaux tout comme la gestion des menaces, des tirs, des blessures et du moral. La foire aux avis : Chaque avis pris indépendamment est purement subjectif, mais l’ensemble de ces points forme un tout objectif donnant les différents points de vue de la communauté sur le jeu et son univers. Ainsi un point peut aussi bien être considéré à la fois comme négatif et comme positif, à vous de voir quel point de vue vous correspond le mieux face à ce jeu. Les plus : + Univers Médiéval-Fantastique. + Univers pour l’instant très libre tout en comportant des éléments géopolitiques. + Règles relativement équilibrées. + Règles sur une trentaine de pages allant à l’essentiel. + Jeu fluide et parties jouées en temps très correct. + Très tactique. + Batailles rangées et possibilité de jouer de très grandes batailles avec plus d’une centaine de figurines. + Figurines officielles à prix très avantageux. + La diversité et l’utilisation d’autres gammes sont encouragées par Mantic ce qui permet de jouer officiellement à Kings of War avec des figurines de différents horizons + Possibilité de recycler 90% de la gamme de Warhammer battle notamment grâce au système d’alliés. + Le fait que seules les dimensions des plateaux de mouvement comptent permet une grande liberté de type de socle, de modélisme, de diorama et permettant de limiter de nombre de figurines pour faire des économies. + Supporté par une entreprise (Mantic) qui considère KoW comme son jeu numéro 1. Rendant le jeu visible, apportant des nouveautés, des figurines officielles, de nouveaux joueurs etc + Les règles et la majorité des profils d’unités sont disponibles gratuitement en ligne. Les moins : - Background pas encore très développé. - Encore un univers Médiéval-Fantastique. - Règles courtes assimilées à des règles très (trop ?) simples. - Moins de profondeur dans le système de jeu, les profils des unités ont peu de personnalité et d’options, ressemblant aux caractéristiques statiques d’AoS. - Système différent de Warhammer pouvant perturber certains habitués de battle. - Système de dégâts et de moral des unités pouvant donner une impression de "Tout ou rien". - Demande généralement beaucoup de figurines pour y jouer. Les parties en petit format sont moins intéressantes que les grosses. - Les régiments forcent à peindre de nombreuses figurines similaires, peu être contraignant voir lassant. - Certaines figurines de Warhammer peuvent difficilement trouver une équivalence pour KoW. - Gamme officielle ayant beaucoup d’inégalités au niveau de la qualité de ses figurines. Sculpture et design sont généralement plus grossiers que les autres gammes. - Mantic considéré par certains comme opportuniste profitant de l’impopularité d’Age of Sigmar auprès des fans de battle. - Peu de magasin 100% Mantic, les produits doivent être achetés en ligne où chez les revendeurs rendant le jeu moins visible. BlackHammer (BH) Général : BlackHammer propose des règles alternatives pour jouer à WHB (inspiré des mécaniques de la V6 et V7), c'est du fan-made exclusivement français développé à la base pour créer une alternative à la V8, une version ayant cassé beaucoup de bons principes des anciennes versions. Le projet est initialement mené en 2010 par l'Association Brumes et entre 2010 et 2014 plus d'une douzaine de tournois (moyenne: 16-24 joueurs) ont été organisés et concernant une population variée (vieux rats de tournois, joueurs de clubs, débutants). Après une longue période de maturation, une V2 du livre de règle est proposée début 2015. Le projet est toujours actif et vit de lui-même. Côté production, c'est une petite équipe qui aime prendre son temps. Cela implique un rythme lent, mais une certaine stabilité si l'on fait plusieurs tournois dans la même année. L'équipe de conception et la communauté BH dispose d'un forum actif où tous les renseignements sur BlackHammer sont disponibles. Background : L'univers de Warhammer Fantasy Battle est repris tel quel. Comme BH est un jeu fan-made fait par la communauté sans licence, sans partenaires commerciaux, a but non lucratif et restreint à la France, la communauté BlackHammer n'est pas gêné par les questions de droits bien qu'il n'y a pas 0% de risque d'avoir des soucis avec GW. On retrouve donc le Vieux Monde de Warhammer et tous ces légendaires contrées et personnages emblématiques ainsi que l'ambiance et la profondeur de background dudit univers. Le jeu : BlackHammer reprend les codes de Warhammer Fantasy Battle (versions 6 et 7): De nombreuses figurines sont misent en scène dans des batailles rangées. Les figurines (environ 28 mm de haut) doivent adopter un socle carré pour former des régiments solidaires et se déplacent grâce à des plateaux de mouvement adaptés. Les dimensions tactiques et stratégiques y sont très importantes dont les facteurs suivants : Le déploiement, la magie, le tir, le nombre, le moral, les flancs, la redirection, le champ de vision, le type de troupe, les améliorations, les héros etc. La complexité de ces règles en fait un jeu très appréciée par les tacticiens du dimanche et favorise les compétitions (Tournois, campagnes…). Les règles de jeu très complètes se trouvent dans un grand livre de règle (GBR) atteignant facilement les 100 pages. A cela s’ajoute les livres d’armée comprenant le background de l’armée en question, des illustrations, le coût en points et les règles de chaque unité. La foire aux avis : Chaque avis pris indépendamment