Jump to content
Warhammer Forum

Pierric

Membres
  • Content Count

    47
  • Joined

  • Last visited

Previous Fields

  • Jeux
    Necromunda, Warhammer Batailles Fantastiques

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour, @Jean-Louis Oui, le kit MDF, c'est assez brut et pas d'une finesse extraordinaire. C'est le revers de la médaille du prix imbattable (je n'ose imaginer le prix d'un modèle équivalent en plastique injecté chez GW...). Après, pour 25 balles, je trouve qu'on a bel élément de jeu à poser sur la table. Même sans modifs et avec une peinture plus simple (cf. le blog cité), c'est vraiment honnête. C'est sûr que je n'utiliserais pas ce genre d'éléments de cette façon dans un diorama, c'est trop rudimentaire, mais je crois que ce n'est pas l'objectif du fabricant, ni l'attente de ceux qui l'achètent. Pour la peinture, c'était mon premier kit MDF, donc j'ai essuyé quelques plâtres, et j'ai tout peint au pinceau. Tu as raison, mon effet sur le portique est pas terrible, on dirait plutôt de la boue que de la rouille ou des salissures, mais j'ai surtout travaillé l'usure des parties claires, flèche, plateformes et passerelles, sachant que le bleu attirerait moins l'oeil et que le tout sera ensuite intégré sur une tuile avec d'autres éléments de décor. Merci pour le conseil sur le sous-couchage. Je le mettrais en pratique pour le prochain kit MDF, et je sortirais l'aérographe aussi je crois... @Miles L'élément sera intégré sur une tuile rectangulaire de 600x300, qui sera elle-même un sous-ensemble de neuf tuiles modulables qui seront disposées aléatoirement pour créer l'espace de jeu. Même si j'ai travaillé sur une mise en place à blanc de la tuile avec tous les éléments, il y a forcément une part de validation de l'ergonomie qui pourra ne se faire que par le jeu, c'est sûr. Oui, les affiches, c'est tout bête, mais c'est le genre de détail qui tue. Et Necromunda est propice au genre d'humour qui associe les deux affiches (enfin, je trouve...).
  2. Bonjour à tous, A la recherche de décors intéressants pour Necromunda, je suis tombé sur un modèle de grue à portique. C'est un kit en MDF de chez TT Combat, qui inclut un portique à quatre pieds avec deux plateformes arrières et une flèche principale avec une cabine qui circule au-dessous grâce à un système simple de glissière. Possibilités de jeu Un blog montrant ce kit assemblé et peint permet de voir que les figurines 28/32 mm peuvent non seulement circuler sur les plateformes arrières mais aussi sur la flèche principale. Cela permettrait d'inclure ce kit assez spectaculaire dans un système multi niveaux typique de Necromunda, avec quatre niveaux de progression : le sol, les plateformes du premier et second étage et le dessus de la flèche. Le seul point négatif à ce stade est que, étant en MDF, il n'y a pas de pare-brise pour la cabine ni de système de levage détaillé (des chaînes par exemple). Le prix étant très modéré (18£ chez le fabricant), et la taille assez impressionnante, je me décide à l'acquérir. Avant la construction, les modifications suivantes sont envisagées : des chaînes et des poulies pour le système de levage, un pare-brise pour la cabine, une échelle supplémentaire pour rejoindre le dessus de la flèche, des rambardes pour la flèche, des passerelles supplémentaires sur les côtés pour augmenter les possibilités de mouvement dans le jeu. Un portique dans les bas-fonds de la Ruche ? Ce genre de machinerie équipe généralement les quais et zones portuaires pour le chargement et déchargement du fret sur les cargos, cela pourrait donc être inclus dans un décor de Sludge Harbor. Ces portiques sont aussi utilisés dans les aciéries, et je décide donc de le placer dans un décor industriel représentant l'une des nombreuses aciéries des ruches de Necromunda servant à alimenter les centaines de fabriques d'armes. L'équipement sera intégré dans un haut-fourneau, associé à un fondeur de métal recyclé et des moules à poutrelles métalliques. Il est temps de peindre, monter, et peindre... Assemblage Celui-ci est assez simple et direct, et les instructions du fabricant (à télécharger en PDF sur leur site) sont claires et complètes. Il faut simplement à veiller aux encoches taillées dans les faces des pieds du portique, utilisées ensuite pour le montage des plateforme et les montants latéraux (les jambes ne sont pas identiques de ce point de vue), et à l'orientation du sytème de