Aller au contenu
Warhammer Forum
Invité stoon

[40k] Les Fantômes de Gaunt par Dan Abnett

Recommended Posts

Invité stoon

Edit:j'ai mis au clair mes humbles critiques dans un souci de lisibilité

Bon, vu que j'ai parlé des 2 romans de la BL dans la section Background de Battle et qu'on m'a dit de raconter ce qui concerne 40k ici, je crée ce sujet. Il a pour but de faire découvrir ces romans et les impressions que chacun en a.

Pour l'instant, c'est très simple, un seul roman:

Premier et Unique de Dan Abnett

L'histoire

Le récit est captivant, avec des personnages auxquels on s'accroche. L'histoire est la suivante (je ne dévoile rien, ne vous en faites pas): on suit grosso modo le parcours du Commissaire Ibram Gaunt sur 2 époques: le récit principal, quand il est Colonel-Commissaire du Premier et Unique Régiment de Tanith (régiment de la Garde Impériale), est entrecoupé par des "réminiscences" (sorte d'interlude entre 2 chapitres du récit principal) où l'on assiste à quelques passages marquant de la vie de Gaunt avant qu'il ne devienne commissaire du régiment.

Mon avis

On sent que Dan Abnett maîtrise son sujet avec ce vrai roman (le "vrai" c'est pour la presque déception de "Tueur de Trolls" de Willliam King, voir section WhBattle), et on a hâte de lire la suite.

Etonnament, ayant lu Tueur de Trolls en 1er, je m'attendais à rencontrer de nombreuses coquilles et je n'ai dû en déceler pas plus de deux dans "Premier et Unique", comme quoi...

Pour la suite, le prochain roman dans l'univers 40k est "Chevalier Gris" de Ben Counter pour juillet, puis "Les Fantômes", suite de "Premier et Unique", vers octobre, et "Space Wolf" de William King vers décembre.

Je précise que les dates que je donne sont approximatives et ne m'engagent en rien. :wink:

Je précise aussi que je n'ai lu aucun roman de la Black Library (je n'ai pas un niveau d'anglais suffisant), ce qui fait que je découvrirai les romans en même temps que la grande majorité de non-anglophone que nous sommes :ermm: .

J'espère continuer cette rubrique au fil des parutions.

Modifié par stoon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité stoon

Les Fantômes de Dan Abnett

L'histoire:

Le Premier et Unique de Tanith du Colonel-Commissaire Gaunt se retrouve sur une planète au climat hostile dénommée Monthax. En faisant le tour de sa compagnie Gaunt revoit des épisodes de cette guerre où ses hommes se sont illustrées depuis la destruction de leur monde. Mais au final Monthax attire l'attention d'autres sombres ennemis, certains voués au désordre, d'autres maîtres de la manipulation.

Mon avis:

Dan Abnett nous retrace d'abord des épisodes où certains des fantômes ont montré toute leur valeur (d'où le titre très adéquat du roman): Milo, Bragg, Mkoll, Larkin, Corbec, Dorden et même le major Rawne. Puis vient une dernière partie du roman où l'on découvre une nouvelle civilisation de l'univers 40.000: les Eldars.

Un bon roman certes, mais il y a un petit quelque chose qui me chifonne, je ne sais quoi mais il est là (ce petit quelque chose). Enfin bon n'hésitait pas à cause de çà: lisez!

Modifié par stoon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité stoon

Nécropolis de Dan Abnett

L'histoire

La ruche Vervun est attaquée par sa rivale de toujours: la ruche Ferrozoïca. Des régiments de la Garde Impériale faisant partie de la Croisede des Mondes de Sabbat sont dépêchés sur place pour sauver Vervun, parmi eux: le Premier et Unique de Tanith autrement appelé les Fantômes de Gaunt. Gaunt et ses fantômes vont se retrouver au coeur de cette guerre meurtrière qui va non seulement mettre en jeu leur survie mais aussi menée le Commissaire Gaunt dans les intrigues du gouvernement locale.