est purement subjectif, mais l’ensemble de ces points forme un tout objectif donnant les différents points de vue de la communauté sur le jeu et son univers. Ainsi un point peut aussi bien être considéré à la fois comme négatif et comme positif, à vous de voir quel point de vue vous correspond le mieux face à ce jeu. Les plus : + Version héritière de la philosophie v7 (règles) et v6 (équilibrage, LA). Découverte des mécanismes différents pour les jeunes joueurs. + Pas de changement d'univers. On reste dans le vieux monde avec les noms que l'on connait. + Un projet qui s'inscrit dans la durée : deux versions et au moins 5 ans d’existence. + Règles équilibrées et optimisées pour la compétition. + Un jeu très stratégique adapté pour tout type de joueur et de partie (Tournois, amical, scénarisé, campagne etc). Le point précédant est au service de celui-ci pas en concurrence. + Moins d’aléatoires que dans les parties v8 / 9e âge et plus de temps consacré au placement: charges à distances fixe, importance des prises de flanc, magie moins puissante mais plus fiable, on estime les distances de tir avec ses machines de guerre. + Les avantages d'une production non professionnelles : Règles disponibles gratuitement, but non lucratif. + Choix de figurine: Liberté d’achat de figurine, peu importe la gamme et possibilité de réutiliser à 100% ses anciennes figurines Warhammer V7 (Il manque quelques profils exclu V8) . + Très bien adapté aux petits formats (1500 et moins) + Petit format intéressant + régiments moins pléthorique = billet d'entré un peu plus raisonnable (mais reste conséquent) + Produit par une petite structure (une association locale): il est plus facile de donner son avis et d'être entendu. Débat direct possible avec les auteurs. + Règles françaises (pas de franglais). + Un livre d'armée "mercenaire" et des nouvelles armées Warhammer en cours de développement. Les moins : - Plus de 100 pages de règles rendant le jeu complexe. On joue à un wargame complexe, prévoir un initiateur ou aimer découvrir un jeu. - On peut lui préférer certains mécanismes v8 / 9ème âge, certains choix de règles et certains mécaniques d'armée ne font pas l'unanimité. - Produit par une petite structure : les rythmes de parution ne peuvent être aussi rapides que pour le 9ème âge. - Uniquement en français. - N'est pas pensé pour les très gros format (3000+). - A été créé dans le but d’être optimisé pour les tournois. - Adapté pour les vétérans de Warhammer et les personnes qui comptent s’investir dans le hobby. Limité pour ceux qui jouent peu fréquemment et ne sont pas intéressé par le modélisme. - Investissement important pour y jouer à la fois en temps et en argent, nécessite beaucoup de figurines. Contrainte matérielle important pour les nouveaux. - Les régiments forcent à peindre de nombreuses figurines similaires, peu être contraignant voir lassant. - Considéré comme un Warhammer "non officiel". Les règles et l'équilibrage ne sont pas créés par une société professionnelle. - Visibilité restreinte (principalement sur internet ou discuté dans les clubs). - Ne peut pas être joué en magasin Games Workshop. A jouer uniquement en club, lors de tournois ou entre amis. Je rajouterai pour finir : "Le meilleur moyen d'avoir un avis sur un jeu est encore de le tester" de Azrael_404, un message plus bas
  12. Bonsoir, J'ouvre ce sujet centralisateur pour discuter du projet connexe de la communauté JdR Warforum JDR, l'encyclopédie en ligne gratuite Warhammer appelée la Bibliothèque Impériale. « Ma bibliothèque regorge de savoir : les Dieux nouveaux comme oubliés, les tyrans, les héros, les cités et les civilisations perdues... ainsi que des connaissances interdites. En effet, certaines choses ne devraient pas tomber entre toutes les mains. Et si on y jetait un œil ? » - Andreas Halldenstadt, Scribe en chef de la Grande bibliothèque d’Altdorf La Bibliothèque Impériale est un site ayant comme ambition de réunir toutes les connaissances existantes ayant trait à Warhammer Fantasy. C’est donc une encyclopédie non officielle et gratuite sur Warhammer, le jeu de figurines de Games Workshop, utilisant la célèbre infrastructure qui régit Wikipedia. Cette encyclopédie Warhammer est affiliée à Warforum JDR, communauté Forum de RolePlay non officiel dans le fantastique monde de Warhammer, en activité depuis Avril 2007 ! La plupart des articles initialement présents lors de la création de ce site proviennent du Lexicanum, qui est désormais abandonné, et où j'avais largement contribué en terme d’enrichissement en articles. J'ai donc naturellement récupéré la plupart de mon travail pour la Bibliothèque. Depuis, nous avons largement développé notre propre contenu en articles, qui est actuellement de 1 596 pages. Récemment, suite à un vote public avec 670 voix pour et 204 voix contre, Age of Sigmar est arrivé sur la Bibliothèque Impériale. Nous avons repensé notre page d'accueil pour proposer deux volets principaux en termes de contenu, Warhammer classique et Warhammer Age of Sigmar. Après avoir fouillé un peu la Bibliothèque, n'hésitez pas à nous rejoindre et à participer à l'enrichissement de notre base de connaissance en créant un compte. Nous avons récemment ouverts les inscriptions pour accueillir toute aide qui viendrait à nous Des questions ? Une section sur Warforum JDR est consacrée à la Bibliothèque Impériale, ainsi qu'un canal de discussion Discord. À bientôt !
