Aller au contenu
Warhammer Forum
ZibZee

[Multi-12] La Rodomontade de Sir Grégoire

Recommended Posts

 

 

 

download

 

Lépreux-Chevaliers Acte III

La Rodomontade de Sir Grégoire
 

Sir Grégoire était un Duc à l'enfance tourmentée et solitaire. Meurtri par le décès de sa mère dans ses jeunes années, son esprit s'est construit une illusion échappatoire qui l'emprisonnait un peu plus chaque jour en son sein. Le jour ou il a basculé, il crut avoir une révélation : sa mère était la Dame, il se devait de la rejoindre. Il a donc prononcé ses vœux de la Quête, et à sa grande surprise, six compagnons se sont déclarés à sa suite, inspiré par son abnégation. Un évènement extrêmement rare se produisait alors de son vivant : une Quête de groupe. C'était un signe qu'il était sur la bonne voie.

 

Le pitch général sur les Lépreux-chevaliers pour ceux d'entre vous qui découvrent mes pauvres bougres : C'est une bande de Bretonniens (et autres âmes errantes accueillies en cours de route) corrompus par Grand-Père. Tiraillés entre leurs impulsions chaotiques et leur fierté chevalière, ce ne sont guère plus que des loques tentant de sauver la façade, mené par Ulfrik, un sorcier dévoyé malgré lui, qui les a entraîné dans sa chute. Cf mes liens en signature pour les intéressés !

 

Mes Co-CDAtistes pour cette aventure de trois mois sont les suivants :

Tarnotah : Les compagnons d'Hornfurt

tueur nain : La Geste des 7 Chevaliers  (MDA)

Antares : Kislev is coming

Kaoslave : La chasse au Terminotaure.

Rainbow : La Légion des Damnés

KeLeSangKoule : L'égoût et les couleurs...

fidelcastro : Lé Kompagnon de Charl'eud Gork !

ZibZee (c'est ici)

Slow Morrisson Les Soeurs de l'Apocalypse

Andampa : Le réveil de Rotwailer

Scoub : La geste du chevalier de Basenhau

Shann B*rdel, va falloir apprendre à Kompter jusqu'à 7 !

 

Et le lien vers le sujet central : [Mullti-12] SUJET CENTRAL

 

Le tableau d'avancement de mes petiots :

 

download

 

 

Messire Jolinard "Gérard, le chevalier blanc" : Il fut blanc, et il essaie encore de l'être !

Hector Arléïs "Henri le Nobliau" : Il se crut noble parmi les nobles, il est ignoble parmi les ignobles.

Le Palefrenier "Bertrand tête en l'air" : il n'y a que les bouseux pour se déplacer au sol... apparemment l'état de la monture ne compte pas.

Seigneur El Carré "Nicolas l'ami des bêtes" : Revenu tout droit des sables d'Arabie.

Monsieur de Moussac "Alex le mutilé" : N'a pas vraiment la lèpre, mais pour sûr, il lui manque des morceaux.

Vassily de Vives-Épines "David le fanatique religieux" : Certains y croient jusqu'à la mort ! (celle d'autrui ne compte pas)

Sir Grégoire "Gilles, L'Illuminé de service" [sans nom - le mercenaire de votre choix] : Il le savait. Sa mère lui avait dit.

 

Petite description de l'archétype de Sir Grégoire :

Gilles, L'Illuminé de service" :  Lui, il vit pas dans notre monde, du genre à entendre des voix. Il a toujours l’air de raconter n’importe quoi, mais d’être convaincu d’avoir raison. On se demande toujours s’il est vraiment fou, ou si on ferait mieux de l’écouter… Et au moment où vous êtes convaincus qu’il est timbré, une de ses prédiction tombe si juste et si précisément que cela ne peut être dû au hasard. C'est l'Irlandais dans Braveheart, quoi... Il semble illuminé d'une aura, que démentent son regard chassieux et ses airs de grandiloquence malhabile. Certaines personnes ayant un don déclarent apercevoir par moment un esprit lui chuchotant à l'oreille.

 

Et la raison d'être de cette bande est ce qu'ils trouveront au Lac aux Papillons... Si on me le permet, j'aimerai ne pas le révéler tout de suite pour des raisons médiocres de suspens fluffique. Mais si besoin est, je peux dire ce que c'est, pas de soucis, je m'exécute sur-le-champs ! Toujours est-il que cela correspondra à "L'artefact à protéger" ET à "la personne à escorter" selon que nous soyons pré-lac ou post-lac niveau fluff :P

 

Et le rappel de la figurine-test :

downloaddownload

 

 

 

Et vu que je vais avoir beaucoup de chevaliers, comme à l'Acte I j'ai fait joujou avec mes crayons de couleur pour trouver des motifs de caparaçon (cf spoiler). Pour le moment j'ai retenu les 2, 5, 8, 14, 15, 19, plus un blanc pour Messire Jolinard et son archétype. Mais si je pense à d'autre trucs, que vous avez des suggestions ou des préférences, ça peut bien entendu évoluer !

Révélation

downloaddownloaddownload

 

Et sur ce... Bon CDA à tous !

