Jump to content
Warhammer Forum

Search the Community

Showing results for tags 'culte genestealer'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Général & Associatif
    • /!\ Annonces Importantes /!\
    • Suggestions & Forum
    • Association, projets et évenements Warfo
  • Communauté
    • Autour du Warfo
    • Rapports de Batailles
    • Animations Warfo
    • Récits, Poésie et Dessins
    • Rencontres entre joueurs
  • Modélisme
    • Figurines
    • Armée Unique
    • Armées Multiples
    • Décors
    • Animations Warfo
    • Choix des Armes
    • Techniques
    • Tutoriels
  • Warhammer 40K
    • 40K - Général
    • 40K - Rumeurs et Nouveautés
    • 40K - Règles
    • 40K - Armées
    • 40K - Création & Développement
    • 40K - Background
    • 40K - Manifestations
    • KillTeam
    • Necromunda
    • BlackstoneFortress
  • Warhammer Age of Sigmar
    • AoS - Général
    • AoS - Rumeurs et Nouveautés
    • AoS - Règles
    • AoS - Armées
    • AoS - Création et Développement
    • AoS - Background
    • AoS - Manifestations
    • Warhammer Underworlds
    • BloodBowl
    • Warcry
  • Jeux du Seigneur des Anneaux
  • Specialist Games & Associés GW
  • Autres Wargames
  • Autres Types de Jeux
  • Brocante du Warfo
  • Archives

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Jeux

Found 7 results

  1. Salut à tous, Nouveau projet pour moi. Aprés l’adeptus Mechanicus, aprés la Deathwatch, et en paralléle de mes Star Phantoms (que j’aime beaucoup mais pour lesquelles je dois améliorer ma technique de speed painting car c’estvtrop long et fastidieux), je commence un nouveau projet. Le culte genestealer. Ce sujet est particulier a plus d’un titre. D’abord parce que c’est ma première armée non impériale depuis des années (j’ai revendu mes TS il y a 2 ans et je vais faire pareil avec les démons que je n’ai pas touchés depuis 5 ou 6 ans). Ensuite parce que j’ai toujours dit que je n’aimais pas les tyranides, le manque de possibilité d’identification en fait... Le coté « esprit de la ruche » ne me parlait pas. Par contre depuis l’apparition des premières figs, je lorgne du coté du culte genestealer. Une secte insurectionnelle infectée, là ca me parle! J’ai donc de plus en plus regardé comment fonctionnait l’armée et plus je regardais plus ca me plaisait, j’ai commencé à mettre un doigt dans le culte et j’ai fini par y mettre le bras... Voire les 4! Je construis toujous mes armées de la même manière : il me faut une partie fixe qui tient le terrain et une partie mobile pour me projeter. Si je ne peux pas faire ça dans ma construction de liste, alors je perds vite la hype. C’est d’ailleurs ce qui me retient avec mes star phantoms (au dela de la peinture). Je n’ai pas d’unités d’assaut à envoyer, du coup... bah bof quoi. Ce qui me plait avec le culte, c’est qu’il vont fonctionner à l’inverse de mon Admech : l’Admech à 2/3 de l’armée fixe en tenue de position, et 1/3 (electropriests et poulets) en unités mobiles. Là, la manière de se battre du culte va m’obliger à avoir 2/3 d’unités d’assaut et seulement 1/3 d’unité fixes. C’est bien, ca va me changer. Au niveau schéma j’avais un temps pensé au Sons of Jormungandr. Ca me permettait de travailler du jaune et en plus on pouvait faire des trucs marrants sur l’actualité (insurrection, chemise jaune toussa ) Mais finalement je me suis rabattu sur un autre schema. Je vais partir sur le CCCP : le Culte des Camionneurs Communistes et Patriotes. J’ai pu me faire faire un symbole de facilles et marteau ou la faucille est remplacé par le symbole stealers. Par conséquent le schema sera plutot Rouge et noir à la façon du Behemoid Undercult dans le dex v7 : Pour la peau je vais plutot en revanche utiliser ces teintes : Une peau pâle (rakarth flesh/slaanesh grey) et de la chitine vert/bleu sombre Pource qui est du thème de la liste, comme son nom l’indique je vais partir sur du full camion... J’ai d’ailleurs fait un sujet dans la section appropriée J’ai 3 listes : une à 1000, une à 1500 et une à 2000. A chaque fois je prend la liste précédente et j’ajoute quelque chose (en l’occurence des camions ) Ca me permet d’avoir un truc cohérent et un vrai plan de peinture. J’ai déjà monté tout ça : Pour la liste à 1000pts il me manque 3 camions et une escouade de neophytes. Je viens juste de rentrer des néophytes et un camion mais ces derniers sont en rupture depuis 15j chez GW, hélas Quoiqu’il en soit ca me fait déjà pas mal de taf, j’espère avoir fini ce bataillon pour Avril.
