Aller au contenu
Warhammer Forum
  • Annonces

    • Crilest

      Facebook, Twitch et Youtube Warfo!   29/01/2017

      Facebook, Twitch et Youtube Warfo! N'hésitez pas à vous abonner! (Cliquez pour avoir les liens directs) :
      Twitch https://www.twitch.tv/warfo_ // Youtube https://www.youtube.com/channel/UCdfGqlNnp_NRXtUkD9zB1Uw // Facebook https://www.facebook.com/groups/28144942833/
fidelcastro

Temps de construction d'une flotte au 41ème millénaire

Recommended Posts

Bonsoir à tous !

Je me posais une question simple, au moment de la rédaction d'un bout de fluff. Combien de temps ça prend de construire une flotte ?

Je pense que pour un croiseur, ça doit se compter en mois/années, mais je ne sais pas combien précisément. De même, il faut des chantiers spatiaux. Sans oublier les ressources en minerais et en hommes.

 

J'ai cru comprendre que la construction de navires était plus facile dans l'oeil de la terreur. Et pour les races telles que les Orks ou les Eldars, est-ce qu'il y a des particularités ?

Merci d'avance pour vos réponses. :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des infos que j'ai pu voir dans les romans, un vaisseau impérial de ligne (du grosn genre croiseur) prendrait plutôt plusieurs décennies à construire. Dans un roman "Bataille de l'Astarte", 2 chapitres Space Marine reçoivent comme récompense pour avoir aidé le méchanicus 1 croiseur d'attaque chacun et il dit dans l'épilogue qu'ils le reçoivent une cinquantaine d'année après (mais les Croiseurs de l'Astarte c'est le haut du panier donc ils doivent être bichonnés niveau conception).

Dans un artbook/supplément sur Armageddon, la construction d'un vaisseau prenait plusieurs (dizaines?) années mais il était précisé que les modèles étaient "simplifiés" et surtout que tous les moyens possibles étaient donné en priorité à leur construction.

En clair, à 40k la construction d'un vaisseau de guerre c'est long, mais ça s'explique beaucoup par leur taille "gargantuesque" (parfois plus de 10 km pour les cuirassés) par rapport aux autres références de SF... j'avais vu un truc sur le net qui comparé les tailles des vaisseaux selon les univers et le vaisseau de guerre 40k moyen faisait plusieurs fois la taille d'un croiseur interstellaire de Star Wars ou l'Enterprise de Star Trek.

http://fr.ubergizmo.com/2014/09/17/voici-grand-tableau-comparatif-vaisseaux-spatiaux-sf.html

Pour les Eldars... je crois qu'ils sont en "moelle spectrale", ils "poussent" plus qu'ils ne sont fabriqués et j'imagine que l'avancé techno des eldars les rend plus rapide.

Les orks eux construisent de bric et de broc et si ça explose au décollage c'est pas grave...ça aide à aller vite.

Après pour l'Oeil de la Terreur, j'ai lu ça moi aussi sans que ça soit vraiment expliqué hormis les lois/contraintes de la physique qui y serait plus souples et qui permettraient donc une plus grande latitude dans les constructions navales... enfin ça sonne assez comme un bon gros TGCM, comme souvent avec le Chaos:ph34r:.

 

Modifié par Magnifique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

 

Presque tous les vaisseaux sont très vieux : le vide spatial est un environnement mortel pour l'homme mais il préserve très bien les métaux et les matières plastiques dont sont faits les vaisseaux. A mesure que se succèdent les générations humaines, les navires restent les même et la plupart des appareils de la flotte ont plus de mille ans. Certains sont aussi vieux que l'Imperium : dix mille ans, et un petit nombre daterait même d'avant la naissance de l'empire. Il est difficile, pour un être habitué au ciel confiné d'une planète, d'apprécier l'immense majesté d'un antique vaisseau.

La construction d'un vaisseau impérial demande des dizaines d'années. Chaque appareil est un énorme investissement de temps et de ressources mais, une fois terminé, équipé et armé, il servira pendant des siècles ou des millénaires. Au fil du temps, il sera rééquipé, modernisé, reconstruit par endroits : à moins d'un accident ou d'une destruction à la guerre, un vaisseau est aussi immortel qu'une grande cité, évoluant avec le temps.