  13. Bonjour, je suis présentement en pleine démarche de déménagement vers une autre ville et par ce fait, j'ai déménagé tous mes Warhammer chez un ami dans la ville où je vais m'installer. Du coup, je me suis retrouvé en pleine hype pour jouer à Age of Sigmar mais n'ayant aucun de mes modèles avec lesquels joués. Je me suis donc m'y à faire mes recherches pour savoir s'il était possible de jouer des parties en ligne sur PC. C'est donc comme ça que j'ai découvert tabletop simulator. Le jeu étant un bac à sable, une multitude de joueurs y ont créés des mods afin qu'on puisse faire des parties de Warhammer directement sur notre ordinateur ! Le défi maintenant, c'est de me trouver des adversaires pour jouer sur cette plateforme . Pour info, le jeu a un coût peu élevé (disponible sur Steam) et apporte une multitude de possibilités. À mon avis, c'est un must à avoir. Si vous avez des questions ou avez besoin d'informations, vous pouvez me contacter, j'ai exploré pas mal tout le jeu et j'ai déjà sous la main presque la totalité des armées disponible de AoS. BREF, la question est: Es-ce qu'il y aurait des gens qui serait intéressés à faire des parties de Warhammer sur tabletop simulator ? ET Es-ce que ça vous intéresserais qu'on créer un topic afin de se créer un genre de petit "matchmaking" ?
  14. Bonjours à tous ! Avant de vous poser ma question, je pense bien que je n'ais posté cet article dans la bonne section. (si c'est le cas n'ésitez surtout pas à me dire dans quelle section je devrais poster ce genre d'article pour la prochaine fois). alors voilà : j'aimerais investir dans une valise chez GW pour transporter plus facilement mes figurines et ainsi oublier les pets de peinture et les casses (même si c'est relativement rare). Je pense que le modèle de valise que je prendrais serait la crusade, c à dire la plus grande (en prévision du futur) Par contre, je ne sais pas très bin ce que les valises de transport de GW valent vraiment, si elles sont pratiques, résistantes... J'aimerais bien avoir vos conseils et remarques avant d'être sûre de m'en approprier. Merci d'avance !
  15. Bonjour à tous, La Guilde Ludik vous convie à son premier tournoi Age of Sigmar Escarmouche. C'est un tournoi ouvert à tous, donc joueurs de tout bord, venez l'esprit détendu vous affronter dans la joie et la bonne humeur ! Le tournoi se déroule sur une journée avec 4 rondes de 1h30 chacune, chaque participant aura une bande 50pts de renom maximum. Toutes les infos sont là : Ludiquement,
  16. Salut, moi c'est Fritz, joueur Warhammer de longue date, et converti il y a 2 ans environ à 40k. Peintre convaincu et parfois convaincant, je joue (enfin j'essaie quand j'ai le temps) orcs et gobs et mercenaires à battle, ainsi que la garde impériale à 40k (presque que de la fig v2 :-P ). J'aime également beaucoup Necromunda (je n'ai pour l'instant joué qu'à l'ancienne version...gratuite ^^) et shadow war armaggedon, car on n'a pas forcément toute une aprem pour faire une partie ! Je viens de déménager sur Tarare près de Lyon et je m'inscris surtout dans l'espoir de ne pas être le seul joueur encore vivant dans cette... ...bourgade...
