Jump to content
Warhammer Forum

Skalde

Membres
  • Content Count

    106
  • Joined

  • Last visited

Previous Fields

  • Jeux
    Warhammer, 40K, historique, Infinity

Recent Profile Visitors

725 profile views
  1. Merci Gekko, j'aime beaucoup ce que fait Zugrub, et on a tous les deux la tendance à rougir le pif d'un certain nombre de nos figurines, ahah! Pour l'ogre, je voulais même dessiner de petites veines sur son nez pour simuler les problèmes d'alcool mais j'ai oublié. Allez, suite de ma faction Tuly avec les hommes d'armes de la maison Mallister : J'ai longuement hésité à faire des gambisons violets, pas très réalistes. Mais bon, afin de varier un peu les schémas de couleur ça ne fait pas de mal. Et puis dans le monde de GOT, teindre un gambison en violet est peut être plus facile que dans notre moyen-age. Le fantassin lourd, avec une pose assez menaçante avec sa hache : L'infanterie vassale progresse, avec un mur de boucliers qui s'étoffe petit à petit :
  2. C'est très impressionnant, le cimier squelette avec les bras croisés est terrible! Je vois aussi que monsieur est joueur et se casse la tête à limer les écus moches en relief sur les caparaçons bretonniens. Je l'ai fait sur certaines de mes figs et j'ai trouvé ça super long!
  3. Non seulement le socle est pas nécessaire, mais en plis il est pas peint!!! Grrr...
  4. Salut à tous, après deux mois d'inactivité wargamesque, nous nous sommes enfin retrouvés pour une partie à 4 sur l'Age de la magie. Nous avons aussi utilisé les règles de Hannibal pour gérer les batailles épiques (et on aurait mieux fait de les lire plus attentivement au moment de composer les listes d'armée!). Au programme, deux armées des grands royaumes contre une horde de démons et de morts vivants. Dans quel univers cela se passe? Pfffrt.... Perdus loin de son pays natal, le daymio Savatatané mène ses guerriers dans une alliance de circonstances avec le condottiere Leonardo Mino : Les démons émergent dans une lueur bleuâtre mené par le grand démon Zwtrerrrruitpsss dont le nom est trop compliqué à prononcer même dans les cercles infernaux, d’où sa grande colère et sa rage bestiale : Les morts vivants sont menés par le haut roi Hanurbanipal, prince momifié des trois royaumes qui foule de sa sandale les tombeaux des rois, et président à vie du club des philatélistes de Khemri : Le champ de bataille vu de haut : Le premier tour est consacré aux manœuvres d'approche alors que les démons et les morts vivants essuient plusieurs salves qui ne causent guère de dommages. Les choses sérieuses commencent lorsque la cavalerie d'élite démoniaque agresse les samouraïs qui ancrent le flanc gauche. Les samouraïs tiennent solidement la ligne, et une vigoureuses contre-attaque des gardes rouges élimine la menace des volants démoniaques : Hélas, la charge des samouraïs rouges laisse le daymio tout seul : les guerriers morts vivants cavalent à travers la plaine et lui tombent dessus à bras raccourcis. Seuls ses talents martiaux lui évitent une mort douloureuses. Le colosse japonais n'a pas l'air bien réveillé alors que son maitre se fait agresser juste derrière lui : De l'autre coté, les tirs impériaux prélèvent un lourd tribut dans l'armée mort vivante. Les Ushabtis lancent donc une charge pour éviter de se faire atomiser à distance. Mais la solide ligne d'infanterie les repousse avant que Ser Delamoule, paladin renommé, ne finisse l'ouvrage. Le condotierre profite de l'occasion et lance ses fringants chevaliers sus au prince ennemi qui explique poliment à coup de vouge qu'ils feraient mieux de lui foutre la paix. De l'autre côté du champ de bataille, les démons tentent de passer le colosse mécanique pour agresser le daymio, mais ils n'écopent que de côtes brisés et d'un gros mal de crane après avoir mangé le tetsubo géant de leur adversaire : Le champion personnel du seigneur démoniaque lance alors son char de guerre contre la machine qui s'embrase à son contact et finit par s'écrouler aux pieds de son adversaire. Sa joie