Jump to content
Warhammer Forum

Search the Community

Showing results for tags 'gondor'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Calendars

  • Calendrier

Forums

  • Général & Associatif
    • /!\ Annonces Importantes /!\
    • Suggestions & Forum
    • Association, projets et évenements Warfo
  • Communauté
    • Autour du Warfo
    • Rapports de Batailles
    • Animations Warfo
    • Récits, Poésie et Dessins
    • Rencontres entre joueurs
  • Modélisme
    • Figurines
    • Armée Unique
    • Armées Multiples
    • Décors
    • Animations Warfo
    • Choix des Armes
    • Techniques
    • Tutoriels
  • Warhammer 40K
    • 40K - Général
    • 40K - Rumeurs et Nouveautés
    • 40K - Règles
    • 40K - Armées
    • 40K - Création & Développement
    • 40K - Background
    • 40K - Manifestations
    • KillTeam
    • Necromunda
    • BlackstoneFortress
  • Warhammer Age of Sigmar
    • AoS - Général
    • AoS - Rumeurs et Nouveautés
    • AoS - Règles
    • AoS - Armées
    • AoS - Création et Développement
    • AoS - Background
    • AoS - Manifestations
    • Warhammer Underworlds
    • BloodBowl
    • Warcry
  • Jeux du Seigneur des Anneaux
  • Specialist Games & Associés GW
  • Autres Wargames
  • Autres Types de Jeux
  • Brocante du Warfo
  • Archives

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Jeux

Found 5 results

  1. Bonjour à tous et toutes, Un petit topo sur mon projet avant les premières photos : Je reprend le jeu après 10 ans d'arrêt suite à la redécouverte de mes vieilles figurines dans une boite en carton au grenier ... Mes objectifs sont les suivants : - Remettre au gout du jour mes armées de l'Isengard et du Mordor ; - Compléter ces armées pour monter le total de point à 1500 ; - Monter une force du Gondor pour un total de 1500 points ... je pars de zéro à ce niveau ; - Et surtout me faire plaisir sur la peinture, c'est pourquoi je ne suis pas dans une optique d'optimisation de liste. J'ai construit celles-ci avec les figs que j'avais et avec celles que j'ai terriblement envie de peindre Un bref aperçu du contenu prévisionnel des listes. Isengard : de l' uruk-hai bien évidemment accompagné de guerriers du pays de Dun et d'un détachement du harad Mordor : orques du Mordor, orques de Morannon, Cavaliers Wargs, Numénoréen Noir Gondor : soldats de la Citadelles, un gros paquets de rangers, vétérans d'Osgiliath, cavalerie et un détachement de Galadhrim Si certains souhaitent le détail, je peux le poster. Le sujet est un sujet long-terme ... car je ne consacre que 2 heures au plus par semaine au hobby ... les années lycées sont tellement lointaines Trève de bavardage ... Voici la première unité avec Gro'd'hur mon troll de l'Isengard. Il s'agit d'une figurine décapé et repeinte. Le schéma de couleur est "particulier" pour la peau ... l'ensemble de l'armée sera de cette couleur. Au plaisir d'échanger, Maxime
  2. Bonjour à tous, Le présent rapport se base sur le background du CDA que je vais bientôt finir avec mes collègues ici, n'hésitez pas à commenter aussi : Le capitaine Alansar patrouillait sur les remparts, la nuit était tombée, sa patrouille n'était pas revenu et les bruits alentours ne laissaient aucun doute. Il savait désormais que le fort serai attaqué ce soir. Il s'agit d'une partie de siège classique où les Gondoriens doivent survivre à l'assaut des orques, les objectifs sont les suivants, la partie dure 12 tours (ou elle se termine sur un 3+ à chaque tour, à partir du moment où une armée est démoralisé) : Les gondoriens gagnent : 1 point si ils tuent le capitaine orque, 1 point si ils tuent 1 troll (il y en a 2), 1 point si ils démoralisent l'armée orque Les orques gagnent : 1 point si ils font bruler l'étable, 1 point si ils font bruler la tour, 1 point si ils tuent Elensar le capitaine de Minas Tirith 1 point si ils démoralisent l'armée du Gondor Les armées : Capitaine Alansar, capitaine de Minas Tirith - il