  2. Salut à tous, Je me lance dans une armée à 2000pts du culte. J'aimerai bien un schéma inspiré du biographus de la même gamme que voici: https://www.games-workshop.com/fr-FR/Genestealer-Cults-Biophagus-2019 Pour la technique je fais faire du classique games. Lavis/dry/layer/edge. Il y a énormément de fig à peindre et vu ma vitesse et mon faible niveau de peinture je peux pas me permettre de faire autre chose. Voici le premier neophyte après une dizaine de test de schéma/technique: je suis assez content du résultat même si je trouve qu'il manque un petite truc, je sais pas si c'est au niveau du plastron. j'ai aussi un problème je voulais mettre le gris en couleur dominante mais contrairement au biographus, les neophytes et autres acolytes ont beaucoup moins de zone de vêtement pour appliquer mon gris/bleu. Si vous avez des conseils ou des idées je suis preneur.
  3. Plop les gens ! Je me retrouve confronté à un ami qui joue cul(te) genestealer et ce de manière assez... tricky. On joue à petit format généralement (1000 points le plus souvent) et sa liste est extrèmement difficile à prendre. Elle ressemble à ça : - patriarche - Petit perso qui boost le commandement - Petit perso qui booste charge et attaque - Assassin avec les tirs qui en génèrent de nouveau - 15 bonshommes avec pistolet lance flamme - 15 bonshomme avec max de scie circulaire Quelques autres trucs relativement faible pourtenir les objos en fond de table. La liste coute cher en pc (trés cher) mis permet des combos trés violente... Le principe de la liste est de mettre l'essentiel de la liste en fep, faire atterrir les lances flammes à 3" nettoyer un cordon en arrivant (stratagème) et fep avec les disqueuses à 9" qui chargent (elles ont +2" à la charge) les unités derrière le cordon en profitant au max des 3" de ... euh... pill in ? Puis de la conso de 3" après combat pour clicker de nouvelles unités. Le patriarche servant à sniper au pouvoir psy les persos/véhicules gênant et/ou cher en point ( il peut monter à commandement 13, chacun lance 1d6 et y ajoute son commandement et si il gagne il fit 1 blessure mortelle. On recommnce tant que je n'ai pas gagné... en gros one shot l'IK...). Jouant admech, j'ai quelques soucis à l'affronter. D'autant plus que je joue Mars. Problème n°1 : pas ou peu de cible au tir tour 1 et 2. Mes castellans ne peuvent se rentabiliser. Ni presque personne vu la quasi absence d'unité ennemie sur la table. Problème n°2 : ormis jouer un bataillon graïa pour tenter de sauver bellisarius ou 1 ou 2 castellan avec le strat contre le psy, je perd 1 grosse fig par tour Problème n°3 : se prendre 15d6 tir de pistolet lance flamme, ça ruine n'importe quelle unité cordon en 1 tour et lui peut charger, conso a 3" et faire son tir au tour suivant au cac bref plus de petit perso ou de cordon trés rapidement. Ce qui ouvre la porte au Problème n°4 : avec +2" en charge + la bannière qui permet de relancer, la charge à 9 passe à 75% sans compter l'utilisation possible d'un pc. combiner ses scies avec ses pistolets lance flamme luis permet donc de charger à 75% ce qui se trouve derrière un cordon placé à 6" de, au hasard, des castellans éclateur... qu'il peut clip avec les 2x3" de pill in et consolidation dans le cas d'une charge sur une autre unité (il faudrait des cordon à 12" pour être tranquille ou quoi ? ) Enfin bref, j'ai beau me creuser les méninges, j'ai du mal à voir comme m'en sortir contre ce loustic... même tenter de jouer les objo est risqué car éloigner les cordons protecteurs reste trés risqué... J'en appelle donc à votre expérience pour m'aider à trouver des solutions. Mecaniquement votre.
