Jump to content
Warhammer Forum
Ortimore

[W40K] Campagne - Prise de fer sur Eleusium II

Recommended Posts

Salutation à tous !!

J'ouvre un nouveau sujet dédié à une campagne que nous avons entamé, avec plusieurs amis, dans l'univers de Warhammer 40K.
 

Dans un premier temps, notre idée serait simplement de développer un peu de fluff pour le plaisir d'inventer des histoire autours de nos parties, de nos figurines et personnages qui survivent ou succombent aux batailles, et de faire rêver les enfants que nous sommes tous encore un peu au fond de nous ^^' ... Mais peut-être à terme irons-nous jusqu'à rajouter des règles de campagne, des conséquences de certaines parties sur les autres, etc ... Nous verrons ! :)

 

Pour cette campagne, nous serons à priori 3 joueurs : un odieux et gluant joueur Tyranide, un beau et scintillant joueur Grey Knight et moi-même, joueur chaotique (essentiellement Chaos Knights et leurs différents alliés ... vous pouvez d'ailleurs voir l'évolution de mon armée du Chaos juste ici : http://www.warhammer-forum.com/index.php?/topic/257104-40k-chaos-warband-iron-hearts/ (Attention, c'est pas du top level non plus ^^')).
 

Nos parties se jouent habituellement dans un cadre amical, au format de 1000 points, avec des listes mi-dures mi-molles ... Cela dit, on est pas à l'abri de faire quelques petites parties de Killteam pour décrire des actions et escarmouches qui se dérouleraient dans le même système mais à une échelle plus réduite ^^' Ou carrément de faire des parties à plus gros format pour marquer certains moments clefs de la campagne !

Ce sujet servira à présenter le fil de nos parties sous forme de rapports de bataille, agrémentés d'une petite pointe de fluff sous forme d'introductions pour placer le contexte et de conclusions pour présenter les conséquences de la bataille sur la campagne générale !
Et puis si on avance suffisamment dans la peinture de nos pitous (surtout moi, en fait T_T), on pourra peut-être aussi agrémenter nos rapports de photos ! Ça pourrait être sympa 😛
Peut-être qu'un jour on se chauffera même pour faire un rapport de bataille 100% fluff ... mais ça représente beauucoup de boulot et le résultat est pas toujours très clair pour suivre l'évolution de la bataille ... on verra, donc !

 

En attendant notre tout premier rapport de bataille (qui va venir très vite ;p), voila un peu de contexte sur la campagne et là où elle va se dérouler.
En effet, nous avons porté notre choix sur un système de notre invention : un petit système sans grande importance, situé dans le Secteur Nephilim du Segmentum Obscurus ...
Le Système Eleusium.
 

(((Introduction et description d'Eleusium à venir)))

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et c''est parti pour le tout premier rapport de bataille de cette campagne !
 

On va revenir sur une partie qui s'est joué dernièrement entre le joueur GK et moi ... Nous voulions tous les deux marquer le coup, alors nous nous sommes mis d'accord pour sortir du (très) lourd malgré notre petit format ! Vous allez voir ^^'

 

Tout de suite, une petite introduction fluff pour positionner le contexte :
 

Révélation

Un sombre rituel était sur le point de s'accomplir, en ces lieux de ruine et de désolation. Le ciel se couvrait d'épais nuages, l'air s'emplissait de fumée et de cendres et un orage s'apprêtait à éclater à tout moment ... D'étranges incantations s'élevaient, prononcées par un millier de voix différentes, et rythmaient les pas lents et lourds d'une terrifiante créature de métal.

 

Le « Tyrant Unrepentant » était autrefois un honorable et valeureux Knight de classe Questoris, servant l'Imperium au nom de l'une des plus anciennes et puissantes familles d'Eleusium.

Mais maintenant qu'il connaissait les vérités interdites qui lui furent murmurées par les indicibles entités qui vivent au-delà du voile de la réalité et des perceptions, il lui était devenu impossible de servir ses anciens maitres.

Il avait rompu ses vœux, s'était débarrassé sans mal de son pilote et ne servait désormais que lui-même.

 

Marchant au milieu des ruines de ce monde qu'il avait autrefois juré de défendre, il embrassait les nouveaux pouvoirs qui étaient les siens et savourait ce nouveau sentiment de liberté et de toute-puissance. Il ne prêtait même pas attention aux nuées grouillantes de créatures informes, faites de flammes et de chairs changeantes, qui fourmillaient entre ses pieds en sautillant et en ricanant.

La vérité peut parfois prendre un odieux visage, il le savait, mais rien ne pouvait plus le détourner de son chemin.

 

Soudain, un bruit l'extirpa de ses rêveries. Il leva péniblement la tête en direction des cieux, et remarqua une lointaine lueur floue qui zébrait les ténèbres et semblait comme les dissiper sur son passage. A peine eut-il le temps de redresser ses armes, de stabiliser sa position et de réactiver la totalité de ses systèmes qu'un premier missile vint s'écraser à ses pieds ... Puis un deuxiéme, dont le souffle fut absorbé par ses puissants boucliers ioniques qu'il venait de déployer.

Finalement, la silhouette étincelante d'un redoutable Stormraven perça les nuages, plongeant à toute vitesse dans sa direction et déchainant sur lui et les créatures qui l'entouraient un véritable déluge de feu qui cribla la zone d'impacts et d'explosions, vaporisant la terre comme la pierre ....

 

Les armées

 

Révélation

Du coup, pour cette partie, on avait décidé de faire dans le fun plus que dans l'équilibré ^^'

Mon adversaire GK a sorti un Grand Master en armure Nemesis, Castellan Crowe, 3x5 Strike squad et 1 bon vieux Stormraven.

De mon côté, je disposais d'un bataillon démon avec 2 Changectaser, 2x10 Brimstones et 23 Horreurs roses ... et d'un Knight Despoiler avec gantelet, canon gatling et missiles stormspear. Il me restait un paquet de point de réserve pour faire repop les Horreurs, faire venir d'autres démons, etc ...



La mise en place

Révélation

On joue sur une table de 48x48 assez chargée en décors de ruines diverses et variées, supposées représenter les paysages désertiques et désolés, assez typiques d'Eleusium ^^'
On joue en Malestrom of war.

Mon adversaire pose son Stormraven planqué derrière un grand bâtiment, avec 2 Strike squad et Castellan embarqués dedans. Le Grand Master Nemesis et la Strike squad restante sont placés en FeP.
Je met mon paquet d'Horreurs roses et mes Changecasters au centre de table, le Despoiler dans un coin entouré d'une unité de Brimstones.



Le déroulé de la partie
 

Révélation

Il avance pour son Tour 1 avec son Stormraven et balance tous ses tirs dans les horreurs. Il expédie immédiatement la moitié des Horreurs roses et la quasi totalité des deux unité de Brimstones dans la mallette ... (Ah oui, quand même) ... Ses tirs antichars visent le Despoiler mais son invu lui sauve la vie.
De mon côté, mes horreurs avancent pour se positionner et une nouvelle unité de Brimstones est invoquée pour essayer de maintenir un semblant de cordons. Le Despoiler fait feu avec ses armes (dont son canon gatling sous poussée démoniaque) mais je n'enlève que quelques PV au Stormraven.

A son Tour 2, il débarque une Strike squad et le Castellan avant de s'avancer et de se retrouver au milieu de mes troupes (j'avais pas prévu la mobilité d'un volant ...). Il se retrouve même à pouvoir faire feu sur un Changecaster et le laisse à 1 PV (ouf !). Les troupes débarquées dégomment une partie des Horreurs roses et une unité entière de Brimstones avec leurs tirs et leur psy. Ils vont aussi charger ... et réussir à passer au travers des horreurs pour impacter au pile in un Changecaster planqué, et réussissent à le buter. (outch !)
A mon tour, mes horreurs éparses restantes se cassent pour faire la place au Despoiler. Il s'avance, tire à pleine puissance dans le Stormraven et le détruit pour de bon ! ... avant qu'il ne s'écrase en explosant, tuant sur le coup une partie des GK à ses pieds, achevant mon dernier Changecaster et grappillant quelques PV au Despoiler. Le Despoiler charge les GK restants et les écrase avec ses pieds (Quelle horreur au corps à corps, ce knight !!).

Tour 3, la dernière Strike squad apparait sur une ruine pour avoir un objo et tirer à longue portée sur les dernières horreurs vivantes. Il les tue et j'en profite pour utiliser 2PC et utiliser le stratagème spécifique aux GK pour les faire repop au prochain tour. Le Grand Master arrive à 9 ps du Despoiler. Il lui tire dessus, l'endommage, le smite ... mais loupe sa charge et prend 2 grosses bastos à la contrecharge !
Pour ma part, je fais réapparaitre toutes mes Horreurs roses dans sa zone de déploiement. Elles se posent sur un objectif pour essayer d'égaliser au Malestrom, et se joignent aux tirs du Despoiler pour se débarrasser de la Strike squad planquée dans sa ruine. Le Despoiler charge le Grand Master et balance toutes ses attaques de gantelet dessus ... mais il sauvegarde tout sur son invu à 3+ (T_T). Je tente de sauver les meubles avec le stratagéme de prise contre les personnages ... mais je loupe ma touche (T_T²).

A son Tour 4, il n'a plus grand chose sur la table mais il a pris beaucoup d'avance au Malestrom ... Castellan Crowe (qui s'était planqué depuis son débarquement) rejoint le corps à corps avec le Grand Master. Il m'enlève énormément de PV au psy et m'achève au corps à corps sans que je n'ai le temps de riposter. Heureusement, mon Despoiler explose et tue Castellan tout en laissant le Grand Master à 2 ou 3 PV.
Mes Horreurs (il ne me reste plus que ça) sont tellement nombreuses qu'elles prennent quasiment toute la table et essaye de saturer le Grand Master pour lui enlever ses derniers PV ... Mais il tank tout avec sa save à 2+. Décidément !

A son Tour 5, on est pratiquement arrivé à égalité donc il essaye une téléportation pour marquer un objectif supplémentaire ... mais il échoue son sort et ne peut rien faire d'autre.
A mon tour, j'arrive encore à marquer quelques points de victoire ... Juste assez pour égaliser ... Et la partie s'arrête là !


C'était une partie assez intense !
C'était surtout trés fun de sortir des unités pareilles ... Même si elles n'étaient pas du tout adaptées à notre format ^^' Le Stormraven est un véritable monstre, avec ses batteries d'armes et son tanking insupportable ... Et le Despoiler est d'une solidité incroyable. Le coup de la gatling sous poussée démoniaque fait particuliérement plaisir et son corps à corps est monstrueux ! Même si les pieds titanesques sur une Strike squad, c'est un peu overkill ... et que même un gantelet thunderstrike peut faire flop face à une invu à 3+ ^^'
Ce type de Knight est quand même un plaisir à jouer, les stratagémes/traits de seigneur de guerre/reliques leur offrent une grosse rejouabilité et beaucoup de possibilité !

Alors, sur ce, une petite conclusion fluffique de ce carnage :
 

Révélation

 

La poussière retombait doucement sur les alentours, en même temps que les cendres et les débris de métal calcinés. Au milieu des décombres enflammés du « Tyrant Unrepentant », s'extirpait la silhouette etincellante d'une armure de combat Nemesis. Son pilote procéda à un diagnostic rapide pour réaliser que la plupart de ses systèmes étaient désormais hors service : ses armes étaient à court de munitions, sa mécanique et ses articulations avaient lourdement étaient endommagées, ses boucliers avaient été saturés et étaient tombés en absorbant la titanesque explosion qu'il venait d'encaisser ... et la quasi-totalité de ses sceaux de pureté avaient brûlé pour le préserver des technologies blasphématoires de la machine corrompue ...
Il leva ensuite le regard pour remarquer que l'air lui-même se mettait à vibrer, tout autour de lui. Les flammes commençaient à onduler pour arborer une multitude de visages grimaçants et de petits bras griffus, tandis que la terre et les cendres se mêlaient déjà en masses changeantes de dents, de griffes, d'yeux et de langues.
Il fit alors un laborieux tour d'horizon et vérifia ce qu'il craignait d'avoir vu sur ses scanners. Il était seul. Aucune trâce de ses frères d'arme.