Une partie ou une autre d'un vaisseau est toujours en chantier : la coque subit des dommages dans les batailles, les pluies d'astéroïdes et les sauts dans le warp ; les parties mécaniques s'usent et les composants électriques grillent ; les logements des moteurs se brisent ou fondent sous les immenses pressions et les fortes chaleurs de la propulsion à plasma et de la propulsion warp.

La population d'un vaisseau comporte donc des centaines ou des milliers d'ouvriers, de techniciens et d'ingénieurs chargés de la maintenance. Des quartiers entiers des grands vaisseaux sont occupés par des usines, des ateliers, des forges énormes, des fourneaux à plasma et même de petites raffineries et des installations de traitement de minerais destinées à fournir les matières premières nécessaires aux réparations.

Les vaisseaux interstellaires sont propulsés par des moteurs à plasma et des moteurs warp. Les moteurs à plasma servent à la propulsion dans les systèmes stellaires, à vitesse sub-luminique. Ils brûlent avec la même énergie que le cœur d'une étoile, transformant leur carburant en plasma gazeux surchauffé pour créer la poussée suffisante à propulser l'énorme vaisseau. Lorsqu'un vaisseau interstellaire quitte son orbite pour s'enfoncer dans l'espace, la traînée de feu qu'il laisse derrière lui est parfaitement visible dans un ciel nocturne : c'est comme une grande comète bondissant vers les cieux. Sur de nombreux mondes, l'arrivée ou le départ d'un vaisseau est regardé comme un présage de bon ou de mauvais augure.

La propulsion warp est plus ésotérique et surtout beaucoup plus effrayante : peu de gens en comprennent le principe même parmi les équipages. Lorsque le point de saut, à la limite du système que le vaisseau va quitter, est atteint, la mise en marche des moteurs warp fait glisser le navire d'une réalité à une autre.

Si ces moteurs étaient activés au milieu d'un système, la déchirure provoquée dans la trame même de l'univers serait catastrophique pour les planètes voisines et leurs populations. Le vaisseau serait brisé par la réaction imprévisible des champs de gravité planétaires aux énergies dégagées par le saut. Les moteurs, avec leurs énormes chambres de combustion, leurs orifices d'échappement, leurs générateurs lourdement isolés et leurs kilomètres de tuyaux d'alimentation et de couloirs de maintenance occupent environ le tiers du vaisseau. Les quartiers habitables contiennent les milliers ou dizaines de milliers d'hommes d'équipage. Ces quartiers sont le plus souvent construis sur la coque et ont la forme d'immenses tours et dômes s'élevant à des centaines de mètres dans l'espace. Sur certains navires, ils ressemblent au cœur d'une grande cité : d'imposants gratte-ciel rutilants de lumières montent à l'assaut des étoiles, reliés entre eux par des ponts surplombant le vide. Sur d'autres vaisseaux, on a l'impressions de cathédrales gigantesques aux colonnades et aux clochers sculptés d'où les statues démesurées des héros légendaires défient l'espace, où les grimaces des gargouilles se moquent des terreurs du warp, où les coupoles dorées scintillent sous la lueur des étoiles.

Sur les transporteurs ou les navires marchands, le reste du vaisseau est occupé par les cales recevant les précieuses cargaisons. Sur les vaisseaux de guerre, l'espace restant est entièrement pris par les générateurs colossaux de l'armement de bord. Ces hautes structures bourdonnent et crépitent de la monstrueuse énergie qu'elles contiennent. Elles sont logées dans des puits insondables dont les ténèbres ne sont brisées que par les arcs électriques bleus qui bondissent des générateurs. Lorsqu'une batterie laser est mise à feu, son puit s'emplit d'un grondement de tonnerre.

 

A noter :

Citation

La majorité des vaisseaux spatiaux dans l'Imperium sont sub-stellaires qui voyagent uniquement dans les limites de leurs systèmes stellaires. Les lois gouvernant la possession et la mise en œuvre des vaisseaux substellaires sont du ressort des commandeurs impériaux de chaque système. Les autorités impériales n'accorde pas grand intérêt à ce qui se passe à un niveau si petit, galactiquement parlant.

Les vaisseaux sub-stellaires sont de toutes sortes du vaisseau de guerre aux vaisseaux industriels.