 

Modifié par ZibZee

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon alors que dire à part "ouahhh". J'avoue que ces derniers temps j'en avais marre de Papy... parce que trop présent de voir toutes ces fig. brun et verte (déjà que je fais dans le zombies dans les autres jeux). Mais tes conversions se démarquent de tout cela... et ta peinture est magnifique.

 

La seule remarque que je ferai sur ta figurine test c'est que la dynamique de la bannière ne fait pas très réaliste. Il y a manifestement un très fort vent pour la soulever aussi haute, mais malgré tous ses trous, elle reste quand même bien "droite" comme si elle était entière. De même, ton chevalier doit avoir une sacré poigne parce qu'avec ce vent, c'est une chance qu'il n'a même pas calé la hampe sur l'épaule pour tenir sa bannière. Bref, j'aurai vu une bannière un peu plus affecté par la gravité et avec plus de replis... mais je me doute bien que ça n'aurait pas donné la même chose pour peindre de magnifique freehand (dont je suis bien incapable de reproduire au passage).

 

Bref, je me réjouis de voir tout ça peint... surtout vu ce que tu as sélectionnés comme caparaçons (mais navré, je n'ai pas de suggestion à te proposer).

 

Bon début de CDA à toi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon cher Zibzee,

 

Ce superbe porte-enseigne annonce encore une fois un sujet de haute volée!

 

Pour les blasons, ma préférence va à ceux qui sont repris à l'identique à l'avant et à l'arrière (à part peut-être celui avec les figures de jeu de cartes, puisque le sujet s'y porte). Tu me permettras une remarque de "puriste", mais les blasons 21 et 6 contredisent (rapidement) une règle de l'héraldique: émaux sur métaux et métaux sur émaux. C'est en fait une bête question de lisibilité. Et c'est franchement du chipottage! J'aurais bien vu pour le 6 les lys être noir sur le fond blanc (et diantre, que ce schéma est tentant pour un de mes Questeux!).

 

Dans ta sélection, c'est le 15 que j'attends le plus de voir à l'oeuvre! Quant au 2, as-tu envisage de mettre la bande bleu non pas sur un coté (ou au milieu) mais en travers ?

 

Scoub, héraut d'armes depuis 1427 :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello ZibZee,

 

Une nouvelle fournée de tes Lépreux est toujours un vrai plaisir pour les yeux.

 

Mais fouyouillouille... Tu nous mets la pression dès le départ. Il va falloir assurer à coté d'eux. Ton porte bannière est magnifique, par contre l'aspect touché par Nurggle ne me semble pas particulièrement marqué sur celui-ci, à part la rouille et l'usure. A moins que le "truc" jaune à ses pieds soit un tentacule mais je ne vois pas bien.

 

Pour ce qui est de tes croquis de carapaçons ça n'annonce que du bon. Il y a juste le 5 qui fait un peu Petit PoneyTM je trouve mais c'est peut-être voulu.

 

Bon aller, mets nous en plein la vue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore un chouette sujet!

 

Je me posais la question en regardant ta fig test, comment fais tu pour obtenir les légère rayures/griffure en blanc, représentant l'usure de la teinture, sur la cape notamment.

Brossage pour pinceau fin avec peu de peinture?

J'essais d'avoir le même rendu parfois pour rehausser un volume, mais j'ai un pâte mal proportionné.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir

 

Au vue de tes précédente réalisations et de ta fig test, je sent que tu vas encore nous épater.

Bon CDA à toi! :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon un CDA qu'on va encore suivre de près, l'étendard est juste fou à sans tapé le cul par terre.

 

Deglingo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

3eme acte pour tes "chevaliers", hate de voir ce que tu vas nous proposer...ta fig test annonce le level!!

 

Antares

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme mes vdd l'ont déjà dit, ta figurine test est vraiment très jolie. J'ai hâte de voir ton Seigneur El Carré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais suivre ton sujet avec attention, et je pense que je vais encore en prendre plein les mirettes.

Quand je vois tes projets de caparaçon, je suis un eu sur le c... Ce qui m'impressionne, c'est que t'as quand même sélectionné les plus complexes !:D

 

Et j'ai hate de savoir sur quoi tu vas partir comme objectif...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello !

 

Que te dire "Georges" B-) tu sais bien que je suis un de tes admirateurs depuis l'acte 1...

Superbe, comme à ton habitude !!!

 

Pour les caparaçons, je te rejoins sur le choix des 5, 14 et 15 et j'aime particulièrement les 4, 6, 9 et 21.

Pour éviter les similitudes dans les couleurs tu as raison de préférer le 5 au 4. Le 21 a un côté "papal" je trouve et le 9 est tout simplement royal, c'est de circonstance^^

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous tous pour vos com !

 

Le 14/02/2018 à 08:48, Kaoslave a dit :

La seule remarque que je ferai sur ta figurine test c'est que la dynamique de la bannière ne fait pas très réaliste. Il y a manifestement un très fort vent pour la soulever aussi haute, mais malgré tous ses trous, elle reste quand même bien "droite" comme si elle était entière. De même, ton chevalier doit avoir une sacré poigne parce qu'avec ce vent, c'est une chance qu'il n'a même pas calé la hampe sur l'épaule pour tenir sa bannière. Bref, j'aurai vu une bannière un peu plus affecté par la gravité et avec plus de replis... mais je me doute bien que ça n'aurait pas donné la même chose pour peindre de magnifique freehand (dont je suis bien incapable de reproduire au passage).

