Jump to content
Warhammer Forum

Artharian

Membres
  • Content Count

    105
  • Joined

  • Last visited

About Artharian

  • Birthday 09/09/1989

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Previous Fields

  • Jeux
    Oui.

Recent Profile Visitors

3,026 profile views
  1. Bonjour, Petit one shot Horus Heresy pour voir si le format est plaisant. Réponse, oui. 1h30 - 2h NMM - batte damage - usure - lumière zénitale Incubi darkness - sons of horus - Sybarite - gauss blaster pew pew pew Space marine - Mkv4 - Sons of Horus
  2. Bonjour, Nous sommes passés sur des tons sombres. Tout progresse doucement. Stormcast Eternals Sequitors :
  3. La prison du nécrotonerre. La bastide était tombée. Ce dernier refuge ennemi, une immense flèche d'os et de fer, s'élançant sur plusieurs centaines de lieux, occultait les derniers rayons d'un soleil vert. Les flancs enfonçés et les arrêtes ouvertes prenaient une allure décharnée. La spire verdâtre qui avait menacé leur avancée se dissipait lentement avec la fin du scriptor mortis. Rolland l'indécis soupira d'aise à l'idée de prendre enfin un peu de repos. La retraite de cette créature malfaisante s'étendait sur plusieurs centaines de mêtres de dalles froides. Les hauts pilliers de chairs tannées, couvertes de runes violacées, soutenaient des voutes osseuses. Les murs disparaissaient de la pièce dans l'épaisse brume de la fumée des encens dont l'odeur acre lacérait les gorges des vivants. Dominant les lieux, un immense vitrail formait un tapis de lumière sale qui s'écoule depuis la porte jusqu'à l'autel maléfique. Rolland s'approcha de l'estrade d'acier qu'il grimpa agilement pour se placer face au pupitre. Dessus, il caressa de la main la couverture du tome de mort. D'un signe de tête il congédia ses praetors vers la fouille des appartements privés de leur victime. Quand il se retrouva seul, il se plut à tourner désinvoltement les pages. Lentement il se plongea dans sa lecture et se retrouva perdu dans ses pensées, assis au bord d'un précipice, nageant dans la tourmente d'un fleuve d'âme. Il détailla les récits nécrotiques avec concentration. Des bruits sourd le tirèrent de sa rêverie morbide. Nocher, un chevalier relictor, arrivait accompagnée de deux mastodonthes en armure. Ils arboraient le vert noble et le rouge profond de la croisade Archilios. Rolland referma le livre et rejoint ses hommes : "- Cette âme est dangereuse, dit-il. - Elle l'est, en effet monseigneur, répondit Nocher. Puis-je nous assurer qu'elle ne revienne pas. - Fais, et assure-toi que le sel soit versé à flot. Rien ne doit subsister." Le prêtre relictor s'inclina au départ de son seigneur. Il sortit ensuite une craie bleue et traça une série de symboles concentriques autours du cadavre. Des runes sigmarites et d'autres, plus ténébreuses se mélangeaient. Bientôt la dépouille du scriptor mortis fut cerclée d'inscriptions. Deux éclairs ce cercle reliaient à un autre, plus grand. L'un des deux annihilators s'y assis, tournant le dos au mort. Le prêtre sorti un burin de son coffre ainsi qu'une maille de chaîne. Il s'approcha de l'annihilator et frappa entre les omoplates. Il s'éloigna ensuite et pris la parole : "- Sténos, pour les crimes dont vous vous êtes rendus coupables en qualité de scriptor mortis, vous êtes condamné à l'emprisonnement jusqu'à ce que Sigmar vous accorde sa grâce. Stern, acceptez vous votre rôle au sein de notre croisade? - Je l'accepte, roula la voix orageuse de l'annihilator. - Soyez le digne geolier de ces crimes." Et sans plus de cérémonie, il posa ses mains sur le casque de Stern. Un éclair traversa le plafond et s'écrasa sur le corps de Sténos dont l'âme parut s'arrachée lentement. Une chaîne d'éclairs se matérialisa, entravant les membres décharnés, attirant la monstruosité vers le maillon de chaîne fixée à l'armure. La tempête retomba soudainement et le visage aux orbites vides du scriptor mortis flottait maintenant autours de Stern. Il tenta de s'envoler mais une décharge electrique le ramena à son geolier. Nocher sourit : "- Ainsi ljustice est faite. Veillez sur cette âme geolier, jusqu'à ce qu'elle se repente et peut-être Sigmar lui apportera la grâce." L'annihilator salua et parti vers la sortie. Derrière lui, l'âme décharnée tentait de s'aggriper au sol. Le prisonniers n'avaient plus aucune emprise sur le monde matériel, condamné au silence.
