Jump to content
Warhammer Forum

Skalde

Membres
  • Content Count

    207
  • Joined

  • Last visited

Previous Fields

  • Jeux
    Warhammer, 40K, historique, Infinity

Recent Profile Visitors

1,160 profile views
  1. Perso je suis pas fan de cette boite. Je rejoins Ross sur les Stormcasts : entre l'illustration de la chef qui donne envie et la réalisation en figurine, c'est un peu triste. Quant aux Kruelboyz, autant j'adore la plupart des concepts de l'armée AOS, autant je trouve que les figurines Underworld sont passées par la case caricature. Petite interrogation : le thème est sous-marin mais on a quand même un aigle? TGCM? Pour les règles j'attends de voir. GW est bien malin d'ajouter une nouvelle mécanique à chaque extension pour que l'achat soit indispensable. Pour les decks pré-construits, c'est sur que c'est bien pour l'initiation mais faut pas se leurrer, en général c'est archi sous optimisé et pas forcément intéressant à jouer quand on veut aller un peu plus loin dans le jeu.
  2. Merci, les hommes bêtes ont de belles références. Leurs minotaures me font de l’œil! Merci Miles. En fait, les Tully fournissent bien un effort comparable à celui des Stark car il s'agit de l'une des factions majeures. Les Frey étant leurs vassaux, on peut inclure leurs troupes dans le contingent Tully.
  3. Le rendu est super cool! Petite question, j'ai vu les réfs mais je suis pas sur de ce que je trouve sur Internet. Sur quel site achète tu les pigments en poudre?
  4. C'est incroyable un tel niveau de finesse à ce niveau! Je suis pas un grand fan du 10 mm d'habitude, mais là je suis bluffé par les détails et la lisibilité. Et la peinture n'est pas en reste!
  5. Impressionnant! Le lion est génial, en 4h, c'est dingue.
  6. Ils sont géniaux ces gobelins! Des gros pifs qui dépassent d'un tas de ferraille rouillé, c'est marrant! En tout cas la peinture est top, on sent que tu maitrise la rouille après des années de peinture de peaux vertes.
  7. Merci à vous pour les coms! Maintenant que j'ai l'esprit tranquille avec GOT, il est temps de vider un peu les stocks des autres trucs qui s'entassent. Donc un peu d'Underworld avec les hommes bêtes : Le shaman en plein rituel sanglant : La brute : Les poulets costauds : Et les poulets lâches : Toujours un régal à peindre ces figs. Et un peu de Star Wars :
  8. Bon courage à toi, la peinture peut apaiser les nerfs, j'espère que tu te remettras vite de tes mésaventures. Le troll est top!
  9. Magnifique, bien joué pour le gargant. La pièce mérite amplement sa place dans WD, tu m'étonne que tu sois content!
  10. Merci à toi. SAGA est vraiment ma règle préférée et comme tu le dis, on peut tout faire avec. Pour Warhammer, tu joue une version perso ou tu utilise Age de la Magie? Aucune limite à sa fourberie! C'est l'avantage de ne pas se restreindre avec un code moral à Rokugan. Combien de temps continuera t'elle ses forfaits? Voici la réponse : Acte 3 : Massacre dans la plaine : Après le repli des hordes de l'Outremonde, les Rokuganais lancent la poursuite et finissent par atteindre les armées ennemies en plein repli à l'orée de la forêt : La bataille a lieu près du village d’Ashina, déserté depuis longtemps à cause des bandes de gobelins en manœuvre : Le terrain est humide, bois et marais annoncent la lisière de Shinommen Mori : Le clan du crabe avance en phalange disciplinée alors que les éclaireurs Hiruma se mettent à couvert dans les bois : En plus des éclaireurs, Suigetsu a fait monter à la bataille la légion des damnés : une unité de guerriers souillés par la corruption de l'Outremonde et qui cherche à se faire occire avant d'être totalement corrompus. Autant dire qu'ils ne sont pas là pour faire de la figuration : Le clan de la Licorne et ses alliés nagas se déploient face à l'Outremonde, avide de combat : Pour une fois, l'Outremonde et l'araignée sont en position défensive, et massent leurs forces de manière concentrée : Début de la bataille : La fureur de la Licorne : Les impétueux cavaliers du Khan