Je ne peux qu'être d'accord sur la rigidité de la bannière... je sais pas trop faire ce genre de trucs encore. J'essaierai d'améliorer à l'occasion, parce qu'il y a de quoi faire mieux tout en conservant de la place pour un motif à main levée !

Mon chevalier a clairement de la poigne :D Après, elle est quand même bien calée au sol, mais passe derrière la cape, donc ce n'est pas très lisible sur la photo, je le concède.

 

Le 14/02/2018 à 09:20, Scoub a dit :

Mon cher Zibzee,

 

Ce superbe porte-enseigne annonce encore une fois un sujet de haute volée!

 

Pour les blasons, ma préférence va à ceux qui sont repris à l'identique à l'avant et à l'arrière (à part peut-être celui avec les figures de jeu de cartes, puisque le sujet s'y porte). Tu me permettras une remarque de "puriste", mais les blasons 21 et 6 contredisent (rapidement) une règle de l'héraldique: émaux sur métaux et métaux sur émaux. C'est en fait une bête question de lisibilité. Et c'est franchement du chipottage! J'aurais bien vu pour le 6 les lys être noir sur le fond blanc (et diantre, que ce schéma est tentant pour un de mes Questeux!).

 

Dans ta sélection, c'est le 15 que j'attends le plus de voir à l'oeuvre! Quant au 2, as-tu envisage de mettre la bande bleu non pas sur un coté (ou au milieu) mais en travers ?

 

Scoub, héraut d'armes depuis 1427 :lol:

Aaaah, mea coule pas :D C'est vrai que j'ai pas fait hyper gaffe à respecter les règles de l'héraldique... pourtant d'habitude c'est le genre de détail auquel je fais gaffe !

Ceci dit, pour l'avoir déjà fait sur une figurine, traité en nmm les motifs or sur fond d'argent passent très bien ^^

Pour le 6, j'étais parti initialement sur du noir et blanc comme tu le suggère, mais j'ai eu peur de "l'effet Bretagne", et peur qu'on confonde mes lys avec des hermines.

Profites pour ton questeux !

Non, je n'avais pas envisagé la bande bleue en travers, je vais y réfléchir.

 

Le 14/02/2018 à 12:09, Slow Morrisson a dit :

Hello ZibZee,

 

Une nouvelle fournée de tes Lépreux est toujours un vrai plaisir pour les yeux.

 

Mais fouyouillouille... Tu nous mets la pression dès le départ. Il va falloir assurer à coté d'eux. Ton porte bannière est magnifique, par contre l'aspect touché par Nurggle ne me semble pas particulièrement marqué sur celui-ci, à part la rouille et l'usure. A moins que le "truc" jaune à ses pieds soit un tentacule mais je ne vois pas bien.

 

Pour ce qui est de tes croquis de carapaçons ça n'annonce que du bon. Il y a juste le 5 qui fait un peu Petit PoneyTM je trouve mais c'est peut-être voulu.

 

Bon aller, mets nous en plein la vue.

Ouiouiouille, la remarque petit poney qui fait mal :D C'est pas voulu, par contre c'est pour le moment la moins pire piste que j'ai pour évoquer des motifs plus ou moins arabiens. MAis je suis pas convaincu, il y a donc peu de chances que ça reste comme ça au final !

Pour le côté nurglisation, en effet, il est carrément absent. À vrai dire, je n'ai même pas abîmé les parties métalliques à la conversion... Je m'en suis rendu compte après coup, mais c'est pas un drame : ça fait longtemps que je voulais convertir cette figurine, j'ai vraiment fait ce qui me plaisait sans trop réfléchir. Et puis on a qu'à dire que c'est le p'tit nouveau qui a pas encore été bizuté par papi :wink: Le truc jaune a ses pieds, c'est le bout de maçonnerie présent sur la fig de base, et sur lequel repose un de ses pieds.

Et j'ai a-do-ré peindre la cape, un grand moment de plaisir ! Du coup je vais essayer de caser au moins une autre cape sur ce CDA... et fort probablement sur la première figurine

 

Le 14/02/2018 à 22:15, Rainbow a dit :

Je me posais la question en regardant ta fig test, comment fais tu pour obtenir les légère rayures/griffure en blanc, représentant l'usure de la teinture, sur la cape notamment.

Brossage pour pinceau fin avec peu de peinture?

Alors ça se fait en plusieurs étapes :

1. pose de la couleur de base (ici beige)

2. Pose des griffures avec un pinceau très fin et une peinture plus claire diluée (mais pas trop, sinon ça fait des flaques)

3. Glaçis (ici brun-rouge ; vert ; cobalt) et ombrage (rhinox hide)

4 . Reprise des griffures plus légèrement.

En gros, le principe de faire les griffures avant les glacis, ça permet que celles-ci soit bien intégrées au tissu. Et en refaire quelques unes après permet de réaliser un éclaircissement texturé :)

 

Le 16/02/2018 à 03:26, KeLeSangKoule a dit :

"Georges"

Je me demandais si ça reviendrais :P

Le 9, j'hésites... Si j'avais choisi le clown, c'est clair qu'il n'y aurait pas échappé. Pas sûr que je le case sur le CDA, mais il me restera encore une ou deux figurines de chevalier à la fin du CDA normalement, donc je pense que j'aurai l'occasion de le faire.