Le Grand-Master savait qu'il avait vaincu un adversaire terrible, mais il commençait à en mesurer le prix.
L'explosion titanesque qui venait de retentir, et qui avait fait trembler la région entière, avait également résonné dans l'Immaterium tel un millier de hurlements mêlés de rage, de douleur et de désespoir. Les oreilles attentives des entités vivant dans le Warp n'avaient pas été sourdes à cette onde de choc, profitant de cette fragilité pour s'amasser et s'incarner progressivement.

Le Grand-Master porta alors son regard sur le bras droit de son armure Némésis et ouvrit le poing pour en révéler l'objet de leur mission. Le Throne Mechanicum de la machine corrompue, dont le coeur était encore intact et avait été préservé. Sur celui-ci était gravé en un amalgame de chair et de circuits le sinistre symbôle qui avait attiré les Grey Knights jusqu'ici. La Rune de Nak'T'Graa.
L'artefact allait être rapporté dans les chambres les plus sécurisées et sanctifiées de Titan, pour être étudié et finalement neutralisé.
Mais pour l'heure, leur mission ici était terminée.

Le Grand-Master referma le poing et rassembla les dernières ressources de son armure Némésis pour activer son téléporteur, et il disparut dans un éclair aveuglant.
Leur lutte était loin d'être terminée, en ces terres corrompues, mais ils avaient tout de même remporté une victoire. Et ils allaient revenir. Plus nombreux.

 

 

Match nul, donc ! ;)
Les Grey Knight ont vaincu le Tyrant Unrepentant et se sont emparés de son Throne Mechanicum et de sa précieuse Rune. Ils ont cependant subis de si lourdes pertes qu'ils ont perdu leur avancée et leurs positions ... A suivre !

Edited by Ortimore

Share this post


Link to post
Share on other sites

On enchaîne avec la suite de la campagne !

Une partie qui m'a opposé au joueur tyranide, et dans laquelle nous avons joué des armées plus "classiques" pour notre format 1000 points.
Comme précédemment, on commence avec une introduction sur le fluff de la campagne :

Introduction (fluff)
 

Révélation

Ils étaient trois, à arpenter les paysages escarpés et inhospitaliers des chaînes montagneuses d'Eleusium ...
Chacun d'entre eux avait vécu de nombreuses batailles, avait pourfendu de terribles créatures et écrasé d’innombrables ennemis. Et puis ils avaient tout perdu. Ils avaient été blessés, déshonorés, trahis, abandonnés, ... Lorsqu'ils n'eurent plus rien, ils quittérent leurs terres et vinrent s'isoler dans ces montagnes.
Ils pensaient ne trouver que la solitude, mais découvrirent à la place de nouveaux frères d'armes.
Ils se décidèrent alors à cheminer ensemble, à partir en quête de leur honneur perdu.

C'est alors qu'ils firent la rencontre de curieuses créatures. De petites entités éthérées, à l'allure difforme mais aux paroles éloquentes.
Ils discutèrent longuement, elles promirent tout ce que les trois frères d'arme désiraient ... et leur en offrirent beaucoup.
Après un moment à les côtoyer, ils se rendirent compte que ces créatures étaient tout sauf des menteuses : elles détenaient non seulement une vérité aussi troublante qu'éclatante mais tenaient également toujours parole.

Et puis, un beau jour, leur chemin les mena jusqu'à une fosse, au creux d'une vallée. Cette fosse débordait d'un liquide épais et organique, ondulant et bouillonnant comme s'il était à proprement parler vivant. De cette fosse s'échappait d'abominables racines, qui pénétraient la terre et la roche du paysage environnant, telles des veinules de chair palpitantes.

Les trois frères d'armes tressaillirent immédiatement à travers leur coque et leurs moindres boulons. Ils avaient reconnu là leur vieil ennemi. Celui qui était venu sur Eleusium par le passé, pour y apporter la guerre, la désolation et la misère.
Ils le savaient en leur fort intérieur, il leur fallait détruire cette fosse. Telle était leur quête.

Alors, ils s’avancèrent. Mais, comme si la chose avait capté leur approche et compris leurs intentions, elle se mit à s'agiter et à gargouiller. Sa surface se déforma et, bientôt, en émergèrent des formes chitineuses recouvertes de crocs, de griffes, d'yeux, de tentacules et de canons aux gueules béantes. Certaines se mirent à ramper, à courir, à flotter ou à prendre leur envol. Il n'y avait là plus aucun doute, le vieil ennemi d'Eleusium avait survécu, et il devait être éradiqué pour de bon.

 


Les armées
 

Révélation

Mon adversaire joue un bataillon de tyranides joué en flotte-ruche Leviathan. Il a un Neurothrope, un Tyranide Prime, un Prince tyranide ailé (avec des griffes et un canon miasme), 3x3 Guerriers tyranides avec canons venin, 20 Hormagaunts, 3 Gardes des ruches et 3 Venomthropes.

De mon côté, je joue un peu le même bataillon de démons : 2 Changecasters, 25 Horreurs roses et 2x10 Brimstones. Je joue aussi 4 Flamers, et je garde quelques points de renforts d'invocation. Enfin, j'aligne 3 Wardogs : 2 en profil "corps à corps" avec lance thermique et tronçonneuse reaper, et 1 en profil "tir" avec double autocanon.



La mise en place
 

Révélation

Encore une fois, nous jouons en Malestrom, sur une table de 48x48ps pas mal chargée de ruines.

Mon adversaire pose toute son armée sur la table, à l'exception de son Prince qu'il place dans haaaut le ciel. Ses Hormagaunts en première ligne, suivis de prés par un pack de Guerriers/Prime qui protègent les Venom et le Neurothrope.
Les Gardes des ruches sont bien planqués dans un bâtiment, sans que je puisse avoir de ligne de vue dessus.

De mon côté également, tout se retrouve sur la table sauf les Flamers. Les Brimstones font des cordons qui protègent les Horreurs roses et les Changecasters, qui protègent eux-même les Wardogs qui sont "bien à l'abri"



Le déroulé de la partie
 

Révélation

C'est lui qui prend le Tour 1. Les Guerriers prennent l'espace en s'étalant sur plusieurs objectifs et commencer à marquer. Les Gardes restent bien planqués et grappillent quelques PV à mon Wardog de tir. Puis les Hormagaunts me fonce dessus à toute vitesse : advance + stratagème pour double mouvement + déferlante pour charger. Ils impactent mes Brimstones (un peu grignotées au tir par ses Guerriers) et engage les Horreurs roses au pile in ... et en mange un certain nombre. De mon côté, l'un de mes Wardog (warlord + relique + dreadblade) fait une intervention héroïque, se jette dans la mêlée et en envoie quelques uns dans la mallette.
Pour mon tour, je me contente de repositionner mes horreurs pour faire des semblant de cordons. Mes deux Wardogs inoccupés focalisent leurs tirs sur les Venomthropes et s'en débarrassent promptement ... ce qui m'enlève une sacré épine du pied ! Mon Wardog engagé au cac, lui, continue son massacre et termine l'unité d'Hormagaunts

A son Tour 2, ses Guerriers continuent leur avancée en prenant des objectifs et en m'arrosant au tir. Idem pour les Gardes des ruches qui continuent de me grappiller des PV. Et puis son Prince arrive à 9ps d'un de mes Wardog de cac : il lui vire la moitié de sa vie au tir (ce canon est infect oO) et 3 PV supplémentaire en le chargeant au corps à corps.
Pour ma part, je me dépêche de désengager ce Wardog pour le faire reculer un peu. Mes deux autres Wardogs s'alignent sur le Prince, qui est tellement difficile à gérer que je ne peux même plus m'occuper de ses Guerriers qui sont toujours à plein potentiel ! Mes démons prennent un peu d'espace pour capturer des objectifs, et les Flamers arrivent à portée des auras de Changecaster + à portée des Gardes des ruche ... ils font cependant un gros flop et ne leur enlèvent qu'1 ou 2 PV. Le Prince va perdre la moitié de sa vie au tir, mais je loupe ma charge dessus avec mon dernier Wardog de cac encore opérationnel. Par contre je prend une grosse bastosse de canon miasme à la contrecharge.

Son Tour 3 va consister à se débarrasser de quasiment tous mes démons avec les tirs de ses Guerriers, à l'exception des Flamers qui s'en sortent pas trop mal. Ses Gardes des ruches se joignent au Prince pour achever mon Wardog de tir et endommager mon Wardog warlord, qui commence un peu à tirer la tronche.
A mon tour, je commence déjà à ne plus avoir beaucoup d'options de jeu. Mes deux Wardogs de cac se focalisent sur le Prince mais ils sont déjà en profil dégressif et ils ne lui font rien de rien. Par contre, sa riposte emporte l'un de mes deux Wardogs. Les derniers démons se rassemblent sur le centre de table pour essayer de marquer quelques points de victoire. Je suis presque à égalité, en points de victoire, mais je sais qu'il ne me reste plus grand chose sur la table pour gérer les tours à venir ...

Pour son Tour 4, il emporte mon Wardog seigneur de guerre avec son Prince. Cependant, j'ai la chance d'exploser et de lui arracher son dernier PV. Ses Guerriers sont sur toute la table, occupés à nettoyer mes unités de 2 ou 3 horreurs qui se courent après. Ils se débarrassent également des Flamers et de l'un de mes Changecasters.
Rien de bien incroyable pour mon tour. J'essaye de marquer des points de victoire, mais pas assez pour prendre de l'avance ni même pour égaliser.

Le tour suivant va consister à se courir après pendant que je me planque et que je tente de survivre ... rien de bien interessant ni de bien glorieux, je me permettrai donc de taire ce passage XD



En bilan ... les Tyranides sont affreux et je pense que gérer les Venomthropes en priorité a été un bon choix. Ce qui m'a couté la game, cependant, c'est de ne pas avoir réussis à gérer le Prince pendant plusieurs tours ... ça a laissé les mains libres aux Guerriers, et ce sont finalement eux qui ont marqué la majorité des points et fais la majorité des pertes. M'enfin, difficile d'ignorer un prince au milieu de ses lignes ^^'
Par ailleurs, je n'avais pas imaginé me faire impacter et dévorer mes horreurs roses dès le premier tour ... ça m'a retiré une grosse puissance de feu et une grosse présence sur table, hélas.
Enfin, les Wardogs sont toujours aussi sympa à jouer, avec pas mal d'options de jeu offertes par les reliques, stratagèmes, traits, etc ... !

 


Conclusion (fluff)
 

Révélation

Leurs tirs avaient été d'une précision sans faille. Les balles traçantes de leurs armes avaient perforé les nuages de spores qui recouvraient la zone, pour éliminer les organismes flottants et boursouflés qui en étaient à l'origine.
De terrifiantes créatures de chitines, armées de griffes et de canons organiques en faisaient déjà irruption. Elles étaient bien plus menaçantes que celles des premières vagues qu'ils avaient pu éliminer et commençaient à ouvrir le feu, déversant un déluge d'échardes et d'acide sur eux.

Encaissant les dégâts, les senseurs du
« Oath of Souls » s'alarmèrent soudain, indiquant une signal mouvant en approche rapide. Le signal venait ... du ciel !
Et avant qu'ils n'eurent le temps de lever les yeux et d'orienter leurs canons, une créature monstrueuse aussi grande qu'eux s’abattit tel un météore sur le
« Oath of Reaper » . Celui-ci ne pu lutter, écrasé par la chose qui lui arracha sans effort la moitié de sa carlingue et l'un de ses bras tout en le couvrant de gerbes d'un poison corrosif. Le « Manifest Misery » " se précipita pour protéger son frère d'arme tandis que le « Oath of Souls » gardait ses distances, ouvrant le feu sur cette créature qui prenait déjà son envol.
L'espace d'un instant, leurs regards se croisèrent et il pu ressentir avec effroi l'intelligence terrible qui résidait dans les yeux de cette ... chose.
Celle-ci se ruait à nouveau sur les deux Knights de classe Arminger et commençait à les mettre en pièce.

