Jump to content
Warhammer Forum
Sign in to follow this  
Miles

La Contrebande spatiale au 41ème millénaire

Recommended Posts

Il y a 6 heures, Autnagrag a dit :
Il y a 10 heures, Miles a dit :

Tu souligne "Le plus souvent". Mais le plus souvent ne veut pas dire que le reste du temps ça incombe à l'Arbites.

J'imagine que c'est pour ça qu'on en parle dans le fluff de l'Arbites et pas dans le fluff des gouverneurs, ou de l'Ecclésiarchie, parce que l'Arbites ne s'en charge jamais :D

Y'a un moment, faut aussi avoir un point de vue méta, si quand dans le fluff d'une institution dévouée à la justice, on te parle de justice et on te dit "le plus souvent c'est X qui s'en occupe", ça veut dire que le reste du temps, c'est ceux dont on parle qui s'en occupent. Sinon ça n'aurait aucun sens de le mentionner, ou on le mentionnerait autrement genre "L'arbites ne s'occupe jamais de ces petits crimes".

Bon, là, je crois qu'on tourne en rond, on ne peut ni l'un ni l'autre prouver quel est l'esprit de ce "Le plus souvent" ^^

 

Il y a 6 heures, Autnagrag a dit :
Il y a 10 heures, Miles a dit :

Bien noté. Comme je le disait, l'Arbites, sa fonction c'est avant tout de juger. Et elle as sa propre milice paramilitaire à coté.

Et donc cette milice paramilitaire ne sert jamais à interpeller des suspects pour les amener devant les Juges? ^^'

Ben si, mais ça ne change rien à notre débat sur quels suspect, quels crimes et quel moyen d'enquête si enquête il y as ^^

Il y a 6 heures, Autnagrag a dit :
Il y a 10 heures, Miles a dit :

Effectivement on parle de briser les émeutes devant les bâtiments administratif et de détectives. Mais si par bâtiment administratif on entend "Bâtiment dépendant de l'Adeptus Terra hors de la juridiction du Gouverneur local", on est dans les clous. De tel bâtiment, ça peut être le Coeur astropathique local, un centre du Munitorium, un bâtiment de la Schola Progénium, le tribunal de L'arbites lui même... Rien qui ne dépende du gourneur.

On parle de bâtiments administratifs au sens large. Ca inclut donc tous les bâtiments administratifs, du palais du gouverneur aux trucs gérés par l'Adeptus Terra. Tu imagines si en France il fallait une police pour gérer les émeutes en face de l'Elysée, une autre pour gérer celles qui font chier les députés, et encore une pour gérer les émeutes qui ont lieu dans la ville? Ca serait un peu ridicule, non? ^^'

Si y'a une émeute, t'envoies les arbitrators. Sans doute les policiers locaux aussi, peut-être même les FdP si y'a vraiment du grabuge, mais t'envoies d'abord ta force anti-émeutes XD

Un gouverneur qui ferait gérer la défense de son propre palais par les Arbites? Non, mais là, ce serai comme si l'Elysée demandait à Interpol d'intervenir... Où comme si un seigneur féodal faisait garder les murs de son propre château par son suzerain. Les bâtiments de l'Adeptus Terra sont extra planétaire, donc ça c'est déjà moins déconnant.

 

Il y a 6 heures, Autnagrag a dit :
Il y a 10 heures, Miles a dit :

La j'avoue, si on le considère au 1er dégré, ça infirme la thèse des arbitrators qui en ont rien à battre du citoyen moyen. Mais bon, comme tu dis c'est intra-diégétique et on pourrer juger que le narrateur est en pleine paranoïa Big-Brotheresque

Yep, sauf que le texte extra-diagétique nous dit "Vorkas Zolowski avant son arrestation pour sédition pernicieuse contre l’Empereur du Genre Humain." Clairement, il a RAISON d'être en paranoïa big brotheresque ^^

Alors là, j'avais pas  cette information. Donc oui, dans l'esprit du texte tu as sans doute raison... Mais du coup, ce texte semble bien boiteux...  (Dans la lettre on peu toujours feinter: rien ne dit qu'il as pas été coffré par les hommes du gouverneur pour avoir dit du mal de l'Arbites où que c'était pas aussi un putain de transystème recherche ^^)

 

Il y a 6 heures, Autnagrag a dit :
Il y a 10 heures, Miles a dit :

Toute façon écouter des conversations sur 400km, à la fois c'est trop peu (ça couvre pas une planète) et à la fois beaucoup trop (400km de rayon de conversation en milieu urbain, c'est impossible à traiter). Pareil pour les satellites.

C'est du fluff des années 80 et Games Workshop a toujours eu du mal avec les nombres ^^

Et puis, s'ils ont des armées dans leur tour d'ivoire mais qu'ils n'interviennent jamais, ils doivent avoir du monde pour compiler les infos XD

La on touche à un autre problème: tout le fluff de GW n'est pas logique et compatible avec lui même... C'est pour ça que j'ai tendance à toujours privilégier l'interprétation qui lui permet de rester cohérent et applicable, quitte à parfois jouer sur la lettre.

 

Il y a 6 heures, Autnagrag a dit :

Et pourquoi les arrestations se feraient pas en public, au juste?

Par "pas en public", je voulait dire qu'on ne convient pas les gens à venir assister aux arrestations et que le premier couillons qui s'amuse à suivre les Arbites, jouer les curieux où prendre un Selfie devant il as des chances de se faire coffrer avec voire tirer dessus sans somation (je rappelle que pour moi l'Arbites ne fait de descente que pour du lourd et en full armement. Un curieux c'est potentiellement un complice avec une grenade.)

 

Il y a 6 heures, Autnagrag a dit :
Il y a 10 heures, Miles a dit :

Et l'Arbites, sa vocation c'est d'exister à l'échelle interplanétaire.

L'Arbites a un commandement interplanétaire, mais il a des bases sur chaque planète. A quoi ça sert de se baser partout, s'il ne cherche que les criminels interstellaires? ^^'

Si les Juges ne poursuivent que "La Voix", l'agitateur qui est déjà connu pour des révoltes et se barre... pourquoi ils sont pas des itinérants comme les Inquisiteurs? Ca me parait beaucoup plus sensé de confier le dossier à un Juge et de l'envoyer patrouiller la galaxie que de changer de Juge à chaque fois que l'agitateur change de planète ^^'

Nan, clairement, si ils ont des bases partout, c'est parce qu'ils veulent surveiller partout, et à quoi sert la surveillance si tu n'interviens pas après? ^^'

Bah, la police criminelle peut avoir un service dans une ville sans s'y occuper des soucis de tapage nocturne et de vol de sac à main. Ca empêche pas d'être là pour résoudre les crimes quand ils se présentent. Et ils ont une logisitique plus lourde que l'Inquisition: C'est chiant de déménager des Rhinos et des compagnie entière d'infanterie, mais visiblement le texte de loi est encore plus volumineux. Un inquisiteur traquera le séditieux de planète en planète. Le Juge de l'Arbites est pas la pour traquer. Il est là pour arrêter. Probablement parce qu'un Inquisiteur lui aura dit de le faire. Et ça c'est juste pour les extra-planétaire qui franchement, ne sont que l'excuse pour envoyer les Arbitrators faire des descentes dans le bas peuple ce qui définitivement ne doit pas être leur coeur de métier.

 

Le problème en fait, c'est que si tu déploie l'Arbites pour faire la police de base sur tout les mondes de l'Impérium, dans la logique, tu déploie la Garde Impériale aussi sur tout les mondes de l'Impérium pour les défendre. Puis tu colle une escouade de soeur de bataille dans chaque chapelle de chaque monde...

Il y a 6 heures, Autnagrag a dit :
Il y a 10 heures, Miles a dit :

Non parce que faut pas oublier l'échelle aussi. Faire sauter une église, avec l'Eclésiarque du coin et toute sa congrégation dedans, à l'échelle d'un village, c'est une apocalypse.

A l'échelle d'une ville, c'est un évènement,

A l'échelle d'une cité ruche, c'est une note.

A l'échelle d'une planète, c'est une anecdote

A l'échelle du Sous Secteur, c'est inexistant

Euh.... non ^^'

Faire sauter une église, c'est s'attaquer à la figure de l'Empereur.

 

Et alors? Blasphémer, c'est aussi s'attaquer à la Figure de l'Empereur! Là on est pas sur une question de gravité du crime, on est sur une question d'échelle. Comme un millier d'ork dont le vaisseau se gamelle sur un monde ruche et qui se mettent à tirer sur tout ce qui bouge, c'est le problème des FDPs. On radine pas la Garde pour ça.

40K c'est des échelles gigantesques. On se meule à coup de Titan! On atomise des continents par barrage orbital! Et les cités ruches sont des cauchemards urbains tentaculaires et surpeuplé. L'ambiance sociale sur certain monde doit être digne des plus pessimistes itérations du Cyberpunk!

Regardez les mondes ruches qu'on nous décris: Nécromunda, dans sa seconde version, c'est divers états industriels qui se tirent la bourre et n"hésitent pas à monter des coups de main armé les uns contre les autres, sous le regard condescendant d'un Gouverneur qui n'en as rien à carrer temps que rentre le pognon. Sans parler de son sous monde qui est un nid à mutant, vermine et autre saletés uniquement régis par la loi du plus fort par des gangs de far west. Dans sa première, les gangs ne sont même plus limité au sous monde, mais concernent aussi les quartiers industriels! La troisième je connais pas mais qu'on vienne pas me dire qu'y faire sauter un cureton remuerai ne serai ce qu'un chef de maison.

Et là, on parle juste de la ruche Primus!

Et trouvez moi un seul monde ruche où on ne nous cause pas de gangs violent, armés jusqu'au dents et incontrôlable. Mordia? Niet. Prétoria? Encore raté!

Krieg? Vu la pression sociale, m'étonnerai pas que certains craque et fassent des trucs pas très impériaux. Et m'étonnerai que les Kriegéens eux même ne les répriment pas. Et ptet même plus brutalement que ne le ferai l'Impérium!

Kanaka? Un missionnaire crucifié sur les pentes d'un Volcan, ça doit être la norme!

Catachan? Les mecs ont tendance à faire disparaitre leurs commissaires dans la garde! Qu'est ce que ça doit être à la maison!