a le profil de Cirion Capitaine de Cair Andros (1 points de puissance en plus et +2 en bravoure lorsqu'il charge une figurine qui cause la terreur). Trois chiens - profil des chiens du Père Magotte 12 guerriers du Gondor 4 avec arc/4 avec épée/4 avec lance 1 guerrier avec cor 1 guerrier avec bannière 3servants de baliste et une baliste à répétition du Gondor 4 chevaliers du Gondor ils entrent en jeu au Tour 6 1 capitaine orque sur ouargue 2 trolls des cavernes 20 orques avec un vrac d'archers, lanciers, épéistes, et armes à deux mains et 1 pisteur orques 1 capitaine uruk-hai du mordor Déploiement : Les Gondoriens se déploient comme ils veulent dans la forteresse en premier, je les répartis équitablement sur les remparts, évidemment la baliste du coté des portes pour tirer sur les trolls. Le mal en second, Barbecue mon adversaire se déploie entièrement face aux portes, première surprise, je ne m'attendais pas un tel déploiement je vais devoir rassembler mes troupes aux portes très vite. Je planque le cor et la bannière dans la cour à l'abri des tirs. Le déploiement "subtil" de barbecue. Au tour 1 et 2, l'armée orque s'approche elle essuie un déluge de tir des remparts au premier tour, les archers blessent le capitaine orque et la baliste blesse le troll. Le second tour est aussi fructueux puisque le pisteur orque tombe sous les flèches des archers et la baliste blesse à nouveau le troll précédemment blessé, désormais dans un piteux état. Mes troupes se rassemblent sur le rempart de la porte, j'envoie Alansar et les chiens par l'escalier dans la cour et j'envoie deux guerriers sur le toit des écuries pour sauter dans la cour. Au tour 3, L'initiative est au bien, je finis de me redéployer et mes deux guerriers sautent dans la cour, mais l'un d'eux ratent et se retrouve à terre même si il ne se blesse pas. Barbecue profite de bouger en second. Il monte les 4 échelles sur les remparts certaines sont sans adversaire, là où je n'ai pas pu mettre de garde. Sur le flanc gauche son capitaine Uruk hai est déjà sur une échelle espérant pouvoir tuer son adversaire avec ses capacité supérieurs et prendre le rempart. Au milieu les deux trolls se mettent au contact de la porte. J'ai une dernière phase de tir, ma baliste abat un guerrier et un lancier orques, mes archers tirent en vains dans tous les sens. Au moment de frapper, les deux trolls se déchainent et font éclater en un tour les portes qui ont pourtant 3 pv et Déf 8 ! Me voilà en bien fâcheuse posture, la forteresse est ouverte sans que mes troupes dans la cour ne soient prêtes à repousser l'ennemi. La chute : La destruction des portes : Au tour 4, L'initiative est au mal, me voilà dans la panade, contrer avec Alansar est inutile il est trop loin pour faire un élan héroïque, le mal bouge donc en premier, deux orques montent sur les remparts de droite et 3 autres dont le capitaine Uruk hai sur les échelles chargent les guerriers du gondor. Le troll affaiblit charge mes deux guerriers arrivés en renfort, le second intact charge la bannière et le cor. Alansar contre-charge un troll facilement grâce à sa règle et au cor qui lui font une bravoure de 7 ! un chien charge un orque dans l'entrée de la cour. Heureusement les combats se passent bien au prix d'un point de puissance, Elensar repousse le troll qui menaçait la bannière et le cor, les deux gondoriens se protégeant derrière leurs boucliers repoussent le deuxième troll, les servants de la baliste qui ont encerclés l'orque ayant le plus pris pied sur les remparts le tue et aucun des orques sur les échelles ne parvient à blesser son adversaire, les créneaux des remparts bloquant leurs coups sur un 5+. Alansar tient en respect les trolls Au tour 5, L'initiative est à nouveau au mal, je tente de la contrer par un élan héroïque mais le capitaine orque à proximité utilise aussi un point de puissance et emporte l'initiative. Barbecue fait agir son troll affaiblit, il saisit