  4. Bonsoir tout le monde, depuis un an bientôt je me suis lancé dans le merveilleux univers de l'Inquisition grâce à la forte influence de Inq28 et l'arrivée du jeu Shadow War Armagaddon dans lequel on peut jouer l'Ordo Xenos. A tout seigneur tout honneur, voici venir devant vous l'Inquisiteur Foulques Nerrah Pour l'occasion, voilà une tartine de fluff, bien médiévale comme il faut, puisque je m'inspire largement du personnage historique Foulque le Noir : Né sur Ingelgerie, monde impérial féodal, on sait fort peu de chose sur la jeunesse de Foulques. La chronique de Moracce nous dit seulement qu ' il s'adonna aux exercices militaires, et qu'il fut ensuite envoyé à la cour des gouverneurs planétaires Lotharen et Ouys V. Nous n'insisterons pas là-dessus. C ' est en 937M41, à la mort de son père, que Foulques Nerrah, prit possession du comté d'Anjou et des places fortifiées dont son père le comte Grisgoneyle avait hérité ou qu'il avait acquis par les armes, dans la Tropie et le Vidbora. Ces terres étaient belles, les places qui les couvraient étaient fortes pour la plupart; mais Foulques était environné d'ennemis puissants et ambitieux, qui avaient déjà profité de la vieillesse de Grisgoneyle pour entrer sur ses domaines, et qui comptaient bien profiter de l'inexpérience du nouveau comte pour le dépouiller. A la tête de ces ennemis, et le plus redoutable d'entre eux, se montrait Eufl I er , comte d'Opith, en Tropie. Les autres n'étaient guère que ses vassaux ; mais ils avaient une valeur peu commune, ils brillaient de s'agrandir et gardaient un dévouement sans bornes à leur seigneur et maître.L'entrée en possession de Foulques ne lui promettait donc que des troubles, et l'enchevêtrement de quelques-uns de ses domaines avec ceux de ses ennemis, n'était pas fait pour les dissiper. C'était du côté de la Tropie que l'orage devait se former. C'était Ghtinays qui obsédait surtout le comte d'Opith. Nichée au coeur de la Tropie, entre sa capitale Tahurs et la cité du compte Eulf Ier,Opith, Ghtinays était un affront pour l'unité de la région. Ce fut cette position dont il résolut d'abord de se rendre maître. Landry, son fidèle, et l'un des ennemis les plus ardents des comtes d'Anjou, dont il avait été le vassal, possédait dans Ghtinays même une maison très bien fortifiée. C'était sans doute un de ces plessis que les antiques Yndopéens avaient bâties, et dont les murs renforcés à l'époque des invasions orkes, pouvaient, jusqu'à un certain point, supporter un siège. Landry avait longtemps été contenu par un amis fidèle de Foulques, le Quaestor Sulpyce, mais sa volonté n'y suffisait plus. Le moment semblait favorable aux ennemis de Foulques, pour entreprendre contre lui et le chasser peut-être de la Tropie. Devant Ghtinays se réunirent donc les troupes du comte d'Opith. Il les commandait en personne, et autour de lui se montraient Landry, le félon que nous connaissons déjà, Gelduin de Samur, vassal d'Eulf Ier, le plus terrible ennemi des comtes d'Anjou, dont nous aurons occasion de parler bientôt, et nombre d'autres seigneurs puissants. S'emparer de Ghtinays et des territoires qui en dépendaient, se porter ensuite sur Lokhres, au Sud, et prendre cette ville avec son astroport, tel était, parait-il, le plan du comte d'Opith. Le Quaestor Sulpyce avait fait prévenir Foulques Nerrah du danger de sa position. Foulques réunit à la hâte tout ce qu'il peut appeler de chevaliers et de gardes. Il arrive devant Ghtinays; mais, soit que Sulpyce ait obtenu un avantage sur l'ennemi après une résistance héroïque, soit que celui-ci en apprenant la marche du comte d'Anjou, ait crû devoir changer ses plans, Foulques ne trouve plus personne avec qui se mesurer. Furieux, il se porte sur Opith, par un mouvement rapide, ravageant sur son passage les terres de ses ennemis, et de là, sans s'arrêter, pointa vers le Nord et la région du Tarei, traversant la Sylva longa qui servait de marche au territoire, tenant