Jump to content
Warhammer Forum
skuleth

[HH] Angron, esclave de Nuceria RIP

Recommended Posts

Bien le bonsoir,

 

En bon fan de la douzième légion, j'ai envie de vous partager mes ressentis par rapport à ce livre que j'ai longuement attendu à savoir Angron, de la série des primarques.

 

Ayant une petite mémoire, je vais vous faire un compte rendu sous la forme d'un RIP, à savoir READING IN PROGRESS, je vais donc vous partager mon point de vue, mes avis, mes remarques par rapport à ce livre.

 

Déjà, pour commencer au niveau de ce que j'en attends, et bah j'en attends beaucoup. La douzième légion me passionne, mais je n'ai pas assez de choses à me mettre sous la dent, et je trouve qu'elle est extrêmement intéressante. Pas pour le côté bourrain, bien que la violence, j'adore ça :D mais pour des raisons plus subtiles. Angron est le seul à ne pas avoir conquiers sa planète, Angron rejette dès le début l'empereur, c'est un être qui n'est que l'ombre de ce qu'il aurai pu, ou aurai dû être, et je trouve ça très intéressant.

Ca, c'est ce que je veux voir, néanmoins, avant de commencer à le lire, je ne m'attends pas à grand chose. La douzième est souvent représenté comme des bourrains sans cerveaux et sans histoire, et dans le fluff, bah après l'HH, on a que Skalatrax à se mettre sous la dent, et après, bah voilà. Bien que le livre sorti récemment sur kharn est intéressant, mais on s’égare.

 

D'autant plus que je ne connais pas l'auteur, et donc, j'ai peur. Il y avait eu un travail très intéressant sur le livre félon, de l'hérésie d'horus.

 

Commençons par la page de garde :

 

1567446007-angron.png

 

On note déjà plusieurs choses intéressantes. Pour commencer, Angron en son centre, représenté avec une immense hache à deux mains.... J'aurai aimé le voir avec deux haches à une mains, Gorechild, et Gorefather...

Angron n'est attaché à aucune arme, ce n'est pas un acte de gladiateur, il le dit dans félon, mais ces haches là sont légendaires, et Kharn récupère gorechild après un affrontement avec les UM si je me souviens bien, donc dans ce roman, avant l'HH, Angron est supposé les avoir.

 

Ensuite, on voit un autre personnage, qui est lui très bien représenté, à savoir Kharn, et son pistoler à plasma. Là dessus, rien à dire, le dessin est magnifique, et Kharn est emblématique.

 

Et derrière, on observe un archiviste, et on sait que l'histoire de la douzième avec ses archivistes est très intéressante, je trouve donc ce choix de couverture sympathique, ça donne le ton.

 

A présent, début de ma lecture, et là à partir de la et du reste de mes posts, il y aura du spoil 😃

 

Dooooonc, on apprends très vite un point très intéressant laché à la va vite, mais....les warhounds ont affronté les guerriers tonnerres. Ça, le néophyte en fluff que je suis ne savais pas que cela était arrivé. A mon stade de lecture dans l'HH, (je dois commencer l'héritage de la trahison), la seule fois où des légionnaires ont affronté des guerriers tonnerres, c'est lors du livre "les morts oubliés" et apparemment, ils ne reconnaissent par leurs adversaires. Je serai sûrement confirmé, ou infirmé sur ces faits là, mais je me suis demandé ce que faisait cette information lachée à la va vite sur une ligne.

 

Ensuite, on apprends comment les warhounds se battaient avant de retrouver Angron, et j'ai été très surpris. Ils fonctionnaient en phallange, avec bouclier, et lance. Ils ne couraient pas sur l'ennemi, mais marché lentement dans sa direction. Bah ça alors ? Événement intéressant du fluff ? Dans ce cas là, je dis oui ! Ou alors, jeu de l'auteur, pour contrebalancer simplement ça, de manière violente avec le fait de foncer à la hache ? Et là je dis, beurk, mauvais raccourcis.

 

Ensuite, au début, les archivistes ne sont pas détestés, et font clairement partis de la légion, et là je dis oui. C'est à cause des griffes du bouchers qu'ils ont été détéstés, donc pas encore au début, et là on est cohérents. A ce sujet, le prologue est la mise en place des griffes du boucher sur un archiviste, et pour le faire il y a un apothicaire, un magos, et...un techmarine. Je ne m'étais jamais douté qu'un techmarine ferait parti de cette procédure.

 

Finalement, on rencontre pour la première fois Delvarus dans le roman, et le personnage m'a l'air intéressant.

 

Je finirai par dire qu'au stade où j'en suis, donc au début de la lecture, les marines sont désabusés par Angron, absolument pas fier, triste de leur relation avec lui, sous entendant qu'ils préfèrent presque se suicider au combat que d'affronter la sanction de l’échec. On voit tôt le schisme dans la légion.