le porteur de cor et le projette sur Alansar et ses soutiens qui se retrouvent à terre heureusement personne n'est blessé, mais grâce à l'utilisation de son dernier point de puissance pour une frappe héroïque leur permettant de gagner le combat, l'un des fidèles chiens d'Alansar qui n'a pas été renversé, saute à la gorge du second troll et le blesse lui autant un deuxième point de vie. Les deux guerries de minas tirith dans la cour ne tue pas leurs adversaires, mais celui qui était à terre qu'on nommera « bras cassé » parvient enfin à se relever en repoussant son adversaire Un autre chien au niveau des portes, repousse un orque qui tente de le trancher en deux avec sa hache à deux mains et le tue. Sur les remparts, la domination du gondor est grande, les servants de la baliste encercle et massacre un autre orque. Un orque au sommet d'une échelle est jeté à bas des remparts alors que les autres orques ne parviennent pas à passer, et notamment le capitaine Uruk qui malgré un point de puissance utilisé pour passer son coup outre le parapet ne parvient pas à blesser. Bras cassé, survit à de furieuses attaques : Tour 6 La bataille est à son paroxysme, et l'initiative est toujours au mal ! Les chevaliers de Minas Tirith rentre enfin de leur patrouille, ils s'approchent des portent mais ils ne pourront frapper dès ce tour Sans points de puissance je ne peux contrer les troupes orques qui prennent bien pieds dans la cour, le capitaine orque charge un lancier, un orque charge « bras cassé », deux orques charge un pauvre toutou. Les trolls chargent à nouveau leurs adversaires qui sont pour la plupart à terre. Le massacre est violent, le capitaine orque tue le lancier qu'il affronte et les deux orques font de même avec le chien d'Alansar. Quant à bras cassé, il tue l'orque qui l'assaille depuis 2 tours. Sur les remparts un nouvel orque encerclé est tué. Mais les trolls se déchainent, l'un d'eux tue le porteur de cor mais ne parvient pas à tuer la bannière, l'autre saisit Alansar à terre entre ses mains et lui arrache ses membres un à un, le tuant avec pas moins de cinq touches ! R.I.P Alansar et les Ecuries prennent feux, incendiés par un lancier orque resté en arrière L'arrivée des chevaliers du Gondor, Tour 7 L'initiative est au bien, mais je ne peux plus faire grand chose dans la cour. D'autant que Barbecue déclare un élan héroïque avec le dernier points de puissance qu'il lui reste et charge Belegor, le porte bannière, les trolls attaquent les guerrier survivants dans la cour. Mes cavaliers chargent les 6 orques aux portes qui reviennent des échelles où ils ont renoncé de passer, Aerendil le belliqueux est particulièrement ambitieux en chargeant trois orques. L'odieux massacre se poursuit dans la cour, bras cassé, belegor et un chien périssent, les remparts sont quant à eux libérés de la présence orque et le capitaine uruk est blessé par les guerriers mais se maintien sur l'échelle. Mais ma charge de cavalerie est d'une molesse absolue, Aerendil est repoussé et tué ! Les autres cavaliers ne parviennent même pas à blesser leurs adversaires jeter à terre malgré le doublement des attaques et le +1 pour tuer. A la fin de ce tour les orques sont néanmoins démoralisés ! Tour 8 - L'initiative est à nouveau au mal. A compter de la démoralisation la bataille est susceptible de se terminer sur un 3+, Barbecue fait un 4 la partie se poursuit. Grace au capitaine orque au centre qui rallie ses soldats, un seul orque fuit le combat Les trolls se séparent, l'un escalade les écuries en feux pour attaquer le rempart de droite, l'autre grimpe les escaliers et les orques sortant du fort contre-chargent les cavaliers qui n'ont pas eu le temps de bouger. Un orque se place au pied de la tour une torche à la main (il suffit de passer un tour sans rien faire à coté du bâtiment pour le bruler). Le dernier chien contrecharge le troll dans les escaliers, un lancier vient à son secours, mais