Jump to content
Warhammer Forum

Ser Eddard

Membres
  • Content Count

    3,440
  • Joined

  • Last visited

About Ser Eddard

  • Birthday 06/19/1984

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Previous Fields

  • Jeux
    AOS, 40K, Saga

Recent Profile Visitors

13,543 profile views
  1. Y a vraiment plein, plein d'alternatives aujourd'hui. en plus tu cites des références qui n'existaient pas déjà à battle... je vois pas en quoi elles ne sont "plus jouables" (puisqu'elles ne l'étaient pas à l'époque). Il a jamais existé hein Moi ma pile de dizaines de bouquins de différentes versions dans mon étagère me disent qu'il existe toujours. c'est pas parce que GW ne pond plus un copié collé de chaque livre d'armée plus ou moins tous les 4 ans à 40 boules pour un contenu quasiment similaire que le Vieux Monde n'existe plus. Problème de goûts et d'intentions j'imagine. Après je ne parle pas de jouer les RDT à AOS, je dis qu'on peut jouer les RDT comme on le veut avec les figurines et les règles que l'on souhaite (et qu'on place son jeu dans le Vieux Monde, dans un univers maison ou dans celui d'AOS, au final, c'est l'imagination et le trip des joueurs qui pose des limites, pas les marchands de fig). Et c'est pas parce que le grand GW a dit qu'il fallait changer de bouquins et d'armées tous les 4 mois qu'on est obligé de le faire. Ce sont des jeux de petits bonhommes hein, on parle pas du cours du baril de pétrôle. Les explications de GW, c'est et ça restera de la com: un propos pensé et délivré dans un certain but. J'en ai personnellement plus grand chose à secouer: aujourd'hui j'ai une offre extrêmement variée, que ce soit en terme de figurines, de jeux, d'univers, je dispose. Et qu'une entreprise ou une autre me dise que si ou ça, en quoi ça m'engage? Je joue encore parfois à des jeux videos qui ont 20 ans... leur éditeur est mort et enterré depuis belle lurette, ça m'empêche pas d'y jouer (en outre, un jeu video n'aura jamais la rejouabilité et les possibilités d'un jeu de figurines). Je trouve globalement qu'on manque d'imagination et d'audace à se conformer ainsi à ce que nous dit UN éditeur. Tu l'as dit: si on ne voit plus de RDT ou de bretonniens, c'est peut-être aussi la faute des joueurs qui ne les jouent plus. Et ces fameux bretoniens et RDT que perso j'aimais beaucoup (je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de me lancer dans de nouvelles armées en plus de celles que j'avais déjà), si on a eu 2 livres d'armée en 15 ans (plus pour les breto), c'est peut-être, peut-être, que y avait pas tant de clients pour eux.
  2. On fait tous des concessions... mais parfois c'est lourd de retrouver toujours les mêmes conneries... d'autant quand plusieurs personnes doivent s'adapter à la betise du plus grand nombre. Si on considère que tout groupe humain comporte la même proportion d'abrutis, alors navré mais la majorité a toujours tort. Au-delà de la blague, on ne va pas aller loin avec cette vision des choses: tout groupe humain est composé d'individus. Ces individus adoptent ou pas les attitudes et comportements, ou simplement suivent, de ceux qu'ils considèrent comme les "dominants". d'autant que c'est extrêmement rare, au fond, que ce soit directement ou indirectement, que la majorité foute la paix aux minorités (puisque gonflé de son instinct grégaire, la majorité pense qu'elle a toujours raison). Chaque individu est une minorité je veux dire, et pour moi chaque individu qui le souhaite a sa place. Evidemment, reprocher à un groupe de figurinistes de jouer à des jeux de fig, ça n'a pas de sens. Mais vouloir s'intégrer à eux parce qu'on partage leur trip, et ne pas pouvoir à