Construire une flotte entière de vaisseaux à propulsion warp demande beaucoup de temps et surtout énormément de ressources. Les vaisseaux qui ne quittent pas leur système solaire sont plus courants, et bien moins coûteux (et généralement beaucoup moins puissants).

 

Pour le chaos leur "avantage" à être dans l'oeil de la terreur c'est que certaines lois physiques ne s'y appliquent et/ou que la magie y est infiniment plus facile qu'ailleurs, donc ya moyen de réaliser des trucs vraiment bizarres. Ceci dit les mondes-forges / chantiers spatiaux capables de produire des vaisseaux de guerre à propulsion warp doivent pas être légion non plus (les WB en possèdent un, les Iron warriors aussi, mais les autres légions semblent plutôt à la ramasse).

 

Il faut quand même bien distinguer les "vaisseaux warp" des vaisseaux "interplanétaires", ces derniers n'ont rien à voir avec la qualité des premiers, et ils peuvent être à peu près de toute taille, forme, puissance, etc (mais a priori toujours moins puissant qu'un croiseur impérial).

Une planète impériale pourrait très bien avoir ses docks spatiaux construits sur sa lune et avoir toute une flottille de vaisseaux équivalents aux cobras, par exemple (avec éventuellement des boucliers plus faibles ou un blindage de moins bonne qualité), voir même des vaisseaux encore plus petits comme des bombardiers (qui font bien 80m de long il me semble, minimum).

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

Pour ce qui est de la création de vassaux dans l’œil de la terreur tu doit faire référence à ce passage de la description du tueur de planète d'Abbadon:

"Les origine de l’immense vaisseau stellaire simplement connu sous le nom de "tueur de planète" reste un mystère pour les autorités de la flotte. En effet, il n'affiche aucune ressemblance avec aucun vaisseau impérial, on pence qu'il a été construit dans l’œil de la terreur par les forces d'Abbadon, juste avant la guerre gothique: en faite de nombreux membres de l'adeptus mecanicus doutent de la possibilité de concevoir un tel vaisseau hors du warp."

Après ce fluf ce fait un peut vieux et dans le livre cité plus haut par Manifique dont le titre est " La mort d'integrity" (un excellent bouquin que je recommande a tout les amateur d'astartes / mecanicus ou du fulf général) le vaisseau du mecanicus est, si je me souvient bien, plus grand que les barge de batailles des SM (qui font déjà 10000m de long) de même dans la série de roman " Les seigneurs de Mars " le Magos en charge de retrouver le Magos Telok est a la tête d'une "Arche mecanicus" qui s’apparente à une étoile de la mort version 40K ( dont la mise en marche a créé une onde EM qui a presque anéantie un monde forge)

Donc oui la construction dans l’œil est plus facile grâce a l'absence de gravité mais visiblement le moyen-age technologique permettais de faire bien mieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De mémoire tu avais pas mal d'infos dans le bouquin de base de Battlefleet Gothic

Tu dois pouvoir le trouver dans la bibliothèque d'Alistair

Les temps de construction dépendent fortement des ressources de la planète mais ils parlent par exemple d'un monde barbare qui était arrivé à produire un croiseur en un siècle.

Après il y a une grosse différence de mémoire entre cuirassés et croiseurs, et entre les différents croiseurs. Les dauntless et les Lunar par exemple sont "simples" à produire, là où un Emperor peut prendre des siècles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par ailleurs, et si l'on suit le wiki anglais :

- 964M30 : Monarchia

- 966M30 : pélerinage de Lorgar dans l'Oeil

- 006M31 : Istvaan V

- 007M31 : Calth

 

Il y aurait donc entre 35 et 40 ans pour construire le Furious Abyss (je n'imagine pas que Lorgar ait pu décider de sa construction avant d'être inféodé aux 4).

Ca fait relativement "peu" pour un monstre que l'on nous dit éclipser en taille les barges de batailles classiques.  Ceci dit, c'est un chantier naval entier qui a été mobilisé, sous la supervision du Fabricator Général lui-même (on peut supposer que ses 2 sister-ships ont suivi la même priorité).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement les moyens mis en œuvre doivent être laaaargement supérieures.

Après y'a un autre élément à prendre en compte : la fiabilité des sources !

