Jump to content
Warhammer Forum
Xoudii

[Gw] Politique de Gw, le retour

Recommended Posts

Juste une petite remarque. 

Mon revendeur habituel depuis 15ans a de moins en moins de diversité de produit notamment sur les blisters et les unités efficace hors grands classiques ( Quand je lui demande il me repond qu il n a plus acces a tout le catalogue et que pour certains trucs il faut passer par le web.

 

D ailleurs c est idem en boutique rouge sauf que les vendeurs ne l exprime pas comme ca. Ce sont approximativement les memes produits. Il doit donc exister une liste produit magasin. Je serais curieux de la voir.

 

Cette vente morcelé doit permettre de simplifier la distribution et donc le cout

Edited by Kielran

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Master Avoghai a dit :

@Kwakdonald Ah ouais... 

 

M'enfin là c'est juste lui qui ne comprend pas... C'est pas necessairement GW.

 

Entendons nous bien, je ne généralisais pas ce cas de vendeur obtus à tout GW; Par contre cela n'enlève rien à mes points précédents (politique de fidélisation, aucun intérêt à se rendre en boutique plutôt qu'en ligne chez GW etc...). Je pense que la plupart des consommateurs GW se rendent chez gw pour la qualité de leurs produits. Mais ces mêmes consommateurs attendent de GW qu'elle regagne leur confiance (dans mon cas pour repasser de client extrêmement ponctuel, quand je n'ai pas d'autre moyen, à client régulier)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Olorin a dit :

En Europe, il y a encore des revendeurs Web (mais qui ne peuvent, en effet, plus vendre hors EU). Mais aux states, c'est fini. Je ne suis pas certains de retrouver les articles le mentionnant, mais il me semble que le dernier revendeur web a fermé boutique il y a trois-quatre ans.

Eh bien c'est que les lois commerciales des US sont moins protectrices que les européennes...

 

A la fois tant mieux pour nous (parce que bon, imaginez un revendeur qui apprend du jour au lendemain que Gw ne veut plus lui vendre ses produits)... Mais malheureusement ca penalise vos revendeurs locaux dans la concurrence avec Wayland...

 

GW tentent de faire ce qu'ils peuvent pour limiter mais du fait de la legislation de l'UE leur marge de manoeuvre reste limitée...

 

On verra si le brexit change quelque chose. Perso je n'y crois pas trop.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Kielran a dit :

Juste une petite remarque. 

Mon revendeur habituel depuis 15ans a de moins en moins de diversité de produit notamment sur les blisters et les unités efficace hors grands classiques ( Quand je lui demande il me repond qu il n a plus acces a tout le catalogue et que pour certains trucs il faut passer par le web.

 

D ailleurs c est idem en boutique rouge sauf que les vendeurs ne l exprime pas comme ca. Ce sont approximativement les memes produits. Il doit donc exister une liste produit magasin. Je serais curieux de la voir.

 

Cette vente morcelé doit permettre de simplifier la distribution et donc le cout

 

En fait, c'est parce qu'ils espéraient rabattre un max de vente vers leur site web, car c'est pour ce genre de vente qu'ils margent le plus: juste un entrepôt, un site web et le salaire des gars qui emballent et stockent. pas de loyer pour une boutique, moins de personnel nécessaire, pas de produits à trimballer dans toute l'Europe dans chaque boutique,...

 

Le résultat a été que les produits GW sont surtout devenus moins disponibles, voire même moins visibles (chez les revendeurs indépendants), ce qui n'a probablement pas aidé les ventes...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Master Avoghai a dit :

maginez que Wayland ouvre UN SEUL mag en dur dans une ZAC en angleterre... Un tout petit magasin type comptoir avec possibilité d'achat en direct et le hangar de stockage derrière ... Vous faites comment? Du coup c,est un magasin en dur qui fait aussi de la vente web pour diversifier son activite... Et on retombe avec à nouveau dans le meme cas qu'actuellement...

