Jump to content
Warhammer Forum
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt

Baramyne

Membres
  • Content Count

    396
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Location
    Thailande

Previous Fields

  • Jeux
    WK40K: Dark Angels, Dark Eldars SPACEHULK, HEROQUEST

Recent Profile Visitors

3,718 profile views
  1. Je parierai sur du 28,5mm pour les socles. Comme les banshee.
  2. Il y a beaucoup de déception aux vues du peu de modèles présentés. Il faut se souvenir que les gars du studio bossent depuis mars 2020 à la maison. Même si le travail continu, il a du prendre un retard considérable, car le process est très éclaté : concept, briefing, modélisation, ingenieurie. Toutes ces étapes de va et vient entre départements sont très chronophages, alors en télétravail imaginez le bazar. Il en découle que le tampon de 2 ans d'avance sur les sorties a du prendre très cher. Il est tout à fait possible que AOS réquisitionne plus de la moitié de la capacité du studio. En conséquence, il faut ménager ses effets, surtout ceux "d'annonce", et garder des cartouches pour alimenter la communauté régulièrement. Souvenons aussi que des previews qui tarderaient à sortir parce que l'unité de production ne suit pas provoquerait de forts mécontentements. Pour être honnete, c'est plutot pas mal jusqu'à maintenant.
  3. A première vue je dirais que ton probleme c'est la dilution. Arrives-tu à appliquer ton PRIMER uniformement? Sans faiblissement? Normalement, même pur, il doit passer sans probleme. Si lui passe mais pas tes couleurs ( non "air" à priori), c'est un probleme de dilution. Ya que 3 phases possible: -trop dilué, tu vas accumuler une goutte sur la surface du modele et la pousser, effet araignée. -pas assez dilué, tu vas crachoter des micro gouttelettes. -dilution idéale: tout le spectre entre les 2 autres. Suivant les teintes, genre orange, la couvrance varie, et peu nécessiter beaucoup de passages. D'ou le choix judicieux de la couleur du primer. Un bleu KLM sur base noire (bonne chance) ou blanche ne donnera pas le même rendu. La pression est importante également, mais sans manomètre, tu navigues à l'aveugle. Poste une photo qu'on puisse voir ce que ça donne. C'est insispensable pour pouvoir t'aider. Il existe des sessions de découverte à l'aérographe. Quand la situation sanitaire le permettra, tu pourras faire à nouveau des recherches. Demande dans des clubs ou des boutiques. Voire même si il y aurait pas un gars sympa qui serait pret à donner 2h de son temps pour te faire une démo. Finalement, j'en viens à penser que l'aérographe c'est comme la guitare electrique. Tu peut t'en sortir avec une mauvaise gratte sur un bon ampli, mais pas le contraire. Il te faut un compresseur correct. Pour ton usage je pense qu'un compresseur air sec sans cuve (genre PUMA) est suffisant. A 80 euros tu trouves. Pour des sessions d'applats de base de 30-50 minutes c'est bon. Ensuite ça chauffe.
  4. A 350 euros pièce, pour un modèle ancien (qualité du tirage resine sur un master vieux de bientot 20 ans), et hyper fragile (legs, legs legs) , faut vraiment être motivé pour en avoir un, alors 2 . Déjà que ça tique pour un grand géant à 150 boules, à part en convention Apo, on est pas près de voir des groupes de Hierophants.
  5. Tu peux également jouer sur le grammage du papier au départ. Demande dans un cultura un relicat de papier 300g. Ca te fais une base plus costaude ! Sinon, la feuille de fimo, cuite à 100° 30 minutes : que tu peux encore ajuster en sortie de four. Ou la feuille de milliput. Perso, j'adore la feuille de magic sculpt / Epoputty / pattex, passée au talc et au rouleau, puis coupée, mis en place (volutes, mais reste ) plat), séchage. Un coup de lime et hop.
