Aller au contenu
Warhammer Forum
  • Annonces

    • Crilest

      Facebook, Twitch et Youtube Warfo!   29/01/2017

      Facebook, Twitch et Youtube Warfo! N'hésitez pas à vous abonner! (Cliquez pour avoir les liens directs) :
      Twitch https://www.twitch.tv/warfo_ // Youtube https://www.youtube.com/channel/UCdfGqlNnp_NRXtUkD9zB1Uw // Facebook https://www.facebook.com/groups/28144942833/
marell le fou

[Warmaster] 1250 pts Elfes-Noirs vs Orcs & Gobs

Recommended Posts

Citation

 

Nagh Vyrs Ithiilnaar, serra la bride de son Sang-Froid d'un geste brusque. Celui-ci renâcla sous la douleur des barbillon qui lui rentrèrent dans les chairs. Par delà les dunes de la rive, le général observa le camp orc en train de s'éveiller. Des feux brûlaient ça et là entre les huttes primitives. Un infecte remugle de charogne mêlé d'odeurs corporelles de peaux-vertes exhalaient depuis le habitations.

 

Les tambours battaient. Les orcs s'amassaient en un semblant de troupe organisée. L'arrivée de l'Arche Noire n'avait pas été fait dans la discrétion. Ainsi en voulait son seigneur et maître, afin de jeter l'effroi dans l'esprit de leurs futures victimes. Il souhaitait avant tout que la victoire psychologique asseye leur supériorité, laissant à son général la victoire par les armes sur le champ de bataille.

Alors que les peaux-vertes parvenaient à présenter une ligne de bataille cohérente, Nagh identifia sans peine les troupes adverses. De l'infanterie, majoritairement. Quelques chevaucheurs de sangliers braillards. Le grand officier elfe noir étrécit les yeux en notant tout de même la présence à leur coté d'un géant.

 

L'Elfe-Noir serra les lèvres en une mince ligne pâle. Les tours de guets présentes prouvaient que ce village n'était pas aussi petit qu'on le lui avait rapporté. Une proie bien plus difficile à prendre qu'il ne l'avait escompté. Un piège. Evidemment tendu par un de ses subalterne ambitieux.

 

Il devrait penser à faire amener devant lui le responsable de l'observation qui lui avait présenté cette razzia comme une simple capture d'esclaves, avec peu de risques et un profit maximum. Maintenant, il avait devant lui une armée potentiellement assez puissante pour lui donner du fil à retordre...

 

Revenir à Naggaroth avec un échec n'était pas envisageable. Vaincre, il devrait. Mais ce qu'il voyait devant lui ne lui plaisait pas. La bataille serait serrée. Les rangs des peaux-vertes dépassaient largement le nombre de ses propres troupes. Il jeta un œil suspicieux vers la Manticore toute proche, et son bras droit qui la chevauchait. La tentative visant à sa perte venait-elle de là ? Il devrait le tenir à l’œil pendant la bataille.

 

Nagh Vyrs Ithiilnaar fit volter sa bête et se composa un visage satisfait en se tournant vers les troupes.

 

- "Khaine nous donne une occasion de satisfaire notre soif de combats, aujourd'hui ! Faisons-lui honneur en faisant couler le sang en son nom !"

 

Les arbalétriers avancèrent comme un seul homme, flanqués par les rangs de lanciers impeccablement armurés. Au delà, les chevaucheurs de Sang-Froids se dispersaient vers les flancs. Juste à coté de lui, les furies entonnèrent des litanies à la gloire de Khaine. Sur leur peau dénudée, des rigoles de sang couraient alors que les elfes-noirs commencèrent à se caresser, leurs yeux rougis déjà saturés de drogues de combat. Le général eu soudain l'envie d'en mettre deux ou trois dans son lit à nouveau. Il savait pourtant ce que cela lui avait coûté la dernière fois... 

 

Nagh Vyrs Ithiilnaar rassembla ses pensées et se concentra à nouveau sur la tâche à accomplir. Revenir avec une victoire allait être assez difficile sans qu'il se préoccupe de quelque chose d'autre que de jeter à bas l'armée des orcs.

 

 

CONTEXTE DE LA PARTIE

 

Aujourd'hui, je présente Warmaster à Rodrigue, un nouvel adversaire. Avec la disparition de Warhammer Battle et le peu d'intérêt pour Age of Sigmar, un jeu de stratégie dans le monde de warhammer lui manque.

 

Je lui ai préparé une armée d'orcs et gobs en 1250 points. Les orcs sont une armée fun à jouer et loin d'être faible. Il devrait donc bien s'amuser.

