Jump to content
Warhammer Forum

Recommended Posts

Franchement il y a de bonnes idées, j'apprécie particulièrement celles-ci :

- Niveau+2DP max pour lancer un sort

- Que les fiasco soient lié au nombre de DP utilisés

- RM qui fonctionne sur les sorts qui ignorent normalement les sauvegardes

- Attribue de la mort sur 6 uniquement.

 

Sinon j'ai vu qu'apparemment dans Warthrone les sorciers achètent leur sorts, ce qui évite de payer une blinde un magicien pour qu'au final tu puisse ne pas avoir les sorts du domaine qui t'intéresse... Car là c'est vraiment lié a la chance et illogique qu'un magicien ne sache pas a l'avance ce qu'il va pouvoir utiliser comme sort durant la bataille... De plus on pourrait alors faire en sorte d'équilibrer le cout en point des sorts en fonction de leur utilité/puissance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La magie est ce qui est le plus aléatoire. Si tu "sélectionne" tes sorts, tu la fiabilise grandement. Je ne suis pas sur que c'est ce qui est souhaité..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, je comprend bien que ce dont je parle bouleverserait pas mal les mécanisme de la v8. Je vais donc essayer de rester plus proche du jeu tel qu'il l'est actuellement dans mes propositions vu que le but n'est pas de tout changer. Je me permettais juste d'en parler car je pensais que c'était une bonne idée et en relation avec le sujet. Désolé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème est qu'autoriser l'AM sur un ou deux sort c'est un peu bancal comme système

Les sorts sont soit répartis comme des tirs, soit des gabarits. Ce qui fait qu'il y a soit déjà "attention messire" soit c'est les troupes qui prennent. Il n'y a donc que 2 ou 3 sorts qui posent problème.

Je trouve donc pas ça bancal. C'est ce qui se fait à l'ETC et je crois pas que ça pose de problèmes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si ça tient niveau tournois, c'est bancal sur le principe. Ajd l'ETC c'est du "bricolage", tu laisse que 4 dés pour lancer au domaine de la mort parce que sinon c'est "tro tro fort", tu laisse deux AM parce que sinon c'est too much pour les DS, mais ça n'a pas de sens... D'ailleur si tu regarde, dans le 9th Age il remmettent aussi a plat pour que tous suivent les même règles ;)

 

EDIT : Je pense qu'on peut parler AM dans le sujet sur les auto kill

Edited by Kâss' Krân'

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alors, comme il n'y a plus de retour et que j'aime les choses qui bougent, on en reste à :
- Maximum 12 Dés utilisés par phase
- Maximum pour lancer : Niv + 2
- Tableau de Fiasco en fonction du nombre de DDP utilisés. Quelqu'un pour le rediger ?

Je pensais a remplacer les "F10" par "DDP+4", les petites valeures de forces juste pas "DDP". Pour la cascade : lancer 1D6, y ajoiter le nombre de DDP utilisés. Sur 7+, envoyé dans le Warp

L'AM est discuté dans les Sort Auto Kill, la Mort dans son propre sujet

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous .

 

Ma petite contribution d'un nouveau système de magie.

Cela garde les bases du système V8, mais en les ajustant à presque tout les niveaux.

 

Voici :

 

 

1/- GÉNÉRATIONS DE DDP :

 

Une idée qui me vient concerne la génération des dés de pouvoir. 2D6 dés générés parait bien pour une partie comprenant un nombre limité de sorcier, et usant relativement peu de sort. Certaines armées ont un besoin vital de la magie pour être compétitives ( RdT entre autres ) et vont pouvoir axées leur liste sur l'utilisation accrue de la magie. 2D6 dés est alors assez peu.

De même pour de très grosse partie comprenant bcp de sorcier niv4 avec leur moisson de sorts disponibles et au final trop peu de dés à disposition...

 

DDP:

Une idée pour générer les DDP serait de les indexer sur le niveau de magie des sorciers : par exemple 1D6 +1/niv de magie.

L'armée disposerai à chaque phase de magie de 1D6, et chaque sorcier aurait à sa disposition 1 dé supplémentaire par niveau de magie pour son usage exclusif.

