Jump to content
Warhammer Forum

Red Qafe

Membres
  • Content Count

    273
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Red Qafe

  • Birthday 04/03/1989

Profile Information

  • Location
    Plein sud

Previous Fields

  • Jeux
    W40k (Garde Impériale) Necromunda (Orlock)

Recent Profile Visitors

1,903 profile views
  1. 26) Farsight : l'Empire des mensonges de Phil Kelly (qui semble être celui qui écrit les histoires sur les T'au) C'est la suite de Farsight Foi en Crise, du même auteur, dans lequel Farsight accompagnait une expédition T'au attaquée par le chapitre des Scar Lords. L'expédition Farsight s'étend au delà du Golfe de Damoclès, par rapport à l'Empire T'au. Le Golfe de Damoclès étant une zone séparant un espace impérial des zones T'au. L'expédition Farsight avait franchi le Golfe pour étendre l'empire T'au en reprenant les conflits avec l'Impérium, libérant une planète volcanique puis d'autres mondes qui rejoignent officiellement l'Empire T'au en tant que colonies, créant les Enclaves Farsight. Dans l'Empire des mensonges, on va apprendre comment Farsight va entrer en possession de sa célèbre épée, et comment son expédition a vu tous les Ethérés qui l'accompagnaient se faire tuer. En résumé, Bon, l'histoire est relativement moyenne, il y a trop d'ellipses (les différentes traversées du golfe par exemple), aucun réel marqueur temporel, ce qui fait qu'on ne sait jamais combien de temps s'est écoulé entre un moment et un autre... Mais reste intéressante pour connaître les T'au et l'histoire de Farsight. Il faut savoir que la caste du Feu révère son meilleur commandant, Puretide. Celui-ci avait formé plusieurs autres commandants aujourd'hui légendaires : Farsight, Shadowsun (on laisse entendre qu'elle et Farsight ont une affection profonde l'un pour l'autre, mais que lui la redoute), Kais (je crois avoir entendu ce nom quelque part, il serait spécialisé dans des actions type infiltration/combats en solo)... Et les Ethérés ont voulu cartographier le cerveau de Puretide, espérant peut-être lui créer des clones ou des intelligences artificielles pour guides les forces T'au un peu partout dans l'Empire. Sauf que ça a mal tourné, et si la cartographie a fonctionné, cela a tué Puretide (les Ethérés se gardent bien de dire que c'est leur volonté qui est responsable de la perte de leur meilleur chef, mais ses élèves le savent bien). C'est sans doute le premier élément qui fait que Farsight a un problème avec les Ethérés. A cela on ajoute justement les nombreuses décisions des Ethérés en général - (ils ont laissé mourir une partie de l'expédition en cryogénie dans le livre précédent, leurs systèmes de survie ayant été endommagés par les Scar Lords, alors qu'il aurait été possible de réveiller ces personnes et de leur donner le choix de rester éveillées pendant les années de la traversée du Golfe ou d'effectivement accepter de se laisser mourir en sommeil cryogénique) - la mort d'un amiral au début du livre - et au final la certitude que les Ethérés savent ce que sont les démons, le cachent à l'Empire T'au et sacrifient délibérément leurs troupes pour analyser les démons. (et la possibilité qu'en fait, le pouvoir qu'exercent les Ethérés sur les T'au soit une forme de contrôle mental, un pouvoir psychique) Il est clair que le fait que cette épée qui maintient Farsight en vie au delà de l'espérance de vie de son espèce est clairement issue d'une manipulation de Tzeentch mais à quelle fin on ne sait pas. On me laisse entendre que Farsight pourrait être pour l'Empire T'au l'équivalent d'Horus pour l'Impérium, mais contrairement à Horus Farsight ne veut pas détruire l'empire dont il fait partie ni le gouverner, il s'est contenté de rester à l'écart... En tous cas, quelle que soit sa destinée, le Chaos tente de l'utiliser...