c'est surtout que mes archers sur les remparts libérés peuvent reprendre leur harcèlement, deux visent l'orque incendiaire mais échoue, deux autres ainsi que la baliste visent le troll au milieu des flammes qui s'approche d'eux mais les flèches ne parviennent pas à percer son cuir. Les combats contre la cavalerie ne donnent pas grand chose et mes cavaliers survivent, dans l'escalier en revanche, le troll fait un jet lamentable et perd le combat, il tombe en arrière en glissant sur les marches. Et le chien se jette à sa gorge tuant l'assassin de son maitre grâce à ses attaques doublés ! Mais la tour s’enflamme dans la nuit. Les trolls se séparent : Et l'un d'entre eux, tombe et meurt : Tour 9 - Initiative du mal - Barbecue fait un 2 la partie s'arrête. Victoire du mal 3 points (mort d'Alansar et la tour et les écuries brulées) – 2 points pour le bien(démoralisation et un troll tué). Ardacir pleurait de rage depuis les hauts des remparts, son carquois vide et les mains poisseuses de sang orque, il attendait maintenant que le monstrueux troll vienne à eux pour défendre chèrement sa vie. Le capitaine Alansar n'avait rien pu faire contre leurs colères et son corps gisait démembré dans la cour, le retour de la patrouille leur avait redonné un espoir éphémère mais les combats de la porte se poursuivait. Ce n'est que lorsque le second troll mourut dans l'escalier, que l'ordre de la retraite surgit de partout, ses camarades se précipitèrent dans la cour, ferraillant entre les flammes et les orques rippaillant de leurs camarades, ils rejoignirent les cavaliers à l'extérieur qui contenait toutes tentatives d'encerclement, quant à Ardacir et ses camarades ils prirent les échelles abandonnés pour rejoindre leurs camarades à l'extérieur. Alors qu'ils se rassemblaient tous à l'extérieur, le soleil pointa à l'horizon,le troll beugla sur eux du haut des remparts mais se réfugia dans la forteresse, des hululement et des rires de victoires venaient des orques cachés à l'intérieur alors que les flammes consumaient le dernier étage de la tour. La garnison repartit en hâte vers l'Ithilien, ils devaient atteindre au plus vite, les première frondaisons protectrices des bois avant que la nuit ne tombe, beaucoup pleuraient le capitaine Alansar qui c'était battu jusqu'au bout. Mais la vengeance viendra promptement.
  3. SEUL FACE AU MORANNON "mais quand est-ce qu'arrive les renforts ?" - citation anonyme d'un membre de la garnison - Le sujet central :L'ultime avant-poste - Tueur Nain : Menace sur Gertstöfen - Tarnotath : La confrérie des Sang-Gris - Elwin : La lance d'Enguerrand de Houxayes - Deglingo : Dans cet enfer vert - Shann : Les exilés de la Dent Brisée - Kryptann: Les expériences ratées - Alrack : Les sentinelles de Noveria - Jean Baptiste : Bienvenue ! - L'Epée de Secrets : L'audacieux sauvetage de l'extravagante Lady Rowena par l'implacable Ambassadeur Iraem et sa désastreuse équipée - BlooDrunk : Devil Dogz - Peloton d'insertion ARC - Gary hole : Pour le repos des anciens - Ludmar10 : Vla les bleus - Boulvaie : Les élues du Donjon des supplices - Rincevent : Mes Mercenaires - Le dernier potager - ZibZee : Lépreux-chevaliers Acte II : En attendant Berthod L'histoire du capitaine Alansar, Le capitaine Alansar fait partie de la fine fleur des nobles du Gondor et pourtant, pourtant ! Quel humiliation ! Lui et sa maison n'ont pas pu participer ni à la bataille du pellenor, ni même à la marche sur la porte noire pour se couvrir de gloire, ils étaient perdus dans un autre avant poste en Harondor et le messager qui devait les rappeler à leur poste et mort assassiné par les pillards haradrims. Mais maintenant, maintenant, il s'est agenouillé devant le nouveau roi Elessar lui demandant une mission périlleuse pour se couvrir de gloire et lui et ses hommes sont au dernier avant-poste, avant d'arriver aux portes du Mordor, loin déjà des frontières de l'Ithilien, ils ont du rénover