  17. Hello, Pour information, l'association les Walkyries vous propose une convention multijeux les 3-4 fevrier prochain : Warhammer Old school : Bloodbowl : http://teamfrancebb.positifforum.com/t5222-walkyries-olympic-bowl-3-fevrier-2018-wavrin-2018 Mais aussi : Eden, Heroclix, Kroshmaster, Epic Armageddon et quelques autres Pour les détails, voir http://desoutter.free.fr/wavrin2018/ , ou contactez walkyrie59@hotmail.fr
  18. Bonjour, Voici la galerie des mes commandes de mon service de peinture de figurines. Vous pouvez trouver toutes les modalités de commande ici : Dr. Green Laboratory Rentrons dans le vif du sujet avec ma première commande terminée , un groupe de Tohaa pourle jeu Infinity : Le niveau demandé est Tabletop + avec un schéma de couleur imposé, celui proposé par les boites de jeu. Avec un peu de détail : Kamael Light Infantry : Chaksa Auxillar : Tohaa Support Pack : Nikoul Ambush : Ectros : Gorgos Squad : A bientôt !
  19. MR Gobelin

    Table 40K urbaine

    ça se passe de commentaires ...c'est une table quoi ...lol et maintenant les détails:
  20. Attention!Homme encore sous la magie de Noël! Salut à tous! Il n'y a pas longtemps je me suis rendu à l'évidence que le prix de nos figouzes adorées est plutôt salé(39 le Leman Russ,ouch!),ducoup j'ai réfléchi un chouia à une alternative et paf!Jt de 20H auquel une imprimante 3d(un ptit cube blanc)avait été montrée. Après quelques recherches (sur le forum et en dehors)sa ne serait pas rentable (coût d'achat de l'imprimante,des bobines etc..) en plus d'avoir un rendu visuel moyen,du moins pour les petites figouzes type Space Marine,mais c'était des sujets datant de 2013-2014.Réalité qui tien encore de nos jours ou pas? Pour ma part je rêve de me fabriquer des vehicules type FW ou même des titans(pas à but lucratif,donc pas de plagiat)avec une imprimante,mais je n'ai aucune connaissance en logiciel 3d... Donc mes questions principales sont: Quelle imprimante pour des grosses pièces ou décors(scindée en section)je pense surtout à la résine,liquide ou pas. Et surtout quel logiciel ainsi que le niveau de difficulté pour pouvoir créer quelque chose de potable. Bien sûr c'est pour me donner une idée,d'ailleurs j'ai entendu dire que la poste possède un service d'impression(à verifier)et que de plus en plus d'entreprise propose ce genre de service(même certain particulier,comme Rankyl,un membre de ce forum) Bonne année!
  21. Bonjour a tous ! Voila , ca fait longtemps que je jou a warhammer 40000, j'ai joué les orks et en se moment je me fais l'adeptus mechanicus mais voila : j'aimerai me lancer a AoS mais je connais rien ^^ (j'ai connu battle et je suis un peu perdu>_<) Et je voudrais commencer une armée homme lézard ! Ou Seraphon! déjà je m'y connais pas au niveau de leurs règles mais j'adore leurs fluff meme si je comprends pas le truc des "invocations" J'envisage d'acheter le Start collecting sur eux , avec des Saurus qui étaient vachement apprécié de la part de mes anciens amis de Battle. Il y a un saurus sur carnosaure qui m'a l'air assez énervé et des saurus sur sang froid (traduction française OMG) qui m'ont l'air fort sympathique Mais voila je sais pas du tout comment ca se jou ! J'ai un style de jeu assez offensif malgré que je jou des armée pas opti mais surtout fluff j'aimerai avoir une armée offensive (a base de saurus , de sang froid, de carnosaure) mais aussi quand meme un moyen de proteger mes troupes a l'arrière je n'ai pas mentionner les autre bebetes de l'armée parce que je pense bien en mettre aussi ( si je vais une armée , c'est plus en 2000 point) et je suis pas un grand fan des skinks meme si je prendrais bien une unité de 20 et 5 cameleons enfin bref je voudrais votre avis sur les unités seraphons (en particulier les saurus knight que je veux vraiment jouer et les guerriers saurus), comment ca marche , si vous avez des stratégies complètement épiques a coup de charge de dinosaures et leurs amis je vais donc prendre comme base le start collecting qui m'a l'air carrément bien et j'aurai besoin d'aide aussi pour l'orientation de la construction de l'armée merci d'avance ! Et excusez moi pour les fotes d'ortaugrafe
