Jump to content
Warhammer Forum

Peredhil

Modérateurs Section SDA
  • Content Count

    3,129
  • Joined

  • Last visited

About Peredhil

  • Rank
    Modérateur Section SDA

Profile Information

  • Location
    Rennes, Bretagne

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Magnifique cette table ! Très colorée avec un rendu un peu 'old school' (pas un hasard si tu as The Mandalorian en tête) comme quoi l'univers de 40k ne se prête pas qu'au Grimdark.
  2. Clairement formidable tout court vu l'éloge qu'en fait Tolkien (« Il était grand comme un jeune arbre, souple, immensément fort, capable de bander rapidement un grand arc de guerre et d'atteindre un Nazgûl, doté de l'énorme vitalité des corps elfiques, si dur et si résistant aux blessures qu'il marchait chaussé de souliers légers sur la pierre et à travers la neige, le plus infatigable de toute la Communauté. ») mais comme d'habitude avec Legolas son exceptionnalité se confond avec celle des Elfes qui sont de façon générale des êtres exceptionnels. Ce n'est pas Glorfindel assez clairement : il n'a pas d'effet particulier sur les créatures du mal. Et son caractère princier n'est presque jamais remarqué (même dans sa désignation : Legolas est dit "de la Forêt Noire" pas "fils de Thranduil" contrairement à Gimli). Comme ça a souvent été dit le Seigneur des Anneaux n'est pas DBZ et parler de niveau de puissance est délicat. Aragorn est un guerrier formidable et on peut penser qu'il surpasse Boromir (par exemple c'est lui qui tue le Chef Orque de Mazarbul et non le Gondorien) mais ça n'est jamais établi et Boromir est plus fort (physiquement) qu'Aragorn comme il le montre dans la neige du Caradhras. Chaque personnage accomplit un exploit martial à sa mesure. Aragorn en tuant des chefs en général (surtout dans la Moria), Gimli et Boromir en tuant des Orques à la pelle, Legolas en abattant une monture de Nazgûl de nuit. Chacun se voit remarqué comme un excellent guerrier (Aragorn remarque que Boromir a tué de nombreux ennemis, dit de Gimli qu'il n'a jamais vu une hache si bien maniée, et ce dernier dit de Legolas que son tir est impressionnant). Je pense que Gandalf doit boire mais effectivement sa résistance aux privations est sûrement plus forte qu'un Homme ordinaire. Il dort peu également comme Legolas. Mais son corps est quand même une limitation de son pouvoir. Pas faux ça ... Problème d'échelle de temps peut être ? A moins que les événements soient plus récents que ça ?
  3. Oui ça me paraît pas trop mal comme rapport (le 40 mm / 60 mm / 80 mm). La V6 du SDA ? Tu pense à quoi ? Au Hobbit ? Les Nains et les Uruks sont deux armées assez fortes donc c'est pas un mauvais choix.
  4. Oui tout ça est d'extrêmement bonne qualité ! J'aime beaucoup les choix de conversions et la personnalité qui se dégage de tes gangs !
  5. Glop glop tout ça ! Très classes les motifs des boucliers ! Tu me donne envie de peindre des Orques des Monts Brumeux maintenant !
  6. C'est très joli. Et là on est vraiment sur de l'ours noir c'est cool !
  7. Personnellement j'aime bien le motif représentant les pics des Monts Brumeux avec l’œil "caché" dans les traits composant le dessin. En fait ça dépend si on considère les Orques de la Moria comme déjà en partie inféodés à Sauron. C'est possible si Azog et Bolg sont des Uruks du Modor (comme celui qui attaque Frodo dans Mazarbul très probablement) ou formaient des royaumes vraiment indépendants.
