Aller au contenu
Warhammer Forum

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'imperial knights'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Général & Associatif
    • /!\ Annonces Importantes /!\
    • Suggestions & Forum
    • Association, projets et évenements Warfo
  • Communauté
    • Autour du Warfo
    • Rapports de Batailles
    • Animations Warfo
    • Récits, Poésie et Dessins
    • Rencontres entre joueurs
  • Modélisme
    • Figurines
    • Armée Unique
    • Armées Multiples
    • Décors
    • Animations Warfo
    • Choix des Armes
    • Techniques
    • Tutoriels
  • Warhammer 40K
    • 40K - Général
    • 40K - Rumeurs et Nouveautés
    • 40K - Règles
    • 40K - Armées
    • 40K - Création & Développement
    • 40K - Background
    • 40K - Manifestations
  • Warhammer Age of Sigmar
    • AoS - Général
    • AoS - Rumeurs et Nouveautés
    • AoS - Règles
    • AoS - Armées
    • AoS - Création et Développement
    • AoS - Background
    • AoS - Manifestations
  • Jeux du Seigneur des Anneaux
    • SDA - Général
    • SDA - Rumeurs et Nouveautés
    • SDA - Règles
    • SDA - Armées
    • SDA - Création et Développement
    • SDA - Background
    • SDA - Battle of Five Armies
    • SDA - Manifestations
  • Specialist Games & Dérivés GW
    • SG&D - Le 9e Âge (T9A)
    • SG&D - 40K Anciennes Versions
    • SG&D - Specialist Games & Dérivés 40K
    • SG&D - WHB Anciennes Versions
    • SG&D - Specialist Games & Dérivés WH
    • SG&D - Manifestations Specialist Games & Dérivés GW
    • SG&D - Manifestations Le 9e Âge (T9A)
  • Autres Wargames
    • AW - Général
    • AW - Rumeurs et Nouveautés
    • AW - Règles & Armées
    • AW - Background
    • AW - Manifestations
  • Autres Types de Jeux
    • Jeux de Plateaux
    • Jeux de Rôles
    • Jeux Vidéos
  • Brocante du Warfo
    • Achats/Ventes/Echanges
  • Archives
    • Archives Jeux
    • Archives Projets
    • Archives Diverses
    • Gamesplanet

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Lieu


Jeux

9 résultats trouvés

  1. Salut les filles, Je suis heureux de vous présenter mes petits IK de la maison Hawkshroud. Maison que j'ai choisi à la sortie du tout premier codex IK, tout simplement parce qu'elle est allié dans son background aux Imperial Fist. Et que je joue aussi ces derniers... Mais bref, trêve de parlottes, voici les choses en question
  2. baptbapt

    [40K-Imperium] Titan Warlord 3D print

    Bonjour a tous, Ayant enfin terminer les réparations et mise à jours de mon imprimante 3D, j'ai recommencer à travailler sur tous mes projets (Necromunda, Sicarian 3D Print, Spartan 3D Print ...) Mais le plus important pour augmenter la puissance de ma force d'Ultramarines: Un titan Warlord en impression 3D (vitesse 20 à 30 maxi, épaisseur de couche de 0.1 à 0.25) Le corps: (Manque le dessus et la partie arrière) La tête: Arme d'épaule: et hors sujet, a qui devinera La suite, à la prochaine réception des bobines de PLA (2 ou 3 kg, pour débuter)
  3. Hello ! Voici le chapitre VI de la campagne "La Renaissance de Gallicus", qui voit s'opposer : - Les Eldars de Yarlen (Biel-Tan) - Les Imperial Knights de Jaxe, joués par Fenrissien (Hawkshroud) C'est ici 🙂 :
  4. Bonjour, Je souhaite intégrer un Chevalier Gallant dans un détachement superlourd auxiliaire dans une armée à 2000 points. Se pose donc la question de l'affiliation et de la maisonnée. Sauf erreur de ma part (je n'ai pas le codex sous la main), la maisonnée et l'affiliation donnent l'accès aux stratagèmes, reliques et traits de seigneur de guerre, mais pas au trait de maisonnée. En considérant que je ne jouerai pas d'usine à Points de Commandement (et me retrouverai sans doute avec 5-6 au début, sans possibilité de récupération), qu'a priori aucune relique ou trait de seigneur de guerre spécifique ne s'impose, je ne suis pas sûr qu'aller chercher un trait de maisonnée seulement pour quelques stratagèmes (souvent coûteux - Taranis pour le relever, par exemple) soit l'idéal. Du coup, je regarde vers les Freeblades. A votre avis, quel serait le meilleur choix pour un Chevalier Gallant qui devrait se débrouiller a priori sans avoir à disposition trop de PC et rester indépendant du reste de l'armée. Je pense qu'il prendra un trait de Seigneur de Guerre (le très classique Rempart Ionique), et possiblement le Gantelet du Parangon en Relique. - Freeblade (et dans ce dernier cas, quelles seraient les meilleures combinaisons) ? Par défaut, je pense à "Héros légendaire" (1 relance pour toucher/blesser/dommages/sauvegarde/charge par tour) ou "Gardien Mystérieux" (Intervention Héroïque à 6ps) en Qualité, et donc "Hanté par l'Echec" (doit relancer les 6 pour toucher) et "Vengeance Obsessionnelle" (Doit tirer sur l'ennemi visible le plus proche et doit le charger) en Fardeaux. - Mechanicum Taranis (pour le stratagème de "résurrection" à 2PC) ? - Autres combinaisons de maisonnées ou de Qualités/Fardeaux ? Merci pour vos réponses Max
  5. Tout d'abord bonjour à vous et merci d'avance pour vos réponses. Donc je me posais quelques questions a propos des IK et de leurs amis, j'aurais aimer savoir leur viabilité et savoir si une liste full IK était envisageable ? Je sais aussi qu'avec une liste full IK j'aurais du mal à remplir tout les points et donc j'aurais de la marge pour rajouter d'autre chose et donc du coup, - Quelle armée irais le mieux avec eux ? j'aimerais si possible avoir le moins de troupe possible ou alors avoir de la troupe admech pour rester dans l'aspect robot - Il y a un codex IK de prévu non? pourquoi les ont ils mit dans le codex admech? et est-il plus viables de les jouer avec le codex admech ou de jouer double codex ? ( j'ai aucune idée de si c'est possible ou si ça va changer quelque chose, j'ai juste jouer un petit peu en début de V7 donc je n'y connais rien ) - On a des infos sur les coûts en points du nouvel IK ? pour savoir si on peux se passer d'une armée complémentaires grâce a eux - les armées "full" IK sont-elles acceptées en tournois ? je ne cherche pas à faire de la grosse compète pro - Une armée de ce style serais assez compétitive pour gagner au moins 50% de mes partie ? ou je me ferais rouler dessus tout le temps ? pour du mi-dur voir dur - Cette armée serait-elle assez fun? C'est à dire, il y a t'il de la tactique, du positionnement etc ou ça serais juste du rentre dedans ?