Un nouveau projectile percuta le
« Oath of Souls » , percant ses boucliers ioniques et une partie de sa coque.
Les avaries mutliples qu'il subissait rendaient difficile sa vision, sa visée, et le moindre de ses mouvements. Il savait que lorsque ses frères tomberaient, alors son tour viendrait.
Alors, jettant un dernier regard dans leur direction, il décida de tourner les talons pour prendre la fuite en claudiquant ...

Il ne s'attendait pas à autant de férocité et de puissance venant de ces créatures hideuses ... mais il savait qu'il lui faudrait du renfort pour venir les affronter.
Ce n'était pas aujourd'hui qu'il reconquérerait son honneur.

 


On part donc sur une bonne grosse défaite !
A bientôt pour la suite ... en esperant une petite remontée des Chaos Knight ? ^^'

Merci si vous avez lu jusque là ^^'
Dites-moi si vous aimez le format de ces rapports de bataille, si vous les trouvez trop détaillés ou pas assez, si vous voyez des améliorations, etc ... 😛

A bientôt !

Ortimore.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou!

 

Pour répondre en toute sincérité, les rapports de bataille sans photo, c'est un peu aride à mon goût. Du coup, comme en plus c'est des rapports technique et pas narratif et que je ne joue pas au 40k actuel, je les survoles plus que je ne les lis.

 

Par contre, tes intro et tes conclusions romancée sont superbe. Tu as vraiment un jolis brin de plûmes  et tes description de la corruption Chaotique sous forme de "révélation" sont vraiment cool. C'est pour ça que je passe dans le coin d'ailleurs^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à toi, et merci pour ton retour !

J'imagine bien que ce n'est pas évident de suivre les rapports "texte", notamment sans connaitre et/ou comprendre le jeu :x
Je suis content que les passages de fluff puissent plaire, je m'amuse beaucoup à les écrire !

La partie suivante a été jouée et le rapport ne va pas tarder ... je vais voir pour peut-être mettre le fluff un peu plus en avant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ho, je connais les bases de 40k, je suis pas très à jours c'est tout depuis 3 où 4 version c'est tout ^^.

Mais c'est vrai que du coup, je profite moins de la stratégie "gamiste" et des jets de dés. Mais je profite du drama et du Background ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

 

Excellents rapports, malgré l'abscence de photos tu arrives à expliquer clairement le déroulé de la partie, et tes passages fluff sont très agréables à lire !

 

Je me permets de rebondir sur ça :

 

"Puis les Hormagaunts me fonce dessus à toute vitesse : advance + stratagème pour double mouvement + déferlante pour charger. "

 

Le stratagème double mouvement (surcharge métabolique) ne permet pas de charger, même avec Déferlante ^^

 

Le sort permet de charger même si l'unité à avancé, alors que le stratagème interdit purement et simplement toute charge ou tir ^^

 

Hâte de lire ton prochain rapport ;)

 

Édit : voici l'extrait de la FAQ Tyranides 

 

Q: Si on utilise le Stratagème Surcharge Métabolique sur une 
unité à la phase de Mouvement, puis le pouvoir psychique 
Déferlante sur la même unité à la phase Psychique, cette unité 
peut-elle charger ?
R: Non

Edited by Romendacil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut et merci à toi :)
Ravi que ça te plaise, et que ça soit suffisamment clair pour qu'on comprenne ce qu'il se passe. C'est vrai que c'est pas forcément évident sans photo !

Oh et merci beaucoup pour ta précision sur les règles ! Je m'en vais en dire 2 mots à ce filou de joueur tyranide ^^'

Share this post


Link to post
Share on other sites

- Chapitre 3 -


Après la défaite cuisante du Chaos contre les Tyranides, je m'en retourne affronter les Grey Knights. Dans une partie un peu plus classique, cette fois, sans Despoiler et sans Stormraven xD

Par contre, pour changer un peu de mes habitudes (et pour traduire le fait que les démons se font de moins en moins nombreux sur Eleusium au vu du nombre et de la violence de leurs défaites ^^'), j'ai décidé d'aller chercher de nouveaux alliés pour mes Chaos Knights chez ... l'Adeptus Mechanicus ! ^^'
L'AdMech représentant simplement le culte corrompu et voué à la machine qui accompagne les Chaos Knights... que je joue en Imperial Knight, donc.
Comment ça, c'est pas clair ?

Aller, sans plus tarder :

 

 


Introduction (fluff)

Le « Oath of Souls » n'était plus que l'ombre de lui-même. Vagabondant à nouveau dans les montagnes d'Eleusium, seul et gravement endommagé, il se remémorait tous les frères d'armes qu'il avait côtoyé. Tous avaient été mis en pièces.
Son errance le mena par delà les cols et les sommets, là où les reliefs escarpés laissent leur place à un désert de cendres cruellement plat, seulement parsemé de cratères rocailleux et d'immenses ruines abandonnées.

Ce endroit avait été l'un des lieux les plus prospères d'Eleusium. Il le savait pour l'avoir connu, autrefois. On y cultivait des fruits délicieux dans des vergers démesurés et on y chassait de grandes bêtes à cornes dans les forêts voisines ... Mais la guerre s'était abattue sur ce monde, il y a bien des années, et n'en avait laissé que des cendres et des souvenirs tourmentés dans l'esprit des rares témoins encore en vie.
Ces témoins, justement, n'avaient eu d'autre choix que de se rassembler pour survivre parmi ces ruines lugubres. On y vivait dans la misère, on y craignait le soleil comme la pluie, on y était la plupart du temps malade et on y mourrait bien souvent jeune. Mais on s’efforçait d'y vivre groupés et soudés.

Le « Oath of Souls » ne savait pas vraiment ce qui l'avait mené ici. Des pensées floues traversaient son esprit comme si elles n'étaient pas les siennes, et des idées nouvelles lui venaient sans cesse.
Parfois, il lui semblait entendre les pensées de ses frères d'armes jadis tombés au combat. Le guidaient-ils ? Étaient-ils venu lui reprocher leur triste sort ?
Toujours est-il qu'il se retrouva finalement au cœur de ces vastes étendues de ruines, à errer et à ressasser tous ces vieux souvenirs partagés.

Et quelle ne fut pas sa surprise lorsque, dans ce paysage de ruines et de désolation, deux Knights vinrent à lui. Ils étaient de classe Arminger, tout comme lui, et avaient eux aussi été exclus, bannis et trahis par leurs semblables.
Il y avait le « Vengeful Annihilation » et le « Hound of Obscenitus ». Eux aussi étaient pourchassés par les forces de l'Imperium mais ils ignoraient totalement que certains organismes tyranides avaient survécu dans les montagnes voisines ...

Ils accueillirent le « Oath of Souls » à bras ouverts et le présentèrent à leurs fidéles.
En effet, ici vivait un vaste groupe de survivants qui avaient reconnu la puissance et la beauté des Knights. .
Leur idéologie avait fait son chemin et c'était désormais toute une communauté qui les suivait. Certains les voyaient comme de surpuissantes armes qui leur permettrait de survivre, d'autres les vénéraient comme des dieux, certains voyaient en eux la grandeur que représentaient autrefois les Knights sur Eleusium ... Mais tous avaient bien compris la menace que représentait désormais l'Imperium.
Cet empire qui ne leur avait offert rien d'autre que la guerre, qui avait ruiné leur monde par ses taxes et ses dîmes, qui les avait abandonné ... et qui finalement avait envoyé ses armées pour en finir avec eux.

Le « Oath of Souls » trouva dans cette communauté la compagnie qu'il recherchait. Il décida de s'y installer un moment pour se réparer et se reposer.
Mais pour combien de temps ?

 

 


Les armées

 

Révélation

Mon adversaire est venu avec un Bataillon GK : un Brother-Captain avec marteau, un Grand-Master en armure Nemesis et 3 Strike squad de 5 GK avec des glaives. Il a également 3 Paladins avec glaives et un Razorback avec double canon laser.

De mon côté, je joue un Bataillon AdMech : 1 Tech-Priest Dominus et 1 Tech-Priest Manipulus, 5 Kataphrons Breachers avec electrofusils lourds, 2x5 Rangers avec 2 arquebuses transruniques dans chaque, et 5 Vanguards.
Et, bien évidemment, un détachement IK avec 2 Warglaives (dont 1 Freeblade et l'autre comme warlord avec le trait de l'invu à 4+ et la relique de réparation) et 1 Helverin.


La mise en place
 

Révélation

On joue toujours en Malestorm, sur une table de 48x48ps avec pas mal de ruines et de bloquants.

Mon adversaire pose sur la table son Razorback (avec un Strike squad embarquée), son Grand-Master en armure Nemesis et une autre Strike squad. Le tout est bien planqué derrière des ruines et des murs ...

De mon côté, tout est sur la table. Les Kataphrons forment une ligne de front , avec les Vanguards en électrons libres. Les IK sont juste derrière, à l'abri avec les Tech-Priests. Les Rangers sont à couvert, en fond de cours.

 

Le déroulé de la partie

 

Révélation

 

Allez, il a le Tour 1. Son Razorback ouvre le feu et endommage mon Helverin.
Le Nemesis sort de son couvert, se rapproche et allume les Kataphrons au psy et au tir. Sa Strike squad se téléporte avec le pouvoir portail, juste devant le Nemesis, et tire aussi sur les Kataphrons. Il loupe sa charge et, au total, un seul Kataphron sera mort (punaise ces trucs sont costauds).

 

De mon côté, les Rangers ne bougent pas pour bénéficier des auras du Dominus et du Manipulus. Le Helverin reste également dans le coin pour se faire réparer.
Les Kataphrons s'avancent pour prendre de la place. De même que les Vanguards qui courent pour aller chercher un objectif et repousser les lignes FeP
Les Warglaives foncent vers le Nemesis qui s'est pas mal avancé. Je met tous mes tirs dessus ... et je le couche. Un tir de lance thermique va également virer la motié de sa vie au Razorback.
Les tirs restants tuent quelques GK de la Strike squad qui s'était téléporté devant mes lignes. Les Warglaives chargent les survivants et les achèvent.
Je suis content d'avoir viré son warlord mais je me suis beaucoup exposé. Et on est à égalité, en points de victoire.

Toutes ses FeP arrivent au Tour 2. Les Paladins et le Brother-Captain prennent pour cible les Warglaives. Sa Strike squad arrive sur un objectif et la Strike squad embarquée va courrir pour aller se mettre sur un autre objectif. Tout se beau monde va s'acharner (canons laser du Razorback, phase psychique, saturation de stormbolters, ...) sur mon warlord et le tuer.
Quelques tirs de stormbolters à longue portée vont aussi grignoter quelques Rangers.

 

A mon tour, je met tout ce que j'ai dans les Paladins et je réussis à en tuer un. Mon dernier Warglaive, mon freeblade, va les contourner pour aller chopper son Brothe -Captain et le manger au corps à corps.
Les troupes qui me restent essayent de se consolider pour protéger l'arrière de mes lignes et tenir un peu la table ...
Je commence à prendre du retard sur les points de victoire.

Au Tour 3, il fait le ménage chez mes Kataphrons avec ses tirs. Il ne m'en reste plus qu'un.
Ses deux paladins restants chargent mon Warglaive. J'en emporte un au tir mais je n'arrive pas à encaisser le justicar avec son marteau qui met en pièces mon Warglaive.

A ce stade, il ne me reste que quelques skitariis, un Kataphron et mon Helverin.

Il a pris pas mal d'avance aux points de victoires alors, pour essayer d'égaliser, je bouge un peu dans tous les sens mais je me prive d'un paquet de tirs. Au final, je parviens à tuer quelques GK d'un Strike squad mais rien de fou.


Au Tour 4, il continue de grignoter mes skitariis et d'endommager mon Helverin qui commence sérieusement à faire la tronche. Heureusement, son Paladin restant est assez loin et il a du mal à couvrir la distance pour arriver dans mes lignes.
De mon côté, je continue de courir un peu partout pour marquer des points de victoire ... et j'arrive à égaliser !

A son Tour 5, il lui reste son Razorback qui continue d'amocher mon Helverin, mais il ne parvient pas à l'achever.
Il lui reste aussi une Strike squad qui campe chez lui en marquant des objectifs et en balançant quelques tirs à longue portée qui achèvent mes Vanguards. Et il lui reste son fichu Paladin avec son marteau qui vient coucher mon dernier Kataphron.

