Jump to content
Warhammer Forum

Search the Community

Showing results for tags 'chaos'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Général & Associatif
    • /!\ Annonces Importantes /!\
    • Suggestions & Forum
    • Association, projets et évenements Warfo
  • Communauté
    • Autour du Warfo
    • Rapports de Batailles
    • Animations Warfo
    • Récits, Poésie et Dessins
    • Rencontres entre joueurs
  • Modélisme
    • Figurines
    • Armée Unique
    • Armées Multiples
    • Décors
    • Animations Warfo
    • Choix des Armes
    • Techniques
    • Tutoriels
  • Warhammer 40K
    • 40K - Général
    • 40K - Rumeurs et Nouveautés
    • 40K - Règles
    • 40K - Armées
    • 40K - Création & Développement
    • 40K - Background
    • 40K - Manifestations
    • KillTeam
    • Necromunda
    • BlackstoneFortress
  • Warhammer Age of Sigmar
    • AoS - Général
    • AoS - Rumeurs et Nouveautés
    • AoS - Règles
    • AoS - Armées
    • AoS - Création et Développement
    • AoS - Background
    • AoS - Manifestations
    • Warhammer Underworlds
    • BloodBowl
    • Warcry
  • Jeux du Seigneur des Anneaux
  • Specialist Games & Associés GW
  • Autres Wargames
  • Autres Types de Jeux
  • Brocante du Warfo
  • Archives

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Jeux

Found 99 results

  1. 20/06/19 Bonjour à toutes & à tous, suite à un changement d'armée, je revends TOUS mes démons de Khorne. Figurines : (sous couchées en rouge) - 3 Bloodcrushers = photo 1 photo 2 photo 3 - 1 skulltaker = photo 1 photo 2 photo 3 - 1 Canon à crânes VENDU Prix : Bloodcrushers = 20€ Skulltaker = 12€ Canon à crânes = 15€ TOUS les prix sont fdpout. Moyens de paiement acceptés : Paypal, Virement bancaire ou postal, chèque. Si vous achetez plusieurs éléments et/ou matériels, il est possible de négocier un prix dans la limite du raisonnable bien sûr. J'attends donc vos propositions si vous êtes intéressé. Cordialement, ... et bon jeu à tous !!!
  2. Bonsoir tous le monde j'ai envie de partager ma maladie, une véritable pandémie que je vais lancer dans les royaumes mortels "La légion aux milles yeux" Normalement ma pandémie augmentera tous les deux jours, avec des symptômes différents Voici mon premier symptôme, je commence avec la peau sur mon lord of bligth (il n'est pas fini évidement ) La suite plus tard.....
  3. 04/11/19 Bonjour je suis à la recherche des figs suivantes, à la vente ou à l'échange : Des Executeurs/Gardes Noirs EN derniere version (warhammer AoS) (6+4) (éventuellement version précédente) Des Corsaires Black Arch avec Arbalete (warhammer AoS) (6+) Des loups fenrissiens (warhammer 40k) (4+) Des Mandrakes derniere version (Warhammer 40k) (4+) Un start Collecting Stormcast Eternals Le seigneur HB avec 2 armes et celui avec arme à 2M Les champions Bestigor ancien et nouveau modele 2 bestigors 8+ Tzaangors Merci de m indiquer vos propositions FDPIN, paiement paypal pour les achats et les ventes, je suis ds l est lyonnais si main propre, liquide possible. de mon côté je peux vendre/échanger les figs suivantes FDPOUT, envoi lettre suivie ou Mondial relay : 3x10 Guerriers du Chaos Slave To darkness (montés 2 armes, EM, 15€ les 10) 15 maraudeurs Slave To darkness (25€ les 15, sur grappe) 1 Char du Chaos Slave to darkness (20€, monté non peint) J'ai également fais une recherche élargie vers d'autres gammes, et peut proposer d'autres figurines, comme indiqué sur ce post Photos : Merci !
  4. 19/04/19 à 12h15 Bonjour, Jouant seulement Space Marines du Chaos et venant de me remettre au hobby après une décennie d'absence, je revends une partie des figurines récupérées par différents biais ou dont je n'aurai pas l'utilité afin de pouvoir financer mes nouveaux achats. Je m'oriente plutôt sur du format Escarmouche type Kill Team que sur une armée complète de W40K. Possibilité de remise en mains propres à Bruxelles (Belgique), voire dans le triangle Aix-en-Provence / Marseille / Salon de Provence pour certaines figurines uniquement. Prix indiqués hors frais de port, et envoi via Mondial Relay privilégié. Paiement via Paypal ou virement bancaire acceptés. Je recherche actuellement les éléments suivants : - 1x Lord of Khorne sur Juggernaut (https://www.games-workshop.com/fr-FR/Khorne-Bloodbound-Lord-on-Juggernaut) OU 1x Mighty Skullcrusher Juggernaut (avec ou sans cavalier, plastique et dans une pose la plus statique possible : https://www.games-workshop.com/fr-FR/Khorne-Bloodbound-Mighty-Skullcrushers) CHAOS Thousand Sons : - 1x Ahriman, Sorcier de Tzeentch (NOS / neuf sur grappe) = 20 € QG / Infanterie / Véhicule : - 1x Seigneur / Sorcier du Chaos en armure Terminator (neuf) = 15 € - 1x Porte-étendard de Khorne (OOP / peinture tabletop, plus produit) - métal = 5 €- 1x Seigneur du Chaos (OOP / peinture tabletop NMM non réalisée par moi, plus produit) - métal = 12 € - 1x Sorcier de Tzeentch avec bâton de force (OOP / peinture tabletop, plus produit) - métal = 12 € - 1x Escouade de Berserks de Khorne + Champion (20 figurines, neuf juste partiellement montés) = 30 € (+ 5 Berserks "old school" offerts) - 1x Escouade de Space Marines du Chaos "old school" (OOP / 10 figurines, partiellement peints et montés, partiellement convertis / modifiés, partiellement aimantés, plus produits) = 10 € - 1x Char Predator (OOP / partiellement converti / modifié, sous-couché noir, plus produit) = 15 € - 1x Land Raider (OOP / neuf, partiellement monté et sous-couché en noir, plus produit) = 25 € PHOTOS : Personnages spéciaux (anciennes versions) :- Abaddon (OOP / peinture tabletop, plus produit) - métal = 12 €- Kharn le Félon (OOP / peinture tabletop, plus produit) - métal = 12 €- Arhiman (OOP / peinture tabletop, bâton Noir à recoller, plus produit) - métal = 12 €- Fabius Bile (OOP / peinture tabletop, plus produit) - métal = 12 € PHOTOS : Démons :- 1x Buveur de Sang, Démon majeur de Khorne (OOP / peinture tabletop, plus produit) - métal /!\ FRAGILE /!\ = 50 € PHOTOS : VENTES PRECEDENTES Merci par avance, n'hésitez pas à me contacter ou poser vos questions.
  5. Bonjour et bienvenue dans mon sujet de ventes: Mes conditions: Le payement se fait par virement ou paypal (en familial ou vous rajoutez la commission de paypal), L'envoi se fait frais de port à votre charge, je peux envoyer par la poste, Kiala (ups) et mondial relay, Une remise en main propre et payement de main à main est possible en Belgique, disons dans un triangle qui fait Namur-Leuven-Liège. N'hésitez pas à me contacter pour toute question. Je mets en vente ce qui suit: Voilà le lien pour la galerie photos : https://drive.google.com/open?id=0B-f1mOl70VRWOTZ4bk9PSXoxM3c Garde Impériale/Astra Militarum Tyranides : Plein de créatures monstrueuses en métal de la V3 et V4: 4 Gardes tyranides métal montés : 10€/pièce ou 35€ les 4 2 carnifex métal montés : 12€/pièce; 20€ les deux 1 zoanthropes métal : 12€ (2 vendus) Pour les carnifex je fournis aussi les autres options d'armes encore sur grappes. Necrons: Seigneur métal avec orbe de résurrection, neuf sous blister : 8€ Nightbringer métal, manque la lame de la faux : 15€. Space Marines du Chaos: Thousand Sons -Ahriman : 10€ (métal, non peint, non monté) -6 rapaces du chaos métal montés (V3.5) : 25€ -un seigneur du chaos métal monté : 8€ -sorcier du chaos métal montés : 7€/pièce -Lot SMC dont une grappe de Berzerkers de Khorne (World Eaters) intacte et diverses pièces issues des grappes de troupes : 6€ -Un champion possédé métal OOP 5€ -une escouade de 5 space marines V2 convertis (renégats 2 dans la galerie): 2.5€ -une escouade de 10 space marines convertie avec des pièces de marines du chaos en un méange 50/50 pour représenter des renégats (renégats a et b dans la galerie) : 8€ -une escouade de 6 marines du chaos avec bolter lourd monté et bitz : 5€ -Un champion possédé édition limitée en métal (boite d'armée de 2002): 20€ Space Marines: -Sergent White Scars motard, buste en métal : 2€ -Moto en métal datant des années 80 : 3 dispo, 3€/pièce - Révérend de fer (Iron Father) Iron Hands, métal, non monté non peint : 25€ - grappe de conversion Ravenwing sur lesquelles il manque les robes de bure et l'épaulière de techmarine plus l'un ou l'autre rabiot, 3 disponibles : 6 € (me préciser celle qui vous intéresse) -Commandeur Space Marine 1 partiellement monté, vendu avec le reste de grappe WYSIWYG : 7€ -Commandeur Space Marine 2 partiellement dégrappé, certaines pièces utilisées par ailleurs, WYSIWYG -Land speeder non monté : 15€ attention ! ancienne version avec juste le choix entre multifuseur et bolter lourd. -Land speeder partiellement monté : 15€ (photo à venir) nouvelle version pour faire le typhoon, tornado etc -escouade de scout métal :10€ -corps de Shrike le Raven Guard sans jump pack et sans griffes métal 4€ -capitaine Cortez des Crimson Fists, métal, sans pack dorsal : 10€ - champion de l'empereur métal, manque le bras avec l'épée qui a été remplacé pabun combi Bolter plasma 12€ - compagnie de la mort Blood