cause du comportement toxique (qui d'expérience est surtout le fruit de quelques-uns, les autres suivant) de certains est vraiment dommage. En gros, tu dis que les figurines c'est pas pour tout le monde et que celui qui veut en faire partis, il a qu'à adopter les moeurs et les comportements (je parle parfois "d'uniforme), et que si ça lui va pas il dégage. Je pense qu'on souffre à tous les niveaux et tout le temps de ce genre de rapport à l'autre. C'est en fait une logique de milieu. Je vais faire de la sociologie de comptoir deux minutes, mais en tant qu'animaux sociaux, nous avons besoin d'un contact avec notre prochain ET d'être reconnu au sein d'un groupe, d'un milieu qui partage ou qui semble partager nos envies et nos idées. Chaque milieu a ses propres critères, modes, moeurs, qui sont par définition excluants: pour que le groupe se forge une identité, il doit le faire en opposition avec autre chose qui par définition représente ce qui n'est pas le groupe. La plupart des gens adoptent sans sourciller l'uniforme (idées, moeurs, comportements, goûts même...etc) du milieu auquel ils ont envie d'appartenir.... quand ils le peuvent. Si ils ont quoi que ce soit qui les en empêche (et même simplement la volonté de ne pas tomber dans ce rapport moutonnier à l'autre, ou de simplement "garder" des choses à eux), ils sont de facto exclus. On aime les petites cases, les catégories claires et nettes dans lesquelles on aime bien ranger les choses et les gens. La multitude, la diversité, la complexité, la nuance nous effrayent. Il n'y a qu'à voir comme les débats de ce type sur les réseaux sociaux sont souvent vus comme des prises de tête stériles et inutiles: on ne supporte même plus de ne pas être d'accord sur tout. Il faudrait que tout le monde soit pareil, pense et fasse la même chose au sein d'un même milieu. Perso je trouve ça d'une immense superficialité, d'une tristesse abyssale ET la source de souffrances totalement inutiles.
  3. Sauf qu'une soirée c'est un évènements ponctuel et qu'il peut y en avoir en effet autant qu'il y a de groupes de gens. Le monde de la figurine, c'est un loisir qui peut tourner à la passion et qui demande un énorme investissement en temps ET (plus ou moins) un investissement "social". A savoir que trouver des gens qui sont sur la même longueur d'onde n'est pas toujours facile (surtout quand on a pas envie de baigner dans la connerie ambiante). Faire des concessions, prendre en compte l'avis et les envies des autres, c'est pas impossible non plus. Ca peut même apporter regain d'intérêt et fraîcheur dans un groupe qui tourne en boucle et se regarde le nombril. L'ouverture, la curiosité, ça fait du bien. Je n'ai pas dit "comme vous-même", mais "un être humain comme vous-même". Je me suis mal exprimé, je l'admet, mais la nuance est grande. C'est à dire qu'on a une base commune pour se comprendre: on a des émotions similaires, des fragilités, des forces, des passions, des centres d'intérêts. Mais par facilité, confort, ou par volonté de garder des hiérarchies sociales et tacites bien définies, on se ferme naturellement à la nouveauté... et on tourne en boucle.
  4. La notion de "gentleman" reflète à fond une conception sexiste des choses également. Essayer d'oublier de temps en temps que la personne face de vous est ci ou ça, et essayez deux minutes de la considérer comme un être humain comme vous-mêmes, ça ira certainement mieux. On est parfaitement d'accord. Et les échanges de "comme ma bite!!!!!" suivi de rires gras, ça peut nuire, faire passer un mauvais moment à quelqu'un, et pas qu'à des nanas. Des beauferies de ce genre, c'est quand même ultra répandu où qu'on aille.