 

 

Voilà où j'en suis, je ne sais pas si c'est intéressant à lire, ou si vous voulez juste un avis sur le livre, mais je vais continuer comme ça. A mon stade, j'ai envie de continuer à le lire, il n'est pas soporifique dès le début, mais je continue à avoir peur ^_^

 

 

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je l'ai dévoré en quelques heures en grand fan également, je ne spoil rien, j'attend de voir ta réaction😉.

Je suis d'accord avec ton résumé pour l'instant. 

Je lâche quand même un truc, pour le peu d'info sur cette légion, il aurait pu étoffer un peu plus, on est quand m^me sur une collection spéciale Primarques. 

Enfin, mieux loti que les Salamenders ou les Spaces wolf (enfin eux ils ont du fluff ailleurs)

 

Bonne lecture.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello Sire @skuleth! Je vais suivre ce sujet avec attention, et je ne pense pas que je serai le seul! 

 

Angron et les World Eaters ont eu la chance d'être pris en main par des auteurs compétents pendant l'Hérésie d'Horus, à commencer par Matthew Farrer et Aaron Dembski-Bowden, ce qui n'est pas si mal (d'autres Primarques ont eu moins de chance). Ian St Martin, je ne connais pas non plus, mais je serais prêt à lui donner sa chance (même s'il a aussi écrit des romans et nouvelles pour "l'ennemi" Emperor's Children, notamment sur le personnage de Lucius).

 

Il y a 3 heures, skuleth a dit :

Et derrière, on observe un archiviste, et on sait que l'histoire de la douzième avec ses archivistes est très intéressante, je trouve donc ce choix de couverture sympathique, ça donne le ton.

 

Il a l'air de se demander ce qu'il a fait à l'Empereur pour avoir hérité d'un boss aussi ravagé du bulbe. :P 

 

Il y a 3 heures, skuleth a dit :

Je finirai par dire qu'au stade où j'en suis, donc au début de la lecture, les marines sont désabusés par Angron, absolument pas fier, triste de leur relation avec lui, sous entendant qu'ils préfèrent presque se suicider au combat que d'affronter la sanction de l’échec. On voit tôt le schisme dans la légion.

 

Un aspect de la Légion que j'aime assez, et qui a été développé assez récemment dans le fluff si je ne m'abuse, est l'attachement dont elle fait preuve envers son Primarque, malgré que ce dernier la méprise ouvertement. C'est assez pathétique de voir la dévotion dont ces berzerkers sont capables envers leur "Père" génétique, et les sacrifices qu'ils sont prêts à endurer pour se montrer dignes de son amour, sentiment qu'Angron ne peut pas, ne peut plus ressentir. C'est une des tragédies de l'Hérésie, et qui donne une profondeur supplémentaire à cette Légion de bourrins, comme tu le dis. 

 

Il y a 3 heures, skuleth a dit :

Dooooonc, on apprends très vite un point très intéressant laché à la va vite, mais....les warhounds ont affronté les guerriers tonnerres. Ça, le néophyte en fluff que je suis ne savais pas que cela était arrivé. A mon stade de lecture dans l'HH, (je dois commencer l'héritage de la trahison), la seule fois où des légionnaires ont affronté des guerriers tonnerres, c'est lors du livre "les morts oubliés" et apparemment, ils ne reconnaissent par leurs adversaires. Je serai sûrement confirmé, ou infirmé sur ces faits là, mais je me suis demandé ce que faisait cette information lachée à la va vite sur une ligne.

 

J'avais en tête que c'était les Custodes qui s'étaient chargés du sale boulot à la fin des guerres d'unification. Une nuit des longs couteaux (de combat) entre SA et SS en quelque sorte (et bim, le point Godwyn offert par la maison). Après, il n'est pas surprenant que les Space Marines aient participé à l'épuration dans ses dernières phases, et certains Guerriers Tonnerre ont d'ailleurs échappé au massacre et vécu jusqu'à l'éclatement de l'Hérésie (soit deux siècles plus tard, pas mal pour des guerriers "jetables"). J'avais lu une nouvelle de Nick Kyme où le héros était un vieux Guerrier Tonnerre devenu gladiateur, et pris malgré lui dans l'infiltration de Terra par l'Alpha Legion. Malgré la trahison de l'Empereur, il était toujours fidèle à ce dernier (pas rancunier le bougre).

 

Schattra, la suite bientôt j'espère

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Schattra a dit :

J'avais en tête que c'était les Custodes qui s'étaient chargés du sale boulot à la fin des guerres d'unification.

Schattra, la suite bientôt j'espère

Il me semble que pas mal de les légions ont participé à la purge, notamment les Dark Angel d'où ils ont tiré leur rang de première légion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@kharndu11 merci :) je suis d'accord, on a pas assez de fluff sur la légion.

On a skallatrax et félon. 

Apres j'ai apprécié la nouvelle ou kharn choppe un thousand sons pour trouver un remède à leurs problemes.

 

Apres je répète j'ai apprécié le livre qu'ils ont sortis sur lui. 

Par contre pour les guerrier tonerre pour moi les DAs étaient la première légion et ont eu plus de faits d'armes mais pas de souvenirs de lien avec les guerriers tonneres. 

