Aller au contenu
Warhammer Forum
HeresyEveryWhere

Nouveau roman Eisenhorn

Recommended Posts

Posté(e) (modifié)

Mes frères l'empereur dieu a écouté nos prières,et dans sa miséricorde sans limite il nous accorda la suite des aventures d'Eisenhorn,par ce geste il a prouvé son amour pour l'humanité de ce forum (les Jean-Slaanesh quittez ce Post avant que j'aille chercher mon lance flamme sanctifiant,vos mains SOUILLÉ(E)S ne doivent pas toucher la parole sacrée de Dan Abnett car il est un des plus grands serviteur de l'empereur et il vous SANCTIONNERA POUR VOTRE DÉCADENCE !!! ) :)

https://www.warhammer-community.com/2017/09/13/coming-soon-a-new-eisenhorn-novel/

Seul les véritables serviteurs de l'empereur peuvent apprécier ces livres.B-)

Modifié par HeresyEveryWhere

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors il s'agit d'un quatrième tome des mésaventures de Gregor Eisenhorn, nommé The Magos

Il sortira quand en France ? Je crois vaguement qu'on m'avait dit aout ou septembre 2018.

Bon d'un côté dommage qu'on n'ait pas la suite de Bequin.

D'un autre côté ça reste un nouvel épisode des Inquisiteurs d'Abnett.

 

http://wh40k.lexicanum.com/wiki/The_Magos_(Novel)

 

Vivement !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé pour le double post mais...

Ce livre donc.

Magos.

 

Il contient un bon petit paquet de nouvelles autour d'Eisenhorn et Ravenor, qui permettent de donner plus de contexte autour de leurs (més-)aventures et d'introduire l'histoire Magos elle-même.

 

Je vais éviter de spoiler un maximum mais peut-être révéler quelques éléments liés aux autres romans sur Eisenhorn et Ravenor.

=> A la fin du livre se trouve une timeline, décrivant les années de naissance d'Eisenhorn et Ravenor, et la position des différents romans et nouvelles les concernant. C'est EXTREMEMENT intéressant pour mieux comprendre le contexte autour de ces personnages. Je la retranscris ici sous spoiler pour alléger la lecture du message.


Timeline

Révélation

 

En italique le nom des nouvelles et romans

En souligné le nom des personnages

En gras le nom des planètes

 

M41

075 : Pestilence (nouvelle)

198 : Naissance de Grégor Eisenhorn sur le monde de DeKere

219 : Endor et Eisenhorn servent en tant qu'Interrogateurs sous les ordres de l'Inquisiteur Hapshant

219 : La transgression de maître Imus (nouvelle)

222 : Nomination d'Eisenhorn au rang d'Inquisiteur

223 : Regia Occulta (nouvelle)

240 : Xenos (roman - tome 1 de la Trilogie Eisenhorn)

241 : Portés disparus (nouvelle)

304 : Naissance de Gideon Ravenor

312 : Mort de Midas Betancore, alors que sa fille, Médéa, n'est encore qu'un bébé

345 : Malleus (roman - tome 2 de la Trilogie Eisenhorn)

345 : Ravenor est grièvement handicapé

346 : Nomination de Ravenor au rang d'Inquisiteur

355 : Arrière-plan pour une couronne de plus (nouvelle ? Texte absent de Magos ; possiblement e-book )

360 : L'étrange disparition de Titus Endor (nouvelle)

360 : Jouer de Patience (nouvelle)

386 : Hereticus (roman - tome 3 de la Trilogie Eisenhorn)

402 : Ravenor - Rencontres (roman - tome 1 de la Trilogie Ravenor)

402 : Aiguillon requiert Eperon (nouvelle)

403 : Ravenor - Renaissance (roman - tome 2 de la Trilogie Ravenor)

403 : Naissance de Valentin Drusher

404 : Ravenor - Revelations (roman - tome 3 de la Trilogie Ravenor)

441 : Le magos biologis Drusher arrive sur Gershom, où il entame la rédaction de sa taxonomie

448 : La curiosité (nouvelle)

450 : Médéa Betancore est portée disparue

455 : Les jardins de Tycho (nouvelle)

461 : Le corps d'Alizabeth Bequin, conservé dans un champ de stase, est porté disparu

465 : Une image traitresse (nouvelle)

470 : Périhélion (nouvelle)

475 : Magos (roman - tome 4 de la quadrilogie Eisenhorn)

477 : "Naissance" de Beta Bequin sur Sancour dans le sous-secteur Angelus

480 : Arrivée d'Eisenhorn sur Sancour. Médéa entame sa mission et surveille l'évolution de Beta.