Le 21 je l'aime beaucoup, mais sa structure fait un peu redondant avec celui d'Énieul dans l'acte 1... C'est pour ça que je l'ai finalement évité.

 

Le 15/02/2018 à 13:56, Tarnotah a dit :

Et j'ai hate de savoir sur quoi tu vas partir comme objectif...

Rien de bien foufou, mais c'est pour pas pourrir le fluff avec l'annonce de la chute dès le premier tableau d'avancement :P

 

Et les photos de mes premières avancées... Mon portable était HS jusqu'à hier, je n'ai donc pas pu vous prendre de photos avant...

On commence avec Le Palefrenier, sur "pégase" :

downloaddownload

 

La figurine est bien avancée, mais j'aimerai bretonniser un peu la monture, comme s'il la traitait de la même façon qu'un cheval (harnais, et, si ça rend bien, un caparaçon)

Pour la pose de la monture, j'ai choisi un truc plus agressif et dynamique que les mouches officielles.... les inspirations, c'est les Reavers de GoW et cette conversion trouvée sur internet, et l'orientation des drones en position de vol (plus c'est rapide, plus c'est incliné). Au départ je voulais une bestiole sans pattes, comme la monture du sorcier en lien, mais je me suis retenu (pour cette fois) de faire mon copycat pur :P (Et ça n'allait pas super avec l'ambiance bretos).

 

Et mon Hector Arléis, le nobliau :

downloaddownload

J'ai récupéré la couronne de ma figurine test pour participer à son archétype "le nobliau". La couleur bleu très foncé royal de son caparaçon, et une cape avec de l'hermine finiront de l'ex-nobliser !

Sa monture est en piteux état... je me rend compte que ce n'est pas flagrant sur les photos, mais son derrière a muté pour devenir une masse de chair dégeulasse (moule d'un abdomen de mouche), et du coup, ses pattes arrière ne touchent plus le sol, il est obligé de se trainer (ce que contredisent un peu ses pattes avant et leur position dynamique, mais j'ai pas trouvé mieux...

 

Et pour finir, un petit bonus... Ceux qui ont suivit l'acte II se souviennent peut-être du Nurgling archer ? @Rincevent m'avait suggéré de faire des nuées de nurgling équipés, c'est chose en cours ! Grâce aux nurglings du grand immonde sur lesquels j'ai réussi à mettre la main, et à des gnoblars qui sont en cours de nurglingisation. J'aurai 3 socles de nuées pour 7 nurglings... selon ce qui est possible de faire, j'essaierai de faire des clins d'œil à mes 7 mercenaires dessus. (à vrai dire, j'avais hésité à poster une candidature avec 7 mercenaires snotlings ou nurglings, quand j'avais lu la phrase de Tueur Nain dans le sujet de préparation "Après, si vous faite une équipe de snotlings, un truc de la taille d'un homme, ça le fait... Mais j'espère quand même que vous ne proposerez pas une équipe de snotling..."

download

 

La suite, et le premier bout de fluff, avant la fin du weekend :)

ZibZee

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 52 minutes, ZibZee a dit :

je sais pas trop faire ce genre de trucs encore

Je ne pensais pas qu'il te restait encore des choses à maîtriser... vu la qualité de tes conversions et de ta peinture... mais c'est bien ça te rend plus humain :P

 

Plus sérieusement, j'adore ta conversion avec la mouche. Pour la bretonniser je pense qu'il te suffit d'appliquer quelques écussons sur sa carapace (qui en soit fait déjà très bien caparaçon).

 

Je suis moins convaincu par l'arrière train de l'autre monture... effectivement la dynamique générale semble assez bizarre... mais le morceau blanc dessous (patafix ?) m'empêche de bien comprendre l'ensemble.

 

Les nurgling promettent de jolis clin d'oeil.

 

En tout cas je me réjouis de voir tout cela peint (et de lire le fluff).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, ben c'est reparti, et ça va encore être dégueulasse !!

 

Les freehands de la fig test sont admirables, et les conversions suivantes sont prometteuses. 

Et pi cool, y a des nurglings, et les nurglings, c'est presque aussi rigolo que les snots :)

 

Très bon CdA !

 

Shann

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

Eh bien, encore des conversion bien délirante dans la ligné de tes précédente réalisation, je sens que ça vas encore être de vraies réussite!:sblong:

 

Bonne continuation! :) 

Modifié par tueur nain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello !

Les figurines sont assemblées, sous-couchées, et j'ai commencé la peinture de la mouche ! Je vais d'ailleurs avoir besoin de votre avis pour sa carapace...

 

download

 

 

Le 17/02/2018 à 09:34, Kaoslave a dit :

Plus sérieusement, j'adore ta conversion avec la mouche. Pour la bretonniser je pense qu'il te suffit d'appliquer quelques écussons sur sa carapace (qui en soit fait déjà très bien caparaçon).