 

Si on couple à ça le fait que comme tu dit, n'importe quelle action antisociale peut être considérer comme hérétique l'Arbites passerai son temps à intevenir partout tout le temps et le gouverneur et ses services ne servirait plus à rien.

 

Les deux points que je trouve pas suffisement pris en compte pour résumer: Le Gigantisme de l'Univers et le caractère Féodal de l'Impérium.

 

Titii: Pas bête cette idée de ne pas larguer de suite mais laisser en attente les pods/navettes dans les débris et de les faire déscendre bien plus tard... Effectivement ça ne marche que dans un orbite poubelle mais c'est une bonne idée!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/01/2020 à 13:09, Miles a dit :

Bon, là, je crois qu'on tourne en rond, on ne peut ni l'un ni l'autre prouver quel est l'esprit de ce "Le plus souvent" ^^

Ouais, enfin pour moi ne pas considérer qu'il s'applique à l'Arbites, alors que c'est évoqué dans un article sur l'Arbites, c'est légèrement de la mauvaise foi XD

 

Le 14/01/2020 à 13:09, Miles a dit :

Alors là, j'avais pas  cette information. Donc oui, dans l'esprit du texte tu as sans doute raison... Mais du coup, ce texte semble bien boiteux... 

Donc, comme il va pas dans ton sens, il est boiteux? ^^'

 

Le 14/01/2020 à 13:09, Miles a dit :

Un gouverneur qui ferait gérer la défense de son propre palais par les Arbites? Non, mais là, ce serai comme si l'Elysée demandait à Interpol d'intervenir... Où comme si un seigneur féodal faisait garder les murs de son propre château par son suzerain. Les bâtiments de l'Adeptus Terra sont extra planétaire, donc ça c'est déjà moins déconnant.

Non, je parle d'une émeute en ville. Qui se tiendrait devant le palais du gouverneur. Ils défendent pas le palais du gouverneur (qui a ses propres gardes), ils viennent disperser l'émeute et arrêter les gens ^^

 

Au fond, je crois qu'on est plus ou moins d'accord sur le rôle de l'Arbites, arrêter les rebelles et les séditieux et les juger. C'est juste qu'on s'entend pas sur qui sont les rebelles et les séditieux XD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 2 heures, Autnagrag a dit :

Ouais, enfin pour moi ne pas considérer qu'il s'applique à l'Arbites, alors que c'est évoqué dans un article sur l'Arbites, c'est légèrement de la mauvaise foi XD

 

Franchement... non. Les exceptions que je présente sont vraiment présente dans mon esprit...

 

Il y a 2 heures, Autnagrag a dit :

Donc, comme il va pas dans ton sens, il est boiteux? ^^'

 

Quelque part oui, si "mon sens" c'est "essayer d'interpréter les textes de manière à avoir un univers cohérent". Je reconnais qu'il y as une part d'interprétation. Mais je cherche pas à avoir raison pour avoir raison... ^^

Par rapport à ce texte, effectivement il me pose soucis parce que s'il est valide comme description véridique de l'activité de l'Arbites, ça entre pour moi en contradiction complète avec la place et le rôle du Gouverneur...

 

Il y a 2 heures, Autnagrag a dit :

Non, je parle d'une émeute en ville. Qui se tiendrait devant le palais du gouverneur. Ils défendent pas le palais du gouverneur (qui a ses propres gardes), ils viennent disperser l'émeute et arrêter les gens ^^

C'est un peu pareil... Le gouverneur est sensé contrôler son monde et avoir pouvoir judiciaire. Si il doit appeler l'Impérium à la rescousse à chaque manif...

 

A noter (a contrario pour les manifs), que Dans le bouquin de Dark Hérésy, il est dit que les Arbites interviennent parfois pour casser du Manifestant dans la ruche Sibellus et qu'ils se concentre sur "La sédition, les trafics susceptibles d'affecter la dîme et certaines activités de cultistes où psyker" et que "ses forces paramilitaires interviennent également dans la répressions des émeutes les plus importantes"

Ca donne des Arbites bien plus intervensionistes que ce que moi et Kaptain envisagions...

Néanmoins on notera le "certaines" activités de cultistes et de Psyker le caractère impérial des délits poursuivit. La Sédition, c'est vague. Mais on est quand même dans une Capitale de secteur. La possibilité d'influer sur d'autre monde et de séditier à grande échelle existe. Reste les émeutes. La, je dois bien admettre que ça vas un peu à l'encontre de mon propos. Où alors c'est du sport pour pas perdre la main?

(Ca me dérange pas de donner des sources qui peuvent entrer en contradiction avec ce que je pense hein, encore une fois mon but c'est d'arriver à développer une idée cohérente du truc, comprendre la logique et si il y en as une)

 

Il y a 2 heures, Autnagrag a dit :

Au fond, je crois qu'on est plus ou moins d'accord sur le rôle de l'Arbites, arrêter les rebelles et les séditieux et les juger. C'est juste qu'on s'entend pas sur qui sont les rebelles et les séditieux XD

 

Ben, moins que ce qui est de la séditions, j'ai l'impression que c'est sur l'échelle d'importance des actes et sur la place du gouverneur qu'on n'arrive pas à s'entendre...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Miles a dit :

Franchement... non. Les exceptions que je présente sont vraiment présente dans mon esprit...

Non mais je suis d'accord, si cette phrase aurait été présente dans un autre texte, j'aurais pas dit "c'est l'Arbites". Mais c'est présent dans le texte de l'Arbites, donc logiquement, ça parle de l'Arbites, pas d'autre chose XD

Ou si ça parle d'autre chose, c'est nommé, comme le gouverneur ^^

 

Il y a 4 heures, Miles a dit :

C'est un peu pareil... Le gouverneur est sensé contrôler son monde et avoir pouvoir judiciaire. Si il doit appeler l'Impérium à la rescousse à chaque manif...

Je crois qu'on s'entend pas bien, je parle pas de simples manifs, je parle d'émeutes, les trucs avec des gens qui cassent tout, des cocktails Molotov, etc.... Pas de simples manifs, même si les policiers français ont pas l'air de faire la différence ^^

Après, rappelons qu'on est dans un état totalitaire, ou en tout cas pas très à cheval sur les libertés individuelles, donc les "simples manifs", y'en a tous les 36 du mois XD

Le climat social dans l'Imperium est certainement plus proche de la RPC ou de la Corée du Nord que de la France hein ;)

 

Il y a 4 heures, Miles a dit :

Ben, moins que ce qui est de la séditions, j'ai l'impression que c'est sur l'échelle d'importance des actes et sur la place du gouverneur qu'on n'arrive pas à s'entendre...

Le problème que j'ai, c'est que le gouverneur il a déjà plein de trucs à gérer, genre une planète entière. Il a des services d'ordre qui doivent maintenir l'ordre sur toute la planète. Alors bon, si l'Arbites fout rien, je vois pas trop à quoi il sert ^^'

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Autnagrag a dit :

Le problème que j'ai, c'est que le gouverneur il a déjà plein de trucs à gérer, genre une planète entière. Il a des services d'ordre qui doivent maintenir l'ordre sur toute la planète. Alors bon, si l'Arbites fout rien, je vois pas trop à quoi il sert ^^'

 

En fait quand on se penche sur le rôle de l'Arbites, ils sont indépendants du gouverneur.

 

Les planêtes ont un service de police (ou une milice au choix), l'Arbites c'est une sorte de super FBI (pour du fluff sur l'Arbites je conseille Feux Croisés) : il ne s'occupe pas du voleur lambda mais peuvent agir comme ils l'entendent, ce sont les vrais représentants de la justice impériale et garant du respect du livre des lois.

 

L'Arbites est la première force en cas de sédition (il ne faut pas oublier que les postes de l'Arbites sont de veritables forteresses, qu'ils ont des véhicules de guerre comme des rhinos ou des Leman Russ...)sur le front, lutte contre les cultes, surveille les aller et venu dans les spatioport... c'est big brother.

 

L'Arbites est aussi un interlocueteur privilégié d'un inquisiteur arrivant sur une planète, donc je suis d'accord avec toi c'est pas juste des CRS c'est bien plus que ça (renseignement, surveillance...).

 

Il y a 2 heures, Autnagrag a dit :

C'est un peu pareil... Le gouverneur est sensé contrôler son monde et avoir pouvoir judiciaire. Si il doit appeler l'Impérium à la rescousse à chaque manif...

 

Un gouverneur qui ne sait pas gérer son monde est vite "mis à la retraite". Mais il n'a pas pour autant le pouvoir judiciaire ultime qui appartient à l'Arbites qui reste indépendante et ne rend des comptes qu'à in fine son représentant au haut conseil de Terra (l'Arbites à quand même un reprèsentant chez les hauts seigneurs donc bon le petit gouverneur du coin elle s'en moque un peu).

 

 

Edited by IILudwigII

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Autnagrag a dit :

je parle pas de simples manifs, je parle d'émeutes, les trucs avec des gens qui cassent tout, des cocktails Molotov, etc....

 

En fait, la divergence entre nous vient je pense de ça: Pour moi, les cocktails molotov, les barres à mines et les voitures qui brulent, voire les fusils, ce sont les simples manifs.

 

Si on part du postulat que notre planète "type" est un régime Autoritaire et répressif, régnant sur une population entassé, laborieuse, tenue par la peur et susceptible de compter des agitateurs violents de tout poils (cultes à la con, gangs sur-armés, milices privées diverses et variés...) J'imagine que quand les gens descendent dans la rue malgré la peur d'être fiché comme "subversif" et arrêté/torturé/exécuté c'est qu'ils ont plus rien à perdre et se contenterons pas de chanter "Gouverneur rend l'argent". Ils irons tout casser en espérant vaguement que ça passe: seule chance pour eux de survivre.

 

Quand je l'écris noir sur blanc, je me dit que c'est pas forcément le cas: Que l'on peut imaginer des manifs plus calmes, des marches silencieuses, des protestations encadré par l'Eclésiarchie ce genre de truc...

 

Mais dans le contexte "cités ruches surpeuplés, armes qui circulent de partout et répression sans pitié", je pense au guerre des blocs de Judge Dread, aux émeutes dans Akira... Bref, à des mouvement bien plus violant et désespéré quand ils éclatent.