Angels v2 métal 5€ les trois figurines - compagnie de la mort blood angels v3 métal 10€ les 5 figurines WYSIWYG -vétéran édition limitée abonnement white dwarf anglais (2006 ou 2007) 15€ Chevaliers Gris Terminator métal avec psycanon 6€ Terminator métal avec incinerator lance brisée 5€ Adeptus Ministorum Prêtre avec gourdin et pisto laser 12€ Tau: A pu. Eldars: Prophète métal : 5€ Archonte (sans lame sorcière) en métal : 3€ Exarch warp spider métal 5€ Soeurs de Bataille: Soeur Supérieure Repentia :métal, non montée, non peinte, main du fouet abimée : 4€ Soeur supérieure seraphine métal, peinte en mnm : 15€ Forge World: -une escouade de commandement space marines plastique convertie avec des épaulières et un torse red scorpions, montée et sous couchée, prévue pour faire de la moto sur base de ravenwing (comprendre y'en a deux en robes de bure) voir la photo dans la galerie. WYSIWYG. : 12€ Je recherche : Je recherche par dessus tout cette figurine (mais pas à 45€ pour une copie comme on la trouve sur ebay) C'est un sniper de la Légion d'Acier sorti pour Necromunda. Je recherche aussi très activement des épaulières Imperial Fists Mk II il m'en faut encore au moins 5. Legion d'acier d'Armageddon (steel legion) Le sergent avec la tête d'ork Tallarn: Servant de munition pour le bolter lourd : il m'en faut 3 Le sergent avec une épée tronçonneuse _ que je peux échanger contre le sergent avec arme énergétique et pistolet plasma- un ou deux me suffit ce servant d'arme lourde que je peux échanger contre celui-ci - deux ou trois seraient les bienvenus. Ce fantassin : deux fois ce fantassin : deux fois Les Tallarn mort/blessés. 1 et 2 Cadia : un bras avec lance missile un servant de munition de lance-missile Le radio : il m'en faut 2 (avec son comm-link de préférence mais pas obligatoire) Le servant de munition de mortier ce fantassin 1 fois ce fantassin 2 fois ce fantassin 1 fois Catachan : Valhalla: Le sergent avec lance flammes, échange possible contre l'autre sergent Le radio Le fantassin avec masque respiratoire Le fantassin ici présent et il me le faut deux fois (c'est le plus important dans mes recherches valhallan) Un porteur de fuseur Une équipe de Bolter lourd Une équipe de lance missile Une équipe d'autocanon Mordian: Deux servants de canon laser Chevaliers Gris /Grey Knights Des bras de terminators (avec les épaulières) Décors, livres, codex : vente livre et codex + achat décalcos: Je vends du Necromunda, Blood Bowl, BFG, Inquisitor :
  6. Et bonsoir à tous, bienvenu sur ce topic nocturne. Nocturne parce que ça va être très orienté nuit par ici. Ce topic c'est un peu un rêve de gosse qui devient réalité. Comme beaucoup j'ai bâvé sur les figurines warhammer (principalement le codex Space Marine et Chasseur de Sorcière de la V3 ou V4) sans jamais avoir suffisamment d'argent pour me monter une armée complète. Avec l'âge adulte, le boulot et donc quelques piècettes, je peux me venger. Et on pars sur un projet ambitieux de Chaos VS Impérium. Oui je trouve que la nouvelle gestion d'armée avec les mots clefs est une des meilleurs choses de la V8 (sauf pour le porte monnaie). Ici le menu du soir, c'est la soupe ! On commence avec la partie chaotique. De base je suis un amoureux des Emperor's Children, pour plein de raison (que j'exposerais surement en temps voulu). Sauf que je suis également persuadé qu'ils vont sortir """bientôt"""". Donc en attendant il me faut une autre légion, de préférence une polythéïste pour pouvoir enchainer avec du démon de tout dieu. Et mon choix va se porter sur les Night Lords. Je commence avec de la troupe de base classique, sans trop d'ajout sur les figurines de base pour l'instant : Allez, j'en appelle à vos commentaires et critiques pour pouvoir progresser !
  7. Lépreux-Chevaliers Acte IV Dissidence La brèche ouverte par mégarde du fait des agissements d'Ulfrik avait permit au Démon du Lac aux Papillons d'acquérir une consistance suffisante pour venir hanter le monde des vivants. Malgré les tentatives du sorcier pour révoquer le démon -il les honnissait autant qu'il haïssait les hommes-bêtes - il lui fallut reconnaître qu'il était impuissant en la matière. Il tenta ensuite de prendre le contrôle du démon, bien que cette idée lui révulsait et le terrifiait, mais échoua partiellement. Il réussit à faire en sorte que le démon ne s'en prenne pas à lui, ni à ses suivants. Au moins avait-il évité un massacre parmi sa communauté... C'est ce qu'il se disait pour se consoler. Mais le démon, refusant l'idée même de subordination, faisait tout ce qui était en son pouvoir pour mettre des bâtons dans les roues du magicien maudit. Éludant les ordres d'Ulfrik, ou prenant un malin plaisir à les détourner sans y faillir, il fut un véritable fléau qui mit à l'épreuve la communauté autonome de Violecée-la-Plaine. Mais les ennuis d'Ulfrik ne faisaient que commencer, car dans sa volonté de s'affranchir du magicien, le démon se mit en devoir de retourner les camarades d'Ulfrik contre lui. Cela commença par la possession d'un de ses plus fidèles suivants. Le second d'Ulfrik, Sire Énieul du chêne, succomba aux susurres aigres-doux de l'innommable entité, et laissa béantes les portes de la demeure de son esprit. Ce choix des armes fait suite aux trois précédents consacrés aux Lépreux-Chevaliers, bande de bretonniens dévoyés et inféodé plus ou moins contre leur gré à Nurgle. Les sujets de ces trois premiers actes sont en lien dans ma signature si cela vous intéresse, et vous trouverez sur ce post en particulier une compilation du fluff des actes I, II et III (qui sera mis à jour régulièrement avec celui de l'acte IV) La salade de fruits (Le sujet central) Équipe Framboise (groupe A) @Galthor-BD L'appel de la Bête Maître des Armes (MdA) @Elwin L'ost d'Enguerrand de Houxayes Gardien des Armes (GdA) @Koshon La Waaagh GroKran @sly_de_lille Rebelles Star Wars @BadKarma Du sang neuf pour les chasseurs d'Hartmod @Orphée Back to 93 @marell le fou Nains Warmaster en 10mm @el julian Orques sauvages 9ème âge @ZibZee Bretonniens - Chaos WH : C'est ici @L'Ours Garde impériale WH40K @fracassor Compagnie d'extermination DEATWHATCH @Jaeckel Empire WH @fanfanzevich L’Eveil de la Banshee-Khaine @Rincevent Il Capitano et ses chiens de guerre @fidelcastro PAWN STARS / Lé roa dé enshèr' Équipe Groseille (groupe B) La figurine test qui attend toujours sa belle photo : Le tableau d'avancement, qui sera régulièrement mis à jour ici même : (tableau dans son état final) La session BOUM correspond à un projet bien défini ! Début concret d'une idée qui a germé lors de l'acte III des lépreux, et support principal de l'épilogue fluffistique de ceux-ci : un gros bateau ! C'est un projet à long terme qui ne verra pas son aboutissement lors du CDA, mais j'espère pouvoir bien avancer sur la coque d'ici la fin de celui-ci. Sur les photos en spoiler, il s'agit pour le moment d'un premier jet en carton plume pour vérifier que le dessin de ma charpente est bon avant de passer aux choses sérieuses ! Et j'ai bien fait, car il y a quelques petits ajustements à faire Pas trop d'erreur, mais la forme de la coque sera un peu plus élargie à la proue. Et sinon, parmi les choses que j'aimerai peindre et qui viendront peut-être lors du CDA : -pleins de petites bestioles (merci Rogue Trader !) -une meute de chiens -une troupe de lépreux décatis basés sur des goules C'est parti !
  8. Bonjour, Jouant seulement Space Marines du Chaos et venant de me remettre au hobby après une décennie d'absence, je revends une partie des figurines récupérées par différents biais ou dont je n'aurai pas l'utilité afin de pouvoir financer mes nouveaux achats. Je m'oriente plutôt sur du format Escarmouche type Kill Team que sur une armée complète de W40K. Possibilité de remise en mains propres à Bruxelles (Belgique), voire dans le triangle Aix-en-Provence / Marseille / Salon de Provence pour certaines figurines uniquement. Prix indiqués hors frais de port, et envoi via Mondial Relay privilégié. Paiement via Paypal ou virement bancaire acceptés. Je recherche actuellement les éléments suivants : - 1x Lord of Khorne sur Juggernaut (https://www.games-workshop.com/fr-FR/Khorne-Bloodbound-Lord-on-Juggernaut) OU 1x Mighty Skullcrusher Juggernaut (avec ou sans cavalier, plastique et dans une pose la plus statique possible : https://www.games-workshop.com/fr-FR/Khorne-Bloodbound-Mighty-Skullcrushers) SPECIAL - 1x Nain Blanc, White Dwarf Limited Edition 2003 (peinture tabletop) - métal = 15 € PHOTOS : CHAOS - 1x Buveur de Sang, Démon majeur de Khorne (OOP / peinture tabletop, plus produit) - métal /!\ FRAGILE /!\ = 50 € PHOTOS : ORQUES & GOBELINS - 1x Grumlock & Gazbag, Edition collector Warhammer Online (OOP / début de peinture, partiellement monté, plus produit) - métal = 20 € - 1x Skarsnik & Gobbla (OOP / Skarsnik peinture tabletop, Gobbla sous-couché noir) - métal = 12 € PHOTOS : VENTES PRECEDENTES Merci par avance, n'hésitez pas à me contacter ou poser vos questions.