 

@Schattra@Schattra.  Le maître des lieux :) merci. 

J'irai même plus loin. Pour moi une partie des légionnaires ne peut s'empêcher d'admirer Angron parce que c'est un primarque et naturel, mais ils le détestent tout autant. De là à penser qu'il aurait été mieux qu'il ne les rejoigne pas. 

Par contre pour moi pas de lien entre la fin des tonnerres et les Astartes mais je suis pas un pro du fluff

 

 

Donc la suite. On apprends l'origine de la decimation. A savoir que si ils ne parviennent pas à conquérir une planète en 31h, ils doivent faire pénitence. 31h est une journée sur Niceria, le temps qu'il a fallu à Angron et ses frères pour prendre la ville. 

Passés 31h, les world eaters stoppent net le combat et recule. Je ne m'attendais pas à ça. Ils doivent ensuite se marquer (couteau et cicatrice dans laquelle ils mettent du sable de la planète ou ils ont écouté) et ensuite Angron ordonne la decimation, soit 10% des soldats sur l'affrontement doivent perir. Mais ce n'est pas systématique apparemment. 

 

Et pour finir ce soir, on a deux faits intéressants. 

Le premier est qu'on voit clairement que les guerriers n'ont pas de soucis avec leurs archivistes au début. 

Ensuite l'auteur utilise une communion pour calmer Angron qui verra un jeune psyker "capturé" par l'esprit d'Angron pour aller vers sa jeunesse. On apprécie.

 

Par contre dans le livre que j'ai acheté, les noms des armes et des vaisseaux ont été traduit en français... Beurk. 

 

D'ailleursa haché à deux mains d'Angron à un nom, étonnant ça. Faiseuse de veuve, jamais entendu parler.

 

La suite au prochain numéro :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, skuleth a dit :

31h est une journée sur Niceria, le temps qu'il a fallu à Angron et ses frères pour prendre la ville

 

Un peu malhonnête de sa part ce deal. C'est bien beau de prendre rapidement une ville, mais lui et ses hommes étaient déjà à l'intérieur, non ? Et il n'a pas été foutu de la tenir... 

 

Il y a 9 heures, skuleth a dit :

Mais ce n'est pas systématique apparemment. 

 

On sait pourquoi il n'insiste pas parfois ? 

 

Il y a 9 heures, skuleth a dit :

Ensuite l'auteur utilise une communion pour calmer Angron qui verra un jeune psyker "capturé" par l'esprit d'Angron pour aller vers sa jeunesse.

 

Donc il aurait quelques pouvoirs psychiques de son cru. Ça me rappelle le mange rêves de Curze, qui le libère de ses cauchemars. C'était une bonne idée d'ADB, St Martin a dû s'en inspirer. 

 

Il y a 10 heures, skuleth a dit :

D'ailleursa haché à deux mains d'Angron à un nom, étonnant ça. Faiseuse de veuve, jamais entendu parler.

 

Palme de l'originalité ! C'était aussi un des noms de l'épée d'Aenarion, d'un Croc Runique et le surnom du chef de la garde Terminator des Sons of Horus. En tout cas, entre les veuves, les pères et les enfants, les armes d'Angron ont la fibre familiale !

 

Schattra, petite pause littéraire pour commencer la journée 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/09/2019 à 08:39, Schattra a dit :

On sait pourquoi il n'insiste pas parfois ? 

 

Au stade où j'en suis non. Mais en gros, après 31h, ils rentrent tous et en silence, se scarifient si l'on puis dire, et se mette de la terre dans les plaies. Mais quand Angron ordonne la décimation, ils sont surpris, et un centurion va jusqu'à se confronter avec Angron. Je suppose donc que ce n'était pas systématique.

 

Le 04/09/2019 à 08:39, Schattra a dit :

Donc il aurait quelques pouvoirs psychiques de son cru. Ça me rappelle le mange rêves de Curze, qui le libère de ses cauchemars. C'était une bonne idée d'ADB, St Martin a dû s'en inspirer. 

On sait pas trop. La communion est déjà utilisée dans "félon" pour calmer Angron, et un psyker reste coincé.

 

Alors suite de ma lecture à la pause casse croute.

On apprends, et je trouve ça très intéressant, qu'Angron ressent la douleur des gens qui souffrent autour de lui. Je n'en avais jamais entendu parlé. Il doit aussi réprimer ses pulsions guerrières alors qu'il n'a pas les griffes. Ca aussi c'est un fait intéressant.

 

On apprends l'origine de son nom, et tadada, Angron signifie l'enfant de la montagne, étant donné qu'il a été trouvé au sommet d'une montagne. Je suis curieux de savoir si c'est du vieux fluff (j'invoque @Schattra ) ou bien une invention.

 

Et je finis sur un détail qui m'a laissé perplexe, on sait que Kharn, une fois les griffes implantées chez lui, n'est pas friand des duels dans les fosses, il ne se "donne" pas, alors qu'on le voit combattre un centurion, Mago, (qui est presque le personnage principal pour le moment, il est la voix de la raison, celui qui regrette les warhounds, celui qui voit sa légion décliner et refuse les griffes) et se jeter au combat.