  2. 25) Fléau Divin, tome 3 de la série/trilogie(?) Sombre Impérium par Guy Haley Guilliman et sa Croisade Indomitus se posent sur Iax, où les attendent Mortarion et Ku'Gath, le démon majeur numéro 1 de Nurgle. Ceux-ci ont refusé de suivre Typhus et le reste des forces de Nurgle qui sont en train de quitter Ultramar pour les Astres Fléaux, où les quelques planètes de Nurgle se font attaquer par du Tzeentch. Ku'Gath prépare le Fléau Divin, un virus qui devrait tuer Guilliman jusqu'à son âme, et qui pourrait également tuer Mortarion et tout autre Primarque... Il utilise pour cela une goutte du sang de Guilliman, sans doute récupérée lors du tome précédent. Il dit aussi que son bras droit est réellement mort, détruit définitivement par Guilliman, il ne peut pas être régénéré dans le jardin de Nurgle et revenir à ses côtés. Son rival, Rotigus, le numéro 2 de Nurgle vient le narguer et lui rappelle que s'il rate son coup ils risquent d'échanger leur position. Pendant ce temps, l'Historitor Fabian est sur une planète Macragge également attaquée par des forces de Nurgle. Il se lamente de ne pouvoir aller dans la bibliothèque de Ptolémée, fermée par Guilliman. (Fabian est le personnage introduit dans la série l'Aube du Feu, il est dit que Calgar devra retourner sur Vigilus une fois la région libérée) Fabian est ami avec Lucerne, un Primaris apparu dans le deuxième tome de l'Aube du Feu, et devenu Black Templar depuis. Sur Iax, Guilliman envoie tous les survivants à l'abri dans la flotte Primus, tandis que lui et tous ses Space Marines vont tenir la forteresse qui a résisté jusque là. (Aux côtés de Guilliman se tient Felix, qui retrouvera Cawl APRES cette histoire pour le roman Le Grand Oeuvre) Mais une force militaro-religieuse, dirigée par le Frère Mathieu, celui que Guilliman avait nommé pour représenter l'Ecclésiarchie à ses côtés et qui avait trahi sa confiance, débarque sur la planète avant les forces de Guilliman pour libérer le spatioport (ce qui facilite Guilliman) Bref, tandis que les forces principales vont défendre la ville-forteresse, celles de Mathieu vont s'enfoncer dans la planète, guidée par le religieux, et une petite force de frappe de Primaris des Novamarines envoyée de l'autre côté de la planète. En gros, pendant que Guilliman et la majorité de ses troupes vont se confronter à Mortarion et à la majorité des forces chaotiques pour protéger la cité, deux forces secondaires (une religieuse et une Primaris Novamarines) vont se diriger vers l'endroit où Ku'gath se trouve pour l'éliminer et détruire le bout du Chaudron de Nurgle qui sert à transformer Iax (et de là le reste d'Ultramar) cela se fera au prix de la vie de Mathieu (qui sera sûrement canonisé) et de plusieurs Novamarines dont le chef. Pendant ce temps, Fabian va poursuivre un démon dans la Forteresse d'Héra, après avoir prévenu par radio de sa présence, jusque dans la Bibliothèque de Ptolémée. En fait il s'agit d'une subtile manoeuvre de Rotigus pour que Fabian trouve un livre parlant de "l'empereur Sanguinius", donc de l'Imperium Secundus, justement ce que Guilliman voulait cacher en fermant la bibliothèque. Mortarion va parvenir à infecter Guilliman avec le Fléau Divin, mais Guilliman sera sauvé par la puissance de l'Empereur à travers lui, qui va carrément crâmer une partie du Jardin de Nurgle à travers eux !!! Conséquence: Ku'gath va être tenu pour responsable de la situation, et va rester dans une cosse pendant un très long moment, et Rotigus devenir le numéro 1. Guilliman discutera à nouveau de la nature de l'Empereur et de la définition d'un dieu. Il dit qu'il sent l'Empereur se réveiller petit à petit, mais en même temps, ce n'est plus l'Empereur qui s'était assis sur le Trône d'Or, il a changé en 10.000 ans. On a aussi une description plus complète de ce que Guilliman a vu quand il a rendu visite à son papounet... L'expérience était éprouvante et il n'est pas sûr de ce qui s'est passé. Bon, qu'en penser ? J'ai ressenti un léger décalage, je crois que c'est parce que les deux premiers tomes ont sans doute reçu des modifications que je ne connais pas (dont sans doute la présence de Fabian) et que ce tome 3 est la suite d'autres versions des deux premiers que j'ai lu. On apprend plus d'éléments sur Guilliman et sa visite à son papounet. Et Fabian risque d'apprendre des trucs qui vont saper l'autorité de Guilliman.
  3. 24) La Der des Der de Cain (Série Ciaphas Cain tome 6 par Sandy Mitchell) Petit rappel : La première trilogie de Ciaphas Cain concernait la période passée auprès d'un régiment de Valhalla qu'il a littéralement dû construire à partir de deux régiments fusionnés par l'Administratum. La deuxième se concentre sur un artefact xenos dont il aura croisé la route trois fois : l'ombréclat. Dans le tome 4, Cain traversait un continent de la planète Perlia envahie d'Orks, faisant croire à ces derniers que lui et sa caravane de survivants étaient une énorme armée repoussant les Orks vers la vraie armée. Ce faisant, ils ont noyé une grosse armée Ork en faisant sauter un barrage, et ont traversé un autel du Mechanicus rempli de cadavres d'adeptes et de Skitarii... Dans le tome 5, il se retrouvait (avec ce fameux régiment de Valhalla) sur une planète en cours d'attaque par un Culte Genestealer et se retrouvait en fait dans les feux croisés entre deux Inquisiteurs, l'un d'eux étant celui qui avait massacré les Mechanicus de Perlia pour leur voler l'Ombréclat, qu'il utilisait pour transformer des gens normaux en psykers... Dans ce tome 6, il est à nouveau sur Perlia, cette fois en tant que retraité du Commissariat, formant des cadets à la Schola Progenium de Perlia. Un jour, lui et ses cadets sont envoyés avec des FDP sur un astéroide minier dont les mineurs ont disparu... Et tombent sur quelques Genestealer. Cain ne parvient pas à se sortir de la tête l'idée qu'il y avait, quelque part, des Nécrons... Peu après, des nouvelles de l'attaque de Cadia par les forces d'Abaddon le Fléau (13ème Croisade Noire) parviennent à leur Schola. Ils sont à l'autre bout de la galaxie (dans le secteur voisin des T'au) mais Cain et trois autres vétérans de la Schola décident de se préparer au pire... ... qui finit par arriver : une flotille de chaoteux se dirige vers Perlia ! Bon, ça m'a fait du bien de lire du Ciaphas Cain. Même si je trouve ce tome moins drôle que les autres, ça reste bien plus léger que bien d'autres romans de l'univers 40k. On conclut donc la deuxième trilogie de romans sur le Commissaire le plus chanceux de l'Impérium sur une victoire à la Pyrrhus. Et parmi les détails de l'histoire, il est dit que les Soeurs de Bataille n'ont pas fait voeu de chasteté et ont le droit d'avoir une vie sentimentale, c'est juste qu'elles ont rarement le temps d'en avoir...