  8. C'est vrai. On a émis des hypothèses : pouvoir du visiteur en question, étendue du domaine de celui-ci (dans le cas de Balin) ou encore présence de l'Anneau. Mais pas de certitude. Plus prosaïquement peut être que la pierre jetée par Pippin lui est tombée sur la tête tout simplement. ^^ Gandalf craint qu'elle ait dérangée "quelque chose" il ne pense donc pas directement aux Orques. Le son d'un marteau se fait entendre d'après Gimli et la possibilité que le Balrog soit le porteur de tambours est évoquée lors de la confrontation entre le Balrog et Gandalf à travers la porte de Mazarbul. Le tambour semble pourtant continuer après sa chute ce qui invalide a priori l'hypothèse que ce son provienne du Balrog. Par contre la possibilité d'un lien entre les deux (notamment entre le tambour et le réveil du Balrog) n'est pas forcément à écarter même si ce n'est pas la direction qu'avait choisie GW ou même PJ (il me semble que dans le film le tambour commence à retentir juste avant l'attaque des Orques alors que dans le livre ce sont des cors qui signalent leur charge). De toute façon l'affirmation "elles sont plus vieilles que lui" pose problème : Sauron est un Maïa donc il n'y a rien de plus vieux que lui sinon Eru. Plus anciennement présente en Terre du Milieu peut être ? Ou en Arda ? C'est une possibilité mais dans tous les cas on parle d'événements qui datent d'avant les années du soleil et même avant le temps des arbres donc des périodes où le temps ne s'écoulait pas de la même façon. Dans les premières versions du Legendarium il n'y a même ni jours, ni mois, ni année avant l'envol du soleil et de la lune. Mais je te suis visiblement ces galeries sont connectées à des parties depuis longtemps abandonnées par les Nains de la Moria et l'idée des galeries depuis le Mordor semble définitivement abandonnée. Quoique puisque des Uruks du Mordor sont présents dans la Moria. Mais on ne peut pas exclure qu'ils aient pénétrés par les portes comme l'armée Orque qui s'en est prise à Balin. Le monde de Tolkien est bien plus creux qu'il ne devrait l'être. Je crois que Karen Fondstadt l'aborde dans son atlas. Penses-y : les Monts Brumeux sont truffés de galerie entre celles des créatures sans noms, celles de Orques (Goblinville), celles des Nains et les cavernes naturelles reliées à tout ça (Bilbo tombe dans la grotte de Gollum depuis les galeries gobelines et parvient à revenir sur la porte de sortie depuis celles-ci il y a donc communication et facile qui plus est). Oui c'est ce que je voulais dire : monture et cavalier sont souvent confondus quand on parle des Nazgûls sur leur bêtes volantes. Gandalf dit "à vol de Nazgûl" par exemple. On n'est pas aidé par l'absence de nom de ces créatures. Pourtant Gimli lui-même salue la précision de Legolas : "Loués soit l'arc de Galadriel, et la main et l'oeil de Legolas ! dit Gimli tout en mastiquant une gaufrette de lembas. C'était un formidable tir à l'aveugle, ça, mon ami !" Oui mais je ne pense pas qu'il parle en terme martial. Le rôle de la Fraternité n'a de toute façon jamais été de triompher de l'Ennemi par la force des armes. Il accomplit le moins dans le sens où il n'a pas de rôle décisif (à part peut être à ce moment) : il ne rameute pas les Ents contre l'Isengard comme Merry et Pippin, il ne pousse pas le Porteur de l'Anneau à partir seul dans sa Quête comme Boromir, il ne rétablit pas la monarchie au Gondor comme Aragorn, il ne sauve pas la Quête du désastre à plusieurs reprises comme Sam et il ne transporte pas l'Anneau jusqu'au Mont du Destin comme Frodo. Cela dit je ne vois pas vraiment en quoi Gimli accomplit plus par contre. Certes il sauve le futur roi du Rohan au Gouffre de Helm mais Legolas y sauve le futur roi du Gondor : avantage à Legolas pour moi sur ce coup là. En terme martial pur je pense que Gimli, Aragorn, Legolas et Boromir se tirent la bourre (et sans doute Gandalf dans son domaine). Ah merci du rappel je l'avais oublié.
  9. Pour ce qui est de l'éclairage dans la Moria on a quelques réponses précises : les ouvertures n'étaient pas si rares. "Il y avait à l'époque de grandes fenêtres au flanc de la montagne, et des puits menant aux étages supérieurs des Mines". D'après Gandalf on peut même voir le matin. Et comme le dit Gimli "Autrefois elle n'était pas noire [la Moria] mais lumineuse et splendide". On apprend dans la chanson ensuite que l'éclairage provenait outre des fenêtres de lampes en cristal. On ne sait pas exactement comment elles fonctionnaient mais j'ai tendance à les rapprocher des lampes fëanoriennes ("...they were made of old in Valinor, and neither wind nor water could quench