Sans rentrer dans le détail, les auteurs Black Library prennent parfois (souvent) des libertés avec le fluff & la cohérence, et c'est particulièrement vrai pour les vaisseaux spatiaux.

Typiquement : le vaisseau amiral de sanguinus qui est équipé de 3-4 canons nova, arme qui n'apparait que quelquesmillénaires plus tard. Ou les torches qui brûlent dans l'espace sans oxygène etc...

Bref ça m'amène toujours à considérer avec suspicion les éléments de fluff apportés par la BL, par rapport aux infos GW et FW

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 54 minutes, Uvogovine a dit :

 les torches qui brûlent dans l'espace sans oxygène etc...

Ça n'a rien d'impossible, dans mon usine on projette de l'oxygène avec le gaz pour nos brûleurs, ce mélange doit sûrement être encore possible en 30k..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement je ne l'avais pas vu comme ça... Cela dit je doute que les conditions de pression dans le vide permettent de maintenir une concentration suffisante d'oxygène pour la combustion.

Mais on dévie là ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait c'est pas si long que ça.

Les chiffres fournis sont très différents selon les romans, mais c'est surtout une question de moyen humain au final. Et pour avoir une idée de ce que peut faire l'homme, on à l'exemple des USA pendant la seconde guerre mondiale. Un pays de grosso modo 130 millions d'habitants à pu sortir plusieurs flottes complètes de guerre dont une bonne dizaine de porte avions en même pas 3 ans sans compter les milliers d'autres bateaux de chars, avions, camions, et autres matériels nécessaires. Les liberty ship donnent une très bonne idée de la chose

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liberty_ship

Le nombre est impressionnant quand on sait que bien sur il n'y avait pas 130 millions de personnes sur les chantiers navals, bien loin de là. 

A 40k on parle de planète dédier à la fabrication de flottes de guerre. Donc, un vaisseau de combat de classe lourd à superlourd, doit sortir en quelques années à peine en fait. Voir peut être un an si on est dans une période d'effort de guerre particulier.

Si les gens pensent qu'il faut des dizaines d'années pour faire un vaisseau, l'Empereur serait encore sur Terre pour finaliser la construction de ses dizaines de milliers de vaisseaux nécessaires pour la grande croisade.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Belles théories flub mais le background nous dit le contraire.

Je n'ai pas souvenir d'avoir lu que tel ou tel planète était "entièrement dédiée à la construction de vaisseaux spatiaux". Les mondes forges, par exemple, construisent quand même un sacré paquet de choses qui doivent ensuite être dispersées. Et on oubliera pas que oui, dans l'Imperium, l'argent existe, et donc un vaisseau coûte cher.

 

Accessoirement la comparaison avec les liberty ships est mauvaise, ce sont de bêtes navires qui n'ont absolument rien de "particulier", rien à voir avec ce que peut embarquer le moindre vaisseau spatial à propulsion warp... Sans oublier qu'on parle là de constructions très ritualisées. Fabriquer un moteur warp ou faire toute "l'électronique interne" d'un vaisseau de guerre ça doit être quelque chose ! On parle quand même de vaisseau de facilement 1km de long pour les plus petits.

L'équivalent ce serait les petits vaisseaux interplanétaires comme les navettes ou tous les "vaisseaux de combat" des gouverneurs, qui n'embarquent a priori pas le quart de la moitié de ce que contient un vaisseau de guerre impérial.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, Inquisiteur Thorstein a dit :

Belles théories flub mais le background nous dit le contraire.

Je n'ai pas souvenir d'avoir lu que tel ou tel planète était "entièrement dédiée à la construction de vaisseaux spatiaux". Les mondes forges, par exemple, construisent quand même un sacré paquet de choses qui doivent ensuite être dispersées. Et on oubliera pas que oui, dans l'Imperium, l'argent existe, et donc un vaisseau coûte cher.

 

Accessoirement la comparaison avec les liberty ships est mauvaise, ce sont de bêtes navires qui n'ont absolument rien de "particulier", rien à voir avec ce que peut embarquer le moindre vaisseau spatial à propulsion warp... Sans oublier qu'on parle là de constructions très ritualisées. Fabriquer un moteur warp ou faire toute "l'électronique interne" d'un vaisseau de guerre ça doit être quelque chose ! On parle quand même de vaisseau de facilement 1km de long pour les plus petits.