 

Ainsi, pour une armée comprenant 1 mage niv4 et 2 mages niv1  :

 

- Le joueur lance 1D6 et repartit le nombre de DDP obtenus comme bon lui semble entre ses 3 sorciers en début de phase de magie.

- Le mage niv 4 ajoute 4 DDP aux dés que le joueur lui a attribué.

- Les mages niv1 ajoutent chacun 1 aux dés qui leur ont été attribués.

 

Cette réserve de DDP pour chaque sorcier sert à lancer tout les sorts qu'il a à disposition lors cette phase de magie.

 

DDD:

Le nombre de dés de dissipation pourrait suivre cette même idée, sans le D6. Chaque sorcier pourrait dissiper avec un nombre de DDD total à sa disposition égale à son niveau de magie.

 

Ainsi, notre armée avec 1Niv4 et 2 Niv1 bénéficient de :

- 4 DDD pour le mage niv4

- 1 DDD pour chaque mage niv1.

 

Canalisation: On conserve la canalisation par mage sur 6+, pour augmenter de 1 le nombre de DDP/DDD propre à chaque mage. Plus de mise en commun des dés de pouvoir.

 

 

2/- LANCEMENT DE SORT:

 

Pour lancer un sort, chaque sorcier doit user de DDP qu'il a à sa disposition :

-Un sorcier niv1-2 ajoute +1 au jet de lancement.

- Un sorcier niv3-4 ajoute +2 au jet de lancement.

 

==> Le résultat doit être supérieur ou égal à la valeur de lancement du sort. Un double 6 provoque un pouvoir irrésistible et un fiascos.

 

2/- DISSIPATION :

 

Un autre effet de la phase de magie est la dissipation.

 

Un mage niv4 dissipe très facilement, et offre une bonne défense anti-magie, si bien qu'il devient courant de choisir automatiquement un mage niv 4, plutôt que 2 mages niv2. En outre, le fait que la magie adverse soit dissipée toujours par le même sorcier de plus haut pose soucis en terme de stratégie. Pour remédier à cela, nous pouvons nous inspirer ( pour une fois ) d'AoS qui répond plutôt de façon intelligente à ce problème en limitant le nombre et la portée de la dissipation.

 

De fait, un mage ne pourra dissiper qu'un nombre maximum de sort égal à son niveau de magie lancés dans un rayon de 18ps autour de lui. Aucun bonus n'est ajouté à sa tentative. Aucune ligne de vue requise.

 

Il devient alors intéressant de placer son mage pour optimiser sa dissipation... Un mage niv 4 reste fort, mais son pouvoir de dissipation est limité. Et il sera sans doute plus avisé pour dissiper de choisir 2 mages niv2 qui occupent bien le terrain plutôt qu'un seul mage niv4 isolé.

 

==> Pour dissiper un sort, le résultat dés DDD utilisés doit être supérieur au résultats du jet de lancement du sort. Un double 6 provoque une dissipation automatique.

 

 

3/- CONSEQUENCES:

 

 

Pour la magie en général:

- Le joueur doit faire un choix pour booster le potentiel magique de tel ou tel sorcier, au détriment des autres. Ou au contraire répartir équitablement ses dés pour valoriser plusieurs mage à la fois, au risque de rendre leur lancement de sort plus difficile.

- Plus la partie est grande, et plus le nombre de DDP disponibles en tout est grand, aucun mage ne sera réellement inutile.

- plus de sort pourront être tentés, mais leur réussite en sera plus difficile.

 

Pour le lancement du sort:

- Un mage de haut niveau sera plus fiable et moins dépendant des DDP générés aléatoirement, disposant toujours d'un minimum de 4 DDP. Un simple mage niv1 aura de toute façon toujours 1 DDP à sa disposition pour lancer son sort !

- Lancer les sorts ultimes devient plus difficiles qu'avant.

- Tenter le pouvoir irrésistible avec un mage niv1 ou niv2 est difficile et nécessiterait de leur attribuer au moins 1 DDP supp, là où un mage niv4 aura toujours la possibilité de le faire.