Merci :wink: Du coup j'ai suivi ta suggestion pour les écussons, et ajouté un harnachement. J'ai abandonné l'idée des tissus flottant derrière, cela pourrissait la figurine.

download

 

Et pour ta remarque concernant l'autre monture, je t'ai pris une autre photo. J'espère que c'est plus lisible maintenant ! Le truc blanc n'était pas de la patafix, mais le plastiroc du socle.... Je suis mitigé sur celle-ci, j'aime bien mais elle ne me satisfait pas parfaitement. Je pense que l'idée est bonne, mais que ça aurait pu être mieux fait.

download

 

 

Et voici les premières photos de peinture :

 

download

download

Je me suis inspiré de ça :

http://www.nipponconnection.fr/insectes-et-autres-bestioles-a-eviter-au-japon/

Et ma question... Pour la partie carapace. J'hésite, j'hésite... Sur les deux photos ci dessus vous avez trois tests :

Test 1 : première photo, plaque de tête. Un noir quasi pur qui est éclairci finement avec des tons bleutés.

Test 2 : même photo, plaque arrière. Un noir bleuté qui tire vers un brun clair. (ouais, je sais, on voit pas trop le bleuté sur la photo ^^)

Test 3 : seconde photo, plaque arrière. Un dégradé large qui va du brun très clair au noir.

Si vous avez une autre suggestion, je suis également prêt à l'écouter !

Je pense que le plus juste serait de partir sur l'option 1, non ?

 

Et pour finir un premier petit bout de fluff de mise en contexte :

+++++

Violecée la Plaine

Révélation

Le hameau de Violecée avait de tout temps été sujet à des rumeurs dans les contrées avoisinantes. Mystérieuse enclave impériale achetée par un comte-électeur, on lui avait d’abord prêté le rôle d’avant poste d’espionnage de l’Empire. Puis de garnison secrète, et même de collège de magie clandestin, pourchassé et banni de l’Empire pour ses recherches nauséabondes. Les années passant, la communauté s’étant développée, et ouverte au commerce avec ses voisins les plus proches, ces rumeurs s’étaient tuent, pour laisser la place à des fantasmes de villageois : un hameau où tout un chacun a des murs de pierre et un toit de tuiles (ce qui n’était pas tout à fait vrai), un hameau où il suffisait d’aller boire à la fontaine pour ne plus ressentir la lassitude (ce fut vrai une matinée, lorsqu’un petit malin remplaça le contenu du seau du puits par de l’eau-de-vie), où les cochons étaient paisibles, et où les vaches avaient appris à se traire toutes seules.


Quelques dizaines d’années plus tard, l’élan impulsé par le comte à l’origine de Violecée s’étant essoufflé, le hameau était redevenu peu digne de l’intérêt des ragots, si ce n’est qu’on le citait fréquemment comme victime de raids, et l’on racontait même que ces agressions étaient menées par des chèvres se tenant sur deux pattes... nul ne croyait à cette foutaise, mais cela permettait d’en discréditer les habitants, une pratique qui avait beau jeu entre les petits villages de Bretonnie. Violecée était devenue une bourgade comme les autres pendant des centaines d’années.


Puis on avait perdu tout signe du village. Plus de commerce, plus d’échanges, plus de voyageurs. On découvrit alors les ruines incendiées de Violecée-la-Plaine, et l’on se rendit compte que parmi les cadavres de ses habitants gisaient de curieux squelettes dotés de crânes cornus et de sabots fourchus. Effrayés par ce qu’ils y avaient vu, les « courageux explorateurs » étaient revenus sur leurs pas, rapportant un nouveau lot de rumeurs démentes sur Violecée-la-Plaine. Des maisons fondues, des démons gesticulant sur la fontaine, des hommes-chèvre se promenant nus sur les toits et rampant dans la boue... Ils n’avaient bien évidemment rien vu de tout cela, mais de petite exagération en petite exagération, l’affaire avait pris des proportions dantesques. On évita donc soigneusement le village, et l’on s’efforça de l’oublier.

 

Mais Violecée n’était pas morte, car un certain Ulfrik avait décidé de s’y installer. On le disait ancien conseiller du baron de Castel-Graal, mais les rares personnes l’ayant aperçu, ou croisé Sire Bertrand de la Fontaine, qui le pourchassait inlassablement, ne pouvaient croire qu’il soit encore dans la bonne grâce des Ducs de Bretonnie.
On le décrivait comme un être infect et puant, suivit par une clique de chevaliers déchus. Violecée reprit vie dans les rumeurs et l’imagination fertile de la plèbe paysanne...

C’est dans ce contexte que beaucoup d’événements étranges lui furent associés. Les animaux difformes, les étés trop humides, et les hivers trop doux, un orage hors-saison ? Il s’agissait d’Ulfrik. Une pluie torrentielle ? Les puants de Violecée-la-Plaine avaient encore chanté toute la nuit. Les veaux morts-nés ? Ulfrik avait aspiré leur essence vitale ? Un enfant disparu ? Il avait été mangé par ses sbires. Trop habitués aux rumeurs paysannes, la noble chevalerie ne daignait pas porter crédit a ces récits.

 

Le Lac aux Papillons fut la rumeur de trop.