 

En fait c'est déjà le cas... Wayland est aussi un magasin en dur (en Angleterre, banlieue de je sais plus où) avec club de jeu (façon Warhammer World). Pour Element Games je crois que c'est pareil.

 

Mais apparemment y'a une politique des 3 singes (vous savez celui qui se bouche les oreilles, etc) qui consiste chez GW et les hobbyistes Anglais en général à ne pas parler de ce mini Warhammer World sous peine d'avoir les avocats de GW aux fesses (true story).

Edited by Numiria

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah bah comme quoi :D 

+++edit recherche google maps+++ Ah oui et pis pour le coup c'est VRAIMENT. Dans une ZAC lol

 

Mais bon voila, ca montre bien que c'est compliqué de proteger nos indé (d'ailleurs il n'y a qu'a voir la levée de bouclier sur la situation de all4games, mais je ne serai pas étonné que l'attaque viennent des magasins en dur)

 

Au final, peut etre que nous avons aussi nous une responsabilité en tant que hobbyiste à choisir où nous faisons nos achats.. :rolleyes: 

 

il y a 33 minutes, Olorin a dit :

En fait, c'est parce qu'ils espéraient rabattre un max de vente vers leur site web, car c'est pour ce genre de vente qu'ils margent le plus: juste un entrepôt, un site web et le salaire des gars qui emballent et stockent. pas de loyer pour une boutique, moins de personnel nécessaire, pas de produits à trimballer dans toute l'Europe dans chaque boutique,...

 

 

Le principe de wayland quoi :rolleyes: 

 

Blague à part, il y a aussi une autre raison à ce referençage : la place. Meme pour un magasin GW il devient tres difficile de tout stocker et avoir tout à dispo. Du coup, il a aussi eté décidé de garder des references non dispo en mag mais commandables via le ouebe. Et d'ailleurs un revendeur premium peut parfaitement commander cette ref pour toi aussi.

Edited by Master Avoghai

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouai, les boutiques GW n'ont que 700-750 produits GW les plus vendus/vendable en raison de la place, et encore certains boutiques galère à tout mettre ne rayon. C'est pour cela que certains peintures ne sont plus en boutique, ils en ont sortis plein d 'autres et les moins vendus ne sont plus en rayons.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais dans un monde ou tout va vite et ou l achat compulsif deviens une norme je vois mal en quoi creer x petites boutiques sur paris ( oui desolé pour les non parigot ) qui vendent toutes les memes produits d entree de gamme est rentable. S ils avaient un seul tres gros magasin dur avec plein de tables et toutes les refs meme en petite ils feraient la nique a la taverne et a tout les revendeurs pro gameurs car ils attireraient tout le noyaux dur des consommateur qui iraient comme a la mecque. Une sorte de w.world reduit pour les grandes villes plutot que x boutiques et x loyers.

 

 

Les commerciaux de profession vous avez une logique de vente pour justifier les x magazins epiciers ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le gros magasin en dur c'est un un peu comme le gamesday : fantasme du hobbyiste, probablement rêve de l'employé GW, mais cauchemar du comptable qui ne raisonne que par les chiffres. Pas sûr du tout qu'un tel magasin soit rentable, malgré la grosse pub qu'il peut faire pour l'entreprise.

 

Et la comparaison jeux vidéo / produits GW est surtout en défaveur de GW en fait ^^

 

Perso j'ai presque jamais mis les pieds dans un GW et je commande tout par internet, et faut bien avouer qu'il n'y a rien de plus frustrant que d'arriver en magasin et de ne pas trouver ce qu'on est venu chercher (surtout si on a fait du chemin pour venir). Et puis si j'y vais je dis au vendeur que je joue bretonniens et soeurs de bataille, ça calme tout le monde (c'est faux mais j'aime les rendre malheureux).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Kielran a dit :

Mais dans un monde ou tout va vite et ou l achat compulsif deviens une norme je vois mal en quoi creer x petites boutiques sur paris ( oui desolé pour les non parigot ) qui vendent toutes les memes produits d entree de gamme est rentable. S ils avaient un seul tres gros magasin dur avec plein de tables et toutes les refs meme en petite ils feraient la nique a la taverne et a tout les revendeurs pro gameurs car ils attireraient tout le noyaux dur des consommateur qui iraient comme a la mecque. Une sorte de w.world reduit pour les grandes villes plutot que x boutiques et x loyers.