est cependant de courte durée, car le mage japonais venge le colosse à coup d'éclairs magiques et disperse le char dans le néant. A ce moment, les champions comprenant que leur heure a sonnée se lancent dans une série de charges suicidaires. Le deuxième champion démoniaque se rue sur le mur hérissés de lances que dressent les samouraïs et doit se replier piteusement comme on pouvait s'y attendre. Plus téméraire, le chasseur de démon de Savatatané charge la dernière unité d'ushabtis au centre du champ de bataille. Lui aussi s'en prend plein la figure et quitte le champ de bataille sans gloire. Pour ceux qui s'interrogent sur ces étranges manœuvres, il s'est avéré que les règles de bataille épique permettent d’éliminer les unités qui ne génèrent pas de dé SAGA comme les héros grâce à la capacité "Démoralisation". On touche à mon avis à une limite du croisement des règles interbouquins car la règle n'est à mon avis pas prévue pour impacter les héros. Du coup, perdu pour perdu, nous avons envoyer nos héros tenter de causer le max de dommages, mais ils devaient savoir que leur temps était compté et ils n'ont guère mis de cœur à l'ouvrage. A ce stade de la partie, les pertes s'accumulaient et les manœuvres étaient limitées. Les impériaux tentèrent sans succès d'occire les ushabtis du centre, mais ces derniers se révélèrent intraitables. De l'autre côté, les démons et les morts vivants lancèrent plusieurs assauts qui usèrent petit à petit la ligne de samourais reformée à la hâte par le daymio : La bataille se termina par une victoire mineure des démons et des morts vivants : en plus d'un léger avantage en terme de pertes, leurs troupes marquaient des points pour se tenir dans la zone de déploiement ennemie. Une reprise bien sympa, même si la partie fut difficile pour mes samouraïs : agressés par les démons et une partie des morts-vivants, j'ai tenu mon flanc comme je pouvais. Mais l'accumulation de pertes et de fatigues inévitables à SAGA ont fait que je n'aurai pas tenu un tour de plus. Mon allié s'en est mieux sorti, mais ses tireurs étaient trop loin à la fin pour venir m'aider et sa cavalerie manquait de punch après s'être fait tabassée par le prince momifié.
  5. Merci à toi. Un des problèmes de Sw Légion, c'est que les socles sont très larges, donc on voit énormément la tranche. Mais honnêtement, j'avais pas envie de changer de socles! Après; quelques touffes d'herbes sèches pourraient casser la monotonie, à réfléchir. En attendant, voila la suite d'Underworld avec la bande de l'ogre chasseur, une bande vraiment géniale à peindre : L'ogre a vraiment une bonne gueule : Et il y a plein de textures sympa à peindre, cuir, fourrure, bois, peau... Les gnoblars m'ont bien fait rire avec leur tronches de teignes : Et un gros chat pour compléter le tableau : Ça respire de plus en plus la subtilité à Underworld : "Akala compain Miam miam?" "Miam miam Copainnnnn! "
  6. Merci. Par contre j'aime bien ton commentaire parce que ça prouve que mon effet de halo lumineux n'a pas du tout l'effet recherché, ahah!!! La faute à un dégradé trop net sur le socle noir, l'intention initiale n'était pas du tout de représenter un cœur, snif... Tant pis pour Firefly, on passe à la suite avec une fournée de droïdes : Les droïdes impériaux : Il parait que le modèle de droite est un droïde médical, alors que je pensais qu'il s'agissait d'un modèle d'interrogatoire! A mon avis, ça explique pourquoi les stormtroopers cherchent à se faire tuer plutôt que d'aller à l'infirmerie. Les droïdes rebelles, le modèle médical est déjà plus friendly si on ne regarde pas ce qu'il a à la place des bras : Puis deux héros bien connus : J'ai voulu peindre C3PO en mnm mais j'ai pas réussi. J'ai vraiment du mal avec cette technique qui me semble prendre en plus un temps de dingue. Donc je suis reparti sur du tmp comme je sais faire. Tous les droïdes peints pour le moment :
