Jump to content
Warhammer Forum

Aeneas

Membres
  • Content Count

    313
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Aeneas

  1. Je ne l'ai pas lu mais c'est une de mes prochaines lectures
  2. Selon les infos qu'on a pour le moment: - Il semble que l'intrigue débutera dans l'Etendue de Koronus, le décors du rpg papier. - L'alpha devrait avoir lieu en 2022 (pas de date précise pour le moment). - Il s'agit d'un jeu à la Pathfinder rpg. - Le joueur incarnera un rogue trader et aura donc une grande liberté d'action (comme pouvoir parler à des xenos). - Le PJ aura des compagnons qui pourront être notamment, space marine (une illustration nous présente un SW), sœur de bataille, navigator, psyker ou même xeno (l'illustration nous montre une Aeldari mais il y aura d'autres espèces). - Comme dans le rpg papier, les personnages devraient suivre une progression basée sur un système de carrière modulé par des choix de background. - Le vaisseau du perso devrait avoir un rôle dans l'aventure. - En tant qu'héritier d'une dynastie, le pj héritera de mondes dans l'Etendue de Koronus, comme Janus, un monde qui potentiellement pourra devenir un agrimonde. Le joueur pourra orienter la production des planètes sous son contrôle et même produire des biens illégaux voire hérétiques, semble-t-il. - Les pnj's seront importants dans l'aventure, ils auront leurs propres opinions, leurs propres buts, pas toujours en accord avec les autres pnj's ou le pj. - Le joueur aura une grande liberté pour faire évoluer son perso dans le sens qu'il souhaite comme, probablement, devenir un renégat ou un hérétique.
  3. En fait, comme ça a été dit, tout dépend du contexte et de l'époque. Dans le contexte et l'époque post Hérésie d'Horus et pré ouverture de la Faille, ce format pouvait se justifier puisque dans un Imperium hégémonique où les SM servent principalement de patrouilles et de forces de réaction rapides, les disséminer et les rendre autonomes peut avoir du sens. Par contre dans le contexte et l'époque post ouverture de la Cicatrice, les chapitres autonomes et disséminés sont moins pertinents dans le cadre d'un conflit contre des légions entières, des Tyranides, des empires Necrons ou des Orks, d'ailleurs, Roboute l'a bien compris puisque de fait, il a reconstitué sa légion.
  4. Pour ma part, j'aime plutôt bien cette figurine et on voit bien la tonalité brutal et même bestial que GW veut donner à cette légion. Sur une table de jeu ça devrait rendre pas mal du tout.
  5. Il me semble que Space Marines devrait se traduire Marsoins de l'Espace
  6. Je n'ai pas lu ton contenu masqué, parce que je veux lire le bouquin quand il sortira en français, mais visiblement c'est du lourd, est-ce le cas ?
  7. Pas tant que ça en fait. La limite pour GW, comme je l'ai écrit plus haut, c'est la destruction d'une faction (encore que pour les moins populaires...) mais le reste c'est de l'habillage. Par exemple pour les SW, que l'Imperium existe ou pas ça ne change pas grand chose à la faction (ses unités, ses règles, son style etc.). L'enrobage est modifié, dans un cas c'est une faction de l'Imperium, dans l'autre un royaume indépendant mais le fond reste le même, ils restent fidèles à l'Empereur et à Russ et se sont des vikings de l'espace. Imaginons encore que les SW et les Ultramarines entrent en guerre l'un contre l'autre, ça ne change pas le fond de ces factions, les deux restent fidèles à l'Empereur (le style et les règles restent inchangées) mais l'enrobage est modifié et on a potentiellement une bonne histoire. Ne pas oublier que le fluff sert de prétexte pour jouer des figurines pas l'inverse.
  8. L'un des protagonistes du deuxième tome est un WB et le prochain tome concernera Kor Phaeron. Il y a un fil rouge autour de Bucharis dans lequel les WB sont impliqués.
  9. En tout cas, en lisant les bouquins de l'Aube de Feu, on sent quand même venir un antagonisme de plus en plus grand entre les Custodes et Guilliman d'une part et entre l'Ecclésiarchie et ceux qui sont opposés à la divinisation de l'Empereur (SM et Custodes) d'autre part. Bref on a trois factions qui se dessinent petit à petit, les Custodes qui dénoncent la divinisation de l'Empereur et qui suspectent Guilliman d'être un Horus en puissance, Guilliman pragmatique sur les questions religieuses (bien que plutôt dérouté par le phénomène) qui a de grande ambition pour l'Imperium mais qui est seul et entouré de gens qui ne lui veulent pas que du bien, et l'Ecclésiarchie qui à le vent en poupe mais dont on sent qu'un schisme n'est pas forcément très loin (toute l'histoire qui tourne autour de Bucharis et des WB), ça sent quand même le grand chamboulement.