  4. 23) Alpharius, La Tête de l'Hydre (roman Primarque par Mike Brooks) Déjà ravi de Ruze Brutale qui dépeignait l'attaque d'un monde forge par des Orks par le même auteur, je me disais que ce 14ème tome de l'inégale série Primarchs (donc il en reste 4 ? On y reviendra) serait peut-être une bonne lecture. Et c'était le cas ! On y apprend tellement de trucs sur l'Alpha Legion et surtout sur Alpharius (et un peu Omegon) que pour moi qui n'ai que la lecture de Legion (Hérésie d'Horus par Dan Abnett) comme élément de comparaison concernant la Vingtième Légion, c'était très intéressant. On va commencer par le début, avec Alpharius qui prépare un assaut contre le Vengeful Spirit. Hein, quoi ? Quand et comment un tel truc est arrivé ? Je me disais qu'il s'agissait sans doute d'une simulation, comme pour Corax, mais même pas... C'est l'introduction du livre, et le fin mot de cet évènement sera décrit dans la conclusion du livre. Le roman lui même se porte donc sur la vie d'Alpharius, racontée par lui-même, et sa genèse (TROP de romans de la série Primarchs ne portent PAS sur la jeunesse des Primarques en question, c'était pourtant un concept évident, et cela rend d'autant plus appréciables pour moi ceux qui l'accomplissent)... Et je vais immédiatement devoir mettre le reste sous spoilers tellement c'est impactant. L'Alpha Legion a un fonctionnement très différent des autres Légions. En un sens, son utilisation des humains non Astartes est assez unique. Ils ont, cachent, et vivent tellement de secrets, ne cherchent pas la gloire (contrairement aux autres Légions et Primarques), et ont une forme d'efficacité... pourtant sans passer par l'attaque directe. S'ils n'avaient pas écouté ce groupement de Xenos leur disant de rejoindre la trahison d'Horus POUR que ce dernier soit vaincu... S'il n'y avait pas eu l'Hérésie elle-même... Ou tout simplement si je pouvais savoir ce qu'ils accomplissent à l'époque de 40k ! Bref, j'ai aimé ce livre. Concernant la série Primarques, si je me trompe pas, il en resterait donc quatre. A moins d'une surprise, genre les deux disparus ou Omegon, il reste Dorn, Horus, Sanguinius et Mortarion. (je crois qu'ils ont fait un recueil de nouvelles, non traduit, sous les couleurs de cette série) Et j'aimerais bien qu'on ait une traduction d'un roman sur Valdor...
  5. @gilian Merci pour ce partage !!! Pour une fois je tombe au bon moment pour voir un tel truc ! @gaspard Perso je lis encore en physique. J'arrive pas à me sentir collectionneur de grand chose (et pourtant j'ai essayé : jeux vidéo, goodies, ...) à part les livres. Du coup désolé j'ai pas de réponse à te donner
  6. 22) Les Fils Brisés : deux nouvelles du Siège de Terra par Graham McNeill a) Fils des Selenar On (re)trouve ici une poignée de personnages ayant survécu du massacre d'Istvaan jusqu'au Siège de Terra assez miraculeusement. Plusieurs Iron Hands, un Salamander et un Raven Guard, qui mènent des actions de guérilla depuis plusieurs années au point que leur vaisseau et leurs armures sont terriblement abimés, rafistolés encore et encore, à l'agonie. Leurs munitions sont quasiment épuisées. Ils sont parvenus à traverser le système solaire alors que s'y presse l'infinie armée d'Horus, et espèrent peut être pouvoir jouer un quelconque rôle dans la défense de Terra. Mais un message leur parvient, un appel à l'aide émis depuis la Lune. Ils se rendent donc sur le berceau des Selenar, des zones qu'Abaddon a parcouru dans le premier livre du Siège, et c'est également de là que vient un personnage qu'on a rencontré dans Mortis. Les Selenar avaient acquis une science leur permettant de manipuler le code génétique humain à leur convenance. Elles ont coopéré avec l'Empereur pour créer les Astartes (l'alternative étant leur mort pure et simple) et aujourd'hui, alors que les traîtres essaient de piller leurs derniers secrets présents sur la Lune, l'une d'elles a appelé à l'aide des gueules cassées. b) La Fureur de Magnus Magnus et son plus ou moins millier de fils sont présents sur Terra lors du Siège. Pour une raison que je continue à ne pas comprendre, ils sont aux côtés d'Horus alors que c'est ce dernier qui a dit à Russ de les détruire, là où l'Empereur voulait seulement les faire venir sur Terre. Magnus ressent qu'il y a un défaut quelque part dans les protections des défenseurs. Au lieu de le dire à Perturabo (de toutes façons refroidi