  4. Bonjour, Le mélange Stormcast / nighthaunt sur les socles fonctionne. Côté peinture, la qualité des photos fait stagner le rendu. Il y a beaucoup de détail qui disparaissent comme les coulures au vert sons of horus. J'ai actuellement identifié deux couleurs qui transformaient complètement une figurine : le vert sons of horus et le dorn yellow. Elles donnent des teintes superbes et tristes au figurine. Les volutes d'encens remontaient entre les doigts gantés. Le chevalier relictor récitait le fer de braise de la croisade Archilios : " Il existe deux ténèbres. Celles que nous combattons. Celles qui viennent avec l'orage. Portons nos ténèbres dans les coeurs de nos ennemis. Arrachons les leurs. Enchaînons leurs âmes ! C'est la volonté de Sigmar ! Des âmes pour le dieu des âmes !" Il fit rouler son chapelet entre ses doigts. Chevalier Relictor.
  5. J'ai été agréablement surpris par le dernier épisode d'Hammer and Bolter. Par contre, je me demande comment la plate-forme va tenir dans la durée avec un contenu aussi réduit.
  6. C'est une force cette façon d'enrichir l'esthétique d'une armée sans en trahir l'esprit. Tant de la finesse de peinture que de la volonté de conversion. Bravo.
  7. Bonjour, Merci @Spirit Knight et @gekko. J'essaie de donner un cadre plus sombre à la croisade Archilios et les mise en scène en font partie. J'ai repris un trio d'annihilator et j'ai testé le technical blood for god blood. Effectivement, il faut resister à l'envie d'en mettre partout. Les doigts crochus d'un bleu sombre s'élencèrent vers le cou de Gerneval. Celui-ci impassible continuait d'observer le sable glisser sur l'étendue désertique. La tempête était retombée depuis plusieurs heure et le marécage était presque entièrement dévoré. Une enclave de magie chamanique résistait. Les doigts spectraux traversèrent sa chair sans l'entamer. Il adressa un sourire aux orbites de l'âme enchainée. Jugée bien trop dangereuse pour être laissée en libertée, celle-ci avait été lié par la magie de sigmar à son armure. Il serait son geôlier jusqu'à ce que Sigmar le rappel à lui. Soudain, les orbites vides se tournèrent vers le désert. Quelqu'un venait. Gerneval soupesa son marteau mercurien et s'avança dans cette direction, toujours suivi de son prisonnier. Annihilator avec bouclier :
  8. J'ai collectionné du Wbattle et du W40K à l'époque. Je suis revenu 20ans après et le monde de W40k n'avait pas fondamentalement changé. AOS avait l'air d'un truc complêtement fou avec ses étendus infinies dans un univers infini. Jusqu'à ce que je comprenne que ce qui s'appelle un royaume repose en fait sur une ancienne représentation de notre planète : une étendue plate. Et là les royaumes prennent tout leurs sens et la cosmologie d'AOS aussi. Au final, la puissance du lore d'AOS n'a rien à envier à battle. Après le côté collection, je suis allé sur le site de GW et j'ai comparé les quantités de produit par gamme. Les 4 groupes de la gamme sont délimités. Il y a la question : qu'elle est l'armée d'AOS qui sera renouvellée régulièrement parce que c'est la vitrine ? Il fallait regarder côté Stormcast. C'est l'influence marvels de thor et des armées d'Asgard. AOS est bien loin des représentations des années 1980-2000 de wbattle. Il repose sur les représentation qui apparaissent après. Exit Conan le barbare, bonjour les marcheurs blancs, Aquaman et les visages orruks issu du Hobbit. Le gameplay est fluide et les armées ont des bonnes synergies. Les parties ne sont pas trop longues. C'est un bon jeu.