 

En face, je joue mes Elfes-Noirs, que je n'ai pas joués moi-même depuis 5 ou 6 ans. C'est donc l'occasion de me les remettre en mémoire. La dernière fois, je me souviens que j'avais eu du mal à leur attacher un style de jeu, et en relisant la liste d'armée j'ai toujours cette impression. Après avoir pas mal joué les orcs et les Hommes-Lézards, les statistiques des EN me semblent bien faiblardes et le peu de cavalerie me fait froncer les sourcils. Mais bon, il y a l'hydre, les furies et les arbalétriers qui tirent plusieurs fois. Ça doivent bien faire le job.

 

On a des esclaves à ramener à Naggaroth, et les orcs sont solides pour les travaux de force. Gloire à Khaine !

 

LA TABLE

 

Ce soir, on attaque un village orc un peu plus gros qu'escompté... C'est ça de faire confiance à des sous-fifres ambitieux :)

 

le champ de bataille est disposé de façon classique. Deux forêts, une colline, des murets et des huttes orcs un peu partout. J'en ai profité pour exposer mes tours de défenses orcs, que je viens de me procurer. 

 

40522679505_c3f8c40442_c.jpg

 

Il faudra que je les peignes un de ces jours, mais en attendant elles ont une bonne gueule sur notre table.

 

40522679185_d11b0fe3f0_c.jpg

 

Après avoir pris ces photos, j'ai finalement inversé la place de la hutte et l'icône de Gork, pour mettre celle-ci au cœur de la palissade en bois.

 

40522679355_e6901b3f81_c.jpg

 

Celle-ci est entourée d'offrandes, fruit des razzias précédentes des orcs.

 

40522678195_3d07880042_c.jpg

 

Je n'ai pas pris de photos, mais chaque tour permet de placer deux socles de WM. Il y a une grande et deux petites, avec un toit en peaux de bêtes amovible.

 

40522677965_a3dede12f1_c.jpg

 

40522677845_80090bbff5_c.jpg

 


DÉPLOIEMENT

 

Je met ma cavalerie sur chaque flanc. Elle coûte cher et je n'ai qu'une unité sur sang-froid et une de cavaliers noirs. Je ne peux même pas les réunir, donc ce sera deux forces d'élite finalement assez faiblardes.

 

A droite, les forces orientées tir, avec les Balistes et une brigade d'arbalétriers flanqués par l'Hydre.

 

40522678765_508513e448_c.jpg

 

Au milieu, les Harpies et une brigade de deux unités de Furies (dont une est symbolisée par une unités custom d'Executeurs que j'avais mise en place il y a quelques années).

 

40522678495_62ebafa235_c.jpg

 

Puis, sur la gauche, une brigade de deux unités de lanciers classiques, et des chevaucheurs de sang-froids.

 

40522678325_49d2e8f7db_c.jpg

 

En face, je laisse mon adversaire disposer ses troupes comme il le souhaite. Faire des erreur fait partie du processus de cette première partie. Je lui donne juste quelques conseils. Comme il le dit lui même, il n'est pas là pour gagner mais pour tester, et j'aime bien cette optique de jeu. Une première partie, ça doit être riche et en mettre plein les yeux.

 

Sur le flanc situé sur ma gauche, donc, les Orcs Noirs et des sangliers. Puis deux brigades arrivent, une d'orcs et une de gobs.

 

40522677685_1c48bcae89_c.jpg

 

Au milieu, Sangliers et Chars sont accompagnés du Géant et d'une unité d'orcs.

 

40522677305_153460325d_c.jpg

 

Et enfin, des chevaucheurs de loups et des gobs concluent la ligne de bataille.

 

40522676965_0ff818ceac_c.jpg

 

Tour 1 des Elfes-Noirs

 

J'envoie mes cavaliers noirs en avant. Un simple mouvement. Juste à coté, la baliste parvient à se déplacer deux fois.

 

40522676715_f801d82312_c.jpg

 

Par contre, ma brigade avec les deux unités d'arbalétriers et l'hydre trépignent et refusent de bouger. Sans doutes reluquent-ils les furies à travers les rangs des harpies.

 

40522676495_a63d9e076b_c.jpg

 

Mais les jeunes filles, nonobstant les fiers guerriers en armure, avancent vers l'ennemi, avec la hâte d'en découdre.

 

Elles sont suivies par les Harpies, qui prennent le mur le plus proche, tout en restant à l'abris derrière les huttes orcs.

 

40522676305_dd7bfbd07c_c.jpg

 

Les lanciers, droits comme des I, exécutent un double mouvement pour parvenir jusqu'au mur en question, talonnés par les chevaucheurs de Sang-Froids qui campent à l'extrémité de l'armée.

