Jump to content
Warhammer Forum

Peredhil

Modérateurs Section SDA
  • Content Count

    3,137
  • Joined

  • Last visited

About Peredhil

  • Rank
    Modérateur Section SDA

Profile Information

  • Location
    Rennes, Bretagne

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Pour ce qui est des pierres-esprits : est-ce que les armures Eldar (notamment celles des Exarques et des Seigneurs Phénix) ne sont pas sensés abriter l'âme des précédents utilisateurs (permettant ainsi à son porteur de bénéficier de millénaires d'expérience) ? On peut dans ce cas imaginer que les autres véhicules portent les pierres-esprits des équipages précédents ...
  2. Je ne peux pas vraiment répondre sur le plan des règles mais sur le plan du lore : - Les épées elfiques dans les règles GW viennent des films dans lesquels les Elfes ont des lames très caractéristiques (des sortes de faux montées sur un long manche comme une naginata) donc a priori je dirais plutôt non. Mais dans les livres il y a bien des Elfes avec des haches (et des masses, et des marteaux, etc.). - Pour moi les fusils sont étrangers à la Terre du Milieu. Les explosifs de Saruman étant (peut être) l'unique exception (et on est même pas sûr qu'il s'agisse de ça). Si un peuple libre devait en utiliser ce serait sans doute les Nains mais ça paraît quand même douteux d'un point de vue fluff. Après tant que tu en es conscient fais toi plaisir.
  3. Alors j'adore KOTOR mais franchement sortir Bastila comme exemple de personnage féminin badass et bien écrit ! C'est une caricature ce personnage (comme Carth) : elle a des daddy-issues parce que ses parents sont séparés et qu'elle a reporté la culpabilité de la mort de son père sur sa mère, elle se jette dans les bras du héros (si c'est un homme) à coup de phrases bien caricaturales ... franchement Bastila c'est vraiment pas un exemple à suivre de héros féminin et c'est pas grave dans le contexte de Kotor (ou c'est l'exploration de l'univers qui prime ... tiens comme à 40k). Mais sans être un inconditionnel de la postlogie (le VIII est un très bon blockbuster pour moi mais le reste c'est poubelle) le personnage de Rey, aussi abîmée qu'elle soit par l'écriture foutraque de cette trilogie, reste moins caricatural que Bastila. Et elle-même reste mieux écrite que bien des Primarques mais ça m'empêche pas d'aimer 40k. J'avais mal compris : tu ne tenais pas un discours décliniste mais tu t’inquiétais que des gens peu cultivés et premier degré nous donne mauvais presse ? C'est possible après je ne m'inquièterais pas trop. D'abord parce que la communauté gravitant autour des univers GW évolue dans le bon sens et ensuite parce qu'il n'y a pas vraiment de mauvaise publicité dans ce domaine. Le JDR et le jeu vidéo n'ont pas soufferts des reportages débiles qu'on a fait sur eux dans les années 1970-2000. Par ailleurs tous les fachos qui aiment 40k ne sont pas bêtes et ne prennent pas forcément l'univers au premier degré, c'est bien le problème, certains sont tout à fait conscient que ça constitue un détournement.
  4. Ton commentaire rejoint totalement ce que disait Ser Eddard sur l'élitisme : il y a la haute culture (high brow) et la culture populaire (low brow) et au sein de celle-ci on veut maintenant cliver entre "bonne SF qui fait réfléchir" et "SF bas du front ?" Dune et Fondation sont certes des œuvres uniques produites de l'imagination d'une seule personne (Herbert Jr. excepté) et donc plus cohérentes que 40k. Par ailleurs leurs auteurs sont reconnus et le niveau d'écriture est certainement meilleur que le niveau moyen des auteurs GW qui est assez bas. Mais ce ne sont pas plus l'un que l'autre des traités politiques. Ce sont des œuvres de fiction dont les dernières itérations cinématographiques ou télévisuelles ne sont pas moins destinées à faire de l'argent que les figurines de GW. Et je t'invite à revoir la vidéo de Bolchegeek sur Tolkien qu'avait postée Ser Eddard : de toute façon on met beaucoup de nous même dans la critique d'une œuvre. Mais ça n'enlève rien à l'exercice.