Mon avis

Un excellent roman de Dan Abnett qui achève le 1er cycle des Fantômes de Gaunt: Fondation. Comme à son habitude l'auteur nous fait vivre l'histoire des Fantômes à travers les péripéties des membres du régiment. L'histoire est bien menée et l'action bien présente. Et pour ceux à qui fait peur le terme "intrigue de cour", ne vous en faites pas, on ne peut pas dire que l'"intrigue locale" et le mystère qui l'entoure soit compliquée à comprendre, en fait c'est très bien ficelé.

AMHA,la série des Fantômes de Gaunt est pour l'instant la série la mieux écrite de ce que la Bibliothèque Interdite a déjà pu sortir, univers Battle et 40k confondus.

Prochain roman dans l'univers 40k, dispo en mars 2006:

Les Anges des Ténèbres de... Gav Thorpe !!! Une histoire mettant en scène les Dark Angels.

Modifié par stoon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité stoon

Garde d'Honneur de Dan Abnett

L'histoire

Le Premier et Unique combat sur Hagia, monde natal de Sainte Sabbat qui a donné son nom aux mondes de son secteur et à la croisade qui vise à en déloger les chaotiques qui l'ont envahi. Il s'agit pourtant d'un front secondaire, mais les actes des hérétiques et l'incompétence du haut commandement vont mener le Colonel-Commaissaire Ibram Gaunt à commettre une erreur, erreur qui risque de le faire déchoir de son poste. En guise de chant du cygne annoncé, Gaunt se voit ordonner d'aller chercher les reliques de Sainte Sabbat avant que son monde ne soit dévasté par les forces du Chaos. Une mission qui semble à première vue sans embûche...

Mon avis

Ce quatrième tome consacré aux Fantômes de Gaunt marque le début d'un nouveau cycle, La Sainte, faisant suite au 1er intitulé La Fondation.

Si vous avez déjà lu les 3 premiers romans vous ne serez pas dépaysés, on retrouve tout notre petit monde, en notant que les rescarpés de Vervun (voir Nécropolis) sont venus gonflés les rangs des Fantômes qui en avaient bien besoin. Je ne m'attarderai pas sur le style de Dan Abnett, toujours bien écrit avec un bon rythme, toujours plaisant à lire en somme. A noter une sympathique description d'une bataille de chars, ça détonne! (^^)

Sinon la Bibliothèque Interdite nous gratifie d'un avant-propos de l'écrivain lui-même quant à l'écriture de ce roman.

Les prochains romans dans l'univers Warhammer 40.000:

_ Déluge d'Acier de Graham McNeill: novembre 2006

_ Malleus de Dan Abnett, 2ème volume de la trilogie Eisenhorn: janvier 2007

_ Les Faux Dieux de Ben Counter: 2007

Modifié par stoon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de terminer Garde d'honneur, premier tome du second cycle des fantômes.

Attention, spoilers inside!

Du fort bon, bien écrit, et de plus (ré)écrit en seulement trois semaines après que le PC de Dan Abnett ait mouru, emportant avec lui ce qu'il avait déjà écrit. (c'est à dire les 3/4 du livre)

Si certains trouvaient que Gaunt ne faisait pas trop commissaire, eh bien ses supérieurs hiérarchiques sont du même avis: on lui impose donc assez rapidement dans l'histoire le commissaire Hark, un vrai commissaire, lui, qui n'hésite pas à menacer les soldats de son arme pour les faire avancer pendant la bataille.

Un seul regret pour moi: La fin est quelque peu rapide et contient un gros gros Deus ex machina, même si ça donne quand même un certain style à la fin de ce tome. A voir: si ça a une implication dans les suivants...

Sinon, vu que j'ai l'impression que les fantômes ont quand même eu de grosses pertes sur ce tome, je me demande dans quel état on les retrouvera dans le suivant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai acheter le livre sabbat mate hier je l'ai entiérement lu cette nuit (blanche) et, ce que j'en retire c'est que c'est toujours aussi bon. Encore et toujours des intrigues, mes d'autres sont résolut.

Ici l'histoire se passe dans une ruche d'une planéte qui n'a aucune valeur stratégique ni aux yeux de l'impérium ni pour le chaos, mais la sainte et réaparut ici, et a demander à ce que gaunt et ses fantome soit sa garde d'honneur. Pendant ce temps le chaos attaque ce systéme pour tuer ou capturer la sainte ce qui anéentiré le moral de la croisade, et en méme temps envoie 9 assasin, rapport au neuf blessure de la sainte.