 

 

Les commerciaux de profession vous avez une logique de vente pour justifier les x magazins epiciers ?

 

Bah disons qu'aprés des fermetures de mini magasins (comme P18 qui a duré pas plus d'un an) et surtout la resistance de certains "gros" en France comme en Allemagne (genre les P8 et P12), j'ai quand meme l'impression que le modele de la petite boutique a pris du plomb dans l'aile.

 

j'ai l'impression que l'idee des boutiques c'etait d'etre le depot de livraison des commandes web avec les trucs propices à l'achat compulsif... Genre tu commandes, tu fais livrer à la boutique X. Là le vendeur en profite pour te demander si t'as tout pour peindre ces figs et les monter voire eventuellement peut te conseiller le truc en plus...

 

Mais bon cette synergie est pas top notamment justement parce que un gars capable d'acheter sur internet, il est capable d'aller chercher sur d'autres sites... Google est un pousse au crime :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait la politique actuelle de GW c'est de défaire tout ce qui a été fait ces dernières années :D

 

Franchement mettre en avant le site web ça pourrait être une bonne idée... Mais ce serait mieux d'avoir une présence dans les clubs et au niveau associatif en général pour permettre aux clients de trouver des lieux de jeux.

Parce que bon l'essence du wargame c'est quand même d'avoir une table sur laquelle jouer, et un club a un pouvoir d'entrainement énorme. Si tu joues dans un club à un jeu qui t'attire bien avec des potes tu peux y rester des années.

Si on avait pas de boutiques GW mais des revendeurs bien traités et des clubs caressés dans le sens du poil ça serait un bon compromis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai parlé des VPC avec un manager d'un des magasin GW et il en est ressortit que les VPC commandé en magasin contaient dans le "chiffre d'affaire" du magasin alors que les VPC commandés sur internet et livré en magasin était compté comme "chiffre d'affaire" global de GW. Donc si ont veux faire vivre le GW à cote de chez nous il est preferable de commander en boutique plutôt que chez soi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non ça c'était l'an dernier.

 

Maintenant, une commande Web, livré dans un ch, compte dans les chiffres de ce ch (et non plus pour la plate-forme Web)

 

Mono info 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wayland j'y suis allé, comme Dark Sphere.

Pour le coup, vous ne vous attaquez vraiment pas a la bonne cible : ce sont vraiment des magasins tenus par des hobbyistes, passionnés parce qu'ils font, et soutenant a mort leur communauté locale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vendre des trucs qui sortent d'usine dans des réseaux de distributions différents et souvent concurents c'est mon boulot depuis presque trente ans.

Je peux vous dire que c'est toujours plus facile d'accuser de tous les maux une partie de sa clientèle (les vilains) mais qu'à l'origine cela ne révèle qu'un défaut d'organisation et/ou de politique commerciale cohérente.

Quand on veux tuer son chien, etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/10/2016 à 10:53, Espio04 a dit :

J'ai parlé des VPC avec un manager d'un des magasin GW et il en est ressortit que les VPC commandé en magasin contaient dans le "chiffre d'affaire" du magasin alors que les VPC commandés sur internet et livré en magasin était compté comme "chiffre d'affaire" global de GW. Donc si ont veux faire vivre le GW à cote de chez nous il est preferable de commander en boutique plutôt que chez soi.

Oui, c'est comme ça que je l'ai entendu aussi.

C'est ce que me disent ( et rabâchent ) les managers des 4 boutiques ( en France ) où je me rend régulièrement, c'est même arrivé qu'ils en parlent sur leur page FB, et même des annonces à voix haute, lors d'occasions ou il y a du monde ( aniv boutique, army on parade etc..) pour inciter les gens à acheter ou commander en boutique, pour qu'elle puisse continuer à vivre.