  5. Du coup, c'est pas plutôt qu'une soirée "potes" entre wargamers soit incompatible avec une présence féminine le problème? Les "conneries potaches" et les "comportements stupides typiquement masculins", c'est vraiment indispensable pour passer un bon moment? Perso, je suis un mec, et je ne supporte pas ces ambiances de cours d'école où l'on a l'impression que c'est celui qui va sortir le truc le plus lourd et gras qui va faire le plus marrer l'entourage. Et c'est ça "passer un bon moment"... Il y a peut-être un moment où faut oublier qu'il y a des hommes et des femmes... et qu'on est tous des êtres humains... et qu'il y a des comportements sociaux (que je n'hésiterai pas à qualifier de toxiques) qui excluent des personnes susceptibles d'être intéressées par une activité parce qu'elles n'ont pas du tout envie de se prêter à ce petit jeu puéril qui ressort souvent quand un certain nombre de mâles (en particulier immatures, mais ça peut arriver chez des vieux aussi) sont rassemblés et se sentent obligés de jouer à qui qu'a la plus grosse (de la façon la plus grasse possible), d'autant plus quand il y a une femelle qu'ils croient impressionner. Je ne dis pas ça pour agresser qui que ce soit. J'ai personnellement souffert de ce genre de comportement quand j'étais plus jeune. Et pas dans le milieu des fig d'ailleurs. Les jeux de fig et JDR, je n'ai aucune honte à le dire, m'ont même servi de refuge à une époque face à la connerie ambiante de mes petits camarades (et m'ont permis de rencontrer des gens, même ado, plus posés et réfléchis). Perso ça m'horripile même encore aujourd'hui quand je retrouve ce genre d'ambiance autour d'une table (ou ailleurs d'ailleurs). Je veux dire sur le fond que ne pas se remettre en question et penser que sa façon de faire présente est la seule qui vaille, ok, mais faut pas s'étonner de voir une partie des gens potentiellement intéressés par notre passion s'en détourner et de tourner en boucle dans un petit milieu refermé sur lui-même. Un exemple assez parlant: la boutique de fig la plus proche de chez moi est à prêt de 70 bornes. Ma compagne s'y déplace régulièrement pour son boulot et je lui passe souvent des petites commandes quand j'ai plus de peintures ou ce genre de trucs. Et elle me raconte régulièrement les regards de bovins, les odeurs particulières de certains piliers de comptoirs et le silence qui s'installe quand elle rentre dans la boutique. On en rigole, mais au fond je ris un peu jaune parce que je trouve ça consternant... ... et en même temps, ça me fait un peu de peine aussi, parce qu'il suffirait juste d'un tout petit rien, d'un pouillème de bricole pour que tout se passe beaucoup mieux: considérer l'autre comme un être humain animé des mêmes émotions et fragilités que soit-même... et pas comme un rival ou une paire de seins sur pattes. Mais c'est apparemment trop demander. Et j'ajouterais également un point qui me paraît important: beaucoup de femmes marchent à fond dans cette séparation sexuée de nos activités (et les hommes font tout pour les y maintenir): pour une nana, socialement, quand ton hobby c'est jouer à la guerre avec des petits bonhommes que tu passes des heures à peindre, ça doit vraiment pas être facile (et ça ne l'est pas non plus pour des mecs, raison de plus de se serrer les coudes). Parce qu'une nana, selon les normes sociales en vigueur, elle est pas censé faire ça (au mieux pourra-t-elle faire passer ça pour un signe d'une certaine excentricité qui pourra paraître amusante). Ca marche aussi pour les hommes, j'en ai bien conscience et j'en ai fait l'expérience à de nombreuses reprises. Mais je pense sincèrement que c'est un problème beaucoup plus prégnant et présents pour les femmes qui sont soumises à plus de normes sociales et culturelles que les hommes (pas forcément énormément... on en parle rarement, mais y a beaucoup de mecs, dont moi et je l'assume, qui n'ont pas envie de ressembler ou de se comporter comme le mâle alpha toujours sûr de lui, positif et débrouillard, qu'a trotro la classe, les dents qui rayent le parquet, et qui va sortir des vannes pour faire marrer tout le monde et montrer comment il est trotro fort... d'ailleurs ça m'horripile quand je me rend compte après coup que je me suis (ou ai essayé de ) comporté comme ça inconsciemment, l'effet de groupe étant particulièrement important là dedans). Mais c'est collectivement, et pas que dans le milieu des jeux de fig qui ne font que refléter la bêtise générale à ce niveau, qu'il y a un problème. J'ai envie de dire: arrêtons (et je parle à la première personne, je m'inclue dedans) d'être cons et respectons les autres quels qu'ils soient comme si c'étaient nous-mêmes.