Je n'en dit pas plus si ce n'est qu'a la fin de rage j'ai jeté mon livre par la fenétre.

C'est un exéllent roman qui ouvre beaucoup de possibilté pour l'avenir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me permet d'ajouter une critique supplémentaire concernant "Le traitre" de Abnett.

Ayant lu tous les livres je dois dire que celui-là est celui qui m'a le plus captivé. En effet pour une fois on ne repart pas sur un autre champ de bataille dessoudre des chaoteux à la pelle et suivre les actes héroïques de la garde. Pour une fois nous sommes transportés sur un monde adverse où l'on découvre l'organisation et la structure de l'occupation d'une planète. Les fantômes vont pour une fois devoir utiliser à plein potentiel leurs capacitées spécials et non plus se comporter comme un quelconque régiment et tirer sur la masse.

*Attention que ceux qui n'ont pas encore lu le livre passe leur chemin à partir d'ici."

Par contre quelque petit point me chagrine pourtant;

-Tout d'abord une petit faute pas bien grave mais bon sur le coup ça m'a surpris. Lorsque Sturm s'adresse aux fils de Sek après retrouvé la mémoire il est fait référence à une de ses allocutions sur le champ de fondation jantin hors sur le moment comme le nom de l'officier n'est pas encore mentionné ça fait référence à Dravere mort dans le tome 1

-Également le grand moment de lucidité de Sturm à la fin, il retrouve toute la mémoire et décide de mettre fin à ses jours par honneur alors que lorsqu'il était complètement conscient à Vervun il avait quand même refusé le suicide.

-Également une question après avoir relu le passage plusieurs fois je n'arrive pas toujours à savoir, le partisan est-il mort ou pas?

-Et puis plus une remarque qu'autre chose, Gaunt se met tout d'un coup à avoir des sentiment pour Curth en tout cas c'est ainsi que je l'ai compris, hors dans les tomes précédents rien ne le laisse suggère contrairement à Rawne avec Banda. Ils sont sous l'influence du chaos mais est-ce que cela peut vraiment créer ce genre de sentiment?

PS:Effectivement Corbec est mort et Gaunt lui fait fabriquer un cercueil en bois de nal. Quand au passage avec Corbec à la fin je ne suis pas sur d'avoir compris mais je pense que ce sont les dernieres sensations du colonel alors qu'il agonise.

Modifié par Asphodel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les Fantômes de Gaunt, premier cycle, la Fondation par Dan Abnett

Résumé:

Premier et Unique: Dans un lointain futur déchiré par la guerre, la croisade des mondes de Sabbat vient de commencer. L'Imperium a lancé ses légions de gardes impériaux contre les forces du chaos et doit remporter la victoire, quel qu'en soit le prix. Le commissaire impérial Ibram Gaunt et les hommes du Premier et Unique de Tanith se retrouvent pris dans une situation où de nombreuses forces tentent de s'approprier l'un des plus grands secrets de l'univers. Les Fantômes de Gaunt parviendront-ils à protéger l'humanité de l'une de ses plus terribles menaces ?

Les Fantômes: Après la mort de son prédécesseur, le maître de guerre Macaroth poursuit l'offensive impériale visant à libérer les mondes de Sabbat de l'emprise du Chaos. Voltemand, Ramilies, Caligula, Bucephalon; à mesure que se succèdent les zones de combat, Gaunt doit batailler non seulement pour refouler les serviteurs des ténèbres mais pour gagner le coeur et la confiance de ses Fantômes. Sur Monthax, une simple mission de reconnaissance dans la jungle soulève une nouvelle intrigue. Les Fantômes, se retrouvent entraînés dans le conflit millénaire entre le Chaos et la plus énigmatique des races extraterrestres, les eldars.

Necropolis: Sur le monde éclaté de Verghast, Gaunt et ses Fantômes se retrouvent plongés dans les querelles anciennes d'une guerre civile et le siège acharné d'une immense cité-ruche. Lorsque la trahison frappe de l'intérieur et met à bas les défenses de la ville, les rivalités et la corruption menacent d'amener le Premier et Unique de Tanith au bord de la défaite. Le commissaire impérial Ibram Gaunt doit trouver de nouveaux alliés et de nouveaux Fantômes, s'il veut pouvoir sauver la ruche Vervun du plus grand de tous les dangers: l'invasion par les légions du Chaos.