tapent le coup d'envoi. Après les phases d'approche, les archers montés et les nagas harcèlent le flanc gauche de l'Outremonde : Au centre, la cavalerie lance une puissante charge sur les moines de l'araignée qui défendent Isao et déciment une première unité d'élite ennemie : Le clan de l'araignée contre-attaque. Isao invoque plusieurs onis alors que les moines enchainent les assauts sur la cavalerie ennemie. Les cavaliers Licorne finissent par succomber mais prélèvent un tribut énorme à leurs agresseurs en éliminant un grand nombre d'adversaires : Le clan du Crabe avance lentement et méthodiquement alors que les archers Hiruma et les shugenjas du clan délivrent un barrage de projectiles sur les forces de l'araignée : Les onis surgissent des bois! Une première unité se rue sur les nagas et écrasent les hommes serpents qui n'entament guère le cuir épais des monstres : Au centre, une autre unité d'onis se jette sur la garde montée du clan de la Licorne. Le combat est sanglant, mais les cavaliers d'élite prennent l'ascendant sur les monstres : Leur contre-charge élimine définitivement les onis au centre : Et la réserve du Khan monte au combat sus aux onis qui ont massacré les nagas. La fureur des Licorne ne laisse qu'un unique survivant couvert de blessures qui se replie piteusement dans la forêt : Les crabes poursuivent leur lente progression, repoussant le dispositif des araignées au centre : Deuxième phase : l’empire de l'Outremonde contre-attaque Alors que les Licorne lancent avec succès de nombreuses charges qui ont sérieusement entamées les unités d'élite adverse, l'Outremonde réagit. Une marée de gobelins surgit de tout cotés et fait pleuvoir un grand nombre de projectile en tous genres sur les cavaliers. La saturation de tirs permet d'éliminer un grand nombre de cavaliers d'élite qui finissent ensuite submergés au corps à corps par les meutes braillardes : Le clan du crabe est trop loin pour intervenir, et continue sa progression, repoussant méthodiquement le clan de l'araignée et se rapprochant de la meute de l'Outremonde : Mais les gobelins poursuivent leur assaut. Après avoir éliminé les principales menaces de la licorne, le bombardement reprend, orienté cette fois vers le clan du crabe. Une unité de guerriers Hida est réduite à un seul combattant après avoir essuyé un assaut sanglant : Oni No Sorio entre en personne dans la danse et se débarrasse des cavaliers archers avec aisance : Troisième phase : Dans les pinces du crabe Après une longue phase d'approche, le clan du crabe lance une puissante succession d'attaque : Les gardes Hida agressent les moines qui défendent Isao et les repoussent à grand coups de tetsubo : Suigetsu en personne se jette sur la maho-tsukai, mais ses gardes la protègent de la fureur du daymio : Isao se retrouve cependant bien isolée : Le Khan qui a retraité momentanément avec ses derniers cavaliers voit la percée de ses alliés et prend une décision difficile : vaincre Oni No Sorio "Dites à Hida Sama que je m'occupe de la bête" : Il lance une charge seul, et se rue sur le redoutable Oni. Ce dernier doit puiser dans tout son savoir-faire martial et parvient à repousser l’impétueux Khan : Avec un sourire cruel, Oni No Sorio refuse à accorder une mort noble à son adversaire et ordonne à ses gobelins de cribler de traits le cavalier solitaire. Une flèche se loge dans une faille de son armure, et le Khan chute de cheval mortellement blessé : L'oni lance également ses gobelins à l'assaut de Suigetsu pour aider Isao, mais le grand Hida n'est pas du tout épuisé contrairement au Khan et fauche de nombreuses créatures qui se replient en braillant : Suigestu analyse le champ de bataille et se rend compte que Oni No Sorio n'est pas sorti indemne de son combat avec le Khan. Il lance un ordre à son unité de Yojimbos qui se ruent sur le monstre. Oni No Sorio élimine tous ses adversaires dans un grand rire dément, mais les gardes Hidas, vétérans de la lutte contre les démons finissent par trouver la faille du monstre et