  6. Azrael_404

    [WIP] Centurie Vindictae

    Hello à tous , et à toute ! Dans le cadre d'achat de mon Chevalier Imperial ( et dans l'optique de lui rajouter des petits copains par la suite) , j'ai décidé d'écrire le fluff de mon groupe de combat. Voici la première "partie" qui correspondrait à la création d'un chapitre SM, c'est un peu mon initialisation de récit. Les prochaines étapes seront la rédaction de la rencontre entre mon chapitre SM et des IK :) Comme d'habitude, toutes les remarques sont les bienvenues, bonne lecture !   Maison Vindictae   Peu de gens connaissent la maison Vindictae, et encore moins peuvent témoigner de son origine. Le groupe de chevalier n’a adopté ce nom que récemment, afin de marquer une page dans son histoire et affirmer sa détermination et sa soif de vengeance. Tout à commencé sur le monde de Cerhès, découverte pendant le Moyen Âge Technologique, la planète était propice à la vie, et plus étonnant encore , une société humaine s’y était développée, les colons furent accueillis avec méfiance mais se firent accepter peu à peu par les locaux. Les grandes machines dont se servaient habituellement les colons pour explorer des zones hostiles ou de grands prédateurs n’étaient jamais sorties du vaisseau colon, puisque le besoin ne s’en était jamais fait sentir. Puis vint l’ère des luttes, et Cerhès fut laissée à son sort, les colons perdant espoir d’obtenir des nouvelles de Terra. Plusieurs millénaires plus tard, la planète fut retrouvée par la Croisade impériale et renoua avec l’Humanité, découvrant une civilisation guidée par l’Empereur. Avec le temps les colons et la population locale s’étaient rassemblés en une seule communauté qui vénérait dorénavant l’Empereur de l’Humanité. Il faudra attendre plusieurs millénaires pour que des évènements tragiques forcent les chevaliers impériaux à sortir de leur long repos. La société de Cerhès était organisé selon un système féodal de grades militaires, et l’autorité d’un citoyen était dicté par son rang au sein de l’armée cerhesienne. Bien entendu cette armée n’était pas réellement une armée de métier et ne partait pratiquement  jamais au combat, défendant de temps en temps le territoire contre des tribus autochtones ou des rebelles ayant fui la société impériale. Après son ralliement à l’Imperium, des membres du Mechanicus arrivèrent sur la planète et firent l’état des lieux de ce qu’il était récupérable sur l’épave du  vaisseau utilisé par les colons lors de leur transit spatial. Au plus profond des cales du vaisseau séjournaient les antiques machines apportées par les colons pour faciliter leur insertion en milieu hostile. Aussitôt les adorateurs du Dieu Machine tentèrent de garder le plus grand secret sur leur découverte, les Chevaliers avaient été oubliés de la population et le Mechanicus avait la possibilité de récupérer discrètement une technologie ancienne d’une valeur inestimable : si les colons avaient amenés avec eux ces machines ils devaient aussi en posséder les SCS, des bases de données datant du Moyen Age technologique permettant la construction en série d’un objet précis. Produire des armées entières de ces immenses guerriers de métal serait d’un renfort immense pour le Mechanicus. Dès lors lors le culte de Mars aida Cerhès de multiples manières : des cargos transitaient de Kaelus, le monde forge le plus proche vers la planète humaine afin de les approvisionner en armes et en matériaux. Mettant en avant le soutien qu’il apportait à Cerhès, le culte Mechanicus demanda l’autorisation de récupérer le vaisseau colon dans les plus brefs délais, arguant qu’il était devenu une ruine couverte par la nature, et qu’eux seuls pourraient en tirer quelque chose. Les généraux de Cerhès n’y voyaient aucun inconvénient, plus intéressés par les armes des mondes forges proches que par une vulgaire ruine lointaine. Mais un des centurions de l’armée, récemment promu au rang de centurion primipile s’opposa à cette décision, son intuition lui dictant que le Mechanicum montait cette mascarade par intérêt. Le primipile Alezandro Corvus fit jouer ses relations au sein de l’armée et contracta des dettes d’honneurs envers certains de ses supérieurs afin de gagner du temps avant que les serviteurs de Mars commencent à exploiter l’épave du vaisseau. Il monta immédiatement une expédition avec la 1ère centurie sous son commandement, bien qu’il aurait pu mobiliser plus d’hommes par son autorité il savait que le danger était faible et que si ils venaient à faire une découverte, il préférait être entouré d’hommes de confiance. Après une dizaine de jours de trajet à cheval jusqu’au vaisseau ils arrivèrent devant l’immense structure de métal, des légendes parlaient de ce vaisseau provenant de Terra traversant les étoiles jusqu’à Cerhès mais Corvus s’était toujours montré septique à ce sujet, et d’autant plus maintenant : si il ne pouvait nier l’existence du vaisseau , il ne pouvait s'imaginer une telle masse s’élever ne serait-ce que d’un centimètre au dessus du sol. S’en suivi l’exploration, longue et pénible dans une pénombre quasi permanente et un dédale de couloirs et de coursives. Il perdit 22 hommes la première journée. De braves soldats perdus , dévorés par d’immondes prédateurs qui avaient fait du vaisseau leur tanière ou encore rendus fous par ce labyrinthe de métal. Corvus et ses hommes réussirent néanmoins à mettre au point un système d’orientation au sein de vaisseau , en rédigeant des cartes au fur et à mesure de leur progression. Il leur fallu 2 semaines pour explorer l’intégralité du vaisseau, seule une immense porte d’une vingtaine de mètre de haut , au plus profond des cales du vaisseau leur avait résisté. Le centurion avait perdu beaucoup trop d’hommes pour une simple mission d’exploration, environ 60 sur les 80 qu’ils avaient emmenés avec lui dans cette expédition , et il dut se rendre à la dure évidence : ils ne trouveraient rien de plus d’ici le lendemain, date d’arrivée prévue des serviteurs de Mars. Corvus avait négocié avec ses supérieurs de décaler l’intervention du culte mechanicus jusqu’à la fête de Mamuralia, mettant les forgerons à l’honneur. Le culte serait invité aux réjouissances et serait mis en valeur par ses créations issues des mondes forge. Ce serait considéré comme un bon présage qu’ils commencent les fouilles après des célébrations en leur honneur, c’est pourquoi le culte, piqué par une pointe d’orgueil accepta ces conditions sans rechigner. Les réjouissances devaient s’être terminées depuis 4 jours estimait Corvus, et la centurie se préparait à lever le camp quand des bruits mécanique les surprirent tous. Les serviteurs du dieu machine les encerclaient, manifestement prêts à tous les exécuter. Ils avaient été trop lents. Alezandro Corvus n’avait pas imaginé une seule seconde que le culte serait si rapide à rejoindre l’épave après les réjouissances. En observant de plus près les serviteurs qui leur bloquait la route il comprit mieux : ces humanoïdes semi cybernétiques étaient équipés de chenilles reliées à des moteurs imposant dans leurs dos. Les serviteurs s’écartèrent pour laisser passer une grande forme encapuchonnée : un technoprêtre en chef selon les marques sur sa robe. Corvus se présentât en tant que chef des hommes de Cerhès présents et fut longuement interrogé par le technoprêtre qui se garda de dévoiler son propre nom. Conscient de sa position vulnérable et voulant éviter l’incident diplomatique, le centurion donna toutes les précisions souhaitées par le culte, indiquant quels pont étaient en bon état , ceux qui étaient impraticables , la nature des prédateurs qu’ils avaient trouvés au sein du vaisseau ainsi que la grande porte, immuable malgré leurs efforts combinés. Le technoprêtre lui demanda si il savait ce qui se cachait derrière la porte, et naturellement Corvus exposa son ignorance ainsi que son étonnement sur la taille de cette porte, quelle monstruosité pouvait en sortir ? Le technoprêtre étudia rapidement les cartes dessinées par les hommes de la centurie puis demanda aux survivants de le suivre. Corvus était soulagé car la