glissière de la cabine. Le reste peut être monté avec quelques simples coups d'oeil à la notice. Mon schéma de peinture demande de faire un montage fractionné en conservant quatre sous-élements principaux distincts (le portique, laa flèche, les plateformes, la cabine) et de réserver le collage final après peinture et vieillissement. Choix des couleurs On pourrait attendre un jaune uni pour cette grue, mais je la souhaite avec un côté old school et aussi en accord avec les standards de l'industrie (où bleu, rouge, blanc et orange sont aussi souvent utilisés). Cela implique beaucoup de peinture intermédiaire avant montage (et l'intérieur des pieds du portique a aussi été peint en brun foncé mat), et j'ai l'impression de ne pas en voir le bout... Je comprends mieux l'intérêt du fameux « grim dark » : c'est pour les peintres un peu fainéants... Modèle terminé Quelques détails : Chaînes et poulies du kit GW « Sacristan Forgeshrine » - Effet rouille sympa et rapide sur le crochet (grâce à une solution de chez Dirty Down). La cabine de l'opérateur. Pare-brise découpé dans de la carte plastique transparente... et contaminé par de la mousse des Bas-fonds... L'intérieur de la cabine. Un poster d'avertissement contre les mutants... et un poster pour le réconfort de l'opérateur... Echelle supplémentaire pour gagner la flèche depuis la seconde plateforme (issue d'un kit de décor de chez Mantic games), associé à un marchepied (chute de MDF). Les rambardes latérales n'ont pas été installées, pour permettre de positionner des futures passerelles vers des éléments extérieurs de chaque côté. Une plateforme d'observation carrée (faite avec des boucliers de passerelle en MDF) a été ajoutée de ce côté. Le zek fou Tonnerre Vert est prêt à expédier son chargement de dents de policiers... Une rambarde a été ajouté le long de la flèche (faite avec du balsa et des chutes de MDF) et collée dans des perçages réalisés au Dremel. Des passerelles ont été ajoutées de chaque cpoté du premier étage. Elles ont été réalisées en MDF avec des éléments de boucliers latéraux, collées et équipées d'échelles en MDF. Elles sont supportées par des équerres issus du même kit Mantic games que l'échelle et collées aux pieds du portique. Il y a désormais trois points d'entrée vers le premier niveau de la grue (celui d'origine à l'arrière plus les deux latéraux). Une victime de plus des jumeaux Lupus... La carcasse provient d'un kit plastique WBF, la capuche Cawdor a été sculptée en pâte Andréa, la pancarte est une chute carton d'un kit MDF et est attachée avec de la corde nylon durcie à la colle cyanocrylate. Bon week-end.
  3. Bonjour Nephistism, Merci pour ce partage. J'aime beaucoup le pion de sheriff/épouvantail... En plus, c'est original de sortir un peu des fondations de la Ruche. Les Orlocks, c'est pas bête pour jouer dans le désert. Si tu n'es pas contre les proxies, tu as les figurines de Stalkers chez Puppetswar, elles sont vraiment bien pour faire des gangs d'extérieur (désert/désolations) : https://puppetswar.eu/models-and-bits-50/sci-fi/mankind/models/veteran-stalkers.html Du coup, tu joues avec les règles pour les Désolations de Cendres parues dans WD, ou avec les règles standard ?
  4. La Meute Toxique Réputée rôder constamment dans les environs de Dust Falls, la Meute Toxique est une bande de Fouisseurs menée par une célèbre paire de jumeaux : Lex et Rex Lupus. Leurs parents cultivaient des radiopatates dans une petite exploitation des Désolations de Cendres à proximité de Port Mad Dog. Fatigués par leurs difficiles conditions de vie et lassés de leur faible revenus toujours menacés par les orages de cendres, le jeune couple partit s'installer dans la cité aux portes de la ruche, où ils travaillèrent comme employés des convoyeurs de marchandises. Ils attendirent bientôt un enfant. Leur situation précaire de manutentionnaires, soumise aux dangers des accidents et des raids de bandes de hors la loi, ainsi que leur maigre salaires de la Guilde des Marchands ne leur offraient que peu d'espoir d'un avenir meilleur. Ils déménagèrent à nouveau, remontant jusqu'à Dust Falls et ses promesses d'une vie meilleure plus près de la Cité Ruche. Au lieu d'un enfant, le couple accueillit des jumeaux, mais les années passées dans les Désolations de Cendres réclamèrent leur dû et les enfants avaient chacun une peau jaune et brillante caractéristique des mutants. Si ceux-ci étaient tolérés à Dust Falls, les