  6. Je cite: Effectivement, je ne comprend pas comment on peut le penser autrement: tu parles clairement d'univers identiques à 40K. Et j'en connais quasiment aucun (sauf peut-être Starcraft qui en est inspiré mais qui n'a pas du tout la même ambiance "médiévale" et med fan que 40K). Tu cites des jeux videos se déroulant dans l'univers de 40K: il n'est pas question "d'univers identiques" mais bien du même univers. En JDR, y en a deux trois (Fadding Suns), et y a Dune bien sûr qui a largement inspiré 40K. Bref, c'est pas le sujet, mais oui, attention aux mots et à la formulation: on est pas dans ta tête et à l'écrit encore plus qu'à l'oral, ça peut prêter à confusion (je dis ça en toute amabilité, c'est juste un conseil ). Pour le rapport au jeu video, j'avoue que je n'avais pas suivi le débat. DOW a clairement donné un sacré élan à 40K. La sortie de Warhammer Total War juste après la mort de battle et alors qu'AOS, en plein no man's land sous le feu de tirs croisés intense, venait de sortir, ça m'a vraiment toujours posé question. Peut-être le temps de développement du jeu et GW leur ont refilé la licence sans rien leur dire de leurs projets (ce qui ne m'étonnerait pas d'eux) à moins que ça ne se soit passé vraiment en amont (quand GW lui-même n'avait aucune idée de ce qu'il allait faire de battle). Un bon JV sur AOS serait vraiment un plus pour ce dernier je pense. D'ailleurs au lieu de nous sortir un 3ème DLC comme un jeu complet et nouveau (au tarif d'un jeu parfaitement original du coup) avec une ribambelles de petits DLC pour avoir toutes les races, en raclant les fonds de tiroirs (les kislévites comme têtes d'affiches? Sérieux? Alors qu'ils ont jamais eu que 3/4 unités et 3 persos y a 20 ans?), ils auraient mieux fait de nous concocter un Warhammer: Age of Sigmar Total War....
  7. C'est pour ça les 90% j'imagine. Et même dans l'absolu, c'est fou comme on s'enferme dans des carcans. N'importe quelle figurine med fan est jouable à AOS. Tes Bretonniens, tu en fais une liste cité de Sigmar en count as, tes RDT, une liste Ossiarch/Mort. Mieux, si tu en as déjà (et aujourd'hui on trouve pas mal de proxy pour les RDT... moins pour les breto étrangement... et si tu as accès à une imprimante 3D, c'est juste l'orgie), j'ai envie de dire que TOW sans nouvelles figurines ne sert à rien: ce n'est qu'un système de jeu de plus. Rien ne t'empêche de jouer dans le monde de battle avec une ancienne version ou un autre système (King of war, age of fantasy, Saga...etc, etc y en a des trouzaines). Ah bon? J'aimerais bien les connaître.
  8. 1. A mon avis oui pour la sous couche blanche (pour des teintes claires... les Lumineth peuvent se peindre autrement, j'en ai vu peint en mode elfes de sang de Wow et c'était très chouette)... . Jamais compris l'intérêt du zénithal sachant que normalement, les couches de base que tu poses vont "péter" la lumière déjà posé par le zénithal. Y a peut-être une micro nuance (dont savent se servir de très bons peintres sur des pièces d'expo) par transparence, mais franchement, pourquoi se faire chier pour si peu? 2. Je le fait toujours parce que je dilue toujours beaucoup mes peintures y compris les métalliques et c'est plus couvrant sur une base brune ou ocre. Mais avec certaines teintes d'or "modernes" (je pense surtout au "retributor" de GW) qui sont très couvrantes même un peu diluées, je suis même pas totalement sûr que ce soit nécessaire. Pour de la peinture de jeu sans trop de prise de tête, c'est un des premiers trucs que je ferais sauter.
  9. C'est marrant j'entend ça partout et je vais faire ma vieille chose, mais pour moi les gros orcs débiles simiesque que l'on connait aujourd'hui, je les ai jamais totalement intégrés... bon, oui, ils font partie de l'imagerie de Warhammer aujourd'hui. Mais les orcs de warhammer à la base pour moi c'est ça (parce que j'ai découvert cet univers avec le JDR): http://verrahrubicon.free.fr/images/gob_orque.jpg Cette image vraiment pour moi elle définit les orcs de Warhammer et je la retrouve un peu dans les orcs de Dominion. Et je trouve qu'avec leurs proportions étranges, leurs armures et armes sorties d'un délire visuel (et absoluement pas pratiquo pratiques), leurs gros soleils rouges grimaçant (ça aussi ça rappelle les vieux orcs de battle), ils s'inscrivent parfaitement avec le reste.