tension descendait, lui et ses 11 compagnons encore vivant s’engagèrent donc dans l’épave à la suite des serviteurs de Mars. Arrivés devant l’immense porte, le technoprêtre produisit une sorte de carte à puce qu’il posa sur un lecteur proche, et les serrures magnétiques se désactivèrent dans un bruit sourd . Il fallu deux bonnes heures aux serviteurs pour alimenter la cale et l’ouverture de la lourde porte, et enfin ils entrèrent dans le saint des saints. Corvus fut d’abord horrifié par les géants de métal qui se tenaient devant lui, puis fut prit d’admiration en comprenant ce qu’ils étaient vraiment, les antiques Chevaliers dont certaines légendes louait la puissance et la résistance même face au pires conditions climatiques. Ils étaient vingts , vingts machines presque divines qui faisaient chacune la taille de dix hommes, représentant chacune un potentiel de destruction sans équivalent. L’émissaire de Mars lui expliqua alors que ces machines avaient été envoyées avec les colons pour les aider et que normalement cette technologie revenait aux habitants de Cerhès, mais la présence des soldats humains lui posait problème. Il lui laissa le choix : quitter le vaisseau avec ses légionnaires ou mourir ici même.   Alezandro n’était pas quelqu’un qui se laissait facilement intimider, il devait sa promotion au rang de primipile à ses analyses critiques très aiguisées, à une ambition à peine dissimulée ainsi qu’a sa témérité frisant l’inconscience parfois. Il tenta de retourner la situation à son avantage : ses supérieurs étaient au courant de l’opération, son retour était programmé pour la semaine suivante pour un debriefing, si personne ne revenait une cohorte serait envoyée sur leurs traces , et malgré un temps de voyage élevé, le centurion doutait que le culte mechanicus puisse quitter la planète avec les Chevaliers en moins de deux semaines. De plus il lui semblait se souvenir que ces machines devaient être pilotées par des humains, et malgré que les serviteurs robotisés qui l’entouraient aurait pu remplir cette fonction lui et ses hommes étaient de véritables soldats, entraînés à l’art de la guerre. Aussi formula-t-il la contre-proposition suivante : lui et ses hommes monteraient chacun dans un des Chevaliers et les piloteraient à la guerre, tous les Chevaliers restants seraient conservés et acheminés vers Mars, de plus la 1ère centurie entière contracterai une dette d’honneur avec le monde forge Kaelus proche, dont était issu les serviteurs du Dieu Machine. Après de longues minutes de réflexion le technoprêtre les amenait dans une grande salle en hauteur de la cale, contenant deux rangées de dix trônes imposants. La centurie de Cerhès était née.   Corvus à leur tête, les chevaliers Imperiaux s’étaient battus sur différents monde du systèmes afin d'asseoir la puissance de l’Imperium, les béhémots de métal étaient entretenus par les sacristains du culte de Mars, tandis que les Chevaliers inutilisés avaient été envoyés sur Kaleus. Mais la grande Trahison d’Horus changea la donne. ------------------------------------------------------ Les informations étaient imprécises et parfois contradictoires, la centurie ne savait pas réellement ce qui se passait ailleurs dans la galaxie, mais il semblait que l’Astartes se soit retourné contre l’Empereur. A la demande des technoprêtres de Kaleus, Corvus et ses chevaliers se rendirent sur une planète proche afin d’étouffer un faible rebellion, de simples paysans qui détalèrent à l’approche du groupe de combat, il était d’autant plus difficile de tous les éliminer. Cela leur prit une journée entière pour sécuriser l’avant poste du mechanicus sur la planète, et ils retournèrent dans les baies de chargement du vaisseau que leur avait assigné le culte de Mars afin de rentrer sur Cerhès. Par devoir Corvus était toujours le dernier à se déconnecter de son Chevalier, et c’est ce qui lui sauva la vie. Le culte Mechanicus avait trahi, ils s’était détourné de la cohabitation avec l’Empereur. Ses hommes avaient été tués dès leur sortie du trône Mechanicum. Corvus n’avait pas le temps de se demander la raison d’une telle trahison et stoppa la procédure de déverrouillage de son armure, et fit feu de toute part. Partout où l’hérétique se dressait devant lui il fit parler sa colère et son mépris, apportant la justice de l’Empereur avec sa tronçonneuse Reaper et son canon thermique. ----------------------------------------------------   Six jours, il lui avait fallu six jours pour nettoyer la planète des immondices qu’étaient devenus les anciens serviteurs de Mars. Partout des corps bionique était éparpillés, son Chevalier était constellé d’impacts. Il avait failli échouer, mais par chance quatre autres légionnaires étaient encore en vie, laissés pour morts par les serviteurs machine lorsque Corvus avait fait feu de toute part, ils avait réussi à retourner à l’intérieur de leur Chevalier et avaient pris part à la purification. Chacun était habité par la vengeance, nul ne comprenait pourquoi un tel retournement, mais il leur restait un peu d’espoir, malgré la traîtrise massive ils retrouvèrent certains sacristains qui leur était restés fidèles, formant des poches de résistances dans les immenses hangars du vaisseau. Les sacristains survivants ne pouvaient pas réparer tous les chevaliers, et encore moins piloter le vaisseau pour aller jusqu’à Cerhès afin de reformer la maison avec les apprentis pilotes qui s’y formaient. Corvus était contraint de choisir entre attendre la mort sur cette planète dénuée d'intérêt en espérant qu’un jour une troupe loyaliste vienne les chercher ou alors partir avec un vaisseau plus petit , ne pouvant contenir à peine plus que les cinq survivants et leurs sacristains. Suivant son sens du devoir, il demanda aux sacristains de replacer les corps des centurions morts sur leurs trône, puis le reste de la centurie fit feu et immola les restes de leurs compagnons, afin qu’ils reposent à jamais avec leur chevalier. Cerhès avait subit le même sort que la planète qu’ils venaient de quitter : sa surface et ses villes avaient été ravagées par les traîtres et les hérétiques. L’heure de la vengeance avait sonnée, la maison de Cerhès n’existait plus. La Centurie Vindictae était née, ils étaient maintenant des Errants, sans personne pour les gouverner. Ils ne faisaient plus confiance au culte de Mars, et l’Imperium semblait ne plus exister. La Centurie explorerait donc l’espace, sans autre réel but que la vengeance aveugle. ------------------------------------------------   Corvus observait la bataille du haut de son immense silhouette, Petrus combattait sur son flanc droit et Kerbo sur le gauche , au loin il apercevait Memnos et Ultran qui avaient fait une percée dans les rangs ennemis. C’était un massacre, un réel déchaînement de fureur et de vengeance. Les chevaliers avaient été repeints en noir , abandonnant ainsi le rouge éclatant qui les caractérisait autrefois, les aigles dorés d’autrefois avaient été remplacés par des crânes blancs. Ils ne représentaient plus Cerhès, ils étaient la Mort. Corvus s’amusa de l’image que devait donner la bataille vu de loin, d’immense silhouettes noires fauchant la vie tout autour d’eux. Un Leman Russ s’approchait sur sa gauche, Corvus était exaspéré de voir que ces renégats avaient emmenés tant de véhicules avec eux. Sans lui accorder plus d’attention il l’écrasa faisant feu de toute part. Le champ de bataille était remplis de cratères de plusieurs mètres de profondeurs, là où les canons thermiques avaient frappés, d’autres impacts moins profonds mais plus rapprochés venaient de leurs obusiers.   