 

A plus !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, ZibZee a dit :

Et pour ta remarque concernant l'autre monture, je t'ai pris une autre photo. J'espère que c'est plus lisible maintenant ! Le truc blanc n'était pas de la patafix, mais le plastiroc du socle.... Je suis mitigé sur celle-ci, j'aime bien mais elle ne me satisfait pas parfaitement. Je pense que l'idée est bonne, mais que ça aurait pu être mieux fait.

 

Je comprends mieux la fig! Je pense que vu les pattes avant, le ventre devrait traîner derrière le cheval, quitte à supprimer les cuisses, et ne laisser que des sabots en excroissance.

Ceci dit, une fois ta peinture passée, ça sera une très belle fig!

 

Il y a 15 heures, ZibZee a dit :

Et ma question... Pour la partie carapace. J'hésite, j'hésite... Sur les deux photos ci dessus vous avez trois tests :

Test 1 : première photo, plaque de tête. Un noir quasi pur qui est éclairci finement avec des tons bleutés.

Test 2 : même photo, plaque arrière. Un noir bleuté qui tire vers un brun clair. (ouais, je sais, on voit pas trop le bleuté sur la photo ^^)

Test 3 : seconde photo, plaque arrière. Un dégradé large qui va du brun très clair au noir.

Si vous avez une autre suggestion, je suis également prêt à l'écouter !

Je pense que le plus juste serait de partir sur l'option 1, non ?

 

 

L'option 1 me parait celle qui tranche le plus, effectivement. La 3 fait trop rouille, et se confond avec l'abdomen.

La 2 peut être un bon compromis si tu cherches un effet majoritairement jaunâtre :D

Les petites bubons sont vraiment exquis (cette phrase est exclusivement à utiliser dans le cadre du modélisme).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sympa le début de peinture. Dis moi, le lien que t'as montré (avec les bestioles du japon), c'est pour nous empêche de dormir et fini le CDA d'ici la fin de la semaine ?

 

Pour le cul du canasson, il fait un peu brouillon en version noir (on a surtout l'impression d'une masse informe...), mais le brillant de la photo n'aide pas je pense. Mais je suis sur que mis en couleur, ça rendra vraiment top. L'idée de la conversation est sympa !

 

Pour ton choix de schéma, je ne sais pas trop...

Je coté bleu, ça va trancher un peu avec le jaune / orange. Je pencherai pour le 2 !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 17/02/2018 à 08:35, ZibZee a dit :

Ouiouiouille, la remarque petit poney qui fait mal :D C'est pas voulu, par contre c'est pour le moment la moins pire piste que j'ai pour évoquer des motifs plus ou moins arabiens. MAis je suis pas convaincu, il y a donc peu de chances que ça reste comme ça au final !

Pour le coup je n'avais pas du tout vu la référence orientale, la faute au rose. Si tu recherche un effet arabisant, et tant pis si c'est cliché, est-ce que tu as essayé vert et or?

 

Le 18/02/2018 à 23:19, ZibZee a dit :

Et ma question... Pour la partie carapace. J'hésite, j'hésite... Sur les deux photos ci dessus vous avez trois tests :

Test 1 : première photo, plaque de tête. Un noir quasi pur qui est éclairci finement avec des tons bleutés.

Test 2 : même photo, plaque arrière. Un noir bleuté qui tire vers un brun clair. (ouais, je sais, on voit pas trop le bleuté sur la photo ^^)

Test 3 : seconde photo, plaque arrière. Un dégradé large qui va du brun très clair au noir.

Pour ta mouche je partirai sur le bleuté (test 1). Ca rajoute en plus une illusion de "brillant" à carapace qui est bienvenue

 

Le 17/02/2018 à 08:35, ZibZee a dit :

u départ je voulais une bestiole sans pattes, comme la monture du sorcier en lien, mais je me suis retenu (pour cette fois) de faire mon copycat pur

Tu as bien fait de garder les pattes (sur la conversion que tu mets en exemple il me semble surtout que c'est une moto), la nouvelle position est nettement plus agressive que celle standard et correspond mieux à un chevalier et les pattes qui traînent font craindre une bonne mandale (ou pire) si jamais le cavalier manque sa charge.

 

Le 18/02/2018 à 23:19, ZibZee a dit :

Je suis mitigé sur celle-ci, j'aime bien mais elle ne me satisfait pas parfaitement. Je pense que l'idée est bonne, mais que ça aurait pu être mieux fait.

Peut-être parce que tu as voulu garde le cavalier et sa monture à l'horizontal... Si le ventre traînait vraiment au sol l'effet dynamique des antérieurs - et l'expression de la tête du cheval - donnerait peut-être plus l'impression qu'il lutte pour se déplacer?

Mais ça t'obligerai probablement à revoir la position du cavalier, voire des drapés, donc certainement pas mal de boulot en plus. A toi de voir si ce n'est pas trop tard et pas trop de boulot surtout...

 

En tout cas tu nous prépares encore un chapitre bien suintant comme ça fait plaisir. Bravo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

 

Ah ben pour un Chevallier pégase.... J'aurais du m'y attendre! :P

 

Citation

Et ma question... Pour la partie carapace. J'hésite, j'hésite... Sur les deux photos ci dessus vous avez trois tests :

Test 1 : première photo, plaque de tête. Un noir quasi pur qui est éclairci finement avec des tons bleutés.