Mes dernières arquebuses, mon Dominus et mon Helverin s'unissent pour tuer son dernier Paladin.

Mais ça ne suffit pas à rattraper l'avance qu'il a pris ... et la partie se solde par la victoire du joueur GK.

 


Résultat : Victoire des Grey Knights !

Eh bien ce n'est pas aujourd'hui que le Chaos connaîtra sa remontée ^^
J'étais assez confiant en éliminant son Grand-Master en armure Nemesis dès le tour 1, mais cela m'a (encore) forcé à m'avancer et à m'exposer ... et donc à subir de plein fouet ses FeP du tour suivant. Pas très judicieux, au final, donc !

Sinon, jouer mes Knights en IK était un vrai plaisir ! On se retrouve face à beaucoup plus d'options de jeu (Maisons, stratagème, reliques, ...) et les alliés sont légions !
L'AdMech était un allié très intéressant (mention spéciale aux Kataphrons Breachers : un tel profil pour 30 points ... ça n'a aucun sens xD) et représente parfaitement des cultistes voués à des machines corrompues !
Jouer en proxy "Imperium" laissent aussi de trééés nombreuses perspectives pour le futur : pourquoi pas de l'Astra Militarum, pourquoi pas des Assassins, pourquoi pas de l'Inquisition, ... à suivre, donc 😛

Mais tout de suite, la conclusion :

 

 


Conclusion (fluff)

Le Justicar s’avança, son armure d'un argent scintillant couverte de boue et de suie.
Cette victoire n'avait pas été aisée.

Vaincre les démons qui avaient envahis ce monde et exorciser les Knights qu'ils avaient corrompu était une chose ... mais mettre à bas ce qu'il restait de ces machines infernales et les foules de fanatiques qui les suivaient en était une autre.
Eleusium ne semblait plus en proie aux créatures du Warp, mais leur mission ici bas n'était toutefois pas terminée. Ces démons avaient forcément été appelés, et il allait leur falloir enquêter pour en découvrir l'origine.

Ils avaient donc suivi ce Knight esseulé qui tombait en morceaux, pensant qu'il les mèneraient jusqu'à ses maîtres ... mais ils n'étaient tombé que sur une horde de fanatiques qui vénérait ces machines corrompues et leur sombre technologie hérétique et blasphématoire.

 

De la pointe de sa lame, le Justicar souleva et retourna le cadavre calciné d'un de ces cultistes.
Son apparence était celle d'un habitant classique des districts abandonnés de cette planète perdue, marqué par les maladies, les carences et le manque de lumière, mais son corps était parsemé d'augmentations et de prothèses mécaniques d'une technologie aussi avancée que blasphématoire

Au loin, quelques uns de ces cultistes augmentés fuyaient, désorganisés, dans le sillage de l'une de leurs machines infernales. Celle-là même qui les avait mené jusqu'ici et qui leur échappait une nouvelle fois ...
Les cultistes emportaient également avec eux les corps mutilés de leurs semblables et toute la technologie qu'ils pouvaient porter ... Mais ils en avait forcément laissé, quelque part dans ces ruines, et le Justicar savait qu'ils n'avaient pas beaucoup de temps pour en dénicher un maximum avant que les renforts du Chaos n'arrivent !

 

 


Et ça sera tout pour aujourd'hui ! La suite ne devrait pas (trop) tarder ^^'
Merci d'avoir lu jusqu'ici :)

Edited by Ortimore

Share this post


Link to post
Share on other sites

La partie jeu ne me botte pas plus que ça (et le franglais m'écorche). Mais les textes d'intro et de conclusion sont toujours aussi bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

- Chapitre 4 -


Petite revanche du Chaos contre les Grey Knights qui ont osé s'attaquer aux forces de notre culte !
Une partie toute aussi classique, avec des listes assez semblables ... Mais je me suis permis le luxe d'un Détachement Auxiliaire pour jouer un Assassin Eversor. La quantité et la diversité d'alliés que l'on peut jouer en "Imperium" est vraiment agréable :)

Mais avant de passer à la partie, un peu de fluff :

Introduction (fluff)

Une épaisse fumée noire s'élevait des quartiers qui venaient d'être pris d'assaut par les forces de l'Imperium. L'affrontement avait été bref mais d'une violence fulgurante.
Non loin de là, certains rassemblaient cependant déjà leurs forces pour préparer une contre-attaque.

Les blessés étaient regroupés pour être soignés - et réparés - par une poignée d'êtres encapuchonnés. Leurs bras étaient de métal, et leur démarche claudicante indiquait qu'il devait en être de même pour leurs jambes, tandis que de fins outils ouvragés venaient terminer leurs longs doigts effilés. De leur dos vouté émergeaient de multiples câbles et antennes, qui semblaient se mouvoir comme s'ils étaient animés d'une vie propre. Enfin, le peu que l'on pouvait apercevoir de leur visage ne révélait que des rouages, des tuyaux et des optiques clignotants.
Ils étaient à la fois les parents et les leaders de cette communauté de survivants, les garants de leur foi et de leurs valeurs mais également les architectes et les ingénieurs de cette technologie formidable et miraculeuse qu'ils partageaient avec tous ceux qui désiraient les rejoindre. Ils étaient les Héritiers.

Ils s'affairaient à ressouder les plaies, à remplacer les membres arrachés par de nouvelles prothèses, à rebrancher les esprits déconnectés, à transfuser les comateux à l'aide de chatoyants fluides bleutés, ... et à emporter plus loin ceux qui avaient succombé ou dont l'état était trop grave, pour être confiés aux soins d'autres Prêtres et servir leurs mystérieux desseins.

Bien vite, les hommes étaient de nouveau sur pieds, prêts à combattre.
On leur apportait de nouvelles armes, de nouvelles munitions et on commençait déjà à les organiser.
Leur ennemi leur avait porté un coup puissant, mais il était hors de question de le laisser plus longtemps piétiner leurs terres et leur foi.

Il ne fallut pas longtemps avant que les renforts n'arrivent et que, ensemble, ils entreprennent de marcher en direction de ces profanateurs.
Les Héritiers étaient avec eux, épaulés par certaines de leurs technologies les plus sacrées : des créations lourdement armées, alliant la chair et le métal à la perfection. Tous les voyaient à la fois comme de redoutables machines à tuer mais également comme de fascinantes œuvres d'art ... Mais leur ennemi n'aurait l'occasion de connaitre qu'un seul de ces deux aspects.

Enfin, rythmant leur progression, leurs chants, leur respiration et jusqu'aux battements de leurs cœurs, résonnaient les pas lourds d'immenses machines de métal qui marchaient à leurs côtés. Véritables avatars de leur culte, elles étaient tel l'incarnation de leur dévotion et seraient le bras armé de leur fureur.
Les guerriers de l'Imperium allaient regretter d'avoir pénétré sur leurs terres.


Les armées

Révélation

Mon adversaire a joué une liste assez classique avec un Bataillon de GK : 1 Grand-Master en armure Nemesis, 1 Grand-Master Voldus, 3 Strike squads de 5 GK avec des glaives et des marteaux sur les justicars, 1 Purgation squad avec des expurgateurs gatlings et 1 Razorback avec double canon laser.

J'ai joué pour ma part :
- un Bataillon d'AdMech (doctrine Graïa) : 1 Techno-archeologiste Daedalosus, 1 Tech-priest Manipulus, 2x5 Rangers et 4 Kataphrons Destroyers avec lances-flammes cognis et lances plasma lourds.
- un détachement Super-Lourd d'IK (doctrine Taranis) : 1 Helverin (seigneur de guerre avec le trait de l'invu à 4+ et la relique de réparation), 1 Warglaive freeblade et 1 Warglaive classique.
- un détachement Auxilliaire d'Assassinorum : 1 Eversor



La mise en place
 

Révélation

Nous jouons en Malestrom, sur une table de 48x48ps pas mal chargée de ruines.

Mon adversaire va poser son Razorback sur la table, planqué derrière une ruine, avec une Strike squad dedans. Il va aussi poser une autre Strike squad et la Purgation squad, à couvert dans des ruines. Le reste (les QG et la dernière Strike squad) est donc mis en FeP.
De mon côté, seul l'Eversor est en FeP. Mes cordons de skitariis sont en première ligne, juste devant les Kataphrons que j'essaye de planquer un peu. Les 3 IK sont derrière, accompagnés des personnages.



Le déroulé de la partie
 

Révélation

Au Tour 1, c'est mon adversaire qui commence. Sa Purgation squad se lance une visée astrale, et est téléportée sur un objo grâce à sa Strike squad. Il est bien au chaud derrière un mur et divise ses tirs entre les Kataphrons (il en tue 1) et les Rangers (il les emporte pratiquement tous, il ne m'en reste que 3 qui survivront miraculeusement au moral).
Son Razorback réussis un superbe tir dans mon Freeblade et l'endommage sérieusement.

A mon tour, j'opère un repli stratégique pour essayer de maintenir des zones d'interdictions de FeP ... mais il ne me reste pas grand chose comme cordons. Les Kataphrons tirent avec leur plasma sur le Razorback, sous stratagème, et ... et ils l'atomisent en un seul tir. Pour couronner le tout, il explose et mes quelques tirs restants viennent amocher l'unité de GK qui a débarqué.
Mon Freeblade fonce vers la Purgation squad pour contourner le bâtiment derrière lequel elle s'est planquée, il la charge et réussis à s'en débarrasser.
On a un peu marqué tous les deux, et on est à égalité.

Pour son Tour 2, Voldus et l'une de ses Strike squad vont Fep dans mes lignes tandis qu'une autre Strike squad se téléporte à côté de mon Freeblade, épaulée par le Grand-Master en armure Nemesis. La dernière Strike squad, qui n'est plus constituée que 2 ou 3 GK, reste chez lui pour tenir un objo.
Son psy et ses tirs sont très violents : il se débarrasse de mes Kataphrons et de mes derniers Rangers, il continue de grignoter mon Freeblade et endommage mon autre Warglaive. Mes deux QG se retrouvent aussi à la moitié de leurs PV.
Heureusement (pour moi), il a beaucoup de malchance aux charges et il en loupe pas mal. Mon Freeblade réussis d'ailleurs un tir de lance thermique en overwatch et enlève 6PV au Grand-Master en armure Nemesis ... avant de se faire charger par la Strike squad sous poings d'acier. Il se fait désosser mais je tente le tout pour le tout et, avec la stratagème Taranis, je le relève avec 3 PV. Je n'ai cependant plus de PC.

De mon côté, je vais essayer de fuir Voldus et sa Strike squad pour me concentre sur le Grand-Master en armure Nemesis. Je met littéralement TOUS mes tirs dessus ... et je ne lui fais rien (Fichue invu à 3+ ^^'). Je le charge avec mon Warglaive mais je ne l'égratigne même pas. Il m'arrache cependant la moitié de ma vie en riposte.
Le Freeblade est dans son dernier profil dégressif, il recule et essaye de tirer sur la Strike squad qui l'a couché au dernier tour. Mon Manipulus essaye de se rapprocher de lui pour le réparer ... mais ça ne sera pas pour ce tour.
Enfin, l'Eversor arrive chez lui et met en pièces les derniers survivants de la Strike squad restante. Il reste là, bien au chaud, et marque à lui seul un paquet d'objectifs.
On aura tous les deux beaucoup marqué de points ... mais on est toujours à égalité !

Pour son Tour 3, Voldus et la Strike squad qui l'accompagne sont trop loin pour agir, donc ils restent sur leur objectif. J'ai beaucoup de chance au corps à corps : mon Freeblade survit à la Strike squad qui le charge et mon autre Warglaive survit à son Grand-Master Nemesis. Juste un de mes persos AdMech qui se fait tuer au tir.