  6. On ne recouvre pas du noir avec du jaune. Au pire, on peut passer une couche intermediaire de gris histoire de préparer le terrain pour le jaune, dont le pouvoir couvrant est très mauvais. Les peintres qui recommandent de ne pas utiliser de noir, pour pas salir la teinte, utiliser des melanges etc... ne pratiquent pas necessairement le type de peinture dont on parle ici. Même si ce sont de justes conseils, c'est pour de la peinture de niveau intermédiaire déjà. On va pas aller chercher ça pour du table top. De plus, le noir GW, Abaddon Black, est un noir plutôt soft, avec un pouvoir assombrissant très raisonnable. C'est sa qualité. Mais pour un noir intense, profond, il est un peu insuffisant. Un assombrissement au noir ProColor donnera beaucoup plus d'impact, même en forte dillution.
  7. Ou tu vas chez Casto, tu parles au vendeur en expliquant ton probleme (comme si la bombe venait de là). Il va peut etre te filer une buse de rab. Sinon bac a ultrason. Tu mets ta buse dans une flacon contenant du white spirit, et tu immerges le flacon danc le bac. Faut le bac à ultrason....
  8. Pour le noir, ma recette, sans contrast, c'est une base style Charadon Granite foncée. puis j'ombre au noir. Mais un noir ultra puissant : je recommande le noir aéro Pro color. Ya pas plus noir. C'est très liquide donc impecc pour les creux, très couvrant donc il peut etre dilué pour garder de la justesse sans rien perdre de sa superbe. Pour les peintres tabletop, je recommande vraiment de mettre le paquet sur les détails, les accessoires et l'équipement et de pas trop lutter sur le noir. Ya pas pire qu'un noir raté. Soit il a l'air gris, et pas noir, soit on a des éclaircissements au pinceau qui foutent tout en l'air. A bon niveau de peinture, le noir c'est très subtil. Ca peut rendre super avec beaucoup de richesse. Mais pour du table top, faut pas chercher, base anthracite, jus noir et stop, Go sur les détails. C'est mon avis perso. En iron hand /dark eldars: un noir assez basique, peu ou pas éclaircit, et de beaux métalliques, bien contrastés (Nuil Oil GLOSS) voir enrichi (encre, glaze colorées). On tape à l'oeil avec de beaux métaux, pas avec le noir. Idem en black Templar : épaulière vive, tabar soigné, sceaux, chaines.....on laisse le noir pépère (surtout pas de gris sur les arêtes, ça fout tout par terre) Il y a des eldars noirs sur mon blog en lien pour ceux qui veulent voir (et ici dans la rubrique armée unique : cabale sombre resurrection)
  9. Le metal est réutilisable et peut être refondu. Un casting raté en résine, c'est poubelle. Et vu la finesse des pièces, si le controle qualité fait son travail, il doit y avoir du rejet, donc un surcout final est légitime.
  10. Après tout dépend du niveau d'usure global de l'aéro. Dans mon cas, il avait 9 ans et j'avais jamais changé le moindre consommable. Du coup, l'achat d'un autre, avec des jeux d'aiguilles/buses complet se justifiait comparativement au prix des accessoirs seuls. Si ton aéro n'a que 2 ans, peut etre que l'achat d'un nouvel aéro n'est pas indispensable. C'est juste un question de cout et de confort.
  11. Salut, J'ai 2 modèles comme celui ci. Un 2 in1 et un silverline ( la seule difference c'est la butée réglable de la gachette) Déjà, à mon humble avis, 1.2 bar c'est un peu faible (crachottis potentiels). Je travaille généralement entre 1.5 et 2.0 bar. Mais bon, c'est pas ça ton probleme je pense. 1- l'Aiguille tordue c'est uneprobleme. je te conseille d'acheter un kit aiguille+buse pour les remplacements et pas l'élément seul. Un set de joint est toujours utile aussi, et ça c'est pas trop cher. Tu as peut etre faussé ta nouvelle aiguille dans ta vieille buse. Toujours essayer de garder la même aiguile et la même buse en couple, ils s'usent ensemble, se déforment ensemble. 2- J'ai eu ce probleme avec la 0.4. Essaye de trouver une loupe ou une binocullaire pour regarder de près. Il est possible que ta buse finisse en trompette. Cela arrive quand on pousse l"aiguille trop à fond, on fini par alaiser la buse dont l'extremité s'élargie. Je vais pas te mentir, elle est morte dans ce cas. Pareil, un nouveau kit aiguille+buse et tu gardes le reste en spare part on sait jamais. Et vu le prix du kit aiguille+buse, et l'age de l'aéro et des joints, voilà comment on se retrouve à acheter plutot un second aérographe. Merci Fabrice Tran pour les conseils au passage. Du coup, ça fait un aéro 0.2 et un aéro 0.4. C'est bien pratique en fait.