L'équivalent ce serait les petits vaisseaux interplanétaires comme les navettes ou tous les "vaisseaux de combat" des gouverneurs, qui n'embarquent a priori pas le quart de la moitié de ce que contient un vaisseau de guerre impérial.

J'ai donné l'exemple des liberty ship parce qu'il est frappant. Maintenant les USA ont sortis 10 ou 12 porte avions en 3 ans en plus de tout le reste. Donc du gros navire et du plus petit.

Donc, un monde forge qui est dédié à la construction de matériel de guerre dans son ensemble et qui regroupe des centaines de millions de personnes uniquement là pour produire du matériel de guerre doivent pouvoir sortir du vaisseaux à la chaîne. 

L'empereur à quand même fait construire des milliers de flottes de guerre contenant chacune des milliers de vaisseaux plus tout le reste de matos, quelques millions d'armures pour les SM, plus l'intégralité de l'équipement, les armes et le matos pour des milliards de garde en même pas 200 ans. 

Si on part sur une base de temps d'années pour sortir un seul vaisseau, y comme un problème...Surtout qu'il à commencé avec la Terre et Mars comme planète de construction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui évoquerait ça à la limite serait du fluff sur les tyranides :

Citation

Armé de ces précieuses informations, l'Imperium prépare une grande guerre contre cet ennemi qu'il a appelé Kraken, du nom d'un monstre mythique issu du lointain passé de Terra. Les armureries de Mars fabriquent de nouvelles machines de guerre d'une puissance encore jamais vue, des vaisseaux flambants neufs sortent à une cadence soutenue des chantiers navals de Necromunda, et les vastes ressources de la Garde Impériale se mettent doucement en action, alors que des millions d'hommes se mettent à embarquer pour une guerre dont dépend plus que jamais la survie de l'humanité.

Chose amusante, le côté "fin des temps" est très vieux à 40k, mais se présente sous un aspect - je trouve - bien plus excitant que de nos jours avec le trône d'or qui déconne. Là ça parle clairement de méga grosses bastons où les gentils tapent dur.

Evidemment fabriquer un Emperor ne doit pas être pareil que de fabriquer un croiseur "standard". Un cargo ne prend pas le même temps qu'un croiseur, et les petits vaisseaux ne prennent certainement pas 20 ans à se construire. N'oublions pas qu'au sein même de la flotte impériale "tous les vaisseaux ne se valent pas"

Modifié par Inquisiteur Thorstein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A mon avis , il est difficile de répondre à cette question . D'une parce que j'ai l’impression que GW ne s’intéresse qu'assez peu aux détails techniques ou à l'intendance . Ils préfèrent faire des textes sur la gloire au combat , sur un soldat héroïque. GW  ce n'est pas de la hard science fiction . On retrouve d'ailleurs cette même tendance avec Age of Sigmar qui est assez High fantasy , et s'éloigne souvent des question purement pratique d'organisation matérielle.

Faute de mieux , on peut essayer de s'inspirer de la réalité. Mais dans la réalité , les délais de fabrications varient beaucoup. La production de matériel militaire est bien plus rapide en temps de guerre qu'en temps de paix. En temps de paix , pour construire un porte avion , il faut déjà convaincre de l'utilité de dépense. Ensuite , comme les frais sont important , la construction est souvent budgétée et découpée en tranches, du genre " 5 milliards sur 5 ans" . Le retard n'est pas non plus une catastrophe et se produit assez souvent . En temps de guerre , le projet devient bien entendu bien plus prioritaire et la construction avance à un rythme bien plus soutenu. En pratique , un projet avance à une vitesse souvent proportionnelle à son intérêt par les autorités publiques. Même en temps de guerre , il peut y avoir des priorités . Pour donner un exemple , l'Allemagne avait des choix à faire . Fallait il donner la priorité à l'armée de terre ( tanks , fusils , artillerie etc.) à l'armée de l'air ( avions) ou à la marine? Et même au sein de la marine , comment répartir l'effort de guerre? Plus de bâtiments de surface petite taille ou de taille moyenne ? Ne fallait il pas au contraire privilégier les bâtiments très lourds ( de la classe Bismarck voir plus grand comme la classe H ) ?  A moins qu'une flotte de sous marin ne soit plus efficace?