Ma chance se prolonge à mon tour et mon Warglaive emporte son Nemesis au corps à corps. Le Helverin arrive à bouger pour pouvoir cibler Voldus et réussis à le tuer en une phase de tir. Mon Freeblade continue de fuir en se rapprochant d'un objo et de mon dernier perso AdMech qui peut le réparer. L'Eversor campe sur son objectif et continue de marquer pas mal de points de victoire.
Ce tour est vraiment décisif, je me suis débarrassé de ses QG et je prends pas mal d'avance aux points.

Au final, pour son Tour 4, il ne lui reste qu'une Strike squad. Il la téléporte sur un objectif mais ne peut pas faire grand chose de plus.
A mon tour, je met tous mes tirs dessus et j'arrive à l'éliminer.
Ce qui se termine donc sur une victoire pour moi, avec une jolie table rase.



Résultat : Victoire du Chaos !!

Eh bien, enfin ^^'
Je confirme que je prend énormément de plaisir à jouer mes IK en "Imperium" et j'aime toujours autant l'Adeptus Mechanicus.
Mes skitariis n'ont pas fais long feu, certes, mais les Tech-Priests restent des horreurs à eux-seuls ... et les Kataphrons, mon dieu, les Kataphrons. Avec les bonnes synérgies, les bons stratagémes, etc ... ils peuvent être incroyablement puissant oO'
Très content également d'avoir pu sortir un petit assassin. 85 points c'est pas grand chose, à ce format, et ça fait quand même un électron libre bien bourrin et très polyvalent. Là, en l’occurrence, il n'a pas fais énormément de dégâts mais il est resté planqué chez l'adversaire et a marqué un paquet d'objectifs à lui tout seul. Super figurine, j'ai très hâte de pouvoir tester les autres assassins (mon adversaire GK risque de faire la gueule si je sors un Culexus, non ? O.o)

En ce qui concerne la partie en elle-même, bien que ça se soit terminé en table rase, c'était extrêmement tendu jusqu'au dernier tour. J'ai passé mon tour 2 à me focaliser sur son Nemesis sans rien lui faire, et j'avoue avoir eu un peu peur. Je pense vraiment que c'est le tour 3, qui a mélangé beaucoup de chance de mon côté et de malchance de son côté, qui a précipité la fin de la partie.
Et puis si il avait réussis plus de charge à l'arrivée de ses FeP ... ça n'aurait pas non plus été la même chose ^^'

Aller, on termine avec un peu de fluff, pour une fois que le Chaos l'emporte ^^

Conclusion (fluff)

Victorieux, parmi les décombre, le « Oath of Souls » s'avançait lourdement en écrasant sous ses pieds le métal comme la pierre.

Les tirs avaient cessé et le calme était revenu dans ces quartiers du district, mais il y avait bien peu de survivants avec lui pour s'en réjouir.
Le « Blazing Redemption » avait marché et combattu avec eux. Au devant du front, il était parvenu à défaire en duel l'un de leur plus fanatiques guerriers, qui se battait aux commandes d'une gigantesque armure de combat aussi grande qu'un Knight. Les coups qu'il avait reçu avaient cependant gravement endommagé sa coque et ses systèmes internes ...
Et puis il y avait, le « Annihilation Wolf ». Ce Knight mystérieux et plein de secrets avait fais irruption de nulle part pour rejoint la communauté juste avant leur attaque. Il avait combattu vaillamment et avait prouvé à tous qu'il était de leur côté et méritait leur place parmi eux.

Leurs trois immenses silhouettes s'avançaient dans la fumée qui se dissipait lentement tandis que retombait la poussière.
Cette ville autrefois prospère n'était plus que ruines depuis bien longtemps, mais les escarmouches de ces derniers jours avaient tout de même laissé de lourdes marques.


Les installations de tôles et de bâches que les habitants du district s'étaient efforcé d'établir avaient été mises à bas, les rares murs encore debout étaient criblés d'impacts de balles, de laser ou de plasma, ... et le sol était recouvert de ceux qui avaient donné leur vie pour défendre la communauté et leurs valeurs. Leurs cadavres jonchaient désormais les allées et les rues, sauvagement mutilés, déchiquetés et démembrés.

Plus loin, le « Oath of Souls » trouva finalement ce qu'il recherchait à contrecœur : les carcasses calcinées et désossées de deux Knights. Ils étaient méconnaissables, mais il savait qui ils étaient. Il s'agissait du « Hound of Obscenitus » et du « Vengeful Annihilation », ceux qui l'avait recueilli quelques semaines auparavant et l'avaient guidé auprès de cette communauté.
Les guerriers de l'Imperium ne s'était pas contenté de les détruire. Il les avaient mis en morceaux, avaient brûlé leur épave et avaient emporté certaines de leurs pièces dans leur fuite.

Au sein de son chagrin, teinté d'une colère et d'une poignardante sensation d'injustice, vint naitre un sentiment nouveau dans l'esprit du « Oath of Souls ». Un sombre désir de vengeance, comme une obsession, ...
Il pivota alors sur son lourd châssis et se détacha de ses frères d'arme pour prendre la direction de l'Héritier le plus proche.
Il devait s'entretenir avec lui. Ils n'allaient pas en rester là.

 


Voila pour aujourd'hui !
La suite a déjà été jouée, je la poste dès que j'ai du temps pour coucher ça sur "papier" :)

Merci encore pour vos retours !

 

@Miles
Par franglais tu veux dire les noms des différentes unités qui ont été déposés par Games (si je dis pas de connerie) et qui ne sont donc plus traduits ? Si tu parles bien de ça, je suis bien d'accord avec toi ... Fut un temps où je disais "Chevaliers Gris" et "Grand-Maître", mais j'ai arrêté le jeu pendant longtemps. J'ai repris dans cette erre de la V8 où tous les noms ont été anglicisés (c'est bien comme ça, qu'on dit ? ^^) ... et je dois bien avouer avoir été eu par Games et n'utiliser plus que leurs satanés noms anglais 😕
Cela dit, n'avons-nous toujours pas dis "Dreadnought" ou "Razorback" ? Bref ^^
Aprés, si tu parles des noms que je donne aux Knight (Oath of Souls, Hound of Obscenitus, etc ...) je trouve ça justement assez raccord avec les noms de vaisseaux ou de machines qu'on peut retrouver dans l'univers de 40k ... En plus d'être assez stylé, il faut dire ^^


En tout cas, merci à toi !

Edited by Ortimore

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salutations !

 

Petit post d’encouragement : je viens de m'enfiler les 4 comptes-rendus et je trouve que ça sonne comme très bon ^^

Les tours sont bien résumés, concis et clairs, les actions décisives (ou wtf) sont bien retranscrites et le côté fluff ajoute un petit plus non négligeable.

 

En tout cas super, j'ai pris plaisir à lire tes rapports qui sont je trouve un très bon compromis entre du narratif et un BR classique.

Continue comme ça, hâte de voir la suite !

 

Ah si, une chose (ça c'est juste pour moi mais bon d'autres pourraient y trouver leur compte) : si on dois mettre une photo, juste une seule, ça serait celle des armées jouées en mode "army on parade". 😁

Edited by piernov

Share this post


Link to post
Share on other sites

@piernov Salut à toi, et merci pour tes encouragements :) C'est le genre de message qui donne envie de continuer ! 

Les photos des armées, c'est une super idée mais nous avons repris le hobby il y a peu et beaucoup de nos figurines sont en cours de peinture voire en cours de montage ... J'ai bien peur que les photos ne rendent pas grand chose de très beau ^^'
Mais on va s'efforcer d'avancer la peinture de nos listes, pour essayer d'agrémenter les rapports de bataille avec quelques petite photos.

Merci encore, et la suite arrive ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ortimore: C'est bien de ça que je parle. Je me suis fait aussi la réflexion pour les noms anglais dans le bg depuis toujours et que nous tolérons très bien. Je pense que la différence de ressentit est du à leur ancienneté et au fait que ce sont souvent des noms "propres". Ainsi "Space Marine" traduit une réalité "différente" de "Marines de L'espace". Razorback et Dreagnouth sont des noms qui ne décrivent pas leur objet, où plutôt le font par métaphore.

Grand Master, c'est un terme très descriptif. Et un terme usuel au quel nous sommes habitué en français, chargé d'imaginaire. En plus c'est transparent. Du coup, ça ressemble à rien à part un vague travestissement d'un terme français qu'on hésite à prononcer à l'anglaise pour respecter la langue d'origine ou à la française pour sauver la sonorité de la phrase.

 

Quand aux noms propres, bah, c'est des noms propres...

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Miles Totalement d'accord avec toi, sur les noms ! Pour la peine, petit test, je vais essayer de faire au maximum avec les nom français pour cette fois 😜
 

- CHAPITRE 5 -
 

On va pas s'arrêter sur notre lancée et cette fois c'est le Chaos qui va s'attaquer aux forces des Chevaliers Gris.
De mon côté, pour représenter la foule de nouveaux cultistes qui s'amassent sur Eleusium et qui convergent vers les Chevaliers Gris, j'ai économisé quelques points pour jouer un allié Astra Militarum en plus de mon allié AdMech ... Et j'ai quand même trouvé quelques points pour ressortir mon Eversor auquel je me suis pas mal attaché ^^

 

Pour le fluff, on va un peu changer d'habitude et on va mettre un discours prononcé avant la bataille par l'un des Prêtres Héritiers du culte de la communauté 😛

 

Introduction (fluff)

 

« Mes frères !
 

L'Imperium nous a envoyé aujourd'hui ses meilleurs guerriers. Ne les avez-vous pas vu ? Avec leurs belles armures brillantes, toutes d'or et d'argent ? Leurs lames étincelantes ? Les flammes et les éclairs qu'ils crachent ? Les ailes de lumière qui les portent sur le champs de bataille ?!
Ces guerriers nous sont bien supérieurs, pour sûr ... Ils n'ont jamais connu la difficulté. Ils n'ont jamais connu la misère, la maladie, la peur ou même la douleur.

 

Mais pourtant, savez-vous ce qui leur fait défaut ? Ce qui leur manque ?
Leur humanité ...
Oui, leur humanité ! Ces guerriers ont sacrifié tout ce qu'ils avaient d'humain et d'ordinaire. Ils en ont fait l’offrande à ce monstre vorace qu'est l'Imperium. Gargantuesque, insatiable, destructeur ... Afin de devenir plus forts, plus imposants, plus brutaux, ...
Ils se parent de couleurs chatoyantes, de dorures, de babioles brillantes et d'enluminures pour nous faire croire qu'ils sont purs ... Mais ils ne dupent personne, ici, car nous savons à quel point ils sont monstrueux et corrompus.
Ainsi sont ceux qui servent l'Imperium ....

 

Ils nous sont supérieurs, oui ... Et pourtant, aujourd'hui, ensemble, nous les avons vaincu !
Pour la première fois, mes frères, ils ont connu la défaite ! Nous leur avons montré ce qu'est la peur, ce qu'est la douleur, ... ce qu'est la mort, ...

 

Car, nous, mes frères, nous savons encore ce que veut dire être humain ! Nous sommes humains !!
Ils essayent de faire de nous des esclaves décérébrés en nous retirant nos désirs, nos émotions, nos forces et nos faiblesses ... et en nous massacrant tel du bétail si nous refusons de courber l'échine ... mais nous voyons clair en eux et ne voulons pas devenir leurs semblables !
Nous sommes unis, nous avons connu le pire, nous avons survécu et désormais nous voulons nous dresser et nous battre pour un monde meilleur !

 

Alors, mes frères, ne nous arrêtons pas en si bon chemin. Continuons notre route ! Ensemble, marchons ! Marchons contre cet Imperium et montrons-leur ce que valent les vrais hommes !!
 

Mes frères, avec moi !! »
 

Les armées
 

Révélation

 

Mon adversaire joue un Bataillon avec un Grand-Maître en armure Nemesis, Castellan Crowe en personne, 3 Strike squad de 5 Chevaliers Gris avec des glaives et des marteaux sur les Justicars. Il joue aussi un Razorback avec canons laser, une Purgation squad avec des expurgateurs et 3 Paladins avec des glaives et également un marteau sur le Justicar.
 