parviennent à l'occire dans un ultime sursaut de vaillance : Les autres gardes Hidas se ruent sur Isao, mais la puissante magie de la maho-tsukai les repousse : La légion des damnés entre alors en jeu, et dans une démonstration de sauvagerie massacre la jeune sorcière à grands coups d'armes lourdes : Le traitre Bayushi Tengan essaye de venger sa bien-aimée en se ruant sus aux crabes, mais son escorte se fait exterminer par les solides gardes Hidas, et il doit se replier piteusement dans les marais : C'est l'hallali pour l'Outremonde! Les dernières unités meurtries quittent le champ de bataille en couinant alors que les revenants et les onis invoqués se dissipent sans la maho d'Isao pour les maintenir. C'est une victoire majeure des Rokuganais qui ont massacré l’essentiel des forces adverses, et surtout ont réussi à éliminer les deux chefs adverse. Hida Suigetsu ne peut que constater l'ampleur du massacre. De tous côtés les morts s'étendent à perte de vue. Le clan de la Licorne a payé cher son impétueuse poursuite et ne sera plus en mesure de poursuivre les hostilités dans le secteur au vu du nombre de pertes encaissées dans le secteur. Mais le Khan a prouvé que sa vaillance était à la hauteur de sa témérité et son corps sera retourné dans son clan avec les honneurs. Maintenant que l'Outremonde a subit un coup d'arrêt, il est temps d'envisager une contre-attaque!
  11. Allez, deuxième acte : Le marteau et le mur Après des mois d'inaction, les onis sont incontrôlables. Le nombre croissant de monstres vociférants vivant au milieu de hordes de gobelins crée tant de problèmes que Oni No Sorio n'a plus le choix. Il doit lancer une offensive. Isao fraichement renseignée, sait que les défenseurs n'attendent que ça, mais maintenir les meutes de monstre dans cet état risquerait de provoquer encore plus de catastrophes, alors autant canaliser leur haine vers les rokuganais. Oni No Sorio lance donc une attaque massive sur le camp fortifié du clan du crabe de Natao, point névralgique de la défense humaine. Son objectif est de saigner à mort les défenseurs quitte à y laisser une bonne partie de ses troupes, car ses renforts arrivent continuellement. Hélas pour lui, sa meute ne passe pas inaperçue. Bien renseignés grâce aux nagas, les défenseurs ont tout le temps de s'organiser. Hida Suigetsu qui s'est remis de ses blessures depuis l'attaque du monastère organise la défense de la place. Ses solides défenseurs Hida tiendront le fort, et le clan de la Licorne se tiendra en embuscade pour frapper les arrières de la horde. Cette fois, les défenseurs sont prêts. Le fort de Natao avec les attaquants en approche : Les onis et le clan de l'araignée font une sortie en force, et émerge de la forêt en, poussant des beuglements bestiaux : Les défenseurs à l'abri des remparts sont composés de vétérans aguerris. Suigetsu bénéficie d'une précieuse unité d'archers Hiruma, de redoutables traqueurs d'onis habitués au combat contre l'Outremonde : La meute s'élance à l'assaut. Une première unité d'onis se rue sur les hirumas, mais ces derniers tiennent bon et repoussent leurs adversaires. Utilisant leurs flèches bénies, ils criblent leurs assaillants et déciment quasi entièrement la première meute : Les moines guerriers du clan de l'araignée s'élancent à leur tour sus aux archers, mais eux aussi sont repoussés malgré les pertes infligées aux archers : Les bruits de combat, et les tirs de teppos sonnent le signal pour le clan de la licorne. Une puissante force de cavalerie arrive sur les arrières de la horde : L'arrière garde de l'Outremonde subit une première charge qui se solde par de lourdes pertes des deux côtés : Le reste de la cavalerie avance pour se ménager de belles opportunités de charges au prochain tour : Les onis tentent de percer, mais une fois encore, les hirumas se montrent intraitables et éliminent les monstres sans faillir : Suigetsu renforce le flanc ou se concentre l'attaque ennemie et fait monter ses gardes en première ligne : Les moines de l'araignée