Jump to content
Warhammer Forum

Red Qafe

Membres
  • Content Count

    290
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Red Qafe

  1. Aeneas => pour ce que tu as marqué en contenu masqué, c'est lié au personnage responsable de cette situation : Fabius Bile. Si tu lis les deux romans qui lui sont consacrés, tu auras un grand nombre de liens avec ceux de la Légion Noire. Petit aparté pour dire que j'ai fini de lire le deuxième des trois romans Ahriman et que des liens sont faits avec Légion Noire sous la forme de références à Iskandar Khayon, le narrateur des romans Légion Noire. D'ailleurs, je crois qu'il faudrait faire un petit travail pour lier tous ces livres en fonction de leur période d'écriture, car je crois que les auteurs essaient de tisser une toile cohérente pour ce qui est de leur traitement des Marines du Chaos. Edit : Ahriman l'Exilé (John French, 2013) Ahriman le Sorcier (John French, 2014) La Serre d'Horus (Aaron Dembski-Bowden, 2014) Ahriman l'Immuable (John French, 2015) Fabius Bile Primogenitor (Josh Reynolds, 2016) Black Legion (Aaron Dembski-Bowden, 2017) Fabius Bile Seigneur des Clones (Josh Reynolds, 2017) Fabius Bile Manflayer (Josh Reynolds, juin 2020) Il en manque encore sans doute d'autres, mais ces livres sont assez cohérents les uns avec les autres pour ce que j'en ai lu pour le moment.
  2. J'ai à peine commencé la lecture de ce livre (je l'ai reçu hier soir, et ai décidé de faire ma pause dans la Trilogie Ahriman pour le lire) Le peu que j'ai pour le moment lu m'intrigue énormément. ça parle des Faux/Scythes de l'Empereur, dont la planète a été détruite par les Tyranides de Kraken. La planète en question est celle qui abritait le Pharos, qui d'après la conclusion du roman Pharos (Hérésie d'Horus) serait carrément ce qui a attiré les Tyranides vers notre galaxie à l'origine ! Et même si j'en suis à peine au chapitre 5, je crois qu'il y a bien des éléments qui laissent présager la présence de nécrons dans l'affaire !!!!! ça semble logique en tous cas : Cawl est celui qui a constaté que les Piliers de Cadia étaient un dispositif anti-warp (même si on peut toujours se demander comment les nécrons ont créé une barrière contre l'Oeil de la Terreur des millénaires avant l'apparition de ce dernier), il recherche donc sans doute à en savoir plus sur les piliers, ses créateurs (qu'il a d'ailleurs identifié en travaillant aux côtés de Trazyn) (Abaddon a lui-même compris qu'il y a un matériau efficace contre le warp, il l'a d'ailleurs utilisé pour tenter d'isoler la Terre lors de la chute de Cadia et c'était l'objectif de sa campagne Vigilus... Et puis ses Croisades visaient à détruire les piliers d'autres planètes que Cadia) Enfin bref, tout ça laisse présager un certain nombre de réponses et de recoupements dans le fluff, et ça c'est des choses que j'attend et espère depuis bien des années.
  3. Vous savez, "Squa..." ça peut être Squad, Squadron ou équivalent aussi ^^ Mais oui GW adore faire ce genre de mini références juste pour faire couler de l'encre et des larmes de fans
  4. Arf, je viens d'avoir ma boîte. J'ai pas compté les cartes, par contre les livrets (background, notice de montage de la figurine et aventure) sont en espagnol ! J'ai envoyé un email à GW j'espère qu'ils me corrigeront ça...
  5. Hum... Saturnine et le livre à 25 balles ( en effet ) sur Cawl sont les prochaines sorties qui m'intéressent le plus. Rites de Passage est commandé. Quant à Kal Jericho j'ai pas été emballé par le premier tome, et les Omnibus... Je les commencerai à partir du 16ème tome HH je suppose ?