Test 2 : même photo, plaque arrière. Un noir bleuté qui tire vers un brun clair. (ouais, je sais, on voit pas trop le bleuté sur la photo ^^)

Test 3 : seconde photo, plaque arrière. Un dégradé large qui va du brun très clair au noir.

Pour moi, test 1...-_-

 

A plus! :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Slow Morrisson a dit :

Peut-être parce que tu as voulu garde le cavalier et sa monture à l'horizontal... Si le ventre traînait vraiment au sol l'effet dynamique des antérieurs - et l'expression de la tête du cheval - donnerait peut-être plus l'impression qu'il lutte pour se déplacer?

Je suis tout à fait d'accord. C'est vrai que ça fait bizarre, ce truc aussi gros avec des pattes un peu coincées, bref il devrait traîner au sol son arrière train. Ce bout de plastirock représente quoi au fait ? (des entrailles, un rocher ?)

 

Pour la carapace je dis 1 ou 2. La mouche promet du lourd en tout cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello !

 

Pas eu l'occasion de peindre depuis, mais j'ai une session prévue demain soir :) Je me suis pas encore tout à fait décidé pour la teinte de la carapace, mais je vous remercie d'ores et déjà pour vos avis !

 

Il y a 14 heures, Slow Morrisson a dit :

Mais ça t'obligerai probablement à revoir la position du cavalier, voire des drapés, donc certainement pas mal de boulot en plus. A toi de voir si ce n'est pas trop tard et pas trop de boulot surtout...

Le 19/02/2018 à 14:34, Scoub a dit :

Je comprends mieux la fig! Je pense que vu les pattes avant, le ventre devrait traîner derrière le cheval, quitte à supprimer les cuisses, et ne laisser que des sabots en excroissance.

 

Exact, j'ai fait le feignant ! C'est vraiment pas simple de changer l'inclinaison du cavalier sans que ça fasse... cavalier incliné. C'était un peu un choix par défaut dicté par le manque de courage et le peu de temps dispo pour le CDA, en particulier sur ce mois-ci. D'où l'option plastiroc (qui est du sol/rocher pour Kaoslave)

Scoub, ton idée de sabots en excroissance est super... dommage que je n'ai pas posté une photo plus tôt, ça aurait été bien... tant pis :/

 

Il y a 14 heures, Slow Morrisson a dit :

Pour le coup je n'avais pas du tout vu la référence orientale, la faute au rose. Si tu recherche un effet arabisant, et tant pis si c'est cliché, est-ce que tu as essayé vert et or?

 

Ah ben non. J'avais plutôt le cliché violet-pourpre et or, mais c'est vrai que vert ça peut être pas mal. À méditer !

 

Il y a 14 heures, Slow Morrisson a dit :

Tu as bien fait de garder les pattes (sur la conversion que tu mets en exemple il me semble surtout que c'est une moto), la nouvelle position est nettement plus agressive que celle standard et correspond mieux à un chevalier et les pattes qui traînent font craindre une bonne mandale (ou pire) si jamais le cavalier manque sa charge.

Ouais, c'est bien une moto à l'origine, mais ça pourrait passer impec pour une bestiole dans certains univers... Mais pas WHB/AOS, d'où le choix finalement de garder les pattes. Et comme tu le dis si justement, c'est pas parce que tu esquives la lance que tu t'en sortiras indemne, il y a des pattes qui trainent ! Merci de ton approbation sur ce choix :wink:

 

Le 19/02/2018 à 19:13, Tarnotah a dit :

Sympa le début de peinture. Dis moi, le lien que t'as montré (avec les bestioles du japon), c'est pour nous empêche de dormir et fini le CDA d'ici la fin de la semaine ?

 

Pour le cul du canasson, il fait un peu brouillon en version noir (on a surtout l'impression d'une masse informe...), mais le brillant de la photo n'aide pas je pense. Mais je suis sur que mis en couleur, ça rendra vraiment top. L'idée de la conversation est sympa !

Non, loin de moi l'idée de vous empêcher de dormir ! Promis la prochaine fois que je poste une référence peu ragoutante je met un warning !

Pour la masse informe, c'est un cul de mouche, donc c'est globalement une masse informe ayant vaguement trait à un abdomen d'insecte.

 

À demain soir, j'espère, avec des photos !

ZibZee

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut salut !

 

Petites nouvelles de ma mouche qui avance lentement... mon pinceau a gagné son badge GIC-GIG,  et je dois m'en racheter un, parce que là je galère trop a avoir un truc correct.

Donc j'ai fait ce que j'ai pu qui demandait peu de précision, à savoir : le gros œuvre sur la carapace (je suis finalement parti sur l'option 1), et les premiers aplats des ailes :

download

 

Et voici un second bout de fluff, sur les origines de la première quête de Sir Grégoire !

