Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

le caillou

Membres
  • Content Count

    2,955
  • Joined

  • Last visited

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Profile Information

  • Location
    Bordeaux

Previous Fields

  • Jeux
    battle : kislévites, bretonniens et nippons 40k: garde impériale, taus

Recent Profile Visitors

18,852 profile views
  1. La Tartiflette a parfaitement résumé ma pensée. C'est vraiment une superbe unité, et tu mets parfaitement en valeur ces figs sans déroger au schéma traditionnel des UltraMarines. Grand bravo !
  2. Beau début d'unité. Juste un petit bémol : je ne saisi pas si ça vient de la photo ou pas, mais je trouve que le noir (et même le jaune) manquent un peu de constraste.
  3. +1 aver Railschu. J'adore le contraste de la peau bleue pour les squigs avec le reste des orks (et en plus ça change agréablement du traditionnel rouge). Et le mélange de gammes de différentes époques passe toujours aussi bien en renforçant le côté bordel visuel que j'associe toujours aux orks.
  4. Une fois de plus, le travail de peinture sur ces vieilles pièces est nickel et les met bien en valeur. Petit coup de cœur pour Eltharion sur Griffe Mortelle, qui a toujours été ma pièce préférée dans la vieille gamme elfique.
  5. Autant je suis moyennement convaincu par la table chaotique (sur le principe, hein, pas sur la réalisation qui est nickel), autant j'adore vraiment ce concept de maison-monstre ! Celle-là, j'ai hâte de la voir terminée. Et je plussoie mon petit camarade du dessus : elle va te servir pour quoi ?
  6. Comme toujours, c'est superbe, et je suis toujours autant fan de ton style. Tu es vraiment au top pour ce qui est de mettre en valeur ces vieilleries, avec leurs qualités et leurs défauts qui font aussi tout leur charme. Et donc comme toujours, on en veut encore ! ^^
  7. Et il y a normalement 1 space marine pour chaque monde de l'Imperium. Et pourtant on ne voit que ça ! C'est le problème du wargame "générique", où les parties ne s'en tiennent pas à l'ordre de bataille de tel ou tel engagement. Du coup, les joueurs jouent ce qui leur plait, ou ce qui leur semble fort. Et le Puma est à la fois diablement sexy, et plutôt balèze sur une table de jeu (tout en ne bloquant pas de slot de tank) !
  8. Et le joueur allemand l'avait oublié : il était dans la maison, juste devant la fenêtre, attendant son heure !
  9. Cette histoire de Russes, disons que c'est pour le fun, parce que je n'en sais rien, mis à part cette histoire avec "the Old Blood and Guts" ! ^^ Pour le Reco, c'est exactement ce qu'il a fait pour esquiver le bazooka : il a accéléré à fond, et il s'est non seulement éloigné du bazooka, qui était la menace immédiate (j'ai jeté le dé pour le fun, et heureusement pour lui, parce que sinon je lui plombait le flanc), mais est aussi passé à couvert derrière la haie. Je ne sais pas si on a joué la règle correctement, mais ça nous a paru logique sur le moment à la lecture de la règle et au vu de la situation. Concernant le triangle sur le toit (dont certains pouvaient être lumineux), à priori c'est pour signaler qu'ils tractent un truc. De leur côté, les véhicules français portaient un panneau carré, avec un triangle jaune sur fond bleu. Donc à ne pas mettre en position relevée pour un transport de troupes, mais à relever pour un tracteur d'artillerie au travail. Après, je dirais que tu fais comme tu veux, parce que je ne suis pas sûr que c'était toujours bien respecté, dans un sens comme dans l'autre ! ^^
  10. Merci les gars. Dans l'ordre : rappelons juste qu'il a fallu arrêter Patton avant qu'il emplafonne les Russes, direction Moscou ! ^^ Pour ce qui est de la table, elle est effectivement superbe, et le pote qui l'a faite l'a réalisée avec une seule main suite à un soucis de santé (il fait les décors, et je me charge de peindre ces figs) Concernant le Puma, cette petite saloperies est un "must have" des listes allemandes en fin de guerre : blindage correct, canon antichar moyen avec mitrailleuse coaxiale, mais surtout il dispose de la règle "recce" (reco en VF) qui lui permet de faire un mouvement avant ou arrière quand on déclare un tir sur lui et qu'il n'a pas encore agi. S'il se retrouve hors de vue de celui qui lui tire dessus à la fin de son mouvement, le tir est perdu. C'est ce qui s'est passé ici : quand le bazooka a déclaré un tir sur lui, il a bougé et s'est retrouvé caché par la haie.