  6. GW a mis en vente, via Black Library, les musiques de leur Animé Angels of Death. Quelqu'un aurait essayé / pourrait dire ce que ça vaut ?
  7. Bonjour. Alors je crois que j'avais eu exactement le même problème lorsque je me suis abonné à Conquest : ça n'apparaissait tout simplement pas sur leur site Internet. Mais effectivement, c'était bien pris en compte. Tu peux essayer de les rappeler pour leur demander quand ça devrait arriver, mais si ça fait déjà une semaine, je pense que ça devrait arriver... dans le courant de la semaine en cours, je suppose. Après tout dépend du numéro commandé. Ils ont parfois besoin de refaire le "packaging" / l'emballage pour certains numéros. Je rappellerai que les gens qui se sont abonnés au premier numéro ont du attendre plusieurs semaines pour voir qu'ils nous donnaient des pinceaux/peintures issus d'une version italienne de Conquest.
  8. Bon, je suis en train de lire la trilogie Ahriman (il serait temps !) Mais je dois penser à la suite. Pour le moment, à part Rites de Passages, il y a quoi qui est sorti ces derniers temps ? Edit : Saturnine, le quatrième tome du Siège de Terra, est sorti en anglais mais pas encore en français ?
  9. Sauf que si le studio bosse dessus depuis plusieurs années, ça fait également des années qu'on n'a pas eu d'informations, au point qu'on pouvait se demander s'il était pas annulé. Certes du coup il n'est pas annulé, mais on ne sait toujours rien sur le jeu, à part qu'il contiendra de base seulement 3 gangs (le reste sera peut être en DLC) Perso je viens de prendre: - Space Hulk Deathwing (Enhanced Edition) - Mechanicus (J'ai déjà les 3 Dawn of War , le premier Battlefleet Gothic , le regretté Space Marine et Inquisitor Martyr) J'hésitais à prendre les petits jeux Space Wolf, Deathwatch, Kill Team (entre 3 et 5 € chacun) je pense que ce sera pour une autre fois.
  10. Je viens justement de sortir de la lecture de la Trilogie la Voie de l'Eldar Noir. Si j'ai bien compris, la cité de Commoragh est littéralement pleine de portails menant sur divers lieux de la Toile ou de sous-royaumes de Commoragh (les autres cités fondées par les Eldars dans des replis de la Toile et conquis par la suite par Commoragh). Certains sont réservés aux piétons, d'autres sont utilisés par des vaisseaux, et tous ou presque sont surveillés et protégés par des cabalites du Cœur Noir, les troupes de Vect, le tyran qui dirige la cité depuis 6000 ans. La plupart des étrangers sont amenés en tant qu'esclaves suite à un raid. Les Harlequins sont capables d'utiliser nombre de portails pour entrer discrètement (c'est leur spécialité) Quant aux mercenaires Xenos… Aucune idée. Le sujet n'a pas été abordé dans le livre. Commoragh est inaccessible directement. Disons qu'il faut emprunter un ensemble de portails à travers la Toile si on veut y aller (à condition de pas se faire attaquer sur la route, puisque la Toile n'est pas vraiment sûre et que les Eldars Noirs eux même surveillent les routes). Sauf par eux mêmes, puisqu'ils règlent leurs portails pour y aller et en revenir plus facilement (mais toujours de façon indirecte)
  11. Je dirais que c'est parce que c'est long et poussif. C'est écrit de façon correcte, traduit de façon correcte, rien de transcendant non plus. Mais je crois que c'est le format trilogie/omnibus qui ne me va pas. Je peux pas apprécier l'histoire sur 900 pages non stop. J'ai dû lire au moins 4 autres livres en même temps que la trilogie pour pas saturer. Et j'avais fait pareil quand je lisais la trilogie sur Macharius. Pourquoi "à cause de l'auteur" ? Oui pour qui aime les Eldars Noirs et veut voir comment ils vivent entre eux, c'est vraiment le bon livre. Et oui, 900 pages et plusieurs sous intrigues ça reste beaucoup. Ah, je crois qu'il faudrait que je fasse une partie "mon personnage préféré" Dans la trilogie de l'Eldar Noir, mon personnage préféré c'était Morr, un Incube particulièrement badass. Il se prend un tir de sniper dans l'optique de son casque et s'en contrefout, il massacre ses adversaires en maîtrisant une arme qui semble pourtant difficile, et il a un développement et un destin très positif. Là pour le coup j'aimerais une jolie figurine de ce personnage pour décorer ma chambre (et pourtant j'aime pas les Eldars Noirs). A voir si je me commanderai une boître d'Incubes juste pour essayer de lui rendre hommage.