Critique:

Premier et Unique est un très bon roman, je trouve. Dans un style très agréable, Dan Abnett inaugure sa série des Fantômes de Gaunt de bonne manière. J'ai aimé une intrigue intéressante, la description d'un régiment de la Garde atypique et plus largement le décors d'une croisade impériale. Dan Abnett nous fait pénétrer dans l'univers de Warhammer 40000 de manière profonde à travers des décors, des personnages, des situations, des histoires très réussis. Bref c'est très bon de mon point de vue.

Les Fantômes sont également un bon roman je trouve. Tout en prenant pour contexte la bataille de Monthax qui possède sa propre intrigue (très intéressante d'ailleurs), il nous plonge dans les épisodes passés du régiment de Tanith, passé qui n'était qu'évoqué dans le premier tome et qui est vue ici plus en détail via des flashback. Nous pouvons donc avoir un éclairage particulier sur des évènements importants du régiment et sur les principaux protagonistes qui le compose.

Par contre je dois dire que je suis assez déçu par Necropolis. Il y a certes de bonnes idées comme la description des commissaires planétaires mais plus largement les conflits d'intérêts entre les services planétaires et ceux de l'Imperium. Le cadre du roman, une cité-ruche assiégée est pas mal non plus bref le livre n'est pas mauvais en soit mais il est gaché par des répliques de mauvais films de guerre (Dan Abnett a aussi piqué la réplique de Han Solo dans l'étoile noire à propos de la princesse Leila), par des personnages pas toujours super réussis et surtout par le recours systématique de héros. En gros ce que je regrette c'est que la bataille n'est pas gagnée par une meilleure stratégie des défenseurs et des capacités tactiques supérieures mais par le recours d'une action d'éclat ça finit pas être lassant au bout du troisième tome. J'aurai préféré que Gaunt nous montre qu'il est capable d'être un bon stratège et un bon meneur d'homme plutôt que de savoir qu'il est trop trop fort. Bref ce roman sans être mauvais est tout juste passable et laisse un arrière goût assez désagréable selon moi. Je me demande s'il faut continuer la série.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vien de lire "son dernier ordre": alors pour moi c'est le roman ou j'ai l'impression que abnett ne nous boucle pas son histoire en 50 page aprés 350 de dévellopement.

Aprés, je regrette certaine chose comme le fait que le procé ne durent pas plus longtemps, que les battailles soient plus réaliste a 6 on retient 100 soldat parceque on est cacher derrier 3 rocher et que aprés tout le régiement tien pendent 2 jour une position contre une horde d'ennemie et que méme aprés on part méme a l'assault.

Par contre du positif un coté bien plus sombre de gaunt et des autres. Par exemple lorsque gaunt tue le premier rodeur le rire de folie/joie ma bien plus et j'espére que l'auteur continura dans ce sens.

Les pistons de gaunt auprés de macaroth et un seigneur inquisiteur bien laciste a mon gout.

Livre trés bien a mon gout qui se lit trés bien.

Bonjour, merci de te participation, cependant un léger effort sur le Français serait le bienvenue, merci! :wink: Arkaal

Modifié par Arkaal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vien de lire "son dernier ordre": alors pour moi c'est le roman ou j'ai l'impression que abnett ne nous boucle pas son histoire en 50 page aprés 350 de dévellopement.

Une fois n’est pas coutume, oui, je suis bien d’accord.

SPOIL

Sauf si on considère que l’objectif premier du bouquin est que Gaunt récupère le commandement de ses Fantômes. Auquel cas, c’est sur les 15 dernières pages que ça se joue :skull:

FIN DE SPOIL

Aprés, je regrette certaine chose comme le fait que le procé ne durent pas plus longtemps, que les battailles soient plus réaliste a 6 on retient 100 soldat parceque on est cacher derrier 3 rocher et que aprés tout le régiement tien pendent 2 jour une position contre une horde d'ennemie et que méme aprés on part méme a l'assault.