par l'échec de Saturnine, dont seul Abaddon brisé est revenu), il lui propose simplement de participer à une offensive précise (qui aura lieu là où il a décelé la faiblesse) afin d'attirer les défenseurs en grand nombre. Après avoir maltraité les défenses en provoquant une explosion nucléaire, il traverse le point faible avec Ahriman, Amon, Menkaura et l'écuyer d'Ahriman. Il fait passer leur quintet pour des Blood Angels, merci sa magie, et ils se dirigent vers le grand observatoire du Palais. Car à cet endroit se trouve une porte liminale, dont Magnus connaît l'existence, faisant partie des conceptions des Hommes de Leng, présents avant la construction du Palais (je crois que le terme "Leng" me renvoie à des éléments lovecraftiens, ou à des concepts de jeu de rôle papier liés à un multivers d'héroic fantasy) Dans le même temps, Malcador recueille Alvina, l'ex gardienne de Moloch. Et Lemuel Gaumont, portant un pseudonyme, rallie trois Space Wolves et trois Salamanders pour poursuivre Magnus. Conclusion : Si le premier texte revêt relativement peu d'intérêt pour moi (à part l'élément final si je l'ai bien identifié), le deuxième m'éclaire sur quelques éléments concernant Magnus (et me font le voir définitivement comme quelqu'un qui a sciemment choisi d'être un monstre) Je crois que ces histoires étaient censées être "hors série" dans le Siège de Terra. McNeill n'était même pas cité parmi les 6 auteurs censés porter les... huit je crois, huit livres du Siège. Je dois d'ailleurs mentionner que Abnett a écrit deux livres, et qu'Aaron Dembski-Bowden et Chris Wraight n'ont pas encore enlevé leur pierre à l'édifice de Dorn. J'apprécie ces deux auteurs (je crois que quelqu'un d'autre ici apprécie moins Wraight) et espère donc que leur travail me satisfaira encore. (J'ai vérifié Wraight a écrit Warhawk, le prochain tome de la série, qui n'a pas encore été traduit en français. Qui écrira donc la conclusion du Siège ? ADB ? Ou un autre auteur ayant déjà écrit une histoire ? Voire Abnett pour effectivement boucler la boucle entamée avec le premier tome de l'hérésie ? on le saura d'ici quelques mois)
  7. Honnêtement je n'ai même pas le courage de rouvrir ce livre pour y chercher des réponses... Tu as l'air d'avoir eu les mêmes soucis que moi en essayant de le lire. Bon, je viens d'aménager une partie de ma bibliothèque. C'est très beau d'aligner enfin les séries Primarques et Siège de Terra, les Inquisiteurs d'Abnett, Ciaphas Cain et quelques Marines du Chaos. En cours de lecture, j'ai : - Les Fils Brisés (Siège de Terra, compilation de deux nouvelles de Graham McNeill) - L'Aigle et le Marteau (j'ai déjà parlé des nouvelles de 40k, j'ai pas encore attaqué celles d'AoS) - La Trilogie Dark Bane (Star Wars, juste par curiosité pour le personnage) - ... un roman historique dont je ne parviens pas à retenir le titre. Et en attente, j'ai : - Le Trône de Fer : Feu et Sang et Intégrale 1 (j'ai déjà lu l'Intégrale 1 il y a quoi dix ans) - ... un livre de culture G écrit par un Youtubeur. - Invocations et Malédictions, deux recueils de nouvelles "horreur" de Warhammer 40.000 - Alpharius - Célestine - Farsight (deuxième roman) - Equipe de Choc et 13ème Légion (sur les Last Chancers, une légion pénale du Militarum) - Fléau Divin (le troisième roman sur la guerre entre Guilliman et Mortarion après la Croisade Indomitus) - La Guerre de Sabbat et Urdesh (des romans annexes aux Fantômes pour décrire la Croisade de Sabbat) - La Der des Der de Cain et La Fine Fleur de l'Empereur pour Ciaphas Cain (je m'y mettrais si j'ai un coup de mou, ça me fera du bien) Je me dis que j'ai un total de 4 en cours et 15 livres qui attendent... Sans compter ceux que j'ai pas compté (encore dans des cartons) J'ai l'impression que ça fait beaucoup. Puis je me dis que j'ai ouvert ce sujet il y a environ 20 mois et que j'y ai parlé d'environ 21 bouquins (plus ou moins importants) et que beaucoup de mes lectures ne sont pas référencées ici (Magos, les deux autres séries sur l'Inquisition, les bouquins sur la Légion de l'Empereur, celui sur la Navigatrice, les bouquins sur la Légion Noire ou Fabius...) Donc je crois que je peux réellement me taper ces 18 bouquins d'ici l'été prochain. Voire les avoir fini pour le printemps si je prends le temps de lire. Et il y a intérêt parce que je pense qu'il y aura bien d'autres publications d'ici là. J'AIME LIRE !!!
