Jump to content
Warhammer Forum
Gunn

Interpréter un Nain

Recommended Posts

Bonjour,

Bientôt je vais commencer en tant que joueur à une aventure JDR dont je joue un Nain Guerrier.

 

Je voulais savoir si vous pouvez me fournir des conseils pour interpréter un Nain.

Comment il doit parler ? est-ce qu'il y a des mimics de langage? 

Avez-vous de bonnes idées interprétations?

 

Merci pour vos conseils !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arf, un supplément Warhammer v1 était une vrai mine (huhu) là dessus. Sur les nains, si je me rapelle bien de la page entière qui y était consacrée, ils expliquaient que pour un nain, le plus important, c'était sa réputation. Car quelque soit les revers de fortunes, l'or peut être perdu, le statu mis à bas etc, la réputation perdure et permet de se relever. Un nain sans réputation, dont la parole et sans valeur n'est qu'un paria.

Donc le nain classique vas être fiable et tout faire pour ne pas être considéré comme un parjure. Ca signifie toujours tenir ses promesses et en faire le moins possible. Comme ils disait dans l'article: demandez à un nain de venir ce soir à un rendez vous le nain vous répondra que "Je veut bien, et j'essayerai si je peu et que rien ne l'empêche". Mais le soir venu il sera là à l'heure pile.

Sans réputation impossible de se marier, d'avoir une vie sociale etc. C'est pour ça que les nains trahissant leur promesse devienne des tueurs. Il n'est plus possible de vivre comme nain.

 

L'argent est important dans le sens où il assure un statut social, une réserve en cas de coup dur et pour les nains masculins une chance de se marier, car les naines sont très rares et mieux vaut être un riche pour être un bon partit.

 

Ils disaient aussi dans l'article que les nains évitaient de se vanter, mais s'arranger toujours pour qu'on note leurs exploits. Du genre, on ne dit pas "j'ai tué dix orque à moi tout seul" mais "excusez moi, quelqu'un pourrais me prêter une charrette? Il faut que j'apporte des corps d'orques au bourgmestres pour la prime".

 

Voilà globalement mes souvenirs.

 

PS: Excellente nouvelle! Plus besoins de se souvenir, l'article est repris sur ce bon vieux vera rubicond!

 

http://verrahrubicon.free.fr/

 

Background: Nains t'as un truc "psychologie naine"

 

Edit: L'article date de vielle version de warhammer, certain truc comme l'age que peu atteindre un nain où un elfe sont à revoir mais le tout reste une bonne base pour interpréter un nain: Ne laisse personne te rouler ou douter de ta barvoure, tient ta parole et si y'as une occasion de piccoler ou de sa battre, tant mieux!

Edited by Miles

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup pour ton résumé, je vais lire ton lien également !

 

Voici la partie en question :

 

PSYCHOLOGIE DES NAINS [Le Nouvel Apocryphe p53-54]

Il est beaucoup plus facile aux humains de comprendre les nains, apparemment plus proches d'eux. Quelqu’un a dit un jour que, si les elfes ressemblaient aux intellectuels humains les plus sophistiqués (en pire), les nains étaient les archétypes de la brute violente et soûlarde que |'on rencontre dans les bas-fonds de toutes les cités. L'auteur de cette assertion s'est immédiatement pris en pleine figure une chope de bière obligeamment fournie par un nain qui se tenait tout près, un argument typique de cette race.

Ce point de vue sur les nains est aussi simpliste que l'idée que les gens se font des elfes. Personne ne peut nier que les nains apprécient pardessus tout de passer la nuit à boire en bonne compagnie. Et si une bagarre éclate. ce n'en est que mieux - rien ne provoque une poussée d’adrénaline aussi rapidement qu'un échange de coups.

La psychologie naine est toutefois plus complexe. En effet, ce n'est pas une succession infinie de bagarres de taverne qui peut remplir à elle seule toute une existence aussi longue (les nains ont une espérance de vie de vingt ans à peine inférieure à celle des elfes [soit 180 ans environ]).

Les nains ne pratiquent pas la discipline mémorielle des elfes et n'effacent jamais leurs souvenirs - une procédure pour laquelle ils ont le plus grand mépris. Pour eux, un homme (peu importe la race ou le sexe ; le mot qu'ils emploient signifie plutôt "individu pensant") est la somme de ses expériences et de sa réputation. Faire disparaître la moindre de ces expériences, c'est se transformer, et personne ne peut vraiment savoir lesquelles sont importantes.