 

Ca me revient en lisant ces lignes d'ailleurs, Mago "menace" Kharn de lui faire combattre un guerrier de son état major, connu pour être un excellent bretteur. J'interprète donc qu'à ce stade, Kharn n'est pas connu pour être un combattant d'exception.

 

 

Voilà où j'en suis. Pour le moment, ça se lit bien, je m'attendais à pire, mais je suis pas à la moitié.

 

@kharndu11 n'hésite pas à donner ton avis par rapport à ce que j'écris, d'accord, pas d'accord, etc !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce livre est très intéressant pour apporter de la profondeur aux World Eaters qu'on a tendance à rabaisser au rang de brutes dégénérées par les Crocs du Boucher.

Déjà on en apprend pas mal sur la Légion, ses tactiques avant et avec Angron, son lien avec les Psykers et comment les Crocs ont fini par être implantés.

Je crois que ce livre est le basculement de la Légion.

C'est un de ceux qui apportent des éléments du fluff, contrairement à celui sur Guilliman (on ne le répètera jamais assez, c'était une piètre ouverture pour la série)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, skuleth a dit :

Mais en gros, après 31h, ils rentrent tous et en silence, se scarifient si l'on puis dire, et se mette de la terre dans les plaies.

 

Ca c'est une référence à la "corde" gladiatoriale (aucune idée de si ça a été traduit littéralement en VF) de Nuceria. Après un combat, vainqueur et vaincu (s'il a survécu) s'entaillent rituellement (au niveau de la colonne vertébrale si je me souviens bien) pour commémorer l’événement. Le vainqueur laisse la plaie propre et aura une cicatrice blanche. Le vaincu met de la terre ou du sable dans l'entaille, et gagne une cicatrice noire, signe de honte. Angron était renommé pour avoir une "corde" totalement blanche. 

 

il y a 52 minutes, skuleth a dit :

On apprends, et je trouve ça très intéressant, qu'Angron ressent la douleur des gens qui souffrent autour de lui. Je n'en avais jamais entendu parlé.

 

Intéressant en effet. Ça aurait pu faire de lui un Slaaneshi dévergondé, mais non. 

 

il y a 54 minutes, skuleth a dit :

Il doit aussi réprimer ses pulsions guerrières alors qu'il n'a pas les griffes. Ça aussi c'est un fait intéressant.

 

J'aime moins personnellement. C'est un peu trop réducteur à mon sens, on sent le personnage qui était prédestiné à être gros bourrin, alors que ce qui était intéressant justement chez Angron (à mon sens), c'était de révéler le potentiel que les clous du boucher ont annihilé chez lui. 

 

il y a 57 minutes, skuleth a dit :

On apprends l'origine de son nom, et tadada, Angron signifie l'enfant de la montagne, étant donné qu'il a été trouvé au sommet d'une montagne. Je suis curieux de savoir si c'est du vieux fluff (j'invoque @Schattra ) ou bien une invention.

 

Alors là, c'est la lose. Du même niveau que Lionel Jonson en termes d'étymologie foireuse. Les petits gars de la BL n'apprécient pas les clins d'oeil appuyés de leurs aînés, on dirait! Ceci dit, heureusement qu'il est tombé sur une montagne. Ça aurait été une forêt, il se serait appelé Sylvon. Et là, il aurait eu une bonne raison d'être en rogne. 

 

il y a une heure, skuleth a dit :

Ca me revient en lisant ces lignes d'ailleurs, Mago "menace" Kharn de lui faire combattre un guerrier de son état major, connu pour être un excellent bretteur. J'interprète donc qu'à ce stade, Kharn n'est pas connu pour être un combattant d'exception.

 

Il est plus réputé pour son sang froid en effet. Mais comme l'a montré Après Desh'ea, il a une endurance peu commune pour un Astartes. En y repensant, c'est aussi illustré dans La Galaxie en Flammes (empalé sur une lame de buldozer après avoir raté son jet de "la mort ou la gloire") et dans le fluff du siège de Terra (repêché plus mort que vif sous un tas de cadavres pendant la retraite des traîtres). Il aurait sans doute gagné à l'usure!

 

il y a 45 minutes, Red Qafe a dit :

Ce livre est très intéressant pour apporter de la profondeur aux World Eaters qu'on a tendance à rabaisser au rang de brutes dégénérées par les Crocs du Boucher.

Déjà on en apprend pas mal sur la Légion, ses tactiques avant et avec Angron, son lien avec les Psykers et comment les Crocs ont fini par être implantés.

Je crois que ce livre est le basculement de la Légion.

 

Je n'ai plus qu'à attendre à ce qu'il soit inclus dans un prochain Humble Bundle donc. C'est toujours le prix de ces romans (très) courts qui me rebute.