  8. Dune de Frank Herbert Comment ça c'est hors-sujet ? Dune est sûrement l'une des pierres angulaires qui a servi à construire l'univers de 40k. Impérium ? Ancienne guerre contre des machines intelligentes qui se sont retournées contre leurs créateurs ? Empereur-dieu ? Soldats à l'arme blanche dans un univers de SF ? Individus dotés de capacités psychiques ? Navigateurs sans lesquels le voyage interstellaire serait impossible ? Humains parfois monstrueux et utilisant des augmentiques ? Je pourrais même citer la Voix et le véhicule récolteur gigantesque des aventures d'Eisenhorn. Quant aux Mentats, ces humains se droguant pour calculer et remplacer les ordinateurs, c'est une drogue qui augmente l'intelligence dans les Fallout. Et l'Epice, on la retrouve par exemple dans Spore, c'est la ressource commerciale du jeu. Dune a considérablement marqué les esprits, de façon bien plus subtile que Star Wars par exemple. Les mentions à cet univers dans la culture ne manquent pas. Même moi je me suis rendu compte que parmi mes pseudonymes se trouve le nom d'un des personnages de ces livres. Tout ça pour dire que j'avais lu plusieurs des livres il y a une quinzaine d'années, et là je viens de voir le film de Denis Villeneuve, qui est une excellente claque.
  9. 21) La Trilogie Ahriman par John French OUI, JE L'AI ENFIN TERMINEE !!!!! Parce que oui, j'aurai mis très longtemps à parvenir à lire et digérer ce pavé, même en faisant beaucoup de pauses et en lisant beaucoup d'autres trucs entre temps, j'arrivais pas à le finir mais ça y est. Je promets pas de pouvoir en faire du coup une bonne analyse, mais je vais essayer de tirer quelques points. Alors, déjà la trilogie est composée de L'Exilé (2013), Le Sorcier (2014) et L'Immuable (2015) et a quelques liens avec le reste des travaux des différents auteurs de la BL concernant les chaoteux (entre autres il y a plusieurs mentions d'Iskandar Khayon, mon Thousand Son passé Black Legion préféré, et du fait qu'il existe toujours, quelque part, pendant que se déroule la trilogie, et surtout du fait qu'il avait tenté d'empêcher Ahriman de procéder à l'Effacement) - Dans le premier livre, on trouve un Ahriman complètement coupé de ses pouvoirs, qui sert de subalterne à une bande de chaoteux de seconde zone. Quelques évènements dont une attaque de la part de membres de son ancienne Légion vont le forcer à se sortir de sa retraite en s'associant avec un groupe de survivants d'un Chapitre de Space Marines éradiqué sans explication par l'Imperium. Il va finir par se retrouver face à Amon, l'un des Thousand Sons déjà connu dans les romans de l'Hérésie d'Horus entre autre parce qu'il partageait son nom avec celui d'Amon Tauromachian des Custodes. Amon est d'ailleurs le propriétaire originel du casque à quatre cornes qu'on voit souvent utilisé pour représenter Ahriman, qui entrera en sa possession en abattant Amon. Cela placera Ahriman à la tête d'une bande de Thousand Sons, et il décidera de trouver un remède à l'Effacement, à rendre la vie aux Rubricae poussiéreux (certains d'entre eux d'ailleurs ont, malgré leur état, une légère empreinte psychique qui contient leur nom) - Dans le deuxième livre, Ahriman va se mettre à la recherche de l'Athenaeum, un dispositif entre les mains de l'Inquisition qui était à l'origine le Remémorateur personnel de Magnus lors de la Grande Croisade. L'homme était psychiquement relié au Primarque, et il est finalement possible de remplacer le corps pour entretenir l'Athenaeum, qui écrit sans cesse toutes les pensées du Primarque. Avec l'Athenaeum, Ahriman espère trouver quelles modifications apporter à l'Effacement d'origine pour que son deuxième essai fonctionne. Pour localiser l'Athenaeum, il va utiliser Asteros, l'un de ses alliés renégats pour attirer un conclave inquisitorial sur une planète afin d'enlever l'un de leurs membres, mais en faisant cela, il va condamner le Chapitre de son allié... car ils font cela en voyageant dans le temps ! Donc en leur livrant un membre d'un Chapitre loyaliste comme étant un renégat, l'Inquisition a décidé de détruire le Chapitre, menant à la fugue de quatre de ses membre et leur rencontre avec Ahriman, qui utilisera l'un d'eux pour attirer l'Inquisition... Une boucle. Bref, il doit dans le même temps gérer une trahison au sein de sa bande, utilisera les autres renégats et sacrifiera plusieurs pions pour les vaincre, et utilisera carrément l'un de ses traîtres comme nouveau corps de l'Athenaeum. - Dans le troisième livre, on a un grand dénouement. Ahriman revient sur ce qui reste de Prospero dans le but de rouvrir la porte par laquelle Magnus avait fait fuir les Thousand Sons lors de l'attaque de leur monde par les Space Wolves. L'Inquisition essaie de l'arrêter, et plusieurs autres Thousand Sons qui avaient quitté les restes de la légion sont aussi présents, dont Iskandar Khayon qui va attaquer les Impériaux pour donner du temps à Ahriman, sans doute dans l'espoir qu'il réussisse à réparer ses erreurs. Ahriman et sa bande débarquent donc directement sur la Planète des Sorciers toutes armes dehors et une guerre éclate alors qu'il commence à lancer le Deuxième Effacement. Plein d'évènements vont se croiser à ce moment : un bout de l'esprit d'Ahriman sous la forme d'une Inquisitrice qu'il avait tué pour accéder à l'Athenaeum rencontre deux Eclats de Magnus, Asteros va se pointer pour essayer d'empêcher Ahriman de réussir son sortilège pour se venger du fait que ce soit Ahriman qui ait fait condamner son Chapitre, le Changelin envoyé par Tzeentch va essayer de tuer Ahriman aussi... Au final, tous ces évènements se croisent et se mélangent. Le Deuxième Effacement est un échec, Ahriman et les siens repartent, tandis que Magnus récupère son Eclat qui guidait Asteros, et que Tzeentch rappelle le Changelin. Mais à la fin ils se rendent compte qu'un Rubricae est bien redevenu humain !!! L'un de ceux dont Ahriman percevait l'empreinte psychique avec son nom. Il n'a plus aucun souvenir, juste une grande lumière blanche (l'Effacement) et le voilà. Bon, que dire à part que c'était très long, bourré de métaphores à n'en plus finir (on comprend bien que l'histoire est pleine de circonvolutions comme un plan de Tzeentch) et que même si c'était très intéressant j'ai eu beaucoup de mal à le finir (décrochage). Tout cela me rappelle que j'ai parmi les quelques bouquins de l'Hérésie que j'ai récupéré, un certain Roi Ecarlate qui m'avait été recommandé pour comprendre un peu mieux les soucis d'Eclats de Magnus... Il attendra au chaud mais je le lirai un jour. Pour le moment, j'ai commencé Légions Brisées, qui fait partie du Siège de Terra (mais je crois ne fait pas partie des 8 numéros prévus du Siège)
