Aller au contenu
Warhammer Forum
latribuneludique

[WARMASTER] D'Acier et de Malepierre - Chapitre III

Recommended Posts

acier_malepierre_01-51d55a4.jpg

 

En mars prochain aura lieu le week-end Warmaster du Crazy Orc, D'Acier et de Malepierre. Il s'agit du troisième événement ayant pour cadre la région de Kazad Lok et la Fin des Temps.

 

Pour préparer les joueurs à cette campagne narrative, j'organise quelques sessions préparatoires. La dernière en date a eu lieu samedi dernier et a vu se jouer une bataille navale Man O'War et une bataille Warmaster dont voici le compte-rendu (le debrief complet de l'après-midi est disponible sur warmaster_fr)

 

La colonne s'étirait le long de la route passant par le Col des Deux Aigles. En ajustant la lunette à vision longue qu'il avait acheté à prix d'or au clan Skryre, Skryt put identifier les bannières d'une demi-douzaine de forteresses mineures des choses-naines. Ce n'était pas une armée en marche pour porter assistance à Kazad Lok mais bel et bien des survivants de l'effondrement de l'empire nain partout dans le Vieux Monde.

Encore une fois les coureurs d'égouts s'étaient montrés utiles pensa le Prophète Gris. En localisant pour lui cette proie facile, ils lui fournissaient l'occasion de rattraper le fiasco de la bataille contre les choses-hommes de Bel Port. Il abandonna son poste d'observation pour rejoindre les vermines de choc de sa garde personnelle et préparer la verminhorde à l'attaque à venir.

Au loin, la colonne continuait de progresser à travers les Montagnes de la Roche Noire. La lunette à vision longue n'avait pas permis à Skryt de plonger au fond du regard des nains, il aurait pu y voir danser une flamme qui lui aurait fait dresser les poils de sa fourrure grise. Ces guerriers nains étaient bien conscients que leur monde était à l'agonie mais ils étaient déterminés à combattre jusqu'au dernier et à faire payer à leurs ennemis le prix du sang.


VERMINHORDE DU CLAN RILK
4 Griffes de Guerriers des Clans
2 Griffes de Vermines de Choc
4 Griffes de Jezzails
2 Griffes de Moines de la Peste
4 Nuées de Rats
2 Griffes de Coureurs d'Egouts
4 Meutes de Rats-Ogres
1 Roue Infernale
2 Canons à Malefoudre
Prophète Gris Skryt
3 Héros des Clans Majeurs dont 1 avec Epée du Destin
2 Techno-Prêtres du clan Skryre

Point de Rupture : 13

SURVIVANTS DES FORTERESSES MINEURES NAINES
(de mémoire)
6 unités de Guerriers Nains
4 unités de Rangers
1 unité d'Arquebusiers
2 batteries de Canons
2 Gyrocoptères
Général Nain
1 Héros avec Epée de Puissance
2 Maîtres des Runes dont 1 avec Parchemin Anti-Magie

Point de Rupture : 8

Skryt avait déployé sa verminhorde en étalant ses troupes de manière à bloquer complètement le passage du Col des Deux Aigles. Il avait placé ses forces d'élite sur chaque flanc, à gauche les Rats-Ogres et les Vermines de Choc de sa garde personnelle, à droite les Moines de la Peste et une Roue Infernale. Au centre se trouvaient les griffes composées de Jezzails et de Guerriers des Clans.
Le Prophète Gris avait cependant senti poindre une once d'inquiétude lorsqu'il avisa que les Nains avaient quant à eux former une solide ligne de bataille : au centre se trouvaient deux formations composée chacune de deux unités de Guerriers et d'une batterie de Canons, elles étaient soutenues par deux Gyrocoptères et des Rangers sur leur flanc gauche.
Ce n'était pas là le comportement d'une bande de survivants paniqués, comme d'habitude la détermination des choses-naines ne devait pas être sous-estimée pensa Skryt.
 

acier_malepierre_iii_01-5412058.jpg

 

acier_malepierre_iii_02-541206b.jpg

 

acier_malepierre_iii_03-5412075.jpg


Le Prophète Gris n'entendait cependant pas se laisser impressionner et il fit signe à ses lieutenants de faire avancer la vermihorde. Les deux flancs progressèrent avec prudence, les Rats-Ogres étaient précédés de plusieurs Nuées de Rats pour attirer le feu Nain tandis que les Moines de la Peste et la Roue Infernale restaient à l'abri d'un pic rocheux. Mais malgré de nombreuses menaces et l'exécution de quelques Guerriers des Clans, Skryt ne parvint pas à faire avancer le centre de la vermihorde.