  22. Bonjour à tous Depuis plus d'un an, je bosse sur l'adaptation de Hail Caesar à la fantasie. LE Yahoo groupe avait une base solide, mais je trouvais que ça manquait de saveur. Aujourd'hui, je vous propose deux livres : Le premier rassemble toutes les règles de Hail Caesar Fantasy sous le nom : Magic, Sword and Powder. Ces règles ont pour but d'être commune à toutes les adaptations de jeu fantastiques sur une base Hail Caesar. https://drive.google.com/file/d/0B_M6HDVENXWURFlHci01YUU1QjA/view?usp=sharing Deuxième gros livre que j'ai enfin mené quasiment à bout, l'adaptation de Warhammer pour Magic, Sword and Powder. https://drive.google.com/file/d/0B_M6HDVENXWUUXZrMFZUb0ZTVzA/view?usp=sharing Retrouvez y toutes les armées de Battle : Bretonniens, Comtes Vampires, Condottieres Tilléens, Démons, Elfes noirs, Elfes Sylvains, Empire, Guerrier du Chaos, Hauts Elfes, Hommes-Bêtes, Hommes-Lézards, Nains, Nains du Chaos, Ogres, Orcs et Gobelins, Rois des Tombes et Skavens. Retrouvez y aussi la méthode pour créer votre propre unité. Seuls quelques points manquent et là j'ai besoin de vous ! Donnez-moi les objets magiques qui vous semblent emblématiques d'une armée et comment vous les adapteriez pour Magic, Sword and Powder. Je souhaite aussi présenter aux joueurs différentes compositions pour une même armée, les fameuses armées à thèmes. Là encore, je ne connais pas assez certaines armés pour pouvoir le faire aussi si vous avez des idées partagez les. Enfin, la partie scénarios est pour le moment vide, mais devrais se remplir très bientôt. Là encore donnez moi vos idées. A cela j'ajouterais que toutes vos critiques et améliorations sont les bienvenues afin de faire de ce jeux un must. N'hésitez pas à nous rejoindre sur le Forum Hail Caesar France pour nous aider à pousser ce jeu.
  23. Bonjour! je redécouvre après 5ans d'arrêt Warhammer qui est maintenant sous le règne de Sigmar. Je possédais une armées de Rois des Tombes qui semble avoir totalement disparue... j'ai donc une question Dans les start collecting il y a un pack "skeleton hordes" et je voudrais savoir si ca correspond au nouveau "rois des tombes"? car j'aimerai m'orienter de nouveau sur une armée type squelette! Merci par avance! ps: et savez vous si cette armée (squelette) va évoluée ?
  24. saulot

    Fried l'humble ambiteux

    Ce récit se déroule dans l’univers de Warhammer. Je tiens à remercier Frédérick Demangeot pour ses corrections. Résumé : Fried est né humble, il est le fils d’un bûcheron. Il connaîtra des moments de bonheur et des tragédies. Cela ne l’empêche pas d’être ambitieux, de chercher à dépasser sa condition sociale. Problème petit à petit les ténèbres envahissent son cœur. Succombera t-il à l’appel de l’infamie ou parviendra t-il à rester vertueux ? Chapitre 1 : Fried était un templier exemplaire du dieu Sigmar, il démontrait un zèle ardent à combattre les créatures infâmes du Chaos. Toutefois il ne tombait pas dans les travers de certains de ses pairs, il n’était pas un traditionnaliste rigide. Par exemple bien qu’il affectionne le combat à l’épée ou au marteau, il ne regardait pas avec mépris les utilisateurs d’armes à feu. Pour lui la loyauté à l’égard de l’empire comptait plus que des querelles liées à telle invention technologique. En outre il faisait preuve d’une certaine modération. Quand il découvrait un adorateur des puissances sombres dans un village, il n’ordonnait pas l’extermination de tous les villageois pour satisfaire des pulsions de pureté. Fried donnait une excellente image de son culte grâce à ses agissements. Ses performances en tant qu’agent pour traquer les ennemis de l’empire, et les cultistes des puissances de la ruine, lui attiraient l’estime de la majorité de ses camarades et ses supérieurs. Sa vocation guerrière faillit être contrecarrée par son père. Il n’était pas destiné à devenir un templier, son père bûcheron désirait que son fils suive une carrière similaire, d’ailleurs il ne comprenait pas l’attachement intense de sa progéniture pour Sigmar le protecteur de l’empire. Il croyait avec beaucoup plus de ferveur dans Taal la divinité de la nature. Néanmoins la mère de Fried avait d’autres ambitions pour son rejeton unique, elle désirait que son enfant s’élève au-dessus de sa condition, ainsi elle le confia à un prédicateur religieux qui passait par moment dans leur village. Fried eut la chance d’avoir un mentor compatissant et généreux qui lui apprit à lire, écrire et manier différentes armes sans exiger de contrepartie, à part une promesse de faire le maximum pour protéger l’empire. Ainsi il développa des facilités avec l’épée et le marteau de guerre, mais pas l’arc ou l’arbalète, ou d’autres armes à distance. Une fois devenu adolescent Fried postula au sein d’un ordre guerrier. De par son habitude du milieu forestier, il porta son choix sur les Chasseurs de Sigmar, une organisation