 

40522675855_43f5ac5dc4_c.jpg

 

Et voilà pour le tour 1. J'avais oublié ce que c'était d'avoir 10 ou 8 en commandement, sans avoir à se poser de soucis de distance entre les personnages. C'est clairement une armée qui permet facilement deux mouvements, voir plus ! Le général a vraiment de quoi déplacer un pan entier des troupes sous ses ordres de façon efficace. Un bon point pour les elfes noirs.

 

40522675535_090a08c9f2_c.jpg

 


Tour 1 des Orcs et Gobelins

 

Sur le flanc droit, le premier ordre de mon adversaire est un échec, et il goutte donc tout de suite aux joies de la chaîne de commandement orc. C'est très bien, il ne faut pas se faire trop d'illusion avec cette armée.

 

Cependant, le reste de l'armée réagit super bien après cela.

 

A gauche, les sangliers avancent sans problème jusqu'au mur, rapidement suivi par les deux unités d'orcs sur leur gauche, et par le géant... Qui en réalité commet une gaffe mais doit se déplacer aussi vite que possible vers l'ennemi le plus proche ! Et ce petit monde est rattrapé finalement par tout le flanc gauche de l'armée, à l'exception d'une double brigade de gobs, qui restent tout au fond.

 

40522674675_3b91d75456_c.jpg

 

A droite, tout le monde avance aussi, à l'exception de gobs qui restent sur place au milieu.

 

40522674025_d066d2203e_c.jpg

 

Franchement, pas un mauvais tour pour les orcs. Je préviens mon adversaire ne pas trop s'exciter, et que c'est plutôt exceptionnel :)

 

A la fin du tour, les ennemis sont encore loin.

 

40522673875_bac227931f_c.jpg

 


Tour 2 des Elfes-Noirs

 

Mon héros sur Manticore ordonne aux arbalétriers d'avancer... Et c'est un double 6 ! Les tireurs sont décidement trop occupés à reluquer le cul des Furies qui se sont déplacées devant eux... Le héros s'énerve, trépigne, gesticule et finit par vider les étriers du haut de sa Manticore. Celle-ci manque le bouffer à ce moment là et le héros ne doit sa survie qu'à des réflexes rendus alertes par les décennies à surveiller ses arrières, comme tout bon officier elfe-noir qui se respecte. C'est une gaffe, et une belle. Nous sommes en début de bataille, et je dois choisir entre exécuter immédiatement mon personnage ou accepter que mon général perde un point en Commandement... Ce que je dois bien me résigner à accepter.

 

Nagh Vyrs Ithiilnaar étrécit les yeux en regardant son officier se remettre en selle sous les ricanements mesquins de ses hommes. Il peut entendre les moqueries des hommes de troupes tous proches, qui moquent son incapacité de général à entretenir des officiers compétents. Furbond de cette perte de statut, le général Elfe-Noir se jure de faire exécuter promptement son bras droit sitôt la bataille terminée pour lui faire payer cet affront.

 

Quoiqu'il en soit, la Sorcière intervient pour faire se déplacer ses petites chouchoutes, qui se déplacent vers la droite pour combler le manque de troupes créé par l'immobilisme des arbalétriers.

 

40522673805_f25fe9df37_c.jpg

 

Elles se déplacent même deux fois, revenant au niveau des cavaliers noirs. 

 

40522673555_a859318ff1_c.jpg

 

A la traîne en bon socle d'artillerie, la baliste à répétition parvient à se déplacer une unique fois, rejoignant les Furies et les Cavaliers Noirs pour réaliser un front homogène. On est encore loin de la portée de tir de 40cm, cela dit.

 

Constatant l'impossibilité avec trois personnages de trop séparer mon armée, je décide de ralentir les avancées. Il me faut attendre les arbalétriers et l'Hydre coute que coûte. Je déploie donc mes lanciers en position défensive derrière les murets.

 

40522699315_e825344b4c_c.jpg

 

40522672755_54f62630a9_c.jpg

 

Les Sang-Froids se mettent un peu en retrait, craignant les sorts et prêts à prendre de flanc tout orc téméraire qui tenterait un assaut des lanciers en position défendue.

 

Sur la gauche, l'ennemi est encore loin. J'ai envoyé mes Harpies sur le flanc de ces derniers, pour éventuellement pouvoir attaquer quelqu'un de flanc ou gêner une prise d'ordre.