  5. Parce que le sens du devoir et l'obéissance sont inculquées dès l'enfance, que la nécessité de satisfaire ses besoins primaires fait que les révoltes sont rares et quand elles arrivent elles sont récupérées par des puissances extra-terrestres ou chaotiques, mais ça les humains de base ne le savent pas en plus. Ils ne sont pas forcément au courant que leur monde est au bord du gouffre puisque l'Empereur est là pour les sauver. Yuval Noah Harari postule que c'est la capacité de l'humain à croire dans des concepts abstraits qui lui donne sa capacité à s'imposer au reste du monde animal en coopérant à l'échelle d'une espèce entière. Bon les théories de Harari valent ce qu'elles valent et ont été critiquées mais elles ont pénétrées le discours public parce qu'elles valident des postulats sur lesquels repose en partie 40.000 : l'idée que l'être humain est tenu essentiellement par la croyance et est largement malléable par elle. Et dans Warhammer (40.000 et Battle) ses concepts abstraits peuvent même prendre une réalité concrète (les dieux existent par la croyance). Le micro-trottoir c'est le degré zéro de l'analyse sociologique tu le sais sans doute. Il y a un rapport à la connaissance qui évolue. Bien sûr que ce genre de notions de base devrait être connu de tout le monde. Mais ce qui compte c'est aussi l'esprit critique (qui nécessite des connaissances et des références pour fonctionner à plein on est d'accord) ... par exemple celui qui fait dire qu'un micro-trottoir n'a aucune valeur et que 40k n'est pas "qu'un jeu". Globalement la question de savoir si le niveau scolaire (qui n'est pas entièrement synonyme de niveau de connaissance et encore moins d'intelligence) baisse ou monte est compliquée. La réponse est sans doute "ça dépend de ce qu'on mesure". Mais je trouve personnellement que la génération qui vient a un esprit critique qui n'a rien à envier aux générations précédentes. Le risque c'est plutôt celui du "tout critique" d'ailleurs c'est à dire d'appliquer un doute déraisonnable (et pas raisonné) à un peu tout.
  6. Prof d'histoire en collège ici ! Je t'assure que les mômes ont encore des cours sur le totalitarisme (en fait le programme de 3e a très peu changé depuis le début des années 2000 si ce n'est qu'en histoire on va un peu plus loin dans le temps jusqu'à nos jours en fait). Pour en revenir au sujet il est assez clair que le marketing va nécessairement édulcorer certaines choses mais quand même ... le fluff reste assez explicite et je suis souvent surpris d'à quel point la présentation de l'univers reste glauque. Franchement je pense que ceux qui ne perçoivent pas le second degré (comme @tealc *) cherchent dans 40k ce qu'ils veulent y trouver ... ou comme beaucoup de joueurs ne prêtent pas attention au lore ce qui n'est pas grave en soit. *Pardon pour la provocation mais ton "la fin justifie les moyens" c'est de l'Imperium tout craché ... or l'Imperium c'est un empire capable de sortir des mantras aussi débile que "un argument logique doit être contrée par une dévotion absolue" ou encore "un esprit curieux révèle une âme traîtresse".
  7. Assez d'accord avec Miles pour le coup. Peut être que tu trouve ça peu crédible Thorstein, c'est ton droit, mais on parle quand même d'un univers où un Inquisiteur de l'Ordo Xenos peut exterminer la population de planètes entières dans le cadre d'une politique de la terre brûlée. L'Adeptus Mechanicus étant une des plus puissantes institutions de l'Imperium il ne paraît pas délirant que des membres importants de cet ordre (on parle probablement des responsables d'un sous-secteur a minima) ne puissent couper un monde de faible intérêt stratégique de leurs services. On ne parle pas de faire la même avec Cadia. Et qui les forcerait