jumeaux furent dénoncés aux Pères de la Sainte Pureté, un chapitre rédemptioniste errant local, et les jumeaux furent réclamés pour une éxécution sur le bûcher. Sans grande illusion sur une protection éventuelle du Commissariat 1313 des forces de l'ordre locales face aux zélotes – suspectés effectuer certaines missions officieuses au profit de Melerva, la Maîtresse des Ecus de la ville – la famille tenta de s'échapper dans les territoires abandonnés. Pris en chasse par une troupe rédemptioniste, les parents furent massacrés juste après que les jumeaux furent cachés dans un vieux baril rouillé contenant un résidu toxique non identifié. Les orphelins furent découverts par un Ratskin nommé Celui-qui-Voit-l'Obscurité-Eclatante et furent ramenés à la tribu. Leur séjour temporaire dans le conteneur contaminé leur donna une chevelure violette abondante et ils furent alors surnommés les Enfants Loups du Baril, en référence aux anciens canidés violets géants du folklore ratskin. A 15 ans, ils leur fut demandé de choisir de rester dans la tribu ou de vivre leur vie, et les frères Lupus décidèrent de consacrer leur vie à venger leurs parents et à pourchasser les rédemptionistes partout où ils en trouveraient. Rassemblant des proscrits des environs de Dust Falls et s'associant à un Zek fou nommé Tonnerre Vert, dont la rumeur dit qu'il charge son tromblon avec des dents de policiers morts, ils formèrent la Meute Toxique. La bande est réputée pour sa férocité lorsqu'il s'agit d'affronter des rédemptionistes ou des patrouilles de forces de l'ordre, et reconnue comme maîtresse des embuscades et de la guérilla grâce aux années passées par leurs chefs auprès des ratskins. A chaque fois qu'un livre sacré de missionnaire, qu'une croix en plasti-or ou qu'un bâton de force est à vendre sous le manteau au marché Haggle de Dust Falls, il y a une grande chance pour que ce soit une prise de la guerre personnelle et sans fin menée par Lex et Rex Lupus... Lex Lupus & Rex Lupus Montage et peinture La Meute Toxique a été assemblée à partir d'un lot de figurines classique achetée en ligne sur une site d'enchères (sans la boîte, malheureusement). J'ai dû nettoyer leur mise en peinture originale (de faible niveau) et procéder à quelques conversions simples puisque certaines figurines avaient été privées de leurs armes. Tonnerre Vert, le Zek fou. Cette figu a été équipée d'un casque acier M35 (issu d'un kit au 1/35 de l'Afrika Korps), juste pour le fun et pour différencier un peu ce modèle bien connu. Cette figurine avait un canon de fusil de conversion assez raté. Je l'ai remplacé par un canon taillé dans une hampe plastique de chevaliers du Chaos WBF. Il manquait l'arme au bout du poing tendu de ce modèle. J'ai donc fixé un pistolet à balles auto-propulsées (l'insigne impérial a été supprimé après la prise de la photo). J'ai ici remplacé un couteau simple par une épée tronçonneuse, mais j'ai gardé l'étrange pistolet trafiqué ressemblant à un sèche-cheveux (c'est un fouisseur, après tout...). Le lot d'occasion contenait deux figurines identiques. J'ai donc fixé une tête alternative (issue d'une boîte WBF de maraudeurs du Chaos) et un sac fourre-tout (issu du kit au 1/35 de l'AK), tandis que l'autre a été équipé d'une baïonnette (couteau plastique W40K). Pour le fluff, j'ai monté deux zombies restants d'une vieille boîte WBF (pour le jeu, je peux toujours puiser dans un régiment de maraudeurs de Nurgle montés avec la même boîte). Les frères Lupus et le modèle bossu à fusil de chasse ont juste été soclés puisqu'ils étaient complets et très satisfaisants en l'état. Pour la mise en peinture, je souhaitais une apparence classique, riche et variée en couleurs, mais adaptée au fouisseurs. J'ai donc utilisé beaucoup de nuances, mais désaturées, avec des armes usées et rouillées. Pour la peau, j'ai respecté le fluff originel et utilisé une teinte chair mélangée à du jaune (la teinte est plus jaune en réalité que sur les photos), en soulignant les boutons et pustules. Pour aller avec les chevelures violettes des deux boss, j'ai utilisé du bleu, du vert et du orange pour les autres modèles. Pour le Zek, je le voulais verdâtre, dans un style old-school, avec des écailles plus sombres sur le dos, et je me suis inspiré de clichés de crocodiles.