 

Et je parviens dans la foulée à coller un sort de Domination sur les Sangliers rouges, proches des Harpies. Ceux-là, ils ne pourront pas charger ce tour ci. Cela devrait suffire à ralentir l'ennemi pour me permettre de réunir mes troupes.

 

40522672525_51132fc5fe_c.jpg

 

A droite, on est encore loin du contact aussi.

 

40522672315_5baa0908d1_c.jpg

 


Tour 2 des Orcs et Gobelins

 

La double brigade d'orcs à pieds avance jusqu'à la grande hutte du chef. A gauche, les orcs noirs avancent également, et arrivent au pied de la collines.

 

40522672135_5cffc6732a_c.jpg

 

Derrière eux, la double unité d'infanterie gobeline refuse de bouger, mais les sangliers se faufilent pour reprendre la tête du mouvement peau-verte. Tout au fond là bas, les gobs refusent à nouveau de bouger. On a chacun notre brigade de boulets, c'est sympa...

 

40522671775_4907cb95cf_c.jpg

 

A droite les chevaucheurs de sangliers en jaune avancent... Mais refusent finalement de charger les furies. "On va kanmém pa chargé dé fiye, par Gork !" s'offusque le chef de l'unité. Il estime que c'est une cible trop faible. La suite lui prouvera que non.

 

27546851618_ca9c1aa386_c.jpg

 

Juste derrière, le reste de l'armée piétine et refuse d'obéir, dans un grand mouvement typiquement orc. C'est bien, comme ça mon adversaire a vu comment ça se passe, parfois, quand on joue une armée de peau-verte :)

 

27546816698_f707b82a29_c.jpg

 

Un Pied de Gork échoue au niveau du chamane orc, et le tour prend fin.

 


Tour 3 des Elfes-Noirs

 

Je pèse mes options avec moultes hésitations. J'ai si peu de troupes ! Et pas des masses d'options. Pourtant l'adversaire arrive et il faut prendre la tête de l'offensive.

 

Faire charger les furies seules ? J'ai vu depuis un moment l'option de faire traverser la table à mes chevaucheurs de Sang-Froids, et c'est finalement l'option que je retiens. Si ils y arrivent, le reste suivra. Ils s'élancent donc... Le petit marqueur de la Tribune Ludique m'indique qu'en cas de succès, je serai plein flanc...

 

27546816428_f708024a90_c.jpg

 

Et ça passe ! Le second ordre m'amène sur les chevaucheurs d'orcs. Ça devrait faire mal !

 

27546816078_8203580436_c.jpg

 

Dans un grand cri aigu, les Furies s'élancent, furieuses que les chevaucheurs de Sang-froids tentent de leur prendre leurs adversaires.

 

27546815878_82a050c3c1_c.jpg

 

Et le second ordre... Passe aussi ! Dans un grand lancé de petites culottes, les Furies Elfes-Noires se jettent sur les viriles orcs puant le sanglier.

 

27546815778_8471161fa2_c.jpg

 

C'est gagné pour les déplacement cruciaux sur la droite.. IL faut que je sécurise le flanc gauche, où je n'ai plus grand chose d'offensif. Je rapatrie mes harpies et les met en embuscades. 

 

40522670685_7b6c96a329_c.jpg

 

Et bonne nouvelle, les Arbalétriers, sans doutes avides de mater l'empoignade entre les orcs et les filles se précipitent vers l'avant, rejoignant le reste de l'armée en deux mouvements.

En attendant, il faut à tout prix figer ce flanc pour me donner le temps de prendre l'ascendant à droite. Je colle mon héros sur Manticore dans l'unité de Lanciers. Entre les murets défensifs, les harpies en embuscade et la Terreur due à la Manticore, l'ennemi va devoir y réfléchir à deux fois et bien s'organiser si il veut attaquer ici. Cela devrait me donner au moins un tour.

 

40522670555_22efdb7a87_c.jpg

 

La phase de magie échoue à immobiliser les Sangliers orcs de gauche à nouveau. Tant pis, j'ai mis en place une bonne défense.

 

La phase de corps à corps arrive et les pertes sont élevées des deux côtés. Si j'avais pu, j'aurai laissé les Sang-Froid défoncer les orcs tranquillement par le flanc, mais je souhaitais vraiment finir l'unité des Chevaucheurs de Sangliers pour donner la possibilités à mes Furies de continuer en avant et atteindre une autre unité. Cela impliquait que je les fasse participer au combat et qu'elles contactent l'avant des troupes orcs, donc qu'elles prennent pas mal de coups. Tant pis. La suite me dira si j'ai bien fait ou non.

