Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
Sign in to follow this  
Ghiznuk

[Stratégie] RÉFLEXIONS SUR L'ARMÉE DES HAUTES LIGNÉES ELFIQUES : entretien avec ‘Dan T’.

Recommended Posts

RÉFLEXIONS SUR L'ARMÉE DES HAUTES LIGNÉES ELFIQUES : entretien avec ‘Dan T’.


‘Henrypmiller’, rédac-chef et expert-interviewer du Ninth Scroll, a eu un entretien avec notre seul et unique ‘Dan T.’ à propos des Hautes lignées elfiques.

**‘Henrypmiller’ : D'après ce que j'ai compris, tu cherches en ce moment à acquérir une meilleure compréhension de plusieurs Livres d'armée en jouant une armée différente par période. Quelle est la raison qui te pousse à faire cela ?**

‘Dan T.’ : Il y a de nombreuses raisons. Une d'entre elles est de renforcer mes compétences de jeu en me contraignant à sortir de ma zone de confort pour jouer différents styles et différents types de listes. Une autre raison est que la meilleure façon d'apprendre comment vaincre une armée est de la tester pour soi-même. Mais la raison la plus importante est que, lorsque j'ai été intégré à l'équipe Règles, j'ai eu le sentiment qu'il était de mon devoir par rapport aux différentes communautés d'armée de tester chaque armée du jeu afin de pouvoir mieux appréhender l'ensemble du jeu. Je veux pouvoir comprendre ce que cela implique de rédiger une liste d'armée avec chaque armée, ce que cela veut dire de jouer avec cette armée. Cela me permettra de mieux interpréter les opinions et les retours qui nous parviennent de la part de la communauté, tout en m'outillant comme il se doit pour pouvoir participer aux discussions en interne.

**HPM : Alors pourquoi est-ce que tu as décidé de commencer par les Hautes lignées ?**

DT : J'ai déjà joué pas mal d'armées en club comme en tournoi : Guerriers des Dieux Sombres, Empire de Sonnstahl, Elfes sylvestres, Marée de Vermine, Hardes bestiales et Orques et gobelins. J'ai aussi pu tester les Nains infernaux, le Royaume d'Équitaine et les Khans ogres lors de parties « test » à la maison.

… Bref, je me suis lancé dans les Hautes lignées elfiques, lesquelles étaient sur ma liste depuis un bon bout de temps en fait. Il est notoire qu'une bonne partie de la communauté haut-elfe n'est pas contente de son armée. En outre, au moment où je suis passé aux Hautes lignées, un nouveau fil de discussion du style « Rendons sa grandeur à la cavalerie », dans laquelle les Lances patriciennes (la cavalerie de base de l'armée des Hautes lignées elfiques) a été spécifiquement mentionnée. Après mes nombreux exploits avec la cavalerie orque, j'avais du mal à comprendre qu'est-ce qui n'allait pas avec ces Lances patriciennes, une fort belle unité. Je me suis mis à griffonner quelques listes, avant d'en trouver une ou deux qui m'ont véritablement inspiré. Quelques parties « test » plus tard, j'étais prêt à participer à mon prochain tournoi avec mes Hautes Lignées elfiques !

**HPM : Quelles étaient tes premières impressions sur cette armée avant que tu ne commences à la jouer ?**

DT : Mon armée était tellement petite ! C'est vraiment une armée d'élite. Il n'y a aucune unité bon marché. Il est vraiment important d'avoir des redirecteurs corrects, parce que les unités de corps-à-corps sont beaucoup trop précieuses pour être simplement sacrifiées. Par contre, quand je regarde les statistiques pour les combats et charges, je remarque que certaines unités ont vraiment un énorme potentiel de dégâts.

**HPM : Comment est-ce que tu as testé ton armée ? Combien de parties de tournoi est-ce que tu as jouées ? Quel était ta procédure pour la rédaction et l'amélioration de ta liste d'armée ?**

DT : J'ai joué sept parties test avant de me rendre à un tournoi en cinq parties. Après mes trois premières parties test, je n'ai plus touché à ma liste. J'adore cette sensation de déployer une toute nouvelle armée sur la table. La première fois que la nouvelle armée sort de sa boite, on se sent vraiment tout fou ; c'est toujours très difficile aussi de prédire les erreurs qu'on va faire et qui nous feront tirer de nouvelles leçons.