De mon côté (je procède par liste parce que ça commence à devenir compliqué ^^') :
- Un Bataillon AdMech (Monde-Forge Graia) : 2 Technaugures, 2x5 Rangers avec 2 arquebuses transruniques dans chaque escouade et 5 Vanguards.
- Un Bataillon Astra (Doctrine Cadia) : 1 Commandeur et 1 Psyker, 2 Escouades d'Infanterie avec radio, lance grenades et mortiers et 1 Escouade de Scions avec 2 lance-plasma et un pistolet à plasma sur le sergent.
- Un Détachement Auxilliaire avec un Assassin Eversor.
- Un Détachement Super-Lourd de Chevaliers Impériaux (Maison Taranis) avec 2 Warglaives (dont l'un des deux est un Freeblade) et 1 Helverin (en seigneur de guerre avec la relique de réparation et l'invu à 4+)

 


 

La mise en place
 

Révélation

 

On joue toujours en Malestrom, sur une table de 48x48ps chargée de décors de ruines.
 

Mon adversaire va poser sur la table son Razorback avec une Strike squad et Castellan embarqués dedans. Il pose aussi sa Purgation squad et une autre Strike squad, bien planquées dans des ruines. Tout le reste (la dernière Strike squad, ses Paladins et son Grand-Maître en armure Nemesis) est placé en FeP.
 

De mon côté, l'Eversor et les Scions se retrouvent en FeP. Sur la table, j'ai les Vanguards en première ligne avec les Escouades d’Infanterie. Juste derrière, se planquent les Warglaives avec la foule de personnages. Enfin, en fond de cours, j'ai mon Helverin et mes 2 escouades de Rangers, bien à l'abri dans des ruines.
Je claque au passage 1 PC pour mettre sur mon Commandeur la relique qui permet de regagner les PC dépensés par l'adversaire (toujours plus de PC ^^').

 


 

Le déroulé de la partie
 

Révélation

 

Je commence au Tour 1. J'avance doucement avec tous mes cordons pour prendre position sur la table et reculer ses FeP et téléportations. Mes Warglaives réussissent leurs tirs de lances thermiques et parviennent à emporter le Razorback. J'ai quelques autres tirs à longue portée, mais tout est à couvert donc je ne tue que un ou deux Chevaliers Gris.
 

A son tour, il avance ses deux Strike squad et emporte la moitié des Vanguards et d'une Escouade d'Infanterie. La Purgation squad se lance le pouvoir visée astrale mais je dissipe le pouvoir portail que ses petits copains essayent de lancer dessus ... elle est donc hors de portée et ne peut rien faire du tour.
Castellan, qui a lui aussi débarqué du Razorback détruit, fonce tout droit et se jette sur l'autre Escouade d'Infanterie que j'avais pas mal avancé pour prendre un objectif. Il la découpe en tranches au corps à corps et se retrouve très proche de mes lignes, avec le pouvoir sanctuaire pour avoir son invu à 3+.
 

Tour 2. Pratiquement tout le monde focalise ses tirs sur Castellan pour se débarrasser de lui. Avec succès. Mon Eversor va arriver sur l'une de ses Strike squad et va les défoncer au tir et au corps à corps, en se mettant bien au chaud sur un objectif chez lui.
Mes deux Warglaives vont aussi sortir des cordons pour aller manger sa deuxième Strike squad qui s'était un peu trop avancé.
 

Il ne lui reste plus que la Purgation squad sur la table, mais cela ne va pas durer car ses renforts arrivent ^^' Globalement, tout le monde arrive au centre de la table. Sa dernière Strike squad, 3 Paladins et son Grand-Maître en armure Nemesis. J'active le stratagème de mon Eversor pour lui donner une insensible à la douleur sur 4+ ... et je fais bien car il va mettre tous ses tirs dessus ! Il parvient à le tuer, mais il aura tout de même bien bien bien tenu. Ses tirs restants vont égratigner un Technaugure et éliminer une escouade de Rangers.
La Strike squad loupe sa charge, mais les Paladins et le Grand-Maître vont charger mes 2 Warglaives. Je parviens à enlever quelques points de vie au Grand-Maître et à tuer un Paladin ... mais il enlève la moitié de la vie de mon Freeblade et réussis à tuer l'autre. Heureusement, il me reste suffisamment de PC et je le relève avec 2PV.
 

Aller, Tour 3 ! Tout ce qu'il me reste d'infanterie et de skitariis va tirer sur sa Strike squad ... et seul le Justicar s'en sortira vivant.
Le Warglaive avec ses 2 PV recule jusqu'au Technaugure le plus proche pour se faire réparer. Il essaye aussi de tirer dans le Grand-Maître mais ne lui fait rien ... Les Scions arrivent aussi, tirent sur le Grand-Maître en surchauffant, mais ne lui font rien non plus ^^
Au corps à corps, mon Freeblade réussis tout de même à se débarrasser des Paladins.
 

A son tour, son Grand-Maître en armure Nemesis s'avance et se débarrasse des 2 Warglaives juste avec ses pouvoirs psy et ses tirs. Outch. Son Justicar se lance sur mon Commandeur mais je m'en sors très bien et il loupe ses attaques. Sa Purgation squad, toujours loin de l'action, éliminer quand même quelques Scions et va s'engluer avec eux au corps à corps.
 

Au début du Tour 4, je me sens un peu à poil sans mes Warglaives et nous sommes pratiquement à égalité !
Mon Commandeur s'enfuit de son corps à corps et toutes mes troupes restantes focalisent leurs tirs sur le Justicar pour s'en débarrasser promptement, tout en reculant pour se mettre hors de portée du Grand-Maître en armure Nemesis. Mon Helverin tire d'ailleurs dessus et lui emporte quelques PV.
 

Pour son tour, sa Purgation squad va rester engluée dans un ennuyeux corps à corps avec mes Scions ... pendant que le Grand-Maître va s'avancer. Il va faire beaucoup de dégâts mais il est trop loin pour charger dans mes lignes et je réussis à abjurer son pouvoir de téléportation. Cela dit, je suis déjà au fond de ma zone de déploiement et je ne vais pas pouvoir reculer beaucoup plus.
Mais nous sommes malgré tout toujours à égalité !
 

La différence se fera au Tour 5 puisque mon Helverin va réussir une magnifique phase de tir et tuer pour de bon le Grand-Maître.
Le reste de mes troupes et personnages vont pouvoir continuer de marquer des points à droite et à gauche alors que mon adversaire est toujours bloqué au corps à corps avec sa dernière unité ...
La partie s'arrête là et j'ai réussis à marquer suffisamment de points de victoire pour prendre de l'avance. Mais c'était serré, bon sang !

 


 

Résultat : Victoire du Chaos !
 

Une nouvelle victoire, qui vient me prouver que l'Astra Militarum est également un excellent allié pour des Chevaliers Impériaux !
Les Scions permettent d'avoir un peu de projection et de puissance de feu à courte distance tandis que l’infanterie forme une très bonne ligne de front, avec les bons ordres et les bons stratagèmes, etc ... on a quelque chose de très polyvalent qui peut à la fois faire pas mal de dégâts tout en encaissant ce qu'il faut. Vraiment satisfait !
Avoir une abjuration grâce au Psyker était également très très appréciable XD
On ne parle même pas de l'AdMech qui fait toujours un aussi bon gardien de but, confortablement installé en fond de cours pour garder des objectifs, réparer les Chevaliers, etc ...
Et l'assassin ... Quelle machine à tuer ! Et quelle machine impossible à tuer, surtout ! XD Pour 1 PC, il prend son insensible à 4+ et il encaisse 2 fois plus. Un vrai bonheur.
Je suis conscient que tout ça n'est valable que pour notre cadre de jeu amical, mais c'est tout de même un vrai plaisir d'avoir accès à autant d'unités différentes, de polyvalence, ... et de points de commandement !! ^^'
 

Allez, pour conclure :

Conclusion (fluff)

Les ruines de ce vaste complexe industriel avaient longtemps servi de refuge aux populations locales. Des malades, des vieillards, des fous, ... qui s'efforçaient de survivre à la famine et au climat, à l'ombre de ces gigantesques cheminées éteintes.
La zone avait cependant pratiquement été désertée depuis la récente arrivée des forces de l'Imperium ... Peut-être offrait-elle une position stratégique, au beau milieu des steppes désolées d'Eleusium, tout en restant à proximité de la cité la plus proche. Constamment enveloppée dans une épaisse brume aux teintes jaunâtres, se dessinaient d'ailleurs à l'horizon ses murs effondrés et ses tours brisées.

 

Discrets et taciturnes, les guerriers de l'Imperium n’avaient accordés que peu d'importance aux habitants du complexe et s'étaient contenté d'établir leurs positions. Certains ici voyaient en ces imposantes armures le douloureux souvenir des massacres commis autrefois par l'Imperium, tandis que d'autres les considéraient comme des messagers venu porter sur leur monde la Lumière de l'Empereur, ... mais la majorité d'entre eux se montrèrent simplement méfiants et restèrent à distance, sentant la tempête approcher.
Car, en effet, une grande tempête était sur eux.

 

Aussi redoutables fussent-ils, ces guerriers ne firent pas le poids face au raz-de-marée qui déferla.
Un véritable armée avait marché depuis la cité. Menée par les immenses machines de légendes qui combattirent autrefois pour Eleusium avant de tombé dans l'oubli ou le déshonneur, elle avait rassemblé dans son sillage tous ceux qui acceptaient de les rejoindre et de se battre avec eux. Des hommes, des femmes, et même des enfants, ... tous n'étaient que d'ordinaires habitants de quartiers miteux ou de districts abandonnées. Mais pourtant, ils étaient organisés et obéissaient à une solide hiérarchie, ils portaient sur eux des armes et des technologies que la plupart des habitants d'Eleusium n'avait jamais vu auparavant, et ils semblaient infatigables.
Les positions de l'Imperium furent brutalement prises d'assaut, et ne tardèrent pas à être débordées puis submergées.

 

Les habitants du complexe s'étaient abrités là où ils le pouvaient, préférant garder leurs distances et observer.
Mais maintenant que le complexe avait changé de mains, certains d'entre eux commençaient à sortir de leurs cachettes, arpentant les ruines jonchées de cadavres. Ils allèrent à la rencontre de ces hommes, et de ces femmes, qui semblaient être les membre d'une importante communauté qui avait décidé de se rassembler pour se battre pour leur liberté, pour leurs vies, et pour faire payer à l'Imperium le prix de ce qu'il avait infligé par le passé à Eleusium.

 

Et puis il vint.
Et tous s'écartèrent pour lui faire place.
Il était l'un des Premiers Héritiers, l'un des premiers à avoir reçu le don de s'adresser aux machines, de modeler et de partager cette technologie qu'ils vénéraient tous.

 

Il s'avança vers le corps inerte de l'un de ces guerriers étincelants de l'Imperium, et tous l'observaient. Il retroussa l'une de ses manches pour dévoiler un bras intégralement de métal, et posa délicatement sa main sur le torse de cette imposante armure.
Des câbles et des tuyaux s'animent alors soudainement comme un millier de serpents, émergeant de sous ses robes en enchevêtrant l'armure de toute part. Ces serpents s’insèrent dans ses articulations, percent les visière de son casque et la grille de son respirateur dans un vacarme de grincements et d'étincelles.
L'armure, pourtant immobile, se met à se contorsionner et à trembler ... comme si elle résistait. Ses doigts se crispent, ses jambes se débattent, ... et les sceaux de puretés qui la recouvrent s'illuminent d'une lumière aveuglante tandis que leurs inscriptions s'effacent et que le parchemin se consume.

 

L'Héritier semble un instant tressaillir. Il pose un genoux à genoux à terre et baisse la tête, conservant tant bien que mal sa main posée sur le plastron de l'armure
Sa tête se relève alors soudain et laisse échapper un hurlement inhumain tandis que ses câbles s'agitent violemment pour s'extirper de l'armure, fouetter l'air et rentrer finalement brutalement dans le corps de leur propriétaire ... et tout s'arrête. L'armure retombe lourdement sur le sol, inerte et percée de part en part.

 

Lentement, l'Héritier se redressa. Il réajusta sa capuche, sa manche et ses robes, puis s'adressa à l'assemblée d'une voix forte mais calme que tous purent parfaitement entendre. « Je sais où ils se terrent. Suivez-moi, mes frères. »
 

Allez, merci à tous ceux lisent et encore plus à ceux qui prennent le temps de laisser un petit commentaire !