- le positionnement de ses mages sera crucial. On peut exploiter un vide dans la conquête du terrain adverse pour placer un mage qui soit hors portée de la dissipation. Le lancement du sort devient facile !

 

Pour la dissipation :

- La dissipation serait toujours possible pour tous les mages, mais avec moins de DDD à disposition et sans bonus il s'agira de bien choisir quel sort dissiper. un mage niv1, par exemple, pourra toujours tenter de dissiper un petit sort à portée avec son D6, même si cela apparait dérisoire, un coup de chance peu arriver sur un malentendu !

- Le positionnement de ses mages sera crucial pour dissiper. Finit le mage niv4 caché dans son chaussé d'archer au fond de la table qui dissipe à tour de bras!

- Dissiper devient plus difficile mais peut se tenter plus souvent.

 

 

Voilà pour mon idée !

 

Esteris

Edited by esteris

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon je doit avouer que j'ai lu en travers, mais mes premieres impression : tu complique beaucoup le systeme. Et je ne suis pas sur que toutes les mesures aillent dans le bon sens. Je m'explique :
- DDP = 1D6+niv. Tu a sortis quelques stats ? Parce que si on se base sur 4niv, tu a presques les meme moyennes, mais de plus grand ecart types. Autrement dit, tu augmente encore plus le cite disproportionné de la magie, ou les deux joueurs n'ont clairement pas le meme nombre de dés. Et si tu table sur 6niv qui me semble pas tres difficil a rentrer, tu augmente clairement le nombre de DDP
- Dés "attribués" : tu renforce le necessitée d'un niv 4. Parce qu'avec pkusieurs sorciers tu repartis tes dés,avec potentiellement des sorciers qui vont se retrouver a 1 ou 2 dés, pas forcement hyper utile ...
- Tu creuse l'ecart lancement-dissipation, avec 1D6 que la dissipation n'a pas (au lieu du plus petit des 2D6 aujourd'hui, ce qui est tres differents). Et tu devient OBLIGÉ de sortir au moins 6niv si tu veux avoir tes chances en dissipations
- Les bonus du niveau au lancement, pourquoi les changer ? Il marchent bien, sont intuitif... Pas besoin de modif
- Le seul point que j'ai bien, c'est le PRINCIPE de pas pouvoir tout dissuper avec un sorcier... Mais j'ai dit principe, parce que dans les faits, c'est trop peu les 18ps

Bref en conclusion, je n'adère pas, ça déséquilibre completement le jeu a mon sens. Si tu fait des test je suis curieux d'avoir les resultat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, je reprend ce sujet important. Je rappel que les sort 6 de la mort qui tue, ça se discute ailleurs, tout comme le nouveau tableau de fiasco.

 

Pour la magie en elle même, en restant proche de la V8, on propose :

- Maximum pour lancer à Niv+2

- Max 12 dés utilisés par phase

- Je pense que la dissipation assistée du 9th Age est une bonne chose. Elle permet de se dispenser d'un niv 4 en anti magie, 2 niveau 2 font l'affaire ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
- Maximum pour lancer à Niv+2

 

Mouais, plus ou moins d'accord, quel déséquilibrage essayaient vous de contrer ?

Imaginons qu'un sorcier niveau 2 tire les sorts 5 et 6 d'un livre d'armée ... il faut lui faudra en général au moins 12 pour réussi son sort et aura de forte chance d'avoir un sort qui ne lui servira à rien et qui ne pourras pas être sélectionner par un sorcier plus puissant.

 

- Max 12 dés utilisés par phase

 

Ici le problème c'est que sur des petits parties 12 dès c'est trop et sur des grosse parties 12 dès ne sont pas assez.

Ainsi 2 possibilités pour avoir plus de dé :

- 2D6+1D6 par tranche de 1000 pts au dela de 2000 pts d'armées (<3000 pts : 2D6, <4000 pts : 3D6, ...)