 

Il y a 1 heure, IILudwigII a dit :

n gouverneur qui ne sait pas gérer son monde est vite "mis à la retraite". Mais il n'a pas pour autant le pouvoir judiciaire ultime qui appartient à l'Arbites qui reste indépendante et ne rend des comptes qu'à in fine son représentant au haut conseil de Terra

 

Tout à fait d'accord. Mais ça ne signifie pas non plus que le Gouverneur n'as pas de pouvoir Judiciaire et que l'Arbites gère/à juridiction sur des activités de niveau local. Si sur une planète écrire Empereur sans majuscule est un crime puni de mort, l'Arbites ne se fera jamais chier à courir après les dyslexique et les plaisantins où à faire la leçon comme quoi c'est pas si grave. Les indigènes se démerdent.

  •  
Edited by Miles

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Miles a dit :

Si on part du postulat que notre planète "type" est un régime Autoritaire et répressif, régnant sur une population entassé, laborieuse, tenue par la peur et susceptible de compter des agitateurs violents de tout poils (cultes à la con, gangs sur-armés, milices privées diverses et variés...) J'imagine que quand les gens descendent dans la rue malgré la peur d'être fiché comme "subversif" et arrêté/torturé/exécuté c'est qu'ils ont plus rien à perdre et se contenterons pas de chanter "Gouverneur rend l'argent". Ils irons tout casser en espérant vaguement que ça passe: seule chance pour eux de survivre.

 

Je pense qu'essayer de faire une planète type dans cet univers, pour faire une comparaison avec notre monde actuel c'est difficile.

 

Déjà sur un monde ruche tu as toujours un crime galopant dans les plus bas étages... Necromunda tous les jours c'est la guerre dans la sous ruche.

 

Le Gouverneur aussi il faut voir dans ton monde "type" comment il est nommé/élu... il y a tellement de situation (par exemple sur Armageddon le Gouverneur c'est un militaire, tout comme sur feu Cadia. Alors que dans un monde industriel ça peut être un représentant d'une famille d'un des principaux consortium).

 

Comparaison n'est pas raison, selon moi sans tout un tas de paramètre il est difficile de faire une planète "type".

 

Quant à imaginer que l'Ecclesiarchie pourrait inciter à des manifestations... je pense qu'on serait pas loin d'une hérésie, le culte impérial étant une des bases de l'encadrement des masses.

 

Si l'Ecclesiarchie donc l' Adeptus Munitorum n'apprécie plus la gestion d'un gouverneur, elle va pas organiser des manifestations contre lui, c'est pas une organisation syndicale, elle va s'en débarrasser.

 

Il y a 7 heures, Miles a dit :

Mais ça ne signifie pas non plus que le Gouverneur n'as pas de pouvoir Judiciaire et que l'Arbites gère/à juridiction sur des activités de niveau local. Si sur une planète écrire Empereur sans majuscule est un crime puni de mort, l'Arbites ne se fera jamais chier à courir après les dyslexique et les plaisantins où à faire la leçon comme quoi c'est pas si grave. Les indigènes se démerdent.

 

Là encore je pense que faire un paralléle avec notre monde actuel est difficile.

 

L' Arbites c'est des "policiers" mais aussi les juges... a 40k on a pas une séparation des pouvoirs comme on l'imagine aujourd'hui en France. La justice est rendue selon moi (j'ai rien trouvé qui disait le contraire dans les romans et ou sur des sites de fluff) par les Juges de l'Arbites.

 

Gouverneur d'une planète c'est pas être un homme tout puissant avec tous les pouvoirs.

Déjà si y'a du mechanicum sur ta planète bah tu as aucun pouvoir sur eux, tu contrôles certes la milice (ou une force de police locale) et les forces de défenses planètaires mais tu as aucun contrôle sur les régiments de l'Astra Militarum sur la planète, tu as l'Arbites qui fait ce qu'elle veut sans avoir à te rendre des comptes, idem pour le Munistorum. Et surtout tu dois rendre des comptes sur la dîme impériale... si tu réussis pas à remplir les quotas tu te fais liquider. Et si un inquisiteur passe par là, bah tu as beau être Gouverneur il fait ce qu'il veut.

 

Faut pas voir le gouverneur comme un fonctionnaire dévoué à Terra, bien souvent le gouverneur vient du "monde politique" local (chef du principal conglomérat industriel par exemple...) et doit rendre des comptes en interne (dans de nombreux roman on a des conseils des "nobles" locaux) et en externe à l'Impérium.

 

Idem, sur une planéte du Munitorum le Gouverneur sera un représentant du culte, sur un monde du Méchanicus un techno prêtre... On a pas une uniformité des situations.

 

Le Gouverneur à certes une gestion courante du maintien de l'ordre, mais si pour une raison X ou Y l'Arbites décide de s'autosaisir d'un dossier, même si c'est juste au niveau local, elle supplante l'autorité du Gouverneur.

 

Je pense qu'il est également important de partir du postulat que la police locale n'est pas indépendante, bien souvent elle est tenue par le Gouverneur qui y place des hommes à lui (sur ce point la trilogie Ravenor est intéressante, le gouverneur a créé un super département de police qui contrôle les autres et ne répond qu'à lui). On peut pas vraiment parler de police mais plus de milice privée selon moi.

 

Autre postulat, toutes les planètes n'ont pas une garnison de l'Arbites fixe, c'est pour cela que l'Arbites est également doté une flotte lui permettant de se déplacer sur un secteur par exemple.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement, j'aurais tendance à dire qu'il ne faut pas voir les planètes de l'impérium comme ressemblant à "Chez nous".

 

Mais pour soutenir l'Inverse.

il y a 51 minutes, IILudwigII a dit :

Je pense qu'essayer de faire une planète type dans cet univers, pour faire une comparaison avec notre monde actuel c'est difficile.

 

Déjà sur un monde ruche tu as toujours un crime galopant dans les plus bas étages... Necromunda tous les jours c'est la guerre dans la sous ruche.

 

On est d'accord sur ces deux points. Néanmoins, comme beaucoup de planètes connue sont décrite comme des mondes ruches ubuesques que ces derniers sont "important" (donc que l'encadrement impérial y est "prioritaire"), pour parler de présence importante de l'Arbites et de controntation avec des épisodes de violence civile, ça me paraissait approprié.

 

De plus l'Arbites, vous en conviendrez, à pour caractéristique d'être déployé sur des tas de mondes différents en temps de paix. Son organisation et ses tâches doivent donc être compatible avec cette diversité. Même si il y'as une infinité de situation locale différente, l'Arbites, ses devoirs et ses prérogatives restent relativement similaires d'une planète à l'autre.

 

En bref, il faut pour que ça fonctionne que l'Arbites soit aussi bien compatible avec Nécromunda, qu'avec Catachan, qu'avec Palladia qu'avec Vostroya etc etc.

 

il y a 58 minutes, IILudwigII a dit :

 

Il y a 8 heures, Miles a dit :

Mais ça ne signifie pas non plus que le Gouverneur n'as pas de pouvoir Judiciaire et que l'Arbites gère/à juridiction sur des activités de niveau local. Si sur une planète écrire Empereur sans majuscule est un crime puni de mort, l'Arbites ne se fera jamais chier à courir après les dyslexique et les plaisantins où à faire la leçon comme quoi c'est pas si grave. Les indigènes se démerdent.

 

Là encore je pense que faire un paralléle avec notre monde actuel est difficile.

Je ne fait pas ici un parallèle avec un état nation "à la Française". J'aurais plutôt tendance à voir l'Impérium sous l'angle du droit Féodal primaire.

Chez nous, en France, y'a une seule justice et personne n'est perçu comme "propriétaire" de ses subordonnés et responsable devant la Foi...

 

il y a une heure, IILudwigII a dit :

L' Arbites c'est des "policiers" mais aussi les juges... a 40k on a pas une séparation des pouvoirs comme on l'imagine aujourd'hui en France. La justice est rendue selon moi (j'ai rien trouvé qui disait le contraire dans les romans et ou sur des sites de fluff) par les Juges de l'Arbites.

 

Les pouvoirs régaliens impliquent la Justice. De plus celle ci ne peu tout simplement pas être là même d'une planète à l'autre, même si les romans nous laissent entrevoir un univers impérial ultra homogène.

 

il y a une heure, IILudwigII a dit :

Gouverneur d'une planète c'est pas être un homme tout puissant avec tous les pouvoirs.

Déjà si y'a du mechanicum sur ta planète bah tu as aucun pouvoir sur eux, tu contrôles certes la milice (ou une force de police locale) et les forces de défenses planètaires mais tu as aucun contrôle sur les régiments de l'Astra Militarum sur la planète, tu as l'Arbites qui fait ce qu'elle veut sans avoir à te rendre des comptes, idem pour le Munistorum. Et surtout tu dois rendre des comptes sur la dîme impériale... si tu réussis pas à remplir les quotas tu te fais liquider. Et si un inquisiteur passe par là, bah tu as beau être Gouverneur il fait ce qu'il veut.

 

Oui, le gouverneur n'as pas de droit sur les institutions non autochtone, mais ça personne ne le nie. Celà étant, le Méchanicus présent, c'est un partenaire: Si il est là, c'est qu'il as des accords négocié avec le gouverneur. La Garde, si elle est là, c'est que le monde est en guerre, la situation est donc exceptionnelle. L'Arbites est une instance de Surveillance, une sorte d'Ambassade armée qui fait partit du pack "Planète impériale" et le Ministorum s'occupe de tâche "Spirituelle".

Et bien sur Nobody expect le dernier. Maintenant, tout le reste c'est son domaine. Il verse la dîme en temps que propriétaire de la planète (d'un point de vue de l'Impérium) pas en temps qu'Exploitant.

 

il y a une heure, IILudwigII a dit :

Faut pas voir le gouverneur comme un fonctionnaire dévoué à Terra, bien souvent le gouverneur vient du "monde politique" local (chef du principal conglomérat industriel par exemple...) et doit rendre des comptes en interne (dans de nombreux roman on a des conseils des "nobles" locaux) et en externe à l'Impérium.

