Aller au contenu
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
Inquisiteur Pierrick

Romans jeunesse AoS et 40K

Recommended Posts

Posté(e) (modifié)

Et oui, il semblerait que des séries de romans jeunesse dans les univers d'AoS et 40K soient sur les rails... Je suis trèèèèèèèèèèès dubitatif... Mais je me demande tout de même comment ils vont aborder certains thèmes (je pense que l'édulcoration de l'univers sera obligatoire, au moins pour 40K) : C'est là. Attention leur site rame un peu j'ai l'impression.

Modifié par Inquisiteur Pierrick

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien c'est une belle initiative pour initier nos jeunes lecteurs à la SF et fantasy.

Maintenant, il reste à voir si il y aura de la VF

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gros potentiel!

 

1526933052-martine-j-adore-mon-frere.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah la vache, c'est jeunesse jeunesse ils font pas semblant °_°

On serait en avril j'aurais bien ri.

 

A la limite ce serait amusant de considérer ça comme des romans "diégétiques", qui sont publiés dans l'Imperium du 41eme millénaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sui impatient qu'ils ouvrent un codex et qu'ils voient qu'on parle de population massacrées et d'extermination en tout genre 😈

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Boh, j'estime que le fluff depuis quelque années s'est quand meme pas mal adoucis (surtout chez BL).

 

Et puis... Si ca permet de ramener de nouveaux cultistes de warhammer ces livres sont une bonne idée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec photo direct

books.png

 

Et les persos pour 40K , c'est genre

 

Twelve-year-old Zelia is the daughter of galactic explorer Elise Lor. She grew up helping Elise with archaeological expeditions on dozens of worlds, digging up ancient artefacts and alien technology. Bright and resourceful, Zelia always thinks she knows best, but isn’t as experienced as she tries to make out.

Sharing her mum’s hatred of weaponry, Zelia believes that the best way to overcome fear is to learn about the universe. That doesn’t stop her from being terrified of spiders after being trapped in the web of a gigantic temple-weaver when she was a small child.

 

ou

 

The son of a loyal Imperial Guard officer, thirteen-year-old Talen ran away from home to avoid being enlisted in the military. He fell in with the Runak Warriors, a feral gang who lived in the tunnels beneath Rhal Rata, the largest hive-city on Targian.

Used to thinking with his fists, Talen finds it difficult to trust anyone, but has a good heart. Once he is on your side, you couldn't ask for a better friend.

Talen has little experience of the galaxy, hiding his insecurities beneath bluster and bravado. His only link to the past is the toy soldier his older brother gave him before going off to war, a treasure he will guard with his life. 

 

ou

 

Like all Martians, Mekki is happiest when tinkering with technology, and is able to communicate with the machine-spirits that dwell inside computers and cogitators. A talented inventor, eleven-year-old Mekki created the special robotic frame that supports his paralysed arm as well as servo sprites, a swarm of tiny robot helpers. Even though they grew up together, Mekki and Zelia have never been close. Mekki prefers the company of machines to humans and often finds it hard to make friends. He can be incredibly tough on himself, especially when things go wrong.

 

Pour les Marines, il disent ca : 

Sworn defenders of humanity, Space Marines are the ultimate warriors, graced with superhuman speed, strength and stamina. Genetically-engineered to fight in the countless wars of the 41st Millennium, these towering giants have two hearts, three lungs and blood that is immune to all known poisons.

Organised into Chapters, the Emperor’s chainsword-wielding champions are feared and respected throughout the galaxy. Bravest of all are the heroic Ultramarines. Clad in blue and white power-armour, they plunge into battle, risking all to protect the Imperium against the forces of Evil. 

 

Et pour les Crons :

Long ago the galaxy lived in terror of the sinister Necrons. According to legend, these evil tyrants transplanted their twisted minds into bodies of living metal, creating immortal armies of indestructible skeletal warriors. The Necrons enslaved thousands of worlds, but were eventually defeated, forced to place themselves in suspended animation for millions of years. Now, they are rising from their secret tombs, ready to reclaim the universe they once ruled. Led by fearsome Overlords, their sickle-winged space-fighters scream through the sky while swarms of cybernetic scarabs devour any metal in their path. Have no doubt, the Necrons are unfeeling and unstoppable.