un auguste fortin, ils ne sont pas dissimulés, ils ne sont pas là pour subir, mais bien pour préparer les futurs campagnes du Gondor en Mordor et empêcher les incursions montées par les nouveaux chefs de guerre orques. Avec Belegor son ami de toujours et le porte étendard de sa compagnie, ils écraseront du fer gondorien toutes ces hordes en guenilles et montreront aux parvenus que la noblesse du Gondor ne ternit pas face aux nouvelles splendeurs du roi ! **** Le capitaine Elensar surveillait ses hommes d'un oeil torve, ils travaillaient une nouvelle journée de plus sous le soleil impitoyable pour restaurer ce petit fort perdu, souillé puis abandonné par les orques. Il ruminait de sa malchance, dès la première attaque des orques, le maçon était mort d'une flèche perfide avant d'avoir pu poursuivre une belle maçonnerie sur le donjon... Tout cela manquait clairement de prestige, il fallait faire sans. Et maintenant ses hommes n'en pouvaient plus, isolés et frustrés qu'ils étaient, ce n'étaient pas des ouvriers, ni des gardes champêtres mais des guerriers expérimentés lors des campagnes de pacification du Harondor, le capitaine devait envisager de monter des expéditions et des patrouilles pour les occuper et pour montrer des résultats, il avait encore dû refuser une aide des rangers du Prince Faramir d'Ithilien qui se proposait de l'assister et de lui voler une partie de sa gloire à venir ! Une petite réunion d'état-major autour d'un bon ragout de Ouargue s'imposait, les attaques d'Orques avaient du bon aussi. Ragout d'Ouarge... du bon... le Capitaine Elensar ricana en continuant sa patrouille laissant ses hommes perplexes. **** Alansar du haut du donjon contemplait le fortin qui apparaissait sous les rayons du soleil couchant derrière les collines d'Emmyn Muil, sous ce soleil le fort retrouvait de sa majesté antique mais il restait vulnérable, tout n'était pas encore réparé et déjà dans les collines alentours où le soleil ne perçait plus, ses patrouilleurs signalaient entendre les crix gutturaux des Orques dès le crépuscule. Les Orques s'y rassemblaient chaque nuit un peu plus autour de leur avant-poste. On fermait maintenant les portes après le retour de la dernière patrouille montée, ses chevaliers en armure qui étaient les plus à même de disperser tous campements orques surpris de jours. Le regard d'Alansar tomba alors sur le sergent Althorian, ce jeune blanc bec de Minas Tirith sortit tout récemment de l'académie militaire mettait en place celle qu'il appelait sa "précieuse", une baliste à répétition flambant neuve qui n'avait jamais servi. Là était tout le problème, Althorian saurait il résisté à la peur d'un assaut nocturne des orques, des assauts qui sont si violents et terrifiants ? Avec ses cheveux blonds bien coiffés et son armure impeccable malgré la poussière, Alansar en doutait... ***** Hardir émis un frisson lorsque les trois énormes chiens du Capitaine passèrent devant lui, alors qu'il gardait la porte du fort. Comment ne pas trembler face à ces molosses de la taille d'un petit poney que le capitaine avait acheté à pris d'or dans un élevage qui les dressait spécialement pouf la chasse au ouargue d'où leur prix. Alansar les suivait de prêt, il attendait depuis plusieurs heures le retour de la patrouille, en faisant les cent pas du donjon aux portes. L'un des chiens nonchalant vient renifler les pieds de l'orque que le Capitaine avait fait pendre hier. Plusieurs hommes l'avait capturé dans l'attaque d'un petit groupe d'orque, ramené au camp il n'avait dit aucun mot malgré l'interrogatoire musclé qu'il avait subit, pas un seul mot. Mais lorsque le capitaine passa assister à l'interrogatoire, l'orque lui dit quelque chose que personne ne comprit ce n'était même pas de l'orque. Un silence de mort tomba sur le groupe. Le capitaine répondit pourtant : "un orque qui parle la langue noire de mordor, c'est rare et je ne te permets pas d'insulter nos