 

il y a 46 minutes, Red Qafe a dit :

C'est un de ceux qui apportent des éléments du fluff, contrairement à celui sur Guilliman (on ne le répètera jamais assez, c'était une piètre ouverture pour la série)

 

Non, et d'ailleurs je +1 pour appuyer ton propos! :P

 

Schattra, garçon boucher ayant les crocs

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Red Qafe je trouve aussi. Pour le moment je suis agréablement surpris par ce qui est apporté en terme de fluff. L'auteur se permet beaucoup de choses, je trouve, et franchement, ça rend plutôt bien (CF les tactiques pré-griffes, le combat en lance et bouclier, etc).

Je ne sais pas si c'est du vieux fluff qu'il a retrouvé, ou bien si justement, l'absence de fluff lui permet de se lâcher. Il donne de la profondeur, appuie sur des choses qu'on avait déjà, montre des personnages connus (Delvarus qui apparait, ou Lhorrke le maître de chapitre). A mon stade, tout est bon.

Le 05/09/2019 à 23:15, Schattra a dit :

Ca c'est une référence à la "corde" gladiatoriale (aucune idée de si ça a été traduit littéralement en VF) de Nuceria. Après un combat, vainqueur et vaincu (s'il a survécu) s'entaillent rituellement (au niveau de la colonne vertébrale si je me souviens bien) pour commémorer l’événement. Le vainqueur laisse la plaie propre et aura une cicatrice blanche. Le vaincu met de la terre ou du sable dans l'entaille, et gagne une cicatrice noire, signe de honte. Angron était renommé pour avoir une "corde" totalement blanche. 

 

Il sait tout ce @Schattra ^^ C'est l'un des derniers paragraphe que j'ai lu.

Le 05/09/2019 à 23:15, Schattra a dit :

Intéressant en effet. Ça aurait pu faire de lui un Slaaneshi dévergondé, mais non. 

 

Mieux dans ce que je viens de lire, révélation, Angron apaise les gens en les touchants...??? Oh ? Serait-ce un psyker, avorté à cause des griffes ?

Le 05/09/2019 à 23:15, Schattra a dit :

Il est plus réputé pour son sang froid en effet. Mais comme l'a montré Après Desh'ea, il a une endurance peu commune pour un Astartes. En y repensant, c'est aussi illustré dans La Galaxie en Flammes (empalé sur une lame de buldozer après avoir raté son jet de "la mort ou la gloire") et dans le fluff du siège de Terra (repêché plus mort que vif sous un tas de cadavres pendant la retraite des traîtres). Il aurait sans doute gagné à l'usure!

 

Dans félon, Kharn est connu pour être un bretteur d'exception, qui ne se donne pas dans les arènes, parce qu'il n'en voit pas l'intérêt, mais excellent bretteur, un des meilleurs et plus renommés.

 

 

Allez, mes dernières découvertes ^^

 

Sa haine des psykers pourrait venir du moment où une sorcière a été forcée de se battre dans l'arène, contre des gladiateurs qui ne pouvaient rien contre elle. Angron finit par la tuer, mais là où il tuait tous les autres avec respect, elle c'est de la haine pure.

 

Quand Mago va réveiller Lhorke, on a une belle révélation. (outre le fait que Lhorke est ultra charismatique), en gros, il est fait mention qu'ils pourraient être la première légion à se rebeller contre le primarque, et là, l'échange suivant :

 

"à deux reprises l'empereur a exterminé sa propre progéniture et toutes les âmes vivantes au sein des légion qui la suivait."

Alors ça, c'est une info gros paquet dit donc. Donc papy ne puni pas seulement le fils qui foire, mais tout le monde. Éradication massive. Donc, pas de marines pour grossir la 13em.

Ou alors c'est un mythe, au même titre que les marines qui se sont greffés chez les ultras ?

Bref j'ai apprécié.

 

Lhorke a visiblement côtoyé l'empereur, et pour lui, il n'est pas sûr que l'empereur soit contre avoir une légion psychotique sous les griffes si ça lui permet que cette légion serve ses intérêts.

Du coup, on voit un côté peu exploité et que j'aime bien, que peut être l'empereur savait parfaitement ce qu'il faisait en enlevant Angron à sa victoire finale. Néanmoins les warhounds ne sont pas décrit comme des sauvages et barbares avant les griffes, alors pourquoi cette légion là ? Et pas les BAs et leur soiffe rouge, ou les SW et leurs wulfens ?

 

Ou alors je cherche où il n'y a pas de matière.

 

Lhorke serait le premier des dreadnoughts. Petite info comme ça en passant, donc le premier dread Warhounds serait Lhorke, et il est dit que ça a été fait 30 ans avant Nucéria, et après il est réveillé de temps en temps.

 

Je suis aussi étonné par la "non" résistance d'Angron aux narcotiques et traitements des hauts-sires. Après, on amène subtilement qu'Angron ne cherche pas à fuir, et se laisse faire parce que son état d'esclave est "normal" pour lui.