  5. Bonjour Helmut. Merci pour ce reportage. Non seulement le modèle semble être de très bonne qualité, mais le côté soigné et artisanal de l'emballage dégage une impression d'amour du travail bien fait qui ne peut que plaire à l'amateur de figurines. On voit que le modèle est très proche du 3D visible sur le site du fabricant, ce qui est rassurant. Saurais-tu dire d'après l'emballage le délai d'acheminement depuis la Russie jusqu'à ta BAL ? Mon colis est parti avant-hier et le délai annoncé (30 jours) me paraît tout de même très long...
  6. Bonjour Helmut, Pour info, j'ai passé une commande le 12/02 chez Artel et j'ai reçu un courriel ce matin confirmant l'expédition du colis... Patience, donc. Sinon, grosse déception pour ces nouvelles Escher. Dérive totale du fluff !?! Où sont passées les punks hargneuses et hautes en couleur ? Autant ça restait correct pour les Goliath et assez conforme à l'attendu, là c'est assez pauvre. Les rats-chats sont hideux et ratés, les prospects ridicules avec leurs arcs et les Vierges de la Mort, WTF ?? Je parierais que c'est une reconversion hâtive d'Elfes Noirs (oups, pardon... de Drukharis) d'AoS qui avaient dû être laissées dans un coin. Même la Matriarche FW casse pas trois pattes à un canard. Et le Quasimodo version Cawdor... pfff. Quand est-ce qu'ils vont enlever ces bougies ridicules des épaules de leurs figurines ? Vous imaginez un combattant du 41e siècle courir dans les bas-fonds d'une ruche avec des bougies en cire sur lui ? Dommage, parce que c'est une maison intéressante pour le joueur et le modéliste (les Escher).
  7. Du nouveau sur le contenu du supplément House of Chains (source : site NZ fabricant, traduction par mes soins). Par contre, la figurine FW de la Brute est assez décevante (contrairement aux Ogryns très réussis) : Un modèle similaire de chez W Artel pour comparer :
  8. En 30 ans de WBF, on a jamais vu un compendium regroupant toutes les factions jouables après leurs sorties en codex. Ce n'est pas une question technique, mais une question commerciale. L'objectif est de vendre du codex aux joueurs de la faction, et à tous les joueurs qui veulent bien connaître le jeu et toutes les règles/possibilités qui vont avec. Donc on ne va surtout pas sortir une compilation qui aurait à l'encontre de cet objectif. Par contre, de mon point de vue, non le principal n'est pas de faire de la sortie pour faire de la sortie. Le jeu a très bien vécu pendant plus de 10 ans après son abandon initial par le fabricant. Si c'est pour pourrir l'expérience de jeu par des règles contradictoires ou multiples, des parties ralenties par des vérifications de tables, des achats "optionnels" obligatoires et des profils de personnages déséquilibrés, la plupart des joueurs pourraient très bien s'en passer, non ? A moins que l'amusement ne soit pas dans le jeu et le modélisme, mais dans l'acte d'achat et d'accumulation en lui-même, évidemment. En tout état de cause, il sera intéressant de voir ce qui relève du nouveau fluff et des nouvelles règles par rapport à la synthèse de l'existant dans ce nouveau livret, et la qualité du travail éditorial par rapport aux dernières sorties.
  9. 1) Surtout quand chaque joueur aura son codex, avec les tables de profils et de caractéristiques spécifiques, les nouvelles armes spécifiques, les compétences spécifiques... On finit par passer la moitié de la partie à aller du livre de règles central au codex n°1 puis au codex n°2, etc. 2) Non, c'est juste un mode d'amélioration de profil via la fiche de gang. Entre chaque bataille, le joueur peut sélectionner 3 combattants (hors Récupération) et faire un jet dans une table de compétences pour gagner une compétence supplémentaire (valable uniquement sur la prochaine bataille). Déjà que certains jouent des parties "à blanc" à la maison pour gonfler leurs profils via les modificateurs de caracs acquis via l'XP, là c'est un peu une invitation au crime... Moi, si je suis joueur adverse, je demande au Goliath de faire son jet de compétences avant la partie devant moi. Sinon, ce seront toujours les mêmes compétences temporaires qui sortiront, et sans jamais de blessures, bien évidemment... 3) Tout dépend de ce que tu entends par "réussies". Bien sûr que la qualité technique est au RV (moulage, détail), c'est du FW, mais question inspiration, je trouve ça moyen. Le Maître des Chaînes est un seigneur de Nurgle recyclé : corne sur l'épaule, fourrure, crânes autour du cou, abdos Kro... On est au 30ème millénaire dans la ruche, là ? Le combattant semble hésiter entre le Kung-Fu et couler un bronze, le meneur d'esclaves est bien mais qu'est-ce que c'est que cet étendard pseudo-chaotique à la WBF dans son dos ? Quel intérêt ? La dernière figurine est bien, avec une pose plutôt dynamique mais on aurait pu se passer de la tête décapitée, là encore très Fantasy. Ca roupille un peu chez FW. Les russes de chez Artel font bien mieux côté innovation avec leurs Brutes (et sur la seule base de copies d'écran ou de fuites du fabricant).