Quoi qu'il en soit, les orcs sont harassés par les sauvages étreintes des Furies en un rounds. Leurs sangliers aussi.

 

27546815508_4f5d917630_c.jpg

 

Et derrière, les chars Gobelins sont juste à portée, comme prévu. Les filles se jettent dessus en pleine frénésie. Les Sang-Froids se reculent et se contente de mater.

 

40522670105_3562397b2f_c.jpg

 

Mais, un peu essoufflées par les premiers ébats un peu costauds et gênées par les huttes, les Furies n'établissent le contact qu'avec un seul socle, face à deux socles de chars. Du coup, le combat se termine sur une égalité, et tout le monde recule. Les scores de mouvement donnent entre 10 et 15 cm à chacun. Les furies peuvent donc rejoindre les Sang-Froids, ou presque.

 

27546814608_cb6f3fa2f4_c.jpg

 

A l'issu du tour, mon flanc droit a réussi quelques belles actions, tout en ne prenant pas trop cher et en restant dans une position pas trop précaire. J'en suis satisfait. A gauche, je pense que mon verrou tiendra plutôt bien contre une éventuelle charge.

 

27546814478_f29cfb16e7_c.jpg

 


Tour 3 des Orcs et Gobelins

 

Sur la droite, les gobs sur loups ne parviennent pas à se déplacer.

 

Les chars chargent logiquement les Furies, prenant donc une attaque en plus pour charge sur de l'infanterie non protégée. Voilà qui devrait faire mal...

 

40522669335_45d02fb095_c.jpg

 

Le géant avance aussi, alors que la nuit commence à tomber (changement de réglage de l'appareil photo par mégarde, je suppose ?!). Mais il échoue à charger et... Décide de jouer à la pétanque sur les Chars ! Il ramasse un énorme roc et le lance sur les petits gobelins, qui heureusement ne prennent qu'une blessure après une sauvegarde réussie. Il voulait sans doutes les Furies pour lui tout seul !

27546813698_5eea0a961d_c.jpg

 

Juste à coté, les orcs avancent, puis pivotent vers les Elfes-Noirs, mais ne tentent pas le troisième mouvement qui les auraient amenés à une charge.

 

41375807232_278a511c29_c.jpg

 

Tout au fond, les gobs qui avaient refusé d'avancer depuis le début de la partie se décident à faire un double mouvement soudain.

 

41375806982_9deb963955_c.jpg

 

Au milieu, de l'autre coté du mur, les orcs pivotent mais... refusent finalement de charger, préférant profiter sans doutes des murs défensifs malgré les braillements de leurs officiers. C'est qu'ils ont vu ce que les filles ont fait à leurs potes sur sangliers...

 

41375806802_6d8646d353_c.jpg

 

Une Waaaaagh échoue à être lancé, et les combats arrivent. les chars font 5 blessures, mais les Furies leurs rendent bien en en infligeant 4. Les bonus de rangs s'additionnent, et les Elfes-Noirs gagnent le combat malgré des pertes et blessures importantes !

 

41375806502_fbb574d8dd_c.jpg

 

Et là, je comment la bête erreur, je zape que l'infanterie ne poursuit pas les chars... J'ai juste pensé que je n'avais pas le choix et que les Furies essaient toujours de poursuivre à cause des règles sur la Frénésie. Et au round 2, du coup, nous comptons que les chars se font désosser. Mais petit à petit, les rangs des Furies se clairsèment...

 

41375806342_4b12de2d92_c.jpg

 

Encore pas le chois, les troupes frénétiquent tentent toujours une avance. Les filles se précipitent sur le Géant tout proche pour un second combat ce tour ci.

 

41375806102_e3a23804b4_c.jpg

 

Surpris par les picotement et la rapidité de charge des Furies, le Géant peine à rendre les coups et n'inflige que 3 blessures. Les filles poursuivent le géant sur quelques centimètres encore, grimpent le long de ses jambes, s'accrochant à ses braies pour mieux parvenir jusque sur son dos pour le lacérer de leurs lames aiguisées.

 

40522667235_ff16161b7d_c.jpg

 

Piqué de toutes parts, le Géant, foudroyé par la fureur de la vague, ne parvient à écrabouiller qu'un unique socle de Furies, alors qu'en réponse les filles le lardent de coup de plus belle. Une des furies parvient même à grimper jusqu'au visage du géant, lui plantant une lame dans la carotide tout en déposant un baiser sur les lèvres de la taille de ses cuisses (qu'elle a fort légères). D'aucun prétendent même que la coquine y met la langue, alors que le Géant s'effondre sur lui même, terrassé.