qui traquait les hommes-bêtes et d’autres monstruosités qui se cachaient dans les bois. Il commença au bas de l’échelle de l’ordre en tant que personne attachée aux soins des chevaux, et affiliée au ravitaillement en nourriture et boisson. Toutefois il progressa rapidement dans la hiérarchie, il battit plusieurs combattants au bras de fer, et dans des duels martiaux. Alors un chef lui donna l’occasion de participer à une battue contre des créatures mutantes. Fried ne faillit pas dès son premier engagement, il prouva sa valeur. Il tailla en pièces vingt hommes-bêtes, et réussit même à défaire en combat singulier un minotaure. Le monstre à corps humain et tête de taureau faisait plus de trois mètres de haut, maniait sans difficulté une hache de plus de deux mètres de long, d’un poids supérieur à vingt kilos. Il était capable de broyer avec un seul de ses poings le crâne d’un homme. Pourtant Fried l’affronta sans fléchir, il compensait la différence de force physique par une technique irréprochable à l’épée. Cinquante fois le minotaure tenta de mettre en pièces son adversaire, cinquante fois Fried évita ses coups et répliquait par une attaque qui faisait mouche. Il n’infligeait que des blessures légères voire des égratignures à cause du cuir très épais de son ennemi, mais il n’abandonna pas la lutte, pas un instant il ne douta de la justesse de sa cause. Résultat malgré sa vigueur impie, le monstre finit pas périr, il perdit trop de sang pour continuer à vivre. Suite à son action d’éclat des vivats accueillirent Fried qui devint un membre à part entière des Chasseurs de Sigmar. Il se sentait très bien parmi ses pairs, et n’aurait pas été contre passer sa vie entière à chasser dans les bois des créatures, mais des sigmaristes influents l’envoyèrent participer à un débat à Altdorf la capitale de l’empire. Au début Fried reçut des moqueries à cause de ses cheveux roux, et du fait qu’il appartienne à un ordre de guerriers moins porté sur l’apparat que les autres. Toutefois il fit taire les jacasseries et les mots blessants, en démontrant un savoir qui prit au dépourvu les plus respectés des membres de l’assemblée. En effet il parvint à citer de manière précise et cohérente le contenu de dizaines de livres, et surtout il témoigna une foi pure, sincère et élogieuse qui gonfla d’allégresse le cœur de la majorité des personnes qui l’entendit. Résultat Fried fut obligé de cesser de jouer les chasseurs de monstres dans les forêts, et de travailler dans la capitale. Au début il renâcla à abandonner ses anciens camarades, et il regrettait les moments d’intenses actions dans les bois. Mais il trouva de grandes consolations, notamment grâce à l’accès à des milliers d’ouvrages. Il adorait lire, et s’instruire, il pensait que le savoir constituait un moyen aussi important que la foi pour combattre les ténèbres. En outre Altdorf n’était pas totalement dépourvue de personnes à traquer, il n’y avait pas les hommes-bêtes, par contre la ville contenait des cultistes du Chaos. Malgré la vigilance des autorités sigmaristes, plusieurs religions interdites comptaient dans leurs rangs des notables qui usaient dans de leur influence pour inciter à rejeter les dieux de l’empire, et se tourner vers les divinités de la ruine. Fried ressentit pendant quelques temps, un certain remords à traquer des hommes, le doute s’installa dans son cœur. Toutefois quand il vit les dépravations de certains cultistes, il perdit rapidement ses hésitations. Problème plus Fried combattait le Chaos, plus il attirait sur lui l’attention des puissances de la déchéance. Arel : Je trouve que les autorités sont trop gentilles avec les criminels, certains juges condamnent à une peine symbolique des voleurs sous prétexte qu’ils sont pauvres, c’est n’importe quoi. Fried : Savoir pardonner quand le repentir est sincère est très louable. Arel : Cela sert surtout à nous donner plus de travail à nous les templiers. Fried : Même les plus illustres de nos supérieurs ont commis des pêchés. Sigmar en personne a fait des erreurs quand il était un homme. Arel : Il n’empêche que plus de sévérité pour les crimes rendraient service aux honnêtes gens. Fried : Châtier encore et encore ne sert qu’à une chose, rendre haineux. Arel : Passons à autre chose, je parie que je peux tuer bien plus de cultistes du Chaos que toi aujourd’hui. Fried : Et pourquoi cela ? Arel : Ma nouvelle épée est redoutable, et surtout mon entraînement m’a permis de devenir bien plus fort que toi. Fried : On verra cela, je ne suis pas