génitrices.". L'orque ouvrit grand les yeux d'une voix rocailleuse il reprît : "et un homme qui comprend la langue de notre maître, c'est encore plus rare, si tu es intelligent tu me relâchera et peut être toi et tes hommes survivront" "Non" répondit froidement le Capitaine, "si tes alliés viennent ils mourront et toi dés aujourd'hui." L'orque siffla, "Idiot" il rejeta sa tête en arrière, ses yeux convulsérent et il commença à psalmodier en noir parlé . Un froid terrible tomba sur le groupe et la lumière du jour sembla décliner, mais Alansar se précipita sur l'orque poignard au poing. Il engouffra ses doigts gantés dans la bouche de l'orque en retira sa langue noire et bouffie et la sectionna. Personne ne bougea alors que l'orque giguotait en guarguouilllant désormais. Le Capitaine essuya son poignard, souffla et déclara " C'est un de leurs sorciers, pendez-le peut être que d'autres orques viendront le chercher." Hardir frémit à ce souvenir en reprenant sa garde attentive alors que le soleil se couchait sur les collines. **** Sarthor se releva de l'infâme mare où il était tombé de son cheval, il resta paralysé lorsqu'il vit l'orque qu'il chargeait se jetait sur lui en riant. Derrière lui, un bruit de cavalcade lui fit se contracter ses épaules et fermer les yeux. Heureusement pour le bleu, il s'agissait de Olimar qui vient embrocher l'épaule de l'orque, le projetant contre un mur en ruine. Sarthor reprit ses esprits et dégaina son épée, mais le combat était déjà terminé. Aerendil piétinait un orque à l'aide de son cheval, et Voltimar d'un geste viril retirait une flèche de son bouclier, sa lance était noire de sang orque. Ils se rassemblèrent autour de lui en le moquant, mais leurs échanges furent interrompus par un râle affreux, l'orque était vivant. Les yeux injectés de sang, il les regardait et leur cracha aux visages : "Riez limaces ! Vous avez tué Akshak, le grand shaman, un des favoris de l'oeil, vous serez tous détruits, dès ce soir votre pitoyable fort brulera !" L'orque cracha une dernière gorgée de sang et périt. Aerindil bondit à nouveau sur son cheval et cria à la patrouille : "Sarthor, monte vite sur ton cheval, au fort ! nos camarades ont besoin de nous !" Et pour avoir le fluff complet retrouvez le rapport de bataille ici : LE PROJET : La garnison : Alansar - Capitaine de Minas Tirith avec bouclier ; Belegor, le bras droit - Guerrier de Minas Tirih avec bannière ; Les boucliers de la reconquête - 12 guerriers de Minas Tirith ; La Patrouille : Les nobliaux du Pellenor - 6 chevalier de Minas Tirith ; La grosse bertha : Un trébuchet fait maison ou ma bonne baliste à répétition ; L'avant-poste : Il s'agira d'une tour en pierre du Gondor, soit indépendante où qui s'inclut à titre de donjon à un ensemble de rempart, ceci ne seront pas très grand 12 cm de longueur, 10 cm de hauteur max et qui formeront un fortin de type cirith ungol (sans la crasse orque). Les objectifs secondaire du décors étant d'inclure, des écuries et une fontaine dans la cour du fortin, en sus des équipements, décorations et autres tonneaux bien nécessaire. Les mini-défis : -"Pour ne pas se "ramollir"": Une cible d'entrainement sur l'un des murs du fortin ; - "la mascotte" : trois chiens accompagnant le capitaine Alansar ; _"Voilà qui on est": une grosse Bannière pour marquer la souveraineté du Gondor ; _"Le stock de matériel": caisses de ravitaillement, râtelier d'armes ; _"Trophée": Un orque pendu au-dessus de la porte d'entrée ; _"Sonner le rassemblement ou l'alerte!" : Une cloche d'alerte en haut de la tour ; L'AVANCEMENT : Les Résultats : la figurine test Session 1 : La forteresse : La garnison au complet :