Pour teaser : pour la prochaine partie, vu la tournure de nos parties, on a décidé de jouer l'attaque du QG des Chevaliers Gris par le Chaos ... et pour l'occasion on a décidé de jouer en jeu narratif ;)
 

Ah, un dernier truc : j'ai essayé d'utiliser au maximum les noms français des unités ... Mais je dois bien avouer qu'il y a certains dont je ne me souviens plus et qui m'échappent. Si jamais vous repérez un nom anglophone et que vous en connaissez l'équivalent francophone, n'hésitez pas à partager ;)

A bientôt !

 

 

 

Edited by Ortimore

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sympa! Et ça passe mieux pour les noms en français! Strike Squad, ça peut être équipe de choc mais ça vas. Seul le Purgation squad fait tâche mais je saurais pas le traduire. "Escouade de Purge"?

Je regrette juste que le discours du prêtre au début ne fasse pas allusion aux implants de ses fidèles ^^ Après tout il faut bien qu'il expose en quoi eux, ils ne sont pas déshumanisé contrairement aux vilains d'en face ^^

Edited by Miles

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plop !

 

Toujours aussi sympa comme rapport ! ^^

 

Par contre question : vous ne jouez pas en jeu égal ? Parce qu'en 1000pts c'est maxi 2 détachements et tu en as... 4 !? ;)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@piernov Oh ? Eh bien, oui, nous jouons en jeu égal mais ... je ne connaissais pas cette limitation !
Tu parles de ça ?
u0jd.png
Il me semblait que c'était réservé aux "événements organisés" genre tournois etc ... Mais j'ai peut-être manqué un truc !
Si c'est le cas, j'ai des excuses à présenter à mon adversaire :x


@Miles Je trouve aussi que les noms sont mieux comme ça :)

Et concernant le discours, c'est une très bonne remarque ! Merci de pointer du doigt les lacunes du fluff de la campagne 😛
Pour essayer de justifier :

A vrai dire
, je pense que les Prêtres Héritiers misent sur l'ignorance et la misère des habitants d'Eleusium : leur monde entier est en ruines, ils n'ont plus de forces de l'ordre, plus de gouvernements, plus d'industrie, ... Sans compter les maladies, la pollution, etc ... La vie du citoyen moyen revient à chercher de la nourriture ou à se mettre au service d'un gang ou d'un trafiquant qui pourra lui en fournir.
Dans un tel contexte, j'ai bien peu que le premier leader un peu charismatique qui pointe le bout de son nez ne parvienne à rassembler un paquet de monde autour de lui. Surtout si ce leader se pointe avec de la médecine, de la greffe, de la chirurgie, des remèdes, et ce genre de trucs !

Encore une fois, le citoyen moyen d'Eleusium qui se voit greffer une prothèse de jambe ne va pas forcément y voir les détails philosophiques transhumanistes du remplacement de l'humain par l'outil et le dépassement de sa condition et blablabla .... Je pense qu'il va juste y voir la chance de pouvoir remarcher, et donc de vivre, qu'on lui offre.
De là, au fil du temps, il a du en découler une immense gratitude envers la médecine/les prothèses/la technologie que peuvent apporter les Prêtres Héritiers. La gratitude devient une communauté. La communauté devient une secte.
A bien y réfléchir, ça ne parait pas aberrant. Beaucoup de communautés se retrouvent soudées par des valeurs fausses, erronées ou juste remodelées selon ce qui les arrangent.
Pour finir, un contexte de survie + une communauté forte et des valeurs pour les souder + des êtres qui font des miracles et qui les dirigent ... pas étonnant que ça évolue vers une sorte de religion avec une adoration de la technologie et de la machine. Surtout si les Prêtres savent dire aux habitants d'Eleusium ce qu'ils veulent entendre, de jouer sur leurs émotions ou ce qu'ils ont en commun.

Et c'est sûr que (même si ça n'a pas été forcément raconté ici vu qu'on se concentre surtout sur les batailles d'Eleusium) qu'il y a du y avoir des tensions à l’intérieur même de la communauté, ou avec les gangs ou populations voisines. Tensions qui ont certainement été réglées par le dialogue (si possible ?) ou par les armes et la violence (si nécessaire ?).

Mais je suis d'accord que ça n'apparaissait nul part dans le fluff ... C'était l'occasion d'en parler ? ^^'
Désolé pour la réponse de type "pavé" XD


En tout merci à tous les deux de suivre ce qu'il se passe, sur Eleusium ;)
Je met un peu de temps à écrire ces passages de fluff ... donc nous avons déjà quelques parties d'avance avec le joueur GK ^^ Et le joueur Tyranide n'est pas trop dispo en ce moment, malheureusement :( Ou heureusement, pour le Chaos ? ^^'

Edited by Ortimore

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Ortimore a dit :

Tu parles de ça ?

 

Oui c'est ça. C'est ce qu'on appelle traditionnellement le "format Games Workshop".

D'où tu crois que sort ta table en 48x48 que tu utilises toi même en 1000pts ? ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certes certes certes ... Eh bien nous voila bien embêtés, alors ^^'
Autant moi et mes 4 détachements que lui et ses triplettes de Strike squad ...

Étant donné notre cadre de jeu, nous allons certainement en discuter pour arriver à un compromis qui limite les abus mais qui nous permet quand même de jouer nos listes ^^'

En tout cas, merci, ces limitations m'étaient complétement sorti de la tête oO'

Share this post


Link to post
Share on other sites

Haha, pas de soucis, le fluff est bon ^^ Je notait juste qu'un élément qui semblait central dans le culte n'était pas évoqué dans le prêche ^^ En tout cas, c'est cool! Y'as rien de mieux que le fluff, canon, amateur, micro, macro, fluuuuuffff!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Ortimore a dit :

lui et ses triplettes de Strike squad

 

Les restrictions ne concernent pas les choix de troupes, CF l'* dans le tableau ;)

 

Sinon de ton côté, en gardant des points de renfort pour ton assassin et en le faisant poper à l'aide du stratagème qui va bien, tu "économises" déjà un détachement.

 

On attend la suite maintenant. 😁

Share this post


Link to post
Share on other sites

- Chapitre 6 -


On enchaîne cette fois avec, comme annoncé plus haut, une partie en "Jeu narratif". On voulait jouer l'assaut du QG des Chevaliers Gris par les forces du Chaos ... Donc on a tous les deux fais des listes "fun" avec une petite thématique pour l'occasion ;)
Et puis la partie a eu lieu il y a déjà quelques temps, donc on avait pas en tête les restrictions de listes évoquées dans les messages précédents ^^'

J'explique tout ça plus bas dans la description de la partie, mais d'abord on va commencer par une petite introduction !

Introduction (fluff)

Lorsque les premiers démons foulèrent le sol d'Eleusium, les Très Saints Ordos de l'Inquisition de l'Imperium de l'Humanité ne tardèrent pas à en entendre parler. Une telle menace ne pouvait planer impunément, et une cellule inquisitoriale de l'Ordo Malleus fut immédiatement dépêché sur place.
Tandis que les agents de l'Inquisition menaient leur enquête dans les tréfonds d'Eleusium afin de détérminer l'origine et l'étendue de cette corruption, un contingent des mythiques et mystérieux Chevaliers Gris fut envoyé pour la combattre et l'éradiquer.

Avec le temps, plusieurs indices furent rassemblés. Des rumeurs furent compilées, des témoins furent capturés et interrogés, des technologies ou reliques hérétiques furent récupérées et gardées sous surveillance ... La pire d'entre toutes étant sans conteste le Trône Mechanicum marqué de la terrifiante Rune de Nak'T'Graa, ayant appartenu au « Tyrant Unrepentant » : un terrible Knight dévoyé par le Chaos et ayant semé mort et destruction avant d'être finalement vaincu par les meilleurs des guerriers envoyés sur Eleusium.

Finalement, la pureté et les prouesses des Chevaliers Gris expédièrent la grande majorité des démons dans l'Immaterium dont ils étaient issu ... Ils se firent donc de plus en plus rares, à la surface de ce monde désolé, mais laissèrent leur place à une nouvelle menace : des Knights, qui avaient été corrompus voire possédés par ces même démons ... et autour desquels s'amassaient désormais des hordes d'hérétiques fanatiques.

Épuisés par leurs précédents combats et n'étant pas destinés à combattre ce type d’ennemi, les Chevaliers Gris avaient été dépassés et avaient perdu leurs positions
Dans l'urgence, ils n'eurent alors d'autre choix que de se rassembler autour du QG que l'Inquisition avait établi, dans les profondeurs d'Aurélion, la "Cité aux deux Soleils", qui fut pendant un temps, il y a bien longtemps, la capitale de ce monde
Le but de cette manœuvre désespérée était de sécuriser les lieux suffisamment longtemps pour permettre à la cellule inquisitoriale d'être évacuée avec l'ensemble des indices et reliques rassemblés jusqu'ici.
Mais à peine avaient-ils sécurisé leurs positions et établi leurs périmètres de défense que, déjà, les hérétiques s'amassaient dans les landes entourant la cité ...



Les armées
 

Révélation

On a décidé de jouer des armées un poil plus grosses que d'habitude, pour marquer le coup, et on a donc joué en 1350 points pour cette fois. C'était pas non plus Apocaypse, hein ^^'

Le joueur Chevaliers Gris disposait de :
- un Bataillon avec une Grand-Maître en armure Nemesis, un Frère-Capitaine, 3 escouades Strike de 5 Chevaliers Gris avec des glaives, un Razorback avec canons laser et une escouade Interceptor de 5 Chevaliers Gris avec glaives.
- une Avant-garde avec un Techmarine, 4 Serviteurs avec multifuseur, un Dreadnought avec canon d'assaut et un Dreadnought Vénérable avec canons laser et lance-missiles.
Son armée se voulait finalement peu mobile, mais avec une bonne puissance de feu. Autant avec de la saturation de Bolters Storm, à courte portée, qu'avec des armes lourdes à longue portée.

De mon côté, je voulais jouer une véritable marée humaine qui n'avait pour seul objectif que de foncer pour engluer les positions ennemies et essayer de l'emporter au corps à corps. Je suis donc parti sur beaucoup d’infanterie Astra Militarum, et sur la doctrine de Catachan pour essayer de bénéficier d'un intérêt à aller au corps à corps en fonçant tout droit ^^' Ça a donné quelque chose comme ça :
- un Bataillon de l'Astra Militarum (Catachan) avec le colonel Straken, Sly Marbo et 3 escouades d’Infanterie avec radio et une épée énergétique sur les sergents.
- un autre Bataillon de l'Astra (Catachan) avec un Commandeur, un Tempestor Prime, 20 Conscrits et 2 escouades de 5 Scions avec des lance-plasma.
- une Avant-garde de l'Astra (Catachan) avec un Psyker Primaris, un Technaugure et 2 Prêtres
- un détachement Super-Lourd de Chevaliers Impériaux (Krast) avec un Helverin et 2 Warglaives
- un détachement Auxiliaire avec un Assassin Eversor.



La mise en place
 

Révélation

Nous jouons toujours sur notre table de 48x48 ps mais, pour cette fois, nous jouons une partie narrative ... avec le scenario "Blitz" :
En gros, le principe étant que la table est divisée en 4 : la zone de déploiement de l'attaquant, le no man's land, la 1° ligne de front du défenseur et la 2° ligne de front du défenseur.
Le défenseur (ici, les Chevaliers Gris) marque des points dès qu'il élimine une unité. L'attaquant (moi, donc) marque des points à la fin de la partie pour chacune de ses unités dans les lignes de front du défenseur (la 2° ligne de front offrant plus de points que la 1°).
Par ailleurs, l'attaquant arrive par vagues innombrables et chaque unité tuée revient sur un 4+ (ou 2+ pour les troupes) au début du tour suivant ... une vraie saloperie, cette règle.