Des tirs d’une puissance égalant les armes des titans criblèrent le sol autour d’eux, Corvus connaissait ces armes, montées sur des châssis dont le poids rivalisait pratiquement avec celui d’un Chevalier Impérial. Un escadron de 35 Baneblades approchait, la plus grosse armée qu’ils aient eut à affronter depuis toujours. Ils ne réussiraient pas, pas cette fois ci. Corvus songea que c’était un beau jour pour mourir, dans le fracas d’une immense bataille contre les ennemis de l’Humanité. D’un coup d’oeil Corvus afficha son journal de combat, ils en était à leur 170ème jour de campagne, environ 2,7 milliards d’âmes envoyées vers l’Empereur, et 19 planètes purifiées. Avant de partir au combat ils avaient fait le compte de leur munitions, tous étaient presque à sec. Et malgré que trois d’entre eux aient des armes de combat rapproché, leur puissance de frappe allait s'essouffler rapidement. Ralliant la centurie autour de lui, il chargea la colonne blindée. ------------------------------------------------   Jamais les chevaliers n’avait été si endommagés, seul Memnos était encore reconnaissable en tant que machine de guerre, tous les autres ressemblant plus à des tas de débris qu’autre chose. La centurie ne se releverait pas de cette bataille, aussi glorieuse fut-elle. Les béhémots sur chenille avaient tous été démantelés par les Chevaliers, malgré leurs blessures colossales ils n’en avaient épargnés aucun lorsque les renégats avaient tenté de fuir. Ils les avait chassé pendant près de 8 heures avant de rentrer à leur camp de base. Petrus ne pouvait plus marcher : le châssis de son Chevalier était découpé au niveau de son bassin. Il était donc porté par ses camarades, refusant de l’abandonner malgré son insistance, ils avaient survécu ensemble jusqu’ici et mourraient ensemble ou ne mourraient pas. Les sacristains les attendaient mais ils étaient loin d’imaginer l’état des machines de guerre. Tous savaient qu’ils n’avaient plus assez de matériel pour remettre en état de combat la centurie mais ils se gardèrent de tout commentaire, par respect pour les guerriers qui leur faisaient face. Même si ils honoraient Mars, les sacristains portaient un très profond respect à ces soldats qui pilotaient les Chevaliers, que ce soit pour leur détermination ou leur férocité au combat. Corvus ordonna que le vaisseau de la centurie se dirige vers Cerhès leur planète d’origine, tout le secteur avait été nettoyé et ils auraient un peu de répit là bas. Lors de son départ en croisade, le centurion avait ordonnés à certains sacristains de rester sur la planète pour consolider leur forteresse sous la direction d’un technoprêtre loyal, mais aussi pour tenter de préparer des pièces de rechange, de plus le technoprêtre devait travailler sur un système de stase afin de conserver les pilotes hors de l’usure du temps pendant que leur machine seraient réparées. Cette pensée l'obséda pendant tout le trajet du retour, il ne voulait pas nourrir de vieillesse.   La base était déserte en apparence, c’est ainsi qu’ils était sûrs de se dissimuler contre des vaisseaux en orbite, et les forces de la centuries ne stationnaient que 14 niveaux plus bas. Corvus se tenait devant une immense porte, la même que celle qu’il n’avait pas pu ouvrir avec ses hommes des décennies auparavant. Tout le complexe avait été construit autour de l’ancien emplacement du vaisseau de colons, qui avait été cannibalisé par le mechanicus à l’époque. Mais les profondes cales n’avaient pas bougées, elles avaient même été aménagées par les sacristains afin de permettre l’entretien des Chevaliers. Le protocole de stase semblait fonctionner et il en fut réjouit. Il aurait l’occasion de servir à nouveau l’Imperium, du moins l’esperait-il. Il avait confiance dans les sacristains qui l’entourait et même si il n’oublierait jamais leurs frères dévoyés, il savait que ceux ci étaient loyaux à l’Empereur et au Dieu-Machine. La salle de stase était en fait la salle des trônes mechanicum, Corvus appréciait cette imitative du technoprête, il n’y avait aucun endroit de la galaxie où Corvus se serait senti mieux que sur son trône. Un par un les centurions s’installèrent et le dispositif se mis en marche dans un bourdonnement, une lumière ambrée les enveloppa tous et ils sombrèrent dans un profond sommeil. Le technoprêtre verrouilla ensuite la chambre des trônes, puis parti à sa besogne, il avait 5 Chevaliers à restaurer entièrement pour la gloire du Mechanicus. ------------------------------------------------   Ils était restés cachés pendant près de 10.000 ans, pourquoi l’Ennemi les traquaient maintenant ? Le technoprêtre Sigmund ordonna le verrouillage de tout le complexe, il savait qu’il condamnait les serviteurs qui travaillaient dans les gisement de métal proches, mais leur vies étaient insignifiantes comparées aux Centurions. Il se dirigea vers la salle de contrôle deux étages plus bas, afin d’avoir une vue d’ensemble de la situation. Ils étaient cinquante quatre hors du complexe, Sigmund évalua leur position sur les scanners. Sans hésiter il déclencha leur auto destruction afin de s’assurer qu’aucun ne divulguerait d’informations sur leur position. Il fouilla dans les dossiers d’archives stockés dans son cerveau afin d’accéder aux protocoles dé sécurité, maître Corvus avait été très clair avant sa stase : on ne pouvait demander de l’aide à l’exterieur qu’en cas de force majeure, car personne ne savait qui arriverait , alliés à la rescousse ou archi-ennemis pour finir le travail. Les scanners longue portée indiquaient 3 vaisseaux qui venaient de sortir du warp juste au dessus de la planète. Etaient-ils là pour eux où allaient-ils passer leur chemin ? Un message de détresse attirerait surement leur attention et les pousserait à prendre la planète d’assaut. Il devait gagner du temps, d’une pensée il brancha sa mecadentrite sur la console afin de désactiver toutes les armes de défense de leur base, néanmoins par précaution il n’imposa qu’un protocole très simple pour toutes les réactiver en cas de besoin. Pour l’instant il voulait seulement ne pas attirer l’attention des forces ennemies, et le bruit des engrenages de la base le rassurait : toutes les tourelles armées en surface s’étaient désactivées et leurs écoutilles de sorties verrouillées. Pendant ces 10 derniers millénaires, les sacristains s’étaient employés à fortifier le complexe et à réparer les Chevaliers, en attendant le réveil des Centurions. Sigmund fut distrait par un message radio émis sur toutes les fréquences dans un langage incompréhensible mais clairement obscène et insidieux, il la désactiva sur le champ. Aucun être normal ne devrait endurer les messages des Puissances de la Ruine, et au vu des scanners ils n’allaient pas endurer que ça. Deux des vaisseaux se mettaient en position afin de bombarder la planète, ce qui rassura Sigmund, leur complexe était trop enterré pour craindre un bombardement, et toute arme suffisamment puissante pour les atteindre détruirait aussi les chevaliers. Les premiers tirs frappèrent le sol avec un bruit sourd au dessus de sa tête, Sigmund n’aimait pas ça, ces frappes étaient beaucoup trop précises pour être dues au hasard, l’ennemi connaissait leur position exacte. Il lui fallait de l’aide. Avec précaution il mis en forme un message de demande d’aide à toute force Impériale du secteur, il ne pouvait apporter aucun sceau d’autorité au message car tout ceux dont il disposaient avaient été désactivés avec le temps. Il précisa aussi que si la demande ne reçoit pas de réponse ils feraient sauter le complexe tout entier afin de priver l’ennemi de la technologie que le complexe protégeait. Celà ne valait pas un sceau d’autorité mais celà prouverait au moins leur bonne foi. Les impacts étaient toujours plus violents au dessus de lui, les scanners commençaient à défaillir , et il se pressa d’envoyer le message avant que le bombardement ne l’en empêche . Leur base ne disposait pas d’astropathe, le message était donc transmis uniquement par radio à longue portée, avec une demande jointe de transmissions par voie warp. Sigmund avait fait son devoir, maintenant il lui fallait tenir cette base avec l’espoir de ne pas avoir à la faire sauter.
  7. http://armees-franssoue.blogspot.fr/2016/04/sm-contre-sistas-chevaliers-2500-points.html