  10. Tu donnes la réponse à ta propre interrogation. Malheureusement, je trouve aussi que c'est un des trucs les plus rebutants à jouer Sylvaneth (pas moyen d'investir x fois dans un kit d'arbres qui n'est pas donné, la méthode est un peu trop grossière). C'est pas tant que c'est mal écrit (en plus je lis en VF, donc juger de la qualité de l'écriture sur une traduction...bon) c'est surtout qu'il y a gavé de remplissage, avec des récits de batailles insipides (à la limite du nanardesque parfois) et surtout sans enjeux puisqu'on nous décrit très peu le point de vue de l'individu: on aurait par exemple les mêmes batailles décrites tantôt du point de vue d'un simple soldat, tantôt d'un officiers, tantôt d'un monstre, tantôt d'un des grands patrons, ça serait beaucoup plus cool à lire. Là on a un récit global et sans saveur, et honnêtement, j'ai vraiment eu du mal à arriver au bout du tome sur Teclis (je n'y serais pas arrivé sans savoir qu'il y avait des évènements importants qui ont servis de carotte). Il faut attendre 10/20 pages pour avoir une infos intéressante. Le fluff des bt, qui décrit des factions, c'est déjà mieux, mais là aussi y a du remplissage.
  11. Un avis sur des figurines que tu n'achètes pas et dans un jeu et conçus pour un univers que tu ne connais pas? Ah oui, oui, après voilà, si tu es persuadé qu'il vaut mieux que celui de gens passionnés par lesdits univers et lesdites figurines depuis parfois des décennies... je vois pas de raison d'en débattre. Et si ça me regarde pas, y a plus grand chose à en dire hein?
  12. Alors résumons... - Tu viens nous dire que les nouveaux orcs de Dominion viennent rompre avec une tendance exagérée/"cartoon" (peu importe la définition) d'AOS que tu n'aimes pas. Au début je pensais que c'était en opposition à battle ou à autre chose, mais; - Tu n'as pas d'exemples d'autres gammes qui restitueraient une ambiance différentes selon toi d'AOS/Warhammer en général, donc j'imagine que tu ne pratiques pas d'autres jeux ou ne collectionne pas d'autre gamme, du coup reste l'opposition entre AOS et battle/40K; - Tu nous dis maintenant que tu ne connais pas le lore AOS ET battle et que les figurines ne t'ont jamais intéressées... en gros t'aimes pas Warhammer quoi (ce qui est ton droit); - Mais tu viens débattre sur un forum consacré aux figurines et à leurs univers et particulièrement à Warhammer (c'est dans le titre du forum quand même) de l'esthétique d'AOS. Du coup, reste 40K? J'ai bon? Et si oui, tu trouves vraiment que 40K est plus cohérent, plus Grimdark et plus réaliste que ne le sont AOS/battle? (le tank chapelle, le truc le plus réaliste et cohérent qu'on ait fait en matière de tank). Parce que sinon, si c'est pas non plus 40K... WTF ai-je envie de dire... Je ne comprend vraiment pas le sens de tes interventions du coup. tu n'aurais pas écrit de longs messages plus ou moins argumentés, je commencerais à penser à un troll... Vraiment j'ai du mal à saisir (à moins que ce soit bêtement encore le syndrôme de vouloir avoir raison coute que coute).
  13. 800 points c'est déjà bien. Peint les, prend ton temps, teste différente partie du jeu. T'as pas besoin de 2000 points de suite. Comme ça tu pourras investir tranquillement (une ocasion par ci, un perso qui te plait par là, une boîte un peu plus grosse un mois où tu as un peu plus de sous), sans te prendre la tête, et faire évoluer ton armée sur le temps, te l'approprier, te faire plaisir sur la peinture....etc. Il ne faut pas céder au chant des sirènes qu'est la politique de sorties très nombreuses et très rapide de Games Workshop, ou aux modes d'Internet qui donnent de fausses impressions. Quand j'ai commencé, j'ai mis des années (oui oui "des") à collectionner une armée haut elfe de 1000 points (je crois) avec mon pauvre argent de poche de l'époque. Et ça fait partie de mes meilleurs souvenirs dans le domaine des figurines: les moments où je découvrais l'univers, où j'apprenais à peindre. C'est toujours cool le moment de la découverte, faut prendre son temps et savourer!