De leur côté les Nains ne faillirent pas à leur réputation et ils manoeuvrèrent avec précision. Les unités de Rangers prirent position sur une colline face aux Moines de la Peste qui ne reculèrent pas sous leurs tirs. Les Gyrocoptères se placèrent sur le flanc droit de l'armée Naine, prêts à intervenir à la moindre faille détectée dans la ligne de bataille Skaven. Le centre de l'armée avança afin de permettre aux Canons d'ouvrir le feu sur les Nuées de Rats qui encaissèrent les boulets de canon sans battre en retraite.
 

acier_malepierre_iii_04-5412185.jpg

 

acier_malepierre_iii_05-54121a5.jpg


Pris sous les tirs des canons Nains, les lieutenants de Skryt eurent beau menacer les chefs de meute, les Rats-Ogres restèrent à l'abri d'une grande colline et une partie des unités de Jezzails continua à se cacher dans un bois. C'était tout le flanc gauche de la verminhorde qui refusait ainsi de manoeuvrer.
Heureusement pour le Prophète Gris, le flanc droit se révéla plus docile. Les Moines de la Peste et la Roue Infernale progressèrent vers la colline où s'étaient retranchés les Rangers Nains et le reste des Jezzails accompagna le mouvement. Skryt prit également soin d'avancer des Nuées de Rats pour tenter d'attirer les Nains plus près de ses lignes et faciliter ainsi une contre charge. Les manoeuvres Skavens furent couverte par une pluie de Malefoudre lancée par les Technomages du clan Skryre, un canon Nain fut vaporisé par ces attaques magiques que les Maîtres des Runes se révélèrent incapable de contrer (c'était la Fin des Temps et l'ère du Chaos, la magie des Runes disparaissait lentement ce qui peux expliquer pourquoi les Maîtres des Runes Nains ne parviendraient à bloquer aucun sort Skaven tout au long de la bataille).
 

acier_malepierre_iii_06-54121bb.jpg

 

acier_malepierre_iii_07-54121bf.jpg

 

acier_malepierre_iii_08-54121cb.jpg


Et la tentation fut en effet trop grande pour une partie des Rangers qui dévalèrent leur colline pour s'en prendre aux rats géants. Ces derniers ne firent pas le poids et furent rapidement massacrés par les Nains.
Pendant ce temps le reste de l'armée progressa sur le champ de bataille afin de consacrer toute sa force de frappe sur le flanc droit des hommes-rats, leur flanc gauche étant contenu par la menace d'une batterie de canons et de la paire de Gyrocoptères.
 

acier_malepierre_iii_09-54121d1.jpg


Skryt était bien conscient que si son flanc gauche refusait d'obéir aux ordres, son flanc droit risquait fort de rompre sous la pression. Fort heureusement les fouets des chefs de meute se montrèrent cette fois-ci efficaces et les rats-ogres prirent enfin position au sommet de la colline derrière laquelle ils se cachaient. Dans le même temps les unités de Jezzails et de Guerriers des Clans dissimulées dans le bois sortirent également de leur cachette et progressèrent vers l'ennemi tandis que les canons à malefoudre ouvraient le feu pour les couvrir.
Satisfait de voir qu'il pouvait compter sur toute son armée, Skryt lança ses troupes au combat sur son flanc droit. Les Moines de la Peste piétinèrent devant la colline où se terraient la moitié des Rangers Nains mais une unité de Coureurs d'Egouts surgit sur le flanc de ces derniers, imprégnés d'une magie malsaine, ils se ruèrent sur leurs ennemis avec la ferme intention de les déchiqueter.
Les Rangers qui avaient chargés les Nuées de Rats se trouvèrent à leur tour pris pour cible par les équipes de Jezzails et les survivants des Rats Géants. Comme les Coureurs d'Egouts, les hommes-rats étaient poussés par une rage surnaturelle et de nombreux Rangers périrent avant que les Nains puissent battre en retraite.