 

Je trouve ça quand même limite comme politique local.

C'est un double tranchant, ça dit plus ou moins au client : " ton hobby est très précaire et la boîte dans laquelle tu achète tes figs tient sur 1 fils".

Ou alors : " craqué vite votre pognon dans votre boutique sinon vous pourrez aller dans une autre ville pour profiter de la communauté en boutique".

 

C'est pas mal si on veut faire culpabilisé le client!

 

Je trouve que la présence des boutiques GW est Indispensable à sa santé et que sans elles, GW perdrait énormément.

Perso, c'est un cousin qui m'a fait découvrir les pitoux il y a 16ans. Mais c'est ma première visite en boutique qui m'a fait plonger tête baissée dans le hobby.

Et aujourd'hui encore, j'y vais régulièrement, dans ma ville, et même quand je vais dans d'autre villes, je m'arrange pour y faire un saut. Ca me permet de rencontrer d'autre personnes du hobby etc... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Ortan Cassius a dit :

Je trouve que la présence des boutiques GW est Indispensable à sa santé et que sans elles, GW perdrait énormément.

Oui et non... ça dépend... bof en fait.

 

J'ai vécu quelques années dans une ville sans magasin GW, où la communauté se portait fort bien, grâce à des magasins revendeurs qui avaient des gérants impliqués et quelques tables de jeu, ainsi que des clubs dynamiques (les deux étant liés d'ailleurs). Quand un GW est arrivé fin 2004, je me suis dit que ça allait surtout leur faire perdre du pognon ; je ne sais pas si j'ai eu raison, mais le magasin a fermé en 2013.

A mon humble avis, faut savoir quel est le but des magasins pour savoir s'ils sont indispensables, et sous quelle forme.

S'il s'agit de promouvoir la "marque" GW de manière globale, c'est un moyen assez coûteux de le faire, alors qu'internet peut aujourd'hui être très efficace. Il y a aussi d'autres alternatives, comme le défunt service événementiel (qui filait des lots et aidait les organisateurs d'événements) ou le défunt programme outriders (qui filait des cadeaux à des gens assurant la promotion de leurs jeux dans le pays), sans parler des événements à portée nationale comme le défunt Games Day.

Si le but est de créer et/ou dynamiser une communauté locale, il faut quelques conditions pour que ça fonctionne. Pour commencer, faut avoir le(s) bon(s) employé(s): des mecs passionnés, bien informés, compétents, capables de tisser un relationnel solide avec les vétérans et les acteurs du coin. Mais même ça ne suffit pas (le dernier manager du magasin sus-mentionné était tout cela, et même plus encore ; si je ne me buse il est aujourd'hui un acteur indispensable de la communauté). Il faut aussi que les gens locaux aient besoin de ça, sinon on risque de jeter les ronds par les fenêtres ; si une communauté existe déjà, à moins que le manager soit superman et dispose d'une boutique immense (avec quatre tables de jeu minimum), ça ne va pas être évident d'attirer le chaland pour consommer dans la boutique officielle. En gros, pour qu'une petite boutique soit rentable, l'idéal est qu'il n'existe pas déjà de communauté locale trop solidement implantée (auquel cas, il faut juste avoir un bon produit).

 

Et c'est là qu'on se rend compte que le réseau de petites boutiques marche très bien sur le papier, dans un monde où le hobby (/le wargame) se limiterait à GeuWeu et l'internet serait resté bloqué en 1998. Le souci c'est qu'on sait tous très bien que le monde du jeu n'a rien à voir avec ce que semble croire GeuWeu: le monde du jeu ce sont plein de communautés (au pluriel) pour commencer: clubs locaux, groupes de potes, forums nationaux (parfois internationaux), voire même, pour certains jeux, des guildes ou des fédérations. Mais surtout, c'est un monde qui a des décennies d'existence dans lequel évoluent plein d'acteurs et dont tous les vétérans peuvent facilement passer à autre chose si les jeux GeuWeu ne leur plaisent plus... Et entraîner avec eux une proportion (à mon avis, non négligeable) de la prochaine génération (à mon avis on l'a bien vu quand ils ont tué Battle)