  9. 09/09 Bonjour, Dans l idée de convertire mes boingrots bounder en vrai chevalier gobelins, je recherche des casques de chevaliers. Ajout 6 octobre Pour compléter mon armée gloomspite je recherche : - des squigs ( anciennes version ou nouvelles ) avec leurs bergers - squigs hoppers/boingrot bounders de préférence sur grappe. Merci a tous
  10. Le Grand Tactica des Beasts of Chaos ! Avant de commencer, voici quelques liens complémentaires utiles pour en savoir toujours plus sur l’armée des Hommes-Bêtes : Le Live FWS sur la revue du BT Beasts of Chaos : L’article 1d4Chan sur les Beasts of Chaos : https://1d4chan.org/wiki/Age_of_Sigmar/Tactics/Chaos/Beasts_Of_Chaos Les liens vers la FAQ applicable au battletome Beasts of Chaos : https://www.warhammer-community.com/wp-content/uploads/2018/10/age_of_sigmar_beasts_of_chaos_errata_fr.pdf https://www.warhammer-community.com/wp-content/uploads/2018/10/age_of_sigmar_beasts_of_chaos_designers_commentary_fr.pdf Pourquoi jouer Beasts of Chaos ? Les Beasts of Chaos sont arrivées dans Age of Sigmar à l’automne 2018 un peu à la surprise de tout le monde. Cette armée n’a pas trop évoluée dans ses concepts par rapport à ce qu’elle était dans feu Warhammer Fantasy, à savoir une armée de hordes brutales et un peu primitives. Sachant que dans WFB, les hommes-bêtes étaient loin d’être aussi brutaux qu’on aurait pu l’imaginer, pourquoi voudrait-on les jouer dans AoS ? Le battletome des Beasts of Chaos est probablement un de ceux qui contient le plus d’entrées ! Hordes innombrables, infanterie monstrueuse, chars, monstres en tout genre, la diversité est assurée et il est possible de construire des listes tout à fait différentes ce qui assure un renouvellement permanent en terme de gameplay. Encore mieux ! Il est possible d’attribuer les marques des dieux sombres aux unités via l’utilisation des bataillons correspondant, ce qui permet encore plus de diversité dans la construction des listes. Cette possibilité permet notamment de construire une armée d’hommes-bêtes en utilisant cette fois les allégeances Khorne, Nurgle, Tzeentch ou Slaanesh. On va donc multiplier toutes les bonnes combos possibles entre les différentes unités des Beasts of Chaos les traits d’allégeance et unités de ces battletomes ! Avec toute sa diversité, une armée d’hommes-bêtes c’est quand même souvent des hordes d’infanterie de base, avec comme implication une bravoure assez faiblarde. Cela a deux conséquences directes : 1. c’est une armée très consommatrice de point de commandement (il faut bien réussir automatiquement tous ces tests de bravoure, sans quoi on assistera un peu déconfit à la dissolution rapide de l’armée au bout de quelques phases de corps-à-corps…) et 2. il faut se préparer à devoir peindre des fantassins par poignées de douze ou de quinze ! Les hommes-bêtes sont une armée offensive. Ils possèdent en effet une grande force de projection qui leur permet très rapidement de se porter en avant et d’occuper le centre de la table. En plus de posséder un système d’invocation intéressant, beaucoup d’unités peuvent courir et charger dans le même tour, bénéficier d’un bonus de mouvement grâce au shaman ou de facilités pour charger et engager. Une armée bestiale n’est pas statique à attendre que ça se passe, ah ça non !! Etant donné que les hommes-bêtes sont plutôt du genre brutaux, ils disposent nativement de beaucoup de perforation d’armure et de beaucoup d’options pour améliorer leurs attaques perforantes : c’est un atout très précieux car c’est efficace contre tout le monde (enfin, sauf les Nighthaunts…), d’une part les adversaires très armurés comme les Stormcasts ne devraient donc pas être un si gros problème que ça et d’autre part, cela permet d’annuler ou d’amoindrir considérablement les sauvegardes des autres ! Peut-être un peu bizarrement, les hommes-bêtes maîtrisent la phase de magie. Le great bray-shaman est excellent et le shaggoth également ! Les deux domaines de magies sont excellents puisqu’on y trouve d’excellents sortilèges que l’on pourra compléter avec d’absolument excellents endless spells ! Excellent on vous dit !! Et comme ça ne suffit pas, on pourra en plus sélectionner en allié le Chaos Sorcerer Lord des Slaves to Darkness qui va offrir des buffs très intéressants aux grosses unités de l’armée. En revanche, les hommes-bêtes n’ont pratiquement pas de tirs. Leur seule option est les ungors raiders qui sont…des ungors. Enfin, il y a les tzaangors skyfires aussi oui. Cette relative absence de tir va rendre un peu compliqué de tuer les personnages ennemis à distance et donc cela va rendre difficile certains matchup contre des armées qui dépendent de buffs important fournis par des personnages situés bien à l’abri derrière leurs troupes. Enfin, malgré le fait que les principales unités ont une bonne sauvegarde de 4+ (bestigors, dragons-ogres) ou ont l’option de descendre à 4+ (gors, bullgors), les hommes-bêtes restent fragiles et il faut psychologiquement être préparé à accepter des taux de pertes absolument effrayants. De ce fait, le tanking de l’armée est beaucoup assuré par un grand nombre de figurine, et donc il faut donc être prêt à acheter et peindre des pitous par douzaines (voir la remarque ci-dessus) ! La conséquence du point précédent est que malheureusement, les hommes-bêtes vont beaucoup souffrir contre des armées top-méta, capables de fournir une quantité démentielle de dégâts et donc capables d’étriller les hordes aussi facilement que de tondre le gazon… Règle d’allégeance : embuscade ! Durant le déploiement, le joueur Beasts of Chaos a la possibilité de placer des unités brayherd en réserve, jusqu’à la moitié du nombre d’unités de l’armée. A la fin de la phase de mouvement du premier tour, les unités en réserve doivent être placées entièrement à 6’’ du bord de table et à moins de 9’’ de l’ennemi. Les unités ainsi positionnées en embuscade ont donc la possibilité d’arriver à proximité de n’importe quel bord de table et d’effectuer un tir ou une charge dans la foulée. Cela représente bien l’esprit de l’armée, où l’ennemi va voir surgir du bois des unités pour encercler et harceler l’ennemi. Cette règle d’embuscade est très forte car il va être possible d’une part de placer des unités directement en position de flanquer un ennemi et/ou de menacer un objectif et d’autre part de semer la confusion chez l’ennemi en multipliant les axes de pénétration : la menace pouvant surgir de partout, celui-ci aura du mal à l’anticiper et sera donc forcé en position de réagir. Le problème est que l’ennemi ne va pas se laisser abuser bien longtemps, une fois que votre adversaire aura compris son fonctionnement, il positionnera automatiquement ses unités de manière à couvrir ses bords de table pour vous empêcher de faire irruption dans son dos. Et donc la plupart du temps, cela va forcer vos unités en embuscade à arriver soit par votre bord de table (ce qui n’a aucun intérêt tactique), soit par un bord libre (et donc le plus souvent loin). Au final, l’embuscade n’est pas si décisive qu’on pourrait l’imaginer mais cela reste un trait intéressant et caractéristique de l’allégeance. On positionnera toujours des unités en réserve car l’adversaire sera obligé d’en tenir compte, et par conséquent il sera donc obligé de mettre des unités en couverture qui auraient autrement été bien mieux positionnées. Règle d’allégeance : appel primordial Le Primordial Call est le système d’invocation des Beasts of Chaos. A chaque tour, le joueur gagne un certain nombre de points d’appel qu’il peut dépenser ensuite à la fin de la phase de mouvement pour générer des unités supplémentaires qui sont alors positionnées en embuscade (voir ci-dessus). L’appel primordial est une caractéristique capitale des Beasts of Chaos car elle permet très facilement de renforcer/compléter l’armée avec tout un tas d’unités supplémentaires qui vont s’imposer à l’adversaire. C’est certainement la règle de l’allégeance la plus intéressante et il est possible d’orienter la construction de la liste d’armée pour optimiser son utilisation (voir ci-dessous). Tactiquement, l’appel primordial possède deux effets. Le premier est de fournir un flot presque continu de nouvelles unités qui pourront surgir de n’importe quelle direction pour noyer l’ennemi sous le nombre ! Ceci va permettre soit de menacer les objectifs situés en territoire ennemi, soit éventuellement d’amener des renforts dans notre camp si l’adversaire parvient lui-même à menacer nos objectifs. Du fait des spécificités de l’embuscade (voir ci-dessus), on rentabilisera au mieux l’appel primordial en invoquant des unités rapides qui puissent se déplacer rapidement là où elles pourront avoir un impact : chars, centigors, chiens du Chaos etc. Invoquer une unité de gors à l’autre bout du terrain au T4 n’a aucun intérêt ! Pour contrer ceci, l’adversaire devra maintenir une couverture de ses bords de table, pour précisément éviter de se faire prendre à revers. Et donc le second effet de l’appel primordial est de forcer l’ennemi à divertir une partie de ses unités en couverture de ses bords de table, potentiellement loin de l’action, au lieu de les employer plus utilement à flanquer ou servir d’écran à ses unités principales. L’appel primordial, par la menace qu’il représente, impose donc un mind game à l’adversaire qui tourne forcément à l’avantage du jouer hommes-bêtes puisque les unités générées sont pratiquement gratuites et illimitées. Enfin, surtout limitées par la collection de figurines à disposition… Notez à ce sujet que si vous voulez jouer une partie à 2000 pts par exemple, il vous faudra prévoir davantage, 2200 ou 2300 points, pour invoquer des unités en plus de celles de base sur votre liste. Herdstone Le BT Beasts of Chaos est un des premiers à offrir un décor de faction gratuit à inclure dans sa liste et offrant une série de bonus spécifiques à l’armée. Depuis, c’est devenu la norme et chaque nouvelle allégeance possède son propre décor. Alors oui, c’est un peu étrange de voir que chaque armée se pointe sur le champ de bataille avec son temple, son épave naufragée, sa forêt mais quoi…c’est un élément de spécification et de personnification de l’armée alors…La pierre des hardes est donc le décor de faction des Beasts of Chaos. Ses effets sont les suivants : Toutes les unités non-Beasts of Chaos à moins de 6’’ de la pierre subissent un malus de -1 à leur sauvegarde. Toutes les unités Beasts of Chaos à moins de 6’’ de la pierre ignorent les tests de bravoure. A chaque début de round de bataille après le premier, la portée de la pierre augmente de 6’’. Un héros et une unité doivent être à 3’’ ou moins de la pierre pour réaliser le sacrifice d’appel primordial. Et là on se dit, yeah c’est cool, -1 à la sauvegarde : nice ! Ignore les tests de déroute c’est tellement important pour les hommes-bêtes ! Malheureusement, non…En vrai, ce décor est sympa certes mais il est très loin d’être la pierre [des hardes] angulaire de l’armée, le trait caractéristique qui va définir la stratégie pour la bataille. Le principal problème de la pierre des hardes est que ses règles sont