Cette différence fondamentale est un facteur majeur dans les dissensions qui existent entre les elfes et les nains, provoquant déjà la guerre entre les deux races il y a 4500 ans.

Les nains considèrent le monde comme un lieu où le changement est constant. En deux cents ans, il peut se passer beaucoup de choses. Une mine riche et peuplée peut s’épuiser, contraignant les mineurs à déménager vers d'autres colonies, leur chef ne possèdent alors plus qu'un trou sans valeur qu'il faut détruire {en le faisant s'effondrer à certains points stratégiques afin d’empêcher les gobelins de s’y installer).

Un propriétaire de mine riche et prospère peut devenir un engingneur privé de foyer. Pour trouver un autre endroit on s'installer, il ne dispose plus que de sa seule réputation. Elle seule peut survivre à un désastre. Elle seule est totalement transportable. Un nain peut perdre son argent, peut même perdre sa hache, mais sa réputation le précède et constitue l’élément qui lui permettra de récupérer tout le reste.

C'est principalement pour cette raison que les nains sont considérés comme des individus sans humour. Un nain aux actions inconsidérées risque ensuite de passer pour un imbécile. En dehors de la compagnie de ses meilleurs amis, il a une conscience aiguë de sa dignité et de son honneur. D'où une réputation d'individu 'coincé' qui contraste avec celle d'ivrognerie et de violence.

Les nains ne se soûlent e fond qu'une fois dans leur vie, quand ils sont jeunes. Après cela, ils connaissent leur limite. Ils s'enivrent ensuite souvent, mais jamais au point de perdre la maîtrise de leurs actes - cela entraînerait une perte de dignité et de réputation.

Même les alcooliques les plus endurcis sont capables de garder leur self-control. On ne connaît pratiquement aucun exemple de nain qui se réveille un matin en regrettant ce qu'il a fait la nuit précédente. quel que soit le point de vue des autres sur la situation.

Aux yeux des humains, ce qui fait la dignité d‘un nain est parfois bizarre. Elle reste intacte si, à moitié conscient, il se fait jeter dans la rue après une bagarre dans une taverne et/ou s'il s'est fait couvrir de bière ou du contenu d'une marmite. Elle sera par contre particulièrement affectée s'il est victime d'un vol, surtout si le crime reste impuni. Par-dessus leur dignité et leur réputation, il est hors de question de mettre en doute deux autres de leurs valeurs : leur courage et leur parole.

Les nains n'ont peur de rien. En théorie. Un nain peut refuser d'affronter un adversaire parce qu'il a fait une estimation claire et posée de la situation. Il reculera chaque fois qu‘il estimera avoir affaire a un opposant tellement supérieur que personne ne se fera une mauvaise opinion de lui. Même un nain évitera soigneusement d'affronter un dragon.

Avec leur façon de voir le monde, les nains sont très sensibles à tout ce qui touche a leur courage, et personne ne doit jamais en douter. D'un autre coté, ils ne proclament jamais eux-mêmes leur bravoure. Aucun d'entre eux n'ira vanter son courage, mais le narrateur prendra soin de ne laisser aucun doute dans le ton de sa description sur ce trait de caractère. "Il a sifflé, alors je suis passé au travers des trolls pour découvrir ce qu'il voulait...", pour citer un euphémisme typique. Même lorsque la scène n'a pas eu de témoins, les nains parviennent aisément à y faire allusion. "A tout hasard, y a-t-il ici quelqu’un qui dispose d'une charrette que je puisse emprunter ? Je dois récupérer un petit trésor sous le pont des trolls..." Ils préfèrent bien sûr laissera d'autres le soin de narrer leurs exploits.

Certains d'entre eux ont parfois à faire face à un problème, en n'ayant par exemple d'autre alternative que la fuite devant un adversaire en nombre écrasant, ou devant des mort-vivants qui provoquent la peur [...]. Un individu qui s'est disgracié dans ce type de situation risque d‘adopter ensuite une attitude un peu déséquilibrée et d'accomplir quelque acte téméraire pour prouver son courage. Généralement, cela se traduit par un rasage presque complet du crane, la teinture en orange des cheveux restants et l'adoption de la profession de Pourfendeur de trolls.