M'enfin, tout le monde ici sait tout ça. Mon propos, c'est que le principe du réseau de mini-boutiques reflète aujourd'hui l'aveuglement d'une compagnie qui ne pense pas avoir besoin de séduire ses clients, comme si son produit était si extraordinaire que les boutiques en dur allaient forcément servir à quelque chose. Alors que bon, en 2016, il vaut mieux d'abord tuer la concurrence dans l'oeuf en ayant le meilleur produit possible (surtout si on veut le vendre à prix d'or), et s'assurer ensuite de gérer la com' avec les clients (réels comme potentiels) de main de maître.

Bref, je dirais plutôt que le réseau de boutiques est un poids pour GeuWeu. Bosser leur produit et leur relationnel, notamment avec les revendeurs, serait plus efficace. S'ils veulent construire une image de marque, internet et l'événementiel sont au moins aussi importants et quelques grosses boutiques dans les plus grosses villes suffirait. S'ils veulent construire des communautés, ils peuvent se comporter en "société adulte" et communiquer avec celles qui existent déjà.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Rippounet: je suis d'accord avec toi, les petits clubs et les réseaux de joueurs/modélistes/peintres/collectionneurs sont sûrement les plus important pour le hobby, donc surtout pour nous quoi! 

Ce que je voulais dire, c'est pour nous " Vétérants " ( et adultes ) c'est bien facile d'être toujours à la page de ce qui ce passe chez GW ou même de l'actualité des clubs dans ta ville....etc 

Mais pour ceux qui ne connaissent pas l'univers, je trouve que les boutiques sont vraiment pas mal, rien que pour les yeux, un jeune qui débarque dans la boutique et que ne connaît pas, ben il craque et bave devant les vitrines et peut passer des heures à regarder des mecs jouer sur la table devant lui.

Enfin, c'est comme ça que ça c'est passé pour moi il y a 16ans lol.

 

Tu as aussi raison ( je pense ) sur le fait que les vitrines sont un poids pour GW, mais si je devait faire une comparaison, c'est un peut comme la dame qui te donne le pain et te rend la monnaie, certaines boulangerie ont essayé de les remplacer par une machine qui rend la monnaie, mais la machine n'est pas très bonne en relation client et même pour " l'âme " de la boulangerie, et je pense que c'est pareil pour GW, ils ont besoin et nous avons ( un minimum ) besoin de ce contacte avec l'enseigne.

 

Par contre, certes les boutiques sont un poids pour GW, mais là, je pense que c'est un peut leur faute.

Mon constat, c'est qu'ils n'en fond pas grand chose de leurs boutiques!!!

Ils pourraient entretenir de bon liens avec les petits clubs organisateurs de d'événements ou de tournois pour créer une dynamique.

Car pour moi actuellement, je trouve que la dynamique en terme de jeux et tournois, c'est les petites orga qui ce tape le plus gros (  et heureusement pour nous ) parce GW, n'a pas l'air prêt à donner envie en gens de ce bouger à la boutique.

Ils ne savent pas ( plus ) ce servir de leurs boutiques, ou ne veulent pas s'occuper correctement de leurs boutiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

GW a un gros problème: son produit ne se vend pas tout seul. Un site internet qui vend du jeu vidéo ou un autre, c'est pareil. Avec GW ils doivent créer la demande et faire connaître le produit. Les autres entreprises surfent un peu sur leur notoriété: avatar of war vend de la figurine aux gens qui connaissent déjà ce qu’est une figurine. J'avais fait des sondages parmi mes étudiants, pour voir (origine CSP en général + ou ++, bonne éducation, bons moyens, 18 à 25 ans, tout à fait dans la cible potentielle): la notoriété spontanée du produit est d'environ 15-20%. Environ 5 à 15% y a déjà joué un peu ou connaît vraiment. Environ 3-6% a vraiment joué (le plus souvent en tant qu'ado). Cela veut dire que votre vision collective de la notoriété du produit est biaisée: la figurine c'est un produit inconnu de la masse des ados et jeunes adultes.