contre-mécaniques. L’une des caractéristiques des hommes-bêtes est d’avoir une grande force de projection : mouvement + course + charge, bonus de mouvement, embuscade…le bonus du meilleur bataillon (Desolating Beastherd) s’active lorsque les unités du bataillon sont en territoire ennemi…Par conséquent, très rapidement et la plupart du temps, on va porter nos troupes en avant, contre l’ennemi. Or la pierre des hardes se déploie loin en profondeur dans notre camp (à plus de 12’’ du territoire ennemi !!) et sa portée n’augmente pas très vite (seulement 6’’ par round, c’est-à-dire qu’à la fin du second round de bataille – pratiquement la moitié de la partie – on atteint tout juste la limite du territoire adverse !! Une misère...). Du coup, nos unités ne sont jamais à portée, les combats décisifs se déroulent toujours ailleurs, très loin genre là où 30 bestigors ont pu arriver en embuscade à l’autre bout de la zone de déploiement ennemie… On se retrouve donc avec un décor qui, pour l’exploiter, demande de rester à proximité et donc de jouer contre la mécanique de l’armée. Pire ! Pour bénéficier de l’appel primordial (qui est bien plus caractéristique et impactant pour l’armée), il faut garder un personnage et une unité à proximité de la pierre ! C’est-à-dire généralement un shaman et une dizaine d’ungors qui ne feront le plus souvent rien d’autre qu’un (sanglant certes) pique-nique pendant la partie : gaspillage de ressources ! Concernant la portée, elle devient intéressante à partir du troisième round, et encore, 18’’ de portée c’est beaucoup mais en vrai, c’est toujours trop court ! L’aura de la pierre se fait donc sentir en fin de partie, à partir du quatrième round (la portée est alors de 24’’), mais bien souvent à ce moment-là, le double-tour décisif a déjà eu lieu (le nôtre ou celui de l’adversaire) et la partie est donc bien avancée. Au bout du compte, la bulle fournie par la pierre n’a pas vraiment d’influence décisive sur la partie. En fait, l’utilité de la pierre va énormément dépendre du scénario joué et de la quantité de terrain sur la table. Sans surprise, la pierre sera utile sur les scénarios défensifs et/ou qui posent beaucoup d’objectifs dans notre terrain. Dans ce cas, on cherchera à la poser de notre camp de manière à ce que le shaman et les gors/ungors puissent servir de garnison à un objectif en quelques sorte. Au mieux, ils pourront ainsi éviter que l’adversaire vienne voler l’objectif avec une figurine isolée ou une unité légère. Sur un scénario comme Couteau dans le cœur, la pierre est très intéressante puisqu’il faut précisément à la fois conserver un objectif dans notre camp (donc le défendre et là les bonus de la pierre sont bienvenus et utiles) et attaquer loin en profondeur l’objectif de l’ennemi. Malheureusement, sur beaucoup d’autre setup, la pierre n’apportera aucun avantage, hormis l’appel primordial qui lui, restera toujours utile. Les personnages Beastlord Le Beastlord est le héros brayherd de contact. Son profil de combat n’est pas mauvais du tout, grâce à ses 6 attaques 3+/3+ (reroll contre les héros)/-1/1. C’est-à-dire que correctement équipé avec n’importe quelle arme qui augmenterait ses dégâts (notamment la Mutating gnarlblade – l’objet obligatoire si l’on choisit la grande ruée Gavespawn qui ajoute +2 dégâts !), le beastlord se transforme en machine à découper plutôt efficace. Ceci dit, le (très) gros problème du beastlord est d’être ultra-squishy avec seulement 5pv et 4+ de sauvegarde, ce qui signifie qu’il sera la plupart du temps mort après une phase de corps-à-corps contre n’importe quel adversaire un peu sérieux. Le trait de commandement du beastlord est intéressant mais assez contraignant. Si le beastlord tue une figurine au corps-à-corps, alors toutes les unités brayherd entièrement à 18’’ peuvent relancer leurs jets pour blesser manqués. Plutôt fort ! Et si la figurine tuée est un héros, alors elles peuvent relancer aussi leurs jets pour toucher ! Les bonus sont très forts mais cela suppose que le beastlord soit activé en premier et tue quelque chose…ce qui va exposer les unités suivantes aux ripostes de l’adversaire. Quand on voit l’importance de bien choisir ses combats, on se rend compte que c’est une contrainte très forte. On se retrouve donc avec le choix soit de l’équiper d’une arme à tuer et dans ce cas, il faut le voir comme une espèce de missile : on l’envoie sur une cible qu’il pourra tuer d’un coup (et fournir un buff bienvenu aux unités à proximité) ou du moins blesser gravement, avant de mourir à son tour, soit l’équipe pour essayer de le protéger et dans ce cas, il perd beaucoup en impact et devient tout de suite vachement moins intéressant… Au final, pour 90 pts, le beastlord est un bon héros d’appoint dont il ne faudra pas forcément attendre beaucoup. Pour servir de général et tabasser l’ennemi, on lui préfèrera la plupart du temps un bon gros doombull... Et personnellement, je regrette un peu l’option de l’équiper avec une arme à deux mains, comme avant… Great bray-shaman Le great bray-shaman est l’autre héros brayherd. Là où le beastlord est spécialisé dans l’étude des arts et de la poésie, le shaman maîtrise les vents magiques. Et il les maîtrise très bien même, à tel point que ce héros est un must-have absolu, c’est le personnage auto-include dans toute armée Beasts of Chaos, en 2 ou 3 exemplaires sans aucune hésitation ! En fait, le bray-shaman est excellent pour trois raisons : Tout d’abord, il a accès au très bon domaine des sorts Lore of the Twisted Wilds ainsi qu’aux excellents endless spells de la faction (voir ci-dessous). Ensuite, sa capacité spéciale Infuse with Bestial Vigour – au début de la phase de mouvement, ajoute 3’’ de mouvement aux unités brayherds entièrement à 12’’ d’un ou plusieurs shaman(s) – est un élément clé dans la force de projection des hommes-bêtes. Ce bonus considérable permet de donner une excellente allonge dès le début de la partie aux unités de base de l’armée ce qui, conjugué à la possibilité qu’ont pratiquement toutes les unités de bouger, courir et charger dans le même tour permet d’envisager une stratégie alphastrike, ou à défaut d’avoir la portée nécessaire occuper le centre de la table dès le T1. Enfin, son sort spécifique Devolve (sur 7+, oblige une unité ennemie à se déplacer de 2d6’’ vers l’unité amie la plus proche) est très fort puisqu’il va imposer un mouvement à l’adversaire, et soyez sûr qu’il va trouver cela très contrariant ! Les possibilités sont innombrables et toutes tactiquement très intéressantes, le bray-shaman pourra ainsi forcer une unité ennemie à : …s’éloigner du bord de table, ce qui va libérer de l’espace pour faire arriver des unités tenues jusque-là en embuscade, …quitter un couvert qui la rendait impossible à atteindre ou à défaire (qui a pensé dryades ?), …s’éloigner d’un objectif, ce qui va permettre à une de nos propres unités de venir de le contrôler, …se mettre à portée ou même s’engager en corps-à-corps avec une de nos propres unités (un excellent moyen d’attraper enfin ces skinks…), …se reculer de la ligne de front pour y créer une ouverture : on pourra par exemple positionner un bray-shaman en embuscade dans le dos de l’ennemi et au tour suivant, lui faire lancer ce sort pour qu’une unité ennemie à proximité soit obligée de se rapprocher de lui ! Le mouvement et le positionnement étant central dans la mécanique du jeu, imposer un mouvement à l’adversaire est très très fort. En fait, il faut chercher à lancer ce sort à chaque tour ! Ajoutons pour finir que non seulement le bray-shaman est très fort mais en plus, il ne coûte pas très cher à seulement 100 pts ! Il n’y a donc aucune raison de ne pas abuser de ses services. Tzaangor shaman Doombull Le doombull est l’ancien seigneur minotaure de Warhammer Battle et est le héros warherd de l’armée. C’est une espèce de brutasse massive et spécialisée dans la le corps-à-corps sanglant et viril (on s’en serait douté à vrai dire…). Côté castagne, pas de problèmes, il assure avec principalement sa hache du massacreur et ses 3 attaques 3+/3+/-2/3 et sa capacité spéciale Slaughterer’s Call qui peut s’appliquer à lui-même. Si on sélectionne un doombull, on l’équipera avec un bon artefact qui viendra renforcer ses capacités martiales pour le fiabiliser ou le rendre encore plus brutal. En plus de quelques artefacts des hommes-bêtes, il existe quantité d’objets magiques des Royaumes Mortels qui permettent d’ajouter de petits bonus bienvenus (+1 pour toucher, une meilleure allonge etc.). Côté résistance…c’est moins bon. Malgré sa sauvegarde à 4+ et sa stature de champion, le doombull est assez fragile avec seulement 8 pv. Contre n’importe quel adversaire un peu sérieux, 8 pv ça part très vite ! Mon dernier doombull à moi s’est littéralement liquéfié sous les prières de sang bouillonnant de slaughterpriests de Khorne, et avant même d’arriver au corps-à-corps ! La lose totale… On a donc un peu le même choix qu’avec le beastlord : soit on le renforce pour qu’il soit encore plus fort, soit on essaie de le protéger (un peu). Ce choix de le protéger est cependant plus viable que sur le beastlord car le doombull est naturellement très meurtrier de base. Pour ma part, j’aime les os qui craquent donc je privilégie les grosses armes bien tranchantes… Revenons rapidement sur l’aptitude de commandement du doombull, Slaughterer’s Call. Cette aptitude est très intéressante : ajouter 1 aux jets pour blesser d’une unité warherd entièrement à 12’’ est un fiabilisateur très fort pour toutes les unités warherd qui blessent de base sur 3+ (bullgors oui mais aussi les ghorgons et les cygors). Le doombull est donc un excellent héros qui déboîte ses ennemis et qui soutient ses troupes ! On n’hésitera donc pas à le recruter. Dragon-Ogor Shaggoth Le dragon-ogor Shaggoth est une monstruosité effrayante qui m’a un peu traumatisé du temps de Warhammer Battle. Dans Age of Sigmar, c’est le seul personnage thunderscorn et en gros c’est un sorcier monstrueux : c’est un monstre et il est monstrueusement bon ! C’est un monstre avec son profil de base qui tabasse plus fort qu’un doombull : il possède plus d’attaques qui ont en même temps une meilleure allonge, ce qui est un avantage capital dont il faudra tirer parti (voir ci-dessous). C’est un sorcier qui a accès à l’excellent domaine des sorts Lore of the Dark Storm et notamment au sort Hailstorm. Lorsque l’on est confronté à une menace un peu complexe à gérer, il y a en gros deux manières de procéder : soit la plupart du temps en l’affrontant directement (corps-à-corps, magie) dans le but de l’éliminer, soit en la neutralisant d’une manière ou d’une autre. On pense par exemple dans Matrix, lorsque Néo qui est imbattable en combat est neutralisé en étant enfermé dans une station de métro dont il est incapable de sortir. Or c’est exactement ce que va faire le Hailstorm : en divisant mouvement, course et charge par deux, un Gotrek (par exemple) ne bougera plus et ne chargera plus : il sera complètement neutralisé sans que l’on ait à dépenser des ressources disproportionnées pour l’éliminer. Et neutraliser une grosse menace