Aller au contenu
Warhammer Forum
l3lf3

[WHB][La déchirure] Malekith I

Recommended Posts

Titre complet : Time Of Legend : Malekith - Book one of the Sundering : A Tale of the Sundering.

Résumé :

Far to the west of the Old World lies the fabled land of Ulthuan, island home of the elves. Thousands of years ago, when men were but fur-clad savages, elf civilisation flourished; they were truly masters of the world. But even at the peak of its glory, a seed of corruption gnawed at the roots of elf society; Chaos had cast its shadow over Ulthuan. The elves would be plunged into bitter and bloody civil war that would tear their nation apart, and ruin the very land they trod on; a time know as the Sundering.

When Malekith son of Aenarion is passed over to succeed as king he is wracked by jealousy and bitterness. He plot his revenge, triggering a tragic sequence of events that will doom the elfes forever.

L'histoire : (pas de spoiler)

Ce premier livre de la trilogie de Malekith nous fait vivre les pérégrinations du futur roi sorcier, de la mort d'Aenarion jusqu'à ce qu'il entre dans les flammes d'Assuryan. Bien entendu le livre contient beaucoup de saut dans le temps, ne soyer pas étonné de voir plusieurs années (voir centaines d'années) résumé en quelques pages.

Le récit en lui même est centré sur "l'évolution" de Malekith même si quelques chapitres on un point de vue différent pour pouvoir voir ce qu'il se passe hors de la vision de Malekith. Tout les grands moment sont relaté et détaillé; l'exploration d'Elthin Arvan, l'alliance avec le Haut Roi des nains, l'expédition vers les royaumes du Chaos, la naissance du culte de l'excès ...

Avis perso :

Selon moi, pour les amateurs de background ce livre est incontournable! Premièrement il traite d'un moment de l'histoire du monde de Warhammer particulièrement intéressant; l'après vortex et l'avènement de Malekith. De plus j'ai été agréablement surpris par la qualités du récit qui est bien écris haletant et surtout riche en détails. Mention spéciale pour les batailles, notamment vers la fin qui sont très bien réussit.

On vois bien tout la complexité du personnage, entre désir de grandeur, sa mère et l'héritage de son père.

Cependant, on peut reprocher au livre une trop grande rapidité sur certain passages qui peuvent prendre beaucoup des pages à s'engager puis se résoudre en quelques lignes, des raccourcis qui sont parfois un peu frustrant

Pour résumer, malgré quelques frustrations rapidement passé, j'ai dévorer ce livre en quelques jours et je n'arrive pas encore à réaliser que la suite peut être pour dans longtemps, ce premier tome finis de façon on-ne-peut-plus abrupt, je veut la suite !! :wink: (prévu pour janvier 2010 : A Tale of the Sundering - II - Shadow King)

[spoiler!!]

On vois bien que finalement Malekith n'est qu'un pion dans les main de sa mère et de Khaine même si il a l'impression de maitriser son destin...

L'anglais :

Je trouve que niveau anglais cet auteur est légèrement plus dur à comprendre dans les moindre détails que la moyenne du faite des descriptions très nombreuses et précises qui nécessite la connaissance de mots très peu utiliser finalement dans les livres d'héroic-fantasy. Cependant, ce problème ne concerne que les lecteur les plus pointue et ne gène en rien la compréhension de l'histoire.

Modifié par l3lf3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, j'ai lu ce livre hier, et livre mon commentaire...

L'histoire : le parcours de Malékith durant le règne de Bel-Shanar (depuis son eviction au trône jusqu'à sa crémation dans les flammes d'Asuryan).

Commentaire :

J'avais un peu peur d'être déçu, mais je dois sire que j'ai été assez soulagé. Le personnage de Malékith est je trouve interessant, à la fois avide pouvoir etoutetou, mais parfois moins caricatural, comme lorsqu'il se lie d'amitié avec Snorri.

Le développement est bien fait, on a vraiment droit à toutes les parties du fluff : la renconre avec les nains, la colonisation du Vieux Monde, les explorations dans le Nord, les intrigues, le culte des plaisirs...

Au début l'échelle du temps raconté (1600 ans!) surprend un peu, genre lorsqu'on a des ellipses de 5 siècles, mais au final on s'habitue.

Niveau fluff, on apprend évidemment rien de fondametalement nouveau, mais on a des détails interessant, que ce soit sur la société Asur (notamment au niveau religieux) ou bien sur les détails de l'histoire (genre l'assassinat du Roi Phénix, la guerre contre le culte des plaisirs, les premiers lieutenants de Malékith).

Le récit se termine sur Malékith hurlant de douleur dans les flammes d'Asuryan, et je dois sire qu'on a bien envie d'acheter le deuxième tome !

Quelques points noirs :

-Malékith se fait quand même vachement manipuler par sa môman et pis il lui pardonne un peu facilement.

-Les combats sont kan même vachement bourrins; mais bon ça à la limite c'est justifié paske Malékith c'est pas n'importe qui.

-La qualité d'écriture est pas mal pour du GW, mais ça reste du GW...

Bref, globalement je ne regrette pas mon achat. Un livre fort sympathique.

Zetes d'accord ?