 

Du coup pour résumé, je prends réellement du plaisir à lire ce livre où je m'attendais à une bouse. L'auteur amène énormément de fluff je trouve, à voir est ce que ça aura une continuité ? C'est une autre histoire.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Comme Skuleth, j'attendais ce livre depuis des éons (je joue des World Eaters depuis 26 ans), presque autant que celui sur Night Haunter.

 

Ian Saint-Martin n'était pas totalement un inconnu: j'avais lu son livre sur Lucius. Clairement, le bouquin n'était pas exceptionnel mais permettait de passer un bon moment. C'est donc plein d'espoir que j'attaquais ce roman sur l'Ange Rouge.

 

Bon, comment dire... Dans une série qui offre l'excellent (Perturabo) comme le très passable (Magnus), Angron se classe très moyennement à mon goût et se révèle décevant, notamment au niveau fluff que, très clairement, l'auteur ne maîtrise pas en ce qui se rapporte à la XIIème Légion.

 

Tout d'abord, les bons points:

 

- l'écriture n'est pas désagréable. Certes, Saint-Martin n'a pas le style d'un ADB ou d'un Wraight, mais cela reste fluide. A noter que la traduction est vraiment, et je pèse mes mots, moyenne, sans parler des fautes passées au travers d'une relecture probablement hasardeuse. Ce n'est pas acceptable et cela nuit quel que peu au plaisir de la lecture;

 

- Mago et Khârn: les deux Capitaines, notamment Mago, sont très bien traités comme à peu près l'ensemble des Astartes. Sur ce point, l'auteur évite l'opposition de style manichéenne entre les deux officiers. C'est une bonne chose et c'est d'autant plus dommage d'être tombé dans le panneau au niveau des Légions;

 

- la jeunesse du Primarque: clairement le meilleur morceau du livre. C'est la partie que j'ai préférée et elle donne des indications assez sympas sur ce qu'aurait pu être Angron sans les Clous. Certes, c'est parfois un poil caricatural mais j'avoue m'y être laissé prendre;

 

- l'inclusion de personnages déjà vus dans la série comme Delvarus ou Lhorke.

 

Ensuite, ce qui est dommage mais pas catastrophique:

 

Concrètement l'histoire sonne quand même assez creux mais je pense que cela est dû à la longueur imposée du livre. De mon point de vue, l'auteur n'a pas été en capacité d'aller au fond d'un sujet qui pourtant s'y prêtait et cela se sent car les raccourcis se voient et sont nombreux, beaucoup trop. On est pourtant au moment charnière de l'implantation des Clous, ce qui aurait mérité un traitement plus en détails. Là, on survole la question plus qu'autre chose et c'est dommage car on reste sur sa faim.

 

Et pour finir, le pas bon du tout:

 

- le passage post-Hérésie avec Khârn: l'intention était louable mais Saint-Martin rate le coche en dressant un portrait de Khârn qui est au-delà du ridicule et n'est absolument pas cohérent de tout ce qui a été écrit sur le perso en 40K depuis plus de vingt ans et les premières nouvelles de Bill King;

 

- le fluff des War Hounds: totalement raté, et ce par méconnaissance. La doctrine des War Hounds, même lors des derniers stades des Guerres d'Unification n'a jamais été celle décrite dans le roman. Si on se reporte au Livre I de la série HH de chez Forge, on voit qu'au contraire les War Hounds étaient déjà réputés pour être ultra-violents, brutaux... On est très loin de la phalange qui avance au pas. Saint-Martin a voulu probablement jouer sur le côté avant/après, quitte à en être caricatural. C'est un peu facile mais, surtout, c'est anti-fluff au possible;

 

- La décimation et les 31 heures: au-delà du clin d'oeil appuyé à l'histoire de la révolte de Spartacus, cette histoire est ridicule et n'est pas fluff non plus. Certes, le régime de discipline des War Hounds et des World Eaters est violent mais cette histoire de 31 heures n'est jamais mentionnée nulle part. On a même plusieurs exemples de campagnes ayant duré plusieurs jours voire plus de 10 ans! (11 ans exactement pour la soumission des Désolations de Golgotha). Dans le fluff, la seule Légion ayant eu une pratique de la décimation est la IVème, lors de la réunion avec Perturabo;

 

- Gehenna: c'est plus une erreur qu'autre chose d'avoir fait se dérouler cette histoire sur Gehenna et lors de sa fameuse Purge. D'une part, l'implantation des Clous avaient commencé avant et Gehenna est la campagne qui mettra l'Imperium en face de la sauvagerie totale des World Eaters, ce qui aboutira à l'ordre de l'Empereur d'arrêter les implantations puis au semi-exil de la Légion vers le Nord galactique. D'autre part, Gehenna est le lieu de la fameuse confrontation entre Angron et un de ses frères, confrontation qui a lieu bien après le massacre et pas dans les heures qui ont suivi;

 

- Angron le Primarque: globalement, l'écriture d'Angron le Primarque (par opposition avec celle d'Angron le Gladiateur) est assez pauvre car trop caricaturale là aussi. Le portrait d'ADB est bien meilleur car il ne se cantonne pas à la brutalité du Primarque mais en explore également pleinement le côté "créature brisée". C'est vraiment dommage car c'est ce qui est l'aspect le plus intéressant et qui aurait mérité plus d'attention.