  7. Merci pour ton retour, du coup je vais suivre ces nouvelles bandes avec attention. Pour ce qui est de la stratégie full objo, elle me semble quand même vachement viable avec les cartes qui permettent de scorer en immédiat comme "Conquéte rapide", non?
  8. C'est très beau ce qu'il y a sur ce sujet. Le guerrier du chaos est de quelle marque?
  9. OK, merci pour ton retour que j'ai lu avec attention. Ca me fait plaisir de voir que les nouvelles bandes ont des mécaniques originales, j'ai hâte de pouvoir rejouer. Pour les cartes, c'est vrai que c'est le propre d'un jeu compétitif. Cependant, GW a des fois des coups de folie comme l'histoire du "Rebond" qui peut changer le cours d'une partie avec 33% de chances de succès ou la carte "Démonstration de force" qui me semble être auto-include tellement c'est facile à scorer, et non-interactif. Autre question : j'ai l'impression que le nombre de points de gloire gagné en cours de partie est beaucoup plus important qu'avant. En saison1, quand on avait 8-10 points, on était content, et maintenant c'est pas rare d'atteindre les 12/15 points. Après on était peut être mauvais en saison 1, mais je me demande si les cartes qui capitalisent sur les points de gloire inutilisés ne gagnent pas en rentabilité?
  10. Bonjour à tous, Je suis Underworld depuis le début et c'est vraiment un jeu qui me botte. Je n'ai pas fait de tournoi, mais je surveille pour le plaisir les archétypes de decks et la manière de jouer. Cependant, après 1 an de confinement (j'ai du faire 5/6 parties dans mon cercle privé en un an), je ne suis plus très à jour. Est-ce que quelqu'un pourrait me faire un petit retour sur les points suivants : - Le système de rotation des cartes : Est-ce que après un an de test, cela semble une bonne idée? La V4 élimine toutes les cartes de Nightvault, donc j'imagine que les decks sorciers vont devenir archi-nuls le temps que toutes les extensions sortent? Pour ma part, je pensai que ce serait une bonne idée, mais à la condition d'avoir tout le pack de cartes neutres d'une édition disponible dès le début. Je trouve ça étrange finalement que certaines cartes neutres aient officiellement 1 an et demi de vie, alors que d'autres en ont 2. - L'originalité des bandes : lorsque je regarde les profils des bandes, je vois que la plupart ne sont pas très variées. Les nouveaux guerriers du chaos ont tous le même profil que les khorneux de Magor avec un sorcier en plus, les elfes de Skaeth ressemblaient à une version upgradée des nudistes de Garrek... Les profils d'armes eux mêmes sont très peu variés : gros gourdins = 2 dés marteaux, épée = 3 dés épées... Alors est-ce que le gameplay des nouvelles bandes est révolutionnaire au point de masquer le manque de diversité des profils? Et est-ce que certaines bandes se différencient vraiment par un gameplay plus original? - L'originalité des cartes : sur les dernières extensions, j'ai l'impression que 60% des cartes d'un deck sont les mêmes. J'ai vu que "Courageuse conquête" et "Démonstration de force" sont dans 100% des decks (sur mon sondage perso, hein, j'ai pas de stats officiel...). Finalement, est-ce que ce que certains decks se démarquent des autres en développant des stratégies particulières? Voila, voila.
  11. Super sympa tes bandes, les schémas de couleurs sont osés! Et belle originalité pour tes nains, ça ne me serait jamais venu à l'idée, ahah!
  12. Magnifique unité vampire, très dynamique et horrible à souhait. J'aime beaucoup la pose de Lanos, en fait on pourrait même imaginer qu'il lance un sort canalisé dans son épée sur son ennemi. Très chouette!
  13. Changement d'univers total: un ami au club a pris le jeu Batman en kickstarer et c'est de la bonne came. Comme ça me démangeai de poser les pinceaux dessus, je lui ai emprunté quelques figs : Les drôles de dames : Harley Quinn avec un maquillage de punk à chien : Catwoman : Poison Ivy : Et Firefly ou je me suis essayé aux effets de lumière :
  14. Bordel, c'est trop beau!!! Quelle claque ce dragon! Y'a un chien qui un petit air de la bête intérieure de guts non?
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.