SPOIL

Je pense que tu parles de l’assaut du compartiment où se trouve le poste 36. Dans ce cas la ligne de front est plus riche que ça côté impérial, ils ont rien de moins que 2 compagnies de chars + 1 en relève qui y sont engluées. A cela s’ajoute un régiment d’infanterie lourde. Et le ministorium qui réapprovisionne. Sans oublier les Fantômes réorganisé V1.3.

FIN DE SPOIL

Les pistons de gaunt auprés de macaroth.

SPOIL

Le seigneur général Van Voytz surtout. Puisqu’il se porte garant de Gaunt auprès du maître de guerre Macaroth. Y’a rien de folichon, selon moi, là dedans. Gaunt bénéficiant d’un statut de héro de guerre, en plus du poste d’officier supérieur longtemps occupé.

Pour aller plus loin, y’a un truc qui m’a chagriné, plutôt qu’une retraite après la découverte que chaque porte de compartiment représente un portail warp, derrière lequel sont massées des troupes chaotiques => Pourquoi ne pas tenir la position et en parallèle chargé les des escadrons de Vultures de bombes bactériologiques ou armes de destruction massive pour ensuite leur balancer la sauce directement par le portail ?... ouais, zavez raison, je suppose ne pas avoir les qualités requises pour être un seigneur général :wink:.

FIN DE SPOIL

Modifié par Valrage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour aller plus loin, y’a un truc qui m’a chagriné, plutôt qu’une retraite après la découverte que chaque porte de compartiment représente un portail warp, derrière lequel sont massées des troupes chaotiques => Pourquoi ne pas tenir la position et en parallèle chargé les des escadrons de Vultures de bombes bactériologiques ou armes de destruction massive pour ensuite leur balancer la sauce directement par le portail ?... ouais, zavez raison, je suppose ne pas avoir les qualités requises pour être un seigneur général

P'têtre que c'est à sens unique les portails ?

(Je dis ça avec un souvenir assez vieux du bouqin, l'ayant eu dès sa sortie en VO...)

A part ça, c'est vrai que c'est l'un des rares tomes des fantômes ou on n'a pas l'impression que la conclusion soit ultra-rapide, limite torchée (le pire exemple étant encore selon moi Titanicus)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai trouvé Son dernier ordre long et chiant, avec une histoire qui ne m'a absolument pas captivé et de nouveaux personnages sans grand intérêt.

La fin m'a paru très brutale et là encore, sans intérêt (pif paf boume tout pêter).

Après le roman sur Gedeon j'espérais quelque chose de plus intéressant (un roman entier sur la résitance m'aurait certainement fasciné).

[edit] Gérreon oups ^^.

Modifié par Inquisiteur Thorstein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Disons que "Son dernière ordre" existe juste pour remettre Gaunt à la tête de ses fantômes. Encore une fois agrandi par de nouvelles troupes.

Ce qui est dommage, c'est qu'Abnett a tenté de développer le coté psychologique des personnages qui ont accompagné Gaunt sur Gérreon, mais qu'au final il est laissé tombé.

Je suis sûr que de creuser autour de l'épreuve psychique que fut cette dernière mission (par exemple le développement d'un syndrome post-traumatique) aurait renforcé le coté dramatique des personnages. Non là basta, Gérreon les a transformé pour la plupart (Brostin tellement joyeux que rien ne le change et puis larkin qui était déjà déglingué alors un peu plus ou un peu moins) en Terminators insensibles, renfermés.

A moins que, je l'espère, Abnett nous réserve une lente redécouverte de leur humanité et des liens qui les rattachent aux fantômes dans les autres tomes.

Je rapprocherais ce tome de celui de garde d'honneur, des bouquins de transition, ou Abnett meuble de 350 page ce qu'il aurait pu résumé en 2-3 chapitres.

Par contre j'attends rapidement des nouvelles de MkVenner et de Curth :lol:

Modifié par Conan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens il y a quelques jours j'ai lu Blood Pact.

Difficile d'en parler car je l'ai lu d'une traite (merci les vacances :D) et j'ai l'impression que c'est bien comme ça qu'il faut le lire. On est loin des batailles dantesques de Necropolis car toute l'histoire est concentrée avec une petite poignée de personnages.