 

Yep, exactement! Et pour l'Impérium ce bonhomme est la façade de la planète, l'Interlocuteur. En cas de merde il sera tenu pour responsable quel que soit la réalité du terrain. Maintenant que sa planète soit une dictature militaire mondiale où une assemblée de petit pouvoir indépendant, à lui de faire en sorte que ça tourne. Pour l'Imperium, tout ça n'est que subtilité locale. Que le Gouverneur "représente" sa planète au nom de sa noblesse, de sa population, qu'il soit considéré par elle comme un dieu vivant où que les habitants n'ai jamais entendu de lui n'importe pas. Si l'Impérium doit s'adresser à la planète, il passera par le gouverneur. Ce dernier puissant où pas relayera de la manière dont la réalité du terrain le veux. Sa charge à la base, c 'est surtout de centraliser la dîme et de s'assurer qu'elle est versé.

 

 

Bref tout ce que tu dit est vrai, mais ne vas absolument pas à l'encontre de mon propos; Je ne comprend pas.

 

Il y a 1 heure, IILudwigII a dit :

Je pense qu'il est également important de partir du postulat que la police locale n'est pas indépendante, bien souvent elle est tenue par le Gouverneur qui y place des hommes à lui (sur ce point la trilogie Ravenor est intéressante, le gouverneur a créé un super département de police qui contrôle les autres et ne répond qu'à lui). On peut pas vraiment parler de police mais plus de milice privée selon moi.

 

La police locale c'est Virtuellement n'importe quoi. Elle peut être assuré par des Vikings monté sur des Otaries, être l'oeuvre d'une caste de Moines-Jurées, être exercé par des citoyens tiré au sort tout les six mois où que sais je encore. Et elle peut exister sous de multiple avatar indépendant entre eux sur un même monde: Rien n'empêche des tas de gouvernements locaux d'avoir leur propre police, leurs propres lois et de vivre en autarcie. Donc aussi bien Knut, monté sur sa fidèle Otarie ne rend aucun compte au Gouverneur. Ce dernier négociant directement avec son chef de Clan qui verse un tribu de casque à corne chaque année pour le Dieu des étoiles. Aussi bien chaque flic de la planète prête serment de loyauté au Gouverneur et est trié sur le volet pour être d'un fanatisme à toute épreuve envers lui.

 

L'indépendance des pouvoirs, pour le coup, c'est une pure vision de notre époque.

 

(Ravenor à tendance pour le coup à se dérouler sur des planètes très proche de notre réalité sociale: Bagnoles, embouteillage sur le périf, guerre des services dans la police et jolie n'église à visiter. Ca ne me dérange pas, mais bon, c'est pas une super base pour penser le truc comme radicalement différent de notre monde)

 

il y a une heure, IILudwigII a dit :

Autre postulat, toutes les planètes n'ont pas une garnison de l'Arbites fixe, c'est pour cela que l'Arbites est également doté une flotte lui permettant de se déplacer sur un secteur par exemple.

 

Ca par contre... L'intérêt de la Garnison de l'Arbites c'est avant tout prévenir en cas de trahison planétaire. Ca implique donc qu'il y ai des Garnisons partout. Les flottes c'est plus pour venir remplacer les Garnisons disparue où défaillante rapidement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Miles a dit :

Il verse la dîme en temps que propriétaire de la planète

Dire qu'un gouverneur est propriétaire d'une planète de sa gracieuse majesté l'Empereur Dieu est une hérésie attention 😁

 

Sur un ton plus sérieux un gouverneur c'est juste le mec qui est chargé de fournir la dîme impériale, il est pas propriétaire de la planète c'est un vulgaire fonctionnaire (certes un très puissant). C'est l'interlocuteur qui doit rendre des comptes, grosso modo du moment qu'il respecte ses engagements vis à vis de Terra on lui laisse une certaine autonomie mais si y'a un manquement on s'en débarrasse (soit en favorisant un concurrent interne soit de manière beaucoup plus directe).

il y a une heure, Miles a dit :

Les pouvoirs régaliens impliquent la Justice. De plus celle ci ne peu tout simplement pas être là même d'une planète à l'autre, même si les romans nous laissent entrevoir un univers impérial ultra homogène.

Parler de pouvoir régaliens dans l'univers de 40 K c'est faire un parallèle avec les institutions modernes, dans l'Impérium la règle c'est tout pour l'Empereur y'a pas de pouvoirs régaliens tout est contrôlé.

 

il y a une heure, Miles a dit :

L'indépendance des pouvoirs, pour le coup, c'est une pure vision de notre époque.

il y a une heure, Miles a dit :

elle comme un dieu vivant

Un Gouverneur qui prétend être un dieu vivant se fera exécutée sans sommation par l'Impérium... c'est contraire au crédo impéral. Le Munitorum a du mal à accepter des cultes avec une finalité différentes  de "l'Empereur c'est le boss" (Même s'il y a de nombreux sous courants je le domine).

 

Quand à l'indépendance des pouvoirs c'est méconnaitre les conséquences de l'Hérésie de dire que ça n'existe pas dans l'Impérium. Justement après l'Hérésie on a séparé Marine et Armée impérial, les chapitres space marines, les institutions de l'Impérium (la lecture de l'éveil de la Bête illustre cela on a en gros toutes les institutions impériales qui se neutralisent et il faut ce qu'il faut à la fin pour que ça tourne) sont indépendantes l'une de l'autre et on a vu qu'à chaque fois que l'une prenait le contrôle de l'autre ça partait en live (cf Avec Gorge Vandire).

 

L'Impérium par nature c'est la séparation des pouvoirs pour éviter qu'une personne en est trop et qu'un jour elle se dise "tiens en fait c'est moi le chef" et c'est un héritage de l'hérésie.

 

il y a une heure, Miles a dit :

Celà étant, le Méchanicus présent, c'est un partenaire: Si il est là, c'est qu'il as des accords négocié avec le gouverneur.

 

Je te conseille la lecture de Titanicus de Dan Abnett, le Mechanicus tolère pour la forme un représentant impérial sur ses mondes mais ce qui se passe dans les enclaves du Mechanicus bah le Gouverneur il peut rien y faire. Dire partenaire et accord négocié c'est un peu réducteur, sur un monde forge c'est le Mechanicus qui commande sans rendre de compte à personne d'autres qu'à leur hiérarchie.

il y a une heure, Miles a dit :

Si l'Impérium doit s'adresser à la planète, il passera par le gouverneur. Ce dernier puissant où pas relayera de la manière dont la réalité du terrain le veux. Sa charge à la base, c 'est surtout de centraliser la dîme et de s'assurer qu'elle est versé.

 

 

Bref tout ce que tu dit est vrai, mais ne vas absolument pas à l'encontre de mon propos; Je ne comprend pas.

 Si l'Impérium veut des rapports sur un monde sans vérité travestie elle passera pas par le Gouverneur qui globalement n'est qu'un outil de gestion, un exploitant avec des objectifs chiffrés.

 

il y a une heure, Miles a dit :

Ca par contre... L'intérêt de la Garnison de l'Arbites c'est avant tout prévenir en cas de trahison planétaire. Ca implique donc qu'il y ai des Garnisons partout. Les flottes c'est plus pour venir remplacer les Garnisons disparue où défaillante rapidement.

 

Détrompes toi, l'Arbites n'est pas présente sur les milliers de milliards de monde composant l'Impérium, ils ont des garnisons fixes dans les grands centres et une flotte pour faire des patrouilles (sur ce point je renvois à Feux Croisés qui explique parfaitement l'organisation de l'Arbites et son rôle ou encore tous les romans avec des inquisiteurs comme Einsehorn ou Ravenor).

 

il y a une heure, Miles a dit :

Rien n'empêche des tas de gouvernements locaux d'avoir leur propre police, leurs propres lois et de vivre en autarcie

Un Gouverneur qui veut vivre en autarcie verra rapidement des régiments de la garde venir lui rappeler ses obligations et mettre à sa place quelqu'un de plus loyal à l'Impérium.

 

Pour revenir au sujet initial sur la contrebande, dans les romans qui peuvent servir de base, quand on a besoin de savoir si y'a des mouvements suspects ou de la contrebande sur un astroport on fait appel à l'Arbites, pas aux forces autochtones car on a pas confiance en elles (quand on est un représentant de l'Impérium j'ai l'impression qu'il y a toujours une certaine forme de mépris pour le local). Car l'Arbites à une juridiction suprême et peu suivre sur plusieurs secteurs un réseau de contrebandiers.

Edited by IILudwigII

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, IILudwigII a dit :

En fait quand on se penche sur le rôle de l'Arbites, ils sont indépendants du gouverneur.

 

Les planêtes ont un service de police (ou une milice au choix), l'Arbites c'est une sorte de super FBI (pour du fluff sur l'Arbites je conseille Feux Croisés) : il ne s'occupe pas du voleur lambda mais peuvent agir comme ils l'entendent, ce sont les vrais représentants de la justice impériale et garant du respect du livre des lois.

Oui, merci j'ai compris XD

Mais ce qui m'étonne c'est qu'on décrit l'Arbites comme une force gigantesque, très bien équipée (les gars ont des Leman Russ et des Rhinos quoi ^^'), mais elle ne servirait qu'à arrêter les officiels qui sortent du droit chemin? Je veux bien que la corruption soit un risque, mais là ça me parait vraiment tiré par les cheveux ^^'

C'est pour ça que pour moi, l'Arbites a un panel d'intervention plus large, force anti-émeute, traque aux cultes et aux mutants, etc.... Et ça se vérifie dans le fluff, puisque sur Taran on nous indique qu'ils vont faire des arrestations, qu'ils écoutent tout le monde, qu'ils traquent les rebelles et qu'être mutant est déjà un acte de rébellion contre l'Imperium.

 

ALors oui, sur un monde-ruche comme Necromunda, ils vont pas aller fouiller les bas-fonds, c'est d'ailleurs sans doute pour ça qu'un culte du Chaos ou une infection genestealer est plus facile  à monter sur un monde-ruche que sur un monde-agricole moins peuplé ^^

Mais ça veut pas dire qu'ils ne font rien non plus XD

 

Il y a 13 heures, Miles a dit :

En fait, la divergence entre nous vient je pense de ça: Pour moi, les cocktails molotov, les barres à mines et les voitures qui brulent, voire les fusils, ce sont les simples manifs.

 

Si on part du postulat que notre planète "type" est un régime Autoritaire et répressif, régnant sur une population entassé, laborieuse, tenue par la peur et susceptible de compter des agitateurs violents de tout poils (cultes à la con, gangs sur-armés, milices privées diverses et variés...) J'imagine que quand les gens descendent dans la rue malgré la peur d'être fiché comme "subversif" et arrêté/torturé/exécuté c'est qu'ils ont plus rien à perdre et se contenterons pas de chanter "Gouverneur rend l'argent". Ils irons tout casser en espérant vaguement que ça passe: seule chance pour eux de survivre.