  10. Un truc qui serait scénaristiquement énorme et qui se servirait de la haine Lorgar/Guilliman, c'est que Guilliman soit condamné pour trahison par une partie de l'Imperium (Custodes et Hauts Seigneurs mécontents) lui reprochant d'aspirer à remplacer l'Empereur. L'Imperium s'enfonce dans une guerre civile larvée tandis que Lorgar termine en secret de rendre divin l'Empereur et une fois accompli en devient le grand pontife, quelle claque pour Guilliman (et pour les Custodes qui se retrouveraient avoir "éliminé" le mauvais fils).
  11. J'entends souvent parler de l'éventuelle rédemption de primarques chaotiques (en particulier Mortarion ou Lorgar). J'ai tout de même bien du mal à croire que ça puisse arriver, non pas que d'un point de vue fluff ce serait abhérant (même si l'Imperium n'est pas vraiment connu pour sa mansuétude) mais d'un point de vue équilibre des factions ce serait problématique, il me semble en tout cas.
  12. Fétide, c'est le nom que voulait lui donner l'Empereur
  13. @SexyTartiflette Je partage tout à fait ton analyse.
  14. Je n'avais jamais fait attention à ça, intéressant en effet.
  15. Ce serait pas mal qu'il lui redore son blason, en effet, parce que pour le moment c'est plutôt pathétique et sur la forme et sur le fond. Le problème de l'arc sur Mortarion, c'est l'enjeu: détruire Ultramar pour en faire un royaume de la peste. C'est tout simplement trop gros puisque ça reviendrait à détruire (ou en tout cas changer radicalement) les Ultramarines. Quand Magnus récupère Prospéro et se taille un royaume dans le secteur prospérin ça renforce les TS, ça fait un peu avancer l'histoire sans pour autant détruire une autre faction. Détruire une faction c'est la limite à ne pas franchir, un personnage même très important peut mourir, mais pas une faction. Dans le scénar "Mortarion", l'enjeu était trop gros et ne pouvait donc que se transformer en eau de boudin. C'est peut-être l'espoir qui reste pour ce personnage, parce qu'il y a un moment où après toutes ces défaites, il va falloir rendre un peu crédible la survie de la DG.
  16. Hum! c'est possible, j'ai pas tout lu, ça m'a peut-être échappé.
  17. C'est dans quel bouquin ? J'ai pas tout lu, loin de là En gros pour moi, le but de guerre de Mortarion, ce pourquoi il a envoyé sa légion au casse pipe, se résume à aller jetter des excréments chez son frère et lui péter la tronche pour un différent d'il y a dix milles ans, c'était bien la peine de devenir immortel... Si c'est pas la définition d'un loser
  18. Pour l'instant, je pense qu'on a encore trois quatre bouquins en terrain connu, c'est à dire jusqu'au moment où Guilliman nomme Dante régent de l'Imperium Nihilus et que ce dernier lance sa propre croisade (ça n'exclue pas pour autant des révélations). Après ça, les bouquins devraient dépasser la trame actuelle et donc faire avancer le schmilblick. Je pense par exemple à l'introduction d'un primarque comme Angron dont la rumeur annonce le retour proche.
  19. Bonjour, petite réflexion du dimanche, Quand on analyse le retour de Mortarion, Guilliman et Magnus et qu'on regarde leurs réalisations concrètes, on ne peut s'empêcher de penser que seul Mortarion n'a rien accompli. - Guilliman a refondé son royaume, sauvé Terra (devenant le régent de l'Imperium) puis Ultramar et lancé la Croisade Indomitus. Bref, il n'a pas chômé. - Magnus a échoué à detruire les SW et à réaliser son enchantement géant mais si on est objectif, il a récupéré Prospero, son monde d'origine, et s'est taillé un royaume dans l'univers matériel (la Faille Prospérine) d'où il peut lancer complots et attaques. Bref, sa situation est plus avancée qu'avant sa sortie de l'Oeil de la Terreur. - Par contre quelle est concrètement la réalisation de Mortarion ? Il n'a pas conquis Ultramar, en fait il n'a rien conquis (à ma connaissance) et n'a au final que gaspillé ses forces et ses ressources, il n'a pas tué Guilliman et il s'est fait morigéné par Nurgle. Bref, stratégiquement parlant, sa situation semble pire qu'avant sa sortie de l'Oeil de la Terreur, aussi, Mortarion est-il le loser de la bande ?
  20. Bon courage pour le résumé de ces bouquins qui plutôt dense en intrigues et personnages.
  21. Troisième bouquin terminé (l'Ere du Loup), très bien, quelques longueurs au début, quelques passages confus et un passage wtf (le primaris repère son ennemi dans l'eau avec son odorat et son goût )mais bon rien de bien méchant. Dans l'ensemble un très bon récit sur la Croisade Indomitus et les Space Wolves.
  22. Oui en effet en anglais c'est peut-être différent.
  23. Le texte que tu cites est très clair, me semble-t-il, l'histoire des dix milles raconte une histoire liée à la 11ème légion et cette histoire est là pour rappeler que les SW s'opposent aux adversaires de l'Empereur. C'est donc que les SW interviennent dans cette histoire. La seconde partie ne peut pas faire référence à Magnus puisqu'elle fait référence à l'histoire des dix milles.
  24. Je suis en train de terminer le 3ème tome qui est pas mal du tout (à part quelques passages confus ou wtf mais rien de méchant) et pour moi, la série part sur de bonnes bases.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.