  14. C'est sûr qu'à ce prix là... c'est moins cher qu'une Cursed City ou un Indomitus! Et quand je compare avec le prix d'un gros pc de joueur (pas loin des 1000 balles) que beaucoup n'hésitent pas à investir, c'est vrai que ça laisse songeur... Après, il y a effectivement la difficulté de paramétrer le truc comme il faut qui reste une barrière. Mais quand je vois ce que certains sortent avec des imprimante 3D... J'ai vu de gros démons et dragons imprimés (en photo, je les ai pas eu dans les mains), ça avait l'air juste dingue en termes de détails et de finition, rien à envier à des figurines "classiques".
  15. Moi j'adore les Sylvaneth (quand je vois le dernier là avec sa flûte, j'aimerais vraiment qu'ils développent cette armée d'avantage). Ce sont des esprits des forêts. il ne faut pas y chercher une "société cohérente" au sens d'une société humaine (malgré tout, leur structure sociale est décrite, contrairement à beaucoup d'autres faction... on a même une vague idée de leur habitat, de leurs sites sacrées, c'est une des races (dont j'ai lu le bt, je les ai pas tous) les plus développées d'AOS). Ce sont des êtres magiques d'ailleurs capables de prendre diverses apparences. Et ils existaient déjà à battle en Athel Loren. Ils rappellent la cour des fées avec sa reine et sa multitude d'esprits et de créatures lui étant affiliés. Et autant à battle j'adorais autant les elfes sylvains et les hauts elfes, mais en les collectionnant, j'avais l'impression de faire un doublon, autant là les deux factions se sont bien caractérisées et franchement ça me plait: j'ai l'impression de collectionner deux armées vraiment différentes. Et c'est là je trouve qu'AOS est très riche: car il peut juxtaposer des cultures TRES différentes et que ça reste cohérent puisque c'est un monde purement magique, constitué d'énergies mystiques et qui ne repose sur aucune réalité physique. Les 8 royaumes sont une sorte de songe en fait, littéralement, et je trouve ça très bien vu. Arrêtons de rechercher un réalisme presque historique dans des univers dont le propos est justement d'incarner les mythes: on est dans le domaine du rêve, de la magie, du mythe, pas du pragmatisme ou du réalisme matérialiste terre à terre. Ce qui te dérange, n'est-ce pas plutôt qu'on s'est écarté des canons purs de la fantasy? D'une part ce n'est pas totalement vrai: il y a encore des factions très med fan à AOS (les nighthaunts, les vampires, les nouveaux orcs). Et qu'on ne s'y trompe pas: j'adore le med fan classique... mais je déplore qu'on se cantonne au Moyen Age pour les inspirations en fantasy. 'tain je rêve d'un univers de fantasy qui se baserait VRAIMENT sur l'antiquité par exemple. Il y a tellement de cultures, de mythes, d'époques qui feraient de superbes inspirations pour un univers de fantasy. Et mine de rien, c'est ce que Gw fait enfin avec AOs: les Lumineth puisent autant dans les elfes "traditionnels" que dans les mythes et cultures asiatiques ou méditéranéens (grecs surtout), et ça je trouve que ça leur donne énormément de charme (bon, chez les HE à battle, c'était pareil, mais tout de même plus restreint). Et la façon dont l'univers d'AOS est conçu, avec ses plans différents et la très forte influence de la magie, rend le tout cohérent. Les chevaliers XIVème de Bretonnie qui vivaient à côté de l'Empire Renaissance maîtrisant la poudre à canon et des nains maîtrisant la vapeur, tu trouvais ça cohérent? La culture elfe, vachement antique et orientale, aux côté des cultures humaines très médiévalo renaissance aussi? Moi j'ai aucun mal à imaginer toutes les factions d'AOS coexister dans un univers très vaste (ils en ont plusieurs des cailloux justement), où les possibilités sont énormes du fait que la magie régit le cosmos et permet de s'affranchir des contingences physiques, et de manières très diverses. Après c'est une question de goût et le débat battle/AOS commence vraiment à sentir de suranné. Mais sur ton argument de dire qu'AOS est cartoon, je trouve qu'il n'est pas fondé... en tous cas pas plus que ne l'était l'univers de battle et ses nains-boules caricaturales ou ses orques simiesques aux chicots de la taille d'un poignard.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.