  8. Hier soir, Fuilogar et moi avons joué une partie no-limit très bourrin au format ETC à 1850 points. Fuilogar sortait sa très grosse Wolfstar toute options avec Tigurius en conclave pour assurer l'invisibilité. Et moi j'en profitais pour sortir mes tous nouveaux Chevaliers Impériaux peints cette semaine : [url=http://www.casimages.com/i/160220092321272919.jpg.html][/URL]   Voici donc nos listes :     Imperial Knights/SMC   Détachement Household Imperial Knights - Knight Crusader avec Obusier à tir rapide et Nacelle lance-roquettes Stormspear (Baron) - Knight Paladin avec Nacelle lance-roquettes Stormspear - Knight Warden   CAD Space Marines du Chaos - Typhus - 35 zombies de la peste - 35 zombies de la peste - Enfant du Chaos - Enfant du Chaos     Dark Angels/Space Wolves/Ultramarines   CAD Dark Angels - Sammael  - 5 Scouts - 5 Scouts - 5 Ravenwing Command Squad avec Apothicaire - Darkshroud    Conclave Ultramarines - Tigurius (Force d'âme, Epouvante, Dissimulation, Plainte) - Archiviste niveau 2 à moto (Invisibilité, Hallucination, Plainte) - Archiviste niveau 2 à moto (Anticipation, Minutage parfait, Prescience)   Space Wolves - Champions of Fenris - Wolf Guard Battle Leader avec Bouclier Storm, Gantelet énergétique, Monture Thunderwolf, Armure Runique et 2 Fenrissian Wolves - Wolf Guard Battle Leader avec Bouclier Storm, Gantelet énergétique, Monture Thunderwolf, Armure Runique et 2 Fenrissian Wolves - Wolf Guard Battle Leader avec Bouclier Storm, Gantelet énergétique, Monture Thunderwolf, Armure Runique et 2 Fenrissian Wolves - Iron Priest avec Monture Thunderwolf et 3 cyberwolves - Iron Priest avec Monture Thunderwolf et 3 cyberwolves     Mission ETC N°1 : - Eternal War : Paradis des Gros Calibres avec 5 objectifs à 3 points - Maelstrom of War : Escalade Tactique (avec 2 objectifs max pouvant marquer par tour) - Delta des Kill Points en annihilation Déploiement : Marteau et Enclume Côté de table gagné par les Imperial Knights/SMC Initiative gagnée par les Dark Angels/Space Wolves/Ultramarines qui décident de se déployer en premier Combat nocturne : non Trait de Seigneur du Knight Crusader : sa gatling est une arme de maître Trait de Seigneur de Sammael : +3 aux distances de charge     Commentaire d'avant-partie :   Ma liste était très bourrin. Sa tactique était simple : la horde de zombies forme une haie défensive sans peur/insensible à la douleur devant les Chevaliers Impériaux, les Chevaliers tirent sur tout ce qui dépasse, les zombies engluent tout ce qui s'approche tout en tenant les objectifs et quand les zombies finissent par lâcher ou si une occasion se présente, les Chevaliers se lâchent et chargent le danger qui approche tout en ayant aussi la règle objectif sécurisé pour la fin de partie. Les enfants du Chaos complètent les points et servent à aller prendre les objectifs un peu éloignés du coeur de la bataille. Seul défaut, cette alliance est en cas d'apocalypse donc je dois déployer mes zombies à 12 pouces de mes chevaliers et je dois prendre garde à essayer de ne jamais être à moins de 6 pouces de distance au cours de la partie pour ne pas risquer de me retrouver avec une unité qui décide de ne rien faire du tout.   Face à moi, une wolfstar quasi parfaite. Alors il faut savoir que malgré ses relances, ni Tigurius ni son archiviste télépathe n'avaient eu le sort Invisibilité. Mais comme cela désavantageait trop la Wolfstar dans ce match-up, nous avons décidé de leur donner quand même pour avoir une partie équilibrée. Ainsi équipée, nous avions donc une wolfstar regroupant la totalité de l'armée de mon adversaire, à l'exception du Darkshroud et des scouts. Une wolfstar avec des Dark Angels ayant une zig-zag relançable à 2+ avec le Darkshroud, des bourrins space wolves 2+/3++, plein de loups comme PV supplémentaires et des psykers capables de leur donner Invisibilité et Prescience à tous les tours avec la règle du Conclave permettant à Tigurius de lancer tous les sorts avec sa 2+ au lieu de 4+. Je n'avais jamais affronté une telle wolfstar et après y avoir goûté, je me dis que je me verrais très mal pouvoir l'affronter sans mes Chevaliers Impériaux ou alors avec une énorme Gladius/Lion's Blade pour pouvoir encaisser des pertes à tous les tours sans craindre de ne rien pouvoir lui faire en retour. Ou alors une grosse screamerstar bien boostée pour l'engluer mais la partie n'aurait alors rien de drôle.   Ses très nombreuses frappes F9 PA2 étaient en mesure de détruire mes Chevaliers. Mais lui devait craindre de se faire engluer par mes zombies puis de devoir encaisser les charges de mes Chevaliers et surtout leurs stomps avec possibilité de massacre à force D sur des 6 chanceux. Bref, nous étions très prudents l'un face à l'autre, et il n'était pas question de foncer droit devant : la moindre erreur serait fatale.     Déploiement :   [url=http://www.casimages.com/i/160220101859876536.jpg.html][/URL]   La Wolfstar s'étala dans sa zone de déploiement, chaque figurine bien espacée de 2 pouces des autres pour éviter les gabarits adverses. Le Darkshroud était en retrait mais pile à 6 pouces de la plus proche moto pour offrir son bonus aux motards Ravenwing. Les scouts étaient en réserves et arriveraient en attaque de flanc.   Les zombies et les Chevaliers Impériaux se déployèrent du côté avec le maximum d'objectifs de la mission Gros Calibres. Les zombies, accompagnés de Typhus, formaient une grosse haie aggressive à la limite de la zone de déploiement. Les Chevaliers étaient au centre, en retrait, à plus de 12 pouces des zombies. Les Enfants du Chaos étaient en réserves pour ne pas offrir le premier sang.   Et au moment où j'allais essayer de voler l'initiative, mon adversaire décida de m'imposer de commencer en premier. Chouette, j'allais donc pouvoir tirer sur sa wolfstar avant qu'elle soit sous Invisibilité ! Sauf que j'allais vite découvrir qu'une telle wolfstar n'a pas tellement besoin d'Invisibilité en fait...     Tour 1 des Imperial Knights/SMC :   Objectif tactique : Sécuriser l'objectif 2   Les zombies avancèrent très peu, restant en moyenne à plus de 23 pouces de la wolfstar pour ne pas se faire charger. Seul un zombie téméraire avança pour prendre l'objectif 2.   Les Chevaliers avancèrent à la limite des 6 pouces de distance des zombies, un peu gênés par les décors qui faisaient un goulot d'étranglement. Ils tirèrent toutes leurs armes à portée sur la Wolfstar, avec les gabarits placés de manière à espérer une déviation sur le Darkshroud qui ne pourrait alors pas zig-zaguer. Mais les déviations ne donnèrent rien et absolument toutes les blessures pourtant nombreuses furent sauvegardées par les zig-zags à 2+ relançables des motos Ravenwing qui formaient le premier rang de la Wolfstar. Hum. Si une phase de tir donnait ça quand ils n'étaient pas invisibles, qu'est-ce que ce serait quand ils le seraient ?   [url=http://www.casimages.com/i/160220102605673296.jpg.html][/URL]     Tour 1 des Space Wolves/Dark Angels/Ultramarines :   Objectif tactique : Sécuriser l'objectif 6.   La Wolfstar resta très prudente et n'avança qu'un tout petit peu, restant à 18 pouces de portée des zombies pour ne pas être chargés. Au passage, elle tenait l'objectif 6. Tigurius lança sans aucun problème Invisibilité et Prescience. La Wolfstar tira au jugé sur les zombies et en tua 3 dans l'escouade de Typhus. Et ce fut tout.   [url=http://www.casimages.com/i/160220103633122218.jpg.html][/URL]   Résultat à la fin du tour 1 :   Imperial Knights/SMC : - Maelstrom of War : 1 PV - Kill Points d'annihilation : 0 Total = 1   Dark Angels/Space Wolves/Ultramarines : - Maelstrom of War : 1 PV - Kill Points d'annihilation : 0   Total = 1       Tour 2 des Imperial Knights/SMC :   Objectifs tactiques : Sang & Tripes, Assassinat   Un Enfant du Chaos arriva et se plaça derrière la horde de zombies sans Typhus.   Les zombies reculèrent en se regroupant vers les bords. Ainsi placés, ils permettaient aux Chevaliers Impériaux d'avancer un peu plus tout en restant à 6 pouces de distance et les zombies étaient à environ 23 pouces de distance de la Wolfstar, la forçant à prendre un risque si elle tentait de les charger. Typhus tenta de passer Célérité au cas où mais fut abjuré.   A nouveau, tous les tirs, visant cette fois le Darkshroud et la Wolfstar furent sauvés par l'Invisibilité ou les zig-zags.    [url=http://www.casimages.com/i/160220103949649600.jpg.html][/URL]       Tour 2 des Space Wolves/Dark Angels/Ultramarines :   Objectifs tactiques : Sécuriser les objectifs 4 et 5.   Les deux escouades de scouts arrivèrent, l'une pour se cacher derrière le bâtiment de l'objectif 1, l'autre dans leur propre zone de déploiement, non loin de l'objectif 6.   La Wolfstar avança pour prendre l'objectif 4 au centre de la table mais restaient encore prudemment hors de portée de charge des Chevaliers Impériaux et à charge très lointaine des zombies. La Wolfstar, par contre, était assez près pour s'assurer de pouvoir charger les zombies au tour prochain s'ils le désiraient. Tigurius passa encore Invisibilité et Prescience.   Les tirs au jugé ne donnèrent cette fois aucun résultat. Et ce fut encore tout.   [url=http://www.casimages.com/i/160220104828544379.jpg.html][/URL]     Résultat à la fin du tour 2 :   Imperial Knights/SMC : - Maelstrom of War : 1 PV - Kill Points d'annihilation : 0 Total = 1   Dark Angels/Space Wolves/Ultramarines : - Maelstrom of War : 2 PV - Kill Points d'annihilation : 0   Total = 2         Tour 3 des Imperial Knights/SMC :   Objectifs tactiques : Sécuriser l'objectif 3, Assassinat, Puissance de Feu Écrasante   Le second enfant du Chaos arriva et suivi le même chemin que le premier, derrière les zombies sans Typhus.   Tous les zombies avancèrent droit devant. Ils se retrouvaient alors à portée de charge lointaine de la Wolfstar mais jugèrent la charge trop risquée et inutile pour le moment. La Célérité Warp de Typhus fut encore abjurée.   Les Chevaliers Impériaux voulurent tuer les scouts dans la zone de déploiement adverse mais se trompèrent dans la portée de leur obusier, croyant qu'ils tiraient à 48 pouces seulement au lieu de 72. Du coup, alors qu'ils auraient pu tout tirer sur eux, un seul obusier leur tira dessus de justesse et tua un scout et l'autre obusier crut être obligé de tirer (sans succès évidemment) sur le Dark Shroud. Dommage, il y avait moyen de faire le premier sang (soit au tir soit avec une fuite éventuelle des scouts qui étaient proches du bord de table) et Assassinat si le sergent était tué.   [url=http://www.casimages.com/i/160220105935346070.jpg.html][/URL]       Tour 3 des Space Wolves/Dark Angels/Ultramarines :   Objectifs tactiques : Suprématie, Derrière les lignes ennemies, Soif de Gloire   Ainsi placés, les zombies et Chevaliers Impériaux ne tenaient qu'un unique objectif. Le Darkshroud s'empara de l'objectif 6 et la Wolfstar des objectifs 1 et 4 en avançant juste devant les zombies sans Typhus. Objectif Suprématie atteint.   Tigurius passa encore Invisibilité et Prescience et subit un péril warp à 6 qui le boosta. Il lança aussi une plainte psychique sur les zombies sans Typhus mais n'en tua que 2. Les scouts derrière leur bâtiment tirèrent sur l'enfant du Chaos le plus proche mais la seule blessure qu'il reçut fut sauvée par le couvert que lui offraient les zombies.   Au lieu de tirer et charger les zombies, la Wolfstar fit le choix tactique d'atteindre l'adversaire. Ils ne voulaient pas permettre aux Chevaliers de les charger au tour suivant. Ils sprintèrent et turbo-boostèrent donc pour se placer encore plus face aux zombies sans Typhus et bloquer l'accès aux objectifs 1 et 4.   [url=http://www.casimages.com/i/160220110626784835.jpg.html][/URL]       Résultat à la fin du tour 3 :   Imperial Knights/SMC : - Maelstrom of War : 1 PV - Kill Points d'annihilation : 0 Total = 1   Dark Angels/Space Wolves/Ultramarines : - Maelstrom of War : 4 PV - Kill Points d'annihilation : 0   Total = 4         Tour 4 des Imperial Knights/SMC :   Objectifs tactiques : Sécuriser l'objectif 3, Assassinat, Derrière les lignes ennemies, Pas de prisonniers   Tour 4 : il était plus que temps de mettre fin à l'attentisme de ce très long début de partie.   [url=http://www.casimages.com/i/160220110946985897.jpg.html][/URL]   Les zombies avancèrent droit sur la Wolfstar, suivis de près par les Chevaliers. Comme un coup de pouce du destin, pour une fois, Typhus réussit sa Célérité Warp sans être abjuré.   Les Chevaliers Impériaux tirèrent sur les scouts dans leur zone de déploiement mais n'en tuèrent que 2 et les 2 autres, à terre, ne fuirent pas. Premier sang et Assassinat encore raté.   Tous les zombies réussirent leur charge contre la Wolfstar même si l'un d'entre eux fut tué en tir de contre-charge. Typhus lança un défi qui fut relevé par un Battle Leader Space Wolves. Transporté à ses côtés, Typhus en profita pour lancer sa Ruche du Destructeur qui pouvait toucher automatiquement les unités invisibles autour de lui mais il ne tua qu'un cyberloup et 2 de ses propres zombies.  Puis ni les zombies ni les 11 attaques F6 PA2 de Typhus (grâce à son arme démon) ne purent rien faire à leurs adversaires invisibles, endurants et trop lourdement armurés. A l'inverse, avec leur Contre-attaque (je ne sais s'ils avaient le droit de l'utiliser du fait des grenades buboniques de Typhus), la Wolfstar massacra pas moins de 34 zombies ! Le Battle Leader se rata par contre contre Typhus et ne lui fit rien. Puis la Wolfstar se désengagea mais un peu trop loin à son goût : 16 pouces en retrait. Les zombies consolidèrent pour reformer une haie défensive pour les Chevaliers Impériaux.   Bon, si une grosse charge de 70 zombies et Typhus ne faisait rien à la Wolfstar et causait la mort de plus de la moitié d'entre eux, et si les tirs ne donnaient rien non plus, cela laissait peu d'options pour pouvoir l'éliminer.   [url=http://www.casimages.com/i/160220112007650611.jpg.html][/URL]     A suivre plus bas maintenant que l'action commence pour de bon...
  9. Hier soir, Ourskiboit, The Despoiler, Wellos et moi avons joué une partie en 2x1250 points "à la cool". J'avais malheureusement oublié mon appareil photo et j'ai dû prendre les photos avec mon téléphone, autant dire qu'elles sont assez minables, désolé.   Voici les listes en présence :     Démons :    QG Héraut de Tzeentch sur disque niveau 3 Héraut de Tzeentch niveau 3 et privilège qui ajoute +1F aux tirs magique de son unité Les Scribes Bleus (un sort au hasard dans n'importe quel domaine lancé avec succès par tour)   Troupes 3 x 11 Horreurs de Tzeentch   Elite 3 x 3 Incendiaires de Tzeentch   Attaque Rapide 9 Hurleurs de Tzeentch   Soutien 2 x Chariot incendiaire de Tzeentch     Nécrons :   QG Cryptek avec voile   Troupes 10 Guerriers dans Arche Fantôme 2 x 8 Immortels Fission 10 Immortels Fission   Elite 5 Traqueurs 5 Traqueurs 5 Lychguards   Attaque Rapide 7 Scarabs       Chevaliers Gris   QG Archiviste niveau 3 avec marteau tueur de démons (Invisibilité, Plainte psy, Domination et je ne sais plus quoi)   Troupes 5 Strike squad avec marteau tueur de démons 5 Strike Squad avec Incinerator et marteau tueur de démons   Soutien Dreadknight Nemesis avec téléporteur, incinérateur lourd, psycanon lourd et Nemesis greatsword Dreadknight Nemesis avec téléporteur, incinérateur lourd, psycanon lourd et marteau tueur de démons   Alliés Imperial Knights Knight Warden avec Fuseur et Stormspear Rocket pod       Orks   QG Warboss à moto avec pince, armure lourde, baton baraka et Caske à Ruze  Warboss en méga armure avec pince et squig d'attaque Painboy à moto   Troupes 30 Boyz avec nobz et pince 11 boyz + nobz avec pince dans un trukk 11 boyz + nobz avec pince dans un trukk 10 gretchins + runtherd   Elite 8 Tankbustas dans un trukk   Attaque rapide 6 Deffkoptas avec une scie   Soutien 6 Lootas         Mission ETC N°1 : - Eternal War : Gros Calibres avec 5 objectifs à 3 points (les objectifs 1 et 5) - Maelstrom of War : Escalade tactique (avec 2 objectifs max pouvant marquer par tour) - Delta des Kill Points en annihilation Déploiement :Marteau et Enclume Côté de table gagné par les CG/Orks Initiative gagnée par les CG/Orks qui choisissent de commencer Combat nocturne : non Trait de Seigneur du Cryptek Nécrons : Zélote Trait de Seigneur du Warboss à moto : Sans peur durant la Waagh + Relance sauvegarde ratée     Commentaire d'avant-partie :   Quand on a vu notre adversaire sortir son Imperial Knight de son carton, on a aussitôt compris