peu de compte de la ligne de défense de Marchenoir que Ramh le Tricheur avait bâtie sur la lisière occidentale de cette forêt pour en défendre le passage, il se jette sur la partie découverte du plateau de la Bosse, la traverse et paraît devant la forteresse de Trore XXXVII . Pourquoi cette marche sur la capitale du Tarei ? Les chroniques ne nous le disent pas et ne le laissent pas comprendre davantage. Suivant la logique des choses militaires, on est forcé d'admettre que l'armée du comte d'Opith avait battu en retraite dans cette direction pour se rallier derrière les murailles d'une forteresse notoirement robuste, et que Foulques la poursuivait. Mais pourquoi cette retraite elle-même, lorsque nous ne voyons pas trace d'un combat sérieux qui ait pu la motiver? C'est peut-être le sentiment de cette singulière situation qui a porté quelques écrivains modernes à admettre qu'Eufl Ier avait d'abord été battu devant Ghtinays, Il n'y a là rien d'impossible, quoique les chroniques ne le disent pas. Toutefois, Opith était plus à portée pour recevoir les débris de l'armée vaincue, et ses défenses ne le cédaient pas à celles de Trore XXXVII. Il est donc probable qu'en entraînant Foulques Nerrah dans le Tarei, loin de ses forteresses et de ses ravitaillements, Eulf avait la pensée de l'y écraser à son aise et de trancher d'un coup toutes les difficultés. Trore XXXVII est bâti à l'extrémité d'un plateau vaste et uni qui, vers le nord-ouest, dans la partie où se trouve la ville, domine la vallée du Voir. A peu près inattaquable du côté de la plaine, comme toutes les villes situées sur des hauteurs, c ' était par le plateau seulement que Trore XXXVII pouvait être assiégée. De fortes murailles la défendaient, avec une place forte puissante. C'était là, derrière ces remparts, qu 'Eulf attendait Foulques. Dès que le comte d'Anjou parut avec son armée, les habitants de la ville, euxmêmes, soutenus par les soldats du comte d'Opith, se préparèrent à une défense énergique, et, après avoir mesuré du haut de leurs murailles le nombre des ennemis, on les vit s'élancer avec les troupes de leur seigneur. Dans une sortie vigoureuse, ils tombèrent comme la foudre sur les Angevins dont ils croyaient, sans doute, avoir facilement raison. Mais les troupes de Foulques Nerrah, repoussant l'attaque avec énergie, refoulent les assaillants dans la ville. Une nouvelle sortie, plus furieuse, ne produit pas plus d'effet, et, durant tout l'aprèsmidi, les attaques se renouvellent sans cesse, et sans cesse elles sont repoussées. Déjà le jour baisse. Lassés de combattre, les hommes d'Eulf semblent décidés à ne plus quitter leurs remparts. Les Angevins, de leur côté, songent à se retirer pour passer la nuit en sûreté. Ce mouvement de retraite est pris pour une fuite. Les troupes de la ville s'élancent pleines de confiance. Foulques s'en aperçoit, il est serré de près, sa marche va devenir impossible. ll fait alors volte-face, et plaçant ses fidèles en tête, par un mouvement rapide il reprend une vigoureuse offensive. Les troupe du comte d'Opith, surprises par ce retour inattendu, sont saisies de frayeur et songent à la fuite. Les troupes de Foulques les poursuivent en désordre et les rejettent si vivement sous les murs de la ville, que quelques-uns, à peine, peuvent retrouver les portes. Presque tout est passé par la baïonnette ou mis au bûcher; vingt dignitaires restent entre les mains du vainqueur. Foulques Nerrah passa la nuit sur le champ de bataille jonché de morts. Ne voulant pas donner à son ennemi le temps de se reconnaître après un pareil désastre, trois jours après, il reparaissait devant Ghtinays, attaquait la maison fortifiée de Landry et la serrait de si près, que ceux qui la défendaient, craignant sa vengeance s'ils étaient pris les armes à la main, et n'espérant pas de secours de leur seigneur, se rendirent sous la seule condition de la vie. Foulques prit possession de la forteresse de Landry ; mais ce fut