 

Oui, enfin les gars qui savent qu'ils vont se faire tirer dessus à balles réelles, ils manifestent pas tous les trois mois hein XD

Pour reprendre l'exemple de la RPC, des mouvements comme la place Tian'anmen ou Hong Kong en ce moment, ça arrive pas tous les jours ^^

 

Donc ouais, j'ai du mal à voir pourquoi l'Arbites n'interviendrait pas quand y'a une émeute/manif/rébellion (pas sûr que l'Imperium fasse la différence XD), surtout si y'en a une tous les 5-10 ans ^^'

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, IILudwigII a dit :

Dire qu'un gouverneur est propriétaire d'une planète de sa gracieuse majesté l'Empereur Dieu est une hérésie attention 😁

 

Pourquoi donc? Un seigneur médiéval occidental était propriétaire de ses terres, tout en étant leur gouvernant et ces terres n'en était pas moins soumise à Dieu.

 

Il y a 6 heures, IILudwigII a dit :

Sur un ton plus sérieux un gouverneur c'est juste le mec qui est chargé de fournir la dîme impériale, il est pas propriétaire de la planète c'est un vulgaire fonctionnaire (certes un très puissant). C'est l'interlocuteur qui doit rendre des comptes, grosso modo du moment qu'il respecte ses engagements vis à vis de Terra on lui laisse une certaine autonomie mais si y'a un manquement on s'en débarrasse (soit en favorisant un concurrent interne soit de manière beaucoup plus directe).

C'est pas un peu en contradiction avec la Noblesse stellaire Impériale et son assise?

 

Il y a 6 heures, IILudwigII a dit :

Parler de pouvoir régaliens dans l'univers de 40 K c'est faire un parallèle avec les institutions modernes, dans l'Impérium la règle c'est tout pour l'Empereur y'a pas de pouvoirs régaliens tout est contrôlé.

 

Ben non, "Les Pouvoirs Régaliens" ça signifie, les pouvoir réservé à l'Etat. Donc le terme ne fait pas de parallèle avec quoi que ce soit. C'est un outil qui permet de définir le fonctionnement politique d'un état. Soit c'est l'Anarchie, soit y'as des Pouvoirs Régaliens. On n'est pas d'accord sur qui les exerces à quel niveau, c'est tout.

 

A titre personnel, j'envisage les planètes de l'Impérium comme des Etats à part entières (où des confédérations d'états), membres d'une fédération (l'Impérium). Il est donc logique d'envisager que les planètes disposent de pouvoirs régaliens. D'ailleurs la sécurité extérieure, qui est largement considéré comme un pouvoir régalien est à charge du Gouverneur sans conteste (FDP).

 

Il y a 6 heures, IILudwigII a dit :

Un Gouverneur qui prétend être un dieu vivant se fera exécutée sans sommation par l'Impérium...

Attention à la sur-interprétation j'ai dit "que sa population considère comme". Je pensait au Gouverneur qui vit dans sa station spatiale au dessus de sa planète peuplé de dinosaures et de tribu sauvages qui fait descendre ses navettes une foi l'an pour récupérer la dîme quelle qu'elle soit et colle un coup de canon orbital quand il est pas content. Il encourage que dalle et soutient même activement les missionaires du Ministorum.

 

Il y a 6 heures, IILudwigII a dit :

Quand à l'indépendance des pouvoirs c'est méconnaitre les conséquences de l'Hérésie de dire que ça n'existe pas dans l'Impérium. Justement après l'Hérésie on a séparé Marine et Armée impérial, les chapitres space marines, les institutions de l'Impérium (la lecture de l'éveil de la Bête illustre cela on a en gros toutes les institutions impériales qui se neutralisent et il faut ce qu'il faut à la fin pour que ça tourne) sont indépendantes l'une de l'autre et on a vu qu'à chaque fois que l'une prenait le contrôle de l'autre ça partait en live (cf Avec Gorge Vandire).

 

On parlait d'une séparation des pouvoirs à l'échelon local (au maximum planétaire). Et ce que tu cite n'est pas une séparation des pouvoirs (exepté entre le civil et le religieux) mais un fractionnement des pouvoirs (pour éviter que les militaires ne soit trop puissant). Et en plus le religieux n'était pas compris dans l'Impérium à la base. La séparation des pouvoirs en terme judiciaire c'est quand le mec qui fait la loi ne commande pas le mec qui arrête le contrevenant et que ce dernier ne décide pas de la peine à appliquer.

 

Il y a 6 heures, IILudwigII a dit :
Il y a 7 heures, Miles a dit :

Celà étant, le Méchanicus présent, c'est un partenaire: Si il est là, c'est qu'il as des accords négocié avec le gouverneur.

 

Je te conseille la lecture de Titanicus de Dan Abnett, le Mechanicus tolère pour la forme un représentant impérial sur ses mondes mais ce qui se passe dans les enclaves du Mechanicus bah le Gouverneur il peut rien y faire. Dire partenaire et accord négocié c'est un peu réducteur, sur un monde forge c'est le Mechanicus qui commande sans rendre de compte à personne d'autres qu'à leur hiérarchie.

 

On parle pas de monde du Méchanicus là, on parle d'Enclave du Mechanicus sur des planètes tierces. Et la présence du Mechanicus est négocié. C'est à dire que que si le mechanicus à une enclave extraterritoriale sur la planète où il fait régner ses propres lois cette présence à été enterrinné par l'autorité locale. Peut être sous la menace, peut être au bénéfice mutuel, ça c'est de la politique. Mais le méchanicus ne débarque pas juste sur ta planète pour remplacer ton palais par une sacroforge sans préavis. Sinon c'est un conflit entre toi et le Mechanicus et les instances Impériales s'en mêlent.

 

Il y a 6 heures, IILudwigII a dit :

 Si l'Impérium veut des rapports sur un monde sans vérité travestie elle passera pas par le Gouverneur qui globalement n'est qu'un outil de gestion, un exploitant avec des objectifs chiffrés.

Si l'Impérium veut des rapports sur un monde, l'Impérium demande au Taulier, c'est son job! Et si l'Impérium n'as pas confiance dans le Taulier, c'est l'Inquisition qui vas radiner jeter un oeil.

Faut arrêter avec l'idée que le gouverneur son seul job c'est "rebelle en devenir". Si il est en place c'est que l'Imperium à confiance en lui pour faire son taf.

 

Il y a 6 heures, IILudwigII a dit :

Détrompes toi, l'Arbites n'est pas présente sur les milliers de milliards de monde composant l'Impérium, ils ont des garnisons fixes dans les grands centres et une flotte pour faire des patrouilles (sur ce point je renvois à Feux Croisés qui explique parfaitement l'organisation de l'Arbites et son rôle ou encore tous les romans avec des inquisiteurs comme Einsehorn ou Ravenor).

J'apprend l'existance de Feu croisés. Peut tu nous en dire plus?

Ravenor est sympa, mais n'y as il pas des conflits de canons? (Genre les mini-vaisseaux interstellaires?)

Par contre, je défend une version où l'Arbites se tapent aucune tâche indispensable à l'échellon local. D'autres ici défendent le fait qu'il intervient dans la vie de tout les jours/à tout le moins qu'il accomplis des tâches indispensables en local.

Sauf que si il est plus présent partout, c'est mal barré pour la seconde version. Et même moi ça me choque un peu. Comment faire si ils ne sont pas là pour s'assurer qu'une version fiable du dictat impérialis est disponible en cas de conflit inter-impérial (comme ces cons de Mechanicus qui débarquent prospecter du Minerai dans mon système sans donner de compensations par ex?)

 

Il y a 6 heures, IILudwigII a dit :
Il y a 7 heures, Miles a dit :

Rien n'empêche des tas de gouvernements locaux d'avoir leur propre police, leurs propres lois et de vivre en autarcie

Un Gouverneur qui veut vivre en autarcie verra rapidement des régiments de la garde venir lui rappeler ses obligations et mettre à sa place quelqu'un de plus loyal à l'Impérium.

 

Heu... Non, une planète doit être auto-suffisante (c'est un idéal). Le truc c'est pas de vouloir vivre en autarcie que d'en avoir la capacité. Notamment en cas de tempête warp. Les communications peuvent être coupée pendant des siècles.

De plus, là je ne parlais pas de gouvernement planétaire mais de gouvernement sub-locaux (comme le chef de clan de Knut, le flic Viking sur Otarie). Les clans des Déserts des cendres de Nécromunda ne sont pas soumis aux mêmes loi au quotidiens que les membres de la maison Orlock*, ceux de la maison Esher* où les Ratskin par exemple...

 

*Pour les disparités entre Orlock et Esher, j'avoue que n'ayant pas lu la nouvelle version de Nécromunda je peu me planter. Mais dans l'ancienne version, les maisons était des états à part entière avec des pouvoirs régaliens... Mais en tout cas entre les Ruchiers et les clans des deserts et Ratskins ça marche.

 

Il y a 2 heures, Autnagrag a dit :

qu'être mutant est déjà un acte de rébellion contre l'Imperium.

Où ça? C'est mal vu, la religion veut que ce soit un signe de corruption intérieure et les perspectives de vie sont plafonné mais l'Impérium lui même "tolère" les mutants. Y'en as dans la garde, certaines planètes respecté se basent sur eux pour leur force de travail... Et des tas de planètes les crament à vus. C'est une questions de politique locale. La politique "Générale dit juste "c'est de la merde, les laissez pas accéder à des postes à responsabilité"

 

Il y a 2 heures, Autnagrag a dit :

ALors oui, sur un monde-ruche comme Necromunda, ils vont pas aller fouiller les bas-fonds

Même la moyenne ruche... C'est immense! Et peuplé de gens qui ont pas envie de les voir! Et y'as plusieurs ruches! La quantité d'Arbites qu'il faudrait!

 

Il y a 2 heures, Autnagrag a dit :

Pour reprendre l'exemple de la RPC, des mouvements comme la place Tian'anmen ou Hong Kong en ce moment, ça arrive pas tous les jours ^^

 

Ma vision d'agitation dans une cité ruche, renvois fortement à des oeuvres cyber-punk, comme Robocop, JudgeDread, Akira, Jin-Roh...  Au vus de la population entassé et des conditions sordides, des émeutes localisé, il doit y en avoir plus que régulièrement. La promiscuité, la violence quotidienne (quel monde ruche n'est pas décris avec ces gangs? Même Abnet aime nous présenter des "cogneurs des clans tatoués") doivent régulièrement dégénérer.