 

Avec 17 sur mes 3D6 centimètres de re-formation, j'ai de quoi reculer et me réorienter face aux orcs qui viennent de pivoter... Oui, elles en veulent encore ! Que voulez-vous, ce sont des furies !

 

27546810788_46fde0001e_c.jpg

 

Bon, à posteriori, évidement, la poursuite sur les Chars n'auraient pas du avoir lieu et je l'ai complètement passé à l'as. Du coup, la suite n'a plus la même importance, bien évidement. Les choses auraient du se passer complètement différemment.

 


Tour 4 des Elfes-Noirs

 

Bien évidement, pas le choix, les filles chargent pas initiative... On note quand même comme une diminution des rangs. Ça manque de sauvegardes, tout ça !

 

27546810568_fa86600e80_c.jpg

 

Les arbalétriers avancent. Il me faut cantonner les orcs à ce niveau là, ou leur charge va faire mal. C'est le travail de mes retardataires. J'ai envie de voir ce que donnent leurs double tir par tour.

 

27546810378_be58f3d46d_c.jpg

 

Au second mouvement, donc, ils lâchent l'Hydre et s'alignent pour un feu nourri. Ils sont presque tour à portée.

 

27546810128_5371743aa2_c.jpg

 

Il est peu probable que je parvienne à repousser assez les orcs pour les empêcher assez de charger. Du coup, je positionne mes Sang-Froid sur leur arrière, pour garder une surprise à tout ennemi souhaitant attaquer.

 

27546809688_41834ff22c_c.jpg

 

Et les cavaliers Noirs ne sont pas en reste, se mettent en embuscade au cas ou l'unité d'arbalétriers la plus à droite serait contrainte de reculer. Mes cavaliers devraient pouvoir prendre leur adversaire de flanc le cas échéant. Derrière eux, les Balistes avancent pour se mettre à portée des gobelins sur loups.

 

27546815118_ecfde6eb28_c.jpg

 

Je donner l'ordre à mon héros sur Manticore de soutenir les Furies. Comme on l'a dit, elle sont de moins en moins nombreuses et la Terreur causée par la Manticore leur permettra de moins prendre de coups.

 

La magie voit ma sorcière parvenir à lancer à nouveau une Domination sur les chevaucheurs de sangliers orcs du flanc droit. Ouf, ça tombe bien.

 

Je fais tirer mes arbalétriers... Qui ne font que trois touches pour 10 dés lancés ! Ça sert à quoi de tirer deux fois, hein ?! Enfin, j'obtiens 13 cm de recul et le premier rang des orcs coulisse pour laisser passer les orcs en retraite.

 

27546809328_0284b45e02_c.jpg

 

Les gobs un peu plus loin refusent de se déplacer pour leurs alliés, les jetant dans la confusion. Une seule unité d'orc devrait charger au prochain tour mes rangs d'arbalétriers. C'est toujours ça de pris. Mais quand même, c'est une déception.

 

Du coté des Balistes, celles-ci parviennent à détruire un des socles de gobs chevaucheurs de loups. C'est toujours ça de pris au cas ou les Furies les chargent après les orcs.

 

Les corps à corps arrivent... Les filles se sont donc jetées sur les orcs avec des grands cris, rappelez-vous... Elles ont décidé de se faire toute l'armée, en fait !

 

41418157291_4f5955db1e_c.jpg

 

Mais après la fin du premier round, si les orcs sont nettement battus, les rangs des deux cotés se sont vraiment éclaircis. Mon personnage se retrouve du coup dans une position aléatoire ! 

 

41418157171_a6b5af164e_c.jpg

 

Car pas le choix, il faut bien poursuivre !

 

41418157101_2357b66429_c.jpg

 

Malgré la Terreur, les orcs prélèvent leur tribut également au second tour en se battant comme des... Ben comme des orcs !

 

Et c'est un unique socle de Furies, surmonté d'une gigantesque Manticore, qui charge les pauvres gobelins sur loups.

 

27546808538_8191bd2ef3_c.jpg

 

Et là encore, même erreur que la dernière fois... Moins grave car cela devient un petit combat secondaire, mais les Furies poursuivent la cavalerie alors qu'elles n'auraient pas du. A essayer de penser à tout pour expliquer les règles à mon adversaire, j'en oublie celle-ci, pourtant capitale. L'infanterie ne poursuite jamais la cavalerie !

 

41418156751_f999d4153a_c.jpg

 

Malgré des résultats du second round très médiocres, les Loups se font détruire par les fuselées Furies frénétiques.