  4. Bonjour à tous, Avec les quelques sujets qui sont apparus concernant l'ETC et les pistes de réflexions sur différentes armées, j'aimerai vous proposer une liste du Bien qui je pense pourrait bien fonctionner car il y a pas mal de choses. La base de l'armée issue de la liste de Minas Tirith: Troupe 1: Denethor 6 Gardes de la Cour de la Fontaine avec bouclier 6 Guerriers de MT avec bouclier Troupe 2: Beregond 6 Rangers du Gondor avec lance 5 Guerriers de MT avec bouclier Troupe 3: Damrod 6 Rangers du Gondor avec lance 6 Guerriers de MT avec bouclier La brute de l'armée provenant de la Communauté: Troupe 5: Boromir du Gondor sur cheval Les magiciens venus du Conseil Blanc: Troupe 6: Galadriel, Dame de Lumière Saruman le Sage Total: 800 points pour 41 figurines. Comment l'armée doit-elle se comporter? Le gros bloc de Minas Tirith est là pour venir engluer un maximum l'ennemi. Il est très défensif et devra prendre son temps pour avancer. Il faut bénéficier des 14 tirs des (ex-)rangers du Gondor pour commencer à affaiblir l'adversaire. Il ne faut surtout pas laisser les Rangers derrière sinon on va affaiblir la phalange. Les 3 héros du Gondor resteront derrière les lignes au maximum car ils ne sont pas taillés pour le CAC mais pourront offrir leurs 2 points de puissance pour faire des élans qui vont bien. Derrière ce bloc, Saruman jouera son rôle de commandement. Son sort Aura de Commandement permettra de fiabiliser Denethor jusqu'à la fin de la partie et de contrer la terreur ennemie. Boromir sur son canasson se chargera de jouer le rôle de brutasse sans cervelle. Avec Galadriel, il aura un support de premier choix, car elle possède plusieurs atouts qui vont bien: - son sort Volonté renforcée, qui permettra à Boromir de combler sa première faiblesse qui est son manque de volonté; - son aura de terreur qui inflige un malus à la bravoure adverse va de pair avec la règle du Cor du Gondor; - son aura de lumière qui pourra protéger Boromir des flèches ennemies et ainsi arriver entier aux cac; - avec ses 3 attaques, elle pourra suivre Boromir de près. De plus Galadriel aura pour tâche de chasser du Nazgûl. Son profil revenu un peu à la hausse fait d'elle un très bon anti-nazgûl. Dans cette chasse, Saruman pourra aider à démonter les Nazgûl de leur Ombre ailée avec son impact magique ou bien il pourra paralyser les héros/monstres adverses avec une aisance déconcertante. Par contre, il faudra de la patience pour jouer cette liste et ne pas se jeter tête baissée. Une Galadriel sans volonté ne pourra plus faire grand chose et laissera Boromir sans protection face aux magiciens adverses. Et ainsi on perd l'atout n°1 de la liste. Qu'en pensez-vous?
  5. Bonjour à tous,    Voici ma dernière liste d'armée que j'aimerai vous soumettre, celle-ci se voulant viable en tournoi. Pensez-vous qu'elle soie capable de s'en sortir contre la majorités des adversaires, même avec des listes dures ?   Tout autre commentaire est le bienvenu :)   Les fils de Durin :   Le champion du roi  : 125 pts   - 2 Hérauts   - 10 gardes du Kazad : 110 pts   Balin, la hache de Durin  : 85 pts   - 10 gardes du Kazad  : 110 pts   Allié : Le Gondor   Cirion  : 55 pts   - 6 cavaliers de Minas Thirit avec boucliers  : 84 pts   - 6 Guerriers de Minas Thirit avec lances et boucliers : 54 pts   Beregond : 25 pts   - 4 guerriers de Minas Thirit avec lances et boucliers : 36 pts   - 8 rangers du Gondor : 64 pts   Total : 748 pts     Nous avons donc deux héros plutôt bon, le champion du roi ainsi que Balin, qui peuvent se débrouiller contre presque n'importe qui, qui frappe plutôt fort, et qui sont assez résistant, et une floppée de Garde du Kazad qui formeront le gros de la troupe. Ils sont capable de se mesurer à n'importe qui, en utilisant ou non leurs armes à deux mains en fonction de l'adversaire.  Les 10 lanciers de MT seront chargé de soutenir les héros et les gardes du Kazad qui n'utiliseraient pas leurs armes à deux mains. Enfin les cavaliers sont là en cas d'objo, et pour la vitesse et l'impact si nécessaire, et beregond + les rangers me donne un peu de tir si je tombe contre une liste de harcèlement par exemple. :)  
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.