them, and when they were unhooded they sent forth a clear blue light from a flame imprisoned in white crystal." "Elles avaient été ouvrées jadis en Valinor, et ni vent ni eau ne pouvait les éteindre, et quand elles étaient découvertes elles irradiaient une claire lumière bleue d'une flamme emprisonnée dans un cristal blanc"). On a du mal à imaginer des lampes à huile en cristal (mais peut être que ça existe je ne m'y connais pas en lampes) et il ne semble pas absurde que les Nains sous le tutelage d'Aulë aient développés une technologie proche de celle de Fëanor (il est d'ailleurs fréquent que des inventions Naines soient proches de celles de Fëanor comme si Fëanor concentrait entre ses mains un génie créatif qui est plus disséminé dans l'ensemble du peuple Nain). Certains supposaient que l'arrivée rapide du Balrog supposait une certaine proximité mais rappelons que les Balrogs sont extrêmement rapides. Lors de l'altercation entre Ungoliant et Morgoth les Balrogs traversent la région en quelques instants. Du moins c'est ce que suggère le texte : "and now swiftly they arose, and passing over Hithlum they came to Lammoth as a tempest of fire" "Et maintenant ils se réveillèrent vivement et passèrent à travers Hithlum, venant au Lammoth telle une tempête de feu". On a donc pas besoin de supposer que le Balrog était proche lorsqu'il se lance à la poursuite de la Fraternité. Ce qui est intéressant ce sont les références de Tiki : si on suit les extraits des HoME qu'il cite Tolkien imaginait une Moria connectée à tout un monde souterrain. J'en viens à imaginer une sorte de "terre creuse" à la Jules Vernes parcourue de galeries et dans laquelle on peut aller du Mordor à la Moria et jusqu'à Angband presque sans voir le soleil. C'est fort possible vu l'interdit des Valar qui pèse sur les Balrogs, et leur interdit de revoir le soleil et de reparaître sous le ciel, c'est pour ça qu'il reste caché (d'ailleurs lors de son duel avec Gandalf le sommet est couronné d'éclairs ce qui renvoie à la sanction de Manwë). Quant à Legolas je pense que sa naissance remonte à la fin du Deuxième Âge ou au début du Troisième. Sa présence lors de la Dernière Alliance aurait été mentionnée et lui même aurait pu y faire référence lors du Conseil d'Elrond. En même temps on a bien accès à un Elfe ayant déjà vu passer beaucoup de temps et pour qui Aragorn et Gimli sont des enfants (ayant presque un siècle d'existence pour Aragorn et 130 ans pour Gmili j'ai tendance à penser qu'il a au moins un millénaire) et le Rohan un jeune royaume. C'est aussi un guerrier exceptionnel ce que Tolkien ne manque pas de souligner : il est décrit comme le membre le plus fort de la Fraternité qui compte pourtant Boromir qui est un homme trapu d'une très grande force physique. Sans être du niveau d'un Glorfindel évidemment je pense que c'est un champion de sa race. Peu de ses exploits sont décrits mais il abat tout de même un Nazgûl sur sa monture volante ce qui fait partie des prouesses martiales les plus impressionnantes au sein de la Fraternité. Au Gouffre de Helm je ne serais pas surpris si lui et Gimli tuaient plus d'Orques qu'Aragorn. Par contre ce n'est pas un meneur d'homme, tout prince qu'il soit, ou alors pas d'Homme au sens racial ce qui limite forcément sa contribution à la Quête. Voilà ce que m'inspirent vos discussions ...
  10. Merci Tiki cette remarque est tout à fait pertinente je trouve et plus convaincante que mon explication. Elle explique bien mieux je trouve la "suspension de rationalité" de Gimli.
  11. Tout ça me fait penser que Turner Mohan a aussi produit plusieurs illustrations des Portes d'Erebor si tu cherche des inspirations supplémentaires :