tentent de s'en prendre aux coriaces guerriers Hida, mais habitués à se battre en défense, les Hida massacrent leurs agresseurs : A ce stade, pratiquement toutes les unités d'élite de l'Outremonde ont été éliminées alors que les défenseurs sont quasiment intacts et que la cavalerie Licorne est prêt à lancer la charge. Isao intervient et supplie Oni No Sorio de se replier pour se battre sur un terrain plus favorable. Un Oni plus belliqueux se serait certainement entêté, mais Oni No Sorio est un monstre rusé, d'autant plus que les onis ont perdu une grande partie de leur agressivité face au massacre dont ils ont été témoins. La troupe se retire donc en bon ordre afin de limiter les pertes. Pour les rokuganais, un dilemme se pose : poursuivre l'ennemi, ou tenir la position par crainte d'un piège. Hida Suigestu, en bon commandant du crabe souhaiterait tenir sa position. Mais le bouillonnant Khan de la Licorne l'exhorte à poursuivre l'ennemi. Après tout, les forces de la licorne ont été sérieusement malmenées depuis le début du conflit,, et c'est là l’occasion de se venger. Pour ne pas ternir sa réputation et celle de son clan, Suigetsu se rallie au Khan et lance à contrecœur ses troupes à la poursuite de l'ennemi. A suivre! Bon, c'est court, mais pour le coup le scénario était vraiment déséquilibré. En deux tours, les meilleures unités de l'Outremonde et de l'Araignée ont été éliminée par les défenseurs qui n'ont pratiquement pas subis de pertes. Avec les forces de la licorne sur leurs arrières, le massacre à sens unique était assuré. Nous avons donc décidés de rejouer une partie en plaine plus équitable. D'un autre côté, fluffiquement c'était très réaliste. Une telle embuscade avec les défenseurs du mur à couvert ne laissait que peu de chances à leurs agresseurs, et puis la guerre, c'est rarement équilibré!
  12. C'est la repriiiiise!!!! Après des mois d'interludes ludiques, nous avons enfin pu regrouper les joueurs de la campagne pour enchainer plusieurs scénarios de la campagne que je m'en vais vous livrer. Et on commence avec l'acte 1 : Un scorpion dans la toile Petit rappel : au cours d'une investigation menée par le clan du crabe, le clan de l'araignée n'a pas pu protéger son réseau d'espion dont le chef a été occis malgré l'intervention en personne d'Isao, une redoutable maho-tsukai, ancienne courtisane impériale. Privée de source de renseignements, Isao décide donc de recourir à un agent dormant : le daymio Bayushi Tengan qu'elle a sournoisement corrompue lorsqu'elle était courtisane. Désormais, il suffit d'un simple mot de pouvoir prononcé par la belle pour inféoder le daymio au clan de l'araignée. A l'aide d'un billet doux, Isao a donné rendez-vous au daymio dans l'une de ses demeures secondaires pour le rencontrer. Mais c'est sous-estimer le clan du scorpion qui surveille autant ses amis que ses ennemis. Intrigué par l'attitude étrange du daymio, une petite troupe de ninjas est partie enquêter, sans se douter qu'ils vont tomber sur Isao. Une bonne occasion de mettre fin à son manège. La demeure du daymio, lieu de rencontre fixée par Isao : Et les protagonistes du drame: Isao et son escorte de moines de l'araignée : Les ninjas du scorpion prêt à contrecarrer le plan d'Isao : Le daymio Bayushi Tengan, qui passe un peu de bon temps dans sa demeure éloignée, loin des soucis de la cour. Le pauvre imagine un rendez-vous galant : Et les gardes Bayushi, qui gardent leur daymio, prêt à éliminer les moines comme les ninjas : personne ne passe! Les ninjas en bons professionnels ont effectué une reconnaissance de la demeure : Au niveau du scénario, Isao et le chef des ninjas doivent atteindre en personne le daymio scorpion pour le rallier à leur camp. Dès que le daymio est atteint, il passe dans le camp qui l'a contacté et doit quitter le champ de bataille par le bord d'arrivée de la faction qui le contrôle. L'autre camp doit alors éliminer le daymio et peut prendre le contrôle des gardes scorpions en envoyant son chef à leur contact. Le camp qui