En fonction des choix qui étaient fait et qui pouvait évoluer durant le conflit , les chantiers progressaient plus en moins vite. A mon avis , il en serait de même dans warhammer 400

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Calixis a une planète exclusivement consacré à la création de vaisseaux spatiaux.

Modifié par Totocofee313

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

j'ai ressortis le supplément Battlefleet of Koronus de Rogue Trader et voila ce que j'y ai trouvé:

Planetary Syphyards,


Most void-going vessels are built at “local” shipyards by a planetary authority or commercial concern, perhaps as part of a tithe to the Imperium. The Imperium normally only tithes interstellar ships from major systems capable of building them, but interplanetary types may be called for where system defences need to be bolstered.

Building a void-ship from scratch is a massive undertaking; it can take years to complete an escort-class vessel and centuries to build a capital ship. Such a vast effort requires countless numbers of workers and huge amounts of refined materials. A great work like this might not be completed for generations. The eventual departure of its ever-present star from a world’s night sky might be a time of celebration or mourning depending on the demeanour of the people.

Forge Worlds


The great Forge worlds of the Adeptus Mechanicus work tirelessly, constructing ships and ordnance in their orbital halos. The vast majority of these vessels go to the Mechanicus’ own Explorator fleets to fuel their unceasing quest for knowledge. Others go to the Navy, particularly escort vessels in large numbers. Some few find their way into the hands of Rogue Traders in exchange for their help in uncovering new data, as such individuals are ever at the forefront of Imperial exploration.

Forge world ships are a marvel of engineering, equipped with many systems that are barely understood in the current era. They are particularly renowned for having the thickest possible armour thanks to the great adamantium smelters and casting courts that are found only on Forge worlds. Even as the huge cast plates begin to cool, ranks of servitors and menials swarm over them to begin riveting them into place over the ship’s skeleton.

Only once the outer plating is complete do the Engineers and Magos come aboard the empty hull to begin the arcane rituals of “fitting.” This lengthy process is marked by endless ceremony, supplications to individual machine spirits and prayers to the Omnissiah as each of the thousands of internal systems is installed. Materials shortages and other unforeseen events can leave dozens of half-finished ships hanging in orbit over a Forge world awaiting completion for decades at a time.

 

En bref pour ceux qui, comme moi, ne lise pas l'anglais:

Les escorteurs prennent quelque années pour être construit tandis que les vaisseau capitaux prennent des siècles.

Cependant rien n'indique que certaines planètes soit entièrement dédiées à la production de vaisseaux (Calixis est le nom du secteur présenté dans Rogue Trader).

De plus les mondes forge fournissent l'imprerium mais fournissent aussi les troupes de ADMEC (en les privilégient cela va de soit).

Enfin comme le disait l'inquisiteur les rituels entourant la mise en service de chaque systèmes internes sont extrêmement long et comme le disait Bii chaque construction est soumisse à des pénuries de matériel ou des des évènements rallongeant le temps de construction.

Dans la dernière phrase ils précisent que ces pénuries touches des douzaines de vaisseaux, comme on peut s'y attendre de nombreux vaisseau sont construit en même temps, on peut donc imaginer que que si ils concentraient l'ensemble de leurs moyens pour construire un vaisseau à la fois cela serais plus rapides même si cela n'est pas forcément possible car on ne peut pas tout faire en même temps.

Pour ce qui est de la production de bâtiment  pendant la WWII je ne pense pas que se soit très similaire, en effet les systèmes de combat étais plutôt rudimentaire je vous propose une comparaison qui me semble plus réaliste:

en 2008 les États Unis commande leur nouveau porte avion nuclaire (le Général Ford)

un ans plus tard la construction commence et elle ne finis que quatre ans après en 2013

cependant ces premier essais n'aurons pas lieu avant septembre de cette année ce qui totalise pas moins de 7 ans de construction alors qu'il ne fait "que" 330m de long pour 78m de large c'est actuellement l'un bâtiment de combat les plus grand du monde et le plus avancé technologiquement.

Comparons avec ce que l'on pourrais faire de mieux pour l'imperium: une barge de bataille space marine, 10000m de long, pas loin de 2500 de large.