Et comme on réprime en cognant, rien ne s'arrange (en fait si, ça régule la population à balle réelles).

Donc des émeutes de quelques centaines de personnes armés, il doit y en avoir quelque par sur la planète toute les semaines...

 

Il y a 6 heures, IILudwigII a dit :

Pour revenir au sujet initial sur la contrebande, dans les romans qui peuvent servir de base, quand on a besoin de savoir si y'a des mouvements suspects ou de la contrebande sur un astroport on fait appel à l'Arbites, pas aux forces autochtones car on a pas confiance en elles (quand on est un représentant de l'Impérium j'ai l'impression qu'il y a toujours une certaine forme de mépris pour le local). Car l'Arbites à une juridiction suprême et peu suivre sur plusieurs secteurs un réseau de contrebandiers.

 

Oui pour la juridiction, mais pour le "pas confiance" aux autorités locale, ça vire un peu au running gag. Après le soucis c'est que le roman que j'ai lu avec le plus de contrebande c'est Ravenor et il présente des vaisseaux interstellaires qui me semble très éloigné du canon (à savoir des barcasses de 40 ploucs d'équipage commandé par des rogues traders) et du coup un trafic extrèmement dense.

Edited by Miles

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Miles a dit :

Pourquoi donc? Un seigneur médiéval occidental était propriétaire de ses terres, tout en étant leur gouvernant et ces terres n'en était pas moins soumise à Dieu.

 

J'aime cette opposition d'opinion, c'est intéressant et constructif.

 

Un gouverneur planétaire de 40K c'est pas un seigneur médiéval occidental, la planéte de lui appartient pas, elle appartient a l'Administratum (une planéte c'est des humains/des ressources pour la machine de guerre de l'Impérium).

Il y a 1 heure, Miles a dit :

C'est pas un peu en contradiction avec la Noblesse stellaire Impériale et son assise?

Justement la noblesse stellaire comme son nom l'indique repose sur la flotte. Elle a des terres et contrôle l'espace mais elle n'a pas une autorité entière sur un système.

 

Il y a 1 heure, Miles a dit :

Ben non, "Les Pouvoirs Régaliens" ça signifie, les pouvoir réservé à l'Etat. Donc le terme ne fait pas de parallèle avec quoi que ce soit. C'est un outil qui permet de définir le fonctionnement politique d'un état. Soit c'est l'Anarchie, soit y'as des Pouvoirs Régaliens. On n'est pas d'accord sur qui les exerces à quel niveau, c'est tout.

 

A titre personnel, j'envisage les planètes de l'Impérium comme des Etats à part entières (où des confédérations d'états), membres d'une fédération (l'Impérium). Il est donc logique d'envisager que les planètes disposent de pouvoirs régaliens. D'ailleurs la sécurité extérieure, qui est largement considéré comme un pouvoir régalien est à charge du Gouverneur sans conteste (FDP).

 

C'est là où je ne suis pas d'accord, pouvoirs régaliens c'est les pouvoirs assurés par l'Etat, qui sont limités c'est la différence entre une démocratie et une dictature, et quand tu prend la liste tu verras qu'un Gouverneur ne les a pas (il peut pas s'allier avec des Xenos par exemple ou subitement décider d'attaquer son voisin). Et la nature même de l'impérium c'est de tout contrôler y compris ce qui est en dehors des pouvoirs régaliens.

Il y a 1 heure, Miles a dit :

La séparation des pouvoirs en terme judiciaire c'est quand le mec qui fait la loi ne commande pas le mec qui arrête le contrevenant et que ce dernier ne décide pas de la peine à appliquer.

Dans 40 K l'Arbites est policier/juge/bourreau donc pas de séparation.

 

Il y a 1 heure, Miles a dit :

Si l'Impérium veut des rapports sur un monde, l'Impérium demande au Taulier, c'est son job! Et si l'Impérium n'as pas confiance dans le Taulier, c'est l'Inquisition qui vas radiner jeter un oeil.

Faut arrêter avec l'idée que le gouverneur son seul job c'est "rebelle en devenir". Si il est en place c'est que l'Imperium à confiance en lui pour faire son taf.

 

En fait, une planéte à son organisation interne mais t'as toujours une présence des grands corps de l'Impérium. Si un haut seigneur de Terra veut un rapport sur une planète il demande à l'Administratum ou au Munitorum, pas au gouverneur.

Il y a 1 heure, Miles a dit :

'apprend l'existance de Feu croisés. Peut tu nous en dire plus?

Ravenor est sympa, mais n'y as il pas des conflits de canons? (Genre les mini-vaisseaux interstellaires?)

Par contre, je défend une version où l'Arbites se tapent aucune tâche indispensable à l'échellon local. D'autres ici défendent le fait qu'il intervient dans la vie de tout les jours/à tout le moins qu'il accomplis des tâches indispensables en local.

Sauf que si il est plus présent partout, c'est mal barré pour la seconde version. Et même moi ça me choque un peu. Comment faire si ils ne sont pas là pour s'assurer qu'une version fiable du dictat impérialis est disponible en cas de conflit inter-impérial (comme ces cons de Mechanicus qui débarquent prospecter du Minerai dans mon système sans donner de compensations par ex?)

Il ne faut pas partir du principe qu'un vaisseau spatial c'est forcément un vaisseau qui mesure plusieurs km de long, il y'en a de plus petites tailles avec des équipages plus réduits.

 

Feu croisés est un roman de la BL avec comme personnage centrale une responsable de l'Arbites qui prend son nouveau poste sur une planéte. On y voit les différents jeux de pouvoirs, les contre pouvoirs, les influences. Il est plutôt pas mal car tu vois bien ce qu'est l'arbites mais de l'intérieur. Et oui ils font tout: la circulation, des patrouilles, de l'anti-émeute, des assauts en force, de la diplomatie, ils sont également les juges, les gardiens de prison et les bourreaux...

et comme leur noms l'indiquent les arbitres de tout les jeux de pouvoirs locaux: c'est toléré mais si une ligne est franchie ils viennent te chercher.

On t'explique aussi que tu peux avoir plusieurs garnisons de l'Arbites sur une planète centrale mais que sur une planète isolée bah tu en as pas, il y a un département de l'Arbites chargé de patrouiller, avec sa propre flotte.

Il y a 2 heures, Miles a dit :

Heu... Non, une planète doit être auto-suffisante (c'est un idéal). Le truc c'est pas de vouloir vivre en autarcie que d'en avoir la capacité. Notamment en cas de tempête warp. Les communications peuvent être coupée pendant des siècles.

Il y a très peu de monde suffisant dans l'Impérium, l'Administratum les classant par catégorie et les spécialisant dans un point (monde forge, monde ruche, monde agricole). A part peut être les mondes "idéaux" d'Ultramar (et encore je pense qu'ils sont dépendants du commerce intra-système) cela me paraît un peu utopiste le concept de monde auto-suffisant à 40K.

 

Il y a 2 heures, Miles a dit :

mais pour le "pas confiance" aux autorités locale, ça vire un peu au running gag

Lis les Cipahias Cain, tu verras la vision de la garde des FDP et du gouverneur d'une planète, Lis feux croisés tu verras ce que pense l'Arbites des autorités locales et les romans sur Einsehorn ou Ravenor où grosso modo on évite de trop en dire aux autorités locales.

 

Il y a 2 heures, Miles a dit :

Faut arrêter avec l'idée que le gouverneur son seul job c'est "rebelle en devenir". Si il est en place c'est que l'Imperium à confiance en lui pour faire son taf.

Je crois que dans l'Univers de 40K la confiance cela n'existe pas hélas, le Gouverneur il est vu bien souvent comme un idiot incompétent (cf le premier tome de Ciphias Cain) mais à partir du moment où il remplit son quota on le laisse en place.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Miles a dit :

Où ça? C'est mal vu, la religion veut que ce soit un signe de corruption intérieure et les perspectives de vie sont plafonné mais l'Impérium lui même "tolère" les mutants. Y'en as dans la garde, certaines planètes respecté se basent sur eux pour leur force de travail... Et des tas de planètes les crament à vus. C'est une questions de politique locale. La politique "Générale dit juste "c'est de la merde, les laissez pas accéder à des postes à responsabilité"

Je me suis peut-être un peu emballé en effet ^^

Mais par contre, y'a pas de mutants dans la Garde, hein, faut pas confondre les mutants avec les abhumains, des sous-espèces humaines stables ;)

 

Après je suis pas sûr que l'Imperium tolère les mutants, dans quasiment tous les textes que j'ai lu, les mutants sont tués à vue par les autorités, la population, l'Ecclésiarchie, etc.... Ils ne vivent que dans des quartiers mal famés comme les sous-ruches où il n'y a pas de lois et même là, à part ceux qui ont la chance d'avoir une mutation qui les aide à se faire respecter, ils vont pas être bien vus ^^'

 

Il y a 3 heures, Miles a dit :

Même la moyenne ruche... C'est immense! Et peuplé de gens qui ont pas envie de les voir! Et y'as plusieurs ruches! La quantité d'Arbites qu'il faudrait!

Bah s'ils ont des Auspex, des antennes qui captent toutes les conversations, etc.... Ils vont pas fouiller la moyenne-ruche, ils vont débarquer, rafler les coupables, se barrer XD

 

Il y a 3 heures, Miles a dit :

Ma vision d'agitation dans une cité ruche, renvois fortement à des oeuvres cyber-punk, comme Robocop, JudgeDread, Akira, Jin-Roh...  Au vus de la population entassé et des conditions sordides, des émeutes localisé, il doit y en avoir plus que régulièrement. La promiscuité, la violence quotidienne (quel monde ruche n'est pas décris avec ces gangs? Même Abnet aime nous présenter des "cogneurs des clans tatoués") doivent régulièrement dégénérer.

Et comme on réprime en cognant, rien ne s'arrange (en fait si, ça régule la population à balle réelles).

Donc des émeutes de quelques centaines de personnes armés, il doit y en avoir quelque par sur la planète toute les semaines...