Il leur est beaucoup plus facile de respecter leur parole. Rares sont les artifices magiques capables de les obliger à rompre une promesse, et la parole d'un nain constitue donc une forteresse inébranlable. Un nain est donc prêt à mourir pour respecter la parole donnée

C'est pour cette raison qu'il est difficile d‘obtenir d'un nain qu'il s'engage à quoi que ce soit. Invitez-le à venir à un cocktail, et vous obtiendrez la même réponse que si vous lui demandiez de vous aider à dévaster les portes du Palais de Nurgle. "Je vais venir, si rien ne m'en empêche, mais à ta place je ne compterais pas trop dessus." Malgré une réponse aussi vague, vous pouvez parier qu'il sera là à l'heure, tout sourire à la perspective de profiter de boissons gratuites ou d'une bonne bagarre.

Les nains font rarement des promesses, et leur[/s]  roi ne réclame[nt] pas de serment de fidélité à ses sujets(mais il l'exige des humains qui veulent entrer à son service). Ils savent comment se comporter honorablement ; leur imposer un serment risque de limiter les décisions qu'ils doivent prendre dans des conditions extrêmes. Leurs sagas sont remplies de situations où les héros se retrouvent piégés par la promesse inconsidérés d'accomplir une tache peu importante et contraints d'abandonner un compagnon d'armes à un destin tragique. Il est difficile d'expliquer à un humain le concept de ne pas donner sa parole, mais tous les nains le comprennent.

Leur honneur possède un autre aspect étrange (aux yeux des humains) : le vol n'est pas déshonorant, et pourtant, dans leur société, il est rare au point d'être presque inconnu. La raison en est simple. Se faire voler quelque chose n'est pas dégradant, à moins de s'être montré imprudent. Par contre, il est déshonorant de laisser une telle insulte impunie. Un individu à qui l'on prend un bien ne s'épargnera aucun effort, aucune dépense, pour retrouver le criminel, et il est rare qu'un voleur démasqué ait la vie sauve. Les communautés naines sont donc des lieux paisibles où les portes sont rarement verrouillées. Ceux qui choisissent cette profession l'exercent généralement dans la société humaine et non au détriment de leurs frères de race.

Leur fameuse soif d'or est également un mythe, entretenu par le fait qu'ils préfèrent l'or à tout autre métal hormis le mithril. L'image répandue du nain assis (sans doute inconfortablement) sur un tas d'or dans sa grotte est assez irréelle. L'or est apprécié pour sa texture caractéristique mais aussi peur la richesse qu'il représente.

Cependant, la richesse en soi n'a pas de signification. Aucun nain n'irait investir dans uns affaire de prêt d’argent (l'équivalent dans nôtre monde d'une société immobilière) pour accumuler une fortune de papier, de même qu‘il ne thésaurise pas les lingots et les pièces d'or. La richesse est un moyen et non un but. L'objectif véritable est en fait l'achat de beau objets : jouets de haute qualité, bijoux. statuettes, tapis d'Arabie, etc., toutes ces belles choses qui symbolisent la richesse.

Les nains aiment s'entourer d‘objets splendides. Leur réputation de "thésauriseur" n'est exacte qu’au yeux des elfes qui croient au partage du plaisir et donnent un caractère transitoire à la possession matérielle. Les nains sont fiers de leurs biens st se font une joie d'inviter les autres à les admirer.

Leur préférence évidente pour l'or vient de se texture et de sa qualité. C'est de loin le meilleur matériau pour fabriquer de belles choses, mais les réserves sont généralement faibles. Les orfèvres des communautés donnent toujours la préférence aux clients qui payent avec de l'or.

La cupidité prétendue des nains est aussi une mauvaise interprétation de leur honneur. Un nain qui se fait rouler par un marchand passe pour un imbécile. Il est donc très important pour eux de toujours obtenir le meilleur prix, qu'ils soient vendeurs ou acheteurs. Rares sont ceux qui ne possèdent pas ta compétence Commerce, à laquelle ils ont recours pour chaque transaction concernant une somme importante.