  12. Non dans le livre on voit beaucoup moins Saruman que dans les films (sauf pour un chapitre entier coupé de la version cinéma : La voix de Saruman). Si l'idée d'une forme de télépathie entre puissants magiciens et Elfes existe chez Tolkien (abordé dans l'essai Osanwe-kenta : ici un lien vers un article sur le sujet) elle n'est que peu présente dans son œuvre. L'exploitation qui en est faite dans les films n'est pas idiote : elle permet une exposition un peu dynamique assez sympathique. Mais elle ne doit pas être prise pour argent comptant. Saruman n'avait certainement pas une représentation aussi précise du Balrog que celle présentée dans les films. Pour ce qui est du Barog en 10 mm. il y avait Angron et le Buveur de Sang au format Epic jadis : Pour la question de Lucius je pense qu'il faut partir du début : les Nains déterrent un Balrog au sein de la Moria. Ceux de Khazad Dum n'ont a priori jamais rencontré pareille créature (même ceux du Premier Âge n'y ont eu affaire que lors de Nirnaeth Arnoediad à notre connaissance). C'est une créature d'ombre et de flamme dont il est difficile de distinguer la forme exacte (cf. l'interminable débat sur les ailes des Balrogs) et encore moins la nature. Par ailleurs les survivants des combats directs contre lui ont du être assez peu nombreux. On comprend donc qu'il n'y ait pas de descriptions précises à circuler ni au sein du peuple de Durin ni au-delà (après tout les Nains sont un peuple particulièrement secret). On peut s'étonner de deux choses. D'abord qu'il soit aussi facilement reconnu. Au départ ça m'a surpris. Maintenant en y réfléchissant ça n'est pas si étonnant. Comme Tolkien le dit seuls Legolas et Gandalf le reconnaissent pour ce qu'il est. Gimli se contente de l'identifier comme "Le fléau de Durin". Tu te moque un peu de la peur qui s'empare de lui mais je ne pense pas qu'il faille s'en étonner. Les Balrogs (un peu comme les Nazgûls) font presque autant de dégâts par leur puissance physique (immense) que par l'aura de peur qui les précède et les accompagne. Dain a "senti" le Balrog rien qu'en entrant dans la Moria et il n'a pas les compétences magiques de Gandalf. Ensuite comme tu le souligne il y a l'enthousiasme de Gimli et là-dessus je trouve que Tolkien est assez explicite. Même si les Nains craignent que Balin ait péri et que sa colonie ait disparue ils n'en sont pas certains. Après tout la colonie de Balin est à une grande distance (1500 km à peu près si les comparaisons TdM / Europe sont exactes) et même si Gimli et Gloin ont fait le voyage Erebor - Imladris sans encombre on ne sait pas si c'est un voyage si fréquent que cela. Sans doute pas puisqu'il a fallu un prétexte assez grave pour voir Gimli et Gloin entreprendre ce périple. Périple qui soit fait un long détour par le Nord de la Forêt Noire soit passe à travers mais sans chevaux (de toute façon les Nains utilisent des poneys). La cessation des communications peut simplement s'expliquer par la dangerosité croissante des déplacements. Gimli est peut être trop enthousiaste mais c'est un jeune Nain qui espère retrouver le cousin de son père, un Nain dont il a sans doute d'excellents souvenirs étant jeune quand on connaît le comportement de Balin dans Le Hobbit.
  13. J'aime pas vraiment la version LOTRO (mais bon LOTRO a des designs assez nazes) même si en soit le concept (dans une gorge et avec la tête de Durin au-dessus) : pourquoi pas. Celle de The One Ring me paraît trop petite (je crois que c'est Hodgson le dessinateur). Finalement ma préférée c'est celle de "aleator-blog". Après elles sont toutes à peu près fidèles au livre j'ai l'impression.
  14. Effectivement très cool ! Merci !
  15. Hypothèse de ma part : comme moi Tiki as l'air de penser que les portes de taille importantes sont en bois (peut être renforcé d'acier). Il est vraisemblable que lorsque Thror vient en Moria les portes originelles aient disparues depuis longtemps (il s'est écoulé presque mille ans) et n'aient pas été remises en état par les Orques (parce que la rénovation ce n'est pas trop leur dada sauf quand Sauron est là pour les motiver). Ensuite les portes sont rebâties par les Nains de Balin. Au moins comme moyen de défense face à l'armée Orque qui les attaque depuis l'Est. Ce sont ces portes (relativement récentes) que la Fraternité croise lors de sa fuite.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.