 

Nan, mais depuis le début je suis d'accord que l'Arbites réprime pas la petite criminalité, ils s'en foutent des bagarres de gang.....

Par contre si trois gangs décident de sortir de la sous-ruche et de manifester devant les bâtiments officiels, là ils vont se prendre les Arbitrators ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, IILudwigII a dit :

J'aime cette opposition d'opinion, c'est intéressant et constructif.

 

Un gouverneur planétaire de 40K c'est pas un seigneur médiéval occidental, la planéte de lui appartient pas, elle appartient a l'Administratum (une planéte c'est des humains/des ressources pour la machine de guerre de l'Impérium).

 

En théorie, les terres du seigneur féodal appartiennent à son suzerain avec en haut de la pyramide le roi.

En pratique, les instances supérieures passent rarement s'il n'y a pas de problèmes.

Idem en 40K, tant que il n'y a pas de menaces à grande échelle, de non paiement des impôts, l'administration ne passera pas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Haha, ouf, je ne suis pas tout seul à avoir cette vision ^^

 

Il y a 3 heures, IILudwigII a dit :

J'aime cette opposition d'opinion, c'est intéressant et constructif.

Tant mieux, si on était juste là pour s'insulter parce qu'on pense pas pareil, ça serai dommage ^^

 

Il y a 3 heures, IILudwigII a dit :

Justement la noblesse stellaire comme son nom l'indique repose sur la flotte.

En fait par Noblesse stellaire, j'entends tout noblesse transplanétaire. Une maison marchande implanté dans plusieurs système compte, tout comme des Navigators, des conseillers d'un Commandeur de Secteur, les amiraux, effectivement... Bref tout ces gens influent à l'échelle stellaire mais pas nécessairement que la flotte.

 

Il y a 4 heures, IILudwigII a dit :

C'est là où je ne suis pas d'accord, pouvoirs régaliens c'est les pouvoirs assurés par l'Etat, qui sont limités c'est la différence entre une démocratie et une dictature, et quand tu prend la liste tu verras qu'un Gouverneur ne les a pas (il peut pas s'allier avec des Xenos par exemple ou subitement décider d'attaquer son voisin).

C'est un point intéressant à soulever: La possibilité de faire copain copain avec des Xenos est exclue. Mais y'a il où non une politique étrangère à mener avec les autres mondes humains Impériaux? Peut être... Par exemple, un monde ruche qui serait dépendant d'un Agrimonde chercherai surement à placer des billes dessus pour être sur que le lien ne rompe pas... S'assurer les bonnes grâces d'un monde forge à concurrence avec d'autres planètes pourrais aussi être un cas de figure envisageable...

 

Il y a 4 heures, IILudwigII a dit :
Il y a 6 heures, Miles a dit :

La séparation des pouvoirs en terme judiciaire c'est quand le mec qui fait la loi ne commande pas le mec qui arrête le contrevenant et que ce dernier ne décide pas de la peine à appliquer.

Dans 40 K l'Arbites est policier/juge/bourreau donc pas de séparation.

Yep, c'est ça!

 

Il y a 4 heures, IILudwigII a dit :

l ne faut pas partir du principe qu'un vaisseau spatial c'est forcément un vaisseau qui mesure plusieurs km de long, il y'en a de plus petites tailles avec des équipages plus réduits.

Ben en fait, je me rapelle pas avoir vu des bébés vaisseaux ailleurs que chez Abnett. Battlefleet Gothique ne mentionne rien de plus petite qu'une corvette ailliant des moteurs warps. Pareil dans Rogue Trader.

 

Il y a 4 heures, IILudwigII a dit :

Feu croisés est un roman de la BL avec comme personnage centrale une responsable de l'Arbites qui prend son nouveau poste sur une planéte. On y voit les différents jeux de pouvoirs, les contre pouvoirs, les influences. Il est plutôt pas mal car tu vois bien ce qu'est l'arbites mais de l'intérieur. Et oui ils font tout: la circulation, des patrouilles, de l'anti-émeute, des assauts en force, de la diplomatie, ils sont également les juges, les gardiens de prison et les bourreaux...

et comme leur noms l'indiquent les arbitres de tout les jeux de pouvoirs locaux: c'est toléré mais si une ligne est franchie ils viennent te chercher.

On t'explique aussi que tu peux avoir plusieurs garnisons de l'Arbites sur une planète centrale mais que sur une planète isolée bah tu en as pas, il y a un département de l'Arbites chargé de patrouiller, avec sa propre flotte.

C'est un peu contradictoire: Ils font tout, circulation comprise, mais sont pas présent partout... C'est de qui ce bouquin?

 

Il y a 4 heures, IILudwigII a dit :

En fait, une planéte à son organisation interne mais t'as toujours une présence des grands corps de l'Impérium. Si un haut seigneur de Terra veut un rapport sur une planète il demande à l'Administratum ou au Munitorum, pas au gouverneur.

Le Gouverneur à le rang d'Adepte de l'Administratum... Bon apres l'idée qu'il y ai des visites d'inspections me choquent pas. Un peu comme l'Inspection sanitaire vient voir ton resto de temps en temps.

 

Il y a 4 heures, IILudwigII a dit :

Il y a très peu de monde suffisant dans l'Impérium, l'Administratum les classant par catégorie et les spécialisant dans un point (monde forge, monde ruche, monde agricole). A part peut être les mondes "idéaux" d'Ultramar (et encore je pense qu'ils sont dépendants du commerce intra-système) cela me paraît un peu utopiste le concept de monde auto-suffisant à 40K

Au contraire: Certains point de fluff (peut être un peu vieux) insistent sur le fait que les mondes peuvent être livré à eux même sur de longues périodes et que même les mondes ruches sont autosuffisant par recyclage. De plus la catégorisations des mondes Impériaux (notamment la catégorie "Monde civilisé") nous montre qu'il y as des palanquées de monde non spécialisé. Les mondes forges sont à part, il ne font pas partie du régime global. Et on vois rarement la volonté de "changer" les mondes. Ils ont plutôt tendance à faire leur vie. Sinon, les mondes médiévaux auraient été transformé depuis longtemps (et qu'on me parle pas de recrutement de la garde, une population médiévale est plus dure à adapter aux armes moderne et bien moins nombreuse qu'une population d'ère industrielle.)

 

Il y a 4 heures, IILudwigII a dit :
Il y a 6 heures, Miles a dit :

mais pour le "pas confiance" aux autorités locale, ça vire un peu au running gag

Lis les Cipahias Cain, tu verras la vision de la garde des FDP et du gouverneur d'une planète, Lis feux croisés tu verras ce que pense l'Arbites des autorités locales et les romans sur Einsehorn ou Ravenor où grosso modo on évite de trop en dire aux autorités locales.

 

J'ai bien envie de lire Cipahias Cain, parce que ça à l'air rigolo. Après la vision des autorités locales... Tout les mecs que tu cite (garde comprise) sont des Fédéraux qui interviennent de l'extérieur parce que le Gouverneur et sa pop' ont plus ou moins faillis. Ca aide pas pour le respect...

 

Il y a 4 heures, IILudwigII a dit :

Je crois que dans l'Univers de 40K la confiance cela n'existe pas hélas, le Gouverneur il est vu bien souvent comme un idiot incompétent (cf le premier tome de Ciphias Cain) mais à partir du moment où il remplit son quota on le laisse en place.

 

Mouais, moyennement convaincu. La narration type à 40K c'est l'Embrouille (de préférence guerrière) à l'échelle planétaire. Le maillon faible de l'Histoire étant toujours le gouverneur. Je pense que ça donne une version caricaturale du rôle et du titre. Tout les Cowboy ne se battait pas en duel en ville, après avoir joué les chasseurs de primes solitaires. Pourtant les westerns nous ont abreuvé de cette image parce qu'elle servait leur narration...

 

Il y a 3 heures, Autnagrag a dit :

Mais par contre, y'a pas de mutants dans la Garde, hein, faut pas confondre les mutants avec les abhumains, des sous-espèces humaines stables

Héhé je confond pas!

Il y'as des planètes où la masse mutante ouvrière mutante est très importante. Au moins un white dwarf proposait des règles pour jouer des levées mutantes issus de tels bleds (je te rassure, ils étaient là plus pour attraper les balles que les médailles), des références existes quand à l'existence de troupes mutantes Impériales lors de la grande croisade et du vieux fluff nous parle même d'homme bêtes dans la garde. (Je te rassure encore, ce sont de gentils hommes bêtes: des qui ont compris qu'ils étaient coupables de vivre et qu'il valait mieux se racheter en tuant et en mourant pour l'Empereur!) Des mutants sont aussi susceptibles de servir dans les légions pénales (surtout si on considère le "mutation=crime").

 

Donc bon toute les situations sont pas identique, même si au bout du compte, la vie de mutant, c'est quand même de la merde.

 

Il y a 3 heures, Autnagrag a dit :
Il y a 6 heures, Miles a dit :

Même la moyenne ruche... C'est immense! Et peuplé de gens qui ont pas envie de les voir! Et y'as plusieurs ruches! La quantité d'Arbites qu'il faudrait!

Bah s'ils ont des Auspex, des antennes qui captent toutes les conversations, etc.... Ils vont pas fouiller la moyenne-ruche, ils vont débarquer, rafler les coupables, se barrer XD

 

Encore une fois, la quantité donnée à traiter! A l'échelle d'une ruche! Plusieurs milliards d'Habitants! Avec sans doute des quartiers où la simple apparition d'un uniforme peut lancer une émeute!

Et ça, c'est si c'était techniquement possible. Parce que si c'était le cas et que les données soit traitable, y'aurait pas besoins de l'Inquisition.

 

Il y a 3 heures, Autnagrag a dit :

Nan, mais depuis le début je suis d'accord que l'Arbites réprime pas la petite criminalité, ils s'en foutent des bagarres de gang.....

Par contre si trois gangs décident de sortir de la sous-ruche et de manifester devant les bâtiments officiels, là ils vont se prendre les Arbitrators ^^

 

Ca dépend de ce qu'on appelle officiel. Je veux bien ergoter sur la défense de bâtiments officiels de l'Impérium (Fédéraux) mais une église de quartier où une "mairie", c'est définitivement pas un point critique à l'Echelle d'une planète.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Miles a dit :

Mais y'a il où non une politique étrangère à mener avec les autres mondes humains Impériaux?