- Canalisation réussi si > 6-LVL du sorcier

 

Le problème est que modifié le nombre de dés augmente la force des démons du chaos, du carrosse des comtes vampire et du phoenix (je crois)

 

- Je pense que la dissipation assistée du 9th Age est une bonne chose. Elle permet de se dispenser d'un niv 4 en anti magie, 2 niveau 2 font l'affaire  ;)

 

 

100% d'accord

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouais, plus ou moins d'accord, quel déséquilibrage essayaient vous de contrer ?


 

Imaginons qu'un sorcier niveau 2 tire les sorts 5 et 6 d'un livre d'armée ... il faut lui faudra en général au moins 12 pour réussi son sort et aura de forte chance d'avoir un sort qui ne lui servira à rien et qui ne pourras pas être sélectionner par un sorcier plus puissant.

 

 

ça a été pensé pour éviter le Niv1 suicide (j'ai le sort 6 je tire à 6 dés à chaque fois car c'est qu'un Niv1 je m'en fous du fiasco).

De plus cela reflèterait mieux ce que le niveau de magie est sensé représenter pour un sorcier (1 = apprenti, 4 = maître).

 

Pour ton exemple, avec un Niv2 qui lancerait 4 dés (soit son max), c'est du 16 de moyenne... ce qui est largement suffisant pour la plupart des sorts.

Les sorts, c'est comme les niveaux de magie, plus c'est bourrin plus c'est compliqué à lancer, encore plus pour un apprenti que pour un maître, et c'est pas un truc que normalement tu peux t'amuser à lancer à chaque tour avec l'apprenti de fantasia.

Et au pire il a toujours la possibilité de prendre le primaire s'il ne pense pas pouvoir le lancer.

Edited by Hemonthotep III

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça a été pensé pour éviter le Niv1 suicide (j'ai le sort 6 je tire à 6 dés à chaque fois car c'est qu'un Niv1 je m'en fous du fiasco).

 

 

 
Justement, je trouve cela assez cool que l'apprenti, qui n'a pas le recul du maître est tendance à ce croire invulnérable et à trop puiser dans les vents magiques.
 
Associez la table des fiascos avec le nombre de dès utilisés est du coups une très bonne chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me souviens avoir lu pas mal de fois, ici et ailleurs que la magie était trop puissante, et que des sorts 6 lancés au premier tour par des Niv1 sacrifiables étaient bien trop game winner (sans parler du non-sens fluffique - un apprenti qui connaîtrait déjà les sorts les plus puissants alors qu'il n'en est qu'au commencement de sa formation, WTF ? lorsque tu apprends tes équations à deux inconnues, on te parle pas encore de dérivées...).

 

De plus, je trouve que posséder une figurine de 65pts pouvant littéralement déchirer une partie est une aberration. Tu aurais ce pour quoi tu paies la plupart du temps, sauf pour les mages ?

 

Et si tu calcules bien, la limitation des dés utilisables nerfes un peu les sorciers, mais ne t'empêchera pas de tenter de lancer les sorts les plus puissants avec un Niv2. C'est juste qu'il aura moins de chances d'y parvenir, ce qui est logique.

 

J'ajouterais que la table des fiascos n'est pas un nerfe réel de la magie, puisque je parle bien des Niv1 sacrifiables (donc osef les fiascos).

Edited by Hemonthotep III

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc le reproche c'est surtout qu'un sorcier bas level connait les sorts les plus puissant (en supposant que la puissance est proportionnelle au numéro du sort).

 

Alors c'est la sélection random des sorts qui pose problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est une façon de voir les choses, moi ce qui me gêne, c'est de voir qu'un débutant sait manier/puiser/utiliser autant de magie qu'un maître. Un apprenti chimiste n'a aucune chance d'utiliser autant de produits qu'un chercheur expérimenté sans se planter (surtout en étant sous pression) ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben va plus rester grand monde dans les collèges de magie... on se croirait à l'UI ;)

Donc toi les sorciers niv1 lançant le soleil violet ça te dérange pas plus que ça ? Ok.