  10. Vu que j'arrive pas à finir le troisième tome (quasiment fini depuis des mois), je jette pas la pierre.
  11. 20) Mortis (tome 5? du Siège de Terra) Alors, on va retrouver - Katsuhiro, le conscrit qui est trimballé de partout depuis le début du siège. Il va tenir une portion de lignes difficilement, avec des morts-vivants en face, et verra le Blood Angel qui dirigeait sa section réduit à l'état de cadavre sanglant. - Shiban Khan, qui a survécu à sa chute de l'ascenseur spatial, et qui va traverser le no man's land en souffrant (il doit avoir tous les os cassés), accompagné des esprits de plusieurs de ses amis morts (dont je crois l'Imperial Fist qui était dirigeait les défenses de la zone). Il trouvera un survivant humain, Cole, qui se fera tuer par des morts vivants, et ce dernier avait trouvé un bébé qu'ils vont essayer de ramener au Palais. Il arrivera justement à la ligne tenue par Katsuhiro. - Oll le pieux le Perpétuel et sa clique qui sortent de leur trajet à travers le warp à coups d'anathème (un poignard magique). Je crois qu'ils y ont passé beaucoup de temps, poursuivis par quelque chose qui leur souffle dans le cou, et ils y sont depuis... si je comprends bien, des bouquins concernant les attaques des traitres contre des mondes d'Ultramar ? Bref, ils vont se retrouver sur Terre, se perdant dans une ruche transformée en jardin infernal par des Emperor's Children, retrouveront John Grammaticus, et seront sauvés par Actae (une transformée par le warp?) et un Alpharius. Au passage, on apprend que Oll avait été le général de l'Empereur à travers l'histoire pendant des milliers d'années, jusqu'à ce qu'ils tombent sur des types qui essayaient de contrôler l'Enuncia. Oll voulait détruire la tour où ils avaient gravés les non mots, mais l'Empereur voulait utiliser ce pouvoir, ce qui créa la scission entre les deux. Oll a fait péter la tour avec l'Enuncia. (Il répète qu'il voit une tour foudroyée, un symbole décidément récurrent) et leurs chemins se sont séparés en mauvais termes. - Enfin, l'élément majeur du livre : la Legio Mortis affiliée aux traîtres qui marche vers l'un des Murs. En face, les restes de la Legio Ignatum, de la Solaris, et des survivants d'une énorme bataille entre titans (ces derniers ne veulent pas se battre, de peur que leur Legio, dont il reste parfois un seul représentant, ne cesse d'exister). Il sera décidé de regrouper ces survivants et une partie de la Solaris dans une nouvelle Legio. On va même envoyer des Titans Psykers, se nourrissant de l'énergie warp de missiles vortex ! Mais malgré tout cela, Mortis sera vainqueur et atteindra le Mur.
  12. 19) Xenologie (un "beau livre" lié à la Forteresse Noire par Darius Hinks) Alors on se méfie du monsieur qui a fait des nouvelles pourries par l'absence de réponses (mais c'est peut être Games qui lui a dit de faire comme ça) Mais avec un traité de xénologie, ça devrait passer quand même. On a donc un rapport de Janus Draik (bien sûr fallait s'y attendre) qui profite de son séjour à Précipice pour récolter et compiler un tas d'informations sur diverses espèces Xenos, mêlant ce que racontent plusieurs habitants de Précipice (dont Grekh son Kroot) avec d'autres livres précédents similaires, écrits par des Magos et même un recueil de fables (dont les noms et histoires sont trop similaires à ce que Draik a découvert dans ses recherches) Donc on a des infos sur les Abhumains, Kroots, Aeldaris, Ur-Ghuls, Orks, Sslyth, Jokaero, Loxatl, Gyrinx, Zoat, Vespides, Hruds, Tyranides, Khraves, Génovores, T'au et d'autres trucs dont divers trucs de Catachan (vraiment planète hostile, les gardes qui en sortent ont vraiment survécu à l'enfer) ou du sous monde de Nécromunda (qui contient aussi son lot d'horreurs létales) Mais bien sûr, aucun shmiblick n'avance : les Jokaeros sont toujours considérés comme des animaux qui font des trucs géniaux avec la technologie par hasard alors qu'un vaisseau composé uniquement de Jokaeros se trouve à Précipice. Les Hruds, par exemple : sont mentionnés le vieillissement accéléré de leurs cibles, le fait qu'ils puissent vivre cachés dans les ombres des ponts inutilisés des vaisseaux impériaux (on nous mentionne leur présence dans un tunnel d'acheminement de matériel), le fait qu'un ancien texte parle de "guerriers nocturnes de Hrud" (le tout vieux livre où c'étaient des Rats ?). A part une poignée d'infos rares (quelques explications concernant les Vespides et le fait que leur société a totalement été bouleversée/traditions détruites par les T'au par exemple) c'est juste intéressant mais n'apporte rien de plus à l'univers. Bien sûr, fallait pas s'attendre à ce que Games fasse évoluer une quelconque chose à travers ce livre. On a tout de même quelques infos concernant des espèces inédites ou quasiment.