  12. ça y est , je l'ai enfin fini !!!!! Il était temps, mais franchement, c'était looooong… mais pas inintéressant. 4) La Voie de l'Eldar Noir Trilogie d'Andy Chambers (je crois que comme William King, il fait partie des anciens qui ont développé l'univers 40k) Composée de trois livres : - La Voie du Renégat - La Voie de l'Incube - La Voie de l'Archon Pour rappel, Commoragh est dirigée par Asdrubael Vect, qui a annihilé une grande partie des maisons nobles qui avaient survécu à la Chute en se réfugiant à Commoragh. Les Drukhari sont les descendants survivants des Eldars responsables de la Chute à cause de leur recherche de plaisir... et qui n'ont pas voulu changer de style de vie. Commoragh est une cité de plaisirs et de torture, et pour eux c'est très bien comme ça, et ils sont les vrais descendants des Eldars. Par contre, ils annihilent toute capacité psychique grâce au contrôle de soi ou l'usage de drogues, et l'usage de pouvoirs est fortement prohibé. Il est important de préciser que j'ai volontairement supprimé de mon résumé tout un ensemble d'éléments montrant à quel point les Drukhari passent leur temps à comploter et à s'entre tuer de façon très psychopathe. Personnages importants : Dans la Voie du Renégat, La Disjonction est un évènement où tous les portails de Commoragh s'ouvrent directement sur le Warp, libérant des démons par millions dans la cité. La Voie de l'Incube présente plusieurs évènements se déroulant à peu près en même temps. Je vais essayer de regrouper les évènements en fonction des personnages concernés. Dans la Voie de l'Archon, on va suivre les survivants de toute cette histoire. Fin. Conclusion : - On voit Commoragh, ainsi que plusieurs de ses sous-royaumes : Shaa-dom, Aelindrach, l'Epine de Fer. On voit leur fonctionnement (pas dans son entièreté : je me demande comment fonctionne l'économie ou la simple reproduction dans un tel endroit). Les Drukharis passent leur temps à s'entre tuer et à comploter, c'est vraiment un paradis pour psychopathes. - On a également plusieurs descriptions des Exodites, et un Harlequin en personnage principal. - On voit que les trois dieux du Chaos créés par les humains essayent tout le temps de voler Commoragh et l'âme de ses habitants à Slaanesh. - La trilogie est quand même assez poussive. Je vous ai résumé près de 900 pages, et je trouve encore ça trop long. Bon, j'avais la même impression en lisant la Voie de l'Eldar, et j'aurai sans doute la même impression en lisant la trilogie Ahriman. - Aucune mention de Sslyth...
  13. Je me suis aussi posé plusieurs fois la question. Quand un Chapitre est présenté, on nous dit que des SM dirigent des Barges de bataille (vaisseaux spatiaux), il y a aussi les pilotes de chars et même des pilotes de petits vaisseaux de combats (dont Thunderhawks)… Tous ceux là ne peuvent pas logiquement être comptés dans la règle des 1000 ?! De même, le Maître de Chapitre, les Capitaines, Lieutenants, Archivistes/Libraires, Apothicaires, Chapelains... Si on compte tout ce monde, il est impossible d'avoir des Compagnies de 100 marines...