 

Bref.... Ouais

boy-reading-e1526896195812.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En retirant tout l'aspect dystopique des univers de warhammer ils n'ont pas l'impression de comment dire, trahir leur propre historique ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

L'ouverture est une bonne chose. 

C'était complètement schyzophrenique de recruter des 12 ans et +, et, officiellement, devoir interdire l'accès au fluff car on tirait plus vers le 18+. 

 

Ça ne peut qu'enrichir la communauté, je ne comprends jamais ces levés de boucliers. L'un empêche pas l'autre. 40k ne va pas s'educolorer d'un coups. Juste que les plus jeunes pourront se plonger dans l'univers sans que les parents s'inquiètent. Et les plus grands auront toujours leurs fluff grimdark.

 

Je pense qu'il y a un paquet de paternels qui vont être content de pouvoir initier leurs petits avec ces lectures. 

Modifié par Xoudii

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

La question d'édulcorer est intéressante, parce ce que 40K possède dans son ADN même un discours hyper facho, non? Lui enlever ce parti pris fort (ou pire, le faire passer de manière douce- on combat "juste" des méchants extraterrestres) est-il vraiment pertinent?

 

Ce serait comme de vouloir faire du Lovecraft pour enfants, mais en enlevant la composante raciste de ses œuvres. Est-ce vraiment encore du Lovecraft, alors...?

 

En tout cas, étant impliqué dans la littérature jeunesse, je compte me les acheter!

Modifié par Quantrill

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Hérésie^^

 

il y a une heure, Xoudii a dit :

L'un empêche pas l'autre. 40k ne va pas s'educolorer d'un coups. Juste que les plus jeunes pourront se plonger dans l'univers sans que les parents s'inquiètent. Et les plus grands auront toujours leurs fluff grimdark.

Exactement!

Je pense que c'est bien, GW à compris qu'il fallait à nouveau recruter dès l'enfance...
Je me rappelle avec émotion de Heroquest, Seigneur de Guerre, Space Crusade etc, sans ces jeux de plateau je n'aurais peut être pas connu le Hobby (du moins pas aussi vite).

Et si à l'époque j'avais eu la chance d'avoir ce genre de bouquin j'aurais été aux anges, et j'aurais développé bien plus tôt mon appétit pour la lecture (les livres dont vous êtes le héros c'était pas trop mon délire, et les BD c'est différent).

Du haut de notre position "d'adultes" vétérans on pourrait voir ça d'un mauvais oeil (ou dubitatif) mais je trouve que ça reste une très bonne idée, commercialement parlant.

Surtout que beaucoup de gros fanatiques, anciens du milieu comme nous, ont des enfants... et je peux comprendre qu'ils hésitent à faire lire de l'HH ou du 40k à un gamin de 9 ans. Ce n'est plus les 80's/90's ou les gosses comme nous (chanceux bravo ) baignaient dans la violence visuelle débridée, aujourd'hui de manière générale les parents sont bien plus conscients et surtout tendent à limiter ces impacts, sans parler de la censure et auto-censure globale de la "société" (surtout niveau divertissements mais pas que).

Modifié par BlooDrunk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi  GW peut simplifier l'équation, il suffit de mettre en avant le caractère "non-canonique" de ces romans jeunesses.

Je suis pour la diversification...que je juge nécessaire à la survie de Warhammer.

 Mais je ne veux pas non plus que soit citer ces romans dans le Canon 40k.

Bref, une déclaration de GW calmerait les contestataires.

Même si m'est avis qu'il ne faut pas donner trop d'importance aux gueulards des réseaux sociaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 24 minutes, Anton Narvaez a dit :

GW peut simplifier l'équation, il suffit de mettre en avant le caractère "non-canonique" de ces romans jeunesses.

Pourquoi ils ne seraient pas canoniques?

Il suffit de faire des histoires moins grimdark et ça passe sans souci.

Vu la taille du monde de 40k, on doit arriver à trouver des endroits dans lesquels la vie est "moins pire" que dans les romans plus adultes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Quantrill a dit :

La question d'édulcorer est intéressante, parce ce que 40K possède dans son ADN même un discours hyper facho, non?

Clairement, car le principe de l'univers c'est que l'autoritarisme impérial est nécessaire pour protéger l'humanité du Chaos.

 

Je suis aussi d'avis que le 40k pas grimdark c'est plus du 40k.
Après, si ça peut servir à recruter des néophytes, pourquoi pas.