Du coup, je trouve ça pas évident de ne pas spoiler.

Conseil: ne lisez rien de plus sur le bouquin si vous voulez le lire.

L'histoire

Comme je l'ai lu ailleurs, c'est l'inverse de Traitor General puisque cette fois les fantômes doivent protéger un général chaotique fait prisonnier.

Du coup l'action est relativement prévisible, y compris les retournements de situation faciles à anticiper.

Le coup du traître on le voit venir

En fait, de manière générale on sent bien que ce bouquin est une "transition" pour expliquer comment Gaunt et les fantômes vont à nouveau retourner au front avec les faveurs de la hiérarchie. Bon ça se lit bien car c'est sans prétentions et Abnett reste doué, mais c'est juste de l'escarmouche.

C'est rigolo de voir les fantômes galérer un peu pour une fois, avec un pacte de sang qui possède manifestement des troupes d'élite aussi compétentes qu'eux. Le coté "ramolli" est bien rendu.

J'aime bien aussi que l'action se passe sur une planète impériale et qu'on en apprenne un peu sur "la vie" derrière le front après la guerre.

Une bonne note pour moi, mais vivement le prochain. :clap:

Rip'

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est ce qu'on appelle une sacrée nécromancie, mais puisqu'il existe un sujet abordant tous les romans des Fantômes de Gaunt, autant le poursuivre plutôt que d'en créer un nouveau.

Parlons donc de la suite de la série : [b]Salvation's Reach[/b].

Comme l'a dit Rip' juste au dessus, Blood Pact a servi de transition pour le retour des Fantômes au front. Salvation's Reach (SR) continue cette transition, même si les Fantômes voient un peu plus d'action en tant que régiment que dans le roman précédent.

Nous retrouvons donc nos bidasses préférées en pleine effervescence, puisqu'après une longue période de relative inactivité à l'arrière, ils reprennent du service. Le roman commence avec l'arrivée de renforts provenant de Verghast et Belladon, apportant leur lot de nouveaux personnages et quelques compagnies qui nous permettent de penser que les Fantômes ne vont pas s'éteindre tout de suite faute de personnel ou que les plus anciens membres meurent de vieillesse (ça fait largement plus de vingt ans depuis la destruction de Tanith ; compte-tenu de l'espérance de vie d'un Garde Impérial et malgré la pause sur Balhaut, on peut considérer que les vétérans originaires de Tanith sont quasi-immortels, même si Abnett prend un malin plaisir à en tuer quelques-uns à chaque roman, dont un personnage de premier plan. Ce roman ne fait pas exception, mais je vous laisse découvrir qui est la malheureuse victime)
Je formulerai une critique à ce niveau : autant l'arrivée de sang neuf permet aux Fantômes d'être opérationnels, et il n'y a pas tant de nouveaux personnages que ça à retenir, mais ils s'ajoutent à une loooonnnngue liste de noms qui parsèment les romans d'Abnett, tant et si bien que dans un cas ou deux, je n'ai jamais réussi à retrouver qui était le personnage dont il était question, où il apparaissait exactement et quel était son rôle. Je commence à m'y perdre...

Le traître dont parle Blood Pact est toujours en vie et a fourni des renseignements (pas besoin de spoiler, l'extrait sur le site de la Black Library le révèle) quant aux dispositions des Fils de Sek. Nous apprenons qu'une grande opération à été montée, consistant en de nombreuses diversions un peu partout et des coups de main bien ciblés. Les Fantômes vont réaliser l'un de ces coups de main à l'importance stratégique.

Pourtant, il faudra attendre au moins la moitié du roman avant de savoir ce qu'ils vont chercher. Jusqu'ici, l'intrigue se situe plutôt du côté des civils qui suivent le régiment, mais il ne faut pas s'attendre à de grosses informations sur le fonctionnement de cette "économie parallèle". C'est dommage car c'aurait été l'occasion d'aborder un sujet qui n'a pas été présenté et qui peut mener à plusieurs intrigues.