  13. Alors Bucharis n'est pas exactement un agent du chaos, mais juste un hérétique par avarice/égoïsme. Cependant, l'importance de ses actions et de leurs conséquences font que ses restes sont empreints d'un fort potentiel psychique (il a une espèce de fantôme qui essaie d'attaquer les chaoteux qui veulent récupérer son anneau) que les chaoteux vont détourner et utiliser à leur avantage. Alors pour l'intrigue de la série, c'est pas avec deux tomes que je pourrai dire si elle avance ou pas. Mais si c'est censé faire comme l'Hérésie d'Horus, faut s'attendre à ce que ça aille dans tous les sens avec plein de persos secondaires et de sous intrigues... En soi si ça fait avancer la Croisade Indomitus.
  14. 18 ) La Porte des Ossements (L'Aube de Feu tome 2) par Andy Clark Aujourd'hui je vais juste faire un résumé rapide. Petit rappel : - Valerian des Custodes et Aleya des Soeurs du Silence ont empêché les forces d'Abaddon le Fléau de prendre l'une des huit routes Warp liées à la Terre, le monde de Vorlese, permettant ainsi d'empêcher l'isolement total de la Terre. - Guilliman a lancé sa croisade Indomitus, laissant le duo sur Terre s'occuper de gérer les Hauts Seigneurs de Terra qui voudraient préserver l'agonie de l'Imperium. Dans le premier tome de l'Aube de Feu, on a vu que l'une des Flottes a retardé son départ suite à un sabotage, tandis que les combats faisaient rage pour créer des têtes de pont dans l'Imperium Sanctus (la moitié de l'Imperium pouvant bénéficier de la lumière de l'Astronomican une fois ce dernier remis en état. (Je rappelle ainsi qu'on a au moins trois séries de romans se déroulant autour des mêmes évènements) On va cette fois s'intéresser à la libération de Gathalamor qui fera partie des têtes de pont de la Flotte Primus (celle dans laquelle se trouve Guilliman), et en particulier de sa capitale Imprezentia. Gathalamor est un monde sanctuaire, dans lequel les citoyens de l'Imperium font des pelerinages pour rendre hommage aux innombrables saints enterrés dans ses catacombes. On apprend vite, par l'intermédiaire de l'un des Historitors de Guilliman (Fabien, rencontré dans le premier roman, celui auquel l'Empereur voulait transmettre l'information du Nexus Necron mais qui a été recruté par Guilliman avant que l'information ne lui parvienne), que le fait que Gathalamor soit un monde sanctuaire est basé sur une hérésie. En effet, Bucharis, un cardinal de Gathalamor, à l'époque monde peu important, voulait rendre sa planète plus puissante. Il a détourné des ressources de l'Imperium, taillant un sous-empire à sa propre gloire. Il fallut une petite croisade pour stopper ses ambitions. Le sanctuaire s'est finalement construit pour honorer les morts de ladite croisade. Guilliman organise un grand conseil de guerre, au cours duquel il fait venir un Aeldari représentant d'Eldrad Ulthran qui explique aux forces de l'Imperium que quelque chose de très dangereux s'organise sur Gathalamor, quelque chose qui pourrait détruire tous les efforts du Primarque avant même que la Croisade ne puisse réellement débuter. (bien sûr la majorité des impériaux ont juste envie de tuer l'Aeldari et Guilliman lui même déclare ne pas faire confiance aux Aeldari mais que les avoir comme alliés contre le Chaos est une bonne chose) Il est finalement décidé d'envoyer cinq Custodiens et une petite force de Bouclier Gris Primaris, issus des gènes de Dorn, sur Gathalamor préparer voire commencer la libération avant que la flotte n'arrive (d'abord une avant garde puis la partie principale dont fait partie Guilliman) Ces Custodiens sont menés par Marcus Achallor, qui est secondé par son ami Vychellan (l'un des deux est plus ou moins sur la voie de considérer l'Empereur comme un Dieu) et les Primaris par Racej Lucerne (qui lui aurait été prêtre si Cawl n'en avait pas fait un Primaris; il espère rejoindre les Black Templars qui partagent sa vision de l'Empereur une fois la Croisade terminée) Le petit groupe est mené par un vaisseau appartenant aux Custodiens (ils possèdent leur propre flotte) Sur Gathalamor, les choses sont assez compliquées. - Nombre de prêtres, de pélerins et de citoyens ont renié l'Empereur et rejoint un culte du Chaos. Les chaoteux eux mêmes sont dirigés par un certain Tenebrus, qui est un lieutenant d'Abaddon. Derrière Tenebrus se trouvent des Word Bearers menés par Kar Gatharr et des tankistes Iron Warriors menés par Torvann Lokk (noter que Kar Gatharr et Lokk sont amis, Kar Gatharr aurait présidé la Loge qui aurait