  14. Dark Coil ? Oui je suis positif, et j'espère que tu aimeras aussi ce roman. L'auteur semble avoir bien compris ce qu'il écrivait, et l'ambiance et le style de l'histoire sont tellement éloignés des romans de guerre épique avec des Space Marines ou de la Garde contre des chaoteux, ou même les descriptions des civilisations Xenos... Je le placerais en bonne position près des romans d'Inquisition, parmi ceux qui présentent peut être le mieux ce qu'est l'univers grimdark de 40k. C'est vraiment le cœur de ce qu'est cet univers mélangeant tous les degrés subtils de la folie et de la corruption...
  15. Pour précision, De Sang Royal a l'avantage d'être écrit dans un style plutôt décontracté, ce qui est assez rare dans les publications Black Library. Ce n'est pas le cas du livre que je viens de finir de lire et que je présente maintenant : 3) Requiem Infernal par Peter Fehervari De quoi parle ce roman ? C'est difficile à dire. Je commencerai par dire qu'il m'a été présenté comme étant un roman de type "horreur/effrayant" (je suppose par le gérant de ma boutique locale) Il dispose certes d'une ambiance assez oppressante dans ses deux premières parties, mais je le qualifierais plus de mystérieux, voire dérangeant. L'auteur a clairement compris le concept de "Grim Dark" qui est censé définir l'univers de Warhammer 40.000 et ne se gène pas pour le faire savoir. C'est une histoire qui parle de la Vérité, et surtout de la recherche de celle-ci. On y rencontre plusieurs personnages importants : Résumons un peu ce que j'ai compris de l'histoire (de façons plus ou moins chronologique) Que conclure de ce livre ? Il annonce en préambule qu'on n'aura pas de réponses, et il tient cette promesse. L'auteur brise le quatrième mur en épilogue, signant "Un Prophète Torturé, à Londres" et en répétant le leitmotiv qui avait été assigné à Jonah (termine le livre toi même) C'est bien écrit, avec une ambiance bien faite, mais je crois que j'ai vraiment pas compris la fin, trop ouverte, sans réponse (encore une fois, il avait prévenu). A noter, chose importante, que l'auteur a écrit d'autres histoires pour Black Library. Plusieurs tournent autour des T'au. D'autres reparlent de Sacrasta (planète de Jonah) ou des Angels Resplendant. Toutes ces histoires semblent très Grimdark, je vous conseille de lire le peu que le Lexicanum en dit.
  16. Pour 40k, la seule fois où j'ai vu une mention "Ordre" pour une faction, c'était dans un Dawn of War pour rassembler Space Marines, Garde Impériale et Eldars. En face, le "Désordre" rassemblait Orks et Marines du Chaos. C'était donc des termes utilisés pour rassembler des factions sous une identité plus juste que le manichéen "gentil" et "méchants". Pour en revenir au sujet, oui il peut exister un "chaos modéré" et même des sociétés chaotiques viables… mais faut voir à quoi ça correspond. Le Chaos modéré c'est modéré à un instant T. ça basculera tôt ou tard, car tout le temps poussé dans cette direction. Quant aux sociétés chaotiques, elles sont pleines d'esclaves, de sacrifices, de conquérants, de sorciers, et là aussi elles sont finalement viables pendant un temps seulement. Le Chaos, j'utilise parfois un terme comme "entropie" pour tenter de le définir. C'est toujours en mouvement, aucune stabilité réelle, aucun moyen de poser définitivement quelque chose. Par contre, des Marines renégats qui sont modérément chaotiques, c'est juste qu'ils sont en train de virer complètement chaotiques mais ne s'en rendent pas compte. Suffit de chercher dans le fluff, il y a plusieurs occurrences de ce genre.