Quand je me penche sur un nouveau livre d'armée, je commence toujours par composer toute une série de listes. Entre chaque partie, je suis tout le temps en train de chipoter à mes différentes listes, j'en sors peut-être 2-3 nouvelles à chaque fois. Je passe aussi beaucoup de temps à analyser les différentes batailles jouées. Ainsi, quand je rédige une nouvelle liste, je la compare aux différentes batailles que j'ai faites, en me demandant comment cette bataille-là ce serait déroulée avec telle ou telle liste, comment il vaudrait mieux se déployer, etc. Ainsi, chaque partie test compte en fait pour moi pour 2-3 parties test.

En composant une liste d'armée, c'est important de garder toute une série de choses à l'esprit, notamment :
quelles menaces je peux contrer, ou pas ;
comment je vais adapter mon style de jeu face à différents « archétypes » d'armée ;
combien d'Unités de capture sont présentes dans ma liste ;
combien d'unités de redirection je possède ;
de combien d'unités menaçantes au combat je dispose ;
quelles sont les unités qui devront se trouver dans l'aura de mon Général et de ma Grande bannière ;
dans quelles unités mes Personnages peuvent se cacher ;
comment cette liste se joue en fonction des différents scénarios du GBR ;
combien de doublons j'ai dans ma liste ;
comment cette liste s'y prend-elle pour gagner la partie ?
est-ce que cette liste est amusante à jouer ? (si c'est non, je laisse tomber ; la vie est trop courte pour qu'on s'y ennuie)

**HPM : Est-ce qu'il y a des choix ou des combinaisons spécifiques dans le livre d'armée que tu trouvais bons et que tu voulais inclure ?**

DT : Je n'avais jamais vu personne utiliser un gros bloc de Gardes de la Reine. Cette unité avait l'air pas mal : j'ai voulu l'essayer. Je voulais aussi forcément prendre les Lances patriciennes, étant donné que tout le monde semblait les trouver nuls. De même, le Prince avec lance a tellement mauvaise réputation qu'il m'en fallait forcément un. À part ça, j'ai composé des listes avec un bon mélange d'unités pour pouvoir être prêt à toute éventualité lors du tournoi :

Personnages :
– Haut prince : Général, Lance, Maître de la Tour canreig, 2 sorts supplémentaires, Éclat de l'aube flamboyante, Appel du destin : 640 pts
– Mage : Maître magicien, Cosmologie, Dragon, Héritage magique, Charme de chance : 890 pts
– Commandant : Porteur de la grande bannière, Lance, Bouclier, Arc long, Suivante de la Reine, Flèches du clair de lune : 270 pts

Base :
– 20 Lances plébéiennes : état-major complet : 300 pts
– 12 Lances patriciennes : état-major complet, Bannière lacérante : 642 pts
– 5 Pillards éléinns : Arcs ; 190 pts

Spéciales :
– 6 Chevaliers de Ryma : 394 pts
– Char pilleur : 110 pts

Arcs de la Reine :
– 17 Gardes de la Reine : porte-étendard, musicien, Lance, Bannière d'apaisement : 615 pts

Artillerie navale :
– Faucheuse garde-mer : 180 pts
– Cotre aérien : 265 pts

Total : 4496 pts

**HPM : Selon toi, qu'est-ce qui caractérise les styles de jeu disponibles dans un cadre compétitif pour les Hautes lignées elfiques ?**

DT : Je pense qu'il y en a deux en gros. Soit un jeu défensif, de type « Protéger la citadelle », soit une boite à outils proactive interarmes. Je trouve ce deuxième style plus efficace, mais seulement s'il est utilisé correctement. La « Citadelle » est plus facile à jouer, mais ne donne pas les outils nécessaires pour contrer les cas de malchance ou pour tirer parti des erreurs de l'adversaire.