 

41418156751_f999d4153a_c.jpg

 

Qui, toujours défoncées aux psychotropes, chargent dans la foulée les gobs qui se pensaient bien à l'abris tout au fond du champ de bataille, en ayant refusé tous les ordres depuis le début de la partie... Perdu !

 

27546807988_96dba83257_c.jpg

 

Le tour a clairement été pour les Elfes-Noirs. On est pas encore au break point des peaux vertes mais ça se rapproche. Au centre, cela dit, le gros des troupes reste bien compact.

 

26546485317_19ebe5d157_c.jpg

 

A droite, les filles mènent leur guerre solitaire... Je les laissent faire, de toutes façons elles n'écouteront pas :)

 

Après quelques hésitations, j'ai décidé de leur laisser la Manticore, pour essayer de sortir en vie le socle qui reste. Elles méritent bien ça, vu leur efficacité. Et surtout, au centre, deux personnages devraient suffir pour diriger mes troupes assez proches les unes des autres.

 

26546485137_6fc7a95cbb_c.jpg

 


Tour 4 des Orcs et Gobelins

 

Les orcs qui avaient laissé passer l'unité visée par mes tirs chargent par initiative les arbalétriers. Les tirs de contre charge enlèvent un socle aux orcs !

 

26546485047_64c04eba16_c.jpg

 

Les chevaucheurs de sangliers font demi-tour et tentent de contourner leurs propres troupes pour venir chercher des noises à mes troupes. Mais ils échouent dans leur effort au second mouvement.

 

26546484817_663404e9cd_c.jpg

 

Les Orcs Noirs font une belle gaffe et, histoire de montrer qu'ils ne bougeront pas à leur officier, lui pètent la gueule quand il vient leur mettre un coup de botte pour les faire réagir, lui occasionnant par la même la perte définitive d'un point de commandement.

 

Des gobs avancent, d'autres se rejoignent et forment une grosse brigade sur trois rangs.

 

26546484667_87e6f4cf77_c.jpg

 

Et la Wyvern rejoint le combat, faisant pâlir les Elfes-Noirs au teint déjà pourtant bien clair.

 

26546484487_dda40fb703_c.jpg

 

Un sort de Waaaaagh parvient à passer et va raffermir la volonté des orcs, mais un Pied de Gork échoue contre mes Sang-Froids.

 

De façon très surprenante, les Furies reculent fasse aux gobs après un premier échange se soldant par une égalité. Aucune perte des deux cotés.

 

26546484177_17b84c31e5_c.jpg

 

Au centre, les orcs mettent des coups aux arbalétriers et les font reculer sur 3 cm, en encaissant qu'une unique blessure.

 

26546483997_0b3709ac00_c.jpg

 

Mais au second round, les orcs glissent sur l'herbe grasse, tombent les uns sur les autres, se relèvent en s'engueulant, commence à se menacer et se mettre des baffes, et quand les Elfes-Noirs les prient de bien vouloir continuer le combat, les peaux-vertes ne peuvent que constater que sur 13 dés lancés, un seul a touché ! Les arbalétriers ayant fait de même, le combat se solde par une égalité et un recul des deux cotés.

 

Doués d'un sens pratique hors du commun, les orcs obtiennent 17 cm de recul et retournent s'abriter derrière les murets ! C'est quand même bien pratique.

 

26546483837_6b135404c9_c.jpg

 


Tour 5 des Elfes-Noirs

 

Désormais un classique du début de tour, les Furies chargent...

 

26546483567_d90ee8b601_c.jpg

 

Et voyant une unique unité de gobs s'avancer, les Lanciers se décident à bouger de leur mur défensif, histoire de pas se faire trop remarquer négativement par le général...

 

26546483337_3d06fa3d61_c.jpg

 

Et en un beau double mouvement, ils chargent les gobelins.

 

Je ne suis plus tout à fait sur de mon mouvement. Ais-je bien le droit de faire charger un premier rang, et d'amener le second en soutien ? Ou bien aurait-il fallu que ce dernier ne soit déjà en soutien arrière pour s'y repositionner automatiquement ?

 

26546483197_e42baf31c3_c.jpg

 

Les harpies se positionnent non loin du flanc des Orcs Noirs, au cas où...

 

26546482987_9268f329fe_c.jpg

 

Et au milieu, les arbalétriers refusent de bouger pour se mettre à portée des Orcs. Dommage. Et cela me prive des mouvements des autres troupes. Je ne verrai donc pas l'Hydre se battre à cette partie-ci, vraisemblablement.

 

Du coté des Furies, les gobs sont particulièrement lâches...