corrompu Lokk lors de la Grande Croisade. Les deux estiment que s'ils meurent ici ce ne serait pas grave car selon eux la Grande Guerre touche à sa fin). Kar Gatharr va prendre sous son aile une cultiste psyker du nom de Tharador Yheng. - Les défenseurs sont relativement isolés, car les chaoteux tiennent les centres de commandement, et diffusent un brouillage vox sur toute la planète, ce qui fait que les défenseurs de la capitale ne peuvent communiquer avec les forces des autres cités. - Les défenseurs de la capitale sont retranchés dans le spatioport, protégés par des boucliers Void qui tiennent tant bien que mal. On a principalement des Mordians menés par le général Luthor Dvorgin (ce dernier favorise une sergent éclaireuse de son régiment, estimant qu'elle aurait l'âge d'un enfant qu'il aurait refusé de faire à sa femme juste avant son départ de Mordia), des Chevaliers menés par Jessivayne Y'Kamidar, des Soeurs de Bataille menées par Imelda Veritas, et un régiment de blindés. Kar Gatharr et Yheng creusent les catacombes, les Mordians essaient vainement de comprendre pourquoi. En fait ils cherchent le tombeau de Bucharis. Ils y récupèrent un anneau qui est bien imprégné d'énergies chaotiques, et que les chaoteux vont utiliser pour leur super arme : un canon construit avec des os trouvés dans les catacombes, saturé en énergies psychiques, et alimenté par une énorme pile de cadavres des citoyens de la ville. Les impériaux, ayant reçu l'aide du quintet de Custodiens, vont reprendre le centre de commandement et lever le brouillage radar. Sans prendre le temps de se reposer, ils vont se lancer à l'assaut du QG ennemi : la Macro-cathédrale construite par le Cardinal loyaliste ayant succédé à Bucharis. L'arme va être utilisée et va annihiler l'avant garde de la flotte primus. Le prochain tir prévu (le temps que l'arme se recharge) serait pour Guilliman quant il arriverait avec la flotte principale. L'arme tire donc un énorme rayon annihilateur, dont les effets secondaires sont l'apparition de fantômes (des croyants morts de la planète) qui attaquent les vivants (chaoteux comme impériaux) Trois des Custodes, avec quelques Soeurs et quelques éclaireurs Mordians, vont essayer de s'infiltrer pour prendre à revers l'ennemi et détruire directement la super arme tandis que les autres vont se battre pour la Cathédrale. Tenebrus et Yheng vont fuir avec l'anneau de Bucharis, et Kar Gatharr va se transformer (élu des puissances de la ruine) pour aller affronter le petit groupe d'impériaux. Achellor va y mourir. Lokk va tuer la chef des Chevaliers avant de se replier Gathalamor est libérée. (On reverra donc sûrement Tenebrus, Yheng et Lokk, et sans doute Lucerne (je crois avoir déjà vu son nom quelque part))
  15. 17) Noces à bout portant tome 3 de la trilogie Kal Jerico, écrit par Will McDermott Je crois avoir trouvé pourquoi ces romans ont un quelque chose qui me chafouine. J'ai juste envie de mettre des baffes à Kal Jerico, qui passe trop de temps à se mettre dans des situations improbables et à y jeter ses compagnons sans se soucier de leur avis. Bref, le précédent tome se terminait sur un cliffhanger : un petit bonhomme venu de la haute ruche venait annoncer à Kal qu'il allait se marier. On commence avec ce qui se passe immédiatement après cette scène : Kal essaie de s'enfuir et se fait capturer par la Garde Royale sous les rires de Yolanda. Comme pour les deux précédents volumes, Kal va suivre sa propre histoire, Scabbs et Yolanda la leur, et d'autres personnages la leur, et le tout va se recroiser et se réunir. On a des criminels qui essaient de récupérer un objet transporté dans un vaisseau de la maison Helmawr qu'ils ont abattu, Kal qui essaie de comprendre qui/comment/pourquoi on va le marier, Scabbs et Yolanda qui essaient de chasser des primes et se faire de l'argent, Wotan (le cyber-mastiff de Kal) qui essaie de retrouver ce dernier, Bobo (un espion qui se retrouve souvent à aider Kal) qui cherche le commanditaire d'un assassinat... On a de l'humour, de l'aventure, des mystères, des personnages hauts en couleur... Et aussi beaucoup de parallèles entre la vie de la sous ruche et celle de la haute ruche. Le fin mot de l'histoire: Bon, j'arrive toujours pas à finir le dernier tome de la trilogie Ahriman (je m'ennuie véritablement !) Du coup je vais enchaîner avec un autre livre... A savoir que je viens de récupérer 12 (!) livres dont deux Ciaphas Cain et bien d'autres choses
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.