 

Voilà. J'ai volontairement évité de trop donner d'infos fluffs car Skuleth n'a pas fini le livre et j'espère qu'il y trouvera plus de motifs de satisfaction que moi.

 

Celtic_Cauldron

Night Haunter, me voici!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1000 avec l'ami Celtic Cauldron,
spécialement sur les points négatifs ou il m'enlève les mots de la bouche.
L'auteur n'y connait quasi rien aux Warhounds / World Eaters, c'est limite grave je trouve. 😑

Bref pour ma part j'ai été TRES déçu de ce bouquin, j'en attendais pas tellement (la série Primarques est assez bof en général) mais à ce point moyen voir mauvais pour mon primarque chouchou c'est du gros gâchis amha...

J'ai quand même apprécié quelques trucs hein, mais c'est gâché par le reste, dommage.

Edited by BlooDrunk

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/09/2019 à 21:04, Celtic_cauldron a dit :

Bon, comment dire... Dans une série qui offre l'excellent (Perturabo) comme le très passable (Magnus), Angron se classe très moyennement à mon goût et se révèle décevant, notamment au niveau fluff que, très clairement, l'auteur ne maîtrise pas en ce qui se rapporte à la XIIème Légion.

 

Tu as parfaitement raison. Je ne sais pas si ça se ressent, mais au fur et à mesure de ma lecture, je "découvre" des morceaux de fluff sur la douzième. Alors souvent, je m'en contente, parce qu'il faut dire que c'est nouveau, et frais, mais clairement, ça ne colle pas à la réalité. Comme on a pas grand chose à se mettre sous la dent sur cette région avant les clous, bah l'auteur s'est permit beaucoup de choses. Ca a le mérite d'être là, après, la cohérence, c'est dommage.

Le 10/09/2019 à 21:04, Celtic_cauldron a dit :

- l'écriture n'est pas désagréable. Certes, Saint-Martin n'a pas le style d'un ADB ou d'un Wraight, mais cela reste fluide. A noter que la traduction est vraiment, et je pèse mes mots, moyenne, sans parler des fautes passées au travers d'une relecture probablement hasardeuse. Ce n'est pas acceptable et cela nuit quel que peu au plaisir de la lecture;

 

Je l'ai ressenti aussi. La traduction, une fois même, interversion entre deux persos nommés, etc... Ca manque de sérieux.

 

Le 10/09/2019 à 21:04, Celtic_cauldron a dit :

- l'inclusion de personnages déjà vus dans la série comme Delvarus ou Lhorke.

 

Ca j'ai adoré, c'est un petit clin d’œil très sympathique. On retrouve un autre clin d'oeil (oui j'ai pas trop avancé ^^) sur les Cadeare. Dans le livre sur Kharn, ce sont les legionnaires qui ont succombé à 100% aux griffes, et sont donc enfermés dans des armures, terminators par exemple qui peuvent les "bloquer", et dans le livre, ce sont des humains génomodifiés, qui sont les premiers qui ont les griffes.

 

Pour les points négatifs, je te rejoins clairement, tu résumes parfaitement ma pensée, même si le Angron jeune est je trouve très bien amené.

 

On sent tout de même que l'auteur essaye de faire pas mal de parallèle, ou d'expliquer la légion telle qu'elle est actuellement.

 

Le 10/09/2019 à 21:04, Celtic_cauldron a dit :

Voilà. J'ai volontairement évité de trop donner d'infos fluffs car Skuleth n'a pas fini le livre et j'espère qu'il y trouvera plus de motifs de satisfaction que moi.

 

Et je t'en remercie ;) je devrai le finir rapidement, mais travaux obligent, je ne lis qu'au boulot à la pause ^_^

 

Le 10/09/2019 à 23:17, BlooDrunk a dit :

Bref pour ma part j'ai été TRES déçu de ce bouquin, j'en attendais pas tellement (la série Primarques est assez bof en général) mais à ce point moyen voir mauvais pour mon primarque chouchou c'est du gros gâchis amha...

Je te rejoins, cette série auraient pu être tellement bien, mais je n'en lirai plus je pense, à part peut être un, mais le coche est raté.

Après, dans l'ensemble, je prends le livre pour ce qu'il est, et ma lecture reste agréable, et comme on a pas grand chose sur les world eaters, c'est appréciable. On aurai pu avoir bien pire, vraiment pire.

Ce livre, pour le moment me fait penser un peu au film détective pikachu. Clairement pas fou, mais il aurait pu être une catastrophe, là où pour moi, il est tout de même correct.

N'oublions pas que nous avons pu lire des livres comme LA DAMNATION DE PYTHOOOOOOOOS SA MERE !!!!!!

 

Le 10/09/2019 à 21:04, Celtic_cauldron a dit :

Night Haunter, me voici!!