Joyeux Noël

Poupi

Modifié par Poupi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

yop yop!!

mes deux sous pour ce bouquin lu récemment (javions plus rien à me mettre sous la dent...)

bon alors première surprise, il est pas mal du tout celui là, pour un BI s'entend...

l'histoire se tient pas mal et nous emmene sur une periode de 1500 ans... bon cest kwiel, malejkith il est vraiment top puissant, il ramone à n'en plus finir et surtout, il a un égo démesuré...

SPOILER INSIDE!!!!!!!!

d'où mes deux-trois critiques, pas des masses constructives, mais là quand même:

*malekith manque vraiment de respect aux nains, les traite de tanche, les bourinne sans vergogne, et d'un coup d'un seul se fait pote avec papy nabot... mouais, rapide et pas efficace du tout comme transition...

*malekith est décrit comme un heros tout puissant, qui tranche dans le vif... ce soi disant maitre stratège n'établit jamais aucun plan et part au charbon sans jamais refléchir... alors cest jouissif, oui, ca fait trop plaisir à kevin, on est daccord, mais cest pas du tout en accord avec le personnage...

*morathi la bitch de luxe qui dirige tout le monde dans lombre grace à son cerveau machiavelique disproportionné... fin bon, ses intrigues même un gamin de 12 les aurait percé à jour... donc malekith reste dans son role de con, et est pas foutu de voir clair dans son jeu... les relations mère/fils sont vraiment mais alors VRAIMENT mal retranscrites... malekith est un boulet du début à la fin...

*l'histoire de la couronne ousque malekith il av aller dans les royaumes du warp tenir tête aux dieux du chaos <_<:lol::P woaw, jen revenais pas!! "un peuple oublié de tous, parti en poussière trop puissant et inconnu, en lien direct avec les énérgies chaotiques..." merde alors, faudrait voir à pas se foutre de la gueule du client là!!! franchement un des passages les plus craignos que jai lu de toute la BI (dois me manquer 2-3 bouquins, et à part fallen angels je crois qu'il y a pas pire... ah si, peut etre le roman sur les WB :-x )

en conclusion, pas trop mal, ce bouquin a au moins le mérite de nous faire voyager un peu... mais ils auraient pu faire beaucoup beaucoup mieux vu lma matière à developper... dans le genre sigmar était bien mieux écrit et un peu "grosses ficelles"!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sigmar, bien ??? Le truc ousq'un pauvre roi barbare avait planifié la création de l'Empire et toute son Histoire alors qu'il tétait encore le sein de sa mère??? On a pas du lire le même truc

Pour Malékith, j'ai même pas pu le finir.

En même temps, fan de l'histoire des elfes, je l'attendais au tournant.

Et globalement... on a envis de foutre des baffes dans la tronche à gaouine tellement c'est mauvais.

Malékith, sisi le même qui règne sur les elfes noirs depuis 5000 ans et qu'est censé être trotro puissant et machiavélique, en fait c'est une tanche... un paysan bretonnien consanguin de 10 ans est plus lucide et perspicace.

En lisant la partie avec les nains, j'ai eu envi de dire à Thorpe que si il aime les nains, et ben il a qu'à écrire un bouquin sur les nains et foutre la paix aux elfes plutôt que d'en faire des êtres stupides et détestables.

Le coup de la reine-pétasse qui manipule tout et est derrière tout, m'a consterné...

Pour moi, les elfes noirs sont le résultat de la malédiction de l'épée de Khaine et d'elfes s'étant laissé dominé par l'intensité de leurs émotions, mais ça devait être trop subtil pour le cerveau monocellulaire de Gavin Thorpe.

Là, en fait, TOUS les elfes noirs sont en fait le produit de super pét....

Bref, vraiment rien à en tirer.

La scène de fin (parce que même si j'ai pas tout lu, je voulais quand même voir ce que ça donnait) ou Malékith passe dans la flamme est à pleurer de nullité tellement ça manque de dramatique, de subtilité et de finesse.

Modifié par Ser Eddard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso, je n'ai pas réussi à passer les 100 premières pages (et encore, parce que je suis du genre fan et prêt à supporter beaucoup).

J'ai lu le bouquin en français et je ne sais pas si c'est l'auteur ou le traducteur, mais franchement, je trouve ça très très mal écrit... On dirait un résumé de bouquin, sans descriptions, sans psychologie, sans détails, sans environnement.

Il est allé là. Il a fait ça. Il est repartit là. Il a fait ça. Etc...

Sigmar avait eu le mérite de m'accrocher sur les détails et j'avais même pris un plaisir relatif à le lire, mais là, ce fut trop pour moi...

Personnellement, je ne le conseille donc pas, même si vous êtes un superfan elfes noirs depuis des années (je ne vais pas compter pour moi, ça va me péter le moral...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Etant fan et joueurs des nains, le livre ne m'a pas trop déçu. Après tout, on en apprend plus sur le fluff des nains que sur les elfes presque.

Je suis d'accord avec ce que dit Domino.

Je ne l'ai lu qu'en français et il est vrai que le livre fait parfois recueil d'anecdotes. Certes ces anecdotes sont censées expliquer les grands moments de l'histoire de Malekith mais cela est dommage pour le roman. Il est difficile de résumer 1600 ans d'histoires en un roman et cela se ressent dans la qualité de celui-ci.

Je ne regrette pas mon achat, car je suis amateur de fluff, mais c'est pour moi, et pour le moment, le moins bon des romans Time of Legends.

Modifié par Triyan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.