  12. Aux vues de la photo, on voit déjà que ta base noire est hyper granuleuse. Les décalcos n'aiment pas ce genre d'aspérités, c'est autant de planques pour des bulles d'air, parfois invisibles à l'oeil nu. Re teste sur une surface juste bombée en noire pour voir. Personnellement je n'utilise que le microsol, pour ramolir le decal sur des surfaces non plate. pour déposer, j'humidifie à l'eau juste un peu la surface qui va accueillir le decal. Je glisse le decal et je travaille au pinceau pour bouger et avec une mini bande de sopalin pour pomper l'exces d'eau au moment ou le decal est bien en place.
  13. Salut, Je partirais sur une base Mourfang Brow (Ex bestial brown) Puis jus AgraxEarthshade + noir. Un jus mourfang + noir si tu n'as pas l'encre agrax. Eclaircissement: mourfang + snakebite Leather. Et tu montes ensuite pas ajouts de BleachedBone (Ushabdi maintenant?) Pour l'effet vieilli, faut etre irrégulier sur les arêtes, comme une vieille ceinture en fait. A peindre avec la tranche du pinceau.
  14. Ils sont également trouvable sur la Baie. Faut compter 90 euros le set de 6 Marines et 70 euros le set peinture+ 7eme Marine. Ya des variations de prix, mais globalement les vendeurs s'alignent.
  15. Salut, Déjà si tu es débutant, tu peux t'entrainer à faire des lignes, des colonnes, et à colorier les carrés obtenus. En une après midi tu devrais comprendre le fonctionnement et tes problèmes de dilution. La tige: l'aiguille ou la buse. L'aiguille tu la sors et l'essuis au coton tige alcoolisé sans appuyer. Plein de passage jusqu'à que ce soit propre. La buse, tu peux laisser tremper dans l'alcool, ou même l'acétone dans un fond de verre, mais retire les joints avant (Lol). Le nettoyage après chaque session est indispensable. Il est tant chimique (thinner, alcool) que mécanique ( coton tige, écouvillon, etc..) Il ne faut pas croire que vider un godet de solution nettoyante suffit à faire un nettotage correct. Comme une arme à feu, faut démonter les éléments, nettoyer, remonter. Oui, c'est chiant. Les crachottis ont plusieurs origines: peinture trop visceuse, merdes séchées partiellment dans la buse etc. Il faut avoir une aiguille: https://www.ebay.fr/itm/Aiguille-pour-Nettoyage-Accessoire-Aerographe-Air-Brush-Wash-Needle-BD-470-14861-/353063550570. Elle permet de dégager la buse pendant le travail,. Quand ça commence à crachoter, tu demontes, cure TRES gentillment la buse, remontes et test. Pour débuter, mieux vaut acheter une peinture "AIR". Trouver la dilution idéale pour des peintures standard ça se fait, mais mieux vaut bien connaitre sa machine et les principes de dilution avant. Le manque d'accroche peut etre du au combo trop dilué+ trop forte pression. A tester. Le primer doit etre present bien sur, ça accroche mal sur le plastique brut (sauf mixer avec un verni air etc..mais là je complique) Pour débuter je dirai de prendre des peintures AIR qui correspondent aux couleurs que tu vas pas mal utiliser. Le diluant : 60/40 eau/produit à vitre fonctionne à merveille. Je dirais qu'il vaut mieux investir dans un nettoyant de marque (Vallejo etc..) que dans un diluant. Mais on peut très bien se passer d'acheter des spécialités commerciales. Pour la conso rapide, je vois pas. 0.3 c'est une buse moyenne à petite. Ca devrait pas partir trop vite. Mais si tu es très dilué et que tu "pousses" tes goutelettes sur la fig, c'est que la pression est trop forte, ou que tu envoie trop de peinture par rapport à l'air. Généralement, on envoi pas mal d'air, et on surveille à envoyer un peu de peinture. Si tu as l'occasion d'aller dans un club, une convention, etc..ou il y a une demo d'aéro, fais la. Ca va te débloquer direct!
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.