  17. Viens de recevoir les numéros 16 17 18 19 J'ai pas compté le nombre d'envois, mais si j'ai eu le 1er tout seul, le 2 et 3 ensemble et je crois les numéros suivants 4 par 4 ça fait 1 ->1 2 -> 2 3 3 -> 4 5 6 7 4 -> 8 9 10 11 5 -> 12 13 14 15 6 -> 16 17 18 19 (l'envoi d'aujourd'hui) Bon, j'ai une question : L'Inceptor est fourni avec les tiges plastique transparentes , mais je sais que ces trucs sont extrêmement fragiles. J'aimerais des idées pour "poser" la figurine, par exemple en répandant un tas de petits bouts de plastiques sur le socle pour faire des débris sur lesquels elle serait posée. (mais vu que sur le forum j'ai tendance à surtout m'intéresser aux parties Romans et Fluff, je sais même pas où demander)
  18. 2) De Sang Royal par Will McDermott et Gordon Rennie Il fallait bien que je déterre mon sujet, surtout pour un roman dont je n'ai pas retrouvé de fiche dans les environs… Pourtant je suis sûr d'en avoir lu quelque part... De Sang Royal est une histoire du plus ou moins célèbre Kal Jéricho, un chasseur de primes de Necromunda… Dont la première publication outre manche date de 2005 !!! Il sort avec 14 ans de retard chez nous ! Et en plus, c'est pas le début des aventures de Kal Jéricho ! Ah non, il y a d'autres histoires, dont apparemment plusieurs graphiques (BD?), qui se déroulent avant, ce qui fait qu'on est parfois un peu dubitatif devant les personnages auxquels on ne s'attache finalement pas beaucoup. Et des personnages, il y en a. Un certain nombre, dont beaucoup n'ont que peu d'importance dans le récit final. Et encore une fois, plusieurs ne sont pas présentés correctement, vu qu'ils ont sans doute eu droit à ce traitement dans d'autres histoires auxquelles on n'a pas accès... Enfin bref. Scénario : Kal Jéricho nous présente une mésaventure qui aura secoué les bas fonds le la cité ruche primus de Necromunda. On nous présente d'abord le gouverneur planétaire, Gerontius Helmawr, dont le prénom est peut être signe de son réel statut : l'homme est très vieux, complètement sénile, et ne doit le maintien à son poste qu'aux manigances de ses principaux subordonnés, qui cherchent surtout celui qui, parmi la nombreuse descendance d'Helmawr, pourrait à la fois le remplacer tout en étant suffisamment manipulable pour qu'il ne soit qu'un homme de paille pour eux. Bref, le palais du gouverneur est en effervescence : quelqu'un a assassiné plusieurs personnes, dont le chambellan, et s'est enfui en emportant un objet important… Il s'agirait d'Armand, un des nombreux enfants d'Helmawr. Ce dernier, incapable de bien saisir l'importance de l'évènement, laisse ses subordonnés débattre de ce qu'il faut faire, s'il faut ramener ou éliminer le fuyard, qui est décrit comme étant un sacré psychopathe, et surtout comment récupérer l'objet qu'il a volé ! Ensuite, on rencontre enfin Kal Jéricho, dans les bas fonds, en train d'essayer d'attraper un "informateur" avec l'aide de Scabbs, l'un de ses amis de toujours (un ratskin, dont la description se borne à raconter qu'il perd des bouts de peau à longueur de temps), et Yolanda Catallus, une ex-Escher et ancienne rivale du duo qui bosse désormais avec. Je passe sur la quantité de sous intrigues qui m'ont surtout paru complexifier l'histoire pour rien. La sous-ruche commence petit à petit à être l'attaque d'un "vampire", décrit comme extrêmement discret, très fort, très résistant, capable d'affronter au corps à corps des chasseurs de primes chevronnés ainsi que des Goliath... Kal Jéricho n'est pas trop intéressé par l'affaire, mais il se fait enlever… Par les hommes d'Helmawr. On lui demande de chercher Armand, l'un de ses frères… Car oui, Kal est aussi l'un des fils d'Helmawr. En fait, le gouverneur a une descendance très nombreuse. L'une des victimes d'Armand était un autre de leurs frères, et on assigne à Kal Valtin, le fils de ladite victime, pour garder un œil sur ce qui se passe. Dans le même temps, on sait qu'il y a plusieurs sous factions parmi les conseillers d'Helmawr qui se font la gueguerre, et qu'un autre adversaire de Kal, un certain Nemo, espionne tout ce qui se passe dans la sous