Dans tous les cas, il s'agit d'une armée avec peu de figurines et une faible résistance, mais des troupes d'élite, fiables, mobiles et agiles. Ces points forts et points faibles font vraiment partie de l'ADN de l'armée. Je pense qu'une liste compétitive devra toujours avoir au moins une ou deux unités de redirecteurs, parce qu'on ne peut pas se permettre avec cette armée de sacrifier la moindre unité de corps-à-corps (avec toutes mes armées, j'évite toujours autant que possible de jouer des redirecteurs, mais je ne ferais jamais une chose pareille avec les Hautes lignées). Quel que soit le style de jeu pour lequel vous optez parmi les deux possibles, il sera toujours important de pouvoir parvenir à concentrer toutes ses forces sur un point à la fois, même si cela peut avoir un sens différent pour chacun de ces styles.

 

**HPM : Tu as dit que les Hautes lignées elfiques sont une armée difficile à prendre en main, et qu'elle ne laisse aucune place à l'erreur. Tu pourrais donner un peu plus de détails à ce niveau ?**

DT : Avec cette armée, on ne peut tout simplement pas se contenter d'aligner ses unités face à celles de l'adversaire – une unité face à chaque unité adverse. Parce qu'on aura presque toujours une armée beaucoup plus petite. Du coup, le manque de troupes de « réserve » et la faible résistance signifient que la moindre erreur a un cout extrêmement élevé. C'est pourquoi l'armée des Hautes lignées ne peut pas du tout se jouer en « pilote automatique ». De plus, contre un adversaire compétent, s'abstenir de faire des erreurs ne suffit pas ! On se retrouve contraint de jouer de façon audacieuse, décisive, et de dicter le fil de la bataille. Les Hautes lignées sont obligées d'utiliser à fond leur vitesse et leurs capacités d'élite, ce qui requiert évidemment un niveau de maitrise de loin supérieur. (NdE : renseignez-vous, tapez « Battlespace » dans Wikipedia pour en savoir plus sur la théorie IRL du contrôle de l'espace stratégique – ceci est un jeu de guerre après tout !)

Je voudrais tout de même préciser qu'avec les Hautes lignées, ce jeu de mobilité n'a rien à voir avec une stratégie d'« évitement » (contrairement à ce que beaucoup de gens le pensent quand on leur parle de mobilité avec des elfes). Cela consiste plutôt à pulvériser une partie de la liste d'armée de votre adversaire avant qu'il n'ait le temps de réagir, avant de passer à la cible suivante.

De plus, en raison du faible nombre d'unités et de figurines, il faut s'assurer, en rédigeant la liste, que la puissance de l'armée soit bien supérieure à la simple somme de ses parties (penser « combos » !).

En résumé : il y a beaucoup plus de façons différentes de foirer avec une armée des Hautes lignées elfiques, et ces foirages sont beaucoup plus couteux.

**HPM : Que penses-tu du sort héréditaire de l'armée : bourrin, naze, ou bien équilibré ?**

DT : Je le trouve bien équilibré. Un peu risqué à lancer avec un Adepte sur 3 dés, mais un Maître s'en sort bien. Ceci dit, je ne l'utilise jamais dans une liste sans la Bannière d'apaisement qui, selon moi, se combine à merveille avec lui. Pendant le tournoi, j'ai pris le sort héréditaire avec mes deux magiciens à chaque partie.

**HPM : Tu pourrais brièvement expliquer certains des choix les plus importants que tu as faits pour cette liste ?**

DT : C'est un peu difficile, parce que comme je le disais, l'armée est conçue pour avoir un maximum de combinaisons et d'interactions, ce qui fait que chaque unité est appelée à jouer des rôles multiples. Il s'agit d'une liste avec des unités rapidement menaçantes (Dragon, Chevaliers de Ryma, Lances patriciennes), soutenues par des unités de soutien et de redirection (Char pilleur, Pilleurs éréins, Cotre aérien), des unités de tir (Cotre aérien, Faucheuse garde-mer, Gardes de la Reine) et une mini-enclume au centre (Lanciers plébéiens et Prince avec lance) ainsi qu'une boite à magie (Magie sur dragon et Prince de la Tour canreig).