 

26546482857_97b0683dde_c.jpg

 

Et font la pire crasse à mes filles... Fuir de la table ! Furibondes, écœurées, les Furies voient leur adversaire appliquer la seule tactique qui ne leur permettra pas de les poursuivre pour continuer à jouer... Du coup, elles reculent autant que possible.

 

26546482477_941733eaf3_c.jpg

 

Les Lanciers réduisent les gobs à deux socles.

 

26546482207_093319aa59_c.jpg

 

Et poursuivent... Avec un beau contact incident ! Décidément, cette partie aura été un festival de tous les cas particuliers qu'on peut voir à Warmaster.

 

26546481987_cdb3623528_c.jpg

 

Je me pose la question de savoir si avec cette poursuite, l'un de mes socles d'infanterie peur déborder sur le coté comme cela. Il me semble que oui. Je crois que c'est le cas.

 

40522680655_c70c9dbf0c_c.jpg

 

En fin de second round, deux socles de peaux-vertes sont détruits, et la grande brigade est prise par le flanc. Les Orcs Noirs sont mêmes contactés à leur tour.

 

40522680435_45e2eb8cc0_c.jpg

 

Je ne sais plus si la disparition d'une unité compte dans le BreakPoint. Si c'est le cas, les orcs déroutent. Mais de toutes façons il se fait tard et mon adversaire en a déjà pas mal à mémoriser. Vraisemblablement la partie est terminée ou pas loin. Il ne reste plus beaucoup de mouvement aux orcs, et les Elfes Noirs sont prêts à charger un peu partout. 

 

VICTOIRE DES ELFES-NOIRS.


DEBRIEFING

 

Bon, je suis content, on a vu pas mal de cas d'école, et pas mal de cas particuliers. C'est bien pour une première partie. Si mon adversaire en retient la moitié je suis content.

 

Gros agacement pour le coup des Furies qui poursuivent la cavalerie... Ça aurait tout changé. Mais bon, l'essentiel est d'avoir joué.

 

Je suis content quand même des Furies, elles ont fait le job même avec mon erreur sur les règles.

 

Pour le reste, je suis mitigé... Si peu de troupes, avec les Elfes Noirs, fasse à la masse de Peaux-Vertes ! J'ai longuement douté de mes chances de réussite.

 

Leur avantage est tout de même un bon commandement, qui permet de faire deux mouvements sans hésiter. Voir trois.

 

Les Balistes ont l'air d'efficacité moyenne. Avec 4 socles, ça fait peut-être le café un peu mieux.

 

Les arbalétriers ont l'air d'avoir du potentiel, mais il faut vraiment avoir l'occasion de les approcher tout près.

 

Les Sang-Froids sont sans doutes balèzes, mais qu'est-ce qu'ils coûtent cher !

 

L'Hydre... Ben ce sera pour la prochaine fois. 

 

Faut que je peigne plus de figurines pour pouvoir monter à 2000 pts plus facilement...

 

Citation

 

Nagh Vyrs Ithiilnaar jeta un regard circulaire sur le champ de bataille, respirant à grande goulées. Il avait de la peine à en croire ses yeux, ils avaient réussi ! La victoire lui appartenait ! L'armée des orcs avait semblé tellement populeuse, face à ses frêles troupes, qu'il avait cru qu'elle lui échapperait.

 

Il couva les Furies de retour d'un œil reconnaissant, heureusement masqué par son heaume intégral. Elles pleuraient à chaudes larmes la disparition des gobelins, qui les avaient privées de leur dernières joies ensanglantées. 

 

Nagh Vyrs Ithiilnaar se dit brièvement qu'autant de sang de peau-vertes devaient pourtant faire mal au ventre... Mais il prit quand même dans ses bras une des filles qui arrivait en pleurant. Il lui tapota l'épaule en lui pinçant vicieusement la peau avec son gantelet pour la réconforter.

 

Alors que la Furie cherchait une de ses quatre lames dissimulées, un mouvement d'air interrompît cette tendre étreinte, au grand agacement du général. La Manticore les surplombait de toute sa hauteur, et la silhouette de son bras droit se dessina au dessus d'elle.

 

- "Les orcs sont en fuite... J'ai donné des ordres pour les poursuivre et ramener un maximum d'esclaves. Le prince sera satisfait, le village est plein de rejetons de cette race infâme et nos prises sont nombreuses... Puis-je me joindre moi-même à la chasse, Seigneur ?"

 

Nagh Vyrs Ithiilnaar sourit par devers lui.

 

- "Ah, Mysiasct, tu tombes bien... Démonte donc un coup ! Pose ta lance et accompagne-moi quelque pas, j'ai justement quelque chose à te dire..."

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.