fait sortir le daymio gagne, tout autre résultat est une égalité. L'araignée tape le coup d'envoi. Les moines se concentrent au nord de la demeure, alors que les ninjas eux avancent pour bloquer le maximum d'issues. Les gardes scorpions écartent violemment les geishas pour former un cercle protecteur autour du daymio décontenancé ; Une première unité de moines entre dans la demeure : Le capitaine des yojimbos scorpion interpelle la troupe mais aucune réponse ne lui est retournée : Plus prompts à agir, les ninjas franchissent la barricade, arrosent de shurikens les moines guerriers avant de les charger et de les tailler en pièces sous le regard interloqué des gardes et du daymio : Les ninjas investissent la place par le nord, et assurent un cordon protecteur supplémentaire autour du daymio : "N'ayez crainte madame, je vous protégerai" : Cependant, les ninjas n'ont aucune idée des capacités magiques d'Isao. Celle-ci tente un coup d'une audace démesurée. Grâce à sa maho, des ailes noires lui poussent, ce qui lui permet de contourner la demeure par le sud et d'éviter le cercle protecteur dressé par les scorpions. Arrivée à portée du daymio, elle déclenche son mot de pouvoir l’assujettissant immédiatement à sa volonté! Sa fourberie ne s’arrête pas là. Faisant marcher le daymio au son de sa flute, elle lui fournit une part de sa vigueur impie, ce qui lui permet de quitter rapidement les lieux avec son précieux otage. La situation est totalement retournée : les moines au nord forment désormais un cordon qui empêche les ninjas de passer. Quant aux yojimbos, ils obéissent à leur daymio qui leur a ordonné de rester sur place, malgré leurs doutes quant à la manœuvre qui vient de se dérouler sous leurs yeux. Pour info, voici la position des belligérants avant le déplacement d'Isao. Un véritable exploit, et une utilisation au cordon des capacités de faction par le fourbe joueur de l'araignée! Dépités par l'inaction des gardes, les ninjas se précipitent à la poursuite. Les shurikens pleuvent sur le daymio et Isao, mais la magie de la belle stoppe les misérables projectiles qui tombent au sol : Les ninjas tentent alors le tout pour le tout et se ruent sur le daymio. Mais Tengan est un maitre de l'école des mensonges amers, et il taille en pièce ses poursuivants : Le reste de la troupe tente de s'infiltrer à travers les rangs des moines guerriers, alors que le chef des ninjas se précipite vers les gardes bayushi pour leur expliquer que leur daymio se fait la malle! Les moines guerriers sont décidés à ce que rien n'entrave le plan de leur maitresse et attaque les ninjas. Mais les hommes du clan du scorpion prennent le dessus, conscients de l'enjeu : Partout, les ninjas, rejoints par les gardes Bayushi se ruent dans la place, criblant de projectiles les moines, égorgeant les survivants... L'escorte d'Isao se fait tuer sur place, mais leur résistance stoïque permet à Isao de mettre de la distance entre elle et ses poursuivants : Leur sacrifice paye finalement, et Isao parvient à quitter le champ de bataille avec le daymio, laissant le reste de sa troupe gagner du temps. Victoire de l'araignée! Chapeau au joueur de l'araignée qui partait en bien mauvaise posture, et qui a su utiliser ses capacités comme un vrai maitre. Seul un esprit malade et tourmenté pouvait imaginer la séquence d'actions qui a permis à Isao de contacter le daymio puis de s'enfuir. En misant toutes ses capacités sur les personnages, il a pu gagner le scénario, même si son escorte s'est fait tailler en pièces par manque de soutien : La garde Bayushi est déshonorée de n'avoir pu empêcher leur seigneur de passer à l'ennemi : Seul le seppuku rachète leur honneur : Isao, grâce à son coup de maitre dispose désormais d'une source fiable de renseignements récents. Mais c'est sans compter la rage bouillonnante des onis. Car après des mois de subtiles manœuvres, il devient de plus en plus difficile de tenir les hordes de l'Outremonde. A suivre!
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.