Il n'y a donc aucune fonction ne pouvant être remplie que par une seule unité, ce qui signifie que je peux me permettre de perdre une unité, tant que cela me rapporte plus que cela me coute. L'aura de commandement du Général et de la Grande bannière joue un rôle important, et vu que l'Attribut de la Voie pour le Maître de la Tour canreig a une portée assez restreinte, mon Mage sur dragon passe le plus clair de son temps dans cette aura, surtout en début de jeu. Les Lances patriciennes sont mon unité qui s'est taillé la plus grande gloire tout au long de ce tournoi, sans doute parce que mes adversaires étaient beaucoup plus intimidés par mes Chevaliers de Ryma. La combinaison de « Éveiller la bête » avec « Puissance subjective » a rendu mes charges de cavalerie extrêmement puissantes. Sachant que cette unité portait une Bannière lacérante, cela me faisait en général 18 Att Fo 4 PA 2 même à la deuxième manche de combat, sans oublier Réflexes foudroyants. Si on a « Eaux vivifiantes » ou le sort héréditaire en jeu, alors leur combat se déroule la plupart du temps beaucoup mieux que ce à quoi s'attendent la plupart des gens. Je pense que la Phase de magie est vraiment cruciale pour cette liste. Il faut toujours s'assurer que le Mage sur dragon et le Maitre de la Tour canreig soient à portée pour améliorer les bonnes unités au bon moment.

**HPM : Maintenant que tu as joué les Hautes lignées elfiques dans un bon nombre de parties et que tu as remporté un tournoi avec, est-ce que ton opinion de cette armée s'est modifiée par rapport à tes débuts avec elle ?**

DT : Mon opinion n'a certainement pas changé quant au caractère d'élite et aux faibles effectifs de cette armée. Mais je pense que ce que je n'avais pas tout à fait anticipé est à quel point elle est difficile à prendre en main. De toutes les armées que j'ai jouées cette année, elle est vraiment la plus difficile à appréhender. Le côté positif évidemment, est qu'une fois qu'on a compris comment la jouer, elle est extrêmement puissante. Cette armée peut donner des résultats époustouflants si elle est maniée correctement. Mais le joueur doit prendre un grand nombre d'initiatives et dicter le fil de la bataille. C'est quelque chose qui ne m'avait pas beaucoup plus au départ. Enfin, le mouvement était quelque chose que je n'avais pas vraiment anticipé. MS 7/MF 14 va me paraitre tellement lent désormais !

**HPM : Quelles unités ressortent en tant que choix les plus intéressants pour les listes compétitives ? Quelles unités sont en-dessous de l'optimum par rapport au reste de l'armée ? Y a-t-il des unités qui devraient selon toi être renforcées ou nerfées ?**

DT : Si, par « niveau de puissance », on entend le rapport efficacité/points et pas seulement le profil de l'unité en général, alors il y en a quelques-unes qu'on pourrait remanier, oui. Je voudrais aussi insister sur le fait que la réponse que je vais donner ici est en rapport avec le Livre d'armée actuel, et n'a aucun lien avec le futur projet de révision de l'armée en vue du Livre d'armée complet.

Personnellement, je trouve l'ensemble des unités du livre intéressantes, sauf le Char à lions. Cependant, je sais que d'autres joueurs apprécient beaucoup cette unité. Le Phénix de givre est aussi une unité généralement considérée comme pas top. Pour cette raison, j'ai composé une liste avec deux d'entre eux. Cette liste, au final, ne m'a pas plu, mais pas à cause des Phénix eux-mêmes. Globalement, hormis les Personnages, je trouve que l'équilibre interne à l'armée est vraiment très très bon ! Même les Gardes-mer ont commencé à être utilisés dans les listes compétitives ! (même si je trouve tout de même qu'une légère baisse de points pour cette unité ne lui ferait pas de mal)

Certains objets magiques ne sont pas fort utilisés. Je pense que c'est plutôt dû à leur conception qu'à leur cout en points. De façon plus globale, la section « Personnages » de l'armée a beaucoup de choses à revoir ; le pourcentages de combinaisons véritablement intéressantes parmi celles proposées est plus faible que pour la plupart des autres armées. Cependant, cela est la conséquence du très grand choix d'options différentes. Je pense que les Hautes lignées elfiques ont autant de choix très intéressants que les autres armées, si pas plus. C'est juste qu'il y a tellement de choix qu'il y a aussi un très grand nombre de choix inintéressants. Une baisse de points sur le Griffon, par exemple, pourrait en faire une unité ultra-offensive extrêmement amusante à jouer, très complémentaire du style de jeu de l'armée.