adverse, même pour un seul petit tour, peut se révéler décisif ! Ce sort est donc absolument capital parce qu’il permet de contrôler une menace qui serait autrement ingérable. Le problème du shaggoth est le même que celui du beastlord et du doombull : même avec 4+ de sauvegarde, avec seulement 10 pv, le shaggoth est relativement fragile et est très sensible aux blessures mortelles et aux cris terrifiants (banshee, terrogheist). On se retrouve donc un peu avec un dilemme : si on le garde en retrait, il reste en vie et on maximise son utilisation en tant que sorcier mais on n’exploite pas son côté bourrin qui tabasse, et c’est quand même un peu dommage. Si on l’envoie au charbon, bin on prend le risque qu’il se fasse tuer prématurément et là, c’est un gros coup dur. La réponse à ce dilemme sera très situationnelle, selon la configuration de la partie. Elle va imposer de bien choisir ses cibles et de bien placer ses soutiens. On peut essayer notamment de tirer parti de sa meilleure allonge au combat (2’’ pour sa hache, 3’’ pour sa queue), ce qui va lui permettre de participer au carnage tout en restant à l’abri des coups derrière une ligne de gors ou de bestigors. L’équipement qu’on lui aura donné sera important aussi. Le choix ici est le même qu’avec le doombull sauf que là, en plus de décider de l’équiper avec une arme de tueur ou une armure/talisman protecteur, on aura à considérer l’option de l’équiper avec un artefact de soutien ou de mage. Le sort spécifique du shaggoth est assez intéressant : sur 7+ il soigne d3 pv sur une unité thunderscorn (donc lui-même aussi) et en plus, il permet de relancer les jets pour blesser ce qui est très fort ! C’est clairement une manière de le soutenir lorsqu’il va au combat. Ce sort apparait comme une conséquence (ou une cause) de son faible nombre de 10 pv de base. Le shaggoth est donc un excellent personnage multifonction qui aura toute sa place dans une armée, qu’elle contienne ou non des dragons-ogors ou pas ! Grashrak’s despoilers Grashrak’s despoilers est la bande d’hommes-bêtes apparue pour la troisième saison de Warhammer Underworld – Beastgrave. Jusqu’à maintenant, les bandes d’Underworld fournissaient des figurines originales plutôt stylées mais malheureusement pratiquement injouables dans AoS car beaucoup trop chères pour leurs profiles et capacités. Et avec Grashrak et sa bande, ce n’est pas le cas ! Pour 140 pts (la moitié du coût habituel d’une bande Underworld), nous obtenons un excellent bray-shaman et son escorte. Grashrak est donc un bray-shaman identique en tout point aux autres shamans classique sauf qu’il possède un autre sort qui lui est propre : Trait Sauvage. Ce sort est assez balaise puisque sur un 7+, toute unité qui attaquera l’unité ennemie visée aura un bonus de +1 pour toucher. Ce bonus se cumule très bien du moment que l’on puisse engager plusieurs unités contre la cible. On l’utilisera donc de manière évidente si la cible est une grosse unité ou une grosse figurine sur un gros socle. Pour l’attaquer, on utilisera des unités d’infanterie monstrueuses du fait de leur concentration de puissance (voir ci-dessous) et des héros qui déboîtent : le sort sera donc particulièrement efficace sur une cible agressée un doombull enragé et une ou deux unité(s) de bullgors ! Combiné avec l’aptitude de commandement du doombull qui permet de donner +1 pour toucher à une unités warherd à proximité, on peut se retrouver avec des bullgors qui vont tabasser chacun à…3 attaques 3+ (relance les 1)/2+/-1/2, sans compter les cornes dont les attaques bénéficient également des bonus ! Nous avons donc un excellent bray-shaman qui en plus dispose de sa propre bande. On les utilisera pour tirer (mais bon, ce sera juste pour faire quelque chose pendant la phase de tir), servir de bouclier hum…bestial et être sacrifié à la pierre des hardes. Clairement, les bray-shamans doivent rester éloignés de la bagarre et Grashrak est un shaman… Notez que la bande de Grashrak est une unité à part entière et qu’elle n’est pas obligée de rester à côté de Grashrak. On peut donc l’envoyer ailleurs sur le champ de bataille selon les opportunités qui s’y présentent.
  11. Présentation du projet : Ce projet fait écho au CdA "Realms of Chaos" de 2013, durant lequel j'avais peint une petite bande de figurines de Slaanesh. J'aimerais développer cette bande afin d'obtenir une petite armée peinte pour Warhammer, représentant un champion de Slaanesh et sa suite. Je compte peindre principalement des figurines "old school", avec quelques ajouts de la gamme actuelle (montures, bits, etc.). Fluff : Sous la grande tente pourpre, l'air était saturé d'encens. À l'extérieur, le fracas de la bataille était retombé, et on entendait maintenant une étrange musique, entrecoupée de soupirs et de râles. La pupille dilatée, Aarnizaël s'écroula sur un tapis, terrassé par une nouvelle vague d'extase. Quelques instant plus tôt, Belteshaazär, le sorcier au corps serpentin, lui avait soufflé une étrange poudre rose sur le visage. Au travers d'un prisme coloré, Aarnizaël revit son passé : les longues passes d'armes dans la cour du château paternel, son enrolement parmi les cadets d'Altdorf, et son intronisation secrète au sein des vipères pourpres. Il frissonna au souvenir des sombres cérémonies décadentes dans les catacombes. Il revit également sa fuite par les souterrains, poursuivit par les répurgateurs, et sa longue errance dans les bois jusqu'à ce qu'il soumette la tribu des sabots noires en triomphant de leur champion bicéphale. Les brumes du passé se dissipèrent et Aarnizaël se vit fouler d'un pied leste un sombre étendard d'airain, alors que son épée dégoulinait d'un sang épais. Il sentit les os de sa main craquer et s'allonger pour former une pince acérée. Son corps fut parcouru d'une énergie nouvelle, alors que des ailes puissantes l'emmenaient très haut, et qu'il se riait des pantins décomposés qui s'agitaient sur terre comme des vers. Il vit une éternité de plaisirs et de massacre. Quand Aarnizaël ouvrit les yeux, tout était silencieux, et la tente était vide. Il sourit, car il savait que Slaanesh lui avait accordé un vision du futur. Il saisit son épée et sortit à l'air libre. Dehors, ses suivants l'attendaient, et tous tombèrent à genoux en découvrant le nouveau visage de leur champion... Figurine-test : Organisation des sessions : Session 1 - Troupes : 5 guerriers du chaos + 4 slaangors (+ 1 figurine test) Session 2 - Elite : 4 chevaliers du chaos Session 3 - Héros : 1 seigneur de slaanesh sur monture démoniaque + 2 chevaliers du chaos (musicien et porte-étendard) Session 4 - Soutien : 1 char du chaos Session 5 - GROS : Un Gardien des Secrets Session 6 -Troupes : 5 guerriers du chaos + 5 slaangors Session BOUM : Les figurines qui n’ont pas été finies lors des sessions précédentes (on se connait…). Planning de la session 1 : Planning de la session 2 : Sujet Central - Et il ne doit en rester qu'un Équipe Framboise @Galthor-BD Tyranides WH40K Maître des Armes (MdA) @Elwin Morts-vivants bretonniens WH Gardien des Armes (GdA) @Koshon Orks WH40K @sly_de_lille Rebelles Star Wars @BadKarma Space Wolf WH40K @Orphée Nains du chaos WH @marell le fou Nains Warmaster en 10mm @el julian Orques sauvages 9ème âge @ZibZee Chaos WH @L'Ours Garde impériale WH40K @fracassor Deathwatch WH40K @Jaeckel Empire WH @fanfanzevich Eldars exodites WH40K @Rincevent Mercenaires WH @fidelcastro Ork WH40K Équipe Groseille @thyrio Ork WH40K Gardien des Armes (GdA) @Scoub Equitaine vampirique 9ème âge @kreell Ork WH40K @Letchaï Empire Star Wars @Antares Garde impériale WH40K @rantan007 Nains du chaos WH @Azyris Lannister "song of ice and fire" @KeLeSangKoule Gobelins WH @sgt_pepper Slaanesh WH @Chamallow Blood Angels WH40K @dantedecryde Deathwatch WH40K @Skalf Empire WH @le toy Sœurs de bataille WH40K @slk Elfes sylvains WH @Lyralt Hommes-bêtes WH  Candidats libres @tueur nain Chaos WH40K @blackdeath2 Ork WH40K @HazelNut Eldars exodites WH40K
  12. Salutation à vous qui prenez le temps de me lire je mets en vente plusieurs lots (je n'ai pas encore prévu de vendre hors lot, mais plus tard peut-être) les photos : https://drive.google.com/folderview?id=1--7pmvQ8ffXPO0S6fiivOPAHafmSHgcS note : je ne possède aucun rabiot ni pièce détachée. les figurines sont cependant entières (avec une marge de 1 ou 2 figurines par armée) premier lot : Tyranide =》180€ ce lot comprend 1 tyranofex 3 carnifex 1 carnifex metal, manque les armes de CaC 3 rôdeurs 3 guerriers 1 zoanthrope metal neuf 2 rôdeur metal neuf 2 Lictor metal neuf 13 termagants 13 hormagaunts 10 genestealer 1 boite de 8 genestealers juste ouverte 7 gargouilles 1 boite de carnifex neuf un total de 480 e chez Games. second lot : Orks =》 95€ ce lot comprend 1 dred eud la mort 3 motos 1 truk 5 burna 1 maître des gretchins avec gretchins 40 ork avec nobz 3 copter 1 ancien trak un total de plus de 280 euros chez games troisième lot : Chaos SM =》 45€ ce lot comprend 20 marines du chaos 9 berzerker de khorne 1 rhino Quatrième lot : SM =》 95€ ce lot comprend 32 space marines dont certain avec armes spéciales. la qualité de la peinture est vraiment mauvaise donc je vous conseil de les décaper avant toute chose. 1 chapelain sous couche noir. metal 3 compagnie de la mort metal 4 sergent metal (armes diverse) 2 gardes de calgar (insignes limés décapé) 1 techmarine métal 2 space metal 1 apothicaire metal 1 garde loup 19 space marines (mieux peints) 12 marine d'assaut 5 armes lourdes 8 anciens Terminator metal/plastique 1 ancien predator Cinquième lot : Space Wolves OOP =》 45€ ce lot comprend 12 Terminator spaces wolf avec différentes armes. en métal (ancienne version) 3 Terminators metal armes diverses Sixième lot : Eldar Noir ancien =》 15€ ce lot comprend 19 eldars noirs de base 3 cerastes Les Infos payement en espèces cas de remise en main propre ou via paypal, virement. le prix tient compte des frais de port. les frais paypal sont à la charge de l'acheteur. remise en main propre possible sur Strasbourg Obernai Sélestat ou Nancy. réduction des prix en cas d achat multiple (avec réduction des frais de port) merci beaucoup !!! à bientôt
  13. Bien le bonjour à tous. Je suis Franckie, joueur de 40k depuis la V8, je joue également à AOS, Eden et compte bien me tester Malifaux une fois les règles de la V3 en français sorties. Certain m'ont peut être lors d'un rapport de bataille à la French Wargame Studio (l'armée du Mechaniboobs bleu). Pour finir cette intro, je suis membre de l'asso Le Maëlstrom Tourangeaux (sur Tours si si), voici un lien qui présente succinctement l'asso. Aprés avoir peint des Grey Knight, du Mechanicus, du Démon de Tzeentch, du Thousand Sons et dernièrement des chevaliers Impériaux; je me lance à présent dans la Death Guard, un vrai défi de peinture pour ceux ne souhaitant pas se contenter de tremper les figs dans le lavis. N'étant pas littéraire, je ne proposerait pas de fluff pour cette armée, simplement des photos, une cagette pour ramasser vos tomates, et si certain le souhaite, le "comment je fait". Place à la fig test : le Noxious Blightbringer A vos cailloux !!!!!!!!!!