d'ailleurs ? L'Inquisition qui ne pénètre pas sur les mondes-forges il me semble (seul type de monde qui échappe à Sa très sainte juridiction) ? La Garde ? Le gouverneur de ladite planète sans intérêt stratégique ? Une excommunication de ce type n'est d'ailleurs pas forcément définitive. On peut fort bien l'imaginer comme davantage similaire à celles qui ont visées les empereurs germaniques qu'à celle qui a visée les Vaudois : elle ne déclenche pas forcément une croisade de l'AM mais bien plutôt vise à forcer la main d'un gouverneur récalcitrant pour obtenir ce que le culte souhaitait de prime abord.
  8. Très joli tout ça ! J'aime beaucoup les teintes réalistes employées !
  9. Magnifique cette table ! Très colorée avec un rendu un peu 'old school' (pas un hasard si tu as The Mandalorian en tête) comme quoi l'univers de 40k ne se prête pas qu'au Grimdark.
  10. Clairement formidable tout court vu l'éloge qu'en fait Tolkien (« Il était grand comme un jeune arbre, souple, immensément fort, capable de bander rapidement un grand arc de guerre et d'atteindre un Nazgûl, doté de l'énorme vitalité des corps elfiques, si dur et si résistant aux blessures qu'il marchait chaussé de souliers légers sur la pierre et à travers la neige, le plus infatigable de toute la Communauté. ») mais comme d'habitude avec Legolas son exceptionnalité se confond avec celle des Elfes qui sont de façon générale des êtres exceptionnels. Ce n'est pas Glorfindel assez clairement : il n'a pas d'effet particulier sur les créatures du mal. Et son caractère princier n'est presque jamais remarqué (même dans sa désignation : Legolas est dit "de la Forêt Noire" pas "fils de Thranduil" contrairement à Gimli). Comme ça a souvent été dit le Seigneur des Anneaux n'est pas DBZ et parler de niveau de puissance est délicat. Aragorn est un guerrier formidable et on peut penser qu'il surpasse Boromir (par exemple c'est lui qui tue le Chef Orque de Mazarbul et non le Gondorien) mais ça n'est jamais établi et Boromir est plus fort (physiquement) qu'Aragorn comme il le montre dans la neige du Caradhras. Chaque personnage accomplit un exploit martial à sa mesure. Aragorn en tuant des chefs en général (surtout dans la Moria), Gimli et Boromir en tuant des Orques à la pelle, Legolas en abattant une monture de Nazgûl de nuit. Chacun se voit remarqué comme un excellent guerrier (Aragorn remarque que Boromir a tué de nombreux ennemis, dit de Gimli qu'il n'a jamais vu une hache si bien maniée, et ce dernier dit de Legolas que son tir est impressionnant). Je pense que Gandalf doit boire mais effectivement sa résistance aux privations est sûrement plus forte qu'un Homme ordinaire. Il dort peu également comme Legolas. Mais son corps est quand même une limitation de son pouvoir. Pas faux ça ... Problème d'échelle de temps peut être ? A moins que les événements soient plus récents que ça ?
  11. Oui ça me paraît pas trop mal comme rapport (le 40 mm / 60 mm / 80 mm). La V6 du SDA ? Tu pense à quoi ? Au Hobbit ? Les Nains et les Uruks sont deux armées assez fortes donc c'est pas un mauvais choix.
  12. Oui tout ça est d'extrêmement bonne qualité ! J'aime beaucoup les choix de conversions et la personnalité qui se dégage de tes gangs !
  13. Glop glop tout ça ! Très classes les motifs des boucliers ! Tu me donne envie de peindre des Orques des Monts Brumeux maintenant !
  14. C'est très joli. Et là on est vraiment sur de l'ours noir c'est cool !
  15. Personnellement j'aime bien le motif représentant les pics des Monts Brumeux avec l’œil "caché" dans les traits composant le dessin. En fait ça dépend si on considère les Orques de la Moria comme déjà en partie inféodés à Sauron. C'est possible si Azog et Bolg sont des Uruks du Modor (comme celui qui attaque Frodo dans Mazarbul très probablement) ou formaient des royaumes vraiment indépendants.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.