 

Mais notons quand même:

Citation

 

The son of a loyal Imperial Guard officer, thirteen-year-old Talen ran away from home to avoid being enlisted in the military. He fell in with the Runak Warriors, a feral gang who lived in the tunnels beneath Rhal Rata, the largest hive-city on Targian.

Used to thinking with his fists, Talen finds it difficult to trust anyone, but has a good heart. Once he is on your side, you couldn't ask for a better friend.

Talen has little experience of the galaxy, hiding his insecurities beneath bluster and bravado. His only link to the past is the toy soldier his older brother gave him before going off to war, a treasure he will guard with his life. 

 

 

La vie du jeune Talen est pas hyper rose non plus. A se demander même comment c'est traité pour le coup. Mine de rien, édulcorer un univers à la 40k sans le dénaturer c'est un beau défi. Si c'est réussi ça peut donner des trucs tout à fait lisibles même pour adultes. Par contre si c'est loupé, ça peut devenir drôle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon ben wait and see comme dirai l'autre.

Ça me fait penser aux (nombreuses...) fan-fictions trouvables sur les deviantart et autres 4chan qui font plus primer l'humour ou l'aventure des personnages que l'univers lui-même, qui sert plus de toile de fond, et où croiser un Astartes relève de l’exploit (quand on voit leur nombre sur les tables.... ahem). J'ai l'impression que depuis le "décoinçage", GW cherche à se réapproprier son univers en faisant passer les productions de fan (Bloodbowl, Necromunda, SISTAS...) sous le giron de la maison mère (et de son piaff à deux têtes), de manière officielle et contrôlée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Rippounet a dit :

La vie du jeune Talen est pas hyper rose non plus.

Harry Potter a bien vécu 11 ans enfermé dans un placard sous l'escalier.

La vie d'un héros jeunesse n'est pas forcément rose, bien au contraire ^^'

 

Je me demande à quel point ils pourront rendre 40k "tout public". Si ça permet d'évacuer le côté parfois (souvent) TROP grimdark du background, pourquoi pas...

Après on pourrait faire remarquer que même dans une histoire qui se déroulerait "dans notre monde à nous" on évacuerait les points trop craignos. 40k ce n'est pas que la capture de psykers, l'extermination de xenos et la torture d'hérétiques présumées (autant de choses qui existent dans notre monde réel si on prend la peine de les transposer, et on en fait pas tout un plat dans chaque histoire racontée).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui mais il y a quand même ce qu'on appelle l'effet systémique, c'est à dire que la doctrine facho est la norme depuis un bail chez l'Imperium, donc presque tout le monde (même inconsciemment) devrait reproduire un comportement et une psychologie de base qui tendrait vers cet extrémisme.

 

En fait, j'imagine que GW va raconter une histoire avec des héros ouverts d'esprit et plus proche de notre mentalité à nous, mais ça ne sera pas représentatif de l'univers. Franchement, je suis hyper curieux de voir si ils vont réussir à gérer ce challenge correctement!

 

(et puis on donne bien à nos enfants les films Marvel avec tous les messages douteux qu'ils comportent et y a Dark Vador sur leur cartable donc bon, des héros gentils mais alliés à un régime facho, pourquoi pas :p)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Inquisiteur Thorstein a dit :

Harry Potter a bien vécu 11 ans enfermé dans un placard sous l'escalier.

La vie d'un héros jeunesse n'est pas forcément rose, bien au contraire ^^'

 

Oui, c'est ce que je disais. Bien fait, ça pourrait donner un truc lisible même pour les adultes.

 

Il y a 11 heures, Inquisiteur Thorstein a dit :

Je me demande à quel point ils pourront rendre 40k "tout public". Si ça permet d'évacuer le côté parfois (souvent) TROP grimdark du background, pourquoi pas...

Après on pourrait faire remarquer que même dans une histoire qui se déroulerait "dans notre monde à nous" on évacuerait les points trop craignos. 40k ce n'est pas que la capture de psykers, l'extermination de xenos et la torture d'hérétiques présumées (autant de choses qui existent dans notre monde réel si on prend la peine de les transposer, et on en fait pas tout un plat dans chaque histoire racontée).