  11. Bonjour à tous, Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui il va y avoir un petit rapport de bataille pour Bolt Action. En effet, le week-end dernier, je suis allé chez mon pote Heikeen (dont vous avez déjà eu un petit aperçu de la table hivernale, et pour qui je peins des volksgrenadiers en tenue d'hiver) accompagné du sieur Navarone, qui est le triste sire qui m'a fait plonger dans Bolt Action ! ^^ De fait, après un bon repas (merci à Mme Caillou), nous nous sommes rendus chez Heikeen pour une petite partie en multijoueurs (1000pts de Teutons contre 500pts de GI et 500pts de Soviets). Apparemment, à l'hiver 1945, il semblerait qu'une troupe de reconnaissance alliée se soit un peu trop aventurée vers l'est et s'est retrouvée isolée dans un petit village. Alors qu'elle se préparait à passer confortablement l'hiver au chaud dans un petit hameau, des vrombissements de moteurs au loin réveillèrent les GIs. Au son, il leur semblait que des véhicules allemands se trouvaient non loin, impression vite confirmée lorsqu'un vol de bombardiers passa en rase-mottes, lâchant des bombes sur les maisons. Le lieutenant Peter Stone rameuta ses hommes, lança un appel de détresse à la radio (sans assurance d'avoir été entendu) et se prépara à défendre chèrement sa peau... Un petit hameau au cœur de la forêt, havre de paix supposé pour les GIs par une froide journée d'hiver, est sur le point de se transformer en piège mortel. Canelés sur les étagères, bières décapsulées, la partie peut commencer ! ^^ Après un bombardement initial qui laissera un paquet de GIs sonnés, les premiers dés sortent du sac, et les premières troupes allemandes apparaissent hors du brouillard, arrosant les troupes américaines... Menés par un Puma (véritable plaie ambulante pendant toute la partie), les volksgrenadiers apparaissent à la lisière de la forêt. Les premiers tirs ne laissent planer aucun doute : les Allemands sont là pour nettoyer le village, et n'ont visiblement pas l'intention de faire des prisonniers. Au second tour, les renforts espérés arrivent, mais à la grande surprise des Américains, il ne s'agit ni de troupes anglaises, ni de compatriotes, mais de troupes soviétiques commandées par le camarade lieutenant Navaroneski, envoyées en avant, à la recherche des trésors pillés par les Nazis. Rapidement, les Russes se mettent en position et avancent vers le village. Sont-ils là pour sauver les Américains ? Ou ont-ils d'autres instructions ? Le lieutenant Stone profite de leur arrivée, mais la Cal .30 la plus proche garde les nouveaux arrivants à l'œil... Mauvaise nouvelle pour les Américains : un Stug se met en position de l'autre côté du hameau. Il aligne l'escouade la plus proche, qui se croyait à l'abri derrière son mur et ouvre le feu. Le tir sonne les GIs mais fait peu de pertes. Sur le flanc est, un T-34 chargé de soldats se met en position au milieu des meules de foin. A la fin du second tour, la situation semble très mal engagée pour les Américains, pris entre deux feux. Le sort est favorable aux Alliés, et le premier dé à sortir du sac est un dé rouge. Avec un grincement, la tourelle du T-34 pivote et aligne le Stug. Le premier coup est au but, et le Stug s'embrase, soulageant les GIs qui étaient sous le feu du tank allemand. Ayant esquivé un tir de bazooka grâce à sa règle "reco", le Puma se retrouve de l'autre côté du carrefour, passant en trombe à côté de l'escouade qui se remet péniblement de sa rencontre avec le Stug. Ils déclenchent un tir de barrage sur le camion, laissé seul au milieu de la route par le départ du Puma et le détruisent. Laissant le chauffeur et leur lieutenant morts à bord du camion détruit, l'escouade de volksgrenadiers pénètre dans le jardin de la maison en ruine et avance vers le lieutenant américain, bien décidés à venger la perte de leur officier. Dans un hurlement de sirène, un Stuka sort des nuages et s'abat sur l'escouade, la laissant secouée au milieu de la route. La passe de mitraillage s'achève en toute sécurité pour l'avion allemand, aucune pièce d'artillerie antiaérienne n'étant présente sur la table. Exaspéré par cette escouade qui tient sa position malgré tout, le puma fait pivoter sa tourelle, les aligne et tire, en tuant 4. Et malgré tout, les GIs de la Big Red One s'accrochent au terrain... De l'autre côté du champ de bataille, la seconde escouade se décide enfin à agir et sort de la maison, ravageant à bout portant une escouade qui tentait de les prendre à revers. Dans la forêt, les vétérans russes s'en prennent au corps à corps à une escouade de volksgrenadiers. Et la détruit entièrement. Les Russes attaqueront ensuite au corps à corps le mortier lourd allemand, mais ils se feront massacrer par les servants, à la surprise générale. La partie se terminera au 6ème tour sans autre rebondissements, par une victoire 5-3 des Alliés. Le Puma et le T34 passeront la partie à s'échanger des obus, mais seul le Puma arrivera à endommager sa cible, y déclenchant un incendie qui sera finalement maitrisé par l'équipage. Les survivants du camion finiront par venger leur lieutenant en engageant le corps à corps contre l'officier américain, le tuant au dernier tour. Au final, une excellente partie, sur une table superbe. Vivement la prochaine !