495 : Arrivée de Ravenor sur Sancour

500 : Paria (roman - tome 1 de la trilogie Bequin)

 

 

Les nouvelles avant le roman :

- La première nouvelle se déroule avant même la naissance d'Eisenhorn. Même si elle semble déconnectée du reste, elle a son importance.

- Plusieurs nouvelles nous présentent Eisenhorn lorsqu'il était Interrogateur sous Hapshant, ses relations avec l'autre Interrogateur de ce dernier (Titus Endor, dont je suis sûr d'avoir déjà lu le nom dans un autre roman d'Abnett) et l'une de ses premières aventures en tant qu'Inquisiteur. On a également une nouvelle qui parle plus en détail de la carrière d'Endor.

- Une nouvelle se déroulant entre Xenos et Malleus, déjà publiée par Bibliothèque Interdite, raconte comment Eisenhorn a perdu sa main. Lors d'Hereticus, on apprenait qu'il avait subi une greffe et épousé la chirurgienne qui en était responsable. Une autre nouvelle se passe entre Rencontres et Renaissance.

- Deux nouvelles présentent le personnage de Valentin Drusher, central dans le roman Magos, ainsi qu'une Arbites aux côtés de laquelle il vit ses mésaventures.

- Deux autres nouvelles encore se déroulent entre les six premiers romans (les deux trilogies) et le premier tome de Bequin et sont centrées sur Eisenhorn.

 

Le tout permet de bien introduire Magos, qui sert de transition avant Bequin.

La lecture est toujours agréable, le style d'Abnett et un bon traducteur donnant de bons résultats. 

 

Le roman Magos

- Le personnage de Valentin Drusher, magos biologis, est recruté par l'Inquisiteur Grégor Eisenhorn afin d'aider à mieux identifier des marques de morsure trouvées sur des corps. Eisenhorn et sa suite sont installés dans un vieux manoir abandonné, entourés de quatre agents de l'Arbites (dont l'amie de Drusher, c'est elle qui l'a recommandé)

Révélation

Eisenhorn est accompagné de Nayl, qui avait effectivement quitté Ravenor à la fin de Révélations, et fait effectivement partie de la suite d'Eisenhorn dans Bequin

Médéa Betancore se trouve également à leurs côtés (je me demande pourquoi elle a été déclarée disparue, étant donné qu'elle est tout simplement à ses côtés… Peut-être pour tromper l'Inquisition qui considère Eisenhorn comme hérétique et le traque.

Deux autres nouveaux personnages : l'Interrogateur Voriet, et une savante, Audla Jaff.

 

Il s'avère que parmi les cadavres se trouve la fille de Nathum Inshabel, un Interrogateur que Eisenhorn avait pris sous son aile dans Malleus, qui était devenu Inquisiteur par la suite et qui avait été massacré dans Hereticus par les ennemis d'Eisenhorn. Elle avait été envoyée sur Gershom mener une enquête pour Eisenhorn.

- Drusher s'entend mal avec Eisenhorn. Il sort se promener dans la nature et rencontre un homme, avec lequel il sympathise, et qui lui donne de précieux indices...

Révélation

Grâce à cette rencontre, le groupe parvient à identifier le lieu où ils doivent chercher...

Il s'agit d'une sorte de dimension de poche, située entre l'espace physique normal et le Warp, qu'ils appellent dimension Extime. L'entrée de cette dimension Extime se trouve au même endroit qu'un autre manoir abandonné et carrément en ruines.

 

Grâce à l'Enuncia, une sorte de langage magique très dangereux, qu'il semble bien maîtriser, Eisenhorn transporte tout le groupe dans cette dimension Extime...

Où ils sont séparés, attaqués par des humains, les trois "random Arbites" se font tuer, la copine de Drusher est capturée.