pour la détruire de fond en comble et en arracher même les fondements. Tels furent les premiers faits d'armes par lesquels Foulques Nerrah révéla du même coup son audace, sa prodigieuse activité et son intelligence des choses de la guerre. Eulf Ier dut se trouver surpris d'avoir à compter avec un tel homme. Aussi resta-t-il quelque temps sans rien entreprendre sur le comte d'Anjou. Mais Foulques sentait fort bien que l'antagonisme naturel existant entre les comtes d'Opith et lui, ramènerait souvent de pareilles luttes. Il fallait que l'une des deux puissances engloutit l'autre; et les comtes d'Opith étaient de beaucoup les plus forts. A défaut d'une ambition que tout peut faire supposer, la nécessité de se conserver prescrivait donc à Foulques Nerrah, des mesures intelligentes et promptes. Pour assurer ses possessions dans la région, il ne vit d'autre moyen que de la conquérir tout entière, et pour y réussir, il résolut de s'emparer successivement des points stratégiques les plus importants, et d'y bâtir des forteresses, capables de favoriser ses approches, autant que de soutenir, au besoin, l'attaque de la ville de Tahurs elle-même, capitale de la région. Ce plan bien arrêté, Foulques ne songea plus qu'à le mettre à exécution par tous les moyens. Nous verrons bientôt comment, sur ces entrefaites, s'offrit à lui l 'occasion de brusquer la fortune. Mais nous devrons auparavant rapporter ici un incident caractéristique, dont les causes cachées, aussi bien que les conséquences, appelleront une sérieuse attention... --- Je n'ai aucun mérite, c'est tout bonnement un récit de la vie du personnage réel écrit en 1874 que j'arrange à la sauce 40K, et ça m'amuse beaucoup. Je pense développer ça avec quelques cartes d’ailleurs, parce que là c'est un peu flou. Bonne soirée de Beltaine à tous
  5. Allez, l'aventure démarre! Le sujet Central du CdA Les sujets des camarades, à mettre à jour au fur et à mesure évidemment: Fluff: Avant d'atteindre Vey Uiht, les vrilles d'Haacheron avaient déjà répandu de nombreux spores de Genestealers à travers le secteur. L'infection avait touché quelques années auparavant un navire de la flotte Impériale. Une fois le culte établi et les derniers membres d'équipage incorporés, le navire navigue de monde en monde, essaimant les graines de l'invasion Tyranide. Le vaisseau approche maintenant de Vey Uiht, répondant à un irrepressible appel de la ruche Haacheron. Il semblerait que devant ses échecs répétés d'assimiler la planète, la ruche tente une nouvelle manoeuvre: utiliser des humains pour élucider le mystère des artefacts et lui permettre d'en finir avec cette planète. La vrille pourra alors continuer son macabre chemin à travers la galaxie. Figurine Test: Sessions: Session 1 Seek 16PP 2x Cult Scout Sentinels 4PP 10x Neophyte Hybrids 5PP 1x Chimera 5PP 1x Lictor 2PP BONUS: Astropathe L'équipe de reconnaissance du Culte, soutenu par un Lictor afin de repérer le terrain et d'analyser les artefacts. Session 2 Search 14PP 5x Hybrids Metamorphs 6PP 3x Rôdeurs 4PP 5x Purestrain Genestealers 4PP BONUS: Officier de la Flotte Des unités davantage taillées pour tendre des embuscades et éliminer les équipes de reconnaissance des factions adverses. Session 3 Destroy 17PP 1x Haruspex 12PP BONUS: Maître de l'Artillerie Quand la cible est définie, des moyens radicaux sont utilisés pour la mettre hors d'état de nuire. Session 4 Reinforcement A définir Total 61PP En ce qui concerne la liste, de menues modifications sont à envisager (passage de la liste en pts plutôt que PP, légère optimisation...) mais l'essentiel sera maintenu. Selon le temps que j'aurais, il y aura éventuellement des bonus plus ou moins conséquents. Il y aura au moins un membre des officiers de la flotte converti par session, en accord avec le thème de celle-ci. Ce seront des figurines bonus au sens propre, n'ayant pas de place dans l'organigramme de mon armée, sauf dans une optique de liste avec de l'Astra Militarum, mais pas dans un futur proche. Ces figurines m'ont toujours tapé dans l’œil, donc maintenant que j'en ai l'occasion, elles vont passer sous mon cutter! Pour le décor je pense partir sur un plateau de présentation mais ça reste à déterminer. Habitant à Lyon ce sera carrément faisable pour moi! Voilà pour la partie formelle de présentation. ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- VISUEL La question maintenant: à quoi cela ressemblera-t-il? Mon fluff reste à écrire, je n'ai pour l'instant que le pitch, l'introduction. Mais je sais vers quoi je veux m'orienter du point de vue visuel. J'ai toujours beaucoup aimé les armées de cultistes, convenant particulièrement bien à l'univers grim-dark de Warhammer 40K. Je vois donc ma force comme l'équipage infecté d'un vaisseau impérial devenu vaisseau pèlerin d'un culte Genestealer. Pour moi cultiste rime avec ornements, icônes, inscriptions dévotes, reliques et autres joyeusetés. Des tatouages, des textes sacrés sur les véhicules, bref, ce qu'on voit habituellement chez l'Inquisition ou les Black Templars. Mon inspiration vient d'ailleurs pour beaucoup de bandes de l'Inquisition que j'ai pu voir sur le Web. Dans le même ordre d'idée, j'envisage même d'orner les créatures purement Tyranides de mon armée d'inscriptions et de parchemins du culte. L'armée aura donc probablement un aspect assez hétéroclite, avec d'une part des unités de la Garde Impériale converties (théologiquement et visuellement) et de l'autre des unités moins professionnelles, représentant les cultistes civils. Bref, un joyeux bazar Voici quelques-unes de mes inspiration. Je précise que ce n'est pas mon travail, ce sont des images trouvées sur le net! En somme, des drapés, un attirail volumineux, des symboles et tout ce qui fait un bon pèlerin La 1ère escouade de novices du culte, pour la session Seek, sera composée de Scions notamment car en leur qualité de troupes de choc ils répondent plutôt bien aux impératifs de la session. Pour les socles je ne suis pas encore fixé: extérieur et donc sol de la planète ou bien intérieur et sol du vaisseau? A déterminer... ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Il faudra cependant attendre un peu pour voir le début de l'aventure, n'étant pas chez moi jusqu'à la fin du mois d'août, vacances obligent et que j'ai fait l'erreur de faire envoyer ma commande GW chez moi à Lyon plutôt qu'à Rennes où je suis pour l'été. Bref. Je tâcherais néanmoins d'aller m'approvisionner au GW local pour débuter l'aventure au mois d'août. D'ici là, ce sera du fluff et éventuellement des croquis. Pour le reste, une fois rentré en septembre, je pourrais pleinement me lancer, ayant une situation perso/études me permettant de moduler mon emploi du temps comme je l'entends, il sera toujours possible de caser du CdA de manière hebdomadaire si ce n'est journalière. Fin de l'entrée en matière, j'espère avoir été exhaustif dans ma présentation. Je n'ai qu'une hâte, pouvoir débuter concrètement ce projet! EDIT:
  6. Ayant déjà fait un sujet armée unique pour AoS, j'en fait donc un pour 40K, afin de présenter le début de mon culte genestealer dont la base n'est autre que les figurines de la boîte Overkill. Le but est de me motiver à les peindre en présentant petit à petit la construction du culte Voici donc ce que j'ai déjà peint ! Je me suis largement basé sur le schéma du culte de la Griffe Rouillée Certaines photos sont un peu floues, je m'en excuse d'avance Hybrides première et deuxième générations Hybrides 4éme génération Hybride 3éme génération Patriarche
  7. Bonjour, J'ai cru lire quelque part que les grappes de conversion du culte genestealer était adaptable sur les skitarii, est ce que quelqu'un peut confirmer? Auquel cas je verrais bien des skitarii à la place de cadiens pour faire des néophytes, et une idée de conversion d'un culte genestealer sur un monde forge.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.