Pour les listes compétitives, je pense que certains choix ressortent clairement plus que d'autres. Les Gardes de la Reine sont bonnes dans de nombreuses configurations différentes, et le Maître de la Tour canreig vaut vraiment tellement plus que sa valeur en points. J'adore l'Éclat de l'aube flamboyante, je pense que cet enchantement donne un excellent boost et pas mal de moments d'exaltation, mais qu'il doit être utilisé avec un peu de réflexion et de prudence.

De façon plus large, je pense que cette armée est en bonne position tant en termes d'équilibre externe qu'interne. Je ne ferai aucune recommandation de nerfage pour ce livre !

**HPM : Tu as publié des réflexions dans lesquelles tu disais vouloir reconsidérer la manière dont les elfes fonctionnent de façon générale (une forte hausse de Capacité offensive et de Capacité défensive, tout en éliminant Réflexes foudroyants et en diminuant leur Agilité). Penses-tu que ce genre de modification pourrait être intégré dans le futur Livre d'armée complet révisé ?**

DT : Aucune idée. Aucune véritable discussion à propos de cette révision n'a encore eu lieu en interne, étant donné qu'à l'heure actuelle, tout le monde se concentre sur le Gros bouquin de règles (GBR) et la version « Gold ».

Je pense qu'en principe, ce genre de modifications est possible. Mais un des plus grands obstacles que nous avons est de vouloir nous éloigner de ce à quoi les joueurs sont habitués depuis des années dans « d'autres jeux ». Nous sommes obligés de toujours faire le funambule entre changement et absence de changement. C'est quelque chose d'extrêmement difficile, et je suis sûr que ce faisant, nous commettons inévitablement des erreurs.

**HPM : On voit en ce moment un certain nombre de joueurs de haut niveau au Royaume-Uni qui se mettent à jouer les Hautes lignées elfiques. Selon toi, comment perçoivent-ils cette armée et en quoi leur opinion est-elle similaire à la tienne (ou non) ?**

DT : Je pense que notre expérience dépend en très grande partie du type de liste que nous jouons. L'expérience de Colin Power est similaire à la mienne. Tandis que d'autres joueurs britanniques n'ont pas tenu compte dans leurs listes de la manœuvrabilité nécessaire pour prendre des initiatives et dicter le fil de la bataille.

Dans ce sens, je pense qu'une liste de type « Citadelle » a beaucoup moins de chances de l'emporter lors d'un tournoi qu'une liste plus dynamique, quand bien même une liste défensive pourrait être plus puissante ou plus efficace en termes de cout. Les listes défensives sont évidemment beaucoup plus faciles à prendre en main qu'une liste comme la mienne, mais en contrepartie, leur niveau de puissance maximal est aussi bien plus faible. En fait, une liste défensive souffre beaucoup plus de la malchance et est bien moins capable d'exploiter les erreurs de l'adversaire. De ce fait, je ne pense pas que qui que ce soit parmi nous trouve les Hautes lignées faibles ou faciles à jouer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour la traduction de cette interview. C'est hyper intéressant :good:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci bien, point de vue interessant !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super, je me lance dans 9eme age et j'ai choisie comme armée les hautes lignées de haut elfes. 

Ca va me faire une bonne base 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Dhak, inspire toi ce ce qu'il raconte sera utile, mais amha, ne t'inspire pas trop de sa liste, enfin ce n'est que mon avis

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un joueur très expérimenté, il y a plein de style a tester en Hautes lignées elfiques et trouve celui qui te correspond.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sa liste est difficile à manier. Il faut sans doute commencer par quelque chose de plus simple .

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super merci.

 

Je viens de me lancer dans une armée haut elfes et cet interview est très intéressant. Après moi je jouerais pas sa liste J'ai d'autre idée. Mais c'est vrai que l'armée est fragile cela est un super challenge

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.