 

Oui. Y'a évacuer et évacuer.
Pour bien faire, il faudrait que l'histoire se concentre sur le héros, sur ses sentiments, ses impressions toussa. Bien sûr il se passerait des trucs pas glops autour de lui, mais comme il ne les comprendrait pas forcément, ce pourrait être à peine suggéré (comme un clin d'oeil à l'éventuel lecteur adulte).

Par contre, je vois pas comment faire ça sans véhiculer l'idéologie facho de l'Imperium. 😅

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, Quantrill a dit :

En fait, j'imagine que GW va raconter une histoire avec des héros ouverts d'esprit et plus proche de notre mentalité à nous, mais ça ne sera pas représentatif de l'univers.

Ce que fait déjà Abnett à longueur de temps et on le considère (plus ou moins à raison il faut bien le dire) comme un des meilleurs si ce n'est le meilleur auteur de la BL.

 

J'ai pas souvenir d'avoir lu des trucs particulièrement douteux dans la série Eisenhorn par exemple, quand bien même Bequin est une prostituée à l'origine et l'Inquisition atomise les xenos à un moment de l'histoire.

Je suis curieux de voir si les bouquins prendront le parti de faire de l'Imperium un endroit pas très agréable à vivre.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca pourrait donner de bien belles fig's en tout cas et le style graphique pourrait être réinvesti dans un jeu type Shadespire ... bataille de gosses dans les ruelles de la ruche. C'est un peu dommage de n'employer cette excellente illustratrice qu'à des trucs un peu annexes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

C'était complètement schyzophrenique de recruter des 12 ans et +, et, officiellement, devoir interdire l'accès au fluff car on tirait plus vers le 18+. 

 

Juste que les plus jeunes pourront se plonger dans l'univers sans que les parents s'inquiètent

Euh...

Quand on pouvait voir "Ken le survivant" à 6/7ans au Club Dorothée, honnêtement, l'univers de 40k était limite gentillet quand on arrivait à 12 devant les figurines...

Je sais pas, j'ai commencé vers 12 ans, j'ai jamais eût l'impression que c'était tellement insupportable que ma psyché ne pourrait le supporter... Faut pas exagérer non plus...

Quand aux parents qui s'inquiètent... Tu connais beaucoup de parents qui s'inquiètent car leur enfants... jouent à des jeux de figurines? Où lisent des "gros" livres comme des codex?

 

 

Citation

Je pense qu'il y a un paquet de paternels qui vont être content de pouvoir initier leurs petits avec ces lectures.

En tant que paternel, j'ai pas besoin de ce genre d'ouvrage pour "initier" mes enfants à l'univers 40k ou Battle, ou BB... Y'a deux vitrines qui trônent dans mon salon qui suffisent LARGEMENT à faire le taff, bien mieux que ne le ferait n'importe quel bouquin (et je parle pas des parties qu'ils voient se dérouler sous leur yeux de temps en temps ou des soirées peindouilles dans lesquelles ils essayent toujours de s'incruster...).

Mon fils veut jouer à BB, mais pas lire le fluff : il veut pousser du pitout, mettre mes gars par terre sur le terrain, chopper le ballon... Pas savoir d'où vient Racine Dutronc ("même que c'est lui qu'à la plus grande Force [naturelle] du jeu" [officiel, rajouterais-je] comme il dit!).

Enfin, "bref", pour initier mes snot', j'ai clairement pas besoin de ça...

 

Entre ces livres, Blitz Bowl et des jeux comme "Lost Patrol", j'ai l'impression que GW veut essayer de ramener dans son escarcelle des joueurs de plus en plus jeune... Et quand on voit la simplification (modulo les règles qui commencent à se ré-accumuler...) de certains jeux, je me demande ce qui se passe chez GW... "Pourquoi" essayer autant d'agrandir son nombre de consommateurs potentiels (pour gagner plus de sous, certes, mais encore...)?

Et là, c'est peut-être plus le coté "politique" de la chose qui m'interroge...

 

Pour le reste, c'est clairement pas le genre d'achat que je ferais... Et je pense pas que mes pitchounes seront attirés par ça...

 

Barbarus : mais c'est mon point de vue...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Je suis assez de l'avis de Barbarus. Personnellement j'ai toujours été plongé dans des univers plutôt à très violent et c'est pas pour autant que je suis devenu un psychopathe, je suis même le plus doux des hommes (en revanche je suis la pire ordure qui soit dans les jeux vidéo et autre^^).