Enfin, il existe un dernier grand mythe concernant les nains qui refuse de disparaître malgré des siècles d'interactions avec les humains : les ornements de menton des naines. Celles-ci n'ont pas de barbe, comme le sait bien quiconque a séjourné quelque temps dans une de leurs communautés. Elles sont cependant très peu nombreuses. On estime qu'elles ne représentent qu'un quart des naissances, sans pouvoir en préciser plus car leur race n'aime pas aborder le sujet.

Cela explique la rareté des naines dans la société humaine. Bien qu'elles aient un rôle prééminent dans leur propre société, dont elles sont les chefs, les organisatrices et les administratrices, elles ne voyagent qu'a contrecœur dans le monde extérieur en raison de leur valeur de "reproductrices". Tenir de tels propos constitue évidemment une grande insulte. Les nains doivent veiller au maintien de leur population, aussi la perte d'une seule femelle fertile à beaucoup plus d'effet que celle d'une douzaine de mâles.

La légende sur leur "barbe" trouve son origine dans le costume de plusieurs de leurs clans venus des environs des Montagnes-du-Bout-du-Monde. Ceux-là ont donné leur préférence vestimentaire au "kilt". qui ressemble plus aux jupes des femmes qu'aux jambières habituelles des autres nains. Les individus ainsi accoutrés étaient souvent pris (par des humains ignorants) pour des femmes à barbe.

Les nains sont donc des gens fiers, admirables et honnêtes qui s’inquiètent de leur dignité et de leur réputation jusqu’à un point parfois douloureux. Cela les sépare des humains pour qui l'honneur est une notion beaucoup moins substantielle. Ils considèrent les elfes avec une méfiance extrême, comme ils le feraient avec toute personne capable d'effacer ses souvenirs d'un simple geste. Il leur est impossible de se fier a quiconque manque de respect pour l'honneur en tant que constants immuable, et ils ne peuvent que le mépriser.

Même s'ils consacrent beaucoup de temps à boire et à se bagarrer, ces activités ne sont que des passe-temps entre deux grandes quêtes destinées à leur apporter une réputation héroïque.

Edited by Gunn

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense surtout qu'il s'agit d'une erreur à cause d'un [.s]  qui a été transformé en balise pour "rayé" (S pour "striped" en anglais, si je ne m'abuse).

 

La balise de fermeture a été automatiquement ajoutée à la fin du message, d'où le résultat.

 

Ex : ceci est barré

 

EDIT : Damned, voilà que mon message est barré aussi !

Edited by poueT_T

Share this post


Link to post
Share on other sites

A ouais effectivement. Le roi nain n'as pas supporter le pluriel potentiel ^^ Bien vu!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement! 

J'ai essayé de retirer potentiellement la balise mais rien n'y fait, il ne veut pas oO 

C'est quoi le code pour fermer la balise?

 

Je m'en étais pas rendu compte comme j'avais lu directement sur le site.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hey, salut à toi, camarade rôliste ! :)

 

Cette année, avec les copains du jdr, on a joué une campagne entière où chaque PJ incarnait un nain. 4 nains dans le groupe du coup.

Mon personnage était Gator Firrison, prêtre de Grungni et gardien des rancunes.

J'ai aimé joué ce personnage bien que, de prime abord, je ne suis pas tellement porté sur les nains. L'idée de jouer un groupe de nains était toutefois séduisante, chacun avec ses spécificités et en sortant de l'archétype du personnage relou, râleur et anti elfe... voir encore pire, de la caricature Naheulbeukesque (bien que très drôle).

 

Gator est un nain qui n'a qu'une parole, mais ça, c'est propre à tout le peuple. Pour preuve, il n'y a pas beaucoup d'insultes qui sont pires que "sans parole" ou "briseur de serment" chez les nains. A ce sujet, je te conseille vivement la lecture du "livre des rancunes", un supplément jdr warhammer v2 (je crois) dont une page entière est consacrée aux surnoms dont les nains ont affublé le roi elfe Caledor II (dont : le fragile, le sans honneur, le sans barbe...) ; rien que cette page en dit long sur ce qui est important dans la culture naine. :)

Bref... En tant que gardien de la foi du culte de Grungni, Gator était celui qui tenait à jour le livre des rancunes du clan (nous étions 4 cousins en quête de... je ne vais pas raconter la campagne). je me suis bien amusé à écrire le livre des rancunes avec mes rancunes personnelles, celles du clan, des cousins... Quel plaisir, d'ailleurs, de rayer une rancune !