Le défenseur, lui, a l'avantage du terrain et agence le décors comme il le souhaite.
Mon adversaire a donc rempli ses lignes de front avec des décors de ruines, supposées représenter l'entrée de la cité qui est prise d'assaut, afin de s'assurer un paquet de bloquants et de couverts. On a également placé quelques cratères et quelques barricades dans le no man's land. Juste histoire de ... ^^'

Et, pour finir, le déploiement !
Mon adversaire pose tout sur la table, ses escouades Strike et Interceptor forment une première ligne avec leur Grand-Maître en armure Nemesis et le Frère-Capitaine. En fond de cours, il pose ses Dreadnoughts et son Razorback avec le Techmarine pas très loin pour les réparer, et ses Serviteurs dans le coin.
Pour ma part, j'ai pas beaucoup de place pour mettre mes marées de cultistes donc tout est déployé en masse, en première ligne ... prêts à foncer sous le feu ennemi. Je fais juste attention de mettre les Knights et les personnages un peu en retrait du reste. Je me retrouve quand même avec l'Eversor, Marbo, les 2 escouades de Scions et le Tempestor en FeP.

Et ... c'est parti !



Le déroulé de la partie
 

Révélation

 

Comme indiqué dans le scénario, l'attaquant a le Tour 1. J'ai le droit à un bombardement préliminaire (on imagine qu'une poignée de cultistes avaient réussis à saboter discrètement la zone avant l'arrivée des Chevaliers Gris ...), mais je ne fais pas grand chose à part enlever 3PV au Dreadnought vénérable.
Rien de bien compliqué pour ce tour puisque je me contente d'avancer tout droit, à fond, avec toute l’infanterie. Les escouades sprintent tandis que les officiers leur hurlent l'ordre de "moove moove moove !". Au final, les 3 escouades d'Infanterie ont pratiquement traversé le no man's land ... mais les Conscrits ne comprennent pas les ordres qu'on leur donne et restent sur place ^^'
Le Psyker va quand même leur lancer une Mental Fortitude pour les requinquer ... et les Armingers qui suivent le mouvement envoient quelques tirs. Mais les escouades Strike sont bien planquées et je ne tue que 2 Chevaliers Gris. 

Pour son tour, il ne va pratiquement pas bouger. Le Grand-Maître en armure Nemesis se place à l'une des entrées de la cité pour barrer le passage et faire profiter de ses auras (et peut-être régler quelques vieilles rancunes avec les Knights d'en face ...). Les escouades Strike se contentent de rester immobile et de canarder l'infanterie la plus proche. Sauf que les Bolters Storm, à courte portée, ça déconne pas du tout : il emporte la moitié des Conscrits et une escouade d’Infanterie complète. Quelques pouvoirs psy et quelques tirs perdus viennent tuer quelques autres cultistes, à droit à gauche. (Outch).
L'escouade Interceptor est prise d'un élan héroïque et utilise sa téléportation pour arriver sur un flanc. Elle réussie à charger ma dernière escouade d’infanterie, l'endommage et impacte un paquet de mes personnages en consolidant.

Les Dreadnoughts et le Razorback tiennent leur position et unissent leurs tirs sur l'Arminger le plus proche, mais les dès ne sont pas fameux et il l'endommage à peine.

Les 2 escouades d’infanterie perdues reviennent dès mon Tour 2. Elles chargent dans le tas pour se débarrasser des Interceptors, elles y arrivent, mais prennent du coup pas mal de retard ...
La dernière escouade d’Infanterie encore debout termine sa course et réussis, avec un Prêtre, à charger une escouade Strike planquée dans une ruine. Les Conscrits suivent le mouvement mais ne comprennent toujours pas les ordres et rattent leur charge (Décidément ^^').
L'Eversor et Marbo arrivent au milieu des ruines, dans la zone de déploiement adverse. Au tir, ils se débarrassent pratiquement d'une escouade Strike ... mais il n'en reste qu'un Justicar. L'Eversor va alors rejoindre l'escouade d'infanterie et le Prêtre en chargeant avec eux. Tandis que Marbo va charger à lui seul le Justicar ...
L'escouade Strike à couvert va être massacrée au corps à corps, mais Marbo ne va pas réussir à tuer le Justicar. Il va même se prendre un bon coup de marteau en représailles, et rejoindre la mallette (Bon, disons qu'il n'est pas mort puisqu'il reviendra sur un 4+ ... Disons plutôt qu'il a oppéré une retraite stratégique pour frapper à nouveau depuis les ombres !)

Les Scions et leur Tempestor vont arriver à courte portée d'un Dreadnought. On leur donne l'ordre de relancer les 1 pour toucher, ils surchauffent et réussissent à éliminer le Dreadnought ... au prix d'1 ou 2 Scions qui se brûlent les doigts !
Les Knights ne font pas grand chose au tir. L'un d'eux parvient à charger le Grand-Maître ... mais ne lui fait rien non plus.

 

De son côté, il ne lui reste qu'une escouade Strike et son Frère-Capitaine sur sa ligne de front. Il les envoie contre l'escouade d'Infantrie et les Conscrits. Il les nettoie bien proprement mais il reste mon Prêtre et mon Eversor, qu'il n'arrive pas à tuer.
Son Grand-Maître en armure Nemesis fait cependant une très bonne phase de corps à corps et se débarrasse de l'Arminger qui venait de le charger.
Encore une fois, ses tirs son malchanceux et il ne fait pas grand chose. Il arrive quand même à tuer quelques cultistes et une des escouades de Scions, et à endommager un Arminger restant.

Pour mon Tour 3, mon infantrie avance à fond et traverse le no man's land, suivie par tous mes personnages. J'envoie ensuite un second Arminger pour charger le Grand-Maître en armure Nemesis, après avoir mis tout ce que je pouvais comme tir dessus. Et cette fois je l'emporte ! (Et ainsi tomba le gardien de la porte de la cité ... ouvrant le passage à des flots de fanatiques).

Les Scions ne font pas grand chose à part tuer 2 ou 3 Serviteurs. Et, de leur côté, le Prêtre et l'Eversor chargent le Frére-Capitaine et son escouade Strike et se débarassent d'eux.
A ce stade là, même si les Chevaliers Gris ont marqué pas mal de points en éliminant pas mal de mes unités ... Il n'a plus grand chose sur la table et beaucoup de mes unités ne sont plus trés loin de ses zones de déploiement.
Il tente de tirer avec son dernier Dreadnought et son Razorback mais ne fait qu'enlever quelques PV à un Arminger ...

Au Tour 4, Marbo revient (j'vous l'avais bien dis) mais les régles stipulent qu'il doit être redéployé dans ma zone de déploiement ... Un Arminger et une escouade de Scions reviennent également.

Dans les ruines de la cité, mes 2 Armingers s'avancent vers ses dernières unités. Entre leurs pattes s'amassent des marées de cultistes qui ne cherchent qu'à courrir pour atteindre sa dernière ligne de front, obéissant aveuglément aux ordres de leurs officiers. Au tir, je parviens à endommager le Dreadnought vénérable et à détruire le Razorback, qui emporte quelques cultistes dans son explosion ...


Pour son tour, il essaye de tenir la ligne et de marquer de nouveaux points de victoire. Le Techmarine fait ce qu'il peut pour tenir la ligne et crâmer quelques cultistes avec son smite, son lance-flammes, son lance plasma ... Mais ils sont bien trop nombreux.
Le Dreadnought, comble du comble, fait un péril du Warp qui va lui enlever ses 3 derniers PV. Il explose donc, blessant le Techmarine et mes persos à proximité et tuant même quelques cultistes.

 

A mon Tour 5, au milieu de ce joyeux bordel d'explosions, l'Eversor traverse mes lignes pour foncer sur le Techmarine et se débarasser de lui ... ce qu'il réussit à faire.
Cela marque la fin de la partie, avec une table rase et la quasi-totalité de mes unités dans ses zones de déploiement.

 


Résultat : Victoire majeure du Chaos

Bon bon bon bon ... cette partie xD
Je pense qu'on peut clairement affirmer que cette partie n'était pas équilibrée. M'enfin, c'est plus ou moins ce qu'on peut attendre d'une partie avec des régles de jeu narratif ^^'
Cela dit, on a quand même passé un super moment. Avec pas mal d'actions héroïques comme la percée des Interceptors au tour 1 qui ont essayé d'aller buter mes personnages, le Grand-Maître en armure Nemesis qui a bien faillit tenir tête à 2 Armingers en colère, ou encore le festival d'explosions à la fin, ...

De mon côté, tout de même, c'est la première fois que je joue l'Astra Militarum avec la doctrine de Catachan ... et je dois dire que j'ai été totalement séduit !
Avec Straken et un bon vieux Prêtre dans les parages, on passe à 3 attaques à F4 pour chaque mec de l'escouade. C'est franchement pas si mal ! L'épée énérgétique sur le sergent est également une belle blague et permet d'emporter 1 ou 2 Chevaliers Gris, sur un malentendu.
Marbo est également trés drôle ... quoique pas trés fort xD

Aller, sans plus tarder, voila les conséquences de cette partie sur notre campagne :

Conclusion (fluff)

Beaucoup périrent, en ce jour qui marqua à jamais l'histoire d'Eleusium.
Ce jour qui fut synonyme de grandeur et de liberté pour les uns, et synonyme d'hérésie et de décadence pour les autres.

La corruption s'était répandue, tel le pire des virus, dans le cœur des habitants de ce monde ... et les avait poussé à se soulever en masse contre l'Imperium et ses guerriers.
Ils étaient en effet des milliers à avoir marché jusqu'à la cité d'Aurélion, guidés par leurs ignobles Héritiers blasphématoires et épaulés par des Knights possédés et déformés par d'horribles engeances du Warp. Parmi eux marchait le « Oath of Souls », dont le nom commençait sérieusement à être connu des forces de l'Imperium et à attirer l'attention de l'Ordo Malleus ...

Une nouvelle fois, les Chevaliers Gris furent dépassés par la fureur et le nombre de leurs opposants. Et ils furent contraints de se retirer en orbite, dans leur barge de bataille. Leur technologie et leur maîtrise psychique leur assurèrent un repli en toute sécurité et ils n'eurent que de faibles pertes à déplorer ... mais il leur fut cependant impossible de couvrir la retraite de la cellule inquisitoriale et des preuves qu'elle avait rassemblé.

Étonnement, les forces du Chaos savaient déjà où chercher et ne mirent pas bien longtemps à trouver le QG pourtant secret de l'Inquisition. Nul ne sait ce qu'il advint des agent de l'Inquisition, probablement tous tués, torturés ... ou pire ... Mais peut-être quelques uns d'entre eux parvinrent à s'enfuir, se dissimulant parmi les cultistes en attendant que les choses se calment avant de pouvoir recontacter leurs supérieurs.
Les données, les reliques, les témoins et les prisonniers qu'ils conservaient furent néanmoins perdu, retombant entre les mains des hérétiques. La Rune de Nak'T'Graa fut notamment restituée aux Héritiers, mais nul ne sait ce qu'il en advint.

Bien vite, la cité fut investie par cette véritable armée. Les cultistes en arpentaient les moindres rues, leurs machines démoniaques se positionnant aux différents lieux stratégiques et leurs Héritiers se dressant au sommet des plus hauts remparts et des plus hautes tours pour proclamer leur victoire.
Et, afin d'immortaliser cette victoire et d'immortaliser ce jour, ils baptisèrent leur communauté.
Et le nom qu'ils choisirent portait la symbolique de ce jour de renouveau et d'espoir pour tous les habitants d'Eleusium ...
La communauté devint alors un Mouvement.
Le Mouvement Aurora.



Eeeet ... Voila pour ce gros morceau, pour aujourd'hui :)
Le chapitre 7 est déjà en chantier, vu qu'il a déjà été joué, et je commence aussi à rédiger un peu de fluff sur Eleusium et son contexte ...
En esperant que tout cela vous plaise !

Merci d'avoir lu, et à bientôt !!

Ortimore

Edited by Ortimore

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trois chevalier en 1350 points? Je connais pas la valeurs actuelle, mais ça me semble quand même... Beaucoup?

 

Sinon, le BG se poursuite en bien! Autant pour les chevaliers gris. Vas finir par falloir envoyer une vrai force militaire Impériale sur Elyseum! Ou laisser les tyranides la dévorer!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.