Ce qui nous donne un facteur de 30 donc 30*7=210 ans de construction; certes les États Unis ne sont pas en guerre (du moins pas mondial) cependant leur politique militariste ce rapproche, actuellement, de ce qu'il y à de plus proche de l'imperium. Ce calcul me parais correcte et c'est sans compter sur l'ignorance technologique de l'ADMEC et de leur ritualisation de la construction qui augmenterais certainement cette approximation.

Modifié par Tz'Arkan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A noter que le fluff de BFG nous dit bien que certains vaisseaux sont tout simplement des reliques qu'on ne peut plus fabriquer, ou uniquement dans certains chantiers très particuliers. Des plans peuvent être volés ou détruits et le partage de connaissances ne semble pas aller de soi.

Et bien sûr il faut garder à l'esprit qu'il faut entretenir les vaisseaux déjà en fonctionnement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Tz'Arkan a dit :

 

cependant ces premier essais n'aurons pas lieu avant septembre de cette année ce qui totalise pas moins de 7 ans de construction alors qu'il ne fait "que" 330m de long pour 78m de large c'est actuellement l'un bâtiment de combat les plus grand du monde et le plus avancé technologiquement.

Comparons avec ce que l'on pourrais faire de mieux pour l'imperium: une barge de bataille space marine, 10000m de long, pas loin de 2500 de large.

Ce qui nous donne un facteur de 30 donc 30*7=210 ans de construction; certes les États Unis ne sont pas en guerre (du moins pas mondial) cependant leur politique militariste ce rapproche, actuellement, de ce qu'il y à de plus proche de l'imperium. Ce calcul me parais correcte et c'est sans compter sur l'ignorance technologique de l'ADMEC et de leur ritualisation de la construction qui augmenterais certainement cette approximation.

C'est meme beaucoup plus que ca.

Un bateau 30 fois plus long est en réalité 27000 fois plus gros en respectant les proportions.

Donc dans l'exemple ci dessus ont arriverait plutôt a 189000 ans. Ce qui bien sur n'est pas "réaliste", mais on peut penser que le fait de construire les memes modeles des milliers d’années durant permet d'optimiser la construction. Du coup, un siècle est un bon résultat. :wink:

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai comparé avec la deuxième guerre mondiale parce qu'il s'agit d'une situation de conflit et que les plus gros "croiseurs " correspondent plus ou moins à ce que représentent les Tirpitz /yamato à l'époque , c'est à dire un bâtiment monumental d'une puissance de feu inégalée et qui servira aussi de fleuron de l'armée.

Le soucis c'est qu'il est plus que compliqué à évaluer précisément le temps nécessaire à la construction . Si par exemple le chaos à pris pied sur Cadia et qu'on a un un besoin urgent et impératif de tanks et d'artillerie , le croiseur ne se plus construit que très lentement . Sa construction pourra même être arrêté . On pourrais aussi transforme les chantiers ( spatiaux?) en usine d'armement terrestre.

A l'inverse , les tyranides approchent d'une planète vitale pour l'empire et la seule façon d'éviter sa destruction , c'est de leur opposer des croiseurs dans une bataille spatiale . Dans ce cas , la construction sera accélérée . On pourra aussi , ( phénomène inverse) transformer des usines de tanks en usine de pièce détachées pour croiseurs pour en accélérer encore la construction. .

Donc comme je l'ai dit , la durée de construction varie selon le contexte. Mais le problème c'est qu'on n'a pas d'indication précises sur le processus de fabrication .  Il est donc difficile d'évaluer la durée de fabrication pour pouvoir ensuite la moduler selon l'urgence ou non du projet. Ils ont mis 100 ans , il y a 1000 ans , mais maintenant on mettrait combien? Plus vite parce que la production s'est améliorée et qu'on a l'habitude des défis de cette taille ( et trouvé des solutions) ou moins vite parce qu'on a " perdu la main"? On pourrait aussi parler des problèmes d'accessibilité des matériaux nécessaire à la construction qui peut varier avec le temps .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Le soucis c'est qu'il est plus que compliqué à évaluer précisément le temps nécessaire à la construction . Si par exemple le chaos à pris pied sur Cadia et qu'on a un un besoin urgent et impératif de tanks et d'artillerie , le croiseur ne se plus construit que très lentement . Sa construction pourra même être arrêté . On pourrais aussi transforme les chantiers ( spatiaux?) en usine d'armement terrestre.