Gator est très attaché à la tradition, il est solennel. Bon orateur, guerrier accompli et polyvalent, il était l'officier du groupe.

Son caractère change toutefois lorsqu'il se trouve avec des enfants ; il devient un vrai choubidou, attentionné et un peu gaga.

Père de 4 enfants (4 filles) et marié à une rombière (à la maison, c'est elle qui commande et Gator, habituellement autoritaire et fier, devient un caniche devant sa femme et ses gosses).

Une de ces petites choses que j'aimais bien faire pendant les séances de jeu avec gator, dans le délire du rp, de l'interprétation du personnage, c'était sa petite phrase qui revenait tout le temps : "et qu'est ce qui est le plus important dans la vie hein ?" ... suivi de ce dont on était en train de parler (pour peu que ça avait un peu d'importance dans la culture naine.

Ca donnait des trucs du genre :

et qu'est ce qui est le plus important dans la vie hein ? la famille, on est d'accord !

et qu'est ce qui est le plus important dans la vie hein ? la bière !

et qu'est ce qui est le plus important dans la vie hein ? le travail bien fait !

et qu'est ce qui est le plus important dans la vie hein ? l'honneur bien sur !

et qu'est ce qui est le plus important dans la vie hein ? laver les rancunes du clan, c'est sur !

et qu'est ce qui est le plus important dans la vie hein ? étriper des peaux vertes avec ses cousins !

...

J'ai aimé jouer Gator et vivre de palpitantes aventures avec ses cousins.

 

Menkiar, Baba, Louis, si vous passez dans le coin, parlez de vos persos, ça serait marrant. :)

 

Après, Gunn, si ça peut t'aider à construire la personnalité de ton perso, c'est chouette.

 

 

Zephyr vendest

 

 

PS : tiens, c'est marrant, ça... Gunn, c'était le nom du halfling que jouait Menkiar lors de la campagne aux sombres plaisirs...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

Ah les nains, on tombe souvent sur les travers du nain typique du donjon de Naheulbeuk malheureusement ou complètement caricaturaux… Au même titre que les elfe curieusement (ahah!) qui deviennent des chevalier blanc au grand cœur ou des guerriers efféminés en collant...

 

Je plussoie mes voisins du dessus et j'ajoute mon petit plus (même si je ne suis pas M. Plus).

 

C'est intéressant de savoir si ton nain est un "Traditionnaliste" ou pas, les traditionnalistes auront tendance à être réfractaire à pratiquement tout, même les armes à poudre sont suffisamment récente pour que ça reste des armes "peu fiables" d'après les traditionnalistes, l'or et l'acier y a que ça de vrai pour eux (pour caricaturer), c'est des "c'était mieux avant" sauf que le avant c'était y a 2000 ans pour les nains. Les traditions naines, c'est important et chez les traditionnalistes, c'est les traditions "d'origine". Les nains font confiance à ce qui à déjà fait ses preuves, ce qui dure. 

 

Comme dit plus haut, c'est intéressant de donner une sorte de lubie à ton nain, attention encore une fois de ne pas tomber dans l'archétype… mais un petit "Prendre soin et faire durer le matériel" 

 

Tu trouvera dans le livre d'armée nain Warhammer battle (v5 je crois) un lexique de khazalid assez sympa avec quelques mots traduits, des expressions etc... cool à sortir en partie et facilement trouvable sur le net.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup pour tout vos témoignange et conseils !

Je vais chercher ces 2 livres que vous me conseiller 😀

 

Hélas je n'ai jamais fait de JDR avant en tant que joueur et Gunn est un très vieux pseudo que j'utilise mais ce ne sera pas le nom de mon Nain.

 

Pour le moment mon entourage me dit que le nain me va bien car je suis tétu et que j'aime que les choses soient faites dans les règles 😁

J'ai encore un mois pour préparer ce personnage !