EDIT
Bon pour revenir et donner une réponse cohérente, beaucoup de personnes ont souligné que la magie était trop puissante en V8.
Sans toucher au coeur du système de la V8, limiter le nombre de dés lançable par un sorcier selon son niveau permet d'éviter certains abus et se rapproche de ce qui se faisait avant. De plus, cela reflète vraiment la valeur de l'investissement dans le niveau d'un Sorcier. Edited by Hemonthotep III

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'apprenti qui lance un soleil violet ne me dérange pas. Car si l'apprenti connait ce sort alors le mage lvl 3/4 ne le connaîtra pas (pas très logique)

 

Outre la force de la magie, c'est son système de génération qui est en cause ... pourquoi un apprenti connait un sort si puissant ?

 

Je pense qu'un héros doit générer les sort sur 1D3 et les seigneurs sur 1D6.

Ensuite les seigneurs peuvent utiliser la version augmentée du sort.

 

Ensuite libre au joueur de lancer 6 dés et sacrifier son apprenti pour caser sa doombolt

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense qu'un héros doit générer les sort sur 1D3 et les seigneurs sur 1D6.

Ensuite les seigneurs peuvent utiliser la version augmentée du sort.

 

Je suis pas d'accord avec ça, parce que

 

La magie est ce qui est le plus aléatoire. Si tu "sélectionne" tes sorts, tu la fiabilise grandement.

 

Or tirer son sort sur 1D3 c'est grandement fiabiliser les probabilité des sorts obtenus - ce qui est contraire à l'esprit V8.

 

Si le Niv1 tire un sort qu'il a très peu (ou aucune) chance de lancer, il peut toujours échanger pour le primaire, qui est vraiment le sort générique du domaine qu'il étudie (et qui correspond parfaitement à un mage débutant). Un Sorcier plus expérimenté, en revanche, dispose de l'expérience et du savoir nécessaire pour lancer un sort plus puissant, mais plus dangereux.

 

Cependant, tu laisses entendre que le système actuel est suffisant - or, comme je l'ai dit, partout j'ai pu lire que la magie est trop puissante (j'en veux pour exemple les multiples restrictions ETC). Pourrais-tu argumenter pour que je comprenne mieux ton point de vue ? :)

Edited by Hemonthotep III

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le débat est en train de partir sur plusieurs direction à la fois :

 

1) Est ce qu'un sorcier lvl1 peut connaître un sort extrêmement puissant ?

2) Est ce qu'un sorcier lvl1 peut utiliser tout les vent magique disponible ?

3) Pourquoi il existe des sorts extrêmement puissant ?

4) Est ce qu'il y a assez de dès de magie ?

 

Donc vous voulez résoudre le problème de la question 3 avec des solutions aux deux autres questions et c'est cela que je critique.

 

Chaque question n'a que les deux réponses binaire :

1) oui car un sorcier peu avoir fouiner dans un grimoire interdit (genre le sieur reynart)

-> génération aléatoire des sorts

1) non car une école n'apprendra d'abord que les sorts de base avant les sorts puissant.

-> génération semi aléatoire des sorts

 

2) oui car un sorcier débutant étant souvent un peu trop sûr de lui, il bouffe tout les vents magique et risque le fiasco

-> utilisation jusqu'à 6 dès de magies

2) non car un sorcier débutant n'a pas forcément la maitrise pour arriver à canaliser autant de magie

-> utilisation jusqu'à 2+Lvl dès de magies

 

3) oui car des gros sort, c'est comme des gros monstres c'est classe

-> on garde les sorts puissants, mais modification de la règle attention messire

3) non car les sorciers sont trop puissant comparer à leur coups

-> soit on augmente le coûts sorcier

-> soit les sorts les plus puissant sont profondément remanier

 

4) oui car la magie étant trop puissante alors il faut limiter le nombre de dès de magie

4) non car pour le nombre de dès de magies étant bornés alors le nombre de sorcier est limité à 3/4 mago par bataille quelques soit la taille de la bataille

-> canalisation dépendant du lvl

-> dès proportionnelles à la taille de l'armée

 

Ensuite les réponses à chaque question c'est au feeling.

Tout comme l'initiative en charge, je trouve votre correction illogique mais ce n'est qu'une question de feeling.

 

Ce que j'aime dans cette V8 c'est justement le côté où les concepteurs essaient de justifier chaque règle par un petit exemple.

Edited by necarion

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.