certain que tu me surpasses. Surtout que tu as gardé quelques points faibles, même si tu t’es renforcé. Arel : Vantard, je te parie deux couronnes d’or que je te mets la honte facilement. Fried : Non merci, je n’aime pas gaspiller mon argent pour des futilités. Arel : Avoue plutôt que tu as peur de perdre. Fried : Pas spécialement, je veux plutôt t’éviter de devenir pauvre. La mission du jour consistait à débusquer un groupe de cultistes qui empruntait des tunnels taillés sous la ville pour se réunir. D’après le principal informateur, les adorateurs du Chaos se chiffraient à une vingtaine, ils comptaient une ou deux fines lames, mais la plupart ne constituerait pas un danger trop important pour des templiers bien entraînés. Malheureusement un rebondissement inattendu compliqua terriblement la tâche des sigmaristes. En effet Fried et ses camarades intervinrent un jour où plusieurs chefs de sectes liées aux ténèbres organisèrent des rencontres communes. Ainsi les hérétiques des puissances de la ruine à combattre se révélèrent beaucoup plus nombreux que prévu, et surtout bien mieux armés. En outre il fallait compter sur un rassemblement de trente guerriers chevronnés pour épauler les cultistes. Par conséquent Fried et ses compagnons se firent largement dominer peu de temps après leur arrivée. Ils parvinrent avec l’effet de surprise à envoyer dans l’au-delà une dizaine d’ennemis. Cependant une fois l’embuscade éventée, les hérétiques se réorganisèrent et s’apprêtèrent à venger cruellement leurs semblables tombés. Pour l’instant les sigmaristes demeuraient vivants car les chefs adverses voulaient les capturer pour servir d’offrandes dans des rituels impies. Néanmoins encore quelques minutes et Fried et ses camarades finiraient prisonniers d’un groupe d’adorateurs du Chaos. De l’aide viendrait peut-être afin de les sauver, mais les souterrains formaient un véritable dédale. La probabilité de bénéficier d’un secours à temps, se révélait pratiquement nulle. Fried entra dans une colère noire à la perspective de la mort ignoble qui l’attendait, il puisa dans son ressentiment pour mettre en pièces ses ennemis. Un hérétique se souvint qu’il possédait une boule en verre renfermant du gaz soporifique, il s’employa alors à la lancer. Néanmoins Fried anticipa la manœuvre et balança un caillou d’un vigoureux coup de poignet. Résultat la boule provoqua le sommeil des meilleures troupes des cultistes. Ce retournement de situation glaça le cœur des suivants des ténèbres, et donna des motivations supplémentaires aux sigmaristes. Le cours de la bataille s’inversa, les suppôts des dieux sombres choisirent de battre en retraite. Quelques sigmaristes voulurent mettre en pièces les ennemis restants, mais la majorité resta en arrière. Fried faisait partie des prudents, il ne désirait pas connaître un massacre probable. Les cultistes avaient l’avantage du terrain, ils connaissaient comme leur poche les lieux, en outre les affronter de manière frontale dans ces boyaux étroits ne servirait qu’à alimenter de lourdes pertes. Les hérétiques disposaient encore d’assez de forces pour écraser sans trop de problème les sigmaristes. La lâcheté de leurs chefs ne les empêchait pas de demeurer assez nombreux pour causer des ennuis monumentaux à Fried et ses compagnons. En outre s’occuper des blessés constituait une priorité importante. Même si certains comme Arel touché à la jambe insistaient que l’on ne perde pas de temps à s’occuper d’eux. Finalement après trente secondes de palabres, les sigmaristes convinrent tous de lâcher l’affaire, ils avaient déjà accompli de belles actions d’éclat. Ils réussirent à porter un coup terrible à plusieurs sectes influentes liées aux dieux du Chaos. Arel l’insatisfait pestait un peu pour le principe d’avoir laissé des ennemis de sa foi s’échapper, mais même lui admettait que la journée se révéla très bonne. Au lieu d’une vingtaine de cultistes neutralisés définitivement, ce fut une cinquantaine d’adorateurs qui se retrouvèrent tués ou capturés ; dont des chefs de premier ordre qui donneraient chacun sous la torture, ou d’autres moyens de persuasion, des dizaines de noms. Fried se sentit un peu honteux, il ne parvint pas à se concentrer convenablement à l’office du soir. Il s’inquiétait beaucoup de l’état de la jambe de son ami Arel. Il se montra assez distrait au moment de réciter les prières. Bien qu’il rencontra un médecin qui lui tint des propos assez rassurants, Fried ne pouvait s’empêcher d’éprouver de l’angoisse. D’habitude il ressentait