Les deux armées étaient maintenant si proches que les guerriers des deux camps pouvaient s'échanger injures et menaces. La bataille ne faisait que commencer !
 

acier_malepierre_iii_12-54121f5.jpg

 

acier_malepierre_iii_10-54121d9.jpg

 

acier_malepierre_iii_13-5412200.jpg


Les Nains avaient décidé de venger leurs morts et ils chargèrent les lignes des Skavens. Les tirs des Jezzails ricochaient sur leurs boucliers et la mêlée fut bientôt générale ! Si la contre-charge des Rangers fut contenue et même repoussée par les hommes-rats, les Guerriers Nains abattirent un grand nombre de Jezzails avant de battre en retraite pour reformer un semblant de ligne de bataille.
Sur le flanc droit de l'armée Naine, les canons et les Gyrocoptèrent manoeuvrèrent afin de pouvoir combiner leurs tirs contre une unité de Jezzails qui fut entièrement détruite par une telle puissance de feu.
 

acier_malepierre_iii_16-541221f.jpg

 

acier_malepierre_iii_14-541220c.jpg

 

acier_malepierre_iii_15-541221b.jpg


La réplique de Skryt ne se fit pas attendre. Les Gyrocoptères avaient été obligés de se rapprocher pour ouvrir le feu et ils furent rapidement submergés par des Rats-Ogres et des Guerriers des Clans.
Sur le flanc droit de la verminhorde, les combats s'intensifiaient. Les Rangers de la colline déjà engagés par les coureurs d'égouts furent finalement également assaillis par la Roue Infernale et les Moines de la Peste et nombre d'entre eux mordirent la poussière. Cette victoire rendit le pilote de la Roue Infernale trop téméraire, il chargea de front une unité de Guerriers Nains mais la machine avait perdu trop d'élan et elle fut mise en pièces.
Au pied de la colline, les combats continuaient et petit à petit les Skavens repoussaient les Nains. Mais les pertes dans les deux camps s'accumulaient à une vitesse prodigieuse et la victoire pouvait basculer à tout instant.
 

acier_malepierre_iii_19-541222d.jpg

 

acier_malepierre_iii_18-5412235.jpg

 

acier_malepierre_iii_20-541223d.jpg


La journée tirait à sa fin et les Nains lancèrent leurs dernières attaques pour tenter d'ouvrir un passage vers la forteresse de Kazad Lok.
Malheureusement les canons ne parvinrent pas à repousser les Rats-Ogres et les dernier assauts des Guerriers s'enlisèrent contre les Coureurs d'Egouts ou ne réussirent qu'à disperser une poignée d'unités Skavens déjà mal en point.
Tout leur flanc droit restait sous la menace d'une charge des Rats-Ogres et des Vermines de Choc, il était plus sage pour eux de battre en retraite et d'attendre la tombée de la nuit pour tenter de passer à la faveur de l'obscurité.
Mais si les Nains reculaient à la fin de la bataille ce n'était pas sans avoir causé d'énormes pertes à la verminhorde. Skryt avait appris de la pire des façons qu'il n'y avait pas plus dangereux qu'un Nain désespéré !
 

acier_malepierre_iii_21-541225b.jpg

 

acier_malepierre_iii_22-5412262.jpg


Boltroc Croc d'Ours pénétra dans l'antichambre de la salle du trône au moment où les représentants des survivants des petites forteresses prenaient congé du roi Tanagor. Le vieux général Nain nota avec satisfaction que la bataille au Col des Deux Aigles n'avaient pas entamé leur détermination. Malgré les attaques Skavens et les pertes énormes qu'ils avaient enduré, ils avaient réussi à rejoindre Kazad Lok et rien n'avait étouffé leur combativité.