  12. Oh, il passe déjà bien assez de temps sur sa console, et mon PC n'est pas calibré pour le jeu (forums, messageries, "ventes privées" et pinterest pour Mme Caillou,... rien de plus). Pour ce qui est du B1, on verra. J'en peindrai sans doute un, mais je suis plus amateur du Somua et des trucs bizarres de la période (AMR33 ou 35; tank D2, canons portés,...).
  13. Merci les gars. @wylhem Le mien était sergent dans une section de mortiers d'un régiment breton. D'ailleurs, c'est le point de départ de ce projet, et j'en profite pour fouiller dans l'histoire familiale. Pour ce qui est de mon temps libre, c'était plutôt calme ces derniers temps du côté de mon mini-moi (console et potes obligent), mais il a l'air décidé à se remettre à jouer : Shadespire, Magic, Bolt Action (il a déjà son armée de la 101st Airborne, d'ailleurs)... Il monte les figurines, je les peins, et après je perds contre lui ! ^^
  14. Pour le B1Bis, je ne pense pas en peindre pour l'instant, même si j'en ajouterai sans doute un à un moment ou à un autre... Sinon, j'ai bossé sur la peinture ces derniers jours, et j'ai terminé les pièces entamées pour mon armée française : - le canon de 75mm : - le Unic P107 avec canon de 75mm tracté : - la chenillette Renault UE avec le canon de 25mm en version attelée et en position de tir : Et une petite embuscade à l'orée d'un bois : Encore une vingtaine de piétons et un camion, et j'aurai terminé 1500pts. Je pourrai alors passer au projet suivant ! ^^ Sinon, mon petit monstre a fait sa première partie de Infinity Code One le week-end dernier, et il a adoré. C'est une bonne nouvelle pour le jeu, moins bonne pour mon planning peinture et mon portefeuilles ! ^^
  15. Pour aujourd'hui, je continue à compléter mon projet d'armée française pour juin 40. Outre une 3ème unité d'infanterie en cours de peinture, je me suis bien amusé sur des véhicules et un bon vieux 75mm : Tout d'abord, le 75mm en cours de peinture. Il s'agit du modèle proposé par JJG Prints en impression 3D (et qui, contrairement au modèle de chez Warlord Games, a des servants en vestes courtes, et non pas en manteaux longs avec paquetage d'infanterie complet, ce qui n'a pas existé). La pièce est vraiment très sympa, mais elle n'est pas exempte de petits défauts, en tout cas en ce qui me concerne, et avec l'imprimeur, nous avons pas mal échangé sur le sujet. Ensuite, je me suis fait plaisir chez Mad Bob Miniatures, car il me fallait des véhicules pour tracter mes canons. Je ne connaissais pas personnellement cette marque, mais j'en avais entendu pas mal de bien. J'ai donc pris le parti de commander chez lui des véhicules destinés à tracter mon artillerie, et de compléter au moyen de pièces de diverses provenance. Le colis a mis un peu de temps à partir d'Angleterre, mais il est arrivé hier matin, et j'ai passé la soirée et un petit moment ce matin avant d'aller bosser à bricoler sur ces pièces : La résine est très légèrement granuleuse, plutôt souple, avec relativement peu de nettoyage à faire dessus (ce qui du coup se fait très bien). Le premier véhicule choisi chez Mad Bob est une chenillette Renault UE. J'ai également commandé le 25mm Hotchkiss pour le mettre en position de route, et j'ai rajouté un peu de bordel dans la remorque en piochant des pièces génériques chez Rubicon Models : Pour la même raison (scénario faisant entrer les unités depuis la réserve), il me fallait aussi de quoi tracter le 75mm. Comme j'ai toujours bien aimé ce véhicule, je suis parti sur un Citroën/UNIC P107, un halftrack destiné à l'artillerie et au génie militaire. La version proposée par Bob n'est pas le tracteur d'artillerie, mais on va dire que dans le bordel généralisé de juin 40, le régiment a fait avec ce qu'il avait sous la main (oui, j'assume le fait de n'avoir pas converti un modèle "artillerie", avec le caisson à l'arrière). De plus, le modèle de Mad Bob est prévu d'origine pour être bâché, et mon petit monstre de fils m'a demandé de monter et de peindre la version que nous avions vu au musée des blindés de Saumur, à savoir une version "décapotée" du véhicule. Me voilà donc une nouvelle fois à bricoler le bidule : roue et volant allemands de chez Warlord Games, arceau en tige plastique, bordel dans la caisse provenant de chez Rubicon, fusil et jumelles Warlord Games,... Et à tout ça, j'ai rajouté un autre canon de 75mm sans équipage fait à ma demande par JJG Print, ainsi qu'un conducteur de même provenance (auquel j'ai dû grandement limer le fondement pour l'asseoir à peu près à la bonne hauteur). Du coup, j'ai encore pas mal de boulot pour peindre tout ça (surtout que j'ai un groupe franc et un camion réquisitionné qui arrivent pour terminer cette armée, au moins provisoirement), mais je suis plus que content du résultat, la partie mécanisée (et encore, il me manque les sidecars) commençant à bien prendre forme : Allez, yapuka peindre !
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.