Il s'avère que la savante d'Eisenhorn est une traîtresse à la solde de la Cognitae, une fameuse cabale d'hérétiques déjà rencontrée dans les histoires de Ravenor.

 

Cette dimension Extime contient un appareillage gigantesque, qui ne peut exister dans l'espace normal à cause de son lien avec le Warp.

La Cognitae semble disposer de plusieurs de ces engins, nommés "Métiers à immaterium", qu'ils utilisent pour créer des "graels", un autre terme que je suis sûr d'avoir déjà rencontré dans Bequin, et qu'ils envoient à Sancour servir le Roi Jaune. Ces graels semblent être des individus capables de maîtriser l'Enuncia.

 

Eisenhorn est capturé par les agents de la Cognitae qui lui innoculent un produit, qui est censé lui faire voir "la vérité" (plus ou moins lui mettre en avant tout ce qu'il a pu faire en actes qui font qu'il est bien plus un hérétique qu'un serviteur loyal de l'Empereur), ce qui le rend suffisamment docile pour qu'il serve de "moteur" au métier à immaterium, qui fonctionne grâce à l'Enuncia

(le métier fonctionnant à ce moment grâce à un certain Sark, qui descend du personnage de la première nouvelle du livre, et qui est sans doute… son âme doit être morte depuis longtemps et son corps contenir un démon, même les agents de la Cognitae s'en méfient alors qu'ils sont censés être alliés)

 

Sous l'effet de la substance , Eisenhorn a diverses visions. Il voit de nombreux de ses alliés, morts, présumés morts ou… On voit Lorès Vibben (me souvient plus trop qui c'est mais je reconnais son nom… Peut être son agent qui se fait tuer au début de Xenos), Kara Swole (sans doute exécutée par les Ordos suite à Révélations), Ravenor (mais intact, pas le Ravenor amas de chair psychique coincé dans une boîte), Nayl (présumé mort à ce moment là, mais il est bien vivant) et quelques autres personnes dont le Imus de la nouvelle éponyme, Endor, et finalement Alizabeth Bequin, la Paria dont Eisenhorn était amoureux.

Alizabeth explique à Eisenhorn que dans la Ruche Reine Mab de Sancour va naître… Ils n'expliquent pas totalement qui est Beta, un clone ou un de ces graels? Elle demande à Eisenhorn de sauver Beta, abandonner toute la guerre contre le Chaos pour se contenter de faire une petite mais bonne action : assurer à cette deuxième Alizabeth une bonne vie.

 

Bref, après quoi, Drusher parvient à sauver Eisenhorn, l'équipe s'enfuit tandis que le métier à immaterium est détruit par un incendie (l'engin a la forme d'une tour dont les fondations baignent dans des huiles de prométhéum…), et au moment où ils quittent la dimension Extime, se font pourchasser par le démon majeur sorti du corps de Sark. Démon qui se fait détruire lorsque le monde physique et la dimension Extime se rencontrent, terminant la destruction du métier à immaterium.

 

Finalement, Eisenhorn s'en va avec son équipe, abandonnant Voriet (qui en fait travaille pour les Ordos, mais dit vouloir les convaincre qu'Eisenhorn n'est pas un hérétique)

 

Conclusion générale

Révélation

De nombreux éléments issus des autres romans d'Abnett se retrouvent ici. Il a construit un univers immense à l'intérieur de celui de W40k, et place souvent des clins d'oeil et des références ici et là.

 

On a par exemple l'une des nouvelles qui confronte Eisenhorn à une photo d'Horus Lupercal en personne, avec des papiers rédigés par une des remémoratrices qu'on voyait dans les premiers romans de l'Hérésie d'Horus, et qui est à l'origine du Culte de l'Empereur (où elle décrivait que l'Empereur refusait d'être considéré comme un dieu)

L'un des romans de l'Hérésie d'Horus (Prospero Brûle si je me trompe pas) montrait que des membres d'une société secrète utilisaient l'Enuncia sur Terra en 30k.