  14. Bonjour vous tous, Je vous présente le début de mon armée de Khorne Bonne journée !!!!!!
  15. Bonjour à tous. Voilà, je viens de me remettre à Warhammer après une longue pause et j'ai acheté le Start Collecting Pestilens. J'ai réfléchi à une liste d'armée en 1000 pts pour me diriger dans de futurs achats. Dites mon ce que vous en pensez ! De plus, je ne comprend vraiment pas ce que c'est les artéfacts, où les trouver et quel est l'impact du Royaume dans lequel on place son armée (même si niveau lore, c'est logique que je sois au Royaume de la Vie avec une armée Pestilens, de plus que ma copine joue Daemons of Nurgle) Liste d'armée (980 pts): - Le Bataillon Squal's Pestilent Congregation du Start Collecting (100 pts) - Un Plague Priest sur Plague Furnace dans le bataillon (200 pts) - Un Plague Priest hors bataillon (80 pts) - 20 Plague Monks dans le bataillon bataillon avec doubles lames fétides, icône de la pestilence et carillon d'escarres qui vagabondent autour de la catapulte pour la recharger (160 pts) - Une Plagueclaw dans le bataillon qui grâce à ce dernier pourra faire le ménage avec tirs par tour (160 pts) - Un gros pack de 40 Plague Monks hors bataillon avec bâtons des plaies pour pousser le Plague Furnace (280 pts)
  16. Plop! Une fois bien installé, je vide les cartons! Pour chaque article acheté, c'est -1€ sur le suivant! Je me sépare donc : Véhicule : - une conversion de vindicator : 12 euros - un razorback V2 à moitié muté : 8euros Métal : - 8 corps de space wolf V2 : 5 euros - un preneur de crâne métal neuf en morceau : 6 euros Plastique : - 12 corps de berkos : 4 euros - un lord of contagion monté et converti : 4 euros Envoi par Mondial relay. Paiement par chèque ou paypal. Voilà voilà!
  17. 06/06/19 bonjour à tous. j'ai besoin de place alors je me sépare de vieilleries datant pour la plupart des années 80-90. Avis aux collectionneurs. Prix fdp out. Paypal, virement, chèques acceptés ou espèce pour du main propre sur Toulouse, ou en Ariège. Photos sur demande champion danseur de guerre aethis l'errant de 1995 10 € une épée légèrement tordue mais non cassée. lot de 3 champions de khorne à pied des années 80 (lot vendu en exclu vpc durant les années 2000) 30 € champion de slaanesh à pied des années 80 10 € lot de 4 prophètes gris à pied skavens des années 80 40 € Porte étendard nain collector 10 € (collector boite d'armée) 2 blisters d'hurleurs de tzeench de 2004 8€ le blister 3 blisters de chiens du chaos (2 chiens par blister de 1999 8 € le blister 2 blisters de chiens de khorne de 2001 (anciennes versions) 8 € le blister lot de démon avec en plus pièces détachées, figurines anciennes démonettes et état major anciens sanguinaires 50 € voilà pour battle Mise à jour faite... Ce qui a été vendu a été retiré
  18. Salut tout le monde, J'ouvre un nouveau sujet pour une nouvelle armée. Encore du démons me direz-vous, mais ce sera cette fois du monodieu, optimisé pour AoS, et sûrement pas seulement du démon, quelques mortels viendront peut-être bien se rajouter à l'ensemble. Enfin quelques Marines du Chaos accompagneront éventuellement un jour ces démons dans le quarante-et-unième millénaire... Reste que l'armée est construite autour de la magnifique Spider Demon de Creature Caster : À cette pièce maîtresse s'ajoutent seulement pour le moment 3 Bêtes de Slaanesh, sculptées par mes soins (bien que l'on reste très très loin du travail de Jeremy Glen !) : À venir des Démonettes bien sûr, et une Princesse Démone certainement. (Plus de photos se trouvent sur mon blog.)
  19. Bonjour à tous. J’ ai pour projet une ost initiale de 1000 pts, pour 40k. L’ armée se situe ici . L idée est de construire cette force et de la peindre. On commence donc par le Seigneur de Guerre. Solun Doomweaver. C'est une conversion du Chaos Lord j'ai remplacé le pistolet plasma et le marteau tonnerre par deux armes tronçonneuse. Ça reste rustique mais la figurine est toute en violence. On sent bien qu'il se prepare a charger. Le socle n'est pas fini. J' attend d'avoir un peu plus de fig pour le faire en un coup et proprement.
  20. J'ai récemment remarqué que j'avais pas mal de figurines qui traînaient sans être des orques ou des gobelins, c'est pour ça que je me suis mis au défi de peindre la plupart d'entre elles. Et je commence par ce guerrier nécron, peint avec la technique du MNM, c'est la deuxième fois que je l'utilise : radiateur.
  21. Le journal de Marzell von Stirlingen Fluff publié dans le Ninth Scroll nº14, et dont de nombreux passages sont repris dans le Livre d'armée supplément Cavaliers makhars. Traduction par ‘Ghiznuk’, relecture par ‘Minidudul’ et ‘Aenoriel’. Extraits du journal de Marzell von Stirlingen, ambassadeur de l'empereur Matthias auprès de la horde makhare dont le camp a été aperçu par notre patrouille de reîtres, à trois jours de marche à l'est de Volskagrad, dans la steppe au-delà des Flambeaux. 3e jour d'acrobre, début de soirée Il semblerait que les rapports de nos reîtres aient été fondés, malgré les nombreux doutes qui ont été exprimés à leur sujet. Les éclaireurs makhars qui nous interceptés avec une vitesse tout à fait surprenante nous ont escortés jusqu'à une véritable mer de tentes et de feux. Leurs guerriers sont innombrables, hommes comme femmes. Chacun de ces visages battus par le vent dégage la même aura de haine et de répulsion. Leur odeur est épouvantable, mais je m'abstiens de tout commentaire. Même si je comprends leur langue gutturale, il me semble plus avisé de garder mes réflexions pour moi. On les dit fort susceptibles ; le parchemin que je tiens, portant le sceau de l'Empereur, me paraît tout à coup une bien dérisoire protection. Au cœur de leur camp se dresse un imposant pavillon de cuir, de la taille d'un entrepôt d'Alfhaven. Je suppose qu'on pourrait facilement y loger tout un bataillon. De plus près, je constate qu'il est fait de cuir chevalin. Je savais que les Makhars ont une relation particulièrement étroite avec leurs montures, mais je trouve que le fait de vivre dans des bâtiments faits de la peau de leurs bêtes illustre parfaitement leur caractère primitif. Nous voyant arriver, des gardes viennent à notre rencontre. Je lève le bras, et notre petite compagnie s'arrête. J'espère sincèrement que le message demandant des pourparlers de paix que j'ai remis à notre guide sera bien reçu et accepté. Mais cela est difficile à dire. Ces gens de la steppe ne sont guère expressifs. Je suppose qu'ils attendent de voir la réaction de leur chef. Le battant en cuir qui sert de porte d'entrée au pavillon se relève. Un homme trapu, aux cheveux noirs et à l'air farouche, en sort. Au vu de la déférence que lui témoignent les Makhars qui nous entourent, je suppose qu'il s'agit de leur chef, le « gyula ». Il me fixe de son seul œil encore valide et, quand bien même il est vêtu d'un accoutrement qui ferait rougir le plus crasseux des mendiants du port, il est difficile d'ignorer la lueur d'intelligence qui brille dans son regard, ainsi que sa maîtrise de soi. Je soutiens son regard, mais ce duel est de courte durée : je dois bientôt admettre ma défaite. Il a un renâclement de triomphe (ou de dégoût ?), et commence à parler d'une voix pleine de l'accent des prairies, dans la langue que j'ai mis tant d'efforts à étudier. « La steppe des Makhars engendre de rudes hommes. Ce n'est que par un engagement sans faille envers notre peuple que nous autres, Makhars, parvenons à survivre dans ces plaines sans fin et inhospitalières, et à affronter les créatures redoutables qui y vivent. La loyauté est attendue et exigée de tous. Aucune faiblesse ne peut être tolérée. Nos alliés sont les bêtes de la steppe : le cheval, le chien, le puissant turul, le mammouth, et d'autres encore. Notre loi est celle de la guerre, une guerre que nous menons contre l'adversité permanente. Des profondeurs de la puissante steppe, nos hordes frappent avec une force élémentaire. Notre vitesse et notre férocité sont légendaires. Loin de nous la vie molle et aisée des sédentaires de l'Ouest ! Nous sommes les fils de l'herbe, du ciel et du vent, et partout nous portons la mort. Mon fidèle compagnon, Munkátsh, vous fera la démonstration de la puissance de notre armée. Écoutez bien ses dires, et sachez tenir votre langue ; car vous n'êtes pas entouré d'amis. En effet, si j'honore les termes des pourparlers et si je me retiens de verser votre sang, mon peuple pourrait ne pas vous porter les mêmes égards. Abreuvez vos yeux de notre grandeur, pour pouvoir la rapporter à vos maîtres. Dites-leur bien qu'à moins qu'ils n'accèdent à nos demandes, leur chute est proche. » Le gyula disparait de nouveau dans son pavillon. Un guerrier s'avance. Il se tient bien trop près de moi – une agression en bonne et due forme pour mes narines, mais je parviens à ne pas laisser voir ma réaction de recul. L'épée qui pend à sa ceinture a l'air usée. Il est clair que c'est là Munkátsh. C'est maintenant que nous verrons si les heures passées à compulser les traités de langue makhare n'ont pas été vaines. « Nos gyulas dirigent par l'exemple, car ils doivent mériter le respect de notre fier peuple. Ils doivent être des chefs talentueux, habiles à l'art de la guerre autant qu'à celui de la diplomatie, afin de pouvoir maintenir ensemble les éléments indisciplinés de nos tribus. Ce n'est pas là une tâche facile, nombreux sont ceux qui échouent. Leur faiblesse est leur perte, qu'ils soient tués par les lances de l'ennemi ou par les lames de leurs « amis ». Ceux-là, nous ne pleurons pas leur décès. Mais ceux qui parviennent à maîtriser cet art énigmatique sont rapidement aussi adorés que les dieux, et lorsque vient pour eux l'heure de quitter la steppe, nous élevons un grand tertre de terre afin qu'ils puissent conserver leurs trésors en ce Royaume comme en l'autre. Les faibles, quant à eux, sont abandonnés dans l'herbe, pour servir de pâture aux loups. Les présages que lisent les énarées dans le vent et dans les entrailles annoncent la venue d'un grand gyula, qui nous mènera à l'hégémonie sur les peuples sédentaires. Nous attendons son arrivée. » Sur ce, il presse le pas, sans un regard en arrière, présumant visiblement que nous le suivons. À quelque distance du camp, une yourte isolée se dessine dans les ombres projetées