 

Avoir un site dans ces cas là ne sert à rien: il ne sera pas visité! Les relais locaux sont fondamentaux. Pour prendre un exemple caricatural, une démo dans un collège aura un impact infiniment plus important localement que n'importe quel site internet.

 

Les communautés, bien souvent, ne fonctionnent qu'en circuit fermé. Regardez combien de nouveaux vous avez dans vos groupes et surtout d'où ils viennent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @cracou2 c'est exactement ce que j'essayais de dire mais en mieux 😃

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, cracou2 a dit :

Avoir un site dans ces cas là ne sert à rien: il ne sera pas visité! Les relais locaux sont fondamentaux. Pour prendre un exemple caricatural, une démo dans un collège aura un impact infiniment plus important localement que n'importe quel site internet.

Les communautés, bien souvent, ne fonctionnent qu'en circuit fermé. Regardez combien de nouveaux vous avez dans vos groupes et surtout d'où ils viennent.

Pour le premier point: certes, mais cela ne veut pas forcément dire (et d'ailleurs, tu ne le dis pas), que les magasins estampillés GeuWeu sont une solution idéale. Les revendeurs locaux (s'ils sont chouchoutés) peuvent aussi assurer la promotion et l'initiation, en particulier s'ils sont combinés avec un programme comme celui des outriders, et ce d'autant plus qu'ils ne vendent pas que du GeuWeu et ont donc "accès" à plus de clients potentiels (y compris, pour certain, au public non connaisseur via les jeux de société).

D'ailleurs ton exemple de l'initiation en collège est très pertinent, mais souligne le souci: c'est un type de promotion qui est complètement indépendant d'une boutique locale, et qui est nécessairement assurée par un vétéran.

Pour le second point, je nuancerais fortement, voire même serais en désaccord. C'est peut-être vrai dans une certaine mesure aujourd'hui pour les jeux GeuWeu car les clubs et les communautés locales ont plus que jamais pris leurs distances avec GeuWeu (après la mort de Battle), le coût d'entrée dans le hobby a découragé nombre de néophytes (ils y travaillent), et la qualité discutable des jeux phares n'aide pas au renouvellement de la clientèle. Mais les communautés (virtuelles ou non) accueillent toujours volontiers le néophyte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Rippounet a dit :

Pour le premier point: certes, mais cela ne veut pas forcément dire (et d'ailleurs, tu ne le dis pas), que les magasins estampillés GeuWeu sont une solution idéale. Les revendeurs locaux (s'ils sont chouchoutés) peuvent aussi assurer la promotion et l'initiation, en particulier s'ils sont combinés avec un programme comme celui des outriders, et ce d'autant plus qu'ils ne vendent pas que du GeuWeu et ont donc "accès" à plus de clients potentiels (y compris, pour certain, au public non connaisseur via les jeux de société).

 

Suf que là ce n'est pas la remise en cause de l'existence des mag GW mais bien du recrutement et la formation des gens. Même si tu es sympa avec lui, un mec qui ouvre un mag indépendant et qui est une truffe restera une truffe. A l'inverse si tu ouvres un magasin GW et que tu as des mecs que tu formes bien et qui connaissent le hobby sur le bout des ongles, ton mag tournera bien.

 

Perso le probleme que j'ai avec le one man store (et plus largement avec la politique GW 2007-2016) n'est pas de se poser la question si il fallait ouvrir un magasin ou pas, mais simplement de ne mettre qu'un mec dedans. Je veux dire, Gw ne cesse de répéter qu'ils font des fig de qualité, qu'ils sont les numero 1, les leaders les premiums... Sauf que pour moi c'est pas un comportement de premiums.

Nan mais vous croyez que Nespresso ils vont ouvrir des boutiques one man? Et donner l'impression qu'ils n'ont pas le temps de se consacrer a un client?