+++++

La jeunesse de SIr Grégoire

Révélation

Sir Grégoire était né noble, promis à la chevalerie, et en guise de cadeau de naissance, on lui avait entre autres offert une gigoteuse aux armoiries de sa famille... Comment s’étonner alors que lui, fils unique et prodige, ait pu devenir quelqu’un d’autre que le chevalier imbu de lui même, présomptueux et hautain, mais faisant figure de parangon de vertu ?
Et pourtant, ses premières années ne révélaient pas trop ce caractère : il était un enfant joueur et amical, dont le plus grand méfait était de prendre par surprise chaque jour le jardinier du château pour lui faire pousser un glapissement aigu. « Méfait » dont, à vrai dire, le jardinier en question n’aurait pas aimé se passer, car il appréciait le jeune Grégoire et considérait cette habitude comme une marque d’affection réciproque — ce qu’elle était, en réalité.
Sur le coup des sept ans, alors que l’on commençait à instruire sérieusement l’enfant au maniement des armes de bases et à l’art de la lutte, sa mère vint à décéder de maladie. Ni les clercs ni les magiciennes du Royaume n’avaient pu la sauver, et elle partit, sans souffrir, mais bien trop jeune, et surtout, bien trop tôt aux yeux de Grégoire. Sa mère l’avait elle-même allaitée plutôt que de recourir à des nourrices, avait toujours été là pour panser ses blessures, et même ses sermons étaient tolérés par Grégoire.
À la mort de Dame Élianne, le jeune seigneur perdit le sourire un temps. Il se croyait coupable de son décès, pour une raison qu’aucun de ses précepteurs ne réussit à découvrir. Et bien qu’au bout de quelques mois il n’évoquât plus sa responsabilité, nul n’était dupe sur ses pensées à ce sujet... d’autant plus qu’il lui arrivait d’en pleurer et d’en parler durant son sommeil.


Il passa de plus en plus de temps à l’entraînement. Il avait grandi dans un château résonnant d’histoires héroïques où la lame et le courage semblaient pouvoir résoudre n’importe quel problème. Bercé par ces douces illusions, il s’acharna à devenir un bretteur hors pair, et fit la fierté inavouée de son père aigri et bourru. À l’âge de douze ans, ayant grandi très rapidement, il eut droit de monter de vrais chevaux. Fougueux et impétueux, ceux-ci lui firent ravaler sa fierté en l’envoyant au tapis à de nombreuses reprises les premières semaines. Entre les chevauchées tranquilles des poneys auxquels il était habitué jusque là et les ruades vigoureuses des purs-sangs bretonniens, il y avait plusieurs mondes d’écarts.
Il trouva sa première monture personnelle en une bête d’un noir de jais qu’il nomma Victoire. C’était une jument récalcitrante et agressive, qu’il réussit à dompter à force de volonté. Lorsque personne ne pouvait l’entendre, Victoire avait un autre surnom... « Mère. » Le précepteur qui découvrit ceci fut fortement inquiété pour la stabilité mentale du jeune homme. Lorsqu’il évoqua ce fait en privé au seigneur et père de l’enfant, celui-ci ne le crut pas. Pire, il l’accusa de diffamation, et le chassa de son territoire.
Et en secret, l’enfant continua de parler à sa jument comme à sa mère. Les fièvres du souvenir et de la confusion s’emparèrent lentement, mais irrémédiablement de son esprit. Il était suffisamment alerte et lucide pour savoir qu’il ne devait jamais laisser transparaître son plus grand secret, car personne ne le croirait : il savait que sa mère était encore vivante. Quand bien même tout le monde avait vu sa dépouille, quand bien même le cortège mortuaire avait déambulé plusieurs heures dans les faubourgs de la ville. Il était convaincu qu’elle avait survécu, quelque part, et cette idée tenace, ce poison de l’esprit, devait définir le reste de sa vie.

À la mort de son père, il hérita du titre et de ses terres. Chevalier depuis quelques années déjà, il avait acquis une solide expérience du combat, mais était novice dans tout ce qui avait trait à la politique. Il eut la présence d’esprit de s’entourer de conseillers avisés, et il réussit à maintenir la paix à grands coups de charges de cavalerie, ainsi qu’une certaine prospérité sommaire sur ses terres.


L’illusion qu’il donnait d’un seigneur de Bretonnie sain de corps et d’esprit était parfaite. Les rares personnes qui avaient su ses errements à propos de sa mère étaient décédées depuis longtemps, et nul ne le soupçonnait de nourrir un projet plus tiraillant, plus viscéral et plus égoïste que la protection de ses gens : il voulait retrouver sa mère. Et ce mal qui le rongeait resta longtemps en retrait. Il avait eu beau chercher dans les premiers temps, aucun indice, aucune trace ne le mit sur la piste inexistante qu’il recherchait. Alors patiemment il attendait son jour, administrant sa cité et son duché durant les heures de soleil, méditant et cultivant son souhait le plus cher aux heures des lunes.

Le texte a été ajouté à la compilation du fluff Actes I, II et III que vous pouvez trouver ici !

 

 

Par ailleurs, je vais faire mon Shann et vous dire que je m'en va jusque samedi prochain, donc plus de nouvelles d'ici là a priori (si j'ai une connexion je vous mettrai un petit bout de fluff pour vous faire patienter ^^)

Je cravacherai à mon retour pour la peinture, sinon cette première session va s'avérer rude à finir à temps !

A plus,

ZibZee

Modifié par ZibZee

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oh que c'est mesquin de nous laisser dans l'attente comme ça!

 

En tout cas, cette mouche prend des couleurs, et le fluff est extrêmement sympathique!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.