ruche à travers un réseau d'espions et de caméras. Quand Jéricho retourne à la sous ruche, accompagné de son neveu Valtin, il passe d'abord chez un armurier, qui gardait pour lui un cyber-chien dont Kal refuse de donner l'origine (j'en parlerai dans la conclusion). Ensuite, ils vont se retrouver à un endroit en même temps que plusieurs autres factions. En effet, en son absence, Scabbs et Yolanda se sont mis en tête de retrouver le vampire, surtout qu'il s'attaque impunément à plusieurs chasseurs de primes. Mais Yolanda, quand elle a quitté son gang Escher, s'est faite des ennemies parmi celles-ci : la nouvelle chef du gang veut l'affronter à la loyale (ou pas) pour officialiser sa position. Le gang est donc parvenu à capturer Scabbs et Yolanda et cette dernière va donc devoir faire un duel sur une place étrangement vide… (tout le monde se planque par peur du vampire) Et en même temps, l'un des subordonnés d'Helmawr a préféré envoyer des chasseurs spyriens retrouver Armand (c'est une sorte de troupe d'élite de la maison Helmawr, disposant d'armures high tech surpuissantes, et beaucoup de ses membres sont également des descendants d'Helmawr). D'ailleurs, ce dernier porte une armure de chasseur spyrien, ce qui explique ses capacités. Et ces chasseurs commencent à attaquer les Escher, juste parce qu'ils les aiment pas. Bref, en gros tout le monde se retrouve là, les espions de Nemo et des conseillers d'Helmawr également… C'est le bazar, et Armand en profite aussi pour se pointer, tuer quelques personnes, enlever Valtin et s'enfuir avec. Jéricho parvient à faire cesser les hostilités entre les différents groupes (alors qu'ils ont tous eu des pertes en se battant entre eux, ET à cause d'Armand), et à les amener à accepter de coopérer pour vaincre Armand. Je passe encore les détails, mais ils parviennent finalement à le retrouver, mais celui ci reste assez puissant pour tuer la majorité du groupe. A force de combats (quelqu'un lui a fait péter un pistolet à plasma au niveau du ventre, avec pour résultat de juste esquinter un peu l'armure) l'armure est abîmée et Kal finit par le poignarder au travers d'un trou. L'objet qu'Armand avait volé n'était autre que le cerveau du chambellan d'Helmawr, conservé dans un boitier métallique, le fidèle et très âgé majordome s'étant vu octroyer de très nombreux augmentiques pour pallier à son âge avancé. L'extraction de données pourrait tout simplement permettre de faire chanter, ou de faire chuter la maison Helmawr. L'objet en question sera détruit, mais Kal parviendra à récupérer une copie qu'Armand en avait fait. En fin de compte, Kal donnera la copie à Valtin, qui l'utilisera pour intégrer le cercle des conseillers d'Helmawr, se posant comme nouvel adversaire de ceux qui ont envoyé les chasseurs spyriens. Conclusion : Demi teinte. L'histoire est une aventure de Kal Jéricho et ses potes, au milieu de la série. Vu que les histoires la précédant sont en romans graphiques, sans doute inaccessibles en français... Les personnages sont peu ou pas présentés, vu qu'on devrait les connaître déjà, ce qui n'est pas le cas du coup. Sans compter tous les personnages secondaires / one-shot dont l'intérêt dans l'intrigue est quasi nulle. Kal Jéricho est donc un fils d'Helmawr. J'ai dû faire quelques recherches pour comprendre que la mère de Kal était une Inquisitrice, et que sa relation avec Helmawr faisait partie de son travail. Maman a proposé à son fiston de l'aider dans une de ses aventures, où elle s'est retrouvée à combattre un autre inquisiteur. Fiston a sauvé maman et décidé qu'il préférait la ruche. Maman lui a donc confié le cyber chien. Le style est sans doute du genre "second degré", comme les Ciaphas Cain, mais… Soit c'est pauvrement écrit, soit c'est pauvrement traduit. En tous cas, c'est l'un des bouquins que je remiserai sans doute sans le relire. En tous cas, j'ai juste trouvé Kal assez con, ayant tendance à s'attirer une quantité d'ennuis et d'ennemis considérables juste par sa stupidité. Bof, juste à recommander à ceux qui veulent savoir ce dont il s'agit, mais niveau lectures 40k il y a beaucoup mieux.