En fait c'est une des bases de mon raisonnement et ça va à l'encontre des tiennes je pense : dans l'Imperium on ne change pas le planning. Jamais. C'est prévu des décennies à l'avance. Dans le cas des tyranides c'est bien ça : on prévoit plusieurs dizaines d'années à l'avance les vaisseaux et les soldats dont on aura besoin. Quand bien même on aurait un besoin "urgent" de vaisseaux il est presque inutile de changer quoique ce soit : le temps qu'ils soient fabriqués et envoyés sur place le problème ne sera plus d'actualité.

Au lieu d'arranger la production on rameutera plutôt les flottes d'autres secteurs et on fera avec les forces disponibles (qui sont colossales à l'échelle de l'Imperium), sachant que la production et les renforts arriveront en flot continu si la guerre est vraiment longue/importante.

N'oublions pas qu'un waaagh mettra des décennies à se lancer et sera anticipée soit par l'espionnage soit par la divination. Les tytys c'est un peu pareil. Les grandes attaquent du chaos comme la 13eme croisade noire sont annoncées presque des siècles à l'avance via tout un tas de devins et de signes.

'fin, faut quand même s'imaginer la taille colossale d'un chantier de construction navale : on ne le modifie pas "parce qu'on a soudain besoin de tanks" (une notion très abstraite d'ailleurs, "avoir besoin de tanks", surtout si on compare l'importance très relative d'un blindé par rapport à un vaisseau spatial). Modifier le chantier prendrait des années et des années pendant lesquelles la production serait NULLE.

C'est le même principe qui fait que l'armement impérial standard ne bouge pas : hors de question de perturber les lignes d'approvisionnement en changeant le matériel alors que tout un tas de forces armées l'utilisent encore, et hors de question de rompre l'approvisionnement en munition pour effectuer une mise à jour. Les distances et les échelles de temps sont considérables.

N'oublions pas qu'en cas d'urgence les troupes sont levées "sur place" ou dans un secteur proche et on puise donc directement dans les forces de défense planétaires (qui deviennent donc des gardes impériaux). D'où l'utilité pour chaque planète d'être autonome et correctement défendue.

 

(Bon par contre localement oui si on manque de ressources il peut y avoir des choix à faire... Je pense que les vaisseaux passent en premier ne serait-ce que par la rareté des chantiers spatiaux, alors que des tanks il s'en construit partout. Dans tous les cas les mondes eux-même sont censés avoir les ressources et les moyens de construire leurs propres "petits" armements).

Modifié par Inquisiteur Thorstein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord avec l'Inquisiteur: le planning à l'échelle d'une galaxie doit être fixe, sinon on ne s'y retrouve plus... De plus, l'Imperium est continuellement soumis à des menaces de la mort qui tue, et est donc adapté à lutter contre: on analyse le passé, et si on constate qu'on a perdu en moyenne XXX vaisseaux par centenaire depuis la création de l'Imperium, on fait en sorte qu'on produise XXX vaisseaux par centenaire. AMHA, l'Imperium doit également avoir des stocks énormes en terme de tanks, flingues voir même flottes: il doit y avoir des flottes de formation, des flottes oubliées dans les annales, etc... Au final, l'Imperium peut se permettre de considérer chaque nouvelle menace comme identique aux autres en termes de besoin, et donc standardiser sa production. 

Imaginer que l'Imperium augmente considérablement son nombre de flottes régulièrement me parait impossible: rien que l'entretien et la formation de nouveaux équipages (des centaines de milliers de recrues en plus de celles déjà prévues par flotte, des années de formation...) nécessiteraient des ressources gargantuesques. Il se contente probablement d'entretenir les stocks, voir les augmenter légèrement en temps d'accalmie... Pour moi, on ne construit plus de flottes, on ne fait que produire à la chaîne et voir s'il reste un surplus.

Il faut se rappeler que l'Imperium est si grand et son administration si complexe qu'il lui arrive d'oublier des planètes entières... Alors le temps de faire remonter aux chefs le besoin de flottes supplémentaires :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.