Ils peuvent même se faire la guerre, donc les relations "diplomatiques" doivent être plus le moins présentes.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Miles a dit :

C'est un peu contradictoire: Ils font tout, circulation comprise, mais sont pas présent partout... C'est de qui ce bouquin

C'est de Matthew Farrer, c'est le premier tome de la série "Shira Calpurnia".

En gros on t'explique que c'est comme la gendarmerie pour la répartition: tu as pas une gendarmerie par communes en France, c'est délimité en zone.

 

Là c'est sur un monde "capital" donc très grosse présente, ils sont mêmes en conflits avec les autorités locales car bah l'Arbites ne fait pas forcément comme veut le noble local.

 

En plus tu as une concurrence avec d'autres administrations impériales comme le Munitorum ou la flotte (on est grosso sur un gros centre naval... donc tu as des conflits de juridictions par exemple savoir qui doit intervenir où).

 

C'est plutôt bien écrit et je pense que c'est la seule série que j'ai vu qui te montre le quotidien d'un arbites (bon ok c'est pas le flic de base c'est une cheffe) et les interractions diplomatiques/jeu d'influence et conflits entre les différentes institutions locales et de l'Impérium.

 

Il y a 9 heures, Miles a dit :

Le Gouverneur à le rang d'Adepte de l'Administratum

C'est un postulat pas forcément vrai, les gouverneurs ne sont pas forcément adepte de l'Administratum (bon je sais les romans sont pas forcément bien écrit mais tu vois cela dans le premier roman de la série d'Uriel Ventris. Tu as même dans les Ravenor par exemple un administratum local, inféodé au gouverneur et un administratum impérial qui contrôle les chiffres ou encore dans les Einsenhorn des gouverneurs distintcs de l'Administratum).

On peut même avoir un militaire nommé gouverneur sur une planéte.Là encore il y'a une multiplicité de situation.

 

Il y a 9 heures, Miles a dit :

J'ai bien envie de lire Cipahias Cain, parce que ça à l'air rigolo. Après la vision des autorités locales... Tout les mecs que tu cite (garde comprise) sont des Fédéraux qui interviennent de l'extérieur parce que le Gouverneur et sa pop' ont plus ou moins faillis. Ca aide pas pour le respect...

Je te les conseille, sous le coup de l'humour tu vois un peu comment fonctionne les rouages de l'Impérium. Après globalement comme tu dis les fédéraux ont un mépris pour le local car bah en gros ils te disent "oui mais les lignées de gouverneurs ils se marient entre eux c'est des consanguins", "les FDP tu peux pas avoir confiance en eux car si y'a une révolte ils tireront pas sur leurs proches"...

 

Après je pense que sur Cadia les FDP c'est autre chose que celle d'un monde perdu... là encore faire une généralité c'est pas évident. Je pense qu'un mec des FDP d'Armaggedon par exemple il doit pas être si mauvais que ça :)

Il y a 9 heures, Miles a dit :

Le maillon faible de l'Histoire étant toujours le gouverneur. Je pense que ça donne une version caricaturale du rôle et du titre

 

C'est vrai que en gros on te dit élites corrompues ---) cultes secrets --) révolte. Mais bon souvent, le pouvoir appelle le pouvoir, pour faire des paralléles avec notre histoire ce qui a causé in fine la chute de nombreuses familles royales c'est qu'à force de trop vouloir conserver son pouvoir, les personnes avant de penser à "l'intérêt général" (entre parenthése on va dire plutôt ne pas penser qu'à sa tronche^^) ils privilégiaient leurs intérêts... Tu as des Gouverneurs dans 40K on t'explique le titre est héréditaire: à un moment tu sais que ça ne peut que partir en live (en plus pour conserver le pouvoir dans un cercle restreint on va privilégier des mariages entre soit, au bout d'un moment on sait ce que ça donne).

 

Mais oui après y'a une facilité à donner le mauvais rôle à un gouverneur. Après, là encore tu as plusieurs romans qui te mettent de bons gouverneurs efficaces (Titanicus, la série des fantômes de Gaunt...)

Il y a 9 heures, Miles a dit :

Il y'as des planètes où la masse mutante ouvrière mutante est très importante.

Tout a fait d'accord avec toi sur ce point, dans le second roman d'Einsehorn les mutants sont tolérés (on les appelle les monstres) ils travaillent, juste ils vivent dans des ghettos et sont soumis à de fort contrôles par les forces de police.

 

Il y a 9 heures, Miles a dit :

Au contraire: Certains point de fluff (peut être un peu vieux) insistent sur le fait que les mondes peuvent être livré à eux même sur de longues périodes et que même les mondes ruches sont autosuffisant par recyclage.

Oui c'est vrai, mais là encore, j'ai l'impression que les conflits de fluff n'aident pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, IILudwigII a dit :
Il y a 11 heures, Miles a dit :

Le Gouverneur à le rang d'Adepte de l'Administratum

C'est un postulat pas forcément vrai, les gouverneurs ne sont pas forcément adepte de l'Administratum (bon je sais les romans sont pas forcément bien écrit mais tu vois cela dans le premier roman de la série d'Uriel Ventris.

Taran et le Lexicanum me donne respectivement le rangd'adepte pour le premier et l'appartenance à l'Adeptus Terra pour le second. "Interprétation synthèse" pour le premier, livre de règle V7 Pour le second.

Les deux articles me disent que les gouverneurs sont bel et bien libre de faire ce qu'ils veulent sur leur planète tant que la Dîme rentre...

 

Il y a 2 heures, IILudwigII a dit :

là encore faire une généralité c'est pas évident.

Sans doute aussi question d'ennemi et de propagande. Si on envois les gardes s'occuper d'un bled où "Vous vous rendez comptes, nos braves frères humains dirigé par leur courageux Gouverneur tienne tête depuis deux ans à une monstrueuse armée Xenos, c'est notre devoir d'aller les aider", il auront peut être plus de respect à l'arrivée... ^^

 

Il y a 2 heures, IILudwigII a dit :

Je pense qu'un mec des FDP d'Armaggedon par exemple il doit pas être si mauvais que ça

Tient je sais pas qui est gouverneur d'Armageddon pendant la troisième guerre. A la seconde, c'est encore un naze.Je crois même qu'il fini par faire du Business avec les orks ^^

 

Il y a 2 heures, IILudwigII a dit :

Oui c'est vrai, mais là encore, j'ai l'impression que les conflits de fluff n'aident pas.

Oui, dure tâche que la nôtre ^^

 

Après si on rame, je pense c'est parce que l'Arbites comme de nombreux élément de 40k, à probablement été crée à l'époque sur un coup de tête fun. Genre vu le look "Avoir des Judge Dread de l'espace". Le fluff est sans doute venu après...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, IILudwigII a dit :

Après globalement comme tu dis les fédéraux ont un mépris pour le local car bah en gros ils te disent "oui mais les lignées de gouverneurs ils se marient entre eux c'est des consanguins", "les FDP tu peux pas avoir confiance en eux car si y'a une révolte ils tireront pas sur leurs proches"...

Après, y'a aussi une grosse dose de snobisme dans ce mépris, typiquement Ciaphas dit que les FdP sont des nulles qui sont pas entraînées et toucheraient pas un éléphant dans un couloir, mais la seule fois où il rencontre des vraies FdP (sur Gravalax, elles sont noyautées par le culte genestealer, sur Simia Orichalcae y'en a pas), bah on s'aperçoit que c'est des soldats très capables avec un relativement bon général à leur tête ^^

Pareil quand Gaunt se bat dans la ruche de Vervun, bah les FdP se battent hyper bien aussi, clairement la réputation que les Forces de Défense Planétaires sont des nulles, c'est pas mal exagéré parce que la Garde a un mépris pour les unités à terre (ce qui arrive assez fréquemment dans l'armée, un corps d'élite méprisera souvent les autres corps ^^).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Miles a dit :

Tient je sais pas qui est gouverneur d'Armageddon pendant la troisième guerre. A la seconde, c'est encore un naze.Je crois même qu'il fini par faire du Business avec les orks ^^

Il me semle que c'est un conseil Militaire. Oui pendant la seconde le gouverneur a pactisé avec des orks... Yarrick il me semble qu'il a occupé le poste après l'avoir mis à la retraite.

 

Il y a 6 heures, Miles a dit :

 

Après si on rame, je pense c'est parce que l'Arbites comme de nombreux élément de 40k, à probablement été crée à l'époque sur un coup de tête fun. Genre vu le look "Avoir des Judge Dread de l'espace". Le fluff est sans doute venu après...

Comme souvent chez GW je dirai. Les Black Templars par exemple c'étaient juste à l'origine un choix de peinture d'un mec de chez GW et c'est devenu l'un des chapitres iconiques du jeu.

 

Il y a 4 heures, Autnagrag a dit :

Après, y'a aussi une grosse dose de snobisme dans ce mépris, typiquement Ciaphas dit que les FdP sont des nulles qui sont pas entraînées et toucheraient pas un éléphant dans un couloir, mais la seule fois où il rencontre des vraies FdP (sur Gravalax, elles sont noyautées par le culte genestealer, sur Simia Orichalcae y'en a pas), bah on s'aperçoit que c'est des soldats très capables avec un relativement bon général à leur tête ^^

Oui tu prends un FDP de Cadia ou d'Armageddon ou de catachan je pense que c'est pas un bleu comme on peut le lire :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un Gouverneur impérial est forcément adepte puisque c'est le titre donné à tous ceux qui bossent dans l'Adeptus Terra... autrement dit un sacré paquet de gens. Les Astartes sont adeptes, par exemple.
Taran nous sort du codex imperialis :

Citation

Adepte est le titre donne a tous les serviteurs de l'Empereur, qu'ils soient des officiels de haut rang ou d'obscurs gratte papiers. C'est un honneur que de servir l'Empereur et ce titre est respecte. Les marines et les gouverneurs portent ce titre, ainsi que les officiers de haut rang de la Garde Impériale.

 

Par contre en lui-même le titre ne porte aucun "pouvoir". Et n'oublions pas, comme toujours, quand de toute façon les hérétiques, les rebelles (c'est la même chose), et les branleurs/incompétents, sont tous des impériaux, et beaucoup sont des adeptes.

Ya pas d'un côté les "impériaux & adeptes" et de l'autre les "locaux plus ou moins rétifs".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.