  19. Ah, il est sorti celui là ? Décidément faut que je me tienne à jour ! Il est donc du genre "second degré" , comme les Ciaphas Cain ? Raison de plus.
  20. Ah, un super bouquin présenté ici. Josh Reynolds a réussi à présenter un "savant fou" d'une toute autre façon que l'archétype du savant fou (je crois d'ailleurs avoir tenté un exercice similaire, donner de la profondeur à un archétype du scientifique timbré qui n'a que peu ou pas de considération pour ses sujets d'expérience… ou justement si) Trazyn y est présenté comme un personnage relativement sérieux je crois. Les discussions qu'il a avec Fabius sont effectivement d'un excellent niveau, on aimerait plus souvent voir des personnages aussi intelligents dans cet univers...
  21. Perturabo est paranoiaque ? Tu es sûr ? (Je viens juste de lire le passage du Siège de Terra où il vient voir Horus, il EST la paranoia incarnée… et pourtant ne peut que se laisser manipuler par Horus) Si je me trompe pas, les deux premiers volumes des histoires de Primarques sont sur Guilliman et Magnus, et sont relativement bof. La troisième sur Leman couvrait au moins une histoire qui avait son importance. Celle sur Perturabo est l'une des rares qui m'ait réellement satisfait , car réellement tournée sur le Primarque (et sur ce point, va de son enfance à son basculement vers le Chaos) ça me fait penser : il n'y a vraiment que les Word Bearers qui avaient des Custodes chiens de garde ?
  22. Salut ! Je voulais savoir si on avait des nouvelles sur la parution du roman Primarque : Lion El Johnson en français. Bon, il est prévu en mai 2020 pour les anglophones, alors on sait jamais. Tant que j'y pense, les anglophones ont eu le roman sur Cawl en septembre 2019, il a été traduit en français ??
  23. Petit relevé de ce sujet. Alt236 vient de sortir sur YouTube une vidéo concernant Dark Souls. https://www.youtube.com/watch?v=BULFG1EPV94&t=0s Il passe plusieurs minutes à parler des inspirations du réalisateur du jeu (Hidetaka Miyazaki) Il mentionne Berserk, Tolkien, Donjons et Dragons, le mythe Arthurien… Il ajoute Magic The Gathering, qui a effectivement un univers visuel dingue. Et aussi des Livres dont vous êtes le Héros (ça on le savait déjà), qu'il avait en anglais, et dont il ne comprenait pas tout, comblant par l'imagination les parties qu'il était incapable de traduire, à l'origine du caractère incomplet du scénario des Souls. Et en particulier la série Sorcery… dont les dessins étaient réalisés par John Blanche !!! Donc Blanche fait partie des sources d'inspiration des Dark Souls !! En exemple : le Soleil de Solaire d'Astora, avec son visage, viendrait précisément des illustration de Blanche pour Sorcery.
  24. Le mec seul fait un boulot fantastique. Les images sont sublimes, les détails sont nombreux, les éclairages sont superbes... Même s'il y a peu de mots, l'ensemble reste assez compréhensible (à part quelques paroles sur le dernier) Le tout est juste dingue.
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.