Dans les romans des Fantômes de Gaunt, qui se déroulent apparemment dans la deuxième moitié du siècle 700M41, soit près de 250 après le roman Bequin, on rencontrait l'Inquisiteur Heldane (un beau co**ard) qui était l'élève d'un allié d'Eisenhorn, et il est mentionné quelque part que Ravenor a connu une fin horrible...

 

Ici, on retrouve donc plusieurs de ces éléments :

- l'Enuncia, une sorte de proto-langage magique permettant de remodeler la réalité. Mentionné au moins deux fois lors de l'Hérésie d'Horus, et sujet des recherches de Zygmunt Molotch, la némésis de Ravenor… On peut maintenant supposer que c'est carrément l'un des sujets de recherches de la Cognitae dans son ensemble.

- la Cognitae justement. Mentionnée là encore dans les romans de Ravenor (et l'histoire Know no fear de l'Hérésie d'Horus) il s'agit d'une institution hérétique tentaculaire dirigée par une certaine Lilean Chase (bizarrement, j'étais sûr que l'équipe de Ravenor l'avait directement combattue… Je dois confondre) formant des individus extrêmement dangereux (car intelligents, capables, puissants…) qui s'infiltrent dans toutes les couches de l'Imperium (pour rappel, l'un d'entre eux a carrément réussi à devenir Gouverneur d'un sous-secteur, c'est déjà pas mal).

- le Roi Jaune. Mentionné dans Bequin, on apprend donc que la Cognitae s'est alliée à cet individu.

Même si on en sait toujours peu, je commence à me demander s'il ne s'agirait pas d'une "variante" du concept de l'Empereur… Un lien avec les fameux illuminatis qui voulaient tuer l'Empereur pour qu'il renaisse, les Star Childs etc ? J'ai vraiment une intuition qui mènerait par là. Et puis, l'ami de Kasper Hawser qui utilisait l'Enuncia dans Prospero Brûle, est-ce qu'on avait mentionné le nom de son culte ?

 

Pour terminer, ce roman reste un délice à lire, et me hype à fond pour la suite de Paria.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien aimé itou.

Petit bémol : la timeline de fin recense les dates de nouvelles ne figurant pas dans le recueil. Greuh.

 

Concernant un de tes spoils

La Cognitae apparait dans Know no Fear ? Me souviens pas de ça, mais plutôt de l'Enuncia. A quel moment ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors perso, j'ai adoré. Du pur Abnett et j'ai hâte de voir comment la trilogie Paria finira avec la mort de Ravenor, amha.

 

Révélation

Le recrutement de Patience Kys par ravenor en mode chasse à l'homme, la Cognitae, on voit que c'est une organisation très très importante et très dangereuse qui possède certians des plus grands esprits de l'Impérium. La présence d'orks et de tyranides, de gardes marqués par les guerres. Le personnage du Magos et Macks l'impectrice. La rencontre entre Ravenor et Eisenhorn pour arrêter des hérétiques, c'est juste génial niveau chronologie et fluff 40K. La mort par maladie de Spaces Marines, suite à un virus de la Peste y est aussi évoquée...

 

J'ai dévoré le livre en 1 semaine dans le train et je m'étais refait les deux trilogies juste avant, oui oui les 2000 pages en 3 semaines. Eisenhorn, c'est quand même le mec, on ne peut pas le briser, il a une volonté de fer et pourtant il se bat seul contre tous. Nayl lui est toujours fidèle comme Médéa et Chérubael le suis sans trop le géner, je pense qu'il aime travailler avec Eisenhorn, tant qu'il peut tuer tout ce qui bouge, il doit s'amuser ;)

 

Et la chronologie est géniale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois qu'une nouvelle est mentionnée dans la timeline mais n'est pas dans l'ouvrage...

Parce qu'il s'agirait d'une histoire audio. Et ça, on risque de jamais pouvoir en profiter en français.

 

Pour répondre à ta question en spoiler, Le Capitaine, c'est quelque chose que j'ai trouvé lors de mes recherches. Je n'ai pas encore lu l'histoire en question (je suis TRES en retard concernant l'Hérésie d'Horus).

 

@Exodius : "amha" je partage ton opinion. Par l'Empereur, Abnett écrit tellement de choses… Pourvu qu'il les finisse avant de rencontrer l'Empereur !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.