D'ailleurs, si je parle d'intrigue plutôt que d'action, c'est parce que je trouve que ce roman est très pauvre de ce côté. On voit plutôt le questionnement de quelques personnages quant à leur efficacité de retour au combat, la découverte d'intrigues (justement) qui ont pris corps parmi la population civile et l'évolution d'un personnage infiltré dans le régiment dont les actions n'ont a priori pas d'influence notable sur les Fantômes sur le long terme du tome, mais peut-être sur les romans futurs.
[spoiler]Je parle de l'acolyte de l'inquisiteur renégat qui modifie la séquence le champ Geller du vaisseau où sont embarqués les Fantômes afin qu'ils soient pistés par les chaotiques, ce qui déclenche la bataille spatiale de mi-roman. A priori il n'y a pas plus de conséquences, mais comme on sait à la toute fin du roman que le cuirassier du Chaos qui s'est échappé est en fait en train de pister les Fantômes, je me dis qu'on verra des conséquences à plus long terme encore ; Abnett doit conserver une surprise ou deux pour les prochains romans qui découleront de ces actions.[/spoiler]

On arrive somme toute assez tranquillement (si on fait abstraction d'une bataille spatiale :rolleyes:) à l'objectif des Fantômes, à savoir une base cachée des Fils de Sek : Salvation's Reach. On y apprend donc que la mission des Fantômes est une mission de collecte d'informations.
Je ne vais pas plus parler de la mission que ça, car je n'ai absolument pas été accaparé par cette partie. Non seulement comme dans la plupart des romans d'Abnett l'action se résout dans les cinquante dernières pages, mais je n'ai quasiment jamais eu cette sensation, à l'inverse des autres romans, où je me demandais comment les Fantômes allaient bien pouvoir s'en tirer. A aucun moment je n'ai trouvé le régiment ou Gaunt vraiment en danger d'annihilation ; à part un ou deux personnages dont la situation se dénoue somme toute assez rapidement, je n'ai pas vraiment eu l'impression de lire un combat aussi prenant que Vervunhive, Géréon ou autres. Ça a un avantage pour le roman : pas de [i]Deus ex machina[/i] un peu foireux.
De plus, on engage le régiment dans sa totalité (renforts y compris donc) mais je n'ai eu l'impression de n'assister qu'à une escarmouche. Alors certes, on me dira que c'était le but de la mission, qu'il ne fallait pas employer un rouleau compresseur mais une force subtile compte-tenu des objectifs révélés à la fin du bouquin, mais je n'ai pas senti du tout le poids d'un régiment de la garde, avec ses nouveaux éléments avides de prouver leur valeur (Gaunt est un héros sur les mondes qu'il a libéré, ceux qui rejoignent les Fantômes font bien comprendre l'honneur que c'est pour eux) ; à la limite, j'ai eu l'impression que l'action se concentrait sur les effectifs d'un peloton, tout cumulé.

En fait, il me semble donc que SR est lui aussi un roman de transition, dont Abnett a besoin pour remettre tout le décor en place pour un retour tonitruant des Fantômes dans la croisade des mondes de Sabbat et où Blood Pact ne suffisait pas seul. Il y a beaucoup d'éléments dont je sens qu'ils ont été semés ici pour éclore dans le futur et qu'Abnett ne pouvait pas les disperser ici ou là pour ce qu'il compte en faire.
[spoiler]J'ai parlé plus haut du vaisseau du Chaos en filature. Il y a aussi la nature réelle de la trahison du [i]Pheguth[/i] dont des petits éléments de réflexion viennent titiller notre paranoïa, l'arnaque aux pensions de veuvage qui est secondaire mais en toile de fond, la présence des trois SM qui sera peut-être un peu plus expliquée par la suite (quels sont vraiment les liens entre Gaunt et le Maître de Chapitre, et pourquoi trois chapitres différents ?), et surtout, surtout : la relation entre Gaunt et son fils ! J'imagine bien un retour prochain de Brin Milo aux côtés de la Sainte, vu la relation privilégiée qu'il avait avec Gaunt ; la confrontation entre fils biologique et fils adoptif peut être très intéressante.[/spoiler]

En conclusion, SR n'est pas le roman le plus prenant de la série. Il n'est pas mauvais pour autant, mais je le trouve lent et il ressemble à une introduction pour le prochain arc des Fantômes de Gaunt.
Pour paraphraser Rippounet : "vivement le prochain. :ph34r: "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.