Aller au contenu
Warhammer Forum
  • Annonces

    • Crilest

      Facebook, Twitch et Youtube Warfo!   29/01/2017

      Facebook, Twitch et Youtube Warfo! N'hésitez pas à vous abonner! (Cliquez pour avoir les liens directs) :
      Twitch https://www.twitch.tv/warfo_ // Youtube https://www.youtube.com/channel/UCdfGqlNnp_NRXtUkD9zB1Uw // Facebook https://www.facebook.com/groups/28144942833/
Lost Angels

L'enfer de la corruption

Recommended Posts

Posté(e) (modifié)

Bonjour tous le monde, me revoici pour une nouvelle histoire.

Mon but dans celle là, vous montrez les cults du Chaos, mais pas que (pas de spoil pour l'instant) 

Bonne lecture et n'hésiter pas à donner votre avis.  Qu'il soye négatif ou positif, il n'y a que comme ceci que je peux progresser 

 

Chapitre 1; l'assaut
Des bruits d’explosions retentirent dans les couloirs. Cela n’aurait pourtant pas réveiller Bill Baraka s’il n’y avait pas eu les hurlements. Il se réveilla en sursautant et sorti en vitesse de sa petite chambre. Il connaissait depuis toujours les directives lors d’une attaque et se dirigea automatiquement vers le poste de commandement. En chemin il croisa plusieurs de ses camarades. Ils avaient une mine autant déconfit que lui. Mais alors qu’il allait atteindre le poste de commandement, le plafond s’effondra et il dû reculer. Il allait se diriger vers un autre couloir lorsqu’il vit tomber du plafond détruit une escouade de nettoyeur. Il paniqua et s’enfuit en courant dans le couloir qu’il venait de passer, plusieurs balles le frôlèrent et une l’atteint même au niveau du bras, lui causant une petite entaille. 
Il finit sa course dans sa petite chambre et se précipita vers la cachette secrète sous son lit, il s’y engouffra et referma sur lui la petite trappe. L’espace était à peine assez grand pour le contenir et il du se mettre dans une position très inconfortable. Il récita des prières pour tous ses frères et sœurs dont il entendait les hurlements. Il savait que les forces armés envoyée par l’usurpateur Nantman seraient suffisante pour venir à bout du bastion du clan des Raimares. Mais les directives étaient clairs, si un Raimarien avait le moyen de survivre pour informer le Lord Carak alors il devait le faire, même si pour cela il devrait abandonner ses frères et sœurs. C’est ainsi qu’il resta 9heures dans son petit abri alors qu’il entendait un véritable chaos en dehors. Et au bout de ces 9heures, il décida enfin de sortir de sa cachette. Sa chambre avait été entièrement brûlée, il n’en restait plus rien. Avec son petit couteau et son pistolet il en sortit pour découvrir un spectacle macabre, dans le couloir étaient étalé plusieurs corps. Bill s’avança vers l’un d’eux et fouilla le cadavre, il ne trouva rien d’intéressant. Mais à côté du cadavre mutilé se trouvait un bras, il appartenait à un des nettoyeurs.

Le bras avait déjà cicatrisé mais un sang violet trahissait sa corruption. 
Encore une autre preuve de l’inculpation de Nantman… Que faut-il de plus à l’Overlord pour lancer l’assaut ? Se demanda-t-il. Il ne trouva pas la réponse et continua son chemin.
 20 mètres plus loin il trouva le premier cadavre de nettoyeur, il était empalé contre un mur, une longue lance tant caractéristiques des Azgars lui traversait le torse. Bill s’approcha et du bout de son couteau enleva les lunettes du nettoyeur. Il découvrit alors des yeux de mouches le fixant. Il recula horrifier. Certe son dieu lui fournissait des bénédictions, mais jamais de cette ordre là. Bill reprit donc sa progression dans le complexe.

Modifié par Lost Angels
Correction de la conjugaison

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

Un peu court, surtout si on se lance dans une série de plusieurs chapitres, il vaudrait mieux poser le décor avant d'entrer dans le vif du sujet. Il faut que le lecteur s’imprègne de l'atmosphère. Le principe du page-turner ou comment captiver le lecteur, est d'offrir une forme d'immersion. Plus on s'identifie, plus on s'accroche à la lecture.

 

Et attention aux quelques fautes de conjugaison, tu mélange quelques fois infinitif et participe:

le plafond s’effondra et il dû reculer

Le bras avait déjà cicatrisé

il était empalé contre un mur

 

N'oublie pas la petite astuce, replacer ton verbe par prendre, cela te permets de savoir s'il faut garder l'infinitif ou la forme participative.

 

Cdt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à toi

 

Concernant la durée je sais qu'il faudrait que je rallonge.

 

Rah! Je ne les avais pas vu celle là, merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve le texte bien mais il a un défaut notable quand même, le début est beaucoup trop avare en terme d'informations. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hop là! Le chapitre 2 comme d'hab' commentez et faites vous plaisir

Chapitre 2 ; la sortie
Bill dévissa délicatement la grille d’aération et jeta un œil dehors, devant lui étaient positionnés deux nettoyeurs armés. Il se déplaça furtivement jusqu’à se retrouver derrière eux. Baraka s’agenouilla derrière le premier et sortit son couteau ainsi que son pistolet. Il visa le nettoyeur qui n’était pas directement derrière lui et tira, dans un même temps il planta son couteau dans la colonne vertébrale de son ennemi. Les deux s’écroulèrent, l’un paralysé et l’autre mort. 
Génial… Et maintenant ? Ils ne vont pas tarder à remarquer leurs morts et vont rappliquer en vitesse. Se demanda Bill Baraka.