un vif apaisement durant les moments de communion collective religieuse. Il constatait une intense paix dans son esprit durant les prêches et les autres sermons des gradés sigmaristes. Toutefois il n’arrivait pas à atteindre le calme spirituel habituel à cause de la force de son amitié, et de rumeurs inquiétantes. Les cultistes des ténèbres des environs auraient mis la main sur des poisons très efficaces aux effets certes lents, mais néanmoins terribles. Ils enduisaient sans vergogne leurs armes avec des toxines aux conséquences assez effroyables. Ainsi même si un blessé survivait au poison, il pouvait devenir un mutant. Des tentacules, des écailles et d’autres caractéristiques non humaines apparaissaient sur des victimes. Fried le vertueux essaya de faire taire ses inquiétudes, de se montrer raisonnable et rationnel, pourtant il peinait à contenir son émoi. Il ne considérait pas seulement Arel comme un camarade de bataille fiable. Il le voyait comme un ami très cher, presque un frère spirituel. Il ne supporterait pas qu’un vaillant et honorable sigmariste tel qu’Arel, devienne un objet de traque de la part des autorités, une cible à qui l’on n’accordait que la mort peu importe les services rendus à la communauté. Fried savait que beaucoup de ses compagnons templiers n’hésiteraient pas à tuer un allié qui développerait des mutations liées au Chaos. Pourtant le vertueux espérait de tout cœur que ce scénario ne se présente jamais à lui. Il priait souvent pour que les puissances de la ruine ne souillent pas l’esprit ou le corps de connaissances intimes. Fried savait que parfois des êtres gentils et pieux se transformaient en mutant par la faute de cultistes des forces des ténèbres. Le vertueux reconnaissait que la foi en Sigmar constituait un bon rempart contre le Chaos. Cependant il admettait qu’il arrivait que même le dévouement religieux le plus sincère dans les dieux de la lumière, ne suffise pas toujours à protéger de l’influence des puissances de la ruine. Fried se demandait s’il ne devait pas acquérir une bouteille d’eau bénie par une prêtresse de Shallya la divinité de la guérison pour l’offrir à son ami. Il ne voyait aucune honte à recourir à ce type d’agissement. Cependant il savait que certains sigmaristes traditionnalistes considéraient comme une faiblesse de compter sur une eau bénie par une personne d’un culte différent. Fried se tâtait pour élaborer une stratégie garantissant l’acceptation par Arel de son cadeau. Le vertueux se dit qu’il devrait peut-être mentir pour augmenter les chances que son présent ne soit pas refusé. Il considérait le mensonge dans un but d’enrichissement personnel comme un comportement méprisable. Toutefois il apprit à composer avec la vérité pour préserver des familles. Il cacha à des pères, des mères, des frères l’appartenance d’un tel à un culte des ténèbres, afin d’éviter d’ajouter du chagrin supplémentaire à la perte d’un proche. La religion sigmariste comptait de nombreux adeptes qui pratiquaient de manière poussée le secret, qui ne renseignaient que partiellement les gens, y compris les nobles et les riches. D’un autre côté Fried se sentait mal à l’aise de raconter des fables à un ami. Il savait qu’un mensonge découvert créait des complications. En outre cacher ses agissements se révélerait compliqué. Les prêtresses de Shallya officiaient souvent au grand jour et en public, et elles passaient pour des gens qui détestaient la mystification. De plus si la comédie du vertueux se trouvait découverte par des pairs, cela fera jaser, voire lui vaudra de la désapprobation. Néanmoins Fried était prêt à beaucoup de choses pour augmenter les chances de rétablissement heureux d’Arel. Ses amis comptaient plus que sa réputation professionnelle.
  25. Bonjour à tous, Après avoir rangé mes étagères, je suis retombé sur mon armée d'ogres commencée en 2008. J'avais écrit un sujet à l'époque, mais toutes les photos hebergées ne sont plus disponibles, l'hébergeur ayant décidé de faire payer un abonnement qui ne me convenait pas. Le sujet est toujours visible sur le forum : sujet initial ogres pirates Comme je n'ai plus accès aux photos prises à cette époque, je commence ce sujet par vous montrer les figurines converties et peintes que vous auriez pu voir dans le sujet initial. J'ajouterai ensuite de nouvelles pièces au fur et à mesure de leur réalisation. Commençons tout d'abord par des ogres tout bêtes : De plus près : Et les trois suivants :
×
×
  • Créer...

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.