  10. Ah ha... On reconnaît bien là toute la filouterie subtile de ce fabricant. We don't expect...Autrement dit : on ne pense pas, mais ce n'est pas interdit non plus. Si jamais on peut vous faire acheter les 6 suppléments et finalement aussi un compendium, hein, pourquoi se priver ? On se moque du monde, le fabricant sait très bien si une sortie éditoriale commune est prévue ou non à l'issue de cet échelonnement de codex (qui n'est pas sans nous rappeler les heures les plus sombres... heu pardon, les glorieuses épopées éditoriales de WBF..). Politique commerciale à part, je suis assez circonspect sur le contenu de ce communiqué. On comprend mieux le nom de ce titre, du coup (même si je n'ai pas souvenir que l'esclavage était une composante majeure de cette maison, qui était plutôt (très) inspirée des Harkonnens de Dune, avec le côté brutal et cruel, les combats dans l'arène, la dominante industrielle dans un environnement hostile et pollué). On prend un virage orienté viking hipster façon Ragnar ou Rollo. Bof, bof. J'ai du mal à comprendre l'intérêt d'insérer des Aspirants, qui ne font que renforcer la dérive paramilitaire du fluff vue avec les forces Palanites (et plutôt contraire à l'esprit originel des bas-fonds où s'affrontent des gangs d'affranchis ou de parias). Côté jeu, je ne vois pas trop l'intérêt ? Cela augmente la variété des figurines, mais cela alourdit la mécanique et freine la fluidité avec de nouvelles tables à consulter, de nouveaux profils spéciaux à gérer. Pour les Perforateurs sous stéroïdes, et comme le design le laissait attendre, c'est juste du grosbillisme pur et dur pour obtenir jusqu'à 4 attaques lors d'un tour de jeu. Idem pour les compétences Même Pas Mal ou les modifications génétiques Durcissement Dermique. Est-ce que cela va améliorer le jeu ? Mmmh... Par contre, c'est sûr que les autres joueurs vont attendre leur version avec une certaine impatience... Bon, ok, j'ai écrit politique commerciale à part... Pour les alliances, la Guilde des Esclaves, ok. Même si les figurines sont pas terribles (et très Fantasy, à croire qu'ils planifient déjà leur ré-utilisation pour la future version de WBF), cela ouvre la porte à multitudes de conversions. C'est déjà ça, et cela permet de recycler ses figurines d'esclaves de combat de la V1, ou de s'approvisionner en proxies qui apporteront de la variété sur les tables. Par contre, le système d'entraînement hors bataille pour des compétences temporaires...Double bof. Je trouve cela assez bancal. (Vaut mieux rencontrer des joueurs matures et pas trop tricheurs, hein ?) Une chose est sûre : les nouveautés sont suffisamment nombreuses pour isoler de façon assez radicale le joueur de Goliath V3 qui n'utiliserait pas ce support... D'ailleurs, avec 160 pages annoncées, il s'agit forcément d'une refonte de toutes les règles Goliath. Donc, l'argument de "l'optionnel", mon oeil. Si vous jouez du Goliath en V3, c'est désormais le codex qui fait foi (et si vous affrontez du Goliath dans les mois qui viennent, vous avez plutôt intérêt à connaître le contenu de ce House of Chains...).
  11. Les prospects sont des aspirants, au sens militaire du terme. De nouveaux membres appelés à former les futurs cadres, chefs et champions. Ce ne sont pas des kids, ils ont un profil différent, et ils coûtent moins cher que les combattants standard, ayant encore tout à prouver. Comme ils doivent prouver leur valeur comme tout nouveau membre, mais aussi en tant qu'aspirant, ils peuvent être équipés d'armes spéciales et potentiellement dangereuses pour l'utilisateur, comme l'outillage industriel vu sur les figurines (ex : la soudeuse tempête, qui possède la caractéristique "instable").
  12. Bonjour Helmut, Merci mais ma question ne concernait pas la mise à jour, mais la carte originelle. C'est quoi une carte tactique ? Quel est son contenu ? A quoi sert ce support au cours d'une partie ?
×
×
  • Create New...

Important Information

By using this site, you agree to our Terms of Use.