 

Le probleme des one man store c'est que c'est de la politique de discount appliqué à un produit premium... Et ca, ca ne marche pas...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Pour le premier point: certes, mais cela ne veut pas forcément dire (et d'ailleurs, tu ne le dis pas), que les magasins estampillés GeuWeu sont une solution idéale.

 

Tout à fait vrai. Maintenant pour avoir un indep qui fasse le même travail tu dois lui assurer une rentabilité au m² correcte et ce n'est pas le cas.

 

Citation

Mais les communautés (virtuelles ou non) accueillent toujours volontiers le néophyte.

 

Je te défie de trouver un primo joueur qui commence les figs par l’intermédiaire d'un site

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que 1 seul mec pour une boutique c'est un peut juste.

Ces boutiques sont ( aujourd'hui ) le seul moyen à GW pour garder un contact physique avec la clientèle.

Et c'est pour moi, super important pour un jeux ( rappelons-le) qui demande un minimum relation et d'ouverture vers les autres.

 

LE GROS PROBLÈME de ces boutiques, c'est la manière dont ils s'en servent, et je trouve qu'ils s'en servent très mal. Le meilleur indicateur étant ( dans les GW que je fréquente) le peut de membre de la communauté qui s'y rendent.

Ca traduit un désintérêt massif d'une grande partie de la communauté pour ce que proposé GW en boutique, et ceux, au delà même de sa politique commerciale que je désapprouve d'ailleurs.

Perso, et je pense que c'est pareil pour certain d'entre vous, j'ai connue ces boutiques qui dégueulé littéralement de monde tout les Week-end.

Et je parle même pas des événements ponctuels de l'époque, comme la sortie de la 13e Croisade Noire, les Wulfens et le Book Œil de la Terreur qui avait fait un bordel monstre tellement ca avait bien marché.

Et j'ai connue 2, 3 voir même 4 mecs qui tournaient pour faire marcher les boutiques.

Maintenant on a 1 manager seul, suite à la réduction d'effectifs ( rappelons qu'ils ont jeté quelque bon gars à la porte, enfin gentiment) , qui, même avec la meilleure volonté du monde et une grande passion du hobby fait ce qu'il peut pour donner un minimum de vie à la boutique.

Ils galères même pour ce trouver un remplaçant eux même lorsqu'ils partent en congés.

C'est vraiment dommage quand que certain managers ( qui sont passionnés comme nous) ne peuvent pas faire vivre la boutique comme il le vaudrait tout ça parce que seul... ils ont pas le temps.

De nos jours, quand je m'y rend ( ça devient rare ), j'ai l'impression de rentrer dans le bar de mon quartier ( ca n'a rien de méchant hein! ), où on trouve une petite poignée d'habitués tel des piliers de comptoir.

Et petite mention spéciale pour la superficie de certaines boutiques, dès qu'il y a du monde ( ca arrive ) , hop, tu peux pas faire le tour de la table.

 

Bref, tout ça pour dire que pour dé-rentabilisé un local, c'est comme ça qu'il faut s'y prendre!

Je comprend pas pourquoi des petits clubs et autre associations arrive à donner un grand dynamisme à cet univers et pas GW.

Je sais pas moi, un tournois à l'échelle nationale avec les partie en boutiques avec rapport et classement sur FB.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, cracou2 a dit :

Pour prendre un exemple caricatural, une démo dans un collège aura un impact infiniment plus important localement que n'importe quel site internet.

 

A ce propos, GW s'est mis à contacter des ludothèques pour proposer du matériel afin de faire des démo, etc. Un pote ludothécaire m'avait filé l'info après que GW les aient appelé. Etant moi-même ludothécaire, et vu mon rapport à la marque, j'étais blasé qu'il ait pas percuté de les renvoyer vers moi.

 

Je ne sais pas où en est la démarche depuis mais en tout cas, ils ont, ou tentent, quelque chose à ce niveau.

Edited by Albrecht de Nuln

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.