Ahaha, moi aussi, je suis tombé amoureux de cette légion via Sevatar qui a un charisme dingue dans je ne sais plus quelle nouvelle que j'ai lu, et je pourrai me laisser tenter !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je serais d'accord avec toi à 100% si Forge n'avait rien écrit sur la XIIeme. Or, au contraire, le fluff existe et se trouve être très précis. Il est vraiment regrettable que l'auteur n'ait pas jugé bon de s'y référer.

 

Pour cette série, tu as quand même des livres valant le détour: Perturabo et Lorgar sont bons, Fulgrim pas mal.

 

Celtic_Cauldron

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Celtic_cauldron a dit :

Je serais d'accord avec toi à 100% si Forge n'avait rien écrit sur la XIIeme. Or, au contraire, le fluff existe et se trouve être très précis. Il est vraiment regrettable que l'auteur n'ait pas jugé bon de s'y référer

Carrément, faute professionnelle quoi...
Tout le problème vient de là, qu'il ne soit pas aussi bon qu'ADB n'est pas le soucis en fait.
 

Il y a 14 heures, skuleth a dit :

N'oublions pas que nous avons pu lire des livres comme LA DAMNATION DE PYTHOOOOOOOOS SA MERE !!!!!

Oulà! du lourd de chez lourd là !!! 😂
Quel plaire ce bouquin... vraiment le pire, dire que je l'ai terminé en me disant "il va finir par se passer qqchose de bien... l'auteur va se rattraper..." , quel supplice^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, ça y est je l'ai fini. Je reste sur ma faim, clairement. J'avais apprécié le début, mais là, c'est...vide ?
 

J'aurai attendu de la part de ce livre qu'il traite de la fuite des esclaves, y'avait de quoi faire, mais non...

 

Le 10/09/2019 à 21:04, Celtic_cauldron a dit :

Concrètement l'histoire sonne quand même assez creux mais je pense que cela est dû à la longueur imposée du livre. De mon point de vue, l'auteur n'a pas été en capacité d'aller au fond d'un sujet qui pourtant s'y prêtait et cela se sent car les raccourcis se voient et sont nombreux, beaucoup trop. On est pourtant au moment charnière de l'implantation des Clous, ce qui aurait mérité un traitement plus en détails. Là, on survole la question plus qu'autre chose et c'est dommage car on reste sur sa faim.

 

Mon ressenti final est clairement le même que pour toi. J'ai apprécié le début, mais la fin est clairement baclée, servie sur quelques lignes, pouf...

 

Le 10/09/2019 à 21:04, Celtic_cauldron a dit :

- le passage post-Hérésie avec Khârn: l'intention était louable mais Saint-Martin rate le coche en dressant un portrait de Khârn qui est au-delà du ridicule et n'est absolument pas cohérent de tout ce qui a été écrit sur le perso en 40K depuis plus de vingt ans et les premières nouvelles de Bill King;

Je suis d'accord aussi. Je me demandais qui était ce légionnaire, surtout qu'il est fait mention d'un réacteur dorsal, alors qu'à ma connaissance, Kharn n'en utilise pas.

 

Pour répondre aussi à ce que vous avez dit plus haut, je n'avais pas connaissance de ce fluff dont vous parliez dans les livres Forges.

On dirait que l'auteur avait les mêmes connaissances que pour pour écrire ce livre, à savoir ce qu'on lit dans l'hérésie d'Horus et rien de plus.

J'ai aussi trouvé très baclé, et pas logique l'implication de Lhorke dans la bataille finale, en mode "ok, bon on stop, yolo on prend les griffes, c'est Angron le boss"... Moué, dans la logique, Lhorke aurai dû mourir, mais comme il vit dans l'hérésie et meurt plus tard...

 

Le passage final avec l'arrivé des SWs ? Moué, il fait encore le lien avec un évènement du fluff, mais bon...

 

 

Pour finir, et conclure, je dirai que le livre n'était pas désagréable à lire, plutôt pas mal, même si pas mal d’éléments de fluffs ont été "souillés", mais bon.

La fin  un peu vide, et mollassone, mais je pense que ce livre aurait put être en fait bien pire, et dans ce cas, pourquoi pas ?

 

 

Citation

Oulà! du lourd de chez lourd là !!! 😂
Quel plaire ce bouquin... vraiment le pire, dire que je l'ai terminé en me disant "il va finir par se passer qqchose de bien... l'auteur va se rattraper..." , quel supplice^^

@BlooDrunk franchement, j'ai préféré lire Angron xD nan mais ce livre, le pire déchet de l'HH jusqu'à présent pour moi.

Edited by skuleth
oubli de quote

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @skuleth pour ces retours agrégés ! Si je résume, le début est prometteur mais la fin laisse à désirer, et la continuité fluffique avec les sources plus anciennes mais moins grand public de la XIIème Légion n'est pas garantie. On pourrait se dire que la BL briefe ses auteurs sur les ouvrages utiles à consulter, mais ce ne semble pas être le cas. Dommage mais pas étonnant. 

 

Schattra, queue de poisson pour Grongron 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.