 

C'est marrant d'avoir une expression à répéter, mais c'est vrai que ma seule véritable référence en matière de Nain reste le donjon de naheubeuck, dont j'ai fortement apprécié le personnage, mais on va éviter pour ce JDR qui est censé être sérieux. En plus je suis accompagné d'un Elfe................... !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur la psychologie des nains, le grand "Mad" Alfred Nunez (auteur de plusieurs suppléments de la V1, dont "Pierre et acier", le guide des nains pour la V1 ) laisse à disposition sur son site un scénario (en anglais) pour des PJs nains prétirés : "Curse of the clan Heirloom" (http://www.madalfred.com/Scenarios.html).

Chaque PJ est accompagné d'une "General Role-Play Notes on Dwarfs within Warhammer FRP".

 

Traduit, ça donne çà :

 

Notes générales de rôleplay sur les nains dans Warhammer JRF :
Les  nains  peuvent  représenter  un défi pour  les joueurs. Les membres de cette  noble race sont bien plus que de petits humains trapus avec de longues barbes, un sale caractère, et l’épouvantable habitude d’engloutir de la bière et accumuler de l’or. Les nains sont en fait des gens complexes  qui ont réussi à équilibrer leur robuste individualisme par leur profond 
respect  pour  leur  clan  et  leurs  ancêtres.  Les  joueurs  de  personnages  nains  devraient  toujours  être  conscients  que  les actions (ou inactions) de leurs personnages reflèteront (dans leurs esprits au moins) les leurs et la réputation de leur clan.

Dans ce contexte général, il y a de la marge pour une individualité parmi les personnages nains. 


Il y a un certain nombre de vérités universelles sur les nains : 
•  La célèbre loyauté et rancune naine– Ces deux aspects de la psychologie naine sont virtuellement deux faces d’une même pièce. Les nains sont férocement loyaux  vis-à-vis de ceux qui leur ont rendu un grand service. Ces ‘Amis des Nains’ peuvent compter sur la loyauté des nains pour presque tout en dehors de la trahison. Tous ceux qui trahissent un nain, ou lui cause d’une façon ou d’une autre du mal, gagnent son (et celle de son clan) hostilité éternelle, et seront pour toujours qualifiés de ‘Ennemi des Nains’. 
•  La force de l’obligation liée à la parole d’un nains – Cela, associé avec le fait qu’ils trouvent que les parjures sont particulièrement répugnants, signifie qu’un nain réfléchira énormément avant de s’engager dans quoi que ce soit en faisant une promesse ou en prêtant serment. Ainsi le joueur d’un personnage nain devra éviter de “donner sa parole” de voir quelque chose s’accomplir, à moins que cela n’implique un sujet très important personnellement ou pour l’honneur du clan. 
•  La réputation est une autre caractéristique naine importante – Demandez à un nain ce qu’il a réalisé dans sa vie, et il (s’il daigne le faire) récitera tous les actes de sa vie. Cela se fait de manière factuelle, sans vantardise apparente. En fait, la vantardise est considérée comme le dernier recours de ceux dont les actes n’ont aucune importance. 
•  Les nains aiment accumuler de la richesse : c’est une marque de prestige et une mesure du succès– Cela ne suggère pas qu’un nain est radin, juste frugal. Quand il y a le choix entre le luxe (comme une grande chambre individuelle à l’auberge) et la nécessité (un banc dans la salle commune pour dormir), le personnage nain choisira toujours cette dernières. C’est moins cher pour la même fonction. 
•  Les  nains  sont  notoirement  des  clients  critiques  –  Les  marchands  humains  les  trouvent  particulièrement irritants  parce  que  les  nains  ont  généralement  un  œil  excellent  concernant  l’artisanat,  et  marchanderont continuellement pour faire baisser le prix par rapport au moindre défaut remarqué, aussi mineur soit-il. 
•  Les clans sont très importants pour les nains  – Quand ils sont confrontés à des circonstances défavorables, tous  les  membres  du  clan  resserrent  les  rangs  les  uns  avec  les  autres.  Cela  peut  à  la  fois  aider  ou  gêner  un personnage  nain  (et  ses  compagnons).  D’un  côté,  les personnages  nains  peuvent  compter  sur  l’aide  de  leurs frères en cas de besoin. De l’autre côté, les engagements vis-à-vis du clan peuvent obliger un personnage nain à entreprendre des tâches qu’il aurait autrement évité (comme aider un frère aventurier qui s’est brouillé avec un puissant magistrat)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.