par les flammes vacillantes des feux de camp. Munkátsh approche lentement. Il se met à chuchoter, tandis qu'un nouvel arôme de sang, de feu et d'encens emplit l'air autour de lui. « Certains d'entre nous voient ce que la plupart des Makhars ne voient pas. Ils perçoivent le cœur vivant et battant de la steppe, ressentent le rythme du vent, communient avec l'esprit de notre terre. La voie des énarées est un chemin parsemé d'embûches. Les énarées font tout autant partie de la horde que nos chevaux et nos arcs. Nous attendons d'eux qu'ils se battent à nos côtés, qu'ils vivent et meurent comme nous, dans le feu du combat. Leur savoir éveille l'immensité de la steppe qui vient terrasser nos ennemis. À de nombreuses reprises, leurs pouvoirs sont capables de renverser le cours d'une bataille. » Munkátsh s'éloigne d'un pas furtif ; je remarque que ce faisant, il part à reculons, faisant face à la yourte du chamane. Nous le suivons du mieux que nous le pouvons. Notre petit groupe quitte les limites du camp. Dans la demi-obscurité, nous nous dirigeons vers les silhouettes des animaux qui sont parqués là. Munkátsh se fait plus loquace. Il veut nous montrer ses chevaux favoris – il insiste. Un enfant émerge de l'herbe, agrippant un lourd bâton. Il nous défie du regard, paraît désapprouver notre guide. Sortant des ombres derrière lui, une créature véritablement effrayante vient se positionner à ses côtés. Rappelant par sa forme nos propres chiens de chasse, cette bête est néanmoins aussi haute que l'enfant. Sa fourrure épaisse et emmêlée, de même que son regard, sont le témoin d'une myriade de luttes menées dans le noir. « La steppe abrite de nombreuses bêtes redoutables. Nous apprenons à les connaître dès notre enfance ; les histoires narrées autour du feu nous en inculquent une saine frayeur. Nous confions à nos jeunes la tâche de garder nos troupeaux de chevaux, chèvres et moutons. Mais il ne s'agit pas pour autant d'un jeu d'enfant : s'ils meurent, nous mourons. C'est pour les aider que nous élevons ces chiens : territoriaux, courageux, ils affrontent les terreurs de la steppe armés de leurs crocs et de leurs griffes. Ce ne sont pas des animaux de compagnie, comme ceux qu'élèvent les sédentaires ; les nôtres sont le fruit d'une sélection qui dure depuis des siècles, qui ne garde que les plus rapides et les plus farouches de leur race. Accoutumés à repousser les loups, et pire même, au plus profond de l'hiver, ils savent, tout comme nous, que nos troupeaux sont notre source de vie, et que leur combat contre les bêtes sauvages de la plaine doit forcément finir par la mort – la leur ou celle de leurs ennemis. » Le chien-loup se fond à nouveau dans les ténèbres, suivi par l'enfant. Munkátsh s'éloigne déjà à grandes enjambées. Je trottine derrière lui, ravi de m'éloigner du monstre. Un curieux spectacle s'offre à présent à moi. Un homme vêtu de ce qui semble être les restes de la livrée d'un chevalier d'Équitaine est occupé à remplir un seau de crottin de cheval. Il est évident que ce travail lui déplaît. Je l'approche et le salue dans sa langue, que je parle aussi bien qu'un natif de ce royaume. Cela paraît l'émouvoir : il se lance promptement dans le récit de ses mésaventures. « Estions prêts à recevoir leurs cavaliers, car informés de leur arrivée. Œuvrâmes – entendez que manants œuvrèrent – journée entière à creuser tranchées que couvrîmes d'herbe fauchée afin de rompre les jambes des leurs cavales. Mais cavaliers jamais ne vinrent, seulement hordes de leurs sauvages vassaux tamyirs, pressant le pas. Cela effaroucha les manants, et je dus sévir. Plutôt sévèrement, s'il me souvient bien. En vain, certes, car fusmes submergés en un rien de temps. » Aussi invraisemblable cela puisse-t-il paraître, cet homme que nous avons rencontré là affirme être le baron Louis de Châtray, autrefois chevalier de la Quête, aujourd'hui simple purineur, pitoyable tableau, abominable odeur. J'ai jadis admiré son père jouter à Guênac. Son fils est tombé bien bas pour se retrouver prisonnier un en tel endroit. Alors que je prends congé pour m'élancer derrière Munkátsh, il demande misérablement si j'ai du vin dans mon bagage. Je le soupçonne de ne supporter son sort que par une consommation généreuse d'alcools forts. Je lui promets une bouteille. Peut-être ferais-je mieux de l'empoisonner afin de le libérer de son triste destin. Notre guide nous mène à présent vers un quartier du camp où les guerriers sont notablement différents. Plus larges d'épaules et plus costauds, ils se prélassent autour de leurs feux avec un air de nonchalance. Ça et là, de lourdes lances sont plantées pour former de petites pyramides. Même Munkátsh paraît intimidé en leur présence. Non loin, les enclos sont peuplés de montures plus grandes et plus massives que la plupart de celles que j'ai vues. Je reconnais là les demi-sangs daciens, élevés dans le Sud-Est de la steppe. Chacun d'entre eux équivaut à la rançon d'un prince dans les terres civilisées. Peut-être pourrais-je en demander un en guise de cadeau ? Ils sont gardés près du camp. Ceci semble indiquer qu'ils sont ici aussi considérés comme étant de grande valeur ; leurs propriétaires préfèrent ne pas prendre de risque en les plaçant entre les mains des garçons pâtres et de leurs chiens. Munkátsh est toujours en train de parler. Je me ravise, pour donner l'impression que je n'ai cessé de l'écouter au lieu de convoiter leur cheptel. « Tous nos guerriers ne combattent pas à l'arc… », conclut-il, prenant un air narquois en voyant mon visage. S'arrêtant près d'un petit groupe de chevaux, Munkátsh donne une tape sur la tête d'un petit garçon, qui détale rapidement pour se tenir à distance. Cela est sans doute perçu chez eux comme un geste de tendresse familiale. Munkátsh indique le cheval le plus proche, et un sourire d'authentique plaisir parental illumine son visage. Si cet homme connaît l'amour, alors en voici certainement une preuve. « Notre code du guerrier est un mode de vie qui concerne également nos chevaux, qui sont les plus proches et les plus vieux de nos alliés. Aussi rudes que les hivers cruels qu'elles endurent, nos braves montures nous fournissent tout ce dont nous avons besoin : leur vitesse, leur lait, leurs tendons pour nos arcs, leur cuir, la richesse et, au besoin, leur viande. Leur fidélité est totale et ancienne ; nos familles et leurs lignées s'entremêlent plus loin que remontent nos plus anciennes traditions orales. Nous sommes un seul et même peuple. Nous vivons et mourons ensemble. Tous les Makhars sont des cavaliers et des archers accomplis – notre survie en dépend. Aucun homme ne peut rivaliser avec nous à cet égard. Nous combattons comme un seul être hybride : homme, cheval et arc, comme une seule entité. Avec nos arcs, un archer à cheval makhar est à craindre, surgissant sans le moindre avertissement et disparaissant tout aussi vite. On ne peut compter ceux pour qui la dernière chose qu'ils ont entendue a été le sifflement de nos flèches. » Dans le noir, d'étranges sons nous parviennent de cette partie du camp. Je suis heureux de ne pas en discerner la source. Il semble que ce sentiment soit partagé par Munkátsh. « Parmi les Makhars, certains suivent une voie plus sinistre. Celle du flagelleur. Alors que la plupart de nos frères se contentent de leurs chevaux et de leurs moutons, les flagelleurs recherchent un bétail plus exotique et parfois dangereux : chimères, turuls, karkadans, voire même des dracs déchus. Plus féroce est leur cheptel, plus il est prestigieux aux yeux du flagelleur. Pour contrôler ces troupeaux périlleux et imprévisibles, les flagelleurs chevauchent des ombres chasseresses. Il faut être très rapide pour pouvoir diriger de tels troupeaux, tout en étant capable d'esquiver leurs terribles griffes et leurs mâchoires mortelles, en faisant claquer leurs fouets pour déchirer le cuir et la chair. » Je ne suis que trop heureux de poursuivre notre visite. Rebroussant chemin, je suis surpris d'entendre un accent d'Aschau très prononcé émanant du milieu d'un petit groupe de femmes makhares. L'homme, de toute évidence, passe du bon temps ; il est complètement saoûl. Munkátsh nous explique qu'il s'agit d'un guide au service des Makhars. Il est clair qu'il le méprise. L'homme affirme être le sergent J.G. Holtz, du 7e détachement de reîtres d'Ullsberg. Il prend un vif plaisir à nous raconter son histoire. Quant à moi, j'aurais bien pu m'en passer. « Vous voulez savoir ce qui hante mes cauchemars ? J'ai été un reître pendant trente ans. J'ai vu, combattu et tué à peu près tout ce qui marche, vole ou rampe sur cette terre. J'ai affronté de nombreux cavaliers et fantassins ennemis. Du menu fretin pour nos arquebuses à répétition. Mais ce char… c'est la pire chose que j'aie jamais vue. Je ne l'oublierai jamais. Quatre redoutables guerriers, dont deux étaient montés sur les chevaux qui tiraient le char. Un véritable problème. Deux fois trop d'arcs, deux fois trop de lances… On a perdu de bons éléments ce jour-là. Qu'Ullor les bénisse. Et maintenant, passez-moi cette bouteille. » Une fois revenus au pavillon du gyula, nous subissons ce qui passe pour du divertissement parmi ces gens. Des danseuses et un alcool véritablement effroyable, à base de lait fermenté. J'espère qu'il s'agit de lait de cheval, mais j'ai des doutes. Nous buvons à petites gorgées, en souriant à chaque fois que cela est requis. Nos hôtes se lassent rapidement de nous : nous avons pour ainsi dire quartier libre. Nous nous prélassons dans une alcôve plus calme du pavillon. Après quelque temps, j'aperçois un petit coffre contenant des parchemins. L'un d'entre eux, taché de sang séché, retient particulièrement mon attention. Je le tire de son casier avant de me plonger dans le texte. « Maître, j'éprouve de grandes difficultés à obtenir les œufs de turul que vous avez demandés. Ces créatures sont bien plus intelligentes que les aigles. Dès que la mère part chasser, sitôt que je vois ses ailes disparaître au-delà de l'horizon, j'entame ma descente. Mais à chaque fois que je suis à quelques mètres de son nid, mon guetteur me crie de remonter. Comme si ce maudit turul pouvait me repérer à des lieues de là ! Ces bêtes sont vraiment à craindre : l'arrière d'un lion de montagne et les serres, la