qu'il y avait erreur de casting. En effet, nous partions à la base sur une partie "à la cool" donc nous avions sorti des listes molles. Mais après calcul en se basant sur le CPM, nous étions à 0 PM face à une alliance à 5 PM (4PM pour les Chevaliers Gris : 1 pour la doublette de Dreadknights, 1 pour les 3 niveaux pouvant tirer en Télépathie (et tombant en plus sur Invisibilité), 1 pour le détachement allié, 1 pour l'Imperial Knight ; 1 PM pour les Orks pour le Baton Baraka' sur le boss à moto). Du mou face à du niveau tournoi dur, autant dire qu'on était mal parti. Je pensais jouer mon armée en full tirs (même si je savais que les tirs de Tzeentch sont nuls car non seulement les horreurs tirent mal mais elles peuvent se faire abjurer en plus de rater leurs tirs) même si je savais que c'était très mou. Mais face à des ennemis aussi dangereux et capables d'abjurer facilement mes sorts avec tous leurs psykers, ça n'était même pas envisageable. Du coup, pour équilibrer un peu, alors que mes psykers devaient tirer dans le domaine de Tzeentch, j'ai fait le choix de durcir mon armée en les faisant tirer en Démonologie Maléfique pour pouvoir invoquer de nouveaux démons. Selon le CPM (qui tape très fort sur la Démonologie), je passais d'un coup de 0 PM à 5 PM (1 PM pour 10 Charges Warp si au moins 3 niveaux psychiques choisissant de tirer au sort dans la Démonologie maléfique, 3 PM pour 9 niveaux psychiques pouvant tirer en Démonologie et 1 PM pour avoir plus de 6 Hurleurs si au moins 4 niveaux psychiques pouvant tirer en Démonologie Maléfique). Mais là où j'avais un problème, c'est que je ne pouvais pas profiter à fond de cet avantage que m'apportait la Démonologie car je n'avais pas amené d'autres figurines de démons que mes troupes, donc pas de possibilité d'invoquer d'unités plus efficaces telles que des drones de la peste et autres Buveur de Sang.   Sur le moment, même si je savais que les Dreadknights allaient être une horreur pour mes démons, j'ai surtout focalisé mon attention sur l'Imperial Knight car je ne voyais vraiment pas comment le gérer. Mes démons ne pouvaient rien lui faire à part envoyer mes hurleurs de Tzeentch au suicide pour espérer lui faire perdre un ou deux points de coque. Mon partenaire pouvait espérer faire quelque chose avec sa fission mais ça signifiait utiliser tous ses tirs sur le chevalier pendant plusieurs tours et laisser le champ libre à tout le reste de l'armée donc des orks qui pouvaient nous tomber dessus très rapidement. Les scarabs aussi pouvaient être une menace pour le chevalier, mais avec le nombre de tirs force 6 ou plus en face, ils allaient vite être éliminés. Mais bon, comme nous étions plusieurs (si pas tous ?) à n'avoir jamais joué avec ou contre un Imperial Knight, on a quand même lancé la bataille pour voir ce que ça donnerait.     Déploiement :   [URL=http://www.casimages.com/i/151031110034766659.jpg.html][/URL]   Les Orks et Chevaliers Gris choisirent le côté de table qui comportaient le plus d'objectifs pour la mission Gros Calibres. La grosse majorité des Orks, l'Imperial Knight et un Dreadknight se placèrent sur leur flanc droit. L'autre Dreadknight, les Chevaliers Gris à pied tenaient le flanc gauche. Les Lootas dans la ruine tenaient l'objectif 4, et les gretchins en arrière l'objectif 3.   En face, les démons se placèrent du côté opposé à celui de l'Imperial Knight pour l'éviter autant que possible. Les deux chariots incendiaires se cachèrent derrière la ruine centrale tandis que des immortels y montaient pour prendre l'objectif 1. Le héraut sur disque était avec les hurleurs. Le héraut à pied était caché avec une escouade d'horreurs derrière un décor à l'arrière de la zone de déploiement pour pouvoir y invoquer tranquillement. Les scribes bleus étaient non loin également, hors de portée de tir ennemi. Les nécrons avec leurs armes à fission et les scarabs se murent face à la position de l'Imperial Knight pour tenter de l'arrêter. L'arche fantôme et ses guerriers nécrons tenaient l'autre flanc pour aller chercher l'objectif 5. 2 escouades d'incendiaires et les traqueurs arriveraient en frappe en profondeur.   Les Nécrons et Démons tentèrent de voler l'initiative et... réussirent !     Tour 1 des Démons/Nécrons :   Objectif tactique : Derrière les lignes ennemies   Les scribes bleus lancèrent un sort au hasard en Démonologie Maléfique, espérant pouvoir invoquer une nouvelle unité ou au moins avoir Terre Maudite. Au lieu de ça, ils tombèrent sur un sort de tir alors qu'ils n'avaient rien à portée. Un coup dans l'eau.   [URL=http://www.casimages.com/i/151031111044212748.jpg.html][/URL]   L'arche fantôme et les chars incendiaires s'approchèrent à portée de tir lointain des chevaliers gris. 2 et 3 membres des Strike squads furent tués, ainsi qu'un loota ork. Les autres ne fuirent pas.   Durant la phase psy, les démons placèrent des Terre Maudite sur leurs deux hérauts, invoquèrent un nouveau Héraut de Tzeentch mais ratèrent leurs autres sorts.   Les nécrons à pied et une escouade d'horreurs tentèrent de détruire ou immobiliser les trukks orks face à eux pour ne pas se les prendre de plein fouet au prochain tour mais cela rata complètement.   [URL=http://www.casimages.com/i/151031111750854305.jpg.html][/URL]       Tour 1 des Chevaliers Gris/Orks :   Objectif tactique : Puissance de Feu écrasante   [URL=http://www.casimages.com/i/151031111942780812.jpg.html][/URL]   Les 2 Dreadknights se téléportèrent. L'un juste devant l'arche fantôme et les hurleurs, l'autre juste derrière le cryptek et les autres nécrons. Le premier tua 2 guerriers nécrons dans l'arche et 2 hurleurs derrière, blessant un troisième. Le second tenta de tuer le cryptek mais tua à la place 3 Immortels et une horreur rose.   Pendant ce temps là, l'Imperial Knight et deux trukks avaient avancé tout droit, les deux derniers débarquant leurs boyz face aux nécrons. Durant la phase psy, les Chevaliers Gris lancèrent Sanctuaire sur un Dreadknight et Domination sur les hurleurs et le héraut sur disque. Une Plainte psychique passa mais son tir rata. Et Invisibilité sur un Dreadknight rata.   Durant la phase de tir, les Lootas, l'Imperial Knights et les Tankbustas détruisirent les 2 chars incendiaires et les scribes bleus : Premier Sang et Puissance de Feu Ecrasante.   Puis les boyz et l'Imperial Knight chargèrent une escouade d'immortels et les scarabs. 3 Immortels furent tués (dont 2 dans le tir précédent la charge) et les scarabs furent rasés sans rien pouvoir faire à l'Imperial Knight.   [URL=http://www.casimages.com/i/151031113126278906.jpg.html][/URL]     Résultat à la fin du tour 1 :   Démons/Nécrons : - Maelstrom of War : 0 PV - Kill Points d'annihilation : 0 Total = 0   Chevaliers Gris/Orks : - Maelstrom of War : 2 PV - Kill Points d'annihilation : 4 + 1 PV de Premier Sang Total = 7       Tour 2 des Démons/Nécrons :   Objectif tactique : Derrière les lignes ennemies, Sécuriser l'objectif 3 (qui était sous l'Imperial Knight...)   Une seule escouade d'incendiaires et une seule escouade de traqueurs arrivèrent. Les traqueurs dévièrent sur un Dreadknight et furent placés par l'ennemi dans le coin le plus éloigné de leur zone de déploiement, hors de portée de toute cible. Les incendiaires atterrirent dans le camp ennemi derrière le trukk des Tankbustas, avec un d'entre eux Derrière les lignes ennemies, et ils tuèrent 6 d'entre eux à coups de flammes, sans endommager le trukk.   Durant la phase psy, les démons ratèrent tous leurs sorts, sauf la convocation de 10 démonettes qui atterrirent au milieu de la table.   [URL=http://www.casimages.com/i/151031113337686402.jpg.html][/URL]   L'arche fantôme se décala un peu et malgré le sort de Domination, les hurleurs se placèrent face au Dreadknight. Les horreurs roses les plus proches arrivèrent également, s'étalant tout en longueur. L'objectif était de charger avec les horreurs, d'en prendre suffisamment en tir en alerte pour rater la charge avec eux et éventuellement conserver l'objectif 5 tandis que les hurleurs (séparés du héraut sur disque) chargeaient eux pour de bon de Dreadknight. La stratégie échoua car le Dreadknight tua 3 horreurs mais les survivantes effectuèrent un 11 de distance de charge réussissant de justesse leur charge. Malgré leur Domination, les hurleurs réussirent quand même leur charge également. Mais les attaques PA2 des hurleurs ne firent perdre qu'un unique PV au Dreadknight, et les horreurs chanceuses un autre. Pendant ce temps là, le Dreadknight avait massacré 3 hurleurs et le test d'instabilité qui en résulta fit disparaitre les derniers hurleurs et toutes les horreurs sauf 2.   Sur l'autre flanc, les lychguards volèrent au secours des immortels dans leur corps à corps contre les boyz, et les nécrons tuèrent tous les orks de cette escouade quand les derniers cherchèrent à s'enfuir.   L'escouade du crypteks et les autres immortels tentèrent leur chance au tir contre le Dreadknight qui les menaçait, sans aucun succès.   Les incendiaires de ce côté de table tuèrent 7 boyz orks mais les 4 derniers ne s'enfuirent pas. Alors les horreurs roses décidèrent de charger les derniers pour les déloger de l'objectif 3 et tenter de le prendre sous le nez de l'Imperial Knight. Les orks n'eurent pas peur, perdirent l'un des leurs et tuèrent 6 démons, instabilité comprise.   [URL=http://www.casimages.com/i/151031114902615483.jpg.html][/URL]         Tour 2 des Chevaliers Gris/Orks :   Objectif tactique : Sang & Tripes, Pas de prisonniers   Cette fois, les sorts des Chevaliers Gris furent tous ratés ou abjurés par les Démons.   Les incendiaires du centre de table résistèrent vaillamment au tirs de l'Imperial Knight qui rata beaucoup de blessures et tomba contre des démons qui réussirent toutes leurs sauvegardes invunérables sauf une. L'Imperial Knight chargea ensuite les Lychguards et les massacra en toute impunité.   Le Dreadknight de ce côté de table tira et chargea l'escouade du Cryptek mais je crois que ce fut un gros match nul, les immortels réussissant leurs jets d'insensible à la douleur. Peut-être qu'un immortel mourut et/ou que le cryptek fut blessé.   Puis les orks à motos et les deffkoptas réalisèrent une charge multiple sur les incendiaires et les horreurs en combat contre les boyz et les massacrèrent tous.   Pendant ce temps là, des trukks chanceux tuèrent 3 Immortels dans leur ruine.   Sur l'autre flanc, les Chevaliers Gris et les Tankbustas tuèrent une seule démonette et blessèrent le héraut sur disque.   Par contre, les incendiaires arrivés des réserves au tour précédent furent massacrées par les orks et les gretchins, non sans emporter 3 orks et 1 gretchin avec eux.   Et le Dreadknight massacra les deux horreurs roses qui l'engluaient encore.   Les objectifs Sang & Tripes et Pas de prisonniers étaient largement atteints.   [URL=http://www.casimages.com/i/151031120408531749.jpg.html][/URL]     Résultat à la fin du tour 2 :   Démons/Nécrons : - Maelstrom of War : 1 PV - Kill Points d'annihilation : 1 Total = 2   Chevaliers Gris/Orks : - Maelstrom of War : 6 PV - Kill Points d'annihilation : 10 + 1 PV de Premier Sang Total = 17         Tour 3 des Démons/Nécrons :   Objectif tactique : Sécuriser les objectifs 3 et 5, Chasse au Gros   La phase psy fut très chanceuse car 2 nouvelles unités de démonettes et une unité d'horreurs furent invoquées. Tous les nouveaux venus sprintèrent pour se mettre à l'abri et se rapprocher des objectifs de Gros Calibres.   Les derniers traqueurs arrivèrent des réserves, pas les incendiaires. Les traqueurs se posèrent à côté du Dreadknight blessé et leurs tirs plus ceux des autres traqueurs plus lointains finirent par tuer ce dernier. Objectif Chasse au Gros atteint.   Le héraut sur disque se posa à côté de l'objectif 5 pour le prendre : objectif tactique atteint.   Plutôt que d'user inutilement leurs tirs sur l'Imperial Knight, les immortels nécrons tirèrent sans succès sur les deffkoptas. Puis les démonettes chargèrent les deffkoptas, se positionnant au plus loin du Warboss pour l'empêcher de taper à ce tour. 4 démonettes et 2 Deffkoptas furent tués (dont un via un test de terrain dangereux raté), et un troisième blessé. Les orks avaient perdu le combat mais ne s'enfuirent pas au grand dam des démonettes qui auraient été trop heureuses de les raser en percée.   Dans le combat contre le Dreadknight, 2 immortels nécrons moururent et le Dreadknight était toujours indemne.   [URL=http://www.casimages.com/i/151031121608746746.jpg.html][/URL]           Tour 3 des Chevaliers Gris/Orks :   Objectifs tactiques : Sécuriser les objectifs 2 et 4, Chasseur de Sorciers   Les Orks lancèrent leur Waaaagh.   Encore une fois, les sorts des Chevaliers Gris furent tous ratés ou abjurés par les Démons.   Il fallut tous les tirs de l'Imperial Knight pour tuer le héraut de Tzeentch invoqué.   Les Chevaliers Gris s'emparèrent de l'objectif 5 et tuèrent le héraut sur disque.   Les lootas et les tankbustas détruisirent l'arche fantôme nécrons, forçant ses occupants à débarquer.   Le Dreadknight tua au corps 2 immortels et élimina les 2 derniers et le crypteks quand ils cherchèrent à s'enfuir. Tuez le Seigneur de Guerre.   Les démonettes blessèrent encore un deffkoptas mais 4 d'entre elles furent éliminées et il n'en restait plus qu'une pour engluer les orks.   La grosse bande de boyz tenta de charger les démonettes dans la ruine mais ratèrent leur charge alors qu'ils étaient seulement à 2 pouces de distance et ce malgré une relance (ils firent 3 à chaque fois - 2 de terrain de difficile).   La partie s'arrêta là, faute de temps d'une part, mais aussi parce qu'elle était pliée depuis longtemps.   Les Orks et Chevaliers Gris tenaient les objectifs 2, 3, 4 et 5. Les Nécrons tenaient l'objectif 1.   [URL=http://www.casimages.com/i/151031123040128678.jpg.html][/URL]     Résultat de la bataille :   Démons/Nécrons : - Maelstrom of War : 3 PV - Kill Points d'annihilation : 2 (+0 PV) - Gros Calibres : 3 PV Total = 6   Chevaliers Gris/Orks : - Maelstrom of War : 8 PV - Kill Points d'annihilation : 15 (+8 PV) - Gros Calibres : 12 PV + 1 PV de Premier Sang + 1 PV de Briseur de Lignes + 1 PV de Tuez le Seigneur Total = 31   Victoire des Chevaliers Gris/Orks 20 à 0 !       Debriefing :   Bon, on ne pouvait rien faire contre un Imperial Knight et 2 Dreadknights avec téléporteurs. Mais au moins maintenant, on le sait, c'est déjà ça : nous n'en étions pas sûrs car nous n'avions jamais joué contre un Imperial Knight mais notre adversaire a convenu avec nous qu'on ne peut pas en sortir comme ça dans une partie "à la cool" sans que l'adversaire soit prévenu et adapte sa liste en conséquence. Et il n'y a pas à dire, une armée démons d'invocations qui n'est pas prévue/optimisée dans cette optique (à savoir sans unités de choc pour tenir l'ennemi à distance et sans figurines appropriées pour réaliser ces invocations au mieux), ça ne vaut pas 5 PM. Même en volant l'initiative, ce qui n'était finalement pas une si bonne idée car on n'avait pas de quoi en profiter pour de bon, on s'en est quand même pris plein la... figure.  L'Imperial Knight détruisait 3 unités par tour en moyenne : 1 à 3 en tirs et 1 en charge, sans parler du piétinement qui a failli en détruire une 4e au premier tour en tombant sur les lychguards. Les dreadknights avec téléporteurs pour arriver sur nous dès le premier tour, puis leurs tirs force 6 ou 7 et leurs attaques de corps à corps F10, on n'avait rien pour les gérer sereinement. Derrière, les orks étaient nettement moins optimisés, mais le groupe de motards/deffkoptas et les tirs de lootas et tankbustas ont fait des ravages. Sans parler de notre erreur d'avoir avancé nos unités au tour 1 ce qui a permis aux trukboyz de nous charger directement. Ajouté à ça un peu de malchance dans notre première phase psy, des scribes bleus parfaitement inutiles et des frappes en profondeur qui n'arrivent pas et font des incidents de frappe, bref, on n'avait aucune chance.   J'aimerais bien rejouer contre un Imperial Knight à l'avenir... mais cette fois avec mon propre Imperial Knight en face, ou alors avec des gravitons ou plein d'attaques perforantes.
×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.