  9. Bonjour, Le sable vert de gris s'était amoncelé au pied des arbres pendant de longs jours, ensevelissant la vase et arrachant les feuillages. En quelques jours, une grande étendue d'eau saumâtre s'était transformée en un désert assoifé. Les troncs décharnés griffaient maintenant le ciel de leur agonie. Les cadavres des orruks et de la faune jugée impure gisaient étrillés de flêches d'airain. Alors vint la deuxième vague. Un mur immense de poussière s'avançait depuis les dunes. Des éclairs strillaient cette violence dans un grondement formidable. Ils étaient les annociateurs de la croisade, les rayons de désespoirs purificateurs. L'éophore d'Archilios venait étancher sa soif de civilisation. Bastian Carthalos Je continue d'agrandir l'Ost en ajoutant le Bastian Carthalos. La cape est mon premier freehand. Je suis revenu sur l'OSL en opposant la flamme bleue au jaune de la lumière zénitale. Le dégradé du jaune qui donne cette effet comics : Thondia brown, Mournfang brown, averland sunset, Yriel yellow, flash gitz yellow, dorn yellow, white scar. Je n'ai pas fait de battle damage pour celle-ci.
  10. Bonjour, Je continue sur le même sujet puisque je ne fais qu'augmenter la taille de la même armée. Ayant enfin décidé du schéma de couleur, je repeindrai plus tard certaines unités. Je développerai l'histoire tranquillement. La première partie de l'Ost égaré correspondait à la transition entre les combats en Shyish et ceux en Ghur. La deuxième partie, l'Archilios se passe dans le royaume de Ghur. La croisade éophore d'Archilios. Trois arbres gris s'entrecoupaient sous une pluie fine. Les branches vermoulues s'enlaçaient au premier chant d'oiseau. Sous l'égide des épais feuillages rouges s'étendait le marais. Sale, humide, moite, irrespirable, la vase s'étirait paresseusement sur des lieux. L'orruk à peau moussue redressa la tête et huma cette saleté, crachant une toux glaireuse dans la matinée montante. Depuis deux jours, un sable vert de gris se répendait partout sur ses terres. Un vent asthmatique portait cette salissure depuis l'Est jusqu'au coeur de son marécage. L'intru s'imissait partout, et déjà s'assechait l'orée. Et au delà, un étendue stérile, un désert de dunes aux reflets verdâtre sous un ciel parfait. Le cri d'un aigle fendit l'air. L'orruk s'effondra, l'orbite enrichie d'un trait d'airain. Un temps et le tueur s'agenouilla près du corps, suivit d'un acolyte inquiet : "- Seul ? - Une sentinelle. Le camps n'est pas loin, conclu l'assassin". Vigilors :
  11. La beauté de ce jaune. J'adore la peinture même si il manquerait un je ne sais quoi à ton bronze. Les socles sont superbes. Bonne continuation.
  12. Vraiment super cette armée. Les tons sont originaux. Dommage pour le flou de certaines photos mais vraiment super. On attend la suite.
  13. J'adore l'idée de la corde au naturel. Le gros plus de cette armée c'est incontestablement le marai peint sur les socles plus ou moins réussi mais qui donne un super aspect. Le côté globe-luminescent des vaisseaux est génial aussi. Bravo !
  14. Carapace et chaires propres. Ils tranchent sur le socle. L'esthétique vient de la masse, il manquerait une photo de groupe type nuée. Ils sont décapée et repeins ou c'est sur l'ancien shéma directement?
  15. Bonjour, Merci beaucoup pour tes commentaires Spirit Knight. Voici enfin le dernier groupe de Vindictors dans un style un peu plus sombre. J'ai ajouter du coulis marron sur le sable blanc ce qui tranche correctement, et puis un retour au contraste violet que j'avais laissé de côté mais qui marché vraiment bien. La Vindictor-primus. Le signifière Azyrithe Le groupe des cinq Vindictors assemblés. Voilà donc la fin de l'Ost égaré. "- Hors survint le tonnerre et le fracas et le ciel se couvrit d'orage et le sable se souleva. Et loin la falaise blanche au reflets verts-de-gris s'avançais. Et Rolland l'indécis de regarder le spéctacle, lui et les siens. Las le mur implacabalbe déjà sur eux englouti tout et tous. Et chacun de se calfeutrer au mieux en attendant la fin de la tempête. Et les dragons dans leur terrible courroux soufflèrent les flammes. Et le sable devenir d'airain en un dome inébranlable. Alors tous ils retournèrent au repos, à l'abris dans cet oeufs de bronze indestructible. Jusqu'au jour où résonnera l'appel.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.