La réponse lui fut donner sous forme du véhicule de service des sbires de Nantman. 

20 minutes plus tard Bill Baraka était enfin devant le Qg du Lord Carak et ce qu’il vit ne lui plut pas comme souvent ces jours. Les 2 grandes portes couleur bleue azur étaient enfoncées de l’extérieur. Bill rentra l’arme à la main pour trouver une fois de plus une scène de carnage.
La pièce était plutôt grande avec un plafond bleu possédant des teintes d’or, les murs étaient modestes mais, contenaient chacun une quantité impressionnante de runes. Des tables étaient renversées et des cadavres étaient étendus un peu partout Visiblement les nettoyeurs ne s’étaient pas attendu à une grosse opposition de la pars du clan des Raimares, car au lieu d’envoyer des troupes blindées, spécialisée dans le siège, ils avaient envoyé des troupes rapides. Le résultat était sans équivoque, les nettoyeurs comme les frères de Bill s’étaient massacré.
Il avança à travers les salles, passant de plus en plus de cadavre jusqu’à arriver aux archives. Il entendit du bruits et s’arrêta net. Il conta neuf secondes avant de s’avancer et d’ouvrir la porte couleur crème. Il y découvrit quelques prêtres de Carak encore vivant dont un armé d’un fusil à pompe le mettait en joue.
-Bill ! Tu arrives à des heures bien sombres mon frère, où sont le reste des Raimares ? Demanda la vieux prêtre Lyck qui baissa son arme
Bill tomba à genou avant de raconter l’assaut du bastion de la nuit. Au fur et à mesure qu’il contait son histoire, le vieux prêtre blanchissait à vue d’œil.
-Nous ne sommes donc plus qu’une poignée… Ces enfoirés ont bien réussi leurs coups, jamais les Raimares ne s’en remettront. C’est plus que probable même que les autres clans nous attaquent pour prendre nos bâtiments. 

Le vieux Lyck chercha dans ses livres puis s’avança vers Bill toujours agenouillé.

-Bill Baraka tu es donc le seul survivant en dehors de nous, prêtres du grand tisseur de destin. Il te revient de droit de devenir le nouveau Lord des Raimares !
-Mais… Le Lord Carak est donc… Mort ?!! Répondit Bill
-Oui… Ils sont venus le prendre, il s’est laissé emporter et lorsqu’il est monté dans leurs fourgons, il a utilisé la sainte magie pour détruire tous nos ennemis… Mais il y a laissé la vie. Ainsi Bill Baraka tu es le nouveau Lord des Raimares ! Tu appartiens désormais totalement à notre glorieux maitre ! Le tisseur de destin ! Continua le prêtre d’une voix enfiévrée par l’émotion.
-Je lui appartiens déjà répondit simplement Baraka.
C’est ainsi que Bill Baraka fut promu et il sentit l’intérêt de son dieu grandir pour lui. Il fut enfin capable de comprendre et d’utiliser les flux du véritable univers. Totalement absorbé par ses nouveaux talents, il ne vit pas les prêtres faire un symbole étrange. Il ne vit pas non plus Lyck venir se placer derrière lui. Il ne comprit tous cela que lorsqu’il sentit le froid du canon du fusil à pompe contre sa nuque.
-Qu’est-ce à dire que ceci vieux fou ?! Je suis le Lord Baraka ! Tu me dois allégeance !
-Désoler Baraka, mais vois-tu nous sommes à la fin de notre misérable vie mortel, nous allons enfin pouvoir embrasser l’immortalité. Répondit le prêtre.
Il était en colère noire, les Raimares étaient déjà aux portes de la mort et maintenant il se faisait trahir ?! Par les seuls alliés qu’il lui restait. Il sentit sa colère lui monter à la tête et la fureur remplit ses veines. C’est à ce moment là il prit enfin le contrôle des pouvoirs qui avaient toujours existé en lui mais qu’il n’avait jamais connu. Il savait avec une précision inhumaine que le vieux prêtre allait tirer, mais il savait aussi qu’il avait été blessé au bras gauche. 

Il se jeta sur la gauche au moment où il eu cette révélation ce qu’il lui sauva la vie. Il se releva dans un même mouvement et se jeta sur le prêtre. Entrainer par son mouvement de haut en bas il planta son couteau dans le flanc du traitre et remonta sous les côtes. Lyck s’écroula. Un geyser de sang sortant d’entre ces côtes.
Bill regarda les prêtres qui avaient arrêté leurs incantations et tremblaient maintenant
-Je sais ce que vous faites, vous suivez les ordres. Je ne peux pas vous en vouloir pour cela… Mais vous comprenez bien que je ne peux pas vous laisser vivre…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

Toujours le même reproche, c'est trop court, c'est trop rapide.

 

Puis ton reversement de situation n'est pas logique. Si les prêtres veulent trahir et s'accaparer les pouvoirs magiques, pourquoi entamer le processus de transfert ? Au moment au Bill s'agenouille, on lui colle une bastos dans la nuque et l'affaire est réglée.

Alors oui il faut, pour ton récit, que Bill obtienne ses pouvoirs mais il faut aussi qu'il y est une trahison, simplement cela fait de ta construction scénaristique que chose de pas crédible, c'est trop facile pour ainsi dire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello

 

Prochain je tenterais de faire plus long dans ce cas et plus détailler

 

Pour la situation, la Trahison est propre à Tzeentch non? Quoi de mieux que de faire de lui "l'élu" pour ensuite froidement lui coller un balle? Mais les voix de Tzeentch ne sont-elles pas impénétrables?! Mais je note et je tenterais de faire une suite plus crédible 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.