A la porte de la salle du trône, les deux gardes de faction hésitèrent à lui bloquer le passage. Mais quelque chose dans son regard et le trophée sanglant qu'il tenait à la main les dissuadèrent d'agir, ainsi Boltror put-il continuer son chemin.

Le roi Tanagor fixait les antiques dalles de la salle. Le récit des survivants l'avait fortement affecté. Il confirmait les rares nouvelles qui lui parvenaient encore de l'extérieur. L'Empire Nain était en train de s'effondrer. Les forteresses tombaient les unes après les autres et même les plus puissantes d'entre elles ne semblaient pas pouvoir résister à la tempête qui secouait le Vieux Monde.
Il n'entendait plus ses proches conseillers qui égrainaient toujours les mêmes arguments en faveur de l'isolement de Kazad Lok, il comprenait aujourd'hui qu'il était futile de chercher à échapper à son destin.
Soudain le silence s'imposa dans la salle du trône. Un bruit mat retentit lorsque la tête d'un homme-rat frappa le sol et roula jusqu'au pied du trône. Tanagor releva la tête pour découvrir Boltror Croc d'Ours. Le vieux général ignorait les cris offusqués des conseillers royaux et fixait le roi d'un regard sévère, les deux poings sur les hanches. Tanagor crut un instant être redevenu un enfant.

- Mon roi, tonna Boltror, les guerriers de Fredyll le Jeune ont intercepté des hommes-rats au premier sous-sol.

A ses mots Tanagor se leva à moitié mais le général le rassura immédiatement.

- N'ayez crainte, dit-il, ils n'ont pas atteint la salle des trésors. IL y est toujours à l'abri sous la veille constante de Fredyll lui-même.

Le roi se laissa retomber sur son trône avec un soupir de soulagement mais la voix qu'il entendait dans ses rêves résonna à nouveau dans son esprit.

- Le Bâton de Jade doit rejoindre Bel Port, affirma Boltror Croc d'Ours en écho aux pensées de Tanagor.

- Que sais-tu du Bâton de Jade ? répliqua le roi sur la défensive.

- Je sais que mes rêves sont habités par la même créature que les vôtres, mon roi. Son pouvoir en Lustrie faiblit mais sa volonté reste claire : le Bâton de Jade doit rejoindre Bel Port si Kazad Lok veut avoir une chance de survivre à ces temps maudits.

Le roi Tanagor hocha la tête puis se leva lentement. Il fixa du regard tous les Nains présents dans la salle du trône afin de les prendre à témoin. L'heure n'était plus à la faiblesse, l'heure était à la guerre.

- Alors Kazad Lok partira en guerre, mon vieil ami. Le Bâton de Jade ira à Bel Port et les Nains à la rencontre de leur destin !



Quelle bataille !

J'attendais beaucoup de cet affrontement entre Nains et Skavens et j'avoue avoir été servi. Les bons jets de dés, aussi bien pour les ordres que pour les attaques et les sauvegardes, étant bien répartis d'un camp à l'autre, NoPeace et moi avons pu pleinement profiter de cette partie n'impliquant pas de cavalerie. Cela a été un festival de manoeuvres et de contre-manoeuvres, les Skavens tentant de refermer leur piège sur les Nains en rabattant leur flanc gauche plein de Rats-Ogres et les Nains qui de leur côté jouaient avec leurs canons pour ralentir l'ennemi ou même lui infliger de terribles pertes (mes Jezzails s'en souviennent encore... dans leur tombe ^^).
Finalement c'est sur mon flanc droit que le gros des combats a eu lieu : NoPeace a habilement contenu mon flanc gauche en début de partie pour pouvoir concentrer ses forces sur cette partie du champ de bataille. Les Nains auraient pu me submerger si je n'avais pas été sauvé par l'intervention de mes Coureurs d'Egouts, apparus au bord de la table pour intercepter une partie des Rangers Nains et les immobiliser dans un long combat.
Les affrontements n'ont été qu'une suite de charge et de contre-charges, les deux camps s'épuisant l'un l'autre dans des combats meurtriers. Une vraie bataille entre Nains et Skavens, quoi !
Nous n'avons pas eu le temps d'aller jusqu'au bout de la partie, les Nains étaient à 1 point du break et moi à 2 ou 3 points du mien. C'était cependant à mon tour de jouer et mon flanc gauche était en position de revenir en jeu avec en particulier des Guerriers Nains à portée de charge par initiative de mes Rats-Ogres. Du point de vue des PV, c'était plus ou moins une égalité avec un léger avantage Skaven de moins de 150 points. Bref c'était tendu et c'était donc une excellente partie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ahlala, le sacrifice des gyrocopters !!