tête et les ailes d'un faucon géant. Je n'ose m'approcher trop près de son nid tant qu'elle est en vue, sans quoi je finirais lacéré. Il me faut trouver une autre méthode. » La signature en est illisible. Je suppose que la personne qui a écrit cette lettre a quitté ce monde depuis bien longtemps. Je commence à l'envier. Un second parchemin attire maintenant mon regard. Il semble être un extrait du journal de voyage de Columbo Vinaroni, ambassadeur de Zilas auprès du Grand Khan. « Notre guide continue à s'amuser de notre ignorance. De nombreux mois après que nous avons quitté Volskagrad, nous avons passé la nuit dans une vallée rocailleuse, près d'un trou d'eau alimenté par un petit torrent. À notre réveil, dans le soleil matinal, je suis parti m'étirer les jambes et relâcher ma vessie. À ma grande surprise, j'ai vu de l'autre côté du trou d'eau, occupé à se désaltérer goulûment, une bête velue, dont le nez était surmonté d'une gigantesque corne. Tout joyeux d'être le premier homme de Zilas à contempler de ses propres yeux la majesté d'une licorne, j'ai réveillé le camp de mes cris. Mais une fois debout, notre guide n'a pas manqué l'occasion de se moquer de ma « découverte », tout en m'informant de la véritable nature de la bête. Comme pour enfoncer le clou, le karkadan a tourné les talons et vidé ses entrailles dans ma direction, éparpillant ses excréments fumants de quelques vigoureux coups de ses pattes arrière. Puis, avec un grognement, il a foncé en direction de la toundra pour y rejoindre sa harde. » Je poursuis ma lecture tandis que les Makhars continuent leurs ripailles. « Pénétrant dans la vallée en descendant d'un haut col, la mer d'herbe émeraude s'étendait devant nous comme une étoffe de soie jetée nonchalamment par terre. Le bleu profond du ciel matinal rencontrait à l'horizon le vert sans fin de la steppe. Les ondulations idylliques de la prairie n'étaient interrompues que par les gros rochers qui parsemaient l'herbe en petits amas jetés çà et là. Vus de plus près cependant, ces rochers nous sont apparus recouverts d'une épaisse fourrure. Quand je l'ai signalé à mon guide, il a une fois de plus failli tomber de son cheval, tant il riait. Il nous a informés de ce que ces rochers sont en réalité d'énormes créatures, assez débonnaires lorsqu'elles sont occupées à pâturer. Cependant, ces « mamuts », comme il les appelle, sont capables de se muer en de véritables monstres enragés une fois en colère. Ils sont élevés et montés de la même manière que les chevaux ; leur lait, une fois fermenté, sert à confectionner le kumiss, une liqueur très forte, hautement prisée parmi les tribus makhares. » Munkátsh est de retour. Il se jette à mes côtés et m'offre encore un peu de ce « kumiss ». J'en prends une gorgée, en gage de politesse. Un grondement sourd qui nous parvient d'en-dehors du pavillon couvre le brouhaha de la foule des fêtards. Je lève des yeux inquiets sur mon guide, qui accueille ma réaction d'un sourire narquois. « Certains habitants de la steppe entretiennent de bonnes relations avec les géants qui errent dans la plaine. Bien que leur démarche maladroite tranche avec l'agilité de nos cavaliers légers, ils peuvent s'avérer très efficaces au combat. Certains, désireux d'imiter nos archers, portent de puissants arcs qui projettent de gigantesques flèches mortelles, capables de dévaster les rangs ennemis. Un fort beau spectacle. » Je réponds que j'apprécierais certainement voir ce spectacle, mais seulement du haut de mes remparts. Nous attendons, assis. Peut-être serons-nous autorisés à envoyer notre rapport relatif à cette masse humaine qui avance en direction de l'ouest. Sinon, il me faudra bien tenter de faire sortir ces notes du camp par les moyens que je trouverai. L'Empereur doit être informé de ce qui vient. –––––––––– Les présentes notes sont parvenues à la cour de l'empereur Matthias le 23 acrobre, ayant été découvertes en possession de deux hommes à l'article de la mort, totalement perdus dans la steppe. La patrouille qui les a trouvés affirme que tous deux déliraient et s'accusaient l'un l'autre de leur infortune. Ces deux hommes ont fourni des preuves suffisantes permettant de les identifier comme étant l'un le sergent J.G. Holtz, reître impérial, et l'autre le baron Louis de Châtray, chevalier équitain. Je dois avouer que je me trouve surpris que la Cour ait ainsi accepté ces téméraires affirmations ; car ces deux individus n'ont guère l'air de ce qu'ils prétendent être. Ces notes, à moitié recouvertes de sang séché, ont été acheminées hors du camp dans un emballage ciré astucieusement dissimulé dans une bouteille de vin. Ce vin était vraisemblablement empoisonné ; les messagers ont déclaré l'avoir utilisé pour se débarrasser des gardes du camp, vu que les Makhars sont de grands amateurs d'alcool. Et pas qu'eux, d'ailleurs, à en juger par l'odeur des deux compères. Ces deux hommes se sont vu offrir l'honneur de rejoindre la mission diplomatique que l'Empereur m'a ordonné de conduire afin de vérifier la véracité des informations contenues dans ces notes et de localiser la délégation menée par Von Stirlingen. Dire qu'ils ont tous deux poliment décliné notre offre serait un euphémisme. – Gravius Stiegler, ambassadeur impérial, Notes prises le jour du départ, le 25 acrobre
  22. Monjour les loulous ! J'ouvre ce nouveau sujet (a la place de [40k-Death Guard] - Les élus de Nurgle) car je voulais vous montrer plus de figurines de plusieurs races et univers ! Au programme : Death Guard T'au Eldars Stormcast Eternals Ce sujet nourrira un récit multi-univers disponible prochainement ! ! Infos ! Schémas de couleur : Death Guard : fils souillés T'au : T'au Eldars : Ulthwé Stormcast Eternals : customisé Matériel de photographie : Smartphone Samsung (qualitée pas tip top) J'ai pas de bombe de vert Death Guard ¡ Fin des infos ¡ Bon, assez parlé, j'attaque avec deux plague Marines ! (Dark Imperium et Plague Marine Icon Bearer) Photo de groupe : Bon, je les ai peints il y a un bon moment alors c'est pas fou... Bon...y'a un bug avec FlickR donc ce sera malheureusement tout pour aujourd'hui... Je poste ce que je n'ai pas pu demain ! A très vite !
  23. [Sujet repris de la section Galerie Service Hobby où je l'avais enregistré par erreur] Bonjour à tous, Après des années à admirer vos créations sur ce forum, à mon tour de me lancer et d'exposer mes créations à votre jugement. Qui sait cela inspirera peut être certains. En tout cas je compte sur vos critiques pour progresser en peinture et surtout maintenir la motivation! Bref, Chess W40K késako? L'idée est venue lorsque j'étais étudiant. Peu de sous et surtout n'arrivant pas à terminer mon armée nécron (trop de métal tue le métal), je me suis dit qu'une petite série de figurines où je pousserais un peu la peinture serait un bon moyen de rester dans le Hobby. Puis la boite Dark Vengeance est sortie et j'ai craqué! Afin de fixer un cap, j'ai décidé de réaliser avec ces figurines mon propre jeu d'échecs. Ce qui limite à 16 figurines chaque camps. L'idéal, quand j'aurais tout peint, sera de créer le plateau de jeu associé. Concernant les protagonistes, il s'agira du classique Impérium vs Chaos. Afin de respecter les règles de la section, cette galerie ne traitera que du coté noir incarné par les vampires psychopathes du 41ème millénaire, j'ai nommé les Night Lords. (D'ailleurs Malcharion, si tu me lis, merci pour ton inspiration sans limites concernant tes différentes armées dont la 27ème compagnie). Ils affronteront un force impériale composée de space marines et de garde impériaux. Les figurines sont un mélange de Space Wolves et de Dark Angels en noir et bleu. Les différentes pièces du jeu d'échec seront les suivantes : Pions = Cultistes de la boite Dark Vengeance; Tours = Space marines du chaos avec pour l'un, un bolter lourd, pour l'autre un lance plasma; Cavaliers = Un raptor du chaos et une warp talons; Fous = Élu avec hache du chaos de la boite Dark Vengeance et aspirant champion du chaos; Reine = Apôtre noir; Roi = Seigneur du chaos de la boite Dark Vengeance; Les figurines auront des socles chaotique venant de chez micro art studio, peints dans une teinte martienne. A ce jour les cultistes et un élu sont terminés tandis que l'apôtre noir attend la finalisation de son socle. Maintenant place aux photos : L'apôtre noir l'une des première figurines de la série : L'élu : Elu n°2 : test de peinture Les pions : Pion 1 : Pion 2 : Pion 3 : Pion 4 : Pion 5 : Pion 6 : Pion 7 : Pion 8 : Une photo de groupe : W40K Chess Petit Bonus, mon tout premier Night Lord : Un warpsmith : Petit Bonus 2, la reine du coté blanc : Du coup je fusionne avec mon deuxième post : Petit up du sujet avec un WIP avec les couleurs de base des deux tours noires : un space marine tactique du chaos équipé d'un bolter lourd et un autre space marine tactique du chaos équipé d'un lance plasma. J'ai équipé le bolter lourd de petits bits d'Armorcast pour simuler les tirs. Pour la flamme du canon, j'avoue être partagé : Est ce que je laisse comme ça ou est ce que j'essaie de refaire un simili dégradé du blanc au rouge au niveau du canon ? Si je modifie, j'aurais une cohérence avec un centre de la flamme très chaud qui tire sur le blanc et les extérieurs, plus froids, de teinte plutôt rouge. Un autre souci que j'ai avec cette figurine, est le fait que j'ai voulu faire le bleu de l'armure, la vernir puis travailler le métal. Le vernis mat GW à tendance à uniformiser tout avec un reflet satiné très bof à mon goût. Le problème, c'est qu'un voile blanc est apparu à certains endroits, ce qui a gâché le travail du lavis servant à lier les bleus entre eux, et surtout, fait jurer certains éléments, notamment la main qui tient l'arme ou l'avant bras droit. Est que l'un de vous connaît une recette miracle pour rattraper ça ? Merci d'avance ! Pour l'autre marine, je n'ai pas réussi à choisir entre le gantelet énergétique et l'icône du chaos. Du coup, j'ai choisi de ne pas choisir et j'ai aimanté les bras de la figurine ! A voir ce que ça donne une fois complètement peints. 
  24. Une convertion de Dread de Khorne que je n'ai jamais terminé... Pfff!
  25. Voici quelques figs que j'ai réalisé il y a déjà un petit temps:
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.