 

D'ailleurs quand j'étais gamin, avant de regarder mes dessins animés le matin, je tombait sur les infos ou ça traitait de la guerre du golf, et ça c'était bien réel. Et c'est toujours le cas aujourd'hui, on nous abreuve de contenu violent, de toutes sortent, réel à longueur de temps et c'est plutôt avec ça que j'ai un problème moi. Avant de penser aux choses fictives, concentrons nous sur ce que nos enfants perçoivent du réel.

 

Mais c'est très personnel comme point de vue. Pour les parents soucieux de contrôler les médias/loisirs de leur enfants, je trouve ça très bien comme initiative ces romans jeunesse.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

En fait, parmi les "anciens," on doit être nombreux à avoir commencé enfants avec les jeux issus de la collaboration entre GW et MB non ? (J'avais en gros 10/11 ans quand Heroquest, Space Crusade et Seigneur de Guerre sont sortis, et c'est ça qui m'a mis le pied à l'étrier pour le "hobby"). J'ai l'impression que ces romans jeunesses ne sont qu'une itération supplémentaire de ces tentatives d'ouvertures vers des joueurs plus jeunes que l'ado/jeune adulte. Alors oui, de fortes chances que le sacro-saint fluff soit édulcoré dans ces ouvrages (je ne pense pas qu'il sera massacré) et je ne suis clairement pas la cible du bouzin, mais il n'y a pas de raison d'y être hostile par principe.
D'ailleurs, ce serait marrant que GW ait de nouvelles versions des trois jeux cités plus hauts dans ses cartons...

 

PS : oulà, pas sûr d'être très cohérent dans ce que je raconte... mais je suis vieux... oui, voilà... vieux... Allez, je vais dormir ! ^^

Modifié par Inquisiteur Pierrick

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que certains passent un peu à coté du souci.

Si ces bouquins sont fidèles à l'univers, ils feront à un degré ou à un autre l'apologie d'idées néo-fascistes. On est nombreux à avoir commencé jeune, mais combien d'entre nous avaient vraiment intégré le concept d'une satire du fascisme dès le début, à 12, 13 ou 14 ans? Combien de temps vous a-t-il fallu pour réaliser qu'il fallait quand même un peu de recul ou d'esprit critique en lisant certains passages? Ou certains d'entre vous trouvent-ils tout à fait normal de massacrer "hérétiques et mutants" à coup de lance-flammes et de bolts au quotidien, entre deux exterminatus?

En général quand on est gamin, on trouve ça "cool" tout en sentant qu'il y a quand même un fond auquel on ne doit pas adhérer. Mais c'est quand même assez rare d'avoir la finesse d'analyse pour repérer *tous* les pièges. Au pif, spa dit qu'à douze ans on puisse vraiment saisir le souci de l'eugénisme.

Maintenant, imaginons une version "jeunesse" de ça avec des pièges encore plus subtils... Et y'aura des parents qui auront des surprises derrière.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve que c'est une bonne initiative si c'est bien négocier. Souvent, ce genre de roman vise avant tout a permettre l'immersion dans un univers au travers des yeux proches de nous, afin de faciliter l'identification et donc l'immersion du lecteur dans le récit. J'ai lu pas mal de roman jeunesse Star Wars dans mon enfance, mais aussi mon adolescence, et j'ai pu grâce a un esprit plus critiques comprendre certain de ses fonctionnements, j'y trouve même toujours un intérêt aujourd'hui : même si ce n'est que rapide, les romans jeunesses prennent le temps de développer "l'univers vu d'un enfant". Cela avait des côtés cool : après tout, ses personnages regardent les grandes figures de notre univers favoris de la manière que nous les admirions dans notre jeunesse, et d'un autre côté, on pouvait apprendre des choses de la vie quotidienne de ses univers, des choses plus concrète sans avoir besoin que cela soit toujours "badass". Et dans la "Saga du Prince Ken" (premier romans Star Wars que j'ai eu entre les mains enfant) il y avait des blessés et des morts et l'on évoquait des choses pas forcément sympathique... Mais on les montrait pas frontalement non plus. Si GW a recruté des écrivains qui savent ce qu'ils font de ce côté, y a pas de raison que cela ne fonctionne pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×

Important Information

By using this site, you agree to our Conditions d’utilisation.