 

J'ai beaucoup aimé la charge courageuse des nains, qui ont torché les jezzails et qui, après avoir fait de nombreuses pertes à l'ennemi, ont été repoussés jusque dans leurs propres rangs, reformant ainsi une parfaite ligne de bataille !

 

Les canons ont bien donné ? Combien de victimes ?

 

Belle bataille rangée, en tous cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, marell le fou a dit :

Ahlala, le sacrifice des gyrocopters !!

 

Ils ne se sont pas vraiment sacrifiés, ils se sont trop rapprochés de la ligne de bataille Skaven, nuance. :P

 

Il y a 6 heures, marell le fou a dit :

J'ai beaucoup aimé la charge courageuse des nains, qui ont torché les jezzails et qui, après avoir fait de nombreuses pertes à l'ennemi, ont été repoussés jusque dans leurs propres rangs, reformant ainsi une parfaite ligne de bataille !

 

C'est essentiel pour les Nains. Leur force est leur capacité à former un beau mur de boucliers que n'importe quel adversaire hésitera à frapper de front. C'est d'autant plus vrai contre les Skavens qui n'ont pas de cavalerie pour tenter de faire voler en éclat leur défense.

Mais au final, mes Hommes-Rats ont quand même réussi à grignoter les petits teigneux de NoPeace, chaque perte Naine étant irremplaçable alors que je pouvais sacrifier plus facilement mes unités.

 

Il y a 6 heures, marell le fou a dit :

Les canons ont bien donné ? Combien de victimes ?

 

Une unité de jezzails dispersée, quelques socles de nuées de rats et un socle de rats-ogres détruits. Cela paraît peu et NoPeace trouvait que cela ne valait pas l'investissement. MAIS c'est sans compter l'impact indirect : la seule présence des batteries de canons m'a clairement obligé à être prudent dans mes manoeuvres, sans elles mes Rats-Ogres auraient chargé droit devant au lieu de faire un détour via l'abri de la colline la plus proche. En m'obligeant à multiplier les jets d'ordre, les canons ont donc clairement empêché mon flanc gauche d'arriver au contact avant les derniers tours de la bataille. Je crois que c'est grâce à eux que les Nains arrachent un quasi-nul.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Mais au final, mes Hommes-Rats ont quand même réussi à grignoter les petits teigneux de NoPeace, chaque perte Naine étant irremplaçable alors que je pouvais sacrifier plus facilement mes unités.


On voit clairement les vagues gigantesques de Skaven avancer envers et contre tout :)

 

Citation

Une unité de jezzails dispersée, quelques socles de nuées de rats et un socle de rats-ogres détruits. Cela paraît peu et NoPeace trouvait que cela ne valait pas l'investissement. MAIS c'est sans compter l'impact indirect : la seule présence des batteries de canons m'a clairement obligé à être prudent dans mes manoeuvres, sans elles mes Rats-Ogres auraient chargé droit devant au lieu de faire un détour via l'abri de la colline la plus proche. En m'obligeant à multiplier les jets d'ordre, les canons ont donc clairement empêché mon flanc gauche d'arriver au contact avant les derniers tours de la bataille. Je crois que c'est grâce à eux que les Nains arrachent un quasi-nul.

 

C'est un rôle très honorable que la guerre psychologique !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.